mardi 21 novembre 2017 - par Serge ULESKI

Gérard Miller à la direction de « Le Média » : déception et soupçon....

 

  A notre grand étonnement, "Le Média", web-TV lancée par des proches de Mélenchon et du mouvement « Les Insoumis », à l'occasion de son premier "direct" un mois après son lancement, pour faire le « point d'étape », affiche Gérard Miller en maître de cérémonie.

Or, la question suivante s’impose sans délai : d'où vient ce Gérard Miller resté discret durant la première phase de lancement de « Le Média » ? Et puis aussi : Comment s'est-il fait connaître ? Et la réponse ne tardera pas à venir : Miller vient de la télé ; il a fait partie de "la bande à Ruquier" - composée de Claude Sarraute, Christine Bravo, Isabelle Mergault, Philippe Geluck, Pierre Bénichou, Isabelle Alonso et Isabelle Motrot - que des révolutionnaires sur TF 1, France 2, France Inter et Europe 1 ! - dans les années 90 et 2000, au sein d'une équipe "showbizz", adepte d'un "politiquement correct" lâche et veule, à l’humour infantile et sans danger pour personne, entre gourdes et trouducs.

Oui, Miller vient donc tout droit de chez Ruquier ! Un Ruquier qui s’est avéré être au fil des ans et sur toutes les chaînes de radios et télés, ce grand benêt des médias de masse qui pratique un humour fatigué et lourd comme une souche.

 Depuis, et récemment, pour en revenir à l’actualité de 2016 par exemple, personne n’a vu Miller place de la République auprès des "Nuit debout" ! Personne ne l’a trouvé auprès de Mélenchon en 2017 ni chez le NPA non plus ! Dans les faits, Miller est resté absent de la dernière campagne présidentielle.

Aussi, avec la venue de cet histrion de télé, on peut légitimement flairer le danger suivant : la récupération et le détournement ; un peu comme dans les années 80 avec la "Marche pour l'égalité" conduite majoritairement par des Français issus de l'immigration et de notre histoire coloniale ; mouvement qui finira sous la bannière "SOS racisme" une fois tous les acteurs de cette marche évincés ; un « SOS » piloté par un Julien Dray et d'autres, tous membres du PS. Chacun sait ce qu'il en est advenu de l'égalité.

 

le media avec gérard miller, gérard miller déception et soupçon

  Certes, sous la tutelle de Miller, on se rendra compte très vite comment l'équipe de « Le Média » est capable de dialoguer avec tous ceux qui n'ont pas attendu la création de ce nouveau média, à savoir : tous les acteurs de la ré-information et de la contre-information qui sont présents sur Internet depuis dix ans car aucun d’entre eux n’a attendu pour s'organiser et donner de la voix ; et parfois, à des centaines de milliers d’exemplaires ; de plus, une grande partie de ces activistes du Net sont issus, là encore, des quartiers populaires et de l’immigration post-coloniale ; d'où notre méfiance extrême, voire notre déception dans le souvenir ce qu’il est advenu de « La marche pour l’égalité ». Décidément, on ne peut s’empêcher de penser qu' avec la création de ce nouveau média, il s'agissait aussi et sûrement de proposer des têtes nouvelles. N’est-ce pas ? Alors que… force est de constater ceci : Miller, ça fait vraiment "réchauffé" ; de plus, si l'histoire nous est d'un enseignement quelconque, sa présence pourrait fort bien ressembler à une tentative de contrôle et d’encadrement d’un danger que le « système » a très vite identifié : que la gauche, la vraie, choisisse la rupture définitive avec tous les médias dominants et une classe politique sans vision, sinon une seule : la carrière et la défense des intérêts de ceux qui sont susceptibles de l'y faire entrer et prospérer.

Que les acteurs de ce nouveau média aient dû accepter la présence de Miller à sa tête semble indiquer que rien ne peut se faire sans lui. Et ça, c’est encore une mauvaise nouvelle car, pour toutes les raisons déjà explicitées, nous sommes nombreux à penser qu’il est préférable de pouvoir se passer d'un Gérard Miller. En revanche, un Frédéric Lordon aurait été un vrai bonus : son parcours, son intégrité, ses capacités d'analyse du réel.... tout le prédestine à jouer un rôle majeur dans un web-média novateur, dissident et radical... dans le sens de... une rigueur à toute épreuve face à la vérité, face à toutes les vérités.

 

 Disons les choses : Miller, c'est le soupçon d'un PS des années 80 et 90 - le PS de la grande instrumentalisation pour le pire de toutes les luttes ; Miller c’est le PS qui n’est pas mort ; Miller c’est le PS qui bouge encore ; Miller c’est le nouveau visage d’un PS qui passe à autre chose pour mieux s’en revenir là où il est le plus à l’aise : dans la trahison. Et que Miller soit d’extrême gauche n’est pas fait pour nous rassurer puisque tous les trotskistes ont fini soit au PS, soit dans les médias - animateur, pseudo-journaliste, directeur de l’information - ou bien Commissaire européen.

En ce qui concerne Miller, la télé, la radio, l'animation… il a donné. Son parcours se poursuit donc comme celui de tant d’autres avant lui depuis trente ans. Miller ne fera pas exception. D'où notre extrême réserve face à « Le Média ».



128 réactions


  • Sparker Sparker 21 novembre 2017 12:14

    Hé bé, pas facile de faire quoi que ce soit dans ce pays, si c’est pas Mélenchon le dictateur, c’est Miller le traitre... Y sont où ceussent qui font bouger la france d’en bas ?
    Vous pensez vraiment que Miller est le dictateur de « le média » ?
    Bon ils vous prennent de vitesse, pas de mal vu que ça n’avance pas, et ça vous défrise alors vous leur balancer la rage mais je pense que vous n’êtes pas assez nombreux, les grincheux, pour tuer le chien.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 12:26
      @Sparker

      Commentaire hyper émotionnel... commentaire de groupie... vous n’allez pas aller très loin si vous ne savez pas gérer la critique venant de votre propre camp... certes, vous allez en nourrir quelques uns.... guère plus...

    • vesjem vesjem 21 novembre 2017 17:54

      @Sparker
      écoute au lieu de commenter, t’as pas le niveau


    • Le421 Le421 22 novembre 2017 09:09

      @Sparker
      Je comprends pas.
      Ceux qui n’aiment pas continuent avec RMC et BFMTV...
      C’est simple, non ??
      C’est de l’argent public des impôts ?
      Il est obligatoire de regarder ce média ?
      Bon.
      Où est le problème ?
      On a de la marge entre l’Humanité et Valeurs Actuelles, non ?

      Quoi ? Ca fait chier que des gens vraiment de gauche s’expriment ?
      Ben... Tant pis, hein...


    • jaccas 24 novembre 2017 02:19

      @Serge ULESKI C’est votre article qui est hyper émotionnel, et de plus malhonnête. Votre haine recuite envers Miller confine au radotage haineux, on se demande quelle rancune ou jalousie maladive vous anime.


    • raymond 2 26 novembre 2017 20:24

      @Sparker
      Je me suis fait chier tout le printemps a distribuer des tracts pour Mélenchon et les insoumis.
      PUTAIN L’ENVIE DE VOMIR.


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 12:24

    « pas facile de faire quoi que ce soit dans ce pays » ...... ben non ! On peut tout faire..... sans Miller !


  • alinea alinea 21 novembre 2017 12:28

    Vous plaisantez ? Cela fait un petit moment que Miller est avec Mélenchon ; il était place de la République où il a fait un beau discours ; il a fait de beaux films sur la campagne !
    Il vient sans doute du PS comme beaucoup, mais il est plutôt psychanalyste !
    Bref, informez vous avant de dégoiser.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 12:45
      @alinea

      Miller avec Mélenchon ? Rien sur le blog de Mélenchon ; rien sur internet ; rien dans les médias ; à « Nuit debout » on aura vu Lordon.... Miller n’a saisi aucune opportunité offerte avec l’arrivée d’internet, voilà 15 ans. Miller chez « Le média », ça sent le parachutage et un opportunisme qui n’annonce rien de bon.

      A suivre....

    • foufouille foufouille 21 novembre 2017 12:55

      @alinea

      on va y croire. ça sent juste l’enfumage de tsipras. ou le caviardeux qui se goinfre trente ans d’argent sale mais ne le sait pas.


    • alinea alinea 21 novembre 2017 13:14

      @Serge ULESKI
      Pourquoi le parachutage ? C’est lui qui a eu l’idée de ce média, et il un sacré carnet d’adresses ! Il se sent d’attaque pour s’y investir, tant mieux, je trouve personnellement que c’est un mec bien ; du reste il fait des émissions à « la » (une télé, je ne sais plus laquelle !) ; il a fait un très bel entretien avec Mélenchon sur Robespierre ( il n’est pas raciste, il l’a fait avec Nicolas Truong !), il est ouvert d’esprit, un média qui veut toucher du monde, en restant probe, ne peut pas être fait par quelqu’un de dogmatique !
      On verra, je ne suis pas certaine que ça me plaira, mais l’idée est bonne et belle, et à une époque de grande désespérance et de ramollissement généralisés, que quelque chose bouge au niveau des médias est plutôt encourageant.
      Je trouve très nocif de rajouter de l’acide sur l’aigre environnant ; rester lucide, exigeant, oui, mais bon sang, n’est-il pas le moment de cultiver sa confiance ?
      Il sera toujours temps d’être déconfit et déçu, n’est-ce-pas ? mais je ne le crois pas...


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 13:41
      @alinea

      Personne ne questionne l’idée en soi de ce nouveau média web-tv... je me demande simplement ce qu’y fait Miller ? Je suis l’actualité de la dissidence et de la radicalité depuis 12 ans, je n’ai jamais entendu parlé de Miller dans ce contexte-là. Je n’ai qu’un souvenir de ce Millier, c’est au côté de Ruquier. Aussi, je ne comprends pas cette « nécessité Miller » parce que je pense que Miller correspond à une nécessité pour tous ceux qui portent ce projet ; que l’on m’explique cette nécessité alors que tout le monde conviendra que l’on devrait pouvoir se passer de cet histrion parti à la gamelle télévisuelle et radiophonique des années durant. Personne ne mentionne Lordon. Cela dit, toutes ces jeunes femmes qui animent et portent ce projet me paraissent à la fois légitimes et crédibles ; elles sont « nouvelles » et je n’ai pas le souvenir de les avoir vu fricoter avec des médias totalement discrédités depuis des lustres car enfin, qui attend encore quelque chose d’Europe 1, France Inter, TF1 et France 2 ? Personne. 

    • alinea alinea 21 novembre 2017 15:29

      @Serge ULESKI
      je vous ai répondu ci dessus ! c’est lui qui a eu l’idée de ce média.
      Quant à sa dissidence,ce n’est pas parce que vous n’en avez pas entendu parler qu’elle est nulle. Il n’est pas un homme politique,ouais ; mais pourquoi serait-ce les politiques qui, en plus, feraient les médias ?
      Quand Paul Ariès a fait son Sarkophage, c’était génial ; d’ailleurs ce serait une belle idée à reprendre.
      Quand Sartre a fait Libération, y a-t-il eu des troublions pour lui chercher de poux dans la tête ?


    • Alren Alren 21 novembre 2017 17:43

      @alinea

      À mon avis la question est et a toujours été, pour un média, de savoir quoi passerait à l’antenne ou serait imprimé et quoi ne passerait pas.

      La direction effective du MÉDIA sera collective et personne, individuellement, n’aura le pouvoir de le dénaturer d’autant plus que dépendant entièrement du soutien financier de multiples actionnaires, ceux-ci retireraient leur participation si le contenu ne correspondait plus à leur attente.

      Toujours plus de personnes intelligentes et de bonne foi analysent que le système que l’on subit actuellement et ses décisions toujours en défaveur de 99% des Français, doit être aboli à l’image autrefois de l’Ancien Régime.

      M. Miller peut fort bien être de ceux-là. Il est un peu tôt pour le dénigrer à l’avance.


    • vesjem vesjem 21 novembre 2017 18:00

      @alinea
      tu peux t’instruire en écoutant ceci, à propos de merluche ; les 4 intervenants sont pertinents, mais le dernier t’ouvrira les yeux, si tu daignes ou oses l’écouter jusqu’au bout de son intervention
       https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Tour-anniversaire-E-R-Lille-48575.html


    • Legestr glaz Ar zen 21 novembre 2017 18:53

      @alinea

      Gérard Miller, un homme de la FI, qui a l’expérience de la souffrance des gens, opposé à Michel Onfray, probablement un homme d’extrême droite qui a toujours vécu dans la soie !


      Et le décryptage comportemental. 


    • alinea alinea 21 novembre 2017 19:04

      @Ar zen
       smiley  !!


    • JL JL 21 novembre 2017 19:14

      @alinea
       
       Onfray se croit de gauche, non ?


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 19:30
      @alinea

      Non mais.... Sartre n’est jamais allé à la gamelle des médias de l’abrutissement de masse ... et si l’opportunité c’était présentée, il n’y serait jamais allé.... Ariès n’est jamais allé chez Drucker... et ailleurs.. je ne comprends pas la pertinence des exemples que vous mentionnez.... ce qui est en cause chez Miller c’est son parcours à la fois opportuniste d’un point de vue pécunier, egocentrique, avec un besoin manifeste de reconnaissance auprès des masses... aucune des qualités requises aujourd’hui pour conduire un projet tel que « Le Média » qui demande un collectif tournant, toujours changeant, mobile, dans lequel tout le monde a droit à un tour de piste... interchangeable. Aussi, je repose ma question : comment ce type s’est-il imposé ? A coups de milliers d’euros ?

      Toutes les conditions sont réunis pour une déception à venir chez des milliers de « socio »... ainsi nommés.

    • alinea alinea 21 novembre 2017 20:29

      @Serge ULESKI
      Je ne crois pas non ! je pense que c’est un mec intelligent qui mord à toutes les aventures ! mais ne s’y perd pas.
      À son époque télé je ne le connaissais pas (je n’ai pas la télé) mais je connaissais son frère.
      Je pense qu’un mec qui a son aisance, bon milieu, belle culture, n’a aucun besoin de reconnaissance médiatique ! du reste j’ai cru comprendre qu’il avait été viré à cause de ses positions politiques !
      Sûr que ça fout en rage les besogneux, les malchanceux, ce genre de mec ! mais j’ai une confiance absolue, justement parce qu’il n’a aucun besoin de bassesses pour vivre sa vie.
      Un collectif tournant, on le sait, a besoin d’un médiateur, un point de repère, et je trouve qu’il est idéal pour ça.
      Mais soyez sûr que si ce média se révèle à mes oreilles un tant soit peu tendancieux, élitiste ou je ne sais quoi, je serai la première à le voir ; seulement personne ne m’obligera à l’écouter et je ne ferai sûrement pas un article pour le démolir !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 2017 21:42

      @JL
      Oui, Onfray est anarchiste. Il vient d’écrire un bouquin pour vanter les régions, contre l’ Etat centralisé, la bête noire de tous les anars. Leur priorité n’est pas de combattre le capitalisme mondialisé, mais l’Etat.

      Ce qui tombe pile poil, les euro-régions vont détruire la France telle que nous la connaissons, et les mettre à terme, directement sous la tutelle de Bruxelles....
      Cf carte prévisionnelle de l’ Europe des Régions. ( ce qui restera de la France est en rose )


      Voir les GOPé de Bruxelles au chapitre 4 : « Redéfinir les différents échelons administratifs » . On ne peut pas être plus du côté du mondialisme qu’en détruisant les Etats ! Mais comme Onfray ne connaît rien à la mondialisation, et suit aveuglément les grimoires anarchistes du 19e siècle...

    • 59jeannot 22 novembre 2017 08:22

      @Serge ULESKI
      procès d’intention, effectivement on ne peut rien faire dans ce pays ; critiqué dès le départ.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 22 novembre 2017 09:32
      @59jeannot
      Commentaire de groupie...
      Gardez un esprit critique et restez vigilant ..... en priorité à l’endroit de ceux dont vous vous sentez proche .......... politiquement, pour ce qui nous occupe ici.

    • Ouam Ouam 22 novembre 2017 22:08

      @Fifi Brind_acier
      C’est bien trop simpliste ton Analyse.
       
      Non Onfrey n’est pas Anar, ou alors écoute un peu plus souvent radio libertaire (p ex)
      tu saura ce qu’est un Anar (au sens de l’ideologie profonde et ses racines)

      Onfrey est à l’opposé du jacobinisme
       le jacobinisme :
      "Le mot jacobinisme désigne aujourd’hui une doctrine qui tend à organiser le pouvoir de façon administrative (bureaucratie) et centralisée (centralisation) et à le faire exercer par une petite élite de techniciens (technocratie) qui étendent leur compétence à tous les échelons géographiques et à tous les domaines de la vie sociale afin de les rendre uniformes, ce qui en fait l’adversaire du régionalisme...."
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacobinisme
       
      Et il est possible de ne pas avoir un etat qui régit les regions SANS pour autant etre dehors.
      On pourrais un peu l’ilustrer si on reduit la taille de la loupe a p ex :
      La mairie qui gere son territoire communal, mais le département qui chapeaute et coordonne certaines parties de l’ensemble.
       
      Et le Jacobinisme, c’est le département qui gere la mairie, et celle ci ne peut moufter pour illuster la situation actuelle
       
      Alors oui, Onfrey à raison, enfin je vais dans son sens.
      C’est lorsqu’on est pres de son troupeau qu’on sait le mieix ce dont il à besoin, lorsque le berger est loin...on sait tous ce qu’il en adviens ;)
       
      Et si un anar (ou une idée Anar) est positive (ce qui n’est pas le cas avec Onfrey) pourquoi la rejeter ?
       
      Le dogme n’amene jamais vers la lucidité...ni vers l’émancipation des peuples.
       
      Ouam,


  • NEMO Jeussey de Sourcesûre 21 novembre 2017 12:29

    Ah ok, l’extrême-gauche, c’est les trotskistes, alors ?


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 12:36

    Le fait est le suivant : Miller n’est pas ou plus dans les radars de la dissidence ou de la contestation depuis des lustres... pour peu qu’il l’ait été un jour. De plus, il n’a eu aucun investissement personnel sur Internet  ; aucune présence sur le net, n’en a jamais eue. Au risque de me répéter : nouveau média, nouvelles têtes, nouvelles voix. Or, dès que Miller parle, j’ai l’impression d’être chez Ruquier, 15 ans en arrière. Aussi, je pense que rien n’était très certainement possible sans Miller ; dans le cas contraire, je doute que quiconque aurait jugé que l’on ne pouvait pas se passer de cet histrion. Désolé mais ça, c’est pas une bonne nouvelle du tout. Alors que Philippe Lordon était tout désigné.


    • alinea alinea 21 novembre 2017 12:47

      @Serge ULESKI
      C’est qui Philippe Lordon ? Un grand insoumis inconnu, donc bon ?
      Il faut connaître un peu les médias, je suppose, pour pouvoir en prendre un en charge ! le côté professionnel est dans ce cas hyper important.
      Vous jugerez sur pièce, pourquoi faire des procès d’intention ?


    • leypanou 21 novembre 2017 13:00

      @alinea
      C’est qui Philippe Lordon ? Un grand insoumis inconnu, donc bon ?  : le vrai nom de le421.

      Plaisanterie mise à part, je crois que F Lordon a autre chose de plus prioritaire à faire que de s’occuper d’un média -un jour n’ayant que 24 heures-, d’autant plus qu’il n’est pas journaliste, et que ce ne sont pas les articles à pondre qui manquent.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 14:26
      @alinea

      C’est un professionnel des médias Miller ? Il a été producteur ? Il a dirigé sa propre émission ? C’est un type qu’était derrière un micro avec une bande de « has-been » avant même d’avoir été... autour de lui. Un peu de sérieux quand même !

    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 14:33
      @alinea

      Non mais dites : on peut encore garder un esprit critique et être vigilant, rassurez-moi ! parce que votre Miller il ne me rassure pas du tout.

    • Trelawney Trelawney 21 novembre 2017 14:49

      @Serge ULESKI
      C’est un professionnel des médias Miller ? 

      Pour ce qui est de son parcours avec Mélenchon, c’est depuis 2011 qu’il a rejoint Mélenchon on ne peut pas vraiment dire que c’est récent. Ca lui a d’ailleurs coûté sa place chez Druker.
      Miller gravite dans les médias depuis maintenant pas mal de temps. Sa dernière parution sur RTL on refait le monde date du 30 mai.
      Dans le décodage des médias on peut donc en conclure qu’il en connait un rayon.

    • alinea alinea 21 novembre 2017 15:31

      @Serge ULESKI
      Il est cinéaste, au passage ; et ce n’est pas lui qui ferait tout, il coordonne, je l’en crois capable ! smiley


    • alinea alinea 21 novembre 2017 17:47

      @Trelawney
      Ulesky fait un article sur un mec qu’il ne connaît pas du tout sauf à l’avoir vu chez Ruquier souvent depuis quinze ( ce qui prouve au passage qu’il regarde cette émission), et dit qu’il est méfiant !
      Et il y a toute une tripotée de lecteurs qui opinent du chef et plussent à qui mieux mieux !
      sans compter qu’il ne parle pas de quelque chose d’existant, mais en devenir.
      C’est beau les médias citoyens.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 17:55
      @Trelawney
      Ah bon, parce qu’il était chez Druker aussi ?

    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 17:56
      @alinea

      C’était quand même un type qui était partout où il ne fallait pas. Pas surprenant que je n’aie pas entendu parler de lui pendant 12 ans.

    • vesjem vesjem 21 novembre 2017 18:04

      @alinea
      « C’est qui Philippe Lordon »
      toute ton éducation est à parfaire ; sors des chemins battus, tu verras comme c’est bien de se retrouver dans la cohérence géopolitique


    • alinea alinea 21 novembre 2017 18:35

      @vesjem
      Pas compris ! je ne sais pas qui est Philippe Lordon ; si c’est une erreur de prénom, je ne vois pas Frédéric directeur de média ; donc, je reste dans l’incompréhension.


    • alinea alinea 21 novembre 2017 18:51

      @Serge ULESKI
      J’ai trouvé ça :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Miller

      personnellement, c’est un parcours qui me convient ! il est vrai que je préfère l’intelligence et l’ouverture à ceux qui possèdent la vérité vraie en naissant ou révélée à l’adolescence, même plus tard !
      Je ne dis pas qu’on est obligé d’apprécier Miller, mais je souffre que les critiques soient si mal fondées.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 2017 21:53

      @Serge ULESKI
      Il n’y a aucun média normal dans notre pays ! Il faut forcément se prostituer pour avoir un boulot dans les médias. A moins de changer de métier, aucun journaliste ne peut survivre sans passer par les fourches caudines, soit des médias publics (les grenouilles météo de l’ Empire), soit par les médias privés, tenus par 10 milliardaires (l’ Empire en direct !)


      Vous avez regardé la vidéo du journaliste Udo Ulfkotte, ou lu « les Nouveaux chiens de garde » ?

      Mais tous les journalistes ne sont pas démunis de conscience politique.
      Attendez de voir, non ?


    • Dzan 22 novembre 2017 11:32

      @Trelawney
      Vous perdez votre temps.
      Tout ce qui vient de la FI est suspect
      Il faut toujours rabaisser
      Il n’y a même pas eu une 1ere émission que Mr Ulseky, vient cracher sa bile.
      Il préfère TF1 et Perniflard, le laudateur des vieilles épicières des fonds de provinces
      Chacun ses goûts.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 23 novembre 2017 14:04
      @Fifi Brind_acier

      Il est vrai qu’un bon journaliste est un journaliste au chômage ou bien un journaliste à la tête de son propre média.

  • ♂♪♫ 21 novembre 2017 12:50

    Qu’est-ce que c’est que cette connerie ?
    Je ne veux pas devenir « socio » ou quoi que ce soit ; je veux simplement regarder ce qui s’y passe...
    socio...socio...koi encore comme étiquette ?

    Basta


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 14:28
      @♂♪♫

      Déjà le nom de ce média c’est pas terrible ; mais alors, ce vocable de « socio » c’est... comment dire ? Cucul la praline ! Quelque chose d’infantile....

  • petit gibus 21 novembre 2017 12:51
    Attendons de voir avant de dégoiser comme dit si bien Alinea

    L’auteur voudrait que ce nouveau média se casse la gueule avant 
    même son 1er numéro !  smiley 

    • petit gibus 21 novembre 2017 12:55
      @petit gibus

      Le prob smiley
      ils sont déjà un bon paquet à nous montrer 
      toute leur objectivité !


    • Albert123 21 novembre 2017 14:03

      @petit gibus

      « Attendons de voir »

      bah c’est (déjà) vu surtout.

      le média sera la « TV pour tous les Filoche en mode bisounours pleurniche »

      bref un média pour flatter les égos des indignés et autres adeptes de « nuit debout », un média pour flatter les gauchistes petits bourgeois dans leur lutte contre « le cré cré méchant fascisme » vis à vis duquel ils servent en permanence d’idiots utiles.

      Ne doutons pas non plus que les gauchistes « en colère » seront satisfaits d’un média qui leur flattera la croupe en permanence.

      remarquons également, en visionnant les photos, la puissance des moyens financiers mis à disposition de ce média 100 % de gauche mais 0 % socialiste.

      les hypocrites bobos 68ards embourgeoisés pourront donc y nager dans un total bonheur.



    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 14:18
      @petit gibus

      L’auteur ne veut rien du tout. Je pose simplement des questions et vois si l’on peut me répondre d’une manière convaincante. Tout ce qui est nouveau m’intéresse : j’ai été un des premiers abonnés de Médiapart en 2008 avant de le quitter en 2013.

      Miller, figure de proue de « Le Média ».... je sais déjà que je ne pourrais pas y investir un seul euro pour l’heure. .

    • vesjem vesjem 21 novembre 2017 18:06

      @Albert123
      ch’te plusse rien que pour la « pleurniche »


  • chantecler chantecler 21 novembre 2017 13:07

    Monsieur Uleski  :
    Et vous qui êtes vous ?
    Je vous ai souvent lu sur MdP en grande opposition avec Plenel ...
    Bref s’opposer, contester , oui si vous voulez ...
    Mais proposez !
    Annoncez qui serait l’animateur de vos rêves !
    Déja « le média » a suscité une levée de bouclier avant même de démarrer , accusé d’être une courroie de transmission de FI et JL M ....


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 13:49
      @chantecler

      « Animateur de rêve ? »..................... Mais toutes ces jeunes femmes qui sont déjà dans la place ; elles suffisent amplement ! Vous les avez vos animatrices ! Sinon, Miller sort de quel chapeau ? Miller aujourd’hui, c’est aussi ridicule qu’un Bernard Tapie hier. D’aucuns mentionnent son carnet d’adresses ? Non mais... à quoi peut bien ressembler son carnet d’adresses tenant compte de son parcours ces 15 dernières années ? Ce nouveau média c’est quoi : cinq salariés à 5000 euros mensuels (des galériens qui en ont marre de galérer : « Avec Miller et ses contacts, on va pouvoir se gaver les filles ! ») et 50 bénévoles ?

    • foufouille foufouille 21 novembre 2017 14:04

      @Serge ULESKI

      « cinq salariés à 5000 euros mensuels »

      source ? car ça sent la gamelle.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 14:22
      @foufouille

      C’est une question que je pose.

    • Albert123 21 novembre 2017 14:26

      @Serge ULESKI


      5 salariés à 5000 € mensuel ça veut dire 50.0000 € à sortir rien qu’en salaire chaque mois. sans même aborder le coût des émissions en elles même. 

      TV liberté demande 2.000 € pour une émission à titre d’exemple.

      bref un beau piège à cons ce « médias ».



    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 14:30
      @Albert123

      Non mais c’est une question que je pose, je n’affirme rien ; question en rapport avec la présence de Miller et de son carnet d’adresses.... auquel tous semblent apprécier le potentiel.... je suis toujours sur ma ligne : la justification d’un Gérard Miller dans ce projet...

    • Albert123 21 novembre 2017 14:59

      @Serge ULESKI


      Moi je l’affirme, 

      mais on va bien évidement laissé ceux qui aimeraient se faire escroquer encore une fois se faire avoir.

      un média qui se présente comme pluraliste mais antiraciste et antifasciste (avec tout ce que cela sous entend en terme de ligne éditoriale, cf gérard filoche et tous les autres du même acabit) possède dès le départ dans ces gênes les germes de la compromission.

      Que le tout soit épaulé par la présence du clown de chez Ruquier Gérard Miller achève le tableau.

      la sphère de la ré information existe déjà, elle s’est professionnalisée, mais là ce que le média propose c’est un faux médias de ré information pour bobo gauchos comme il en existe déjà à la TV.

      Garrido chez Ardisson c’est déjà fait. 




    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 17:43
      @Albert123

      Cette précision apportée « nous sommes antiracistes »... comme si tout ce qui n’est pas « Le Média » était raciste... c’est un présupposé imbécile.

    • vesjem vesjem 21 novembre 2017 18:09

      @chantecler
      plus haut, j’ai déjà proposé d’écouter cette vidéo ; je te la remet au cas où t’aurais zappé
      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Tour-anniversaire-E-R-Lille-48575.html


    • Albert123 22 novembre 2017 11:34

      @Serge ULESKI


      ça dépasse le présupposé imbécile, 

      on part de l’antiracisme pour finir par amalgamer l’antisémitisme à toutes critiques des USA, de l’atlantisme, du capitalisme, du mondialisme, etc ... et au final empêcher toute critique radicale du réel pouvoir en place.

      A la fin ne reste plus que les combats de surface comme la protection des gnous en Laponie dont les conditions abattage retournent le petit estomac fragile du 1er bobo venu qui est toujours le 1er à s’acheter une vertu avec des indignation à la con.



  • foufouille foufouille 21 novembre 2017 13:42

    quand je lis son wiki, je suis pété de rire. encore un faux cul du PS. la france insoumise est ploutocratique.


  • foufouille foufouille 21 novembre 2017 13:54

    deuxième faux cul

    Elle adhère au Parti socialiste (PS) en 19973,7. Dans les années 2000, elle est proche de Caroline Fourest et signe dans ProChoix8.

    Elle est membre du conseil national du PS depuis novembre 2005, porte-parole de Laurent Fabius dans le cadre de la campagne de ce dernier pour être investi par les militants socialistes pour l’élection présidentielle de 20079. Candidate à l’investiture des militants de la 21e section du Parti socialiste pour les élections législatives, elle a annoncé, le 11 juillet 2006, le maintien de sa candidature, malgré la désignation par le Bureau national du Parti socialiste, de George Pau-Langevin, ancienne présidente du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples le 11 juillet 2006, la candidature de George Pau-Langevin ayant été justifiée au nom de la représentation des Antillais vivant en métropole à l’Assemblée nationale3.

    Cette candidature dissidente lui vaut, tout comme Michel Charzat, d’être exclue du parti3. Ayant par la suite renoncé à se présenter, c’est Michel Charzat qui finalement se présente. En novembre 2007, elle rejoint le mouvement de la Gauche moderne3. Elle a ensuite tenté d’être investie par l’Union pour un mouvement populaire (UMP) comme tête de liste aux élections municipales de 2008 dans le 20e arrondissement de Paris, où c’est à nouveau George Pau-Langevin qui représente le PS3.

    Elle fonde ensuite la société de conseil en communication Mediascop10. Elle se rapproche de Jean-Luc Mélenchon, participe à sa campagne présidentielle de 2012 et dirige sa communication lors de celle de 20178. Elle a aussi fait partie de l’équipe de campagne de Bernie Sanders pour les primaires présidentielles du Parti démocrate américain de 201611.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 14:34
      @foufouille

      Qui elle ?

    • foufouille foufouille 21 novembre 2017 14:46

      @Serge ULESKI

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Sophia_Chikirou ça sent la bonne grosse soupe sa bio.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 17:39
      @foufouille

      Bon, elle a fait ses classes au PS. L’important c’est de ne pas y rester et d’en sortir très vite. Ce qu’elle a fait contrairement à Mélenchon toujours un peu couillon finalement :

      30 ans au PS ça vous marque un homme à vie, c’est sûr ! D’autant que son admiration pour Mitterrand n’arrange rien non plus : ce Mitterrand qui a fini là où il a commencé sa vie politique en livrant la France - Maastricht et l’Euro - à l’Allemagne, à sa domination - une Allemagne élue par nos élites "modèle économique et social indépassable" - au service d’une construction européenne instrument d’un mondialisme sans honneur et sans pitié.


      Etre candidat c’est déjà, et c’est surtout, avoir démissionné finalement. Aussi, il faudra se débrouiller seul et inventer, en petit comité, des formes alternatives d’organisation de notre existence. La macro-politique est morte ; des taux d’abstention record à toutes les élections sont à prévoir : retrait et indifférence.


    • foufouille foufouille 21 novembre 2017 17:48

      @Serge ULESKI

      elle a aussi essayé l’UMP ce qui fait d’elle une arriviste. on prend les mêmes et on recommence.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 17:50
      @foufouille

      l’UMP, la petite ? Ah bon... un moment d’égarement ou bien était-elle à la recherche d’un mandat de député sous Sarko qui a pas mal accueilli des Français issus de l’immigration contrairement au PS qui les ballade depuis trente ans.

  • magatst 21 novembre 2017 14:03

    Rien que quand il a cité Pierre rabhi dès le début (grand inquisiteur de la secte des colibris), j’ai coupé le « nouveau » poste de Médias...

    Déjà Miller me faisait beaucoup tiquer, mais vue son implication sur l’élection présidentiel auprès de Mélenchon, je me disais que l’homme avait peut-être changé ...

    Mais en fais je demande encore à voire et j’émets aussi beaucoup de doute comme l’auteur de l’article ...
    La bande à Ruquier etc ...


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 17:41
      @magatst

      Rabhi c’est pas mal ; ça permet de prendre conscience de deux ou trois choses et ça participe du constat que je fais : le macro-politique est morte - l’abstention l’a achevée. Il faut inventer en petit comité d’autres organisation de l’existence.

  • Laulau Laulau 21 novembre 2017 14:16

    Personne ne l’a trouvé auprès de Mélenchon en 2017 ni chez le NPA non plus ! Dans les faits, Miller est resté absent de la dernière campagne présidentielle.

    Ah, celui que j’ai vu au cotés de Mélenchon sur la place de la république à Paris devait être un clone alors ? Un bon clone qui a prononcé un très bon discours.


  • Laulau Laulau 21 novembre 2017 14:46

    Miller avait aussi réalisé un film sur Mélenchon : « l’homme qui marchait à contre courant » qui est passé sur une chaine publique si je me souviens bien.

    https://www.youtube.com/watch?v=3RtMQQ3wdjk


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 17:48
      @Laulau

      Bon d’accord : admettons que Miller ait trouvé avec Mélenchon, chez Mélenchon, une sorte de père de substitution.... on en reparle dans... disons... six mois. Mais de grâce, ne développons pas autour de ce projet une attitude de groupie ; j’ai connu ça avec Médiapart, je peux vous dire que très vite, ça tourne à un autoritarisme qui n’ rien à envier à un mode de fonctionnement mental proche du totalitarisme. 

    • Laulau Laulau 21 novembre 2017 18:58

      @Serge ULESKI
      Je ne suis pas une groupie de Miller ni de qui que ce soit. Mais il me semble que vous avez une nette tendance à exclure quiconque qui n’est pas de votre goût. L’autoritarisme est un danger mais le sectarisme en est un autre, bien plus grave dans l’optique d’une conquête du pouvoir par les anti-libéraux.


    • alinea alinea 21 novembre 2017 21:07

      @Serge ULESKI
      Peut-on trouver un père chez son cadet ?


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 22 novembre 2017 10:02
      @Laulau

      C’est une aversion raisonnée.... un type qui veut servir l’info, la vraie, loin du mensonge par omission et qui en est encore à penser que le FN est un danger.... c’est au mieux un imbécile, au pire un cynique qui prend les gens pour des demeurés. Miller ne travaille pas - ses dossiers. Il y a 24H dans une journée pour tout le monde : ces 20 dernières années, il les a passé dans la télé et dans la radio devant un micro.

  • rogal 21 novembre 2017 14:58

    Il faut envisager de le refouler consciencieusement.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 17:59
      @rogal

      Oui mais... Il est psy... donc il faut nous voir venir si on tente de le refouler... faut trouver autre chose.....

    • Serge ULESKI Serge ULESKI 21 novembre 2017 18:00
      @Serge ULESKI

      correction : « il va nous voir.... »

    • petit gibus 21 novembre 2017 18:18
      @Serge ULESKI

      « 
      j’ai connu ça avec Médiapart, je peux vous dire que très vite, ça tourne à un autoritarisme qui n’ rien à envier à un mode de fonctionnement mental proche du totalitarisme.  »

      T’auraient ils déjà viré de leur rédaction 
      pour en faire une telle projection ? !


  • Xenozoid Xenozoid 21 novembre 2017 19:13

    blog bizarre


  • Hallala Hallali 21 novembre 2017 20:05

    Gérard Miller, certainement un pistonné. Regardez cette vidéo, et vous apprécierez la valeur de ce grand « psychiatre » de pacotille : http://www.youtube.com/watch?v=HWQD9Ch6x7I


    • alinea alinea 21 novembre 2017 20:35

      @Hallali
      Cette vidéo a été donnée plus haut !!!
      Il n’est pas psychiatre mais psychanalyste ; freudien.
      Chacun sa vision de Freud ( qui n’est pas ma tasse de thé, je précise, je suis Jungienne), celle en dessous de la ceinture « déboulonner » les statues, et celle qui maîtrise de l’intérieur !
      Je ne me prononce pas, mais j’ai cessé d’écouter sur France Cul, l’été, Onfray, après ses conférences sur Freud ! il tape à un niveau qui ne m’intéresse pas quand on parle psychanalyse !


    • Hallala Hallali 21 novembre 2017 21:15

      @alinea
      Désolé pour Gérard Miller, il s’en remettra.

      Merci pour le masculin et la féminin.

  • alinea alinea 21 novembre 2017 20:12

    Ce sont de jeunes amis, je vais vous dire, profondément pour moi, l’avenir est là :

    https://www.youtube.com/watch?v=3dx_-NRuiKE&t=6s

    je ne souhaite pas me bagarrer longtemps sur l’avenir d’un nouveau media


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 novembre 2017 20:18

      @alinea

      Hey très sympa, merci pour cette découverte smiley


    • gaijin gaijin 22 novembre 2017 08:48

      @alinea
      je ne saurais mieux dire .....
      il faut laisser tomber en bloc les miller, freud, onfray et consorts ....aux oubliettes de l’histoire les vendeurs de prêt-a-penser, les ayants droit diplômés en perte de facultées et les notoirement autorisés ......
      la vérité est dans la vie


  • Allexandre 21 novembre 2017 21:21

    à l’auteur,


    Je suis surpris que vous en soyez à vous demander pourquoi Miller. Vous parlez vous-même de « la bande à Ruquier », de SOS racisme confié à Dray puis à Harlem Désir , les chroniqueurs de ce gentil bouffon de Ruquier ont tous ou presque, un point en commun, les leaders de Mai 68, Krivine, Cohn-Bendit, Field et j’en passe, les philosophes invités partout sur le PAF, à savoir Finkielkraut, BHL, Glucksmann et j’en oublie, les invités de « C’est à vous », chaque il y a une constante. ET MAINTENANT MILLER A L’EXTRËME_GAUCHE POUR FAIRE LA BALANCE AVEC ZEMMOUR L’EXTRËME_DROITE RACISTE ET PLUS FRANCAIS QUE LES FRANCAIS ;; ;J’EN RAJOUTE OU VOUS AVEZ COMPRIS. 
    Dans quelle langue faut-il vous expliquer les choses ? C’est à croire que la majorité des Français ne réfléchit jamais et/ou que le lavage de cerveau a bien fonctionné sur eux. Ah j’oubliais, Dieudonné, Valls, la LICRA, le CRIF, Taddéi...Bon là je crois que c’est clair, sinon c’est désespérant.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 2017 22:00

      @Allexandre
      Ben... , j’ai relu 3 fois, j’ai rien compris à votre démonstration...
      Vous pouvez traduire ?


    • Allexandre 21 novembre 2017 22:15

      @Fifi Brind_acier
      Vous n’avez pas compris ? C’est vrai que le seul reproche que je ferais à Asselineau, c’est de n’avoir jamais cité dans ses fabuleuses démonstrations, les juifs sionistes et la pieuvre qui phagocyte toute la France depuis le départ de De Gaulle. Avec lui au moins, Israël ne serait pas avec ses sayanims, le maître de la France. Si là vous n’avez pas compris, je désespère !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 2017 09:01

      @Allexandre
      Vous avez encore beaucoup à apprendre, je vois ... !
      L’UPR a été créée pour sortir la France de l’ UE. Et l’Europe n’a pas été créée par Israël. Au départ, l’ Europe a été créée par et pour les banquiers et les cartels du charbon et de l’acier, français et allemands. Cf « Aux origines du carcan européen » Annie Lacroix Riz


      Elle a été mise en musique en 1948 par les Américains et les Britanniques lors du Congrès européen de la Haye, auquel d’ailleurs Mitterrand a participé.

      A la Libération, Mitterrand n’a rejoint ni les Gaullistes, ni les Communistes, mais les Américains. Cf le Livre d’Annie Lacroix Riz : « Les élites françaises de 1940 à 1944 »

      Pour votre gouverne, la construction européenne était dans les tiroirs des USA, au moins depuis 1943. Dans les archives de la Maison Blanche on a retrouvé un message de Jean Monnet à ses amis et employeurs américains, ( Monet était un agent des Américains payé pour impulser une Europe supranationale, et pas une Europe d’Etats souverains comme le voulait de Gaulle).

      Message dont voici le contenu :
      "Dans une note ultra-secrète* envoyée au secrétaire d’Etat Harry Hopkins, le 6 mai 1943, il ( Monnet) écrit à propos du futur libérateur de la France : "Il faut se résoudre à conclure que l’entente est impossible avec lui ; qu’il est un ennemi du peuple français et de ses libertés (sic) ; qu’il est un ennemi de la construction européenne (et) qu’en conséquence, il doit être détruit dans l’intérêt des Français ...« 


      Destruction qui fut actée par la »révolution colorée " de Mai 68, qui a fini par avoir la peau de de Gaulle, seul opposant avec les Communistes à cette Europe de merde.

      PS : l’ignorance se soigne avec des doses massives d’informations correctes. Bonne journée !


    • Legestr glaz Ar zen 22 novembre 2017 09:19

      @Allexandre

      Ce n’est pas une affaire de « religion », c’est une affaire de fric. Il y a des catholiques riches, il y a des juifs riches, il y a des musulmans riches, etc. Vous confondez « puissances de l’argent » et le fait religieux. C’est l’argent qui est au pouvoir et non la religion. 

      Nous vivons avec l’UE, mais d’une manière insidieuse et sur du long terme, ce que les USA ont vécu avec la FED, en accéléré, avec sa prise de contrôle par les puissances de l’argent. 

      "comment se servir du pouvoir et de l’argent pour contrôler les groupes et les institutions, en achetant l’autorité et l’emprise des gens qui les dominent. Ce procédé consiste à corrompre des politiciens, des partis politiques, des réseaux de télévision, des réseaux câblés, des journaux, des magazines, des agences de publicité, des agences de presse, des studios cinématographiques, des universités, des syndicats de travailleurs, des organismes religieux, des associations commerciales, des institutions à but non lucratif, des sociétés multinationales, des mouvements de scoutisme pour garçons et filles et ainsi de suite. En fait, n’importe quel groupe qui exerce une influence constitue une cible parfaite pour accroître ce contrôle. Les acquéreurs dont il est question dans cette leçon, ont beaucoup d’argent pour se procurer ce contrôle. « 



    • Serge ULESKI Serge ULESKI 22 novembre 2017 09:57
      @Allexandre

      Ma question n’est pas « pourquoi Miller » mais bien plutôt : « pourquoi fallait-il que Miller en soi » alors que tout son passé devrait l’exclure d’un tel projet. Etant donné les ambitions affichées par l’équipe et la personnalité et le parcours de celles et ceux qui la composent, à quelle nécessité Miller peut-il bien répondre ? Celle-ci : sans lui, pas de projet. D’où ma dénonciation alors que ceux qui l’entourent aujourd’hui auraient dû partager ma méfiance et de là, mon aversion pour cet « accro » aux médias grand public depuis 20 ans. De plus, et c’est un parenthèse : il est très faible conceptuellement ; et s’il en est encore à penser que le FN est un danger.... alors là, c’est bien un homme des années 80 et un imbécile qui plus est.

    • Allexandre 22 novembre 2017 13:38

      @Fifi Brind_acier
      Je sais tout çà en tant qu’adhérent à l’UPR. Mais je crois que vous aussi avez beaucoup de choses à apprendre. J’ai écouté foule de conférences de F. Asselineau, et je regrette qu’il ne dise pas clairement qui dirige ce pays. On dirait qu’il a peur, et là, il est très loin de De Gaulle. Je parle des sionistes français qui travaillent non pas pour la France mais pour leur pays de coeur.


    • Allexandre 22 novembre 2017 13:42

      @Ar zen

      Je n’ai jamais dit qu’il s’agissait de religion !! Si vous connaissiez l’idéologie sioniste, vous sauriez qu’elle n’a rien de religieux, et qu’elle a été fondée par des athées de « culture juive ». Il s’agit bien d’argent, mais plus encore de pouvoir et de mainmise sur la France. L’argent est un critère via les banques dont on sait que ceux qui les dirigent sont MAJORITAIREMENT des juifs ou des protestants SIONISTES ;

Réagir