lundi 12 août - par Nicole Cheverney

L’Union Européenne : une construction surréaliste !

En général, les têtes de liste médiatisée contournent soigneusement la question cruciale : l'Union Européenne, ses méfaits réels, son influence, son ingérence dans la vie quotidienne des citoyens européens.

Pour tel parti, ce sera la question des migrants qui prime, l'autre, l'environnement, l'autre, la ré-industrialisation du pays, etc. Chaque parti a un sujet bien défini à proposer pour se faire élire. Bien entendu leur duperie pourtant éventée depuis le temps, une fois élus ou ré-élus, tous ces sujets clé resteront lettre morte jusqu'au prochain scrutin, et ainsi de suite. Chacun son truc, en quelque sorte. Ces têtes de liste aussi douées que des camelots sur un marché se sont appropriés le destin de la France et des Français, grâce à leurs boniments.

Acceptons-nous ce fait ? Non, nous le subissons. Pour des raisons électoralistes, ils prétendent régler ponctuellement des problèmes, alors qu'il s'agit d'une chaîne de problèmes étroitement liés les uns aux autres par le gant de fer bruxellois et une législature massue qui n'a pas cessé depuis 30 ans au bas mot.

Or, traiter de toute question sociale, sociétale, économique, culturelle, agricole, etc. en les isolant du reste est évidemment une escroquerie morale. Car il s'agit d'un tout, et ce tout porte un nom : l'Union Européenne. Je ne nie pas que la personnalité d'un Président de la République ne puisse se rajouter aux problèmes de l'UE et activer par ses actes, la désintégration du pays.
Si nous avons de la politique une idée plus noble que celle véhiculée par les têtes de partis médiatisés, nous nous devons d'avoir une vision d'ensemble, qu'eux n'ont pas ou ne veulent pas aborder.

Pusillanimes, lâches, inféodés à toutes sortes de groupes de pressions, ils sont aussi malléables que du chewing-gum. Et généralement orientables comme des girouettes, suivant le sens du vent bruxellois.

Nous aurons beau retourner la question dans tous les sens, elle nous ramènera toujours à la problématique centrale : tous les secteurs de la vie économique et sociale des pays européens sont soumis aux diktats de Bruxelles, de l'UE. De plus en plus de Français prennent conscience de ce qu'ils ont perdu avec Maastricht, avec Schengen, avec les traités européens. Disons le tout net, l'UE ne nous a rien apporté, n'a rien créé, à contrario elle nous a tout retiré, notre indépendance économique, énergétique, sociale, culturelle, agricole, alimentaire, etc, avec les lois supranationales de la Commission de Bruxelles supplantant les lois nationales, avec le droit européen intégré dans la quasi totalité du droit français.

Nous n'avons jamais eu voie au chapitre, et lorsque nous avons voté en 2005 contre la Constitution européenne ce droit nous a été retiré par un acte félon : la constitution européenne est passée malgré le refus majoritaire des Français, avec une Assemblée Nationale qui n'est plus qu'une chambre d'enregistrement des lois produites par Bruxelles. A quoi sert-elle réellement sinon de reposoir ou de prétoire à effets de manche ?
C'est la raison pour laquelle, les députés godillots votent les lois imposées par l'UE. Et lorsqu'ils votent contre, c'est louable, ils ne vont jamais assez loin dans leur détermination.
Le CETA, dernier avatar de l'UE. A venir, une cavalcade de lois aux conséquences catastrophiques pour les Français et tous les pays-membres.

La France retrouvera-t-elle un jour sa souveraineté pleine et entière ?

C'est la grande question. L'autre question c'est, par quel moyen ?
Personnellement la réponse qu'apporte F. Asselineau me convient, cela n'engage que moi et je comprends tout à fait qu'elle ne soit pas un choix unanime. Question de liberté individuelle. Sauf, que cette liberté individuelle est fortement remise en question par la propagande des media européistes à travers tous les canaux de diffusion à leur disposition qui privilégient les candidats peu susceptibles de remettre en question les fondements mêmes de l'UE, comme le fait adroitement F. Asselineau en se réclamant de l'article 50.

L'article 50.

Il suit un processus prévu par les textes européens, eux-mêmes. C'est-à-dire, soigner le mal par le mal. Ce qui ne sera pas facile, et, gageons qu'il y aura beaucoup de bâtons mis dans les roues. J'entends beaucoup de propos négatifs sur François Asselineau, lorsque bien avant son programme, c'est sa personnalité qui est mise en avant toute. Mais le bien fondé de sa proposition d'en finir une bonne fois pour toutes avec l'UE est passé sous silence médiatique. Vu la situation où le giron de l'UE, depuis Maastricht a enfermé la France, l'Union Européenne, cette monstrueuse Génitrix, nous plonge dans un marasme sans précédent et une insupportable mise sous tutelle. Nous ne cesserons jamais de le dénoncer.

Si l'UE avait été fondée sur des principes de respect de notre souveraineté, de nos lois, de notre Constitution, je serais la première à brandir le drapeau européen mais l'UE ne s'est révélée au fil des années ni démocratique, ni sociale, mais bien une menace constante pour nos libertés collectives et individuelles.

L'UE n'est rien d'autre qu'un montage commercial de libre-échange sans foi ni éthique, d'essence ultra-libérale et qui n'a pas grand-chose de véritablement européen puisqu'elle englobe du point de vue des échanges commerciaux, et dans de grandes marges, des pays outre-atlantique (voir le CETA et le MERCOSUR). De plus, elle tend à imposer une uniformisation des 28 États-membres où les ressortissants de ces pays doivent à leur corps défendant - Italien, Espagnol, Grec, Maltais, etc – se ressembler, malgré les différences linguistiques et culturelles de chacun, en renonçant à leurs cultures spécifiques respectives. Car l'UE ne supporte aucunement les particularités nationales de chaque pays de notre vieux continent. Où est l'Europe là-dedans ? Elle n'est nulle part . Si vous la cherchez bien, elle est toute inscrite dans le grand projet social-démocrate avec ses chantres – ex : Macron, Merkel, et autres pions atlantistes dont la Commission de Bruxelles est truffée.

Lorsque les fondations sont poreuses, la construction ne peut-être ni solide, ni stable, ni même pérenne, parce que tôt ou tard, cette Europe-là, faisant fi des Nations et de leur histoire particulière implosera, pour des questions économiques, monétaires, culturelles, institutionnelles, sociales, etc.
Les européistes s'accrochent stupidement à l'UE, comme des marins paumés à un bateau ivre.
 

L'article 50, un « os dans l'potage » !

F. Asselineau a enclenché un processus irréversible de réflexion sur l'utilité réelle de ce conglomérat d'institutions parasitaires bruxelloises et ses membres actifs, passifs, ses lobbies déterminés à remodeler la société humaine avec des horizons dont le moins que nous puissions dire c'est qu'ils ne sont ni très clairs, ni très engageants.
Mais, ce qui me semble encore plus important que le reste, c'est que non seulement les parlementaires godillots avalisent les décisions de l'UE, mais qu'ils continuent à prétendre qu'il suffirait de claquer des doigts pour en changer une seule ligne, un seul texte, un seul traité. Ce pourrait être faisable, mais cela ne se peut, car tout a été prévu – sauf la faille de l'article 50 – pour que le cadenassage de l'UE soit ferme et effectif. Et voici enfermés dans ce piège, 28 États-membres dont aucun ne peut sortir sans avoir recours à cette fameuse faille. Mais encore faudrait-il avoir le courage de l'invoquer. Jusqu'à présent, deux s'en réclament, B. Johnson – pour des raisons qui nous échappent à nous Français et F. Asselineau, pour des raisons que tous les Français devraient mettre en avant puisque la France de tous les pays de l'Union juste après la Grèce, subit contre elle une guerre totale de la part de ses élites corrompues.

De deux choses l'une, ou les politiciens qui invoquent une renégociation des traités sans passer par l'article 50 nous prennent pour des couillons, ou bien ils le sont eux-mêmes et n'ont rien compris de la détermination des fondateurs de l'UE – et qui n'est pas moindre – mais bien solidement ancrée dans leur projet européen dans lequel ils ont mis tous leurs espoirs et qu'ils s'appliquent à mener à bien. Car les promoteurs de l'UE avaient tout prévu et ce serait leur faire offense de venir prétendre ici ou ailleurs qu'ils se laisseraient déposséder de leur Union Européenne, leur créature, rien qu'en tapant du pied et en jouant les gros bras ! D'ailleurs ce qu'en dit J. Attali, un des rédacteurs des traités, n'est ni vain, ni des paroles en l'air. Et cela devrait en faire réfléchir plus d'un.

Ce projet européiste est très ancien et de longue date envisagé par les intellectuels de notre pays, en fer de lance, depuis la chute de Napoléon Bonaparte, où en 1815, la France a pris un virage libéral tragique, irrémédiable vers la décadence. Historiquement, elle s'est jetée dans les rets de l'Angleterre et particulièrement de la City, avec la trahison de ses clercs de la première et seconde moitié du XIXe siècle, en passant par Charles X, Louis-Philippe, Napoléon 3, Mac Mahon etc. en favorisant les grandes banques européennes dont l'épicentre se trouvait, déjà à Londres.

Au XIXe siècle, Victor Hugo nous parlait abondamment de la création d'une Europe unie, fédérale, car en sus d'être écrivain c'était un homme politique aussi prolifique au niveau des idées politiques qu'au plan littéraire. Il fallait bien se douter qu'un jour, ce projet aussi fumeux qu'irréaliste verrait le jour, et plus fumeux il est, plus irréaliste il est, plus la détermination de ses promoteurs est massue.

Parce que le projet d'une Union Européenne tient plus, depuis le début, du surréalisme. Je m'explique. Pour cela il s'agit de relire André Breton, un des papes du surréalisme qui dit : « Je crois à la résolution future de ces deux états, en apparence si contradictoires, que sont le rêve et la réalité, en une sorte de réalité absolue, de surréalité, si l'on peut ainsi dire. C'est à sa conquête que je vais, certain de n'y pas parvenir mais trop insoucieux de ma mort pour ne pas supputer un peu les joies d'une telle possession ».

Eh bien, si nous suivons le fil de pensée de Breton, nous avons exactement l'exemple typique du fil de pensée des utopistes les plus sinueux qui ont créé l'Union Européenne en niant l'histoire de l'Europe, en inventant une surréalité. Il en va de même pour l'Intelligence Artificielle, où tous les concepts les plus surréalistes tiennent de cette utopie délivrée de la réalité des choses, entraînant l'humanité dans les bas-fonds. Et Breton de nous prévenir, d'une barbarie prochaine. « Assez de badauderie, assez de faiblesse, assez d'enfantillage, assez de torpeur... assez de couleuvres ! » nous prévient-il dans son manifeste du surréalisme. Et ne dit-il pas que les fins logiques, par conséquent nous échappent.

Force est de constater que la logique de l'UE, si je puis me permettre ce parallèle avec Breton, ne peut que nous échapper, bien entendu , puisque la seule logique de l'UE c'est de permettre à une petite minorité de s'arroger la part du gâteau la plus large possible, au détriment du reste de l'humanité. D'ailleurs Breton réitère : « il faut que l'homme passe avec armes et bagages du côté de l'homme ». C'est-à-dire du côté de l'humain.

Pour en finir avec Breton, il est donc temps de se pencher sur l'article 50, et d'en étudier toutes les possibilités libératoires. Il est d'autant plus étrange que les politiciens ne l'évoquent jamais, preuve en est de leur inféodation à l'UE et que pour les plus téméraires il sera d'autant plus difficile de s'en défaire, que le fil à la patte est ancien.

Il serait temps de se rendre compte également de ce qu'est réellement l'Union Européenne, Non ! ce n'est pas une Confédération d’États Indépendants comme le croient encore trop de béotiens qui confondent une Europe Fédérale, celle où nous pataugeons actuellement et une Confédération européenne ! Qui ne voient rien arriver et pourtant se pointe à l'horizon une Europe fédérale qui avalera les nations en les faisant disparaître, selon le vœu des ploutocrates européistes.

Plus de nations, plus de frontières, plus de lois nationales, plus de monnaie nationale, plus de constitution indépendante, plus d'histoire, plus rien de tout cela, tout sera fondu dans le magma européiste, noyé dans la construction commerciale où les plus ambitieux se tailleront des parts de marchés gigantesques. Pour l'instant, ils ne peuvent pas le prétendre, de plus, la crise des gilets jaunes est en elle-même l'empêchement de tourner en rond de ces épiciers mondialistes. Il ne faut pas croire que l'élite, enfin... ce que l'on nomme avec beaucoup de complaisance une élite, alors qu'il ne s'agit que de ploutocrates globalistes, soit tout à fait rassurée. Pour eux, il s'agit d'accélérer le calendrier de la mise en place du chaos européiste et d'accélérer le vote par les parlementaires godillots de toutes les lois les plus crades et sordides. Celles des retraites, de la Sécu et des nouvelles taxes, etc.
 

L'UE ? 28 États dépossédés par Bruxelles et les traités, de leur indépendance économique, sociale, énergétique, agricole, industrielle, administrative, législative, avec mise sous tutelle par le centre névralgique de l'UE incarné par la Commission de Bruxelles. Une association où la Démocratie est mise sous le boisseau, voire depuis longtemps enterrée.
 

Maintenant, si l'on tolère de voir son pays la France, disparaître totalement en tant que Nation, comme le souhaitent ardemment Macron et Merkel, liés par et pour ce projet fédéral de l'UE,
Si l'on tolère de se voir dépossédés de son destin individuel et collectif au sein d'un pays autrefois souverain, mais qui ne l'est plus,
Si l'on tolère que l'armée française ne soit plus française, mais bien intégrée à l'OTAN, y compris le haut-commandement,
Si vous aimez l'idée que les services publics soient démantelés comme l'exigent les textes de la Commission de Bruxelles, que le code du travail ait été démantelé avec,
Si vous aimez l'idée que l'UE impose à notre pays autrefois souverain un système aussi démentiel que celui des impôts et des taxes, le démantèlement du programme social et exemplaire du CNR de 1945,
etc. etc.
Alors je dis aux européistes ne venez plus chanter la Marseillaise. N'assistez plus au lever du drapeau tricolore le 11 novembre, ce serait trahir les millions d'hommes qui se sont battus et sont morts pour la France, sa liberté, son indépendance, sa souveraineté.
Et quand vous aurez fait le tour de la question, vous saurez comment détruire un pays en moins de 20 ans. Et vous serez très fiers de vous !

 



265 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 août 08:46

    Equation à deux inconnues :

    Si UE = OTAN

    Et si OTAN = USA

    Que valent I, E, D, F, NL, B, DK, etc.

    Seule la Suisse reste hors-jeu. Les banques y seraient-elles pour quelque chose ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 août 09:14

      @exol

      La Suisse y arrive bien ! Tu as une explication ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 09:52

      @exol
      Reste plus qu’à devenir un paradis fiscal .


      Dans l’ UE, vous avez l’embarras du choix pour les paradis fiscaux : l’Irlande, le Luxembourg et les Pays Bas.

      L’UE ne nous protège de rien du tout, elle est ouverte à tous les vents de la mondialisation. La liberté de circulation des capitaux ne nous pas protégé des délocalisations. Elle ne nous protège pas des USA à travers notre appartenance à l’ OTAN et au poids des multinationales US.
      Elle ne nous a pas protégé lors de la vente d’ Alstom et autres fleurons français.
      Elle ne nous protège pas de la Chine qui achète vignobles et terres agricoles.
      Elle a laissé les Chinois acheter le port du Pirée.
      Et elle finance les Chinois pour construire un pont en Croatie !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 10:48

      @exol
      C’est le patronnât français qui a délocalisé la production , pas l’UE .

      Vous trompez, avant le Traité de Maastricht, il existait en France un contrôle des mouvements de capitaux, à l’entrée et à la sortie. Ce contrôle a été supprimé, les capitaux doivent librement circuler entre les pays européens et le reste du monde appelés pays tiers.

      Ce qui permet à tous les capitaux du monde de venir acheter le patrimoine français. Le gouvernement ne peut rien y faire, et le patronat en a profité pour délocaliser.
       Document européen : La libre circulation des capitaux.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 11:21

      @Séraphin Lampion
      Pas seulement la Suisse, mais aussi l’Islande et la Norvège ne sont ni dans l’ UE, ni dans l’ euro. Et c’est ballot, ces trois pays sont au top 4 des pays où la population est la plus heureuse... !! Comment se peut-il que des peuples soient heureux sans notre belle Europe de la paix et de la prospérité ??

      Le 4e est le Danemark, dans l’ UE, mais qui a refusé l’euro.


    • Yaurrick Yaurrick 12 août 11:50

      @Fifi Brind_acier
      La libre circulation des capitaux a bon dos ; à ce que je sache, personne ne peut acheter quelque chose si son propriétaire n’est pas vendeur.

      Le classement des pays les plus heureux en 2019 montre que le 1er est la Finlande et que sur les 20 premiers, il y a 8 pays membres de l’UE et de l’euro.
      https://worldhappiness.report/ed/2019/changing-world-happiness/
      Pas si mal pour une entité accusée de tous les maux !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 12:57

      @Yaurrick
      personne ne peut acheter quelque chose si son propriétaire n’est pas vendeur.

      Oui, mais les acheteurs chinois doivent pouvoir faire entrer l’argent, et ça, c’était le choix du Ministre des Finances et du Directeur du Trésor, qui n’ont plus leur mot à dire depuis Maastricht.


    • capobianco 12 août 13:49

      @Fifi Brind_acier
      Ben c’est vrai, notre grand patronat ne dirige pas l’ue, il subit, obligé de vendre les entreprises, de délocaliser et tout le reste... C’est l’ue qu’on vous dit !!!!!!!
      Merde puisque c’est le grand chef upr qui le dit, quand même...


    • doctorix doctorix 12 août 14:50

      @Fifi Brind_acier
      personne ne peut acheter quelque chose si son propriétaire n’est pas vendeur.

      Le problème est que les chinois, en quête de terres agricoles, achètent les terres trois fois le prix.
      Et aucun texte Français n’a de valeur pour les en empêcher.
      La Safer et sa protection sont contournés par le fait que les chinois obtiennent des baux à 99 ans, ce qui est pareil qu’un achat.
      C’est ce qui empêche nos nombreux candidats paysans d’acquérir des terres.


    • doctorix doctorix 12 août 18:48

      @amis avoraxiens
      Voici encore un sujet sur l’UE, donc sur le frexit, et donc, forcément sur François Asselineau.
      Vous allez donc voir débarquer une nouvelle fois quelques pseudos nouveaux.
      En effet, l’UE, dans sa panique, a débloqué des fonds pour lutter contre l’euroscepticisme sur les réseaux.
      Cela passe par des mercenaires, aux pseudos variés.
      Mais avec des caractéristiques communes
      1), la plupart sont d’apparition récente, parfois 24 heures
      2) ensuite, ils vont tous tirer leur argumentaire d’une sorte de catalogue écrit spécialement à leur intention.
      On y retrouvera donc les mêmes poncifs (extrême droite, Pasqua, complotisme, le bistrot extrême droite, haut-fonctionnaire, Hallstein et Historia, anti-américanisme primaire). Pas grand-chose d’autre, parce qu’il n’y a rien à dire sur Asselineau (en mal). Mais ils vont délayer jusqu’à plus soif.
      3) Ces mercenaires connaissent très mal le dossier, car on ne peut espérer d’un mercenaire une grande culture politique. Chaque fois désarçonnés par la faiblesse de leur argumentaire et la justesse des réponses qui leur sont faites, ils vont donc dériver vers l’ironie, le sarcasme (Asselineau=Vaselineau-Ass-lino et autres stupidités de mauvais goût), noyer le poisson en essayant de déplacer le sujet, s’en prendre aux personnes, à leurs goûts, à leurs croyances,et quelques autres techniques qu’on leur a apprises.
      Je suis certain que vous les reconnaîtrez au premier coup d’oeil, un des premiers signes étant la faiblesse de leur score en étoiles, preuve que les lecteurs les démasquent assez facilement.
      Si possible, évitez de leur répondre, vous leur donnez un levier.
      Je sais, ça démange, puisqu’on ne peut pas donner de claques à partir d’un clavier.
      Mais si la provocation se prolonge, laissez tomber. Ils sont aussi là pour que les lecteurs se fatiguent.
      Voilà, vous êtes prêts, la chasse aux mercenaires de l’UE est ouverte : tirez à vue.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 août 18:52

      @ capobianco

      Bonsoir, critiquer l’UE et demander à en sortir ne veut pas dire dédouaner le patronat français, le MEDEF et les banques. Si nous en sommes là, c’est bien parce que depuis Maastricht nous avons de moins en moins de contrôle intérieur, puisque les grandes décisions économiques et financières se jouent depuis l’extérieur. Alors il s’agit de se projeter dans les années qui viennent, le jour où notre pays sortira de l’UE, nous aurons à nouveau les coudées franches pour renationaliser le banques, légiférer en ce qui concerne les circuits des capitaux, abroger la loi Pompidou-Rothchild de 1973, que l’on n’évoque jamais bien sûr et particulièrement toxique, qui a permet à l’économie de se financiariser et aux banques d’instaurer de manière totalement arbitraire et illégale la dette. Je rappelle qu’avec l’UE, les banques centrales comme la Banque de France ne peuvent plus prêter aux Etats et donc les Etats s’endettent auprès des banques privées.

      Bref, pour résumer l’UE c’est le système bancaire mondial poussé à l’extrême. C’est surtout cela l’UE, le coeur de l’UE, sa raison d’être.

      Tout le reste c’est du blabla et la majorité des traités sont les cache-sexes de ce système pourri.

      L’UE c’est la face hideuse du capitalisme à l’échelle européenne. Et ce système est tellement pourri qu’il tombera, bien sûr et comme le dit Jacques Sapir, économiste ce seront les premiers pays européens qui sortiront de l’UE qui sauveront leurs meubles, quant aux autres, hélas...

      Je ne comprends pas qu’un homme que je suppose de gauche, comme vous ne puissiez vous mettre à la portée de ce simple raisonnement. L’UE est un montage financier, rien d’autre. Il est idéologiquement vérolé.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 19:25

      @capobianco
      Je ne vois pas de différence entre le patronat, la Commission européenne et les Traités, tout cela fonctionne ensemble dans une parfaite communion d’intérêts !

      Même Mélenchon sait que les réformes viennent de l’UE ..
      Lisez bien tout le texte, incroyable, on dirait un commentaire de ces affreux UPR.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 août 19:26

      @doctorix

      Preum...Asselineau veut installer des compteurs Linky sur la lune , planète tout à la fois plate et creuse . (merci Nono ).


    • Yaurrick Yaurrick 12 août 19:40

      @Fifi Brind_acier
      Ce qui ne change pas que la finalité de la transaction revient au vendeur potentiel.
      A condition évidemment de respecter le droit de propriété.


    • Le421 Le421 13 août 08:33

      @Fifi Brind_acier
      Y’a quand même un sacré paradoxe, non ?
      L’UE est la cause de tous les maux en obligeant tous ses membres à ceci ou à cela et on déclare en même temps que certains pays font ce qu’ils veulent en matière de fiscalité.
      Étonnant, non, cette faculté de pouvoir dire tout et son contraire.
      C’est du « en même temps » macronien ou je ne m’y connais pas...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 10:36

      @Le421
      Excellente remarque !
      Petit leçon de fabrication des paradis fiscaux par l’ UE.
      La fiscalité commune n’existe pas dans les Traités européens, chaque pays fait comme il veut, mais à mon avis, ce n’est pas un oubli.

      Cela permet à certains pays d’avoir des taux d’imposition très bas pour les entreprises, qui vont donc y loger leurs sièges sociaux pour échapper à l’impôt. C’est d’ailleurs une illustration de la non solidarité entre pays européens.

      Exemple l’ Irlande, les Pays Bas ou le Luxembourg. Si par hasard arrivait sur la table le projet d’une fiscalité identique, il faudrait l’unanimité des 28 pays, ces 3 pays voteraient non, et le projet finirait à la poubelle.
      D’ailleurs, même 1 seul pays qui refuse suffirait à faire capoter le projet !

      Si vous voulez faire cesser l’évasion fiscale, il faut sortir de l’ UE et remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux.


    • Yaurrick Yaurrick 13 août 12:33

      @Fifi Brind_acier
      Si on parle de paradis fiscaux, il faut aussi parler d’enfers fiscaux. Et la France est championne du monde à ce petit jeu, et comme l’a répété Le421, ce n’est pas la faute de l’UE.


    • un des P'tite Goutte un des p’tite goutte 18 août 17:47

      @capobianco
      Mais qu’est-ce cette focalisation sur l’upr vient faire ici ?
      Le patron a intérêt à délocaliser parceque là-bas le smic est à 400€, ou bien telles taxes minimes. Auparavant il lui fallait entreprendre démarches et demandes d’autorisations, rien n’était sûr à l’avance en cas de risque de graves répercussions sur un secteur du pays ; maintenant l’UE lui dit : « va-s-y, facile, automatique ». Point barre.


  • Decouz 12 août 09:31

    Si je suis d’accord avec toutes ces critiques, il me semble qu’une des idées au départ était de nature politique, éviter une autre guerre avec l’Allemagne, c’était aussi dans un contexte de guerre froide. La Suisse oui elle s’en sort toute seule. Mais quelle poids a t elle politiquement ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 août 09:37

      @Decouz

      cette question n’est pas la principale préoccupation des Suisses


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 09:47

      @Decouz
      L’idée de départ est l’occupation militaire de l’Europe par les Etats Unis, expliquer la paix en Europe par l’UE est juste une grossière arnaque.
      La France est aujourd’hui deconsidérée dans le monde, nous ne sommes plus qu’un satellite américain, commettant les guerres de rapines américaines. la Suisse a toujours sa voix propre, elle a plus de poids politique que le caniche que nous sommes devenus...


    • mmbbb 12 août 10:01

      @Decouz elle s en fout elle ne fait pas de guerre , n a pas la pretention d etre le second gendarme du monde et se porte mieux economiquement. Beaucoup mieux 
      Les frontaliers vous le diront 
      Les francais sont des pretentieux et ont ete comme les amerloques lorsqu ils avaient un empire 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 10:15

      @Decouz
      c’était aussi dans un contexte de guerre froide.

      Exact, il s’agissait pour les USA de s’approcher le plus près possible de l’ URSS pour combattre le communisme.
      Cf Quand la CIA finançait la construction européenne.

      L’URSS n’est plus là, mais les Américains ont des troupes aux frontières de la Russie, un grand pays plein de ressources pétrolières et autres...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 10:19

      @exol
      La Pologne aussi achète du matos américain, alors qu’elle bénéficie des financements européens qui ne sont rien d’autre que nos impôts...
      La Suisse, au moins, ne nous coûte rien !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 août 10:31

      @samy Levrai

      il faut saluer au passage le coup de génie qui a réussi (à coups de gros budgets de com, quand même) une destruction pour une constructions, le but étant de faire éclater les états-nations en exacerbant les régionalismes divers pour « fédérer » (comprendre « contrôler ») une mosaïque de régions qui se bouffent le nez, comme la République Tchèque et la Slovaquie et les républiques de l’ancienne Yougoslvie qui vivaient très bien ensemble avant.
      Ce n’est pas seulement diviser pour régner, mais mettre en place un système de « protectorat » en le dotant d’un parlement croupion qui n’a aucun pouvoir mais affiche une façade de « démocratie ».


    • mmbbb 12 août 10:41

      @samy Levrai et qui a assure le pont aerien de Berlin Ouest lorsque cette ville etait en RDA et lorsque le mur fut construit. L aeroport de Tempelhof.fut a l epoque la plaque tournante .

      Les americains , eux seuls avaient la logistique et ont permis a ces allemands de ne pas crever. Apportes moi la preuve du contraire .

      Je suis en train de visionner la retrospective de la guerre du Vietnam en 9 volets diffusee par ARTE.

      Ho Chi Minh a tout essaye afin de signe un traite et de demander pacifiquement l independance de son pays et aussi de l INDOCHINE.

      Qu a fait de Gaulle, une fin de non de recevoir et il avait envoye les premiers bataillons expéditionnaires.

      Nous connaissons l enchainement desastreux des événements 
      Les indochinois avaient de la haine contre les francais Ceux ci les considéraient comme des sous hommes C etait a la meme epoque lorsque l europe etait en face du rideau de fer donc sous la protection de l OTAN .

      Ton mentor prend exagérement des airs gaulliens en ne cessant pas de taper sur les USA, Il l a oublie . Nous fumes aussi meprisant que les amerloques .

      De Gaulle fut aussi une pourriture dans son genre . Livre de Pierre Quatrepoint 

      C est facile de jouer le roquet , 

      Cesse de raconter n importe quoi, cela frise le ridicule . 

      Ces cons de francais passent le plus clair de leur temps a taper sur les americains .
      C est ton passe temps favori 

      Restez a 1 % 

      On ne peut pas vouloir l agonie de l UPR , vous êtes un parti mort ne.


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 11:00

      @mmbbb
      Toujours la bave aux lèvres dès que tu vois mon bonnet, j’adore ça !
      Tes héros ont balancé deux bombes nucléaires sur des villes ( pas des objectifs militaires) tes héros sont arrivés en juin 44 quand les soviétiques avaient déjà detruit l’armée allemande et se trouvait en Pologne, ils ont ramassé presque sans combattre toute l’Europe de l’Ouest puis l’Europe de l’Est quand les soviétiques ont disparu , ils occupent encore plus de 70 ans après militairement tous ces pays.
      Il n’y a aucune haine contre la France dans toute l’Asie du Sud, bien au contraire, pourquoi t’inventes tu des histoires stupides ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 11:05

      @exol
      La Suisse ne nous achète rien

      Les échanges commerciaux entre la France et la Suisse :

      "Depuis 2010, les exportations françaises de marchandises vers la Suisse croissent de manière très dynamique, et ont atteint un record en 2018 (16 Mds EUR). En 2018, la tendance demeure à la hausse (+1,8% en euros), malgré le contrecoup de la livraison en 2017 d’un navire de croisière d’une valeur de 0,7 Md EUR."

       Tout vous est bon pour mentir et salir l’ UPR


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 11:12

      @Séraphin Lampion
      « Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde.  »
      F. Mittterand


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 11:37

      @mmbbb
      C’est vrai que la France a un passé colonial, qui peut le nier ?
      Mais à côté des USA, c’est de la roupie de sansonnet !
      Voici la liste des interventions militaires des USA dans le monde depuis 1846.


    • mmbbb 12 août 13:12

      @samy Levrai  Je parle du contexte de la guerre d Indochine d une part et d autres part du contexte de la guerre froide , donc deja tu déformes mes propos . Mais c est dans ton habitude .

       Quant au Vietnam , ce pays a tourne la page et le francais n est plus guere
      parle . C est l anglais desormais qui est d usage . C est ainsi . 

      Quant a la France dans le monde , l image est en demie teinte Arrêtes de croire que nous sommes un pays puissant et influant . 

      Mais je suis d accord sur un point, nous sommes devenus l armée supplétive des USA .

      Tu m apprends que les americains ont balance deux bombes , t a l art de prendre les autres pour des cons .

      C est Einstein qui dans sa lettre a Roosevelt invita les americains a se doter de cette arme . 

      Quant aux japonais , ils sont absolument aime dans la region Des victimes eternelles  Connais tu l unite 731 !

      Je soulignerais que nous fumes les premiers a balancer du Napalm Algerie et en Indochine . 

      Je te ferais remarquer que nos essais atomiques ont pollue Reggane en Algerie ( mais on se foutait des peuples locaux mais ils furent neanmoins contamines ) et aussi la Polynésie . Certains atolls sont detruits a jamais . 
      Article du Monde

       https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/05/23/la-france-reconnait-le-role-de-la-polynesie-dans-sa-capacite-de-dissuasion-nucleaire_5466122_3244.html

      Quant a 1944 on connait la chanson , il est evident que les Russes ont paye un lourd tribu , mais les historiens marxistes oublient que Staline n avait peu de respect pour la vie humaine Son pays avait pris du retard dans l aviation notamment 

      Une fois de plus , c est la puissance de l industrie americaine notamment la production de B 29 en serie avec l appui de l aviation anglaise , qui reduisit a l etat de cendre les villes allemandes . Cette strategie du tapis de bombes epargna de nombreux morts Les americains évitèrent ainsi l envoi massif de troupes au sol C est l evidence  Aucun pays n avait la technologie et la puissance industrielle Prouves moi le contraire 

      Lorsque les russes arrivrent a Berlin , ce n etait que des ruines 

      Sur ordre de Churchill, Dresde fur rase .

      Je ne suis pas un pro américain beat , bien que tu m attribues cette inclination , non ce que je te reproche est de prendre les autres pour des cons en t arrogeant une intelligence supérieure ( mais en realité je m en tape et je m en contrefous on est toujours l diot de quelque qu un mais je ne serais pas l idiot utile ) mais le truc qui m hérisse chez les militants de l UPR est ceci !

      Vous ne cessez pas de critiquer les amerloques ( empire , exactions puissance economique ) en omettant de citer que nous fumes pas meilleurs . Nous n etions pas plus humains et respectueux que les americains d aujourd hui .

      Asselieneau passe un peu rapidement cet aspect et notamment la politique de De Gaulle apres la guerre et dans les anciennes colonies . 
      La Francafrique , les amerloques n auraient pas fait mieux 

      De Gaulle n est pas la statue du commandeur qu il faille absolument vénérer . 

      Le temps a fait son oeuvre , nous ne sommes plus une grande puissance et les autres pays se développent . 

      J ai un peu de connaissance et d argumentation afin d apporter un contrepoint.

       PS je t ai deja dit que nous avons ete incapable de regler la guerre en Yougoslavie.
       Celle ci finit par les accords de DAYTON apres que les americains utiliserent leur puissance de feu 
      Serais tu alle sur le terrain , au contact , cette guerre urbaine et civile

      Combien d europeens se sont engages ? 

      Cela a demontre l impuissance de l Europe ? La France manque de moyens de projection de ses troupes . Tu peux encore une fois aboyer contre les amercains mais c est la realite .

       


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 13:38

      @mmbbb
      Hiroshima, Nagazaki, Dresden, Hambourg et tant d’autres,... les nazis n’ont bombardé les villes qu’en reponse aux bombardement des civiles par les anglo saxons... Les américains occupent militairement 40% des pays du monde.
      Ton pays est sous domination américaine , pas chinoise, russe ou iranienne mais américaine.
      Nous sommes membres permanents à l’ONU, nous avons le deuxieme domaine maritime mondial, nous sommes la 6eme puissance economique mondiale, nous sommes en effet un tout petit pays...
      essaierais tu de justifier le crime d’agression de pays souverain commit contre la Yougoslavie et la Serbie, sans mandat de l’ONU ? De quel droit agressons nous des pays souverains sans mandat comme nous le faisons régulièrement ? la patrie serait en danger ? 
      La France doit etre en mesure de defendre ses territoires et ses interets partout mais n’a pas le droit d’agresser les autres, je trouve lamentable d’avoir changer le ministere de la defense en ministere des armées, cela annonce les prochaines guerres de rapines...


    • doctorix doctorix 12 août 15:01

      @samy Levrai
      Laissez tomber.
      Les américanolâtres sont aveugles et incurables.
      On peut pourtant voir que depuis le massacre des amérindiens, les ricains n’ont cessé de propager la guerre, la mort et la déstabilisation dans tous les pays du monde, la main sur la Bible, bien sûr.
      C’et un peuple de prédateurs, de voleurs, d’hypocrites et d’assassins.
      Une de leurs plus belle proie est l’Europe : ils la dépeceront jusqu’à ce qu’il n’en reste que les os.
      Si on les laisse faire, avec la complicité de quelques traîtres.


    • mmbbb 12 août 15:35

      @Fifi Brind_acier t as franchi le mur du con , mach 5 

      Algerie Maroc , Tunisie , Indochine Madagascar , guerre de decolonisation dans le sang . Le Maroc Tunisie etaient des protectorats donc moins de violence 

      Madagascar , on a tire dans le tas 

      Algerie la pire la plus hypocrite puisqu il s agissait au depart de « pacification » 
      C est Chirac qui signa me semble t il le decret officialisant la « guerre » .

      Plus d un millions d appelés , un cout humain et economique enormes pendant que l allemagne se redressait .

      J ai connu des anciens de l Algerie et de l Indochine , ils se dissolvaient dans l alcool . 

      Algerie « roupie de sansonnet » Macron a eu raison de dire que nous avions commis des crimes contre l humanite Depuis le droit international a evolue et la torture est classee comme crime contre l humanite depuis 1990 .
      Macron ( la je le soutiens ) a eu raison de l affirmer en 2017 , il y eut une volee de bois vert 
      La blessure n est pas encore fermée et les francais ont du mal a accepter cette histoire . Ils ne veulent pas encore admettre que la colonisation fut injuste .

      Vas dire cela en Algerie !  Eux qui ressassent cette histoire et entretiennent cette acrimonie contre l ancien colonisateur . 
       
      D ailleurs la France fut critiquee par l ONU Il faudrait reprendre les archives 

      Je l ai dis a Levrai , nous fumes les premiers a employer du Napalm en Allgerie et en Indochine 

      Il est vrai que les amerloques firent un usage intensif du Napalm Mais ils n avaient rien invente 

      On ne peut pas dissocier cette guerre aux cliches du napalm en feu 

      Je pensais pas que tu etais aussi cretin .. Tu es la quintessence de la connerie 

      Je vais te foutre la gégene dont les pinces seront accochees a tes couilles et je vais dire que c est de la roupie de sansonnet . Tu vas chanter ton article 50

      Dommage que Massu est mort , il m aurait donne des conseils un grand homme qui a servit De Gaulle .

      Je ne nie pas les exactions des amerloques et je connais cette fameuse liste

      Cela ne de nous permet pas de minimiser la responsabilité( roupie de sansonnet ) de notre passe en expiant nos fautes historiques sur le comportement des americains . C est un raisonnement fallacieux 

      Je me repete nous serions devant la cout penale internationale 

      La tu demontres une fois de plus toute l etendue de ta connerie . 





    • foufouille foufouille 12 août 16:34

      @Legestr glaz
      trop mort de rire, sale collabo et fils de collabo.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 17:56

      @foufouille
      Sutton est un historien qui travaille sur les archives des entreprises US. Il ne fait que rendre publiques ce qu’il a découvert : les aides financières que de grandes entreprises US ont apporté non seulement à Hitler, mais aussi à l’ URSS.


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 18:17

      @exol
      Tu crois que c’était pour te liberer qu’ils sont morts les gentils GI noirs qui n’avaient pas le droit de s’asseoir dans les memes bus que les blancs et pas le droit de vote chez eux ? les bombardements et les viols de civils aussi ( tiens les nazis se comportaient beaucoup beaucoup mieux...) ? La monnaie d’occupation et la nomination des vichystes au gouvernement si de Gaulle n’était pas intervenu aussi ?


    • doctorix doctorix 12 août 19:00

      @exol

      Et t’étais où en 44 quand les Gis ont laissé leurs peaux sur les plages de Normandie pauvre tâche .
      Malheureuse chair à canon qui est morte pour la haute finance (C’est ce qu’on devrait voir sur nos monuments aux morts, il y a là une fraude historique).
      Les vrais fauteurs de guerre sont Rothschild, J-P Morgan, beaucoup d’autres banquiers, beaucoup de multinationales et pas mal de politiciens.
      La guerre est juste un moyen de s’enrichir de plus.
      Ne me reprochez pas la mort de ces esclaves du grand capital. Mais leur venue obéissait à bien d’autres intérêts que les nôtres.
      Et surtout, les américains ont perdu un homme dans cette lutte quand les soviétiques en ont perdu 60 : permettez-moi d’orienter mes remerciements.


    • doctorix doctorix 12 août 23:25

      @exol
      Vous tenez absolument à nier la réalité historique.
      Ce sont les soviétiques qui nous ont débarrassés du nazisme.
      Les américains sont arrivés par crainte que les soviétiques ne touchent à leur gâteau.
      Ce gâteau sur lequel ils ont mis la main aujourd’hui, et qu’ils ne comptent pas lâcher.
      Regardez ce graphique et vous allez comprendre :
      https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/06/morts-ww2.jpg
      Mais vous n’êtes pas le seul dans votre ignorance. En 45, les français savaient parfaitement qui les avait délivrés, mais progressivement la propagande américaine leur a fait croire que c’étaient les USA.
      https://www.les-crises.fr/la-fabrique-du-cretin-defaite-nazis/
      Je remercie les américains qui se sont fait tuer, mais je sais qui m’a vraiment délivré du nazisme. Soixante russes pour un américain.
      Et je mets vos insultes grotesques sur le compte de l’ignorance.


    • doctorix doctorix 12 août 23:31

      @exol

       Tu es un nationaliste fasciste et anti démocrate .

      Evitez d’utiliser des termes dont vous ne connaissez pas le sens.
      Pour le tutoiement, je passe l’éponge : tout le monde n’a pas reçu une bonne éducation, et vous n’êtes pas responsable.
      Tout comme pour les insultes, qui finalement ne déshonorent que vous.
      Encore que pour se déshonorer, il faut commencer par avoir de l’honneur.


    • samy Levrai samy Levrai 13 août 03:36

      @exol
      Non ce que je veux dire c’est qu’on est loin de l’image d’épinal laissé par la propagande .
      L’URSS a disparut les USA occupent encore militairement l’Europe...


    • Le421 Le421 13 août 08:37

      @exol
      Notez que Cahuzac un mec soi-disant « de gauche » en a pris un plein cabas alors qu’avec quelques centaines de milliers d’euros planqués (et attention, des soussous de sa clinique, pas du contribuable !!) , ce n’était qu’un petit joueur à côté de certains droitiers « père la rigueur » qui ont planqué des millions d’argent provenant de NOS impôts...
      Mais la fraude, pour un mec de droite, ça se comprends et ça s’excuse.
      C’est dans son ADN.


    • doctorix doctorix 13 août 15:19

      @exol

      Quant à l’honneur , c’est une vue de l’esprit à géométrie variable 

      Vous l’avez effectivement amplement démontré.


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 août 09:35

    Ou fabriquer des Rolex et du chocolat au lait, 


  • JL JL 12 août 09:51

    ’’Le CETA, dernier avatar de l’UE ’’

     Si c’est effectivement l’UE qui a négocié ce traité, c’est bien la France de LREM qui l’a ratifié, non ?

     

     Beaucoup de blabla dans ce texte qui convoque à la fois André Breton, Victor Hugo et Jacques Attali, pour rien.

     

    L’article 50 est aussi retors que les autres articles, et de ce point de vue, ce n’est pas une faille, bien au contraire. Ou alors nous ne nous faisons pas la même idée de ce qu’est une faille.


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 10:03

      @JL
      Sans deconner tu n’as pas regardé le lien que je t’avais donné sur l’article 50 ? tu ne sais toujours pas ce qu’il y a marqué dans l’article et ce qu’il veut dire ? 
      je te le remets et on discute ?
      https://www.upr.fr/lupr/article-50-du-traite-sur-l-union-europeenne/


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 10:06

      @JL
      L’article 50 est une faille démocratique dans cet ensemble totalitaire. Il permet d’informer les pays partenaires de la sortie, et de régler les problèmes techniques avant de sortir. Ceux qui ne veulent pas les régler avant, seront bien obligés de les régler après, c’est ce qui peut se passer avec un Brexit sans accord.

      Problèmes techniques à régler, exemples :
      A quelle date le pays sortant ne versera plus d’argent au budget de l’ UE.
      A quelle date les Députés et les fonctionnaires ne seront plus payés.
      Que faire des 521 traités signés par la France, (hors Maastricht et Lisbonne)
      Quand solder les comptes financiers avec l’ UE ?
      Quelles nouvelles relations commerciales ?
      Que faire des bâtiments du Parlement européen à Strasbourg ?
      A quelle date Bruxelles cesse de payer la PAC ?

      C’est très basique, mais c’est ainsi que fonctionne le Droit International.


    • JL JL 12 août 10:24

      @Fifi Brind_acier
       
       désolé, je n’appelle pas ça une faille démocratique.
       
       Je pense que cette expression est un nouvel « élément de langage » pour relayer le discours du maître.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 10:58

      @JL
      Pensez donc ce que vous voulez, mais dites nous si vous êtes favorable à la sortie définitive de l’ UE & de l’euro, le reste n’est que bavardage de comptoir.
      Si vous n’y êtes pas favorable, en quoi l’article 50 vous concerne ?


    • JL JL 12 août 11:38

      @Fifi Brind_acier
       
       je croyais que nous étions dans un débat d’idées. Mes préférences politique ne sont pas en question ici.
       


    • mmbbb 12 août 11:42

      @Fifi Brind_acier «  une faille démocratique dans cet ensemble totalitaire  » 

      Traite entériné par un référendum Il y eut de nombreux débats dans la presse et les medias

      A l assemblée , Seguin fit un discours tres circonstancie et argumente

      Les francais etaient informes

      C ’est la premiere fois qu un texte totalitaire est vote par le peuple . 

      Donc tu prends les francais pour des cons ! 

      Quant a la France dans les années 1990 , l elite sacrifia l industrie et notre systeme educatif n etait guere tourne vers l industrie. On ne veut produire que des cranes d oeuf . Cela n a pas change voir les problemes de l universite alors que les postes dans l indistrie sont a pourvoir .

      En 1995 , deux jeunes passionnés d informatiques créèrent GOOGLE 
      Nous nous étions dans le projet MINITEL , Nous créâmes QWANT en 2013.
      Que faisons nous ? Nous avons de la haine contre les GAFA .
      A qui la faute ? aux americains evidement ! 

      Asselineau ne parle jamais de la fiscalite qui etreint les petites PME PMI les artisans , pourtant source d emplois .

      Asselineau , je ne l ai guere entendu a ce sujet ; il appartient a un ministere qui a une tendance a emmerder les gens qui bossent . Pompidou le disait Et nous n etions pas dans l Europe et cela n a guere evolué .

      On ne peut pas reprocher a l Allemagne d avoir une culture d entreprise et de posseder un puissant reseau de PMI PME tourne vers l export Giscard le constatait déja . Le constat est toujours le meme . 

      Que font les enarques depuis des décennies en France, rentre la comprehension de la fiscallté impossible , creer une instabilite fiscale , pondre des reglements , des textes et j en passe  . Et surtout creer des taxes et etre intraitable envers les entrepreneurs surtout les petits ceux qui n ont pas d avocats fiscalistes .

      Asselineau qui appartient au sérail ne le dit pas . Il ne vas cracher dans la soupe . Bonne soupe puisqu il est bien gras . Il n a pas l air de souffrir de la crise le gars Un bon bourgeois de la III republique que Daumier a caricaturé .

      Tu t etonnes apres qu ils se tirent rigolo . Tu t eronnes pas que nous ayons tant de chomeurs .

      A Toulouse, les employes d Amazon, ont foutu dehors les ne bobos , et autres antiamericains . Amazon leur fourni au moins un job 

      Ce n est pas toi ni l autre buzze Levrai ni Asselineau qui les nourrissent .

      J apprecie l honnête des membres de l UPR . Vous êtes excellents .

      1 % c est tres bien et continuez a aboyer Vous arrivez aux scores du parti de MEDOR 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 11:53

      @JL
      Nous sommes dans un débat d’idées, c’est pourquoi je vous demande si vous êtes pour le Frexit, vous ne répondez jamais.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 12:53

      @mmbbb
      Vous en êtes encore à croire que ce sont les fonctionnaires qui décident des impôts ? Vous mélangez tout, 1990, c’est le Traité de Maastricht qui a introduit l’euro.

      Vous vous énervez pour rien, l’article 50 est dans le Traité de Lisbonne qui a été rejeté par les électeurs, c’est le traité de Maastricht qui a été accepté par les Français, vous mélangez tout.

      L’euro, c’est Maastricht L’UE, c’est Lisbonne

      Dans le programme de l’ UPR il y a une dizaine de mesures pour les PMI & PME.


    • mmbbb 12 août 13:50

      @Fifi Brind_acier et la politque fiscale en France c est tout de même le parlement qui vote Cela s appelle la loi de finance Non 
      Macron a suprimé l ISF donc la France a encore une politique fiscale indépendante 

      Je m enerve pas . Arretes de donner des interpretations fausses
      Je constate que ton mentor a ete un bon fonctionnaire dans les clous. 

      Sait tu lire , ce traite a ete enteriné par un vote Les francais l ont accepte 

      L’euro, c’est Maastricht  ha bon tu prends tellement les autres pour des cretins que je ne l avais pas remarque Ce qui a permis l Euro est le serpent monetaire europeeen dont Giscard a ete un des initiateurs .

      Quant a notre elite c est elle qui a decide de mettre un terme a l industrie en France L Allemagne est dans l euro et l europe NON . 

      Arretes de prendre les autres pour des cons C est décidément un trait commun chez vous .

      Tu mets tout sur le dos de l euro, la France la Grece ( ton commentaire assez con paru je t avais dis que les grecs ne s etaient pas plies aux normes comptables , donc ton refrain c est la faute a l euro ) , si nous recouvrions notre independance, je ne suis pas sur que nous soyons plus performant Les francais n ont jamais aime le monde de l entreprise contrairement aux allemands .

      Lorsque nous etions au franc, c est la devaluation de la monnaie qui permettait de garder la compétivité 

      Si notre education nat est decadente encore la faute a l euro

      Si la france recule dans le classement mondial de la science et si les USA sont toujours a la premiere place c est encore de la faute de l euro .

      Si tu es con la ce n est pas de la faute a l euro 

      a 1 % des voix , tu pourras répéter ad nauséam Article 50 machin  , J ai un peu l impression que tu parles dans le desert . Continue ainsi 

      1 % en effet vous êtes tres convaincants à l UPR 

      en 2022 vous aurez 1 ; 5% ? 


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 14:07

      @mmbbb
      Je comprends mieux pourquoi tu deviens fou quand tu vois nos avatars, tu ne fais que regarder la télé sans réfléchir et tu entre en dissonance cognitive des que tu te confrontes à la réalité ( ceux qui réfléchissent encore).
      si quelqu’un prend le temps de te répondre, tu vas encore perdre la face... 


    • JL JL 12 août 14:45

      @Fifi Brind_acier
       
       vous confondez débat d’idées et campagne électorale. Moi je ne brigue aucun suffrage, ni pour moi-même ni pour un quelconque maître à penser.


    • doctorix doctorix 12 août 15:17

      @mmbbb
      L’Euro est une monnaie allemande.
      Elle est bonne pour l’Allemagne.
      Elle est mauvaise pour la France, l’Italie, l’Espagne, et tous les autres pays à l’exception des riches pays du nord et le Luxembourg.
      Elle est désastreuse pour quelques pays, dont la Grèce ;

      Lorsque nous etions au franc, c est la devaluation de la monnaie qui permettait de garder la compétivité 

      Oui, et alors ? Dans ce cas, si on sort, on ne parlera pas de dévaluation du Franc ou de la Lire, mais d’une réévaluation du Mark. Et on verra alors si l’Allemagne reste compétitive. La Chine assure ses exportations en baissant sa monnaie.
      L’Allemagne assure les siennes en imposant une monnaie trop forte, ce que l’UE lui permet de faire.
      L’idéal serait peut-être non pas de sortir de l’UE, mais d’en virer l’Allemagne. Ce qui serait un premier pas vers un peu d’égalité.
      Je parle juste de ce point précis, l’UE nous montrant assez de vicissitudes pour qu’il soit urgent d’en sortir.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 17:07

      @mmbbb
      et la politque fiscale en France c est tout de même le parlement qui vote Cela s appelle la loi de finance Non 

      Le Parlement est constitué d’élus, pas de fonctionnaires qui ne font qu’appliquer ce que décident les élus en matière fiscale.


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 18:12

      @Fifi Brind_acier
      Le budget de la nation est soumis à la commission europeenne qui retoque quand ils ne sont pas d’accord...et les députés de revoir leur copie.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 août 19:06

      @JL

      Bonsoir, ce mot « faille » a l’air de beaucoup vous gêner. Vous m’avez, dans votre commentaire d’hier soir expliqué votre conception du mot « faille. Mais vous inversez la problématique.
      Il ne s’agit pas d’un »élément de langage« , il s’agit tout simplement pour moi de dire que l’article 50 représente bien le »talon d’Achille« de l’UE, dans ce conglomérat juridique que sontles traités de l’UE. Ce talon d’Achille permet à un Etat-membre de sortir unilatéralement et volontairement de l’UE.
      Pourquoi n’entend-on jamais parler de cet article ? Parce que nous avons affaire à une opposition contrôlée qui marche sur des oeufs et n’ose pas aller trop loin, alors on se contente de faire du sur place.
      L’UPR au moins est plutôt radical dans ses propositions.
      Et j’en veux pour preuve la mise en avant de cet article, ce »talon d’Achille" et surtout de revenir au CNR de 1945 avec les renationalisation des banques, sécu, poste, SNCF, autoroutes, barrages hydroélectriques, etc. tout ce qui a été bradé au privé, aux multinationales d’une manière illégale.
      Recupération de droit.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 août 19:08

      @Nicole Cheverney

      Et dans ma liste j’ai oublié aussi : le haut-commandement de l’armée, sortir de l’OTAN, de l’Euro et rebattre monnaie. Voilà, redevenir une nation indépendante.


    • doctorix doctorix 12 août 19:13

      @JL
      C’est vous qui avez parlé de « faille démocratique ».
      Nicole Cheverney a parlé d’une faille, point.
      Et l’article 50 est bien une faille dans le carcan européen, la seule qui soit en notre faveur.
      Parce que par ailleurs, ce carcan est sans failles, s’il n’a rien de démocratique.
      Vous devriez arrêter avec cette monomanie, on pourrait croire que vous avez une faille dans la comprenette.


    • JL JL 12 août 19:19

      @doctorix
       
      je commence à vous connaitre : vos insultes sont proportionnelles à la précision du tir de vos interlocuteurs.

       A bon entendeur, salut.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 août 19:23

      @JL

      j’aimerais bien que mon texte que vous qualifiez de blabla suscite une discussion sérieuse et un débat d’idées, sur l’enjeu et l’avenir commun du peuple français dans un pays voué à la destruction à cause des éternelles compromissions. Si la LREM existe et se sent tout permis et toute puissante, c’est bien que la classe politique par ses éternelles compromissions a permis sa mise en place, non ?
      La politique avec un petit p est dégoûtante.
      C’est la raison pour laquelle je soutiens Asselineau qui sort réellement du lot par un discours réellement basé sur la réalité. Et c’est parce qu’il sort du lot, qu’il est écarté des grands medias, mais la réalité qu’il dénonce est en train de rattraper tout le monde dans ce pays. Le réveil sera très dur.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 19:54

      @JL
      « Le droit des peuples à disposer d’eux -mêmes », c’est le principe inscrit dans la Charte des Nations Unis et issu du Droit International.

      Tout Traité International doit comporter une clause de sortie, c’est l’application de la Convention de Vienne sur les Traités.

      Les Traités européens relèvent du Droit International, ils ont été signés par chaque pays avec chacun des autres pays. La clause de sortie, c’est l’article 50.

      L’article 50 est le seul espace de liberté dont disposent les peuples européens dans les Traités, pour disposer d’eux-mêmes. Cela me semble tellement évident que je ne comprends même pas pourquoi on en discute...


    • JL JL 12 août 20:08

      @Fifi Brind_acier
      @Nicole Cheverney

      ,
       
       l’article 50 n’est pas plus démocratique que les autres : la sortie prévue est un parcours du combattant.
       
       Par ailleurs, si la France se retirait, avec ou sans l’article 50, il n’y aurait plus d’UE : C’est cela que l’article 50 occulte, et que Asselineau vous cache.
       
       L’article 50 n’est pas une faille permettant la sortie, c’est le contraire.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 août 20:21

      @JL
      la sortie prévue est un parcours du combattant.

      Vous vous basez sur le Brexit. Mauvais exemple, car Thérésa May était anti Brexit, elle a tout fait pour lanterner les Britanniques.

      Pour Asselineau qui bien étudié la question, les négociations peuvent se régler en 6 mois. Et s’il n’y a plus d’ UE après la sortie de la France, on ne va pas pleurer !

      L’histoire de l’ humanité est pleine d’Empires qui se sont tous désintégrés, aucun peuple ne s’est plaint de la fin de l’ Empire romain, de l’ Empire Ottoman, de l’ Empire austro hongrois, de l’empire colonial espagnol, britannique ou français.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 août 20:41

      @JL

      Je n’ai jamais prétendu que l’article 50 était démocratique. Et si en sortant par l’article 50, c’est un vrai parcours du combattant, vous avez parfaitement raison. Si la France se retirait, il ne resterait que l’Allemagne à y croire encore, et les autres pays, et ce serait tant mieux ! Plus d’UE et retour à notre souveraineté nationale, moi ça me convient parfaitement.
      Voici mon raisonnement : Si la France en sortant de l’UE vue son importance dans l’Europe, compromettrait à ce point l’existence de l’UE, pourquoi ergoter des heures et des heures pendant les campagnes électorales, sur une renégociation hypothétiques des traités, de quelques traités qui ne conviendraient pas, etc ? 
      Demandez-la la sortie, d’un bloc !
      Asselineau n’a jamais occulté l’importance de notre pays dans l’UE, ni minimisé puisque la France en en est une des pièces maîtresses, l’un des pays fondateurs.

      Et puis ce qui m’intéresse aussi tout autant, c’est le programme du
      retour du CNR 1945, comme je l’explique plus haut dans un de mes commentaires.

      Maintenant s’il existe un homme politique tempétueux, un conquistadore qui fait tabula rasa de ce machin, l’UE, alors qu’il se manifeste et fasse la révolution, à la Che Guevarra, à la Bolivar !
      Mais je crois que le peuple français n’a pas cette furia qui anime certains peuples. Les Français, trop sages, trop conditionnés par la télé.
      Donc, nous sortirons sagement de l’UE, par l’article 50. Et sans nous, l’UE se cassera la figure, c’est son destin.


    • doctorix doctorix 12 août 22:33

      @JL
      Vous voyez des insultes là où il n’y en a pas.
      Vous avez fait, pour rien, une fixette sur la faille.
      Je vous explique, on vous explique, et vous ne comprenez toujours rien.
      Qu’y pouvons nous ?


    • Xenozoid 12 août 22:35

      @doctorix

      Qu’y pouvons nous ?

      vous répêtez,j’ai raison et les autres ont tort


    • doctorix doctorix 12 août 23:40

      @JL

       la sortie prévue est un parcours du combattant.

      Mais nous n’avons pas peur de combattre.
      Surtout que nous savons que si l’UE n’accepte pas nos conditions de sortie (qui aura lieu dans tous les cas), nous sortirons automatiquement au bout de deux ans pile-poil. Que ça lui plaise ou non.
      François Asselineau n’est pas Théresa May.


    • Le421 Le421 13 août 08:39

      @JL

       Si c’est effectivement l’UE qui a négocié ce traité, c’est bien la France de LREM qui l’a ratifié, non ?

      Meuh non !! Vous n’avez rien compris !! Le « débat » et le vote à l’Assemblée Nationale, c’était un film de Luc Besson...  smiley


    • Le421 Le421 13 août 08:40

      @Le421
      Je rajoute qui si vous vous mettez à contredire les Upéeriens, je vous souhaite bon courage et pas mal de tasses de café à prévoir !!


    • JL JL 13 août 08:51

      lu ce qu’a écrit dit doctorix hier soir ; si je résume tout ça : 
       
      Le plan A de Mélenchon prévoit de négocier une UE sociale (conciliation), celui de l’UPR prévoit de négocier la rupture (divorce).
       
      Les deux plans B sont identiques : rupture si pas accord.
       
      En somme, les deux projets se ressemblent, sauf qu’avec LFI l’article 50 est modifié de facto : négociations en vue de la révision des traités.
       
      Je trouve cela 100 fois plus logique et positif, sauf si comme à l’UPR on est anti-européen jusqu’au bout des ongles. 
       
      Question : dites moi quels sont les atouts qui permettraient à la France de faire cavalier seul dans le monde actuel ?


    • JL JL 13 août 08:57

      @Le421
       
       en effet, contredire les Upéeriens

      c’est remplir le tonneau des Danaïdes.
       
       Et ça les fait exister, en plus ! On ne devrait pas leur répondre sur des articles consacrés à la gloire du grand homme.
       
       J’en prends acte.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 10:22

      @JL
      Je crois que vous confondez les négociations de sortie de l’article 50, avec les négociations que Mélenchon souhaite avec les pays européens pour ne pas appliquer les Traités, tout en restant dans l’ UE & l’euro.

      Mélenchon explique ce qu’est le Plan B : le Plan A maintenu.
      Pour Mélenchon, sortir de l’ UE est nationaliste.

      Jacques Généreux est encore plus clair :
      « La priorité est de sauver l’Europe »

      Quant à « négocier pour changer les Traités », on ne peut les changer qu’à l’unanimité. Vous n’aurez jamais les 28 pays européens favorables à une Europe sociale, alors que la majorité des pays est gouvernée à Droite.


    • doctorix doctorix 13 août 10:29

      @JL
      Le plan A de mélenchon est une foutaise : accord des 28.
      Le plan B de Melenchon est un miroir aux alouettes pour attirer le chaland : il n’y a aucune intention réelle derrière, puisque JLM NE VEUT PAS sortir de l’UE.
      Il y a 170 pays qui font cavalier seul dans le monde actuel, et beaucoup s’en portent très bien. Même au sein de l’Europe géographique.
      Nous ne sommes anti-européens que parce qu’on nous a imposé une Europe dont nous ne voulions pas, une Europe des banquiers et des multinationales, entièrement dédiée à leurs intérêts.
      Nous, nous voulions une europe des peuples, une coopération volontaire, comme de Gaulle, et pas de dictature. Cette volonté ayant été volontairement bafouée, nous pensons que le mieux est d’en sortir.
      Pas de quoi se fâcher.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 10:45

      @Le421
      l’UE qui a négocié ce traité, c’est bien la France de LREM qui l’a ratifié, non ?

      Comme le PS a ratifié bien avant Macron, le Traité de Rome, les accords de Schengen, l’Acte unique européen, le Traité de Maastricht, le Traité d’Amsterdam, la création de la BCE et de la zone euro, le MES, le TSCG, et apporté son aide à Sarkozy pour niquer les Français avec le Traité de Lisbonne...


    • JL JL 13 août 11:48

      @Fifi Brind_acier
       
       Asolument. Donc vous reconnaissez implicitement que l’ennemi selon vous ce n’est pas la commission mais le PS et LREM ? Et LR pendant qu’on y est ?
       
      Nous sommes d’accords.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 12:29

      @JL
      Tous ensemble, mon Général, qui ne font qu’un, puisqu’ils sont tous européistes !
      Les Gouvernements européens ont donné mandat à la Commission qui a négocié, et qui demande ensuite aux 28 pays de ratifier. La boucle est bouclée.

      Ce qui veut dire que la France à perdu sa souveraineté économique, et ne négocie jamais plus selon ses propres intérêts, ce qui était le cas, avant l’ UE.

      La France négociait en direct à l’ OMC, c’est fini, c’est un Commissaire européen qui négocie à l’ OMC à la place de la France.

      Par exemple, il existait des quotas sur les importations de textiles chinois pour protéger le secteur en France. C’est un Commissaire européen à l’ OMC qui a décidé de supprimer les quotas, des régions entières ont été impactées et la France a été inondée de produits textiles chinois.

      Mais si vous trouvez que c’est normal, ne vous plaignez pas du chômage et des fermetures d’entreprises. Les politiques français ne défendent plus les intérêts du pays, mais ceux de la mondialisation, comme le leur demandent les Traités.


    • JL JL 13 août 12:39

      @Fifi Brind_acier
       
       vous ne comprenez pas : ce que je veux dire c’est que ce n’est pas l’UE qui est en cause, non c’est cette UE-là.
       
      Jeter l’eau du bain sans jeter le bébé, c’est ce que LFI se propose de faire.


    • quid damned quid damned 13 août 13:47

      @JL
      Quitter l’UE ne signifie pas faire cavalier seul. Tous le pays souverains ont des alliances, des accords, des coopérations.

      Jeter l’eau du bain sans jeter le bébé, c’est ce que LFI se propose de faire.


      Effectivement l’idée d’une vraie Europe des nations en intelligente coexistence n’est pas une mauvaise idée a priori mais à la vitesse où vont les réformes car impossibles sans l’accord des 28 vous rêvez debout.

      Autant la quitter, ce qui aurait pour effet très vraisemblablement sa perte, pour en créer une vraiment dans l’intérêt des peuples dans leurs particularités socio-culturelles.

      On gagnerait un temps fou, car jusqu’à présent on avance pas on recule dans tous les domaines depuis 40 ans. Ne croyez vous pas que cette mascarade a suffisamment duré ?

      Voyez, être pour le frexit ne veut pas dire être anti-européen primaire.

      En revanche continuer à soutenir Mélenchon (ce que j’ai fait un temps, comme quoi je ne suis pas un ennemi idéologique de LFI) relève de l’aveugle obstination. Lui qui ne connaît les GOPÉ que lorsque ça l’arrange. Je dénonce ici cette dualité. Ça doit être selon que c’est lui ou un de ses « hologrammes » qui cause.


    • samy Levrai samy Levrai 13 août 15:40

      @JL
      Tsipras et l’extreme gauche europeiste grec, que diable ont ils voté ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 16:53

      @JL
      A mon avis il n’y aura jamais aucune autre Union européenne que celle là.
      Tout été pensé et organisé pour que tout soit verrouillé, bien à l’abri des peuples.

      Et je ne veux pas non plus expérimenter un autre machin européen supranational où des pays étrangers dicteront les lois en France.
      Basta, on a déjà donné dans les expérimentations !

      La seule solution viable, ce sont des pays souverains, qui ont entre eux des accords de coopération. Je voudrais que les Français puissent enfin décider chez eux.


    • Yanleroc Yanleroc 13 août 18:22

      @Fifi Brind_acier

      « ..ce sont des pays souverains, qui ont entre eux des accords de coopération. »

      C’ est gentil mais c faire abstraction de la mise en place chaque jour, des éléments nécessaires à la gouvernance mondiale !
      C’ est donc dans ce contexte qu’ il faut envisager l’ avenir pour mieux influer sur celui-ci ! Croire que les nombreux pays qui composent la planète commerceront sans abus et sans autorité supérieure relève de l’ angélisme !

      La tendance au regroupement des sociétés humaines fait que la suite logique veuille que les affaires terriennes soient gérées de façon holistique : l’ internet est en place, les lignes de communication sont multiples, le tissu social planétaire s’ uniformise -l’ UE n’ en est qu’ une étape, qu’ un nœud sur un réseau et les accords de coopérations seront gérés d’ en haut, afin de mieux adapter la production globale aux besoins, afin d’ éviter que là-encore les plus forts et chanceux quant aux ressources de leur sous-sol ne soient les plus favorisés !

      Inutile de freiner l’ avènement d’une gouvernance planétaire, car elle n’ est pas seulement voulue, ou souhaitée, mais nécessaire ! François n’ est pas très bavard sur la trilatérale, le CFR, le Bilderberg, les E.T. !! Petit cachottier ! 


    • samy Levrai samy Levrai 13 août 18:42

      @Yanleroc
      Le « nouvel ordre mondial américain » est mort né , sa gouvernance mondiale est une vaste blague. Les tendances ne sont pas aux regroupements des sociétés humaines, la mondialisation prend l’eau, il n’y a pas « d’en haut »,..., sauf dans la propagande pour décérébrés distillée sur tous les médias de masse.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 18:52

      @Yanleroc
      La tendance au regroupement des sociétés humaines

      / Inutile de freiner l’ avènement d’une gouvernance planétaire, car elle n’ est pas seulement voulue, ou souhaitée, mais nécessaire !

      ------------------------------------------------------------------------------

      Nécessaire pour qui ? Pour les 1% , vous en faites partie ?

      Depuis 70 ans aucune région du monde n’a copié l’Union européenne.
      Si ça marchait si bien que ça, elle aurait été copiée plusieurs fois !

      Les pays souverains ne sont pas fous, ils ne tiennent pas à perdre leurs frontières, leur souveraineté économique, juridique, monétaire, militaire et diplomatique !

      L’UE sert justement à détruire les Etats nations pour qu’ils ne puissent plus se défendre, et que se mette en place un gouvernement mondial.


    • Yanleroc Yanleroc 13 août 19:10

      @samy Levrai, je ne m’ avancerais pas comme toi !
      L’ UE à laquelle ils tiennent tant en est une des étapes. Une étape ça peut aussi se sauter quand on établi soi-même les règles du jeu !
      De tte façon, l’ UE en tant qu’ élément du réseau (informatique) planétaire existe déjà, l’ ONU, l’ OTAN, l’ OMC, l’ OMS aussi et maintenant le Bilderberg dont tt le monde se fout apparemment ! Toi aussi ?
      Je passe sur le « décérébré », Samy !


    • samy Levrai samy Levrai 13 août 19:16

      @Yanleroc
      Les tendances sont inverses à ce que tu racontes, partout dans le monde.


    • Yanleroc Yanleroc 13 août 19:18

      @Fifi Brind_acier,
      nécessaire car la planète a besoin d’ une gestion Ho-lis-tique !
      C’ est tt simplement LOGIQUE !! (je développe  ?..)

      A l’ heure des échanges avec d’ autres civilisations, ce gouvernement mondial est souhaité par tous et rien, « je dis bien rien ne pourra l’ arrêter... ».

      Donc il faut envisager le Souverainisme dans un contexte planétaire, c’ est possible et même selon moi la seule garantie à la sauvegarde des cultures endogènes !
      J’ écoute Viviane Redding mais j ’ écoute aussi Junker !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 19:19

      @Yanleroc
      Bilderberg n’a rien de nouveau, (ça date de 1954 !), ni de mystérieux, c’est un rassemblement de décideurs et de médias. Ils élaborent « les éléments de langage » qu’ils vont nous servir, pour mieux nous enfumer jusqu’à l’année suivante.

      L’ONU date de la fin de la guerre, et l’ OMC des années 90, rien de nouveau sous le soleil...


    • Yanleroc Yanleroc 13 août 19:33

      @Fifi Brind_acier, faudrait savoir, Samy lui, croit le NWO moribond !!

      Les frontières sont nécessaires aussi et compatibles avec une organisation mondiale si nous ne les laissons pas construire ce Gouvernement à leur sauce, mais il faut en avoir conscience n’ est-ce-pas ? Une fois l’ UE des lobbys à terre, celle qui renaîtra ne sera plus qu’ un carrefour de plus dans le grand réseau mondial et inutile en matière de sauvegarde des particularismes nationaux !

      Les hommes doivent se fédérer en une humanité solidaire et non pas commercer au petit bonheur-la chance dans le « Meilleur des Mondes » avec coups tordus, vols, guerres intrigues et mensonges.

      Reagan à l’ ONU
      Fuck les 1% !


    • Yanleroc Yanleroc 13 août 19:35

      @Fifi Brind_acier
      Le Bilderberg : Plus qu’ un rassemblement que vous semblez faire passer pour innocent, c’ est une cérémonie d’ adoubement !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 19:46

      @Yanleroc
      Les hommes doivent se fédérer en une humanité solidaire

      C’est ce que j’appelle « des accords de coopération », mais cela ne semble pas vous plaire ....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 août 19:53

      @ Yanleroc

      Adoubement, oui et alors ? Ils ont besoin d’esclaves dévoués...

      « Le complot de Goldman Sachs »

      Ils ont plein d’endroits pour se retrouver et préparer leurs plans ....


    • samy Levrai samy Levrai 14 août 12:15

      @Yanleroc
      Nous disons la même chose Fifi et moi, les angles d’observation, l’approche, sont juste différents, ils ne se contredisent pas une seule seconde.
      Dans ta belle histoire, les américains sont naturellement le grand fédérateur, n’est ce pas, comme avec l’UE...
      C’est beau un cerveau conditionné !


    • Yanleroc Yanleroc 26 août 22:51

      @samy Levrai
      Sacré Samy, fais une mise à jour, écoute ça : Ségo chez Bourdin.


  • Pimpin 12 août 10:37

    Laissez tomber Asselineau, intéressez-vous plutôt au RN dont il a pompé une bonne partie du programme. Il ne fait que faire perdre des voix aux opposant à l’UE.


    • samy Levrai samy Levrai 12 août 10:48

      @Pimpin
      Tu veux parler du parti qui ne veut pas sortir de l’UE de l’euro ni de l’OTAN ? Celui qui qui se dit « national » mais qui ne parle pas de rendre la souveraineté à la nation ? Le parti dont la seule différence avec la REM est le racisme assumé ? 
      Il n’y a rien d’intéressant dans tout son programme , rien à reprendre de la caution d’extreme droite du parti unique euro fasciste.
      Tu ne sais pas de quoi tu parles, lis la charte de l’UPR .


Réagir