jeudi 19 janvier - par C’est Nabum

Battre en retraite !

 

Sauve qui peut…

 

La grande armée est En-Marche, elle avance vers son destin. Inexorablement, les maréchaux d'Empire assènent leurs arguments, déploient leur stratégie, affûtent leurs éléments de langage pour poursuivre dans la voie qu'a fixé le grand petit homme qui les dirige. Sur un sol fragile, dans la tempête sociale, la tourmente des sondages d'opinion et les précipitations d'indices toujours plus défavorables, il faut maintenir le cap.

Qu'importe les morts qui resteront en route sous les coups des inégalités sociales, de la pénibilité de certains métiers, de la faillite du système de santé qui ne permet plus un accès aux soins pour tous, il faut poursuivre la route sans se retourner. Il est vrai que ceux qui resteront sur le bord du chemin, ne valent pas tripette pour ces seigneurs de la guerre économique.

Le petit personnel, les soldats du génie, les cantiniers, les brancardiers et tous les fantassins vont tomber en cours de route, fauchés par le chômage, la maladie, les accidents du travail tandis que l'état-major, la cavalerie et les cadres de l'armée, seront une nouvelle fois épargnés. Il en a toujours été ainsi dans toutes les armées du monde, la chair à canon est quantité négligeable.

 

Alors, s'il y a quelques mutineries, il faudra faire appel comme à chaque fois au bras séculier, aux tribunaux militaires, au peloton d’exécution. Bien-sûr les temps ont changé, il conviendra d'y mettre un peu plus de forme mais rassurez-vous, durant les dernières manœuvres à grande échelle, les bleus ont mis la pâtée aux jaunes en y mettant les gros moyens.

Désormais tout est en place pour étouffer dans l'œuf les révoltes. L'armement des forces de la paix est conséquent, ils savent qu'ils auront l'appui des correspondants de guerre urbaine qui diffuseront des images désolantes des hordes sauvages qui s'en prennent aux magasins, aux installations publiques, aux véhicules et aux braves soldats de la paix.

Il faudra taper fort car la campagne qui s'annonce est à défaut d'être juste, parfaitement efficace pour réduire encore plus les futures pensions militaires tout en faisant de grosses économies en laissant sur le carreau bien des réfractaires. Les maréchaux se frottent les mains, ils gagneront de belles médailles sans jamais regarder le revers de leur ignominie.

Qu'importe la multitude qui se dressera pour dénoncer la retraite. Ceux-là de toute manière sont condamnés à la misère tandis que les troupes loyales seront largement récompensées. L'Empereur n'est pas là pour compter les dégâts collatéraux, sa mission est toute autre. Il entend rétablir un système de classe, de caste. Il favorise les uns et dépouille les autres. Sa Garde rapprochée ne se rendra pas à l'évidence et laissera mourir à petits feux les exaltés de la rébellion.

« Laissez-les s'épuiser dans des combats d'arrière-garde. Ils n'ont du reste guère de munitions pour tenir bien longtemps. Nous avons réduit leurs soldes, augmenté les prix de la cantine, nous avons frappé au porte-monnaie pour qu'ils se soumettent ou qu'ils crèvent ». Notre chef suprême retourne avec plaisir dans le discours guerrier, il a compris que par la peur et la terreur, il est possible de casser toute rébellion.

Il a encore appris que retourner des troupes ennemies est un bon moyen de remporter le rapport de force. Il a trouvé de misérables mercenaires prêts à vendre leur âme pour se ranger derrière sa réforme. Les félons sont nombreux dans pareil cas. Fort de ce retournement de circonstance, il entend gagner la bataille et laisser derrière lui les exclus de la galette.

Battre en retraite n'est pas très grave pourvu que l'on sauve l'essentiel : les gradés et les troupes d'élite. Le petit peuple de toute manière est d’ores et déjà condamné à la misère.

À contre-temps.



123 réactions


  • Fergus Fergus 19 janvier 09:10

    Bonjour, C’est Nabum

    Excellente métaphore. Hélas !


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 09:26

      @Fergus

      Hélas, oui mille fois hélas


    • Fergus Fergus 19 janvier 13:16

      Je ne sais pas ce que donnera cette journée d’action contre la réforme des retraites en termes de mobilisation dans les manifestations organisées sur le territoire. Mais revenu du défilé organisé dans ma (petite) ville, je peux affirmer qu’il y a eu entre 2000 et 3000 participants très déterminés !

      Si la mobilisation est proportionnelle à Paris et dans les métropoles régionales, le total des participants devrait être très élevé, bien au delà du million attendu par les centrales syndicales.


    • L'apostilleur L’apostilleur 19 janvier 19:00

      @C’est Nabum
      Rassurons-nous, les prochaines élections redresserons la barre, non ?
      Et puis à mots cachés, l’Europe a anticipé ce voeux des peuples en protégeant une immigration salvatrice de ce point de vue.
      On ne peut pas ne pas tout avoir.


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 19:06

      @L’apostilleur

      Avec l’offre politique c’est peu probable

      La politique est devenue un métier et pourtant ceux qui le pratiquent sont d’un amateurisme désarmant


    • Fergus Fergus 20 janvier 09:02

      Bonjour, C’est Nabum

      Soyons objectifs, l’« amateurisme désarmant », on le trouve également dans nombre de professions.


    • Fergus Fergus 20 janvier 11:21

      Correction :
      « ... dans nombre d’entreprises du secteur privé. »


    • chapoutier 20 janvier 12:37

      @Fergus
      MISE AU POINT & DROIT DE RÉPONSE

      Fergus, tu as écris que mon article est ’’ mensonger ’’
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-allemagne-utilise-l-ukraine-pour-246150

       mais visiblement je ne suis pas le seul à raconter ce mensonge !
      mais tu me diras que c’est quand même toi qui détiens la vérité et que le député du Bundestag Petr Bystron

      raconte des mensonges et il ne sait pas de quoi il parle, contrairement à toi.

      Le député du Bundestag Petr Bystron a mis en garde ses collègues contre cette livraison.

      "Des chars allemands contre la Russie en Ukraine, vos grands-pères ont déjà essayé de le faire. À quoi cela a-t-il alors conduit ? Des souffrances incroyables, des millions de morts des deux côtés et, en fin de compte, les chars russes à Berlin. La politique étrangère n’est pas l’envoi de chars, mais la diplomatie. C’est la recherche d’une décision commune, de la compréhension, d’un compromis", a-t-il prévenu.


  • Gégène Gégène 19 janvier 09:18

    Le petit peuple a subi 5 ans de macronisme (après dix ans de trucs innommables)

    il y a quelques mois, on lui a demandé : « stop ou encore ? »

    tout le monde connaît la réponse, je présume . . .


  • paparazzo paparazzo 19 janvier 09:20

    Ça va se terminer comme à Waterloo, bataille très indécise jusqu’à son terme.

    Comme Napoléon, Macron s’en remettra à la « fatalité » ("ce que peut la fatalité quand elle s’en mêle ! En trois jours, j’ai vu trois fois le destin de la France, celui du monde, échapper à mes combinaisons"), ou bien il fera porter le chapeau à un autre ("Soudain, joyeux, il dit : « Grouchy ! » - C’était Blücher" – Victor Hugo – « L’expiation » dans Les Chatiments).

    Il finira peut-être à Sainte-Hélène ? C’est moins confortable que le fort de Brégançon, mais ça nous fera des vacances à nous.



  • juluch juluch 19 janvier 10:30

    Pas mal ce texte....les comparaisons, les jeux de mots....bien joué !


  • raymond 19 janvier 11:57

    Franck va surement intervenir...


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 12:34

    Lire ce billet m’a rappelé un article d’octobre 2008 Journal d’une quille 


  • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 19 janvier 13:31

    Je pense qu’il ne faut pas céder aux feignants car la reforme de la retraite sera profitable à tous. Pendant que les responsables syndicaux posent des congés syndicaux payés, les autres truffions ne sont pas payés et perdent des journées de travail dans le vent car le peuple français dans son ensemble ne participe pas à cet chienlit.

    ll y a environ 70% de gens raisonnables dans ce pays ; c’est rassurant et qui comprennent la nécessité de faire la réforme le plus rapidement possible avec celle du RSA également. Quand bien même il y aurait un million de manifestants ce jour, ce serait bien peu dans un pays qui compte, au dernier recensement, quasiment 68 millions d’habitants.

    Il faut de toute urgence réformer le système de financement des syndicats. Les cotisations des adhérents et point barre.

    Ce ne sont pas les manifestants qui décideront du contenu de la réforme des retraites, mais les représentants élus parlementaires. Nos députés et sénateurs voteront cette année une réforme qui ne plaira pas à tout le monde, mais qui sera nécessaire au rééquilibrage du financement des pensions de retraite. En cas d’obstruction parlementaire abusif des partis politiques d’opposition, notre premier ministre utilisera l’article 49-3 de la Constitution dans l’intérêt de la Nation. La France est une démocratie parlementaire. La majorité l’emportera sur la minorité. Il faut s’en réjouir. Mon maitre à penser est et restera François Guizot.


    • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 19 janvier 13:37

      @Vercassivellaunos

      Les fainéants et les privilégiés de la retraite du publique sont à la manœuvre pour une fois de plus faire payer par le privé leurs avantages indus. Les salariés du privé ne doivent pas se joindre aux cortèges des grévistes car vous allez être les dindons de la farce et paierez deux fois.


    • charlyposte charlyposte 19 janvier 13:38

      @Vercassivellaunos
      LOL smiley tu bosses pour qui ? en retraite ? tu trimes pour UBER OU POUR DÉLIVEROO ? actionnaire ? rentier ? grabataire ? profiteur de guerre ? etc................ smiley


    • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 19 janvier 13:42

      @Vercassivellaunos
      Javais prévu d’aller chez le médecin aujourd’hui suivi d’une balade en foret, je n’ai pu accéder aux transports,comme quoi quand un groupe prend en otage un pays pour ses propres avantages égoïstes ce n´est plus un syndicat mais une mafia, je vote pour le premier qui aura le courage de dissoudre la CGT.


    • charlyposte charlyposte 19 janvier 13:42

      @Vercassivellaunos
      Tu viens de comprendre que c’est le privé qui va trinquer smiley c’est exactement le but recherché par les bouffons qui soi-disant gouvernent....pffff smiley


    • charlyposte charlyposte 19 janvier 13:44

      @Vercassivellaunos
      Tu vas donc voter pour le RN smiley j’ai raison ?


    • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 13:47

      @Vercassivellaunos

      Oui il faut des réformes mais pas celle la.

      Un malade mental a décidé de s’en prendre au social comme si 11 millions de sous le seuil de pauvreté ne suffisait pas, dans cette période de crise mondiale il en rajoute comme si la guerre, la flambée de l’énergie et l’augmentation des denrées alimentaire ne suffisait pas, Macron est un énarque ce qui explique sa nullité affligeante et sa mauvaise foi, vous mettez un énarque a la tête d’une entreprise et quelques mois après elle licencie puis elle ferme et en plus il se taille avec la caisse et un parachute doré ....

      Bien fait pour ceux qui ont votés pour lui et qui en sont les victimes .....  


    • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 13:50

      @Vercassivellaunos

      En fRance on est obligé de passer par la grève pour se faire entendre par un gouvernement dont le cérumen de ses oreilles entoure sa tête comme un casque de motard ....


    • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 19 janvier 13:55

      @zygzornifle
      Pour information, les bataillons de grévistes (transport, EDF, ...) appartiennent à la catégorie dite « des régimes spéciaux » qui ne sont « PAS » concernés par le projet en cours ! Par contre leur statut de « protégés » leur confère une réelle impunité.

      Si ça râle tant, c’est qu’il y a des très gros fromages a défendre. Pour ces « gens » la, c’est l’occasion d’exister.


    • charlyposte charlyposte 19 janvier 14:01

      @zygzornifle
      JEAN BRICHEL me souffle à l’oreille quelle va se faire des couilles en or avec les pièces jaunes données par les ultras pauvres smiley vachement utile avec mon gamin pour manger des langoustes, du foie gras et du caviar toute l’année smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 14:10

      @Vercassivellaunos

      Vous aimez la provocation
      Allez donc rejoindre les travailleurs de force avec de tels propos


    • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 19 janvier 14:10

      @zygzornifle
      S’opposer à la réforme de la retraite c’est s’opposer à l’histoire en marche et au progrès et nul ne peut s’opposer à l’avenir. L’histoire récente de notre pays comparée à celle de bien d’autres pays démocratiques et développés montre à quel point vous « les grévistes » (saboteurs du pays) freinez le développement du pays. Les syndicats sont prêts à prendre en otage tout un pays, du moment que ça met le bazar, que ça bloque les français, que ça bloque le gouvernement légitime et M. Macron.
      Le problème est simple : comment peut on financer les retraites ? Nous sommes tellement habitués à « résoudre » les problèmes en empruntant toujours plus qu´on ne comprends plus cette logique.

      L’argent magique n’existe pas. Comme vous l’avez dit il faut des reformes et je suis pour la retraite par capitalisation.Il faudra épargner pour accéder à une retraite , ce n’est pas à l’état de payer pour les inactifs.


    • charlyposte charlyposte 19 janvier 14:15

      @Vercassivellaunos
      Il faut taxer la robotisation.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 14:24

      @Vercassivellaunos,
        Troisième fois que j’introduis ce podcast. qui compare la France avec les pays voisins et ceux qui arrivent à 80 ans comme au Japon.
        La raison de cette évolution est due au système qui fait payer les pensions de retraites aux séniors par les jeunes aux travail.
        Quand toute l’activité fonctionne tout va bien, mais quand il y a moins de jeunes au travail, le système se déglingue à cause des fonds de pensions qui n’ont plus de ressources suffisantes.
        Si les gens n’épargnent plus pour leur retraite future, les ressources pour payer les pensions légales seront taries .
       Un conseil passer de pilier en pilier dans l’épargne, sinon vous aller être très surpris au moment voulu.


    • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 19 janvier 14:26

      @zygzornifle
      La majorité des Français approuve cette réforme.

      Mme Borne, une outsider de la politique (RATP, polytechnicienne, ce qui n’est pas rien !, préfet, directrice, plusieurs fois ministres, une femme de valeur et de mérite) doit surtout expliquer et défendre les avancées de cette réforme au peuple français, aux gueux, aux feignants et autres syndiqués de la feignasse. Ce qui est un scandale, c’est un conducteur RATP par exemple partant à 52ans c’est un scandale et nous le payons nous contribuables ! 

      Cette réforme aurait dû être commencée il ya plus de vingt ans. Si ce gouvernement réussit à conduire cette réforme indispensable, qu’il en soit loué car tous ses prédécesseurs ont lamentablement échoué. Certains s’évertuent d’opposer les actifs (prétendument perdants) aux retraités (prétendument gagnants.) il est assez surprenant qu’aucun ne souligne les avantages du public, puisque leurs salariés voient leur retraite calculée sur les dix meilleures années alors qu’elle est de vingt-cinq ans pour les salariés du privé. A cela s’ajoute le risque de perte d’emploi pour ces derniers. Une réforme juste serait de loger privé et public à la même enseigne. A titre personnel je ferai, de surcroît, cotiser les fonctionnaires à l’assurance chômage dans le cadre de la réforme. La réforme va faire économiser 30 milliards d’euros. La valorisation des retraites en 2022 de 4,8% représente 9 milliards d’euros. Cette réforme va donc permettre de revaloriser en 2023 à nouveau les retraites de 4% à 5%. A noter que les Français sont parmi les Européens qui quittent le plus tôt le marché du travail, selon des données de la Commission européenne. Elles mettent aussi en évidence que la France consacre plus d’argent aux pensions que la plupart de ses voisins. Lorsqu’on est propre sur soi et qu’on à rien à se reprocher après une dure vie de labeurs, on à sa propre retraite, la retraite par capitalisation, on est pas un assisté de l’état.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 14:27

      @charlyposte
       C’est en effet, une bonne idée.
       Quand on remplace des hommes par des machines....
       Mettez à côté de votre PC, une tirelire, à remplir avec un tarif horaire d’utilisation. 
       La taxe peut venir sous plusieurs formes 


    • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 19 janvier 14:29

      @Réflexions du Miroir
      Oui c’est ce que j’explique plusieurs fois, la retraite par capitalisation est la seul retraite qui est viable pour moi, je suis bien daccord avec vos propos.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 14:39

      @Vercassivellaunos,
        Je ne vous connais pas. Etes-vous ce qu’on appelle un intello ou un manuel ?
        Je fais partie des intellos.
        Ayant travaillé en finale pour une multinationale américaine, je peux vous dire qu’en fin de carrière juste après 50 ans, vous entrez sur les listes noires des gens à prépensionner d’une manière ou d’une autre.
        Le jeunisme intervient et vous devenez trop cher face aux nouveaux qui entrent avec des connaissances récemment apprises dans les universités.
        Le paradigme du numérique, je connais bien pour en avoir été mêlé dans ses concepts.
        Je plains ceux qui ne l’ont pas compris.
        Je l’ai assez écrit dans mes billets : j’ai un esprit très numérique, très chiffres...
        La capitalisation, c’est évidement la solution principal pour assurer ses vieux jours.
        Sans elle, ce serait la dégringolade devant le chiffre de la première pension de retraite reçue à sa première réception de pension légale.
        Je ne sais si en France, vous jouissez du 2ème pilier de pension obligatoire construite par le retrait d’un pourcentage du salaire de l’employé et par une participation de l’employeur pour constituer cette réserve.    


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 14:47

      @Vercassivellaunos,
        Je peux vous dire que la retraite, cela fait plus de 16 ans.
        Je n’ai jamais autant travaillé pour écrire mon billet hebdomadaire sur mon site.
        Un billet, cela se prépare parfois longtemps à l’avance en réunissant les idées.
        Je l’ai raconté la semaine dernière 
        Cela sans être rémunéré d’aucune façon...  smiley


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 14:58

      Un petit tour sur les jours de congé par pays s’impose.

      Selon le site WolrdAtlas, c’est le Koweït qui détiendrait la palme des vacances à l’échelle mondiale, avec 30 jours de congés payés auxquels s’ajoutent 13 jours fériés.

      Avec ses 25 jours de congés payés annuels (à l’instar du Danemark, de l’Autriche ou de la Suède), la France est toutefois en bonne place, même si elle n’est pas aussi généreuse que le Royaume-Uni (28 jours de congés payés). Si l’on compte les jours fériés, l’Autriche et Malte se hissent en haut du classement européen avec un total de 38 jours chômés, rapporte le journal Sud Ouest.

      📉 Plusieurs pays asiatiques se retrouvent en revanche parmi les moins bien lotis en vacances : « aux Philippines et en Thaïlande, les travailleurs n’ont droit respectivement qu’à 5 et 6 jours par an » rapporte le quotidien.

      Toujours mieux qu’aux Etats-Unis, où le concept de congés payés ne fait l’objet d’aucune législation… au pays de l’Oncle Sam, il faut donc s’en remettre au bon vouloir de son employeur pour profiter de l’été et avoir droit à des congés.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 15:01

      Plus surprenant encore, même si dans les faits une majorité d’employeurs américains accordent une dizaine de jours de vacances à leurs employés, la prise de congés est rare. « Même quand les Américains bénéficient de congés payés, ils ne les utilisent pas tous », explique Hannah Sampson du Washington Post, citant même un rapport qualifiant les Etats-Unis de «  no-vacation nation » (la nation zéro vacances). La raison principale ? Le coût des vacances, rédhibitoire pour une majorité de collaborateurs.

       Même phénomène au Japon, mais pour des raisons différentes. Malgré 20 jours de congés payés par an (auxquels s’ajoutent 15 jours fériés), les salariés nippons n’en prennent en moyenne que… 8,8, selon une enquête publiée en 2017 par le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, dévoile nippon.com. Soit, un peu plus qu’une semaine de congé par an. Pourquoi ? Un environnement de travail dissuasif, où les employés ont à cœur d’offrir une image de productivité parfaite. Prendre quelques jours de congés peut être mal vu. « Au Japon, une personne qui travaille jusque tard le soir et sans prendre congé a traditionnellement été considéré comme un employé sérieux et dévoué » affirme le site, tout en précisant que ce modèle est heureusement en train d’évoluer vers davantage d’équilibre travail/vie privée.


    • Yukimuras 19 janvier 15:04

      @Vercassivellaunos
      Oui c’est ce que j’explique plusieurs fois, la retraite par capitalisation est la seul retraite qui est viable pour moi, je suis bien daccord avec vos propos.

      Oh oui, des fonds de pensions vautours qui pressent les entreprises comme des citrons pour cracher au bassinet toujours plus de rentabilité sur le dos des travailleurs qui ne reçoivent que des clopinettes comme hausses de salaires ou primes pour les efforts fournis afin d’alimenter ces m*rdes pour payer les retraites des vieux américains. On voit où ça mène...


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 15:15

      @Yukimuras
       On s’en fout des vautours....
       Ils s’occupent des charognes pour les dépecer dans un nettoyage bien nécessaire.
       Vous avez raison, le problème de la rentabilité est de plus en plus à mettre en évidence aujourd’hui.
       Construire, c’est bien, mais il faut les vendre et beaucoup d’entreprises aujourd’hui ont un problème de rentabilité qui répond à cette question « Stop ou encore ». 
       Vous avez entendu récemment Mestdach qui a cédé ses avoirs à Intermarché.
       Pour quoi faire ?
       Des entreprises plus petites avec des franchisés.
       Voilà où notre système qui vient toujours en avance en Amérique, nous mène.
       Le capitalisme, bien sûr avec les prix toujours de plus en plus bas en se foutant pas mal de la qualité. 
       Un système qui scie la branche sur laquelle on se trouve. 


    • roby roby 19 janvier 18:41

      @Vercassivellaunos

      Vous êtes un complice des voleurs et du taré poudré  ! Les avancées sociales ce sont toujours les petites gens qui se sont battues pour les obtenir souvent au prix de leur sang .
      https://ahs-snecmacgt.com/uploaded/luttes-et-conqua-tes-de-fabrice-2.pdf

      Je pense que vous avez le porte feuille bien garni et un poste de travail très lucratif !


    • Yukimuras 20 janvier 10:57

      @Réflexions du Miroir
      On s’en fout des vautours....
       Ils s’occupent des charognes pour les dépecer dans un nettoyage bien nécessaire.
       Vous avez raison, le problème de la rentabilité est de plus en plus à mettre en évidence aujourd’hui.

      Non, on ne s’en fout pas. Effectivement, il y a parfois des entreprises non rentables qui méritent malheureusement de s’éteindre et ils finissent le boulot. 
      Cependant, ils appliquent la même méthode à toutes les entreprises même saine. J’ai pu le constater dans une boîte précédente, grand groupe international. A la venue d’un nouveau président et actionnaires, cela a changé du tout au tout. La boîte était rentable et tournait bien. Mais pas au niveau de leur exigences quasi absurdes mettant en péril l’entreprise à long terme car au détriment des investissements à long terme et du salaire des employés. 


    • Zolko Zolko 23 janvier 12:30

      @Vercassivellaunos

      Javais prévu d’aller chez le médecin aujourd’hui suivi d’une balade en fore

      un retraité donc. Un boomer, quoi
       

      la retraite sera profitable à tous

      et

      régimes spéciaux qui ne sont PAS concernés par le projet

      vous n’êtes pas logique : vous dites que c’est un bon projet et pourtant il ne traite pas le vrai problème, celui des régimes spéciaux.
       
      Un boomer, quoi, dans toute sa splendeur d’égoïsme et de stupidité

  • pipiou2 19 janvier 14:33

    La forme du pamphlet est jolie, mais le fond est boueux !


  • chantecler chantecler 19 janvier 15:13

    Grosse grosse manif en cours partout dans le pays .

    J’en ai vu quelques images libres sur MdP .

    Ailleurs faut se connecter et j’ai pas envie .


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 15:18

      @chantecler
        Il faudrait pourtant aller voir ailleurs comment cela se passe, les retraites.
        La France est un beau pays, mais il n’y a pas qu’elle sur la mappemonde. 


    • Joséphine Joséphine 19 janvier 15:27

      @Réflexions du Miroir

      Age de la retraite en Angleterre, 66 ans. 

      Age de la retraite en Espagne, 67 ans. 

      En Italie, 67 ans

      En Allemagne, au Danemark et en Grèce la situation est similaire puisque l’âge minimum est également fixé à 67 ans.

      Moi ce qui me surprend en France, ce sont tous ces travailleurs qui se plaignent. Du bibliothécaire, en passant par le pompier, l’infirmier , le prof, le policier. Oui, ça chouine de partout, pire que le mur des lamentations ! Comme si le travail était un sacerdoce. Il me semble qu’il vaut mieux en avoir un, même deux, que pas du tout , non ?

      Moi j’ai deux professions qui me laissent beaucoup de temps libre, et beaucoup de taf à faire à la maison, et j’en suis ravie ! La retraite ? Bah je sais bien que les gens de ma génération n’auront pas de retraite ! Ce débat est un leurre. Y aura pu de retraite ! Il y’a eu une génération dorée de boomer, cela n’était qu’une parenthèse historique. Aujourd’hui ce sont des vieux cons qui n’ont jamais remis en cause leurs certitudes....depuis 1968 ! 

      Vivement que mère Nature fasse son oeuvre. 

      Bonne journée les boomers ! 


    • chantecler chantecler 19 janvier 15:30

      @Réflexions du Miroir
      Merci !
      J’ai lu tes laïus et ça m’a suffit !
      Ici je me trouve sur le fil de C’est Nabum et pas sur ton site ....
      Il y aurait d’autres choses à préciser , mais j’ai pas trop envie .
      De toutes façons ce problème des retraites est largement traité par des auteurs et des commentaires ici et ailleurs alors inutile de radoter .
      Par ailleurs  : je pense que si la mobilisation est si intense c’est que ça dépasse aujourd’hui le problème particulier des retraites sans le perdre naturellement de vue .
      Quelque chose comme un immense ras le bol et une grande souffrance exprimés .


    • charlyposte charlyposte 19 janvier 15:33

      @Joséphine
      Pour info, l’âge de la retraite en Chine est de 60 ans pour les hommes et 50 ans pour les femmes smiley qui dit mieux ? smiley


    • Joséphine Joséphine 19 janvier 16:07

      @charlyposte

      Tiens Charly , j’ai un petit quizz, le gagnant pourra gagner un porte clef !

      Alors, allons y :


      Quel est le plus coûteux : entretenir les migrants où payer nos retraites ?


      Attention, à 20 heures le tirage au sort pour le gagnant ! 


    • Joséphine Joséphine 19 janvier 16:08

      @charlyposte

      Oui mais en Chine ils travaillent 50 heures par semaine...Je ne les envie guère, moi j’aime mes horaires très libres et légers, je ne mise rien sur ma vieillesse car je m’en fous, dans 30 ans il n’y aura pu de retraite. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 16:35

      @chantecler

      en effe


    • charlyposte charlyposte 19 janvier 16:42

      @Joséphine
      Les deux coûtent un bras smiley


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 16:50

      @chantecler
        Figurez-vous que comme je l’ai quelque part écrit, je viens sur Agoravox, un peu comme un espion, le ras-le-bol français, j’ai appris à le connaître.
        La retraite est le point final. Je ne sais ce qui peut encore le dépasser. Dans une deuxième vie ?
        Il faudrait un jour que vous vous exprimiez autrement que par des commentaires. 
        Un billet de votre part, je viendrais le lire avec intérêt...
        Comment vous meublez votre temps à la retraite, serait un bon départ. 


    • pipiou2 19 janvier 18:07

      @charlyposte
      Est-ce que la pyramide des âges est une notion que tu as éventuellement effleurée ?

      Pour l’instant elle est favorable en Chine par rapport à l’Europe, en gros ils ont 10 à 15 ans de décalage avec notre évolution démographique. Donc ils vont être obligés de s’adapter.

      Mais on se doute que ta place n’est pas dans le génie.


  • Hélaaas, très réaliste. La pauvreté explose partout. Mais ne réchauffe pas le coeur Au contraire. Le pire est à craindre.... 


  • Pour trouver l’argent, il faut s’attaquer à le mafia de la drogue. Et au placement dans les paradis fiscaux. Mais le feront-ils ?????


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 17:20

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      En Italie, le 16 janvier, on capturait le parrain des parrains, le plus recherché de la mafia Cosa Nostra, Messina Denaro surnommé le « Diabolik » après 30 ans de cavale.

      On ne voit que les problèmes et les résultats de la drogue à l’arrivée.
      Il faut remonter aux sources, c’est que souvent comme les mafieux en Amérique latine et en Asie dans le Triangle d’or, savent comment ils peuvent compter sur les populations en les gratifiant d’une toute petite part de leurs bénéfices. 
      Dernièrement, on présentait le film à la télé « La French »


    • Joséphine Joséphine 19 janvier 17:34

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Il faudrait également savoir combien coûte l’immigration, l’AME, la Caf des migrants et tout le toutim. Cette immigration si chère à la gauche....Cette gauche qui hurle depuis 50 ans sur tous les toits que l’immigration est une richesse ! Combien de milliards sont dépensés chaque année dans l’immigration ? Obertone avance le chiffre de 75 milliards d’euros. 


    • pipiou2 19 janvier 17:57

      @Joséphine
      Obertone raconte des conneries, ce n’est pas nouveau.
      Et vous lui tendez l’oreille, voire plus.


    • Joséphine Joséphine 19 janvier 19:24

      @pipiou2

      Obertone écrit sur la déliquescence de la France et sur la violence de l’immigration, il a publié plus d’une dizaine de livres au compteur, certains ont été classés dans les meilleures ventes .J’ai la chance et le privilège d’avoir les tomes de Guerilla signés par l’écrivain en personne ! Il y’ avait la foule, nous étions des milliers ! Combien assistent à vos dédicaces ? 


    • pipiou2 19 janvier 21:12

      @Joséphine
      Et Nabila (« T’es une fille t’as pas de shampoing ? Allô quoi ! ») a 2 millions de followers, je dois être impressionné par son talent ? smiley

      Et oui, les gens qui lisent des conneries se comptent effectivement par milliers dans notre pays, c’est triste.

      Par contre cela veut dire que le niveau scolaire ne baisse pas : il était déjà très « déliquescent » de votre génération ...


  • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 19 janvier 15:57

    Les retraites publiques, c’est un pouvoir de la finance e de l’état sur le citoyen, il ne devrait pas y’avoir de retraite publique mais une retraite par capitalisation, une retraite c’est personnelle. Un vrai patriote en France le sait bien, seul les naïfs et les gogos militent pour être enchainé à l’état, ces gens la sont des cerfs et ne connaitront pas la vrai liberté.


    • Joséphine Joséphine 19 janvier 16:29

      @Vercassivellaunos

      Très bonne analyse que ke partage entièrement. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 16:36

      @Vercassivellaunos

      La peine capitale pour les pauvres gens

      Votre monde n’est pas le mien


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 16:54

      @C’est Nabum
       Nous habitons un monde avec plusieurs facettes.
       Il y a longtemps que je sais ça. Alors il faut se préparer
       Comme le disait un proverbe allemand : « Dieu règne dans le ciel et l’argent sur terre ». 


    • Joséphine Joséphine 19 janvier 17:29

      @C’est Nabum

      La peine capitale pour les pauvres gens

      Votre monde n’est pas le mien

      Non, c’est juste que pour une fois, une malheureuse fois dans votre vie, vous êtes confronté à un avis qui n’est pas issu d’un esprit de gauche bolchevoïde. Personnellement je suis subjuguée de voir des lycéens de 14 ans manifester pour leurs retraites, c’est juste pathétique de voir une jeunesse pareille. Ces jeunes sont déjà morts ! Et que penser de ces docteurs, infirmiers, pompiers qui se lamentent de leur travail ? La vocation cela n’existe plus en France ? Allez en Espagne ou en Italie om la retraite est à 67 ans, ils ne se plaignent pas. 

      En Russie la retraite est à 65 ans, et personne ne pleurniche ni ne se lamente. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 17:32

      @Réflexions du Miroir

      Je ne vénère pas l’argent et encore moins ses adorateurs


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 18:16

      @C’est Nabum
       Ce n’est pas une question de vénération, bien au contraire mais de besoins.
       L’argent n’est pas uniquement le nerf de la guerre, mais le sang de la vie.
       Mais, je pense que vous n’avez pas tout compris de la vie. Je n’insiste pas.
       Je viens de regarder un beau film de 1972 (390) Le viager 1972 - YouTube

       Cela me rappelle des souvenirs.... smiley 


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 18:29

      @Réflexions du Miroir

      Accorder de l’importance à cette chose me semble excessif
      Le sang de la vie quelle formule popeuse
      C’est surtout le virus de l’existence, du lien, des relations


  • microf 19 janvier 16:01

    Très bon article.

    La question que je voudrais poser á l´auteur serait de savoir dans cette constellation oú il se trouve, sa place ( Le petit personnel, les soldats du génie, les cantiniers, les brancardiers et tous les fantassins vont tomber en cours de route, fauchés par le chômage, la maladie, les accidents du travail tandis que l’état-major, la cavalerie et les cadres de l’armée... ).


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 16:37

      @microf

      Merci


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 17:02

      @microf,
       Oui, quelque part vous avez raison.
       J’en ai parlé très récemment dans La créativité de l’artiste avec ces mots : "L’Intelligence Artificielle fait peur mais elle n’a rien d’artificiel. Ce sont les idées et méthodes humaines qui ont été introduites dans une machine ou un robot pour éviter les étapes répétitives, pour accélérer les résolutions de problèmes en accédant à des bases de données mondiales. ChatGPT produira une réponse à ce que vous le demanderai mais sans originalité. Le problème n’est pas qu’il soit naturel ou artificiel, l’homme n’est pas toujours prêt et l’écolage traditionnel avec des programmes statiques ne parviendra pas à contrer l’écolage sur en ligne flexible comme ZOOM ou MOOC, bon marché, mis à jour en continue mais qui demande comme points négatifs de l’autodiscipline et une perte d’interaction sociale 


    • C'est Nabum C’est Nabum 19 janvier 22:05

      @Réflexions du Miroir

      Je me passe d’intelligence, c’est trop encombrant


    • microf 19 janvier 22:35

      @Réflexions du Miroir

      Merci.

      En ce qui concerne l´Intelligence artificielle, je ne m´y connais pas.
      La question que j´aimerai poser serait de savoir si nous avons besoin de l´intellignece artificielle ?
      Je trouve de la part de ceux qui ont inventés cette intelligence artificielle, trop d´arrogance et trop de suffisance.

      Sommes nous devenus si dégérés au point de plus penser ? de réfléchir pour trouver des solutions á nos problèmes, pour nous confier aux machines qui refléchiraient á notre place ?

      Lorsqu´on arrive á ce niveau, alors la chute n´est plus loin.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 20 janvier 15:27

      @microf bonjour,
       J’ai fait partie du départ des concepts de cette intelligence que l’on dit artificielle.
       Actuellement, elle n’est pas plus artificielle que vous et moi.
       Penser, c’est inventer le futur d’une manière ou d’une autre.
       Les machines ne réfléchissent pas à notre place. Elles apprennent de nos échecs et de nos réussites. Mais elles le font de manière en plus (quand elles sont bien encodées par des algorithmes neutres) plus efficaces et moins embourbées de lourdeurs de prises de positions, de foi et de convictions. Ce sont des outils pour la pensée avec beaucoup plus de vitesse et de données qui proviennent du monde entier.
       Les machines feront ce qu’on leur demande pour changer de vie   


  • germon germon 19 janvier 16:05

    E. Macron & B. Macron
      Bilan
    Ils ont salit et déshonoré :
     la foncion de Président de la République
     la fonction du palais de la présidence, l’Elysé
     la République et toutes ses institutions

    Ne pas les renvoyer dans la vie civile, avec suppression de tous les avantages acquis dans leurs fonctions et confiscation de tous leurs avoirs.
    C’est une faute qu’il faudra des décénies pour l’éffacer.


  • Basile 19 janvier 16:51

    Le petit peuple de toute manière est d’ores et déjà condamné à la misère

     

    Erreur, pas condamné à la misère mais au mépris. C’est pas beaucoup mieux mais c’est pas pareil.

    Le « petit peuple » des pays développés est méprisé par les élites qui ne lui demandent qu’une chose : se tenir coi. Il a atteint un certain niveau de confort : il mange à sa faim, finit par trouver un toit et parvient à se chauffer. Certains parviennent même à se payer un téléphone portable et un abonnement à Internet. D’autres n’ont plus trop envie de bosser et survivent moyennant des stratégies de contournement : ils attendent le revenu universel que l’élite est prête (ça paut même arrager ses petites affaires, à l’élite) à leur accorder s’ils se tiennent tranquilles dans leurs ghettos.

    Le vrai petit peuple aujourd’hui, les vrais misérables, ne sont même pas les immigrés qui se recrutent parmi les moins dépourvus dans les pays pauvres (ils ont de quoi payer leur migration), ce sont les crève la faim des régions du monde où on ne mange pas à sa faim.

    Ne pas se tromper de misère et de « misérable ».


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 janvier 17:06

    @Basile
     Exact. Mais comme je le disais à chantecler, il faut aussi dépasser les frontières de son pays et aller voir comment cela passe ailleurs. Là où ce sont les vrais pauvres. Les pays les plus pauvres


Réagir