lundi 22 juin - par C’est Nabum

Une faute impardonnable

À trop manier le bâton …

Il m’est arrivé une curieuse anecdote qui mérite d’être narrée parce qu’elle semble symptomatique d’une époque qui a perdu la tête. Je prie les âmes sensibles de se détourner de ce récit, elles risquent de ne pouvoir s’en remettre. J’exhorte les derniers soutiens du pouvoir républicain à taire leurs protestations, insultes et autres critiques acerbes, ce qui va suivre est rigoureusement exact. J’invite enfin les citoyens courtois, aimables, débonnaires à ne surtout pas m’imiter, il pourrait leur en coûter.

J’allais donc très lentement sur un cheval vapeur sur une route parsemée de ces dos d’ânes qui transforment la circulation en épreuve pour tout le squelette des malheureux usagers de la route. Suivant une série de voitures, elles-mêmes engluées derrière un camion qui devait prendre moult précautions pour sans doute ne pas faire pâtir son chargement de la hauteur excessive et sans nul doute illégale des obstacles en travers de son chemin, j’étais d’humeur badine, ce qui causa ma perte.

La vitesse particulièrement lente fut la cause de la faute. Peinant à conserver l’équilibre, il me fallait regarder attentivement tout ce qui s’offrait à ma vue. Accroître sa vigilance est le devoir du conducteur à la condition que celle-ci soit accompagnée de discernement et de jugeote. C’est là que le bât blesse en cette terrible circonstance. Accrochez-vous au guidon ou à votre ceinture de sécurité, la suite s’annonce terrible…

Le lent convoi évoluant à la queue-leu-leu aborda alors un rond point, autre élément du mobilier urbain qui pousse comme des champignons pour justement ôter tout envie d’appuyer sur la pédale d’accélérateur ou de tourner, dans mon cas, la poignée de gaz. C’est donc en singeant la tortue de la fable que j’aperçus sur le bas côté, deux observateurs attentifs de la circulation.

Manifestement nos deux lurons s’ennuyaient ferme sous leur panoplie routière. Casqués et masqués, en une seyante tenue bleue faite de nuances délicates avec ce qui m’apparut être leur nom écrits au dos de leur blouson. Ils devaient être frères puisque portant le même patronyme, du moins c’est ce que je pensai maladroitement. Ma confusion s’explique par l’usage immodéré et égocentrique de porter son blase derrière le dos chez les sportifs de haut niveau. Comme nous abordions un stade, l’erreur était possible.

C’est alors que je sombrai dans l’incivisme absolu, le manque d’irrespect le plus condamnable, la provocation la moins pardonnable. Je ne sais si je dois vous avouer mon forfait tellement il est vil, monstrueux même dans ce contexte délétère. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris malgré la clarté de mon propos, il y avait sur le bas côté de la chaussée, deux motards de la police. J’eus l’outrecuidance de leur dire bonjour. Oui, je devine que vous ne parvenez pas à croire que j’ai osé agir de la sorte. Je dois vous avouer que depuis cette maudite farce du Covid, et la volonté de notre chef d’État de nous considérer en guerre les uns contre les autres, j’ai pris cette habitude de saluer mon prochain.

J’ignorais alors que ce fut devenu un crime ou pour le moins une attitude suspecte. J’entrais immédiatement dans la catégories des suspects, des ennemis potentiels d’une République en marche vers la terreur. Je fus pris en chasse par les gardiens de l’ordre et de la peur. Je dus m’arrêter plus loin pour subir un contrôle en règle, étant passé dans la catégorie du contrevenant qui s’ignore. Tout passa sous le contrôle tatillon de ces pandores qui auraient préféré un doigt d’honneur ou un crachat, réactions présentées comme normales dans les écoles de police.

Je me souvins alors d’un autre contrôle inopiné et nocturne où dans un virage et au dernier moment, un de leurs collègues avait braqué une torche en direction de mon pare-brise. Aveuglé et surtout effrayé, après m’être arrêté tant bien que mal, j’avais exprimé calmement ma désapprobation sur la procédure employée, ajoutant sottement : « Vous m’avez fait peur ! ». C’est alors que le porteur de la torche républicaine, membre qui plus est de ce qui fut autrefois un service public, me répondit : « On est là pour ça ! » Les bras m’en tombèrent et je ne parvins jamais à lui faire comprendre qu’il se trompait de mission.

Je viens de découvrir que suivant l’exemple de Castaner, ce ministre patelin, il est désormais interdit de saluer un de ses subalternes. La police veut se faire haïr désormais pour remplir au mieux ses prérogatives. Enfoncez-vous ça dans le crâne à coup de matraques si besoin. La courtoisie est hors la loi dans la France du Freluquet.

Aimablement leur.



79 réactions


  • JL JL 22 juin 09:24

    Encore un article conspirationniste !

     


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 10:11

      @JL

      Complotiste pour le plus


    • JL JL 22 juin 10:47

      @C’est Nabum
       
       « Je suis anarchiste au point de toujours traverser dans les clous afin de n’avoir pas à discuter avec la maréchaussée. » Georges Brassens
       
      Quand le conformisme devient une forme d’anarchie, à moins que ce soit l’anarchiste qui se fait conformiste, où va-t-on ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 10:58

      @JL

      Je ne sais pas où me situer l’essentiel étant d’être à la marge 


    • doctorix doctorix 22 juin 19:28

      @C’est Nabum
      Mais comment avez-vous salué, aussi ?
      Avec un doigt ?
      Avec une quenelle, un bras d’honneur ?
      En leur montrant votre cul, ou pire encore ?
      Pourtant, les agents sont de braves gens :
      https://www.youtube.com/watch?v=3cksgoNogJo


    • HELIOS HELIOS 23 juin 11:48

      @C’est Nabum

      Ce que vous racontez là n’est pas complotiste, ce n’est qu’un des aspects de notre société, de ses dérives....

      Que croyez vous qu’il se passe en France : RIEN.

      Les autorités, au sens large, ne se rendent pas compte du décalage qu’il y a entre la loi et le reglement et la vie quotidienne et l’humanité d’une société. Les lois (je parlerai dans ce message de « loi », pour « loi et règlements ») sont des lois irrespectables et non conforme a un fonctionnement normal d’une société humaine.

      A partir de la, le citoyen, même s’il ne se revolte pas (encore) en arrive a contester l’autorité  ici la police en discutant les mesures qu’on lui impose avec autorité et contrainte alors qu’une simple présence, une simple remarque peut etre largement suffisante.
      La police contrainte par une administration et une hierarchie inflexible, aveugle et débordé par une rigidité absolument incomprehensible est exactement dans le même cas que le citoyen.

      De fil en aiguille, c’est une société invivable que nous avons construit et d’exagération en exagèration on arrive a voir une police Robocop et des citoyens qui versent dans des systemes mafiieux pour assurer un évitement de l’echaffaudage loi, police, justice  qui aurait bien besoin d’étre revisité.

      Ne soyons pas naifs, on ne peut revisiter cela mais il aussi etendre l’analyse sur l’ensemble de l’assiette à la société, parce que c’est également simple de critiquer l’ensemble du schéma sécuritaire et oublier l’ensemble de la citoyenneté avec les aspects societaux comme l’éducation, l’inclusion, la morale (oui, il y a une morale), et la « vivabilité » (néologisme, hein) de notre pays, qui est de moins en moins acceptable.... et surement d’autres aspects !

      Je ne vous citerai qu’un exemple, comme a mon habitude qui touche tout le monde.... 50 km/h partout, ok c’est un choix politique... mais 135 euros a 51 km/h (même si réellement c’était 55), moins 3 points... parce que la mairie obéit a la compagnie d’assurance et étend cette limite des kilomètres au delà de la zone urbaine et fasse appliquer avec une extrême rigueur (contrôle radar à 4 heures du matin sur les 2x2 voies limitées ainsi....cela entraîne la contestation que la police réprime avec la « violence legitime » !  (le radar automatique est aussi une violence légitime).

      Allez passez une bonne journée tous... n’oubliez pas de réflechir.... quand nous seront 15 milliards sur terre et que la vie n’aura plus de prix, ces 1 km/h (50 +1) seront peut etre suffisant pour vous envoyer a l’echafaud s’il existe encore une justice et pourquoi pas vous carboniser avec le coup de laser que le radar vous aura décoché.


  • Old Dan Old Dan 22 juin 10:05

    Saluer la maréchaussée dans l’exercice de sa fonction n’est-il pas une « tentative de corruption » avérée et publique ?

    .

    [Tout l’monde n’est pas Balkany ou Fillon ou... ] smiley


  • rita rita 22 juin 10:09

    La peur du gendarme, sur les belles routes de France ou les malades de la pollution ne sont jamais content ?

    Ils font le job tant pis pour les chauffards !


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 10:12

      @rita

      Je vais rester poli

      J’allais à 20 km/H


    • rita rita 22 juin 10:20

      @C’est Nabum...Pas la peine de vous mettre un plus en étant en infraction (et un moins pour moi), typiquement l’attitude d’un chauffard peut importe la vitesse !


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 10:59

      @rita

      J’obéis


    • Zolko Zolko 22 juin 12:47

      @rita

      La peur du gendarme...

       
      dans l’article, il s’agissait de policiers :
       

      deux motards de la police

       
      Et sur la photo accompagnant l’article il y a effectivement 2 policiers, et pas des gendarmes. Ce ne sont absolument pas les mêmes. Et il y a aussi une différence énorme entre la police Nationale et celle Municipale. Les Gendarmes et la Police Municipale sont en général des personnes polies et aimables, bien que fermes, tandis que les policiers nationaux sont des fachos crétins.
       
      Si vous avez affaire à la Gendarmerie ou la Police Municipale, vous ne craignez rien (à part peut-être une amande, et encore, on peut discuter), tandis que si vous avez affaire à la police nationale vous craignez la coup de matraque et l’arrestation abusive pour regard de travers.

    • Copain 22 juin 19:49

      Ils nous appellent les populistes alors que nous sommes la Plèbe, policier ouvrier et paysan. J’ai cette faculté de renifler du cul à distance, je dis que ton alimentation est coûteuse et savoureuse. La police est raciste c’est la tendance du moment. Tu n’es pas obligé d’obéir à la tendance du moment , tu sais


  • Decouz 22 juin 10:19

    J’ai subit du votre part une réponse désagréable une fois alors que j’appréciais plutôt vos articles et je ne crois pas être le seul dans ce cas. 

    Vous pouviez ne pas apprécier ce que je vous disais, et je peux avoir interprété, comme vous d’ailleurs. Mais transposez avec les pandores, à supposer qu’ils aient passé une mauvaise journée, vous avez peut-être récolté les conséquences d’incivilités précédentes, ce sont des choses fréquentes (ça marche aussi dans l’autre sens).

    Il y a bien longtemps lors d’un festival un fourgon de gendarmes nous pris à bord pour nous rapprocher du lieu, je ne sais pas pour quelle raison, peut-être l’un deux avait t il des enfants de notre âge. L’un des gendarmes nous dit « si ça se trouve vous ne pouvez pas nous voir en peinture ». Or je ne connaissais pas cette expression, et méfiant je n’ai rien répondu, jugeant la situation ambigüe.


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 10:59

      @Decouz

      Je vous prie de m’en excuser

      J’ai tellement l’habitude de plier l’échine ici


    • ZXSpect ZXSpect 22 juin 18:40

      @C’est Nabum
      .
      Entre fausse modestie et autoflagellation, C’est Nabum nous sert toujours les mêmes réponses !
      .
      « La fausse modestie est le dernier raffinement de la vanité. »
      La Bruyère
      .
      « Dites franchement tout le bien que vous pensez de vous : la fausse modestie est un abus de confiance. »
      Philippe Bouvard
      .
      autoflagellation : Autocritique ou repentance excessive.


  • In Bruges In Bruges 22 juin 10:28

    @ l’auteur,

    Bref vous avez fait l’objet d’un contrôle de papiers par des motards à la sortie d’un rond-point...

    Vous avez raison, c’est insoutenable.

    Et une sacrée aventure en effet...

    PS1 : s’il suffisait de faire coucou à la police pour éviter un contrôle, les trafiquants de tout poil le sauraient de puis longtemps.Non ? Ce serait un peu facile.

    PS2 : Dites, vous êtes un peu simplet de nature, ou vous le faites exprès ???????


    • Decouz 22 juin 10:34

      @In Bruges
      Dans les films les belles femmes elles réussissent le coup.
      Dans la vraie vie comment ça se passe ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 11:00

      @In Bruges

      Le sens de l’humour doit être en option


    • doctorix doctorix 22 juin 19:35

      @In Bruges
      Ce que vous ne savez pas, c’est que Nabum a une sale gueule et que c’est un délit.
      C’est comme moi, je me fais arrêter à tous les coins de rue.
      Parce qu’en plus d’être moche, je suis juif, arabe et noir, et je picole : je suis une vraie provocation à moi tout seul.


    • machin 24 juin 05:51

      @In Bruges

      "Bref vous avez fait l’objet d’un contrôle de papiers par des motards à la sortie d’un rond-point...

      "


      Ce qu’il faut savoir :

      article 78-1 du Code de procédure pénale dispose que «  toute personne se trouvant sur le territoire national doit accepter de se prêter à un contrôle d’identité effectué dans les conditions et par les autorités de police visées aux articles suivants  ».

      Les seules forces de l’ordre habilitées à effectuer un contrôle d’identité sont :

      • les policiers de la police nationale
      • les gendarmes ayant la qualité d’agents de police judiciaire ou d’agents de police judiciaire adjoints

      Cependant, l’opération de contrôle doit être réalisée sous la responsabilité des OPJ (Officiers de police judiciaire).

      Dans certains cas, les douaniers sont également autorisés à procéder à un contrôle d’identité. Il faut savoir que les agents de police municipale sont seulement habilités à relever l’identité d’un contrevenant, mais ne peuvent pas procéder à des contrôles d’identité.

      Différents types de contrôle d’identité

      Les contrôles d’identité sont régis par l’article 78-2 du Code de procédure pénale et la loi du 10 août 1993 relative aux contrôles et vérifications d’identité. Il existe en réalité 4 types de contrôle auxquels toute personne peut être soumise. Cela dépend de l’infraction recherchée et les buts poursuivis.

      Le contrôle d’identité de police administrative

      Ce type de contrôle, également appelé contrôle d’identité préventif, est le plus fréquent. Il consiste à «  prévenir toute atteinte à l’ordre public, et notamment à la sécurité des personnes ou des biens  ».

      Ces derniers se sont accrus avec la pandémie de coronavirus, notamment pour les contrôles d’attestations dérogatoires de sortie.

      Toutes les personnes sont concernées, indistinctement, sans même avoir un comportement suspect. Le contrôle d’identité de police administrative peut avoir lieu dans n’importe quel espace public (rue, gare, parc, plage, etc.).

      Le contrôle d’identité de police judiciaire

      Ce type de contrôle est lié aux recherches ou poursuites d’infractions et a lieu généralement en même temps qu’une enquête de police judiciaire. Il permet à l’OPJ de vérifier l’identité de suspects et de témoins à l’issue d’un délit ou un crime.

      Le contrôle d’identité de police judiciaire doit être justifié par des «  raisons plausibles de soupçonner  ». Ce qui implique que les officiers et agents de police judiciaire ont le droit de contrôler les personnes qu’ils soupçonnent d’avoir commis ou tenté de commettre une infraction, de s’être préparé à commettre un crime ou un délit, de pouvoir fournir des renseignements utiles à l’enquête en cas de crime ou de délit, de faire l’objet de recherches ordonnées par une autorité judiciaire, ou encore d’avoir violé les obligations ou interdictions auxquelles elles sont assujetties dans le cadre d’une mesure d’assignation à résidence, d’un contrôle judiciaire, d’une peine ou d’une mesure suivie par le juge de l’application des peines.

      https://demarchesadministratives.fr/demarches/regles-a-respecter-pour-le-controle-didentite-dune-personne


  • Loatse Loatse 22 juin 11:03

    Bin quoi, c’est Nabum... Un sourire adressé à un humain, qu’il soit gendarme, crs ou citoyen lambda, c’est synonyme d’interaction, d’invitation à entrer en contact..

    Imaginez la vie d’un gars qui ne croise que regards indifférents, voire peu amènes et parfois carrément hostiles toute la journée...

    Vous étiez leur rayon de soleil du jour, auquel ils ne pouvaient que tenter de se réchauffer le coeur plus longtemps...

    Certes la prise de contact reste formelle (le papotage ne rentrant pas à vrai dire dans le cadre de leur fonction) mais de là à suspecter que ceux ci vous suspectent de dissimuler on ne sait quel méfait derrière votre sourire, je n’irai pas jusque là..


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 juin 11:22

    Peut-être qie le port du casque a pour effet une mauvaise interprétation de la lecture des lèvres !

    @+P@py


    • Gasty Gasty 22 juin 12:48

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Que ce « Bonjour » aurait été interprété par « Bon jvou fairefoutre » ?

      Par habitude...


    • oncle archibald 22 juin 12:54

      @Gasty

      Ou alors genre le « band’abrutis » lancé à des pique-niqueurs installés au bord du chemin et auquel ils répondent invariablement « merci » ayant cru entendre « bon appétit » ... Ah c’est malin !


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 15:12

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      C’est évident


  • Iris 22 juin 12:02

    Les rapports avec les FDO sont de plus en plus difficiles.

    C’est pas bon signe... ou c’est bon signe, ça dépend ce qu’on cherche.


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 15:12

      @Iris

      Macron remplit sa mission


    • Iris 22 juin 15:31

      @C’est Nabum

      Je ne crois que rendre impopulaires les fdo fasse partie de sa mission, je pense plutot qu’il pert le contrôle.


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 16:39

      @Iris

      Il veut provoquer pour installer les conditions de son maintien au pouvoir par l’état d’urgence


    • Iris 22 juin 16:59

      @C’est Nabum

      L’état d’urgence lui permettrai de reporter les élections et de rester ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 18:05

      @Iris

      Il est capable de tout


    • Iris 22 juin 18:10

      @C’est Nabum

      Il est diabolique  :->

      Je ne sais pas si c’est possible cependant, du point de vue constitutionnel. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 18:41

      @Iris

      Il dispose de tous les leviers avec l’état d’urgence sanitaire qui soyons en certains, va revenir de manière opportune


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 juin 19:43

      @C’est Nabum

      Dans le flim < Les tontons flingueurs > Audiard fait dire à Lino Ventura < Les cons ça osé tout,c’est à ça que l’on les reconnait>

      @+P@Py


    • HELIOS HELIOS 23 juin 11:53

      @C’est Nabum

      J’ai bien peur que vous aillez raison. L’apparition opportune de foyer (cluster ?) pourrait le faire reporter, il y a tellement de contraintes citoyennes a la clef qu’on se demande comment « ils » vont s’en passer !


  • Djam Djam 22 juin 14:54

    @ Nabum

    Votre récit à quelque chose d’amusant s’il s’est limité à une course poursuite tranquille (si l’on s’en tient à votre goût pour la conduite relax ?) suivie d’un simple contrôle...

    Cela dit, la nature humaine est fort complexe et ce n’est pas demain que nos « spécialistes » de l’étude neurocognitive trouveront l’équation leur permettant d’affirmer que « demain l’homme sera remplacé par le robot intelligent » !

    Notre nature est donc pleine de surprises et les formatages ne sont pas exactement les mêmes partout. On peut être flic ou CRS et être aimable... j’en fis moi-même l’agréable expérience le week-end dernier car dans mon quartier il y eut pléthore CRS engoncés dans leur attirail presque grotesque et ceints d’une multitude d’accessoires qu’ils doivent avoir bien des difficultés à trouver autour de leur taille tant ils sont nombreux et accrochés comme autant de breloques répulsives à qui a l’ouïe fine pour en entendre le cliquetis permanent dès qu’un de ces petits soldats se meut...

    Et savez-vous quoi ? En passant devant un petit groupe de ces petits soldats tout de bleu marine vêtus et portant, pour la plupart, les fameuses lunettes Police probablement copiées sur les « cops yankees » des séries de la violence légitimée, je leur adressai un « bonjour ! » accompagné d’un franc sourire... et Ô surprise !!! ils me rendirent leur sourire accompagné, le croirez-vous, d’une plaisanterie marrante sur leur attente sous le soleil qui tannait leur carapace en épais plastique noir.

    Nous plaisantâmes quelques instants puis nous nous saluâmes respectivement et respectueusement...comme quoi, cher Nabum, ce n’est pas parce que l’on aperçoit un petit mouton noir isolé dans un pré anglais que l’on peut, une fois rentrer sur nos terres, affirmer à nos concitoyens que tous les moutons anglais sont noirs smiley


  • Carburapeur 22 juin 16:59

    Ca lui apprendra à être collabo (smiley)

    Et puis énorme manquement au règlement : lâcher son guidon, même pour saluer est très très grave et les risques incommensurables.

    Le fait même de penser à saluer, oblige à détourner son regard de la route et démobilise son attention qui devrait être à 110% dirigée vers la circulation.

    Le fait même de vouloir saluer implique que le malfaiteur avait déjà détourné son attention de la route, puisqu’il avait repéré les gens avant l’infraction.

    J’espère qu’il a été copieusement puni


  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 17:00

    Comme pour les militaires les flics n’ont pas besoin de cerveau , leur moelle épinière suffit..

    En plus comme me le disait une connaissance flic il on des cotas de prunes a respecter ce qui joue non sur leur salaire mais sur leur cote d’amour qui joue sur leur facilité a muter ….


  • flourens flourens 22 juin 17:18

    motard moi même depuis belles burettes, je salue d’un geste élégant les autres motards croisés, ce n’est pas un exercice facile, il faut que la personne en face soit motarde, exit les scooters, les 125 et les 50 bon, des fois on salue tout le monde comme ça pas d’erreur, donc un jour en face deux motards arrivent et je les salue, il s’agissait de deux pandores qui, surpris sans doute, m’ont rendu le salut, ils n’ont pas fait demi tour pour me verbaliser, ce qui m’amène à croire qu’il faut être à moto pour être motard, donc si j’en croise arrêtés sur le bord et qui ne sont pas sur la moto, ils sont avant tout pandore, donc je garde ma main sur le guidon, merci pour cette aventure


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 18:06

      @flourens

      Je roule sur un gros scooter depuis que j’ai laissé mes cervicales sur la moto


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 18:31

      @C’est Nabum

      Honte à vous Nabum ...rouler sur une poubelle sans poignées...sniff


    • flourens flourens 23 juin 09:09

      @C’est Nabum
      il est évident que si tu avais une Harley, le budget kiné était plus important que le budget moto, prends un gros trail routier, hyper confortable, j’ai une Guzzi V85TT, un pullman


    • flourens flourens 23 juin 12:31

      @C’est Nabum
      de plus, je rajoute, saluer un vrai motard en roulant sur un scoot, ce n’est pas une faute, c’est un crime et une insulte, c’est pourquoi, je pense, les pandores l’ont pris pour tel, une chance qu’ils ne t’aient pas retiré le permis, non mais !!!!


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juin 17:04

      @flourens

      J’avais une BMW

      Je me suis retrouvé avec un pincement C3 C4


  • McGurk McGurk 22 juin 17:54

    Il faut bien qu’ils justifient leur salaire. Mieux vaut pour eux filer les délinquants qui sortiront le lendemain de prison, ceux-ci n’ont pas un rond, alors que le contribuable peut être harcelé et verbalisé à merci.

    J’entends maintenant, en permanence, le slogan du moment, slogan de la peur via l’amende, « vous devez mettre votre masque sinon vous risquez 135 euros d’amende » [prix délirant n’est-ce pas ?].

    Par chez moi, ils préfèrent être planqués au niveau de la nationale, sur un pont, à demi-cachés, que de patrouiller en ville. Dans mon quartier dit « tranquille », jamais vu un flic en plus de vingt ans car ils sont tous immobilisés...au commissariat...

    Vu le nombre d’infractions commises par chez moi, je me demande parfois si on a vraiment une police et surtout à quoi servent nos impôts.


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 18:06

      @McGurk

      puisque c’est pour la bonne cause


    • McGurk McGurk 22 juin 19:20

      @C’est Nabum

      Remarquez, ce n’est pas pire que ma dernière excursion au supermarché avec une vielle bique qui m’a fait chier parce que je n’avais pas de masque ni de gants et que je ne « respectais pas les distances » (au supermarché, mort de rire avec un mètre de distance vu le monde).

      Société fliquée à la con...


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 21:37

      @McGurk

      On ne peut dire mieux

      Nous touchons le fond


    • Carburapeur 22 juin 22:28

      @McGurk

      Ca, c’est autre chose... Rien à voir avec le fliquage, mais seulement le respect de la sécurité des autres et des vieux en particulier.

      Porter un masque, c’est ne pas vaporiser ses miasmes sur les autres.
      C’est justement proposé quand l’espace minimum n’est pas possible.


    • McGurk McGurk 23 juin 12:15

      @Carburapeur

      « Le respect de »...

      Nous avons été conditionnés pour réagir comme le pouvoir le souhaiterait. Ceux comprenant que tout cela n’est qu’illusion et propagande sont soit menacés de sanctions soit on leur fait la morale dans l’espoir qu’ils retournent bien sagement dans leur enclos mental.

      Les personnes très réceptives boivent ces idées stéréotypées et ridicules, tout en propageant la culpabilité, la faute qu’on voudrait nous faire porter parce que « on a pas obéi ».

      Personnellement, je déteste profondément ce genre de personnes qui se feraient harakiri si on le leur suggérait et elles représentent, de fait, une autre forme (toujours plus accrue) de contrôle sur les individus.

      D’autre part, c’est une grave atteinte (encore une) à nos libertés de vivre dans une société de délation et de culpabilisation, une mesure de plus après la répression, la culpabilisation et la punition.

      On confond, exprès, le « respect » et les « normes sanitaires » car c’est la base du processus de contrôle sanitaire, à savoir le contrôle de la population par la peur d’une menace invisible, qui peut frapper à tout instant et qui est en plus infinie dans le temps...mieux que le terrorisme !

      C’est, au fond, une forme de terrorisme car on fout la trouille aux gens.


  • chantecler chantecler 22 juin 18:48

    Cher nabum,

    Saluez les radars : ils ne risquent pas de vous courser .

    Et puis dans votre aventure , pas de coup de matraque, pas de lacrymo, on ne vous a pas tiré par les cheveux : alors de quoi vous plaignez vous ?

    La prochaine fois tirez leur la langue et refaites un nartik...


  • fcpgismo fcpgismo 22 juin 19:04

    Tout le contraire j’ai toujours salué les motards de la police lorsque je suis en moto et j’ai installé une petite remorque qui attise bien des curiosités et je me fais arrêter pour discuter de l’engin, j’ai cette appréhension Moi aussi mais « jusqu’ici tout va bien...2500km le dernier week-end.


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 juin 21:30

    Vieux motard que jamais.

    @+P@py ( ancien motard CRS,et police urbaine)


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 21:38

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Oui, l’âge finit par se voir


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 juin 21:55

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      N’empêche qu’une Guzzi 500 Falcone « coupe jambon » j’aimerai l’avoir chez moi.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 juin 23:08

      @Aita Pea Pea

      J’ai fais 3 déplacement motard CRS en police routinière au Tunel du Mont-Blanc â Chomonix ( 68/69)

      Nous patrouillons équipe mixe un français un italien.Les français roulaient sur Ratier Cémec C6 600 cm3,les italiens ue Guzy 500 < taille jambon> L’hiver toujours equipe mix mzos en voiture Une semaine avec la tire des Français un 4x4 Land-Rower,la semaine suivante une Alla Roméo...mais je me souviens plus du modèle. .Pour l’assistance dépannage,il y avant une patrouille de deux motards de la société du tunnel,eux,ils avaient des BMW 600 à fourche déporté..

      Souvenirs souvenirs.

      #+P@py


  • koulouge 22 juin 21:32

    Je pense qu’il y a une très grande différence de réactions entre les agents de l’Etat ( policiers ) et les militaires ( gendarmes ),...


    • Cadoudal Cadoudal 22 juin 21:37

      @koulouge
      Les gendarmes ne sont pas encore en grève...

      On espère qu’ils suivront bientot l’exemple des flics...lol...

      « A partir d’aujourd’hui c’est zéro interpellation, zéro PV puisque nous ne sommes pas reçus », annonce Stanislas Gaudon, délégué général du syndicat Alliance Police nationale

      https://twitter.com/CNEWS/status/1275097717845495811?ref_src=twsrc%5Etfw


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juin 21:38

      @koulouge

      Je le crois aussi


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 juin 23:25

      @C’est Nabum

      Dans le dernier article fe mon blog ( je suis en panne d’ordi,..et j’écris avec mon portable,et es liens !!!! Ben déjà dans le titre, j’indique que Castaner a ouvert une gigantesque Bpie de Pandore,...attendons pour voir la suite... #×P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 juin 22:39

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Un autre binz est en train de se préparer,c’est la mise en examen des CRS pour la manif du 1 er décembre à Partir. Comme dit l’autre affaire à suivre,car je pense que nous allons allez de surprise en surprises ! et suivante les suites qui seront données un gigantesque mécontentement que personne pour l’instant ne peux imaginer va voir le jour dans l’ensemble des fdo..

      @+P@py


    • C'est Nabum C’est Nabum 28 juin 16:05

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Le père la Castagne roi des pandores en boîte ou pas


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 juin 11:58

    Darry Cowl va vous venger : https://youtu.be/jh81YHMBfos


  • alanhorus alanhorus 28 juin 14:31

    Votre histoire me rappel une blague :

    C’est un psychanalyste qui croise un de ses voisin dans l’escalier de son cabinet.

    Le voisin le lui dit bonjour il répond bonjour....deux étages plus bas il se parle à lui même : « mais qu’est-ce qu’il a voulu dire ? ».......

    https://www.alexia.fr/questions/274763/obligation-de-saluer-les-policiers.htm


    • C'est Nabum C’est Nabum 28 juin 16:05

      @alanhorus

      Merci


    • alanhorus alanhorus 28 juin 23:38

      @C’est Nabum
      De rien, merci pour votre article, cette police que nous avons en France, si vous saviez ce qui se passe dans la tête d’un ancien défenseur de l’ordre public, qui une fois en retraite se révèlent être digne d’un véritable arsene lupin......Il faudra que je fasse un article a son sujet.


    • C'est Nabum C’est Nabum 29 juin 07:08

      @alanhorus

      Ils ne garantissent plus la paix mais l’ordre qui est d’abord au service du pouvoir


Réagir