mercredi 3 juillet 2019 - par Alain Alain

La grande invasion. Mirage ou réalité ?

Pendant l'émission de la matinale sur France Inter du mardi 25 juin 2019, Nicolas Bay, député européen du Rassemblement National, déclare que le nombre d'immigrants entrés en France en 2108 s'élève à 450 000, immigrations légale et clandestine ajoutées.

 

D'après le ministère de l’Intérieur, 255 500 immigrants légaux sont arrivés en France en 2018 (chiffre du 15 janvier 2019).

Parmi eux : 89 000 au titre du rapprochement familial, 80 580 étudiants étrangers, 33 220 migrants économiques.

Le nombre de clandestins entrés en France en 2018 s'élèverait donc à 190 000 environ.

On sait que monsieur Nicolas Bay n'exagère jamais aussi peut-on se fier au chiffrage ainsi obtenu à partir de sa déclaration. (450 000 – 255 500)

Combien sont restés en France ? On ne peut pas le savoir mais on peut penser qu'un certain nombre d'entre eux sont passés dans un autre pays, d'autres sont repartis volontairement ou ont été renvoyés chez eux, d'autres reconduits dans le pays européen d'où ils arrivaient (Italie principalement) enfin certains sont décédés pendant leur séjour.

Le ministère de l’Intérieur donne le nombre de 30 276 ayant quitté le pays.

Le solde migratoire pour les clandestins serait donc d’environ 160 000 individus en 2018.

 

Regardons ce qui s'est passé ces dernières années.

 

Source INSEE :

 « En 2015, 44,6 % des immigrés vivant en France sont nés en Afrique. 35,4 % sont nés en Europe. Les pays de naissance les plus fréquents des immigrés sont l'Algérie (12,8 %), le Maroc (12,0 %), le Portugal (10,1 %), l'Italie (4,6 %), la Tunisie (4,4 %), l'Espagne (4,0 %) et la Turquie (4,0 %). Un peu plus de la moitié des immigrés sont originaires d'un de ces sept pays (52 %).

 37,0 % des immigrés arrivés en France en 2016 sont nés en Europe et 35,7 % sont nés en Afrique. Les immigrés arrivés en France en 2016 sont plus souvent nés au Maroc (8,2 %), en Algérie (7,0 %), en Italie (4,5 %), au Portugal (4,3 %), au Royaume-Uni (4,3 %), en Espagne (3,6 %), en Tunisie (3,3 %), en Roumanie (3,2 %) ou en Chine (3,1 %).

 Si l’on prend du recul, on s’aperçoit que le solde migratoire évolue peu depuis une trentaine d’années : il oscille entre 50 000 et 100 000 personnes par an, soit 0,1 et 0,2 % de la population. »

 

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

58 000

58 000

58 000

40 900

32 300

30 500

100 100

 

2011

2010

2009

72 300

29 500

38 900

Source : Insee, estimations de population et statistiques de l'état civil.

 

Donc, si on fixe la moyenne des soldes migratoires en France entre 50 000 et 100 000, soit 75 000 personnes par an pendant 30 ans, on obtient un total de 2 250 000 immigrants en plus au total sur 66 792 700 habitants, soit 3,3 % de la population !

 

L’immigration, surtout pour ses parts maghrébine, moyen orientale et clandestine, est devenue un thème prépondérant de la propagande politique depuis le discours de Nicolas Sarkozy le 10 juillet 2010 à Grenoble. Auparavant seul le Front National exploitait ce filon. Nicolas Sarkozy par son intervention a validé les arguments avancés par le Front National. Validation que ce parti a su faire fructifier depuis contrairement à Nicolas Sarkozy.

En prenant l’hypothèse la plus haute du solde migratoire de 160 000 par an pendant 10 ans cela donne un total de 1 600 000 clandestins en plus pour 66 792 700 habitants toujours, soit 2,4 % de la population.

 

Ainsi la population allogène* toutes origines et statuts confondus représentent moins de 3 900 000 individus en plus, pour le plus grand nombre sur 30 ans et pour les autres sur 10 ans.

(*arrivée récemment dans un pays)

 

Grande invasion. Mirage ou réalité ? A vous de juger !

 

Alors, pourquoi parvient-on à faire croire que cette grande invasion est réelle ?

 

Par un effet de loupe rendant cette population plus visible et en créant la confusion dans les esprits.

 

 Effet de loupe.

Un, on ne fait pas la distinction entre ceux qui sont français pour avoir obtenu la nationalité française ou pour être nés sur le territoire national. Ainsi la masse des étrangers en France apparait beaucoup plus importante. En particulier pour les électeurs du Rassemblement National pour qui immigrant est synonyme d’arabe.

Deux, par la concentration dans certaines cités et certains quartiers autour des villes où forcément on ne voit qu’eux.

Trois, le retour vers les traditions et les pratiques religieuses ; pour les musulmans par exemple, pratique du ramadan, port du voile, de la barbe, de la djellaba, multiplication des mosquées, etc.

Quatre, parce que attentats, insécurité, trafiques et rébellion dans les quartiers, radicalisation, retour des terroristes ou de leurs enfants, nombre d’étrangers emprisonnés inondent les médias qui trouvent là des sujets qui font vendre.

Cinq parce que les politiques se sont lancés à la chasse aux électeurs avec comme armes, la peur, le nationalisme, la xénophobie à courte vue, de l’extrême droite au centre droit renchérissant dans l’insupportable pour nous français de souche, de souche mais plus ou moins récente.

 

 Confusion dans les esprits.

Toutes les analyses sociologiques ou historiques faites sur le sujet ont montré qu’il n’y avait pas de lien de causalité entre origine des immigrés et insécurité, criminalité ou délinquance.

La confusion vient du fait que les grandes vagues d’immigration à leur début conduisent à des situations de pauvreté, de concentration territoriale, de repli communautariste.

Et ce sont ces circonstances qui amènent au banditisme certaines communautés par nécessité économique et instinct de survie, exemple : à diverses époques, les noirs issus de l’esclavage, italiens, irlandais, asiatiques aux Etats Unis.

De même la misère des autochtones conduit au même processus : la mafia en Italie, les favelas au Brésil, etc.

Le forum économique mondial, dans un rapport du 16 octobre 2018, confirme que la criminalité est liée à la pauvreté du pays en dehors de tout problème d’immigration, exemples cités : la Guinée, la moitié de la population dans la pauvreté ; République dominicaine, un tiers de la population dans la pauvreté.

 

Finalement, ce sont essentiellement les politiciens de toutes les droites qui insufflent et entretiennent cette confusion pour rendre crédible leur propagande contre l’immigration et pour expliquer leur incurie en matière économique en faisant des immigrés des boucs émissaires.

 

Alors ? Grande invasion. Mirage ou réalité ?

Pour moi c’est mirage et même enfumage.

Et pour vous, maintenant ?

 

Après, il est indéniable qu’une frange de la population immigrée est beaucoup impliquée dans certains problèmes d’insécurité, comme d’autres le sont pareillement sur des registres différents.

En tout cas ce n’est pas à cause de leur origine étrangère ou de leur culture. Excepté quand, dans celle-ci, leur engagement religieux est radical.

Un des motifs des plus grands crimes contre l’humanité de tout temps, le fanatisme, l’intégrisme religieux. Au nom d’une entité hypothétique !



92 réactions


  • Albert123 3 juillet 2019 16:09

    « Si l’on prend du recul, on s’aperçoit que le solde migratoire évolue peu depuis une trentaine d’années : il oscille entre 50 000 et 100 000 personnes par an, soit 0,1 et 0,2 % de la population. »


    l’important ce n’est pas que le nombre n’évolue pas mais que l’utilité et la qualité de ces migrants ne soit pas avéré.


    il y parait il un fort déficit de médecins généralistes en France, de profs de math, ...


    ne laissons donc entrer que ceux qui correspondent à cette nécessité, ce qui évitera par ailleurs de les mettre en compétition avec des chômeurs déjà existants sur le territoire.


    le problème ce n’est pas l’immigration en soit, c’est quelle est non choisie et ne correspond à aucune utilité autre que celle de faire baisser les salaires des peuples indigènes.



    • leypanou 3 juillet 2019 16:49

      @Albert123

      il y parait il un fort déficit de médecins généralistes en France, de profs de math, ...

      ne laissons donc entrer...

       : beaucoup de médecins venant d’Afrique ou d’autres pays ont été formés en France (ils n’ont pas besoin de venir). J’ai même lu qu’il y a plus de médecins d’origine béninoise en France qu’au Bénin.

      Je ne pense pas que parmi les « réfugiés » il y ait beaucoup de médecins. Un médecin, très souvent, gagne (bien) sa vie et ne va pas faire l’imbécile sur un rafiot attendant l’aide d’humanistes t.mbrés de Sea-Watch ou SOS-Méditerranée.

      Conclusion : ce sont souvent les déchets de l’Afrique qui débarquent.


    • waymel bernard waymel bernard 3 juillet 2019 23:43

      @Albert123 La France manque de médecins généralistes par la faute du stupide numerus clausus qui empêche nombre de nos bons étudiants de faire médecine. Pas besoin de faire venir des médecins africains. La France manque de profs de maths parce qu’ils sont mal payés. Pas besoin de faire venir des profs de maths algériens.


    • Trelawney Trelawney 4 juillet 2019 08:32

      @Albert123
      il y parait il un fort déficit de médecins généralistes en France, de profs de math, ...
      Pour ce sujet, la profession de médecin et très mal choisit, car le médecin français fait parti d’une caste qui interdit tout médecin qui n’a pas fait les même études que lui. Et le numerus clausus limite cette profession. C’est fait dans le seul but mercantile et contre l’intérêt général.

      L’auteur a raison de dire que le nombre de migrant (clandestin compris) n’est pas si énorme que cela. Mais à cela il faut ajouter le communautarisme (burka, burkini et tout le cirque) qui amplifie le phénomène


    • Trelawney Trelawney 4 juillet 2019 08:35

      @leypanou
      Conclusion : ce sont souvent les déchets de l’Afrique qui débarquent.
      Je suis certain que dans votre famille comme toutes celles de France, il y a quelques « déchets de migrants » qui s’y cachent. Et peut être que vous êtes le descendant de l’un d’eux.

      J’ai servi 10 ans dans un corps de l’armée française ou ces « déchets de migrants » formaient l’élite de ce corps


    • leypanou 4 juillet 2019 15:07

      @Trelawney
      La Légion Étrangère, composée d’élites, n’est pas formée de déchets.

      Vous n’avez aucune idée du tort que causent ces « réfugiés » aux personnes d’origine étrangère -certaines déjà installées en France ainsi qu’aux autres qui veulent venir légalement et ont un mal de chien pour avoir un visa.

      J’ai eu l’occasion de visiter plusieurs pays de plusieurs continents mais j’ai toujours respecté les conditions d’entrée et de séjour dans ces pays.

      Si vous avez du temps, lisez la fin de ce que disait Abdullah Kurdi, le père du petit enfant noyé en Turquie concernant les candidats à l’asile.


  • Esprit Critique 3 juillet 2019 16:12

    Pour prendre les gens pour des cons vous êtes fort. Vous reprenez l’intégralité des conneries négationnistes sur le sujet. Les français auraient donc des problèmes de loupes confusionantes !?

    Une seul preuve de l’escroquerie :

    « Toutes les analyses sociologiques ou historiques faites sur le sujet ont montré qu’il n’y avait pas de lien de causalité entre origine des immigrés et insécurité, criminalité ou délinquance. »

    Les 80 % de Muzz dans nos prisons sans compter ceux qui devraient y être, faute de place et au laxisme, c’est un effet de la misère ! ?

    Nier la réalité finira quand même par un coup de Boomerang, le plus tot sera le mieux !


    • Alain Alain Alain Alain 3 juillet 2019 17:13

      @Esprit Critique
      On se calme. Chiffres du ministère de l’intérieur et de l’INSEE, consultables par tout le monde et irréfutables qui affirment qu’il n’y a pas d’arrivée massive d’immigrants et en plus que la moitié de ceux-ci vient d’Europe. Si on ne peut pas se fier à des informations objectives alors il n’y a pas de débat possible.
      Plus rien à dire.


    • sirocco sirocco 3 juillet 2019 18:35

      @Alain Alain
       
      Vous n’avez pas l’air d’apprécier qu’on conteste vos chiffres. Il va pourtant falloir que vous preniez en compte ceux qui suivent :

      Les autorités consulaires françaises ont délivré :

      413 976 visas en 2017 en Algérie, en précisant que c’était moins qu’au Maroc...

      297 104 visas en 2018 en Algérie

      plus de 400 000 visas au Maroc en 2018

      Ces chiffres ont été fournis par le ministère des Affaires étrangères, ce qui est normal puisque ce sont ses services qui délivrent les visas.

       
      On peut penser que parmi tous ces visiteurs, une bonne quinzaine étaient des vrais touristes qui sont rentrés chez eux  smiley

       
      Perso, ce n’est pas aux chiffres que je me réfère pour avoir une idée de l’ampleur de l’invasion. Je me place à certains endroits populeux et j’observe, durant le temps qu’il faut, la tronche des personnes présentes ou passantes. Exemples de ces lieux : le périphérique de Paris (depuis un pont) un tram ou un bus de ville ou un RER ou un TER, n’importe où en France une entrée de supermarché, n’importe où en France. Je vous assure que c’est édifiant !

       
      Mais le plus effarant, c’est d’aller passer une journée à l’aéroport de Roissy, ou à Lyon, ou à Marseille, ou à Toulouse... et d’observer l’arrivée des avions en provenance d’Afrique ! Faites l’expérience et revenez nous en parler.

       
      Vous habitez une ville française (grande, moyenne ou petite, peu importe) où moins de 40 % de la population est d’origine africaine ou musulmane ? VEINARDS !! Surtout ne révélez pas où c’est sinon c’en sera fini de votre paradis !


    • Esprit Critique 3 juillet 2019 18:43

      @Alain Alain
      Plus de deux cent milles personnes arrivent en moyenne depuis 20 ans et le nombre ne cesse d’augmenter. le nombre d’arrivées chaque année s’ajoute a ceux des années précédentes. les expulsions sont en nombre ridicules.L’immense majorité ne viens pas pour s’intégrer, mais islamiser en suçant la sève du pays.
      Il y a plus d’un million de clandestins qui se baladent dans le pays.
      La deuxième ville malienne après Bamako est la banlieue parisienne, vous pouvez vérifier. votre article est une escroquerie.


    • Jonas Jonas 3 juillet 2019 22:16

      @Alain Alain "chiffres du ministère de l’intérieur et de l’INSEE, consultables par tout le monde et irréfutables qui affirment qu’il n’y a pas d’arrivée massive d’immigrants et en plus que la moitié de ceux-ci vient d’Europe."

      Saint-Denis (film vidéo du centre-ville, plus de 90 000 habitants) n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
      Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
      Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
      Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une trentaine de boucheries islamiques pour 90 000 habitants, pas une seule boucherie traditionnelle !!!), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite flanquée de son minaret (islam radical wahhabite), inaugurée par le bon maire communiste.

      http://islamineurope.unblog.fr/2013/09/23/video-conference-du-cheikh-saoudien-abderrahmane-al-barak-au-centre-deducation-du-palmier-cep-de-saint-denis-les-chretiens-seront-avilis-et-humilies-le-jour-de-la-resurrection/
      http://islamineurope.unblog.fr/2012/08/01/conference-du-cheikh-ghassen-khalil-mohamed-musallam-au-centre-tawhid-bastion-de-lislam-radical-a-saint-denis-les-colons-sionistes-violent-colonisent-et-occupent-les-terres-de-nos-freres-en-pa/

      A Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2012, il n’y a plus que des boucheries islamiques.


    • waymel bernard waymel bernard 3 juillet 2019 23:45

      @Alain Alain
      Vous oubliez les 40 000 « mineurs » non accompagnés.


    • waymel bernard waymel bernard 3 juillet 2019 23:48

      @Jonas vous avez raison. Il devient difficile de trouver un restaurant non halal à Saint-Denis.


    • popov 4 juillet 2019 01:12

      @Esprit Critique

      Bonjour

      votre article est une escroquerie

      C’est aussi ce que je pense. Sauf erreur de lecture de ma part, je ne vois aucune estimation du nombre de descendants de ces migrants. C’est important puisqu’on sait que tout est fait pour que ces descendants ne s’intègrent pas.


    • placide21 4 juillet 2019 07:24

      @Alain Alain
      Les chiffres et la réalité :Allez vous promener le soir,(la journée ils dorment après la fête) sur les bords de garonne quartier saint michel à Bordeaux : 90% d’africains à fumer boire et jouer.Qui paye les vêtements ,l’alcool, le shit, la nourriture, le logement ? Ce phénomène est récent.


    • mmbbb 4 juillet 2019 10:51

      @Alain Alain bien sur ce sont les chiffres de l INSEE Il est a note que la classe politique nous rappelle que cette immigration est une chance inouie pour ce pays . Elle represente un solde positif pour l economie . Bien sur . 

      je ne comprends pas que nous ayons un deficit si important .

      Les rapports du SENAT sont beaucoup plus circonstancies notamment sur l immigration clandestine . Elle n est pas neglieable . Il affirme que les Francais supportent de plus en plus mal cet etat de fait . 

      Nantes vient de signer un jumelage avec marseille . Martine Auvry se plaint de la délinquance dans sa ville un comble 

      Par ailleurs d autres etudes notamment sur le cout indirect de cette immigration et l explosion du cout de la délinquance dans ce pays ne sont évidemment jamais mentionnes par les chantres de cette immigration .

      Les chiffres sur la délinquance sont bidouilles en France Les flics le savent Certains delits sont inscrits en main courante Voir l essai d Obertone Laurent . 
      Auteur honni des medias . 

      Voir aussi les etudes de la demographe Michelle TRIBALAT , cette femme a eu l honnête de se raviser sur cette immigration tant prônée par l elite .

      En Europe la Suede s etant ouverte a une certaine immigration a de serieux probleme Le MONDE pourtant pro migrant a ecrit un arcticle « Quand l immigration met a mal le modele social suedois » . En revanche , ce journal ne fait pas d etude sur la France. Chez il n y a pas de probleme aucun .

      Quant a l enfer de la porte de la Chapelle a Paris, exemple de l angelisme de nos dirigeants , tu n en parles pas . 

      Quant aux enfants mineurs errant dans les rues des villes de France , tu n en parles pas 

      Il y aussi des bidonvilles ( 500 recensés ) dans ce pays tu n en parles pas 

      Il y a l aide medicale aux personnes en situation irreguliere en France 970 millions en 2018 , tu n en parles pas .

      l INSEE evidemment n a pas rentre toutes ces donnees dans sont ordi. 

      Les statistiques c’est connu , on peut leur faire dire ce que l on veut notamment sur ce sujet comme par ailleurs le chomage . 

      Ton article est un torche cul , Un article convenu .  A vrai dire je l ai survole il ne merite pas plus .


    • révolQé révolQé 4 juillet 2019 12:06

      @Alain Alain,
      il y a quelques années,je suis retourné voir le quartier populaire où j’ai passé ma jeunesse, à l’époque dans mon Bt ,seulement 2 boites à lettres( sur 20 environ) affichaient des noms à consonance étrangère, Lopez et Nadal ( pieds noirs).
      Aujourd’hui, je n’ai pas vu plus d’un nom ’’ Français’’ par bâtiment, 80% Magrébins et le reste,un mélange de subsaharien et d’Europe de l’est.
      Il ne s’agit pas de stats ou de chiffres de l’INSEE mais de ce que j’ai constaté de visu.
      Nous sommes des millions à pouvoir faire ce constat,il ne faut pas se voiler la face.


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 3 juillet 2019 16:38

    6 à 8 millions de muzz en France ( selon diverses sources allant du Pew Center à M.Herand ancien directeur de l’INED en passant par M.Gourevitch et Michèle Tribalat )

    Mythe ou réalité ?


  • Houp@ Houp@ 3 juillet 2019 16:56

    Bonjour,

    pas besoin de connaître les chiffres, sortis d’ailleurs de je ne sais quel chapeau, et en tous cas sujets à controverses pour constater que le nombre d’étrangers va croissant en France depuis plusieurs années.

    L’observateur le moins attentif et le plus réfractaire aux opérations arithmétiques qui a coutume de fréquenter les artères de nos cités sera en mesure de vous le confirmer.

    Affirmer le contraire relève donc d’un grossier foutage de gueule.

    Et que le RN (anciennement Front National) ait pu instrumentaliser ce phénomène pour asseoir son fond de commerce est tout aussi condamnable que de tenter de travestir la réalité comme vous le faites.

    Déformer les faits par idéologie en évitant à dessein d’examiner les tenants et aboutissements de ce problème crucial relève de l’ignorance, de l’irresponsabilité voire des deux à la fois.


    • Alain Alain Alain Alain 3 juillet 2019 17:12

      @Houp@
      "Affirmer le contraire relève donc d’un grossier foutage de gueule.

      « 
       »Déformer les faits par idéologie

      "
      On se calme. Chiffres du ministère de l’intérieur et de l’INSEE, consultables par tout le monde et irréfutables qui affirment qu’il n’y a pas d’arrivée massive d’immigrants et en plus que la moitié de ceux-ci vient d’Europe. Si on ne peut pas se fier à des informations objectives alors il n’y a pas de débat possible.
      Plus rien à dire.


    • berry 3 juillet 2019 17:18

      @Alain Alain
      Vos chiffres sont nuls et ridicules, ils ne valent pas mieux que les statistiques de l’ex-URSS.


    • Pimpin 4 juillet 2019 10:15

      @Houp@
      Le RN n’instrumente rien ! il fait son boulot de parti d’opposition en mettant en évidence ce qui ne va pas, en proposant de analyses et des mesures à prendre.


    • mmbbb 4 juillet 2019 10:56

      @Alain Alain on le sait , INSEE INSEE INSEE  Et pourquoi l extreme droite se reveille en Allemagne et pouquoi les Italiens pourtant europhiles ont vote Salvini T es pas un peu con non 


    • Pierrot 4 juillet 2019 15:48

      @Alain Alain

      Chiffres consultables, c’est sûr, mais irréfutables, certainement pas.

      Ne vous souvenez-vous donc pas de la grogne des agents de l’INSEE qui ne supportaient plus qu’on leur demande de bidonner leurs statistiques ?

      Les chiffres présentés ne sont probablement pas inventés, mais le fait est qu’ils ne correspondent pas à l’ensemble des populations dont il est question ici.

      D’une manière générale, lorsqu’il s’agit de statistiques relatives à des sujets politiquement sensibles, il faut s’attendre par exemple à ce que la méthode de comptage ne comptabilise pas tout au départ, qu’une partie soit exclue parce qu’elle ne répond pas aux critères restrictifs de l’étude, ou que les résultats finaux soient corrigés sous des prétextes discutables. Il semble que l’objectif de tous ces tripatouillages soit de corroborer les mensonges éhontés que les politiques avancent pour justifier leurs décisions indéfendables.

      Concernant l’immigration, les chiffres de l’INSEE les plus récents disponibles commune par commune (au total 6,2 millions d’individus) datent de 2016, et ont pour base le recensement de la population. Or, le recensement n’est plus effectué que par échantillonnage depuis 2004, et cette méthode de comptage a entre autres inconvénients de ne faire apparaître que les personnes appartenant aux foyers interrogés qui ont bien souhaité les déclarer. Tout comme le comptage des entrées régulières sur le territoire, ces chiffres peinent notamment à rendre compte de l’immigration clandestine, qui est encore plus difficilement contrôlable depuis l’ouverture des frontières européennes.

      Or, en comparaison avec les situations connues il y a vingt, trente ou quarante ans, par diverses méthodes statistiques sérieuses (qui valent bien celle de l’INSEE), chacun peut à son niveau constater qu’en France la répartition de la population établie (car on exclut les touristes et les travailleurs de passage), rien qu’en termes de caractéristiques ethniques et linguistiques (c’est dire qu’en plus on en oublie), a évolué dans des proportions bien trop importantes pour que les chiffres officiels puissent l’expliquer.

      Donc il y a certainement un enfumage, mais pas dans le sens que je vous pensez. Le mirage aurait plutôt pour effet de sous-estimer fortement l’immigration récente, notamment africaine.


  • bluerage 3 juillet 2019 17:09

    Bravo le nartic, là ce n’est plus du négationnisme, mais du nihilisme, vous pensez sans doute que la terre est plate ?

    Pourquoi ne demandez vous pas aux premiers concernés (ie les forces de sécurité de ce pays) qu’ils vous décrivent le profil des gens qu’ils arrêtent tous les jours, car le lendemain ils sont relâchés par nos juges débonnaires, et là vous saurez (enfin) la vérité, mais il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut voir. Pas besoin d’aller en Afrique, faites un tour dans n’importe quelle prison de ce pays. Vous n’avez pas remarqué dans les reportages sur les forces de l’ordre que les visages sont floutés systématiquement ? Mais les mains ne le sont pas, et elles sont très instructives...

    Ah, j’allais oublier svp, arrêtez de nous prendre pour des c....


    • Alain Alain Alain Alain 3 juillet 2019 17:14

      @bluerage
      On se calme. Chiffres du ministère de l’intérieur et de l’INSEE, consultables par tout le monde et irréfutables qui affirment qu’il n’y a pas d’arrivée massive d’immigrants et en plus que la moitié de ceux-ci vient d’Europe. Si on ne peut pas se fier à des informations objectives alors il n’y a pas de débat possible.
      Plus rien à dire.


    • berry 3 juillet 2019 17:21

      @Alain Alain
      Le disque est rayé.


  • Alain Alain Alain Alain 3 juillet 2019 17:31

    Je le dis à tous.

    On se calme. Chiffres du ministère de l’intérieur et de l’INSEE, consultables par tout le monde et irréfutables qui affirment qu’il n’y a pas d’arrivée massive d’immigrants et en plus que la moitié de ceux-ci vient d’Europe. Si on ne peut pas se fier à des informations objectives alors il n’y a pas de débat possible.

    Je rappelle les derniers mots de mon article à ceux qui me voit comme un « négationniste (?) » :

    " Après, il est indéniable qu’une frange de la population immigrée est beaucoup impliquée dans certains problèmes d’insécurité, comme d’autres le sont pareillement sur des registres différents. (exemple récent , Raymond BARRE et ses 11 millions planqués en Suisse)

    En tout cas ce n’est pas à cause de leur origine étrangère ou de leur culture. Excepté quand, dans celle-ci, leur engagement religieux est radical.

    Un des motifs des plus grands crimes contre l’humanité de tout temps, le fanatisme, l’intégrisme religieux. Au nom d’une entité hypothétique ! "

    Plus rien à dire.


    • Albert123 3 juillet 2019 17:36

      @Alain Alain

      « rien à dire. »

      c’est bien là le problème du gauchiste, il n’a rien à dire mais il prend beaucoup d’espace


    • Fifi35 Fifi35 3 juillet 2019 20:06

      @Alain Alain
      Alain,
      Il est interdit de faire des statistiques ethniques en France ! 
      Trouves-tu normal qu’un étranger puisse toucher une allocation, une retraite, simplement parce qu’il est sur le sol Français ?
      Je ne reproche rien à ces personnes, je ferais comme eux dans une situation similaire. Sauf que : je m’adapterais aux moeurs et coutumes locales, j’apprendrais la langue, et je ferais tout pour m’intégrer ! Juste pour montrer ma gratitude à ce pays et ses habitants qui m’accueille  


    • Albert123 4 juillet 2019 18:21

      @Fifi35

      « Il est interdit de faire des statistiques ethniques en France ! »

      en fait c’est la diffusion de ces stats qui est interdite, ce qui en dit long sur l’hypocrisie de la république.

      l’outil existe mais il y un refus de s’en servir pour trouver des solutions à la réalité des problèmes observés.

      c’est le souci avec les descendants d’esclavagistes et de collabos qui nous gouvernent, il faut absolument qu’ils imposent les conséquences de la culpabilisation qu’ils ressentent à la population française pour tenter de s’en absoudre.


    • Fifi35 Fifi35 4 juillet 2019 18:36

      @Albert123
      Et c’est une bonne façon d’avoir à disposition une main-d’oeuvre pas chère qui enverra le SMIC dans la fosse du libéralisme.


    • buratino buratino 5 juillet 2019 18:22

      Dans ma jeunesse, dans mon immeuble, il n’y avait pas de digicode, on pouvait rentrer chez soi tranquillos, il y avait les potes, français, italiens, polaks, et tout à coup, ils sont arrivés, les envahisseurs. Installations de digicodes, barrières, agents,, et tutti quanti, ils ne sont peut être pas si nombreux, mais ce sont des vrais connards


  • sweach 3 juillet 2019 17:50

    *soit 75 000 personnes par an pendant 30 ans, on obtient un total de 2 250 000 immigrants en plus au total sur 66 792 700 habitants, soit 3,3 % de la population !*

    Votre chiffre de 2.25 Millions ne tient pas compte des enfants qu’ils vont avoir sur le territoire, en étant raisonnable on peu estimer qu’ils sont tous en age de procréer et que le taux de fécondité est voisin de 2.

    Il faudra donc rajouter 2.25 Millions d’enfants, soit 5 Millions en plus au total.

    Et cela sans tenir compte de ceux qui sont arrivés avant.

    *Grande invasion. Mirage ou réalité ? A vous de juger !*

    Vous ne tenez pas compte du fait que beaucoup d’immigrés sont aujourd’hui Français, ni du fait que les enfants d’immigrés sont Français.

    Quand on enlève la notion de Nationalité et qu’on ne regarde que les origines, en remontant sur 1, sur 2 ou sur 3 générations, les proportions d’immigrés dans la population changent radicalement.

    Cela est d’autant plus vrai quand on se penche sur les naissances et les origines des parents.

    En réalité cela ne devrait pas poser de problème, car nous sommes tous des enfants d’immigrés, mais les chiffres devrait être plus raisonnable, actuellement on a 800 000 naissance par ans pour 250 000 Mignard.

    Si vous ajoutez à cela les 200 000 avortement annuel, le sentiment d’être remplacé prend tout son sens.


  • pallas 3 juillet 2019 17:56
    Alain Alain

    Un conseil pour toi

    Nous ne sommes pas sur le journal le monde et autre forum fumeux, remplies de gogol.

    Tu est payé pour faire ce job, de propagande tranquille, mais pas ici.

    Sous ces divers pseudo, il y a des hommes et femmes politiques, industriels, tes employeurs aussi.

    Un peut de sérieux, je vous prierai mon garçon.

    Salut


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 3 juillet 2019 18:07

    Vos chiffres de l’Insee sont peut-être et même probablement bons encore qu’il soit bien difficile de chiffrer l’immigration clandestine qui est probablement trés sous-évaluée.

    Il n’empêche qu’au bout de plusieurs décennies, natalité aidant, nous sommes arrivés à avoir environ 20% de la population d’origine africaine et 12 à 15 % de musulmans.

    Et force est de constater qu’à la différence des vagues précédentes ( italiens, polonais, espagnols, portuguais ) dont l’intégration s’est effectuée sans problème en moins de deux générations, ces populations s’intègrent peu ou mal voire se replient dans le communautarisme.

    Regardez autour de vous, il n’est pas rare de voir des musulmanes dont les parents ou les grand-parents faisaient des efforts pour s’intégrer se réfugier aujourd’hui dans le salafisme et porter le voile ...

    Quand il arrive prés de 150.000 étudiants en France, combien le font dans l’idée de repartir dans leur pays ensuite ?

    Dans le même temps des centaines de milliers de jeunes français parmi les plus qualifiés partent à l’étranger dans des pays où le mérite et la compétence sont mieux récompensés et surtout moins taxés ...

    Si vous vous satisfaîtes que pour chaque jeune français dipômé qui s’exile nous « adoptions » deux africains illéttrés , moi pas


  • berry 3 juillet 2019 18:21
    "Toutes les analyses sociologiques ou historiques faites sur le sujet ont montré qu’il n’y avait pas de lien de causalité entre origine des immigrés et insécurité, criminalité ou délinquance." C’est faux, selon le Ministère de la Justice américain (US Department of Justice), de 1980 à 2008, 52,5% des homicides ont été commis par des Noirs et 45,3% par des Blancs. Rapporté à la population des États-Unis, le taux d’homicide a été 8 fois plus élevé chez les Noirs que chez les Blancs durant cette période.https://ripostelaique.com/etats-unis-messieurs-les-journaleux-91-des-noirs-sont-tues-par-des-noirs.html

    • OMAR 4 juillet 2019 12:47

      Omar9
      .
      @berry
      .
      D’accord avec vous.
      Sauf que vous éludez les causes profondes au profit des effets.
      .
      Plus vicieusement, vous suggérez qu’aux USA, ce sont les blacks (et les hispaniques) les véritables fléaux de ce pays.
      Tout comme en France, ce sont les blacks et les français d’origine maghrébine.
      .
      Mais pas un mot sur le pourquoi de cette malheureuse et désastreuse situation.
      L’exclusion, le racisme, le communautarisme, la haine, le mépris...., rien de tout cela dans votre commentaire.
      .
      Il est vrai, qu’avant 1960, les prisons françaises étaient vides et l’on ne comptaient aucun criminel, assassin ou terroriste blanc ou « français de souche » :
      http://lekiosqueauxcanards.com/2018/08/insecurite-en-france-la-realite-de-1950-a-nos-jours.html


  • Alain Alain Alain Alain 3 juillet 2019 20:32

    A tous.

    Un visa obtenu ne fait pas un immigrant. C’est une autorisation de voyager en France pendant un temps limité et pour des raisons précises.

    Je ne suis payé par personne.

    Je ne suis pas gauchiste.

    Quant aux statistiques américaines qui donnent plus de crimes commis par les noirs, c’est ce que je dis aussi, de même pour ce qui se passe en France, mais ce n’est pas parce qu’ils noirs ou arabes ou tout ce qu’on veut. Ce plus grand nombre est lié aux conditions de vie.

    Et pour les enfants des immigrants, ils seront Français le plus souvent un jour sous contrôle de l’état comme tous ceux qui sont arrivés en France depuis des siècles.

    Mais je ne trouve pas beaucoup de contre-arguments à ce que je soumets à votre réflexion à part regarder autour de soi et compter.


    • berry 3 juillet 2019 21:52

      @Alain Alain
      Je ne sais pas si vous êtes gauchiste mais vous en tenez une couche.
      Les zones les plus pauvres de France sont les zones rurales isolées comme la Creuse, la population y est très majoritairement française de souche et la délinquance y est très faible, beaucoup plus que dans les banlieues immigrées qui bénéficient pourtant d’infrastructures de toutes sortes (transports, éducation, loisirs, sport, etc...) et d’aides financières massives depuis des dizaines d’années (politique de la ville qui a coûté des dizaines de milliards d’euros).
      Réduire les différences de comportement et de délinquance à la seule pauvreté est particulièrement stupide et même insultant pour les pauvres eux-mêmes.
      Les pauvres de la France de 1950 n’étaient pas des recordmans de la délinquance, ni les chinois d’aujourd’hui qui sont encore loin d’atteindre tous le niveau de vie des africains et des maghrébins qui vivent en Europe ou aux USA.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juillet 2019 22:02

      @berry

      Ces propos sont interdits. Veullez adapter vos affirmations . Le style direct est en effet par trop destrictif .


    • Sparker Sparker 3 juillet 2019 22:21

      @Alain Alain

      "je ne trouve pas beaucoup de contre-arguments

      "

      Là c’est sur je crains que vous ne soyez déçu... ici l’approximation à la louche est reine... et venant de gens qui n’ont jamais mis les pieds dans un quartier...


    • Alain Alain Alain Alain 4 juillet 2019 10:00

      @berry

      Vous ne lisez pas ce que j’ai écrit.

      " La confusion vient du fait que les grandes vagues d’immigration à leur début conduisent à des situations de pauvreté, de concentration territoriale, de repli communautariste.

      Et ce sont ces circonstances qui amènent au banditisme certaines communautés par nécessité économique et instinct de survie, exemple : à diverses époques, les noirs issus de l’esclavage, italiens, irlandais, asiatiques aux Etats Unis.

      De même la misère des autochtones conduit au même processus : la mafia en Italie, les favelas au Brésil, etc.

      Le forum économique mondial, dans un rapport du 16 octobre 2018, confirme que la criminalité est liée à la pauvreté du pays en dehors de tout problème d’immigration, exemples cités : la Guinée, la moitié de la population dans la pauvreté ; République dominicaine, un tiers de la population dans la pauvreté. "

      Les gros caractères gras ce n’est pas de moi.
      Là où se trouvent les foyers de délinquance, les conditions de vie dont la pauvreté en sont la principale cause. Et ce n’est pas moi qui le dis.


  • hgo04 hgo04 3 juillet 2019 21:15

    «  »«  »«  »Un, on ne fait pas la distinction entre ceux qui sont français pour avoir obtenu la nationalité française ou pour être nés sur le territoire national. Ainsi la masse des étrangers en France apparait beaucoup plus importante.

    «  »«  »«  »

    La vous faites du sophisme.. bon pas que la non plus, mais la c’est flagrant pour qui vit si ce n’est avec mais au moins aux côtés des immigrés et issus de l’immigration.

    la distinction commence à se faire par ce que l’on voit, et non pas ce que l’on est.

    Ainsi Mme Leila, parlant le français, s’habillant à « l’indigène » avec ou sans foulard et si fouloir souvent coloré, discutant de tout et de rien avec tout le monde, bref le metro boulot dodo, personne ne la distingue. Ho oui, Mme Leila a des traits typiquement méditerranéen comme on dit, mais de ça, je crois que tout le monde s’en fout. Et je ne connais pas de personne qui fera la distinction entre Mme Leila de Mme Martine.

    Ralala ma jeunesse dans certains quartiers au Nord de Marseille me permet de le dire, même de l’affirmer.

    Par contre une femme, quel que soit son nom, qui porte une burqa, et la tenue noire du haut de la tete aux pieds, ne parlant pas aux hommes, les fuyants même, et son mari en djallaba, avec la barbe non entretenue, la.. désolé, mais c’est un signe de « je ne suis pas d’ici » que tout le monde remarque.

    Ceux la, effectivement, même s’ils sont français depuis 2 ou 3 générations, les « français », de souche ou pas (ironie que cela !!) les confondent pour des étrangers.. Faut dire aussi que c’est peut être aussi fait pour ça.

    Et vous n’arriverez pas à expliquer qu’en 1970 les gens de toutes origines se côtoyaient sans animosité à Marseille, et pourquoi de nos jours on parlera ... disons d’exaspération, alors que ces gens dont je vous parle sont peut être originaire de l’immigration, mais pas immigrés du tout.Mes parents sont originaires de l’immigration, moi non, je suis né en France. Mes origines « ethnique » je m’en contrefout comme pas deux, et si je suis bien content de savoir le nom du village originaire de mes arrière arrière grands parents, je m’en cogne de ce village. C’est juste un renseignement, pas une raison d’exister.

    Vous parlez d’immigration contraint à la pauvreté...

    Comme après marseille j’ai vécu un peu au maroc, je peux dire que les marocains « aisés », ayant connu les grandes écoles, possédant fortune certes, mais aussi entreprises, ceux la ne viennent pas en france pour acquérir le sésame NATIONALITE. Non, ils vont au CANADA.. S’ils viennent en france c’est avec un passeport canadien et en touristes, faire les grands magasins des champs élysée.

    Non l’immigration est pauvre parce qu’elle concerne des gens pauvres au départ. Et la encore, je peux en parler puisque j’en suis. Alors surtout ne pas associer enfants d’immigrés à la délinquance parece que les pauvres... 

    Non, je n’ai ni volé, ni tué ni agressé personne, ni même ne suis tombé dans le trafic de produits illicites..

    et pourtant j’ai grimpé un peu l’échelle de la société .

    Je ne suis ni au RN ni LREM ni nulle part ailleurs, que voulez vous, j’étais enfant quand DE GAULLE était encore au pouvoir, et voir ce que ce pays est devenu après lui, c’est un peu ....bref cela n’encourage pas on dira.

    Alors y a t il une grande invasion ?? un grand remplacement ??

    Je ne sais pas.. 

    Tenez, je vais vous mettre le lien de cette cité du nord de marseille ou je suis né et ai grandi, à l’époque des pieds noirs, des algériens fuyant leur pays, et de quelques familles africaines .. à l’époque où les mamans descendaient devant l’immeuble le soir avec leurs chaises pour discuter entre elles.. C’était dans les années 70..

    Je ne sais plus de quand date cette émission .. mais RIEN A VOIR AVEC MON EPOQUE !!

    La effectivement, on n’a pas à faire avec des français issus ou pas de l’immigration..Vous remarquerez, dans la vidéo, un jeune homme expliquer qu’il se branche sur le compteur illégalement d’une autre famille, parce qu’il a froid.. Il ne parle ni de droit, ni de possibilité. ; Il a froid ?? il pirate le compteur du voisin c’est tout.

    Alors s’il a faim, s’il veut des fringues, un peu plus d’argent, il fait quoi ?? selon vous ??

    https://www.youtube.com/watch?v=IUrls-BOQBA&t=37s

    Et quand les gens voient ça, ne dites pas que c’est juste une impression parce qu’ils sont idiots et non instruits.

    Sous couvert d’impartialité, vous avez pondu un document hautement politique, où vous expliquez à ces couillons de français de souche ou enfants d’immigrés (comme moi) qu’ils ne comprennent rien à rien..

    Bah.. causer toujours... 


    • Sparker Sparker 3 juillet 2019 21:23

      @hgo04

      On vous parle de non invasion, on ne vous dit pas qu’il n’y a pas de problèmes avec une certaines partie des immigrés, d’où qu’il viennent d’ailleurs... pas seulement le reubeus..


    • hgo04 hgo04 4 juillet 2019 10:56

      @Sparker

      Oui, je le conçois, mais dans le mot INVASION, il faut en lire la définition, car les mots ont un sens

      INVASION :

      Définitions LAROUSSE

      • Action d’envahir un pays avec des forces armées : Les réfugiés fuient l’invasion.
      • Arrivée massive d’animaux ou d’insectes nuisibles : Invasion de sauterelles.
      • Irruption de gens qui occupent un lieu en grand nombre

      Irruption de personnes qui occupent un lieu en grand nombre. Vous avez vu la vidéo ?? alors ?? ça correspond ou pas ?

      Franchement moi je suis circonspect.. Parce que je veux bien que le naturel fait qu’on recherche toujours le rapprochement avec les gens de sa communauté, c’est normal. La langue, les usages, les règles de vie, la nourriture, l’ambiance.. c’est normal que des migrants arrivant dans un pays qui, disons le, est hostile à leur présence, c’est normal qu’ils se regroupent. Jusque la, on ne peut parler d’invasion telle que la définition est donnée.
      Mais quand, en groupe, ils deviennent eux même hostiles, et pratiquent le « pousses-toi-que-je-m’y-mettes », alors la je serai plus prudent sur leurs façons de faire.
      Vous parlez d’une partie des immigrés, mais ne serait que 10% ce serait déjà trop.
      Mais regardez donc ce qu’il se passe dans les pays nordiques, vous savez ?? ceux qu’on nous désignaient comme des modèles de sociétés ouvrant leurs bras au monde entier..
      Dans tous ces pays leur modèles de sociétés sont mises en difficultés, et surtout les extremes droites montent, montent...
      Ca, c’est révélateur, c’est existant dans toute l’europe. Il y a quelques années, le FN en deuxième position mettant LE PEN et CHIRAC en confrontation. CHIRAC a dit que c’était trés grave, et il a fait plus de 80% au second tour.
      Dernières élections européennes ?? les politiques ont été soulagés car LREM arrivé second, n’était pas trés loin derrière.. et ce sont ds progressistes !!!
      Cela ne vous interpelle pas ?
      Alors voyez les prochaines grandes élections.. contemplez .. parce que visiblement il y a un problème, que moi je ne pointerai pas. Mais il y en a un. Ce n’est surement pas la faute des immigrés, on en est tous en quelque sortes. Ils vont où ils peuvent pour échapper à la guerre, la famine, la pauvreté, la maladie, la liberté... Ce qu’ils font ?? c’est normal.
      Mais qui ont détruit leurs pays, leurs sociétés, le façon de vivre ?? COUCOU LIBYE ?? qui et pourquoi ?
      Pour la LIBYE ?? SARKO et la France devraient être poursuivis tous les deux pour ce crime qui a été commis, et qui aujourd’hui s’est enchainé sur un trafic d’êtres humains. Tant que les politiques ne font pas face à leurs responsabilités, le problème persistera.


  • Sparker Sparker 3 juillet 2019 21:21

    Bon courage, l’approximation des xénophobes va détourner vos propos et ce sans vergogne. Bon on les connait et c’est à ça qu’on les reconnais, c’est pas grave... il ne sont pas nombreux et généralement sont solitaires, sauf au moment des élections ou ils votent sans regarder.

    J’ai trouvé certains com très fort dans le déni de réalité smiley  smiley ça en est carrément hallucinant...


    • bluerage 4 juillet 2019 06:56

      @Sparker
      Quand je vois les conneries que vous dites, je comprends pourquoi presque plus personne ne vote pour la France Islamique, continuez à faire le jeu de Le Pen mais c’est sûr que vous ne faites pas d’étincelles malgré votre pseudo smiley


    • buratino buratino 5 juillet 2019 18:24

      Le plus xénophobe/arrogant/puant mec de France, c’est Macron, il est tout le monde surtout les pauvres


  • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 3 juillet 2019 21:39

    Dans quel but des gens continuent à marteler ces arguments niant l’effet invasif de l’immigration en grande partie araboafricaine. Les nombres avancés indiquant seulement des entrées régulières en escamotant les regroupements familiaux et les clandestins et en niant les naturalisés et leurs descendants !

    On voit bien qu’ils sont nombreux et qu’il y en a plus chaque année.


    • Sparker Sparker 3 juillet 2019 22:18

      @yapadekkoaqba

      Ben il me semble que vous n’avez pas lu l’article qui mentionne tous les chiffres.

      Vous voyez bien qu’ils sont nombreux, ha !! donc vous êtes plus fiables avec vos yeux bio-ioniques que les stats et recoupements des officines...

      Ils devraient vous embaucher, sans dec, vous êtes précieux. C’est quoi vos unités ? la pelle, la louche, le godet ? Je me renseigne j’aimerai apprendre...


    • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 4 juillet 2019 08:23

      @Sparker
      votre réponse met en lumière votre refus de statistiques ethniques qui vous contrarieraient.


    • hgo04 hgo04 4 juillet 2019 11:02

      @yapadekkoaqba
      Journal LE MONDE

      «  »«  »«  »

      Une interdiction de principe et de multiples dérogations

      Les statistiques ethniques ne sont pas strictement interdites en France, mais fortement contrôlées. Il existe une interdiction de principe, inscrite dans la loi « Informatique et libertés » de janvier 1978 ; son article 8-1 dispose qu’il est « interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses ou l’appartenance syndicale des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à la vie sexuelle de celles-ci ».

      «  »«  »«  »


    • sweach 4 juillet 2019 14:19

      @Sparker

      *Ben il me semble que vous n’avez pas lu l’article qui mentionne tous les chiffres.

      Vous voyez bien qu’ils sont nombreux, ha !!*

      En réalité les deux ont raison.

      Les yeux qui regardent les ethnies sans ce préoccuper de la nationalité et les chiffres avec une frontière très mince

      entre le statut « immigré » et « nationalisé ».

      Nous avons crée un problème, car aujourd’hui nous avons des Français sur le territoire qui ne sont pas considéré comme tel par une grande parti de la population.

      Ne pas avoir de statistique ethnique en France et en Europe, pose des problèmes dans le milieu médical par exemple car certaine ethnie sont plus sujette que d’autres à des problèmes mais difficile de les mettre en évidence ou de s’en prémunir, le peu de donné qu’on a viennent de l’étranger.


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 3 juillet 2019 23:21

    Petite précision

    L’analyse par le solde migratoire est par définition erronée

    La définition de l’INSEE est la suivante :

    «  Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l’année. Ce concept est indépendant de la nationalité. »

    Quand deux maliens entrent en France quand un breton la quitte ça fait un solde migratoire de 1 .

    C’est le nombre des entrées qu’il faut prendre en compte ainsi que le renouvellement des arrivants dont on sait que la natalité est très forte. Votre calcul estimant le nombre d’immigrés à 3.3% de la population reste simplement un bidouillage simpliste.

    L’Insee que vous prétendez citer estimait d’ailleurs qu’en 1975 la part des immigrés était déjà de 7.5 % et de 8.4 % en 2008.

    https://www.insee.fr/fr/statistiques/1374014?sommaire=1374025

    On imagine aisément que ce chiffre n’a pas baissé ...

    Et il ne tient pas compte des descendants d’immigrés ...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juillet 2019 23:53

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Mon meilleur curseur est celui de m’être barré 15 ans de la métropole et d’y être revenu . Même dans ma petite ville de province ça a beaucoup bougé. Qu ’on ne me raconte pas des carabistouilles en me disant que c’est faux . Ça me gonfle énormément.


  • Esprit Critique 4 juillet 2019 00:53

    https://www.youtube.com/watch?v=I4m3q0pD39s

    La démonstration de l’escroquerie de l’INSEE


    • hgo04 hgo04 4 juillet 2019 11:11

      @Esprit Critique
      C’est pour ça que j’aime bien internet, car jamais je n’aurai vu cette vidéo autrement.. 


  • popov 4 juillet 2019 01:33

    @Alain Alain

    Vous vous dites soucieux de l’avenir de vos enfants et petits enfants.

    Allez visiter un pays islamique et vous aurez une idée de cet avenir.


  • Le421 Le421 4 juillet 2019 08:08

    Selon que vous serez nationaliste ou plutôt de gauche, il y aura « grand remplacement » ou « migration normale ».

    Encore qu’en raison du changement climatique et des difficultés d’approvisionnement en eau, les migrations vont forcément augmenter vers le Nord. Nier les faits tient de la bêtise crasse.

    Le tout est de savoir si il va falloir s’adapter à ce changement ou si il faut construire des miradors avec mitrailleuses.

    Une vie humaine n’a pas la même valeur pour certains selon que c’est un légume sur un lit d’hôpital, mais bien blanc, bien français, et bien catho ou un migrant en bonne santé mais d’origine africaine, bien noir, bien nigérien, bien musulman.

    Et combattre cette vision des choses me semble mission impossible.

    Quand un type se casse la gueule en pétarou dans un fossé, je m’arrête pour voir s’il n’a pas trop de mal. Je ne lui demande pas si il est de Saint André ou de Vitrac... Encore moins s’il est croyant.


  • zygzornifle zygzornifle 4 juillet 2019 08:45

    Je me souviens de Hollande et de la migration est « une chance pour la France » .

    Il y a pleins de médecins, d’architectes , d’ingénieurs , de spécialistes tous avec des QI a faire chialer tous les franchouillards , on les voit maintenant ces migrants trainer la patte a droite a gauche dans un pays ou il n’y a même plus de jobs non qualifiées , qui paye tout cela ? ....


  • Alain Alain Alain Alain 4 juillet 2019 10:14

    Je rappelle que le nombre qui est à la source de cette analyse a été donné par monsieur Nicolas BAY, euro-député du Rassemblement National, 450 000 entrés en France tout compris.

    Les autres nombres ne sont pas de moi.

    Réponse faite à « @berry »

    qui m’accuse d’insulter les pauvres dont mes parents faisaient partie. Je me souviens de ma mère demandant à notre voisine de quoi payer le pain du jour en lui assurant qu’elle serait remboursée dès que mon père aurait touché sa paye de la semaine.

    @berry

    Vous ne lisez pas ce que j’ai écrit.

    " La confusion vient du fait que les grandes vagues d’immigration à leur début conduisent à des situations de pauvreté, de concentration territoriale, de repli communautariste.

    Et ce sont ces circonstances qui amènent au banditisme certaines communautés par nécessité économique et instinct de survie, exemple : à diverses époques, les noirs issus de l’esclavage, italiens, irlandais, asiatiques aux Etats Unis.

    De même la misère des autochtones conduit au même processus : la mafia en Italie, les favelas au Brésil, etc.

    Le forum économique mondial, dans un rapport du 16 octobre 2018, confirme que la criminalité est liée à la pauvreté du pays en dehors de tout problème d’immigration, exemples cités : la Guinée, la moitié de la population dans la pauvreté ; République dominicaine, un tiers de la population dans la pauvreté. "

    Les gros caractères gras ce n’est pas de moi.
    Là où se trouvent les foyers de délinquance, les conditions de vie dont la pauvreté en sont la principale cause.
    Ce n’est pas moi qui le dis.
    Moi j’insiste sur le fait que donc cela n’a rien à voir avec l’origine des délinquants.

    Après on peut toujours fantasmer.


  • Salade75 4 juillet 2019 10:21

    Bonjour,

    Dans les années 60/70, les « vieux » (et d’autres) disaient que le climat se réchauffait en se référant à des observations sur la diminution de la taille des névés, à l’apparition de nouvelles plantes ou de nouvelles espèces ou à la disparition d’autres, ... ce que les scientifiques de l’époque contestaient en exhibant des chiffres qui disaient que ce n’était pas prouvé en moyenne, que les vieux étaient des c... sans culture scientifique, ... Aujourd’hui c’est l’hystérie sur le sujet. Si la cause ne fait pas l’unanimité, le constat lui semble maintenant acquis.

    Depuis 15/20 ans, des « vieux » (et d’autres) disent que la population française est en train de changer en se référant à des observations sur les populations de certaines villes, en regardant l’évolution des enfants sur les photos de classe des écoles, en écoutant les langues parlées dans la rue, .... ce que les scientifiques d’aujourd’hui contestent en exhibant des chiffres qui ....

    La première vertu de la science, c’est de savoir observer.

    Et quand les chiffres contestent les observations, avant d’invalider les observations et de traiter les observateurs de demeurés, la vraie science se pose aussi la question de la qualité des chiffres et des hypothèses prises, de leur rapport avec les observations, ...

    Bref, on fait dire absolument ce que l’on veut aux chiffres quand au lieu de faire de la science, on veut juste démontrer que les observateurs ont tort.

    Il est cependant bien difficile de contester les observations.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 4 juillet 2019 11:00

    A qui sert l’immigration ? ^^


    • sirocco sirocco 4 juillet 2019 13:23

      @bouffon(s) du roi
       

      C’est une application du plan Kalergi. Quiconque ignore encore ce qu’est ce plan doit s’en informer de toute urgence (sur le Net), il aura les réponses à beaucoup de questions qu’il se pose sur cette immigration massive.


  • Croa Croa 4 juillet 2019 11:40

    L’immigration est un faux problème. Ce genre de thème est un leurre afin que les gens oublient les vrais problèmes.

    Tout ça a des conséquences, et pas seulement l’oublie des VRAIS problèmes :

    Le communautarisme, parce que désignés coupables par les uns, victimes par les autres, les étrangers et les autochtones se replient sur eux-mêmes. (Alors que les pauvres de toutes origines auraient intérêt à agir ensembles.)

    À cause de ça les étrangers pauvres sont rejeté, ils ont donc encore plus de difficultés que les autres. La conséquence de la conséquence c’est que les étrangers sont plus poussés à la délinquance ce qui finalement tend à confirmer les reproches qui leur sont fait, évidemment !


  • Croa Croa 4 juillet 2019 11:55

    En ce qui concerne « le fanatisme, l’intégrisme religieux » même ça c’est faux ! Toutes les communautés de France, tendent à déserter les religions. Certes, mais parce qu’on a encouragé le communautarisme, les musulmans un peu moins. Contrairement à ce qui est sous-entendu par la propagande le recrutement de mercenaires par DAECH n’est pas la conséquence d’un supposé fanatisme mais celui d’une population en manque de reconnaissance dans des quartiers où les jeunes n’ont que le chômage de disponible sur place. Que d’habiles recruteurs en profitent quoi de plus normal ? 


    • Salade75 4 juillet 2019 12:30

      Bonjour @Croa
      « Toutes les communautés de France, tendent à déserter les religions. »

      Vous avez des éléments pour démontrer cette assertion ?


    • Croa Croa 4 juillet 2019 15:28

      À Salade75. Les églises sont de plus en plus vides alors que la population augmente. Quand aux magrébins on les vois plus au bistro qu’à la mosquée. Il suffit donc de regarder autour de sois ! 


    • Salade75 4 juillet 2019 18:11

      @Croa
      Vos observations ne sont pas les mêmes que les miennes.
      Je travaille à St Denis et vit la semaine au Bourget depuis de nombreuses années, et je vois les mosquées de plus en plus pleines et les signes extérieurs d’appartenance à l’Islam (Voile, barbes, djellabas, ramadan, ...) littéralement exploser.
      Mes relations qui il y a 10 ans ne faisaient pas le ramadan le font pratiquement toutes aujourd’hui.
      Des gens très peu religieux il y a 10 ans ont maintenant la marque du tapis de prière sur le front.
      Personnellement, je constate plutôt une explosion de la pratique de l’Islam


    • buratino buratino 5 juillet 2019 18:26

      Pourtant, moi j’ai été bloqué par deux gusses le cul à l’air en train de prier et c’était même pas en France, mais à Rome


  • McGurk McGurk 4 juillet 2019 12:59

    Le « problème » des migrants, c’est déjà qu’on a aucune envie de les intégrer. On les entasse avec les pauvres dans les coins sordides, ils font souvent tous les boulots mal payés et pénibles que les Français ne souhaitent pas faire.

    Et ensuite on s’étonne que certains se révoltent ou bien « causent des problèmes de sécurité ». On ne peut pas à la fois vouloir en tirer des avantages et les reléguer au second plan. De toute manière, l’ascenseur social est en panne pour presque tout le monde...

    Après, ce qui m’agace un peu mais ça vient du monde politique , c’est qu’on fait immigrer des gens sous prétexte « qu’on arrive pas à trouver des travailleurs dans des secteurs économiques ». Or, on a tout de même plus de 3 600 000 chômeurs qui n’attendent que de travailler et auraient éventuellement besoin d’une petite formation pour être remis en selle.

    A l’heure où on coupe un à un les crédits pour les formations, je trouve le choix de l’immigration parfaitement hasardeux et surtout tourné vers la rentabilité que par nécessité absolue. Je ne crois pas, à mon humble avis, que d’entretenir un migrant est plus économique que de combler les connaissances d’un Français pour qu’il puisse sortir du chômage.

    En ce qui concerne le mot « invasion », il est toujours très mal choisi.

    On parle dans l’histoire française « d’invasions barbares » (les tribus germaniques) alors qu’en réalité ces peuples ont été autorisés à venir sur le territoire romain. Ces peuples ont défriché les terres pour les exploiter au profit de l’empire tout entier, amenant au passage leurs savoirs.

    Ils se sont intégrés et on prospéré. Ceux sont même eux qui ont, par la suite, construit presque tous les pays d’Europe de l’ouest.

    On l’oublie toujours trop facilement mais le système économique mondial est tout de même responsable, en grande partie, de ses vagues d’immigration. Sinon on aurait pas d’Africains bravant la mer sur des canots avec une grande chance de se noyer.

    Tant qu’on aura pas une répartition convenable des richesses, il y aura toujours plus d’immigrés étant donné que le système devient toujours violent et incontrôlable.

    Mais à ce moment, il faudra aussi faire beaucoup plus d’enfants pour compenser...et là, sur ce point, on est dans la merde. Les études se prolongent, personne n’a envie d’avoir au moins quatre gosses sur les bras (afin de compenser le vieillissement) et les caisses de l’Etat sont vides...


    • foufouille foufouille 4 juillet 2019 15:06

      @McGurk
      ben voyons ! Quand c’est crade au piedde l’immeuble c’est pas de leur faute.
      ils se sont entassés dans le même endroit volontairement pour la religion, ramadan, ou pour rester entre eux.
      les études sont gratuites en france.
      ils ont aussi voulu se démerder seul depuis l’indépendance.
      on est envahi par les chinois ou les hindous ?


    • McGurk McGurk 4 juillet 2019 17:06

      @foufouille

      Je ne comprends pas trop votre premier argument.

      Ensuite, je suppose que cela dépend fortement de leurs moyens et tous les immigrés n’habitent pas dans le 93 dans une cité. Certains sont dans la finance, gagnent très bien leur vie et habitent des villes bourgeoises. Personne n’a envie d’habiter dans un HLM d’une ville pourrie.

      D’ailleurs, je suppose que, si vous aussi vous vous exiliez, vous voudriez retrouver quelques bases de votre environnement d’origine (langue, culture, communauté). D’autant plus si vous n’avez pas un radis et que vous ne parlez pas bien la langue du territoire dans lequel vous vous installez.

      Mais effectivement, il y aura toujours des gens qui ne voudront pas jouer le jeu à se retrancher derrière leur identité (leur origine). C’est pour cette raison qu’on devrait choisir les candidats et non ouvrir les vannes tout d’un coup.

      Les études ne sont pas « gratuites » ici, c’est la collectivité qui paye le salaire des enseignants.

      Les pays du Maghreb ont peut-être du pétrole mais leur développement s’est visiblement mal fait car ils en sont trop dépendants (/le tourisme pour la Tunisie). Comme chez nous, leurs hommes politiques ont vu leur intérêt et non celui du peuple. Si il n’y avait pas d’avenir chez nous mais chez eux, vous émigreriez aussi là-bas.


    • foufouille foufouille 4 juillet 2019 17:45

      @McGurk
      tu n’as jamais mit les pieds dans une cité pourrie.
      la plupart ont peu d’argent, les autres sont minoritaires.

      quand on part c’est qu’on a de l’argent et a appris un peu la langue locale sinon c’est du tourisme.
      les français expat sont soit des bourgeois d’une grosse entreprise soit ils apprennent les coutumes car le pays leur plait.
      aux USA tu payes tes études avec un crédit si tu peux. pas chez nous.
      ils sont donc libre d’étudier.
      ils ont rien voulu améliorer. avec des canaux, il serait facile d’apporter l’eau des zones pluvieuses à celle qui sont sèches.
      construire des routes pavées, trop dur.
      ils ont pas de RSA, des petites retraites, peu de sécu car ils refusent de cotiser.
      par contre se reproduire comme des lapins, ils savent le faire


    • Xenozoid 4 juillet 2019 17:48

      @foufouille

      tu sais tellement de choses, c’est tres impressionant foufouille


    • McGurk McGurk 4 juillet 2019 18:13

      @foufouille

      Allez dire ça aux Mexicains qui parcourent des centaines de kilomètres à pied pour passer la frontière qu’ils ont de l’argent qu’on se marre.

      Apprendre une langue suppose qu’on a du temps et de l’argent. Beaucoup d’immigré n’ont aucun des deux.

      Le reste de ce que vous racontez est franchement débile.


    • foufouille foufouille 4 juillet 2019 18:39

      @McGurk
      tu es vraiment con. le mexique et les USA ont des accords depuis longtemps. certains reviennent avec du fric plein les poches et disent c’est l’eldorado. pareil en afrique, un membé sénégalais est forcément pété de thune alors que juste étudiant.
      tu as juste besoin de temps pour apprendre ce que tout le monde a.
      personne ne bosse H24.


    • McGurk McGurk 4 juillet 2019 19:22

      @foufouille

      Du fric plein les poches ? Un travailleur mexicain ne gagne quasiment rien et fait tous les boulots pourri que les Américains feignasses ne souhaitent pas faire.

      Ces deux pays ont peut-être des accords mais, quoi qu’il en soit, il y a toujours plus de migrants qui traversent et traverseront la frontière même en bravant le désert, les patrouilles surarmées d’imbéciles américains.

      En fait, la plupart économisent à fond pour se prendre un billet d’avion et ainsi immigrer facilement. Ils arrivent avec un visa touristique et ne repartent jamais. C’est pour ça qu’édifier un mur ne sert strictement à rien.


    • foufouille foufouille 5 juillet 2019 10:47

      @McGurk
      il y a pas mal de blancs pauvres en zunie. le mexicain comme le roumain en pologne, surtout frontalier, acceptera n’importe quel boulot que tu ne veux pas faire car ce sera sous le smic.
      lemexicain se prive sur place ou rentre chez lui souvent ce qui lui fait plus d’argent car la vie est moins cher. pareil pour le roumain.
      et aussi le travailleur frontalier en suisse.
      les africains qui payent le passeur ont 30 à 60 smic = c’est pas des pauvres.


  • harry stot 4 juillet 2019 13:55

    La destruction de l’europe blanche catholique est programmée de longue date :

    Il est généralement admis que Coudenhove-Kalergi est le véritable initiateur de l’Union européenne, un « père de l’Europe », voire peut être « le » père de « l’Europe » 

    En 1925, dans son livre Idéalisme pratique (Praktischer Idealismus)7, il appuie son projet sur le métissage racial des peuples européens. Il écrit : « La race du futur, négroïdo-eurasienne, d’apparence semblable à celle de l’Égypte ancienne, remplacera la multiplicité des peuples par une multiplicité des personnalités. »8.

    Il affirme : « De l’européenne humanité de quantité, qui ne croit qu’au chiffre, qu’à la masse, se distinguent deux races de qualité : la noblesse de sang et le judaïsme.

    D’après le président du CFCM, il y aurait plus de 10 millions de musulmans en France…

    Bonus, Rav touitou, frère des détenteurs du bataclan avant les attentats :

    https://youtu.be/4zid29P0r-s

    Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir !


  • harry stot 4 juillet 2019 14:24

    Quelle idée de faire venir des musulmans pour travailler chez nous alors que de nombreux pays européens aurait mieux fait l’affaire puisque de même culture ?

    D’où cela vient-il ?

    Réponse de bouygues(juif) :

    https://www.bing.com/videos/search?q=bouygues+sur+l%27immigration&ru=%2fsearch%3fq%3dbouygues%2bsur%2bl%2527immigration%26form%3dEDGTCT%26qs%3dPF%26cvid%3d5ee012c8e9fa4c77b4f25d1199553596%26refig%3d93481b542fc54e48f7a9a4356bb76b59%26cc%3dFR%26setlang%3dfr-FR%26PC%3dACTS&mmscn=vwrc&view=detail&mid=69CBDD5D8FC333DA4E3D69CBDD5D8FC333DA4E3D&rvsmid=82464786B19F3D826F3E82464786B19F3D826F3E&FORM=VDRVRV

    Merci Giscard , pire traitre à la France , en plus de la loi du 3 janvier qui nous a endetté à vie !


  • harry stot 4 juillet 2019 14:27

    Cet article est soit totalement naïf soit purement fallacieux !!


  • ETTORE ETTORE 4 juillet 2019 14:43

    Comment peut t-on se réclamer d’une religion qui prône des sanctions terrible contre le vol, le meurtre....

    Et s’absoudre des lois de cette même religion, dans son pays d’accueil ?

    Tout en affirmant ostensiblement l’appartenance, du moins par les codes vestimentaires, à son pays d’origine ?

    Y a t-il.... dérogation ?

    Imposer la charria dans notre pays.....

    En dehors, d’y implanter tout le réseau, alimentaire, religieux.....

    Peut être faudrait il aussi une coopération en parfaite mixité avec la police du Quatar, Arabie Saoudite, Africaine, Turque, Algérienne, Soudanaise.... ?

    A y voir les yeux de la crainte, face aux forces de l’ordre de ces différents paradis, et le m’enfoutisme glorieux,et provocateur, face aux forces de l’ordre à la Française.....

    Il n’y a pas quelques chose qui vous paraît étrangement décalé... à vous ?


    • titi 5 juillet 2019 14:39

      @ETTORE

      « Y a t-il.... dérogation ? »

      Oui.
      Il y a les Khouyia et il y a les autres
      Il y a l’Oumma et il y a les autres.

      Le code de bonne conduite des musulmans s’appliquent uniquement envers les autres musulmans.


  • Esprit Critique 7 juillet 2019 10:45

    Le grand remplacement, l’invasion est achevée en Seine Saint Denis. On en est au stade de la grande éviction. L’auteur au lieu de nous enfumer pourrait aller vérifier s’il trouve encore des élèves juifs dans les établissements scolaires publiques.


  • ddacoudre ddacoudre 7 juillet 2019 17:51

    Bonjour Bon article de réflexiion

    C’est le sujet préféré des xénophobes et racistes qui le déplace du juif à l’arabe. J’ai explique cela il y a longtemps. Les pays bas compte 401 habitants au km2 nous 100, nous sommes 67 millions, il y a de la marge. eux arrivé à vivre et nous pas. Le problème est bien ailleurs. http://ddacoudre.over-blog.com/article-le-musulman-remplacera-t-il-le-juifs-70363168.html

    Cordialement ddacoudre overblog


Réagir