mercredi 17 avril - par olivier cabanel

Leurs pierres valent plus que nos vies

En une seule journée, près d’un milliard d’euros ont été récoltés pour reconstruire Notre Dame... et pendant ce temps, des centaines de sans-abris, Quasimodos de notre temps, meurent dans l’indifférence quasi générale.

Les milliardaires du pays ont tiré les premiers, et dans une quasi surenchère, des dizaines de millions affluent pour sauver le monument historique...

Notre Dame d’Alep, témoins de 1300 ans d’histoire n’a pas eu cette chance, détruite sous un tapis de bombes, dont certaines étaient probablement françaises,...et ne sera probablement jamais reconstruite.

Les Pinault, Arnault, et autres Bettencourt ont déjà débloqué un demi-milliard d’euros, suivis par d’autres grands industriels...lien

Sauf que finalement, c’est l’état qui fait une mauvaise opération, puisque les généreux donateurs vont pouvoir déduire  70% de leurs dons des impôts dont ils devaient s’acquitter, faisant finalement une bonne affaire au détriment de l’état. lien

D’autant qu’un ex ministre de la culture, Jean-Jacques Aillagon en l’occurrence, demandait à ce que cette déduction aille jusqu’à 90%, et que l’état fasse voter de toute urgence une loi allant dans ce sens. lien

Il est revenu sur sa demande, découvrant que les dons avoisinent déjà le milliard d’euros, somme déjà suffisante. lien

Mais, dans les rues avoisinantes, et depuis des dizaines d’années, de pauvres bougres meurent chaque année dans l’indifférence de nombreux nantis.

Pourtant Macron avait promis que, dès la 1ère année de son mandat, plus personne ne vivrait dans la rue. lien

Rien que pour la capitale, 3622 SDF ont été dénombrés en février 2019... alors que l’année vient tout juste de commencer...ils étaient 3035 en 2018, terrible augmentation donc, qui ne laisse augurer rien de bon pour la suite... lien

Ajoutons que sur ces 3622 SDF, 566 sont morts dans la rue en 2018. lien

Encore une promesse qu’il faudra donc ranger dans le tiroir des déceptions...

Une autre promesse qui fait débat, c’est celle que vient de faire Macron, au sujet de la reconstruction de la cathédrale dévastée : tout doit être fini pour les jeux olympiques, donc dans moins de 5 ans.

En effet, au-delà des affirmations optimistes qui assurent que l’essentiel a été sauvé, d’autres, plus sérieusement, s’inquiètent de l’état actuel du bâtiment, affirmant que certains secteurs ont été sérieusement dégradés, et menacent de s’effondrer, entrainant dans leur chute, d’autres parties du bâtiment.

Pour de nombreux experts, c’est mission impossible...à commencer par Alexandre Gady, historien du patrimoine qui a déclaré : « 5 ans, c’est un temps politique, ce n’est pas très sérieux...  ».

François Jouanneau, architecte des bâtiments de France enfonce le clou, en déclarant « avec l’eau et la chaleur, la structure a été fragilisée (...) avant tout, il faut prendre des mesures d’urgence pour protéger et conserver l’ensemble de l’édifice. C’est indispensable pour éviter que le désastre ne s’étende pas davantage. (...) une fois l’ensemble sec et stabilisé, il faudra diagnostiquer point par point toute la structure et la maçonnerie, les pierres et le mortier ».

Philippe Bélaval, président du centre des monuments nationaux, y va de son grain de sel : « avant de déterminer le programme des travaux, ce sera la phase la plus longue : s’assurer de la stabilité du monument ». lien

Selon François Govent, inspecteur général des monuments historiques, rien que pour la définition du projet et l’établissement du programme des travaux, il faut compter jusqu’à deux ans.

Rappelons que cette étape ne pourra s’enclencher que lorsque la stabilisation de l’ensemble du bâtiment aura été faite.

D’ailleurs selon Franck Riester, l’actuel ministre de la culture, la reconstruction pourrait s’échelonner entre 10 et 15 ans...Stéphane Bern est encore moins optimiste, envisageant de 10 à 20 ans.

D’abord parce que l’expérience prouve que, pour des cas similaires, il a fallu bien plus de temps pour reconstruire des bâtiments dévastés de ce genre.

Alexandre Gady tente une comparaison avec le plus grand chantier d’Europe, celui du château de Lunéville, lequel a subi un incendie, rappelant qu’il a été lancé en 2003, et n'est toujours pas achevé...16 ans donc. lien

Et puis, est-ce bien sérieux de baser la durée de reconstruction sur la tenue des jeux olympiques ?...vitesse et précipitation ne font pas bon ménage.

Il semble bien que la promesse lancée avec gravité par Macron manque donc sérieusement de discernement.

Il en ira peut-être tout autant pour les résultats du « grand débat »... dont on sait déjà le contenu, puisque même si le Président a retardé son allocution, le texte de celle-ci avait déjà été envoyé aux médias.

On sait déjà que le fameux RIC, demande prioritaire des débatteurs, a été retoqué, puisqu’il serait limité aux seules localités, et en tout cas pas à l’ensemble du pays. lien

En bref on peut déjà conclure que les revendications des Gilets Jaunes ont tout simplement été occultées. lien

En ces temps de graves incendies, est-ce bien sérieux de remettre de l’huile sur le feu ?

Mais revenons à Notre Dame.

Sans tomber dans une théorie du complot, un homme s’interroge sur cet incendie, et cet homme n’est pas n’importe qui, puisqu’il s’agit de l’architecte Benjamin Mouton, ancien architecte en chef de Notre Dame de Paris qui a œuvré sur le chantier de la cathédrale pendant 13 ans, afin de la mettre aux normes sécuritaires.

Interrogé par Pujadas sur la chaîne LCI, il se perd en conjecture et à la question : « est-ce que vous avez été surpris que ce feu se soit propagé si rapidement  »...il répond : « tout à fait, incompréhensible !, c’est du très vieux chêne, et il a brûlé comme une allumette, comme si c’était une autre essence !, je ne comprends pas ! la propagation est extrêmement curieuse... des chênes vieux de 800 ans, ça ne brûle pas si facilement (...) toute l’installation électrique avait été remise aux normes, et la question d’un court-circuit doit être tout à fait écartée (...) des alarmes incendies ont été installées, reliées directement aux pompiers (...) deux hommes étaient présents en permanence, jour et nuit, pour aller voir dès qu’il y a une alerte, prévenant les pompiers dès que le doute est levé (...) je suis quand même assez stupéfait  ». lien

Or on se souvient qu’une première alarme avait été entendue vers 18h 30... inquiétant le prêtre qui prêchait à ce moment, demandant aux fidèles de sortir, puis se reprenant en les rappelant, convaincu apparemment que c’était une fausse alarme... car les agents de sécurité n’avaient pas constaté de fumée... alarme qui allait de nouveau se déclencher 23 minutes après, provoquant la fuite de tous les fidèles. lien

Quelqu’un lèvera-t-il un jour ces zones d’ombre ?

On ne peut pas réécrire l’histoire, mais que ce serait-il passé si la 1ère alarme avait été prise au sérieux ?

L’incendie aurait-il pu être stoppé ?

Car comme dit mon vieil ami africain : « le sage n’arrache pas ce que le sot a planté  ».

Le dessin illustrant l’article est de Lacombe

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Macron, le roi sans couronne

Macron Lagaffe

Mais que fait la police ?

Des Molotov aux Cacatov

Macron, le broyeur social

Macron, le marchand de sable

la vie en jaune

Benalla à la benne ?

Le loup déguisé en mouton

Macron a peur

De l’humour insolent à l’humour involontaire

2019, l’année des bonnes révolutions

Macron et son bilan 2018

Une autre présidence est possible

Une république par défaut

Macron, un an déjà

Soldes, tout doit disparaitre

Du Macron au Micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Macron tend un piège

En marche arrière toute !

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron



255 réactions


  • Julien S 17 avril 11:31

    Tralala ! Il faudra autant de temps pour restaurer Notre-Dame que pour démanteler Brennilis ! Tralala !


    • nono le simplet nono le simplet 17 avril 13:06

      @Julien S
      à condition de planter les glands cette semaine pour refaire la charpente ...


    • Julien S 17 avril 13:14

      @nono le simplet
      .
      Le gouvernement britannique annonce qu’en réparation de Mers-el-Kébir il donnera le bois du Victory présentement stationné à Portsmouth.


    • velosolex velosolex 17 avril 17:41

      @nono le simplet
      Ca serait une belle connerie de refaire à l’identique. Un coût énorme, et un dommage écologique de plus. Une structure en carbone est l’outil des temps modernes. Les travées peuvent être faites en atelier et amenées par voie de Seine. Robustes, imputrescibles forcément, elles pèsent le dixième du chêne. A chaque époque, quand il y a eut un incendie dans une cathédrale, on a privilégié heureusement les matériaux contemporains, plutôt que de faire du fétichisme. Les grandes orgues du bureau des pleureuses m’épuisent. Il n’y a eut aucune victime, et c’est d’abord la chose la plus importante. Pour le reste je veux considérer le positif : Les gens semblent prendre conscience brusquement de la beauté du patrimoine Français. Il y a un vrai élan d’intérêt. Peut être en partie artificiel et conjoncturel, mais une voiture, cela marche parfois en poussant dessus, et de cette catastrophe peut jaillir une étincelle, sans mauvais jeu de mots. Faut pas que l’humour soit tout de même interdit, et les remarques dérangeantes comme celles que l’auteur fait sur Quasimodo et Esmeralda qui font la manche à la sortie du métro. Stephan Bern a fait tout de même des remarques intelligentes sur ce chantier à venir, qui est déjà financé ; il a parlé de ces nombreuses perles, qui n’ont pas le bonheur d’être sur l’¨ïle de la citét. Il faut attendre qu’une équipe de tv tourne Fort Boyard pour que les gens regardent cette forteresse d’une autre façon. Beaucoup de trésors à sauver. Après Notre dame des Landes, Notre Dame….Mais qui s’intéresse aux Landes, un espace sensible e qu’il faut absolument préserver, qui est tout, sauf un désert !


    • Le421 Le421 17 avril 19:03

      @Positronique

      Putain çà ose vraiment tout.

      Vous parlez pour vous !!
      On avait compris... smiley


    • keiser keiser 18 avril 11:32

      @velosolex
      « Ca serait une belle connerie de refaire à l’identique. Un coût énorme, et un dommage écologique de plus »

      Que les architectes des batiments de France puissent t’entendre.
      D’après mon expérience, je crois que c’est peine perdue.


  • Sparker Sparker 17 avril 11:40

    Certes très surprenant cet incendie et personne pour la surveillance, c’est pour le moins étrange. Pour aller bruler au coeur des poutres de chêne de 800 ans dur comme de l’acier, il en faut des calories. Un mégot de cigarette oublié ne peut suffire. On verra ce que dit l’enquête.

    Pour la reconstruction, il va falloir former des tailleurs, charpentiers, maçons de pierre et un bon paquet, pour reconstruire, j’espère qu’il y a des jeunes motivés par ces métiers qui n’ont pas d’avenir sauf exception.

    Ces millions qui pleuvent, me donne la nausée aussi. Pourtant on pourrait trouver ça beau et généreux mais dans le climat et contexte actuel ça fait l’effet contraire.


    • sweach 17 avril 13:03

      @Sparker
      Je suis aussi dubitatif.

      Cependant brûler du chêne de plusieurs siècle, perso je l’ai déjà fait (des poutres porteuses d’un vieux MAS) et ça brûle très bien, donc l’argument n’est pas très productif.

      Connaissant la vulnérabilité au feu, j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi il n’y avait pas de RIA ou encore un system d’extincteur automatique à eau.

      Beaucoup de zone d’ombre dans cette histoire, les adeptes de la théorie du complot vont se régaler, surtout avant qu’il brûle on avait retiré toutes les sculptures pour la rénovation.

      1 Millard de Budget c’est beaucoup, j’ai travaillé sur la construction d’une structure qui a mobilisé 200 personnes pendant 2 ans, le coût a été de 17 Millions.
      Donc sur 5 ans ça représente les matériaux + 30 000 personnes à temps plein pour donner un ordre d’idée à ce chiffre.


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:12

      @Sparker
      j’ai récupéré sur les réseaux un témoignage qu’il faut prendre avec prudence mais le voila quand même : 

      https://www.youtube.com/watch?v=a6ASJZh1YAo&fbclid=IwAR2FFvj3g7zotEc6eHto_uv0jJSlVjiZlO_PNrTu2r6GCf-mzbz_FQLyu1A&app=desktop


    • nono le simplet nono le simplet 17 avril 13:16

      @sweach
      Cependant brûler du chêne de plusieurs siècle, perso je l’ai déjà fait (des poutres porteuses d’un vieux MAS) et ça brûle très bien, donc l’argument n’est pas très productif.

      j’ai aussi brûlé du vieux chêne dans ma cheminée et je confirme et si, en plus, on rajoute du plomb fondu ça doit bien brûler ... mais ça je ne l’ai pas fait ...


    • Julien S 17 avril 13:24

      @olivier cabanel
      .
      un témoignage qu’il faut prendre avec prudence
      .
       Je le pense aussi. 
      .
       smiley
      .
      P.S. : avez-vous toujours votre flûte toltèque, dont je parlais ce matin à notre ami Nicolas Kirkitadze ? 


    • Et hop ! Et hop ! 17 avril 13:39

      @sweach

      Ecoutez l’interview de Benjamin Mouton, l’ancien architecte en chef des monuments historiques de Notre-Dame : il y avait deux pompiers présents en permanence sur place (24/24 et 7/7), la charpente était truffée de capteurs, et l’électricité avait été entièrement refaite à neuf en 2011 pour qu’il n’y ait aucun risque d’incendie.

      Par contre, il semble qu’il y avait un échafaudage permettant d’accéder au comble et qui a pu permettre à un pyromane de mettre le feu avec par exemple une bouteille d’alcool à brûler.


    • Dom66 Dom66 17 avril 14:28

      @olivier cabanel

      OUI et plus oui, avec prudence, perso je n’y crois pas


    • nun01 17 avril 14:34

      @sweach
      « La théorie du complot » inventé par les comploteurs pour disqualifier leurs accusateurs. Lorsque on accusera macron et sa clique d’escrocs, on aura le droit à « La théorie du complot » a tous les étages, c’est la défense de l’indéfendable


    • nun01 17 avril 15:55

      @nono le simplet
      Ca ne brûle pas, ça se consume


    • nono le simplet nono le simplet 17 avril 16:18

      @nun01
      Ca ne brûle pas, ça se consume


      je parle du plomb fondu qui tombe sur les planchers qui ne brûle pas mais porte le bois à haute température ...


    • Sparker Sparker 17 avril 16:28

      @sweach

      Je ne dis pas que du chêne de 800 ans ne brule pas, bien sur que si, mais pour avoir déjà vue une grange brulée avec du foin dedans et une charpente en pin, il restait des vestiges des fermes (charpente) en place alors que tout le toit était tombé dedans, et ce pin n’avait pas 800 ans.
      Certainement que le toit en plomb à fait un peu l’effet « cocotte minute » et a du accélérer beaucoup les combustions avant de fondre...


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 17 avril 16:34

      @nono le simplet

      salut nono ,
      non le plomb (330°C) seul ne pourrait enflammer même du papier normal (232°C)

      Par contre c’ est un vecteur thermique pouvant jouer le rôle d’ accélérant en préchauffant le bois du dessous . Une fois le point d’ allumage atteint , suffisamment d’ oxygène , la moindre escarbille(800°C) démarrait la flamme.

      Bonne fin d’ après midi
       


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 16:36

      @Julien S
      oui, j’ai toujours cette flute !


    • velosolex velosolex 17 avril 17:51

      @nono le simplet
      Apparemment, avant que ça sonne une première fois le feu a couvé quelques temps. Du chêne de huit siècle, ça doit être bien sec, tout de même... Faire une messe en attendant la deuxième sonnerie interroge sur la formation incendie des prêtres…Attendaient ils que le seigneur les tire par la manche, ou arrive avec un extincteur. 
      Tremblez païens. C’est la vengeance divine. Le premier coup de trompette du premier ange de l’apocalypse…. ( Mes souvenirs d’enfant de chœur, avant que je préfère le maillot de coureur cycliste)


    • Julien S 17 avril 19:03

      @olivier cabanel
      .
      Vous devriez nous faire une vidéo avec votre flûte toltèque en jouant el condor pasa.


    • Xenozoid Xenozoid 17 avril 19:05

      @Julien S
      et toi alimente tas tondeuse avec de patate volantes,et ta femme


    • Julien S 18 avril 09:34

      @Xenozoid
      .
      C’est très clair, merci. 


  • Bonjour Olivier. On pourrait aussi inverser le sens du titre. Les pierres de Notre Dame, valaient moins que la vie d’un homme, surtout s’il est milliardaire et inculte. Combien de chômeur pourraient être mis en formation chez des compagnons. L’argent déversé aux Agence de l’emploi (inutile et bidon) pourrait servir à des causes bien plus nobles,...


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:14

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      oui, bien sur...
      sous la pression l’un de ces milliardaires à renoncé à la déduction fiscale, mais ça ne change pas grand chose sur le fond.


    • velosolex velosolex 17 avril 18:04

      @olivier cabanel
      Les milliardaires sont en concurrence.
      On attend sur l’heure le cadeau de la famille Hallyday, et de celle d’autre part de Laetitia, chacun voulant sans doute signer un plus gros chèque que l’autre. 

      Carlos Gohn regrette juste d’être retenu contre son grés, pour affaire.
      Lui aussi aurait voulu courageusement intervenir, à la « Ralph Nader », mais on lui aurait piqué son parachute doré.
      Quant à DSK, il se propose pour héberger Esmeralda. 

      Le seul risque : Que les paquets d’euros versés par largage aérien, style canadair, selon les recommandations de Trump, ne fragilisent un peu plus la structure. 

      Que les pauvres présentent leur casquette. Quelques euros leur tomberont ils dedans. 


  • Fergus Fergus 17 avril 11:52

    Bonjour, Olivier

    D’accord avec toi pour dénoncer la facilité avec laquelle les grandes fortunes lâchent leur fric pour Notre-Dame alors qu’elles ne lèvent pas le petit doigt pour les plus démunis. Cet empressement a effectivement quelque chose de choquant en cela qu’il sert avant tout de support de communication.

    Encore convient-il de nuancer les choses : D’une part, ce ne sont pas « leurs pierres » mais également les nôtres, les monuments comme Notre-Dame faisant partie de notre patrimoine commun, que nous soyons riches ou pauvres  ! D’autre part, le dégrèvement pour les entreprises n’est pas de 70 % mais de 60 %  contre 66 % pour les particuliers —, ce qui ne change pas grand chose. Ce qui change en revanche, c’est le fait que certains vont renoncer à cet avantage fiscal, et donc supporter la totalité de la dépense qu’ils ont annoncée. C’est, semble-t-il, déjà le cas de Pinault. D’autres devraient suivre.

    Pour ce qui est du déclenchement de l’incendie, attendons que les enquêteurs nous en disent plus. La probabilité, en l’état actuel des informations, semble être une origine accidentelle, possiblement due à un court-circuit sur le chantier de la toiture à la base sud de la flèche. A suivre... Mais quoi qu’il en soit, l’embrasement de la totalité de la toiture de chêne  pas si rapide que cela  n’est pas une nouveauté. A cet égard, les incendies de la cathédrale de Nantes en 1972 et du parlement de Bretagne en 1994 ont débouché sur des polémiques du même type. Bref, prudence...

    A noter, concernant le délai, que s’il est peu probable que tout puisse être remis en état d’ici aux JO de 2024, une grande partie pourra avoir été réalisée. C’est ainsi que la cathédrale de Nantes a été rouverte aux fidèles et au public dès 1975, après 3 ans de travaux. 


    • troletbuse troletbuse 17 avril 12:15

      @Fergus
      Pourquoi origine accidentelle

      est-il en gras ?
      Pour moi, c’est de la propagande étatique.


    • Fergus Fergus 17 avril 12:52

      Bonjour, troletbuse

      C’est, je l’avoue, par réaction aux affirmations péremptoires d’acte délictuel islamiste ou barbouzard qui fleurissent ici et là sur le web. Cela dit, je ne connais pas les causes de cet incendie, et c’est pourquoi j’ai fait précéder ces deux mots de « semble-t-il ».


    • Emohtaryp Emohtaryp 17 avril 13:16

      @Fergus

      « a probabilité, en l’état actuel des informations, semble être une origine accidentelle, possiblement due à un court-circuit sur le chantier de la toiture à la base sud de la flèche ».

      Vous nous faites du psittacisme médiatique caractérisé ?

      Dans l’état actuel, comme vous dites, on a AUCUNE information qui pourrait pencher dans un sens comme dans l’autre (mise à part la médiacratie qui n’évoquent même pas l’origine criminelle, et donc de facto plus que louche...)

      Alors, à votre place je resterai très prudent parce que « l’intuition collective » ne va pas vraiment dans le sens accidentel, hasard et coïncidence « burnée » du calendrier oblige ....

      Personnellement, pour l’heure, je préfère dire que je n’en sais strictement pas grand chose comme l’immense majorité dont vous faites aussi partie, alors arrêtez une bonne fois pour toute de relayer la propagande mainstream dont on connaît maintenant le très peu de crédibilité et de sincérité qui en transpirent quotidiennement......

      L’hypothèse accidentelle ou criminelle sont au MÊME NIVEAU de « probabilité », point à la ligne.


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:16

      @Fergus
      merci de ton commentaire, mais à ce jour, l’option « origine accidentelle » n’est pas prouvée... les interrogations de l’architecte du batiment lève des doutes sérieux. et puis j’ai reçu un étrange témoignage (qu’il faut prendre prudemment) mais qui mérite le détour : 

      https://www.youtube.com/watch?v=a6ASJZh1YAo&fbclid=IwAR2FFvj3g7zotEc6eHto_uv0jJSlVjiZlO_PNrTu2r6GCf-mzbz_FQLyu1A&app=desktop

      à+


    • Fergus Fergus 17 avril 13:35

      @ olivier cabanel

      « l’option « origine accidentelle » n’est pas prouvée... » 

      En effet, rien n’est « prouvé », mais les propos du procureur Heitz et la qualification de l’information judiciaire ouverte vont actuellement dans ce sens. Je ne dis pas autre chose. Mais cela peut évidemment changer... 


    • Et hop ! Et hop ! 17 avril 13:47

      @Fergus

      Il n’y avait pas de chantier en cours, il n’avait pas commencé.

      Benjamin Mouton, l’ancien architecte en chef des MH de la cathédrale, dit qu’il y avait 2 pompiers tous les jours et 24/24 sur les lieux, que l’électricité avait été entièrement refaite à neuf pour qu’il n’y ait aucun risque d’incendie, et que la charpente est truffée de capteurs et de caméras. 

      Par contre il semble que l’échafaudage permettait d’accéder au comble sans passer par le cheminement contrôlé, et qu’un pyromane aurait pu commettre son forfait.


    • nono le simplet nono le simplet 17 avril 14:01

      @Et hop !
      Il n’y avait pas de chantier en cours, il n’avait pas commencé.

      les ouvriers qui ont quitté le chantier à 18h jouaient à la belote ? et le dernier a descendu l’escalier en criant « allah péro » ...


    • ZenZoe ZenZoe 17 avril 14:25

      @tous
      Le proc a fait une erreur en décrétant d’emblée l’origine accidentelle. L’enquête n’avait même pas commencé, il savait déjà de quoi il retournait ! C’est ce genre de maladresse qui est à l’origine des théories les plus fumeuses.

      Même si l’hypothèse accidentelle est très plausible, vu que ce genre d’accident est déjà arrivé à plusieurs reprises, pourquoi ne s’est-il pas borné à dire que l’enquête ferait tout la lumière ?

      D’ailleurs, la piste « accidentelle » est à mon avis aussi grave et insupportable qu’un acte volontaire. Avec un monument aussi important que NDP, on ne lésine pas sur la prévention la plus rigoureuse et le respect absolu des consignes de sécurité. D’après ce qu’on lit ça et là, ça ne semble pas avoir été le cas. C’est une honte.


    • julius 1ER 17 avril 14:50

      @Fergus
      Attention Fergus d’après les infos, la charpente originelle était en chêne mais elles avait été refaite et renforcée avec du sapin ou autres résineux au 19 ie siècle, quand à la flèche certainement aussi en sapin ou autre résineux ....
      tout cela pour dire que lorsque l’on vit à la campagne et que l’on utilise du bois pour se chauffer, tout le monde sait que les résineux ont une combustion rapide voire explosive et c’est aussi pour çà que les feux de forêts peuplées de résineux ont une propagation rapide voire explosive ....
      donc il faut attendre d’avoir des éléments vraiment probant sur la nature exacte de la toiture de NDP !!! 


    • baldis30 17 avril 18:23

      @Fergus

      bonsoir, 
       Les attentats organisés en deux étapes cela existe et c’est parfaitement meurtrier :
       D’abord une petite explosion qui attire la foule pour porter les premiers secours et ensuite l’événement catastrophique pour faire des dégâts lorsqu’il y a beaucoup de monde autour ... dans certains pays c’est presque devenu une règle ! ...
      Alors petite alarme sans importance ... inspection improductive .... pendant qu’ailleurs on s’occupe de préparer autre chose !


    • velosolex velosolex 17 avril 18:34

      @ZenZoe
      Vu que l’électricité n’avait pas été installé sous les combles, par prudence, le comble vient de ne pas avoir mandaté un veilleur, au moins, dans cette partie très stratégique de l’ouvrage, durant tout le temps des travaux.. Choisir bien sûr un non fumeur…
      .Malheureusement les histoires de ce type ne sont pas une nouveauté. Bien des incendies ont eu lieu lors de restauration. Bien que l’entreprise qui gérait avait un protocole strict, qui peut dire qu’un ouvrier n’a pas fumé une clope, tout bêtement. 
      On apprend pas ailleurs que notre dame n’était pas assuré, si ce n’est que par la providence...


    • olivier cabanel olivier cabanel 18 avril 06:32

      @nono le simplet
      c’est encore plus précis que ça : aucun travail de soudage n’a été effectué, et le responsable de l’équipe qui a quitté effectivement le chantier, à remis les clefs au service de sécurité à 18h... il n’y avait donc officiellement personne sur le chantier au moment de l’incendie....alors on peut se demander pourquoi de nombreux « responsables » affirmaient que cet incendie était accidentel ?...d’autant que l’enquête n’avait pas commencé...


    • nono le simplet nono le simplet 18 avril 07:56

      @olivier cabanel
      c’est encore plus précis que ça : aucun travail de soudage n’a été effectué,
      je n’en sais pas plus que les autres, bien sûr, mais lu/entendu que des « travaux » de démontage des parties endommagées de la toiture avaient débuté nécessitant vraisemblablement de l’outillage électrique ...
      en 2016, j’ai bossé sur un assez gros chantier de rénovation ... il fallait aller signer tous les matins une demande pour utiliser un chalumeau, avoir un extincteur à côté ... par contre les tableaux électriques de chantier c’était du grand bricolage sans que ça émeuve l’archi responsable de la sécurité ... aucun coupe-circuit général le soir ... certains mettaient les batteries à charger pour la nuit ... les détecteurs de fumée masqués par ceux qui fumaient ... un sacré bordel ...


    • nono le simplet nono le simplet 18 avril 08:01

      @nono le simplet
      je rajoute que c’était un internat où une cinquantaine de gamins dormaient tous les soirs au 4e pendant qu’on bossait au 2e et au 3e ... et quand on a attaqué le 4e, ils dormaient au 1e et au 2e étages ...


    • ZenZoe ZenZoe 18 avril 10:15

      @olivier cabanel
      Un départ de feu peut se déclarer plusieurs heures après le départ des ouvriers. Ça n’arrive pas que sur les chantiers d’ailleurs. Un barbecue mal éteint peut causer un incendie au milieu de la nuit.


    • olivier cabanel olivier cabanel 18 avril 21:42

      @Fergus
      il n’y a plus qu’a espérer qu’il y aura une vrai enquête, car pour l’instant la théorie de l’incendie accidentel n’a rien de sérieux... ou du moins rien de prouvé... et comment ne pas s’interroger, sauf à passer pour un triste complotiste... sur le fait qu’avant l’enquête les « autorités » affirment que c’est accidentel ?


    • Et hop ! Et hop ! 19 avril 16:46

      @nono le simplet

      Le chantier a consisté pour le moment à monter les échafaudages, rien de plus.


    • Et hop ! Et hop ! 19 avril 16:56

      @nono le simplet

      Non, une partie des charpentes a été refaite à neuf par Violet-le-Duc qui a aussi ajouté des tirants en fer, mais la charpente principale était conservée dans son état d’origine, c’est-à-dire du XIIIe siècle.


  • Maurice Sully venait d’une famille pauvre (l’architecte qui a oeuvré pour la construction). A l’époque les classe’s sociales étaient plus perméables et un gueux avait accès aux plus grandes oeuvres. Maintenant, le passe-droit est nécessaire pour participer a une oeuvre de reconstruction.


    • Algunet 17 avril 13:05

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Mais non il suffit de donner une contribution de quelques euros et vous deviendrez un héros, mais ne donnez pas trop tout de même car je pense qu’au delà de 10 000 € on vous traitera de salaud de riche... il suffit de lire les commentaires de ce fil.


    • Et hop ! Et hop ! 19 avril 16:51

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Suger, l’abbé de Saint-Denis qui a inventé l’architecture dite gothique, était un fils de serfs. Il a ensuite été premier ministre et chancelier du roi.

      C’est parce que le premier édifice dit gothique est l’église abbatiale de Saint-Denis-en-France (l’actuelle cathédrale) que ce style était appelé jusqu’au XVIIIe siècle « l’architecture française ».


  • Taverne Taverne 17 avril 12:00

    L’aide à la pierre connaît un rebond considérable !

    Ah bon ?

    Mais oui ! Avec le projet de reconstruction de Notre-Dame. C’est un symbole de l’Occident quand même.

    — Un symbole de l’accident, je dirai plutôt...

    Impudent, comment osez-vous rompre le consensus national ?

    Heu, je retire ce que j’ai dit. Je m’excuse. J’ai été imprudent...heu, « impudent ».

    Bien ! Il faut profiter de cet élan de foi commune, je vais demander au président la construction d’un second château de Versailles en dix fois plus somptueux pour accueillir nos amis les riches émirs à qui nous vendons des armes de guerres.

    Néron aussi profita de l’incendie providentiel de Rome pour rebâtir en plus grand...

    Vous dites !

    non, non, rien.


  • Dom66 Dom66 17 avril 12:16

    Bonjour Olivier cabanel,

    Bravo pour votre article je suis à 1000% en accord avec vous, Ou comment avoir une échelle des valeurs.

    Je signe avec vous, merci smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:18

      @Dom66
      merci c’est sympa... j’ai le sentiment que nous ne sommes pas seuls à se poser toutes ces questions... smiley


    • mmbbb 17 avril 18:50

      @olivier cabanel On aurait pu la raser et construire une mosquée financee par le Quatar . Ton copain le pape est pro immigrants et ceux ci n abjurent pas en rentrant en France il en faudra des mosquées comme l avait annonce le recteur de la mosquée de paris qui proposait de convertir certaine eglise en lieu de culte musulman .
      Quant a a notre pays , l aide medicale aux personnes en situation irréguliere s est eleve a 970 millions d euros en 2018. Cabanel omet toujours d etre precis et veut nous faire larmoyer . 


  • Germain de Colandon 17 avril 12:21

    Pas sûr - et surtout pas raisonnable ? - qu’elle soit un jour reconstruite...


    https://www.batiactu.com/edito/notre-dame-apres-incendie-rien-n-est-fini-selon-ex-56147.php


  • dixit la vévéritude 17 avril 12:26

    Bonjour,

    Ce n’est pas la première fois que je commente tes articles certes sous un autre pseudo« hervepasgrave » qui des raisons m..diques j’ai perdu l’accès,mais cette fois ci je n’émettrai pas de critique car il est neutre et non pas comme dans bon nombres de tes autres articles avaient une articulation définie et partiale.alors ! je ne peux qu’ajouter une petite pierre a ton article en te demandant si les logements Marseillais seront reconstruit et est-ce que les anciens habitants retrouverons leur place ? Et oui,c’est aussi de cela qu’il faut parler pour être en mesure de regarder froidement les choses. (mais pour mon exemple Marseillais ,je ne suis que comme la plupart des gens tenu au courant par ce que les médias veulent bien nous dire,donc a prendre comme raisonnement sur les biens et les personnes.)


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:35

      @dixit la vévéritude
      je partage.
      merci de ta réflexion.


    • baldis30 18 avril 15:03

      @dixit la vévéritude

      bonjour,
       pour le cas marseillais .... l’absence de surveillance et un entretien aux abonnés absents voire œuvre de bricoleurs du dimanche expliquent bien des choses !
       Mais .... mais ... comme certain qui ici me critiqua sur la cause « profonde » mais ne lis pas les plans de la ville ( et la connait mal ) ... il y a tout à côté du lieu de la catastrophe quoi .... quoi ... sinon une rue de la palud ... pour l’eau souterraine qu’elle soit d’origine naturelle, potable ou égouts en mauvais état c’est du ( j’allais écrire quelque chose mal venu pour les chrétiens ) ....... béni .....
      . Et comme cette eau est loin d’être neutre ... les fondations en profitent .... enfin drôle de profit ! 
      Alors surveillance et entretien absents ( y compris des réseaux) plus toponymie très suggestive ...


  • juluch juluch 17 avril 12:33

    Bonjour Olivier

    je suis d’accord !

    Mais ces « dons » permettrons aux généreux donateurs du CAC40 de les enlever en partie de leurs impôts…..rien n’est gratos.

    pour cet incendie qui est catastrophique pour un bâtiment classé, seule l’enquête nous diras se qu’il en est…..


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:34

      @juluch
      espérons en effet que l’enquête donne des résultats... mais comme pour la mort de Coluche, j’ai quelques doutes... une intuition en quelque sorte. smiley
      merci de ton commentaire.


  • L'Astronome L’Astronome 17 avril 12:36

     

    La population a applaudi les pompiers pour leur intervention. Mais peut-être n’ont-ils fait qu’aggraver le problème avec les tonnes d’eau déversées.

     

    Une station du métro de Moscou a été faite avec les pierres d’un « собор » (cathédrale). Voilà, si on suit la logique de Cabanel, un excellent débouché pour les pierres de Notre-Dame (faut-il avoir un cœur de pierre, quand même !)

     


    • Fergus Fergus 17 avril 12:47

      Bonjour, L’Astronome


      « peut-être n’ont-ils fait qu’aggraver le problème avec les tonnes d’eau déversées. »


      Jusqu’à preuve du contraire, l’eau reste le seul moyen de combat contre un incendie de ce type. Au moins n’a-t-il pas été mis en oeuvre des « Canadairs » comme le préconisait cet abruti de Trump ! Si un tel zozo avait été aux commandes, Notre-Dame ne serait plus qu’un tas de ruines !



    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:32

      @Fergus
      je partage, bien évidemment.
      merci


    • L'Astronome L’Astronome 17 avril 14:24

       
      @Fergus
       
      Il est évident que le meilleur moyen pour combattre le feu reste l’eau. Je faisais tout simplement remarquer que feu + chaleur + eau = édifice grandement fragilisé.
       


    • L'Astronome L’Astronome 17 avril 14:26

       
      @Fergus

      Il est évident que le meilleur poyen de combattre le feu reste l’eau. Je faisais tout simplement remarquer que feu + chaleur + eau = édifice grandement fragilisé.
       


    • Fergus Fergus 17 avril 17:47

      Bonjour, Positronique

      "çà étouffe le feu et pas de poids qui détruisent les structures"

      N’importe quoi !

      Les produits retardant (la fameuse poudre rouge) n’ont pas pour objet d’étouffer un incendie mais d’en retarder la propagation comme leur nom l’indique. Qui plus est, ils ne remplacent pas l’eau, mais s’y mêlent dans une proportion de 15 à 20 % !!!

      Pas de chance : mon épouse est du bassin d’Arcachon et sa famille – dont quelques pompiers volontaires – répartie dans cette région, en grande partie faite de forêt de pins hautement inflammables !!!




  • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 17 avril 12:39

    Rien que pour la capitale, 3622 SDF ont été dénombrés en février 2019... sur ces 3622 SDF, 566 sont morts dans la rue en 2018...

    Intéressant smiley


  • Julien S 17 avril 12:49

    Bon, sèpatoussa mais j’ai envoyé quinze balles un peu vite. A peine avais-je donné que j’ai commencé à entendre qu’on ne savait pas si on restaurerait à l’identique ou si on n’en profiterait pas pour incorporer quelques éléments de modernité architecturale... et là je ne suis plus d’accord pour subventionner les comiques qui se prennent pour Sully. 


  • lloreen 17 avril 12:54

    L’incendie criminel de ND a été mené par le réseau GLADIO.

    Je vous invite à voir cette vidéo concernant l’incendie criminel de ND de Paris, à la sauvegarder et à la diffuser massivement.

    https://www.youtube.com/watch?v=a6ASJZh1YAo

    Il faut absolument que le monde entier sache que les gouvernements sont les hommes de main de criminels contre l’humanité.


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:31

      @lloreen
      j’ai diffusé la vidéo en commentaires.
      je reste tout de même prudent, mais j’avoue que c’est troublant.
      merci


    • Julien S 17 avril 13:53

      @lloreen
      .
      CE N’EST PAS UN ATTENTAT. 
      Le 11 septembre les tours sont tombées verticalement dans leur empreinte en violant toutes les lois de la physique et de la résistance des matériaux, comme le sait depuis longtemps tout Agoravoxien. A Paris la flèche est banalement tombée de côté comme tout le monde, preuve que tout était naturel. 


  • microf 17 avril 13:02
    • C´est vrai que les pierres valent plus que les êtres humains, la preuve, en moins de 24H, des centaines de millions ont été lévés pour renover les pierres, alors qu´avant, aucun Euro n´a été levé pour sauver ou construire un abri pour les êtres humains qui dormaient et mourraient de froid autour de la Cathédrale.
    • Toutefois ce n´est pas une première qu´une Cathédrale brûle.       Il ya exactement 74 ans en avril 1945, la Cathédrale de Vienne saint Étienne en Autriche brûlait. Les dégats furent plus considérables que ceux de Notre Dame. Mais malgré le peu de moyens financiers que disposaient les autrichiens á l´époque de la fin de la deuxième mondiale, l´argent pu être réuni, et en moins de 7 ans, la Cathédrale fût entièrement renovée.
    VOR 70 JAHREN BRANNTE DER « STEFFL »

    • « Trotz großer Not nach dem Krieg wurde das Wahrzeichen Österreichs binnen sieben Jahren wieder aufgebaut. »
    • Von 1945 bis 1952 wurde die Kirche wieder aufgebaut. 
      Bild : Archiv Waagner-Biro

    • En France, le problème d´argent ne va plus se poser vu qu´il ya déjá des centaines de millions de levés, la renovation devrait même aller plus vite.
    • Il faudrait peut être que les francais posent la question aux autrichiens comment ils on fait pour renover leur Cathédrale plus endommagée que Nottre Dame en si peu de temps, car les Francais connus pour leur lourdeur, au lieu de travailler, se perdront dans la bureaucratie et des discussions inutiles qui vont retarder la renovation.
    • Comme il y aura beaucoup d´argent qui va rester, car le monde entier y compris les pauvres africains veulent aussi participer á la renovation de ce Patrimoine mondial, le reste d´argent devrait servir á la construction d´un asyl ou abri autour de la Cathédrale pour les nombreux sans abris ou clochards qui dorment autour de la Cathédrale. 

    • velosolex velosolex 17 avril 18:55

      @microf

      Ce qui est sidérant, c’est la différence de réaction, entre une catastrophe locale, qu’on pourrait dire malheureusement banale, qu’est l’incendie d’une cathédrale ou d’un château, qui a littéralement embrasé le pays...Et l’absence totale de réactivité devant le triste état du monde. 

      Mes frères, je ne veux pas me faire l’ange de l’apocalypse, mais regardons les choses en face : Les oiseaux disparaissent, l’océan de plastique de supermarché se referme sur nous comme une nase. Bref, le déni est total devant l’incendie….On en est à refuser d’engager des pompiers, préférant les gardes du corps et les CRS...Le seul niveau qui monte est celui de l’eau, dans une ambiance de crétinisation générale, dans une grand bal des égos. 

      La seule cathédrale qui compte, c’est celle de la terre, et de ses grandes orgues. Les oiseaux, le vivant. Les statues en plâtres, un bel édifice historique, même si c’est important ce n’est que de la déco. Ca sert à quoi une cathédrale quand le sol sous elle est contaminé, et que le ciel n’est plus que de cendres. 
      Alors peut être si la réactivité est réjouissante, nous trompons nous de cible. 


  • Pierre 17 avril 13:02

    Salauds de riches, encore une belle franchouillardise ! Il faudrait quand même rappeler qu’ils contribuent largement à faire tourner la machine (LVMH, par ailleurs le plus grand contributeur fiscal) , que, s’ils défiscalisent éventuellement une partie, le surplus reste à charge, que ce pognon va donner beaucoup de boulot à une quantité de métiers et qu’en conséquence il va y avoir du bon ruissellement ! Mais, évidemment, sur AV, la niaiserie insoumise étant de rigueur...


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:30

      @Pierre
      parce que vous en êtes encore à la théorie du « grand ruissellement ».
      elle est bien bonne celle là.
       smiley


    • Taverne Taverne 17 avril 13:40

      @olivier cabanel

      Le ruissellement n’est pas un mythe. La preuve, la richissime Madame Vison Ravi a dit aux miséreux : « j’irai ruisseler sur vos tombes ».


    • Fergus Fergus 17 avril 13:47

      Bonjour, Pierre

      Le problème de la défiscalisation, c’est qu’elle induit, via l’administration fiscale, un transfert de la somme économisée par les « généreux » donateurs fortunés sur les contribuables lambda auxquels on ne demande pas leur avis !

      Mais s’il est confirmé que certains d’entre eux mettront, comme Pinault, la main à la poche sans bénéficier de la réduction d’impôts, ce n’est évidemment pas la même chose, et l’on peut saluer le geste, même s’il est guidé principalement par un objectif de communication.

      Le plus cocasse avec ce don « désintéressé » de Pinault est qu’il met la pression sur les Arnault, Bettencourt et consorts qui, dans cette affaire, pourraient bien passer pour d’immondes rats s’ils ne suivent pas l’exemple dudit Pinault !  smiley 


    • Pierre 17 avril 13:51

      @olivier cabanel
      Désolé ne pas être à la mode insoumise, mais promis, j’irai prendre des leçons au Venezuela...


    • Pierre 17 avril 15:30

      @Fergus
      Vous découvrez l’amérique ! L’acte gratuit, y compris effectué par vous-même, n’existe pas...


    • troletbuse troletbuse 17 avril 15:37

      @Fergus
      Allez une petite chanson à la gloire du bienfaiteur Pinault
      https://www.youtube.com/watch?v=yevy5hiTMXc


    • Sparker Sparker 17 avril 16:38

      @Pierre

      "Désolé ne pas être à la mode insoumise, mais promis, j’irai prendre des leçons au Venezuela...

      "

      Si vous en êtes encore là, vous êtes hasbeen... trouvez autre chose car vous voyez nous n’avons pas de pétrole...

      Ne vous forcez pas à la mode insoumise... il nous faut des têtes pour taper dessus et des corps à envoyer au goulag, je vous met tête de liste ?


    • Fergus Fergus 17 avril 17:51

      @ Pierre

      Je n’ai pas dit que cet acte était « gratuit » car il vise à faire de la publicité au groupe, c’est une évidence.

      Mais entre verser 100 millions défiscalisés à hauteur de 60 % et la même somme entièrement prise en charge, il y a une belle différence, non ?

      Il est vrai que si vous êtes bloqué sur le dogme « les riches sont des salauds en toutes circonstances », la discussion s’arrête l !


    • Pierre 17 avril 22:23

      @Fergus
      Désolé mais c’était un point de philosophie : la gratuité n’existe pas, on donne toujours pour un retour, ne serait-ce qu’un remerciement. Sur ce point pour les « riches » c’est totalement raté puisqu’ils se font insulter, un comble ! Et même, s’il en défiscalisent une partie, le surplus sort bien définitivement de leur poche, non ?


    • Beretman 22 avril 03:28

      @Pierre
      80% des avoirs d’Arnault ont été transférés en Belgique ... aurait-il pu accepter la défiscalisation de la majorité de son don après avoir « détourné » tant d’argent de la France ?
      Dans le cas de Total, son impôt en France est de 30 millions d’€uros. En donnant 100 millions, le crédit d’impôt est de 60 millions. Ce qui aboutit à « pas d’impôt pour Total en France cette année, et 30 millions de crédit d’impôt pouvant être étalés sur les 5 ans à venir ». Comprends-tu mieux que la majeure partie de leur générosité sort de notre poche ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 22 avril 13:25

      @Beretman
      merci de ces éclaircissements !


  • nono le simplet nono le simplet 17 avril 13:03

    salut olivier,

    en accord bien sûr ...

    mais je rajoute une idée pratique pour la durée des travaux et pour éviter un autre incendie pendant la réfection ... idée inspirée par un grand penseur américain ... grand penseur qui a adressé, ce jour, ses « condoléances » à la France ...

    soit, faire stationner sur les quais de Seine près de l’île de la Cité, deux ou trois Canadairs prêts à bondir aux premières fumées ... en plus, ils pourraient servir à éteindre les feux de poubelles durant les manifestations ... évidemment, il faudrait raser un ou deux ponts pour leur laisser la place de manœuvrer en paix


    • Julien S 17 avril 13:08

      @nono le simplet
      .
      Quand des arbres de toute façon foutus prennent sur la tronche six tonnes d’eau lancée à 250 km/h, cela n’offre aucun inconvénient... !


    • nono le simplet nono le simplet 17 avril 13:12

      @Julien S
      non, aucun inconvénient ni aucun intérêt pour les poutres ... par contre pour les murs et la voûte ...


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:26

      @Julien S
      ah bon ?
      vous pensez que ce poids, et la vitesse de lancer, ne pose pas de problèmes ? je vous trouve bien optimiste.


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 13:28

      @nono le simplet
      je crois qu’il y a longtemps que l’on ne prète plus attentions aux divagations de l’américain en chef. smiley


    • Fergus Fergus 17 avril 13:52

      Bonjour, Julien S

      Vous plaisantez, j’espère !
      Utiliser des bombardiers d’eau sur un édifice en pierre de ce type, ce serait, vu la masse de liquide projetée, la certitude de détruire les structures ! On pourrait certes éteindre rapidement l’incendie, mais au prix d’un tas de gravats !!!


    • Julien S 17 avril 16:34

      @olivier cabanel
      .
      Je me suis mal fait comprendre. Je voulais dire que le largage d’eau par avion est sans gravité... pour les forêts en feu. 
      Alors, la flûte toltèque ? et FEC ? 


    • Julien S 17 avril 22:27

      @olivier cabanel
      .
      l’américain en chef 
      .
      Labrune ? 
      .
      divagations 
      .
      Là, d’accord, rien dans aucun de vos articles qui ressemble à des divagations. Même la vidéo que vous avez donnée plus haut avec le Belge qui a causé la mise à feu de la cathédrale par Gladio, no non, rien de divagant. 


    • nono le simplet nono le simplet 18 avril 03:54

      @Julien S
      Je me suis mal fait comprendre. Je voulais dire que le largage d’eau par avion est sans gravité... pour les forêts en feu. 
      toujours tes réflexions que tu penses subtiles alors que ...
      de plus les canadairs font leur largage au niveau de la ligne de feu, une trentaine de mètres en avant et non au milieu des arbres en flammes ...


    • velosolex velosolex 18 avril 10:18

      @nono le simplet
      Je comprend tout à coup pourquoi Macron a engagé un général de 70 ans pour diriger le chantier. Il y a là de grandes manœuvres de troupes à tenir et de la logistique à déployer.
      Il est clair que si l’on veut employer des canadairs, il faut faire pousser des arbres avant. Car avant de se servir d’un arrosoir il faut faire pousser des salades. Se méfier car avec celles que je dis, je eux très bien me faire arroser. Tout cela finit par être assez réjouissant. On avait qu’un monument perdu dans la légende des siècles, que ne visitaient plus que les chinois, et voilà qu’on a tout à coup une piscine olympique, dont on se demande s’il ne serait pas plus sage de la garder en état jusqu’aux prochains jeux….La couronne du christ a été retrouvé sous les décombres, et DSK a promis d’adopter Esmeralda. Les millions tombent d’un claquement de doigt divin. Il faut faire l’éloge de la crise et du pot de peinture. Mille jeunes pousses de printemps, comme disait à peu près Mao. Je me souviens d’un album de Druillet, dessiné dans le journal Pilote, que je lisais à 12 ans, et qui m’avait très impressionné. « Les aventures de Loane Slone » On y voyait Notre dame décoller de terre, comme une fusée, avec à peu près cette légende : « Alors on s’apercevra que depuis des siècles, notre dame attendait de prendre son envol, avant de se mettre en orbite autour de la terre ». 


  • Radix Radix 17 avril 13:11

    Bonjour

    Notre Dame a brulée toute le nuit et ne s’est pas effondrée, au Moyen-Age ils construisaient plus solide qu’au 20 ème où il suffit d’un incendie de deux heures pour que deux tours s’écroulent.

    Radix


Réagir