vendredi 13 juillet 2007 - par Iceman75

Vol : mode d’emploi

Depuis quelques semaines sur la ligne Mantes-Paris, le vol à l’arrachée fait son apparition. Comment procèdent les voleurs ? Quand ? Où ? et surtout comment se protéger ?

Depuis quelques semaines des vols à l’arrachée se produisent sur la ligne transilien Mantes-Paris. Entre 15 et 17 heures cette ligne n’est pas trop fréquentée et il n’est pas rare de voir des voyageurs remonter jusqu’à la tête de train pendant le parcours. Mais parmi eux se cachent peut-être nos voleurs.

Agissant en duo, ils observent les voyageurs, leur future proie peut-être. Celui-ci téléphone avec un magnifique smartphone. Un joli ipod chez celle-là. Oh jeune cadre dynamique avec un PC portable qui travaille sur un dossier. Et là encore un adolescent avec sa console de jeu portable... Oui, ce sont les principales cibles. Le train arrive en gare d’Houilles-Carrières. Ils ont repéré leur victime, située à quelques mètres de la porte de sortie. La sonnerie de fermeture des portes retentit. Ils bondissent, agrippent l’objet visé et franchissent de justesse la porte, le deuxième étant déja sorti avant en couverture. La victime n’a pas vu leur visage et les autres voyageurs non plus d’ailleurs.

Difficile de porter plainte contre un voleur sans visage. Ces vols n’alimenteront pas les chiffres du ministère de l’Intérieur, mais plus la mémoire de ces voyageurs. Pourtant il ne faut pas sombrer dans la paranoïa et croire que tous les voyageurs qui remontent ainsi les wagons sont tous des voleurs potentiels. Ce type de vol n’est pas une première et ne se cantonne pas à cette ligne. Pour s’en prémunir, il suffit déjà de se tenir loin des portes et du couloir, si vous tenez vraiment à afficher un de ces objets high-tech. Réfléchissez surtout au besoin réel d’utiliser ce type de matériel (surtout un PC portable) dans cet environnement.

La SNCF et le transilien vous souhaitent un bon voyage sur leurs lignes.



514 réactions


  • tvargentine.com lerma 13 juillet 2007 12:18

    Notre ami écolo vient de découvrir que des vols à l’arraché existé dans les trains !

    Sur la ligne St-Lazare,Argenteuil,Conflans,Chanteloup-Mantes,c’étais voici quelques années spécial voleurs à l’arraché et il était plutot déconseillé de prendre le train le soir

    Ensuite,notre ami écolo,qui manifeste contre les caméras de surveillance devrait savoir que les gares disposent de ce dispositifs et que les voleurs ont été filmés.

    Pour les arrêter,le mieux serait que notre ami écolo appelle la police,mais comme il n’aime pas les caméras,les flics....

    Ensuite,nous n’avons plus a tomber dans une paranoia de l’insécurité car la sécurité existe maintenant avec les nouvelles dispositions sur les multi-récidivistes et que les flics n’ont plus peur de faire leur métier :

    assurer la sécurité des citoyens et appliquer les lois républicaines votées par les députés


    • Iceman75 Iceman75 13 juillet 2007 12:33

      Pourquoi tant d’agressivité dans ce commentaire ? Oui cela existe depuis longtemps...et alors ? quelles actions ont été entreprises ? Je fréquente depuis assez longtemps les transports sur d’autres lignes pour le savoir. Non je ne manifeste pas contre les caméras. Donc si cela a été filmé, les voleurs sont quasiment arrétés, non ? Ah bien non, ils sont relachés pour récidiver.


    • Djanel 14 juillet 2007 20:33

      Il parait que vous êtes gauchiste. J’ai beau relire votre article je ne comprends comment ils en arrivent à cette conclusion. T’êtes bin qu’ils savent lire entre les lignes


    • Lilian Lilian 13 juillet 2007 13:31

      « A part soutenir ces pauvres jeunes incompris , obligés d’ agresser les »riches nantis« qui prennent le train pour aller travailler.... »

      L’auteur n’a jamais dis ça. Et je ne vois pas en quoi le fait d’être « ecolo » le discredite pour cet article.


    • bozz bozz 13 juillet 2007 17:52

      alors mon cher Calmos, régurgitons ensemble ! L’auteur vient de découvrir l’eau tiède, c’est bien surtout pour un jeune de 33 ans qui se soucie de son environnement et de son bien être (végétarien et écolo).

      Mon cher auteur félin, les vols à l’arrachée existent depuis qu’il y a des trains ! et les vols dans les trains de banlieues de cette manière (avec complice remontant l’allée centrale) pourissent la vie des voyageurs depuis plus de 30 ans ! qui n’a jamais été agressé ? Le problème principal n’est pas la non plainte mais le j’menfoutisme des voyageurs autour ! tout le monde s’en fout ! sinon ce serait facile d’arrêter un gamin (ils sont très souvent très jeune) avec un bourre-pif ou une manchette au passage !

      c’est notre manière de vivre ensemble qu’il faut réformer, une jeune femme se fait violer par 4 types devant 50 personnes et aucune ne lève le bout d’un doigt pour la défendre ? (je sais c’est scabreux)

      Il est là le problème : l’autre n’existe pas à part en étant un danger potentiel et ce n’est pas la gauche qui a changé quoi que ce soit à ce fait.


    • claude claude 14 juillet 2007 16:04

      bonjour,

      les vols à l’arraché ont toujours existé ! simplement ce sont les objets dérobés qui diffèrent : auparavant on volait les sacs à main, les portefeuilles,

      aujourd’hui, ce sont les portables (téléphones et pc ), les consoles de jeux, les lecteurs walkmann, mp3...

      je me souviens qu’étant petite, ma maman, pleine de bon sens, me disait de serrer mon sac contre ma poitrine afin d’empêcher les pickpockets d’oeuvrer.

      il faut simplement adapter le règle : on met les lecteurs ou teléphones mobiles dans une poche intérieure et les fils des écouteurs passent sous les vêtements, on ne déballe pas son pc ou sa console dans une foule ... il est préférable de lire un livre, un magasine ou une bd (on est rarement attaqué dans ces cas-là)... et cela fait passer le temps aussi vite !

      ces petits voyous des transports publics sévissent depuis des générations, et leur grande force, c’est leur rapidité... et malheureusement même si la fauche a baissé, elle ne pourra pas totalement disparaître car il n’y a pas suffisamment de personnel pour tous les appréhender.

      alors plutôt que de pleurer, il vaut mieux être prudent, et ne rien monter qui soit succeptible d’attirer la convoitise de ces petits voyous... et elur faire un croche-pied si on peut, quand on se trouve placé sur leur trajectoire de repli... smiley


    • claude claude 14 juillet 2007 16:09

      mon cher calmos,

      arrrghh ! vous n’avez pas travaillé sur votre approche sereine des écolos de gauche... c’est mauvais pour votre coeur ! et risque de réactivité votre allergie ! lol ! smiley

      zen, cool...

      en tant que grand connaisseur de mécanismes fondamentaux de l’homme, vous devriez apporter avec calme et indulgence, vos réflexions sur les côtés obscurs de celui-ci...

      faut pas être brutal avec nous, écolos, gens de gauche, cela nous brise le coeur ! smiley

      profitez bien de cette belle journée !  smiley

      z’avez vu ??? on a eu un bô défilé ce matin !!! smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 juillet 2007 19:50

      @ calmos. Savez-vous que la plupart des gens ne pensent politique que quelques minutes par jour ? Des vols ont eu lieu. Bonne info. Le chef de gare etait-il du Parti, le controleur frontiste ? On va finir par penser que le Bordeaux est a Gauche et le Bourgogne a Droite... Aux USA, on a cette expression amusante « A new Giraffe at the zoo ; is it good or bad for the Jew » smiley

      Pierre JC Allard http://nouvellesociete.org


  • haddock 13 juillet 2007 13:42

    Il faut chercher du côté du maire d’ Houilles .


  • bulu 13 juillet 2007 13:44

    du pur delire ces commentaires de Lerma et calmos.

    Logiquement les lectures sur le web devraient vous amener a vous liberer de toute logique binaire, partisanne, reductrice, politique (droite-gauche)


  • Iceman75 Iceman75 13 juillet 2007 14:17

    Curieux que ce soient souvent ceux qui ne publient rien qui critiquent, surtout en ne citant rien d’exact. Trollisme quand tu nous tiens.


    • bozz bozz 13 juillet 2007 17:54

      +1 point west !! nouvelle appellation pour l’argument bidon qui tente de discréditer un commentaire parce qu’il est fait par un non-auteur (en attendant une non-défaite ?)


  • DD 13 juillet 2007 15:41

    En gros, quand je vous lis, je dois comprendre que les victimes de ces vols sont en fait les coupables : coupables de posséder tel ou tel objet, coupables de s’en servir aux yeux des racailles (Que dis-je ! Non quelle horreur, ce ne sont pas des racailles ! Ce sont de pauvres petits jeunes abandonnés par l’Etat, de pauvres victimes sociales auxquelles on n’a même pas voulu doner un emploi ! Non, ce ne sont pas des racailles, ce ne sontpas des jeunes de banlieue ! Non, ce ne sont que de petits délinquants qu’il faut aider, sinon ça veut dire qu’on est méchant, et, oh, insulte suprême, fascisants, excusez du peu...).

    Non vous avez raison, vraiment, c’est insupportable de voir ces gens normaux, qui travaillent, qui gagnent leur vie, qui veulent être tranquilles, qui ne dérangent personne, qui veulent acheter et utiliser librement ce qu’elle ont envie avec le revenu de leur travail, et qui en plus osent s’asseoir près des portes du RER sans regarder le visage de leur aggresseur !

    Ah ! quelle société horrible ! Il faut être plus gentil et plus courtois avec ceux qui vous agressent gentiment !

    J’ai envie de tout détruire devant ce discours bienveillant de gauche mais irresponsable qui culpabilise les victimes et victimise les coupables !

    Suis-je un fasciste ?


    • DD 13 juillet 2007 15:48

      @ Iceman

      C’est faute de la SNCF s’il y a des délinquants.

      C’est la faute de Raffarin s’il y a la canicule.

      C’est la faute de Sarkozy s’il y a le SIDA.

      C’est la faute de BUSH s’il y a du terrorisme islamiste.

      On peut aller loin comme cela...

      J’oubliais : c’est la faute des femmes violées si elles se sont faites violées.


    • Mjolnir Mjolnir 13 juillet 2007 15:52

      PHILOU a dit « En gros, quand je vous lis, je dois comprendre que les victimes de ces vols sont en fait les coupables : coupables de posséder tel ou tel objet »

      Marrant, l’article a dû être modifié, je n’ai rien lu de tel.


    • Aziraphale Aziraphale 15 juillet 2007 23:17

      mah non...mah non, les victimes ne sont pas coupables tout ça...Simplement quant on ne peut agir sur la cause du délit (la convoitise en l’occurence), on essaie de la prévenir. Alors, on surveille ses affaires, on évite de se retrouver en situation d’être volé de cette manière : à la sauvette.


    • DD 15 juillet 2007 23:46

      @ Aziraphale

      Pour vous la convoitise justifie le vol. Et bien bravo, dans ce cas supprimons les lois, ne respectons plus personne, rien n’a d’importance.


    • DD 15 juillet 2007 23:49

      @ Aziraphale

      Vous accréditez la thèse selon laquelle les délinquants ont d’abord le statut de victime. C’est extrêmement dangereux, ça peut mener une société à sa perte ce genre d’idée.

      Vous êtes dans une posture d’acceptation de la peur permanente car vous considérez l’atteinte à l’intégrité des personnes somme toute naturelle.

      Je pèse mes mots, désolé, mais vous vous rendez complice des actes de délinquance et de crime.

      Philou


    • Aziraphale Aziraphale 18 juillet 2007 10:38

      @Philou

      Je ne vois pas ce qui peut vous faire faire de tels procès d’intention à mon égard Philou.

      Pour préciser mon point de vue :

      - un voleur reste un voleur même si tout un chacun (voleur y compris) peut-être victime de quelque chose par ailleurs.

      - La convoitise ne justifie pas le vol, elle l’explique. Ce que je trouve bien différent.

      - Je ne légitimise pas un état de peur quelqu’il soit, je me situe dans la prévention des risques au niveau individuel. Chacun prend les siens. Une personne qui s’affiche avec un objet de valeur aura plus de chance de se faire voler que quelqu’un qui ne le montre pas ou qui n’a pas l’objet à la mode qui se revendra bien. Qu’on ne soit pas d’accord avec ça je le comprends, je ne suis pas d’accord non plus. Mais c’est un fait et comme je vous le disais, à chacun de prendre ses risques.

      Aziraphale


    • claude claude 18 juillet 2007 12:38

      @ philou,

      depuis l’aube de l’humanité, le vol est motivé par l’envie de posséder le bien d’autrui : néanderthal dérobait le gibier piégé par les autres clans, les ouvriers bâtisseurs de tombes égyptiennes piquaient les bijoux précieux pour les revendre...

      on vole aussi pour manger, pour avoir chaud, pour échapper à la misère.

      on vole également pour s’enrichir, pour le fun...

      On vole des porte-feuille, des sacs, des bijoux, des ordinateurs, des sous, des oeuvres d’art, de la nourriture, des bonbons, des banques, des secrets industriels.

      à part celui qui vole pour manger, les autres n’ont pas d’escuses...et donc assumer la réparation de leurs actes.

      celui qui vole pour manger pourrait-être inscrit dans un programme qui lui permettrait de se réinsérer sans la société et assurer ainsi la possibilité de pouvoir satisfaire à ses besoins fondamentaux.


  • haddock 13 juillet 2007 15:51

    Sinon on peut prendre l’ autobus .


  • Marsupilami Marsupilami 13 juillet 2007 16:07

    Cet articulet sentencieux et pseudo-sarcastique est soit l’expression d’une pure connerie, soit une pure provocation, soit les deux à la fois, ce qui est encore pire, la connerie provocatrice étant un des sommets de la connerie pure.

    L’auteur se dit « écolo ». Je ne vois pas ce que ce qu’il y a d’écolo dans le fait de faire du blablabla sur de la caillera qui vole des gadgets hich-tech à des bobos. C’est vraiment le degré dézo de la pensée morale, éthique, politique et sociologique. Il aurait été nettement plus intéressant de faire un vrai article argumenté sur le vol moralement admissible (pour cause de conditions extrêmes de faim et de misère dans un monde de surconsommation injuste et inégalitaire).


    • DD 13 juillet 2007 16:19

      Effectivement, on peut le dire : cet article, c’est proprement de la MERDE !


    • Iceman75 Iceman75 13 juillet 2007 17:08

      Etre écolo interdit il d’avoir des avis sur autre chose. D’ailleurs il n’y a guère d’avis ici mais la démonstration de la « connerie » justement qu’il y aurait de se priver de l’utilisation de ses biens pour éviter le risque. Il est bien évident que là n’est pas la solution. Pourtant en dehors des caméras, quelqu’un a t il proposé autre chose. Pour ma part, n’étant pas de gauche ou de droite, et au delà de ça je ne suis pas opposé à l’utilisation de caméras. Sans l’aggressivité de certains, pourrait on poursuivre le débat sur les solutions d’un problème récurrent sous tous les régimes d’ailleurs.


    • DD 13 juillet 2007 17:18

      « un problème récurrent sous tous les régimes d’ailleurs »

      Erreur, mon cher !

      A Barcelone où j’ai habité, il y a autant sinon plus de quartiers poupulaires qu’en banlieue parisienne.

      Jamais, vous m’entendez, jamais, je n’ai croisé de bandes de racailles, agressives. On se sent en parfaite sécurité dans le métro. Ce dernier n’est pas tagué, tout est calme, on est serein. Il y a toujours des contrôleurs. Normal, quoi !

      Je crois sincèrement que l’idéologie gauchiste de la victimisation des coupables en France est une véritable incitation à la haine sociale et à la délinquance.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 juillet 2007 20:01

      @Marsu (diminutif affectueux) Tenez, un article sur la violence « justifiee »... c’est bien parce que vous le demandez... Pour le reste de ce fil, j’avoue que j’ai peine a soutenir le niveau requis d’interet au-dela du fait divers et que mon indignation ne leve pas... smiley

      PJCA


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 juillet 2007 20:05

      @ Marsu : J’ai perdu le fil. Sans doute l’absinthe. voici le truc (serieux) sur la violence. smiley

      http://www.nouvellesociete/409.html

      PJCA


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 juillet 2007 20:13

      @ Marsupilami : Puisque vous le demandez... un article sur la violence « justifiee ».

      http://www.nouvellesociete.org/409.html

      PPCA


  • enavantoute 13 juillet 2007 16:15

    @ philou

    fascite peut etre pas capitaliste c’est sur...


    • DD 13 juillet 2007 16:21

      Oui, je suis capitaliste. Il faut me couper la tête. Non, c’est vrai j’estime que la propriété privée est nécessaire pour la dignité, l’épanouissement, et la construction identitaire de la personne. Y a pas à dire : je suis un véritable monstre capitaliste.


    • DD 13 juillet 2007 16:27

      Juste une précision : propriété ne signifie pas accumulation. Juste comme ça...


  • mcm 13 juillet 2007 16:23

    @L’auteur,

    J’ai noté négativement votre article, car le fait d’inciter les propriétaire à ne pas sortir leur bien est scandaleux !

    Je souligne l’extrême danger de cette habitude par acceptation du vol, le vol est un délit pour les pauvres comme pour les riches.

    Que des circonstances atténuantes puissent être tenue en compte lors du jugement, je suis d’accord, mais le vol est un délit !

    Votre discours revient tout simplement à accepter cette criminalité grandissante, si on le poursouit un peu une jeune fille violée serait coupable en vertu de la belle robe qu’elle portait pour tenter son violeur !!!!


    • DD 13 juillet 2007 16:29

      Merci beaucoup pour ce commentaire. Vous avez parfaitement raison.

      Mine de rien, cet article est le produit d’un dangereux gauchiste qui légitime le vol et culpabilise les victimes, c’est honteux !

      L’exemple de la fille violée est tout à fait pertinent. N’oublions pas que Ni putes Ni soumises, c’est justement le refus de voir la violence comme une fatalité, et c’est le refus d’abandonner les victimes.


    • Mjolnir Mjolnir 13 juillet 2007 16:31

      Je trouve l’article inintéressant (aussi) mais il ne fait que donner un conseil de bon sens, comme la RATP qui nous rappelle sans cesse de vérifier que nos sacs sont bien fermés, etc.

      Moi même, je rappelle à mon entourage féminine de serrer leurs sacs à main sous le bras mais il ne s’agit en AUCUNE FACON d’accepter le vol.

      Selon vous, parce que le vol est innacceptable (et je partage votre avis sans entrer dans les détails et les exceptions), vous promeneriez vous dans la rue en tenant d’une main une liasse de billets de 500 euros ?

      J’ai du mal à comprendre cet archarnement sur l’auteur de cet article (qui n’apprend rien, certes) à moins qu’il a un passif que je ne connais pas ??


    • DD 13 juillet 2007 16:35

      Le problème, c’est que cet article tombe comme un cheveu dans la soupe. C’est très curieux de voir l’auteur s’aventurer dans une réthorique de la culpabilisation des victimes et de l’intériorisation de la peur.

      Quand je vois que des gens sont capables depondre ce genre d’article pour le moins douteux, je me dis : heureusement que la gauche n’est pas passée, car, décidément, elle n’a rien compris.


    • mcm 13 juillet 2007 16:45

      @Mjolnir,

      Votre comparaison avec la liasse de billets de 500 Euros est inadéquate, là je les range dans mon protefeuille pour éviter leur perte.

      Tandis que mon portable, si je ne peux pas l’utiliser dehors ce n’est plus un portable !

      Je le répète c’est dangereux de s’habituer au vol, il faut le combattre par tous les moyens y compris l’installation systématique de caméras dans les lieux publics et de traceurs dans les produits coûteux !


  • enavantoute 13 juillet 2007 17:14

    bien sur qu’il faut combattre le vol personnes le nie !!! arrêtez de lyncher l’auteur quand il dit : ne mettez pas en évidence vos richesses lorsque vous étes dans un lieu ou ces richesses manquent.

    On vous a jamais appris à planquer votre porte feuille quand vous étes en voyage ?

    Ou sinon c’est peut être l’idée qu’ils puissent y avoir des miséreux en France qui vous rebute. Excusez moi j’avais oublié si ils sont miséreux c’est qu’ils l’ont mérité...


    • DD 13 juillet 2007 17:21

      Ah, la caricature c’est toujours une arme fatale !

      La gauche en France appelle à la haine sociale et encourage la délinquance.

      Les racailles (oui racailles, oui racailles, non pas victimes ni miséreux) qui agressent, insultent, violent et sont racistes anti-blancs sont un pur produit de la gauche.

      Mais c’est vrai, les victimes qui ont été agressées par ces racailles, elles le méritent.


    • NPM 13 juillet 2007 17:24

      « Excusez moi j’avais oublié si ils sont miséreux c’est qu’ils l’ont mérité... »

      Evidement. Les Lois du capitalisme sont dans toutes les bonne librairie : pour s’en sortir, suffit d’appliquer. Mais bon, faut pas être trop con ou un grosse glandeuse...


  • DD 13 juillet 2007 17:31

    Iceman, vous vous dites écologiste.

    Mais personne n’a le monopole de l’amour de l’environnemment, même vous.

    Connaissez-vous des gens qui ne soient pas écologistes ?

    Non, je ne suis pas un troll.


    • bozz bozz 13 juillet 2007 17:57

      moi j’en suis un et je suis fier de l’être ! mais notre auteur se sent tellement supérieur aux pauvres petits commentateurs que nous sommes....


    • Iceman75 Iceman75 13 juillet 2007 18:17

      Permettez moi, avec tout le respect que je vous dois, de vous demander d’etayer votre propos par un exemple.


    • Iceman75 Iceman75 13 juillet 2007 18:23

      Bon, je l’avoue un peu par la faute de mon imprécision, les commentaires partent un peu dans le lynchage et le clivage. Donc oubliez un peu la nature de l’auteur (demande t on à une victime ou un voleur si il est de droite ou de gauche ?) pour parlez du coeur du problème. Nous avons donc un problème qui n’est pas d’hier (quand je parlais de régime, je parlais de la France uniquement) et qui persiste malgré quelques moyens. Il ne sert à rien d’éviter le problème comme les annonces contre les pickpocket dans le métro nous y invitent souvent. Il faut traiter le problème. En « singeant » (maladroitement je l’avoue) ce genre de message, je voulais démontrer l’absurdité d’une situation qui rend les coupables tous puissants face aux victimes. Cela n’a pas manqué d’attiser la colère de certains. Alors quelques idées prises ici ou là :
      - plus de policiers
      - des caméras
      - une implication des communes concernées
      - des brigades transiliennes

      Voilà, vous pouvez réagir en évitant les invectives, tout le monde s’en portera mieux. Merci.


    • snoopy86 13 juillet 2007 18:35

      @ Bozz, Calmos et quelques autres

      Pas de quoi s’énerver...

      C’est l’été, Agoravox comme TF1 a du mal à remplir

      On a appris qu’un bobo s’est fait piquer son portable, que Iceman vote Nick Mamére, et qu’il préfère le melon à la parthenaise ( pour votre éducation, une des toutes meilleures viandes de France)

      Comme c’est l’heure de l’apéro, je vous offre un Pernaud...


    • DD 13 juillet 2007 19:14

      « demande t on à une victime ou un voleur si il est de droite ou de gauche ? »

      Mais un voleur n’a pas de conscience politique, c’est un non-sens. En commettant un vol, il rompt le contrat social, donc on sort de l’espace politique du geste.


    • bozz bozz 13 juillet 2007 19:59

      c’est si gentiment demandé que je m’exécute : par Iceman75 (IP:xxx.x50.98.243) le 13 juillet 2007 à 14H17

      « Curieux que ce soient souvent ceux qui ne publient rien qui critiquent, surtout en ne citant rien d’exact. Trollisme quand tu nous tiens. »

      c’est un complexe caractérisé de supériorité qui vous a vallu votre premier point West.

      pour le reste, mes amis pour la viande, rien ne vaut une bonne argentine...


  • enavantoute 13 juillet 2007 17:45

    @ PHILOU

    désolé je ne suis pas de gauche, je crois effectivement que le capitalisme permet plus ou moins à chacun de faire son trou.

    Mais il y a une petite différence, peut être catholique d’ailleurs, je ne jette pas la pierre à celui qui à volé car je ne suis pas sur que j’aurai fait mieux à sa place.

    Il ne s’agit pas d’assistanat (et quel assistanat ces beaux ensembles immobiliers !!) mais de respect envers chaque individu, je crois que derrière l’écran certain en manque...


    • Mjolnir Mjolnir 13 juillet 2007 17:54

      « désolé je ne suis pas de gauche »

      Marre de cette étiquette, faut prendre « t’es de la gauche » comme une insulte apparemment. Vivement la pluralité des opinions !

      Ceci dit, les plus miséreux ne sont pas forcément ceux qui volent de cette manière : des miséreux, j’en vois tous les jours et ils ne mendient même pas car trop las, sans doute.

      Les voleurs à la tire sont souvent plutôt jeunes et en formes (normal, faut courrir et parfois, se battre) et on ne vole pas un portable ou un i-pod pour survivre. Faut avoir des contacts pour le revendre, faut donc être dans le circuit. Rien à voir avec un SdF qui vole dans une boîte de sardines dans un supermarché pour bouffer à sa faim, le sdf est souvent victime de vole d’ailleurs car il ne peut se défendre.


    • DD 13 juillet 2007 18:55

      Votre commentaire est icompréhensible. Vous exprimez trois idées qui n’ont absolument rien à voir entre elles.

      1/ Evidemment qu’on peut être capitaliste et de gauche.

      2/ Là il s’agit de vols d’objets non vitaux : on ne parle pas ici de vol de nourriture ou de vêtements. Moi, je jette la pierre à celui qui vole un objet avec violence (qui porte atteinte à la dignité de la personne), désolé.

      3/ Les grands ensembles immobiliers, cités et HLM, j’y ai habité, je n’ai pas de leçon à recevoir.

      4/ Le respect de chaque individu. Précisément c’est ce que je me tue à défendre depuis le début. Je dénonce la culpabilisation des victimes et la victimisation des coupables.

      Précisez votre commentaire, parce que vraiment je ne comprends pas le sens de votre intervention.


  • Bulgroz 13 juillet 2007 17:59

    Les vols à l’arraché punis de mort dans le sud de la Chine.

    http://www.peinedemort.org/document.php?choix=1773


    • Mango Mango 13 juillet 2007 19:02

      On ne dit pas si celà a été dissuasif chez les miséreux (pour le coup, c’est peut être vrai !).

      En tous les cas, ça a le mérite de faire baisser le nombre de « miséreux » et l’avantage de faire entrer des devises : tenez, c’est pour vous http://www.lefigaro.fr/international/20060403.FIG000000355_l_hopital_chinoi s_se_fournit_chez_le_bourreau.html

      Vive le capitalisme ! Tout le monde peut y faire son « trou » comme disait un commentateur sur ce fil !

      PS : je précise que mon commentaire est à prendre au second degré, pour ceux qui auraient cru que je remplaçais NPM... Mais le lien, hélas, est tout à fait réel (je l’ai pris exprès dans le Figaro pour ne pas être taxée de propagandiste gauchiste smiley ).


    • jako jako 15 juillet 2007 21:16

      Monsieur Propre le - c’est moi lol


  • enavantoute 13 juillet 2007 18:10

    La misère en france ne peut se limiter au simple fait de bouffée (personnes ne meurt de faim), elle a une connotation social très fort et peut prendre la forme d’une ségrégation social, racial, spatial..

    D’accord le mot miséreux n’est pas le bon mais on ne peut réduire Les racailles à de simple voleur violent rascite comme PHILOU le fait.

    Encore une fois il ne s’agit pas d’assistanat mais de se demander si des gens le font c’est qu’il y a un problème, lequel ?

    Ou peut être que génétiquement les voleurs se sont tous regroupés dans les cités française ?

    Grace à AVOX je développe des concepts...


    • DD 13 juillet 2007 19:02

      La ségrégation géographique je l’ai vécu puuisque j’ai habité dans une cité HLM « sensible » comme on dit. Mais je ne parle pas de ségrégation en fait. Cette situation n’a pas été organisée délibérément.

      Si, les racailles sont violentes en tout cas dans ma définition. Et bien souvent elles s’attaquent à des gens qui portent une différence telle que le physique, l’orientaton sexuelle, la couleur de peau, la religion, le sexe, etc. Où vivez-vous ?

      Oui il y a un problème quand des gens font preuve de violence gratuite et volent des objets non vitaux. J’ai habité dans un quartier populaire de Barcelone, plus pauvre qu’en France, et bien jamais il n’ y a d’agressivité. Il y a clairement un problème idéologique en France sur la condamnation de la violence aux personnes.

      J’ai vécu dans une cité. Ce n’est pas pour autant que j’ai sombré dans la délinquance. Pourquoi ai-je fait l’effort de travailler et de m’en sortir ?

      Mais où habitez-vous bong sang ?

      Faites-vous partie de ces bobos qui habitent le 7ème arrondissement de Paris et qui sont des négationnistes de la délinquance et de la violence des racailles ?


    • Mango Mango 13 juillet 2007 19:18

      En tous les cas on ne peut pas nier la violence de Philou !

      Heureusement que vous avez trouvé à exprimer votre agressivité autrement que contre les voyageurs des trains de banlieue.

      C’est vrai que s’attaquer aux « gôchos », écolos, supposés bobos, et ce par ordinateur interposé comporte beaucoup moins de risques, pour vous et pour les autres !

      Félicitations, mais la preuve est faite : les cités engendrent la violence, peu importe la forme qu’elle prend et contre qui elle se retourne.


    • DD 13 juillet 2007 20:36

      @ Mango

      Où est ma violence ?

      Ce qui m’indigne justement, c’est la violence gratuite que j’ai pu observé quand j’habitais dans une cité. Mais il semble qu’ici, certains veuillent nier la réalité de ce phénomène.

      Vous vous réjouissez que je m’adonne pas à ce genre de violence. Ecoutez, c’est une question de responsabilité individuelle. 95 % des habitants des cités ne font pas de bruit et subissent la violence des racailles dans l’indifférence générale. Et vous voudriez nous faire croire que le comportement des racailles est naturel et majoritaire. C’est lamentable.


  • snoopy86 13 juillet 2007 18:29

    Des vols dans les trains de banlieue !!!!

    Mais que fait Gasty ???


    • Gasty Gasty 13 juillet 2007 21:42

      Il se la coule douce ! smiley je remarque après avoir lu les commentaires que PHILOU se la pete tout seul avec ses clichés bien nul. J’execre ce genre de personnage.

      On peut être de droite ou de gauche et sincère.


    • DD 14 juillet 2007 09:34

      Là tout de suite quand il s’agit de préciser et d’argumenter, il n’y a plus personne, sauf bien sûr une insulte supplémentaire. Le mieux serait que vous vous retireriez de l’article.


    • Gasty Gasty 14 juillet 2007 10:59

      Vous devriez vous relire « PHILOU ».

      Parce que vos commentaires ont un gout de chiotte. Tirez un grand coup sur la chasse, je crois que c’est à vous d’évacuer le fil. smiley Bon WE quand même !


  • masuyer masuyer 13 juillet 2007 18:50

    C’est rigolo mais l’auteur fait un article qui va dans le sens des tenants de la montée de l’insécurité. Mais comme ces derniers ont lu écolo dans la description ils tapent dessus puisqu’un écolo est forcément de « gôche ».


    • Iceman75 Iceman75 13 juillet 2007 18:56

      ça fera plaisir à Isabelle Kosciusko Morizet, véritable écolo de droite,en effet. Certains ont tellement tendance à s’arréter aux étiquettes sans aller au delà.  smiley


    • masuyer masuyer 13 juillet 2007 19:00

      « Certains ont tellement tendance à s’arréter aux étiquettes sans aller au delà. »

      Moi même j’ai failli vous plusser smiley

      « ça fera plaisir à Isabelle Kosciusko Morizet, véritable écolo de droite,en effet. »

      J’ai eu bien fait de m’abstenir smiley


    • DD 13 juillet 2007 19:11

      Il se trouve que je n’avais même pas vu qu’il se disait écolo, et pourtant j’ai quand même décelé la supercherie gauchiste. C’est donc bien qu’il doit y avoir quelquechose de malsain dans l’article.


    • masuyer masuyer 13 juillet 2007 19:17

      Philou, allez voir un ophtalmo,

      un amateur de Kosciusko Morizet ne peut pas être un gauchiste, j’en sais quelque chose.


    • Iceman75 Iceman75 13 juillet 2007 19:24

      Je n’ai pas dit que j’en étais amateur smiley comme disait l’autre, il y a les bons écolos et les mauvais écolos. Les bons écolos ils sont pour l’écologie alors que les mauvais, ils sont...pour l’écologie mais.  smiley


    • snoopy86 13 juillet 2007 19:37

      Il y a aussi des bons et des mauvais végétariens ...

      Les mauvais végétariens vont voir des corridas...


    • snoopy86 15 juillet 2007 19:16

      @ furtif

      Je suis bien un bordelais éxilé sur les bords de l’Auxances


  • ander763 ander763 13 juillet 2007 20:07

    Pauvre Iceman qui se mange plein de viande crue ce soir...


  • TSS 13 juillet 2007 21:14

    mr@philou

    vous le capitaliste de droite qui donnez la leçon à longueur d’article,vous seriez peut-etre bien le 1er avec votre petit costard 3 pieces à regarder par la fenetre,voir si les bourgeons fleurissent,pendant qu’à votre coté on agresse une personne !!!


    • DD 13 juillet 2007 21:26

      Sur quoi fondez-vous cette accusation ? De quelles leçons parlez-vous ?

      « Pendant qu’à côté on agresse une personne » : vous ne croyez pas si bien dire, mon cher ! J’ai habité sept ans aux Mureaux. Plusieurs fois je me suis fait insulté, comme ça gratuitement. Je me suis retrouvé hospitalisé deux jours parce qu’un mec m’a cogné alors qu’il rakettait m’a cousine, donc cessez vos procès d’intention.

      « Petit capitaliste de droite » : développez s’il vous plaît. Moi, je n’ai pas de capital mon cher.


    • DD 13 juillet 2007 21:31

      Je ne possède pas de costard trois pièces, mais vous ?


  • Ibn Taymiyya 13 juillet 2007 22:11

    Il ne manquait plus pour compléter votre mode d’emploi que la question :« Qui sont-ils ces nouveaux voleurs ? »

    Etait-ce délibéré cette omission ?


    • Iceman75 Iceman75 13 juillet 2007 22:55

      Oui cela est délibéré. Pour plusieurs raisons :
      - je n’ai pas rencontré ces personnes
      - je ne vais pas dire, de vue, à quelle « communauté » ils appartiennent, ou dresser un profil qui ne ferait que stigmatiser le racisme déjà fortement latent en France
      - Si éventuellement avoir été témoin d’un vol permettrait de dire à quoi ils ressemblent, cela ne permet pas d’en faire une généralité. Encore pire lorsque l’on n’était pas présent d’ailleurs.


    • DD 13 juillet 2007 23:12

      Ben là c’est clair Iceman que vous désignez une communauté. On ne dira pas laquelle, par pudeur et bien-pensance.


    • DD 13 juillet 2007 23:14

      Le racisme, ce serait de désigner une communauté à tort. Mais si cette communauté est vraiment impliquée, alors c’est un devoir de le faire. Et dire cela ce n’est pas une opinion mais l’énonciation d’un fait objectif et établi.


    • DD 13 juillet 2007 23:16

      Le racisme stigmatise. Mais on ne stigmatise par le racisme, ça ne veut rien dire. Simple leçon de français d’un français d’origine espagnole.


    • Iceman75 Iceman75 14 juillet 2007 04:38

      Donc si un francais d’origine espagnol était le voleur cela permettrait selon vous de mettre en cause tous les français d’origine espagnole ??? smiley Avouez que votre phase prète très largement à confusion, au moins autant que ma faute de syntaxe et que vos préjugés à mon endroit (ou envers si vous préférez smiley )


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 08:50

      Mais Iceman, ces messieurs ne sont pas racistes.

      Ce sont des spécialistes de la reconnaissance au facies.

      Quand Philou ou Calmos se font tirer leur sac à main par un noir, en quelques dixièmes de seconde ils peuvent vous dire s’il est antillais, ganhéen, depuis combien de générations sa famille est présente sur le sol français. S’il se font attaquer par un blanc, ils savent tout de suite s’il est auvergnat ou alsacien, à quel degré etc... Quand on est doué de tels super-pouvoirs, on peut facilement juger de quelles communautés posent problèmes et les stigmatiser sans racisme aucun.

      Eh philou, je me suis fait couper les cheveux par un coiffeur homosexuel, donc tous les coiffeurs sont homosexuels c’est bien connu.


    • DD 14 juillet 2007 09:37

      La référence à mes origines espagnoles n’avait pour seul but que de relever votre faute de français ; je le répète : le racisme stigmatise des personnes. Mais ça ne veut rien dire (c’est juste une question de langue) que de stigmatiser le racisme. Peut-être était-ce une faute de frappe de votre part.


    • DD 14 juillet 2007 09:39

      @ Masuyer

      Mais là vous délirez totalement. Pourquoi dites-vous tout cela ? Au fond si vous êtes aussi affirmatif et sombrez aussi aisément dans le procès d’intention c’est sûrement qu’un fond de vous, vous êtes un racialiste refoulé.


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 10:01

      "par PHILOU (IP:xxx.x35.188.252) le 13 juillet 2007 à 23H14 Le racisme, ce serait de désigner une communauté à tort. Mais si cette communauté est vraiment impliquée, alors c’est un devoir de le faire. Et dire cela ce n’est pas une opinion mais l’énonciation d’un fait objectif et établi. "

      je délire peut-être mais n’est-ce pas vous qui avez écrit ça ?


    • DD 14 juillet 2007 10:07

      "Quand Philou ou Calmos se font tirer leur sac à main par un noir, en quelques dixièmes de seconde ils peuvent vous dire s’il est antillais, ganhéen, depuis combien de générations sa famille est présente sur le sol français. S’il se font attaquer par un blanc, ils savent tout de suite s’il est auvergnat ou alsacien, à quel degré etc... Quand on est doué de tels super-pouvoirs, on peut facilement juger de quelles communautés posent problèmes et les stigmatiser sans racisme aucun.

      Eh philou, je me suis fait couper les cheveux par un coiffeur homosexuel, donc tous les coiffeurs sont homosexuels c’est bien connu."

      Là vous délirez : je n’ai jamais dit cela, faites preuve de bonne foi.


    • DD 14 juillet 2007 10:18

      Masuyer,

      Savez-vous que 64 % des détenus français sont musulmans, alors que seule 8 % de la population totale française est musulmane ?

      Ceci est un fait, pas une opinion. Chacun est ensuite libre d’en tirer les conclusions qu’il souhaite.


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 10:20

      Il m’avait juste semblé déceler dans votre commentaire cité ci-dessus qu’il pouvait exister des communautés qui pouvaient être stigmatisées à juste titre.

      J’apprécie donc la prudence de l’auteur, ce qui pourrait être une certaine leçon de déontologie pour de trop nombreux journalistes professionnels qui n’hésitent pas à parler de français d’origine maghrébine (par exemple) quand ils relatent un fait divers. Je note d’ailleurs que ce « traitement de faveur » n’est réservé qu’à certaines communautés. Je n’ai jamais entendu par exemple « un crime commis par un français d’origine alsacienne », dois-je en conclure que dans un tel cas l’appartenance n’est pas éclairante ? ou alors qu’un tel cas est impossible ?


    • DD 14 juillet 2007 10:22

      Vous êtes d’une mauvaise foi totale.

      Ce ne sont pas les petits blans alsaciens qui brûlent dans des caves et agressent des juifs.


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 10:34

      Ah la fameuse étude de Farid Koskhovar.

      en fait cette étude, qui avait pour but de démontrer qu’il n’y avait pas assez d’aumôniers musulmans dans les prisons ne portaient que sur les prisons proches de grands centres urbains et de « quartiers sensibles ». Donc des zones ou la population musulmane est très certainement supérieure à 8%.

      Si vous étudiez par exemple la population de la prison de Ploemeur, en Bretagne où l’immigration maghrébine est moins importante que la moyenne nationale, vous ne trouverez plus les mêmes chiffres.

      Les musulmans en France étant, il me semble, majoritairement maghrébins, et sachant que la police utilise largement la reconnaissance au facies, ils ont beaucoup plus de risques d’être pris.

      Votre chiffre ne dit rien non plus sur la nature des crimes ou délits ayant conduit à l’incarcération.

      Disons qu’un chiffre brut ne peut qu’établir une corrélation pas une causalité.

      Mais rassurez-vous le Front National utilise très largement ce genre de paralogisme.


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 10:35

      "Vous êtes d’une mauvaise foi totale.

      Ce ne sont pas les petits blans alsaciens qui brûlent dans des caves et agressent des juifs."

      Ah bon ?


    • mcm 14 juillet 2007 11:50

      @Philou,

      A entendre monsieur Masuyer, on jurerait qu’on ne peut pas combattre la mafia sans être un raciste anti-sicilien, ni combattre la grippe espagnole sans être raciste anti-espagnol !


    • bozz bozz 14 juillet 2007 11:58

      @Masuyer, ne déformez pas les noms SVP, c’est Farhad Khosrokhavar directeur de recherche EHESS l’auteur d’un livre sur l’islam en prison sorti en 2004.

      comme il est interdit de faire des statistique sur la religion ou l’origine ethnique des gens, nous n’avons aucun document fiable. seulement nous pouvons avoir des sur la nationalité et là 25% des prisonniers en france sont étrangers (ne possédant pas la nationalité^française, même en double nat.) et parmis ces 25%, 65% sont africains. ensuite les extrapolation des journalistes de l’express nous donne pour toute la population carcérale une estimation à 50% de musulmans dans nos prisons avec un chiffre allant jusqu’à 80% près des grands centres urbains. Ce sont les seuls chiffres disponibles avec leur lot d’erreurs obligatoires...

      niez qu’il y a plus de musulmans dans nos prisons que leur taux dans la population est nier l’évidence, ensuite vous pouez interpréter comme vous voulez les raisons de cette surreprésentation (flicage plus facile, plus de repression et moins d’indulgence des magistrats, celle-là va vous plaire : plus de problèmes sociaux pour ces populations....)


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 12:26

      Excusez moi pour la déformation du nom, je le citais de mémoire.

      Quant aux 25 % n’ayant pas la nationalité française dont 65 % d’africains, oui, mais ce n’est pas très étonnant.

      Premièrement parceque les non-nationaux sont majoritairement d’origine africaines. Ensuite on peut penser (je veux bien avoir les chiffres) qu’une partie importante d’entre eux est incarcérée pour infraction à la législation sur les titres de séjour (ce qui ne peut pas concerner un national ou un ressortissant de l’espace Schengen). Troisièmement leur situation sociale est certainement inférieure à la moyenne.

      Maintenant, stoppons l’immigration, renvoyons tous les immigrés ou descendants d’immigrés chez eux, et 100% des incarcésseront franco-français. smiley


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 12:34

      MCM,

      il ne s’agit pas de ne pas combattre la délinquance. Mais vous le comprenez très bien, vous êtes loin d’être idiot et vous savez très bien utiliser certaines méthodes qui m’amènent à penser que vous n’êtes peut-être celui que vous affirmez être.


    • mcm 14 juillet 2007 13:03

      Allez hop encore un petit coup de diffamation ! Celui qui se dit beurre serait un fromage menteur ?

      Monsieur masuyer, vous l’avez dit je suis pas idiot, et avec l’intelligence qui m’a été donnée je vous dit :

      L’intelligence procédant par analogie, il en résulte que le menteur croit voir des menteurs partout !

      Pour le racisme la même règle s’applique encore, oui je doute que vous aimiez plus que moi ma propre race, la chair de ma chair.

      C’est pour cela que je la disculpe en trouvant les causes qui la font souffrir, et en espérant la guérir !

      Croyez vous qu’il me viendrait à l’idée de stygmatiser des enfants qui me ressemblent comme 2 gouttes d’eau au même âge ?

      Non je veux les prévenir des pensées fausses dans lesquels j’ai moi-même été éduqué. L’origine de ces pensées fausses est majoritairement un système politico-religieux, que j’ai le droit voire le devoir de critiquer.

      Mais votre tolérance, ne sachant comment m’interdire d’exercer mon droit de citoyen, persiste à me faire un procès d’intention.


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 13:34

      Mais je ne vous défend pas de défendre votre droit de citoyen. Au contraire en vous répondant je vous permet de vous expliquer, donc d’exercer un peu plus votre droit d’expression.

      Si j’avais voulu vous faire taire je ne vous aurais pas répondu et j’aurais dénoncé vos commentaires les plus déplaisants (pour moi) comme abusifs et je pense que ça aurait marché.


    • bozz bozz 14 juillet 2007 18:47

      pff je ne devrais pas écrire sous l’effet de l’alcool... désolé pour les fautes...

      par contre mon cher Masuyer, il n’y a pas de rétention carcérale pour l’immigration clandestine, ils se retrouvent dans des centres de rétention administrative et ne sont pas comptabilisés dans la population carcérale dans le rapport de Didier Léger de 2003 (ed. Assemblée Nat.) Ces centres ont vu transiter 23000 étrangers en 2002 (rapport Cimade) et ne sont pas du tout intégrés au système carcéral français.


    • masuyer masuyer 14 juillet 2007 19:14

      Autant pour moi Bozz,

      merci de l’info. Ce qui ne change rien au problème de fond. Je ne nie pas que le taux de musulmans dans les prisons soit plus important que le taux dans la société, vous m’avez mal lu.

      Je dis par contre qu’extrapoler de ces chiffres que les musulmans sont une communauté dangereuse est franchement idiot.

      Il est plus aisé de me faire un procès en angélisme.


    • Bulgroz 14 juillet 2007 19:38

      Masuyer, vous n’avez décidemment rien compris, on en parle pas ici des musulmans qui ne posent pas problème, on parle de ceux qui en posent.

      De la même manière, on ne parle pas des représentants des minorités qui ne posent aucun problème mais de ceux qui en posent en étant culturellement mal assimilés et socialement mal intégrés.

      Il se trouve que dans les 2 cas, la proportion de ceux qui posent problème est inquiétante.

      On parle de ceux qui font chier pas des autres, vous êtes assez obtus pour ne pas comprendre ?

      La proportion de Français mauvais et faisant problème est assez maitrisée et relativement constante.

      La proportion des mauvais chez les musulmans et les minorités visibles, elle, est en constante progression.

      Pouvez vous comprendre ?


    • bozz bozz 14 juillet 2007 20:58

      « Je dis par contre qu’extrapoler de ces chiffres que les musulmans sont une communauté dangereuse est franchement idiot. »

      non mais tout n’est pas explicable par leur appartenance à une classe sociale, il y a aussi un phénomène culturel qu’il ne faut pas nier. En particulier dans les traditions de l’enfant roi où les relations parents/enfants sont totalementdifférentes. Ayant grandi en cité, je peux vous dire que j’était comme tous mes petits copains, qu’ils s’appellent Ahmed ou Pierre, l’occasion faisant le larron, tous ont commencés à faire des conneries, seulement la différence c’est qu’à la première occasion mes parents m’ont remis sur le droit chemin, pas mes copains et aujourd’hui certains sont en tôle pour très longtemps encore et pas moi. A noter que ce sont les Ahmed et Moustapha qui y sont pas les Pierre ou moi. Annecdotique certes mais je pense qu’il y a aussi une part extrapolable à l’ensemble. La démission des parents et la culture de l’enfant sans repère (toujours pour l’annecdote, la mère d’Ahmed ne le grondait jamais car c’était l’ainé et un garçon, il faisait ce qu’il voulait comme il voulait- le père bossant plus que sa dose était absent)


  • haddock 14 juillet 2007 10:23

    Le vol n’ existe pas , c’ est seulement un transfert de propriété .


    • DD 14 juillet 2007 10:32

      Oui, et le crime n’existe pas, c’est seulement un réagencement des molécules qui constituent ce qu’on appelle vulgairement un être humain.

      Oui, la vérité n’existe pas, c’est seulement la vision dominante qui vise à étouffer toute contestation.

      Oui, on peut tout remettre en cause, même votre honnêteté, c’est dire...


Réagir