jeudi 8 avril - par alinea

La zizanie

Nous avons une bien belle langue ! Que des sagouins à l’instar des talibans, voudraient fonctionnaliser. On m’a tantôt reproché d’écrire décousu alors que justement j’avais, non seulement surfilé mais cousu serré. Alors je me lâche, un instant seulement !

Nous terminons nos courriers avec « haut les cœurs ». On donne tout, on s’engage Hasta la Victoria ! Mais ne confondons pas avec les hauts-le-cœur que nous donne la politique actuelle, cette nausée, ce dégoût, quand on vomit ça soulage, mais reste l’aigre.

Haut les cœurs, je t’encourage, je te soutiens, nous sommes ensemble.

Les hauts-le-cœur, je m’écroule. Seule.

 

Le nord-mal et l’est-honni, le sud horrifique et le fard ouest. On est déboussolés.

On sort HIFI, mais des millions de gens ont vécu sous ans pires prédateurs pressés d’amants ; la vie, c’est le quotidien, viens boire un coup à la maison si le cœur t’en dit.

 

La Nature a ses lois que seul l’Homme a fait édicter par un Dieu ; avant de les édicter lui-même, débordant largement son domaine.

C’est nier notre nature – son rêve le plus profond – , parce que notre nature c’est quatre vingt dix pour cent de dominés, pour un dominant. Ce qui se passe actuellement tend à prouver que c’est quasi inscrit , ou tout simplement inscrit, dans nos fibres les plus profondes pour que la masse humaine court vers le vaccin, tout autour de la planète. Les dix pour cent qui restent sont des dominants sans domination, donc des rebelles ou des solitaires.

Depuis la civilisation un peu élaborée, les dominants savent qu’ils usurpent leur pourvoir et toute leur excitation, tout leur plaisir tient en ce qu’il faut inventer pour abuser, abrutir, aveugler le troupeau. Quand le pouvoir du roi, du seigneur, était absolu, il était quand même soutenu, tempéré ou contenu par une chambre d’aristocrates, de dignitaires ; comme dans la harde ou le troupeau, le chef de meute est soutenu par les dominants secondaires, les femelles dominantes.

La première révolution anglaise a vu se lever les dignitaires contre le roi et depuis lors, la trouille accompagna tous les rois ! Le peuple devint La Bête Immonde, à mater, et quand l’industrie eut besoin de mains, à exploiter.

C’est une longue habitude qu’on nous a donnée d’avoir des chefs de meutes débiles, il nous faudrait une sacrée psychanalyse pour s’en débarrasser vraiment !

Tout ça me fait penser qu’il n’y a pas grand-chose à faire ; la prise de conscience n’a rien à voir avec le savoir, ce n’est pas en rentrant de force dans le cerveau des gens, des vérités ou des savoirs, que l’on change leur comportement : il y a eu quelques exemples dans le monde qui nous prouvent que la « rééducation » forcée n’apporte que du malheur.

Il faut juste laisser traîner des paroles, des écrits, pour que ceux qui sont prêts s’en emparent. Du reste, c’est bien ce qui se fait.

Dans la Nature, il y a des accidents qui peuvent conduire un troupeau dans le ravin, sous un orage surprenant, devant une menace inconnue, le chef lui-même fut perdu ; mais c’est rare ; et bien avant que le chef ne devienne gâteux ou fou, il est remplacé ! Du reste il ne deviendrait ni gâteux ni fou, mais il ferait des petits à ses filles ! Encore heureux que toutes les femmes d’un pays n’aient pas à se faire féconder par le roi !! (pour ceux qui ne comprendraient pas, c’est un deuxième degré qui voudrait être drôle dans notre situation actuelle !).

Pour en revenir à nos vaccins, le désir ardent d’aller se faire vacciner, la surdité à l’égard de toutes les alertes, c’est une attitude de troupeau, et j’insiste sur le fait que ceci est parfaitement naturel, alors que je vois, donc je crois, que les manipulateurs qui aident les gouvernements illégitimes ( au sens moral du terme) ont fabriqué cette culpabilité depuis l’invraisemblable propagande harcelante qui a transformé le citoyen en consommateur ( je le vaux bien, client roi, etc).

Chacun est dans cette injonction contradictoire qui le fait roi, qui lui fait croire sans réflexion au libre-arbitre, matériellement, tandis que la victimisation est à son comble dans nos sociétés dans le domaine émotionnel.

Il est clair que cette attitude de troupeau n’a strictement rien à voir avec le quotient intellectuel, le degré d’instruction puisque les premiers à en être, appartiennent aux classes moyennes, moyennes supérieures qui comme chacun sait dominent la populace, et de haut !

Traiter les gens de moutons, ça ne fait pas plaisir et quand c’est dit à la cantonade, on ne se met pas dans le paquet et si ça ne fait pas plaisir, c’est que cette place dans le groupe a été salie, conchiée, conspuée… personne n’a envie d’en être.

Ça date de l’exode rural puisque avant le mépris de classe était un moteur pour la fierté du peuple. Mais à partir de l’exode rural, la zizanie a été semée et aujourd’hui, on peut presque craindre que la Bête Immonde a été terrassée.

Aussi, continuer de ressentir et exprimer ce mépris, se sentir hors troupeau, n’aide pas à la résolution de nos problèmes : imaginer chaque buffle ( exemple d’une bête sauvage puisque les animaux domestiqués ont été sérieusement désinstinctivés, quoique...) qui le « vaudrait bien » et qui, du coup se foutrait sur la gueule avec son voisin pour être le chef, et dans le chaos créé, le chef serait n’importe lequel, d’incapable. La survie du troupeau, dans ses longues transhumances, serait menacée !

Nos pensées viennent toujours de quelque part, et pour finir ma démonstration je vais vous dire d’où !!

Je trouve que la vie est vraiment difficile quand il faut tout faire, penser à tout, tout assumer… je rêverais d’appartenir à un troupeau, comme celui des mes bovins que je connaissais bien, et qui m’a fait découvrir que le sort insouciant de la dernière petite vachette dans la hiérarchie du groupe était beaucoup plus joyeuse et facile que la mienne ; les heurts se produisaient exclusivement en haut de la hiérarchie, pour virer la vache dominante parce qu’on pensait qu’elle avait fait son temps et puis qu’on prendrait bien sa place, pour un privilège bien insignifiant quand la nourriture ne manque pas ! Ou entre les mâles relégués en dessous du tao et qui défoulaient leur dépit !

C’est pourquoi, dans un sentiment très profond, instinctif et intime, je me foutrais du nom que prendrait l’organisation d’une société qui laisserait la place à chacun d’être à sa place, sans vouloir l’imposer de quelque manière que ce soit.

Si on pouvait comprendre que ceci a été imposé d’en haut, qu’ils sont proches de la victoire, je crois en la bonne volonté et les bonnes intentions d’assez de gens pour qu’on commence un sapement sérieux de cette désorganisation orchestrée.

Lutter contre ses faiblesses pour survivre, ça devrait faire partie de l’instinct d’une société… mais la société a fait en sorte de désopiler l’instinct au profit de la connerie imitatrice.

JPEG



277 réactions


  • infraçon infraçon 8 avril 16:25

    Salut Alinea,

    "je me foutrais du nom que prendrait l’organisation d’une société qui laisserait la place à chacun d’être à sa place, sans vouloir l’imposer de quelque manière que ce soit.« 

    Je vous invite à relire mes deux articles qui citent trois vidéos qui se terminent sur :

     »Si un jour tout le monde est convaincu de sa faisabilité, parce qu’il en aura discuté tous les aspects qui le concerne, qu’il aura éventuellement fait apporter les modifications ou les ajouts qui lui auront parus importants, alors pas besoin de manifestations à n’en plus finir, pas besoin de grève générale, pas besoin de révolution, l’État, non plus des institutions, mais NOUS les citoyens, donc l’Etat appliquera simplement à l’instant les propositions qui auront été validées et où chacun connaîtra sa place."

    Mais la mise en musique de tout ça, ma pauvre, nous ne le verrons jamais, à moins de vivre mille ans... Mais ce qui est sûr, c’est que ne pas envisager de solutions concrètes, ce sera encore à notre stade actuel dans dix mille ans, si le capitalisme n’aura pas détruit la civilisation avant.


    • alinea alinea 8 avril 16:51

      @infraçon
      On est face à des contraires qu’on a laissés proliférer trop longtemps :
      on ne peut avoir de solutions concrètes que localement. Et l’idée de cette diversité, de cette implication de chacun, de ces changes, en tout, devrait nous exciter.
      Mais non, le mal est fait de l’abrutissement de masse.
      Sûr que personne n’a envie de passer la moitié de sa vie à s’occuper des affaires publiques, pour pas un rond, je veux dire pas d’échanges. C’est pourquoi nous devrions tous être éduqués à l’idée de passer dix pour cent de notre vie ( une heure par jour, trois jours par mois...) comme bon nous semble selon ce qui se passe dans notre coin !
      Quand on voit le besoin de s’investir dans « la chose publique », c’est ahurissant : les associations, les sectes, la religion... cette énergie humaine passée à rafistoler le bordel foutu par une société inégalitaire ! Le besoin de gratuité, nécessairement spontané, volontaire, libre, je veux dire pas besoin d’essayer de l’embrigader, le gérer !!
      On pourrait être beaucoup plus efficace !
      Juste pour la ramener : le temps, l’énergie que j’ai passés pour « la chose publique », pour rien, rien de rien !! c’est dingue ; juste parce que je voyais, j’analysais je dénonçais et demandais de l’aide... qui ne venait jamais !


    • infraçon infraçon 8 avril 18:37

      @alinea
      ce que je vous proposais ci-dessus c’était de changer de « référentiel » de société (ainsi que vous sembliez le dire « l’organisation d’une société »).
      Maintenant si ça ne vous intéresse pas de savoir comment, je ne peux plus rien pour vous.
      Juste vous prévenir que si vous persistez à concevoir un quelconque changement SIGNIFICATIF dans la société capitaliste je suis persuadé que vous n’aboutirez à rien. Et le système aura votre peau avant que vous n’ayez la sienne.
      Mais comme je vous disais dans un précédent article, bon courage.


    • alinea alinea 8 avril 20:15

      @infraçon
      Ça va !! oh là ; l’anarchisme est le seul possible, d’accord.
      Après on ne fait que discutailler autour des impossibles, mais cela nous servira le temps venu de la reconstruction.
      En attendant, il nous faudra détricoter consciencieusement tout ce qui a été pourri , en tout cas depuis 1973, mais bien en amont, dans l’antre de chaque péquin. Et quand je dis l’antre, c’est l’âme, le cœur, le moral, l’intellect !!!
      Où ai-je eu l’air de dire qu’il fallait persévérer dans le système actuel ?
      Je suis juste lucide ; tout ce qu’il y aurait à faire a été pensé et dit, quand les temps seront mûrs, ceux qui seront là sauront quoi faire. Il y a longtemps que je n’y serai plus !
      Moi je ne fais que lancer des hameçons avec une petit idée au bout ; à chacun d’y réfléchir, d’approfondir si la tête lui en dit.


    • infraçon infraçon 8 avril 22:29

      @alinea
      « Ça va !! oh là ; »
      oui ? j’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ?

      « l’anarchisme est le seul possible, d’accord. »
      J’ai tellement vu de variantes d’anarchisme, que je serais curieux de savoir duquel vous parlez ?
      Quant à moi, je ne parle pas d’anarchisme, je parle d’un état constitué des citoyens (plus de parlement, de sénat, de cese, de gouvernement, de magistrats, de police, etc) et de citoyens qui votent (électroniquement, plusieurs fois par semaine s’il le faut) sur tous les sujets qui intéressent la collectivité (ou pas, s’ils ne sentent pas concernés et font confiance aux autres sur le sujet). Après, une mauvaise décision peut être remise en cause si des évènements le justifient.

      Et se limiter au local « on ne peut avoir de solutions concrètes que localement », c’est rester la tête dans le sac. Qu’est-ce qui vous assure que des con..es ne se font pas allègrement ailleurs ? Et vous allez quémander des ressources à qui ? Les régions qui n’ont pas de céréales en quantité suffisante (par exemple) devront bien compter sur les autres ? Par quels « intermédiaires » si vous n’agissez politiquement que localement ?

      « Quand on voit le besoin de s’investir dans « la chose publique », c’est ahurissant : les associations, les sectes, la religion »
      Pour moi la religion, les sectes et les associations ça fait partie du domaine privé. Et toute action qui intéresse la collectivité doit être validée par un choix politique et inscrite au tableaux des activités à assumer par les citoyens (ce qui remplace le travail-salariat). Et les activités privées restent du domaine du privé, mais si elles consomment des ressources, de l’énergie, en grosse quantité, elles doivent voir cette consommation être validée par des choix politiques.

      « Où ai-je eu l’air de dire qu’il fallait persévérer dans le système actuel ? »
      En effet, mais l’inverse (comment se passer du système actuel ? avec de l’argent ? du capital ? de la propriété privée ?) n’est pas clairement et fortement dit et redit (par contre il y a beaucoup d’analogies avec les animaux, mais je ne suis pas sensible aux de la Fontaineries).

      « tout ce qu’il y aurait à faire a été pensé et dit, »
      C’est à dire ??? vous avez des sources ?

      « Il y a longtemps que je n’y serai plus ! »
      Et moi non plus, nous sommes d’accord.


    • alinea alinea 8 avril 22:39

      @infraçon
      Je réponds juste avant de dormir !!
      Les sources, il y en a tant ; je pense à Gorz tout de suite, mais sur tous les sujets !!
      l’anarchisme, il n’y en a qu’un, enfin, je sais que non, mais à la base : l’ordre moins le pouvoir.
      C’est-à-dire qu’il n’y a de pouvoir que sur soi-même.
      Voyez l’utopie !!
      J’ai plus sous les yeux, mais vous aviez l’air de me regarder de haut avec vos : si vous voulez rester dans le capitalisme gnagnagna...bon
      bonne nuit !


    • infraçon infraçon 8 avril 23:48

      @alinea
      Bonne journée Alinea,

      André Gorz, je ne connais pas. Mais ce que m’en a appris rapidement wikipedia me concilie avec lui :
      « l’abolition du travail salarié »
      « la sortie du capitalisme »
      « sa faveur pour les digital fabricators, à la fin de sa vie, une sorte d’artisanat high tech qu’il oppose vigoureusement à l’écologisme radical qui s’en prend à l’industrialisme d’une manière plus générale, sans faire d’exception pour les technologies de l’information et de la communication (ou TIC) »
      « Gorz considérait la sobriété, également appelée simplicité volontaire, »
      « on est miséreux quand on n’a pas les moyens de satisfaire des besoins primaires : manger à sa faim, boire, se soigner, avoir un toit décent, se vêtir. » (ce qui pour moi et la base du choix politique d’une société)

      par contre sa solution :
      « à l’instauration d’un revenu garanti suffisant »
      ne me convient pas, étant pour une solution plus radicale : une société sans argent.

      Dans sa bio il n’est pas trop question d’un système politique (démocratie représentative ? avec laquelle je ne suis pas d’accord, cf mon précédent commentaire sur le vote du citoyen-Etat).

      J’ai vu qu’il était contre l’Université, ou alors je me trompe sur l’interprétation du titre de son article « Détruire l’Université » (avril 1970). Je ne sais donc pas ce qu’il propose en lieu et place (s’l propose quelque chose), mais j’ai une proposition concrète (qui me paraît fondamentale) pour régler le problème de l’information et de la formation du citoyen, c’est le réseau des Pôles Thématiques Nationaux (enfin peu importe le nom).

      J’ai d’autres « trucs » concrets dans ma manche (à discuter) pour concrétiser cette société sans argent (la bourse des activités et un Centre National de Gestion des Logements, un Centre National de Contrôle, un Réseau National de Transport, un Réseau National de Distribution, un guichet de monétisation/démonétisation pour les échanges internationaux) dont les principes me semblent absents des préoccupations de Gorz (sous réserve de le lire à fond).

      Donc Gorz, OK.

      Mais ta devise : « l’ordre moins le pouvoir. »

      ça me défrise.
      Pour moi, de la fraternité découle l’égalité et la liberté... et l’ordre par la même occasion.

      Par contre de l’ordre, je ne pense pas que de lui découle la fraternité...

      Je dis ça pour l’ordre d’une société alignée comme un seul « homme » sur des principes autoritaires. Mais si par ordre tu entends l’organisation ordonnée et harmonieuse d’une société, alors il y aurait moyen de moyenner...


    • alinea alinea 9 avril 13:54

      @infraçon
      Ben merde !!! j’ai fait une longue réponse, elle a disparu, je ne m’en aperçois que maintenant. ?
      Bon ben tant pis hein !


    • infraçon infraçon 9 avril 14:16

      @alinea
      Dommage


    • alinea alinea 9 avril 14:52

      @infraçon
      C’est pas dommage, ça me fout les boules !


    • infraçon infraçon 9 avril 15:40

      @alinea
      écrire dans un bloc-notes et faire un copier-coller (^C ^V) évite ce genre de problème, surtout pour les grands textes.


  • troletbuse troletbuse 8 avril 16:27

    Pas encore lu l’article mais je peux dire que dans tous les merdias autirisés, on a de belles langues de pute  smiley


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 8 avril 16:31

    Quel texte sublime si sublime que j’en ai mangé mon masque

    Et dans un geste désespéré de véléité libertaire au lieu de bêler je me suis mis à aboyer à la cantonade

    Adieu veaux vaches cochons et moutons je me suis rendu au stade de france pour demander moi aussi ma dose de vaccin mortel mais après trois heures de bêlement plaintif, las d’attendre je suis reparti dans mes pâturages brouter l’herbe bien verte sous la rosée matinale

    haut les cœurs Nord-mal et est-honni, sud horrifique, fard ouest. Je suis déboussolé.

    Merci aline
    - a

    https://youtu.be/seoUs_zFI7c

     smiley


    • alinea alinea 8 avril 17:02

      @Bendidon

       smiley

      Mais vous n’auriez pas dû, manger votre masque, je pense que c’est une sacrée saloperie !!


  • Jeekes Jeekes 8 avril 16:42

    ’’Nous avons une bien belle langue !’’

     

    En réalité nous avions une bien belle langue.

    Parce que quand j’entends le sabir éructé par l’immense majorité de ’’nos’’ d’jeun’s, j’ai le poil qui se hérisse.

     

    D’ailleurs parlez-en à marie-rose, vous verrez...

     smiley

     

     


    • alinea alinea 8 avril 17:00

      @Jeekes
      Elle existe encore, grâce aux écrits entre autres... il nous suffit de la vouloir pour la raviver ! et les jeunes, ils l’aimeront autant que leur sabir ; dès qu’il y a une sensibilité quelque part, elle préfère la beauté ; si elle ne la connait pas, il lui faut un moment... mais tout n’est pas perdu !


    • Jeekes Jeekes 8 avril 17:18

      @alinea
       
      ’’et les jeunes, ils l’aimeront autant que leur sabir’’
       
      Là j’ai comme un très gros doute.
      Mais on peut toujours rêver, c’est beau l’espoir, paraît que ça fait vivre... 
       

       


    • alinea alinea 8 avril 17:22

      @Jeekes
      Je ne suis pas très jeune mais je n’ai pas rencontré des milliers de personnes, mais je n’en ai jamais vues qui préféraient la merde au chocolat !


    • Jeekes Jeekes 8 avril 17:49

      @alinea
       
       
      Ben justement, à voir ce que je vois, à entendre ce que j’entends, forcément j’ai comme un gros doute !
       
       smiley
       
       


    • alinea alinea 8 avril 17:59

      @Jeekes
      Faut pas oublier que celui qui n’a jamais mangé du bon pain ne peut pas trouver le pain qu’il mange mauvais ; sûr qu’il s’agit de découvertes, de rencontres ; sûr qu’il y en a qui se rebiffent avant de savoir de quoi on parle, mais personne n’est physiquement fermé à la découverte et personne n’est émotionnellement fermé à la beauté !
      Quand on faisait le cinéma itinérant dans nos cambrousses, on ne passait jamais de navets commerciaux qui sont sensés plaire à tout le monde, mais que des films qui nous intéressaient nous, ex universitaires, ou artistes, etc : tous les « ploucs » qui venaient au cinéma appréciaient, adoraient !
      Il ne faut pas confondre l’art, et les trucs branchés d’aujourd’hui !
      Si on leur assène un poème en les ridiculisant d’aimer leur rap de banlieue, sûr que c’est raté, mais s’ils rencontrent un poème, ils sont comme vous ou moi touchés par lui ; ils peuvent l’être comme vous ou moi, tous les poèmes ne me touchent pas !!


    • Jeekes Jeekes 8 avril 18:37

      @alinea
       
      D’accord avec tout ça, mais...
       
      O tempora, o mores ! 
       


    • ETTORE ETTORE 8 avril 23:36

      @alinea
      n’en ai jamais vues qui préféraient la merde au chocolat !

      En effet, Alinéa, ces personnes ne la voient pas, c’est trop trop bien emballé !
      C’est répandu comme un lisier de miel, par le parler, par la musique, par l’in-instruction, et le laisser pour compte,( y compris les attaques intérieures, type glottophobie) puisque paraîtrait, que ce sont les « entrants » qui forgent une langue, sans cela, elle deviendrait vite une « langue morte ».
      Oui, non, oui,non....Il y a peut être une limite, qui fait, qu’à un moment donné, nous abandonnons la galaxie connue, pour nous perdre dans un vide, où tout et n’importe quoi, serait justifié, juste par son existence meublante, parce que, on n’aurait pas plus de raison, de ne pas acclimater ces « entrants », que de les repousser ! Point barre !
      A propos de « langue morte », je me suis toujours demandé, si l’expression d’une langue, suivait la même courbe que l’expansion d’un pays, ou corroborait sa fin.
      Dans ce cas, la langue est bien une arme qui peut être conquérante, mais aussi fragilisée et mourir avec son support, à force d’être diluée, encore et encore !


  • Jeekes Jeekes 8 avril 16:48

    ’’c’est quatre vingt dix pour cent de dominés, pour un dominant’’

     

    Aïe, z’avez du sécher les cours d’arithmétique en CM1.

    Là il en manque neuf pour faire cent. Mais où sont-ils donc passés, ces petits canaillous ? Seraient-ils des ’’en même temps’’, des ’’oui mais non’’, genre fergugusse ?

     

    Nan, pitié !

     

     

    Bon, je blague.

    Enfin... 

     

     

     


    • alinea alinea 8 avril 16:56

      @Jeekes
      Les dix autres pour cent arrivent juste à la phrase d’après !!!
       C’est le « un » qui est hors sol !!

       smiley

    • Jeekes Jeekes 8 avril 17:16

      @alinea
       
      D’acc, j’vous taquinais !
       
      Et j’apprécie que vous l’ayez compris, ça devient rare ici... 
       


    • Fergus Fergus 9 avril 09:14

      Bonjour, alinea

      « C’est le« un » qui est hors sol !! »

      « Hors-sol », c’est précisément le qualificatif que j’applique à Macron depuis quelques mois.
      Au plan politique, c’est cette position « hors-sol » qui lui a permis d’être élu, et cela constitue également sa chance pour 2022 car il n’aura pas besoin de s’appuyer sur un appareil : ledit appareil, venu des différentes composantes de la droite, le rejoindra s’il est réélu, personnifié par une brochettes de caciques qui viendront lu manger dans la main.

      Pour en revenir au sujet de la langue, je ne suis pas très inquiet. Le Français a toujours évolué, et il continuera de le faire sans forcément subir de gros dommages. A cet égard, les formes lexicales utilisées par les jeunes  redoutées par certains intervenants ne doivent pas être craintes tant elles sont souvent éphémères ; ne subsisteront que les plus significatives, comme cela a toujours été le cas au fil de l’histoire de notre langue.


    • alinea alinea 9 avril 09:35

      @Fergus
      Bonjour Fergus,
      Si on continue à être en urgence sanitaire avant de retourner en urgence attentats, eh bien, plus besoin d’élections hein !!
      La langue a toujours évolué, mais là il y a depuis quelques temps un gouvernement qui veut s’en mêler !
      Ils n’ont rien compris : la langue est la création de tous, pas la mise en cases de quelques-uns qui s’y croient ! Eh bien sûr que de la langue des djeuns resteront quelques mots, expressions... il y en a de très parlantes ! Puis elles disparaîtront quand elles ne voudront plus rien dire dans le paradis que nous allons créer !! smiley


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 8 avril 16:52

    A propos de « zizanie » et de l’illustration de l’article, vous saviez que dans l’album Astérix et la Transitalique, de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, Astérix et Obélix prennent part à une course de chars organisée par un sénateur de César à travers l’Italie, et affrontent un mystérieux pilote masqué, le « champion aux MCDLXII victoires » encore invaincu, un certain… Coronavirus ?

    lien


    • saint louis 9 avril 13:47

      @Séraphin Lampion
      Ça suppose que des infos préalables de la manip covid auraient fuités dans la nature ?
      Et que le scénariste n’y aurait pas cru pour en faire le scénario majeur de l’album ?
      Au point où nous en sommes, mieux vaut en rire.


    • Tesseract Tesseract 9 avril 15:06

      @Séraphin Lampion
      ... affrontent un mystérieux pilote masqué...
      ====
      Mais non, c’est Le Stig !! smiley


  • arthes, Britney for ever arthes 8 avril 17:05

    @alinéa

    Pour en revenir à nos vaccins, le désir ardent d’aller se faire vacciner, la surdité à l’égard de toutes les alertes, c’est une attitude de troupeau, et j’insiste sur le fait que ceci est parfaitement naturel, alors que je vois, donc je crois, que les manipulateurs qui aident les gouvernements illégitimes ( au sens moral du terme) ont fabriqué cette culpabilité depuis l’invraisemblable propagande harcelante qui a transformé le citoyen en consommateur ( je le vaux bien, client roi, etc).



    le désir ardent de ne pas vouloir se faire vacciner en cédant à tous les lanceurs d’alerte que l’on entend sur les réseaux sociaux est une attitude de troupeau....Donc on dira qu’avec tous ces ardents, nous avons un troupeau face à un autre ? Chacun pouvant trouver argument à trouver l’autre idiot ?

    Chacun avec des arguments qui se tiennent et qui expliquent de manière rationnelle et intellectuelle , réfutable à chaque fois quelque soit le camps, mais qui ne supportent pas la contradiction , que ce sont les autres se font manipuler Culpabiliser, mener et contraints par la peur et la certitude d’avoir raison ?


    Bon, c’est court.

    Je ne sais pas si tu es une ardente « contre les vaccins », je ne suis pas une ardente « pour », j’entends surtout beaucoup de conneries , de vantardise et de prétention à se « croire au dessus de la racaille kil faut éduquer » dans les deux attitudes.


    • troletbuse troletbuse 8 avril 17:18

      @arthes
      Comme tu n’a aucun avis, tu peux aller te coucher, ça nous fera de l’air.


    • alinea alinea 8 avril 17:19

      @arthes
      La seule différence, c’est que chez les « contre » il y a eu, au départ, une interrogation, un doute, et une recherche. Chez les « pour », non, il font partie du tout, en confiance ; mais pour les « contre » se rencontrer, se voir nombreux, ça fait sacrément du bien !
      Personne, dans mes connaissances, n’a envie d’être seul seul seul, on est tous contents de se rencontrer et d’en découvrir d’autres.
      Nous somme humains quoi ! et aucun n’a envie, a priori, de se lancer troupeau contre troupeau ; ça c’est la manipulation d’en haut !
      C’est vrai que la solitude que j’endure ne me réjouit pas, mais je n’en veux absolument pas ( je veux dire au sens de vengeance ou vouloir du mal) à ceux qui sont dans le « bon » tout !!
      Là où tu te trompes c’est qu’il n’y a rien de rationnel dans le discours dominant : si on s’est interrogés, c’est bien qu’il est branlant et parfaitement démontable !
      Je suis contre les vaccins, mais je me contente de l’être pour moi et ceux dont j’ai la responsabilité ! C’est pour ça que j’écris cet article !
      Si les complotistes qui sont sûrs qu’il y a une anguille eugéniste sous la roche libérale qui veut décimer la population mondiale, ont raison, il faudra prévenir ceux qu’on aime ; que faire de plus ?


    • arthes, Britney for ever arthes 8 avril 18:57

      @troletbuse
      De l’air tu en a assez dans ta cervelle , tu pourrais t’y faire greffer des éoliennes .


    • arthes, Britney for ever arthes 8 avril 19:11

      @alinea
      Tu pars d’un principe que je ne partage pas.
      Il y a des contre qui ne font aucune recherche sérieuse et qui sont juste contre et font feu de tout bois du moment que cela va en leur sens, et qui estiment que cela correspond à des recherche au point que cela en devient irrationnel .
      La m^me démarche se retrouve des deux cotés.
      Ce n’est pas aussi simple et tranché.
      Tout est démontable, des deux cotés.

      Lorsque tu prends les Qanon qui vont jusqu’à parler de satanisme, sérieux...Est ce que c’est sérieux ?
      N’est ce pas jouer avec la peur des gens ?
      C’est tellement caricatural que c’en est comique .

      Le film Hold up , dont je n’ai vu que quelques extraits...Alors Fourtillan...(je ne prend que lui, j’en ai entendu d’autres, mais faut bien un exemple, Self dit que je m’ acharne, bin je trouve pas, mais il est si...Sensible et précieux dans son idéologie complotiste qu’un rien l’insupporte )Sérieux, si tu te renseigne bien, il est crédible ?

      C’est pas du foutage de g. aussi ?

      Ne pense tu pas que les égéries du complotistes se foutent, comme les autres qui nous gouvernent , de la g. du monde, en se servant de (je serai gentille) « doux dingues scientifiques » pour caresser dans le sens du poil ?
      Tout comme les autres.

      Sinon : Evidemment qu’il y a un plan mondialiste, ça ne date pas d’hier, ça ne date pas de Schwab et de Davos, , non, ce n’est pas un complot, oui il faut un « grand réveil » face au « grand reaset » mais ça va pas être rapide.


    • alinea alinea 8 avril 20:25

      @arthes
      Où tu vois du complotisme dans le fait que les vaccins sont de la foutaise, que les chiffres de mortalité et effets secondaires sont calamiteux ?
      Les scientifiques, avec leurs calculs et leurs éprouvettes seraient-ils des complotistes ?
      Et encore ?...
      J’en connais qui appellent la pédocriminalité satanisme ; et Lise Lucet a fait un reportage et on peut appeler ça satanisme sans exagérer !!!
      Fourtillan croit en sa trouvaille ; en tant

      que pratiquante des médecines traditionnelles, en vrai, j’entends ce qu’il dit, et ce que disent ses malades de Parkinson, entre autres. Oui. Je ne crois en aucun remède, aucune solution générale, mais à une multitude de moyens qui correspondent à une multitude d’humains.
      Ce qui est bien certain, c’est que le fric rend fou, et quand on est fou, l’avidité au pouvoir est sans fin. Cela est su depuis la plus haute antiquité.L’humanité n’a absolument pas évolué depuis, malgré ses smartphones.

       smiley
      VACCINSDECESeffetssecondairesBILAN.pdf

    • alinea alinea 8 avril 20:26

      @alinea
      bon pour diffuser, il vaut mieux un lien qui marche !! mais je n’en ai pas !


    • pipiou2 8 avril 21:59

      @arthes
      Bien vu : ici nous avons un troupeau.
      Le troupeau des anti-troupeaux.
      Qui en croyant éviter un ravin va s’exploser la tête contre un mur.


    • alinea alinea 8 avril 22:07

      @pipiou2
      T’as tout compris de ce que j’ai écrit, pipiou, t’es génial !
      bonne nuit !


    • Fergus Fergus 9 avril 09:17

      Bonjour, arthes

      Excellent commentaire hier à 17 h 05. J’applaudis des deux mains à cette analyse lucide.


    • alinea alinea 9 avril 09:39

      @Fergus
      Oui, les humains adorent se réunir, mais pour l’instant, dans le troupeau des contre, il n’y a pas de chef !! nananère !!
      Tu me diras ils adorent aussi s’agglutiner en élites !!! mais bon, ici c’est la situation qui fait le larron, pas un vague désir de se faire remarquer. Et on ne demande pas mieux que d’être de plus en plus nombreux : ces gens-là, ceux qu’on lit et entend, sont sincères... pas comme d’autres !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 avril 09:50

      @arthes
       
       Le choix de se vacciner ou pas c’est Le pari de Pascal inversé.
       
      J’explique : La vaccination nous conduit à remettre notre système immunitaire aux mains de Big Pharma.
       
      Un monde dans lequel les humains seraient dépossédés de leur système immunitaire naturel ne pourrait qu’être un enfer.
       
      Donc, se vacciner c’est voter pour l’enfer.
      Ne pas se vacciner c’est refuser une place en enfer.
       
       CQFD
       
       


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 avril 09:53

      @alinea
       
       il vaut mieux éviter le second degré avec certaines personnes.
       Je dis ça je dis rien.


    • alinea alinea 9 avril 09:59

      @Francis, agnotologue
      Je pense que malheureusement, il y en a beaucoup qui ont leur santé, leurs corps tout entier chez grand pharma et ça a l’air d’être tellement normal, qu’il y a sept ans, pour un ménisque pété, je suis allée voir un médecin ---il me fallait une ordonnance pour pouvoir prendre rendez-vous chez un radiologue ( ce qui prouve au passage l’intelligence des économies de la sécu !)—, et en guise d’introduction, celui-ci me dit :
      « vous avez quoi comme traitement ? » ;je ne comprenais pas ce qu’il disait, et j’avais l’air tellement abrutie qui en déduit : ah ! vous n’en avez pas !!
      Tout le monde, post cinquantaine, connait le nom de tous les médocs pour le cœur, le foie, les artères, la tension, le cholestérol ( qui n’existe pas) ; bref ça fait partie de la vie aujourd’hui !
      Mais je suis bien d’accord, c’est l’enfer.


    • eau-pression eau-pression 9 avril 10:04

      @arthes

      C’est Monsieur Propre qui attire mon attention sur cet échange entre @alinea et toi, que j’avais survolé hier.

      Que dis-tu de l’observation d’Hannah Arendt (citée ici et un peu partout) ? Je la trouve très adaptée à la situation actuelle. Le premier argument que chacun devrait considérer contre les vaccins, c’est la présentation médiatique faite de la situation sanitaire. Nous avons tous des exemples de grossières erreurs médicales. Comme dit Marcel : « vous faites un métier trrrès difficile, c’est pour ça que vous vous trompez si souvent ». Est-ce négatif de dire ça ? Donc le doute est impératif quand un toubib parle.

      Pour la liste des mensonges énormes qu’ils nous ont servi, y’a qu’à se baisser. Trouve moi un extrait télévisuel où on parle objectivement des options de soin. L’acharnement sur la première publication de Raoult a été énorme et dure encore.
      Quel message a été adressé, sous des formes plus ou moins insidieuses ? Que son traitement ne marche pas. Au lieu de dire on ne peut pas affirmer (à tel seuil statistique élevé) qu’il marche.
      Et bien la première affirmation est fausse (le calcul statistique correct ne la permet pas) et personne pour s’en excuser. Et voilà Raoult traité de charlatan par des simplets.

      Et tu vas très probablement, par réflexe, penser que je tente de t’embrouiller avec mon esprit tordu. Alors que ce sont bien plus souvent ceux qui font une présentation simple et fausse de la réalité qui sont des tordus manipulateurs.

      Et ça, tu le sais par ta vie professionnelle (affirmation gratuite, je te l’accorde) comme je le sais d’expérience. Je t’ai donné au cours de cette bagarre sur Fourtillan une anecdote perso fort instructive (pour qui veut bien me croire).

      Quels éléments avons-nous en faveur des hypothèses « Fourtillan est fou ». Même l’affirmation « Fourtillan est un escroc » est légère. J’ai reformulé en « la valentonine existe-t-elle » ? Je ne réponds ni oui, ni non. Tu serais capable, dans ta nouvelle campagne anti-nominalisme, de me dire que rien n’existe (ceci est une provoc).
      Un élément plaide en faveur du oui, et il est farfelu pour ceux qui ne se sont jamais creusé la tête. C’est l’air illuminé que prend Fourtillan pour remercier Dieu, au nom de l’humanité, de l’avoir guidé vers cette dévouverte. Car oui, les idées nouvelles sortent d’on ne sait où, et les réactions hargneuses pour les tuer dans l’oeuf sont la manifestation la plus courante des défenses de l’esprit humain contre la différence.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 avril 10:13

      @alinea
       
      Notre système immunitaire est un organe, aussi précieux que le cœur, les poumons, le foie, etc.
       
      L’éradication des coronavirus est un rêve d’idéologue. Se vacciner contre eux c’est remettre les clés de notre système immunitaire à Big Pharma.
       
      Les recherches de BigPharma en la matière sont aussi rudimentaires et guère plus rationnelles que celles des alchimistes d’antan. Participer à cet essai clinique est est plus que suicidaire : c’est une participation au suicide de l’humanité.
       


    • alinea alinea 9 avril 10:20

      salut eau-pression,

      je ne connaissais pas les petits surnoms que vous vous donnez... smiley

      Il y a un aspect surtout que je n’aime pas, moi, dans la critique des médecines parallèles et des découvertes non couvertes par le grand pharma, de ceux qui refusent qu’on nous impose une prophylaxie bestiaire, c’est que, sur des données acquises de grandes libertés, qui nous font avaler bien des misères subies par d’autres, parce que, quand même ça vaut le coup, hein, on s’enfonce sans que les gens s’en rendent compte, dans un enfer étriqué, où la pensée unique est étique, où les libertés ne sont que consommables, identiques, formatées...

      Et je trouve ça tellement grave et ça me saute aux yeux dès que je sors de chez moi, que tout discours qui soutient cette propagande me fait mal littéralement.

      Fourtillan, je ne le connais pas, ni Scheller non plus, je ne les suis pas dans certaines de leurs « médecines », mais celles-ci sont bien évidemment moins nocives que celles de grand pharma, aussi je ne vois pas pourquoi, au moindre détour de phrase, il faudrait défendre grand pharma pour montrer qu’on est ouvert !!

      bref.. ; trop à dire !


    • alinea alinea 9 avril 10:22

      @Francis, agnotologue
      Je suis bien d’accord !! et depuis longtemps : je n’ai vacciné personne autour de moi, ni enfants ni animaux !!


    • eau-pression eau-pression 9 avril 10:30

      @alinea

      D’accord avec ta longue phrase, mais au feeling seulement. Sois moins timide dans le lyrisme, de toutes façon les indécrottables onanistes de le science, ceux qui en savent tellement qu’ils pourraient se re-fabriquer eux-mêmes, ne te liront pas.

      Mais trop à dire, bien sûr, quand le volcan est mûr.

      PS : d’autres disent « le révérent »


    • alinea alinea 9 avril 10:43

      @eau-pression
      J’ai une phrase plus courte ! :
      On ( la pensée dominante) pardonne plus volontiers au grand pharma les morts qu’il provoque qu’aux médecines vraiment traditionnelles, elles, de ne pas sauver tous ses patients.
      Il y a parfois une haine des médecines parallèles ( je dis parallèles plutôt que douces, parce que douces, elle ne le sont pas toutes !) qui surgit ça et là dans des phrases, qui est tout à fait incompréhensible.


    • eau-pression eau-pression 9 avril 10:50

      @alinea

      Merci pour les lecteurs. Les plus exigeants, ceux qui imaginent accéder un jour au pays d’où viennent tes mots, regretteront la disparition du mot « liberté ».

      Le côté « ils prennent des libertés pour restreindre la nôtre » de la longue phrase.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 avril 11:48

      @alinea
       
       ’’On ( la pensée dominante) pardonne plus volontiers au grand pharma les morts qu’il provoque qu’aux médecines vraiment traditionnelles, elles, de ne pas sauver tous ses patients. ’’
       
       Je ne résiste pas à reposter ça :
       
      « Un médecin vous dira : ’’Monsieur, il vaudrait mieux mourir en accord avec les règles que vivre en contradiction avec la Faculté de médecine.’’  »
      Molière, parlant à un patient qui avait été guéri par un traitement non orthodoxe. Cité par Frank Herbert dans « La mort blanche ».
       
       Je n’ai pas vérifié. C’est probablement dans « Le malade imaginaire »
       


    • ETTORE ETTORE 9 avril 11:48

      @arthes
      Soit !
      Qu’il y ait donc deux troupeaux, et que chacun veuille défoncer les barrières du pré carré de l’autre.
      Même en admettant que le nombre des l’Haineux soit identique, vous sembler oublier que la différence se situe dans « les moyens », « les largesses »dont dispose le propriétaire «  LaRédemption de Eglise Moderne du Bon Pasteur  » .,
      Si un certain troupeau, se contente de dire, « touchez pas à ça » vous allez y laisser votre toison......
      Avec comme seule puissance de débroûtage, les mangeoires des « Réseaux fermement sociaux ».......
      Ceux d’en face, sont poussés au cul, par des « bergers » qui veulent créer un effet de masse, à coup de sifflets, et de tapes au cul, dont la seule motricité est la peur, au cris de « attention au loup », vous ne pourrez pas nier, que ce caté-chisme vous est lu et bu à chaque repas, à chaque traite, et que les moyens de laine-ification, sont exorbitants.
      ( Chiens ministériels, clôture électriques de confinement, regroupement des jeunes agneaux, tonte à coup de 135 euros la pelote, et obligation de traitement contre la langue bleue si trop bien pendue )
      Alors ?
      D’après vous ?
      Est ce que vous êtes vraiment convaincu de vous faire traire, juste pour que la table « traiteur » du petit déjeuner, de votre équipe « pastorale » soit bien mise ?
      Ou que votre mérinos, lui tienne chaud ?
      Ou uniquement parce que vous êtes parqués en attente d’OGMisation, histoire de fournir un beau tricot digne de United Colors Of Bite et Ton  ?


    • alinea alinea 9 avril 11:59

      @ETTORE
      Que c’est joliment dit ! bravo, et merci


    • pipiou2 9 avril 12:51

      @alinea
      Mais toi as-tu compris ce que j’ai écrit, ou plutôt ce que dit Arthes, car c’est plutôt à elle que je répondais

      Ceux qui prétendent dénoncer les troupeaux, ou les moutons, se conduisent souvent eux-mêmes en troupeau.
      Le troupeau de ceux qui prétendent voir un piège, lancer une alerte. Le troupeau des « éveillés ».

      En prétendant douter on est parfois soi-même un mouton qui gobe les désinformations balancées à l’envi sur les sites dits de « réinformation » qui ne sont que des enfumeurs narcissiques.


    • alinea alinea 9 avril 13:02

      Merci pipiou d’avoir compris que tout mon texte visait justement à expliquer que « troupeau » faire partie d’un troupeau, n’était pas une insulte ni une infirmité !


    • eau-pression eau-pression 9 avril 14:34

      @pipiou2

      C’est surtout qu’il faudrait arrêter de chercher le troupeau derrière l’individu.
      Mais un mouton peut-il apprendre à voir autre chose que des moutons et des loups ?


    • alinea alinea 9 avril 14:59

      @eau-pression
      Le mouton voit le mouton, il craint le loup par ouïe dire parce qu’il a peu de chances de rencontrer, il voit le patou, le labrit ou le border colley, et les chiens de citadins, en bandes de cons ; le mouton il est innocent, on peut l’égorger tranquillement, ce n’est même pas un meurtre !
      Je ne vois pas d’innocence dans la bande de cons qui obéit aux ordres.


    • arthes, Britney for ever arthes 9 avril 15:51

      @alinea

      Je vois le complotisme dans la croyance que le covid 19 fut soit volontairement diffusé ou bien n’existe pas pour vendre des vaccins et un pasport vert pour mettre le monde sous controle, par le fait d’une gouvernance mondiale pédophile et sataniste. .
      Et il y en a des zémules.

      Par ailleurs, je ne prétendrais pas que les vaccins soient de la foutaise, mais surtout, je trouve stupide cette guerre de : les pro vaccins contre les anti vaccins, puis franchement, la médecine naturelle, ça fonctionne tant que ça fonctionne, ça soigne pas tout, loin s’en faut, un cancer ou une hépatite C tu vas pas soigner ça avec des racines, des plantes et du radis noir.

      Ah oui, la prévention...Bin non, m^me l ’hygiène de vie, ça emp^che pas le pire dans la maladie, c’est même injuste parfois, mais c’est comme ça, et tout le monde n’a pas envie de vivre avec une hygiène de sobriété et revenir au temps du cheval et de la charrette pour se déplacer et cultiver le jardin et tout le bordel.
      Moi, ça me fais carrément ièch..


    • arthes, Britney for ever arthes 9 avril 16:08

      @eau-pression

      Mais je n’ai jamais prétendu croire tout ce que l’on me dit à la téloche...Ce n’est pas pour autant que je crois ...Tout ce que l’on me dit sur les réseaux sociaux et qui va à l’encontre.

      Ah Ta valentonine...Bin, pt’être qu’elle existe, comme la mélatonine et qu’elle puisse être une hormone du sommeil.
      Peut être.
      A t il publié ses résultats ?
      Toujours pas il me semble....
      A t il peur de se les faire voler ? 
      Et alors ? C’est tout... Est ce que c’est sur cela qu’il est attaqué ?
      Non.

      De la à ce que Fourtillan , boosté par Joyeux (qui s’est calmé, m’enfin, tu refuses de le lire) se sente pousser des ailes et se prenne pour un Pasteur bis, et tente de pousser ses recherches pour soigner deux maladies incurables, ya un coté mégalo...Non ?
      La fondation Joséfa et les dons...Bah, tkt, ya d’autres escrocs et allumés que lui.

      Est ce cela qui l’autorise à dire que c’est l’institut Pasteur qui a mis au point et diffusé exprès , dans un labo chintoque, le covid afin de vendre des vaccins ?

      Quant à Raoult, je n’ai jamais rien dit contre lui, mm si le personnage est...Saturant, c’est plus sérieux, dommage que l’hystérie collective, qu’il a tout de même alimentée, mais ses détracteurs ont fait fort aussi dans la bétise et dans le rejet total du personnage, ait contribué à ce que aucune étude approfondie ne soit faite sur sa solution.


    • arthes, Britney for ever arthes 9 avril 16:27

      @ETTORE
      Mais faudrait un jour comprendre que les troupeaux sont tous parqués et ont un seul maitre, alors que les troupeaux se battent entre eux, cela est un ravissement pour le pasteur qui représente des interets de ses maitres à lui, parce que on se bat pour de fausses raisons, mais chacun pense avoir les bonnes raisons, et chacun regarde ses chaussettes en fin de compte, le nez dans son guidon, obsédé par la trouille de l’avenir, chacun en son style, chacun sa trouille et ses obsessions et son opportunisme (car oui, il y a de l’opportunisme idéologique et politique chez beaucoup, pas que chez les capitalistes) , tout en croyant ainsi être libre ce qui est une illusion complète.

      Mais parce que l’on se défie des vaccins et que l’on gueule ici sur avox contre Macron et les diafoirus à la téloche, à coup de vidéo « vues sur les rézosociaux »pour étayer ,vous croyez que ça donne une supériorité i sur les autres, qu’après tout vous ne connaissez pas et dont vous ne connaissez pas la pensée ?
      .


    • alinea alinea 9 avril 16:55

      @arthes
      Non tout le monde n’a pas envie, dans ce cas, il accepte les cancers et l’immunité dans les chaussettes ! je trouve que c’est dommage de préférer l’artifice, pour quoi en plus ? Le risque d’accidents nucléaires, l’exploitation des enfants, l’exil de population entière...mais si loin de nous ; bref tout ce qui fait votre confort que vous ne pouvez pas remettre en question, est justement ce qui cause toutes les destructions actuelles ; y compris les virus bidouillés, dont on ne saura jamais s’il fut sorti exprès ou par accident, mais le fait est de savoir si c’est vraiment important, utile, indispensable de bidouiller des virus dans des laboratoires... soit passoires, soit peuplés de malfaisants ?
      Il y a une multitude de questions à se poser, et, avant d’y trouver réponse, chercher au fond de soi tout notre potentiel spirituel, largué depuis le début de l’ère du consumérisme.


    • ETTORE ETTORE 9 avril 18:27

      @arthes,
      soit, encore une fois !
      Mais la question ne se pose pas en tant que « qui a raison, qui a tord, qui veut enfiler l’autre ».
      Le fait est véritable et vérifiable, certains regardent dubitativement les « autres » en face, qui se font pousser au cul, par plein d’artifices de bonimenteurs.
      Non, on n’est plus UN seul troupeau, il a de plus en plus de Mawerick’s, qui se disent que l’herbe est plus verte ailleurs, ou, veulent garder leur toison, ou ne veulent pas être marqués...
      Et ceux là, je suis désolé, quoi que vous en disiez, ils s’informent seuls,
       et défendent juste leurs idées, en n’avançant pas, vers ce que les panneaux signalent comme, « précipice ».
      C’est pas ce troupeau qui vous pousse au cul, c’est l’autre, que vous semblez dédouaner par le droit de réfléchir, alors qu’on voit bien, au dessus de lui, cette nuée qui le guide « coute que coute » vers une terre promise, qui est aléatoire sur bien des points.
      Et tenez, puisque je vous ai au bout de la quenouille....En voilà, un de POINT....
      Que pensez vous du fait de cette waxxination administrée sur certains moutons, de l’autre camp, initialement avec le Zeneca, et qu’on vas parachever, pour la deuxième prise du scénario catastrophe, soit avec du Pfizer, soit du Moderna ?
      Et vous voulez, nous faire croire que vous, vous avancez, ET décidez librement ?
      Ce n’est plus un troupeau de mouton crampés, ce sont des bars à cocktail ambulants.


    • alinea alinea 9 avril 18:58

      @ETTORE
      Merci, c’est un tremplin !
      Ceux qui ne voient pas, sont agacés, peuvent être vexés, et se défendent ; le problème, c’est que nous ne sommes pas en colonie de vacances, dans un jeu de piste.
      Nous avons, comme toujours, affaire à des croyances : combien comptent les morts, les rescapés, combien savent ?
      Personne ! Dans un hôpital, on sait ce qui se passe dans cet hôpital, mais nous n’avons, si on cherche, qu’un écho de ce qui se passe ailleurs... donc croyance.
      Les guerres de religions ont jalonné les civilisations !
      Même les chiffres officiels peuvent faire dire le contraire de ce qu’ils disent !!
      Mais manquent à certains, juste une logique, juste un bon sens : qu’ont à gagner Perronne, Fouché, Raoult et tous les autres, à dire ce qu’ils savent, ce qu’ils vivent et ce qu’ils voient ?
      Se poser la question, c’est avoir la réponse.
      Certes le plaisir de l’éclairage, du partage, et de la bonne action.


    • eau-pression eau-pression 9 avril 19:52

      @arthes

      m’enfin, tu refuses de le lire petite pique déloyale pas terrible dans un débat. J’ai lu Joyeux, qui dit globalement qu’ils ont été trop loin dans les annonces sur les bienfaits de la valentonine.

      Le roquet de Big Pharma est à la cave ? Il pourrait nous donner son avis, lui, sur l’existence de cette hormone et son potentiel thérapeutique.

      A propos des labos, il me revient qu’un gars reconnu du Cnrs s’était mouillé à dire que l’hypothèse la plus probable sur l’origine du vaccin était la synthèse. Faudra que je retrouve, c’était vers mi-2020.

      Il y a eu des études approfondies sur le traitement Raoult. Aucune ne conforte les cris des hystériques qui ont crié danger. Il est bénéfique dans certaines conditions. A part ça, on a vu pire comme personnalité.
      J’ai aussi donné récemment un lien fiable sur ce que j’avance dans mon post précédent. Pas sûr que ça t’intéresse.

      Tu ne m’as pas répondu sur télé et traitements anti-covid. Il paraît que le « magazine de la santé » a traité timidement le sujet. Côté officiels, rien vu.

      Ceci dit, je pense aussi que les politiques ne font qu’amplifier la tendance humaine à la passivité. Réalisme électoral oblige. Question santé, c’est l’épisode Gernez qui m’interpelle.

      Maintenant, ne crois-tu pas que le berger voit poindre l’ennui ? Qu’après avoir quasiment cloné ses ouailles par télé interposée, il évitera l’excès de sélection après lequel il s trouverait bien seul ?

      La prochaine fois, je te redirai mon expérience avec les mauvais payeurs, au rang desquels je range ton roquet de Big Pharma.


    • arthes, Britney for ever arthes 10 avril 16:10

      @eau-pression

      m’enfin, tu refuses de le lire petite pique déloyale pas terrible dans un débat. J’ai lu Joyeux, qui dit globalement qu’ils ont été trop loin dans les annonces sur les bienfaits de la valentonine.

      Déloyale ?
      Tu viens juste de me dire que enfin tu avais lu, faut être clair donc, c’est clair.
      Ensuite, si ce mec est ton gourou, ton modèle , un exemple de liberté et que « on est kro kro méchants »  avec lui et que ses découvertes sont kro kro géniales et que c’est pour ça qu’on l’embête, c’est ta life.

      La prochaine fois, je te redirai mon expérience avec les mauvais payeurs, au rang desquels je range ton roquet de Big Pharma.

      Pourquoi MON roquet ?

      Pour le reste, je m’en fiche de tes liens, en gros , tu me fais chier avec tes procès d’intentions qui ne font qu’affirmer en fait que tu me prends pour une blonde (conne), mais cela va de pair avec ton sentiment général sur les femmes, un certain mépris.


    • eau-pression eau-pression 10 avril 20:43

      @arthes

      ton sentiment général sur les femmes, un certain mépris

      Ouf !! Sentiment général, ça fait mal Tiens, une généralité pour te faire plaize : quand une femme imite un homme, c’est pas terrible en général.

      Si je t’écoute, faudrait plus que je cause à @alinea ici présente ; faudrait aussi que j’enlève le lien sur un site tenu par une femme dans mon profil.

      Et aussi « ce mec est ton gourou », ça serait pas un procès d’intention ?

      Et où t’as vu que j’avais pas lu le lien de @snoopy en son temps ?


    • arthes, Britney for ever arthes 11 avril 19:28

      @alinea
      bah oui, Alinéa, cherche toi aussi au fond de toi, c’est pas plus brillant que chez les autres, chacun dans son genre, c’est tout l’intérêt de ce que nous vivons actuellement d’ ailleurs, une grosse remise en question, et ça date, à mon avis de plus loin que notre propension au consumérisme dont tu voudrais te tenir "noblement et éthiquement ’ en dehors.


    • arthes, Britney for ever arthes 11 avril 19:50

      @ETTORE
      En résumé : 
      Le fait est que...Nous avons des nullos au gouvernement...(parce que, sur un mode empathique , donc, sans prejugés ni mode compassionnel ou contagion émotionnelle etc... )
      .. ils sont mauvais, mais grave mauvais de chez grave, alors difficile de créditer qu’ils aient un véritable plan rapport à un truc qui les dépasse et qu’ils gèrent à la con.... Et pas grand chose en face , voire rien du tout.
      Le plan il est choupitou choupita plouf plouf « on fait ce qu’on peut, mal, mais on voudrait que ça passe) 
      Rigolade...

      On est pas sortis du caca, autrement dit, faut pas rêver, et , j’ai idée que les frenchies, ils ont en marre de chez marre de ces crétins et de leurs directives et moraline, et oui....
      .
      Cela dit, je trouve pas pire, mais je trouve pas mieux, hélas....S’pas pour ça que je veux garder ces crétins pour lesquels MOI, je n’ai pas voté, mais MLP n’aurait fait pas mieux , dans son style.

      Voila le sentiment du moment ...Le troupeau se disperse, ne comprend plus rien, ni aux injonctions des »zélites" pas plus qu’aux appels des autres, pas mieux , chacun cherche à trouver sa voie, et certains trouvent à se soumettre encore à un appel de l’un et de l’autre des bergers, bref, chacun pense réfléchir, mais il y a toujours un pasteur.

      Et tout le monde est pasteur.
      Comique.


    • alinea alinea 11 avril 19:54

      @arthes
      C’est à dire arthes, que je vis dans une société comme ça, et quand je dis dans, c’est faux ; autant que possible à côté, et des à côté je n’en croise pas beaucoup !
      je n’ai aucun désir et aucune propension à me distinguer : j’aurais adoré être prise dans le groupe !
      C’est fou comme, quand on est comme tout le monde on cherche, on se fait croire, on fait croire que l’on est différent pour se distinguer, comme si être distinct était une supériorité ; et, quand on est différent, rejeté, solitaire, on fait tout pour être comme les autres et se faire accepter.
      *Ras le bol ; je suis trop vieille maintenant, tu t’en doutes pour entrer dans ce genre de petits compartiments.
      je ne suis ni noble ni éthique à être au dehors ; je suis au dehors, et je trouve ça salutaire, si c’était partagé !


    • @alinea

      La véritable force c’est de penser par soi-même, et de ne se laisser influencer par personne si tu sais que tu as raison en te basant sur des critères logiques, sur un raisonnement et des faits.

      Cela vient avec un prix, mais pour ma part je suis content de le payer et n’ai absolument aucune envie de rejoindre le troupeau de mougeons.

      Arthès a la tête dans le guidon, c’est mon opinion. Elle se rend compte que quelque chose ne va pas, mais ne pousse pas l’analyse jusqu’à sa conclusion logique. La peur de ce qu’on va découvrir ?


    • arthes, Britney for ever arthes 11 avril 20:02

      @eau-pression
      Bin quand un mec imite une femme c’est pas terrible...Comme généralité, ça te va ?

      Juste un truc ; En un certain temps, je fus attaquée sur Steiner et Waldorf bien plus durement , et ce n’est rien de le dire , que les petites piques que je te balance sur Fourtillan.
      Seule !
      OK ?

      Alors me fait pas chier et sois circonspect sur le peu et gentil, en fin de compte , rapport à ton Fourtillan, que je te lance , ce dernier encore moins défendable, au regard de ce que j’ai du affronter, moi seule en un e certaine époque 
      REVOLUE


    • alinea alinea 11 avril 20:26

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      Ce n’est pas le fait de se laisser ou non influencer ; je suis quelqu’un qui écoute tout, enregistre, trie et garde ce qui me convient. Mais on peut me voir influençable, pendant ce moment ou j’étudie le truc, le teste ; j’aime cette ouverture

       ; en revanche cela fait des décennies que je reçois ce reproche de celui qui est comme un poisson dans l’eau dans ce monde, me dire que je suis comme lui ! je suis bien placée pour savoir que nous tous avons notre content de batailles, de douleurs, de traumatismes,etc, j’ai écouté un paquet de gens, mais le problème n’est pas là. je te garantis que ma vie n’est pas dans la routine habituelle : ce n’est pas mon choix, c’est la conséquence de mes choix, en sachant que ces choix étaient dus à des obligations profondes.
      Je pense bien qu’il y a une pensée dominante et commune, c’est normal et nécessaire ; c’est quand cette pensée commence sérieusement à déraper qu’il faut se réveiller.
      je n’ai rien à foutre de Fourtillan, mais s’il y avait eu besoin, j’aurais fait tout pour le sortir des griffes des psys aux ordres ! Comme je n’étais pas la seule et que l’histoire puait un peu trop fort, ça s’est bien passé, mais bon ; c’est un exemple évidemment.
      Se sécuriser dans la pensée du groupe, c’est pas grave ; ce qui est grave c’est que cette pensée soit influencée par un ennemi. Et l’aveuglement, c’est irrationnel, et contre l’irrationnel on ne peut rien.
      C’est pas forcément la peur de la découverte, quoique c’est vrai, il y a de quoi avoir peur ; mais c’est plus probablement que tout le monde n’a pas passé sa vie à chercher.
      je sais que arthes a fait son propre chemin, entre autre chez les anthroposophes ; donc la question n’est pas une rivalité de qui a la plus grosse !! smiley


    • @alinea

      Je ne vois pas le monde comme des rivalités ni arthès comme une ennemie.

      Ce que je vois aujourd’hui devrait flanquer une trouille indicible chez n’importe quel être humain, avant, peut-être, qu’il se souvienne que la masse est le 99% et les salauds sont le 1%.

      Si on ne se réveille pas bientôt, on va prendre cher, très cher. Ca c’est une certitude.

      Ces gens vont tuer. À l’unité d’abord, par dizaines ensuite, pour terminer par milliers et dizaines de milliers.

      Ce qui me fait le plus horreur, c’est pas la mocheté du 1%, c’est la lâcheté des 99%.


    • Passante Passante 11 avril 21:04

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      non, le bras du pharaon est un "roseau cassant’, comme disent les prophètes...
      tu peux pas trop appuyer sur les forces de l’ordre,
      ce qui fait que si on calcule bien, c’est eux en fait qui sont coincés, dans le récit...
      il me semble, quand je creuse le complot, que les calculs misaient sur un virus bien plus tueur... cette demi-mesure, c’est donc tombé comme un fou qui a pas été au bout de sa diagonale, et qui se retrouve à oilpé au milieu de l’échiquier, sous le feu des tours sur colonnes ouvertes

      titre du vaudeville en question :
      denise, que fous-tu la foufoune à l’air sur le balcon ?


    • alinea alinea 11 avril 21:09

      @Passante

       smiley

      décidément, je t’adore Passante !


    • alinea alinea 11 avril 21:13

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      Moi je disais quatre vingt dix, parce que nous sommes un petit nombre à nous bouger ; plus à savoir mais à ne pas savoir quoi faire...
      j’ai laissé penser qu’il y avait rivalité ?... ah oui, parfois oui, bien sûr ; mais ça n’a pas de rapport direct avec la politique, même si la politique est toute entière basée dessus !
      pas en ce qui me concerne vu que je ne suis rien dans tout ce bordel.
      Tu as vu le dernier doctorix ?


    • Passante Passante 11 avril 21:16

      @alinea
       smiley
      ah.. si je pouvais te dire tous les secrets !


    • @Passante

      J’aime bien tes analyses, à la fois légères, et empreintes de culture.

      La tyrannie ne s’embarrasse pas de faits, ou de réalité, elle la construit, c’est plus que jamais vrai (cfr Baudrillard).

      Ce n’est pas l’intelligence des salauds que je crains, ils sont cons comme des boutons de porte, mais la naïveté des masses.

      Ce qui se passe aujourd’hui changera la face du monde, qu’on le veuille ou pas, pour le meilleur ou pour le pire, et c’est le pire qu’on doit craindre.

      Aucun d’entre-nous n’a jamais cru qu’il vivrait une époque à moitié aussi « historique ». Faut dire qu’on s’en serait bien passés...


    • eau-pression eau-pression 11 avril 21:21

      @Passante

      Si je ne craignais pas les woke-goujats, je remettrais la photo de Santa-Cristina en avatar pour vous remercier du lien sur le diaporama

      Et j’adore vous vouvoyer.


    • Passante Passante 11 avril 21:23

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      ça avait fini par devenir inévitable..
      au moins on sort de quelque chose,
      même si l’inconnu a ce goût métallique d’obus fraîchement explosé


    • Passante Passante 11 avril 21:27

      @eau-pression
      on dit voussoyer aussi..
      martin est un magicien
      son youtube chanel est réellement une création
      c’est le grand maître inégalé des images,
      une magnifique folie !
      toujours en cours..


    • @Passante

      Le citoyen de 2021 n’a aucun ressort pour se tirer d’affaire, c’est là qu’est l’os.


    • eau-pression eau-pression 11 avril 21:27

      @arthes

      Je croiserai encore des voyous et des imposteurs qui me feront illusion.

      Pour l’instant, je n’ai pas decelé de signe d’imposture chez Fourtillan (ce qui est très différent d’en faire une idole) et je considère @snoopy comme un voyou.
      Des impressions ...

      Sinon, je ne comprends rien à ce que tu me racontes. S’il faut dire que Fufu n’existe pas, qu’il n’a pas de problème avec sa mère, OK.

      Tu m’avais demandé si je voulais lire un texte que tu as produit récemment, je t’ai demandé un lien précis, tu ne me l’as pas donné.


    • alinea alinea 11 avril 21:30

      @Passante
       ! j’en ai plus que d’autres !!
      quand je pense à toi, j’ai toujours en tête cette éclipse de lune, toute rouge, avec mars, tout rouge, et petit en son côté bas !
      mais il y en a que j’adorerais découvrir !


    • @eau-pression

      Bouge-toi un peu le cul et vas sur disons, Christophe !

      Moi j’ai lu et c’est pas mal, nettement mieux que certaines merdes que j’ai lues ici.

      Pas du Victor Hugo, eh, mais pas mauvais. On a barré ici des auteurs qui étaient capables d’écrire des trucs jolis, Arthès en voudra toujours à Avox pour ça, c’est la raison pour laquelle elle écoute les sirènes de Donatien.


    • eau-pression eau-pression 11 avril 21:37

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      Il y a eu quand même ce message positif des menottes au sol.
      Pour ce qui est de la prise en main des données, je ne vais pas rabâcher. Pierre n’est pas seul à désirer de s’émanciper de la fonction de caution des mensonges officiels.


    • Passante Passante 11 avril 21:41

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      pas de problème,
      justement : retour à l’ossature, c’est la leçon !
      et ce « aucun ressort », crois-moi c’est l’affaire de trois à six mois peut-être très durs, après, tu peux être sûr que tous les ressorts essentiels sont retrouvés, y compris un web de pacotille si nécessaire

      extension du domaine du bidonville ! à tout le territoire, sans plus,
      africanisation rampante, nul n’en est mort, en tout cas pas du covid ..


    • eau-pression eau-pression 11 avril 21:41

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      Non, je n’irai pas feuilleter des pages de choses en vrac pour enfin aboutir à la production d’@arthes. Donne-moi le lien direct si tu veux.

      Je crois vraiment que certains sont capables de te refiler un cancer rien qu’avec une carotte et un bâton (je ne parle pas de l’instrument d’@arthes).


    • Passante Passante 11 avril 21:51

      @alinea
      c’est marrant cet exercice du « quand je pense à toi je vois »,
      mon tour :
      je vois toujours
      d’abord : des herbes, sainfoins, clochettes, fougères, foins divers,
      puis : bois clairs, bois sombres, clairières, sentiers, oiseaux
      enfin : coin obscur de pouvoir, sous l’orage, l’étoile, couleurs, feux


    • @eau-pression

      Si tu n’as pas envie de la lire, tu n’y vas pas, point. Je ne suis pas entremetteuse. Un moment donné faut savoir ce qu’on veut ?


    • eau-pression eau-pression 11 avril 22:10

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      T’as pas dû lire la fin de mon post


    • alinea alinea 11 avril 22:11

      @Passante
      J’aime !! c’est vrai que je suis hors goudron ! les fougères, c’était en Cévennes ; pas rien les fougères en Cévennes.
      Un chemin de la lumière à l’ombre, de l’innocence au pouvoir...
      et toi, dans cet ordre d’idée, association libre, un arc-en ciel qui magnifie un territoire !

       smiley

      ,


    • @eau-pression

      Ca lui pèse, crois-moi !


    • @eau-pression

      Je dis que si tu veux lire Arthès, lis-là où elle publie, ça ne va pas te manger le cerveau ! T’as peur d’être trop faible, de te faire fufutiser ?

      Je vois ici beaucoup de faibles, beaucoup de lâches, beaucoup de gens prêts à croire n’importe quoi pourvu que ça les rassure. J’en ai assez, ceux qui pensent que ça va bien se passer seront morts avant deux ans !

      On est trop peu à le comprendre, Pierre en est.


    • eau-pression eau-pression 11 avril 22:43

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      Faut te traiter de con pour que tu me traites pas de lâche ? @arthes a pu vérifier que je suis soupe au lait. C’est ça qui me préserve du cancer.


    • @eau-pression

      Ouvre ton calbard, trouves tes couilles, va sur disons.fr, tu verras tu vas pas choper la chtouille, et puis cherche un peu.

      J’ai rien contre toi tu le sais très bien mais je suis pas ta mère, c’est pas à moi de te guider.

      Arthès écrit pas mal du tout pour une femme qui n’a pas fait d’études en ce sens, elle écrit avec son coeur, et c’est déjà quelque chose. Elle dit ce qu’elle pense, et ça résonne comme les pensées d’une Française moyenne.

      Tu vois, moi aussi j’ai un caractère de merde !


    • eau-pression eau-pression 11 avril 22:58

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      A vouloir pratiquer la lecture rapide, on passe sur l’essentiel.
      Je vais pas te répondre davantage. Qu’est-ce que t’es venu foutre dans une question que je posais à @arthes. T’as les éléments pour comprendre ?


    • eau-pression eau-pression 11 avril 23:02

      @alinea

      Sachem @Passante s’y connaît aussi en informatique. Elle nous a fait voir des photos haute résolution.

      Pour toi, je me souviens d’avoir vu dans le paysage (fictif) toutes les lignes que tu ne suis pas.


    • arthes, Britney for ever arthes 12 avril 15:05

      @eau-pression

      @arthes

      Je croiserai encore des voyous et des imposteurs qui me feront illusion.

      Pour l’instant, je n’ai pas decelé de signe d’imposture chez Fourtillan (ce qui est très différent d’en faire une idole) et je considère @snoopy comme un voyou.
      Des impressions ...

      Tu as les impressions que tu peux



      Sinon, je ne comprends rien à ce que tu me racontes. S’il faut dire que Fufu n’existe pas, qu’il n’a pas de problème avec sa mère, OK.


      Je te racontes juste que tu es une petite nature qui crie : A l’acharnement pour un oui et pour un non, et qui répond à coté pour mieux enfumer le monde, d’ailleurs je me demande si tu te comprends toi même


      Tu m’avais demandé si je voulais lire un texte que tu as produit récemment, je t’ai demandé un lien précis, tu ne me l’as pas donné.

      Je ne t’ai rien demandé, mais comme tu es un falsificateur de la vérité ou bien que tu te fais tes fantasmes, voire les deux, et que tu déformes pour tirer à ton avantage...


Réagir