mercredi 29 avril 2020 - par Décrypteur

Le retour des lépreux

De la crécelle à l’application numérique

Au moyen âge, les lépreux devaient agiter une crécelle ou faire sonner une clochette lorsqu’ils se déplaçaient. Ils devaient par ailleurs coudre sur leur tunique une pièce de tissu rouge, ce qui permettait de bien les identifier. Les nazis, cinq siècles plus tard, reprirent l’idée en obligeant les juifs à coudre une étoile jaune sur leur poitrine. De tout temps, les sociétés ont désigné leurs parias, ceux qui représentaient le mal, le danger, et dont la fonction sociale était de susciter la peur. Mais revenons à nos lépreux du XVème siècle déambulant avec leurs clochettes et leurs crécelles pour informer leur entourage de leur présence. Pourquoi fallait-il que l’on sache qu’un lépreux était lépreux ? Pour ne pas être contaminé bien sûr. Et ça fonctionnait bigrement bien. Tout le monde fuyait au premier tintement de clochette. Il ne fallait à aucun prix prendre le risque d’être en contact avec le lépreux, au risque d’être soit même qualifié lépreux, et de se retrouver à son tour à agiter la clochette et porter en guise de vêtements une tunique marquée d’un tissu rouge. Projetons-nous dans un futur plus ou moins lointain. La clochette s’est transformée en une application numérique qui communique avec les applications numériques alentour, les avertissant de la présence d’un lépreux. Que croyez-vous qu’il adviendra ? Les mêmes causes produisant les mêmes effets, ce qui se passait au XVème siècle se passera au XXIème siècle.

Heureusement, nous ne sommes plus au Moyen âge, mais malheureusement, nous sommes déjà au cœur de ce futur. Grâce à un banal coronavirus poétiquement nommé Covid 19, les Pouvoirs modernes sont en train de réinventer la clochette des lépreux du moyen âge. Cette clochette se nomme désormais « Stop Covid ». Nous allons le voir, les Pouvoirs ont besoin de la peur, ils s’en servent avec habileté pour soumettre leur peuple sans risque. S’agissant de la France, ce virus est vraiment arrivé à point nommé, avec un sens du timing remarquable. Alors que le gouvernement se débattait depuis des mois avec ses réformes du chômage et des retraites dont ne voulaient pas une majorité de ses citoyens, et qui le faisaient savoir par une agitation sociale dont on ignorait comment et quand elle allait finir, alors que la stabilité même de ce gouvernement était menacée, à ce moment où le pouvoir en avait le plus besoin a surgi ce providentiel virus. Le pouvoir opportuniste s’en est aussitôt saisi pour agiter le spectre de la mort, rien de moins, au-dessus de la tête des citoyens horrifiés et surtout terrifiés. Les menaces économiques généralement agitées pour rétablir le calme ont été mises au rencart. Cette fois, le Pouvoir a sorti le Grand Jeu : La Mort. La faucheuse, la mère de toutes les peurs. Avec cela, il jouait gagnant à coup sûr. Et il a gagné, au-delà de ses espérances. Il va obtenir dès aujourd’hui ce qu’il avait sans doute programmé dans un délai de 10 à 20 ans à savoir le consentement au traçage numérique. Le Covid 19 nous projette d’un coup dans l’univers Orwellien (à ce sujet, lire l’excellent roman d’Alain Damasio « La zone du dehors » qui s’inscrit dans la continuité de « 1984 », tout en donnant un sérieux coup de vieux au chef d’œuvre d’Orwell).

Le consentement par la peur

Les pouvoirs modernes s’érigent en protecteurs des citoyens. Ils édictent des lois qui protègent, ils arment une police pour protéger du danger qui viendrait de l’intérieur, et une armée pour protéger du danger extérieur. L’Etat providence subvient aux besoins des plus faibles et des déshérités. Le chef suprême, c’est le Père de la Nation. Il protège ses citoyens comme un père ses enfants. L’Etat veille à tout. Il organise l’économie pour garantir un travail et un revenu à tous, il garantit l’instruction des plus jeunes et les prépare à devenir des citoyens « armés » pour affronter la vie. Il protège la santé de tous, en construisant des hôpitaux et en formant des médecins et des infirmières. En France, l’Etat va même jusqu’à prendre en charge le coût de cette protection sanitaire en payant lui-même les consultations et une bonne partie des médicaments.

Dès lors le citoyen évolue dans un monde sans danger, ou plus exactement dont les dangers sont entièrement pris en charge par le pouvoir. Il a perdu toute conscience des responsabilités qui lui incombent vis-à-vis de sa propre personne, mais aussi des autres. Il ne dirige pas sa vie, il se contente- de se soumettre à un corpus de règles pensées pour lui, par d’autres. De toutes façons, ces règles sont bonnes pour lui puisqu’elles visent à garantir son bien être et sa sécurité. Il se lève chaque matin pour se rendre à son travail dont il tire un revenu suffisant pour nourrir sa famille, se loger, partir plusieurs fois par an en vacances et rouler dans une voiture qui marque son prestige social. Ses enfants vont à l’école publique à laquelle il délègue la charge de leur éducation. Quand un membre de la famille est malade, il se rend chez, le médecin, ou à l’hôpital si c’est plus grave, et tout rentre rapidement dans l’ordre grâce à la grande qualité du système de santé géré par l’Etat. Libéré de toutes ces contraintes, soulagé de tout ces risques, le citoyen n’a plus qu’à jouir de sa vie confortable. Le prix à payer est facilement supportable. Il suffit de se soumettre au Pouvoir ce qui, si on reste bien sagement dans le rang, ne présente pas de grandes difficultés.

Pour que ce système ingénieux et sophistiqué puisse fonctionner, celui qui en est l’instigateur, le Pouvoir, doit faire sentir en permanence à ses citoyens que la vie merveilleuse dont ils jouissent pourrait s’écrouler à tout moment. Qu’il suffirait, d’un rien, un déficit budgétaire trop important par exemple, pour que le système de santé ne puisse plus être financé correctement, et les laissent démunis face à leurs maladies. C’est alors un jeu d’enfant d’obtenir le consentement des citoyens pour créer une nouvelle taxe censée soutenir le système de santé (tout en poursuivant sa démolition). C’est un truc vieux comme le monde. Pour qu’un groupe réduit, appelons-le groupe des dominants, règne sans difficulté sur la masse, les dominés, il suffit que les dominants allouent quelques avantages ici, quelques privilèges là, qu’ils répartissent le tout de manière inégalitaire parmi les dominés, et qu’ils menacent de leur reprendre. La peur que Jean aura de perdre ce que Paul n’a pas conduira Jean à accepter tous les sacrifices demandés par le Pouvoir. Car ce que Jean a et que Paul n’a pas permet de donner à Jean l’illusion qu’il fait partie des dominants. C’est là que ce système est aussi génial que diabolique. Et Paul agira de même quand son unique avantage sera menacé.

Contre les rebelles, contre ceux qui n’ont pratiquement rien, le Pouvoir peut plus difficilement agir sur la menace de privation pour obtenir leur consentement. Peu importe, car il possède pour cette catégorie une arme qu’il est le seul à détenir : la violence légitime. Il pourra toujours en user et en abuser contre les démunis, commettre des exactions, voire des assassinats (pensons à Rémi Fraisse, ou à Steve Maia Caniço, et à tous les autres), il aura toujours le soutien de ceux qui possèdent (si peu possèdent-ils). Garant de l’Ordre établi, le Pouvoir étend son voile protecteur sur son peuple soumis et consentant.

Vers une société de surveillance globalisée.

Pour encore mieux protéger, pour encore mieux contrôler, le Pouvoir dispose désormais de technologies qui ont progressé au cours de la dernière décennie avec une rapidité fulgurante. Il y a peu, la surveillance se faisait encore par des filatures, des écoutes téléphoniques, et autres barbouzeries. Ces archaïsmes nécessitaient en outre l’accord d’un juge, au cas par cas. Impossible d’exercer une surveillance de masse de la sorte (sauf peut-être sous Staline qui était parvenu à transformer chaque citoyen en agent du KGB). Puis émergèrent les technologies numériques. La vidéo, associée à des algorithmes de reconnaissance faciale permet désormais d’exercer une surveillance globale de la population, sans aucun contrôle judiciaire (Le communiste Staline en a rêvé, les sociétés capitalistes, démocratiques ou non, l’ont fait !) Les masses se sont soumises sans grande opposition à ce redoutable procédé de surveillance généralisée, le pouvoir ayant montré facilement que la vidéo surveillance représente une menace pour les déviants, mais qu’elle protège avec efficacité les honnêtes citoyens n’ayant rien à se reprocher. Mais ce procédé est encore limité par le nombre de caméras et leur champ de vision. L’enjeu pour les Pouvoirs est donc de parvenir à surveiller chaque individu, où qu’il soit, et quoi qu’il fasse. C’est ici que réapparaissent les lépreux. Le concept est simple : Demander à chaque citoyen de se signaler à tout moment, où qu’il se trouve. Encore fallait-il trouver un argument convaincant pour obtenir le consentement de ces néo lépreux. Le Covid 19 est apparu opportunément pour servir les projets les plus inespérés des Pouvoirs du monde entier. En terrorisant dans un premier temps leurs citoyens avec la menace suramplifiée du Covid (voir à ce sujet mon article https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/n-ayez-pas-peur-du-covid-19-223619 ), puis en les convaincant dans un second temps que le traçage numérique allait les sauver de cette terrible menace virale, les pouvoirs sont sûrs d’obtenir le consentement du plus grand nombre. Dès lors qu’il sera accepté par une majorité de citoyens, il sera plus facile de contraindre les récalcitrants à s’y soumettre. Le Covid 19 est la clé qui a ouvert la porte d’entrée d’une société placée sous surveillance numérique généralisée. Je ne développerai pas ici les effets de cette surveillance (je vous renvoie de nouveau à la lecture de « La zone du dehors » qui en est une magnifique illustration), mais je peux vous confirmer, comme l’affirment à l’envi les commentateurs patentés, qu’il y aura bien un monde d’après le Covid en rupture avec le monde d’avant. Mais contrairement au discours ambiant, n’allez pas imaginer que le monde d’après sera un monde décroissant, solidaire, redevenu raisonnable, enfin humain. Au contraire, le monde d’après, dans lequel nous venons d’entrer, sera plus productiviste que jamais, (accompagné de son cortège de méfaits humains et environnementaux – dont l’émergence de nouveaux virus -). De ce point de vue, il sera simplement une continuité accélérée du monde d’avant.

La rupture la plus profonde entre les deux mondes concernera l’abolition progressive, mais qui finira par être totale, des libertés individuelles. Dans le monde d’après, les pouvoirs vont nous convaincre que nous sommes tous lépreux, que nous représentons tous une menace potentielle pour nos semblables, et que le seul moyen de nous protéger de cette menace permanente sera d’exercer une surveillance continue de chacun, en tout lieu, et bien sûr avec le concours de chacun. Les dissidents, les divergents seront éliminés, et la machine capitaliste continuera sa marche en avant, sans que plus rien désormais ne puisse l’arrêter, ni même la freiner dans sa course folle. Ceci n’est pas un scénario de science-fiction, c’est tout simplement le monde dans lequel nous venons d’entrer.



63 réactions


  • Schrek Séraphin Lampion 29 avril 2020 08:50

    le masque est une marque de soumission, comme l’est le voile qui a pourtant tellement soulevé de protestations chez les mêmes que ceux qui crèvent de trouille aujourd’hui


    • devphil30 devphil30 29 avril 2020 08:54

      @Séraphin Lampion

      Toujours aussi rapide le Séraphin ....

      Votre remarque est très juste et pleine de bon sens.

      Sans chercher la loi qui interdit le port de voile et de se masquer le visage dans les lieux publics.

      Je voudrais savoir comment ils vont obligé à faire quelque chose qui est interdit par la loi d’un autre coté ...

      Nous ne sommes pas à une contradiction près ....


    • nono le simplet nono le simplet 29 avril 2020 08:56

      @Séraphin Lampion
      le voile qui a pourtant tellement soulevé de protestations chez les mêmes que ceux qui crèvent de trouille aujourd’hui
      voir MLP avec un masque bleu-blanc-rouge est mon rêve smiley


    • chantecler chantecler 29 avril 2020 09:10

      @Séraphin Lampion
      Non , c’est idiot .
      Le masque sert à nous protéger et à protéger les autres .
      Il me semble que c’est plutôt une attitude responsable .
      Qui faisait partie de l’alternative au confinement général .
      Quant au covid 19 , je constate que c’est pour beaucoup tout ou rien .
      Tout : le fléau total qui en veut à une majorité de vies .
      Rien :une création de l’esprit pas plus dangereux , mortel , que les petites grippes.
      ben non , c’est un sacré problème vu ses capacités de réplication X 10 et sa contagiosité .
      Soyons sérieux : les bons résultats allemands ne sont pas liés au déni mais au fait que l’Allemagne a été capable de dépister , isoler les personnes porteuses et malades et de soigner précocement .
      Rien à voir avec notre « méthode » où faute de mieux , car nous n’avons pas voulu prendre au départ le danger au sérieux et que nous étions démunis matériellement , il a fallu confiner tout le monde .
      Ce qui est très coûteux humainement et économiquement .
      Reste à observer la suite et à l’analyser avec des données fiables .
      Car pour l’instant les graphiques fournis me laissent perplexes , faute d’avoir des données indiscutables à temps t .


    • Schrek Séraphin Lampion 29 avril 2020 09:27

      @nono le simplet

      Ton rêve est réalisable à court terme, y en a qui y on pensé : lien

      (Stéphane Demange est directeur d’école, DVD, pas RN)


    • Aristide Aristide 29 avril 2020 09:31

      @devphil30

      Sur les chantiers, ils obligent le port du casque, dans sa bagnole, obligation de la ceinture, pire il faut rouler à des vitesses contrôlées, s’arrêter au Stop, ....

      L’asservissement, la fabrique du consentement !


    • Schrek Séraphin Lampion 29 avril 2020 09:35

      @Aristide

      moi, je porte des bretelles et une ceinture : double précaution, et je peux vous proposer une bonne assurance Mondass


    • François Vesin François Vesin 29 avril 2020 11:37

      @chantecler
      « Soyons sérieux : les bons résultats allemands ne sont pas liés au déni mais au fait que l’Allemagne a été capable de dépister , isoler les personnes porteuses et malades et de soigner précocement . »
      .
      C’est à la virgule près ce que préconisait et qu’a mis en oeuvre
      le Pr. Raoult avec les résultats qui parlent d’eux-mêmes.
      .
      Mais en France, de buzyneries en lévyneries et autres salamoneries
      approuvées par les dignes héritiers de feu l’infâme docteur Mengele,
      Macron a opté pour l’expérimentation...et des cohortes de nazillons
      dont un grand nombre pullule sur Agoravox l’ont soutenu au nom
      de la déontologie médicale ! Les criminels, « ça ose tout !!! »


    • Fergus Fergus 29 avril 2020 13:10

      Bonjour, chantecler

      100 % d’accord avec votre commentaire.

      Du pur bon sens qui fait du bien dans le concert de propos plus ou moins complotistes et péremptoires qui se multiplient sur le web plus sûrement que des bacilles de culture !


    • Schrek Séraphin Lampion 29 avril 2020 15:39

      @Fergus

      péremptoires ?
      c’est vous qui dites ça ?


    • Fergus Fergus 29 avril 2020 16:08

      @ Séraphin Lampion

      Je le dis et je le répète.

      Pour rester sur les questions d’actualité, que ce soit sur la chloroquine, sur l’origine du virus, sur la létalité du covid-19, sur la duplicité des pouvoirs publics face à la pandémie, et sur bien d’autres sujets, n’étant spécialiste d’aucun de ces sujets, je n’affirme rien, j’attends que des expertises crédibles et des preuves irréfutables aient été produites.

      Cela dit, ce n’est pas vous en particulier qui était ciblé


    • François Vesin François Vesin 29 avril 2020 17:09

      @Fergus
      « , je n’affirme rien, »
      .
      Cher Fergus
      Soyez assuré de toute ma sympathie en ces heures difficiles
      où les morts se comptent par milliers...avec cette indécence
      qui leur sied si bien ne n’avoir même pas eu l’élémentaire
      correction d’attendre de connaître l’origine du virus, ni de
      s’interroger calmement sur la pertinence des errances de
      Macron, sans parler bien sur de leur lâcheté à n’avoir même
      pas testé en triple aveugle le traitement du Pr. Raoult.


    • zak5 zak5 30 avril 2020 04:57

      @Séraphin Lampion
      le masque est une marque de soumission, comme l’est le voile qui a pourtant tellement soulevé de protestations chez les mêmes que ceux qui crèvent de trouille aujourd’hui

      oui mais ce masque n’est pas que pour les femmes mais aussi pour les hommes


    • troletbuse troletbuse 30 avril 2020 19:40

      @Fergus
      Les expertises ??? comme celles du 11/9 ?. Regardez plutôt les vidéos de Bigard.


    • troletbuse troletbuse 30 avril 2020 19:44

      @zak5
      Quelle joie pour les islamistes. Ce matin, j’ai vu une femme voilée portant un masque. Ils n’ont même pas eu besoin d’imposer ni la burka ni le niqab, Micron l’a fait pour eux.  smiley


    • troletbuse troletbuse 1er mai 2020 12:07

      @Fergus

      Vous n’avez pas d’avis, vous ne prenez pas position, vous attendez
      Vous êtes donc la parfaite illustration de ce poème écrit à Dachau :

      Quand ils sont venus chercher les communistes, Je n’ai rien dit ; Je n’étais pas communiste.

      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, Je n’ai rien dit ; Je n’étais pas syndicaliste.

      Quand ils sont venus chercher les juifs, Je n’ai rien dit ; Je n’étais pas juif.

      Quand ils sont venus chercher les catholiques, Je n’ai rien dit ; Je n’étais pas catholique.

      Puis ils sont venus me chercher, Et il ne restait plus personne pour protester.


  • devphil30 devphil30 29 avril 2020 08:52

    Oui je suis d’accord mais il faut avoir l’application ,le téléphone , le Bluetooth , la batterie chargé et l’application active

    Donc qui va mettre se machin en place sur son téléphone , surement pas celui qui a le covobidule.

    Ce sera les flippés qui se promènent avec gants , masques.

    Les angoissés du virus qui n’ont pas compris la manipulation en cours.

    C’est un pied dans une situation peu rassurante où la fabrique du consentement est en marche


    • Aristide Aristide 29 avril 2020 09:33

      @devphil30

      Les angoissés du virus qui n’ont pas compris la manipulation en cours

      Heureusement, il reste quelques irréductibles clair-voyants, même pas peur ...


    • Parrhesia Parrhesia 29 avril 2020 10:18

      @Aristide
      Bien sûr qu’il y a une énorme manip en cours !!!
      Pour autant, la manip ne supprime pas l’existence du virus...


    • devphil30 devphil30 29 avril 2020 15:03

      @Parrhesia

      N’est ce pas le virus qui est la manipulation , ce virus qui est fait de tout , qui est arrivé comme par hasard en Chine.

      Si on regarde les crises meurtrières elles viennent toutes de Chine.

      Bien sûr qu’il y a un virus mais quand j’ai eu vu Salomon tel un roi sermonné le peuple avec des chiffres pendant 30 minutes minimum ( j’ai pas tenu 1 minute )

      On se demande aujourd’hui si on peux mourir d’autres chose que du virus ....

      Combien de morts en Mars Avril 2019 et combien cette année
      Voila qui m’intéresse , bien qu’il y en a plus mais combien ????
      Car là réside les vrais décès précoces dû au virus

      Et si on parle de statistique ramené à la population Française , on parle de 0.001 % , à vérifier

      Donc pour cela 2 mois en arrêt complet, endettement 300 Milliards de plus , endettement PIB passant à 114 % il me semble

      Ce n’est pas du cynisme , c’est juste que il semble assez incompréhensible de confiner tous le monde dans tous le pays.

      Peut être il eut fallu le faire dans certaines régions et appliquer des mesures moins strictes dont la portée et l’ampleur semble gigantesque par apport au virus.

      Combien de morts avec la grippe tous les ans , combien de morts en 2003 avec la canicule , les cancers ( bureaux de tabac toujours ouvert, sur ce coup ils ont été bon au gouvernement car il parait que ça protège )


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 15:13

      «  la porte d’entrée d’une société placée sous surveillance numérique généralisée »

       .... ne commence-t-elle pas là  ? :
       (confidentialité et anonymisation des brainstorming contrariées par les barbouzes ?)

       « La LCEN, dont les dispositions sont toujours en vigueur aujourd’hui, régit tous les aspects de l’usage qui est fait des moyens de cryptologie à l’intérieur et à l’extérieur du territoire français. Elle donne ainsi une définition précise de ce que l’on entend en droit français par « moyen de cryptologie » et « prestation de cryptologie » (article 29) ; elle encadre l’utilisation, la fourniture, le transfert et l’import-export de tels moyens (article 30) ; elle soumet à simple déclaration la fourniture de moyens de cryptologie ; et elle prévoit sous quelles conditions s’exerce le droit de l’État à saisir des données pour en obtenir une version en clair (article 38). »

      cf : https://www.ssi.gouv.fr/particulier/bonnes-pratiques/crypto-le-webdoc/securite-secret-et-legalite/

    • pemile pemile 29 avril 2020 15:24

      @Arogavox « La LCEN, dont les dispositions sont toujours en vigueur aujourd’hui, régit tous les aspects de l’usage qui est fait des moyens de cryptologie à l’intérieur et à l’extérieur du territoire français. »

      wiwi, et dit qu’en France, l’utilisation d’un moyen de cryptologie est libre et ne nécessite aucune démarche.


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 16:44

      Incroyable de constater à quel point des grandes bouches arrivent à se vanter de ne pas savoir lire ce qui est officiellement et clairement écrit en français ! :

       " ... elle [la LCN] soumet à simple déclaration la fourniture de moyens de cryptologie ; et elle prévoit sous quelles conditions s’exerce le droit de l’État à saisir des données pour en obtenir une version en clair (article 38).]


    • pemile pemile 29 avril 2020 17:00

      @Arogavox "Incroyable de constater à quel point des grandes bouches arrivent à se vanter de ne pas savoir lire ce qui est officiellement et clairement écrit en français !"

      Toujours dans les envolées lyriques et les attaques ad personam ! smiley

      Dans le cadre d’une enquête, ça vous semble anormal ?

      Si la peine encourue est égale ou supérieure à deux ans d’emprisonnement et que les nécessités de l’enquête ou de l’instruction l’exigent, le procureur de la République, la juridiction d’instruction ou la juridiction de jugement saisie de l’affaire peut prescrire le recours aux moyens de l’Etat soumis au secret de la défense nationale selon les formes prévues au présent chapitre.


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 18:21

      @ not-grandes-bouches-innocentes-ou-pire :

       Comment les petits futés qui arrivent à concilier " l’utilisation d’un moyen de cryptologie est libre et ne nécessite aucune démarche.

      " et 

      ... une peine encourue de plusieurs années d’emprisonnement  ?

       Soit ceux qui arrivent à ne pas voir là une contradiction débile prennent les Français pour des quiches ... soit ils ils ont atteint eux-même un niveau ubuesque irrémédiable : laquelle des deux hypothèse ( à moins d’envisager aussi une combinaison des deux) est la plus angoissante pour l’avenir de la France ?!


    • pemile pemile 29 avril 2020 19:00

      @Arogavox « Comment les petits futés qui arrivent à concilier » l’utilisation d’un moyen de cryptologie est libre et ne nécessite aucune démarche et... une peine encourue de plusieurs années d’emprisonnement ? Soit ceux qui arrivent à ne pas voir là une contradiction débile"

      Je pense de plus en plus qu’en débilité vous n’avez pas à vous forcer ?

      L’utilisation de moyen de cryptologie est libre en France, par contre le terrorisme, le grand banditisme ou le meurtre ne le sont pas, vous regrettez que dans ces cas là, justice et police puisse tenter de décrypter les données ?


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 19:50

      @not_foireux_et_captieux_qui_se_cachent_derriere_l’ombre_de leur_fausseté :

      une liberté ne nécessitant aucune démarche qui vous met en demeure de courir après le grand banditisme ou le meurtre si jamais ceux-ci ont pu utiliser un procédé de cryptologie que vous avez partagé ... 
       ça ne gène pas ceux qui ne se préoccupent pas ceux qui ne se sentent aucunement impliqués par les morts, mutilations et souffrances causées par toutes les armes classiques vendues au plus offrant à n’importe quel pays étranger sous prétexte que c’est bon pour l’économie du pays !
        C’est peut-être ni hypocrite ni cynique ?  ça le fait ?
        
       Est-ce que ça gênera les seuls à qui la cryptologie est ainsi réservée ? :  les barbouzes, les malfaisants et les assassins ! 
       Est-ce que cela favorise l’étude ou l’art de la cryptologie ? 
       Est-ce que ceux qui, pour éviter les complications juridiques, garderont pour eux les cryptages perso inventés, vont ainsi permettre aux barbouzes de mieux contrôler tous les chiffrements utilisés par les malfrats ou autres barbouzes ?
        Est-ce très fut-fut ? ...


    • pemile pemile 29 avril 2020 19:59

      @Arogavox « Est-ce que ça gênera les seuls à qui la cryptologie est ainsi réservée ? : — les barbouzes, les malfaisants et les assassins ! »

      Perdu dans vos préjugés de complots vous êtes incapable de comprendre que la crypto est libre pour tous en France smiley


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 20:54

      Quels esprits butés peuvent-ils arriver à s’auto-persuader qu’il suffirait de répéter 1000 fois une contre-vérité pour en faire une vérité ?

        Quels préjugés ou quel solipsisme arrive à ce point à tordre la signification du mot « libre » dans un pays comme la France ?

      voir ce passage :
      « Ce régime présuppose que toute personne qui utilise un moyen cryptographique ait obtenu ce dernier d’un fournisseur agissant en conformité avec la législation française en déclarant le moyen cryptographique à l’ANSSI.

      Cela met donc de facto hors-la-loi toute personne qui télécharge sur internet un logiciel de cryptologie ou achète en ligne en dehors de l’Union européenne un dispositif non déclaré en France. Celui-ci devient, sans le savoir, importateur non déclaré de moyens de cryptologie.

      Ce régime juridique a essentiellement été conçu dans une logique de protection des techniques cryptographiques contre l’exportation vers des pays pouvant être considérés comme inamicaux.

      La logique sous-jacente à cette réglementation est que les autorités publiques disposent des capacités techniques pour craquer les moyens de cryptographie librement autorisés sur le sol français.

      L’affaire Apple / FBI montre que cette logique est aujourd’hui inadaptée. »

      cf http://www.feral-avocats.com/fr/publication/la-liberte-de-crypter-est-elle-un-droit-fondamental/

       


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 21:05

      suite du passage précédent :
      « ....
      La question posée par l’affaire Apple / FBI n’est pas une question de procédure pénale. C’est une question éminemment démocratique. Il s’agit de savoir si les citoyens peuvent avoir accès à des technologies qui assurent la confidentialité de leurs informations y compris à l’encontre des autorités publiques ?

      La réponse à cette question est assez binaire et l’on trouvera des partisans dans l’un et l’autre des camps.
      ...
      Demande schizophrène d’un législateur qui, par ailleurs, n’hésite pas à exiger des responsables de traitement de données personnelles la sécurité des données qu’ils traitent ! »


    • pemile pemile 29 avril 2020 21:29

      @Arogavox "La logique sous-jacente à cette réglementation est que les autorités publiques disposent des capacités techniques pour craquer les moyens de cryptographie librement autorisés sur le sol français."

      l’AES256 est craqué par les services français, merci de sourcer ? Menacé par le post-quantique, merci de sourcer ?


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 23:50

      L’arrogance et les interprétations hasardeuses de ceux qui s’ingénient à croire pouvoir se faire passer pour maîtres, de domaines qu’ils n’ont jamais fait que survoler d’on se sait où, ne peut faire douter que sur un point les observateurs (qui, dans le forum, ont accès aux échanges écrits et aux liens donnés)  : 

       quel en est le degré de bêtise, ou de perversité ? à moins peut-être d’infatuation ou dérèglements pathologiques, que seuls des spécialistes sauraient diagnostiquer, mais qui reviendraient à la première hypothèse. 


    • yfrancois yfrancois 30 avril 2020 05:14

      @devphil30
      Si on me force à l’avoir, ca sera sur un téléphone d’appoint avec une carte SIM prépayée. Hors de question de me faire tracer. J’ai installé Happn pour essayer et j’ai trouvé ça trop intrusif. Alors stop-covid... sans moi.


    • devphil30 devphil30 30 avril 2020 07:17

      @yfrancois

      Tu peux laisser le téléphone éteint , couper le blutooth , laisser la batterie vide etc ....
      Donc cette idée de logiciel ne sera pas pérenne dans le temps

      Peu importe , l’idée n’est pas là car cette une fausse solution et tout le monde le sait sauf quelques fanatiques de la doctrine.

      L’idée est de montrer que les résultats ne seront pas bon avec cette application car les gens n’auront pas jouer le jeu de la motivation et du volontariat pour le bien de tous.

      Donc ce sera ensuite une contrainte qui passera par la vaccination obligatoire , le fichage par puçage etc ....

      Tout cela avance de manière progressive et masqué

      7 milliards de personnes à vacciner à 5 10 € ça fait pas mal d’argent

      Et ensuite il suffira de reproduire et de faire d’autres virus.
      Bill Gates a dérobé le concept de Windows à Apple , il a manipulé IBM sur l’ OS Dos.

      Microsoft a subi des problèmes de virus informatiques , c’est peut être cela qui l’a poussé vers cette juteuse reconversion vers la pseudo santé , les virus humains et leurs vaccins.
      Générer le problème et apporter la solution sous une fond de manipulation

      https://reseauinternational.net/techniques-de-manipulation-de-masse-et-propagande-application-a-la-covid-19/


    • pemile pemile 30 avril 2020 09:02

      @Arogavox « L’arrogance et les interprétations hasardeuses »

      Dixit un expert au pseudo prédestiné ?


    • Arogavox Arogavox 30 avril 2020 10:20

      Qui est assez innocent pour ne pas s’être rendu compte que mon pseudo est un pied de nez à l’arrogance qui sévit trop souvent, et malheureusement pas seulement depuis hier, sur Agoravox ?! 


    • pemile pemile 30 avril 2020 10:26

      @Arogavox "mon pseudo est un pied de nez à l’arrogance qui sévit trop souvent, et malheureusement pas seulement depuis hier, sur Agoravox ?! "

      Ca ose tout ! La poutre, la paille ? smiley


    • Arogavox Arogavox 30 avril 2020 11:58

      Pas étonnant que les larbins confondent ouverture d’esprit subversive mais constructive (ce qui leur est inconnu) avec l’arrogance dont ils sont entièrement remplis !

        

      “Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.”
      de René Char : « Fureur et mystère »

      S’il n’y a pas de hasard dans l’éclosion des pensées, pourquoi me viennent ici ces associations d’idées ? :

      * « L’argumentation caricaturale et récurrente est une « empreinte typique du troll ».
      Elle est la preuve d’une mécommunication, et d’une impossibilité d’échange dans la compréhension mutuelle.
      Le « trollage » présume en plus des provocations intentionnelles et le but de nuire. »

       * larbin : « Pop. et péj. Personnage servile ayant une mentalité de laquais. »


    • pemile pemile 1er mai 2020 16:25

      @Arogavox « Pas étonnant que les larbins confondent ouverture d’esprit subversive mais constructive »

      Bis repetita, la poutre et la paille, il n’y a strictement rien de constructif, et encore moins de subversif, dans votre démarche puérile basée sur des dénis et une non maîtrise du domaine technique !


  • Aristide Aristide 29 avril 2020 09:28

    Voilà un nid de courageux du lendemain ...


  • xana 29 avril 2020 09:35

    Le moment est délicat parce que toutes les techniques ne sont pas encore prêtes. Mais le pouvoir joue gagnant, car une grande majorité de neuneus le soutiennent, et au pire il n’aura affaire qu’à quelques récalcitrants.

    Les dénonciations de personnes « qui violent le confinement » le montrent : Ce n’est pas par souci de la santé publique, mais parce qu’un type confiné ne supporte pas d’en voir un autre faire une balade alors que lui n’ose pas. C’est exactement comme les dénonciations de résistants, où le principal moteur était la jalousie : Je n’ai pas le courage de vivre libre, donc je dénonce ceux qui l’ont.

    Mais pendant l’occupation les Français étaient beaucoup moins soumis qu’il ne le sont maintenant. Il n’y avait encore pas de télé, et l’occupation était étrangère. Les Français n’osaient pas, mais ils auraient bien voulu voir les troupes partir. Alors qu’aujourd’hui les troupes d’occupation sont notre propre police, avec ses innombrables délateurs.

    Je vois l’avenir bien sombre. Heureusement je n’en ai plus pour longtemps à vivre, pour moi c’est la lumière au bout du tunnel. Mais pour les plus jeunes, quelle horreur...

    Et je dois ici m’incliner devant les jeunes des banlieues, même s’ils sont le plus souvent des « bougnoules » ou des noirs. Eux au moins tentent de se révolter. Je ne sais pas s’ils pourront s’organiser pour résister. Mais pour moi ces jeunes sont l’équivalent du groupe Manouchian, ceux de « l’affiche rouge ». Je leur souhaite de survivre, je n’ose pas dire de vaincre.


    • Jelena Jelena 29 avril 2020 12:36

      @xana >> Et je dois ici m’incliner devant les jeunes des banlieues (...) Eux au moins tentent de se révolter

      Raisonnement de quelqu’un qui n’a jamais mis un pied en banlieue parisienne.


    • xana 4 mai 2020 18:22

      @Jelena
      Ben si, j’ai longtemps vécu à Colombes. Ce n’est pas le pire, bien sûr. Dans mon immeuble nous étions deux couples à ne pas être « noir » ou « arabe » mais Franco-Roumaine. Je n’aimais pas l’endroit, mais je n’ai jamais eu de problèmes avec nos voisins. On a même créé une assoc de locataires...


    • foufouille foufouille 4 mai 2020 18:36

      @xana

      les jeunes qui ne sont pas tous jeunes, en ont juste rien à foutre.

      c’est aussi un petit nombre qui est dehors.

      le nombre de personne est plus important dans les hypers.


  • Parrhesia Parrhesia 29 avril 2020 09:52

    Excellent article dont une phrase mérite grandement d’être développée : 

    >>> (Le communiste Staline en a rêvé, les sociétés capitalistes, démocratiques ou non, l’ont fait !) <<<

    Une phrase qui, d’observations en déductions, devrait nous amener à dénoncer des concordances de méthode et de but hégémonique entre certains penseurs de l’Internationale Communiste et nos actuels zélateurs de la mondialisation capitaliste-financiarisée !!!

    Car il faudrait maintenant être aveugle pour ne pas voir les similitudes de méthodes entre la « Propaganda » communiste« issues d’Octobre Rouge et le bourrage de crâne capitaliste financier. 

    Ou encore, l’utilisation du crime de masse tant par le communisme stalinien que par le mondialisme version Soros comme moyen d’asseoir l’hégémonie ; ou encore le fait que les deux prennent soin de s’appuyer autant que possible et préalablement sur des »forces populaires pré-asservies et hypnotisées« , le tout au profit d’une  »Nomenclatura ultra-minoritaire" dans les deux cas !!!

    Pensez-y un demi-quart de seconde avant de rejeter le constat ! Qui se sert de qui en ce moment-même ???


    • Schrek Séraphin Lampion 29 avril 2020 10:00

      @Parrhesia

      pourquoi faire référence au communisme et pas au fascisme ou au nazisme
      il va falloir inventer le point Godwin bolchévik


    • Parrhesia Parrhesia 29 avril 2020 10:28

      @Séraphin Lampion
      Parce que je commente ici une citation de l’auteur qui se réfère au communisme et à Staline…
      Si j’avais voulu me référer à la récolte des nèfles en Basse Bretagne, je ne serais pas intervenu sur cette position précise, de cet auteur précis !!!
      Vous comprenez ???


    • simir simir 29 avril 2020 15:56

      @Séraphin Lampion
      Oui Seraphin d’autant qu’une majorité des russes le regrettent ce régime et Staline qui est classé dans un sondage de Levada comme le personnage préféré des russes devant Poutine et un écrivain. (flemme de retrouver le sondage mais pour ceux qui voudraient s’y intéresser Qwant est votre ami)


  • alinea alinea 29 avril 2020 12:54

    Vous oubliez de dire que les pays que tout le monde vante comme ayant bien agi en aboutissant à un nombre de morts très limité, sont des pays , la Corée en tête, où ce traçage existe déjà !

    La propagande sert, sciemment ou non, cette nouvelle façon de « vivre ensemble » en diabolisant la Corée du Nord et glorifiant la Corée Libre du Sud !

    Par ailleurs, si ce virus arrive à point nommé, il n’avait pas été anticipé par notre génial Président ; en effet, la gauche même lui reproche d’avoir dit que la Vie continuait jusqu’à il n’y a pas si longtemps !!

    Alors, regardons de plus près la Corée du Sud, et voyons si cela nous convient !


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 14:54

      @alinea
      est-ce qu’un article comme celui-ci : https://www.la-croix.com/Monde/Asie-et-Oceanie/La-Coree-Nord-aurait-execute-vice-premier-ministre-2016-08-31-1200785732  relève de la diabolisation , de la Corée du Nord ? , de son dirigeant ? à votre avis ?
       Et si le pire est la boussole repoussoir inversée invoquée par notre jupiter comme garante de sa ’démocratie’, aurait-on besoin pour le ridiculiser de minimiser le degré de pire qu’il prétend nous éviter ?


    • simir simir 29 avril 2020 16:15

      @Arogavox
      Bêtises que tout cela.Assassiner Kim Jong Nam (qui politiquement ne représentait rien) dans un aéroport (lieu très surveillé) et d’une manière aussi voyante ce n’est pas malin, à qui profite le crime ?
      En plus de la campagne de propagande habituel contre la Corée Populaire cela sert à détourner l’attention des sud coréens après la révélation d’une liste de noire de milliers d’artistes interdit de subventions et l’affaire de corruption et de destitution de la présidente.
      Les mensonges sont permanents et grotesques comme le fut celui là : le cas récédent du naufrage du Cheonan où les Etats-Unis avaient coulé un navire sud coréen pour relancer les tension en accusant la Corée du nord


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 18:42

      @simir
      Bêtises , bêtises  ? allez savoir ?
      ( un inconnu m’a assuré sur Avox que ce n’est que bêtises : me voilà rassuré !)...   à vous entendre les négationnistes reprendront vos propos rassurants pour nous faire remarquer (ce qui ne nous avait pas effleuré ?) que ce n’est pas bien malin etc etc ... !


    • simir simir 30 avril 2020 09:00

      @Arogavox

      Eh oui Arogavox comme furent des bêtises la fiole de pisse de Colin Powel, les couveuses du Koweit, les charniers roumains, les villages roumains détruits, l’incident du golfe du Tonkin qui avait déclenché l’agression US contre le Vietnam, la liste est longue si vous vous donniez la peine de chercher.
      L’inconnu, lui, il cherche.


  • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 13:07

    « Dès lors le citoyen évolue dans un monde sans danger, ou plus exactement dont les dangers sont entièrement pris en charge par le pouvoir.

    Il a perdu toute conscience des responsabilités qui lui incombent vis-à-vis de sa propre personne, mais aussi des autres.

    Il ne dirige pas sa vie, il se contente- de se soumettre à un corpus de règles pensées pour lui, par d’autres. »


    Le pouvoir a court terme étant verrouillé comme on le sait (par le stratagème de légitimation et ses « gardiens-de-la-paix/Forces-de-l’Orde »), qu’est-ce qui empêche donc des vais démocrates (s’il en existe en ce beau pays ?) de mettre en place un pouvoir à long terme informel, légitime, anonyme, libre et accessible à tous (y compris aux « subordonnés » ou pas de l’actuel machin public) : 

       bis repetita

      


  • dimitrius 29 avril 2020 14:42

    Je suis rassuré en lisant cet article , je suis convaincu que la connerie ne nous a jamais quittée.


  • pemile pemile 29 avril 2020 14:48

    @Décrypteur « Le Covid 19 est la clé qui a ouvert la porte d’entrée d’une société placée sous surveillance numérique généralisée »

    Non, la porte était déjà défoncée par le smartphone et des applis du genre Map ou Waze de Google smiley


  • ETTORE ETTORE 29 avril 2020 17:52

    Comme quoi....

    Quand vous êtes un vrai truand, non seulement vous prenez les devants en faisant voter des lois qui vous protègent, quoi que vous fassiez....

    Mais en plus, histoire de bien montrer que « même pas peur » de la plèbe, vous vous baladez ...sans masque et serrez les pognes !

    C’est dans cette manipulation qu’on voit toute la perversité écrasante du système !

    Le reste....n’est que pitance jetée au peuple comme si on lui crachait dessus.

    Et croyez moi, en ce pays, on pourrais lancer une nouvelle discipline olympique du crachat sans noyau de cerise, parce que il est déjà sur le....gâteau !


    • Arogavox Arogavox 29 avril 2020 18:47

      @ETTORE
      attention, ceux qui n’ont jamais compris ce que cela veut dire (sinon on veut bien faire mine de l’espérer) vont vous reprocher des « attaques ad personam » !


    • Parrhesia Parrhesia 29 avril 2020 19:19

      >>>

      Comme quoi…

      Quand vous êtes un vrai truand, non seulement vous prenez les devants en faisant voter des lois qui vous protègent, quoi que vous fassiez....

      Mais en plus, histoire de bien montrer que « même pas peur » de la plèbe, vous vous baladez … sans masque et serrez les pognes !

      <<<

      Alors là, ETTORE, un grand coup de chapeau pour ce raccourci lumineux qui devrait attirer l’attention sur ce genre de collusions dans des comportements de plus en plus douteux… et de plus en plus visibles !!!


  • BA 29 avril 2020 20:21

    Mercredi 29 avril 2020 :


    En quatre mois, le coronavirus a tué davantage d’Américains que la guerre du Vietnam en vingt ans.


    Coronavirus : le bilan à la hausse aux Etats-Unis avec plus de 2.200 morts en 24 heures. Cela porte le bilan américain de la pandémie à 58.351 morts au total, dépassant désormais celui des soldats américains tués en deux décennies lors du conflit au Vietnam.


    Coronavirus : au total, 219 611 morts dans le monde entier.


    Les États-Unis (58 351 morts),

    l’Italie (27 682 morts),

    le Royaume-Uni (26 097 morts),

    l’Espagne (24 275 morts),

    la France (24 087 morts),

    la Belgique (7 501 morts),

    l’Allemagne (6 374 morts),

    l’Iran (5 957 morts).


    https://coronavirus.jhu.edu/map.html


  • yfrancois yfrancois 30 avril 2020 05:20

    Un texte bien écrit et plein de bon sens. Me suis régalé sur la forme. Sur le fond, j’ai regardé mon colt qui traine toujours sur le bureau et me suis dit « pas déjà ».


Réagir