mardi 11 juin 2013 - par Fab81

Clément Meric : ce dont on est sûr... et le reste !

Entre Clément Méric et celui qui l'a tué, j'ai choisi mon camp. Certains raisonnent différemment. Je voudrais simplement leur rappeler quelques faits... Un homme est mort, et cela nous invite à la décence.

Certains prétendent renvoyer dos à dos celui qui a tué, et celui qui est mort, le fascisme et l'anti-fascisme, la haine et l'utopie. Jamais je ne les suivrais sur ce terrain. Avec des milliers d'autres citoyens, j'ai rendu hommage à une victime de la violence et de la bêtise. Pas à un groupe politique quel qu'il soit, ni à ses objectifs ou à ses méthodes.

Je ne prétends donc pas dans cette affaire à une quelconque objectivité. Ceux qui le font vous mentent ou se mentent. Qu'il me soit permis cependant de rappeler quelques faits essentiels. Ils sont connus, portés sur la place publique. Mais le déchainement des passions destructrices les a quelque peu occultés...

Nous sommes sûrs qu'un homme est mort, violemment, tragiquement.

Nous sommes sûrs que ce n'est pas un accident. Clément Méric est bien mort des suites des coups qu'il a reçus, qui lui ont été portés volontairement.

Nous sommes sûrs qu'aucune provocation verbale ne justifie qu'on frappe un homme à mort.

Nous sommes sûrs qu'un poing américain est une arme dangereuse.

Nous sommes sûrs que celui qui s'en sert, sauf à être idiot, ne peut ignorer qu'il peut tuer.

Bien sûr, il y a encore dans cette affaire beaucoup d'incertitudes. Ce dont nous ne sommes pas sûrs.

Nous ne sommes pas sûrs que celui qui a tué avait l'intention de le faire. Le procureur le pense, et j'ai tendance à le croire. Le juge d'iunstruction.

Nous ne sommes pas sûrs que le témoignage de ce vigile dont on a tant fait de cas soit vraiment fiable.

Nous ne sommes pas sûrs de la façon dont se sont exactement déroulés les faits.

Mais, je suis, moi, en tout cas, sûr qu'un aucune passion politique ne justifie qu'on porte atteinte à la vie humaine. La mort de Clément Méric nous invite tous à la décence.



182 réactions


    • Fab81 11 juin 2013 09:48

      Voici la définition d’un accident . Le décès d’une personne violemment frappée, probablement à l’aide d’une arme ne saurait raisonnablement être considéré comme un « évènement fortuit » . Il est la conséquence, peut-être pas automatique mais tout au moins logique.


    • Fab81 11 juin 2013 10:21

      Je ne sais pas si j’invente moi même mon droit, mais vous, vous me semblez bien pressé de tirer des conclusions définitives (pour dédouaner celui a tué ?) alors même qu’on n’est qu’au tout début d’un processus judiciaire qui risque de durer longtemps...


    • ffi ffi 11 juin 2013 11:12

      Les anti-fas s’auto-proclament justiciers et flics.
      Ils enquêtent, filment, identifient, puis préméditent des actions punitives !
       
      C’est loin d’être des comportements tout-à-fait normaux.


    • kergen 11 juin 2013 11:46

      @FFI

      Ho, le milicien de chiotte, évite de salir le sigle « ffi »


    • ffi ffi 11 juin 2013 12:04

      C’est le premier qui dit qui l’est.
      Je ne vis pas dans ton monde manichéen, désolé.


    • MARMOR 11 juin 2013 14:35

      Hier, rosemar estimait que le foulard sur le visage de Meric dans une manifestation, servait à se proteger des gaz lacrymo, au vu de cette photo, il faut croire que la capuche aussi sert à se proteger des gaz !!


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 juin 2013 02:11

      A tous mes camarades de gauche. 


       Dos a dos me semble ici un arrangement correct . Meric etait membre actif d’une bande prêchant la violence et il est mort dans une rixe initiée par son groupe alors qu’ils cherchaient un affrontement.. Je crois que la Gauche se discrédite en biaisant les faits pour en faire un Horst Wessel local qui prendrait place au martyrologe à côté de Jaures.

       Pierre JC Allard

    • Fab81 11 juin 2013 10:28

      « Nous sommes sûrs qu’aucune provocation verbale ne justifie qu’on frappe un homme à mort. »

      Vous n’êtes pas d’accord, visiblement... Je laisse nos lecteurs imaginer ce que deviendrait une société où on peut impunément porter des coups mortels sous prétexte qu’on a vaguement été agressé verbalement...


    • ffi ffi 11 juin 2013 14:07

      « Se permettre » des mots ou « se permettre » des coups,
      ce n’est pas fondamentalement différent,
      c’est « se permettre » l’inéquité envers autrui.


    • Dany romantique 11 juin 2013 18:55

      Je vous félicite Fab pour votre article, bien mal récompensé... Je pense que le forum d’agora est envahi par des activistes de l’extrême droite radicale en soutien aux skinheads. C’est un champ de liberté d’expression propre à la philosophie d’Agora, qu’y faire, c’est un choix. Il faut l’accepter mais cet espace n’est en rien significatif du poids réel de l’opinion. Ils sont bien moins de 1 % de la population. Ils sont à la remorque des cortèges FN avec lequel ils ne sont pas d’accord ; ayant été rejetés par MLP dans son casting new look.

      Alors des taux de désapprobation de 60 % -sur agora- lorsque un auteur dénonce les méthodes d’une horde programmée à la haine, cela ne représente en rien l’opinion française générale. Ils ont envahis les réseaux sociaux ce qui leur donne par le Net une caisse de résonance nouvelle surmultipliée. Une exposition malsaine certes car c’est une minorité agissante. Rien ne sert de s’entêter à leur répondre à mon avis. Cela ne fait que leur donner de l’importance. Par ailleurs (cela n’engage que moi) c’est aussi la contre-partie de la démocratie des idées. En choisissant la liberté d’expression on doit gérer les opposants, sans se défiler derrière des lois liberticides qui interdisent de parler de ceci ou de cela, comme cela a été tenté sur l’antisémitisme, le révisionnisme, etc...La démocratie et l’histoire doivent pouvoir supporter les opinions différentes. Dans le cas contraire on poussera à la haine par privation de liberté de parole. C’est complexe bien entendu mais il ne faut pas s’ériger en Etat policier, tant que la violence n’est pas utilisée en méthode d’action bien entendu. Ce qui était le cas avec Clément Méric.   

    • loxias loxias 12 juin 2013 04:54

      Pensez ce que vous voulez, mais par pitié arrêtez avec votre psychologie de caniveau à deux balles smiley


    • Dany romantique 12 juin 2013 15:46

      Je m’adressais à l’auteur que je félicitais. Qui se croit donc autorisé à m’apostropher sans intelligence et avec cette indélicatesse de bouzeux ? Si j’ai bien saisi je peux penser ce que je veux mais ne pas le dire, c’est cela ? quel est le « roquet » qui sera de taille à me la faire fermer ? 

      Je persiste et je signe. 

    • jocelyne 14 juin 2013 17:57

      Dany, loxias s’adresse à fixi


    • loxias loxias 18 juin 2013 01:54

      C’etait à Durae que je m’adressais smiley


  • leguminator 11 juin 2013 09:24

    Comment oser juxtaposer la phrase « Nous ne sommes pas sûrs de la façon dont se sont exactement déroulés les faits » et la suggestion - car vous ne l’écrivez même pas - de l’utilisation d’un poing américain ?

    Le procédé est aussi honteux que la récupération qui est faite de ce décès.


    • bnosec bnosec 11 juin 2013 12:29

      Exact.
      Quand on dit « Nous sommes sûrs qu’un poing américain est une arme dangereuse. », on peut tout aussi bien dire « Nous sommes sûrs qu’un fusil d’assaut est une arme dangereuse. »
      On peut le dire, en effet...


  • Alpo47 Alpo47 11 juin 2013 09:37

    Un jeune homme est mort, c’est un vrai gachis, cela c’est exact et tout le monde en conviendra.

    Par contre pour la suite, et parce que votre vison est troublée par votre analyse personnelle, je trouve que vous embrouillez encore plus les choses et les faits.
    Vous dites :
    - « Nous sommes sur que ce n’est pas un accident...clement est mort des suites des coups... » , il semble qu’il soit mort en heurtant le sol ou le trottoir (?).
    - « Nous sommes sur qu’un poing américain ... », ici , en en parlant, vous supposez qu’un poing américain a été utilisé. Si mes informations sont à jour, cela ne semble pas prouvé.
    - « Nous ne sommes pas sur que le témoignage de ce vigile... », ici vous mettez en doute un témoin des faits, alors que vous, vous n’y étiez pas. Pour introduire le doute envers ce qui dérange votre opinion ?
    Et vous continuez avec :
    - « Nous ne sommes pas surs de la façon dont se sont déroulé les faits ... ». Miais, alors, pourquoi multiplier les hypothèses hasardeuses ? Pourquoi ce texte ?
    Enfin : « ...Mais, je suis, moi, en tout cas, sûr qu’un aucune passion politique ne justifie qu’on porte atteinte à la vie humaine... ». Cela se discute. La guerre est elle parfois « bonne » ou non ?
    Nous ne sommes pas dans une société idéale, et le « bon » doit parfois s’opposer au « méchant ».

    Contradictions, donc ...

    Dans notre pays, les extrêmes ont quelque chose à dire, que l’on le partage ou pas, et qui contrarie l’opinion dominante, celle exprimée par l’UMPS. Les deux s’opposent au système en place, encore qu’historiquement l’extrême droite à toujours servi les intérêts du patronat. Relégués dans un coin et marginalisés par le Système en place, ils n’ont que le choix de rester entre eux et de multiplier les « coups médiatiques », trop souvent violents. Là commence la vraie responsabilité.

    Une chose les différencie également, et elle n’est pas anecdotique pour le cas qui nous concerne : Généralement les gens d’extrème droite violente sont bodybuildés et plutôt très costauds ,alors que les gens d’extrême gauche sont plutôt malingres, sinon chétifs. Il me semble qu’on peut en faire le constat(?) Un affrontement ne peut qu’être très préjudiciable pour les deuxièmes . Je suis d’accord, dans un monde idéal, il ne devrait pas y avoir d’affrontement physique.

    Maintenant, et en dehors de ce drame, je pense également que si les différentes tendances ou idées étaient représentées au parlement et pouvaient s’exprimer, une vraie représentation proportionnelle, elles abandonneraient la rue pour aborder le débat des idées et projets de société. Car on ne combat pas des idées avec un manche de pioche, mais en opposant d’autres idées. En définissant clairement un projet de société, non en s’opposant à un autre.

    Ces extrémistes renforcent de fait le Système en place en provoquant plus de contrôle, de répression, de marginalisation de leurs « idées » ... Ne reste que l’UMPS de « fréquentable ».


    • Fab81 11 juin 2013 10:14

      @Alpo 47

      1/ Il est maintenant avéré que Clément est mort des suites des coups reçus et non pas suite à sa chute. Même Le Figaro le dit !

      2/ Pour être précis et rigoureux, s’il n’y a pas de certitude absolue, il y a de très forte présomptions qu’un poing américain a été utilisé.

      3/ Ce qui me gène c’est qu’il s’agit d’UN témoin, et d’un seul. En l’absence de confirmation de sources objectives n’ayant rien à voir ni avec lui, ni avec les parties impliquées, on ne peut qu’avoir des doutes.

      4/ J’ai bien distingué les « hypothèses hasardeuses » comme vous dites, des faits avérés.

      Par ailleurs, je ne crois malheureusement pas que la représentation proportionnelle change quoi que ce soit au problème de l’activisme de certains groupes extrémistes. Le plus souvent, ils ne s’inscrivent pas dans le jeu de la démocratie représentative. Et quand bien même, ils sont de toute façon ultra-minoritaire. Ils ne décrocheraient aucun élu, même avec un système ultra-proportionnel à l’israélienne. Est-ce que, par ailleurs, une plus forte représentation du FN à l’assemble changerait quoi que ce soit ? Honnêtement, je ne sais pas. Mais j’en doute fortement.

      Nous avons beau ne pas être d’accord, je salue cependant la modération de vos propos.


  • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2013 09:38

    ce qui est sur , c’est que sa stupidité est à l’origine de son décès , car attaquer avec ses petits copains antifas la manif pour tous et s’en prendre à des skinheads ce n’est pas du tout la même chose !

    la récupération de ce baston qui a mal tourné par la gauche , l’extrême gauche , les syndicats , les journalistes est à gerber !
    vient de démarer le procès des petites frappes qui ont attaqué un train de banlieue en frappant violemment au visage les passagers pour les voler , et qui auraient pu avoir les m^mes conséquences tragiques . a t on vu une quelconque manif de la gauche bienpensante à cette occosion ? a t on parlé de dissolution des bandes «  ethniques » ?


  • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 11 juin 2013 09:43

    finalement, lorsque l’on retire tout le pathos déversé par les bonnes âmes et la récupération honteuse de la gauche, il ne reste qu’un banal fait divers déjà supplanté par d’autres faits divers tout aussi tragiques et injustes.

    Ce sont les gens comme vous qui voudraient que ce drame devienne un motif politique d’exclusion d’une partie de la population qui ne pense pas comme certains voudraient.


  • gaijin gaijin 11 juin 2013 10:01

    la décence ?
    c’est une denrée hors de prix a notre époque de dictature de l’émotion et d’ immédiateté de la réaction.
    pour faire le buzz il faut de la tripe ou du nibard, de la petite fille mourante ......
    que ça saigne bordel ! 
    donc la décence ? c’est un peu comme la vérité en politique ou le monstre du loch ness :
    il y en a plus qui en ont entendu parler que ceux qui en ont vu


    • wesson wesson 11 juin 2013 15:28

      sans déconner !


      vous retournez le net à la fourche depuis 1 semaine pour nous trouver que ça ???

      une photo de Méric ou il n’est pas sur la photo, une photo d’un mec tatoué avec poing américain et chevalière supposé antifa parce que c’est marqué sur son tee-shirt (au fait, le tee-shirt fait référence au antifa motorcycle club, qui est un groupe anar athénien qui combat aube dorée, le mouvement néo-nazi, et qui n’as d’ailleurs pas du tout ce logo)

      et le ponpon, « Vigilance Vegan Antifasciste » bouuuh qu’ils sont dangereux .... pour rappel quand même le véganisme est ce mouvement écolo qui refuse l’exploitation animale. Assurément des excités à poing Américain ...

      et la chevalière, forcément énorme, mais tellement énorme que personne la voit « ouais elle était plus évidente sur la vidéo ... » quelle vidéo ? « elle a été supprimée parce que gnagnagna mais c’est sûr elle y était tu peux faire confiance... » ben voyons !!!

      vous avez vraiment rien quoi ...

    • wesson wesson 11 juin 2013 22:55

      Famine, est-ce que au moins vous vous rendez compte à quel point vous êtes pathétiques avec vos images bidons et votre prétendu « traque »



      Mais laissez-moi vous expliquer la réalité : le groupe « section défense animale » est un attrape couillon, un pot à miel à militant destiné à attraper .... les écolos véganistes comme on le voit très bien sur cette photo de leur seule activité, une manifestation qu’ils ont faite fin novembre . A la base donc, il s’agit d’un piège, et je ne serai pas du tout étonné que se soit bien le groupe antifa de Meric qui était déjà ciblé. Quelques étudiants militant de gauche ont dû s’y faire attraper. Suite à cela ils ont cherché à savoir qui essayaient de leur faire aux pattes, d’ou l’ouverture d’un blog quelque jours après reprenant des photos publiés sur le site attrape couillon et demandant qui étaient ces zozos là. Et depuis décembre ... rien, autant dire qu’ils étaient passé à autre chose.

      Bref, à bien creuser cette pîste là, on pourrait même y découvrir que les JNR cherchaient bien à se faire les antifa dans lesquels Meric évoluait, à l’aide d’un faux site prétendant défendre les animaux. Et ça, je le trouve très plausible, c’est bien dans les sales manières des gens que vous défendez.


      ensuite, désolé de vous le répéter, vos images de chevalière sont totalement pathétiques. Elle n’apparaît en tout et pour tout que sur une seule photo, et ressemble en fait à plus à une bague qu’autre chose : impossible de distinguer si il y a un châton. Une bague portée à l’index droit a pour signification pour une personnes timides de signaler qu’il as la capacité de prendre des décisions, que l’on peut être chef en portant une bague sur l’index, comme Cesar, Richelieu, etc... un truc d’étudiant qui termine son adolescence quoi... 

      Plus vous mettez d’éléments, plus il apparaît de mon point de vue que Clément Meric a été victime d’une traquenard ourdi de longue date, et que indéniablement activiste, ce n’était pas un garçon violent.

    • ffi ffi 11 juin 2013 23:19

      Wesson,
      Une spéculation ne peut servir à contredire des faits.
      Tu es bien prompt à prêter des arrières-pensées à autrui.
      Peut-être es-tu télépathe ?
       
      Manifestement, la bande de Méric cherchait depuis 7 mois à identifier ces personnes,
      c’est daté par le site internet au 1er septembre 2012
      Ceci n’est pas de la spéculation, c’est un fait.
       
      Donc il est difficile de tenir que la rencontre fut fortuite comme il fut dit dans les médias,
      puisque elle était manifestement désirée par la bande de Méric.
       
      Si je devais spéculer, ce serait sur ceci : peut-être y a-t-il eu en fait plusieurs rencontres, disons une sorte de harcèlement. La tension serait alors montée progressivement jusqu’à ce que le drame ait lieu.


    • wesson wesson 11 juin 2013 23:37

      « Manifestement, la bande de Méric cherchait depuis 7 mois à identifier ces personnes, 
      c’est daté par le site internet au 1er septembre 2012
       »


      clic ... 


      pathétique !

    • ffi ffi 12 juin 2013 02:12

      Ca fait 6 mois et quelques, j’ai écrit septembre au lieu de décembre, désolé.
       
      D’autre part, il semblerait que Méric soit impliqué dans un lynchage au bar « la cantada » de Paris, fin janvier 2013 où un chanteur aurait été assommé à coup de batte de base-ball sur le crâne. Méric aurait dirigé l’assaut.


    • wesson wesson 12 juin 2013 06:38

      «  il semblerait que Méric soit impliqué dans un lynchage au bar « la cantada » de Paris, fin janvier 2013 où un chanteur aurait été assommé à coup de batte de base-ball sur le crâne. Méric aurait dirigé l’assaut. »


      oui oui. Et d’ailleurs, la question reste posée : Que faisait Clément Méric ce 11 Septembre 2001 ? Alors qu’à l’âge de 6 ans il subtilisa à son papa son téléphone portable pour se mettre en contact avec un certain « Oussama » ...

      vraiment vous n’avez honte de rien. Est-ce que vous savez que ce que vous écrivez est clairement constitutif d’une diffamation. Et pris dans vos propres mensonges, vous ne reculerez devant aucune bassesse et inventez encore d’autres mensonges pour faire oublier les précédent. 

      Si vous êtes un supporter de M. Asselineau comme vous semblez être, plus que n’importe quoi d’autre votre comportement clarifie très bien ou vous vous situez réellement.


  • Ruut Ruut 11 juin 2013 10:11

    La bagarre finis toujours par des larmes.



  • Fab81 11 juin 2013 10:41

    Au 9eme paragraphe, il faut lire : " Nous ne sommes pas sûrs que celui qui a tué avait l’intention de le faire. Le procureur le pense, et j’ai tendance à le croire. Le juge d’instruction ne semble pas partager cette interprétation, compte-tenu de la qualification retenue.
    Les lecteurs, lepénistes ou pas, sont j’imagine assez intelligents pour avoir complété d’eux-même ! smiley Désolé pour cette coupe malencontreuse !


    • ffi ffi 11 juin 2013 12:59

      Le procureur n’a pas tous les éléments de l’enquête.
      Il ouvre une information judiciaire, ce qui désigne un juge d’instruction pour enquêter.
       
      C’est le juge d’instruction qui réunit les informations sur les faits, dépêchent des investigations pour faire des vérifications. C’est sur la base des élément recueillis qu’il qualifie les faits.
       
      Donc le mieux placé, c’est évidemment le juge d’instruction.


    • ffi ffi 11 juin 2013 13:21

      Désolé, ça toujours été mon défaut de vouloir paraître intelligent.


    • Fab81 11 juin 2013 14:35

      Puisque vous êtes si intelligent, vous n’êtes pas sans savoir qu’à ce stade, la qualification pénale peut toujours évoluer ! smiley


    • ffi ffi 11 juin 2013 14:51

      En effet, je le crois.
       
      Quoiqu’il en soit à l’avenir, tant qu’elle n’évolue pas,
      le juge sera qualifié de nazi par certains,
      je le sens gros comme le nez au milieu de la figure.


  • Cocasse Cocasse 11 juin 2013 11:03

    La racaille tue, tous les jours, en quantité. Ni par accident, ni des gens qui l’ont provoqué.

    Mais vous n’en avez rien à foutre, là vous ne montez pas au créneau, c’est « normal », vous ne connaissez pas même un nom des victimes, pas même les conditions horribles des crimes.

    Vous êtes d’une indescence crasse.


    • Fab81 11 juin 2013 11:13

      Fameuse racaille que celle qui porte des coups mortels en réponse à une provocation verbale ! Mais celle-là, curieusement, ne semble pas vous déranger...


    • ffi ffi 11 juin 2013 11:30

      Au moins, dans le temps, suite à l’insulte, les gens se défiaient en duel.
       
      C’était beaucoup plus honorable et distingué.


    • ffi ffi 11 juin 2013 11:56

      Je ne suis pas coutumier de l’insulte à autrui.


    • kergen 11 juin 2013 17:04

      @MILICIEN se faisant appeler « FFI ».

      Votre existence même, aussi minable et lamentable soit-elle, est une insulte à autrui. Vous puez.


    • ffi ffi 11 juin 2013 17:20

      Tu mens !
      Le réseau ne transporte pas les odeurs...

      C’est pas de ma faute si tu ne sais pas t’empêcher de te gratter l’anus avant de te curer le nez.


  • Mr Dupont 11 juin 2013 11:13

    L’auteur

    « Nous sommes surs qu’un poing américain est une arme dangereuse »

    Moi je suis sur qu’une kalachnikov est une arme dangereuse

    Jusqu’à plus d’informations il n’y avait ni l’un ni l’autre sur les lieux de l’altercation

    Les coups portés avec un poing américain laissent des traces que le plus nul des médecins légistes sait reconnaitre

    Si aucun rapport allant dans ce sens n’est apparut dans les médias surchauffés en plus qu’être aux ordres ; c’est que l’on peut raisonnablement penser qu’il n’en a pas été fait usage autrement il y a longtemps que les dits-médias l’auraient rapporté

    Ce qui fait que votre article est tendancieux donc pas crédible


    • Fab81 11 juin 2013 11:14

      Laissez le temps aux experts de travailler, cela va venir...


    • ffi ffi 11 juin 2013 11:44

      Celui qui prémédite l’agression et le harcèlement s’expose à une explosion de colère.
       
      Quand on est un môme de 18 ans, qui plus est chétif, et sortant de maladie,
      s’y livrer montre une totale abolition du discernement.
       
      Il faudrait aussi considérer les causes de cette abolition du discernement.
       
      Les antifas sont une véritable secte et leurs adeptes en sont victime.
       
      Ils nous disent que Clément serait mort pour « ses idées »... Mais franchement, qui à 18 ans, à des idées vraiment propre à lui-même ? Nous Clément est mort pour les idées des anti-fas.

      Ils l’ont poussé à préméditer l’agression et le harcèlement de certaines personnes.
      Rien que ça est le pousser à un comportement inacceptable.
      Il a été poussé à mettre en péril autrui, et donc nécessairement lui-même.


    • ffi ffi 11 juin 2013 12:47

      Cela dit, j’ai lu récemment que l’autopsie était toujours en cours.


    • simir simir 11 juin 2013 14:17

      « Jusqu’à plus d’informations il n’y avait ni l’un ni l’autre sur les lieux de l’altercation »

      En tout cas la perquisition a permis d’en trouver 2 chez lui. S’il en avait été trouvé 30 on aurait pu dire que c’était un collectionneur mais ce n’est pas le cas.
      Ce n’est pas une arme de défense dans le sens, qu’à domicile puisque le port et le transport en sont interdits, , en cas de visite « non sollicitée » ce genre d’arme peut paraître bien dérisoire.
      Par contre dans une bagarre de rue c’est un truc qui peut parfaitement tuer et c’est dans ce sens que cet abruti les avait acheté.
      Enfin un espingouin et un franco-libanais se faisant passer pour 100% pure race ce serait risible en dehors de cette affaire.

      Pour tous ceux qui ont tendance a renvoyer Clément et l’autre monstre sur le même plan il y a eu plus de 40 agressions de l’extrême droite recensées en 3 ans

    • ffi ffi 11 juin 2013 14:39

      Enfin un espingouin et un franco-libanais se faisant passer pour 100% pure race ce serait risible en dehors de cette affaire.
       
      Ça montre surtout que vos catégories sont erronées.


    • cyril 11 juin 2013 16:15

      « Pour tous ceux qui ont tendance a renvoyer Clément et l’autre monstre sur le même plan il y a eu plus de 40 agressions de l’extrême droite recensées en 3 ans »


      Dont 39 fausses agressions inventées de toute pièce par les antifa

  • kergen 11 juin 2013 11:44

    la décence ne peut pas être réclamée de la part d’une cohorte d’abrutis pétainistes ou(et) OAS à la bêtise légendaire, la mauvaise foi endémique, à ce point que même un homme de droite l’a décrit en son temps comme « la droite à front de boeuf ». Le taureau, lui, a des coucougnettes.

    On ne peut pas demander la moindre lueur de décence à des cohortes de racailles qui prétendent trouver des circonstances atténuantes à des meurtriers tellement courageux, qu’ils s’y sont mis à au moins deux gros balaises tatoués de croix gammés et armés de poings américains pour massacrer un « premier de la classe » épais comme un cure-dent.

    On ne peut pas demander de la décence à la lie de notre république qui admet comme une provocation le fait d’insulter des types qui portent des croix gammées en tatouage. Je rappelle que ces croix gammées sont encore plus interdites que le voiles intégral. Mais cet aspect de la loi, ces résidus de caniveau réacs, s’en foutent. Eux, les adorateurs de l’ordre, le savent bien. L’ordre .....c’est pour les autres.

    Mais on peut demander à la presse d’avoir de la décence. Or, vous remarquerez que l’intégralité de la presse parle de « Clement Meric » ou même de « Meric » comme dans 20 Minutes ce matin. Par contre, pour décrire l’assassin à croix gammée TOUTE le presse dit « Estéban ».
    Par son petit nom, affectueusement, on est appelé quand on est un assassin néo-nazi.

    Allez-y, de Libé à L’Obs en passant pas la Pravda, pardon, l’AFP, on parle « d’Esteban ». A point que si chacun connait le nom de « Meric » tout le monde parte d’« Estéban ».

    A partir de là, la décence devient superfétatoire.


    • Fab81 11 juin 2013 11:50

      Peut-être la presse souhaite-t-elle respecter l’anonymat de l’individu mis en cause (tout relatif, puisqu’elle a publié sa photo) ? Je ne crois guère, en tout cas, qu’elle éprouve une quelconque sympathie pour lui.
      Pour le reste, d’accord avec vous.


    • ffi ffi 11 juin 2013 11:54

      En fait, là ou tu te gourre, c’est que, en matière de justice, peu importe ce que pense les gens, seuls les faits comptent.
       
      Je peux te présenter les choses sous un autre jour :
       
      C’est l’histoire d’une bande de jeune qui viennent à 5 menacer de mort une jeune femme d’origine immigrée dans un magasin. Ils se font virer du magasin et se postent en bas pour en découdre.
      Cette jeune femme appelle son petit-ami, jeune homme d’origine immigrée également, pour la défendre. Lors de l’altercation, un des agresseurs est tué par le petit-ami de la jeune femme.


    • foufouille foufouille 11 juin 2013 11:59

      non, ca marches pas
      c’est pas pareil
      etc


    • Fab81 11 juin 2013 14:22

      En fait, le nom de l’agresseur est souvent cité au complet.


  • foufouille foufouille 11 juin 2013 11:58

    tu vas aller dans une cité pourrie. ensuite tu vas les traiter de sales arabes et/ou noir (entre autre).
    on verra ce qui se passera


    • kergen 11 juin 2013 17:09

      Foufouille

      sans déconner ???

      T’es pas capable de faire la différence entre aller insulter un être humain en fonction de sa seule origine raciale et un autre qui arbore parce qu’il arbore des tatouages représentants ce que l’humanité a fait de plus abjecte en terme de résultat idéologique ????

      T’es pas capable de faire cette différence ????

      Et d’un autre coté, tu reconnais que ces vaillants chevaliers de l’occident de mes couilles ne sont que des racailles.


  • tutti frutti tutti frutti 11 juin 2013 11:59

    Ah ? 


    Et le défilé s’ est bien passé ? 

  • Robert GIL ROBERT GIL 11 juin 2013 12:02

    Ceux qui prechent la haine on de beau jours devant eux, et leurs partisants ce dechainent sur agoravox...

    voir : FACHISME, LA GANGRENE S’INSTALLE


    • tutti frutti tutti frutti 11 juin 2013 12:11

      Ce qui est sympa avec les copiés-collés , ils sont déjà corrigés 

      point de vue comment on devrait écrire .

    • ffi ffi 11 juin 2013 12:15

      Ca fait une éternité que j’attends une définition claire de ce qu’est le fascisme.
      Ce que je vois, c’est qu’il est héritier de la dialectique de Hegel, comme le Marxisme.
       
      Mais jamais aucun anti-fa ne m’a défini précisément ce qu’est le fascisme.
      Donc en fait, celui qui y entre, ne sait pas vraiment ce qu’il combat.
       
      En pratique, les antifas sont susceptibles de désigner absolument tout et n’importe quoi comme étant fasciste : ce qualificatif va d’Asselineau à Annie Lacroix-Riz, en passant par Mélenchon quand il dérape sur Moscovissi...
       
      Et puis après, ils s’auto-proclament justiciers et préméditent des expéditions punitives en bandes organisées contre celui qu’ils ont eux-même désigné comme « fasciste » !
       
      Ce sont des comportements indignes.


    • tutti frutti tutti frutti 11 juin 2013 12:19

      Le fascisme , il existe une définition simple : 


      celui qui pense autrement que moi .

    • wesson wesson 11 juin 2013 12:22

      Bonjour Robert Gil,


      Est-ce que au moins maintenant vous comprenez que l’extrême droite et ses sicaires sont à combattre frontalement, sans tourner autour du pot ?



    • bnosec bnosec 11 juin 2013 12:36

      Wesson, vous êtes impayable !


    • ffi ffi 11 juin 2013 12:45

      C’est une « poignée de flotte »...
      Mais il y a peu, je l’ai lu sur un Forum, il scandait un slogan Nazi.

      Je proposerais que les antifas fassent une petite descente chez lui pour le mâter.
       
      Enfin, bon, on attend toujours une définition précise de ce qu’est le fascisme.
      Je crains que l’on attende longtemps.


    • foufouille foufouille 11 juin 2013 13:23

      " Le fascisme , il existe une définition simple : 


      celui qui pense autrement que moi ."

      qui veut te faire penser comme lui par tous les moyens ou te tuer, t’enfermer dans un camp, etc


    • ffi ffi 11 juin 2013 17:50

      L’inconvénient de ta définition foufouille,
      c’est qu’elle correspond tout autant à l’URSS communiste, à Mao, à Pol-Pot.


    • hans 11 juin 2013 19:07

      ffi si après une éternite de recherches tu ne sais pas ce qu’est le fachisme, c’est effectivement grave, encephalo plat, alors achète une glace et regarde dedans tu le verras.


    • ffi ffi 11 juin 2013 23:26

      Désolé, j’ai beau fouiller tout mes cours d’école et je n’ai jamais trouvé cette définition.
       
      De plus quand je la demande, je n’obtiens qu’un grand silence,
      ou bien une belle pirouette comme la vôtre.


  • Daniel D. Daniel D. 11 juin 2013 12:08

    Il est assez dommage que l’on ne puisse attaquer en diffamation des pseudo journaleux qui affirment sans sources des faits, et participe a l’incitation a la haine et a la violence comme le fait l’auteur, et un certain nombre de commentateurs.

    Affirmer de manière péremptoire qu’un poing américain est utilisé, alors que rien ne permet d’étayer ce fait. Même les médias ne l’affirment plus, sachant qu’ils ne peuvent se permettre de se décrédibiliser encore plus qu’ils ne le sont déjà.

    Requalifier les faits en aggravant les choses au mépris de la décision du juge d’instruction.

    On aurais découvert chez le suspect des couteaux de cuisine, cela donne le droit de dire qu’ils étaient sur les lieux et ont été utilisés ?

    Combien d’articles depuis ce tragique fait divers ? avec toujours cette récurrence de la référence au poing américain, et ce torrent de haine du skin pour seul motif, au méprit de toute envie de vérité.

    Pourquoi vous croyez vous autorisé pour diffuser votre haine a ne pas respecter les principes élémentaires du journalisme ? comment tout ces articles clairement partiaux et remplis de faits imaginaires passent ils la modération ? Ce site est il vraiment noyauté par un groupuscule dont l’idéologie commence a apparaitre, appelant a la haine du blanc ? lui interdisant même le droit de se défendre, en faisant de lui un coupable obligatoire quel que soit la réalité des faits ? les antifa auraient ils droit au même traitement d’indulgence obligatoire que d’autres groupes du même genre ? pourquoi le blanc est il stigmatisé ?

    Votre haine du skin est aussi une haine du français fier de son pays, vous refusez même qu’ils se défendent, vous êtes les nouveaux fascistes, vous le réalisez ? propagande, désinformation, appel a la haine et stigmatisation, c’est ecoeurant !


    • ffi ffi 11 juin 2013 12:25

      Le mouvement Skin en France est né du dégoût d’une partie de la jeunesse pour la dépravation qui régnait dans les mouvements de jeunesse underground (Punk,..etc).
       
      Mais il faut admettre que le mouvement Skin a toujours été violent,
      que souvent ils ont sombré dans l’idéologie de « faire le ménage » par la violence,
      chose qui est contestable à mes yeux.
       
      Les Redskin (skin communistes) ne se sont d’ailleurs pas comportés autrement,
      ils ont fait eux-aussi l’apologie de la violence,
      jusqu’à publier un Film à leur gloire de « chasseur de Skin », qui fut vendu chez Virgin ou la Fnac.


    • kergen 11 juin 2013 16:21

      Oser dire qu’un type qui se tatoue une croix gammée sur le cou qu’il est fier de son pays, montre le niveau de crétinerie scélérate de celui qui profère une telle insanité.


    • Daniel D. Daniel D. 11 juin 2013 16:34

      Tu es gentil Kergen, tu vas donc me donner le lien pour voir la photo de ce tatouage.

       Non ? tu ne l’as pas vu ? tu répètes ce que tu as pu lire ailleurs ?

      Personnellement, je ne sais pas si ce tatouage existe, je n’ai pas trouvé d’images le montrant, je ne me permet donc pas de l’utiliser. Par contre j’ai trouvé les images de la chevalière de Clément, ainsi que le site Vegan antifa appelant a la dénonciation.

      Quoiqu’il en soit, ces tatouages ne changent pas le fond du fait divers, être tatoué ne justifie pas de se faire agresser même si le tatouage est un motif interdit. Les antifa ne sont pas des forces de l’ordre, ils peuvent faire comme tout les français normaux et passer par la justice.

      Il n’y as pas d’autorisation de violence pour qui que ce soit, quel que soit le motif. L’égalité devant la Loi est une des bases qui font que l’on peut vivre en communauté sans être en guerre civile constante.


  • wesson wesson 11 juin 2013 12:19

    bonjour l’auteur, 


    merci pour votre article, toutefois il ne faut vous faire strictement aucune illusion : vous ne convaincrez personne à l’extrême droite, pour eux le coupable c’est clément meric, et la victime c’est Esteban Morillo.

    Il faut les comprendre : l’extrême droite supplétive du FN s’est montrée telle qu’elle est : hideuse, menteuse, vindicative, manipulatrice, irresponsable et totalement incapable de la moindre compassion. 

    Ils ont commencé par expliquer que non, non, c’est le potelet qui a tué Meric. Puis, l’enquête les contredisant, ils ont expliqué que Meric les avait provoqué, ce qui n’est pas le cas - ce n’est pas lui qui avait apostrophé les skins. Et maintenant ils expliquent que non, non, il n’y a pas eu de poing américain. 

    Selon le rapport d’autopsie, Clément Meric est mort presque instantanément d’un enfoncement de l’arrête nasale dans le crane - pour le dire autrement on lui a rentré le nez dans le cerveau. Sans entrer trop dans les détails, le coup qu’il faut porter pour en arriver à ce résultat aurait du laisser des séquelles à son agresseur si il avait été porté à main nues - à moins de porter un poing américain. En effet, les os de la main sont bien plus fragiles que les os de la tête, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les boxeurs ont des gants, pour pas se casser les phalanges. Passons, nous verrons bien ce que dira l’enquête au final, mais effectivement l’utilisation d’un poing Américain semble être l’hypothèse la plus raisonnable.


    Sur le déroulement des faits, effectivement ce n’est pas très clair. Il est probable que ce soit bien le groupe de Meric qui ait apostrophé les skins, et pour une raison simple : un skin dans la rue ou dans un magasin se reconnait parfaitement à sa coupe de cheveux (!) et son code vestimentaire - en l’occurrence ceux-là portait des insignes nazis. C’est très probablement ce qui a amené les groupe de Clément à les aborder.

    Par contre, lorsque le vigile qui prétends que c’est les antifa qui se sont fait physiquement menaçant, là j’ai de très très gros doutes. D’une part, le témoignage d’un vigile - c’est à dire d’un métier qui grouille de nervis d’extrémistes - me parait sujet à caution. D’autre part, lorsque on est gaulé comme un sandwich sncf et de santé fragile, je ne pense pas que on s’amuse à provoquer des molosses à croix gammée. Je ne veut pas dire qu’ils soit impossible que de temps en temps les antifa s’attendent à une baston, mais dans le cas d’une rencontre fortuite, ça me parait très peu plausible d’autant que lorsque on est sur le terrain contre les facho, on sait parfaitement que ils se traînent toujours avec des armes. Il ne faut jamais les affronter sans avoir au moins quelque chose permettant de faire bouclier genre un classeur ou un bouquin, parfois ça permet d’éviter de prendre un coup de surin.

    Bref, tout ça me fait penser à une autre hypothèse : les antifa ont chambré les skins qui se sont énervés dans le magasin. Voyant ça, et peut-être même reconnaissant un collègue, les vigiles ont demandé aux skins de sortir ce qu’ils ont fait, tout en appelant des renforts pour casser la tête aux antifa. Puis ils ont tendu une embuscade dans une rue adjacente sans trop de caméra pour pas se faire voir (de toute manière, l’efficacité d’une caméra extérieure va de très faible à totalement nulle - ça ne marche bien que dans des lieux fermés, et encore). Avec l’issue que l’on connait. Puis ce petit monde s’est courageusement enfui une fois leur assassinat perpétré.

    Et depuis ce tragique meurtre, cette extrême droite répands sa haine sur les forums, ne rechignant à aucune bassesse soit pour instrumentaliser cette mort, soit pour en diminuer la portée politique et la réduire à un fait divers insignifiant. Tout est bon, y compris déverser des torrents de boue sur le cadavre encore chaud de ce jeune militant.

    Vous ne convaincrez pas ces sicaires.

    • bnosec bnosec 11 juin 2013 12:37

      « Vous ne convaincrez pas ces sicaires. »
      De même qu’ils ne vous convaincront jamais des véités qu’ils mettent en avant et que vous refusez de voir.


    • ffi ffi 11 juin 2013 12:41

      Gabin qualifiait Michel Audiard de « poignée de flotte » (humour)

      Je trouve que ce qualificatif te correspondrait bien, puisque tu fuis toujours les discussions.
       
      Le problème actuel, c’est surtout ce manichéisme politique.

      Quand les Antifas s’érigent en justicier, se permettent d’espionner, d’identifier, de localiser les gens avec lesquels ils sont en désaccord, puis préméditent des agressions en bande organisée à leur encontre, excuse-moi, mais je ne trouve pas cela très sain comme comportement...
       
      Surtout qu’en pratique, ils n’ont aucune définition précise de ce qu’est un « fasciste », mais toujours une définition extraordinairement élastique. Par conséquent, ils désignent quasiment qui ils veulent, de Asselineau à Lacroix-Riz, en passant par Mélenchon quand il dérape sur Moscovisi.

      Personnellement, je ne suis pas forcément d’accord avec Annie-Lacroix Riz, quoique je trouve sa thèse intéressante, et je lui reconnais bien volontiers le droit de l’exposer. De plus, je ne vais pas dépêcher des « enquêteurs » pour la localiser ni lui expédier une bande pour la punir... Cela me semblerai totalement invraisemblable.
       
      Ces comportements inacceptables mettent forcément en danger des jeunes, que cela soit ceux qui sont poussé à commettre les agressions, ou ceux qui sont poussés à s’en défendre.


    • wesson wesson 11 juin 2013 12:57

      bonjour ffi,


      « Surtout qu’en pratique, ils n’ont aucune définition précise de ce qu’est un « fasciste », mais toujours une définition extraordinairement élastique. Par conséquent, ils désignent quasiment qui ils veulent, de Asselineau à Lacroix-Riz, en passant par Mélenchon quand il dérape sur Moscovisi. »

      vraiment n’importe quoi. Cette phrase montre plus que tout que vous ne connaissez absolument pas les antifa. Je vous assure qu’ils ont une définition tout a fait cohérente du fascisme, et ne font absolument pas les amalgames que vous faites. 

      Je parle des vrai antifa, pas de ceux qui se sont décrété Antifa il y a 3 jours, en fait une extrême droite à nez rouge qui se repeint en gauchiste sur indymedia pour tromper son monde.



    • ffi ffi 11 juin 2013 13:14

      Wesson :
       
      J’ai regardé régulièrement dans les sites « antifasciste », jamais je n’ai trouvé une définition cohérente de ce qu’est le fascisme, c’est une espèce d’Auberge espagnol où tout se mélange (du catho libéral, au royaliste légitimiste, en passant par le bourgeois capitaliste ou toute personne à tendance conspirationniste).
       
      Je connais par ailleurs des gens de « pavillon noir » (fédération anarchiste), qui sont un peu sur le même créneau, et faut quand-même avouer que c’est pas bien brillant non plus question finesse d’analyse politique...
       
      Mais je crois que la finesse d’analyse n’est pas le but, le but s’est de se sentir exister, de se persuader d’être dans le camp du « Bien », un peu comme pour échapper au nihilisme contemporain.

      Donc j’attends toujours cette définition du fascisme, et je crois que je l’attendrais longtemps.


    • Cocasse Cocasse 11 juin 2013 13:34

      Tu veux la meilleure ? Même Asselineau est classé Facho sur ces sites (du moins un sur lequel je suis tombé, qui ne semble pas un des moindres).

      Tout ce qui ne tourne pas en rond dans leur algorithme d’attardés est classé facho.


    • foufouille foufouille 11 juin 2013 13:38

      "Je parle des vrai antifa, pas de ceux qui se sont décrété Antifa il y a 3 jours, en fait une extrême droite à nez rouge qui se repeint en gauchiste sur indymedia pour tromper son monde."

      des années, pas trois jour


    • Relladyant Relladyant 11 juin 2013 14:52

      Wesson, quand des « antifas » expulsent NDA d’une manif, sont-ce des « vrais antifas » ou des « faux antifas » ?


      Quand les amis de Clement mettent en ligne des photos de « suspects » vus ici ou la sur le net dans tel ou tel cliché, en appellant a leur identification pour ensuite aller au cassage de gueule, sont-ce des « vrais antifas » ou des « faux antifas » ?

      Quand des « antifas » prennent un restaurant d’assaut en tabassant un mec qu’ils pensaient etre Alain Soral, sont-ce des « vrais antifas » ou encore (decidemment c’est pas de chance !) des « faux antifas » ?

    • wesson wesson 11 juin 2013 14:57

      bonjour famine,


      « Si les gants protègent en effet les phalanges ( et le pouce et le poignet ), leur raison d’être est la protection du visage, et d’éviter les décès accidentels justement. Décès dus à des blessures au visage ( au nez notamment ), et non pas aux phalanges. »

      tiens donc, une « femme » spécialiste en sport de combat ... amusant.

      bon sinon ce que vous dites est ridicule. L’os le plus dur du corps humain est l’os frontal. Si vous collez un direct à main nue qui atterri sur le front, on va devoir vous servir la soupe pendant quelques mois... Le nez est cartilagineux et beaucoup plus fragile c’est pourquoi on peut se le casser / se le faire casser assez facilement, même avec des gants. 

      Mais dans le cas de Meric, ce n’est pas le nez qui lui est rentré dans le crâne, mais l’épine nasale. La partie qui la supporte est très très solide. C’est cette partie qui fut enfoncée chez Clément Meric, lui causant des dégâts irrémédiables au cerveau. 

      Dans le cadre d’une bagarre à main nue, de tels enfoncements ayant entraîné la mort de manière quasi instantanée sont très rare. En tout cas, je ne connais aucun cas. On peut se fracturer là dessus, mais là ça a été plus qu’une fracture, il faut carrément que une partie se soit détachée et rentrée dans le crâne. Si le meurtrier a fait ça sans poing Américain, il a dû au strict minimum se casser la main. Je n’ai pas lu que ce fut le cas.

      Et en matière de nez cassé, disons que l’ex pilier de rugby que je suis (équipe amateur quand même) possède une certaine expérience de la chose. C’est une forme de sport de combat ou la distribution de gnon n’est pas la moindre des compétences à développer.

    • ffi ffi 11 juin 2013 15:07

      Ca reste de la spéculation, Wesson.
      Fondamentalement, on ne peut pas savoir,
      sa chimio pourrait aussi avoir eu avoir une influence sur son ossature.
       
      Donc il faut attendre la fin de l’enquête.
       
      Si le poing américain était démonté, nul doute que la qualification juridique du drame serait homicide volontaire.
       
      Mais, manifestement, ce groupe était pisté par la bande de Clément, depuis au moins sept mois. Ca ce n’est pas de la spéculation, c’est un fait.
       
      Peut-être la bande de Clément les a-t-elle harcelé régulièrement après les avoir localisé et que le tout a fini en explosion (fatale) de colère (ça c’est de la spéculation).
       
      Donc il faut d’abord regarder la chose comme un drame humain et ne pas y emmêler à l’excès la politique.


    • ffi ffi 11 juin 2013 16:00

      Intéressante, l’hypothèse des corticoïdes.

      Voilà le Blog du groupe de jeunes ciblés par la bande à Méric.
       
      On est loin des méchants apologistes du Nazisme...


    • ffi ffi 11 juin 2013 16:56

      Bref,
      si même Wesson, ce grand pourfendeur du fascisme devant l’Éternel,
      n’arrive même pas à me définir ce qu’est le fascisme,
      C’est parce que il n’y en a pas !

      Donc, les antifas désignent arbitrairement qui ils veulent quand ils veulent...
      Une fois la cible désignée, ils se la jouent à la stasie/gestapo, ils font des listes,
      puis ils débarquent en bande organisée !


    • Captain Marlo Pilou Camomille 11 juin 2013 19:01

      Wesson,
      On progresse... il y a donc des vrais antifas et des faux !

      INDYMEDIA, à partir de l’enquête de l’ UPR sur Internet, est financé par l’Institut Soros, la Fondation Ford, et divers Départements du Gouvernement américain, tous connus comme étant de fervents adeptes de Proudhon...

      Dites nous donc quels sont les vrais et les faux antifas ?
      Qui sont leurs responsables ?
      Qui les finance ?

      Et à quoi sert cette pseudo guerre civile ? Au gouvernement peut-être ?

      Avec toutes les mesures anti sociales qu’il a à faire passer, un écran de fumée serait le bienvenu, maintenant que le débat clivant du mariage pour tous est terminé....

      Talleyrrand : « Un sage conseil, agitez le peuple avant de s’en servir ! »


    • jaja jaja 11 juin 2013 19:12

      Asselineau lui est loin d’être clair sur ses amitiés avec les néo-nazis lui qui est allé faire une conférence dans le bar tenu par Ayoub-Batskin....

      Après cet homme de droite vient nous faire le coup de l’unité nationale : -)


    • jaja jaja 11 juin 2013 19:16

      et sur les mesures anti-sociales qui se préparent comme la nouvelle « réforme des retraites » qui verra t-on dans la rue et dans les grèves une nouvelle fois ? toujours les mêmes...

      Il va faire grève Asselineau le haut fonctionnaire aux impôts ? Il sait seulement ce que c’est ?


    • Shade 11 juin 2013 19:18

      Le cocktail anabolisants-bière, ça laisse des traces... http://youtu.be/IQlsBukWrBw




    • Relladyant Relladyant 11 juin 2013 19:50

      Asselineau appelait a l’abstention il y a un an quand tu appelais a voter Hollande contre « le fascisme »...


    • Canine Canine 11 juin 2013 20:14

      @ Wesson :

      "Je vous assure qu’ils ont une définition tout a fait cohérente du fascisme, et ne font absolument pas les amalgames que vous faites. « 

      Tiens donc, et qu’elle est-elle ? Parce qu’à les écouter en ce moment, (notamment le témoignage de »Romain", l’ami de Clément qui était sur les lieux, et dont je vous filerais le lien si vous ne l’avez pas vu), sont fascistes tous les gens qui renvoient dos à dos fascistes et antifa, ce qui recouvre quand même un spectre très large compte tenu de ce qu’on peut lire dans les journaux ou ici. Et je ne parle même pas des gens hostiles au mariage homo.


    • ffi ffi 12 juin 2013 02:15

      A mon avis Soros n’ait pas opposé au socialisme, quand c’est lui qui dirige, bien sûr...


    • ffi ffi 12 juin 2013 02:18

      un peu comme mon profit est à moi, mes pertes sont les nôtres,
      ma propriété est à moi, pour vous elle est aboli...


    • Captain Marlo Pilou Camomille 12 juin 2013 06:07

      Jaja,
      Le programme de l’ UPR est un copié/coller de celui du Conseil national de la Résistance, et tout le monde sait bien que Jean Moulin était facho grave, n’est - ce- pas ?

      Vous allez manifester contre la réforme des retraites exigée par le FMI et la Commission européenne, mais vous ne voulez pas sortir de l’ UE et de l’euro...

      C’est à dire que vous manifestez contre les conséquences, mais pas contre les causes.
      C’est ballot !

      Les banksters vous remercient, vous ne remettez pas en cause la pompe à phynances européenne qu’ils ont mis en place.

      Quand vous manifesterez la prochaine fois, n’oubliez surtout pas les banderoles « Longue vie à Goldman Sachs ! »


  • non666 non666 11 juin 2013 12:36

    Soyons honnête et DÉCENT nous suggére l’article.

    Acceptons comme une vérité de base tout ce qui valide la thèse de la lâche agression injustifiée, permettant aux média de creer un pare feu anti-FN par amalgame, faute d’autre argumentaire pour freiner la montée des forces de libération du pays.

    A contrario évitons de regarder toute preuve, tout témoignage montrant que l’innocente victime pourrait être un casseur patenté, un activiste d’ultra-gauche, se qui se vend mieu en disant un « anti-fachiste »

    Écoutons Manuel Valls de l’Immaculée Conception préparant son plan pour faire interdire le FN par ricochet en rajoutant de la pression pour que le premier tour des présidentielle, celui qui se passe hors de vue des électeurs, entre signatures de Maire, permette l’Élimination de la gêneuse.

    Une démocratie c’est mieux quand tous les candidats servent le même but quand même !

    La bonne nouvelle est que le nouvel ordre mondial est d’accord !

    Je propose qu’on donne l’affaire à un juge d’instruction qui a fait ses preuves dans de nombreuses affaires : le juge Courroye (de Transmission, c’est un Noble...)

    Il y a bien son équivalent au PS, non ?


  • Mr Dupont 11 juin 2013 12:36

    Mr Wesson

    « Tout est bon, y compris de déverser des torrents de boue sur le cadavre encore chaud de ce jeune militant »

    Vous êtes abject

    En utilisant cette phrase vous êtes pire que ceux que vous accusez

    Vous êtes bien pire ; car vous incitez à la haine bien au chaud derrière votre clavier

    Pas de danger pour vous qu’un « facho » vous alpague , vous laissez ça à d’autres

    C’est à cause d’individus comme vous que ce jeune homme est mort


    • wesson wesson 11 juin 2013 12:49

      bonjour M. Dupont,


      « C’est à cause d’individus comme vous que ce jeune homme est mort »

      Allons allons M. Dupont, conservez votre sang-froid. Vous risquez une rupture d’anévrisme à vous énerver ainsi. J’aurais alors un autre mort sur la conscience, ce serait agaçant ...

      Voulez-vous que je vous conseille un monastère pour une retraite destiné à retrouver votre calme ? Dominicain, Franciscains, Opus Dei, une préférence peut-être ?



    • kergen 11 juin 2013 16:24

      @wesson ne t’inquiète pas ami, pour risquer une rupture d’anévrisme, cette racaille devrait commencer par avoir un cerveau. Ce que ses élucubrations délirantes ici même démentent sans appel. Tout au plus un système nerveux pavlovien qui lui fait raidir la quéquette en entendant des chants de guerre Allemands.


    • ffi ffi 11 juin 2013 17:01

      C’est brillant comme analyse, ça kerven.
      Ca montre à l’évidence combien votre intelligence est supérieure.
      C’est vrai qu’il y a toujours eu les hommes d’un coté et les bêtes de l’autre.
       
      Je ne peux que m’incliner devant une telle hauteur de vue.


    • ffi ffi 11 juin 2013 13:41

      Certains prétendent renvoyer dos à dos celui qui a tué, et celui qui est mort, le fascisme et l’anti-fascisme, la haine et l’utopie.

      Pourquoi pas « la haine et l’amour », pendant que vous y êtes ?
       
      C’est en effet très révélateur : la phrase commence par opposer les contraires,
      le tueur vs le tué,
      le fascisme vs l’anti-fascisme,
      mais, bizarrement, alors que « l’amour » est l’opposé évident de « la haine »,
      l’auteur ne parvient pas à écrire « l’amour »...
       
      Est-ce à dire que pour l’auteur les anti-fascistes ne prônent pas « l’amour » en fait ?
      Et s’ils ne prônent pas « l’amour » face à « la haine », que prôneraient-ils donc ?
      La haine de la haine... telle est donc leur utopie selon l’auteur.


  • Relladyant Relladyant 11 juin 2013 13:06
    L’inversion de valeurs sur cette affaire est curieuse.

    Les personnes qui expliquant qu’il faut dissoudre X, Y, Z, que Sarko, barjot, le Pape, et tout ce qui ne vote pas a gauche en France, sont responsables, sont celles qui se permettent de dire « il ne faut pas récupérer, il faut respecter ce mort ». Fantastique !!

    Quant a moi je me borne a répéter ce que l’on sait de sources officielles, a savoir :
    - un groupe de jeunes antifas etait venu chercher et menacer deux skins.
    - ceci a finalement evolué en bagarre, vraisemblablement a l’initiative des antifas
    - dans la bagarre, un antifa a pris un coup, entrainant sa mort, resultant dans sa mise en examen pour coup entrainant la mort sans intentions de la donner.

    Et rien que donner la version officielle suffit visiblement a curieusement énerver les gauchistes qui ne peuvent du coup plus raconter leur fable... (Bambi se promenait, et une horde de skin avec des battes de baseball cloutées, sont venus pour le tabasser a mort puis manger son coeur)

  • Ornithorynque Ornithorynque 11 juin 2013 13:17

    Bon.

    - 3 Skins font leurs courses dans une vente privée.
    - 5 skins d’une autre bande les croisent et les insultent. Ils se font virer.
    - Les 5 Skins attendent les 3 autres en bas pour une bonne baston.
    - Les 3 skins demandent à éviter la baston ... Puis, croyant la voie libre, ils descendent,
    - la baston démarre avec les 5 qui les attendaient.
    - Pendant la baston, les plus faible de la bande des 5, exposé au premier rang, reçoit deux coups mortels.

    Quant à l’histoire du poing américain... Il n’y en a jamais eu, mais le juge attendra un peu que celà retombe avant de le confirmer...

    Le poing américain, c’est plutôt du symbole des antifas de ménilmontant.

    Voilà. Moi, je ne vois pas ou il y a des « idées » dans cette bagarre de punks à chiens.


Réagir