lundi 12 septembre 2011 - par docdory

11/09/2001 : dix ans après, en finir avec la théorie complotiste !

Le 11 septembre 2001, des attentats furent perpétrés par un groupe de 19 terroristes musulmans, la plupart originaires d’Arabie Saoudite ( 1 ). Les faits étant parfaitement connus, résumons les brièvement :

Quatre avions de lignes furent détournés. Deux d’entre eux furent projetés sur les tours jumelles du World Trade Center, provoquant un gigantesque incendie dans chacune de ces tours, et secondairement leur écroulement. Un autre s’abattit sur le Pentagone et en détruisit une partie. Les passagers du 4 ème avion furent mis au courant des autres attentats, se révoltèrent contre les pirates et tentèrent de reprendre le contrôle de cet avion. Il en résulta son crash en Pensylvanie, au sud-est de Pittsburgh. ( 2 ) Les faits et leurs chronologie , ainsi que les noms des 19 terroristes ayant commis ces attentats sont parfaitement connus et l’ensemble des événements a fait l’objet d’un rapport officiel. ( 3 ) Or, bizarrement, depuis le onze septembre 2001, une curieuse secte est apparue, dont le passe-temps principal consiste à soutenir contre toute évidence la thèse selon laquelle ces attentats n’ont pas été organisés par des fanatiques musulmans, mais par un hypothétique complot dans lequel aurait trempé ( les opinions varient à ce sujet ) le gouvernement américain, les néo-conservateurs, le gouvernement israélien, la CIA, le Mossad et autres services secrets.

Les adeptes de cette secte se qualifient eux-mêmes de " truthers " ou parfois de " Reopenistes " . Le grand promoteur de cette théorie, un certain Thierry Meyssan, a écrit, en 2002 quelques mois après les attentats un livre contestant les résultats de l’enquête. Selon lui, les attentats ne seraient pas l’œuvre de terroristes, mais un " inside job " du complexe militaro-industriel américain ourdi dans divers buts machiavéliques. Selon cette théorie, d’une part aucun avion ne s’est écrasé sur le Pentagone, d’autre part, en ce qui concerne les attentats du WTC, l’auteur, s’il ne nie pas que les tours aient été percutées par des avions, prétend démontrer que la vitesse d’effondrement des tours prouverait qu’elles ont été démolies par un réseau d’explosifs préalablement installés dans le WTC, dans le but, selon lui, d’ amplifier l’effet de terreur causé par le crash des avions. Si l’on en croit son opinion, elles n’auraient pas pu s’effondrer avec le seul impact des avions.

L’un de ses arguments est l’effondrement de la tour du WTC 7 qui n’a pas été touchée par des avions, mais s’est quand même effondrée. Cet effondrement du WTC était donc, selon Meyssan, causé par des explosifs installés préalablement dans l’immeuble.

Les idées de Thierry Meyssan ont eu une certaine popularité, qui varie toutefois selon les pays. Ainsi, selon un sondage de 2008 ( 6 ) si, dans les pays occidentaux, la version officielle ( attentats musulmans organisés par Al Qaïda ) est largement majoritaire, on ne sera pas surpris du fait que c’est l’opinion de Thierry Meyssan ( attentats américains et éventuellement » sionistes » ) qui prévaut dans les pays musulmans.

 

Examinons de façon critique ces théories qui s’affrontent sur le 11/9/2001 / Nous avons vu qu’elles étaient au nombre de deux :

1°) la théorie du complot ( théorie selon laquelle ces attentats sont sensés avoir été ourdis par des éléments néoconservateurs américains assistés par la CIA ou autres officines gouvernementales américaines ) ,

2°) la théorie d’attentats islamiques ( théorie à laquelle j’adhère personnellement ), théorie selon laquelle ces attentats sont des attentats islamiques, commis par des musulmans commandités par Al Qaïda, exécutés au nom de la religion mahométane, en raison, entre autres, des nombreux versets du coran appelant les musulmans à massacrer les « infidèles » et à se livrer au djihad » .

Il faut de toute façon choisir, il n’y a pas de théorie alternative . En effet, rien n’indique qu’il pourrait s’agir d’attentats bouddhistes, hindouistes, mormons, shintoïstes, vaudous, caodaïstes, raéliens, animistes , taoïstes , ni même communistes ou nord-coréens ! Il n’y a d’ailleurs personne pour soutenir l’une quelconque de ces hypothèses ! Donc, parmi les deux théories , il suffit de choisir la plus vraisemblable et nécessitant le moins de difficultés ! C’est ce que l’on appelle l’application du principe du rasoir d’Occam ( 7 ).

Pour ce qui est de la théorie du complot islamique , rien n’est plus facile à imaginer : on connait la propension qu’ont les fanatiques de cette religion à se faire exploser ou à massacrer n’importe qui pour un oui ou pour un non dans n’importe quel coin du monde au nom du coran. Endoctriner 19 jeunes fanatisés au point de leur donner une vocation de kamikazes, leur faire prendre quelques leçons de pilotage ne paraît pas d’une difficulté ou d’un coût insurmontable, entrer dans un avion avec un cutter à l’époque était sûrement très facile, et l’est encore sans doute maintenant, et l’ensemble de cette procédure paraît fort peu coûteux.

Par contre , la théorie d’un complot néoconservateur est beaucoup plus difficile à imaginer. En effet tout le monde a pu voir qu’il y a eu impact d’avions sur les tours, donc l’idée de tours détruites de façon redondante par des charges explosives pré-installées est contestable à la base, alors qu’il y avait déjà une cause évidente à cet effondrement ! En effet , pour faire une " destruction contrôlée " de tours de la taille du WTC, il aurait fallu installer des centaines de charges explosives, d’un tonnage déjà respectable, soigneusement réparties, et reliées entre elles par des kilomètres de câblerie électrique pour les synchroniser.

Tout ceci aurait nécessité la collaboration de dizaines de techniciens en explosifs spécialisés dans la destruction contrôlée des immeubles, travaillant pendant de nombreuses semaines. Croyez-vous que la présence de ces techniciens n’aurait pas été repérées par les milliers d’usagers du WTC , et que personne ne se serait inquiété de l’installation bizarre de boites au contenu douteux reliées entre elles par quantité de câbles, et placées sur des piliers et autres endroits stratégiques ? Comment imaginer qu’aucun de ces techniciens, pris de remords, n’aurait révélé l’affaire à la presse ?

Par ailleurs, à quoi bon détruire les tours par des explosifs alors que, de toute façon, l’effet psychologique de l’impact des avions aurait été presque aussi important en l’absence d’effondrement des tours. (C’est comme si l’on guillotinait quelqu’un après l’avoir pendu : une redondance inutile !) . Ou bien, d’un autre point de vue, si les hypothétiques comploteurs américains avaient été capables de truffer le WTC de bombes, hypothèse que soutiennent les " truthers " , à quoi bon y envoyer des avions ? Il suffisait d’actionner à distance les explosifs et, une fois les tours effondrées, de soutenir la thèse selon laquelle des terroristes déguisés en plombiers avaient installé subrepticement et ingénieusement des tonnes d’explosifs dans les immeubles et les avaient déclenchés par télécommande ! A vrai dire, le nombre de morts déclenché par une pareille procédure aurait été bien plus élevé que dans l’attentat tel qu’il s’est déroulé, parce que personne n’aurait eu le temps de sortir à temps des tours ….

Sachant qu’il y a eu impact d’avions sur les tours, il a bien entendu fallu quelqu’un qui pilote ces avions vers les tours. Certains ont allégué toutefois que des dispositifs de télécommande avaient été installés sur les avions pour en prendre le contrôle de l’extérieur. L’installation de tels dispositifs, à supposer qu’ils existent, aurait nécessité l’immobilisation d’avions de ligne pendant plusieurs jours. On voit mal pourquoi des compagnies aériennes auraient accepté d’immobiliser aussi longtemps leurs avions pour qu’ il y soit mis en œuvre des modifications illégales. Soit les kamikazes étaient les pilotes des avions, mais on imagine mal des pilotes américains, vivant une vie aisée, avoir envie de la sacrifier pour satisfaire aux exigences d’ un plan machiavélique ultra- conservateur. Soit les auteurs de ce plan machiavélique hypothétique ont convaincu des membres ultra-conservateur de l’armée américaine, de la CIA ou autre de liquider les pilotes en vol, et de sacrifier ensuite leur vie en projetant ces avions sur ces tours.

Mais là, on se trouve confronté à de formidables difficultés, car qui, de nos jours, à part des musulmans , accepterait de mourir pour ses idées ? Des chrétiens convaincus seraient probablement persuadés d’aller en enfer après de pareilles actions, des athées n’ont aucune envie de perdre leur vie qu’ils savent bien être unique, restent donc des musulmans, que l’on aurait eu bien du mal à convaincre d’entrer dans une combine machiavélique du complexe militaro-industriel.

Enfin , entre autres difficultés , il aurait fallu créer de toutes pièces les nombreuses conversations téléphoniques indiquant l’origine arabo-musulmane des pirates de l’air, conversations entretenues avec leur entourage par les futures victimes sur leur portable dans les minutes précédent leur passage de vie à trépas, conversations largement racontées par la presse. Il aurait donc fallu donc obliger ( comment ? ) les membres des familles de victimes à prétendre aux journalistes avoir reçu de tels messages.

Dernières difficultés , même à la CIA ou à la NSA , il y a quand-même des gens ayant une vague éthique, et qui auraient vendu la mèche de ce complot à la presse avant qu’il n’ait été réalisé ! Pour qu’un complot ait la moindre chance de rester secret, il ne doit être connu que d’un petit nombre de personnes. Et enfin, Georges W Bush est bien trop primaire pour avoir imaginé un plan aussi tortueux …

Donc, nous venons de démontrer, en utilisant simplement le principe du rasoir d’Occam, que la théorie complotiste ne tient pas la route, car un tel complot aurait été d’une complexité totalement invraisemblable, le rendant impossible à réaliser.

Essayons maintenant de pulvériser définitivement les arguments pseudo- scientifiques des conspirationnistes ( ou truthers ).

L’un des grands arguments de ces conspirationnistes est que la chaleur dégagée par les vingt tonnes ( ou 30 000 litres, selon certaines sources ) de kérosène contenu dans chaque chaque avion n’était pas suffisante pour faire fondre les poutres métalliques du WTC, et donc n’explique pas la chute de l’immeuble . Cet argument est facilement balayé. En effet aux vingt tonnes de kérosène s’ajoute le combustible présent dans les bureaux intéressés par l’impact. Prenons l’exemple de mon bureau qui fait environ 6m x 4m soit 24 mètres carrés. Il comprend un bureau en bois de 30 kg , un meuble de rangement en bois de 70 kg, rempli de dossiers, papiers, revues, et livres. Il y a au moins 200 kg de papiers dans l’ensemble de ces meubles , plus deux chaises en bois et un fauteuil en matière synthétique genre polymère quelconque soit trente kg pour s’asseoir. Donc , tout ceci fait 330 kg de bon combustible. Arrondissons à 300 kg .

Sachant qu’à chaque étage du WTC, il y avait au moins cent bureaux de la taille du mien (et peut-être plus), cela fait un minimum de trente tonnes de combustible par étage, auquel il faut rajouter les faux plafonds, moquettes, papiers peints, plastiques d’ordinateurs, gaines de fil électriques et autres gaines plastiques, on peut imaginer cent tonnes de combustibles par étage, que multiplient la vingtaine d’étages intéressés par l’incendie quand on observe les documents filmés , on aboutit à deux mille tonnes de combustibles divers, bien aérées par le gouffre laissé par l’impact de l’avion , et là on ne s’étonne plus du tout que l’acier se déforme, même s’il ne fond pas. l’acier commence à être malléable et à se déformer à une température bien inférieur aux 1300 degrés qui le font fondre (après tout, il fallait beaucoup moins de combustible que cela aux hommes de l’âge du fer pour fabriquer des outils en fer !). Or, dès l’instant que la déformation dépasse un seuil critique, l’équilibre des forces censés s’appliquer à ces structures métalliques est rompu, provoquant la rupture du métal.

Lors de l’impact , l’énergie cinétique d’un avion à plusieurs centaines de km/h , égale à 1/2 mv 2 , selon une formule bien connue (je vous laisse calculer l’énergie considérable que ça représente pour un avion de ligne), s’est transférée instantanément aux infrastructures de l’immeuble, selon la loi de conservation de l’énergie. On imagine bien le nombre de rivets et autres soudures instantanément affaiblis, voire détruits, par ce transfert d’énergie cinétique ! Par ailleurs , la dilatation des métaux par la chaleur du brasier a du largement dépasser les capacités de résistance d’autres soudures, rivets et autres fixations entre poutres. Dès lors que les dernières poutres soutenant les étages de la tour situés au dessus du point d’impact eurent cédé sous l’effet du déséquilibre des forces, ce sommet de tour se comporta comme un marteau géant de plusieurs milliers de tonnes descendant à la vitesse de la pesanteur sur ce qu’il y avait en dessous, avec une énorme énergie cinétique non prévue par les concepteurs de la tour. On comprend aisément que le reste se soit écroulé comme un château de cartes.

Par ailleurs, l’argument du point de fusion de l’acier ne tient pas debout pour une raison supplémentaire : combien de fois voit-on à la télévision ou dans les journaux des actualités concernant des incendies de hangars métalliques, dont, après extinction du feu, on peut voir que toutes les poutrelles sont tordues ou déglinguées ! Quasiment tous les mois ! Pourtant ce sont de bien plus petits incendies que ceux du WTC…

Quant à la prétendue absence d’avion crashé sur le Pentagone, édifice qui aurait, selon les conspirationnistes, été partiellement détruit par des explosifs ou un missile, il aurait fallu, soit que quelqu’un fasse venir un lance-missile de bonne taille non loin du Pentagone et le mette en position de tir en direction de celui-ci sans que qui que ce soit ne s’en aperçoive, soit que quelqu’un ait pu faire venir quelques centaines de kg d’explosifs dans un bâtiment ou l’on ne doit pas pouvoir rentrer facilement, même en étant de la CIA.

Il aurait fallu également que le gouvernement américain ou l’armée choisisse de sacrifier délibérément des dizaines d’officiers supérieurs, que les militaires choisis pour cette opération acceptent d’assassiner délibérément leurs collègues, tout cela ne tient évidemment pas debout ! Il aurait ensuite fallu convaincre une compagnie aérienne d’accepter de prétendre avoir perdu un avion, et de contraindre au silence les employés de ladite compagnie aérienne, trouver quelques dizaines de " fausses familles de fausses victimes " acceptant de raconter des bobards à des meutes de journalistes, trouver un moyen de les financer et d’empêcher les bavardages inéluctables de ces " fausses familles de fausses victimes " . Tout cela n’a évidemment aucune possibilité d’être réalisé dans le monde réel !

Les deux arguments utilisés par ceux qui nient l’impact d’un avion sur le Pentagone est que aucun débris d’avion n’étaient visible sur les photos, et que l’orifice d’entrée est plus étroit qu’un avion. Il se trouve que, dans l’histoire de l’accidentologie aérienne, on a un exemple tout à fait démonstratif de l’aspect d’un impact d’avion sur un immeuble. Il s’agit du fameux crash de Bijlmer, près d’Amsterdam, en 1992 : un avion devenu incontrôlable avait percuté un immeuble d’habitation, les photos générales du site d’impact ne montraient pratiquement aucun débris d’avion ( celui-ci avait été en grande partie pulvérisé par l’impact ). Dans ce crash, l’ouverture provoquée dans l’immeuble est également plus étroite qu’un avion ( normal, la zone d’attache de chaque ailes se déchire au moment de l’impact,et les ailes pénètrent l’édifice plaquées contre la carlingue, ce qui explique l’étroitesse relative de la zone d’impact) (8) (9) (10). Il est remarquable de constater la ressemblance étonnante des photos de ces deux crashs : même cause, mêmes effets ! (11) (12). Par ailleurs , il existe bel et bien des photos de débris d’avion à côté du Pentagone. (13)

Les partisans de la théorie conspirationniste ressortent comme argument le fait que la troisième tour à s’effondrer, celle du WTC 7, nettement plus petite que les deux autres , est tombée sans recevoir d’avions ce qui est pour eux la » preuve » d’une destruction contrôlée. C’est pourtant le plus fort argument anticonspirationniste !

Pourquoi des officines gouvernementales américaines prétendument organisatrices de ces attentats se seraient amusées à mettre des explosifs de démolition dans cette troisième petite tour alors qu’elle était totalement hors de portée d’un avion ( trop difficile à viser, trop basse, trop petite taille ) et qu’en plus elle n’avait aucune valeur symbolique ! Tant qu’à choisir une troisième tour, il eut été plus symbolique de s’attaquer à l’Empire State Building, par exemple.

Il serait fort étonnant que l’avion qui s’est écrasé en Pennsylvanie ait été destiné à la destruction de cette petite tour WTC 7. Cet objectif n’avait en effet strictement aucune valeur symbolique. Vraisemblablement, ce dernier avion était plutôt prévu pour percuter le Capitole ou la Maison Blanche.

En plus, à supposer même qu’il eut été prévu la destruction de cette tour dans cette supposée conspiration américaine, un avion seul aurait suffit pour la détruire complètement, point n’était besoin de rajouter d’hypothétiques explosifs pour achever de l’abattre, totalement superfétatoires vu sa petite taille ! En outre, les hypothétiques comploteurs, ne voyant pas arriver le quatrième avion, n’auraient eu aucun intérêt à déclencher à distance ces hypothétiques explosifs censés aggraver les dégâts qui auraient du être causés par l’arrivé de ce quatrième avion sur cette petite tour, à partir du moment où celui- ci ne s’est pas présenté comme " prévu " !

Dernier point : que peut on dire des adeptes des thèses conspirationnistes ? J’en vois plusieurs sortes :

1°) Des gens d’une certaine gauche, post soixante-huitarde, déçue par le prolétariat qui ne vote plus pour elle, et qui s’est cherché chez les musulmans un prolétariat de substitution. Cette gauche est adepte d’un antiracisme tellement dénaturé que, pour nombreux de ces idéologues, prétendre que ces attentats étaient le fait de terroristes musulmans est déjà du racisme ! ( C’est le genre de « gauche » qui a protesté contre les lois sur les signes religieux à l’école et sur le voile intégral, qui subventionne l’édification de mosquées au mépris de la loi de 1905, qui présente une candidate voilée aux élections, ou qui traite Charlie-Hebdo de » raciste » pour avoir publié les caricatures de Mahomet…). Dans cette mouvance , il y a aussi des antiaméricains extrémistes de principe, qui trouvent dans la thèse complotiste un argument supplémentaire contre leur cible favorite ( comme s’il était besoin de ce genre d’arguments foireux pour critiquer les USA ! ). A cette « gauche » on peut rajouter la mouvance la mouvance islamo-gauchiste bien connue.

2°) Des gens d’une certaine droite extrême, antisémites par tradition ou par conviction, et qui soutiennent le monde musulman selon le principe " les ennemis de mes ennemis sont mes amis " ! On peut d’ailleurs noter avec intérêt que Jean Marie Le Pen a exprimé des " doutes " sur ce qui s’est passé le 11 septembre ( 14 ) il est piquant d’observer des convergences de vue entre lui et la gauche complotiste !

3°) Et enfin des musulmans qui sont sincèrement horrifiés par ces attentats, mais qui, par déni, refusent d’admettre que leur religion puisse être à l’origine d’actes aussi monstrueux, et qui donc, pour éviter de remettre en question ce sur quoi ils fondent leur existence, vont les attribuer à leurs bêtes noires traditionnelles, les américains et les israéliens.

C’est cette attitude de déni qui explique le haut degré d’adhésion à cette théorie complotiste dans les pays musulmans (6 ). Ce déni reste toutefois relatif, si l’on en juge par les manifestations de joie qui furent enregistrées en Palestine après les attentats du 11 septembre, et par les inscriptions » vive Ben Laden » qui fleurirent à cette époque sur les murs des banlieues » sensibles » , toutes manifestations qui paraissent peu cohérentes avec la croyance en un complot américain ! Une sorte de » double pensée « , en somme …

 

Docdory

 

( 1 ) http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_du_11_septembre_2001

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_des_attentats_du_11_septembre_2001

(3) http://www.onze-septembre.com/lexique_46.php

(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Meyssan

(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Effroyable_Imposture

(6) http://www.worldpublicopinion.org/pipa/pdf/sep08/WPO_911_Sep08_pr.pdf

(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d&rsquo ;Ockham

(8) http://lawrenceofcyberia.blogs.com/news/2006/10/specialty_chemi.html

(9) http://www.dutchaviationpage.nl/other/oldies/elal_b747-200.htm

(10) http://crashrecovery.org/911/route.html

(11) http://www.onze-septembre.com/photo_3.php

(12) http://membres.multimania.fr/wotraceafg/11_9.htm   

(dernière photo )

(13) http://library.kiwix.org:4212/A/Vol%2077%20American%20Airlines.html

(14) http://www.lepost.fr/article/2009/09/29/1717097_jean-marie-le-pen-et-le-11-septembre-2001-on-se-moque-de-nous.html

A lire également deux excellents dossiers ce mois ci :

- Celui consacré par » Science & Vie » de septembre 2011 réfutant avec force détails scientifiques chaque argument des complotistes,

- Celui consacré par » Sciences & Avenir » à l’explication scientifique détaillée du processus qui a fait que les tours ont fini par s’effondrer après l’impact.



433 réactions


  • Christophe Certain Christophe Certain 13 septembre 2011 08:51

    Oui finissons-en ! Et commençons par la théorie la plus stupide de toutes : une vingtaine de bras cassés dont pas un n’était capable de piloter un avion se réunit dans une grotte en Afghanistan et décide de détourner des avions de ligne et de les projeter contre les tours du world trade center et le pentagone ! Wow, wow wow ! 

    Qui pourrait avaler de pareilles sornettes ?


    • Bilou32 Bibi32 13 septembre 2011 09:21

      Pourtant ce n’est pas difficile de former ces 20 bras cassés (« complicité » de la CIA ?) et d’arriver à leur faire toucher leur cible (ils auraient pu faire beaucoup mieux et surtout 5 fois plus de victimes en étant plus chevronnés...) . Les sornettes des complotistes sont bien sûr beaucoup plus logiques et simples à mettre en oeuvre...
      En tout cas on peut très bien adhérer EN PARTIE à la thèse officielle tout en se posant des questions sur les instigateurs de ces attentats. Les faits sont une chose, et s’expliquent par la science, quoi que vous en disiez, mais les « Qui ? » et « Pourquoi ? » restent posés...
      Je rappelle qu’Al Qaïda est une création de la CIA. Il semble qu’en Lybie, son rôle soit important dans la « Révolution »...


  • Dragoncat Dragoncat 13 septembre 2011 09:16

    A l’auteur

    Deux mots : bravo et merci !
    Je ne sais pas comment vous trouvez encore l’énergie de rentrer dans ce débat quand on connait la somme d’arguments douteux, d’insultes et autres réactions diverses que vous allez susciter.

    Cordialement,

    Dragoncat


    • Bilou32 Bibi32 13 septembre 2011 09:25

      En effet, Agoravox est une aire de débat et de dialogue, mais beaucoup de ses membres sont très sectaires ! Quand aux insultes, c’est tout ce qu’il reste quand il n’y a plus d’arguments...


  • easy easy 13 septembre 2011 09:26


    A propos de grottes

    Nous nous y retrouverons peut-être au regard de notre noeud économico-constitutionnel. Le soir venu, ceux d’entre nous qui y seront, à la lueur du feu et après une journée passée à récupérer des vers et des mouches bourrées de vitamines, continueront probablement de se crêper le chignon sur le 9 11, mais de vive voix, au corps à corps alors.

    Puis il y aura deux grottes, celle des ouiistes et celle des nonistes.



    Je viens de rencontrer des gens qui n’ont encore jamais entendu parler autrement que très vite, de ce 9 11. Ils n’en ont toujours pas vu la moindre image. Et j’ai dû leur rafraîchir la mémoire car d’autres soucis leur avaient mallheureusement encombré les méninges. J’avoue que je n’ai pas osé entrer trop dans le détail des versions de peur de prendre un sale coup.


  • De la hauteur 13 septembre 2011 09:36

    @ docdory, je respecte votre point de vue, néanmoins à qui profite le Crimes ?

    A qui profite ce qui c’est passé le 11/09 ?

     Et depuis quand qu’un boeing fait un trous si petit dans 5 murs en béton ?
     
    Ce que la presse n’a pas dit ce boieng, était un boieng nain ?

    Il y a trop de zone d’ombres, pour ce contenté d’un rapport officielle qui écarte tellement les zones d’ombres.

    Quand officiellement il est dit circulé il y a rien à voir, c’est officiellement nous sommes emboucaner.
     Cela doit sans doute faire partie de la thérapeutique politique que de soigne par le poison ?

    Si vous êtes médecin, moi je suis carabin ?


    • docdory docdory 13 septembre 2011 13:14

      @ De la hauteur

      Posez-vous la question : « à qui profite la théorie complotiste ? » ...

    • JL JL 13 septembre 2011 13:27

      « à qui profite la théorie complotiste ? » (docdory)

      Celle-là il fallait la faire ! C’est comme si l’avocat faisait la démonstration de l’innocence de son client et que l’accusation déclarait cette version irrecevable au motif qu’elle profite à l’accusé !

      MDR !

      La justice selon docdory c’est une justice au faciès !


    • De la hauteur 14 septembre 2011 02:34

      < Posez-vous la question : « à qui profite la théorie complotiste ? » ...> aux auteurs du complot pardi, qui sont qui nous même en bateau depuis dix ans.

       


    • De la hauteur 14 septembre 2011 03:25

      « Les Architectes et Ingénieurs face au Mystère du WTC 7 »

      Ce documentaire de 15 minutes donne la parole à une pléiade d’experts hautement qualifiés qui se défendent de toute théorie du complot et expliquent pourquoi ils ne croient pas à la version officielle de la destruction des trois gratte-ciel du World Trade Center le 11 septembre 2001. Ils remettent en cause à la fois les explications techniques des Rapports du NIST (Institut National des Normes et de la Technologie) sur ces effondrements et les méthodes employées par le NIST pour les obtenir.

      http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/les-architectes-et-ingenieurs-face-31690


    • JL JL 14 septembre 2011 09:01

      effectivement DLH,

      Vous dites : « < Posez-vous la question : » à qui profite la théorie complotiste ? " ...> aux auteurs du complot pardi, qui sont ceux qui nous mêment en bateau depuis dix ans.« 

      Vous êtes plus futé que moi ! La question de docdory est une question piège : si l’on répond comme je l’ai fait plus haut, on entérine l’existence d’une théorie du complot.

      La croyance populaire en l’existence d’une théorie du complot apporte de l’eau au moulin des soutiens de de la VO, c’est clair. Si bien que la question de docdory : »à qui profite la théorie du complot ? " n’admet qu’une seule réponse rationnelle :

      La théorie du complot, l’autre face de la médaille VO, ne profite qu’aux auteurs de ladite VO et n’a d’autres buts que celui de discréditer les sceptiques.


    • JL JL 14 septembre 2011 09:02

      Les seuls complotistes sont les souteneurs de la VO ! Des complices donc, de ce crime que la VO veut cacher.


    • JL JL 14 septembre 2011 09:24

      Nous connaissions au plan économique, la somalisation du monde ?!

      Les attentats du 11/9 sont le point de départ de l’israëlisation du monde. Tout comme Israël entretient une guerre permanente en Palestine, « les profiteurs du crime du 11/9 » utilisent la VO du 11/9 pour entretenir « un état de guerre permanent urbi et orbi » : contre les dirigeants d’États non alignés, et contre leurs propres citoyens.

      Depuis les années 1990, et surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001, les États-Unis et les États de l’Union européenne ont multiplié les initiatives censées « répondre aux menaces du terrorisme islamiste » : durcissement des législations, renforcement de la coopération antiterroriste internationale, actions ouvertes ou clandestines violant souvent le droit international. Les effets de sidération produits par des attentats spectaculaires et meurtriers ont largement inhibé l’attention critique des citoyens face aux autres menaces que beaucoup de ces initiatives font peser sur les démocraties. C’est de ce constat qu’est né il y a deux ans un important livre collectif, plus que jamais d’actualité : Au nom du 11 septembre.


  • boycott11 boycott11 13 septembre 2011 09:38

    Les Zuniens ont créé leur solution finale, c’est fini ils ont atteint le stade de victimes à laquelle on ne touche plus, à partir de maintenant ils ont tous les droits de leur impérialisme humanitaire....
    C’est le début de la fin.....


  • frédéric lyon 13 septembre 2011 09:48

    Il est bon de rappeler aussi l’assassinat du Commandant Massoud en Afghanistan, quelques jours seulement avant les attentats du 11 Septembre.


    Tous ces crimes sont liés entre eux et ont les mêmes auteurs.

    • De la hauteur 13 septembre 2011 11:09

      Argument pleins de bon sens, qui rassure la partie raisonnable que nous portons tous en nous qui est le signe que nous sonnes en bonne santé mental.


    • psain psain 13 septembre 2011 19:32

      Très bonne vision.
      100% d accord avec vous !


  • Marc JUTIER Marc JUTIER 13 septembre 2011 11:29

    Les arguments de l’auteur m’ont convaincus. Je ne crois pas, comme l’auteur, qu’il est possible d’organiser une telle machination. La thèse la plus probable, c’est que les autorités américaines étaient au courant de la préparation de cet attentat et qu’ils ont tout simplement laissés faire car cela arrangeaient bien leurs affaires ! comme pour Pearl Harbor, ils avaient besoin d’un tel événement pour convaincre le peuple américain, généralement isolationniste, de faire la guerre.


  • Nomade 13 septembre 2011 11:39

    Bonjour Doctory
    Au-delà des polémiques stériles, j’aimerais vous conseiller la lecture du livre de Peter Dale Scott :« La Route vers le Nouveau Désordre Mondial » aux éditions Demi-lune dans la collection « Résistances ».
    Lisez-le et vous comprendrez peut-être que tout n’est pas aussi simple que vous semblez le croire....
    Bonne lecture !
    Nomade


  • joelim joelim 13 septembre 2011 17:37

    Je reporte ici une réponse à Marvinbear que je viens de poster dans le « maquis » des commentaires, concernant Enron et l’intérêt ou non de prévoir à la fois des crashes et des démolitions contrôlées.

    (Marvinbear :) Le procès s’est achevé en 2006, avec la condamnation des dirigeants...

    Des deux responsables principaux, mais il devait y avoir d’autres personnes impliquées, puisqu’à ma connaissance on n’a pas retrouvé l’argent détourné. Ça se saurait si les salariés d’Enron avaient retrouvé l’argent qu’ils avaient placé pour leur retraite.
    Les listings comptables ayant été volontairement détruits dans le cabinet Andersen (qui s’est ainsi auto-détruit), on peut supposer qu’il y avait de vitales raisons pour le faire, non ? Surtout vu le lien étroit entre le dirigeant d’Enron et l’administration Bush (comité Energie) et Bush lui-même en tant que candidat politique. Dans le WTC7 il y avait aussi ce type de listing...
    Donc une explication plausible des crashes suivis de démolitions, est de faire porter le chapeau de la destruction du WTC7 par les kamikazes dont on aurait « aidé’ à diriger les avions. Les DCs étant nécessaires pour »impliquer" le WTC7 dans le déroulement du drame.
    L’hypothèse est cohérente, même Science et Vie la mentionne, c’est dire !

  • lloreen 14 septembre 2011 09:43

    Où est la démocratie ?
    En Europe ou en Libye ?

    http://www.youtube.com/watch?v=NdzEftxPPq4

    Voilà la prolongation du plan sataniste : incendier le moyen-orient.

    Lorsque 3 millions de français étaient dans les rues, que s’est-il passé ?
    Rien...
    Lorsque 53% de français ont dit non à l’adoption du traité de Lisbonne que s’est-il passé ?
    Il est passé...
    Lorsque la majorité des français s’oppose à la politique libérale depuis la fin de la IIème guerre mondiale, que se passe t-il ?
    Elle se poursuit...

    Ecoutez Kadhafi parler des prérogatives du peuple libyen : pas de représentant, ni de partis !!!!
    Le peuple libyen est souverain.
    La Libye était considérée comme la « Suisse » du Moyen-Orient avant l’attaque des eurocrates nazis qui financent l’Otan.


  • lloreen 14 septembre 2011 09:53

    L’Otan a été envoyé en Libye car le but était de s’opposer au plan de Kadhafi qui voulait introduire le dinar/or en Libye.Cela aurait était étendu à toute l’Afrique et remettait ipso facto l’hégémonie du dollar en cause.
    De plus Kadhafi avait prévu de retirer ses milliards des comptes français (les plus nombreux) et des comptes européens, ce qui aurait entraîné ipso facto la chute des banques françaises, puis européennes, et finalement la chute de l’euro.
    Voilà pourquoi les crapules satanistes qui nous gouvernent (nous, leurs esclaves) ont envoyé les troupes de l’Otan.

    En s’opposant à l’ eurodictature dont NOUS faisons les frais en France (et les européens dans leurs pays respectifs), Kadhafi se bat pour le peuple libyen d’abord, mais pour la liberté et la souveraineté tout court.

    Et cela est évidemment inacceptable pour les criminels (dont Sarkozy), qui ne souhaitent qu’une chose, un nouvel ordre hégémonique nazi du plus pur jus dont ils seraient les « dignes »
    tyrans.


  • lloreen 14 septembre 2011 10:03

    Pour ceux qui l’ignorent encore, voilà ce que déclarait Sarkozy, exposant les « valeurs » qu’il défend

    http://www.dailymotion.com/video/xaigqy_nouvel-ordre-mondial-personne-ne-po_news

    On a reproché aux allemands d’avoir laissé faire les nazis, alors qu’Hitler avait décrit tout son programme politique dans « Mein Kampf » (mon combat).

    Au moins en France on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas....

    A ce sujet, il faut savoir qu’un président est une fantoche à qui on dicte ce qu’il dit.
    Que ce soit en France, en Allemagne ou aux Etats-Unis...
    Or, il me semblait (passé) que c’est le peuple souverain, qui dicte à son représentant la politique qu’il souhaite voir appliquée..

    Alors, vous croyez encore toujours que nous sommes en démocratie et que Sarkozy défend la défend en Libye ?
    Et que BHL, « philosophe » d’opérette soit envoyé en Libye y amene la « démocratie » m’inspire une réflexion.

    Si ce quidam peut le faire, chacun pour le faire aussi.
    Mais personnellement, je serais d’avis de me battre aux côtés du peuple libyen...
    Car en fin de compte c’est LE PEUPLE QUI EST SOUVERAIN.


  • lloreen 14 septembre 2011 10:12

    Il n’y a jamais eu AUCUN avion le 11 septembre 2001.Il s’agissait d’hologrammes.
    Le 11 septembre est une mise en scène devant ouvrir la voie à la 3ème guerre mondiale planifiée par les engeances satanistes.
    Et sachez une chose : il n’y a pas de théorie conspirationniste.
    Il n’y a que des conspirateurs.C’est déjà bien suffisant.
    Et c’est eux qu’il faut démasquer et non ceux qui les dénoncent...

    http://www.youtube.com/watch?v=ek-Q0T9wK2g

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/chirac-bush-et-l-apocalypse_746203.html

    Alors ouvrez les yeux une bonne fois pour toutes et arrêtez de conforter ces criminels dans leur plans démoniaques en vous en prenant à tous sauf aux VERITABLES criminels, qui sont encore trop lâches pour se montrer au grand jour et se battent par procuration, grâce à la naïveté et l’ignorance de gens qui n’arrivent pas à imaginer la noirceur de tels individus.


    • docdory docdory 14 septembre 2011 10:55

      @ lloren

      Des hologrammes maintenant ! Vous avez déjà vu des hologrammes creuser une énorme brèche dans un immeuble et y provoquer un gigantesque incendie ? Non mais vraiment n’importe quoi !!!!
      De plus en plus ridicules, les complotistes .
      Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas, vous seriez morte avant d’avoir fini d’écrire votre commentaire ! 

  • lloreen 14 septembre 2011 10:29

    Voilà (entre autres endroits) où les décideurs nazis concoctent leurs plans :

    http://infodudecodeur.wordpress.com/2011/06/13/bilderberg-2011-une-edition-historique/

    Quand on sait que Lagarde a pris part à la réunion des Bilderberg 2011 à St Moritz, on ne s’étonne plus de l’affaire DSK, qui n’est qu’un règlement comptes entre faction rivales de banksters..
    Quand on sait aussi que depuis que le directeur de la BNS(banque nationale suisse) Philipp Hildebrand a signé un accord avec le banquier allemand Josef Ackermann, membre du Bilderberg , on sait que depuis ce moment là, la Suisse est inféodée à l’euro !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ceci au nez et à la barbe des citoyens suisses, dont on n’a même pas demandé l’avis par referendum !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Et quand on sait que c’était le but de la réunion des Bilderberg à St Moritz en juin 2011, on voit qu’ils ne traînent pas et que leur plan d’hégémonie avance à la vitesse V !

    Et quand Gutle Schnaper, l’ épouse de Mayer Amshel Rothschild a déclaré un jour « si mes fils ne veulent pas la guerre , il n’y aura pas de guerres ».
    Qu’est-ce que cela signifie, a contrario ?????????????

    Que des milliards d’êtres humains laissent faire et se laissent faire par une poignée de dégénérés criminels psychopathes ????

    Et vous osez encore parler de conspirationnistes ?

    Prenez vous-en aux conspirateurs.Il y a déjà largement à faire.


    • Bilou32 Bibi32 15 septembre 2011 09:28

      Et vous pensez que tout ce beau monde n’est pas le premier à comploter contre lui même ? Le pouvoir est difficile à partager...
      D’autre part, ne pensez vous pas que ces « élites » pourraient être capable de manipuler une poignée de terroristes, de les former, de leur faire détourner 4 avions (ou bien les laisser faire, tout simplement, en étant informé de ces plans d’attaque) ? Bien plus facile à faire que des hologrammes !!!!


  • lloreen 14 septembre 2011 10:31

    Et PITIE : cessez de vous en prendre aux VICTIMES.


    • Bilou32 Bibi32 15 septembre 2011 09:19

      Au grand jeu de la manipulation et de la conspiration, on fini par comprendre que les manipulateurs se manipulent aussi entre eux, et qu’il peut y avoir complot dans le complot.... Pourquoi monter un tel scénario avec des avions de ligne alors qu’il suffisait de placer quelques kgs de C4 dans ces immeubles ? Le résultat aurait été identique, beaucoup plus simple, et beaucoup plus coordonné... Imaginez les trois immeubles tombant ensemble 2 heures plus tard... 2 ou 3 fois plus de victimes au moins... Pourquoi balancer des avions sur le WTC (ou bien les démolir ) et un missile sur le Pentagone ? Pourquoi pas de démolition programmée dans ce cas ???
      Les partisans du complot sont aussi des manipulateurs en sortant parfois des énormités)... On peut très bien parler de « complot », tout en acceptant le fait que ce sont bien des avions qui ont été détournés. Je préfère garder ma position intermédiaire et neutre. La VO est en partie vraie, mais aussi en partie fausse...


  • vasionensis 20 septembre 2011 22:54

     L’auteur nous a prouvé plusieurs choses :
     - qu’un rationaliste est à la raison ce qu’un bigot est à la religion ; on s’en doutait déjà un peu
     - que lui-même a raté une superbe occasion de prouver qu’il n’était pas « politiquement correct », et cela, lui-même ne s’en est pas douté.
     
     A part cela, qu’il croie - et le verbe est à prendre au sens fort - ce qu’il veut. Mais je l’invite charitablement à relire le paragraphe suivant. C’est d’une bêtise dont il aurait pu nous épargner la démonstration.

    Pour ce qui est de la théorie du complot islamique , rien n’est plus facile à imaginer :
    ****On ne le lui fait pas dire : il suffit de répéter la version officielle.

     on connait la propension qu’ont les fanatiques de cette religion à se faire exploser ou à massacrer n’importe qui pour un oui ou pour un non
    **** Quelles brutes, M’âme Michu !

     dans n’importe quel coin du monde
    **** Même ups et les Messageries maritimes ne font pas aussi bien ...C’est grâce aux tapis volants qui sont - avec le dromadaire - le moyen de transport usuel des musulmans.

     au nom du coran.
    **** Et, s’il le faut, au mépris des impossibilités matérielles et des lois de la physique, tellement la religion est pernicieuse - l’islam en particulier ! - comme doit le penser ce fier défenseur de la laïcité.

     Endoctriner 19 jeunes fanatisés au point de leur donner une vocation de kamikazes, leur faire prendre quelques leçons de pilotage ne paraît pas d’une difficulté ou d’un coût insurmontable,
    **** Oui. C’est comme recruter 19 pingouins dans une loge maçonnique et les amener à l’auto-école, pas un exploit.

     entrer dans un avion avec un cutter à l’époque était sûrement très facile,
    **** « Mille déjà l’ont fait ... »
     et l’est encore sans doute maintenant,
    **** « ...mille pourraient le faire. »

     et l’ensemble de cette procédure
    **** Le terme est tout-à-fait approprié à un acte si complexe ...

     paraît fort peu coûteux.
    **** Dès lors, pourquoi s’en priver ?

     Et voilà ce qui fait, dirait Molière, que votre fille a détourné un Boeing.

     Et c’est comme cela qu’un rationaliste nous démontre la version officielle !!!


Réagir