mercredi 11 avril 2007 - par Zora la Rousse

Bobo... Et adhérente UMP !

Le bobo fait plus que jamais débat : dossier spécial dans le Nouvel Observateur, articles dans Libé, Le Monde... Les sociologues s’interrogent : le bobo forcément de gauche, pourrait-il (truc de dingue) voter Bayrou ? Peut-il faire basculer les élections ? Les présidentielles comme les autres, notamment les municipales à Paris et ailleurs ? Eh bien n’en déplaise à la journaliste de l’Obs qui titre « Le bobo ne peut pas voter UMP », j’ai tous les attributs du bobo et pourtant je soutiens Nicolas Sarkozy ! Ça fait trois ans que notre famille a traversée le périph’ pour s’installer dans le 93, dans un presque loft, trentenaires, nous travaillons dans la Com, trois enfants... bref tous les attributs du Bobo selon la chanson de Renaud et pourtant je suis adhérente de l’UMP depuis fin 2006.

Depuis quatre ans, je vis une sorte de conte de fée social. J’ai traversé un drôle de pont-levis appelé périphérique, exploré les forêts des clichés, traversé les rivières des préjugés et résisté au tam-tam des médias et des kandiratons de la machine à café. Saint-Ouen dans le NeufCube est devenu mon royaume.

De belles rencontres, des engagements associatifs forts et des anecdotes croustillantes plus tard, une certitude demeure : je ne pourrai pas revenir en arrière et je m’en veux encore d’avoir pu douter.

Déformation professionnelle oblige, pour moi, la banlieue, c’est une marque que tout le monde connaît, mais que personne ne souhaite porter.
Quand les villes deviennent des ghettos de pauvres ou de riches, quand les habitants ne se déplacent plus dans les urnes ou dans les réunions publiques parce qu’ils ne croient plus dans la capacité du politique à peser sur la vie quotidienne, alors la démocratie est en danger. Quand les habitants sont certains que tout est décidé et que leur avis ne sert à rien, là encore la démocratie est en danger.

Le message que je voudrais faire passer ? Allez au moins une fois par an au Conseil municipal de votre ville, c’est là que beaucoup de choses se décident pour vous-mêmes et pour les générations futures : on a la ville et le pays qu’on mérite.

Ce qui me motive ? Eh bien c’est ce que Jacques Attali appelle « l’altruisme rationnel » : je reçois au moins autant que ce que je donne. C’est mon intérêt autant que celui de la collectivité que les valeurs de la République et de la démocratie soient pleinement actives, et plus que jamais en banlieue.

Ce sont les femmes qui m’ont conduite sur le chemin du changement, de l’ouverture aux autres, bref de la quête de l’identité. En premier lieu, je remercie bien sûr ma mère et ma grand-mère immigrée ukrainienne qui m’ont élevée avec le sens de l’autre et de la famille, ainsi que l’école de la République.

Mais depuis quatre ans maintenant, ce sont les femmes de Saint-Ouen et leurs racines d’ailleurs qui m’ont apprivoisée et façonnée. À Saint-Ouen, j’ai ainsi fait des rencontres de femmes bien plus déterminantes qu’en trente ans à Paname 17.
Ce sont les femmes de l’équipe pédagogique de l’école qui m’ont bluffée par leur professionnalisme, leur engagement pour les enfants : on le sait tous suffisamment par les médias, ce n’est pas tous les jours facile, l’école ZEP de la Rép’ !

Avec mon look de jeune cadre dynamique, mes deux blondes, au début je me suis sentie très observée et j’avais l’impression d’être la minorité visible au milieu des prénoms de sitcom et du prophète. Mais très vite, la convivialité des maîtresses et des mamans m’a emportée. Nous nous sommes apprivoisées : je me suis engagée dans l’association des parents dont je suis aujourd’hui la présidente. J’ai appris à penser aux sandwichs hallal pour la fête de l’école, à célébrer Noël autour du sapin du préau sans parler de Dieu et en étant pourtant en communion avec près de vingt cultures différentes. J’ai compris que l’on peut porter le voile sans dévoiler son infériorité, même si en tant que femme, le voile reste pour moi une des choses que j’ai du mal à comprendre.

En tant que femme et mère, ça été plutôt facile, parce que cette relative fragilité féminine rend aussi plus simples les relations. Une jeune mère est forcément sincère, surtout si elle reste accessible et ouverte par l’intermédiaire de ses enfants qui sont de formidables accélérateurs de contacts et donc de lien social. Je me souviendrai toujours de ce moment très touchant, quand nous avons pour la première fois invité la grande copine Maîssa, cadette d’une fratrie de cinq enfants, et que Samya sa maman m’a dit en partant : « Je ne pensais pas que des gens comme vous nous recevraient dans leur maison. »

Attention, la vie n’est pas rose tous les jours à Saint-Ouen : commerces en berne, agressions, tours grises, et c’est la chaleur, la solidarité, et la volonté de ces femmes pas toujours aidées par le destin qui m’ont appris à relativiser mes petits problèmes quotidiens, et comme elles à voir le verre à moitié plein, inch Allah !

Ensuite, pour sensibiliser la municipalité aux problèmes de sureffectif et de sécurité à l’école, je me suis rendue à une réunion publique sur le Plan local d’urbanisme (PLU) et c’est là que l’engagement citoyen s’est accéléré : encore grâce à une rencontre de femme !

Après l’Irlande, l’Algérie, la France, ou encore la Côte d’Ivoire... Cette fois c’est l’accent italien et la détermination de cette jeune femme qui m’ont totalement interpellée. Moi, bonne élève timorée qui n’a jamais été déléguée de classe, ni mes parents d’ailleurs, ou d’un quelconque organisme professionnel ou politique, je me suis retrouvée avec un micro dans les mains, un caméraman de la ville à quelques centimètres. Sans doute m’a-t-on donné la parole au milieu de tous ces bras levés parce que le visage inconnu de la jeune cadre dynamique suscitait l’interrogation ? De mon côté, je me suis lancée, confiante, parce que la force de cette Italienne qui avait parlé quelques minutes avant d’un projet de ZAC bulldozer m’avait totalement transcendée. Tout d’un coup, j’ai mesuré à quel point l’auditoire était plus silencieux quand il s’agissait d’écouter la parole des femmes.

À la fin de la réunion, l’Italienne s’est approchée et quelques autres personnes que je connais maintenant pour être des militants engagés dans différentes associations. C’est à cet instant précis que mon combat de femme de banlieue a vraiment commencé.

Ça peut sembler très « Petite maison dans la prairie » tout ça. C’est sans doute parce que Saint-Ouen est comme Walnut Grove. Un village attachant, où j’espère vos lecteurs auront envie de venir, pas seulement pour l’ambiance de son marché aux Puces, le plus grand du monde, mais aussi parce que les Gauloises blondes, les Blacks de la famille Cosby et les Beurs de la famille Ramadan essayent (encore) d’y vivre ensemble.

Pour que tout cela continue et que les socialo-communistes ne transforment pas certains coins de Gaule en zones de non-droit, de descenseur social, la solution d’avenir, c’est de voter Nicolas Sarkozy aux présidentielles.

Que les médias se le disent, il n’y a pas que des bus qui brûlent en banlieue, il y a aussi des habitants enflammés de citoyenneté.



153 réactions


  • bulu (---.---.1.42) 11 avril 2007 11:02

    Je n’ai pas compris le lien entre l’article et sa conclusion « la solution d’avenir c’est de voter Nicolas Sarkozy aux présidentielles ».


    • Voltaire Voltaire 11 avril 2007 11:50

      Pareil !

      La relation, franchement, ne saute pas aux yeux !


    • LE CHAT LE CHAT 11 avril 2007 13:31

      ben moi c’est pareil , Zora nous avait fait de meilleurs papiers .Je parirai même le contraire ....


    • aztl (---.---.203.7) 11 avril 2007 13:34

      completement d’accord le lien est tou sauf évident !

      Qu’est ce qui vous fait voter pour sarko ?


    • Internaute (---.---.242.233) 11 avril 2007 14:52

      J’ai tout compris. Cette dame se vante de fêter maintenant Noël autour d’un sapin sans parler de Dieu et de distribuer des sandwich hallal dans son école. Autrement dit, elle se sent toute libérée de masquer ses racines chrétiennes et d’adopter les traditions musulmannes. De son côté, Sarko qui donne dans le discours eugénique a fait rentrer 1,5 millions d’immigrés en France au cours de 5 dernières années.

      Oublions le discours et tenons-nous en aux fait. Cette dame et Sarko font le même chemin. Il est normal qu’elle le soutienne à fond.


    • llecuyer llecuyer 11 avril 2007 15:33

      On imagine qu’elle a été dégoutée par certaines actions de la mairie communiste de Saint Ouen. Mais effectivement il faudrait qu’elle précise. Témoignage insuffisant, m’dame Bobo !


    • Zora la Rousse Zora la Rousse 11 avril 2007 16:18

      Pour que tout cela continue et que les socialo-communistes ne transforment pas certains coins de Gaule en zones de non-droit, de descenseur social, la solution d’avenir c’est de voter Nicolas Sarkozy aux présidentielles.

      L’ambition de Nicolas SARKOZY que je soutiens, c’est :
      - que tous Français puissent gagner plus d’argent par le fruit de leurs efforts ;
      - que tous les Français puissent sortir de chez eux sans avoir peur ;
      - que tous les Français puissent être fiers de leurs enfants parce qu’ils auront pu faire des études et réussir ;
      - que tous les Français puissent avoir la certitude de disposer des mêmes chances dans la vie.

      ...Alors notre pays retrouvera son aura et chacun d’entre nous, quelle que soit sa couleur, sa religion, ou son sexe, pourra dire avec fierté : « Je suis Français ». Oui, je crois qu’avec Nicolas Sarkozy, cela est possible et c’est pour ça que je l’ai choisi.

      sorry pour le ratage de copier-coller.


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 11 avril 2007 16:29

      Effectivement, c’était donc bien un tract !

      PS : Si se que vous avancez est vraiment l’ambition de Sarkozy (je pense qu’en fait il n’a d’ambition que personnelle mais c’est une autre histoire), il est vraiment très con, parce qu’une politique néo-conservatrice comme celle qu’il propose n’a jamais permis d’atteindre ces objectifs là. Regardons pour exemple la politique de Thatcher au RU qui a fait doublé la pauvreté en quelques années !!

      En fait seul les social-démocraties scandinaves sont relativement proches de ces objectifs.

      Expliquez moi en quoi le bouclier fiscal mis en place par Sarkozy et la suppression des droits de successions participent à l’égalité des chances ??

      De plus, tout semble montrer que moins d’impot => plus de pauvreté.


    • Voltaire Voltaire 11 avril 2007 16:36

      A lire cette « ambition », je pense que vous avez dû vous tromper de programme et/ou de candidat...

      Il reste, heureusement, assez de temps pour peut-être lire plus en détail les projets des différents prétendants...

      Bonne lecture, et bon choix


    • RemiZ (---.---.178.10) 11 avril 2007 17:10

      "L’ambition de Nicolas SARKOZY que je soutiens, c’est :
      - que tous Français puissent gagner plus d’argent par le fruit de leurs efforts ;
      - que tous les Français puissent sortir de chez eux sans avoir peur ;
      - que tous les Français puissent être fiers de leurs enfants parce qu’ils auront pu faire des études et réussir ;
      - que tous les Français puissent avoir la certitude de disposer des mêmes chances dans la vie."

      Sur le papier, c’est plus ou moins le programme de tous les candidats... C’est pour cela que la conclusion tombe comme un cheveu sur la soupe.


    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 11 avril 2007 17:17

      Désolé Zora... Déjà, j’avais un apriori défavorable à l’égard de Nicolas Sarkozy... Ma décision de voter contre lui a été prise dès que j’ai connu sa désignation officielle comme Candidat de l’UMP...

      Mais, ses propos selon lesquels « il existerait un caractère génétique de la pédophilie et du suicide des jeunes », ainsi que son idée de vouloir mêler « Immigration » et « Identité Nationale » me font penser que l’ancien Ministre de l’Intérieur est très dangereux...

      En voulant jouer les eugénistes alors qu’il n’a aucune compétence en matière médicale ou scientifique, et en voulant mettre à dos les Immigrés et les Français, me font de plus en plus entrevoir, chez cet homme, un démagogisme très dangereux pour notre Pays !

      En quoi est-il rassembleur ? Qu’apportera-t-il de neuf ?

      Votre article, quoiqu’excellent, ne me fournit aucune réponse en faveur du Candidat Sarkozy... Bien au contraire !

      Mis à part François Bayrou, que je considère comme un véritable rassembleur, personne, parmi Nicolas Sarkozy et les autres candidats, n’inspire confiance... Bien au contraire !

      Alors, au soir du 22 avril 2007, on aura peut-être une drole de surprise comparable à celle du 21 avril 2002 !

      Là, on va bien rigoler !


    • Vincent 11 avril 2007 17:24

      Pour que tous les français aient les même chances dans la vie !!!!

      C’est bien ce que veut votre poulain.

      Après ces remarques concernant l’eugénisme, vous pensez toujours qu’il croit réellement à ce qu’il dit ?

      Franchement rien que pour cette remarque vous devriez changer de poulain.

      Eviter de voter pour lui, sinon plus tard vous vous en mordrez les doigts d’avoir voter pour cet homme.

      D’autant plus que l’on vous aura prévenu.

      Votez pour qui vous voulez mais pas lui.


    • Reinette (---.---.24.125) 11 avril 2007 17:35

      de Saint-Nicolas à Saint-Ouen-Marchefroy

      Saint-ouen-de-la-Cour.


    • Dilip Singh (---.---.14.69) 11 avril 2007 20:45

      moi non plus je n’ai pas trop compris, mais bon, il reste quelques jours pour que cette Zora la rousse se réveille.


    • Jean (---.---.91.22) 11 avril 2007 20:59

      L’article ne cite nulle part que Sarkosy est un vendu aux anglo-américains et à Israel. C’est insupportable pour le bobo que je suis. Je voterai bien candidat(e) PS mais Ségolène franchement, je ne peux pas. Il doit lui manquer un gros morceau de professionalisme et un bon brin de QI. Conclusion = je procède par élimination et il ne me reste que Bayrou. Je voterai PS aux législatives. Point final.

      Est-ce que ce n’est pas beaucoup plus logique ?

      Par ailleurs, j’ai un pronostique inébranlable : ceux qui ne voteront pas Bayrou dès le premier tour se sentiront mal toute leur vie d’avoir loupé l’occase de participer à ce qui va venir, le nouveau défi Européen social et culturel, tous ensemble, les ringards à la queue, remplaçant toutes les idées retrogrades Sarko-Ségolène, mauvaise immitation de Le Pen qu’on oubliera vite. Car non seulement Bayrou sera premier au 1er tour (autour de 30%) mais il sera loin devant au 2e (plus de 60%). Les indécis d’aujourd’hui (40%) voteront tous Bayrou !!!


    • troll (---.---.175.187) 14 avril 2007 14:28

      « que tout les francais ait la meme chance dans la vie »

      Sarkozy est le seul a proposer de tres fortement reduire les taxations sur les heritages : donc grace a Sarko un fils de riche aura beaucoup plus de chance de reussir qu’un fils de pauvre... Sarko veut transmettre le patrimoine comme autrefois se transmettait les droits de noblesse... ce point la c’est tout sauf de l’egalite de chances entre les fils de riches et les fils de pauvres...


    • lucke (---.---.113.164) 14 avril 2007 15:15

      Tes propos sont de plus en plus inconsistants. Il ne suffit pas de répéter comme un perroquet les inepties de ton candidat pour être crédible. Ce qui est sûr par contre c’est que l’endroit où tu dis vivre va devenir un véritable enfer le jour où sarko sera président. Et la bobo que tu dis être devras rappliquer fissa dans le 16e arrondissement. Terminé l’exotisme tellement charmant du 9-3 que tu semble vivre comme une aventure « faaaanntâstique ». Tu me rapelle les veilles bourgeasses qui organisent des galas de solidarité pour les pauvres qu’elles exècrent mais pour se donner bonne conscience. Tu es à pleurer. Et dire que c’est grâce à des gens comme toi que le pays va être dans la merde pendant 5 ou 10 ans.


    • jfg (---.---.125.51) 15 avril 2007 11:24

       smiley Comment peut-on dire objectivement que Ségolène Royal a un déficit de QI ? C’est vraiment de la misogynie pure et dure, c’est révoltant. Je vous informe qu’elle a fait l’ENA et que ce n’est pas donné à tout le monde. En outre, il suffit de l’entendre parler pour s’apercevoir qu’elle est incroyablement brillante. Ça me révolte de lire des propos pareils ! N’oublions pas qu’il y a seulement quelques années, tout le monde prenait François Bayrou pour un mou du bulbe et se moquait de lui... Et aujourd’hui, ce serait le sauveur de la France ? C’est uniquement parce que les Français sont rétrogrades et ne veulent pas d’une femme comme présidente... D’après eux, seul un homme peut contrer Sarkozy et être président de la République.


  • JL (---.---.73.200) 11 avril 2007 11:05

    Bobo, et con à la fois !


    • (---.---.247.32) 11 avril 2007 13:49

      Vous trouvez serieusement qu’elle mene la vie d’une « conne » ???

      Ou alrs il faudrait plus de connes en France, la vie serait beaucoup plus sympa ;)

      Comme entendu dans la chanson « les gauchos » (parodie de « les bobos » de Renaud) « ils sont pour la democratie à condition de voter comme eux » ...


    • eric (---.---.252.18) 11 avril 2007 14:35

      Au 4 precedents ! Vous etes trop beaux pour etre vrai ! Cette dame vit dans la mixite sociale, s’engage sur le terrain, est sans prejuges et bosse avec ceux qui sont pret a en faire de meme pour resoudre de vrais difficultes concretes et donc elle vote Sarkozy, comme moi, comme nous, comme vraisemblablement s’apprete a le faire une majorite de francais. La logique est evidente et le jour ou vous la comprendrez, il y aura peut etre alternance.


    • Dam (---.---.165.148) 11 avril 2007 15:12

      Quand vous parlez d’une majorité de français ... Vous la situez à partir de quand ? 28% ? 30 % ?


    • jak (---.---.71.33) 11 avril 2007 16:22

      Bobos et cons, c’est un pléonasme


    • RemiZ (---.---.178.10) 11 avril 2007 17:12

      « Cette dame vit dans la mixite sociale, s’engage sur le terrain, est sans prejuges et bosse avec ceux qui sont pret a en faire de meme pour resoudre de vrais difficultes concretes et donc elle vote Sarkozy, comme moi, comme nous, comme vraisemblablement s’apprete a le faire une majorite de francais. La logique est evidente et le jour ou vous la comprendrez, il y aura peut etre alternance »

      Je pense que dans le milieu engage et associatif, il y a plus de personne de gauche que de droite. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de tout...


    • eric (---.---.252.18) 13 avril 2007 08:23

      A remi. Oui il y a de tout partout mais avec des nuances. Si il s’agit de faucher des OGM, de soutenir la juste lutte du peuple palestinien, de se battre pour la feminisation des noms communs ou pour l’organisation de concerts et d’une maniere generale pour tous ce qui est politique et mediatique il y une predominance de la gauche. Pour s’occupper des trisomiques, des grabataires, l’ecole a l’hopital, l’entraide scolaire et d’une maniere general ce qui ne rapporte pas beaucoup de voix, les choses sont partagees differement. Je l’ais ecrit ailleurs, les lecteurs du nouvel obs ( voir les questionnaires) sont une ecrasante majorite a voir en Fidel Castro un hero et a ne pas donner au telethon.


    • eric (---.---.252.18) 13 avril 2007 08:27

      Exactement ! cela s’appelle une majorite relative et 54% au second tour un grande victoire smiley


  • LaEr (---.---.126.214) 11 avril 2007 11:49

    Bah, il faut de tout pour faire un monde, on trouve bien des immigrés qui votent LePen...

    A chacun le choix de son auto-destruction, mais par pitié, ne nous embarquez pas avec vous...


  • Anthony Meilland Anthony Meilland 11 avril 2007 11:58

    Un Bobo ne peut pas voter pour Sarkozy (ou le Pen) et encore moins adhérer à l’UMP (ou au FN), à moins d’être totalement stupide. J’espère donc, pour vous, que vous n’êtes pas réellement une Bobo.

    Le Bobo est par nature PROGRESSISTE donc forcément plutôt à gauche puiqu’il s’agit bien de la définition historique de la distinction gauche et droite. Mais ils sont généralement social-démocrates, et donc tentés aussi par le vote Bayrou, puisque le PS n’a pas choisi DSK, le candidat social-démocrate.

    Mais en tout cas il ne peut pas voter pour l’abject Sarkozy, à moins de penser à son portefeuille avant tout. Et à dans ce cas, il ne s’agit plus d’un Bobo, mais simplement d’un Bourgeois classique, avec des €€€ et des $$$ et des £££ dans les yeux.

    Je ne pense pas, à la lecture de vos textes que vous êtes stupide, et donc vous êtes certainement une bourgeoise bien classique ce qui n’est pas mieux à mon avis.


    • (---.---.30.16) 11 avril 2007 12:24

      ah Anthony, tu aimes vraiment mettre des étiquettes, n’est-ce pas ? un progressiste est de gauche qui est le bien, les gens de droites sont des réac. dangereux et malsains mais surtout bourgeois (forcément petit ?) etc...

      ton monde doit être bien facile, c’est domage qu’il ne corresponde pas vraiment à la réalité


    • seb59 (---.---.180.194) 11 avril 2007 12:42

      @ anthony

      Et segolene avec ses multiples propriétés (avec piscine), sa SCI, et son ’petit’ compte en banque, elle n’a pas des $$$ devant les yeux ?

      Ah non, car elle veut faire du social (avec l’argent des autres)...


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 11 avril 2007 13:44

      Rappelons nous que la droite a été, en son temps, contre : la journée de 10h, l’interdiction du travail des enfants, la laïcité, la semaine de 40h, les congés payés, l’abolition de la peine de mort...

      Que vous le vouliez ou non, la gauche c’est le progrès social (et souvent moral aussi), et la droite c’est au mieux la conservation des droits, au pire la réaction !!

      Rappelons par contre, pour modérer mon propos qu’elle s’est ralliée à quelques avancées sociales dont le meilleur exemple est la Sécurité Sociale.

      Rappelons aussi que si la loi sur l’IVG proposée par Mme Veil est passée, c’est principalement grâce aux voix de gauche.

      Donc, c’est un fait : la gauche a engendrait, en France, plus de progrès sociaux que la Droite qui s’est majoritairement opposée à ces progrès. Notons d’ailleurs que la majorité de ces progrès proviennent du centre-gauche.


    • nessoux (---.---.25.117) 11 avril 2007 14:01

      « le bobo est par nature progressiste... » ça c’est du lourd, et même la noix d’honneur !

      Enfin, c’est dommage que les militants PS n’aient pas choisi DSK comme candidat. Mais bon, il a quand même fait un peu plus de 20% des suffrages de militants. On a les militants qu’on mérite...


    • (---.---.30.16) 11 avril 2007 14:19

      Anthony, l’abbé Pierre pour toi était un dangereux réac ? pourtant il a été député de droite... et au passage la gauche était pour le colonialisme et pas la droite !! bref ce n’est pas si simple tout n’est pas blanc ou noir mais il y a plein de nuances de gris !!


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 11 avril 2007 14:33

      l’Abbè Pierre avoue avoir commis une erreur. D’après Wikipedia :

      « Dans sa lettre de démission du 28 avril 1950, Pourquoi je quitte le MRP, il dénonce les positions politiques et sociales du Mouvement. Il rejoint ensuite la Ligue de la jeune République, mouvement chrétien socialiste. »

      Je ne dois pas que tout est blanc et noir, mais tout est gris clair et gris foncé smiley

      Sur le colonialisme, effectivement, la gauche s’est trompée, elle pensait pouvoir amener la civilisation à l’Afrique, et propager la République par les armes avec l’aide de l’Armée. Mais l’armée est plutôt à droite, non ?

      De tout façon Jaurès l’avait dit :

      « Donner la liberté au monde par la force est une étrange entreprise pleine de chances mauvaises. En la donnant, on la retire. »


    • nessoux (---.---.25.117) 11 avril 2007 15:30

      Et voilà : « l’armée est plutôt de droite ». Sans blague, et les militaires ils portent plutôt à droite ou à gauche ? Les femmes militaires portent au centre je crois...

      Ce pauvre chapeau sur votre tête est rempli d’à priori et d’idées toutes faites. Surtout aucune remise en question de la pensée unique. On a vraiment les militants qu’on mérite...


    • Calmos (---.---.153.9) 11 avril 2007 16:52

      Anthony ou l’art de savoir rebondir :

      « La Gauche qui dirigeait ; s’est trompée MAIS : l’armée qui exécutait était de droite » !!!

      Anthony excuse sa gauche de tous ses péchés mais accuse la Droite de tous les maux de la terre

      Anthony n’est pas crédible par tant de mauvaises foies étalée au fil de ses posts...

      Anthony le Bobo dans toute sa splendeur !!!!


    • Vincent 11 avril 2007 17:30

      Ces militants devraient voter Bayrou dans ce cas


  • Vincent 11 avril 2007 12:08

    Zora, que dire,

    Vous nous décrivez votre banlieue comme un havre de paix, tout le monde s’entend, tout le monde est contant, tout le monde il est beau et il est gentil à quelques exceptions.

    Soit.

    Pourriez-vous nous rappeler la couleur locale de la mairie : Communiste, PS, UDF, ou encore UMP.

    Je ne pense pas que la mairie de St Ouen soit UMP ou UDF, Mais en la personne de Jaqueline Rouillon plutôt PCF je crois.

    Alors vous nous décrivez un système semblant fonctionner et vous voulez en changer pour mettre un partisan de l’eugénisme, ou au moins un grand provocateur.

    Quoi que en disant avoir voulu ouvrir le débat à la suite de la publication de l’article et en réaction aux remarques indignées du reste de la classe politique :

    le terme inclination est repris dans son livre Témoignage. Après que l’on ne vienne pas nous dire qu’il a dit cette phrase pour ouvrir le débat, il pense réellement ce qu’il a dit. Coïncidence ou non mais le mot inclination est repris dans une phrase où l’on parle des grands tyrans et dictateurs de ce siècle. Voici l’extrait : Sarkozy a écrit :

    « La France n’a enfanté ni Hitler, ni Staline, ni Pol-Pot. Elle n’a rien créé d’équivalent aux camps nazis ou au goulag et elle n’a rayé aucune ville de la carte par le feu nucléaire. Son inclination naturelle l’a bien plus souvent portée vers la défense de la liberté et les droits de l’homme que vers des choix moins honorables. C’est bien d’ailleurs pour cela que la France a été une nation respectée et admirée à travers le monde. Les Français peuvent être fiers de leur histoire. »

    (Témoignage, Éditions Xo, juillet 2006)

    Et si demain son ambition était de rejoindre l’équipe des personnages cités ci-dessus....... En tout cas il semble en prendre le chemin.

    Alors continuez à vouloir votez pour celui que vous voulez, mais si demain vos amis de maintenant sont reconduit rapidement dans leur pays d’origine vous devrait retrouver d’autres amis. Qui eux ne vous accepteront peut-être pas aussi bien que ceux de maintenant.

    Nan franchement je crois que vous vous êtes fait abuser pas vos collègues de travail parisiens. Si votre cœur penche vers l’ouverture, le partage, la tolérance, je ne comprends pas pourquoi vous votez pour Nicolas.

    Ouvrez les yeux vous qui êtes dans la com relisez un peu en profondeur le programme Sarko, vous verrez rapidement que vous vous êtes fait manipuler, à moins que vous souhaitiez transformer St OUEN en Neuilly.

    Enfin dernière question que pensent et que disent vos amis lorsque vous leur parlez de votre intention de vote ?


    • jujubinche (---.---.235.222) 11 avril 2007 14:30

      Tout pareil. J’ai bien lu, elle clame son amour de cette belle banlieue, et promet de voter pour celui qui s’en tamponne le plus, voir même y fera le plus de dégâts.

      C’est un peu comme si je votais Mr Bové pour encourager la culture des OGM.

      En fait, je pense qu’elle éspère juste que l’intervention de sarko transformera Saint Ouen en Neuilly, à grand coup de karcher en dégageant les gueux. Cela lui permettra peut être une belle plus value sur son loft au milieu de la jungle.


  • Forest Ent Forest Ent 11 avril 2007 12:10

    « mon combat de femme de banlieue »

    Rien compris. En quoi consiste ce combat ? En ça :

    « Pour que les socialo-communistes ne transforment pas certains coins de Gaule en zones de non-droit, de descenseur social »

     ?

    J’ai la vague impression que cet article a pour seul but de montrer que l’on peut habiter à St Ouen et voter UMP. C’est statistiquement crédible, mais ça montre surtout où en est l’image de l’UMP pour qu’il y ait besoin de le préciser. smiley

    Avez-vous invité le candidat de l’UMP à un discours public à St Ouen ?


    • Zora la Rousse Zora la Rousse 11 avril 2007 18:51

      Non, je n’ai pas osé inviter Nicolas Sarkozy à venir à Saint-Ouen, mais c’est une excellente suggestion. Comme il l’a dit pour lui-même, je ne suis qu’une simple militante du fond de la salle smiley)

      Nicolas Sarkozy, si vous êtes disponible, je vous invite à venir à Saint-Ouen, faire notamment le tour de :
      - certaines associations de quartiers,
      - d’une école ZEP maternelle à l’équipe pédagogique remarquable qui a des questions à vous poser sur le manque de moyens, notamment 15 postes de professeurs pour la rentrée manquants en primaire sur Stouen.
      - Sur des mamans seules qui aimeraient travailler mais qui rencontrent de gros pb de gardes d’enfants,
      - Vous faire rencontrer des mamans de toutes origines qui vivent ensemble et partagent beaucoup au quotidien,
      - et surtout votre venue à stouen pourrait éveiller les consciences sur les dégats occasionnés par 70 ans de gestion socialo-communiste d’une villle moyenne du 93 qui a pourtant beaucoup de poteniiel gâché(ouais, c’est pas glamour comme terme, mais j’ai pas trouvé autre chose, désolé pour tous les socialo d’Agoravox...).

      La ville a construit tout plein de logements mais n’a pas construit toutes les écoles qui vont avec et l’inspection d’académie n’est pas d’accord sur les chiffres de prévisions de la ville. Bref, on a du mal à y voir clair, mais de toute façon 27 enfants par classe, notamment en CP où de nombreuss familles d’élèves ne parlent pas français c’est trop. Sans oublier ceux qui suivent normalement, de plus en plus minoritaires, et qui doivent se débrouiller tout seul à l’école parce que les professeurs sont perpétuellement tiraillés entre des choix cornéliens.

      Il y a des côtés positifs à Saint-Ouen, mais il y a aussi des côtés sombres, notamment le fait que la présidence départementale de l’UMP93 soit confiée à Eric Raoult, maire du Raincy, ville pas vraiment renommée pour sa mixité sociale, une sorte de ghetto dans le ghetto du 93.

      Eric Raoult ne s’intéresse pas du tout à Stouen, et à chaque élection municipale fait même en sorte de parachuter des candidats qui font gagner la gauche par division de la droite, quel dommage pour les Audoniens et pour d’autres villes du 93, elles aussi victimes des agissements de Monsieur Raoult.

      Rappelons aussi que la création de la Seine Saint Denis a arrangé pendant des années la gauche comme la droite, en laissant les électeurs de chaque camp là où il fallait smiley)

      Alors pourquoi choisir Nicolas après avoir écris ça ? Et bien parce que Nicolas Sarkozy demeure l’incarnation d’une droite républicaine, moderne et humaine qui ose enfin parler vrai et remettre les devoirs des citoyens au même niveau que leurs droits. Et que notre pays en a bien besoin !

      J’espère que Nicolas Sarkozy (ou son cabinet, vu qu’en ce moment il doit être quand même débordé...) apportera des réponses précises sur la gestion de l’UMP dans le 93... et sur le reste bien sûr, hautement prioritaire !

      En espérant que des proches de Nicolas Sarkozy liront ce message...


    • JL (---.---.73.200) 11 avril 2007 19:10

      Zora vous écrivez «  »J’espère que Nicolas Sarkozy (...)apportera des réponses précises sur la gestion de l’UMP dans le 93«  ».

      Vous rendez-vous compte de ce que les mots veulent dire ?

      Sortez un peu de votre bêtise et essayez donc de coomprendre ce que vous écrivez là. C’est du niveaui du QI de Steevy Boulay, autant dire de celui d’une huître ! C’est des mots vides !

      Que vous ayiez une conviction, je veux bien y croîre. Mais essayez donc de la dire ! avec des mots vrais !


    • (---.---.140.77) 11 avril 2007 23:06

      «  »« d’une école ZEP maternelle à l’équipe pédagogique remarquable qui a des questions à vous poser sur le manque de moyens, notamment 15 postes de professeurs pour la rentrée manquants en primaire sur Stouen. »«  »

      Chère Julie la roussse, ce n’est pas votre mentor (euh ! menteur) qui veut réduire le nombre de fonctionnaires et surtout d’enseignants !!!!


    • Aldoo (---.---.118.122) 12 avril 2007 02:13

      Rappelons tout de même aussi que l’inspecteur d’académie de Créteil (puisque c’est d’elle que dépend Saint-Ouen) est notoirement à droite !

      Donc pour les problèmes de l’école, on repassera sur le rôle des coco !


    • Forest Ent Forest Ent 12 avril 2007 11:27

      J’espère moi aussi que des proches de Sarkozy liront ceci. smiley


  • Hub. Hub 11 avril 2007 12:13

    @ l’auteur

    Assez d’accord avec les commentaires précédents, je ne vois pas en quoi Nicolas Sarkozy, proche d’une vision communautariste à l’américaine de la société, vous aiderait dans votre louable démarche qui tend à transformer les différences en richesses pour mieux vivre ensemble, quelques soient les origines, religions et catégories sociales.

    Réfléchissez bien, madame Bobo, vous vous êtes égarée.


    • Zora la Rousse Zora la Rousse 11 avril 2007 17:20

      Je ne me suis pas égarée, et je pense qu’on peut vivre ensemble, y compris à Saint-Ouen, surtout quand les revenus du travail seront supérieurs à ceux de l’assistanat.

      Pour ceux et celles que ça intéresse, l’institut d’analyse économique Rexecode vient de publier une étude comparative sur les programmes économiques des trois principaux candidats à l’élection présidentielle.

      Après une évaluation de l’impact des propositions de Nicolas Sarkozy, de Ségolène Royal et de François Bayrou, le premier centre français d’analyse et de prévision macroéconomiques indépendant des pouvoirs publics en conclut que les propositions du candidat de l’UMP sont les seules à créer de l’emploi et de la croissance. Cette analyse a été rendue publique quelques jours après le soutien officiel d’Olivier Blanchard, qui compte parmi les économistes les plus réputés. Celui qui est considéré comme nobélisable affirmait le 13 mars dernier, qu’après avoir voté socialiste pendant des années, il voterait personnellement pour Nicolas Sarkozy.

      Effet sur emploi / effet sur croissance PIB Ségolène Royal - 230 000 - 1,4 points Nicolas Sarkozy + 160 à 200 000 + 1 à + 1,3 pts François Bayrou - 60 000 - 0,2 à - 0,5 pts

      Tous les détails, arguments sur http://blog-ump.typepad.fr/blog/2007/03/nicolas_sarkozy_5.html#more

      C notamment la supression du CNE, la généralisation des 35 heures aux TPE et le SMIC à 1 500 euros qui font que Ségolène Royal détruira autant d’emplois en France avec son programme s’il elle est élue.


    • Forest Ent Forest Ent 11 avril 2007 17:33

      Bien désolé. Vous n’êtes visiblement pas trop au fait des affaires économiques. Le programme de l’UMP est indifférent dans la mesure où ce parti a (comme d’autres) une longue habitude d’oubli de ses promesses électorales, et qu’il est au pouvoir depuis 5 ans. Il suffit donc de constater son bilan. Pouvez-vous donner un seul point positif à ce propos ?


    • Vincent 11 avril 2007 17:37

      A ben voilà un argument. Je vais lire de suite ce rapport. Au fait indépendant ça veut bien dire avec des capitaux privés, des actionnaires, et tout et tout, non ?

      Dans ce cas il est plus difficile de débusquer les filiations mais ce doit être possible pour chaque candidat d’obtenir un rapport à son avantage.


    • Vincent 11 avril 2007 18:11

      Coe-Rexecode résulte du rapprochement des équipes du COE de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris et de l’association Rexecode.

      C’est désormais le premier centre français d’analyse et de prévisions macroéconomiques indépendant des pouvoirs publics. Entêt du site coe-rexcode, suffisait juste de lire pour avoir une vue de leur indépendance

      « Largement tourné vers les entreprises et le monde professionnel, Coe-Rexecode est ouvert à toute entreprise, organisation professionnelle ou organisme public qui désire être directement et immédiatement informé des changements qui s’opèrent dans leur environnement macro-économique et financier. »

      Bon ben voilà où se trouve l’indépendance, c’est écrit largement tourné vers les entreprises. N’allons pas plus loin. Le programme du p’tit Nico est conforme aux attentes des entrepreneurs. Suffisait de le dire.


    • Hub. Hub 11 avril 2007 19:14

      @Zora la rousse

      Je crois qu’étant adhérente à l’UMP aujourd’hui vous vous vouez corps et âme à votre guide suprême, et quelques soient les arguments contraires aux vôtres qui seront mis en avant vous trouverez toujours un contre-argument pré-digéré à renvoyer, avec preuves sorties du chapeau à l’appui. Les supporters de Nicolas Sarkozy que l’on peut voir lors des meeting semblent complètement lobotomisés par leur gourou dont ils boivent les paroles, sans le moindre esprit critique tant la dévotion est à son comble.

      Je trouve cela inquiétant, je ne dis pas que vous faites partie de ceux-là mais j’espère néanmoins qu’au lendemain de la cuite collective, en cas de victoire de N.S., vous ne serez pas trop dans le brouillard, tant je suis certain que votre approche des autres est sincère et désintéressée, mais de grâce ne vous laissez pas envoûter et récupérer par un mouvement qui ne fera qu’une bouchée de vos bonnes intentions.


    • Steph (---.---.63.202) 11 avril 2007 20:54

      Rexecode : un peu plus d’infos sur le blog suivant : http://unpasdecote.over-blog.net/article-10020545.html

      et voici un extrait qui démontre l’indépendance de l’étude :

      Son Directeur Général, Michel Didier, fait parti du Conseil d’analyse économique auprès du Premier Ministre Dominique de Villepin, de la Commission économique de la nation et du Conseil économique et social... Je poursuis... Il appartient au CSTI organisme placé au prés du premier ministre (site internet en .gouv.) , Conseil Stratégiques des Technologies de l’Information, dans lequel on peut retrouver Arnaud Lagardère, Patrick le Lay le président de tf1, Corniou Jean-Pierre du Groupe Renault, Hourcade Jean-Charles Directeur de Thomson, Lévy Jean-Bernard Directeur Général de Vivendi, Pélisson Gilles Président directeur général de Bouygues Télécom... Et j’en passe.

      Vous voyez bien que c’est totalement indépendant...


    • Forest Ent Forest Ent 11 avril 2007 22:24

      Excellent lien. MDR. smiley


    • Leekid (---.---.215.191) 14 avril 2007 22:48

      Vous dites : " Effet sur emploi / effet sur croissance PIB Ségolène Royal - 230 000 - 1,4 points Nicolas Sarkozy + 160 à 200 000 + 1 à + 1,3 pts François Bayrou - 60 000 - 0,2 à - 0,5 pts

      Tous les détails, arguments sur http://blog-ump.typepad.fr/blo..."

      Les chiffres, on peut un peu leur faire dire ce que l’on veut. Et puis comme argument, vous nous donnez un lien « blog-ump ». On a vu plus objectif comme source.


    • jfg (---.---.125.51) 15 avril 2007 11:49

      Evidemment, l’intérêt des socialo-communistes comme vous dites, c’est de faire grimper le chômage ! N’importe quoi !


    • Gilles Gilles 15 avril 2007 18:47

      Des prévisions qui chiffrent précisement le nombre de chomeurs et la croissance dans plusiuers années, c’est louche !

      N’avez vous pas remarqué ces dernières années que l’évolution du chomage est aléatoire d’un trimestre sur l’autre. Toujours plus ou moins que prévu et on se sait jamais mesurer la portée réelle de telle ou telle mesure visant à réduire le chomdu.

      Quant à la croissance, y a qu’à suivre les chiffres, ils en sont jamais ceux prévus...

      Alors quant on me sort une étude de ce genre, cela ne suffit pas à me convaincre de voter Sarkozy. Surtout que son idée de baisser de 4 points les prélévements obligatoire a été jugée totalement démago par Méhaignerie le n° 3 de l’UMP est, je crois, président de la commission des finances de l’assemblée....si c’est pas un désaveu ça !!


  • tvargentine.com lerma 11 avril 2007 12:19

    Le bobo n’est pas de droite,il est social-libéral et sa pensée est incompatible avec Sarkozy.

    Il suivra Soeur Ségolène de la Compassion sur le buché de la vanité jusqu’à la fin. smiley


  • Jojo2 (---.---.33.51) 11 avril 2007 12:58

    Saint Ouen c’est chouette..

    Grace à la municipalité...

    COMMUNISSSSS...


  • Unknown (---.---.241.82) 11 avril 2007 13:05

    On est souvent dépassé par nos propres choix, le bobo n’échappe pas à ça. Pétri de bonnes et louables intentions, mais souvent en contradiction avec ses origines sociales le combat quotidien du bobo est une lutte terrible entre le rejet ou l’acceptation de sa condition avec tous ce que cela suppose. Ce paradoxe le rend souvent schizophrènique car trop détaché de la réalité des causes qu’il embrasse, son jugement en pati forcément. Il voudrait être comme tous le monde, c-a-d, dans la moyenne, banal, mais il est tous le contraire de ce qu’il voudrait représenter de lui-même. Le bobo, c’est sûr, est plutôt de gauche, le parti pour lequel il vote à compris sa rancoeur d’être un ex-bourge, et adapte son discours et attitude en fonction. C’est un peu le problème de la Gauche d’aujourd’hui en parfaite résonnance avc le dilème du bobo, Ségo, Montebourg, Lang, Delanoé, Fabius : d’authentiques millionnaires qui n’ont jamais assumés leurs crise d’adolescence, à moins qu’il ne la feigne.


    • Unknown (---.---.241.82) 11 avril 2007 13:05

      Rien d’étonnant à ce que l’auteur ait retourné sa veste


    • simplet simplet 11 avril 2007 13:14

      c’est le fil des clichés ici ou quoi.. ????

      peut être que les bobos dirigent le pS, mais il y a plus d’adéhrents que de dirigeants tout de même, et ceux ci sont plutôt originaires de milieux populaires...

      ne vous inquiètez pas, la grande majorité des gens pètés de tunes votent UMP.

      La ou se trouve la contradiction c’est pourquoi tant de gens sortant de classes populaires votent l’UMP qui pronne l’enrichissement par le travail et si possible l’enrichissement de la classe sociale dirigeante et aisée...

      c’était radio cliché..


    • simplet simplet 11 avril 2007 13:18

      en plus c’est fantomette et pas zora la rousse...

      mais c’est vrai que sarko veut mener du monde à la frontière et Zora fait partie des gens du voyage....

      allez hop la france tu l’aimes ou tu la quittes !


  • simplet simplet 11 avril 2007 13:08

    bon ben voilà j’ai l’impression que tout le monde a le même ressenti à la lecture de votre article...

    Charles ingals et toute la mifa coincés entre les tours du 9 cube... et tout est chouette et non ils ne sont pas si méchants en banlieu, vous qui vous attendiez à vous faire manger toute cru par des hordes d’indigènes..

    on vous aurait menti ???? les sandwichs hallal ne sont pas si mauvais finalement... et les kevin et les brian sont aussi sympa que les moussa et autre ibrahim...

    mais voilà, tout a l’air chouette, et d’un coup... ben faut voter sarko... pourquoi personne ne le sait, puisque c’est pas parfait mais quand même ya une qualité de vie qui existe... manque plus que 500 flics sur-armés de la BAC pour rendre le paysage plus ... jovial nan ???

    un texte fleur bleu avec une pauvre attaque de 2-3 lignes sur la fin...

    vous faites de la com ??? hé bé bon courage...


  • sweetsmoke (---.---.241.2) 11 avril 2007 13:09

    J’ai appris à penser aux sandwichs hallal pour la fête de l’école, à célébrer Noël autour du sapin du préau sans parler de Dieu et en étant pourtant en communion avec près de 20 cultures différentes.

    vous parlez d’une école privée catholique surement, pas d’une école républicaine qui ne reconnait aucune religion.

    Quand au voile, demandez à votre grand mère, qui portait surement le fichu, et demandez lui pourquoi elle le mettait, vous aurez votre réponse.

    J’espère que vous n’êtes pas croyante, car le christ à dit : les riches n’hériterons pas du paradis.

    Pour que tout cela continue et que les socialo-communistes ne transforment pas certains coins de Gaule en zones de non-droit, de descenseur social, la solution d’avenir c’est de voter Nicolas Sarkozy aux présidentielles.

    Si vous étiez « de la gaule » comme moi, vous n’auriez peur que d’une chose, que le ciel vous tombe sur la tête, et non pas d’une poignée de z’y vas mal fringués qui ont cassé la gueule récemment à vos bolos (bourges lopettes) dans les récentes manifs d’étudiants à la rebellion payée par la maille de papa, et qui ne cherchent qu’une chose, échapper au travail obligatoire et consommer telephones, biatches, survets et cd, rien de plus.

    La génération diam’s en somme, grosse, inculte, vulgaire, malpolie, fainéante, et qui demande le respect en plus. on croit rever. (merci les bobos et 25 ans de mitterand/chirac)

    Quand à la solution d’avenir de voter Nicolas Sarkozy, le raccourci que vous faites est aussi étrange que sa politique...


    • Zora la Rousse Zora la Rousse 11 avril 2007 17:34

      à l’école ZEP de la République de Saint-Ouen, si vous ne faites pas de sandwich Hallal et au minimum sans jambon et bien personne ne les mangera à la fête de l’école !

      Même chose pour les sorties scolaires, si vous interdisez le voile aux parents accompagnateurs en vertue de la loi sur la laïcité, alors pas de sorties. La solution, même si elle ne vous plait pas, et bien c’est que des Bobos (on s’appelle la minorité visible en rigolant) comme moi et quelques rares autres aient le courage de parier sur l’avenir de leurs enfants et de la mixité sociale en les laissant dans ses écoles là, où l’on va bientôt appeler le WWF pour nous déclarer espèce à protéger smiley

      Les musulmans sont les premiers à sortir leurs enfants de des écoles de Saint-Ouen, souvent au prix de gros sacrifices financiers. Il n’y a que les Bobos de Pantin (PS et pas PC) dans les reportages de Capital sur M6 et les clichés du 93 qui laissent leurs enfants à l’école, mais c’est vrai qu’eux n’ont pas la chance d’avoir 80% de logements sociaux dans certains quartiers et 42% en moyenne sur toute leur ville...

      Voilà la réalité des écoles laïques de la République transformées en ghettos par 70 années de gestion communiste avec complicité avérée du PS qui vote toutes les décisions en Conseil municipal à la mode Roumaine (madame est maire, monsieur est adjoint à l’urbanisme, ils ne portent pas leurs noms d’époux pour ne pas que ça se sache...).


    • fouadraiden fouadraiden 11 avril 2007 18:26

      absolument d’accord sur ce constat Zohra

      mais,

      la société majoritaire crie au communautarisme alors qu’elle en est la première cause.elle refuse de voir la société qu’elle a elle-même engendrée.

      simplement ne parlez pas de « musulmans » ,car vous risquez avec ce qualificatif devenu péjoratif d’occulter la réalité des causes qui a vu les arabes de france,et d’ailleurs, se ghettoiser.

      l’islam n’est qu’un prétexte dans la bouche de la société majoritaire au refus d’insérer les millions de maghrébins qui deviennent de plus en plus encombrants .le voile,le mosquées,etc. ce n’est que cela.

      pour cette unique raison je prefère mille fois les signes envoyés par Sarko, car je mise sur la dimension psychologique du personnage ,elle peut le rendre plus susceptible à la question des immigrés-éternels que n’importe quel homme ou femmes de gauche issu de la société majoritaire ne pourrait jamais comprendre.

      la gauche ne fera strictement rien,l’a-t-elle jamais voulu ? la droite c’est encore pire mais elle ne s’en cachait pas. Srako étant certes de droite mais plus suscpetible de comprendre les « immigrés ».pas de doute possible malgré l’incompréhension depuis le mot « Karcher » chez la jeunesse maghrébine.mais ça fait longtemps que cette jeunesse est out.

      les écoles qui concentrent les enfants d’immigrés sont devenues des poubelles.les arabes ont donc bel et bien raison d’organiser eux-memes pour assurer à leurs enfants une éducation des écoles dites « musulmane ».

      qu’à fait la société majoritaire de ses milliers d’enfants d’immigrés magrhébines et noires passés dans ses écoles poubelles de la république ?

      le constat est terrible mais au fond il était prévisible.

      c’est comme avec les boîtes de nuit :la société majoritaire sous-traite la sécurité des siens à des vigils arabes ou noirs pour mieux exclure l’ensemble des arabes et des noirs qui oseraient encore se présenter devant les portes(vous pouvez tenter l’expérience) .il faut que ces communautés se prennent en charge sinon la société s’arrangera pour exlure à jamais l’ensemble des arabes et des noirs de son sein.ce qui est le cas depuis 30 ans déjà.

      nous sommes donc bel et bien dans une société qui communautarise les individus en fonction de leur appartenance culturelle.

      les Français refusent d’admettre ce constat.étrange, c’est le leur pourtant.

      en auraient-ils honte ?


  • Fred (---.---.20.123) 11 avril 2007 13:09

    Un pro-Sarko ne peut voter que pour Sarko. Les anti Sarko peuvent voter pour quiconque sauf Sarko.

    Tss = Tout Sauf Sarko.


  • Tomtom (---.---.42.44) 11 avril 2007 13:58

    Bonjour,

    C’est la première fois que j’écris sur un blog politique, j’ai 20 ans et je suis étudiant en école d’ingénieur, et je me permets d’écrire ici pour demander quelques éclaircissements.

    Je ne comprends pas pourquoi le terme progressiste serait fondamentalement associé à des idéaux de gauche (A moins qu’il ne signifie quelque chose de radicalement différent de son étymologie). Après lecture et relecture des programmes, malgré toute ma bonne volonté, je peine à voir dans le programme de Mme Royal l’expression d’un quelconque progrès. Entre mesures inaplicables (Prêt de 10000 euros à chaque jeune) voir totalement irréalistes (réduction de la part du nucléaire de 50%) je n’y vois que l’expression d’une formidable démagogie (le mot est à la mode) qui trouve son paroxisme dans les débats participatifs, illusion donnée à l’électeur que la politique n’est pas un métier, et que le premier venu peut trouver des solutions miracles.

    Certes, Nicolas Sarkozy fait peur. Il me fait peur, dans le sens où il semble amener inévitablement à une fracture entre deux visages de la France qui s’éfraient ou s’insuportent. Mais chaque jour, notre situation devient plus grave, chaque jour notre pays s’enfonce dans un abyme économique et éducatif qui semble ne pas trouver de fond.

    Nicolas Sarkozy constitue il une échapée providentielle ? Probablement pas, mais il induira à coup sur plus de mouvement que Ségolène Royal. Il causera très certainement un déséquilibre, mais il y a t-il progrès sans prise de risque ? Il y a t-il changement sans boulversements ? Je ne pense pas. Alors ceux qui se disent progressistes et se clament de gauche pourraient ils me dire ce qui en Ségolène Royal leur fait espérer le progrès ? Je n’y vois qu’un fatal affaissement du système, jusqu’à un point de non retour.

    Reculer pour mieux sauter.


    • simplet simplet 11 avril 2007 14:06

      peut être n’y trouves tu pas de réponse car ségolène Royale n’est pas la Gauche, mais un courant de pensée totalement biaisé par les enjeux et plus au centre que l’UDF elle même..

      pour chercher des idées à gauche il faudra chercher un peu plus à gauche de cette fausse gôche...

      quand à l’argument que sarko risque de provoquer du changement la au moins je te suis, mais par contre j’y vois plus de chaos que de positif, monter les gens les uns contre les autres, diviser pour mieux reigner etc etc etc... j’y vois rien de progressiste ou alors on progresse vers un clash...


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 11 avril 2007 14:23

      @Tomtom

      La distinction entre gauche et droite remonte à la révolution française.

      Si je me souviens bien, les députés favorables au droit de veto du roi, donc à l’arbitraire et à l’ancien régime, se réunissaient à droite dans l’hémicycle, ceux qui étaient contre, et donc pour l’établissement d’un gouvernement plus démocratiques à gauche.

      Depuis, les conservateurs et les réactionnaires sont à droite, et les progressistes à gauche.

      Rappelons une fois de plus que le parti de l’Ordre, à droite, majoritaire en 1848, a soutenu le coup d’état du président L. N. Bonaparte.

      La droite était majoritairement Royaliste en 1870 (bien qu’une partie non négligeable était Républicaine).

      La droite a été majoritairement contre ces mesures : école obligatoire et laïque, interdiction du travail des enfants, journée de 10heures, semaine de 40h, congés payés, abolition de la peine de mort, dépénalisation de l’homosexualité, au PACS....

      Voilà le pourquoi du comment.

      De plus le fait que Sarkozy veuille « une rupture » n’implique pas qu’il soit progressiste. Les réactionnaires eux aussi sont pour le changement mais en pire.

      C’est pourquoi j’aurais préféré que le projet socialiste soit intitulé « réussir ensemble le Progrès » plutôt que « le changement ». Mais bon. Le mot progrès n’est malheureusement plus trop à la mode.


    • eric (---.---.252.18) 11 avril 2007 15:11

      A anthony ! Erreur absolument cardinale ! Oui les deputes se sont repartis a gauche et a droite sur la question du droit de veto. . Il y a la deux positions qui definissent assez bien droite et gauche. Mais l’enjeu philosophique n’est pas le progres ou la reaction.

      La « droite tenait a ce qu’en derniere analyse une »personne«  »humaine« soit responsable, y compris eventuellement sur sa tete. la »gauche preferait la superiorite d’un principe collectif et abstrait. Les deux approches ont leurs qualites et leurs defauts. C’est dans la dialectique entre les deux que progresse notre democratie. Profondement, cela revele sans doute une plus grande confiance en l’homme a droite et une plus grande mefiance vis a vis des abstractions. Une plus grande confiance dans le collectif a gauche.

      En revanche cela ne presage en rien du caractere progressiste ou social des uns et des autres.

      Je me m’amuserai pas a demonter le conte de fee sur la gauche progressiste a travers l’histoire, Anthony a « la memoire courte » qui se souvient de la gauche sur les barricades au milieu du 19 eme pour la defense de l’enseignement libre ? Dans les annees 30 pour foutre les etrangers a la porte, dans les annes 90 pour mettre les pauvres au RMI avec les 35 heures ? Et si cela se trouve, il est favorable au socialisme Suedois, donc monarchique... ce qui est une preuve de plus que la justice sociale n’est pas correlle a un modele particulier de gestion de la democratie.

      On pourrait faire la demonstration inverse de la sienne et montrer que toutes les periodes de progres social durable et partage en France et dans le monde ont eu lieu sous des gouvernement liberaux.

      Plus generalement, il n’y eu de grandes reformes « progressistes » pour la societe, le plus grands nombre et les plus defavorises que sous les gouvernements de droite, Par exemple napoleon III. La gauche incarne en realite un tres grand conservatisme social emballe par un modernisme « societal »

      On a beaucoup travaille a gauche sur le Pacs par exemple, tres peu sur la scolarisation normale des enfants handicapes .

      La gauche EST en pratique conservatrice et hostile au progres, mais ce n’est pas grave. Dans la dialectique democratique il y de la place pour ceux qui veulent freiner les evolutions memes necessaires.


    • jujubinche (---.---.235.222) 11 avril 2007 15:30

      « tres peu sur la scolarisation normale des enfants handicapes »

      Ca, c’est casse gueule, parceque bon, c’est quand même une certaine S Royal qui a porté la première ce combat... enfin bref. ..


    • Fab (---.---.68.221) 11 avril 2007 15:51

      @Anthony Meilland

      Vous nous faîtes une liste des travers de la droite. Voyons voir pour la gauche... :

      - 30 septembre 1938 : Signature du traité de munich. Qui va permettre à l’allemagne nazillarde de se faire une santé et de conquérir l’Europe.
      - La guerre d’indochine de 1945 - 1954 (gouvernement de vincent Auriol)
      - Les accord de Blum-Byrnes le 28 Mai 1946. Peu connu, cet accord signé par Léon Blum a permis aux américains de diffuser « l’american way of life ». Leon Blum que les bobo vénèrent a permis aux USA de devenir le modèle à suivre !!
      - Le fait que le parti communiste Français est pendant des années refusé de reconnaitre les massacres perpétrés en URSS !! Je ne suis même pas sur qu’il le reconnaissent actuellement.

      Cette petite liste incomplete pour montrer qu’aucune idéologie n’est propre. De gauche comme de droite. De toute façon cette discussion est stérile : Quand on conduit il faut jeter un coup d’oeil dans le rétro de temps en temps. Mais il faut surtout regarder devant soi, la route et ses virages. A quoi sert une argumentation basée sur des faits qui ont au minimum 30 ans, la plupart des politiques de l’époque sont mort.


    • Vincent 11 avril 2007 17:51

      « Nicolas Sarkozy constitue-il une échappée providentielle ? Probablement pas, mais il induira à coup sur plus de mouvement que Ségolène Royal. Il causera très certainement un déséquilibre..... »

      Ca c’est sûr que s’il est élu il va provoquer du mouvement

      Aérien pour commencer.

      En suite ce sera sûrement un bon mouvement de la rue venu du fin fond de la france.

      La force tranquille il va la prendre en pleine tronche s’il est élu.

      Je ne sais pas si vos parents vous ont laissé défilé en 2002 durant l’entre deux tours. Mais cette fois-ci méfiez vous en cas d’élection de Sarko, vous ne serait plus dans le bon camps.

      Vous connaissez l’esprit français qui encense un jour et brûle le lendemain. Et bien là dans ce cas ce sera le 7 mai, ça tombe bien tout le monde va faire le pont.

      Préparez vos réserves de riz avant quand même on ne sait jamais, cela pourrait durer assez longtemps, juste le temps qu’il se casse.

      Tss. Tss.


    • Lob (---.---.162.82) 15 avril 2007 21:46

      Si je suis bien votre raisonnement, en tant que descendant de Français esclavagistes, colonialistes et collabos, je suis moi même esclavagiste colonialiste et collabo de la même manière que la droite est forcément réactionnaire car la droite de 1789 était royaliste ?


  • adryan (---.---.254.30) 11 avril 2007 13:59

    merci Zora, je suis du 18me, La Chapelle, apres avoir habité La Goutte d’OR, Vieux BoBo au chomage je partage ton point de vue.


    • Léon (---.---.86.91) 14 avril 2007 14:59

      Mais c’est le Granduignol sur ce fil !

      J’ai du mal à croire ce que j’y lis : se targuer de l’étiquette « bobos »... alors que les Intéressés -enfin ceux que je connais sur le troisième arrondissement de Paris depuis une douzaine d’années- sont bien les derniers à vouloir l’admettre.

      Pour ce commentaire et quant à l’auteur, j’ai plutôt le sentiment de contempler des « p’tits bourges », la droite sortie du caniveau, qui se flatte avec l’étiquette « bobos ».

      Allez !... bonne plus value sur le « presque » Loft.


  • Tomtom (---.---.42.44) 11 avril 2007 14:27

    A gauche de Ségolène Royal ? Sans vouloir manquer de respect aux idées de quiconque, cette gauche là est elle bien en adéquation avec notre monde ? Elle me parait trop soucieuse de satisfaire les intérêts immédiats des individus (Certes des plus démunis). Mais le rôle du politique est selon moi, tout en restant à l’écoute, de voir un peu plus loin que la majorité de ses électeurs, donc de savoir dire leur dire non ! Cette gauche en serait elle vraiment capable ?

    On me répondra que la droite vise à l’intérêt immédiat des plus riches. C’est également, selon moi, la vérité. Mais il se trouve que cet intérêt ci est plus profitable à la machine économique, donc profitable également à ceux qui possèdent moins.

    Je ne prone pas ici un libéralisme débridé. Je tente simplement d’établir que, si il doit exister un compromis entre le tout (L’économie) et les parties (Les individus), celui ci doit vraisemblablement privilégier l’économie qui a des répecutions directes sur le bien être de l’individu (L’inverse est probablement vrai, mais le rapport de cause à effet est moins évident).


    • tub (---.---.126.185) 11 avril 2007 14:58

      Bon, au moins vous êtes lucide : la droite répond aux intérêts particuliers des plus riches.

      Mais répondre d’abord aux intérêts des plus riches n’est pas forcément profitable à la machine économique, c’est pas si simple... De même que l’idée que quand les plus riches s’enrichissent ca rapporte forcement au reste de la société, là non plus, c’est plutot faux (c’est je crois la théorie dite du ruisselement que la pratique économique à démentie...)

      Une économie efficace, donc une forte création, de richesse est indispensable au bien être de la société, mais le pouvoir politique doit organiser la redistribution des richesses et veiller à l’intérêt général.

      Sinon, on peut avoir aussi des économies, efficaces ou non, qui ne bénéficient qu’a une minorité au détriment de la majorité. Quel est dans ce cas l’intérêt d’une economie forte si elle ne profite qu’a la minorité ?

      Un peu de lecture économique : les ouvrages de Joseph Stiglitz.


    • simplet simplet 11 avril 2007 15:01

      le principal problème de cette gauche la comme vous dite c’est qu’elle pose les questions des plus défavorisés, la majorité des gens peuplant cette planète... alors je pense qu’elle vit en adéquation avec CE monde oui, et sans doute bien plus que les dirigeants des grands partis de droite qui ne voient que le sommet de l’iceberg, c’est à dire la prospérité de l’économie... tous les gens qui galèrent dans la vie ; ils n’en ont rien à fouttre, comme vous qui est prêt à fermer un oeil sur la condition des plus modestes pour ouvrir la route en grand au capitalisme sauvage, au libéralisme...

      je pense que pour parler d’équilibre ou d’équité il faut d’abord comparer la valeur ajoutée de chacun dans le monde du travail, et vous pourrez alors m’expliquer comment beaucoup, qui ont un travail, payent leurs impôts, ont autant de mal à avoir une vie que l’on pourrait qualifier d’acceptable, de trouver qq part un épanouissement autre que la survie... une histoire de pyramide la derrière...

      mais je conçois bien que dans vos prépas et autres écoles d’ing on ne vous forme pas à l’entre-aide et à la compréhension mais à la culture de l’individualisme et du résultat...


    • RemiZ (---.---.178.10) 11 avril 2007 17:20

      Bien vu Tomtom. Ca fait 12 ans que les plus riches sont bien chouchoutes, et que les pauvres attendent toujours les retombees. Allez, encore 15 ans pour voir !!!


  • Tomtom (---.---.42.44) 11 avril 2007 14:42

    Anthony.

    Merci pour ces rappels historiques, je ne les ignorais pas (pour la plupart du moins), mais je faisais plus particulièrement au projet actuel de la gauche.

    Je ne nie pas l’impact qu’a eu la gauche en terme d’avancées sociales, mais les temps ont changé. Pourquoi ? Je pense qu’après toutes ces avancées, nous nous approchons du point d’équilibre entre le social et l’économie, c’est à dire au seuil critique ou les ajustements à faire d’un côté comme de l’autre pour maintenir une société dynamique sont infimes.

    La politique traditionelle de gauche fonçant tête baissée (à juste titre) vers les avancées sociales n’est donc peut être plus d’actualité. Il faut maintenant mener une politique plus délicate, et qui si elle peut paraitre conservatrice en préservant les intérêts des plus forts, ne s’en veut pas moins progressiste car elle s’inscrit dans une dynamique très forte.

    Dynamique technologique pour préserver l’environnement, dynamique économique pour assurer le meilleur niveau de vie au plus grand nombre.

    Cette vision idylique doit bien sur être tempérée par la continuité des progrès sociaux dans certains domaines, le terme de Social Economy de François Bayrou n’était pas si mal choisi. Même si pour une campagne, il faut plus que des mots.

    Une dernière image, physique cette fois. Imaginez une balle en équilibre sur un sommet. L’équilibre parfait n’est a priori jamais atteint, et il faut pousser alternativement d’un côté (le social) et de l’autre (l’économie) pour que la balle ne se casse pas la gueule. De mon point de vue, la pente est un peu plus raide du côté de l’économie et il faut donc pousser un peu plus fort à ce niveau là !


    • simplet simplet 11 avril 2007 15:03

      je pense que d’aller jouer à la baballe par ce beau temps est une bonne idée...

      entre 2 chocos BN, hop une chtite partie de foot nan ???


    • tub (---.---.126.185) 11 avril 2007 15:09

      La droite n’a pas le monopole de l’efficacité économique, au contraire :

      http://www.alternatives-economiques.fr/site/257_004_bilan_chirac.html

      Je vous renvois aussi aux chiffres d’eurostat :

      http://epp.eurostat.ec.europa.eu/portal/page?_pageid=1090,30070682,1090_33076576&_dad=portal&_schema=PORTAL

      sur la dette par exemple, ou la croissance du PIB (au dessus de la moyenne de la zone Euro avec la gauche de Jopsin, quand la droite maintient la croissance au dessous de celle de la zone euro) qui démontrent que le gouvernement de Jospin avait bien des défauts mais au moins faisait preuve d’une certaine efficacité economique, ce que la droite n’a pas su montrer.

      Une gauche responsable saura bien mieux assurer à la France la réussite économique qui lui permettra d’aller mieux, sans pour autant ne privilégier que les intérêts des plus riches, au détriment de l’intérêt général.

      Je note aussi que la politique de droite est rarement délicate ;)


  • at97434 (---.---.195.191) 11 avril 2007 15:07

    A vous lire, je me demande ce qu’est un BOBO, sauf que vous vous vous dites de droite, mais venez profiter des activités sociales d’un département de Gauche et sans doute d’une Mairie de gauche.

    Vous avez tout compris ; BOBO = Egoïste.


    • Zora la Rousse Zora la Rousse 11 avril 2007 16:47

      Je profite des activités de la ville : heureusement encore, je fais partie des rares personnes à en payer des impôts sur cette ville !

      En revanche, les nombreux Parisiens qui viennent profiter de la patinoire, de la pisicine, ou encore des spectacles de Mains D’Oeuvres, le tout ultra subventionné avec mes impôts, tout en répétant, jamais je ne pourrai vivre là. Ces Parisiens qui se font un safari aventure en traversant le périph’, et en priat pour leurs voitures et leurs affaires aux vestiaires, vous en pensez quoi ?


    • Jojo2 (---.---.33.51) 11 avril 2007 17:18

      Ah j’ai compris. Madame vote Sarko parce que Madame n’est pas partageuse...

      Ca vole haut...


    • Zora la Rousse Zora la Rousse 11 avril 2007 17:43

      Non, vous avez mal compris.

      Je suis très contente de payer des impôts et je trouve normal de contribuer à la redistribution. J’aimerai simplement qu’on soit plus à en payer et pour ça il faudrait que les revenus du travail soient supérieurs à ceux de l’assistance.

      A saint-Ouen, il y une part importante de la population qui ne paye pas de loyer dans les logements sociaux de la ville, pas de cantine, pas d’activités extras-scolaires, au final un pouvoir d’achat cumulé égal ou supéreur au pouvoir d’achat des familles qui, elles ne vivent pas des revenus de l’assistance et ne bénéficient d’aucune réduction ou gratuité liées au quotients familiaux.

      De nombreuses mamans m’ont fait part de ces difficultés et de cette forme d’injustice, et ce quelles soient leurs origines sociales et ethniques.


    • Jojo2 (---.---.33.51) 11 avril 2007 18:16

      Désolé mais votre post ne parlait pas de ça du tout. Il parlait des nantis Parisiens qui viennent pomper l’air aux Audoniens. Je cite :

      « En revanche, les nombreux Parisiens qui viennent profiter de la patinoire, de la pisicine, ou encore des spectacles de Mains D’Oeuvres, le tout ultra subventionné avec mes impôts, tout en répétant, jamais je ne pourrai vivre là. »

      Il ne faut pas changer de train en marche. Sarko a en vous une digne représentante.


    • at97434 (---.---.172.158) 12 avril 2007 06:58

      A vous lire : « De nombreuses mamans m’ont fait part de ces difficultés et de cette forme d’injustice, et ce quelles soient leurs origines sociales et ethniques. » je retrouve le même sempiternel discours sur les assistés plus riche que les travailleurs...... Je m’étonne donc que vous votiez SARKO, qui, je crois m’en souvenir, est au gouvernement depuis 5 ans. Ne serait pas l’évidente preuve de son manque de volonté pour une plus grande JUSTICE. Quand vous dites il faudrait que les revenus du travail soient supérieurs à ceux de l’assistance vous posez une question ambigue. Souhaitez diminuer les « revenus » de l’assistance et augmenter ceux du travail ? Votre favori ne dit rien, sauf à faire croire qu’il y a assez de travail (dans ce cas, pourquoi tant d’assistance ?) pour gagner plus. ALORS ?


  • patricio (---.---.134.126) 11 avril 2007 15:14

    Ben si les blogeurs représentaient la France profonde Nicolas Sarkozy ne serait pas si haut dans les sondages. Je ne suis pas un bobo mais je me réjouirais qu’il devienne président de la République !


  • Icks PEY (---.---.232.221) 11 avril 2007 15:30

    Félicitations, Zorra, pour votre article amusant et engagé.

    Qu’il est étrange de lire ces insultes dans tous ces commentaires ! Ainsi donc il y aurait une couleur politique noble et recommandable et une autre qui serait sale et honteuse ?

    Dire que tout ces petits commentateurs se disent démocrates ... il est beau le respect de l’adversaire !

    Faut dire qu’AgoraViox ne fait pas semblant dans l’intox anti-Sarko : les articles d’insultent pullulent et les commentaires insultants également.

    C’est simple, cela frise l’acharnement.

    Le journalisme citoyen est devenu le squat de quelques excités. Et je me prépare d’ores et déjà à un second tour glauque et honteux : à quel déversements supplémentaires de haine va-t-on assister ?

    Bravo et félicitations, Zorra, c’est sans doute grâce à des personnes investies comme vous dans les réseaux et associations que le tout est encore possible.

    Bien cordialement

    Icks PEY


    • jujubinche (---.---.235.222) 11 avril 2007 15:39

      Franchement, c’est un tract mal déguisé, et pour tout dire, un peu grotesque. On y décèle toutefois une bonne plume, mais cet éloge d’une cité dirigée, justement, par des socio-communistes prépare mal cette conclusion grossière.

      Que cela vous flatte, c’est une chose, que l’article soit bon, c’en est une autre smiley. Quand à la tirade sur la « démocratie », de la part d’un défenseur de l’état UMP, cela ne peut que préter à sourire.


    • Icks PEY (---.---.232.221) 11 avril 2007 16:29

      « Quand à la tirade sur la »démocratie« , de la part d’un défenseur de l’état UMP, cela ne peut que préter à sourire. »

      J’en fais de même à la lecture de votre remarque, puisqu’elle confirme mon propos. C’est amusant comme de tout temps la gauche s’est convaincue d’avoir le monopole des bons sentiments, des vertus et de l’esprit d’ouverture !

      Faudrait- peut-être sortir de votre monde d’Alice, non ? Il n’y a pas d’un côté les bons, de l’autre les méchants, d’un côté les bourreaux, de l’autre les victimes. Non tous les patrons ne sont pas voyous et tous les membres UMP n’ont pas des cornes rouges sur la tête, des incisives acérées et une main cachant un pognard dans le dos.

      Et en face, il y aurait forcément des bonnes âmes, roulant en vélo pour être écolo, donnant leur obole aux SDF et payant plein d’impôts pour avoir bonne conscience.

      Vous ne craignez pas d’être un peu à côté de la réalité ?

      Icks PEY


    • tub (---.---.126.185) 11 avril 2007 16:57

      « Et en face, il y aurait forcément des bonnes âmes, roulant en vélo pour être écolo, donnant leur obole aux SDF et payant plein d’impôts pour avoir bonne conscience. »

      Rangez un peu vos caricatures. Jujubinche n’a pas parler des patrons ou quoi que ce soit d’autre. De plus il est indéniable que la pratique du pouvoir par la droite ces 5 dernieres années ont affaiblis le débat parlementaire, et notre démocratie en général.

      Et puis l’obole pour les SDF, en plus, c’est une truc de droite catho ;)


    • pinpin (---.---.49.145) 11 avril 2007 17:39

      Bayrou n’est pas de gauche, et pourtant AgoraVox est clairement Bayrouiste.

      Mais Sarko soulève une réelle controverse, par tous ces excès, et par ses mesures incroyables. Il aura tendance à soulever la désapprobation chez les modérés en effet.

      Et cet article n’a aucune logique entre la vie de Super Rousse et son choix de voter Sarko. Sarko il aime bien les directeurs des media et des grandes entreprises, et son règne verra l’épanouissement de ses confrères. Sur qu’il y aura moins de chomage avec lui, mais la proportion de travailleurs pauvres, comme aux Etats-Unis , va croitre dans les mêmes proportions.

      Il n’es t pas plus dangeureux qu’un Bush (si, un peu quand même, il est encore plus malin)


  • Tomtom (---.---.42.44) 11 avril 2007 15:43

    Je passe, Simplet, sur l’attaque personnelle sur ma formation. Je ne vois pas trop en quoi elle me rendrait moins humain ou solidaire qu’un autre. As tu été formé à acquérir une telle grandeur d’esprit ?

    Ok pour dire que les gens démunis représentent la majorité de la planète. Malheureusement à l’échelle planétaire, le problème me parait extrêmement complexe, bien au delà de ma compréhension. Ceci dit je ne suis pas sur que ni la gauche ni la droite n’aient de solutions aux problèmes à cette échelle, ni même qu’ils en cherchent !

    En fait j’ai une question à te poser.

    Penses tu réellement qu’il existe un système permette à chacun d’atteindre un niveau de vie satisfaisant ?

    Personellement, ce n’est pas mon cas. Pour des raisons que nous ne maitrisons pas (Problèmes personnels, professionels), beaucoup de gens, y compris des ingénieurs que tu sembles tant détester, peuvent se retrouver éjectés du système et se retrouver à vivre dans des conditions de vie déplorables. Malheureusement, la société ne peut pas sauver tout le monde, sans risquer de tomber dans un assistanat qui la saperait au plus profond.

    Tu appeleras ça indifférence, j’appelle ça pragmatisme. Doit on pour autant voler vers la réussite économique sans se soucier de ceux laissés derrière ? Bien sur que non. La réussite d’une politique doit selon moi s’évaluer au nombres de gens qu’elle parvient à hisser jusqu’à un niveau de vie permettant leur accomplissement personnel.

    Peut être qu’au fond tu as raison, que je suis trop conditionné au point de pouvoir accepter que tout le monde ne soit pas sauvé. Mais au risque de te décevoir, je ne vois pas mon devoir comme la recherche du profit pour les plus riches, mais la recherche du bien être pour le plus grand nombre.

    Bien sur, si tu as un système plus performant à m’exposer en détail, je serai très curieux de m’y intéresser.


    • simplet simplet 11 avril 2007 16:10

      le problème c’est qu’il ne faut pas forcemment passer sur cette petite pique ( qui ne te colle peut être pas à toi spécialement mais à un grand nombre de tes congenères que je cottoie toute la journée dans ma petite entreprise.. )

      ce problème c’est simplement l’abscence de jugement critique sur un pack complet lié au bienfait du capitalisme... certains voyaient même un bienfait dans la délocalisation d’une partie des sites de production car celà ouvrait une possibilité de reconversion pour des employés d’industrie aigris par leur job.. pour eux tout le monde peut retomber sur ces pattes... pour ma part j’imagine que peu d’entre celà ( sans diplome sans qualification et avec de longues années sur le même site de production... ) aient une chance de trouver quoi que ce soit de meilleur, ou pour certains de trouver quoi que ce soit...

      cette logique ( d’ingé de base.... ) de pouvoir toujours retomber sur ces pattes, de nouvel impulsion, d’imaginer la France d’après cache simplement une envie de faire réussir uniquement son entreprise au détriment de la plupart de ses employés...

      vous voulez que je vous donne un tuyau sur un système qui pourrait remettre à niveau la balance entre la grande majorité des pauvres et la petite exception des riches qui se partagent une grande part des richesses du monde ???

      la réponse se trouve dans la question... il suffit de la relire...

      l’argent qui circule dans le monde entier pourrait sans doute permettre de subvenir à la très grande majorité des habitants de cette planète, mais le reversement des bénéfices n’est égalitaire en rien... je n’ai pas la présomption de supprimer la misère sur la planète, car cette terre se nourrit des inégalités créées par l’argent et l’industrialisation sauvage...

      la question est : ou allons nous de la sorte ? est ce que le dévellopement massif de l’industrie, l’apauvrissement de plus en plus de gens et le fait de baffouer n’importe quel protocole écologique peut mener à une pérénité de cette planète et du système que vous défendez...

      je ne demande pas la tête des patrons sur des piques, mais simplement qu’il y est un retour plus correct du bénéfice des entreprises aux salariés qui se tuent à la tache pour eux...

      il n’y a pas de mal nécessaire en économie, il n’y a que des gens qui ne veulent plus revenir sur leur acquis, et je ne parle pas de fonctionnaires comme tous les discours redondants que l’on retrouve sur AV, mais des patrons et actionnaires qui s’engraissent honteusement sur le dos des ploucs qui triment pour eux...

      le CAC40 est un crime contre l’humanité !


    • tub (---.---.126.185) 11 avril 2007 16:36

      « ...je ne vois pas mon devoir comme la recherche du profit pour les plus riches, mais la recherche du bien être pour le plus grand nombre. »

      Oh, mais alors, quelle belle profession de foi de gauche que voila !!

      Ok, donc selon la politique que tu appelles de tes voeux, et apres un examen critique de la politique de la droite, et celle de la gauche, pour qui votes tu ? et surtout pourquoi ? (Parce que le bilan de la droite et le projet de Sarkozy ne vont pas vraiment dans le sens de la politique que tu semble souhaiter...)


  • pixel (---.---.37.124) 11 avril 2007 16:51

    L’auteur oublie de préciser qu’elle à acheté son loft à bon prix car St Ouen est la seule municipalité de France à contrôler le prix de l’immobilier.Elle espère que la municipalité changera de couleur car dans ce cas elle fera une très belle plus value.Elle à acheté à prix de gauche mais espère revendre au prix UMP.


Réagir