mardi 12 janvier - par Fergus

Il y a 50 ans, l’hommage des nazis au général SS Heinz Lammerding

 

Le 13 janvier 1971, Heinz Lammerding, âgé de 64 ans, décède à l’hôpital de Bad Tölz (Bavière) des suites d’un cancer généralisé. Quelques jours plus tard sont célébrées les obsèques du défunt. Condamné à mort par contumace pour crime de guerre en 1951 et 1953, cet ingénieur de formation a, durant des années, été un chef d’entreprise prospère et respecté de Düsseldorf (Rhénanie)…

Heinz Lammerding {JPEG}

Publicité

Il y a du monde aux funérailles. Outre les parents réunis à Tegernsee où la famille possède une grande villa au bord de ce lac idyllique des préalpes bavaroises, sont en effet présents à la cérémonie environ 200 anciens SS Kameraden dont de nombreux ex-officiers du corps d’élite du IIIe Reich. Il est vrai que l’homme que l’on porte en terre leur est bien connu : comme lui, ils sont, pour la plupart, membres de la HIAG (Communauté d’entraide des anciens de la Waffen-SS). Tous sont venus rendre hommage à l’un des leurs, le très respecté Heinz Lammerding, ancien général SS multi décoré pour ses faits d’armes au service de l’idéologie nazie et de la grandeur du Reich.

Adhérent dès 1931 du NSDAP et de sa branche militaire, la SA (Sturmabteilung ou Section d’assaut), l’homme intègre la SS (Schutzstaffel ou Unité de protection) en 1935. Officier supérieur au sein de la division SS Totenkopf durant les premières années de la 2e guerre mondiale, il s’illustre notamment en France puis sur le front de l’est où plusieurs villages russes sont rasés sur les ordres de ce combattant d’élite dénué de toute forme de scrupule. En 1944, Heinz Lammerding, devenu l’un des protégés d’Heinrich Himmler, est promu général et chargé de réorganiser la 2e division blindée Das Reich. Une tâche dont ce nazi convaincu s’acquitte avec un zèle qui va laisser une trace aussi atroce qu’indélébile dans le Limousin.

Le 6 juin 1944, les Alliés débarquent sur les plages du Calvados et de la Manche. La SS Panzer-Division Das Reich, reconstituée à Montauban (Tarn-et-Garonne), est appelée à venir renforcer les défenses allemandes en Normandie. Les résistants entrent alors en action pour retarder au maximum l’avance de cette troupe d’élite. Embuscades, harcèlements et sabotages font des victimes dans les rangs de la Waffen-SS et occasionnent de graves difficultés d’approvisionnement, notamment en carburant. Heinz Lammerding ne supporte ni les pertes ni le retard. Il donne l’ordre que soient exécutés « 3 otages français pour chaque blessé allemand », et « 10 otages français pour chaque mort allemand ».

C’est sous la responsabilité directe d’Heinz Lammerding qu’est commis le 9 juin le massacre de Tulle au cours duquel 99 des 120 otages raflés en vue d’être exécutés sont pendus dans la ville. 149 résistants sont déportés vers le camp de Dachau où 101 d’entre eux mourront. Le même jour est perpétré le massacre d’Argenton-sur-Creuse au cours duquel 67 personnes dont 56 civils – y compris des femmes et des enfants – sont exécutés. Non loin de là est également commis le massacre de Combeauvert qui coûte la vie à 33 résistants. Le lendemain, 10 juin, le comble de l’horreur est atteint avec le massacre d’Oradour-sur-Glane : 643 personnes sont exterminées sur 6 lieux différents du village, les femmes et les enfants étant brûlés vifs dans l’église où ils ont été enfermés. 

Publicité

La guerre terminée, la responsabilité directe d’Heinz Lammerding n’est engagée que pour le massacre de Tulle bien qu’il soit évident que ses ordres implicites aient été exécutés par ses subordonnés durant ces monstrueuses journées de juin au cours desquelles les SS ont délibérément cherché à terroriser la population. Le 5 juillet 1951, le SS-Gruppenführer Heinz Lammerding est condamné à mort par le tribunal militaire de Bordeaux. Refugié en Allemagne, le général SS est rejugé dans la métropole girondine deux ans plus tard, non plus pour le seul massacre de Tulle, mais également pour celui d’Oradour. Le 12 février 1953, il est une nouvelle fois condamné à mort par contumace.

L’Allemagne ayant à plusieurs reprises rejeté les demandes d’extradition d’Heinz Lammerding, celui-ci a pu, sous un nom d’emprunt dans un premier temps puis sous son propre patronyme ensuite, monter son entreprise de bâtiment. Reprise par le fils, puis par le petit-fils d’Heinz Lammerding, cette entreprise a encore pignon sur rue dans le quartier Unterrath de Düsseldorf. Sa raison sociale : Bauausführung HB Lammerding GmbH & Co. KG.

Comme Heinz Lammerding, des centaines de donneurs d’ordre nazis et d’exécutants zélés impliqués dans les plus atroces crimes de guerre ont échappé au châtiment. Et si certains ont dû changer de nom et s’exiler à l’étranger pour se faire oublier, d’autres ont pu, dans les années qui ont suivi la fin du conflit, mener dans leur propre pays une existence normale, très éloignée du statut de paria que leur passé aurait dû au minimum leur valoir. Tel a été le cas du bourreau de Tulle et d’Oradour. Une impunité qui a longtemps occasionné une souffrance pour les habitants du Limousin ayant, de près ou de loin, vécu les horreurs de juin 1944. Aujourd’hui encore, les descendants des victimes ressentent un profond malaise à l’évocation de ces terribles évènements et de l’impunité dont a bénéficié Heinz Lammerding.



138 réactions


  • L’autre jour une émission d’Arte abordait « l’impossible dénazification d’après 1945 ». En RFA de nombreux cadres étaient d’anciens nazis, qui assumaient leur passé sans gêne aucune. Lammerding fut reconverti artisan-maçon. Les allemands ont eu des difficultés à juger leurs ex-criminels, ils ont préféré ensabler le passé.


    • Fergus Fergus 12 janvier 15:28

      Bonjour, France Républicaine et Souverainiste

      « Les allemands ont eu des difficultés à juger leurs ex-criminels, ils ont préféré ensabler le passé »

      C’est vrai. Mais dans un certain nombre de cas, les nazis ont également bénéficié de complicités, notamment anglosaxonnes. 


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 12 janvier 15:59

      @Fergus
      Il ne faut pas faire d’anachronisme. En 1945, les américains voulaient remettre sur pied une Allemagne capable de faire front aux soviétiques. Parler de « complicité » criminalise l’appartenance au parti national-socialiste, chose incongrüe dans l’esprit d’un Allemand à l’époque, et probablement aussi d’un Américain. 


    • Et hop ! Et hop ! 12 janvier 17:33

      @France Républicaine et Souverainiste : «  Les allemands ont eu des difficultés à juger leurs ex-criminels »

      Et les anglo-américains, ils ont jugés leurs criminels de guerre ? 

      Presque chaque bombardement d"une ville française était un crime de guerre avéré selon les conventions de Genève d’avant 1939, parce qu’il n’y avait pas d’objectif militaire, et aucun soldat tué. On peut très bien détruire une ligne de chemin de fer en bombardant des ouvrages d’art dans les campagne, et pas la gare qui est au cente de la ville. Il est interdit aux armées de s’en prendre directement aux populations civiles, c’est un crime de guerre.

      Par contre prendre des ôtages dans la population civile et les fusiller en représailles d’actions de guerre faites par ds civils, c’est conforme aux lois de la guerre. Un civil qui participe à une guerre commet un crime de guerre, il remet en cause l’immunité dont bénéficie le reste de la population civile dont la condition est de ne pas participer aux combats. 

      L’armée allemande a commis infiniment moins de crimes de guerre que les armes anglo-américaines et soviétiques.


    • Fergus Fergus 12 janvier 17:45

      Bonjour, Opposition contrôlée

      Vous avez raison. En l’occurrence, je ne me suis pas placé du côté du pragmatisme géopolitique et économique, mais du côté des familles des victimes de Lammerding et des gens comme lui.


    • vesjem vesjem 12 janvier 22:01

      @Fergus
      dans quel dépotoir as-tu dégoté et copié çà ?


    • JulietFox 14 janvier 10:51

      @Fergus
      Et de l’Eglise catholique et Romaine.
      Pour soi disant lutter contre le communisme athée.


    • pierre 14 janvier 12:12

      @Seul le contenu compte
      @Seul le contenu compte
      T’es marrant car toi tu ne votes que négatif et Fergus ne vote presque jamais.
      Fait appel au Panda ?


    • Fergus Fergus 14 janvier 19:14

      Bonsoir, Seul le contenu compte

      Je n’ai pas bien compris la manip que tu demandes. Qui plus est, je n’ai pas envie de télécharger de nouveaux logiciels. Désolé.

      De toute façon, cela ne change rien au fonctionnement de la modération ni, à mon avis, aux critères de publication.


    • julius 1ER 15 janvier 10:19

      L’armée allemande a commis infiniment moins de crimes de guerre que les armes anglo-américaines et soviétiques.

      @Et hop !
      Eh ben voyons !!!!
      il n’y a plus qu’à réhabiliter Adolphe H bienfaiteur en chef de l Humanité !!!


    • Et hop ! Et hop ! 19 janvier 15:58

      @julius 1ER

      En France, c’es un fait incontestable.

      Oradour c’est 300 habitants, c’est une bavure plutôt unique, ce n’est rien comparé à toutes les grandes villes bombardées plusieurs jours de suite avec des bombes incendiaires, en tuant à chaque fois des milliers de civils, sans aucune justification militaire. 


  • Étirév 12 janvier 14:41

    Dans « Le matin des magiciens », Louis Pauwels et Jacques Bergier nous rappellent ces étonnantes paroles tenu par H. Himmler :
    « À la conférence de la paix, en mars 1943, le monde apprendra que la vieille Bourgogne va ressusciter, ce pays qui fut autrefois la terre des sciences et des arts et que la France a ravalé au rang d’appendice conservé dans la vinasse. L’État souverain de Bourgogne, avec son armée, ses lois, sa monnaie, ses postes, sera l’État modèle S.S. Il comprendra la Suisse romande, la Picardie, la Champagne, la Franche-Comté, le Hainaut et le Luxembourg. La langue officielle sera l’allemand, bien entendu. Le parti national-socialiste n’y aura aucune autorité. Seule la S.S. gouvernera, et le monde sera à la fois stupéfait et émerveillé par cet État où les conceptions du monde S.S. se trouveront appliquées. » Et ces deux auteurs de préciser : « C’est Himmler qui est chargé de l’organisation de la S.S. non comme une compagnie policière, mais comme un véritable ordre religieux, hiérarchisé, des frères lais aux supérieurs. Dans les hautes sphères se trouvent les responsables conscients d’un Ordre Noir, dont l’existence ne fut d’ailleurs jamais officiellement reconnue par le gouvernement national-socialiste. Le véritable S.S. de formation « initiatique » se situe, à ses propres yeux, au-delà du bien et du mal. L’organisation de Himmler ne compte pas sur l’aide fanatique de sadiques qui recherchent la volonté du meurtre : elle compte sur des hommes nouveaux. ».
    (...)
    « Je suis profondément convaincu (comme Raymond Aron) de l’erreur historique commise avec la fondation de l’État d’Israël. Comment un État peut-il être juste (hormis pour ses fervents zélateurs) lorsqu’il fonde ses lois sur des principes à la fois ethniques et religieux... Aujourd’hui, je ne m’en étonne guère, car je vois se dessiner le vrai visage d’Israël, agressif, conquérant, spoliateur, raciste et religieux. Aujourd’hui, toute affirmation qui ne loue pas la version sioniste de la seconde guerre mondiale est considérée comme diffamatoire. En revanche, l’Allemagne nazie est un régime déchu, banni des mémoires dans les deux Allemagne, qui n’a plus aucune valeur dans les stratégies politiques mondiales, tout en conservant une valeur symbolique irremplaçable. Aussi, n’est-il pas surprenant qu’on lui fasse supporter tous les crimes, y compris ceux qu’elle n’a point commis. Ce que le sionisme ne peut admettre, c’est la mise en doute des principes idéologiques qui fondent et justifient la politique extérieure de l’État hébreu : l’expansionisme d’Israël au Moyen-Orient au nom des crimes commis par l’Allemagne nazie. » (Claude Karnoouh, extraits de textes en forme de supplique, contenus dans un recueil coécrit par cinq auteurs, dont trois juifs et un ancien résistant, et adressé aux magistrats de la Cour d’Appel de Paris en défense de Robert Faurisson)
    « Maître Kleist : Je ne mets pas en cause le Juif de la rue, honnête boutiquier généralement, ni la bourgeoisie juive. Je dénonce la caste dirigeante et secrète de ce peuple. » (…) « Lorsque le sionisme cherche à faire croire au reste du monde que la conscience nationale des juifs trouverait satisfaction dans la création d’un État palestinien, les juifs dupent encore une fois les sots goïmes de la façon la plus patente. Ils n’ont pas du tout l’intention d’édifier en Palestine un État juif pour aller s’y fixer ; ils ont simplement en vue d’y établir l’organisation centrale de leur entreprise charlatanesque d’internationalisme universel ; elle serait ainsi douée du droit de souveraineté et soustraite à l’intervention des autres États ; elle serait un lieu d’asile pour tous les gredins démasqués et une école supérieure pour les futurs bateleurs. » (Hitler ou Juda ? Un second procès de Nuremberg, ouvrage de Saint-Loup citant un extrait de Mein Kampf, éd. 2007)
    « À mon avis, Israël en tant qu’État juif, constitue un danger non seulement pour lui-même et pour ses habitants, mais aussi pour tous les juifs et pour tous les autres peuples et États du Moyen-Orient et d’ailleurs. » (Israël Shahak, Histoire juive-religion juive : le poids de trois millénaires, éd. 1996)
    « On a dit aux juifs qu’Israël est la terre promise et c’est faux. Il y a une conspiration mondiale contre les juifs afin qu’ils aillent en Israël et qu’ils y meurent. » (Muammar Kadhafi, The Guardian et El Mundo, 1996)
    « Je désire sauver les juifs de la tombe où ils sont enfermés. Le monde entier les déteste. Ils ont été expulsés de partout, de Russie, d’Europe, d’Éthiopie... Il s’agit d’une véritable machination internationale contre eux pour les enfermer dans un seul pays. Je les invite à rentrer chez eux... Car, que je sache, être juif ce n’est pas une nationalité, c’est une religion. » (Muammar Kadhafi, ABC, 1996)
    Celui qui aime son pays doit vouloir aussi le comprendre ; celui qui veut le comprendre doit essayer de le saisir partout dans son Histoire.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 12 janvier 15:17

      @Étirév

      Et les autorités multiples refusent aujourd’hui de dire que Walter Hallstein était un nazi de premier plan. Il avait œuvré, pour le compte d’Hitler, au projet de construction européenne : la « Neue Europa ». Il a ensuite été le premier président de la CEE et il l’est resté pendant neuf ans.

      Sont bien sûr impliqués dans ce criminel silence les autorités de l’UE, de l’Etat français mais aussi celles de tous les partis politiques européistes : PS, PC ; LFI...

      Dans ces conditions, il est évident que tous les anciens nazis sont protégés.

      Je réclame un peu de courage !


    • Fergus Fergus 12 janvier 15:36

      Bonjour, Étirév

      Merci pour ce texte d’Himmler que je ne n’avais jamais lu, mais qui ne m’étonne pas car je connaissais l’existence du projet Burgund.

      Pour ce qui concerne Israël, je suis malheureusement d’accord avec la presque totalité de cette analyse. Excepté avec le propos de Khadafi.


    • osiris 13 janvier 11:51

       @Jean Dugenêt

      Il y a aussi le Nazi Kurt Waldheim qui a ete president de l ONU

      C esr dire


  • tonimarus45 12 janvier 15:11

    bonjour -ou l’on voit que le nazisme est encore bien vivant en allemagne, et que cette derniere n’a pas fait tout ce qui fallait pour l’eradiquer


    • Fergus Fergus 12 janvier 15:44

      Bonjour, tonimarus45

      Certes, l’Allemagne « n’a pas fait tout ce qui fallait pour l’eradiquer ». Pour autant le nazisme qui subsiste de nos jours n’est que résiduel et ne concerne qu’une fraction infime de la population, notamment dans les Länder de l’ex-RDA.


  • ETTORE ETTORE 12 janvier 16:45

    Nous avons de grand noms de l’industrie Allemande, ( pas que) qui prospèrent malgré leur « contribution » à cette histoire dramatique.

    Et nous les employons, comme rouages essentiels, dans les organes de notre voiture de tous les jours.

    Noue employons des insecticides, pour avoir la paix en été, avec les moustiques, de cette société, même, qui fournissait les « vapeurs » exterminatrices pour certains humains, considérés comme nuisibles rampants....

    Et j’en passe !

    Alors en repiquer UN, sans se soucier de l’élan encore actif qu’ils ont impulsés à une certaine économie, qui ne se prive pas, de revendiquer la première place dans cette Your Hope.....

    Comme disait Chichi, « ça m’en touche une, sans bouger l’autre ».


    • Fergus Fergus 12 janvier 17:53

      Bonjour, ETTORE

      Vous avez évidemment raison pour ce qui concerne la grande industrie.

      Dans le cas de Lammerding, on est bien loin des intérêts supérieurs de l’économie allemande. Simplement la protection d’un général SS qui n’a pas atteint les sommets du pouvoir nazi.


  • Le Panda Le Panda 12 janvier 16:54

    Bonjour, Fergus

    La nazisme n’est pas propre à l’Allemagne uniquement, tu ne penses pas que les « Black Block » sur l’Europe sont des gens « d’extrême droite à l’extrême » leurs actions méritent des sanctions égales à celles qui furent édictées lors du procès de « Nuremberg ». Ton papier vaut son pesant de nazis oui, mais il faut se donner les moyens et cela me semble difficile que d’empêcher de tels individus d’agir d’agir comme des des « despotes » Puis dans le cadre de la société dans laquelle nous vivons faire état « de mémoire » reste une bonne chose. Mais comment procéder pour nous en sortir, sur des situations où nous manque juste un peu de bon sens.

    Le Panda


    • Fergus Fergus 12 janvier 17:56

      Bonjour, Le Panda

      On en peut pas comparer les Black blocks aux nazis. Certes, il surfent sur une idéologie d’extrême-droite, mais très éloignée du projet de domination absolue du IIIe Reich. 


    • Clouz0- Clouz0- 12 janvier 18:08

      @Fergus
       ???
      Les black blocs sont Ultra-Gauche et/ou Anarchistes, mais pas du tout X-Droite smiley


    • Fergus Fergus 12 janvier 18:51

      Bonsoir, Clouz0

      Oups ! Vous avez raison, j’ai rédigé mon commentaire trop vite pour aller relancer mon feu de cheminée. smiley


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 12 janvier 18:59

      @Clouz0-
      Les black blocs sont des agents provocateurs de la police.


    • Fergus Fergus 12 janvier 19:25

      Bonsoir, Opposition contrôlée

      A mon avis, il s’agit là d’une « légende urbaine » !

      Qu’il puisse y avoir des infiltrés manipulateurs ici et là, c’est possible, voire probable. Mais cela ne tient pas pour l’ensemble de ces activistes quand on voit que lesdits Black blocs sont présents dans différents pays, y compris nettement plus respectueux que le nôtre des droits des manifestants !


    • @Fergus

      Si au prochaine election , j’ investit un bureau de vote pour casser les (b)URNES , va tu me dedouanner sous pretexte que des macronien y en as partout et qu’ il ne casse pas d’ URNE ...

      Il est evident que les black block on servit de contre pouvoir au gilet jaune .


    • @ㄈϤ尺Цら(« Pemileocrate repentis »)

      Avec un beau drapeau « vive macron » et habiller en alpiniste smiley
      ca devrais buzzer smiley


    • @Opposition contrôlée

      Si tu me permet , les BB ne sont pas vraiment dans le theme de l’ article ...
      fait gaffe de ne pas te faire bloquer a commenter hors sujet 

      <humour taquin>


    • Fergus Fergus 12 janvier 19:42

      Bonsoir, ㄈϤ尺Цら(« Pemileocrate repentis »)

      Je n’ai jamais dit qu’il n’y a pas eu de « faux Black blocs » dans certaines manifs  des Gilets jaunes notamment —, je dis simplement qu’il n’est pas crédible d’assimiler tous les Black Blocs à des infiltrés.

      Ce genre de soupçon existe d’ailleurs depuis des décennies (autrefois on parlait de « casseurs »).


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 12 janvier 19:43

      @Clouz0

      Ils sont d’extrême gauche comme toi t’es honnête.

      Aucune idéologie là-dedans, ils sont au service du pouvoir pour discréditer les manifestants.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 12 janvier 19:44

      @Fergus
      Si vous aviez pris la peine de faire quelques recherches, vous verriez que le phénomène existe depuis 150 ans en France. Et qu’alternativement, la préfecture dit : « nous n’en avons pas », ou « nous n’en avons plus »

      Vendredi 23 mars 1979. Alors que l’industrie sidérurgique connait une crise sans précédent, la CGT organise une manifestation à Paris au cours de laquelle des dégradations et des affrontements avec les forces de l’ordre sont commises par des groupes de « casseurs ». L’un d’eux est arrêté par le service d’ordre de la CGT en flagrant délit de vandalisme, qui découvre avec stupeur qu’il s’agit d’un gardien de la paix2 de la préfecture de police : Gérard Le Xuan3. Niant toute exaction, le policier affecté au 2e arrondissement de la capitale explique qu’il opérait sur un service d’ordre lorsqu’il a été molesté par des membres de la CGT. L’affaire fait inévitablement scandale4.


      https://fr.wikipedia.org/wiki/Honneur_de_la_Police

    • Fergus Fergus 12 janvier 19:52

      @ Opposition contrôlée

      Voir plus haut ma réponse à ㄈϤ尺Цら


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 12 janvier 19:52

      @Fergus

      il n’est pas crédible d’assimiler tous les Black Blocs à des infiltrés.

      Non, mais tous manipulés, c’est tout à fait crédible.

    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 12 janvier 19:56

      @ㄈϤ尺Цら(« Pemileocrate repentis »)
      Quand c’est l’auteur qui démarre, ça vaut donne permission implicite


    • @Fergus

      Moi si j’ etait prefet ... et que je trichait un peut 
      je laisserais circuler les BB de gauche sur les manif de droite que je veut discrediter
      et inversement les BB de droite sur les manif de gauche ...

      le boulot serais fait sans me salir les mains , mais je serais pourtant bien responsable directe des trouble a l’ ordre publique ...

      on peut pas NEGATIONISER l’ outil politique BB , il existe bien ...
      Mais c’ est une hydre a multicomposante factieuse ... 
      plein d’ idiot violent facile a manipuler ...


    • @Opposition contrôlée
      ou c’ est vrai et je comprend bien que mon jukebox du nouvel ans t’ ais un peut trop gonflé ... ce qui as été sympa c’ est que tu assume et donne le motif ..

      mais bon je suis un peut taquin smiley


    • Le Panda Le Panda 12 janvier 20:17

      @Fergus @ClouzO
      Vous êtes tous deux dans une erreur importante. A moins d’aller à l’encontre de la position de « Libération » et ce qui qui suit : Les premiers rassemblements black blocs sont apparus sous ce nom en Allemagne dans les années 1980, d’après le chercheur Francis Dupuis-Deri, auteur de « Penser l’action directe des Black Blocs » : « C’est la police de Berlin-Ouest qui a inventé l’expression « Black Bloc » (en allemand Schwarze Block) pour désigner des squatters qui étaient descendus dans la rue en décembre 1980 vêtus de noir et équipés de casques, de boucliers et de divers bâtons et projectiles, pour défendre leur lieu d’habitation ».  Lien  Je ne peux laisser tout et son contraire ! Merci .

      Le Panda  smiley 


    • Le Panda Le Panda 12 janvier 20:33

      @Philippe Huysmans

      Ils sont d’extrême gauche comme toi t’es honnête.

      Aucune idéologie là-dedans, ils sont au service du pouvoir pour discréditer les manifestants.

      Je partage pleinement cette position et j’ai fourni les éléments sur les devenir des « Black Blok » et Consorts au « service des pouvoirs en place » par « casser » les réelles manifestations« Autant de »d’extrême droite que de gauche" ce sont des crépuscules parfaitement guidés !!
       
      Le Panda


    • Abou Antoun Abou Antoun 13 janvier 00:19

      @Le Panda
      La discussion qui suit sur les ’black-blocks’ est intéressante. Chacun les voit où il veut, à l’extrême droite, à l’extrême gauche, au service de la police, etc...
      L’existence même de ses groupes est sujette à caution. Il s’agit vraisemblablement d’une légende.
      Signe des temps dans chaque manif il y a des gens très ’motivés’, ’excités’ et qui sont prêts à en découdre et parfois on peut les comprendre sans forcément les approuver. Il y a aussi des voyous et des pillards ne relevant d’aucune idéologie particulière.
      Alors quoi, un parti politique, une société secrète ? Et le renseignement français pas foutu de mettre un coup de pied dans la fourmilière ?
      La question qu’il faut poser c’est encore et toujours « cui bono ? ».
      Les violences et les casses décrédibilisent toute manifestation donc ses revendications.
      Qui profite le plus des excès des casseurs ? Le pouvoir .
      De là à dire qu’ils en sont la création il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas ne considérant cela que comme une possibilité.
      Cela dit, entre piloter des actions de vandalisme et les laisser s’accomplir, la marge est étroite. Les blacks-blocks pourraient donc être tout simplement les idiots utiles du gouvernement servant au bourrage de caisse sur les merdias grand public.


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 janvier 00:22

      @Abou Antoun. On a abondance de preuve qu’ils sont des policiers, ou leurs proches auxiliaires.


    • Fergus Fergus 13 janvier 08:15

      Bonjour, Abou Antoun

      Merci pour ce commentaire que j’approuve très largement.


    • Attila Attila 13 janvier 08:34

      @JC_Lavau
      Tous policiers, peut-être pas, mais il y en a. Pas forcément dans les blocs noirs mais dans les casseurs en général : une vidéo a circulé lors des « manifs pour tous ». On y voyait des personnes sortir d’un groupe de casseurs en action, se mettre à l’écart et sortir un objet rouge de leur poche. Objet qu’ils enfilaient sur un bras, un zoom de la caméra permettait de lire sur le brassard rouge le mot « Police ».

      .


    • Attila Attila 13 janvier 08:51

      @Attila
      En fait, aujourd’hui les manifestations sont sabotées pour servir le pouvoir. Les casseurs jouent les scènes et les médias filment. Les scènes de casse tournent boucle dans les médias et la vraie manifestation est ignorée. Ce qui fait que pour le public qui regarde la télé, la manifestation, c’est les casseurs.
      Les revendications ? A la trappe !
      Manifestation du 1er mai à Paris : les médias saccagent l’information
      .
      Les organisateurs de manifestations devraient quand même lire, s’informer et réfléchir à des solutions pour empêcher les casseurs d’agir. D’autant plus que certaines manifestations, syndicales notamment, réussissent à empêcher les casseurs ou à les éloigner : comment font-elles ?

      .


    • Fergus Fergus 13 janvier 09:14

      Bonjour, Attila

      C’est l’une des raisons pour lesquelles il eût été souhaitable que les Gilets jaunes se structurent.
      D’une part, au plan politique en élaborant une plateforme de revendications consensuelles dans le mouvement, et en désignant des porte-paroles issus d’une consultation des sympathisants sur le web.
      D’autre part, au plan pratique en s’inspirant des méthodes d’encadrement des manifestations de la CGT, experte en la matière.


    • tonimarus45 13 janvier 09:57

      @Philippe Huysmans-Tout a fait ??Concernant les « blacks blocs »(que les elements de langages distribues par la macronie a ses elus et aux medias aux ordres ont vite classes a l’extreme gauche ????),,curieusement personne sur ce fil ,y compris « fergus » ne rappelle ci apres «  »«  »A qui profite le crime«  »" ?????????


    • Le Panda Le Panda 13 janvier 10:21

      Bonjour, Abou Antoun
      La discussion qui suit sur les ’black-blocks’ est intéressante. Chacun les voit où il veut, à l’extrême droite, à l’extrême gauche, au service de la police, etc...
      L’existence même de ses groupes est sujette à caution. Il s’agit vraisemblablement d’une légende.
      Je partage pleinement ce point de vue et l’exposé que vous en faites à la suite, ce n’est ni plus moins ce que j’ai tenté d’expliquer à Fergus. « Les blacks-blocks » ont toujours servis de manière directe en indirecte « le pouvoir en place » et cela ne date de ce gouvernement. Dans le temps ils étaient appelaient entre « blousons-noirs ». La fin de votre commentaire ait des plus justes. Il est particulièrement difficile de les étiqueter « extrême droite ou extrême gauche » ce sont des voyous !
      Merci de vos précisions.
      Le Panda 


  • gruni gruni 12 janvier 17:12

    Bonjour Fergus

    Finalement la propagande nazie qui vantait un régime qui devait durer 1000 ans, n’était pas si utopique que ça. Les anciens gradés sont considérés comme des héros et la relève attend son heure.

    Merci pour l’article


    • Fergus Fergus 12 janvier 18:54

      Bonsoir, gruni

      Le temps a quand même largement fait son oeuvre, et la plupart des hauts gradés du nazisme sont soit morts soit subclaquants. Mais il reste un fond d’idéologie ici et là, et pas seulement en Allemagne.


    • Abou Antoun Abou Antoun 13 janvier 00:32

      @Fergus
      Bonsoir,
      et pas seulement en Allemagne
      Les foyers du nazisme aujourd’hui se situent principalement en Europe de l’Est (Ukraine, Pays Baltes), pas en Allemagne.
      Par ailleurs pour ce qui concerne la « bundeswehr », n’oubliez pas que l’Allemagne reste un pays occupé (sous couvert d’OTAN) avec un grand nombre de bases actives d’une puissance étrangère avec qui aucun traité de pais n’a été signé.
      Bref, tout comme au Japon on reste sur les positions de 1945, les vaincus étant intégrés dans des dispositifs supranationaux dirigés par l’Amérique et servant de ceinture de sécurité, dans le passé pour contenir autrefois l’expansionnisme communiste, aujourd’hui pour encercler la Russie et la Chine.
      Ni la Japon ni l’Allemagne n’ont diplomatiquement et militairement les coudées franches, on le voit très bien avec l’affaire NordStream . C’est également le cas de la France mais pour les Français il s’agit d’une situation ’volontaire’ pour laquelle il faudrait demander des comptes à Sarko 1°.
      Le fait d’avoir une force militaire réduite n’est donc pas vraiment un choix, c’est une nécessité. Mais enfin les Allemands ont compris qu’ils pouvaient dominer l’Europe à l’économie sans tirer un coup de fusil, c’est beaucoup mieux ainsi, non ?


    • Fergus Fergus 13 janvier 08:17

      @ Abou Antoun

      D’accord avec les différents points de vos constats !


    • Coriosolite 13 janvier 13:16

      @Fergus
       la plupart des hauts gradés du nazisme sont soit morts soit subclaquants.
      Bonjour,
      Bientôt 76 ans que le nazisme est mort dans les ruines de Berlin. Les plus jeunes des cadets de la SS -quelques dizaines- qui ont pu survivre aux derniers combats autour du bunker du grand chef ont maintenant au minimum 76+16 = 93 ans.
      C’est dire que l’ultime amicale SS vous la trouverez plutôt en EHPAD qu’en maison des jeunes.
       
      Quant aux néo-nazes contemporains, ils allient à leur nombre très réduit un QI aussi réduit et une méconnaissance abyssale de l’histoire réelle de leurs héros heureusement disparus.
      Considérer ces crétins comme un danger pour la démocratie, c’est leur faire bien trop d’honneur.


    • Fergus Fergus 13 janvier 14:11

      Bonjour, Coriosolite

      D’accord avec vous, tant sur l’âge des nazis survivants que sur le « crétinisme » des néo-nazis à qui l’on fait, comme vous le dites, « trop d’honneur » en leur donnant une importance qu’ils n’ont pas.


  •  C BARRATIER C BARRATIER 12 janvier 17:32

    Tres utile article. Merci

    Ce qui a sauvé les nazis, c’est l’anticommunisme primaire de la fin de la seconde guerre mondiale et de l’après guerre. L’URSS était communiste, et il fallait faire rempart contre le communisme. Entre les crimes contre l’humanité des nazis (dont Oradour mais surtout la shoa, contre les juifs déportés et martyrisés par millions)) et la force à l’époque des communistes, les USA, les britanniques, De Gaulle, ont choisi de protéger les criminels connus, les nazis (Tous les allemands, soldats ou civils n’étaient pas nazis, et des allemands sont restés choqués de cette protection de monstres)

    Emmanuel d’Astier de la Vigerie fut un grand et efficace résistant qui voulait après avoir aidé au maximum de Gaulle que les monstres soient éradiqués, était tres minoritaire.

    voir en table alphabétique des news

    http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=209 Résister, héritage ardechois


    Plus tard des israéliens se sont chargés de faire pourchasser ces assassins de masse

    Aujourd’hui il n’y a plus aucune excuse de ne pas s’occuper des derniers et de leurs biens. Pourquoi ne le fait on pas ?



    • Fergus Fergus 12 janvier 18:56

      Bonsoir, C BARRATIER

      Je partage totalement votre commentaire sur ses différents points.
      Merci à vous d’avoir apporté votre éclairage.


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 13 janvier 09:41

      @C BARRATIER


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 13 janvier 09:56

      @C BARRATIER Un « anticommuniste primaire », c’est quelqu’un qui dénonçait la réalité du Goulag avant Soljenitsyne ou quelqu’un qui dénonçait la famine organisée par Staline en Ukraine avant le 20ème congrès et le rapport Kroutchev ? Ou quelqu’un qui n’a pas vu dans la prise de pouvoir de Pol Pot au Cambodge une libération de l’impérialisme ? Ou.. En d’autres termes, dans l’après guerre, c’était quelqu’un qui réfléchissait par lui-même sans être complètement formaté par la propagande communiste. Il fallait le faire, dénicher cette expression des années 50 ! 


  • John  John 12 janvier 18:32

    Fergus bonsoir,

    « C’est sous la responsabilité directe d’Heinz Lammerding qu’est commis le 9 juin le massacre de Tulle au cours duquel 99 des 120 otages raflés en vue d’être exécutés sont pendus dans la ville. 149 résistants sont déportés vers le camp de Dachau où 101 d’entre eux mourront. Le même jour est perpétré le massacre d’Argenton-sur-Creuse au cours duquel 67 personnes dont 56 civils – y compris des femmes et des enfants – sont exécutés. Non loin de là est également commis le massacre de Combeauvert qui coûte la vie à 33 résistants. Le lendemain, 10 juin, le comble de l’horreur est atteint avec le massacre d’Oradour-sur-Glane : 643 personnes sont exterminées sur 6 lieux différents du village, les femmes et les enfants étant brûlés vifs dans l’église où ils ont été enfermés. »

     

    Je me demande bien pourquoi après guerre et jugement personne n’a traversé le Rhin pour aller loger un balle ...

    Merci pour le rappel !


    • Fergus Fergus 12 janvier 19:00

      Bonsoir, John

      Cette question a été posée à différentes reprises pour certains anciens nazis impliqués  comme Lammerding dans des atrocités. 

      Je n’ai pas de réponse. J’imagine que les parents des suppliciés n’ont pas voulu ajouter de leur main des actes barbares à la barbarie des bourreaux de leurs familles.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 12 janvier 18:59

    Souvent Fer-gugus vous faites dans le plouc arrogant mais là c’est du grand bouffon ....

    Les opposants à Hitler ont été quasiment tous exterminés , pendu, décapité ( à la hache, à la guillotine) , gazé , massacré ,déporté , certains avec acharnement ont été démembrés....

    Tous les autres sans exception étaient coupable de nazisme et de racisme .

    Vous auriez fait quoi , vous ?

    Quant à Heinz Lammerding , ben c’était un chef donc les allemands ont suivi peu importe les ordres donnés, les malgré-nous pareil .

    Mais une question ; Connaissez vous réellement la mentalité Allemande ?

    Les responsables allemands d’aujourd’hui ont choisi Emmanuel Macron comme

    Führer de l’Euroreich .....

    Chantez maintenant .

    https://www.youtube.com/watch?v=8rKci2bHTcE

    Einigkeit und Recht und Freiheit
    für das Deutsche Vaterland.
    Danach lasst uns alle streben
    brüderlich mit Herz und Hand.
    Einigkeit und Recht und Freiheit
    sind des Glückes Unterpfand.
    Blüh im Glanze dieses Glückes,
    blühe, Deutsches Vaterland !

    Et pour le Fun .

    Deutschland, Deutschland über alles,
    über alles in der Welt.
    Wenn es stets zu Schutz und Trutze
    brüderlich zusammenhält,
    von der Maas bis an die Memel,
    von der Etsch bis an den Belt.
    Deutschland, Deutschland über alles,
    über alles in der Welt.

    .....

    L’Euroreich est dominé par le vieux norrois, le nombre de pays qui parlent le germain sont nettement supérieur aux autres.

    32 dialectes(Platt, Plattdeutsch

    ) germains notamment l’Alsacien et le Mosellan .

    Alors le racisme n’est pas mort malheureusement , il coule encore dans le sang , dans l’ADN .

     


    • Fergus Fergus 12 janvier 19:21

      Bonsoir, SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      Avant tout, merci une nouvelle fois pour votre courtoisie.

      « le racisme n’est pas mort malheureusement , il coule encore dans le sang , dans l’ADN »
      Mieux vaut lire cela qu’être aveugle !

      Deutschland über alles n’a été qu’un slogan mégalo comme il en existe en différents endroits sur la planète et qui est venu après la célèbre devise AEIOU des Habsbourg : Alles Erdreich Ist Österreich Untertan.

      Je ne crois pas que beaucoup d’Allemands se reconnaissent aujourd’hui dans ledit slogan. Il a d’ailleurs disparu de l’hymne national pour laisser la place à Einigkeit und Recht und Freiheit
      Für das Deutsche Vaterland...
      Ce qui, vous en conviendrez, ne colle pas à une volonté d’hégémonie !

      Notez en outre que l’Allemagne a toujours refusé de reconstituer une puissante armée, la Bundeswehr n’étant qu’une modeste force d’appoint européenne. 


    • OMAR 12 janvier 19:46

      Omar9
      .
      @Fergus :« la Bundeswehr n’étant qu’une modeste force d’appoint européenne. »
      .
      Ah bon ?
      .
      Mais alors, comment la Bundeswehr est-elle allée jusqu’en Afghanistan pour bombarder et assassiner des gosses ?
       https://www.leparisien.fr/international/bombardement-de-l-otan-en-afghanistan-des-enfants-parmi-les-90-victimes-04-09-2009-627322.php


    • Fergus Fergus 12 janvier 19:50

      @ OMAR

      Rien à voir avec la puissance militaire de la France et du Royaume-Uni. Même l’Italie a un potentiel supérieur.


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 13 janvier 06:23

      @Fer-gugus

      ETTORE
      On constate, comme un fait avéré, que ce que l’Allemagne n’a pu garder après la guerre, elle les reconquiert grâce à l’aide de l’UE.

      1945,Les Allemands sont devenus les supplétifs des ricains .
      Les BMW, Mercedes , Daimler benz , Volkswagen, Siemens se sont enrichis .

      Le silence des Quandt , curieux film .

      Vous oubliez le concept du Volksgeist, éternel chez les allemands et nettement supérieur à l’esprit F-Maquerau .

      De même que le Volksfreund .

      Fer-gugus vous êtes un faux-cul, mauvais et raconteur d’histoire frelaté .

      Allez, jouer dans votre bac à sable , gamin !

      Un peu de parade chilienne .
      https://www.youtube.com/watch?v=wJAL_OR8-MY


    • Fergus Fergus 13 janvier 08:19

      @ SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      Je vous souhaite moi aussi une excellente journée !


  • OMAR 12 janvier 19:41

    Omar9

    .

    Bonsoir @Fergus  :"C’est sous la responsabilité directe d’Heinz Lammerding qu’est commis le 9 juin le massacre de Tulle ..’.

    .

    Et certains responsables politiques continuent d’aller faire la nouba avec les descendants de ces barbares :

    http://archive.francesoir.fr/actualite/politique/marine-le-pen-a-un-bal-immonde-pour-nostalgiques-du-iiie-reich-179102.html?page=1


    • Fergus Fergus 12 janvier 19:48

      Bpnsoir, OMAR

      Eh oui, hélas ! Mais de cette réalité les sympathisants du RN ne veulent rien savoir. De même ne veulent-ils pas voir que Le Pen garde intacte son amitié pour Chatillon et Loustau, de sulfureux personnages qui sablent le champagne le 21avril !


  • ETTORE ETTORE 12 janvier 19:47
    gruni 12 janvier 17:12

    Bonjour Fergus

    Finalement la propagande nazie qui vantait un régime qui devait durer 1000 ans, n’était pas si utopique que ça. Les anciens gradés sont considérés comme des héros et la relève attend son heure

    ______________________________________________________________

    J’en profite pour vous dire bonsoir à tous deux .

    Il est un fait intéressant à noter, qui est celui de l’accaparement des régions limitrophes au pays des teutons.

    On constate, comme un fait avéré, que ce que l’Allemagne n’as pu garder après la guerre, elle les reconquiert grâce à l’aide de l’UE.

    On peut s’en apercevoir aisément sur des « rapprochement »entre la Belgique et La Grande Allemagne, entre les Euros districts qui se créent dans l’Est de la France...

    Elle, l’Allemagne, ne lâche rien, elle accapare, et nous,nous pensons que parce que il est marqué Eurométropole, nous ne sommes pas vendus lâchement à notre voisin. en tant que EURO DISTRICT Strasbourg — Ortenau.

    Parait que c’est une politique de cohésion ! Ah bon ?


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 12 janvier 20:32

      @ETTORE

      Elle, l’Allemagne, ne lâche rien, elle accapare, 

      Parce qu’elle en a les moyens et la crédibilité. Quant à « l’accaparement des régions limitrophes au pays des teutons », il suffit de voir le nombre de frontaliers français qui travaillent en Allemagne ou ou Luxembourg, et de comparer leur salaire à ceux qui travaillent en France pour comprendre le fond du phénomène.


    • Fergus Fergus 12 janvier 22:52

      Bonsoir, ETTORE

      On est là sur des rapprochements de nature économique, pas politique.


    • ETTORE ETTORE 14 janvier 12:02

      @Fergus

      Bonjour Fergus.
      Croyez moi, « la nature économique », n’est que le cheval de Troie de la « Politique »
      On le ressent de façon prégnante en Alsace.
      Les amalgames consécutifs des départements, refusé par référundum, mais adoptés quand même. Les gloubi boulga des régions si différentes, mais regroupées en Grand EST....( 10 départements, + de 5 millions d’habitants, bien diversifiés) et encore une énième institution Régionale européenne qui vient de voir le jour.
      A chaque fois, nouveau bâtiment et nombre d’employés...A quoi exactement ?
      Un mille feuille, gigantesque, ou la crème des mi-politiques, vivent grassement.
      Couche sur couche, et coucouche les toutous !
      Rien de pareil chez les teutons, ils ne lâchent rien, ils accaparent !
      L’unicité de l’Allemagne reste intacte.
      Il n’y a que nous qui voulons copier leurs système « Länder » !


  • njama njama 12 janvier 19:53

    Le mentor d’Emmanuel Macron était pétainiste
    par Valentin Martin
    jeudi 10 décembre 2020, par Comité Valmy
    En 2015, Emmanuel Macron déclarait à la presse « avoir été rééduqué sur le plan intellectuel par le philosophe Paul Ricoeur ».
    Qui était donc ce mentor ?
    Dans sa jeunesse, Paul Ricoeur fut un des doctrinaires oubliés de l’idéologie pétainiste. Il se fit par la suite le continuateur en France et à l’étranger de l’oeuvre conceptuelle de philosophes nazis. Plusieurs de ses articles soigneusement cachés mais récemment retrouvés vont dans ce sens. (http://www.sens-public.org/article537.html)

    Au début 1939, Ricoeur écrit un article dans Terre Nouvelle où il évoque la « pureté du discours d’Hitler ». Cela faisait référence au discours du 30 janvier 1939 devant le Reichstag où le Fuhrer exhortait à « l’annihilation de la race juive en Europe ». Ricoeur y fustigeait les « valeurs impures de la démocratie » et « la dureté de la France pour l’Allemagne désarmée ».

    En 1939, Ricoeur comprend « qu’il se tournera vers la philosophie allemande ». Il est alors sélectionné pour la participation à l’université d’été de Munich de l’été 1939.

    (...)

    Cette philosophie a eu une influence réelle sur Emmanuel Macron, car non seulement il s’en revendique - « Aux côtés de Ricoeur j’ai appris le siècle précédent et appris à penser l’Histoire » écrit-il dans son dernier ouvrage -, mais en plus il en a conservé les concepts. Ainsi des mots d’ « herméneutique » et de « récit » dont il abreuve les auditeurs de France Culture par exemple.

    A chacun ses lectures et ses amitiés.

    Mais voir aujourd’hui un candidat à la présidence de la France se faire le porte-drapeau de la cause anti-fasciste, alors même qu’il affiche avoir eu pour mentor un doctrinaire pétainiste, relève de la mascarade.

    Valentin Martin
    Comité Valmy, juin 2017

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8514


    • Fergus Fergus 12 janvier 20:17

      Bonsoir, njama

      Je ne connais pas bien le sujet, mais même si Ricoeur a eu un penchant pour le pétainisme, cela n’a pas duré, sauf erreur de ma part, ce qu’ont souligné d’éminents intellectuels.


  • njama njama 12 janvier 19:55

    Mais avec Macron et son « en même temps » les idées paradoxales, contradictoires ne sont jamais incompatibles...

    de le p’tite graine de facho ce Emmannuel


  • Jelena Jelena 12 janvier 20:01

    Sachant que durant les années 90, la classe mediatico-politique française a soutenu les oustachis croates, tout comme aujourd’hui elle soutient les banderistes ukrainiens, votre texte du jour ne peut faire que sourire.


    • Fergus Fergus 12 janvier 20:11

      Bonsoir, Jelena

      Je ne crois pas que le sujet prête à sourire.


    • tonimarus45 13 janvier 10:18

      @Fergus-le sujet ne prete pas a sourire mais bien votre façon de le presenter ??? en oubliant ce que vous rapelle « jelena », peut etre


    • Fergus Fergus 13 janvier 10:46

      Bonjour, tonimarus45

      Une opinion qui ne semble guère partagée, me semble-t-il. Je ne vois d’ailleurs pas en quoi il y aurait matière à sourire. Peut-être pourrez-vous me l’expliquer...


    • tonimarus45 13 janvier 11:56

      @Fergus---«  »«  »« en oubliant ce que vous rapelle « jelena », peut etre »«  »et peut etre aussi qu’une resolution a ete presentee a l’onu, par la russie, interdisant la glorification et celebration du nazisme dans certains pays comme "l’ukraine’ et ’les pays baltes’ par exemple(et pas qu’eux) .Cette resolution a ete rejetee ???????


  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 12 janvier 20:04

    DE L’AUTRE CÔTÉ, a voir pour compléter le dossier



  • Xenozoid Xenozoid 12 janvier 20:16

    le monde technologique sur-organisé , que nous avons créé , il n’y pas moyen de sortie pour les animaux ou les humains. Car nous sommes vraiment pas très différents des animaux que nous élevons dans des cages et des aquariums dans nos maisons : Nous vivons dans des petites boîtes a température contrôlée , appelés appartements . Nous aussi, nous achetons la nourriture standardisée labélisée , nourriture très différente a ce que nos ancêtres mangeaient. Nous non plus, nous ne trouvons aucun débouché pour notre « sauvage » spontané ,castré et dégriffé que nous sommes par les nécessités de la vie dans les villes et les banlieues sous restrictions juridiques et culturelles . De même nous ne pouvons pas errer loin de nos chenils,sans autorisation (papiers) tenus en laisse comme nous le sommes par nos emplois , dans nos appartements préfabriqués ,puis plus loin , par des frontières politiques . Et si nous cherchons encore , que pourrions nous trouver ? Forêts , jungles, plaines sauvages , collines majestueuses ? Celles-ci sont rapidement entrain de disparaîtrent nous travaillons sans relâche pour envelopper notre monde dans une peau de béton , pour s’assurer que toute l’herbe est arrosé par aspersion et tous les marécages drainés et sondés pour être transformés en espace de bureau .Et ce que nous ne transformons pas en grandes cages et autres aquariums , nous le détruisons avec la pollution
    Nous pouvons peut-être en apprendre davantage sur nous-mêmes en observant nos propres animaux de compagnie . Nous ferions bien d’apprendre d’eux que le vrai bonheur ne résulte pas a de la nourriture, de la santé physique et/ou de la sécurité
    La solution au problème de la pauvreté affective de la vie domestique pour les animaux et pour les humains , n’est évidemment pas simple. Nous devons commencer par reévaluer ce que la vie devrait être..« .lol »


    • Fergus Fergus 12 janvier 20:19

      Bonsoir, Xenozoid

      Aussi intéressantes soient vos réflexions  et c’est le cas —, je n’en comprends pas la finalité en rapport avec le sujet de l’article.


    • Xenozoid Xenozoid 12 janvier 20:22

      @Fergus

      dans un monde sur organisé et sur controlé il y aura tojour des « nazis »


    • Xenozoid Xenozoid 12 janvier 20:29

      @Xenozoid

      pour la meme raison de control ,on eriga des monuments aux horreurs de la guerre comme un totem pour les vivants,pas pour les morts


    • Fergus Fergus 12 janvier 22:54

      @ Xenozoid 

      Pas faux !


    • @Xenozoid

      t’ as oublier un element important ./.

      pour qu’ il y ais des nazi , il faut aussi que ceux qui se victimise comme etant censuré l’ utilise a leur tour ...

      le nazisme n’ est qu’ une des nombreuse forme de tatalitarisme .

      les veritable defenseur de la liberté seront ceux qui ne l’ appliquerons pas en retour 
      une idée ca se demolit par les argument pas par la censure de l’ épée .


    • osiris 13 janvier 12:45

       @Xenozoid

      Saine et pertinent reaction rousseauiste

      Rousseau a eu ce genre de reaction contre ce qu on homme civilisation . L Acadmie a lance un concours de redaction pour vanter les bienfaits de la civilisation ,a la grande tupefaction generale Rousseau contre la bienpensance de l epoque a critique la soi disante civilisation et ses bienfaits et a de mniere brillante et geniale remporte le grand concours.

      Ce qu on oublie ou ignore volontairement c est que dans le Contrat Social Rousseau stipule que dans la societe du Contrat Social la liberte des humains ne doit jamais etre moindre que dans la nature vierge sans Contrat.

      Par consequent la securite invoquee ou preconisee ne doit en aucun pas deboucher vers une quelconque diminution des libertes quelles qu elles sooient mais au contraire une augmemtation ou extension des libertes,sinon ce serait une securite devoyee ou pervertie qui perd sa fonction et sa sustance originelles


  • Le Panda Le Panda 12 janvier 20:26

    Fergus, 

    Je reviens sur ta réponse de 17h56....Tu me parles du IIIème « Reich » Ok !

     «  Ceux qui aujourd’hui nient ou relativisent la césure sans précédent avec la civilisation  » qu’a représenté Adolf Hitler et le nazisme, «  se moquent des millions de victimes  », a déclaré ce dimanche à Berlin le président allemand Frank-Walter Steinmeier, autorité morale suprême du pays. Ces révisionnistes «  veulent aussi à dessein rouvrir de vieilles plaies, répandre la haine et il nous faut leur faire face  », a-t-il ajouté, lors d’une cérémonie consacrée au 10e anniversaire d’un mémorial pour les victimes homosexuelles du nazisme. Hitler et les nazis n’ont été que du «  pipi de chat  »

    La veille, l’un des dirigeants du parti allemand d’extrême droite AfD, Alexander Gauland, avait minoré l’importance du IIIe Reich, jugeant qu’Adolf Hitler et les nazis n’avaient été que du «  pipi de chat  » («  fiente d’oiseau  » littéralement en allemand, ndlr) dans une histoire germanique millénaire. Lien  Ce qui démontre sans contexte que « la vérité » se situe dans « l’histoire du passé qui nous bouffe de nos jours » 

    Le Panda  smiley



  • ETTORE ETTORE 12 janvier 20:29

    Sorry ! Si je peux me permettre.....

    Il veut dire que bientôt, des singes de laboratoires, depuis longtemps au contact des humains, vaccinés, éduqués, vont venir nous faire la morale sur notre cadre de vie, que nous semblons plébisciter pour ses facilités et rejeter pour ses impossibilités structurelles .

    Parce que, au rythme ou nous avançons dans cette civilisation, et surtout avec la passion que nous avons, à nous détruire par tous les moyens, sans tenir compte de ceux que nous considérons simplement comme « race ou animaux inférieurs »...

    Ces derniers, comme bien d’autres, qui nous semblent si insignifiants à la création, en auraient à nous en remontrer, si nous ne les exterminons pas avant, ou avec nous.


  • megawatt 12 janvier 23:41

    Je vous apporte des précisions sur le sinistre personnage que vous décrivez :

    Les autorités US ont déclaré Lammerding intouchable selon le journaliste J.M. Theolleyre. Pourtant elles avaient extradé de nombreux criminels allemands vers la France.

    Les autorités françaises se sont heurtées à des fins de non recevoir pour son extradition, de la part des Britanniques qui tenaient la zone d’occupation où est située Dusseldorf, ville de résidence du général.

    On mesure ainsi combien il était impossible de rendre la justice pour le massacre d’Oradour en l’absence du responsable principal. Pour faire un procès malgré tout, on s’est rabattu sur 12 Alsaciens qui avaient pourtant déja été jugés et innocentés et une dizaine d’Allemands totalement amnésiques.

    Pour ce faire notre Droit a été enrichi temporairement de la responsabilité collective, de l’application rétroactive de la loi, de la non reconnaissance de l’autorité de la chose jugée, et d’avoir à démontrer son innocence en inversant la charge de la preuve. Tout ceci a été obtenu par les autorités avec la bénédiction de la Chambre des Députés et de la Cour de Cassation.

    Lammerding a créé sa boite de BTP en Aout 1945 : 2 mois après l’Armistice !


    Quant à la Résistance, comment ne pas saluer Georges Guingoin, véritable Robin des Bois, dont l’unité a été une des seules en France à défaire une unité allemande dans une bataille rangée. Les Communistes n’ont pas su respecter un tel dirigeant et l’ont exclu de leurs rangs.


    • Fergus Fergus 13 janvier 08:26

      Bonjour, megawatt

      Un grand merci pour ces précisions, notamment sur le rôle joué par les anglosaxons.

      Pour ce qui est de Guingouin, il est vraisemblable qu’il a payé son indépendance vis-à-vis du pouvoir central des communistes.


    • TSS 13 janvier 10:06

      @Fergus
      Guingouin s’expatria dans l’est de la France !!


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 13 janvier 06:34

    Petite info sur votre dieu vivant Fier-gugus

    https://www.valeursactuelles.com/politique/les-aura-ces-connards-quand-macron-manifeste-son-soutien-veran-127396

    “On les aura, ces connards” : quand Macron manifeste son soutien à Véran


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 13 janvier 06:37

    Encore et encore

    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/regarde-moi-ces-connards-quand-emmanuel-macron-se-lache-devant-sa-tele_458983

    « Regarde-moi ces connards » : quand Emmanuel Macron se lâche devant sa télé


  • TSS 13 janvier 09:54

    Après l’avenement d’Hitler les principaux financiers du regime

    nazi etaient les industriels americains dont le père du futur

    president kennedy... !!


    • Fergus Fergus 13 janvier 09:59

      Bonjour, TSS

      Des industriels américains ont en effet soutenu la montée du nazisme par opportunisme économique sans se soucier de l’idéologie portée par les dignitaires du parti.


    • nono le simplet nono le simplet 13 janvier 10:05

      @Fergus
      ce sont quand même les industriels allemands qui ont amené Hitler au pouvoir, Krupp en tête ...


    • Attila Attila 13 janvier 10:24

      @nono le simplet
      C’est un facteur . . . parmi d’autres.
      Le nazisme c’est compliqué. J’ai commencé à relire l’ouvrage d’un historien que je recommande : « Les racines intellectuelles du troisième Reich » de Georges Mosse.
      Introduction : « Il est important de garder à l’esprit que les nazis trouvère le plus grand soutient à leur cause parmi des gens respectables, instruits. Leurs idées, éminemment considérées en Allemagne après la première guerre mondiale, étaient en fait très répandues dans des pans entiers de la population avant même 1914. »

      .


Réagir