vendredi 14 décembre 2018 - par Emile Mourey

En islam authentique, les seuls frères sont des musulmans

L'auteur de l'attentat de Strasbourg vient de nous le rappeler ; il aurait confié au chauffeur de taxi qui l'a transporté qu'il voulait venger ses frères musulmans morts en Syrie. 

C'est clair : en islam radical, les seuls frères sont des musulmans et tous les musulmans sont frères.

Cherif Chekatt n'est pas un délinquant ; il ne faisait que reprendre des biens à des infidèles qui ne le méritaient pas et que Dieu lui redonne, à lui et à ses frères.

Si on ne comprend pas cela maintenant, on ne le comprendra jamais, jusqu'au jour où l'on recevra une balle perdue ou le coup de couteau fatal.

Mais si l'on veut continuer à vivre en tant qu'individu libre et survivre en tant que nation, il faut arrêter de pleurnicher. Au lieu de discours creux et d'effets de manche, exigeons des médias un véritable débat sur ce que disent très exactement les textes fondateurs musulmans : le Coran et la Sîra... et nous saurons alors ce qu'il en est pour prendre les décisions qui s'imposent.

Le Prophète visitait chaque soir une de ses femmes à tour de rôle.

Il me revient à l'esprit la critique d'un commentateur récent qui voulait me ridiculiser en me demandant si j'avais tenu la chandelle pendant les relations intimes du Prophète. Il faut vraiment être d'une grande connerie pour ne pas comprendre que les femmes de Mahomet étaient, en réalité, des troupes militaires. Chaque soir et à tour de rôle, le Prophète les visitait (dans leurs casernements) et y passait la nuit pour des questions de sécurité. Par ailleurs, il est absurde de penser qu'il ait eu des relations sexuelles avec un enfant de sept ans. Aïcha était, en réalité, une troupe militaire mise sur pied par Abou Becker, une troupe militaire de sept ans d'âge qu'Abou Becker avait donnée à Mahomet.

Qu'on invite sur le plateau les mollahs radicaux, pour qu'ils y défendent leurs convictions absurdes et qu'ils s'y ridiculisent ! Plus que les armes, c'est le Ridicule qui tuera nos adversaires.

Qu'on invite sur le plateau les fanatiques pour qu'ils nous expliquent comment on peut monter au ciel d'Allah après avoir égorgé un homme pour effacer ses turpitudes ?

Une mort du Prophète qui fait encore pleurer dans les chaumières.

Quant à la mort du Prophète que l'historien musulman Tabari relate sur plusieurs pages, c'est, de toute évidence, un récit poétisé. Il ne s'agit pas de la mort d'un homme ordinaire. Mahomet n'existait qu'en tant que conseil. Cette agonie est celle d'un conseil aux prises avec les difficultés d'une fin de règne, avec des hauts et des bas, des accès de fièvre et des retours de santé, jusqu'à sa dissolution.

Ce conseil Mahomet n'a jamais voulu porter la guerre au dehors de l'Arabie. Reconnaissant à l'Occident la primauté de s'être donné des apôtres, véritable chef de guerre bien que parfois contesté, son oeuvre est d'avoir réalisé l'unité politique du Hedjaz en y imposant la pratique d'une seule religion, modèle pour ses voisins d'Arabie.

Ce sont ses grands disciples qui, dans la suite de son enseignement, se sont lancés dans les grandes conquêtes militaires qui ont suivi sa mort. Ironie de l'Histoire, ce sont les disciples qui ont tué Mahomet en faisant éclater le conseil qui les liait les uns aux autres.

Et voilà comment est née cette mortelle utopie que Mahomet ne voulait pas, qui veut étendre au monde entier un système de croyances qui n'était prévu, au départ, que pour l'Arabie et que pour un VII ème siècle aujourd'hui bien lointain.

Un récit de la guerre de Médine qu'on ne peut traduire et interpréter qu'ainsi, sauf honteuse manipulation.

... Lors de la bataille de Médine, alias guerre du fossé, Mahomet avait neuf femmes. Il faut comprendre que ce sont ces "commandos" à effectifs limités qui ont fait le coup de main de nuit contre les tentes d'Abou Sofyan. Cela nécessitait un secret absolu dans la préparation et l'attaque. Il faut comprendre, en revanche, lorsqu'il lance un appel à tous ceux qui aiment Dieu et son Prophète pour assiéger la forteresse des juifs Beni Qoraïzha, que cela s'adressait à tous les musulmans et alliés réunis. Cela fait du monde (Tabari, p.230).

Ceci étant dit, le combat terminé pour l'instant, Mahomet se devait d'adresser une proclamation à ses troupes/commandos avec le sceau du jugement divin d'Allah. Il s'agit de la sourate XXXIII.

 Ô Prophète, dis à tes épouses que celles qui veulent se sédentariser pour exploiter les biens terrestres (conquis sur les Juifs Beni Qoraïzha) seront autorisées à le faire. Tu n'auras qu'à les répudier sans leur causer de préjudice (verset 28). Mais celles qui veulent rester près de toi pour l'amour d'Allah et de son Prophète, c'est une énorme récompense qui leur sera donnée au paradis (Vs 29).

Ô épouses du Prophète (qui voulez rester avec lui), ne vous laissez pas corrompre par les badinages de l'amour, de crainte de sombrer dans la mollesse ! Résistez à la tentation ! Vous n'êtes pas des femmes comme les autres femmes.(Vs 32) ! Restez à l'intérieur de vos casernements ! (pour les garder). Ne faites pas l'étalage d'un habillement somptueux comme au temps de l'ignorance ! Faites les prières et l'aumône ! Purifiez-vous ! Vous êtes la famille du Prophète (Vs 33). Mais attention ! Les coupables de fornication seront châtiées au double (Vs 30). Les soumises à Allah et à son messager seront deux fois récompensées (Vs 31)...

C'est clair ! Ces épouses sont des groupes de partisans ou des troupes militaires d'élite. Il faut vraiment le vouloir pour proposer une autre traduction ou interprétation. Mme Leila Qadr, dont les traductions font référence, a "oublié" de traduire ce passage dans son ouvrage "Les trois visages du Coran".

Mahomet n'est pas un individu mais un conseil.

... Corrigeant la légende des sept dormants d'Éphèse, le Coran dit dans la sourate 18, verset 34, que ces "enfants" demeurèrent 300 ans dans la caverne plus neuf ans, ce qui est en contradiction avec l'interprétation théodosienne. En effet, entre la persécution brève mais violente de 250 de l'empereur Dèce et le règne de Théodose mort en 395, il ne peut pas y avoir plus de 145 ans. Cette correction ne peut s'expliquer que si ces 300 ans nous amènent à la date de naissance de Mahomet... un Mahomet qui renaît de l'esprit des anciens martyrs chrétiens d'Éphèse en 550 (250 + 300). Et en effet, c'est bien la date qu'il faut retenir pour la naissance du Prophète et non celle de 570. La bataille de l'éléphant qui sert de référence a eu lieu peu de temps avant que meurt le vice-roi du Yement Abdallah qui l'avait déclenchée, date de décés en 553 attestée par des inscriptions.

Les "plus neuf ans" rappellent bien évidemment les neuf ans qu'avait Mahomet lorsque le moine de Bahira le reconnut par un signe entre les épaules comme étant le futur prophète de l'Arabie. Je traduis : "lorsque les moines de Bahira, à l'entrée de Bosra, les reconnurent comme étant le futur prophète de l'Arabie".

Étonnante précision, alors que la légende d'Éphèse dit que les dormants étaient au nombre de sept, la sourate, verset 21, prédit, ou plutôt prophétise, qu'on disputera sur leur nombre, que l'on dira qu'ils étaient trois et leur chien, cinq et leur chien, sept et leur chien ; mais c'est vouloir pénétrer un mystère que peu de personnes savent. Dis : Dieu connaît parfaitement leur nombre.

Le chiffre un étant exclu, Mahomet était-il trois, cinq ou sept ? C'est la question facile que le verset nous pose en nous demandant de réfléchir sur le fait que les dormants d'Éphèse étaient sept. Et il nous met même sur la piste de 7 en ne citant pas le chiffre douze.

QUE CONCLURE ?

Primo : que Mahomet n'était pas un individu mais un conseil de sept hommes. Pour moi, ce n'est pas une surprise car c'est la thèse que je défends depuis de très nombreuses années dans mes ouvrages et dans mes articles en commençant par les patriarches de la Bible. Abraham, Moïse etc., dont la durée de vie dépassait de beaucoup cent ans, ne pouvaient évidemment pas être de simples mortels. C'est aussi la seule explication intelligente qu'on peut donner aux récits merveilleux de la naissance et de l'enfance, que ce soit pour Jésus comme pour Mahomet.

Secundo : que si Mahomet a reçu "l'appel" à 40 ans, c'est qu'il a vécu la vie d'un conseil ordinaire pendant tout ce temps-là et qu'il n'a commencé sa prédication qu'en 590 (550 + 40). C'est la date qu'il faut donner à deux feuillets coraniques anciens récemments découverts, date qui s'accorde tout à fait aux analyses scientifiques de leur support.

Tertio : qu'on ne peut interprêter les récits de la naissance et de l'enfance de Mahomet, comme celles de Jésus, que comme des allégories évoquant la naissance d'un mouvement à la fois politique et religieux qui arrive en sauveur dans une société en crise. 

Honte à nos intellectuels, honte aux médias, honte aux politiques qui déblatèrent sur ces sujets en s'abaissant servilement pour ne pas frioisser les représentants de l'islam !

Marre de tourner en rond ! Sept livres publiés, 418 articles Agoravox, et pas de réaction publique. Cela fait quarante ans que j'écris, arguments et preuves à l'appui, pour affirmer et réaffirmer que d'Abraham jusqu'à Mahomet, en passant par Jésus, nous n'avons pas affaire à des individus mais à des conseils et que leurs femmes, quand ils en ont, sont des troupes militaires. Marre de toujours répéter la même chose à des officiels, sépulcres blanchis, qui ne réagissent pas ! Médias, intellectuels, professeurs et hommes politiques... parfois quelques frémissements, sans suite.

Le roi David était un conseil qui avait plusieurs femmes et concubines et il est dit que Salomon en aurait eu 1000, c'est-à-dire beaucoup. D'Abraham jusqu'à Mahomet, la généalogie dont l'Histoire a conservé le souvenir est une généalogie, non pas d'individus, mais de conseils qui se sont succédés à l'exercice du pouvoir. Saint Paul, dans son épître aux Galates, dit clairement que Sarah et Agar étaient, en réalité, deux alliances (l'alliance araméenne et l'alliance égyptienne (Ga, 4, 24). 

Références : la Sîra, traduction Hermann Zotenberg. Le Coran, traduction Savary. Mon article Agoravox : Jésus, Christ. Pourquoi il faut revoir la chronologie des textes dans un contexte juif prophétique. 

Emile Mourey, le 13 décembre 2018



58 réactions


  • Decouz 14 décembre 2018 10:06

    Bonjour,

    Notez le « Magazine littéraire » de ce mois consacré à Mohammad. « Le vrai Mahomet »

    "En couverture : Deux jeunes Belges racontent un autre Prophète, le réinscrivant dans son époque et son territoire. Un Bédouin, grand chef de guerre, qui a su composer avec les contraintes de son temps pour concilier ou conquérir. Un personnage historique, parfois romanesque, qui parcourt depuis des siècles la littérature, notamment occidentale.

    Avec entre autres :

    • « Le Prophète dans le texte » par Mahmoud Hussein
    • « Enseignement de l’islam et pluralité des mondes » par Didier Leschi
    • « Mahomet dans la littérature » par Nedim Gürsel"

  • samy Levrai samy Levrai 14 décembre 2018 10:08

    Toute l’ancien testament ( surtout la genèse ) est pompé sur les écrits sumériens, cette théorie ne vaut donc rien du tout, désolé.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 décembre 2018 11:04

      @samy Levrai
      Pourquoi un texte « pompé » sur un autre plus ancien ne vaudrait rien ?
      L’important c’est de voir si le nouveau texte est combattu (quand on le croit mauvais) ou s’il est utilisé pour réanimer la même croyance (quand on la croit bonne) .


    • samy Levrai samy Levrai 14 décembre 2018 11:17

      @Pierre Régnier
      Par ce que les pompeurs en ont changé le sens, l’esprit et transformé des textes poétiques polythéistes en une histoire fumeuse et criminelle.
      Je te parle de la théorie qui nous est présentée ici qui va jusqu’à reprendre la vie super longue des « prophetes » alors que nous retrouvons des tablettes sumeriennes ou akkadiennes qui donnent les listes des rois anciens avec le même genre de longévité...
      Aucune trace de Salomon en dehors de la bible... alors que les sumeriens et les egyptiens écrivaient tout...

       https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_royale_sum%C3%A9rienne


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 décembre 2018 11:49

      @samy Levrai

      Sans plaisanter comme plus bas je vous remercie pour ces précisions.


  • France Républicaine et Souverainiste France Républicaine et Souverainiste 14 décembre 2018 10:47

    Après la chute du communisme, nos pouvoirs publics ont misé sur l’islamisme pour encadrer les banlieues : nos pompiers-pyromanes incultes n’ont jamais admis qu’entre le christianisme pacifique et civilisateur d’un côté et l’islam sectaire et guerrier de l’autre, il y a une différence de philosophie !


    • Parrhesia Parrhesia 14 décembre 2018 11:40

      @France Républicaine et Souverainiste

      Je serais même tenté de dire : « nos vrais pouvoirs publics ont misé sur l’Islamisme pour encadrer les banlieues pour leur compte »...

      Dans tous les cas, vous proposez-là un sacré thème de réflexions !!!
      Que l’on y pense !
      Bonne journée.


  •  Christian Saint Rata de l’himalaya 14 décembre 2018 11:03

    @Émile

    Effectivement cela changerai beaucoup de choses pour les croyants.


  • mazig 14 décembre 2018 13:51

    Je suis sur que 

    Emile Mourey

    a fait partie de l’OAS , et qu’il n’a toujours pas digéré la perte de l’Algérie et à chacune de ses interventions , il essaye de se venger en stigmatisant les musulmans , leur religion et tout ce qui s’en approche , histoire de se consoler et de transformer la lâcheté des pro Algérie française en victoire basée exclusivement sur le dénigrement à défaut de courage sur le terrain.


    • Emile Mourey Emile Mourey 14 décembre 2018 15:23

      @mazig

      Vous me faites rire. Je ne stigmatise personne. J’explique les textes musulmans fondateurs comme j’explique les textes évangéliques.


    • Emile Mourey Emile Mourey 14 décembre 2018 17:01

      @Mazig
      Favorable au coup de force des généraux, oui. Mais il est vrai que si on m’avait refusé de rapatrier mes harkis, je ne sais pas... question d’honneur.


    • Emile Mourey Emile Mourey 14 décembre 2018 17:23

      @Mazig
      Islam authentique, islamisme radical, je m"appuie sur des textes et des faits, et choisis mes termes. Vous pensez autrement, c’est votre choix


  • Emile Mourey Emile Mourey 14 décembre 2018 15:14

    cf. Wikipédia : Se rendant en Orient, l’empereur Constantin constate le très grand nombre des dissensions au sein du christianisme. Il convoque le concile de Nicée en 325, lequel décrète, « Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, engendré du Père, c’est-à-dire, de la substance du Père. Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu ».

    Les sept dormants d’Éphèse sont entrés dans la grotte lors de la persécution de Dèce, soit en 250, donc avant le concile de Nicée. Le Coran les fait sortir 300 ans après (verset 24 et non 34). Cela nous fait remonter à l’an 550, date de la bataille de l’éléphant où il est dit, par ailleurs, que Mahomet est né. Le lecteur attentif comprend que le conseil Mahomet s’inscrit dans la pensée ressuscitée des chrétiens d’Éphèse, vierges du symbole de Nicée, voire opposés. Le lecteur non érudit - 1, 8 milliards d’individus - n’y comprend rien.

    C’est clair. Le Coran s’inscrit dans une croyance chrétienne qui ne veut voir en Jésus qu’un prophète, mais non fils de Dieu. Inutile de chercher des origines compliquées. Nous avons là, à La Mecque, un conflit entre des Juifs et un mouvement chrétien primitif d’avant Nicée où Jésus n’est pas plus que les anciens prophètes.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 décembre 2018 15:21

      @Emile Mourey. Je te rappelle que la Mecque n’a été fondée que bien après la mort de celui désormais désigné comme Mohammad.


    • Emile Mourey Emile Mourey 14 décembre 2018 15:54

      @JC_Lavau
      C’est, en effet, la thèse du père Gallez, hypothèse non prouvée, contredite par Mme Chabbi. Que La Mecque ait été un désert n’est pas un problème. Les textes esséniens, comme les textes chrétiens, laissent entendre qu’un mouvement rénové ne pouvait renaître que dans le désert. En réalité, nous sommes à un moment de l’histoire où la position de La Mecque devient intéressante au point de vue commercial du fait de la concurrence. La Mecque prend de l’importance en encadrant les caravanes, mais aussi les tribus. Halima se rend à La Mecque pour chercher un nourrisson, autrement dit un encadrement de sept jeunes gens qui assurent, notamment, sa sécurité ; et cela d’autant mieux si cet encadrement peut compter sur le pouvoir en place à La Mecque.


  • Antenor Antenor 14 décembre 2018 17:49

    @ Emile

    Peut-être que l’Ange Gabriel symbolise simplement l’inspiration de Mahomet. Idem dans les récits de Daniel, Zacharie et Marie. Nous ne savons pas exactement quel Christianisme professait Bahira mais il est probable qu’il y ait eu des différences notables avec la nouvelle religion prêchée par Mahomet en particulier quant au statut de Jésus. Je ne suis pas du tout convaincu que Bahira (sans doute un Ebionite) considérait Jésus comme un simple prophète.


    • Emile Mourey Emile Mourey 14 décembre 2018 20:23

      @Antenor
      Les nuances sont toujours possibles mais, contrairement à ce que pense Mme Chaddi, tout cela n’est pas né dans le désert. Les fresques qui subsistent sur les murs en ruines du monastère de Bahira prouvent que ces moines s’exprimaient sous ce mot code, mais Omar a peut-être une autre version..


    • Antenor Antenor 16 décembre 2018 13:31

      @ Emile

      En ce qui concerne l’Islam « authentique », je continue de penser que le problème vient moins des textes que du regard qu’y portent ceux qui se disent Musulmans. Les Juifs n’ont pas modifié d’un iota la Torah après que leur lecture littérale les ait menés à la ruine. Ils ont simplement changé leur façon de l’aborder. Tout comme Jésus en son temps n’est pas né d’un conseil de prêtres aristocratique (Joseph) mais de la plèbe nazaréenne (Marie), je pense qu’il n’y a rien à attendre des autorités musulmanes en cheville avec les Hérode des temps modernes. Si elle doit se faire, l’évolution se fera par le « Tiers Etat ».


  • OMAR 14 décembre 2018 18:20

    Omar9

    .

    Bonsoir @E. Mouray :« Cherif Chekatt n’est pas un délinquant ; il ne faisait que reprendre des biens à des infidèles qui ne le méritaient pas.. ».

    .

    Tiens, cela me fait penser à Robin des bois version franco-musulmane...

    Sauf que cette racaille ne partageait rien avec personne.

    .

    Pire, dans son aveugle barbarie, il a atiré et assassiné n’importe qui, y compris ses coreligionnaires :

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/attaque-terroriste-strasbourg-kamal-naghchband-45-ans-etat-mort-cerebrale-est-decede-1591815.html

    .
    Ah oui,Cherif Chekatt c’est un vrai, un pur musulman .... wahhabite.
    Sacré Mouray, vous avez l’art de la plaisanterie très développé...


    • zygzornifle zygzornifle 14 décembre 2018 18:30

      @OMAR
       il ne faisait que reprendre des biens à des infidèles qui ne le méritaient pas.. ».

      Un peu comme Macron qui reprend le pognon de Rothschild parce qu’on ne le mérite pas ....


    • Emile Mourey Emile Mourey 14 décembre 2018 19:29

      @OMAR
       
      Merci d’avoir précisé.


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 décembre 2018 00:12

      @Omar
      Je viens de lire votre commentaire du 21.21 qui m’avait échappé. Je ne pensais pas que vous vous seriez abaissé à ce point. Conformément a la déontologie d’Agoravox, j"ai demandé sa suppression avec le motif suivant : Propos insultant et mensonger, d’autant plus injuste que sous mon commandement, j’ai toujours interdit la torture, quelle qu’elle soit. Avec de tels propos aussi déloyaux, vous ne faîtes pas honneur à votre religion. C’est là notre différence.


  • zygzornifle zygzornifle 14 décembre 2018 18:28

    Vu ce qu’il a fait a des pauvres gamines on se demande si Nordal Lelandais ne serait pas une réincarnation du prophète .....


  • Esprit Critique 14 décembre 2018 19:29

    « .....En islam authentique…. » ça veux dire quoi ?

    L’Islam, c’est L’Islam, une idéologie totalitaire qui a pour principe d’éliminer « les mécréants », ce qui n’est pas musulman. C’est écrit dans le Coran.

    Tout ce qui se raconte en dehors de ça est mensonge est manipulation.


    • Emile Mourey Emile Mourey 14 décembre 2018 19:51

      @Esprit Critique

      L’islam authentique, c’est l’islam des textes fondateurs comme vous le dites, notamment dans les sourates concernant le butin. Mais, Dieu soit loué, nous sommes à une autre époque. 


    • OMAR 14 décembre 2018 21:05

      Omar9

      @Esprit Critique c’est l’Esprit Critique
      .
      Un mec facho qui a pour principe de resentir de la haine gratuite envers les musulmans qu’il ne veut les voir que version « wahhabite ».
      C’est écrit dans son « Mein Kampf ».
      Tout ce qu’il raconte en dehors de ça est connerie et fautes d’orthographes et de grammaires...
      .
      Sinon, il parait qu’il sait lire l’arabe à l’envers, comme @Mouray.
      Authentique !!!!


    • Esprit Critique 15 décembre 2018 01:01

      @Emile Mourey
      Oui l’époque Bataclan , Charlie, Daech, Nice, Strasbourg, Vous jouez a quoi ?


    • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 15 décembre 2018 01:14

      @OMAR

      Adolf Hitler vouait une admiration sans borne à l’islam ! Il en admirait sans doute le côté viril , sacrificiel, et guerrier . Ouais, c’est vrai que ça change de la notion de Pardon , de la bonté naïve et dégoulinante, intrinsèque au christianisme


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 décembre 2018 04:41

      @Esprit Critique

      Quand je dis qu’heureusement les temps ont changé, je pense aux harkis, aux tirailleurs marocains et même aux FSNA musulmans que j’ai eu l’honneur de commander, et pour lesquels j’ai toujours fait en sorte qu’ils puissent suivre les obligations de leur religion, comme, par exemple, de repousser le repas après le coucher du soleil pendant le ramadan.

      En revanche, en tant que lecteur des textes fondateurs musulmans, je ne peux que constater la quasi impossibilité d’inventer un islam autre que celui de Mahomet, auquel se réfèrent d’ailleurs les djihadistes, vu qu’il repose sur le dogme « terre à conquérir ou à maintenir dans la seule et dernière religion révélée ».

      L’intention des fondateurs s’explique par une volonté d’inventer un type de société qui ne serait plus déchirée par les conflits religieux qui existaient alors, l’utopie étant que les membres de cette société soient tous frères dans la religion unique... et cela, même si certains de ces membres aient été des racailles.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 décembre 2018 09:37

      @Emile Mourey. Une religion de corps de garde, résumait Levy-Strauss.
      Conçue et optimisée pour la guerre de conquête.


    • Jonas 15 décembre 2018 16:37

      @OMAR
      Vous alignez les concepts sans les comprendre , si vous connaissiez la définition du « Fascisme » vous aurez su que c’est à l’islam. 
      Quelle différence y a t-il entre l’islam est le fascisme ? Voici ce qu’ils ont en commun, ce qui fait d’eux des « Frères jumeaux ».
      -Chauvinisme et dévotion excessive pour la oumma , pour l’un et la nation pour l’autre.
      -Héroïsme aveugle et martyre.
      -Militarisme et glorification de la guerre
      .Usage de violence et de menaces de violence pour imposer ses vues à d’autres. 
      -Etouffement des critiques.
      -Totale allégeance à un leader autoritaire qui n’a pas de compte à rendre au peuple 
       -Culte de la personnalité d’un leader charismatique ( tous ceux qui ont voyagé dans un pays musulman , ont pu constater les portraits du dirigeant dans le moindre recoin du pays) 
      -Réaction contre le changement et la modernité.
      -Déshumanisation et prise comme bouc-émissaire de l’ennemi , qui est vu comme inférieur et sous-humain et qui ourdi toujours des complots contre le pays. 

      Vous pouvez constater le comportement des anciens pays fascistes et de ceux d’aujourd’hui et mettez -les en parallèle avec les pays de l’islam. Quelle différence ? 

       
       


    • Esprit Critique 15 décembre 2018 17:58

      @Emile Mourey
       « en tant que lecteur des textes fondateurs musulmans, je ne peux que constater la quasi impossibilité d’inventer un islam autre que celui de Mahomet, auquel se réfèrent d’ailleurs les djihadistes. »

      La je suis d’accord.


  • patwa 15 décembre 2018 07:41

    Bonjour,

    A la wakbar Emile, dieu est assez grand pour te faire parler d’autre chose que d’archéologie de temps en temps.

    En dépit de toute la mousse possible et imaginable, Cherif n’est pas un terroriste islamiste, c’est un droit-commun intégriste.

    Ce qui s’est passé et qui l’a pas été censuré, qui est toujours disponible sous deux angles, c’est un refus de se soumettre a une arrestation.

    Ce qui s’est passé, et qui n’a pas été censuré, qui est toujours disponible sous format 3 heures caméra a l’épaule, c’est son exécution extra-judiciaire.

    Les média on transformé une résistance a l’arrestation en acte terroriste, et une exécution extra-judiciaire, en arrestation qui a mal tourné.

    Si le préfet avais ordonné qu’on le prenne vivant, entre le gaz soporifique le sniper l’hypodermique le tazer et la balle dans le genoux et le 120 contre un.

    On l’a tué par ce qu’on ne voulais rien savoir de son réseau, par ce qu’on voulais le faire taire, par ce qu’on voulais utilise son cadavre pour faire de la mousse.

    Pour ma part je reste Prêtre, Prophète et Roi, et je peut m’arranger de tout les monothéisme, de tout les polythéisme ayant un « Roi des Dieux ».

    A+ mes frères :)


    • titi 15 décembre 2018 08:28

      @patwa

      Sur la photo du jeune Sheriff, aka chance-pour-la-france, on voit très nettement la marque sur le front.
      Alors les français ne connaissent peut être pas cette marque, mais quand on se déplace au maghreb on la rencontre déjà plus souvent.

      C’est la marque que fait le frottement de la tête sur le tapis de prière.
      Autant dire qu’il faut déjà passer un certain temps dans sa journée face contre terre avant d’avoir cette marque.

      Alors moi je veux bien que ce ne soit pas un intégriste...


    • patwa 15 décembre 2018 08:35

      @titi

      Relis, j’ai précisément dit que c’étais un « droit commun intégriste », et pas un « terroriste islamique ». Il n’y a aucun élément terroriste, ou islamique dans le dossier.

      Merci pour ta réponse quant même.


  • titi 15 décembre 2018 08:25

    @L’auteur

    Merci pour ce rappelle.

    En effet le Coran prêche l’amour et le respect.... des musulmans.

    Les autres, les non musulmans, il n’est pas « grave » de les voler, de les tuer, de les violer.

    Il y a quelques années une animatrice saoudienne (donc plutôt éduquée, on dirait CSP+ en marketing) avait affirmé face caméra, que bon si son mari violaient quelques esclaves sexuelles chrétiennes, et bien ce n’était pas si grave, elle ne considérait pas qu’il la trompait... le sexe avec une non musulmane ce n’est pas trompé... c’est comme utiliser un sex toy...

    L’islam fait une vraie hiérarchisation de l’humanité : en haut le musulman mâle. En bas la femme non musulmane.

    Une forme de racisme basé sur la croyance.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 décembre 2018 09:34

      @titi. Remarque qu’en Australie, la hiérarchie a la même structure :
      Tout en haut sont les blanches féministes.
      En dessous sont les blanches ordinaires.
      En dessous sont les blancs mâles.
      En dessous sont les femmes aborigènes.
      Et tout en bas sont les mâles aborigènes.

      Les abos ont fini par comprendre le jeu volontairement destructeur, et écartent désormais les féministes des services sociaux, de toutes leurs affaires internes. Question de vie ou de mort pour le peuple aborigène.


    • zygzornifle zygzornifle 15 décembre 2018 09:35

      @titi

       elle mériterait de finir soubrette chez DSK ....


  • Jonas 15 décembre 2018 16:07

    Bonjour monsieur Mourey,

    Tout en étant ravi de vous lire, je ne rentrerai pas avec vous , sur vos interprétations du récit coranique ni sur l’itinéraire , du bédouin illettré ( oummi ) qui demanderaient beaucoup de temps. 

    En revanche , je suis d’accord avec vous sur le titre de votre article « En islam authentique , les seuls frères sont des musulmans ». parce que la fraternité en islam ne s’étend pas aux non-musulmans. Dans le traité que Mohammad imposa à tous les citoyens de Médine , y compris aux Arabes non-musulmans et aux juifs, il indiqua que ses fidèles sont une communauté ( oumma) , a l’exclusion de tout autre. La Sourate 48:29 dit : « Mohammad est le Messager d’Allah . Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants , miséricordieux entre eux ». 

    J’ai toujours écrit ici, sur ce site , que l’islam et le fascisme , sont des frères jumeaux. Les deux divisent les gens en deux camps ,« nous » et « eux » , Les deux identifient le bien et la supériorité avec « nous » , et le mal avec « eux ». Cette manière de voir implique des boucs-émissaires , la déshumanisation dont le l’exemple récent est l’Etat islamique et ses horreurs , et l’incrimination’ « eux »  tout problème de société, présuppose une conspiration des ennemis diaboliques en les accusant d’émasculer et humilier la communauté. 

    L’islam comme le fascisme instillent dans la communauté un sentiment de victime et une haine de l’autre. 


  • Emile Mourey Emile Mourey 15 décembre 2018 23:14

    L’islam, c’est quoi ?

    De 609 à 622, c’est une nouvelle religion qui a commencé à être prêchée pacifiquement à La Mecque et aux caravanes de passage par les disciples d’un certain Mahomet. Nouvelle religion ? Pas vraiment ! Ce Mahomet pacifique prêche un certain nombre de sourates dans la prolongation des écrits juifs et pré-chrétiens tout en corrigeant les deuxièmes, à savoir que Dieu ne peut avoir un fils. Nous sommes dans le courant de pensée des églises et des monastères d’Orient qui ont fait sécession à la suite de la décision du concile de Nicée qui, en 325, avait imposé le dogme d’un Jésus vrai homme et vrai Dieu... Homme ou prophète ? Oui, avaient dit les opposants mais pas Dieu.

    Vers 622, persécutés par les Mecquois incrédules et hostiles (au retour du religieux ?), les disciples survivants émigrent à Médine tout en s’alliant aux habitants contre les tribus juives de la région. Véritable guerre de conquête militaire et de conversion à la nouvelle religion ; et cela, jusqu’à la prise de La Mecque.

    Cette conquête (et conversion) est relatée en détails, dans la Sîra et le Coran, ce dernier devenant le livre saint ayant valeur d’exemple.

    Certains voudraient que l’on corrige le Coran, que l’on supprime certaines sourates trop violentes. Problème ! Présenter au public ou enseigner une histoire corrigée, donc fausse, c’est absurde !


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 décembre 2018 23:22

      @Emile Mourey

      Sîra de Tabari, document authentique


    • zak5 zak5 16 décembre 2018 12:54

      @Emile Mourey
      Selon la tradition, la première migration c’est faite en Abyssinie auprès du Négus, un roi chrétien.


    • zak5 zak5 16 décembre 2018 13:28

      @Emile Mourey
      à savoir que Dieu ne peut avoir un fils

      Le coran parle de fils dans le sens « engendrer biologiquement (yalid) ». La croyance chrétienne est bien plus complexe et ne fait pas croire que le Christ est le fils biologique de Dieu. De quelle croyance chrétienne parle le Coran ? sachant que la trinité dont il parle ne ressemble pas à la trinité que l’on connait et sachant que le Coran quand il parle des associateurs (el mouchriquines) dit toujours « ils adorent en dehors de Dieu » « min douni Allah », or aucun chrétien n’adore le Fils en dehors du Père.
      D’autre part, le Coran ne fait pas du Christ un simple prophète, il lui attribue des pouvoirs divins : il parle comme un prophète alors qu’il vient de naitre (d’une vierge), il fabrique des oiseaux en chair et en os (c’est a dire qu’il crée la vie) alors qu’il n’est qu’un enfant et une fois adulte il ressuscite les morts, enfin il ne meure pas lui même, il est aspiré par les cieux, alors que le Coran nous dit que les juifs ont tué les prophètes (le Coran par exemple ne nous dit pas que Jean le baptiste (Yahya) a été sauvé des mains de ses assassins alors qu’il est prophéte dans le Coran)


    • zak5 zak5 16 décembre 2018 13:43

      @zak5
      tout cela pour dire que dire que le Coran condamne le christianisme est un raccourci.
      L’Islam avant tout est venu donner le Livre a ceux qui n’ont pas eu de Livre (el oumiyina"
      16/36 Et nous avons envoyé des prophètes à chaque peuple, disant « adorez Allah et écartez-vous des faux dieux »

      Tu (Mohammed) est certes du nombre des messagers sur un chemin droit, c’est une révélation du Tout-puissant, du Très Miséricordieux, pour que tu avertisse un peuple (les arabes) dont les ancêtres n’ont pas été avertis

      Nous leur (les arabes) avons pas donné de livres à étudier. Et Nous ne leur avons envoyé avant toi aucun avertisseur

      Ainsi, Nous te révélons un Coran en langue arabe, afin que tu avertisses la ville métropole (la Mecque) et les alentours, et que tu les préviennes du Jour inéluctable du Jugement dernier, où une partie des hommes ira au Paradis et une autre ira en Enfer

      Et, à présent, voici ce Coran béni que Nous révélons. Conformez-vous à son enseignement et craignez Dieu, dans l’espoir d’être touchés par Sa grâce, afin que vous ne disiez point : « Seules deux communautés, avant nous, avaient reçu des Écritures, mais nous n’avons pas pris soin de les étudier », ni que vous disiez : « Si nous avions, nous aussi, reçu des Écritures, nous aurions certainement été mieux dirigés que ceux qui nous ont devancés. »

      Ensuite il y a eu les califes (et bien plus tard les hadith et la sirah commandés par les califes) et c’est une tout autre histoire


    • zak5 zak5 16 décembre 2018 13:47

      @zak5
      fin de citation avant : Ensuite il y a eu les califes (et bien plus tard les hadith et la sirah commandés par les califes) et c’est une tout autre histoire


    • Jonas 16 décembre 2018 16:08

      @zak5
        
      Pour ne rien changer , hélas , à ce qui se passe aujourd’hui en islam , trois des quatre premiers Califes ( les bien guidés - Khulafa AR-Rashidun) furent morts de mort violente . Seul le premier , le vieux à Abu Bakr est mort de mort naturelle.( Le quatrième ALI , fut découpé , c’est de lui que sont issus les Chiites, l’autre confession importante de l’islam). 
       

      Du vivant du prophète de l’islam , le Coran , n’existait pas, ni après sa mort en 632.
      Ni d’ailleurs sous le premier Calife , Abu Bakr , ni sous le second Calife Omar.
      Il a fallu , le troisième Calife Uthman ( 644/656) soit un quart de siècle , après la mort du fondateur de l’islam, pour que le Coran soit établit. 

       C’est ce troisième calife Uthman qui décida de formaliser un exemplaire du texte coranique en établissant une classification unique. A l« exception de la première , la Fatiha ( qui compte 7, versets ), les Sourates sont classées en gros , dans un ordre de longueur décroissante, qui ne correspond pas à la chronologie. Parce que les plus longues , sont celle de Médine donc plus récentes , par rapport a celles de la Mecque plus anciennes.

      Je pense que si c’est Allah qui  l’auteur, du texte inspiré, il aurait été plus rigoureux dans la classification que le Calife Uthman. Ce dernier pour établir , le Coran , a réuni une commission afin de lui préparer plusieurs copies 

      Plusieurs de ces copie furent détruites par Uthman , pour conserver , celle de sa convenance qui est la copie du Coran écrite de nos jours , suivant toujours mot pour mot et lettre par lettre cette compilation de la commission d’ Uthman. A l’époque en Arabie, il n’y avait pas de livre , tout était mémorisé et c’est selon ses mémorisations par les individus du septième siècle de notre ère avec leur erreurs, contradictions , inventions , réfutations, dénégations, anachronisme que le Coran a fait son apparition. Avec tout cela les musulmans , tiennent à leur dogme le »Coran est incréé "et supplante les autres livres. 


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 décembre 2018 16:32

      @zak5

      Exact, ce qui montre la tolérance du christianisme.


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 décembre 2018 17:29

      @zaks

      Bonjour. Mon texte de 16h32 était une réponse à votre commentaire concernant la première immigration en Abyssinie. Je suis agréablement surpris des commentaires de ce dimanche car je craignais, une fois de plus, qu’on allait encore enterrer le problème. Je suis en partie d’accord avec vous quoique je pense que la première recension s’est faite à la mort du Prophète.

      Les feuillets récemment datés nous révèlent à la fois les premières sourates que Mahomet prêchait et qu’elles étaient dans la continuation d’un judaïsme corrigé dans une interprétation actualisée mais différente du christianisme paulinien. Simple exemple, la récupération de vieilles légendes comme la création des oiseaux par un jésus enfant, qui est, en réalité, une allégorie évoquant l’enfance d’un jeune conseil appelé à diriger une cité judaïsée.

      Bref, dans mon raisonnement militaire, Abou Becker n’a pu lancer sa conquête qu’un livre à deux volets à la main ; un premier Coran et la Sîra... non pas celle de Ibn Hicham, mais celle de Tabari. Certes, on pourrait dater cela du Xème siècle mais je ne le crois pas.

      L’important est de retraduire Tabari en y décryptant les allégories. C’est ce que je demande. C’EST CE QUE JE DEMANDE ET QU’ON ME REFUSE.

      Dès lors, tout le reste de mon article deviendra lisible : bataille de Médine, femmes du Prophète, troupes militaires etc..

      L’islam redeviendra ce qu’il est et ce qu’il aurait dû rester : une période de l’l’histoire d’un passé du VII ème siècle. 


  • covadonga*722 covadonga*722 16 décembre 2018 13:17

     la ou il n’ y a pas d’islam , il n’y a pas d’islamisme 


    cqfd


    • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 16 décembre 2018 13:46

      @Asinus
      Content de vous savoir sorti des griffes de la suprême déesse des piquouzes à la Timone.
      Je vous ai lancé une bouteille à l’amer musicale, (Nevché, un marseillais de talent), quelque part dans un jardin (du 5 décembre, je crois).
      Je serais content que vous écoutiez ( et que vous regardiez ces 2 clips sur Marseille) et que vous me disiez ce que vous en pensez.
      PS/ pardon à Emile Mourey de ce message personnel, mais parfois, y’a urgence....


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 décembre 2018 14:11

      @SANDRO FERRETTI

      Un gars qui aime les 504 Coupé ne peut pas être mauvais...comme un autre qui aime les pisseuses anglaises sur deux roues...


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 décembre 2018 16:34

      @covadonga*722

      CQFD


    • covadonga*722 covadonga*722 16 décembre 2018 18:14

      @SANDRO FERRETTI
       désolé mon ami , cela m’a échappé , je vais y aller et ne manquerais pas de vous donner mon avis la -bas , de toute façon merci de votre attention .
      Asinus

      mes excuses a mr Mourey 


  • Emile Mourey Emile Mourey 17 décembre 2018 05:24

    Aux dernières nouvelles, le père du tireur, foulard Che Guévara sur la tête, compatit sur BFMW en disant qu’il n’était pas au courant, le brave homme, tandis que, sur une autre chaîne, le juge Trévédic déclare que les écoutes téléphoniques révèlent qu’il se vante auprès de ses amis que son fils est mort en martyr.


  • covadonga*722 covadonga*722 17 décembre 2018 06:52

    yep , les autorités savent qu’une guerre nous est faites , mais n’écoutant que leur courage qui ne leur dit absolument rien elles refusent de dire la vérité .

    Quand viendra la mere des batailles , car elle viendra alors :

    "Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette ; si le peuple n’est pas averti, .......Ezéquiel 33/6


  • Emile Mourey Emile Mourey 17 décembre 2018 11:55

    Lire Abraha au lieu d’Abdallah


  • popov 2 janvier 03:40

    @Émile Mourey

    Bonjour et bonne année.

    Je viens de tomber par hasard sur cet article. Il s’agit d’une introduction à un livre de Nahum Slousch que je n’ai pas lu mais qui pourrait vous intéresser car on y retrouve un certain nombre de vos idées, notamment sur la présence d’Hébreux en Gaule. 


    • Emile Mourey Emile Mourey 2 janvier 19:43

      @popov

      Grand merci pour cet article qui va tout à fait dans le sens de mes articles et livres, articles et livres qui confirment l’article en question en même temps que le dit article leur apporte une argumentation linguistique que je n’ai pas.

      Le drame, c’est qu"avec la nouvelle archéologie née sur le mont Beuvray sous l’inspiration du professeur Goudineau, c’est l’héritage romain qui prime. C’est ainsi qu’on en est arrivé à cette stupidité d’une Gaule en bois du mont Beuvray qui ne commence vraiment à s’ouvrir à la civilisation qu’avec l’arrivée des Romains.

      Je suis écoeuré.

      Votre commentaire mériterait un article. Peut-être au printemps si personne ne bouge avant moi, que ce soit à Agoravox, à l’université ou au ministère de la Culture, car je fatigue. Cette erreur de localisation de Bibracte au mont Beuvray trouve son origine dans un stupide malentendu que je dénonce depuis de nombreuses années https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/a-mm-les-archeologues-pierre-209492 ;

      La conséquence, c’est l’oubli d’un fabuleux et authentique patrimoine antique qu’on ne met pas en valeur.

      Concernant l’article, je corrigerai toutefois ce que l’auteur écrit au sujet d’Abraham.. Abraham ne se trouvait en Mésopotamie qu’en tant que colonie, venant d’Aram en Syrie, donc sémite  ce qui rejoint la thèse de l’auteur et non sumérien.

      De même, je me méfie du piège des mots qui nous conduit à des simplifications comme à opposer Cananéens et Hébreux.

      Encore merci.


Réagir