mardi 14 juillet - par houakel

Comment une liberté est devenue prohibée !

Les sociétés judéo-chrétiennes ont imposé pendant de longs siècles des notions plus absurdes les unes que les autres aux croyants. Historiquement, les incroyants n’existaient pas aux yeux de ces sociétés. Ils étaient déclarés hérétiques. On les brûlait vifs. Par conséquent, les incroyants d’aujourd’hui sont les descendants des croyants d’autrefois. Et ils sont tous porteurs de marqueurs culturels purement cultuels. Notre langage et nos lois sont encore imbibés d’interdits religieux. Et nous continuons, croyants comme incroyants, à véhiculer les préceptes religieux de manière inconsciente.

Prenons l’exemple du mot Tromper. Par quelle logique une personne doit appartenir sexuellement à une autre ? Sur quoi repose l’idée de s’interdire de prendre son pied librement et en quoi cela poserait problème à quelqu’un d’autre ? Imaginons que ma compagne et moi, nous avons l’habitude de prendre l’apéro ensemble. Et si un jour, pour moult raisons, elle n’en veut pas le faire ou en rentrant j’aurais croisé un ami ou une amie et on a décidé d’aller boire un verre ensemble. En quoi cela serait une trahison envers ma compagne ? J’aurais simplement partagé un bon moment avec une autre personne et j’aurais pris du plaisir à être avec elle. En rentrant à la maison, j’aurais raconté le tout à ma compagne qui se félicitera et qui ne trouvera rien à redire. Pourquoi m’accorderait-on ce droit ainsi que celui d’aller manger au restaurant, aller au cinéma, à la piscine… avec une personne autre que ma compagne, mais que l’on m’interdise de prendre du plaisir sexuel ? Et cerise sur le gâteau on parlera de tromper et de trahison ? Tout cela découle tout droit du patriarcat qui considérait que la femme est une propriété de l’homme. Puis dans un second temps, les religions sont venues écrire cela dans le marbre en instaurant le contrat de mariage qui devait s’appeler plutôt contrat sexuel. On aurait droit de tout échanger avec les autres sauf l’acte sexuel. On peut comprendre qu’autrefois, l’acte sexuel était, d’une part réservé à l’unique reproduction et d’autre part, il n’y avait pas de moyens de contraception qui régleraient les éventuels problèmes de filiation. Au XXIè siècle, le sexe doit être considéré comme loisir et plaisir et occasionnellement pour se reproduire. Je rêve de ce jour où une femme ou un homme parte de chez lui ou de chez elle en toute transparence avec la bénédiction de son partenaire pour aller faire l’amour avec une autre personne comme si on partait pour une partie de tennis ou de badminton. Mais en attendant, rien n’empêche de le faire dans la discrétion. La discrétion ne veut pas dire faire quelque chose d’interdit. En couple, on fait l’amour à l’abri des regards, et pourtant ce n’est pas interdit. On va aux toilettes seul et pourtant ce n’est pas interdit ! Alors, pourquoi ce coup d’un soir serait permis quand on est célibataire, mais pas quand on a un conjoint ? Mais tromper, ça commence où ? Rêver d’un autre ! Se masturber en pensant à un autre ! Faire l’amour avec son conjoint en pensant à un autre ! C’est d’une hypocrisie sans nom.

Une personne libre, éduquée et éclairée ne peut accepter cela hormis si elle est encore porteuse de valeurs patriarcales et religieuses enfuies dans son inconscient profond. Non, mon corps m’appartient, j’en fais ce que je veux. C’est comme du sport. Si j’en ai envie, je le fais, sinon, je suis libre de ne pas en faire. Observons où se niche le vice. Quand vous allez faire du sport en salle, ou courir en compagnie d’une autre personne que votre compagne/compagnon on ne vous dira pas que vous avez eu des relations sportives avec tel. Si vous prenez un verre une fois ou parfois avec votre collègue ou ami, on ne vous dira pas que vous avez eu une relation apéritive avec votre collègue ou ami. Mais si vous prenez votre pied avec quelqu’un, on vous dira que vous avez une relation sexuelle avec lui. Pour nous imprégner de leurs règles, les systèmes utilisent le langage pour incruster des métastases dans nos mémoires.

D’autre part, pour un incroyant, il n’y aura pas d’autres vies ailleurs et même si jamais il y en avait une, elle aurait d’autres fondements et certainement pas de plaisirs sexuels tels que nous les connaissons. Alors, pourquoi se prive-t-on de ce plaisir qui ne nous coûte absolument rien ?

Publicité

Si une personne éclairée pense tromper son partenaire en ayant pratiqué du sexe avec quelqu’un d’autre, c’est que cette personne n’est pas réellement éclairée. Si l’on considère que prendre du plaisir avec une personne qui nous plaît physiquement est une trahison alors, il ne faut surtout pas le faire. Parce que l’objectif n’est plus le même. Dans le premier cas, je prends du plaisir sans faire du mal à personne et dans le second, je trompe quelqu’un et occasionnellement, je prendrais du plaisir.

Tout acte est fondé sur une vision. Tant que la vision n’est pas au rendez-vous, il faut éviter des actes ou des paroles qui n’auraient pas de fondement ou qui sont contraires à notre vision du moment. Tant que l’on pense tromper et trahir, on n’est pas libéré.

Au vu de ce qui précède, toute pensée autre que celle afférente au pur plaisir ne serait qu’un gros nuage qui gâcherait un somptueux moment et ternirait un beau ciel bleu au-dessus de deux êtres qui savourent un don de la nature : Le plaisir et rien que le plaisir.



86 réactions


  • Francis JL 14 juillet 10:19

    Je me demande bien qui a validé ce billet de cogitations auto-centrées.


    • samy Levrai samy Levrai 14 juillet 11:12

      @JL
      Je trouve cela pas inintéressant, la volonté ou non de nuire change les motivations et les « déviances » deviennent saines ou malsaine cela ne concerne pas que le sexe. 


    • On emploie le terme Judeo-Chrétien car le Christianisme a été fondé par Jésus qui était juif et les 14 apôtres qui étaient juifs , ils ont piqué la Thora en la renommant Bible ou Ancien Testament .


    • urigan 14 juillet 22:10

      @Mélusine ou le pantalon d’argent
      Oui mais Jésus était un insoumis ! Il avait viré les marchands du temple, et avait nuit ainsi au Sanhédrin, ce qui avait entraîné sa perte.


    • V_Parlier V_Parlier 19 juillet 20:59

      @samy Levrai
      Oui, le libertin tunisien qui vient nous rajouter une bonne couche de décadence, comme si on n’y allait pas assez par nous mêmes en Europe ! Il devrait publier ça dans un journal tunisien, pardi ! Là-bas ça doit être un tract vivant pour les islamistes. C’est sûr qu’ils ne vont pas le toucher s’ils sont malins.


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juillet 10:37

    L’auteur semble reprocher à l’idéologie qu’il qualifie de « judéo-chrétienne » d’avoir privé l’humanité du bonheur qu’elle aurait connu si l’hédonisme de la Grèce antique avait pu s’épanouir.

    Deux remarques :

    • L’appellation de « judéo-chrétienne » est détournée de son sens réel qui concernait en fait les chrétiens d’origine juive observant la loi mosaïque et non pas une morale amalgamant les tabous communs aux deux religions)
    • Le fait de passer sous silence l’impact de l’islam en matière de tabous dans une partie de l’ancien monde grec est regrettable.

    Sur le fond, il faut savoir que l’hédonisme a déjà fait l’objet de réserves majeures de la part d’Epicure et d’Epictète il y a plus de 2000 ans, et que leurs arguments méritent d’être connus et analysés.

    Les thèmes récurrents chez les penseurs hédonistes sont toujours les mêmes : l’amitié, la tendresse, la sexualité libre, les plaisirs de la table, la conversation, une vie sans trouble (recherche de l’ Ataraxie), un corps en bonne santé. Mais les marges de manœuvre sont étroites : un plaisir ne doit pas provoquer un déplaisir plus grand. Eviter douleurs et déplaisirs contraint à une ascèse, une hygiène de vie et une prudence dans ses relations avec les autres qui ne partagent pas forcément les mêmes convictions.

    Il n’y a donc pas d’hédonisme sans discipline personnelle, autonomie de pensée (et non croyance), et expérience du réel (au lieu de foi). Le fait que la pensée hédoniste ait été souvent combattue par les régimes autoritaires religieux, philosophiques ou politiques, ne doit pas faire penser qu’une société autorisant l’épanouissement des individus serait dispensée de règles et de contraintes. C’est toute la différence entre un projet cohérent réaliste et une utopie.


    • samy Levrai samy Levrai 14 juillet 11:09

      @Séraphin Lampion
      judéo chretien ne viendrait pas du fait que l’ancien testament est en fait la torah , donnant de fait une morale judeo chrétienne à tous les chrétiens  ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juillet 11:43

      @samy Levrai

      « Le judéo-christianisme renvoie aux chrétiens d’origine juive qui observent les prescriptions de la Loi mosaïque. Mais ce concept forgé au dix-neuvième siècle par des théologiens chrétiens, et qui a longtemps dominé l’approche historiographique de ces sujets, est contesté au début du vingt-et-unième siècle.

      D’une part, il nécessite le concept opposé de «  pagano-christianisme », induisant des marqueurs idéologiques.

      D’autre part, afin d’éviter toute ambiguïté, il est préférable de n’appliquer ce terme qu’au christianisme ultérieur à l’année 135, en le limitant aux groupes marginaux qui le composent : entre autres les courants « nazôréens », « ébionites » ou encore « elkasaïtes ». »

      lien


  • jacques 14 juillet 11:25

    Culture grecoceltique


  • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 11:36

    Tchiô léger détail : depuis nos ancêtres amniotes du Carbonifère, le coït sert à la reproduction.

    Depuis peu de millions d’années, chez nos ancêtres hominiens, il sert en plus à la qualité et la durée de la relation, à mesure que nos bébés sont plus lents à pousser et à élever. Mais ça ne retire rien au fait que c’est fait d’origine pour la reproduction, et que c’est important.

    http://debats.caton-censeur.org/index.php/tous-les-articles/essais/29-loyautes-familiales/178-permutations-de-conjoints-tcheques-a-prague

    Voir le grief principal, lors des disputes finales.

    Cet article a bien été proposé ici, mais a été bloqué, comme la majorité de mes articles.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juillet 11:51

      @JC_Lavau

      chez nos cousins bonobos dont nous partageons 95% du génome, les coït sert aussi à réguler les relations sociales et désamorcer les conflits, sans objectif de reproduction et sans préoccupation concernant le sexe de l’autre, l’homosexualité n’étant pas un tabou chez eux
      la différenciation entre coït et reproduction n’est pas spécifique à l’espèce humaine
      d’ailleurs on connait les inclinations déviantes des belettes et des phoques...


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 12:30

      @Séraphin Lampion. Jusqu’à plus ample informé, les bonobos sont au nombre des singes hominiens.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juillet 12:50

      @JC_Lavau

      Presque  !
      Le Bonobo est une des deux espèces du genre Chimpané qui appartient à la famille des hominidés (orang-outan, gorille, chimpanzé et homo, sapiens ou pas, le seul du groupe à jouer sur son smartphone...)



    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 12:55

      @Séraphin Lampion. J’avais donc omis de revérifier.


    • arthes arthes 14 juillet 14:49

      @Séraphin Lampion

      Et il s’agit de votre cousin ? Vous êtes singe ? 
      Charmante ascendance...Vous niquez pour fluidifier les rapports sociaux ?

      Moi aussi remarquez, je voudrais bien me taper en sodomie le singe « cul pelé » dénommé ici Dimitrius, mais il reste un peu rebelle, ce n’est qu’une affaire de temps...

      Dimitri !!!! Oucéketu es, aux pieds de Maîtresse, illico !!!! smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juillet 14:57

      @arthes

      Comme ça ?


    • arthes arthes 14 juillet 15:13

      @Séraphin Lampion

      Eh bé non, pas toutafait, mais la position est la bonne...je ne suis pas transexuel smiley .
      Maiiiiiiiis, siliconne (Valley) fabrique de bonnes prothèses pour un résultat similaire, faut quand même mettre un capote, because ça risque de brûler le cucul...Enfin Dimitri, il est prête à tout, mm sans préservatiouch, chuis sure !!!  ;-p

      Bon, vous, c’est pas votre trip le « Dimitri explosing » (des fois que....je me renseigne, on sait jamais....) 


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juillet 15:35

      @arthes

      non, moi, mon truc, je sais plus comment ça s’appelle
      attends
      cumulonimbus ?
      multilinguisme ?
      enfin, c’est une truc comme ça, complémentaire de l’inflation vue par Rachida Dati, et, en cas de complémentarité, pouvant aller jusqu’à 69 avant l’explosion. 
      rien de bien original, quoi !


    • arthes arthes 14 juillet 16:13

      @Séraphin Lampion

      Classique, classique...Enfin, ça
      peut être aussi original hein...Tout dépend avec qui, comment, de quoi où tesse...

      Bon, ma nature me porte vers les Dimitris avec mon truc à moi (pour la séduction) :https://youtu.be/IfgVl5r6SOQ

      Version , à l’arrivée« Arthes siliconne prothèse », piège à Dimitris , et sans plumes :https://youtu.be/Oy-MX7I7lME yaouhhhh


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 17:12

      @Séraphin Lampion. Aerlingus ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juillet 17:57

      @JC_Lavau

      ah c’est presque ça, mais non, c’est pas ça, et ça m’énerve, parce que je l’ai sur le bout de la langue !
      en tous ca merci pour ton aide !


    • babelouest babelouest 14 juillet 19:05

      ni-c*l-ni-lingus : bon, on fait quoi alors ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 19:23

      Ce n’est que bien plus tard, quand nous sommes un vieux monsieur et une vieille dame, définitivement stériles, que la fonction secondaire du sexe devient primordiale, et requiert tous nos soins.


    • arthes arthes 14 juillet 20:50

      @Séraphin Lampion
      Classique et pas imaginatif alors...pfff...Chiant.
      Ptetre pour des féministes intellos écolos qui se considèrent comme des bonobos ?
      Retour à la nature animale ..


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 21:29

      Depuis le temps qu’on leur répète que chez les bonobos tout va bien parce que les femelles sont dominantes.

      Mais de là à baiser bien... Il y a comme un gouffre.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 21:32

      @babelouest. Quand Enzo Ferrari arriva au Paradis, il fut aimablement accueilli par Saint-Pierre, qui lui dit que le Maître en personne l’attendait. Il fut introduit par un Maître tout sourire :
      - Ah Enzo ! Te voilà, toi qui a tant fait pour donner aux humains une idée de la perfection, de MA perfection.
      - Signore ! Signore ! 
      fait Enzo Ferrari, rouge d’orgueil flatté...
      Toutefois, poursuit le Maître, concernant ta Testarossa...
      - AAh ! La Testarossa mia !
       dit Enzo, de plus en plus flatté.
      Hé bien, il y a un petit écart à la perfection.
      - Quoi ? Pas parfaite la Testarossa mia ? Qu’est-ce que tou lui trouves à ma Testarossa ?

      Le rouge d’Enzo passe à l’écarlate, sous la colère.
      Oui, les vitesses passent mal, c’est tout.
      - Comment ? Comment ? Les vitesses passent mal sur ma Testarossa ? Et toi ? Hein ? Et la femme ? Pourquoi tou a mis l’accélérateur aussi près dou tuyau d’échappement ?


  • Pascal L 14 juillet 13:55

    Tout cela se déduit d’une société ultra-individualisée. Pensez-y pour votre vieillesse lorsque vous deviendrez dépendant de l’amour des autres. On meurt plus de nos jour par abandon et manque de soins que par la maladie.

    Bien entendu, si vous ne contractez pas de mariage chrétien, vous pouvez vous sentir libre, mais il n’y a pas de liberté réelle sans responsabilité. Le premier acte sexuel créé en général un attachement particulier à la personne partenaire et rompre cet attachement peut déjà être ravageur. D’où la nécessité de ne pas se précipiter... Bien sûr, si vous avez l’habitude du nomadisme sexuel et votre partenaire également, vous pouvez librement et conjointement décider de ne pas rester dans la fidélité exclusive, mais si vous avez des enfant, pensez à la détresse que cela peut créer. Ils ont besoin d’un amour solide des parents pour se construire dans l’amour. Dans le cas contraire, ils pourraient ne jamais être heureux en amour. Ils reconstruiront inconsciemment les modèles que vous leur avez transmis. Réfléchissez aussi à cela pour évaluer votre propre comportement. Eventuellement, étudiez, à titre d’exemple, les conséquences du comportement de vos parents.

    L’amour est la base du mariage chrétien et se vit comme une réplique imparfaite mais améliorable de l’amour de Dieu. Difficile de penser que Dieu n’est pas fidèle dans son amour.


    • Clocel Clocel 14 juillet 19:11

      @Pascal L

      Amen...


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 19:19

      @Pascal L : « Difficile de penser ». Oui, pour toi, c’est très difficile. Tu as été dressé à ne plus penser.


    • Pascal L 14 juillet 22:32

      @JC_Lavau
      « dressé », « ne plus penser » Ce qui est bien avec vous, c’est votre capacité à élever le débat. Vous aurais-je manqué de respect ? En général, abaisser sans argument celui que l’on voit comme un adversaire signifie beaucoup plus probablement un déni de soi. Nos défauts sont beaucoup moins graves quand l’autre a plus de défauts. Si vous voulez que votre discours porte, il faudrait au moins l’argumenter. Peut-être que je découvrirai dans ce discours une réelle élévation de la pensée qui pourrait me faire sentir l’inanité de mon propos. Faites donc un effort... 


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 22:35

      Avec un dieu pour référence, tu auras du mal à te faire passer pour un autonome et indépendant.


    • Pascal L 15 juillet 13:45

      @JC_Lavau
      Voici donc un exemple typique de pensée magique. Que savez-vous de Dieu ? En tout cas, il me semble que le Dieu que je connais pour l’avoir rencontré n’a strictement rien à voir avec celui qui est le fruit de votre imagination. Pourquoi ne cherchez-vous pas à le rencontrer ? Vous pensez qu’il nous contraint, mais c’est l’inverse. En fait, c’est vous qui êtes contraint par vos envies et vos frustrations et celles-ci ne vous rendent pas heureux. Vous courrez après un bonheur éphémère alors que Dieu peut vous rendre heureux pour le reste de votre vie. Est-ce que la joie des Chrétiens vous fait peur ? Avez-vous peur de perdre quelque chose ?


    • Yann Esteveny 15 juillet 15:03

      Message à Monsieur JC Lavau,

      Le fait qu’un peuple soit disant « libre » vote en masse pour un employé de la Banque Rothschild devrait un minimum vous interroger sur cette notion de « liberté » dont le peuple se pare jusqu’à la nausée particulièrement les 14 juillet. Par ailleurs, vous confondez dressage et éducation.

      Pourquoi voulez-vous que votre interlocuteur se fasse passer pour autonome et indépendant ?

      Depuis la Genèse, Satan promet la liberté et donne l’esclavage. Tant que l’esclave aveuglé par son orgueil se croit plus libre que tout le monde il continuera son mépris à la fois de Dieu et de ses fidèles. A l’instar de son maître, il demeurera l’éternel entêté qui reste esclave de son péché et enfermé dans son moi. Notre société individualiste s’enfonce dans cette fausse idée de liberté. Le monde est peuplé de ces esclaves qui s’ignorent et qui ne comprennent pas pourquoi le monde devient un enfer.

      Pour un chrétien, la relation à Dieu mélange confiance, humilité et Amour. Nous ne sommes ni autonome ni indépendant. Personne ne s’est créé, ne s’est élevé et a subsisté par ses propres moyens. Devenu adulte, nous servons à la fois les plus jeunes et les plus anciens sans revendiquer une quelconque « émancipation » mais avec le sens du devoir d’aider son prochain. Dans un vocable techniquement plus moderne mais plus sommaire cela revient à peu près à servir le Bien Commun. Avoir conscience à la fois du monde qui nous entoure, se connaître soi-même, comprendre les fondements d’une société basée sur ces principes est un moyen de prendre conscience de la notion de transcendance. Beaucoup de peuples dans le monde ont compris cela. De là, il est éventuellement possible de saisir ce qu’est la dignité humaine et la réelle liberté qui nous sont offertes. La Révélation nous aide grandement en cela.

      Respectueusement


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juillet 15:47

      @Pascal L. Quand j’étais minot, les catéchistes nous ont bien inculqué que de passer d’une palanquée de dieux à un seul, c’était un vache de progrès. Mais ils avaient du mal à percevoir que de se débarrasser aussi du vainqueur des autres, c’était un progrès encore vachement plus gros.
      Au Salvador quatorze familles possèdent tout le pays.
      Au Nicaragua, Somoza père a évincé tous les autres oligarques, et est devenu l’oligarque unique, parce qu’il était l’instrument des yankees : « C’est un fils de pute, mais c’est notre fils de pute ». Ultérieurement, les nicaraguayens ont trouvé un grand soulagement à se débarrasser de l’héritier Somoza  à la grande fureur de la C.I.A., toutefois.
      En soudoyant un empereur romain, ta secte a évincé les autres dieux de Rome. A tes yeux, ce fut un vache de progrès. Je n’étais pas là, je n’ai pas d’opinion personnelle sur ce point d’histoire. Ta secte, la papauté a ensuite confisqué les biens de l’Empire Romain, avec un faux testament de Constantin.
      Au présent, des dieux et des sectes, il n’y en a pas un pour racheter les autres. La secte carbocentriste ou la secte anti-électronucléaire, ou la secte féminazie, pas plus que les autres. Toutes sont des psychoses collectives dirigées, télécommandées.


  • infraçon 14 juillet 16:37

    Bonjour Houakel,

    (désolé de contrarier JL en persévérant sur cette cogitation auto-centrée) pour rester dans la légèreté sur ce thème (n’abordons pas les recherches bibliographiques, la démographie ou le darwinisme), il manque quelques approches (il y en a d’autres) pour « justifier » le refus de rencontres qualifiées de tromperies sans parler d’héritage religieux ou culturel :

    _l’une, la crainte de la comparaison. « il/elle va trouver mieux ailleurs, il/elle va pouvoir juger et se lasser de mes faibles/excessives prestations/qualités, etc »

    _une autre, la peur de divulgation de l’intimité. On ne tient pas à ce que ce qu’on a révélé de plus intime soit colporté.

    _une autre encore, « je »poireaute« pendant ce temps là ». C’est le cas du/de la conjoint(e) qui n’a pas autant de chance à rencontrer des partenaires attirants, ou qui ne veut pas. C’est aussi le cas lorsqu’il n’y a pas synchronisation des « visites » extérieures nombreuses : le couple fini par ne plus se rencontrer.

    _une autre toujours, le refus de risquer des MST ramenées dans le couple.

    _au passage, au sujet des enfants, quand on veut les éduquer correctement ne pas oublier que ça prend du temps d’éducation, d’écoute, de recherche pédagogique, de cerveau disponible. Donc va y avoir concurrence.

    _enfin une dernière pour la route, bien qu’elle ne tienne pas la route justement : le chantage de la personne rencontrée, car si le couple communique le chantage de divulgation tombe.

    Par contre, c’est aussi lorsque l’un/l’une est fatigué, exténué, « accidenté » que prend sens la liberté de rencontre laissée à l’autre, en concertation (encore faut-il l’accepter, c’est à dire en pleine confiance à ne pas affronter les cas précédents). Surtout si le/la partenaire est un(e) très gros(se) consommateur(trice), il parait au dire des psy que ceux-ci auraient eu des problèmes dans leur parcours de vie. Je crois plutôt que c’est un peu comme les ascètes, les petits mangeurs et les gros mangeurs : des « pratiquants » adaptés à leur besoin/capacité. Mais effectivement il y a sans doute aussi les anorexiques, les boulimiques, etc du sexe.


  • QAmonBra QAmonBra 14 juillet 19:11

    DIMITRIUUUUS !! Ton cul en cœur couleur fuchsia a fini par intéresser une amazone outillée, rapplique fissa ça te changera des congolais dans les sous sol de chantiers !


  • Jonas Jonas 14 juillet 20:58

    « Historiquement, les incroyants n’existaient pas aux yeux de ces sociétés. Ils étaient déclarés hérétiques. On les brûlait vifs. »

    On ne brûlait pas les incroyants. Et les incroyants ne sont pas considérés comme hérétiques.
    Les hérétiques étaient des chrétiens qui prêchaient CONTRE l’Église catholique. Ce n’est donc pas la même chose.

    Personne ne vous obligeait à croire en Jésus, à faire le Carême, ou à aller à la messe.


  • Jonas Jonas 14 juillet 21:03

    «  Tout cela découle tout droit du patriarcat qui considérait que la femme est une propriété de l’homme. »

    Non, tout cela découle de la relation de confiance mutuelle entre un homme et une femme, pour fonder une famille et élever des enfants.

    C’est comme ça que les sociétés dans l’Europe chrétienne ont fonctionné pendant près de 2000 ans, ce qui a pérennisé la civilisation européenne.


  • Jonas Jonas 14 juillet 21:24

    Votre vision est purement individualiste, elle nie l’ordre cosmique, pour vous tout est subjectif, il n’y a plus de repères car tout est relatif, ce qui conduit à la destruction de la civilisation.

    220 000 avortements sont réalisés légalement chaque année en France, or, porter atteinte à la vie d’autrui n’est pas un droit, le foetus humain n’a pas le même ADN que sa mère, il est donc un corps étranger, un être unique, une identité à part entière, une vie en puissance. De quel droit ôte-ton la vie d’un individu incapable de se défendre ?

    Dans les années 1970, la libération des moeurs a conduit la gauche progressiste à faire le forcing pour tenter de légaliser la pédophilie, avec comme figure de proue l’emblématique Daniel Cohn-Bendit. La ligne progressiste visait à libérer sexuellement l’enfant emprisonné dans le carcan de la famille catholique traditionnelle. Le but étant de jouir sans entraves des plaisirs de la vie, « le plaisir et rien que le plaisir ».

    À noter que des élus de partis politique de gauche, comme le PCF ou EELV, ont soutenu publiquement cette exposition pédophile.

    Au nom de l’individualisme, du bien-être individuel et de l’épicurisme, on peut trouver des fraises, des cerises, des ananas, des noix de coco ou des sardines en toutes saisons, mais au prix de destruction de la Nature à grande échelle sur toute la planète, de mises en place de cultures intensives sous serre, sols sous perfusion aux pesticides dont on a ôté toute trace de vie, nourriture transformée et contaminée (arômes artificiels, émulsifiants, colorants, édulcorants, épaississants, gélifiants, exhausteurs de goût, conservateurs, polyphosphates,...).

    Là aussi, l’ordre Divin est nié pour le plaisir de l’homme nouveau.

    La négation du Divin conduit irrémédiablement l’homme à sa perte.


  • caillou14 rita 15 juillet 07:51

    La liberté c’est comme la choucroute,on aime ou on aime pas ?

    Marrant d’en parler au pays des droits de l’homme bafoués par des politiciens tous plus véreux les uns que les autres ?

     smiley


  • zygzornifle zygzornifle 15 juillet 10:02

    A chaque élection on perd un peu de liberté , veautez les mougeons ….


  • zygzornifle zygzornifle 15 juillet 10:03

    “Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice.” Montesquieu


  • Hector Hector 15 juillet 11:43

    houkel
    Vous êtes sur de comprendre ce que vous écrivez ? Vous n’avez aucune expérience de la vie et je ne parle pas des libertins. Et encore la plupart sont en couple. Je vous défie de trouver une personne en accord avec ce que vous dites. La jalousie est un sentiment ancré profond chez l’homme.
    Je vous souhaite bien du plaisir pour la suite, vous risquez de tomber de haut.


  • microf 15 juillet 11:44

    Dieu a fait une chose de bon ou de bien á savoir, montrer á l´être humain ce qui est bien ou se qui est mal.

    Et ensuite, Dieu á donner ou laisser la LIBERTÉ á l´être humain de faire le bien ou le mal.

    Dieu n´a jamais imposé á personne sa conduite.

    Dieu a tracé un canevas, á chacun de le suivre ou pas.

    Quant á l´auteur, chacun est libre d´écrire ce qui lui plait, c´est celá la liberté d´expression, á nous commentateurs de lui répondre de manière poli sans l´insulter, ceci pour ne pas se mettre á son niveau.


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 juillet 12:08

    Si vous voulez toutes les libertés sans tabou, alors accordez-là aussi aux autres.

    Accordez-là aux homophobes pour exposer les raisons de leur homophobie. Par exemple dans l’épitre aux Romains chapitre 1. Par exemple la destruction de Sodome et Gomorrhe.

    Accordez-là aux racistes pour exposer les raisons de leur racisme.

    Accordez-là aux créationnistes pour exposer les raisons de leur créationnisme.

    Accordez-là aux antisémites pour exposer les raisons de leur antisémitisme.

    Accordez-là à ceux qui font le salut nazi car c’est aussi une manière de se faire plaisir.

    "Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes." (J.C.)

    Il faut laisser la vérité se battre contre l’erreur et non la censurer.


    • microf 15 juillet 16:43

      @Daniel PIGNARD

      Je vais répondre selon votre commentaire, et écrire ou parler en image pour que vous puissiez bien saisir.

      Dieu après le Déluge, après Sodome et Gomohre, prit la décision de ne plus détruire nulle part.

      Depuis ces destructions et malgré le mal sur la terre qui dépasse les proportions du temps de Sodome et de Gomohre et du Déluge, Dieu n´a plus jamais détruit oú que ce soit.

      Le dernier sacrifice, fut d´envoyer son fils mourir LIBREMENT pour Nous, pour sauver cette humanité pécherèsse, ce fut le dernier sacrifice LIBREMENT consentit par son fils, Notre Seigneur Jésus le Christ.

      Son Père lui avait demandé, mon fils pour sauver tes frères et soeurs de leurs maux, voudrais-tu mourir pour eux afin qu´ils soient sauvés ? Je ne te force pas, mais te demande de le faire par Amour pour eux afin qu´ils comprennent ce qu´est l´Amour ? Son fils par Amour pour son Père, par Amour pour ses frères et soeurs que nous sommes vous et moi, accepta et mourut pour nous sauver.

      Alors ce que Dieu demande, c´est de ne pas faire du mal á son prochain.
      Je prends un exemple pas loin, si Dieu regardait le mal que fait la France dans le monde, il aurait déjá détruit la France.
      Les armées francaises sont en Afrique depuis des décénnies et tuent tous les jours les africains qui n´ont rien fait de mal aux francais.
      Qu´ont fait les Lybiens á la France pour que la France s´engage a détruire leur pays ? Qu´ont les Syriens á la France pour qu´elle participe jusqu´á aujourd´hui á la destruction de leur pays ?

      Les francais utilisent la liberté que Dieu a donné á l´être humain de faire du bien ou du mal, pour tuer les africains en Afrique, qui n´ont fait aucun mal á un francais. Alors qu´avec sa puissance, Il pourrait intervenir et mettre fin á tout ce mal que fait la France en Afrique ou ailleurs, mais Dieu ne voit pas ainsi, Il laisse la liberté aux francais de continuer á tuer les africains ou Syriens pourquoi ?

      Lorsqu´on vous force de faire une chose, vous la faite á regret, mais lorsque vous prenez vous même la LIBERTÉ, la décison de ne pas la faire, celá vous LIBÈRE, car jamais plus, vous n´allez la commettre.
      Voilá lá oú Dieu veut arriver par exemple avec la France, que la France prenne la LIBERTÉ de ne plus exploiter les africains, mais de coopérer avec les africains ou les Syriens pour le bien de l´Afrique, de la Syrie et de la France, alors ce sera la PAIX, la vrai PAIX non seulement en Afrique, mais dans le monde car l´attitude de la nouvelle France va aussi convertir les autres, voilá lá oú Dieu veut arriver.

      Ce qui revient á dire lorsqu´on demande á un homo, á un créationniste, á un nazi, á un antisémite de laisser ce mauvais chemin, on ne le force, mais on veut qu´ils prennent la décision chacun sans être forcé, de ne plus être un homo, un nazi, un créationniste, un raciste, de laisser ce mauvais chemin car ce n´est pas bien.
      S´il le fait, il est libéré, car au fond de lui même un raciste ou autre sur le mauvais chemin, sait que ce qu´il fait, n´est pas bien.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juillet 17:22

      @microf. Au présent, des dieux et des sectes, il n’y en a pas un pour racheter les autres. La secte, ou la secte carbocentriste ou la secte anti-électronucléaire, ou la secte féminazie, pas plus que les autres. Toutes sont des psychoses collectives dirigées, télécommandées.

      Psychotique, ton texte en est une nouvelle confirmation.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juillet 17:23

      @JC_Lavau. Faute de frappe : Ta secte, ou....


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 juillet 18:04

      @microf

      « Depuis ces destructions et malgré le mal sur la terre qui dépasse les proportions du temps de Sodome et de Gomorrhe et du Déluge, Dieu n´a plus jamais détruit oú que ce soit. »

       

      Ah bon ! Mais Koré et toute sa troupe n’ont-ils pas été détruits (Nombres 16 :1-35) ?

      « Comme il achevait de prononcer ces paroles, la terre qui était sous eux se fendit. La terre ouvrit sa bouche, et les engloutit, eux avec leurs maisons, avec tous les gens de Koré et tous leurs biens. Ils descendirent vivants dans le séjour des morts, eux et tout ce qui leur appartenait ; La terre les recouvrit, et ils disparurent du milieu de l’assemblée...

      Un feu sortit de l’Eternel, et consuma les deux cents cinquante hommes qui offraient le parfum. » (Nombres 16 :31-35)

      Dieu n’a-t-il pas prévu de détruire par un déluge et un cataclysme comme Sodome dans Luc 17 :22-30 avant de faire venir le Fils de l’homme ?

      Jésus n’a-t-il pas dit dans Luc13 :1-5 « Si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. » ?


  • AlLusion AlLusion 15 juillet 13:30

    @L’auteur,

     Je pense avoir dit quelque part, que le monde des humains est mené par le pouvoir, l’argent et le sexe. L’ordre dans lequel on place ces trois concepts est personnel.

     Nous sommes dans une période dans laquelle le sexisme est devenu pré-pondérable. Mon billet « Le sexisme jusqu’au bout des ongles » en témoigne.

     Ce qui fait qu’en définitive, la société rejette toutes les autres formes que l’on place dans les groupes de libération sexuelle qu’elle retrouve dans cette liste et qu’elle classe parmi les anormaux, les homos, les PD et même les incestes.

     Les mots « fidélité », « liberté », « jalousie », « propriété », « mariage » font partie des principes de base.

     Oui, un reliquat de religion initie le processus de rejet. Il est tellement imprégné depuis la naissance du christianisme, il y a 2000 ans que je doute qu’il disparaîtra facilement en Occident.

     Il faut le comparer avec ce qui se passe en Orient là où ces principes sont presque inconnus comme l’animisme dans une relation d’intérêt commun.. 

     
     


    • Pascal L 15 juillet 14:14

      @AlLusion
      « un reliquat de religion initie le processus de rejet » non, pas un reliquat car la religion est partout. Toutes les idéologies peuvent être assimilées à des religions. Le marxisme, l’écologisme, la Franc-maçonnerie sont des religions. Des religions sans Dieu mais pas sans rites, sans règles, sans démons, sans promesse de salut.
      « Il faut le comparer avec ce qui se passe en Orient » Ce n’est pas nouveau, cela fait plusieurs siècles que l’occident rêve de l’Orient. Des intellectuels comme Saint-Yves d’Alveydre ou Rudolph Steiner ont fait le voyages en Orient. Ils ont ramenées des théories et surtout de quoi alimenter leurs envies d’ésotérisme. L’ésotérisme valorise la personne qui s’y adonne et c’est une des clés du succès. Le Christianisme ne permet pas de s’élever au-dessus des autres... Jésus a annoncé un salut offert par Dieu par amour et c’est la seule chose importante. L’amour nous rend libre, alors pourquoi aller chercher un esclavage ailleurs dans le pouvoir, l’argent ou le sexe ? Les animistes font des offrandes aux Esprits qui sont des créatures de Dieu. L’ésotérisme tend également à nous tourner vers les Esprits au travers de l’occultisme. Malheureusement, comme les hommes, les Esprits qui communiquent avec nous sont enflés d’orgueil et ne sont pas d’une grande aide pour le salut.
      « il y a 2000 ans que je doute qu’il disparaîtra facilement en Occident » Cela ne vous rajeunit pas.
      En fait le christianisme ne peut que subsister car la rencontre avec Jésus vivant est toujours possible aujourd’hui. Ceux qui ont fait l’expérience de la rencontre avec lui savent où se trouve la vérité et ne lâcheront pour rien au monde.


    • Gollum Gollum 15 juillet 14:29

      @Pascal L

      Le Christianisme ne permet pas de s’élever au-dessus des autres...

      Eh oui.. Le christianisme promeut un nivellement par le bas et c’est pourquoi il a attiré et attire encore tous les ratés de la planète...

      Ceux qui ont fait l’expérience de la rencontre avec lui savent où se trouve la vérité et ne lâcheront pour rien au monde.

      Mais restez-y. Cela ne vous a pas rendu particulièrement intelligent apparemment...

      Quant à la soi-disant bonté on sait pertinemment ce qu’il faut en penser dans des cas comme le vôtre..


    • AlLusion AlLusion 15 juillet 14:55

      @Pascal L,
       Je suis 100% athée.
       Plutôt mécréant scientifique de tout qu’athée uniquement en religion.
       Je lis actuellement un livre qui exprime ce que peut être l’amour pour quelqu’un jusqu’à l’extrême.
        « La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert » de Joël Dicker essaye de l’expliquer.
        Dans ce cas, c’est encore une fois un règle de la bienveillance qui est en cause : elle a 15 ans et lui en a 35.
        La société est aussi allergique à ce genre d’amour. 
        Je n’attends pas la venue de qui que ce soit, ne vous en faites donc pas de moi.... smiley


    • Pascal L 16 juillet 00:16

      @Gollum
      A exprimer ainsi votre amertume, c’est à vous que vous faites du mal. Ne croyez pas un seul instant que cela peut me toucher car vous êtes toujours à côté et que je n’attends absolument rien de vous. Dieu vous a fait libre, il ne me revient pas d’y changer quelque chose.


    • Pascal L 16 juillet 00:47

      @AlLusion
      L’amour entre deux êtres peut être à l’image de l’amour de Dieu ou au contraire être orienté sur soi-même. N’ayant pas lu le livre, je n’ai pas d’avis sur le cas que vous me citez, mais je suis dubitatif sur un amour à l’mage de l’amour de Dieu dans les trois premières années d’une relation. La passion qui est principalement l’amour de soi peut nous aveugler et il faut du temps pour transformer cette passion en amour véritable. Cet amour intervient lorsque l’on agit pour l’autre sans attendre de réciprocité. C’est un amour qui demande la volonté de progresser pour le bonheur de l’autre, même si l’autre ne rend rien en retour. Un tel amour doit pouvoir attendre que la partenaire ait le temps d’acquérir un certain niveau de maturité pour être sûr que l’engagement a du sens. Avec un tel décalage, il y a toujours le risque qu’un des deux partenaires prennent un ascendant sur l’autre et c’est une perversion. Si la société est allergique, cela provient de ce risque là et elle n’a pas tout à fait tort. Cela passe peut-être par l’abstinence au début. De toutes façons, c’est aux fruits de cet amour que nous pourrons en évaluer la pertinence.

      «  Je n’attends pas la venue de qui que ce soit » Moi non plus. Jésus ne vient pas, il est là et il ne tient qu’à vous de le rencontrer ; il n’est pas nécessaire d’atteindre une perfection pour cela. Cette rencontre est une source de bonheur et de joie. Dommage de s’en priver.


    • Gollum Gollum 16 juillet 08:48

      @Pascal L

      A exprimer ainsi votre amertume, c’est à vous que vous faites du mal. Ne croyez pas un seul instant que cela peut me toucher car vous êtes toujours à côté et que je n’attends absolument rien de vous. Dieu vous a fait libre, il ne me revient pas d’y changer quelque chose.

      D’une part je ne suis pas amer du tout, vous me faites marrer c’est tout.

      D’autre part que vous vous foutiez de mon sort je le savais déjà vous puez la fatuité et l’égoïsme bon teint du militant chrétien qui s’imagine être sauvé...

      Et moi je me régale de vous voir patauger dans votre militantisme qui ressemble à de la névrose individuelle dont le but est de contaminer le max de personnes afin de se sentir exister...

      On a les joies qu’on peut hein... smiley


    • AlLusion AlLusion 16 juillet 09:05

      @Pascal L,
       Je vais essayer de rester sérieux. 
       Si c’est à choisir, à la rigueur, l’amour, je pourrais l’orienter sur moi-même.
       Je suis retourné à ce que j’ai écrit et je ne trouve aucune mention d’un livre dans cette partie du fil. Donc, je ne peux répondre à ce sujet. Le mot « croire » n’est plus dans mon vocabulaire et est remplacé avantageusement par « penser ». Cher Pascal, vous auriez dû avoir une autre vocation de venir sur un forum pour vendre vos idées. Si vous avez fait des études et qu’on doit évaluer vos connaissances, l’avez-vous fait en prenant votre amourette avec vous pour répondre aux questions à votre place ? 
       Vous parlez de décalage... et bien, il est là... On se bat souvent seul dans la vie pour défendre ses droits et ses potentiels.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 juillet 09:09

      @Gollum : « votre militantisme qui ressemble à de la névrose individuelle ». Erreur, il s’agit d’une psychose collective.
      Il n’a plus aucune épreuve de réalité.


    • AlLusion AlLusion 16 juillet 15:07

      @JC_Lavau,

       En fait, ce sont les deux.
       L’individualisme n’est pas contre la socialisation de la population ou, comme vous dites, de psychose collective.
       Relisez le message de JFK lors de son investiture
      « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».

       


    • Pascal L 16 juillet 15:31

      @AlLusion
      «  je ne trouve aucune mention d’un livre dans cette partie du fil » Je n’ai pas rêvé, j’ai lu : « Je lis actuellement un livre qui exprime ce que peut être l’amour pour quelqu’un jusqu’à l’extrême »
      « penser » est une démarche alors que « croire » est le résultat de la pensée. Bien entendu, il y a des affirmations que nous pouvons démontrer et il s’agit alors de loi et non de foi. Mais nos sens nous montre des événements qui ne peuvent être expliqués mais qui nous touchent personnellement à un point très élevé. Nous ne pouvons avoir de certitudes sur ces événements mais nous ne pouvons les rejeter d’un revers de main parce qu’ils sont bien sensibles. J’ai reçu par exemple une guérison inexplicable qui avait été annoncée deux jours à l’avance dans une prière collective. Faut-il écarter la guérison et ce qui s’est passé autour parce que nous n’avons pas d’explication ? La foi commence bien là.

      « Si vous avez fait des études et qu’on doit évaluer vos connaissances » J’ai fais des études... mais cela n’a pas grand chose à voir. D’ailleurs maintenant que vous le dites, je ne me suis jamais posé de questions sur les examens et concours que j’ai du passer et je ne me souviens pas avoir beaucoup travaillé, même pour le concours d’entrée. Je travaillais la musique de Bach en même temps.
      Trêve de plaisanterie, il ne faut jamais penser que l’Esprit-Saint fait le travail à notre place. S’en remettre à la volonté de Jésus ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire, bien au contraire. Juste que on laisse le choix de l’activité à Jésus et on se met au boulot. Le gros avantage, c’est que Jésus commence toujours par nous faire aimer ce qu’il veut nous faire faire et ce n’est jamais une pénitence.

      « On se bat souvent seul dans la vie » Dieu vous laisse mener vos combats. Il n’intervient que si vous le lui demandez mais dans ce cas, vous n’êtes plus seul si votre combat est aussi le sien. Il a commencé à m’aider lorsque j’ai arrêté d’essayer de réformer des structures de pouvoir. Il ne considère sans doute pas que ces structures de pouvoir sont bonnes, mais il pense sans doute que ce combat ne vaut pas la peine d’être mené où que je n’y suis pas à ma place.


    • Pascal L 16 juillet 15:42

      @Gollum
      Personne ne manie l’attaque « ad personam » comme vos le faites sans avoir quelque chose d’un peu lourd sur le cœur. Le fait que vous trompiez sans arrêt sur ma personnalité me fait penser que vous vous trompez également sur la vôtre. Vous vous êtes construit une armure que vous pensez solide mais dessous, cela me semble bien fragile. Cette armure n’est que le déni de ce que vous êtes réellement. Vous ne pourrez affronter l’avenir que si vous affrontez le passé avec justesse et le déni n’est pas la meilleure façon de commencer.

      « On a les joies qu’on peut hein... » Hélas oui et je préfères largement la mienne (que je ne fragmente pas par un pluriel).


    • Pascal L 16 juillet 15:53

      @JC_Lavau
      « Erreur, il s’agit d’une psychose collective » Vous devriez consulter un psychiatre pour qu’il vous parle des psychoses collectives. Je suis sûr qu’il ne confirmera pas votre définition. Le sujet a déjà largement été débattu depuis longtemps et si c’était le cas, on trouverait toute une documentation sur le sujet. En fait, je crains que le sujet les dépasse complètement. De toutes façons, le Christianisme a déjà été attaqué par des accusation de tous les crimes possibles, nous sommes habitués et il en faut plus pour nous faire réagir. Je ne cherche même pas à me justifier. Si Dieu pense que vous êtes prêt à le suivre vous aurez aussi votre petite psychose collective. Dans tous les cas, il respecte votre choix.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 juillet 16:07

      @Pascal L. Je te rappelle qu’en licence de psycho générale, nous avons pour la partie psychopathologie (enfants, adolescents, adultes) les mêmes profs et les mêmes manuels qu’en médecine spécialité psychiatrie. Simplement la BU de Bron a plus de monde et moins de livres, alors j’allais les emprunter à l’école de médecine.
      Pour les cours de biologie cellulaire, et d’endocrinologie, énormes, j’allais les emprunter à Lyon 1, Villeurbanne.
      En revanche les carabins étudient bien davantage les démences séniles que ne le fait le licencié en psycho. Mais c’est couvert par des enseignements de spécialités en maîtrise.
      Alors les leçons que tu espères me donner, du haut de la supériorité de ton big brother à toi que tu as, tu peux te les carrer là ousque le dos change de nom.


    • Pascal L 17 juillet 11:56

      @JC_Lavau
      En quoi vos connaissances sur la psychologie vous autorisent à faire des affirmations d’autorité, donc sans énoncer de preuves ? Je ne vois toujours pas en quoi ce que disent les Chrétiens sur leur relation à Dieu est contredit par la science. Si c’était vrai, cela se saurait. Si c’est une théorie, il reste encore à en apporter la preuve. Je connais la difficulté des sciences humaines et sociales à se confronter à la réalité. Nous en avons encore eu l’exemple avec la crise récente de la Covid. La méthode passait avant les soins pour nos professeurs d’université. Heureusement qu’il y avait encore des médecins sur le terrain. Si vous aviez des connaissances en psychologie, vous vous feriez pédagogue pour essayer de faire passer ces connaissances.

      Je ne vois pas non plus pourquoi vous éprouvez le besoin de d’attaquer quelque chose qui vous dépasse et qui ne vous porte aucun tort. Est-ce en vous même qu’il faut chercher les ressorts de votre action ? un déni lié à l’enfance ?

      « du haut de la supériorité de ton big brother à toi que tu as, » Amusant, mais encore un déni de la réalité. Contrairement à vous, j’essai de faire passer ce que j’ai appris et ce n’est pas une marque de mépris. Seul celui qui se tait ne peut pas faire d’erreurs, mais un endroit comme Agoravox est un bon endroit pour corriger ces erreurs et améliorer nos connaissances. Vos affirmations d’autorité n’ont aucune chance d’aboutir à l’amélioration des connaissances. Pour qu’un dialogue s’installe, il faut qu’il existe un respect des personnes à défaut du respect des idées. Votre dernière phrase nous montre que vous n’avez pas la capacité d’instaurer un dialogue constructif. Pourquoi vous isoler ainsi du monde civilisé ? Vos connaissances en psychologie aurait du vous apporter la réponse, à moins, encore une fois, qu’il s’agisse d’un déni. Je sais, je n’ai pas appris la psychologie à l’université, mais j’ai appris à observer les comportements depuis que j’ai pris conscience qu’il y avait des personnes qui pratiquaient le harcèlement sexuel et moral en entreprise... Apportez-moi donc vos connaissances théoriques.


    • Gollum Gollum 17 juillet 12:07

      @Pascal L

      Z’en n’avez pas marre de faire du prosélytisme de pacotille ?

      Vous ne décrochez jamais ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 17 juillet 12:43

      @Pascal L. Tu as exigé que je me laisse intimider par l’autorité d’une institution dont le mot d’ordre est la lâcheté. Depuis 1838, leur définition politique est qu’en l’échange d’honoraire fort confortables, ils peuvent exempter de sa responsabilité pénale telle personne que le ministre leur donne l’ordre d’exempter, sous le couvert d’un jargon pédant, indéfini et irresponsable. Aux Tazunis, entre le DSM 2 et le DSM 3, l’homosexualité a disparu du registre des maladies mentales : Les associations d’homosexuels ont manifesté en grand et menacé les rédacteurs du DSM ; courageux, ceux-ci ont obéi. Aux Tazunis, les fusils à lunettes ne manquent pas, et il est prudent d’en tenir compte... Dans le DSM, figure en toute lettres que seuls les délires individuels seront considérés comme délires ; tandis que les délires collectifs et organisés sont considérés avec tout le respect dû à leurs armes et leur puissance politique. Depuis, ce sont les pharmaceutiques qui ont pris le pouvoir sur le DSM.

      Quant au prétendu caractère inoffensif du délire organisé dont tu te réclames, tu viens soixante-huit ans trop tard pour le prétendre. En ce temps là de guerre de Corée et de guerre d’Indochine, la secte localement dominante et hégémonique n’était pas le mahométisme mais le papisme. Au petit-lycée de Grenoble, les petits bourges cathos persécutaient et rossaient au cri de : « Mort aux païens ! ».

      Ah ! Tu n’as pas de chance ! Tu parles à un témoin encore en vie.


    • Pascal L 17 juillet 18:40

      @JC_Lavau

      « Tu as exigé » Je n’ai rien exigé du tout. Mais qui peut donner la vérité dans ce domaine ? J’espérais au moins que l’avis d’un médecin pouvait avoir de la valeur. Vous parlez d’hallucination collective mais rien ne démontre ce fait, donc si vous ne reconnaissez aucune autorité dans ce domaine, toute parole devient une parole d’autorité sans fondement. De ce fait, il ne vous est plus possible de manipuler le concept d’hallucination sans tomber dans l’arbitraire et l’attaque ad hominem sans fondements.

      Le DSM : un livre qui se dit scientifique ou les vérités font l’objet d’un vote n’a rien de scientifique. La majorité n’est qu’une dictature comme les autres.

      «  la secte localement dominante et hégémonique » Le Vatican, combien de divisions ? Tous les pouvoirs politiques ont instrumenté les religions pour se maintenir. La plupart des religions n’y voient aucun inconvénient sauf le christianisme qui associe le pouvoir à Satan (cf Luc 4, 5-7). Mais parfois l’Eglise à du céder face à la force. Combien de fois les rois de France ont mis les papes en prison ? L’Eglise, comme toutes les institutions, n’est bien sûr pas constituée de saints et il s’est trouvé bien des religieux qui se sont laissé corrompre mais de fait, elle n’a jamais eu les moyens de faire du mal à grande échelle. Lisez ce que les historiens nous rapportent sur les guerres de religions, l’inquisition... A chaque fois, c’est le pouvoir temporel qui était à la manœuvre. Mais l’Eglise s’est toujours redressé par la puissance de Jésus vivant qui en reste le cœur. Bien sûr, ce redressement n’a jamais lieu par la force, mais par la conversion des Chrétiens à l’amour de Dieu. Vous ne pensez pas que ce soit possible, mais vous pouvez utiliser la méthode historique pour chercher des convergences et établir une vraisemblance. Les témoignages ne manquent pas et vous verrez que ces témoins n’ont rien de malade. La plupart sont bien inséré dans la société.

      « Mort aux païens ! ». Vous avez vu ça où dans les Evangiles ? Ces souvenirs sont peut-être difficile à se remémorer, mais si vous voulez critiquer l’Eglise, commencer par lire ce qu’elle écrit. Sur la famille et l’éducation, il y a par exemple le récent texte du pape François : « Amoris Laeticia ». Vous verrez que cela ne ressemble pas à ce que vous imaginez.


    • JC_Lavau JC_Lavau 17 juillet 19:05

      @Pascal L. Ce qui compte n’est pas ce que les pervers disent, mais ce qu’ils font.


    • Gollum Gollum 17 juillet 19:25

      @Pascal L

      Lisez ce que les historiens nous rapportent sur les guerres de religions, l’inquisition... A chaque fois, c’est le pouvoir temporel qui était à la manœuvre.

      Ah ? Ce sont les pouvoirs temporels qui ont créé la Sainte Inquisition ?

      Ben ça alors.... Que voilà un beau révisionnisme.. Vous m’en direz tant.

      Croyant ---> sectaire ---> menteur pathologique ----> névrose

      Diagnostic : à traiter d’urgence ou à empêcher de nuire.. (Boh finalement pas dangereux, monomaniaque répétant tout le temps le même discours que de toute façon personne n’écoute...)


    • JC_Lavau JC_Lavau 17 juillet 23:08

      @Gollum. Non, pas névrose ; le croyant n’a plus d’épreuve de réalité.
      Un névrosé sait encore que 2 + 2 font 4, mais ça l’embête terriblement.
      Alors qu’un croyant ou un autre psychotique n’ont aucune difficulté avec 2 + 2 font 3, ou 2 + 2 font 5 ou 7, comme ça les arrange dans leur délire. Que le délire soit idiosyncrasique ou dicté par les gourous d’une secte.


    • Gollum Gollum 18 juillet 08:39

      @JC_Lavau

      Pas faux. J’ai déjà remarqué que quand on leur mettait le nez dans le caca ils arrêtaient la conversation... comme tétanisés devant les faits. Bref, ils ne savent plus quoi dire alors ils se taisent...

      En espérant que ça se tasse, que le temps passe pour recommencer leur petit manège de recrutement (car c’est de ça qu’il s’agit, faire des recrues) ailleurs et plus tard..

      Ce sont des gens qui ne supportent pas que les autres ne soient pas comme eux.


    • Pascal L 18 juillet 18:50

      @Gollum
      « on leur mettait le nez dans le caca ils arrêtaient la conversation... comme tétanisés devant les faits » Pas du tout. Si je me tais, c’est que je suis anéanti par tant de bêtise... En fait, il ne sert à rien de continuer à commenter sur une page qui a été publiée le 14 juillet. Plus personne ne la lit et vous ne lisez pas non plus ce que j’écrit. A quoi bon se fatiguer ! De toutes façons, n’imaginez pas un seul instant que les foules sont béates d’admiration devant ce genre de commentaires. Ils vous donnent vraiment une image négative, mais si vous y tenez, libre à vous.

      Je ne me prends pas pour un génie, mais tout de même, il faut que je surveille mes chevilles car, comme le dit Alexandre Dumas « On n’a qu’à rassembler sur la tombe d’un homme de génie les pierres qu’on lui a jetées de son vivant, et il aura une pyramide qui dépassera celle de Kéops ». Pour l’instant c’est juste un petit tas, mais si vous continuez vos efforts, cela pourrait bien prendre de l’ampleur !


    • Gollum Gollum 19 juillet 09:05

      @Pascal L

      En fait, il ne sert à rien de continuer à commenter sur une page qui a été publiée le 14 juillet. Plus personne ne la lit et vous ne lisez pas non plus ce que j’écrit. A quoi bon se fatiguer !

      Ben si je lis. smiley Et merci de confirmer que vous n’êtes là que pour le recrutement idéologique. Mais ça tout le monde le sait ici.

      De toutes façons, n’imaginez pas un seul instant que les foules sont béates d’admiration devant ce genre de commentaires. Ils vous donnent vraiment une image négative, mais si vous y tenez, libre à vous.

      Mais je m’en tape moi. Je fais pas du recrutement. Alors comme ça, d’un côté y a plus personne et de l’autre faut que je fasse attention à l’image négative que je donne ? Incohérence quand tu nous tient, du pur Pascal L au QI de 37... smiley

      Le dernier § est un modèle de fatuité. Et de bêtise. 

      Je crois que des deux c’est plutôt vous qui donnez une mauvaise image. Mais continuez vous êtes un véritable repoussoir pour d’éventuelles recrues. Avec vous Romme n’a plus besoin d’ennemis vous faites le boulot à leur place.

      Bon dimanche. Et bonne messe. smiley


    • Pascal L 19 juillet 17:26

      @Gollum
      Pour le QI, vous y êtes presque, il manque juste un 1 quelque part... Mais de toutes façons vous vous en foutez, la seule chose qui vous intéresse est de me rabaisser et certainement pas de dialoguer. Cela en dit long sur votre personnalité qui ne trompe pas grand monde. Toute cette agressivité me montre finalement que j’ai vu juste sur ce sujet. Vous avez une personnalité narcissique.


    • Gollum Gollum 20 juillet 08:59

      @Pascal L

      Vous ne manquez pas de culot de parler de dialogue. Vous ne dialoguez pas. Vous cherchez à recruter. Le reste ne vous intéresse pas, vous n’êtes pas un intellectuel, ni un cherchant...

      Quand ce n’est pas au profit de l’Église de Rome vos posts sont au profit de l’empire US. Que ce soit sur les fils de Ch. Néant, ou ceux sur le Vénézuéla, ou l’islam qui gêne tant Nétanyaouh..

      Quand on sait que les charismatiques sont originaires d’outre-atlantique on peut se poser de sérieuses questions sur vous.

      Cela en dit long sur votre personnalité qui ne trompe pas grand monde.

      C’est plutôt vous qui ne trompez personne d’où vos scores minables qui sont systématiques...

      Mais vous allez encore prétendre qu’il existe une majorité silencieuse qui ne se manifeste pas.. Toujours cette croyance aux miracles. smiley

      Vous avez une personnalité narcissique.

      On dirait à un psychiatre : il existe deux personnes dont l’une d’elles prétend être en contact avec le petit Jésus et l’autre s’en abstient. Laquelle est narcissique selon vous ? 

      Vous croyez qu’il va répondre quoi le psychiatre ? smiley

      C’était une parabole. Vous aimez les paraboles hein ? smiley


    • Pascal L 20 juillet 18:25

      @Gollum
      Si je cherchais à recruter, j’écrirai des articles entiers sur AVox et vous auriez le droit de me traiter de narcissique. Je répondrais en caressant dans le sens du poil mon interlocuteur pour mieux obtenir son assentiment. Mais non, je me contente de répondre à des commentaires que je considère comme du mensonge ou de la calomnie. Je dois reconnaître que les chrétiens sont une cible facile sur AVox, mais que l’argumentation est très souvent en dessous de la ceinture. Vous en savez quelque chose qui proférez sans cesse des arguments d’autorité. C’est une des techniques de la dialectique avec l’attaque ad hominem dont vous êtes également un grand spécialiste. Un dialogue demande un respect de l’adversaire, le développement des idées et des réponses un peu longues comme je le fais là. Vous préférez sans doute bavez sur les Chrétiens sans que ceux-ci répondent. Vous devriez être heureux, car je vous tend la joue gauche... et vous allez pouvoir continuer à taper comme vous croyez le faire si bien.

      «  fils de Ch. Néant, ou ceux sur le Vénézuéla, ou l’islam qui gêne tant Nétanyaouh » « Quand on sait que les charismatiques sont originaires d’outre-atlantique » Tiens, vous faites dans l’islamo-gauchisme ou vous avez inventé ça juste pour essayer de m’ennuyer ? Les mouvements du renouveau charismatique viennent de l’Esprit-Saint et de nulle part ailleurs. Vous n’imaginez pas l’influence qu’à eu une Française, Marthe Robin, sur ces mouvements.

      « vos scores minables qui sont systématiques... » Ne rigolez, pas, c’est un hommage pour moi et j’en suis fier. Toutes ces personnes qui n’aiment pas ce que j’écris sans être capable d’écrire un seul argument, j’aime beaucoup. Si cela peut les encourager à réfléchir, cela leur fera du bien. Comme je viens de l’écrire, je ne suis pas là pour séduire. Si je voulais être approuvé, je commenterai sur « Famille chrétienne ». Au fait, je ne donne jamais de mauvaises notes, donc si vous avez quelques désapprobations, cela ne vient pas de moi. Si je ne suis pas d’accord, j’explique pourquoi.

      « On dirait à un psychiatre : il existe deux personnes dont l’une d’elles prétend être en contact avec le petit Jésus et l’autre s’en abstient. » Encore une parole d’autorité. Cela dépasse complètement la science du psychiatre. Par contre le déni que vous faites de vous-même est dans ses compétences. Ce déni complète si bien votre narcissisme que vous êtes ainsi incapable de reconnaître. Sinon, donnez-moi les références d’articles scientifiques traitant du problème. Vous ne l’avez jamais fait, il serait temps de vous racheter. Vous vous défilez chaque fois que je pose une question.


    • Gollum Gollum 21 juillet 11:07

      @Pascal L

      l’argumentation est très souvent en dessous de la ceinture.

      Comme la vôtre.

      Les mouvements du renouveau charismatique viennent de l’Esprit-Saint et de nulle part ailleurs.

      Lol smiley smiley

      Ne rigolez, pas, c’est un hommage pour moi et j’en suis fier.

      Je m’y attendais. Le chrétien retombe toujours sur ses pattes. Comme les chats.

      Vous vous défilez chaque fois que je pose une question.

      Ben je vais recommencer. smiley


    • Pascal L 21 juillet 11:27

      @Gollum
      « Ben je vais recommencer.  » Indéfiniment, c’est bien ce qui vous caractérise. L’avantage pour moi, c’est que je ne suis pas obligé de répondre sur le fond, il n’y en a pas. Contrairement à ce que vous pensez, Dieu vous aime toujours. C’est vous qui ne l’aimez pas. Sans doute que le salut qu’il vous propose ne vous intéresse pas, alors ne venez pas vous plaindre qu’il ne répond pas à vos ordres...


    • Gollum Gollum 21 juillet 11:52

      @Pascal L

      Pareil, pas de fond donc pas d’argumentation. C’est drôle hein ? 

      Contrairement à ce que vous pensez

      Mais vous êtes allé chercher ça où ? smiley

      Jamais rien dit de tel. Vous spéculez comme d’hab...

      C’est vous qui ne l’aimez pas.

      Idem. Vous spéculez.

      Sans doute que le salut qu’il vous propose ne vous intéresse pas, alors ne venez pas vous plaindre qu’il ne répond pas à vos ordres...

      Je ne lui ai jamais donné d’ordre. smiley 

      Vous êtes fou à lier.

      Sinon le salut chrétien  selon vous hein consistant à faire des mamours avec le petit Jésus, effectivement très peu pour moi..

      J’espère me respecter un minimum.. 


  • hocagi@1shivom.com 19 juillet 10:31

    si tu veux tromper ta femme, pas besoin d’écrire un article sur Gérontovox, personnellement j’y vois absolument aucun probléme, bien juste de lui dire avant, ’Chérie je vais tremper mon biscuit ds la chatte de la voisine’

    ’oui mon trésor, mais alors ça sert à quoi que je rase la chatte’

    ’non mais mes boules ont besoin d’un changement d’air, le cochonnet ne leur suffise plus’


  • Claire Claire 19 juillet 20:12

    Si votre épouse et vous-même avez convenu que chacun pouvait frayer avec n’importe qui sans rendre de compte à l’autre, ça ne s’appelle pas tromper, du moins à mon sens ! Il n’y a tromperie que si ça n’était pas prévu au contrat.

    Maintenant pourquoi attendons-nous quasiment toutes (enfin je crois) que notre époux nous soit fidèle ? Ça c’est un bonne question à laquelle je n’ai pas d’autres réponses que la nature ou l’éducation voire les deux (à vous de choisir). Mais j’admets que s’il avait été clairement stipulé au contrat que « chacun peut baiser avec qui il veut, l’autre conjoint ne doit pas en faire un plat », je n’aurais pas signé. Et inutile de dire que je prendrais donc tout écart à cette règle tacite comme une rupture de contrat.


Réagir