vendredi 18 février 2011 - par Taverne

Nous avons commencé la révolution

Nous avons commencé la révolution mais vous ne le savez pas encore.

Nous avons commencé la révolution et cela se voit à peine. J’en perçois chaque jour les signes. Et, plus étonnant encore : c’est Sarkozy qui en est l’artisan. Je vous explique.

Stéphane Hessel et son mot d’ordre “indignez-vous !” n’est que le révélateur de ce qui se trame dans ce pays. En effet, l’indignation jadis tapageuse, violente mais furtive, prend désormais une forme bien plus ancrée, plus profonde, plus durable aussi dans l ‘esprit des citoyens, créant les ferments de la future révolution.

Certains observateurs commencent à le faire remarquer : ce qui était toléré hier, subi, devient aujourd’hui inadmissible : les ministres profiteurs de la République “irréprochable” par exemple.

Celui qui renforce à son corps défendant les facteurs de la révolution, c’est Sarkozy lui-même par son arrogante satisfaction, sa certitude inébranlable que rien ne peut se produire de renversant (”maintenant quand les gens font grève, on ne s’en aperçoit plus”). Les médias, les sondages, les people, les dirigeants, lui renvoient une image rassurante des choses et il est donc à peu près certain qu’il n’aura pas le temps de voir venir…

“Sarkozy, dégage ! Ou donne des gages”

Il y a des points communs avec la Tunisie, l’Egypte et d’autres pays arabes : l’esprit de fermeture, l’esprit clanique, l’abus de propagande et de mensonge, les tactiques douteuses (bouc-émissaires, répression aveugle…). Comme dans ces pays, il y a de la part du pouvoir un refus d’ouverture à tout ce qui participe de l’espoir démocratique, un rejet total de la modernité, un aveuglement et un mépris du peuple et de ses nouvelles aspirations.

Dieu sait pourtant que Sarkozy a été averti maintes fois sous la forme d’un message disant en substance “dégage ! ou donne des gages”… Mais, non seulement, il n’a donné aucune garantie de changement réel et de promesse tenue, mais en plus ça le fait rire ! Je vois dans le maintien à leurs postes de Woerth hier et de MAM aujourd’hui la cristallisation de cette attitude stupide et les premiers déclencheurs de la révolte qui arrive…

Le conflit d’intérêts permanent

Les gens du pouvoir peuvent commettre les pires exactions et les abus les plus criants, ils se soutiennent et font bloc contre le peuple et même contre la justice ! Mais cela ne se voit que trop et fait monter doucement - mais sûrement - la vapeur de la révolte dans une marmite qui, lorsque le couvercle sautera, expédiera ex patres le roi Ubu et toute sa clique. Le minage est quotidien, la réaction ne se fait pas encore. C’est tout le problème avec la vapeur…

Et donc demain lorsque les blés seront mûrs, nous prendrons d’assaut la citadelle. Cela ne préviendra pas. Ce sera sans doute - et heureusement - moins violent que dans les pays arabes, parce que nous en sommes au niveau 2 de la révolution “Révolution.2″ comme on dirait dans le langage branché. Le programme du MoDem, avec sa conception des institutions, (VIème république ou pas) constitue un modèle crédible de substitution au logiciel dépassé de l’UMP. Il ne sera jamais plus pertinent, plus actuel que lorsque la révolution aura éclaté et qu’il sera besoin de construire une alternative sérieuse et prometteuse.

La liberté, nous ne la demanderons pas, nous la prendrons !

La justice, nous ne la mendierons pas, nous la ferons !

Quant à moi, je reprendrai du service sur Internet à l’approche de la campagne 2012. Toujours à l’aise sur la toile, je compte bien être partout et faire lever la vague.

Vive la République !

Vive la France !

Vive la Révolution !

 

Paul Cosquer, alias "Taverne des Poètes"

 



41 réactions


  • Taverne Taverne 18 février 2011 10:21
    La déesse K de la finance internationale
    février 18th, 2011

    L’oeil était dans la tombe et regardait K 1.
    Mais K 1 - caha, il continua de se montrer K 100
    Insultant le Mexique et condamnant K 16.

    Il fantasme sur les femmes en KG, les Belles de K 10.
    Il se dit qu’au pire et en K 2
    Ratage, il n’aura qu’à compter jus-K3.

    La Sainte-Trinité apprise au KT :
    Le père, le fils, Alliot-Marie.
    Il piochera dans les faits divers un K 9.

    Il repassera la vieille K7
    De ses discours de 2007
    Et du “Pov’ con, t’as qu’à te KC !”

    Il se sert une crème de K 6
    Pensant qu’il mettra le peuple KO
    Mais soudain voilà la Déesse K !

    La déesse K de la finance internationale…


  • Robert GIL ROBERT GIL 18 février 2011 10:54

    c’est vrai certain en France on commencé la revolution, mais qui sont-ils ? Decouvrer le ci-dessous et...reagissez !

    http://2ccr.unblog.fr/2011/02/06/en-france-aussi-la-revolution/


  • frugeky 18 février 2011 11:06

    Vous oubliez, comme rapprochement avec les dictatures nouvellement déchues, les exactions policières : gardes à vue non justifiées, violences aux personnes, faux par personnes dépositaires de l’autorité publique et j’en passe...


    • Révolteoptimale 18 février 2011 12:09

      Désolée de te décevoir mais ce genre de pratique existe déjà au sein même de notre démocratie. Beaucoup de personnes sont aujourd’hui victime de gardes à vue non justifiées et de tout le reste.

      Ils n’attendent pas la révolution pour faire ce genre de pratique !!


    • frugeky 18 février 2011 22:22

      Oui c’est exactement ce que je dis.


    • Taverne Taverne 18 février 2011 11:43

      Je préfère cette version-ci avec Edith Piaf dans le film de Guitry.

      Trois cents ans qu’ils nous promettent
      Qu’on va nous accorder du pain.
      Voilà trois cents ans qu’ils donnent des fêtes
      Et qu’ils entretiennent dans catins !
      Voilà trois cents ans qu’on nous écrase
      Assez de mensonges et de phrases !
      On ne veut plus mourir de faim !!!

      REFRAIN

      Voilà trois cents ans qu’ils font la guerre
      Au son des fifres et des tambours
      En nous laissant crever de misère.
      Ça ne pouvait pas durer toujours...
      Voilà trois cent ans qu’ils prennent nos hommes
      Qu’ils nous traitent comme des bêtes de somme.
      Ça ne pouvait pas durer toujours !

      REFRAIN

      Le châtiment pour vous s’apprête
      Car le peuple reprend ses droits.
      Vous vous êtes bien payé nos têtes,
      C’en est fini, messieurs les rois !
      Il faut plus compter sur les nôtres :
      On va s’offrir maintenant les vôtres,
      Car c’est nous qui faisons la loi !...

      REFRAIN


  • Révolteoptimale 18 février 2011 12:16

    Merci, merci très sincèrement pour ton article.

    Il me redonne de l’espoir car c’est ce que je n’arrête pas de clamer autour de moi.

    Et je pense sincèrement qu’il est temps de créer un mouvement structuré de révolte avant que celle-ci ne démarre d’une manière totalement anarchique. Ce qui permettrait d’éviter le maximum de violences.
    Enfin, ça n’appartient qu’à moi 

  • Loatse Loatse 18 février 2011 12:18

    Le web-bot va s’affoler ! :)


    • Taverne Taverne 18 février 2011 13:02

      Il y en a surtout un qui va se faire web botter l’arrière-train. Et ses consignes à la SNCF n’y pourront rien changer.


  • Taverne Taverne 18 février 2011 12:42

    Erratum : lire « ad patres » dans le texte et non « ex patres ».

    Et raté et ratum est !


  • LE CHAT LE CHAT 18 février 2011 13:38

    tout ça grâce à Jennifer : ma révoluuution ........ smiley


  • lloreen 18 février 2011 13:44

    Que pensez-vous de l’idée du parti blanc ?


    • Taverne Taverne 18 février 2011 14:45

      Mais vous-même qu’en pensez-vous ? Pensez-vous que le parti blanc peut :

      - empêcher la réélection de Sarkozy ou l’élection d’un avatar de l’UMP (Fillon, Borloo...) ?
      - présenter un projet alternatif crédible et répondant aux aspirations du peuple français (justice, probité politique, travail, meilleure démocratie...) ?


    • Taverne Taverne 18 février 2011 14:55

      Quelles sont ses propositions pour résorber nos déficits et combattre nos difficultés économiques ?


  • FreeManu 18 février 2011 14:34

    @Taverne

    Vous n’êtes pas le seul à voir des similitudes entre les pays arabes qui se soulèvent et la France, mais, bon, c’est vrai que c’est dit par un vrai gauchiste puisqu’il revendique plus de 30 ans passés au Figaro... smiley


    • Taverne Taverne 18 février 2011 14:51

      Je ne suis pas gauchiste moi-même. Je suis ouvert à la droite fréquentable.

      Il ne me semble pas sérieux de comparer notre situation avec celles de ces pays. Nous ne subissons pas une dictature sanglante et la communication élyséenne est bien en-deçà de la propagande de ces tyrans. Nous avons le recours possible à l’élection démocratique et non truquée dans un pays multipartiste.

      Cela dit, je dis qu’il faut ajouter une dimension révolutionnaire à l’élection de 2012 !


    • Taverne Taverne 18 février 2011 14:54

      Quelles sont ses propositions pour résorber nos déficits et combattre nos difficultés économiques ?


    • Taverne Taverne 18 février 2011 14:55

      Erreur : je répondais à lloreen


  • lloreen 18 février 2011 15:03

    bonjour taverne
    Regardez s’il vous plaît les premiers messages j’en parle.
    Je pense que tous ceux qui ne s’expriment pas aux élections parce que rien ne reflète ce qu’il veulent (on ne peut vraiment pas leur en vouloir.. !.) ne peuvent plus rester muets et que pour la
    sauvegarde de notre énergie et de notre bourse on n’a pas besoin de défiler à Paris ou ailleurs mais que nous avons un allié excellent qui est internet.
    Lisez et dites ce que vous en pensez car il faut une alternative pour que ces élections reflètent vraiment ce que nous souhaitons individuellement : une société juste.
    Il ne s’agit de lutter contre personne mais de rallier tous ceux qui pour une raison au une autre ne s’expriment pas ou plus.
    L’argent est notre meilleur ennemi donc on peut déjà commencer par trouver une solution de remplacement.Il y a de brillantes contributions partout sur le net et aucun lien fédérateur.
    Il faudrait que quelqu’un commence par créer le site du « parti blanc » où il ne s’agira pas de s’opposer aux traditionnels candidats (quelle utilité ?) mais de créer un programme auquel
     chaque citoyen puisse collaborer sous la forme qu’il désire pour faire émerger un programme
    sociétal dans un premier temps.
    Ensuite trouver les personnes qui s’engagent partout en France sans pour autant revendiquer ni un titre ni des prérogatives car ce parti n’aurait aucun chef, ni délégué, ni représentant mais il servirait pour ainsi dire de support, de cadre à une alternative
     à tous les niveaux.
    Notre société est arrivée à un tel développement technique, scientifique que les solutions
    sont légions.Il suffit de passer en revue tout ce que publient les scientifiques à qui personne ne tend le micro.
    Je pense tout particulièrement à cette éminente personnalité scientifique qu’est Mr JP Petit que les industries musèlent depuis le début parce qu’il n’est pas dans la même optique : celle de l’évolution et non de la destruction.
    C’est vers l’évolution à tous les niveaux qu’il faut se tourner et ce n’est certainement pas les partis traditionnels (je pense) qui apporteront une réponse.Ils ne sont pas là pour cel amais pour préserver une chasse très bien gardée.


    • Taverne Taverne 18 février 2011 15:22

      Et vous allez faire tout cela en un an ? Je suis intéressé par tous les débats, toutes les réflexions, toutes les sensibilités. Mais 2012 c’est demain et la maison brûle : il nous faut d’abord sauver les meubles... Après seulement, on réfléchira aux utopies.


    • roro46 18 février 2011 15:49

      « il nous faut d’abord sauver les meubles »

      Non, moi je pense qu’il faut tout remeubler à neuf.


    • roro46 18 février 2011 15:52

      ...Et pour cela, réfléchir au préalable aux utopies.

      Et si on prend la peine de chercher, ce ne sont pourtant pas les propositions qui manquent, et depuis suffisamment longtemps...
      Mais ici, en france, on est sourds, aveugles (et muets).
      Le nez dans le guidon, à fond la caisse, en se disant très fort intérieurement « ça va pas », mais en continuant de pédaler comme des dératés sans vouloir dévier d’un pouce.


    • Taverne Taverne 18 février 2011 16:29

      Christine Lagarde a résumé la pensée de son maître : « Il n’est plus le temps de penser mais d’agir » (je cite de mémoire). Donc : Pendant que vous réfléchissez, ils agissent ! Avec bien souvent des conséquences irréversibles...

      Donc, débattre et penser, je suis pour. Mais il faut aussi, dans le même temps, définir et proposer des solutions pour tout de suite.


    • roro46 20 février 2011 02:03

      Je suis bien d’accord avec vous , Taverne. Justement.

      Comprenez bien que déjà, depuis des décennies, des gens réfléchissent, proposent.........

      Si on veut bien se donner la peine d’y regarder, il y a plus d’une « utopie » propre à être appliquée sans délais...

      Seulement, si on fait celui qui ne voit pas.....


  • lloreen 18 février 2011 15:08

    Ceci étant dit, chaque homme politique peut très bien mettre tout son esprit de service à la cause du parti blanc.Il prouverait alors qu’il a vraiment le bien individuel et l’intérêt général à coeur.
    La pari est ouvert.


  • ubotugy ubotugy 18 février 2011 15:15

    Une révolution de taverne avec le modem...

    On aura tout vu, tout !

    Et plus encore à venir.


  • lloreen 18 février 2011 15:18

    Taverne
    Vous n’avez pas saisi l’idée.Ce parti est à créer.Je n’ai aucune prétention personnelle ;je souhaite qu’émerge une alternative portée par tous les esprits brillants (ils sont légions) qui ne se contentent pas de ne pas (ou plus) voter car comme de plus en plus de français -dont moi- mais qui contribueraient à apporter une alternative.
    Des idées, propositions, contre-propositions.IL ne s’agit pas non plus évidemment de tout jeter à la poubelle mais de retracer les contours de ce que doit être un programme de société où chacun vive décemment et tranquillement.
    Il a y a le referendum condition sinequa non sur l’exemple de la Suisse.Excellent moyen de s’exprimer.Il faut prendre tout ce qui est bon partout , demander l’adhésion à un programme sachant qu’il n’est la propriété de personne et qu’il peut évoluer.
    Il est tout à fait envisageable que cette alternative portée par le « parti blanc » soit une voie parallèle de fonctionnement.Après tout, nous sommes libres, non ?


  • lloreen 18 février 2011 16:16

    roro46
    Absolument !
    A quoi sert de se lamenter et de critiquer ceux qui se fichent de toute façon éperdûment de nous puisqu’ils s’en fichent, justement.
    Il suffit de se limiter aux contributions d’Agoravox (une aiguille dans une botte de foin) pour voir la richesse des propositions, des solutions, des idées qui font avancer et non pas stagner ou ratatiner notre pays.
    Prenons déjà le referendum.Excellent.
    Donnons un cadre (un site internet) « parti blanc » pour celui qui se sent d’attaque (informaticiens au chômage par exemple car -je ne suis pas ironique ni cynique, vraiment, mais réaliste)

    Le temps c’est de l’argent.Donc les personnes au chômage sont riches :
    -de temps
    - d’expériences
    - de connaissances
    Elles peuvent les premières -il y en a des millions !- apporter leur contribution à la création de ce « parti blanc » avec l’aide d’autres.
    Pas de chef, pas de représentant, pas de délégué mais l’ensemble de compétences au service d’un modèle émergeant de société.
    Tout est à créer.
    Les compétences existent.Des milliers et des milliers de pages le prouvent.
    Je pense que le changement peut venir de ces millions de personnages au chômage qui représentent un énorme potentiel pour le changement radical.Aucun risque de perdre son emploi...Et pardonnez-moi mais la tâche est conséquence et le train est encore en gare...


  • lloreen 18 février 2011 16:18

    excusez : la tâche est conséquente.


  • lloreen 18 février 2011 16:27

    Il suffirait même d’ailleurs pour commencer ici, d’écrire un article par n’importe lequel des contributeurs habituels ou d’autres qui veulent s’inscrire intitulé « le parti blanc ».
    Pour commencer par un domaine :
    - pour en débattre, apporter des propositions, des réflexions, des analyses, élaborer l’intitulé de façon à ce qu’il puisse être soumis à un vote ensuite.
    Ex. un scientifique s’attelle à exposer une proposition concernant les énergies libres.Elles existent et constituent donc une alternative.
    Et ainsi de suite, toute contribution étant rapportée dans chaque domaine (économie, justice, éducation,défense,etc...) de façon à trouver un programme final qui reprenne l’ensemble de propositions viables à mettre en pratique.
    Etc...car chacun devant apporter sa pierre à l’édifice...


  • lloreen 18 février 2011 16:32

    Si ces idées s’avèrent « très difficiles » ou « impossibles » à mettre en place c’est que le piège est déjà très prêt à se refermer sur nous et au moins le réveil sera brutal mais comme il est moins une et non pas encore l’heure pleine...il y a encore un peu de marge.
    Cela permettra de voir où cela coince et donc de trouver des solutions.


  • Michel DROUET Michel DROUET 18 février 2011 16:58

    Si je partage un certain nombre de constats avec vous sur l’état de déliquescence de notre pays, j’avoue que le modem comme alternative révolutionnaire à l’Ump, il fallait oser !

    Si c’est cela la révolution, cela augure mal de la nature du changement qui va se produire en Egypte par exemple, où Moubarak est remplacé par des généraux qui s’empresseront de ne pas changer grand chose, vraisemblablement.

    Enfin , il existe une différence majeure entre la France et les pays cités, c’est que nous avons un système d’élections libres.
    Le fait que nous choisissions tel ou tel parti pour nous gouverner est avant tout une affaire d’éducation politique. Ne demandons pas aux citoyens de descendre dans la rue s’ils ne sont pas éduqués : le remède pourrait être pire que le mal 


  • non667 18 février 2011 18:55

     à taverne

    Le programme du MoDem, avec sa conception des institutions, (VIème république ou pas) constitue un modèle crédible de substitution au logiciel dépassé de l’UMP
    modem = oui à lisbonne =
    logiciel dépassé de l’UMP ,de l’umpsmodemee .
    arrêtez de rêver et tromper

    concrètement  :

    2012 est proche et la puissance médiatique de la finance mondialiste est tellement disproportionnée par rapport à celle du peuple (internet = un espoir à ne pas laisser passer ) et elle à fait tellement de dégât qu’il ne faut pas compter retourner la situation d’ici 2012  il est possible néanmoins de faire un pas dans ce sens  :

     « SE DÉBARRASSER DE L’ UMPS »

    ,la majorité qui gouverne est déterminée par l’assemblée nationale et non pas par le président (cohabitation éventuellement )

    depuis la chute de l’urss qui a malheureusement laissé le champ libre aux usa le débat n’est plus gauche /droite celui-ci n’étant qu’un leurre imposé par les américano-judéo mondialo capitalistes pour masquer le vrai débat et garder le pouvoir a l’aide de leurs merdias qui manipulent les sondages et les électeurs

    le choix est en gros :

    soit :mondialisme/ vassalisation = tout le monde au resto du cœur américain (ils ont l’arme alimentaire qui sera absolue avec les ogm ) ,s’ils veulent bien = continuation /aggravation de la situation actuelle

    soit:nationalisme/indépendance/gaullisme : responsabilisation /nous mangerons les fruits de notre sueur .

    pour changer, une seule solution :

    faire table rase des mondialistes pour cela

    n’accorder aucunes voix aux mondialistes = oui à mastrich = €=shengen = lisbone càd :umps + modem =cohn bendit +......

    voter pour les antimondialistes = : fn ,, pc, melanchon ,chevenement ,cheminade ,+C N R ,.dupont-aignan ,de villiers ,upr ASSELINEAU ) ) pour eux -ci il faut se poser la question :est-il un antimondialiste sincère ? ou est il une taupe financé par les mondialiste pour émietter les voix anti-mondialistes ?? 

    par exp :s’intéresser à un test de sincérité, de mise au pied du mur ! : en cas de duel marine / dsk ou sarko les mondialistes . pour qui vous « désistez »vous ? sachant que l’abstention vaut vote mondialiste !

     pour mélanchon ,il a repondu a marine  :à gauche (même dsk )

    si les députés mondialistes sont ultras minoritaires 

     il en sortira une majorité antimondialiste (de « droite » ou de « gauche » ) sans marge de manœuvre capable d’élaborer un programme donnant quelques espoirs de s’en sortir avec d’énormes difficultés alors qu’avec les mondialistes les sacrifices seront les mêmes mais les espoirs nuls

    . mais avant tout se débarrasser de ceux qui nous ont amenés la ou nous en sommes c’est a dire l’umpsmodemee.

    .d’un point de vu économique :
    nombreux sont les économistes capables qui avaient prévu et prévenu des dangers du libéralisme et de l’abandon des monnaies nationales mais qui ont été volontairement écartés des médias par les mondialistes

    les hommes anti-mondialistes ont été combattus d’autant plus violemment qu’ils étaient dangereux pour les mondialistes (pas pour le peuple. hein ! les bisounours idiots utiles ) alors votez pour ceux qui ont été vilipendés 

    en gardant les mondialistes la décadence s’accentuera inéluctablement .

    avec les antis « l’espoir »
    à chacun de prendre ses responsabilités en votant et de ne pas laisser les mondialistes les prendre pour vous en vous abstenant

    2012 la révolution à portée d’urne bien plus facilement que pour les magrébins l
    la révolution des œillets

     j’ajoute pas de politique sans économique : donc coté finance .
     lire sur A.V.les articles pertinents :

    —du 28/7/2010 :main basse sur la création monétaire

    — finance mondiale : pourquoi rien n’a changé de céri le 30/7/2010

    — article de jp baquiast du 16/8/2012

    —tentative de libération mentale sur la monnaie de michel portal du 23-8-2010

    en gros ces 4 articles : retour à la souveraineté monétaire .sortie de l’€

    fondamental !
    base du combat contre le mondialo-capitalisme , gage d’une solution : pas de politique sans économie 

    pour conter la réaction des financiers du mondialisme il faudra faire appel a un prêt des chinois ou des français .(comme sous barre ,impôt sécheresse remboursé plus tard )

    exiger des politiques qu’ils se positionnent par rapport à ce problème sinon ne pas voter pour eux
    ps : il faut absolument éliminer les mondialistes dès le 1° tours car le scrutin magouillitaire les ferait gagner au 2°. il n’est pas possible de modifier le mode de scrutin d’ici 2012 ni de prendre en compte le vote blanc !

    j’ajoute pour ceux qui se croient en démocratie .

    ON N’EST PAS EN DÉMOCRATIE ,LES DÉS SONT PIPÉS POINT BARRE !

    à voir absolument ces liens de slipenfer

    John

    Perkins, confessions d’un corrupteur de nations
    Révélations sur la manipulation des économies du monde par les Etats-Unis

    et encore

    Aaron

    Russo sur le 11 septembre, le CFR et Rockefeller
    Témoignage de Aaron Russo, producteur et réalisateur de films à Hollywood,
    sur ce qu’il a appris de la bouche de Nick Rockefeller, au sujet du
    11septembre 2001, de la guerre contre le terrorisme, du CFR etc...

     


  • ddacoudre ddacoudre 18 février 2011 19:19

    bonjour la taverne

    pour le moment celle qui se prépare c’est l’abstention, aprés les cantonales l’on y verra plus clair.
    mais il n’y en aura pas tant que le PS et l’UMP n’imploseront pas.
    le PS n’a pas réglé son lien avec son passé, il est devenu social démocrate, comme vous et comme une partie de l’UMP, il faut donc rassembler tous ces gens dans un parti unique, ceux qui veulent gérer le capitalisme. à Mélenchon le rôle de réorganiser une opposition réformatrice du capitalisme, et d’imaginer demain, et tous les nostalgiques du nationalisme et de la ploutocratie se satéliseront au tour.
    cvordialement.


  • lloreen 18 février 2011 22:21

    Tout ceux qui s’abstiennent :T shirt blancs, chemises blanches.Il faut que nous nous rendions visibles les uns aux autres pour voir comme nous sommes nombreux et prendre confiance.
    Qui a dit qu’il fallait un président ??Ceux qui veulent l’être et les larbins oui.Et on voit ce que cela donne, non ?


  • lloreen 18 février 2011 22:25

    Il faut retrouver sa liberté individuelle.C’est aussi simple que cela.
    Cela ne signifie pas qu’il faille vivre dans une jungle mais qu’il faut respecter une éthique.Pas besoin de président pour cela, non ?
    Par contre, je suis vraiment persuadée, dans l’état actuel des choses, de devoir sortir d’une jungle et pas retomber dans une autre ou les arbres auraient changé la couleur de leurs feuilles.


  • lloreen 18 février 2011 22:32

    L’idée du « parti blanc » est justement de se démarquer et de sortir des chemins que d’autres ont battus, pour nous mener vers une société dont la plupart de nos concitoyens ne veulent plus.
    Un président qui propose sans sourciller de criminaliser des enfants, alors qu’un enfant cela s’éduque !!!!! devrait avoir la décence de ne plus apparaître sur aucun écran.


  • lloreen 18 février 2011 22:35

    Et quand je parle d’éducation je veux parler d’une ambitieuse pas forcément coûteuse car à l’heure d’internet il est envisageable d’étudier à domicile et de concevoir des programmes qui sont non pas un empilement fragmentaire de connaissances qui ne débouchent sur rien d’autre que la perspective de devoir servir d’heures de cerveau disponible pour des projets dont on ne sait même pas sur quoi ils débouchent.


  • lloreen 18 février 2011 22:39

    S’abstenir de voter pour les partis traditionnels est un choix personnel mais cela ne doit pas être de la démission.Si l’on veut quelque chose d’efficace on signale sa position avant toute élection sinon cela ne rime à rien.
    Rester à la maison en attendant Godot ne mène nulle part.Pour l’instant, je suis sûr que Beckett l’attend encore.


  • Yérémiah Yérémiah 19 février 2011 06:53

    "Ce sera sans doute - et heureusement - moins violent que dans les pays arabes, parce que nous en sommes au niveau 2 de la révolution"

    mais bien sur... on va réussir a passer entre les gouttes... et la marmotte met le chocolat dans le papier d’alu !


  • eric 19 février 2011 09:57

    "il y a de la part du pouvoir un refus d’ouverture à tout ce qui participe de « l’espoir démocratique », un rejet total de « la modernité », un aveuglement et un mépris du « peuple » et de ses nouvelles aspirations.« 

    Bref, Sarkozy ne vous écoute pas et ne vous prend pas très au sérieux. Vous appréhendez qu’il en aille de même avec le »peuple« 

    C’est normal dans les deux cas.

    1)Sarko a reçu un mandat démocratique clair et massif pour : debloquer la societe francaise, remettre l’Etat au service des citoyens, le dégraisser et le moderniser. Inverser la tendance a son enflure et sa bureaucratisation.
    2)Malgré la crise, les difficultés diverses, les maladresses et erreurs indissociables de toute vraie reforme, le processus est engage et va de l’avant.
    3) En face, on ne trouve qu’un »non a toute évolution« un refus de toute reforme, et un programme purement quantitatif et démagogique du type des crédits des postes pour la fonction publique et »faisons payer les riches« et changeons tout ( par exemple la constitution) ce qui est une autre manière de dire, ne changeons rien.

    4) pour cacher ce vide programatique, on a recours au bonne vielles méthodes neo staliniennes : attaques personnelles, indignations systématiques et a priori quoi qu’il soit fait ou dit en toute indifférence a la realite.

    5) Malgré tout on pressent que le fameux »peuple« ne suit pas vraiment
    Votre attente »révolutionnaire« en est bien le reflet. C’est bien parce que vous avez de serieux doute sur le fait que tous cela suffise a convaincre l’électeur.
    Les échéances démocratiques sont proches, et si tous cela était tellement évident, il ne devrait pas y avoir l’ombre d’un doute que les élections devraient apporter le résultat souhaite sans aucunement avoir besoin de quelques révolution, 1, 2, ou 3 que ce soit.

    Quand il existe une démocratie et des élections, les »attentes révolutionnaires« sont toujours le fait des minoritaires que le peuple n’écoute pas et qui voudraient lui imposer sa volonté.

    Il est assez pathétique de voir les héritiers de la démocratie chrétienne tomber dans l’enflure d’un mélange de dialectique néo révolutionnaires, »prenons la liberté« , »faisons la justice", et de déclaration d’entrée en campagne électorale surtout quand l’essentiel du projet est un aménagement technique constitutionnel. Nous resservir les arguments des annees 80 (je me souviens au PS de ceux qui prétendaient que la démocratie algérienne, c’était quand même autre chose que le totalitarisme mou giscardien !) et confondre la France avec la Tunisie ou le Yemen.
    Et en plus avec leur cote timoré, une révolution, oui, mais espérons qu’elle sera moins violente... ! Ben voyons ! Sarko est un affreux tyran de type Kadhafi ou Moubarak, pret a tout et parfaitement depourvu de scrupules, et il faudra bien s’en débarrasser au besoin par la force, mais si possible gentiment et sans violence....

    Gauchiser son discours pour mordre sur la droite du PS ? Pourquoi pas. En attendant, le dialogue démocratique n’y gagne pas grand chose et la crédibilité du modem comme d’ailleurs des autres forces d’opposition comme alternative non plus.


Réagir