mercredi 7 avril - par Alain Alain

Gauche désunie, Gauche inutile, Gauche coupable

Les deux menaces majeures de notre ère sont les crises écologiques et les inégalités sociales dont les causes comme les solutions sont fortement liées.
Qui en France pour les affronter ?
Les deux menaces majeures :

 (Dominique Bourg dans "Le marché contre l'humanité".)
« Rappelons une première incompatibilité : celle qui existe entre les inégalités sociales et l'écologisation de la société. Comme a pu le mettre en évidence le modèle "Handy", des inégalités sociales très prononcées, même sans atteintes à l'environnement, suffisent à provoquer l'effondrement d'une société. Mais le schéma le plus courant est celui d'inégalités sociales qui débouchent sur une forte dégradation de l'environnement, laquelle tire alors l'ensemble d'une société vers l'abîme. »
Emmenés par le mathématicien Safa Motesharri, des chercheurs américains, Jorge Rivas, Eugenia Kalnay, basent leurs recherches financées par la NASA, sur un modèle appelé "HANDY", pour Human and And Natural DYnamical.
Selon ce modèle, l’accaparement des richesses par les plus riches pourra mener à la disparition des plus pauvres et à celle de la société toute entière.

Et,

 (Toujours Dominique Bourg dans "Le marché contre l'humanité".)
« Autre difficulté : des écarts de richesses importants rendent quasi impossible le recours aux incitations financières écologiques. Ces dernières touchent alors lourdement le pouvoir d'achat des pauvres alors qu’elles ne font qu'effleurer celui des plus riches. Telle a été l'un des enseignements du mouvement des Gilets jaunes et de leur refus de la taxe carbone. ».

Et,

 (Fred Vargas dans "L'humanité en péril".)
« N'oublions pas que les gouvernants marchent main dans la main et doigts entremêlés avec les multinationales - paralysés par elles - et les plus puissants lobbies du monde, lobbies de l'agroalimentaire, lobbies des transports, lobbies de l'agrochimie, lobbies du textile et j'en passe, vous ne les connaissez que trop. Qui s'arcboutent contre toute atteinte à leur immense pouvoir, c'est-à-dire, et c'est le mot-clef de la catastrophe, contre toute atteinte à l'Argent, au toujours plus d'Argent. Le leur, pas le nôtre. Et pour que l'argent continue à entrer à flots, à accroître encore et encore leurs milliards de milliards quasi exemptés d'impôts ou bien nichés à l'abri dans les planques fiscales, il faut de la Croissance, et c'est le deuxième terme clef. »

Et,

 (Paul Jorion - Vincent Burnand-Galpin dans "Comment sauver le genre humain".)
« Dans la question écologique, tout comme dans la question sociale, l'alliance du capitalisme, de l'économie de marché et du libéralisme nous mène dans l'impasse. Il s'agit enfin de la dépasser. »
« C'est d'avoir fait de cette logique de boutiquier le principe de gestion des Etats qui nous a conduits à la catastrophe. Pour aboutir au paradoxe qui est le nôtre aujourd'hui : nous n'avons jamais été aussi riches, il n'y a jamais eu autant de milliardaires, chaque jour qui passe en amenant de nouveaux, pendant que les États glapissent : " Nous n'avons jamais été aussi pauvres ! On ne peut rien faire ! La dette est colossale ! Etc. " Et le public finit par se convaincre " qu'on n'a plus les moyens ! " , alors que les moyens sont en réalité pléthoriques, et que la seule explication de la disette est que l'État se les refuse en ayant capitulé devant les grosses fortunes, devant la concentration de plus en plus grossière de la richesse en quelques rares mains.
La justification de cette capitulation est connue : le chantage à l'emploi  : ramenées à la raison, ces grosses fortunes s'exileraient, emportant avec elles "des milliers d'emplois". » Ibid.

Et,

Antonio Guterres, secrétaire général L'ONU, lors de la COP24, avait déclenché l'alerte : « Pour beaucoup de gens, c'est déjà une question de vie ou de mort, alors il est difficile de comprendre pourquoi nous, collectivement, avançons toujours si lentement, et même dans la mauvaise direction. »

Voilà le problème posé.
La question prédominante est : en France, sur qui peut-on compter pour affronter l’urgence de la situation ?

Passons rapidement sur la droite traditionnelle, les Républicains, phagocytée par le RN et LREM, inutilement au pouvoir 37 ans sous la Vème République, vérolée par d’innombrables affaires, Fillon, Sarkozy condamné à 3 ans de prison dont 2 avec sursis, Balkany condamné, Guéant condamné, etc., vidée de ses électeurs mais pas des prétendants candidats aux élections présidentielles dont certains ne sont plus adhérents au parti.

Publicité

L’extrême droite, le RN, n’a pas pour préoccupation première l’écologie. Son programme repose quasi entièrement sur la lutte contre l’immigration essentiellement maghrébine, la délinquance, l’insécurité essentiellement d’origine arabe ou africaine. Le volet économique n’est pas fixé : une fois, c’est sortir de l’euro ; une fois, c’est ne plus sortir de l’euro. Contre la mondialisation, il propose le localisme dès que les leaders sauront en quoi ça consiste. Florian Philippot avait élaboré une politique sociale cohérente abandonnée depuis son départ du parti. Quant aux préoccupations de son électorat elles peuvent être appréciées dans la chronique suivante publiée sur Agoravox :
Combattre le Rassemblement National : inutile parce que perdu d’avance.

LREM alors ?
Cet incertain attelage existe uniquement pour permettre à son champion, Emmanuel Macron, de régner.
En singeant son style affété, qui prétend-il être ?
Il s’est présenté comme le démiurge d’une nouvelle politique innovante alors qu’il n’est qu’un épigone de toute une lignée d’économistes apparue il y a 4 siècles. Autrement dit : il s’est glorifié d’avoir inventé une politique différente et innovante grâce à des idées présumées nouvelles décrites dans son essai publié le 24 novembre 2016 et intitulé en toute modestie Révolution.
Ces fameuses idées datent de plusieurs siècles : premier de cordée, ruissellement, régulation automatique du marché, Adam Smith et Bernard Mandeville, XVIIIe siècle ; ultralibéralisme sans intervention de l’état, Herbert Spencer, XIXe siècle, Friedrich Hayek, XXe siècle ; gouvernement par des experts, Walter Lippmann, XXe siècle, tous disparus, il y a 28 ans pour le dernier, à 93 ans !
Elles ont été appliquées sur de longues périodes, avec pour effets l’enrichissement des plus fortunés, l’explosion des inégalités et l’endettement abyssal des états provoquées par les crises de l’économie libérale : 1973, le choc pétrolier, 1997, la crise asiatique, 2007, crise mondiale déclenchée par la faillite de la banque américaine Lehman Brothers.

Contrairement à ce que nos gouvernants nous rabâchent quotidiennement pour s’exonérer de leur incurie, l’endettement n’est pas dû à des politiques sociales trop dispendieuses. Ce sont ces crises de la doctrine économique devenue ultralibérale qui en sont la cause et, pour la dernière, les sommes énormes dilapidées pour renflouer le système bancaire.
Emmanuel Macron dit tout et son contraire en fonction de ce qu’il suppose être l’attente de l’auditoire : sur les violences policières, la convention citoyenne pour le climat, la relocalisation, la fonction de l’état. "Moi, je suis socialiste et je l'assume !" (2014). "L'honnêteté m'oblige à vous dire que je ne suis pas socialiste !" (2016)…
Il n’y a que sur l’ISF, la flat tax, etc., qu’il s’obstine.

Emmanuel Macron qui gouverne au doigt mouillé.

 (Dominique Bourg dans "Le marché contre l'humanité".)
« Ce gouvernement ressemble à une équipe de commerciaux formés à l'aune d'une prétendue science économique, amorale, sans le moindre sens de la chose publique, considérant les citoyens comme des concurrents à éloigner de la manne publique à capter, ou ce qu'il en reste. »

Et,

 (François Sureau, dans "Sans la liberté" ; un des rares conseillers que le président écouterait, dit-on.)
« Ce qui peut être dit du ministre de l’Intérieur vaut pour les autres. Le plus souvent les ministres n’existent pas, les ministres d’aujourd’hui moins que ceux du régime parlementaire. Sitôt nommés, ils vivent dans la crainte d’un mot du président, dans l’angoisse d’une note technique défavorable produite par un de ses conseillers, d’une révélation de presse, obligés d’être partout, au parlement ou à la radio, de twitter, d’exister enfin. Les ministres ne sont que notre miroir, certes taché par la buée de leurs ambitions, où notre image collective par instants se voile, mais pas davantage. »
Expliqué par quelqu’un du sérail qui les connait bien ! Confirmé en d’autre temps par des déclarations d’Alexandre Benalla.

Les américains ont eu Trump. Nous avons dans un registre différent, Emmanuel Macron. Pour le vérifier sur Agoravox :
De Reagan et Margaret Thatcher à Emmanuel Macron, la même politique qui détruit l’humanité
Macron 2017 : la révolution, la modernité, la probité, la moralisation ! Début 2020, confirmation ?
Les girouettes politiques ont pris le pouvoir. Pauvre France !

Emmanuel Macron imbu de sa personne.
Alors que.

Publicité

Comme ces chroniques sur Agoravox le révèlent, il n’est que la marionnette de ses amis ultras riches, puissants ploutocrates et de leurs médias. Sa félonie dans la vente du journal Le Monde et son comportement envers son mentor, Pierre Jouyet et d’autres soutiens, dévoilent sa disposition au mensonge, à la traitrise, la lâcheté et l’ingratitude infâmes pour assouvir sa soif de pouvoir et de surtout de paraitre.

Reste la gauche ?
L’engagement des partis de gauche pour lutter contre la crise écologique et les inégalités sociales est indéniable. En revanche, les socialistes et les verts s’accommodent plus ou moins de l’Europe telle qu’elle est, du marché débridé, de l’ultralibéralisme ambiant et de la mondialisation effrénée.

Mais la gauche désunie.
À la France insoumise, Jean Luc Mélanchon s’est déjà déclaré candidat apparemment avec l’approbation de quelques sympathisants. Chez EELV, Yannick Jadot a fait de même, apparemment sans l’assentiment des autres leaders de son mouvement. Le lundi 14 septembre 2020, dans l’émission "le 7-9" de France inter, il a déclaré, « on ne peut pas laisser le pouvoir à Emmanuel Macron encore 5 ans et Marine Le Pen ce sera terrible » et il a annoncé, « il y aura une candidature écologiste et je m’y prépare. » Récemment il a apparemment changé d’avis en appelant tous les leaders de gauche à se rencontrer pour discuter y compris Jean Luc Mélenchon.
Quant aux socialistes, à l’instar des républicains, ils cumulent les candidats auto désignés à la candidature.

Alors la gauche inutile.
Si deux ou trois candidats de gauche se maintiennent en lice, ils recueilleront au mieux l’un 9 à 12%, l’autre 6 à 8% et le dernier 3 à 5%. De même si deux font alliance et le troisième persiste. La seule chose certaine est qu’ils seront tous éliminés au premier tour.

Alors la gauche coupable.
En refusant d’aplanir leurs différences et éventuellement leur égo pour se rassembler sur un programme efficace car vraiment de gauche, ils auront abandonné les 10 millions de français pauvres qui végètent. Les quelques millions des classes moyennes basses, révélés par les gilets jaunes, qui survivent tout juste. Et toutes les futures victimes de l’anthropocène en cours sur la planète. Ils auront préservé les ultras fortunés et leur prédation des richesses au détriment du reste de l’humanité.
Si c’est cette occurrence qui se produit lors les prochaines élections présidentielles, ce doit être la dernière !
Aussi faut-il leur envoyer un message clair et impératif : un vote blanc au premier tour, pour exprimer qu’on ne soutiendra plus des partis qui se satisfont de la division pour, chacun exister un peu !
Pour comprendre la leçon, aucun de ces partis ne devrait recueillir plus de 5% des voix, à condition qu’il soit clair que les voix manquantes se sont reportées sur les bulletins blancs. Ainsi le message sera bien identifié.
Bien entendu, pour les élections législatives suivantes toutes ces voix devront aller au candidat de "gauche" le mieux placé au premier tour, quel qu’il soit ! La division ne doit pas s’infiltrer chez les électeurs. Ce serait comme "se tirer une balle dans le pied".

« C'est la grande sagesse du peuple, voyez-vous. Les gens ne se dérangent que pour les élections qui ont un sens. » Jean-Christophe Rufin.

Si la gauche se présente divisée, Emmanuel Macron l’emportera et pourra à nouveau se dire légitime pour mener la politique que lui réclament les grandes fortunes qui l’ont placé là dans ce but. Et contrairement aux pauvres, chômeurs, salariés âgés en attente de pouvoir prendre leur retraite, jeunes générations sacrifiées aujourd’hui comme demain, etc., et contrairement à tous ceux-là, il pourra dire merci à cette gauche ignominieuse, non, à ces leaders de gauche ignominieux.

Article en complément des chroniques :

Présidentielle 2022 : Yannick Jadot parle aux Français
Municipales. Les écologistes gagnants mais, l’Écologie peut-être pas

Président cambrioleur, Corinne Lhaïk : « Emmanuel Macron est un diamant »

D’autres chroniques, des réflexions et une sélection de livres éclairants sur :

Mon Blog



162 réactions


  • Albert123 7 avril 12:14

    les gauchistes dans leur parade quinquennal habituelle : essayer d’amalgamer une clique de détraqués intolérants et sectaires.

    on pourrait en rire si seulement notre quotidien n’était pas impacté par leurs délires


    • sylvain sylvain 7 avril 12:26

      @Albert123

      et vous croyez qu’avec votre haine permanente des « gauchistes », vous impactez positivement la société ?? La france étouffe sous le mépris, tout le monde se méprise et se rabaisse . On ne fait rien de bon avec ça .

      Selon la définition, les personnes qui peuvent se dire gauchistes représentent plus de la moitié de la population et se définiraient par une tendance sociale . Vous êtes sur de vouloir cracher sur tous ces gens, les hair ?? ou vous espérez en venir ??


    • Albert123 7 avril 12:31

      @sylvain

      c’est votre seul problème si vous vous sentez plus gauchiste qu’humain.


    • sylvain sylvain 7 avril 12:40

      @Albert123
      Mon dieu quelle réponse foireuse . Un gauchiste n’est pas une espèce à part, il peut parfaitement se reproduire avec n’importe quel humain, à votre grand désarroi je suppose .
      Et je me considère même pas comme gauchiste . J’ai des idées qu’on qualifierait d’orientées à gauche et d’autres non, comme une immense majorité de gens en réalité . Et surtout ces convictions, ces idées, évoluent avec les circonstances, avec ce qui me semble possible .
      En tout cas vous ne semblez tenir au mépris , un méprisiste peut être ??


    • Albert123 7 avril 14:06

      @sylvain

      « le gauchiste peut parfaitement se reproduire avec n’importe quel humain ».

      comme l’âne peut se reproduire avec n’importe quel cheval,

      l’animal qui résulte de cette union est comme la pensée gauchiste : statistiquement stérile.


    • Albert123 7 avril 14:54

      @sylvain

      « Mon dieu quelle réponse foireuse »

      oubliez Dieu si vous êtes gauchiste, qui plus est si vous en êtes conscient et lucide sur ce que cela implique,

      c’est à Lucifer qu’il faut vous référer pour être cohérent avec cette aspiration à être gauchiste.


    • infraçon infraçon 7 avril 15:04

      @Albert123

      « si vous vous sentez plus gauchiste qu’humain »

      Dans un commentaire sur un autre article, vous précisez :
      « comportement autrement qu’en monstre »
      pour cerner :
      « sois raisonnable et humain »
      donc un gauchiste est aussi un monstre d’après vous ?
      Pourquoi « gauchiste » d’ailleurs ? Pourquoi ce mépris dans l’orthographe encore ? Pourquoi pas « un homme (ou une femme) de gauche » tout simplement ?

      Pourquoi n’écrivez-vous pas un article pour définir votre position ? Ce serait d’ailleurs normal de contribuer ainsi au site AV, plutôt que de vous contenter de cracher vos commentaires lors de vos passages dans les articles...

      Et si vous avez des couilles (dont vous reprochez le manque à vos congénères : « ce qui manque actuellement à un peuple de fonctionnaires ayant une aversion pour le risque : des couilles et une colonne vertébrale. ») publiez sous votre nom avec votre adresse pour qu’on vienne discuter de vive voix avec vous... smiley

      D’après vos commentaires, j’ai essayé de vous situer parmi plus de 50 commentaires depuis le 25 mars, pour savoir à qui j’avais à faire :

      vous seriez quelqu’un de la classe moyenne (« cout pour la classe moyenne 130 milliards »),
      un startupper (?) (« empêcher les TPE et PME de travailler librement »),
      jeune (« en se passant des freins induits par les idéologies des boomers qui vont bientôt nous quitter »).

      Vous êtes un brin anarchiste (« le besoin d’un politique pour gérer ma vie matérielle est totalement absent. »),
      un aigle solitaire quoi, un copain de Clocel ? (« Grand Aigle, lui voit le monde par ses yeux perçant »),
      un aigle qui plane au-dessus d’un peuple lamentable,
      mais avec des exceptions : les contribuables (« des contribuables en droit de réclamer des résultats »).
      pour qui la gauche est le seul problème (« l’avenir se fera sans le gauchisme ou ne se fera pas. »),
      un adepte du nucléaire (« on pourra alors construire des centrales nucléaires »).

      mais des commentaires qui semblent se contredire :
      vous regrettez l’étude des textes de Marx, ou est-ce pour mieux le combattre ?? (« On étudie plus Marx a l’université, c’est stupide, »),
      un anarchiste (?) qui réclamerait un état (« l’état de droit »),
      un peuple lamentable, mais une humanité aux capacités extraordinaires (« l’humanité [...] son cerveau brillant qu’elle rechigne à utiliser. »).

      Je suis parfois d’accord avec vous (« au final on aura pas aidé les peuples du sud »),
      et parfois complètement en désaccord (« nous n’avons rien pillé, nous avons exploité ce que la Nature nous a permis d’exploiter », ben oui les africains n’attendaient que la civilisation européenne pour gérer leurs ressources et les pauvres indiens d’Amérique avec vous ils n’auraient eu guère plus de chance qu’avec le général Custer ; c’est vrai que « gaspiller » les ressources de Millions de km2 pour quelques tribus vivant de chasse et de pêche, c’est triste. L’impérialisme ça doit vous parler, respect pour le III Reich aussi ?).

      En politique, vous êtes comme Macron en fait, ni de droite (« En république la droite [...]est [...] d’être la version lâche de la gauche ») ni de gauche, on l’aura compris,
      mais un petit faible pour les fachos (le pourquoi de ma référence au Reich ci-dessus) tranquilles dans leur coin qui ne font que boire gentiment des canettes de bière (« une république islamo gauchiste qui dissout une association qui ne commet aucun crime »).

      Adepte de technique nouvelle (« les centrales à fusion « propres » et surnuméraire. », au fait, vous devez être au courant qu’on construit une « machine de recherche aboutie » : ITER, pour laquelle j’espère qu’elle ne rencontrera pas de disruption, instabilité qui peut se développer au sein d’un plasma de Tokamak, et que sa phase de mise au point ne suivra pas l’exemple de la centrale de Flamanville),
      mais vous êtes aussi un connaisseur éclectique puisque dans votre premier commentaire (de 2015) vous citiez la différence de compétence entre un agent immobilier et un mandataire !

      Bon j’ai arrêté là d’éplucher votre historique, parce qu’il faudrait se les faire les près de 2500 commentaires depuis le 17 décembre 2015. Juste une question, ça ne vous lasse pas d’étaler vos jugements à des buses ? Parce que ça ne nous éduque pas du tout, au cas où ça serait votre préoccupation. Si c’est juste pour évacuer la pression de votre cerveau, ben continuez...

      Juste une suggestion aux administrateurs du site : ce serait bien de pouvoir personnaliser sur nos terminaux le masquage des commentaires de certains zozos, ça nous ferait des vacances.


    • Albert123 7 avril 15:41

      @infraçon

      « j’ai arrêté là d’éplucher votre historique »

      le polit buro est très content de votre travail de kapo, vous allez pouvoir monter dans la hiérarchie des détraqués amateurs de censure, de goulag et d’autodafé.

      vous êtes, vous aussi, un bon gauchiste à défaut d’être humain.


    • infraçon infraçon 7 avril 16:12

      @Albert123
      Je n’en attendais pas moins de vous !
      Vous qui passez votre temps à répandre de la m..e sur la tête de vos contemporains.
      Et si vous ne voulez pas qu’on sache qui vous êtes, et bien arrêtez de vous répandre...


    • Albert123 7 avril 17:18

      @infraçon

      Et une petite injonction à la censure de plus !!!


    • sylvain sylvain 7 avril 17:41

      @Albert123
      animal qui résulte de cette union est comme la pensée gauchiste : statistiquement stérile.

      mais incroyablement travailleur et économe en nourriture . Vous êtes sur de votre comparaison ??


    • infraçon infraçon 7 avril 17:42

      @Albert123

      très cher Albert,

      de deux choses l’une :

      soit vous ne voulez pas qu’on sache qui vous êtes, alors ne vous répandez pas au travers de vos opinions qui vous rendent transparent comme du cristal,

      soit vous voulez faire part au monde entier des caractéristiques de votre illustre personne, alors continuez de vous répandre ! Mais arrêtez de délirer sur la censure, le goulag et les autodafés.

      Si vous souffrez d’un trouble dissociatif de la personnalité qui vous pousse à ces deux choses, vous pouvez toujours consulter. Vous connaissant un peu, je ne vous parle surtout pas ici d’internement.

      Et il n’y a aucune censure là dedans, juste un conseil.


    • sylvain sylvain 7 avril 17:48

      @Albert123
      c’est à Lucifer qu’il faut vous référer pour être cohérent avec cette aspiration à être gauchiste.

      Tiens je savais pas que lucifer était de gauche, ça fait plaisir . Je le vois bien avec son pti sandwich merguez mayo a la fête de l’huma .
      Il est encarté communiste ou FI ?? je suis sur qu’il ne paye pas ses cotizs .


    • Albert123 8 avril 10:31

      @sylvain

      « je savais pas que lucifer était de gauche »

      gauchiste inculte : un pléonasme. 

      Melenchon à compris depuis longtemps que l’on pouvait vivre toute sa vie sur le dos des bêtes à foin, lui qui n’a vraiment travailler que 3 mois dans sa vie et encore c’était pour imprimer des documents pour sa loge.



    • mmbbb 11 avril 08:52

      @sylvain lorsque l on voit ces trois têtes d affiche, voudriez que l on pousse des cris d extase . Hidalgo , dans sons equipe une folle dingue comme elle Agnes Coffin elle vient EELV, une vraie tare de l hyserie féministe l autre buzze d ecolo idem , les partis ecolos verses dans le politique sont de la fiente 
      Quant a merluche , il s accoquinent avec les radicaux , lui meme divise son parti

      La gauche en France est descendue bas tres bas . 

      C est pour cela que Macron a ete elu , sur les décombres du PS c est un simple rappel 


  • sylvain sylvain 7 avril 12:35

    la gauche est dans une impasse pratique . Les élites capitalistes se sont alliées internationalement, ils peuvent sans se fatiguer jouer un état contre un autre, un peuple contre un autre .

    Tant que le rapport de force en est là, tous les gouvernements de gauches seront en pratique des traitres . Ils auraient en fait une solution pour ne pas l’être, se retrouver au pouvoir et expliquer clairement les choses à la population . Seulement les personnes honnêtes, sachant qu’elles seront impuissantes, ne se présentent même pas . Reste les mégalos comme mélenchon


    • gnozd gnozd 8 avril 12:37

      @sylvain

      Le pouvoir est de droite, par nature.


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 avril 20:23

      En refusant d’aplanir leurs différences et éventuellement leur égo pour se rassembler sur un programme efficace car vraiment de gauche, ils auront abandonné les 10 millions de français pauvres qui végètent.

      1/ La Gauche a abandonné les classes populaires depuis une dizaine d’années, au profit des minorités. Unie ou divisée, pour les classes populaires, cela ne change pas grand chose. On l’a vu avec les Gilets jaunes, ils étaient comme des poules qui ont trouvé un couteau...

      2/ Si l’auteur cherche « un programme efficace car vraiment de Gauche » , il peut lire le programme de l’UPR. C’est un copié/coller actualisé du programme du CNR de 1943, qui avait été essentiellement rédigé par le PCF.

      Pour comparer, voici le programme du CNR de 1943.
      Ce programme doit sa réussite au rassemblement de tous les Partis politiques du PCF à la Droite la plus conservatrice, de tous les mouvements de Résistance et des 2 syndicats de l’époque, la CGT & la CFTC. Cf Les signataires du programme du CNR.
      .
      Le programme de l’UPR s’inscrit dans la souveraineté, la sortie de l’UE, de l’euro & la sortie complète de l’OTAN. Ce qui nécessite un rassemblement provisoire au delà des divergences.

      Alors que tous les Partis de Gauche & les écolos sont européistes. Promettre de changer l’Europe relève de l’utopie et de la malhonnêteté, en raison de l’article 48 du TFUE qui impose l’unanimité des 27 pays.
      Unanimité qu’ils n’obtiendront jamais sur aucun sujet important, tellement les intérêts des 27 pays sont divergents. 


    • Emohtaryp Emohtaryp 8 avril 21:17

      @Captain Marlo

      1/ La Gauche a abandonné les classes populaires depuis une dizaine d’années, au profit des minorités

      Bien plus longtemps, en fait depuis le virage de Miteux en 1983...c’est à dire presque 40 ans....


    • Attila Attila 8 avril 21:37

      @Emohtaryp
      Pas sûr qu’il y ait eu virage. Je crois que c’est dans le livre de Marc Benhamou, Mitterand aurait déclaré :« Le programme commun ? Je ne l’ai même pas lu ! »
      Donc, il a roulé la gauche dans la farine en lui donnant un os à ronger pour se faire élire, puis il a appliqué son programme à lui . . . ou qu’on lui a peut-être soufflé.

      .


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 09:42

      @Emohtaryp
      Bien plus longtemps, en fait depuis le virage de Miteux en 1983...c’est à dire presque 40 ans....

      Nous sommes d’accord, mais pour les remplacer par les minorités ?
      Je ne crois pas que cela date des années 80, mais je peux me tromper.


    • Attila Attila 9 avril 12:41

      @Captain Marlo
      Le rapport de Terranova date de 2011. C’est un constat mais la rupture s’est faite progressivement depuis plus longtemps :
      « Mai 68 a entraîné la gauche politique vers le libéralisme culturel : liberté sexuelle, contraception et avortement, remise en cause de la famille traditionnelle… Ce mouvement sur les questions de société se renforce avec le temps »
      Pour Terra Nova la gauche doit abandonner les classes populaires !

      .


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 7 avril 13:04

    ça fait 40 ans que la gauche n’est plus la gauche et il se trouve encore des neuneus pour fantasmer sur un programme digne de ce nom.

    Il y a déjà longtemps que ceux qui se disent de gauche se sont tourner vers la banque, se sont constitués un patrimoine, se sont convertis à la culture Américaine.

    Tout ce qui reste de la gauche, ce sont les rejetons de ces derniers qui vivent à l’abri du besoin et qui ont besoin de s’inventer des combats pour se rappeler aux bons souvenirs de leurs parents, ainsi que les vieux briscards qui se remémorent leurs grandes ainés en refaisant le monde autour d’un verre. 

    Ils ont largement contribuer à la gentrification des lieux attractifs au point de rejeter toujours plus loin les classes populaires des bassins d’emplois en leur faisant la moral sur la pollution alors que l’utilisation de la bagnole est pour eux une question de survie économique. 

    Pitoyable


    • capobianco 9 avril 09:53

      @Florian LeBaroudeur
      Je crois comprendre que la gauche pour vous est représentée par le ps ou les cadres eevl . Ce que vous décrivez ne désigne que ces gens qui ont été au pouvoir et qui sont capable de changer de camp à tout moment. Cela semble vous réjouir, perso je sais que la gauche est encore présente parmi les classes populaires. Cette gauche est systématiquement stigmatisée par les médias d’état et de ceux des milliardaires pour entretenir la division. La multiplication des candidats (lo,npa, pc...) rajoute à confusion. J’ai lu le programme de la FI et je peux vous dire que la gauche existe malgré la volonté de faire croire que JLM se présenterait seul. L’auteur écrit à propos de cette candidature : «  avec l’approbation de quelques sympathisants  »... Près de 200 000 votes = « quelques sympathisants », voyez comment il est facile de déformer la réalité à coup de petites phrases répétées à l’envie... La « gauche » que vous décrivez n’a rien à envier à la droite elle, d’ailleurs on les retrouve nombreux chez lrem ou candidats pour la présidence sur leur bonne tête (montbourg, hidalgo manque plus que vals !).


    • Zolko Zolko 10 avril 16:37

      @Florian LeBaroudeur

      ça fait 40 ans que la gauche n’est plus la gauche


      38 ans, soyons précis. Depuis 1983 et les 2 premières années Mitterrand.

  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 avril 13:18

    Ça devient difficile d’être de gauche quand on n’est pas de droite.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 avril 08:51

      @Séraphin Lampion

      Rappelons que le promoteur de cette juste formule est allé, peu de temps avant de nous quitter, poposer sa solution à France-Inter.

      Cette solution, le bedosisme, a tout de suite été acceptée avec enthousiasme par la radio “de service public“.

      Le bedosisme ? L’humour haineux et méprisant, qui cible prioritairement, et avec constance, ceux qui ne se veulent pas de gauche, et qui ne se couchent pas devant le pouvoir en place.


  • infraçon infraçon 7 avril 14:55

    Bonjour Alain,

    « Florian Philippot avait élaboré une politique sociale cohérente »
    Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?
    La preuve aussi de la difficulté qu’il aurait à gérer une alliance politique quelconque, incapable qu’il a été de s’apercevoir qu’il s’engageait dans un parti qui est tout sauf social, sauf peut-être pour ses militants plus ou moins pauvres.


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 avril 20:29

      @infraçon
      « Florian Philippot avait élaboré une politique sociale cohérente »
      Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?

      Philippot a en commun avec le FN les mêmes idées sur l’immigration.
      Un économiste, Philippe Murer a aussi travaillé pour le FN, après avoir travaillé avec Jacques Sapir sur la sortie de l’euro. Il a quitté le FN aussi.


    • infraçon infraçon 8 avril 22:57

      @Captain Marlo
      Cap’tain,
      c’est la seconde partie du commentaire qui est importante ici...
      (Perso, je suis pour une société sans argent, alors vos crises sur l’€, ça me laisse froid.)


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 09:43

      @infraçon
      Merci, quand vous aurez le temps, vous nous expliquerez comment marche votre système !


    • infraçon infraçon 9 avril 13:01

      @Captain Marlo
      Pas d’quoi,
      consultez mes deux articles qui renvoient à un site internet et quatre vidéos.

      Je vous préviens d’avance, c’est plus compliqué que de sortir de l’UE, parce que ça implique une évolution psychologique de la société (esprit fraternel). Mais si on ne réfléchit pas à diverses possibilités, on n’avancera pas.

      Pour ce qui est de la sortie de l’UE tout en restant dans le système capitaliste, je vous souhaite bon courage une fois que vous serez aux manettes.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 avril 09:35

      @infraçon
      Pour ce qui est de la sortie de l’UE tout en restant dans le système capitaliste, je vous souhaite bon courage une fois que vous serez aux manettes.

      Et oui, le capitalisme avec le programme de l’UPR se serait la même chose qu’avec Macron, c’est ça ?

      Donc le Bangladesh, c’est pareil que la Suède pour le peuple !?

      Allez vous recoucher, vous êtes un gauchiste, au sens de Lénine.
      Tout ou rien. Et vous préférez rien, merci pour le peuple.

      Si les Français voulaient la révolution et le communisme, ils voteraient massivement pour le NPA ou Lutte ouvrière, qui sont connus de tous les électeurs.


    • infraçon infraçon 10 avril 16:00

      @Captain Marlo
      comme bon nombre de donneurs de leçons sur ce site, vous devriez consulter les documents qu’on vous invite à lire (ou apprenez à lire ?) quand vous demandez des références...
      Parce que pour vous quand on vous propose de réfléchir à bannir l’argent, vous ne cherchez pas plus loin : c’est du stalino-léninisme ? Vous avez des répliques pavloviennes extra !!


  • Tesseract Tesseract 7 avril 15:36

    Les socialistes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme Dieu : ne jamais se montrer pour qu’on continue à y croire. (Coluche)


  • troletbuse troletbuse 8 avril 00:32

    Pour moi, PS, LR, UDI, tous à mettre dans le même panier avec la LREMie. La LFI, pas question. Ils veulent la contunuation ou plutôt garder leurs privilèges. Ce sera donc un « petit » parti nationaliste.

    La gauche fera gagner celui que les marionnettistes ont choisi. Je ne pense pas à Micron

    Maintenant, ce système de 2eme tour qui était bon lorsqu’il y avait des hommes valables mais qui n’est plus crédible aujourd’hui, nous ménera à un président quelconque. Dans ce cas, on aura le RN et X. Je voterai RN


    • capobianco 9 avril 10:11

      @troletbuse
      «   La LFI, pas question. Ils veulent la contunuation ou plutôt garder leurs privilèges. » Quelle certitude sur deux affirmations étonnantes. Des éléments peut-être sur la « continuation » dans le programme de la FI ? Des précisions quant aux « privilèges » de petit parti « nationaliste » ? Je pense que, comme beaucoup de français, la propagande des médias vous influence, faut dire qu’ils s’en donne les moyens. Moi aussi j’hésite entre abstention (comme en 2017) et vote fn dans une situation droite-droite. Pour qu’au moins les français découvrent les bienfaits de la droite extrême comme la vivent les brésiliens par exemple... Mais je veux croire à un autre scénario et que les gens feront l’effort de chercher où est l’avenir plutôt que d’écouter ceux qui nous épuisent depuis 40 ans... 


    • capobianco 9 avril 10:13

      @capobianco
      « qu’ils s’en donnent »


    • troletbuse troletbuse 10 avril 23:48

      @capobianco
      D’ici là, de l’eau sera passée sous le pont. Un an seulement. Mais c’est beaucoup. Mais je pense qu’aucun scénario ne sera le bon. Inutile de prévoir.


  • Bonjour, je viens Enfin d’avoir la confirmation de ce que je savais. Etant bloquée par Dugué, j’apporte mon point de vue et pourquoi à part une intervention quasi divine, nous n’en sortirons pas. Un certain Francis écrivait dans un de mes commentaires. Le nombre de pervers -narcissiques tournent autour de 2 à 3 %. Je lui ai dit qu’ils étaient bien plus : autour de 50 pourcent. Ils sont partout et surtout décident pour nous et la planète. Comme les nazis, le but est notre destruction. Voici l’article qui prouve mes appréhensions. https://www.lalibre.be/planete/sante/notre-societe-actuelle-nourrit-les-caracteristiques-du-pervers-narcissique-et-les-amplifie-606db43b7b50a60517801429. En gros, ils ont notre avenir en main. Fragiles sur le plan narcissique, il compensent par le pouvoir et la domination. Soit par l’argent, soit le chantage,...Vous avez bien lu : 30 à 40 pourcent de la population. (à gauche comme à droite et en majorité des hommes). Ce sont les nazis masqués en costume cravate d’aujourd’hui. https://www.youtube.com/watch?v=CjmH2fCVUyM. Nazisme et management. Problème par rapport aux années quarante : ils avancent masqués, comme le Covid qui n’est que la manifestations extérieures du mal intérieur. alors que faire ????puisqu’ils ne se remettent JAMAIS en question,......Leur seul bonheur : notre destruction. Mesdames (ou Monsieur) vous avez un devoir : à défaut de les éliminer, éloignez-vous de ces personnes. Ils ont au moins un talon d’Achille, ils ne supportent pas de n’avoir plus aucune proie sous la main. Comme pour les vampires, ils ont besoin de l’autre pour exister....Primo : refuser de voter...Les démasquer (ils détestent)... Ils sont partout et vous haissent..J’ai eu le cas avec Gollum et d’autres... La planète, ils s’en foutent..votre bien-être : leur dernier soucis,..


    • vesjem vesjem 9 avril 09:39

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « Etant bloquée par Dugué »

      en effet , dugué est un bloqueur, un blogueur, un blagueur
      un intolérant un tantinet vaniteux


    • vesjem vesjem 9 avril 09:41

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      par contre, pour le mot « nazi », il faudrait que tu limites la production 


    • @vesjem mais un P.N. est un nazi. Le problème, si je puis dire, c’est qu’ils avancent masqués. Contrairement aux années quarante. https://www.youtube.com/watch?v=O0x_wQ_dNBk et https://www.youtube.com/watch?v=UW8rGfJrsiw&t=32s


    • Le nazi est un naze. Le mot vient de morve,.... Hitler n’a rien créé ni imaginé. IL A COPIE (comme dans les brocantes (parfois c’est difficile à repérer et des copies sont bien faites, la patine pour faire ancien, on chauffe l’objet pour le craqueler un peu. Quand on a de la morve on ne peut sentir. Un objet authentique a une âme.....Seul ceux qui ont une âme sont capables de sentir quand les autres en ont..


    • D’où vient l’expression avoir du nez. Parce qu’il pointe comme une proue ?? Faire comme les trois singes : se boucher les oreilles, fermer les yeux, être dans le silence. Et ouvrir la porte SACRE DE L’ODORAT (exhalaison). L’émanatisme, ou doctrine de l’émanation, est une conception philosophique selon laquelle toute chose du monde, y compris les âmes humaines, découle, émane (selon l’étymologie latine emanare), d’un principe ou d’une réalité première, « l’Un », d’une manière médiate ou non. Le Dictionnaire des concepts philosophiques1 définit l’émanation en question comme un « processus selon lequel les êtres multiples procèdent de l’“Un” premier »Émile Bréhier2, historien de la philosophie, préfère quant à lui utiliser le terme de procession à celui d’émanation pour qualifier cette forme d’engendrement. Origine du mot Gnose : (qui fait un peu penser aussi à nez : le contraire de naze. Origine de Gnose ; 

       "Le mot Nazaréen vient de Nazar, un homme au nez droit. Je conseille à tous ceux qui se sentent proche de la GNOSE, de NE JAMAIS ALLER DANS UNE QUELCONQUE SECTE.. il ne fond que piquer à gauche et à droite des idées qui ne leur son pas propore. Le gnose ne signifie en rien l’accès au divin ; mais simplement à la connaissance de soi ’connais-toi toi-même pour nettoyer ce qui est négatif. Ceal permet d’ouvrir les yeux. Mais pas du tout d’avoir accès au divin...

      Sancte Michael Archangele, defende nos in proelio, contra nequitiam et insidias diaboli esto praesidium. Imperet illi Deus, supplices deprecamur : tuque, Princeps militiae coelestis, Satanam aliosque spiritus malignos, qui ad perditionem animarum pervagantur in mundo, divina virtute, in infernum detrude. La gnose, les groupes gnostiques et la gnose de Samaël (Satan). Samael est un groupe de black metal suisse, originaire de Sion. Leur nom vient d​’une figure du Talmud. A JETER....



    • Important : Les sectes sont remplies de pervers-narcissiques..

      Je conseille à tous ceux qui se sentent proche de la GNOSE, de NE JAMAIS ALLER DANS UNE QUELCONQUE SECTE.. ils ne font que piquer à gauche et à droite des idées qui ne leur sont pas propre. Le gnose ne signifie en rien l’accès au divin ; mais simplement à la connaissance de soi ’connais-toi toi-même pour nettoyer ce qui est négatif. Cela permet d’ouvrir les yeux. Mais pas du tout d’avoir accès au divin...

      Sancte Michael Archangele, defende nos in proelio, contra nequitiam et insidias diaboli esto praesidium. Imperet illi Deus, supplices deprecamur : tuque, Princeps militiae coelestis, Satanam aliosque spiritus malignos, qui ad perditionem animarum pervagantur in mundo, divina virtute, in infernum detrude. La gnose, les groupes gnostiques et la gnose de Samaël (Satan). Samael est un groupe de black metal suisse, originaire de Sion. Leur nom vient d​’une figure du Talmud. A JETER....



  • L’article ne passe pas : voici en résumé : 

    Les situations de crise favorisent-elles le développement de la perversion dans une société donnée  ?

    Toute crise est l’occasion pour un pervers narcissique de se présenter en sauveur. Les pervers narcissiques sont bien souvent des gens de pouvoir. Leur but dans la vie est d’accroître ce pouvoir, c’est ce qui les fait survivre, car ils n’ont pas d’identité. Ce fonctionnement extrême n’est qu’une caricature d’un fonctionnement de société, fondée sur la recherche de domination, qui aboutit à une sorte d’emprise d’une minorité sur la majorité, suivant le modèle de la prédation (cf. aussi notre glossaire).

    Pourtant, qui dit domination ne dit pas forcément prédation  ?

    La société patriarcale valorise certaines caractéristiques, dont le culte de la virilité. Elle est organisée autour de la compétition et la rentabilité à court terme. Précisément, dans notre société actuelle, on est dans ce mythe de l’éternelle croissance  : consommer plus, posséder plus, ce qui correspond à la pensée du pervers narcissique, qui veut toujours plus d’emprise, de pouvoir. C’est un modèle matérialiste, conquérant, où l’action est le seul moteur, au détriment de la pensée.

    Comment le pervers narcissique devient-il ce qu’il est  ?

    Parce qu’il a eu, dans son enfance, un parent – parfois deux –, qui l’a nié dans son identité. Ce parent voyait en lui l’objet à travers lequel il allait assouvir ses besoins narcissiques. L’enfant n’a pu alors développer son identité, il a été utilisé comme faire-valoir. Il a d’abord beaucoup souffert et, à un moment, a dit stop , et choisi le rôle du bourreau.

    À quel moment s’opère ce changement  ?

    À l’adolescence, période qui implique le remaniement de l’identité. Tous les pervers narcissiques que j’ai eus dans mon cabinet m’ont dit qu’à un moment, ils ont fait le choix du mal, pour se sauver. On parle ici de survie qui passe par l’identification à l’agresseur, le fameux syndrome de Stockholm.

    Le pervers narcissique choisit-il de l’être  ?

    Tous savent le choix qu’ils font. Mais ce dont ils ne sont pas conscients, c’est le pourquoi. Ils sont néanmoins conscients de la stratégie qu’ils mettent au point pour séduire et dominer.

    Vous recevez, dans votre cabinet, des pervers narcissiques qui n’ont plus de proie. On peut s’extirper des griffes d’un pervers narcissique  ?

    Ce qui maintient la victime sous emprise, c’est l’idée qu’elle va pouvoir aider le pervers narcissique. Ce sont souvent des victimes humaines, qui veulent changer quelqu’un – qui ne veut pas changer. Jusqu’au jour où il y a ce truc de trop…

    Qu’est-ce qui fait le déclic chez la victime qui décide de quitter la relation  ?

    Quand la coupe est pleine, c’est la fin de l’idéalisation. Je me suis intéressée à une approche psychocorporelle


    • Parlons de guérison. Ce trauma, on ne le guérit pas simplement en le décrétant…

      Beaucoup de victimes ne consultent pas expressément pour se libérer d’un trauma, mais parce qu’elles sont stressées, elles ont des addictions, elles sont déprimées. Il faut d’abord améliorer leur qualité de vie, leur autonomie psychologique et relationnelle. C’est une véritable reconquête de son autonomie. Ensuite, la personne est prête pour se libérer de l’emprise.

      Les personnes victimes de pervers narcissiques ne sont pas des personnes faibles…

      Pas du tout. Contrairement aux pervers narcissiques, il n’y a pas de profils type chez les victimes, il y a des failles. Ce sont des personnes avec des antécédents traumatiques. Quand on est victime d’un pervers narcissique, on est déjà en état de choc. Dû à des traumatismes périnataux, un abandon, des violences psychologiques de l’enfance.

      La perversion narcissique s’observe-elle dans le milieu du travail  ?

      Les pervers narcissiques sont présents là où il y a des enjeux de pouvoir. Dans la famille, dans le travail aussi. Au travail, ils exercent un harcèlement moral sur les personnes qui les gênent parce qu’elles sont consciencieuses, impliquées… Ils cherchent alors à les mettre à bout, à les isoler. Cela passe par de micros violences verbales, le dénigrement, la culpabilisation. Les victimes tentent le dialogue – impossible, car le pervers narcissique ne se remet jamais en question. Souvent, le management essaie la médiation, ce qui ne marche pas. J’en vois, des gens qui vivent la perversion narcissique en entreprise…

      Quand on a été victime d’un pervers narcissique, comment s’en sortir  ?

      On peut apprendre à gérer cela soi-même l’épuisement, la perte de confiance en soi. Mais il y a un travail de réhumanisation à opérer, pour de nouveau faire confiance. Cela passe par une reconstruction avec quelqu’un de compatissant, sans jugement, qui aide à analyser ce qui s’est passé. C’est le rôle du thérapeute. On ne peut pas simplement demander l’aide de son entourage ou de son conjoint. C’est l’échec assuré – le nouveau conjoint ne va supporter longtemps le stress, les angoisses ou colères inappropriées…

      Quand on a été sous emprise d’un pervers narcissique, bien qu’on ait fui la situation, on n’est pas tout à fait sauvé, donc  ?

      Le boulot commence. Beaucoup de victimes se disent libérées et donc sauvées. Mais elles répètent constamment le même schéma, car les séquelles psychologiques sont toujours là.

      Comment convaincre la victime de l’utilité d’un accompagnement thérapeutique  ?

      Si elle demande à travailler sur l’apaisement dont elle a besoin, elles reparleront des violences. Il est important que le thérapeute soit empathique, qu’il sache verbaliser l’expérience difficile. La victime ne pourra plus banaliser ou minimiser ce qu’elle a vécu. Il faut choisir des thérapeutes formés aux traitements des traumatismes. Le grand public pense souvent que tout psychologue convient. Il n’est pas seulement question de redormir ou retrouver l’estime de soi. Il faut traiter le trauma.



  • Vous avez bien lu : ..Vous avez bien lu : 30 à 40 pourcent de la population . Pour moi, une personne sur deux. 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 8 avril 10:02

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       
      ’’une personne sur deux’’
       
      Comme je vous plains ! Votre vie doit être un enfer quotidien.


    • @Francis, agnotologue Autant pour vous. Nous sommes logés à la même enseigne. Mais vous êtes un homme. Et j’ai eu cette rare chance de rencontrer et vivre avec des hommes qui ne l’étaient pas.... 


    • eau-pression eau-pression 8 avril 10:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Au pifomètre, vu le nombre d’hommes et en appliquant votre taux de 40%, ne pas tomber sur un PN (c’est bien PN qu’ils n’étaient pas, n’est-ce pas) serait un miracle.
      Soit miracle, soit vous les détectez instinctivement.


    • @eau-pression J’ai été attrapée une seule fois. Cela ma suffit. Il m’avait offert : Belle du Seigneur (Comme dans le film mon Roy). Je sentais de suite que quelque chose clochait dans cette « relation ». C’était en 1988-89. Je suis allée en parler à un psy qui lui avait déjà compris ce qu’était la perversion narcissique. Je ne l’ai pas payé pour. rien. J’ai beaucoup appris sur l’âme humaine. Bof quatre mois, pas le temps de me détruite. J’aurais dû devancer Isabelle Nazare-Aga. Mais Tout était dans Racamier... Triste monde...il m’avait FASCINEE, comme la méduse. Mais comme Persée je l’ai remis en place... dire que les critique mettent « Belle du Seigneur » en tête des plus belles histoire d’amour...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 8 avril 10:55

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       
       ’’Autant pour vous’’
       
       Moi ? Je vis dans un monde où il n’y a que 2 à 3 % de pervers narcissiques.
       
       Mais je dois reconnaître que c’est déjà trop.
       
       « Nos plaies ouvertes saignent parce que les gens voient qu’un tas de connards à qui ils ne confieraient même pas un stand de hot-dogs dirigent leurs vies. » (Tim Willocks, « les clefs » )


    • Albert123 8 avril 10:57

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « Pour moi, une personne sur deux. » 

      qui se ressemble s’assemble. 

      c’est bien 2-3 % de PN au sein d’une population donnée, 


    • @Francis, agnotologue
      Toutes les personnes qui recherchent des positions de pouvoir sont P.N.. Les politiciens, beaucoup dans le domaine médical. Même psy, surtout psychiatres. Alors quand vous dites que vous n’êtes qu’entouré de deux ou trois personnes, c’est faux.....quels sont les métiers que les P.N. choisissent : https://www.youtube.com/watch?v=2MxICxXyEjg


    • Ceux qui détiennent un pouvoir financier (ils sont tous intéressés par l’argent). Si un homme (ou femme) vous dit au resto, euh, je n’ai pas d’argent sur moi, tu ne pourrais pas payer... Méfiance..


    • vesjem vesjem 9 avril 09:46

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      j’ai eu cette rare chance de rencontrer et vivre avec des hommes qui ne l’étaient pas.... 

      méfie toi quand même d’eux : il sont peut être plus malins que tu ne le crois


    • @vesjem Quand je dis 34 à 40 pourcent, c’est vrai. J’en ai croisé un certain nombre de par ma profession. On les reconnaît. Ayant fait beaucoup de brocantes, tout chez eux sent le TOC...CREUX....J’ai du nez. Le problème, ils gouvernent le monde et nous en même temps. Leur but est de nous DETRUIRE....Lire christian Nots. Dans son livre à presque chaque page il écrit : HITLER A GAGNE... Désolé pour le point Godwin....


    • @vesjem
       oui, mais je suis aussi maline,.....Et excellente comédienne....


  • Hitler aussi fascinait : Lire Mario ou le magicien de Thomas Mann... Surtout son regard. Les femmes en étaient folles... 


  • Avis à ; Tous les je sais tout et autres personnes de mauvaise foi.

    Macron change les lois, amende et décrète en permanence afin de mettre à genoux l’économie française notamment les petits commerces, sous prétexte de covidiot .

    Mais les amis de Macron eux s’octroient une vie heureuse comme avant le covid .

    Alors la droite devra choisir, soit elle est pour Macron, soit elle est contre Macron .
    Que la droite arrête de se dissimuler derrière son petit doigt .

    Avec le gabarit de Gérard Larcher , la politique du petit doigt est ridicule, imbécile, n’est ce pas M’sieur Rataillon, heu !(Retailleau )....

  • Clocel Clocel 8 avril 12:24

    Classement vertical, les fossiles...


  • gnozd gnozd 8 avril 12:34

    Elle a des heures de vol mais elle est encore bonne Hidalgo.

    J’ai dit un truc qu’y fallait pas ?


  • Tous ceux qui ne me mettent qu’une étoiles sont P.N. Il est rare qu’un pervers narcissique se reconnaisse...


    • Albert123 8 avril 15:23

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « Tous ceux qui ne me mettent qu’une étoiles sont P.N. »

      menace perverse et narcissique.

      « Il est rare qu’un pervers narcissique se reconnaisse... »

      effectivement, belle démonstration.


  • zygzornifle zygzornifle 8 avril 13:35

    On a déjà la droite la plus bête du monde .....


    • Xenozoid Zozoid 8 avril 13:44

      @zygzornifle

      vu que la france on a aussi la gauche la plus bête du monde ..que dire des autres...je vous laisses a vos conclusions....ici le gluon du trou ,à vous les studios.


    • Xenozoid Zozoid 8 avril 14:56

      @Zozoid

      ...que dire des autres....je veux dire ceux de ni de droite ni de gauche,ou ceux qui s’en foutent, mais qui votent,sont-ils aussi les plus cons ? et ceux qui ne votent pas ?
      la france le peuple le plus bête du monde ?


    • Albert123 8 avril 15:19

      @zygzornifle

      l’axe gauche / droite n’a jamais été celui de l’intelligence / la bêtise mais celui de la haine / la lâcheté.

      la gauche est haineuse, la droite est lâche, toutes 2 sont républicaines (donc lucifériennes donc de gauche) et donc hostiles aux intérêts du peuple français.


  • Initiativedharman Initiativedharman 8 avril 13:39

    Comparer Macron à Trump, il fallait oser...Manifestement, on ose tout sur Agoravox.


    • JulesDu13 11 avril 01:31

      @Initiativedharman
      Et pourtant, dès l’élection de Macron, j’ai trouvé une étroite similarité entre lui et Trump, la politique des effets de manche et le vide essentiel des décisions.
      L’époque joue peut-être un plus grand rôle sur le style des dirigeants que leur propre caractère. Le prochain président français sera comme Biden, il essaiera de prendre des décisions qui sembleront raisonnables et modérées (sauf si c’est Le Pen ou Mélenchon, là le navire se mettrait sérieusement à tanguer).


  • alinea alinea 8 avril 13:48

    Il faudrait peut-être arrêter de parler « pognon » mais de revenir à l’antique « exploitation » ; ce n’est pas parce qu’on l’a déguisée qu’elle n’existe plus ; ce n’est pas parce que les exploités s’y jettent comme vers une manne, qu’elle n’existe plus.

    En gros, le fric, ça apporte quoi ? Vos services.


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 avril 20:49

      @alinea
      Il faudrait peut-être arrêter de parler « pognon » mais de revenir à l’antique « exploitation » ; ce n’est pas parce qu’on l’a déguisée qu’elle n’existe plus 

      Et parler aussi d’Impérialisme, un mot qui déclenche la vindicte de tous ceux qui mentent effrontément sur les origines de notre belle Europe ! 
      Mensonges éhontés auxquels la Gauche Socialiste a largement participé.
      Puis tous les enfants du PS, tous ces bobos écolos d’aujourd’hui.

      La construction européenne a été financée par la CIA, et l’Europe est une colonie de l’Empire américain ! Alors, ma belle, la lutte des classes, ces gens là, ils l’ont gagnée en Europe ! En Amérique latine, c’est plus coton pour eux.

      PS : On ne peut pas faire un programme politique de Gauche, si on ne part pas d’une analyse précise de la réalité vraie.

      Il serait temps que le peuple de Gauche commence à étudier les vraies origines de la construction européenne.
      Annie Lacroix Riz : « Des origines de l’Europe au temps présent ».


    • alinea alinea 8 avril 21:07

      @Captain Marlo
      Oui, je sais bien tout ça Cap’tain !
      Je crois qu’il faut arrêter de parler tout court. Ceux qui ont envie de savoir peuvent le faire,quant aux autres : on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif, mais personne d’autre non plus !
      On peut déjà aller jusqu’aux analyses de Bugault et Hillard, mais aussi les dépasser en allant écoute celles de Cousin, puisque mon libraire m’a dit que ses livres étaient épuisés, les pauvres !
      Ensuite on prend pioches et fourches et grelinettes, on cultive et regardant le spectacle du monde que l’on boude s’écrouler, on boit un coup et on rigole.


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 avril 21:31

      @alinea
      Je crois qu’il faut arrêter de parler tout court. Ceux qui ont envie de savoir peuvent le faire,quant aux autres : on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif, mais personne d’autre non plus !

      Pas d’accord avec toi ! Ce n’est pas parce que tu es informée qu’il faut en écarter les autres. Mes commentaires s’adressent indirectement aux lecteurs d’Agoravox pour qu’ils fassent circuler les documents. Je me doute que tu as fait des recherches, mais la grande majorité des gens qui votaient à Gauche sont déboussolés et écoeurés.

      Par manque d’informations pour comprendre le monde dans lequel ils vivent, via la télé, ils votent FN ou ne votent plus du tout. Fut un temps, le PCF faisait de l’éducation populaire, maintenant qu’il est euro béat, il désinforme.
      Les dirigeants politiques & syndicaux, c’est pareil !

      Les Gilets jaunes analysent bien les politiques de Macron, mais sur le plan historique, ils sont d’une ignorance complète. Si on ne leur fournit pas les documents qui peuvent les instruire, ils ne peuvent pas progresser politiquement. Tu as écouté Guilluy ? « Les gens ordinaires peuvent renverser la table ».


  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 8 avril 14:03

    Les fumisteries gauchistes ressassées.

    En 2021 ils n’ont pas compris que les inégalités sociales sont un combat de tartuffes Marxistes totalement clownesques.. 

    Il y a des grands, des petits, des gros des petits, des intelligents et des burnes, et que les inégalités sont inhérentes.

    On « distribuerait » comme ils disent la terre en morceaux égaux, que ces tartuffes ne comprendraient pas qu’l y aurait des inégalités sociales de parcelles froides, en haut de montagne pleine de cailloux ou rien ne pousse, et d’autres en bord de mer ou tout pousse et la vie est belle. Qu’ils créeraient des inégalités sociales en voulant lutter contre les inégalités sociales.

    La lutte contre les inégalités sociales est un combat de tartuffes. L’important est que chacun puisse être heureux.

    Si on appliquait leurs théories et raisonnement débilles marxistes de gauchistes a la beauté, ils admettraient que couper la tête à miss univers est génial car elle a trop d’inégalité avec les miséreux et qu’en supprimant les beaux, les moches deviendraient plus égaux.

    La gauche c’est ça, la jalousie, l’envie de spolier plus riche que soi et se croire dans le camp du bien en niant les talents et les réussites et les différences. 

    La gauche ne peut exister sans des cibles a détester. Ils sont criminogènes, racistes anti-plus riches que eux.

    La gauche c’est un désir de se sentir moralement supérieur en groupe de haines.

    La gauche c’est les frustrés de la perte de religion, qui ont remplacé dieu par l’état et font croire qu’ils peuvent imposer par la force coercitive de l’état leurs utopies dogmatiques, comme l’inégalitarisme ou le climato-fanatisme écolo-socialiste. Ils sont pervers.


    La gauche, c’est l’adoration des plus autocrates de la terre, le deni permanent de leur catastrophes intellectuelles et morales et la dictature intellectuelle. C’est la plaie de l’humanité.


    • biquet biquet 10 avril 18:39

      @Spartacus Lequidam
      Ce qu’il y a de réconfortant c’est qu’à droite il y a des gens moins cons que Spartacus.


  • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 8 avril 14:11

    Parler de gauche ou de droite c’est parler bonnet vert et vert bonnet. La gauche n’a existé que pendant quelques années, au sein d’une guerre des classes sans merci, dès le milieu du XIXe siècle, et s’est prolongée jusqu’à l’assassinat de Jean Jaurès en 1914. IL n’y a plus de gauche, il n’y a qu’une social-démocratie élitiste, totalitaire. Avec des ’arrangements factices des partis dits de gauche elle n’a cessé de baiser le peuple.

    La Social-démocratie avec son avatar puant, le PS, c’est le noyau dur de la république maçonnique et jacobine. Le PC, c’est le grand cocu de l’histoire.

    Je ne vois toujours pas de partis d’opposition ni à gauche, ni à droite, rien qu’une sublimation d’un totalitarisme à travers l’épouvantail Covid. Et je ne vois que des fonctionnnaires parasites, le cul bien coincé dans les ors de la République. Quand ça bouffe pas, ça roupille.


  • ETTORE ETTORE 8 avril 14:30

    Je ne sais pas si tous les droitiers naissent droitiers, ou deviennent gauchers, et vice versa....Par dépit, ou par mouvement de pendule.

    Il y en a aussi, de bien virulents qui défendent leur droitisation ou leur gauchisme, et qui avant de migrer d’un pôle à l’autre se retrouvent dans un centre très large, mais quand même appelé centr-Isme.

    Donc, quand on est plus ( pourquoi pas ...moins) un extrême de gauche ou de droite ( puisque ces « mouvements tectoniques », ont leurs propres extrêmes qui se touchent quelque part) on se retrouve dans un « centre de triage », ou sous les bons hospices d’un chef de gare, prêt à les cocufier tous, chacun manoeuvre à ses propres ambitions, sans en dérouter un et sans en toucher l’autre.l

    Et avec cette « mouvance » vous voulez établir une carte de circulation pour un pays ? Et faire croire aux voyageurs que la destination finale seras bien celle stipulée sur le ticket payé ?

    Mais on voit bien avec ce tortillard LaREM, que tout ce qui est « inclus » dans ses wagons, ne sont que des bestiaux conduits à l’abattoir !

    Ce transport, n’as rien d’amoureux et discrédite encore plus par ses conditions, tous ceux qui semblent « vouloir » le remplacer, mais qui de facto, sont embringués dans une perte de confiance, repeinte avec le restant de peinture du gribouilleux existant.

    Les Uniteds Colors Of LFI, les autres rouge pissotières de bordure de Seine, la poseuse de fusils enrayés en faisceau , le futur remake du mi poivre mi sel n’Havrais....

    Les Verdoyant fluorescents qui ne s’éteignent jamais, de nuit comme de jour, alors qu’ils prêchent l’ascétisme électrique, sauf à la prise......Quel beau panorama !

    Quelle belle carte de brises menuS, si bien équilibrée dans son résultat futur, qu’on peut la poser en équilibre sur sa tranche, jamais elle ne chuteras, tellement elle est lestée au plomb......dans la tête des gens !


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 8 avril 15:27

      @ETTORE
      Les gens sont généralement de gauche à la sortie des études par le conditionnement gauchiste de l’éducation nationale, surtout aux sorties des sciences humaines, sociales, ou politiques qui se résument a des diplômés en socialisme.

      Les 1er de la classe des diplômés en socialisme des sciences sociales se retrouvent dans l’éducation nationale, les médias, la culture et la justice, Voila pourquoi l’EN, les medias, les journalistes, les les artistes subventionnés, les politiciens sont très « gauchistes ».

      Les gens passent a droite à la maturité au contact  du réel et la prise de conscience et de la prise de son libre arbitre. Ils comprennent que la gauche ne vend que des utopies, et que derrière l’humanisme affiché se cache une hypocrisie assez indécente.

      Seul reste de gauche les personnes qui ont choisit la soumission et la dépendance à l’état pour leur revenus avec l’Age et la prise d’autonomie individuelle.

      La sociologie des gauchistes, c’est 80% des dépendants de la gamelle de l’état, des jeunes, et des diplomés en socialisme.

      Un sociologue n’est jamais de gauche. Il reste dans le monde des utopies gauchistes.
      Le monde qui vit dans le réel est a droite.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 avril 23:45

      @Spartacus Lequidam
      C’est pas du tout comme ça que ça se passe.
      Les jeunes sont à gauche quand ils ont encore un idéal et pas de pognon.
      Ensuite, ils gagnent du pognon et perdent leur idéal pour garder leur pognon, donc deviennent de droite.
      Enfin, ils reviennent à gauche parce que c’est là qu’il y a le plus de corruption et le plus de fric à se faire.
      Y a qu’à voir les démocrates aux USA...
      A propos, justement, j’ai des nouvelles du front.
      https://tvs24.ru/pub/watch/2931/pour-le-plaisir/
      (épisode comique : aux USA, les clients des restaurants foutent dehors les clients masqués !!!)

      Et puis ça :
      Trump revient, point final. Dieu gagne. Point final. Non, pas en 2024. Cela se terminera bientôt.
      Il y a encore des choses qui doivent être mises en place et se produire avant que la transition Trump se produise publiquement. C’est une partie importante du réveil. On vous a fourni plus d’informations que vous n’en avez besoin ou que vous n’en savez. Cela a été conçu spécifiquement pour ceux qui ont une foi faible en prévision de l’impatience du peuple. Tenez bon. L’isolation n’est que temporaire.”

      Vous devez comprendre qu’il existe une opération militaire qui libère l’humanité (en Europe, les avions de l’US Air Force n’arrêtent pas) et élimine un syndicat du crime caché, qui asservit l’humanité depuis des centaines d’années. Encore une fois, on ne vous demande pas d’y croire... Observez, et en attendant ne collaborez plus avec les criminels qui interdisent les vrais soins, favorisent les assassinats au Rivotril, ferment les lits et les hôpitaux, et organisent l’extermination de leur population avec des faux vaccins génocidaires... N’obéissez pas/plus aux ordres de ces criminels, refusez le masque, la distanciation, le confinement, les faux vaccins... Par contre, prenez en charge votre santé ! Vous croyez qu’en obéissant ça va s’arrêter… alors que c’est parce que vous obéissez que ça continue… Tout pourrait déjà cesser en quelques jours si vous le décidez.
      Prenez soin de vous !
      source : artémisia collège

      C’est pour quand ?
      On ne sait pas.
      On sait quoi, mais on ne sait pas quand. C’est agaçant, mais soyons patients.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 avril 10:01

      @doctorix, complotiste

      C’est vrai que les décisions actuelles de l’OMS de Bill Gates sont tout à fait surprenantes, et contraires aux intérêts de ce fou furieux malthusien... Tout se passe comme si Trump était toujours au pouvoir dans sa lutte contre l’état profond.

      — L’OMS confirme que le test Covid-19 PCR est invalide, les estimations des « cas positifs » sont sans fondement. Le confinement n’a aucune base scientifique.


      Paf ! C’est ce que « les complotistes » trainés dans la boue, expliquent depuis des mois au sujet des cycles des tests foireux !! Les médias sont muets comme des carpes. Quand une info va dans le sens de la gestion merdique du gouvernement, ils publient tout de suite. Quand ça va dans le sens contraire, silence radio.

      PS : Il se peut aussi que les milliers d’avocats de toute la planète qui engagent des procès, ne soient pas étrangers aux changements du vent qui souffle sur l’ OMS...
      62 pays demandent collectivement une enquête sur l’origine du coronavirus et les actions de l’OMS


    • Bendidon Bendidon 9 avril 10:04

      @doctorix, complotiste
      Oh dottore super la vidéo où tous les clients en salle gueulent dehors à un couple bobos masqués LOL
      Sinon la vidéo n’est pas de artemisia collège (qui la republie) mais du Antoine le pire fan de QAnon qui n’en démord pas du retour triomphal de TRUMP dans quelques jours ????
      En plus ce félé pratique la censure des commentaires contrariants (j’en ai fait l’expérience à mes dépens) 
      Donc ce type à casquette, POUBELLE
      Sinon SVP un article vite ; faites le court et essayez de tromper l’algorithme malveillant qui ne vous veut pas du bien
       smiley
      parce qu’en ce moment vu l’insipidité des articles qu’est-ce qu’on s’emmerde 
      C vrai y a bien Rose pour mettre de l’ambiance mais ça vole pas haut
       smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 avril 11:25

      @doctorix, complotiste
       
       ’’...  ne collaborez plus avec les criminels qui interdisent les vrais soins, favorisent les assassinats au Rivotril, ferment les lits et les hôpitaux, et organisent l’extermination de leur population avec des faux vaccins génocidaires... N’obéissez pas/plus aux ordres de ces criminels, refusez le masque, la distanciation, le confinement, les faux vaccins... Par contre, prenez en charge votre santé ! Vous croyez qu’en obéissant ça va s’arrêter… alors que c’est parce que vous obéissez que ça continue… Tout pourrait déjà cesser en quelques jours si vous le décidez. ’’

       

       Je ne sais pas quel crédit on peut accorder aux auteurs de ce texte, mais une chose est sûre : cet extrait que j’ai copié collé ici est frappé au coin du bon sens et de la vérité.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 avril 11:29

      @Bendidon
      C’est le texte en italique qui vient d’artémisia.
      Tout le monde a besoin d’espoir, moi le premier : j’en prends, j’en donne.
      A voir les dernières vidéos de Mike Lindell, il semble qu’on soit sur la bonne voie.
      D’ailleurs, je suis de moins en moins attaqué sur mes délires.
      https://www.francesoir.fr/politique-monde/elections-americaines-les-revelations-de-mike-lindell
      Quand tout sera arrivé, on aura le culot de dire « Mais tout le monde le savait »...
      Pourtant, s’il n’en reste qu’un, j’ai bien été celui-là...
      Il parait que Trump a confisqué 100.000 milliards de dollars à Wall Street, au nom de son décret du 12/9/2018 sur l’ingérence étrangère dans les élections (266.666 dollars restitués à chaque américain...).
      Zuckerberg, Bezos et surtout Bill Gates vont morfler, je pense..
      On parle aussi de JohnJohn vice président... Mais là, on va loin...
      En tous cas, on se marre bien.


    • The White Rabbit The White Rabbit 9 avril 18:17

      @doctorix, complotiste

      Pathétique d’inepties crasses.

      Si le ridicule était liquide, il vous faudrait, pour tous vos commentaires depuis la terre creuse, une piscine olympique


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 avril 18:57

      @The White Rabbit
      Vos interventions sont toujours aussi riches d’enseignement...


    • mmbbb 10 avril 10:39

      @doctorix, complotiste Je suis ainsi , j ai le coeur a gauche, le portefeuille a droite et le trou duc au centre ! 

      D ailleurs les grandes ames de gauche sont ainsi mais par une extreme pudeur qui sied a cette gauche supérieure , ces gens là ne l avouent pas ,


    • Bendidon Bendidon 10 avril 22:55

      @doctorix, complotiste
      Salut dottore je viens d’approuver votre article sur attila il était à +5 -2 
      sinon regardez ça : https://youtu.be/xa-caGE8syE
      ça date de ... 2015 !
      Bon ben on va bien rigoler dans deux ou trois ans (enfin pour ceux qui resteront)
       smiley


    • Attila Attila 10 avril 23:21

      @Bendidon
      « Salut dottore je viens d’approuver votre article sur attila »
      Ah, oué ?
      Héhéhé !

      .


    • Bendidon Bendidon 11 avril 09:50

      @Attila
      ben oui j’en ai meme approuvé deux articles de doctorix car figurez vous je m’emm.. sur ce forum tellement les articles sont sans interet
      on a besoin d’articles qui créent la polémique, la chamaillerie avec des centaines de réactions
      un article avec 10 réactions au plus c’est un article mort
      Mais bon comme dab les articles du dottore seront censurés
       smiley


  • Old Dan Old Dan 8 avril 14:35

    .. s’rait temps que les commentaires « rajeunissent », sur AGV...

    .

    [... s’adaptent à la (triste) réalité du XIXeS ! ]


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 8 avril 14:51

    La gauche est morte depuis longtemps.

    .
    Elle était, et c’est toujours le cas, infiltre par des gens avec un formatage de droite voire mondialiste !
    .
    Pas étonnant, ils sortent pour beaucoup d’entre eux des mêmes écoles, ENA notamment.

    .

    Voire aussi les Young Leaders qui eux infiltrent les partis de droite comme du gauche !


    • Albert123 8 avril 15:36

      @eau-du-robinet

      non 

      le mondialisme est de gauche, comme BIDEN est de gauche, comme Macron est de gauche et comme Melenchon est de gauche, les trotkystes comme PLENEL et autres internationalistes sont de gauche, les écolos végan antispécistes sont de gauche, les néo féministes sont de gauche, les LGBT sont de gauches, les wokes sont de gauches, les « racisés » sont de gauche, les islamo gauchistes sont de gauche, les juges et leur mur des cons sont de gauche, les médias mainstream sont de gauche, les artistes sont de gauche et la bourgeoisie luciférienne qui fit couper la tête du Roi et s’empressa de flinguer les corporations étaient de gauche, le gouvernement qui ordonna de tirer sur les communards était de gauche, le gouvernement qui a mis Pétain au pouvoir était de gauche, ...


  • Elliot Elliot 8 avril 15:40

    Pour que la Gauche pût s’unir encore faudrait-il qu’elle pût se rassembler sur un programme.

    Réunir des gens qui ont des convictions changeantes quand elles ne sont pas errantes est pratiquement impossible et serait une arnaque pour l’électeur.

    Le parti socialiste a depuis longtemps cessé de l’être, cette seule réalité n’en fait pas un partenaire fiable : il changerait de nom que ce serait la simple reconnaissance d’un état de fait et plus conforme à la vérité.

    Les seuls points de convergence possibles sont ceux qui uniraient la France Insoumise ( et les communistes ) à des Écolos qui ne fussent pas des opportunistes prêts à brader les thèmes de leur combat comme on l’a vu par le passé récent pour avoir la jouissance minable de figurer dans un gouvernement avec un rôle de potiche à qui l’on donne quelques menus agréments sans réelle consistance.

    Les Écolos qui ont rejoint Macron - outre que l’un, François de Rugy, ( tout comme le calamiteux Valls ) l’a fait en reniant sa parole de respecter les règles des primaires socialistes auxquelles il avait choisi de participer et que l’autre, Barbara Pompili, s’est empressée de se faire élire avec les voix macronistes - ont cette particularité d’avoir des convictions dont on peut, à la lumière de ce qui s’est passé, douter de la solidité.

    Le tout n’est pas de battre Macron ou la Le Pen, encore faudrait-il que ce soit sur une promesse d’une réelle autre politique.

    Le PS avec Hollande a démontré toute son incompétence à incarner les valeurs de la Gauche et son grand savoir-faire à ménager les puissances d’argent.

    Remplacer Macron par un clone est inutile et ne pas donner à la Le Pen l’occasion de montrer l’étendue de sa sottise par simple réflexe républicain n’est guère gratifiant.

    Il faut certes rassembler la Gauche sur un programme d’avenir ( les temps n’y sont guère favorables ) et pas seulement troquer des pions sur un échiquier pour que, selon l’expression de Lampedusa, « tout change pour que rien de fondamental ne change ».


Réagir