dimanche 5 février 2017 - par Gérard Luçon

Roumanie : tentative de putsch, acte II

Dans ce petit texte je vais tenter de décrire l’évolution de la situation et essayer d’apporter quelques éléments d’explication.

1/-tout d’abord quelques petits rappels historiques :

-en 1917 la Roumanie, monarchie constitutionnelle, est en conflit avec les puissances d’Europe Centrale (Autriche-Hongrie et Bulgarie à ses frontières et présents sur son territoire), quand son allié du nord, la Russie, subit la révolution bolchévique. Les dirigeants et les militaires roumains sont partagés entre les pro-allemands et les nationalistes, ils se retrouvent avec un ennemi de plus, la République des soviets, qui démarre des actions d’agitation et de révolte dans le nord du pays (Bessarabie, Moldavie). Le leader de cette révolte est Cristian Rakovski, qui crée le PSDR (Parti Social Démocrate de Roumanie), un parti bolchévique. La Roumanie (qui a comme géographie historique Tara Românesc et Valachie – pour faire court) sortira à son avantage de cette histoire grâce au Traité de Versailles qui lui attribue la Transylvanie, la Moldavie, pour donner naissance à ce qu’on appelle « la Grande Roumanie » (România Mare), mais elle aura perdu son « trésor », transféré en Russie pour ne pas être volé par les allemands, et encore pour sa plus grande partie en stock du côté Moscou. Pour en savoir plus sur cette période il faut voir « Les mémoires du Général Berthelot » et aussi « le trésor roumain de Moscou, de Marian Voicu (Tezaurul României de la Moscova) ». Ce second livre est seulement disponible en langue roumaine, il retrace les aléas des relations roumano-russes de 2017 jusqu’à nos jours à partir de ce trésor.

-en 1947 les communistes prennent le pouvoir en Roumanie, après que Churchill, soutenu par Roosevelt, ait offert à Staline la Roumanie en échange de la Grèce. Dès lors s’installe une république dite populaire, basée sur une nouvelle caste de tenants du pouvoir et de la justice : les procureurs. Ce sont eux qui, nommés sur des critères strictement politiques et de copinage, et en aucun cas sur leur formation juridique, vont mener la chasse aux sorcières, spolier les propriétaires terriens, faire emprisonner les dissidents, envoyer les résistants aux travaux forcés, etc … bref on a appelé procureurs des commissaires du peuples, de sinistre réputation !

-en 1989 un coup d’état est organisé, supervisé par Bush-Reagan pour les américains et Gorbachov pour les Russes (pour en savoir les détails voir ce lien http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/roumanie-le-coup-d-etat-de-1989-87666 ). Si en Bulgarie Teodor Jivkov est remplacé sans dégâts, en Roumanie ce putsch va coûter la vie à au moins 1.500 jeunes et moins jeunes qui, eux, sont descendus dans la rue pour faire la Révolution. Le couple Ceausescu est fusillé par un tribunal « ad hoc », et les anciens de la nomenclature, tous communistes et athées, deviennent en 24 heures anti-communistes et chrétiens orthodoxes. Ce sont eux qui depuis détiennent le pouvoir et tirent les ficelles, ceux qui sont décédés ont laissé leur place à un « proche », le népotisme n’est pas que français !

2/-depuis l’élection de Klaus Werner Johannis à la présidence, en 2014 :

Pour la petite histoire, la Roumanie ayant été un pays soumis à la germanisation des noms sous l’empire austro-hongrois, certains roumains ont rappelé cette époque en appelant le président Culae Ionescu. Claus donne Nicolas qui donne Nicu (positif et usuel) et Culae (plus populaire) ; Johannis donne Johann, qui donne Ion, qui donne Ionescu.

De son élection jusqu’en octobre 2015, je dois reconnaitre que les seules activités du président, outre de nommer des membres de la communauté germanophone de Roumanie et de s’entretenir très souvent avec Angela Merkel, étaient de bloquer la circulation entre Bucarest et Sibu le vendredi après-midi quand il partait en week-end et bien entendu aussi à son retour.

Coup sur coup en octobre 2015 se passent deux événements spéciaux : le 1er est qu’un motard de l’escorte du ministre de l’intérieur, Gabriel Oprea, se tue en ville, lors d’une colonne officielle se déplaçant à plus de 90 KMH. Les médias enquêtent et découvrent que Oprea n’avait pas le droit d’utiliser les colonnes officielles, et qu’en plus il le faisait pour se rendre au restaurant, à son domicile, chez des amis, et même à son salon de beauté préféré !!! Quelques jours après un terrible incendie se déclenche dans une boite de nuit, le Collectiv, faisant 74 morts, la plupart brûlé vifs ; un poste de télé va lier ces deux événements en suspectant que le but est de renverser le gouvernement Ponta. Effectivement des manifestations « spontanées » commencent avec comme slogan la lutte contre la corruption (coruptia ucide – la corruption tue), la pression monte, Ponta démissionne. Il convient de préciser que depuis plus d’une année Ponta menait une lutte contre les consignes du FMI et qu’entre autres, début 2016, il avait fait baisser la TVA sur nombre de produits notamment ceux de première nécessité comme le pain.

Suite à la démission de Victor Ponta, Johannis nomme comme 1er ministre Dacian Ciolos, ce père la rigueur sauf pour lui quand un média dévoile qu’il continue à toucher une indemnité de 8.000 euros mensuels de son ancien mandat de commissaire européen alors qu’il est 1er ministre en Roumanie, aucune pudeur, et bien entendu aucun conflit d’intérêt ! Il se contente de suivre les ordres du FMI, appauvrir les pauvres, serrer les ceintures, dans un pays où le SMIC est de 175 euros mensuels, et de suivre ceux de Bruxelles et Berlin, accueillir toujours plus de réfugiés dans un pays où la constitution est très stricte sur ce sujet. Article 3 de la constitution roumaine : « il est interdit de faire venir sur le territoire de la Roumanie et de le coloniser avec des populations étrangères » (texte original : pe teritoriul României nu pot fi stramutati si colonizate populatii straini ». Cet article était déjà en vigueur quand la Roumanie a été acceptée dans l’OTAN et dans l’UE !

Publicité

Le gouvernement Ciolos est marqué par une suite d’altercations entre le Département National anticorruption (DNA) de Laura Kovesi et les députés et sénateurs qui lui reprochent ses ingérences permanentes sous prétexte de lutte contre la corruption. Elle-même est prise les doigts dans la confiture quand est dévoilé le fait que son mémoire de doctorat est un plagiat, toutefois après enquête bien entendu impartiale le titre ne lui est pas enlevé, car « elle n’a plagié que 4% du travail ». Dans cette lutte le président Culae Ionescu n’est pas épargné, lui qui durant son activité de simple professeur s’est constitué un patrimoine impressionnant, il disposerait de 7 maisons « de caractère ». Pris lui aussi il est jugé, condamné définitivement, mais joue sur son immunité pour ne pas obtempérer ni rembourser les sommes dues. Un autre dossier est mis aux oubliettes, celui sur de sombres histoires d’adoption qui avait été ressorti quand il avait été pressenti pour devenir 1er ministre, en 2009

 http://www.curentul.ro/2009/index.php/2009112437262/Actualitate/Cum-a-mijlocit-Klaus-Iohannis-disparitia-definitiva-a-trei-copii-orfani.html.

 

Durant cette période le gouvernement Ciolos est soutenu par le Parti National Libéral, qui est en pleine guerre interne entre les PNL canal historique, les PNL nouvelle vague, les PNL autoproclamés plus honnêtes que d’autres PNL, les démissions aidées, bref la dégringolade du PNL va entraîner une gigantesque claque aux élections parlementaires de fin 2016. Alors qu’il s’attend à un score dépassant largement les 30% (à croire que des instituts de sondage français ont fait le travail), il se retrouve avec 20% , de son côté le PSD, prévu à 30%, dépasse les 45% (rappel du §1, appellation PSDR). Les centres de pouvoir basculent, l’électorat PSD étant majoritairement dans l’ancien Tara Romanesc et la Moldavie.

3/- depuis fin 2016 :

L’alliance PSD – ALDE forme une alliance parlementaire pour constituer un gouvernement, le président Johannis fait tout pour faire trainer cette constitution ; dans un premier temps et alors qu’il a reçu une proposition de 1er ministre, il part en week-end prolongé pour au retour refuser cette proposition sans aucune explication ! Il accepte la seconde proposition, nous sommes en janvier, déjà un mois d’exercice budgétaire perdu, et le parlement entre en congés …

En parallèle Sébastien Ghita, parlementaire PSD et homme d’affaires (patron d’une société informatique Asesoft) poursuivi dans plusieurs affaires délictueuses, et sous surveillance policière, s’évapore dans la nature. Sa disparition pure et simple ne va pas sans la transmission à « son » poste de TV (România TV) de plusieurs cassettes vidéo dans lesquelles il explique pourquoi il a disparu, et dans lesquelles il exécute purement et simplement ses deux ex-amis, le Général Coldea (patron du Service opérationnel du Service Roumain d’Information, notre bonne vieille DST) et Laura Kövesi … leurs liens d’amitié, leurs vacances et bamboulas ensemble, leurs échanges d’informations et de bons procédés, les appels d’offre et les contrats obtenus, bref « la totale » !

Panique à bord, Coldea est débarqué le week-end, l’information fuite directement sur toutes les chaines et le lundi soir suivant, sur B 1, le journaliste d’investigation Cornel Ivanciuc déclare à l’émission de Nelu Barbu : « dans les jours qui viennent va arriver un événement imprévu et on va oublier Coldea et Kövesi ». Prémonitoire ? 4 jours plus tard le night-club Bamboo brûle intégralement, cette fois il n’y a pas de victimes mais les pancartes « la corruption tue » ressortent, le tour est joué. Il reste à faire l’amalgame entre une loi d’amnistie et cet événement, Johannis et certaines associations (sorosistes ?) vont s’en occuper. Le gouvernement promulgue son ordonnance d’urgence, les roumains des villes sont dans la rue vent debout. Depuis l’ancien président Basescu a déclaré officiellement qu’il regrettait d’avoir donné autant de pouvoir à Coldea et à Kövesi, il faut dire qu’il est désormais sur la liste de ceux qui vont être entendus pour diverses histoires ….

Si dans la rue nous assistons à une radicalisation des discours, le président Johannis y met aussi du sien, par exemple à Malte le 3 février il parle en anglais de « son peuple qui est dans la rue » ... et « des autres », du jamais vu en matière de grave dérapage par rapport à ses attributions qui sont :

Constitution de la Roumanie - ARTICLE 80

(1) le Président de la Roumanie représente l’Etat roumain, il est garant de l’indépendance nationale, de l’unité et d el’intégrité territoriale du pays

Publicité

(2) le Président de la Roumanie veuille au respect de la Constitution et au bon fonctionnement des autorités pubiques. Dans ce but le président exerce la fonction de médiateur entre les différents pouvoirs à l’intérieur de l’état, ainsi qu’entre l’état et la société.

 

Le même jour le procureur général, Augustin Lazar, prend position contre l’ordonnance dite “de dépénalisation”, dépassant ses attributions car en général les procureurs ne sont pas en charge de faire les lois, chose qui relève du parlement, sauf si on se rappelle de cette République des procureurs, initiée en 1947.

L’avocat du peuple, Victor Ciorbea (avocat de profession), ancien 1er ministre sous Constantinescu, déclare le mercredi 1er février que cette ordonnance d’urgence n’est pas de son ressort. Le lendemain il se fait sermonner par le président Johannis (professeur de physique) et du coup l’avocat du peuple découvre que c’est de sa compétence, il fait donc appel au Conseil Constitutionnel pour contester cette ordonnance !

Le vendredi 3 février, 40 journalistes de România TV sont entendus par la justice pour obtenir les sources de la bande vidéo de Ghita.

La république des procureurs, si chère à Victor Ponta, ancien procureur, semble en bonne voie !

Et cerise sur le gâteau, les politiciens européens, d’une remarquable discrétion lors de la chute du Général Coldea et des soupçons relatifs à Kövesi, commencent à s’inquiéter à cause d’une ordonnance d’urgence promulguée en toute légalité durant les vacances parlementaires roumaines. Six ambassades vont même se fendre d’une lettre, véritable ingérence dans les affaires intérieures d’un pays en s’inquiétant de la place de la Roumanie dans l’UE et de la démocratie … Parmi ces 6 pays on trouve à la manœuvre les USA et leur chien-chien Canadien qui viennent de rouvrir chez eux deux dossiers de pipe-line très controversés ... et la France dont la diplomatie est toujours au premier plan dans les coups foireux : s’inquiéter de cela quand on gouverne à coup de 49-3 et de prolongation systématique de l’état d’urgence !!!

Samedi 4 février, coup de théâtre :

Longue réunion des deux partis formant la coalition gouvernementale (PSD et ALDE), il en ressort une déclaration de presse du 1er Ministre, Sorin Grindeanu, qui convoque le gouvernement pour ce dimanche 5 février avec à l’ordre du jour « abrogation de l’ordonnance d’urgence sur la dépénalisation » puis passage de cette loi controversée par la voie parlementaire traditionnelle. http://www.agerpres.ro/politica/2017/02/04/alerta-anunt-premierul-sorin-grindeanu-sustine-o-declaratie-sambata-de-la-ora-20-20-19-58-59

L’affaire n’est pas close, loin de là car le président veut faire tomber ce gouvernement …



62 réactions


  • Pseudonyme Pseudonyme 5 février 2017 11:30

    Ah la Roumanie ce pays qui ressemble d plus en plus à l’Europe.

    Roumanie si j’ai compris = Foutoir roumain + Foutoir européen ..... Z’avez pas fini d’en baver  !

    Excellent article....  smiley


  • JC_Lavau JC_Lavau 5 février 2017 11:54

    Difficile à suivre : pas assez de « résumé des épisodes précédents ».


  • baldis30 5 février 2017 12:18

    Quel que soit le pays d’Europe il y a toujours matière pour un livret d’opéra(bouffe !

    Et pour le nécessaire ballet le peuple danse devant le buffet


  • Jelena Jelena 5 février 2017 13:11

    >> mais elle aura perdu son « trésor », transféré en Russie pour ne pas être volé par les allemands
     
    Ce n’est pas le sujet principal de l’article, mais Tito afin d’attiser les tensions envers « le camarade » Staline, prétendait que les bolcheviques avaient volé l’or se trouvant les banques de Belgrade.
     
    Durant quelques décennies personne ne remis en cause cette version... Mais une fois Tito six pieds sous terre, il s’avéra que l’or était toujours dans les banques.


    • baleti baleti 5 février 2017 17:29

      @Jelena


      Qui a dit que l’or se trouvais dans les banques ?
      Il est vrai qu’il y a 20 ans la désinformation, n’étais pas reconnu, mais ...........

    • Jelena Jelena 6 février 2017 11:00

      @baleti A vrai dire, il y a plusieurs versions pour cette histoire (c’est un peu flou) et c’est possible que l’or fut transféré quelque part... Toujours est-il qu’il n’était pas à Moscou.


    • baleti baleti 6 février 2017 20:48

      @Jelena


      Comme tu dit, c’est flou



    • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 février 2017 07:35

      @Jelena
      si vous parlez le roumain lisez le bouquin de Marian Voicu que je mentionne dans mon texte, édition Humanitas ... tout est expliqué y compris les 3 périodes quand une partie de ce « trésor » a été restituée, les démarches des ambassades des pays alliés, une mine d’information !!!!


    • Jelena Jelena 7 février 2017 12:04

      @Gérard Luçon
      Ja ne govorim rumunski... Sinon il y aussi ce reportage du même auteur :
      https://www.youtube.com/watch?v=7L5ct712sXg


  • xana 5 février 2017 17:55

    Merci Gérard Luçon pour cet article et en particulier pour l’apercu historique sur la Roumanie, trop mal connue des Français.

    Comme résident français en Roumanie je me fais un plaisir de confirmer (si c’était nécessaire) la teneur générale de l’article, bien que sur certains points mon analyse personnelle ne concorde pas forcément avec la sienne.

    Par exemple en ce qui concerne la révolution de 1989, s’il est clair que les Soros et Cie ont tiré certains fils en coulisse, je ne crois pas - je ne crois plus - que les services russes aient été dans le coup. Des Russes en voiture ont été signalés un peu partout, mais les Roumains sont prompts à confondre Russes, Ukrainiens et Moldaves, et dans le climat de panique (bordel serait plus juste) il semble qu’il ne s’agissait en fait que de visiteurs moldaves en séjour « bizness », petits trafics etc. Les Spetsnaz savent se montrer discrets, eux.

    Je partage tout à fait l’opinion que la révolution a été confisquée par une partie des sous-fifres de Ceaucescu, et j’apprécie la façon dont Gérard Luçon décrit comment ces communistes athées se sont transformés en 24 heures en orthodoxes anticommunistes. Mais il faudrait ajouter que la quasi-totalité de la population a effectué le même tour de force. Le ciel roumain a été obscurci par la fumée des carnets du Parti qui ont brûlé ces jours-là.

    En ce qui concerne les évènements actuels, il y a effectivement deux clans en présence, plus le peuple roumain qui se fait blouser par les uns et par les autres.

    D’un côté la clique des ex-communistes, aujourd’hui PSD, mais toujours corrompus jusqu’à la moelle. Il est vrai que les autres partis politiques ici ne valent pas mieux, mais le PSD est le plus gros, et installé depuis longtemps en Roumanie comme des rats dans un gros fromage.
    Ils sont en ce moment serrés de près par le DNA, l’organisme anti-corruption. Pas trop finauds ils ont cru y échapper en votant une loi qui amnistie les corrompus au-dessous d’un certain montant. Cette loi est votée (comme en France, séance de nuit pendant les vacances). Circulez, rien à voir.
    Mais certains ont vu, et ont commençé à faire du scandale. Pas forcément dans un but désintéressé, mais vous savez comment ça se passe. On a les mêmes chez nous.

    En face, il y a les Atlantistes. Bon, ils ne s’appellent pas comme ça officiellement, mais ce sont les béni-oui-oui de l’UE et des USA. Le premier est le président, Klaus Iohannis. A Timisoara, un journaliste l’a agressé il y a quelques mois : « Monsieur le président, vous êtes un valet des Américains » ; Réponse de Iohannis : « Et alors ? Ca vaut mieux que d’être celui des Russes ! ».
    Il y en a d’autres. A ma grande surprise Monica Macovei aussi est une des jeunes plantes semées dans les serres Soros and Cie. Moi qui lui faisais confiance...

    On a donc la mafia Soros contre la mafia locale des ex-communistes. Ah oui, pour les Français, il faut préciser qu’un communiste en France est probablement un type de gauche dévoué au Parti et à la cause du peuple ouvrier. Mais en Roumanie un communiste est surtout un type qui a profité de sa carte du parti pour exploiter les autres.

    Et puis il y a les gens de la rue. Ceux qui manifestent en ce moment chaque soir dans les villes roumaines ne sont pas des pourris. Sans doute ils font le jeu du gang Soros. Mais ça ne les intéresse pas. Ils manifestent pour que les mafieux du PSD n’échappent pas à la prison. A moi ça me plaît, et pour une fois je suis fier d’eux.

    Amis français qui me lisez, comprenez-moi : Le « tous pourris » n’est pas spécifique à la France. Dans tous les pays la mafia est au pouvoir. Je suis agréablement surpris de voir qu’en Roumanie au moins il y a des gens qui ne sont pas d’accord et qui manifestent. En France la dernière fois que vous avez manifesté c’était pour affirmer « Je Suis Charlie ». Je crois que je devrais demander la nationalité roumaine.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 5 février 2017 19:09

      @xana
      merci pour les compléments d’information ...


      Ce matin sur un poste télé (Antena 3) un intervenant déclarait qu’il manquait à la Roumanie une « legea lustratiei », c’’est à dire une loi qui aurait écarté du pouvoir tous les anciens (ceux d’avant 89), d’autres pays de l’est l’ont fait ; 
      une telle loi aurait fait disparaitre du pouvoir les Basescu, Nastase, et tant d’autres (je ne cite nommément que ces deux là car ils l’ont reconnu dans un débat télévisé quand ils étaient candidats pour la présidentielle).

      Pour Macovei un point intéressant, regardez sur wikipedia (en français) son « histoire » ... strictement rien sur son passé avant 1990, et pourtant elle était en fonction ... dans un tribunal, au niveau du parquet ... 


    • Paul Leleu 6 février 2017 13:20

      @xana

      non... les français ont manifesté massivement contre la loi travail, planifiée par la Mafia au pouvoir pour les exploiter et les voler...


    • balloo 6 février 2017 23:48

      @Gérard Luçon

      D’abord merci pour cette analyse que je trouve très lucide !
      Concernant une loi du type « legea lustratiei » il y a eu le célèbre point 8 de la proclamation de Timisoara (célèbre pour les roumains qui ont essayé d’imposer son adoption !)
      Hélas, elle n’as été jamais adopté. (https://ro.wikipedia.org/wiki/Proclama%C8%9Bia_de_la_Timi%C8%99oara)

      Merci encore une fois,
      LB


  • demissionaire bonalors 5 février 2017 20:56

    encore OTAN = soros = socialisme, FMI BCE, Europe, finance a l oeuvre
    LR = socialisme aussi = PS les memes traites encules et laches = leur meilleur candidat Macron

    Preparez vous a mourir probablement le meilleur destin vu les tps qui courrent


  • demissionaire bonalors 5 février 2017 21:11

    le peuple Roumain se fait totalement manipule par Soros et sa bande d encules, mais au moins ils manifestent contre la corruption, totalement generalise en roumanie comme en france d ailleurs,
    Donc comparer aux debiles mentaux de Francais qui manisfestent je suis charlie, on ne peut finalement etre que fier de ce peuple qui a tjrs essaye de releve la tete face un destin hors du commun en ce qui concerne l adversite


    • Paul Leleu 6 février 2017 13:27

      @bonalors

      les français ont manifesté comme des grands contre la loi travail, ou contre le projet vermoulu de corruption e Notre-Dame des Landes...


  • wesson wesson 5 février 2017 23:58

    « en 1989 un coup d’état est organisé, supervisé par Bush-Reagan pour les américains et Gorbachov pour les Russes [...] »


    Si vous mentionnez évidemment ce fait dans votre article, il est dommage que vous oubliez de faire un petit détour sur la couverture médiatique dont on nous a gratifié à cette occasion.

    En effet pour qui a un peu de mémoire, la presse s’était totalement surpassée pour parler de Caucescu, qu’elle était allé jusqu’à transformer en authentique vampire.

    Et je n’invente rien : voici le chef d’oeuvre de TF1, 1ère télévision Française :

    « Ceaușescu, atteint de leucémie, aurait eu besoin de changer son sang tous les mois. Des jeunes gens vidés de leur sang auraient été découverts dans la forêt des Carpates. [...] »

    Ragot repris au vol par l’événement du Jeudi, avec un titre tout en finesse :
    « Dracula était communiste. »

    On se rappelle également du dénombrement des victimes : 70.000 pour tout le pays, avec en particulier 4632 pour le seul « charnier » de Timisoara, chiffre totalement bidon mais repris en boucle dans tout le mass média. 

    au final, 639 morts pour l’ensemble du pays, et une centaine pour Timisoara, à comparer au 12.000 qui furent annoncés. 

    Alors que, exactement au même moment il n’y avait personne pour aller balader une caméra au Panana, ou les Américains étaient en train de massacrer la population civile pour récupérer Noriega, ex-agent de la CIA qui ne répondait plus à leurs ordres. plus de 2000 morts là bas, le triple de la Roumanie, et pas un média pour en parler.

    Je me rappelle très bien que c’est à ce moment là que j’ai définitivement perdu toute confiance envers ce que raconte les médias de masses.

    Et non seulement les médias mentent, mais ils ne voient pas ou est le problème : il s’était trouvé un éditocrate de premier plan (Guillaume Durand) pour se satisfaire de ce que fut cette pitoyable couverture média : 

    « Le bilan est satisfaisant professionnellement. Si les éditorialistes assis dans leurs fauteuils cherchent la bagarre, ils vont l’avoir. »

    Et dans tous les autres conflits ou nous avons été impliqués, le comportement média fut exactement à l’identique : Relais d’information bidons, une couverture totalement orientée, et une fois les mensonges éventés, ni regrets ni remords.

    Et il s’en trouve encore dans la presse pour s’étonner que plus personne ne croient à ces gugusses.

    • Xenozoid 6 février 2017 00:01

      @wesson

      ouaip moi c’etait en 83 au liban pareil

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 février 2017 05:55

      @wesson
      merci pour le rappel sur l’oeuvre de la propagande médiatique de l’époque, on peut ajouter la mansuétude de ces mêmes médias envers Iliescu et Roman (Front du Salut National) quand ils ont fait venir les mineurs pour tabasser les manifestants, envahir les campus universitaires pour faire la chasse aux « intellectuels », en mai-juin 90 ...

      .. les manifestants n’étaient plus des révolutionnaires, ils étaient devenus des agitateurs ...

    • J.MAY MAIBORODA 6 février 2017 07:41

      @wesson


      Rappel opportun.
      La désinformation et la manipulation de masse continuent. 
      Cf. la révolution « démocratique » de Maïdan et la guerre au Donbass.
      Cf. La Syrie et les « bombardements d’Alep »
      Etc.

    • Layly Victor Layly Victor 6 février 2017 10:37

      @wesson

      Ce qui me dégoûte le plus chez les journaleux, c’est qu’ils ne prennent même pas la peine de faire semblant de s’intéresser à l’histoire du pays dont ils parlent.
      Ils n’ont pas honte de leur ignorance.
      Ainsi, quand ils ont comparé Ceaucescu à Dracula. Or, pour beaucoup de Roumains, Dracula est un héros de la résistance face à l’empire Ottoman.
      J’ai même entendu des gens de la région de Brasov (ma belle fille est Roumaine), excédés par les droit-de-l’hommistes et le sentiment d’impunité des Roms qui s’ensuit, me dire : « il nous faudrait Dracula ».

      Le rôle de la presse est tellement stratégique qu’elle n’a plus besoin que qui que ce soit croie en ses mensonges. Ils savent très bien que personne ne leur fait confiance mais ils s’en foutent : ils ont tous les leviers.
      Et ce ne sont pas ces abrutis de Français qui vont remettre ce système en cause.

      Ce matin, un représentant du sémillant Macron faisait grief à Mélenchon de ne pas reconnaître « que la libération d’Alep est un crime de guerre », comme si c’était une vérité intangible.

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 février 2017 10:59

      @Layly Victor
      je crois que le nom Dracula vient de Vlad Dracul (drac = diable, dracul = le diable), qui a eu comme descendants Mircea al-doilea (Mircea le IIème) et Vlad Tepes (ou Vlad l’empaleur ; tepes vient de tepusa= pieu) ..




    • balloo 7 février 2017 00:00

      @Gérard Luçon

      Petit précision. Vlad avait un frère : Radu III the Fair, Radu III the Handsome ou Radu III the Beautiful, Radu le Beau (en roumain : Radu cel Frumos),En Turque Radu Bey. Acec l’aide du Sultan Mehmet II, il a usurpé le trône de son frère Vlad ...
      https://histoireislamique.wordpress.com/2014/09/14/le-comte-dracula-ennemie-des-musulmans-sous-les-ottomans/
      https://en.wikipedia.org/wiki/Radu_cel_Frumos


  • lloreen 6 février 2017 06:54

    La France a eu son coup d’ état le 5 décembre 2016 et depuis ce temps, se trouve en dictature républicaine. Les explications en lien.
     https://www.youtube.com/watch?v=WIZJRcyYMx4


  • Zolko Zolko 6 février 2017 11:31

    « il est interdit de faire venir sur le territoire de la Roumanie et de le coloniser avec des populations étrangères »
     
    Je suspecte que ce passage est dirigé contre la Hongrie, pour éviter qu’ils envoient des Hongrois peupler la Transylvanie. La Transylvanie n’a jamais fait partie de la Roumanie, elle a - depuis 1000 ans - toujours été Hongroise. Le traité de Versailles voulait punir l’Autriche-Hongrie (et l’Allemagne, ce qui causa la montée de Hitler).
     
    Un peu d’honnêteté dans votre article n’aurait pas été superflu.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 février 2017 12:10

      @Zolko

      je ne comprends pas bien votre intervention !

      Des hongrois peuplant la Transylvanie, cela existe déjà, les Sicules, très majoritairement dans les départements de Covasna et Harghita, moins dans ceux de Mures, Salaj ;

      Il y a eu aussi les colonies de peuplement allemandes (les saș), j’en ai parlé dans un article précédent ;

      Le Traité de Versailles a effectivement eu pour but d’humilier l’Allemagne, puis devant les mouvements communistes dans ce pays les USA et l’Europe ont changé de tactique, mais c’est une autre histoire, et ce n’est pas le sujet que j’ai tenté de traiter ;

      Enfin ayant eu la chance d’avoir accès aux livres d’histoire de Roumanie et de Hongrie je connais (un peu) les deux versions...

    • agorafake 6 février 2017 12:18

      @Zolko
      La Transylvanie, comme d’autres parties de l’Europe, a fait partie de l’empire Autriche-Hongrie, donc pas de la Hongrie. Sa population est depuis toujours et de façon écrasante majoritairement roumaine, malgré les 1000 ans d’occupation par cet empire qui l’a humiliée la réduisant à une place d’esclave. Le traité de Versailles n’a fait que justice.


    • PaulB 9 février 2017 19:06

      @Zolko

      a propos d’honnêteté, comment explique vous que il y a plus des roumains que des hongrois depuis des siècles ?oui la Transylvanie a été occupe par l’empire austro-hongrois mais êtes vous au courent d’un référendum favorable a l’union avec la Roumanie ?

  • coinfinger 6 février 2017 11:36

    Tout ce qui a été dit ici est authentique et en particulier dans l’article . La corruption y est un mal endémique méme pas caché , c’est dans les moeurs comme pour tout le Sud est Européens , c’est à dire l’ex empire tatar puis Ottoman . Le héros national Roumain : Vlad Tepes a consacré sa vie à empaler la noblesse collabo des Turcs . L’empalement ayant été jusque là un plaisir reservé de ces derniers pour leur opposants , lors de leurs festins .
    On comprend parfaitement la noblesse des sentiments des manifestants actuels , quoique pour nombre d’entr’eux il ne s’agit que de prendre les places .
    Je voudrais attirer l’attention , plutot sur le contexte . L’offensive au Donbass , l’existence d’une base US et l’ambition néocon d’y mettre des tétes nucleaires , la courte période de prise en mains de l’administration par Trump ( quoique 1 mois çà peut étre long surtout avec un manque d’empressement ) , pendant laquelle les mémes néocons décident et évidemment tentent les coups les plus tordus .
    çà m’étonnerait pas qu’apparaissent , spontanémment , des snipers et un scénario Ukhrainien .


  • agorafake 6 février 2017 12:09

    Article plein d’Incompétence et d’amalgame

    La seule vertu de cet article réside dans le fait qu’on puisse le lire entre les lignes : sa propre incohérence (ex, relier le PSDR historique avec le PSD actuel, sauf en ce qui concerne sa vassalité à la Russie ; faire un parallèle entre les procureurs des années noires communistes et ceux d’aujourd’hui, même s’ils sont instrumentalisés dans certaines affaires) parle de l’incohérence de la vie des roumains qui espèrent mieux vivre, en paix, et qui sont tiraillés entre une partie de la classe politique qui, sans le dire, va vers la Russie et la majorité qui va vers l’Europe. Le fond de cette question en Roumanie n’est ni la Russie ni l’Europe, c’est la corruption, dans un pays où les politiques changent de parti comme de chaussettes, pourvu qu’ils gardent leurs postes, où et d’où ils peuvent faire leurs manœuvres malhonnêtes sur tout ce qui bouge (économie, politique...). D’ailleurs, les partis ne sont que des bannières différentes créées par des malins pour se faire réélire, comme dans un drame humoristiques qui tourne à l’horreur pour le peuple roumain : les élections parlementaires étant sur des listes, le même baron local dont on ne veut plus, se fera réélire sur une liste nouvelle. Le problème de la Russie et de l’Europe et des Etats-Unis, c’est qu’ils soutiennent et embellissent médiatiquement les politiques roumains qui font semblant de rouleur avec eux, mais qui, en réalité, les utilisent pour rouler que pour eux-mêmes. Voilà la soit-disant naïveté politique de l’Europe et des Etats-Unis. En ce qui concerne la Russie, elle encourage les barrons locaux (le parti PSD actuellement au pouvoir, est un parti de barrons locaux et de tous les niveaux) car les liens entre les mafieux sont plus ténus et la loi de l’omerta fait qu’ils se soutiennent jusqu’au plus haut niveau et jusqu’au bout. Ce qui gangrène la Roumanie actuelle est donc la corruption à tous les niveaux soutenue par la Russie et la naïveté de l’Europe (mais au moins, cette naïveté permet de rêver et de vouloir d’un avenir meilleur). Votre article montre involontairement assez bien ce fléau de la corruption en Roumanie en parlant des affaires dans lesquelles tous les politiques sont impliqués jusqu’au plus haut niveau, en même temps qu’ils montrent du doigt d’autres. Tous les politiciens essayent de gruger les autres et, en fin de compte, c’est le peuple qui est grugé. Le peuple désespéré sort dans la rue, espérant qu’en fin, c’est le moment de finir avec le mal. Et chaque fois, il se rend compte qu’il a, encore une fois, été menti, utilisé, grugé.

    Je connais bien la Roumanie. Les roumains en ont marre de la corruption. Ils ont fait le choix de l’Europe comme idéal de vivre ensemble dans le respect et l’honnêteté.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 février 2017 12:23

      @agorafake
      mă bucur de analiză Dumneavoastră si că ați inteles « intelesul » ;


      Privind PSD R ale lui Rakovski, daca mă amintesc bine, cind a fost vorba de a redenumi un partid social democrat pe vremea lui Nastase, au ales PDSR pentru a evita un amalgam cu PSD R ; atunci (în 1917) a fost creată funcția de comisarul poporului ; la asta revenim acum, și culmea, nu prin PSD-ul actual !!


    • Layly Victor Layly Victor 7 février 2017 10:03

      @agorafake

      L’Europe, un idéal de vivre ensemble dans le respect et l’honnêteté !

      Celle là, c’est la meilleure.
      Vous mériteriez d’être rédacteur en chef au journal l’Immonde ou à Libération, voire à l’Express ou à Marianne.

      Ma belle fille est Roumaine. J’ai pour elle beaucoup d’affection et d’affinités. Elle est venue faire ses études de médecine à Marseille et elle exerce comme médecin hospitalier. J’ai assisté pendant des années à sa transformation en bonne européenne et je l’ai vue petit à petit perdre son âme, chasser la poésie de son cœur, s’attacher à la possession des objets matériels comme but ultime, perdre toute conscience politique. Ses parents, c’est pareil. La seule constante politique de leur pensée, c’est la haine des « méchants Russes ».
      On comprend le ressentiment et la tristesse pour tous les Roumains morts lors de la bataille de Stalingrad, mais ce fut à cause du choix de leur gouvernement de s’allier au reich. Or, ces mêmes Roumains acceptent de gaieté de cœur la mise en pièces de leur pays par le reich bruxello-allemand.
      Les terres roumaines sont massivement achetées par les trusts du bio allemand et les bergers dépossédés de leurs chemins de pâture. Comme les autres pays européens, les Roumains fournissent de la main d’oeuvre au reich. Un idéal de vivre ensemble dans le respect et l’honnêteté.

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 février 2017 11:10

      @Layly Victor
      Le Roi de Roumanie avait dit au Maréchal Antonescu de ne pas dépasser le Dniestr .. il ne l’a pas écouté ! Il sont allés se faire massacrer ;


      En 14-18 Antonescu était déjà pro-allemand , le général Berthelot décrit très bien le bonhomme dans ses mémoires et correspondances ..

  • coinfinger 6 février 2017 12:47

    En Français , s’il vous plait ! De ce vorbesti Rumanesc , si eu pot . ? dar sint in Francia !
    Pourquoi parlez vous Roumain , moi aussi je peux , mais je suis en France !
    SURTOUT , COMME J AI TENTE DE LE SOULIGNER QUE CE PB EST INTERNATIONAL !


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 février 2017 07:42

      @coinfinger
      voici la traduction :

      Merci pour votre analyse qui démontre que vous avez compris le sens caché ;

      Concernant le PSD R de Rakovski, si je me souviens bien, quand il a été question de renommer le parti social démocrate à l’époque de Adrian Nastase, ils ont choisi PDSR pour éviter un amalgame avec le PSD R ; alors (en 1917) a été créée la fonction de commissaire du peuple ; c’est vers cela que nous revenons, maintenant, et le comble, pas à cause de l’actuel PSD





  • coinfinger 6 février 2017 13:44

    Il existe une autre différence de fond pour juger , ( en Français de souche que je suis ) , de l’ici et maintenant en Roumanie . Un trait , devenu culturel à l’Est de deuxiéme servage . Ces peuples n’ont pas du tout la méme notion politique que nous authentiques Occidentaux d’où nombre de confusions . Ils ont une mentalité de serfs .
    Le deuxiéme héros national Roumain est Stefan le Grand , pour promouvoir l’indépendance , il a du placer son peuple face à un choix qui s’imposait , faute de moyens pour l’état , réaccepter la servitude . ( Méme chose pour Ivan le Terrible en Russie et d’autres ailleurs à l’Est ) .
    Nous sommes nous Français placé devant un choix de ce type actuellement , mais c’est nouveau pour nous et pas intégré . Là bas non , je dis que ces manifs ne sont pas entiérement « innocentes » , certains veulent changer de maitres , les croyants plus gratifiants . La vraie question ce sont les tétes nucléaires néocons .
    L’Europe est perçue comme le pére Noel . Un exemple un village où je suis s’émerveille d’avoir des routes sans nid de poules , et d’avoir le « tout à l’égout » grace aux subventions Européennes .

    En fait ces routes n’ont pas la qualité Européenne , les trous sont bouchés plus souvent c’est tout ( c’est déjà fabuleux d’y avoir du goudron ) , et le tout à l’égout ( qui coute une fortune chez nous et n’a rien à voir ) est sa version Roumaine : le tout au fossé ( couvert c’est la nouceauté ) le méme tout deversé dans la riviére , station d’épuration point et du coup ils se croient écologique ! c’est merveilleux l’Europe ! 


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 février 2017 07:47

      @coinfinger
      la classe politique roumaine est totalement discréditée .. le « tous pourris » ne s’applique pas qu’à la France


      et puisque vous parlez des routes .... les élus roumains de Transyvanie ont volontairement bloqué la construction d’autoroute traversant le pays d’ouest en est .. d’où entre autres la colère de Renault basée à Pitesti ... Le but, limiter les installations des multinationales à Timisoara, Cluj, Oradea, Sibiu



    • PaulB 9 février 2017 17:52

      @coinfinger

         Vous et d’autre vous êtes bourré des ides préconçu et des fausses ides. Vous avés connu des roumain naïfs et vous vous êtes informe chez l’extrémiste du coin comme M. Gerard aussi. Pensais vous vraiment que tous les roumains sont comme ça ou tous pareille ? LOL, c’st risible, heureusement que tous les français ne sont pas comme vous.  smiley
         Pour les routes vous avez raison et justement les roumains dans la manif cherche a remédier ça pars que c’est la corruption qui détruit le pays, on commence a voir ça dans les quartiers de grandes villes française aussi (des mauves routes). Regarde mois qui se prend pour un être supérieur :).

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 10 février 2017 09:27

      @PaulB
      au sujet des manifestations voici un extrait sur un site facebook tenu par des roumains :


      "Un banner care solicită ca ANAF să trateze firmele străine la fel ca cele românești este dat jos cu violență de protestatarii din Piața Victoriei în data de 8.02.2017, deoarece au fost deranjați de mesaj. Se poate observa cum, sub aparența unui protest liber și spontan împotriva corupției, există o rețea de indivizi care deține controlul total asupra mesajelor și sloganelor. Se pot recunoaște activiști USR, PNL, PDL și apropiați ai Monicăi Macovei.

      Imensa majoritate a participanților sinceri au impresia că toți ceilalți aflați la protest sunt ca ei și urmează mimetic, cu naivitate și euforic, comenzile primite. Au convingerea că salvează România..« 

      et voici le lien si vous souhaitez des informations »en ligne« sur ce qui se passe réellement (la page f-book s’appelle »Nusuntemmanipulati« ce qui signifie »nous ne sommes pas manipulés« 


  • xana 6 février 2017 14:54

    Cher Agorafake, vous avez sans doutes d’excellentes sources pour vous montrer aussi catégorique.
    Je me contente pour ma part de ce que je connais de ce pays depuis 1989 ou je suis résident depuis pas mal d’années. Des nombreux parents et amis que j’y ai. Ca ne vaut sans doute pas vos sources.

    Je confirme une fois encore ce que décrit cet article, avec quelques nuances toutefois. Je ,’inscris en faux contre vous sur ce piont : Les politiciens roumains ne sont sauf exception pas des girouettes, les « stabi » ou caciques du PSD ne s’amusant pas a changer de parti car ils y perdraient tout. Le vieux PSD ne le leur pardonnerait pas, et le PSD c’est aussi des réseaux mafieux où l’ancienne securitatea joue toujours son rôle.

    Je ne crois pas à la thèse atlantiste selon laquelle la Russie serait impliquée dans la mafia PSD. Je n’ai aucune preuve pour affirmer cela, mais je crois que vous n’en avez pas davantage pour soutenir cette thèse - à part la propagande occidentale dont tous ici nous savons qu’elle a pour principale objectif de salir la réputation de la Russie à coup de bobards jamais démontrés. Donc dites plutôt que vous soutenez la thèse atlantiste, votre simplicité et votre franchise seront davantage appréciés.

    Un point de votre argumentation est exact et mérite d’être souligné : La majorité des Roumains a fondé de grands espoirs dans l’intégration du pays à l’Europe. Pas étonnant quand l’essentiel de la jeunesse s’est expatriée vers des pays comme l’Allemagne ou la France, où ils parviennent à gagner leur vie dans des conditions qui me rappellent celles que nous réservions aux immigrés algériens dans ma jeunesse. La politique ne les passionne pas, le salaire oui. En 1989 l’Occident était pour eux un Eldorado et la Russie un repoussoir. Mais le monde a évolué. Certains découvrent que la Russie n’est plus ce monde désespérant dont parlaient les anciens. La plupart de ceux qui sont expatriés admettent que la vie en Occident n’est pas un lit de roses. Il n’y a que les Occidentaux pour refuser d’admettre que leur démocratie est en complète décadence, et pire encore que la Russie n’est plus le pays arriéré rempli de moujiks alcoolique qu’on leur a toujours décrit.

    La corruption est une malédiction en Roumanie comme ailleurs, plus cruelle encore ici parce que les corrompus ne se cachent même pas. Beaucoup de Roumains prétendent que c’est l’influence turque qui les a pervertis. Moi j’aurais tendance à penser que l’empire Ottoman s’est infecté en annexant la Roumanie... Blague à part, c’est un problème majeur et je suis d’accord avec vous quand vous dites que c’est contre la corruption que les Roumains sont chaque soir dans les rues. Mais la population dans son ensemble participe à la corruption. Qui passe devant le docteur à l’hôpital ou au dispensaire n’oublie jamais le « plic » ; l’enveloppe contenant quelques billets sans laquelle on ne saurait être correctement soigné.

    Enfin il est vrai que beaucoup croient encore que l’Occident est sain. Mais cette illusion se dissipe rapidement aujourd’hui, car la télé avide de scandale est trop heureuse de diffuser les scandales concernant nos politiciens et leurs frasques. Les chaînes ne se rendent pas compte du fait qu’elles démolissent ainsi elles-mêmes leur propagande.

    Quant à la colonisation par des minorités c’est effectivement une crainte déjà ancienne ici. Ce qui fait sourire quand on constate à quel point les gens espèrent un jour « récupérer » la Moldavie partiellement peuplée de roumanophones. Pour en faire quoi ? Un futur Dombass ?


    • agorafake 6 février 2017 17:26

      @xana

      Bonjour.
      Je suis désolé de devoir continuer à débattre à partir d’un article qui lui-même est truffé d’erreurs historiques et donne lieu à des interventions dont certaines sont pleines d’inexactitudes, intentionnelles ou pas. Je suis étonné du style et de la teneur de votre réponse. Sous un ton cordial vous donnez raison à l’article (peut-être à vous-même ?).
      Prenons les choses une par une.
      « Les politiciens roumains ne sont sauf exception pas des girouettes... » Je ne sais pas dans quelle Roumanie vous vivez. La presse est remplie de ces situations. En plus, vous ne connaîtrez pas l’infiltration des rangs de l’adversaire pour l’affaiblir, vous ne connaîtrez pas l’affaiblissement du peuple en faisant en sorte qu’il accepte que tout le monde est pourri que qu’il n’y a qu’une solution : devenir pourri, soutenir les pourris et grossir leurs rangs, même se ce n’est que pour quelques miettes ; « c’est toujours mieux qu’être honnête et mourir de faim » souffle la voix du corrompu. Pour le peuple des compagnes, le PSD joue, étonnamment, la partition de la fierté nationale : il vaut mieux que ce soient les nôtre qui nous spolient que des étrangers.
      Vous me qualifiez d’atlantiste et votre ton mielleux me le fait presque avouer. Vous écrivez « votre simplicité et votre franchise » ; mais vous ne me connaissez même pas ! Vous voulez me donner à boire la tasse sucrée ?! Je me demande si cela ne trahit pas la motivation et le fond de votre réponse. Nommer un mal n’est pas être contre ceux qui le subissent. Je ne suis pas contre la Roumanie si je dis la vérité sur sa classe politique. Je ne suis pas contre la Russie si je dis ce que tout le monde sait : les dirigeants actuels de la Russie font tout pour affaiblir tout pays qui n’est pas dans son orbite d’influence. Il ne s’agit plus ici de défense, mais de domination. La plus grande catastrophe du monde depuis la deuxième guerre mondiale n’est pas la chute de l’URSS, mais, peut-être, l’arrivée au pouvoir de Putine en Russie. J’espère, contre toute réalité et comme beaucoup français, qu’il soit un levier pour empêcher l’hégémonie d’un seul pays sur le monde. Mais, j’ai l’impression qu’il ne veut autre chose que changer une hégémonie avec une autre. Je souhaite fortement me tromper. Mais ne me parlez pas de « bobards jamais démontrés » en ce qui concerne l’implication de la Russie dans les difficultés de certains pays. Les Roumains savent que la Russie soutient le PSD, ancien Parti Communiste Roumain.
      Ensuite, vous me donnez raison pour me dire que je me trompe. La majorité de la jeunesse Roumaine s’est expatriée dans l’Occident pour échapper à l’appauvrissement causée par la corruption de la classe politique et des politiciens devenus oligarques. La politique du PSD est d’empêcher que les roumains s’enrichissent pour mieux les manipuler. Il y a ici des commentaires qui parlent du FMI et de ses méfaits sur l’économie de plein de pays. Cela pourrait être vrai, mais le FMI est aussi un épouvantail, car - n’est-ce pas ? - il vaut mieux être spoliés par les nôtres. Et pourquoi pas par les russes, si nous y sommes. Vous dites que cela aurait été mieux s’ils allaient en Russie. Il y seraient allés, croyez-les, mais la Sibérie leur fait encore froid dans le dos.
      Vous jouez le sympathique avec les roumains et vous savez mieux qu’eux d’où vient le fléau de la corruption. Ce ne sont pas les turcs ou tatars qui l’ont apportée, quoi que. Ils ne s’en sont pas infectés non plus, comme vous le dites, sinon pensez à faire une bonne cure de désinfection chaque fois que vous rentrez. Non, c’est le communisme. Mais la discussion serait longue. Oui, les roumains participent à la corruption, mais contre leur gré, car les barons locaux, sortis des deuxième et troisième rangs du Parti Communiste Roumain, maintiennent ces choses, le bâton et la carotte .Le PSD n’a jamais été à l’initiative de lutte contre la corruption.
      « L’Occident n’est pas sain », dites-vous. L’Occident a le courage de le dire et le souci de s’améliorer. Regardez pas loin de la Roumanie si le même souci y est.
      Vous méconnaissez l’histoire de la Roumanie qui a été tiraillée entre des puissances étrangère et dépouillée, dépecée. C’est normal que le peuple vit avez cette crainte, mais, détrompez-vous, c’est aussi un des épouvantails du PSD.
      LA CERISE SUR LE GÂTEAU : "Ce qui fait sourire quand on constate à quel point les gens espèrent un jour « récupérer » la Moldavie partiellement peuplée de roumanophones. Pour en faire quoi ? Un futur Dombass ?« Partiellement peuplée par des roumanophones ! Vous voulez faire rigoler les gens ? Tous les habitants de la Moldavie parlent le roumain. Il y a des russophones, qui ne sont pas tous des russes mais des colons soviétiques amenés par Staline pour remplacer les roumains qu’il a envoyé pourrir au goulag. Il y a des tatars aussi. C’est étonnant comment vous minimisez la population roumaine de Moldavie. Il ne vous manque plus que dire que la Moldavie est une terre russe. Et vous donnez le verdict : si les roumains des deux rives de la rivière Prut voulaient se réunir, comme l’Allemagne, ce sera un futur Donbass. C’est pas moi qui vous paie.

      Votre réponse est une longue argumentation contre l’Occident et pour la Russie. ( »Certains découvrent que la Russie n’est plus ce monde désespérant dont parlaient les anciens. La plupart de ceux qui sont expatriés admettent que la vie en Occident n’est pas un lit de roses. Il n’y a que les Occidentaux pour refuser d’admettre que leur démocratie est en complète décadence, et pire encore que la Russie n’est plus le pays arriéré rempli de moujiks alcoolique qu’on leur a toujours décrit." Personne aujourd’hui ne critique la Russie parce que les gens boivent de l’alcool fort. Vous savez bien que c’est le manque de démocratie qui pose problème. Et faisons bien différence entre le peuple russe et l’état russe.) Mais ayez le courage de le dire ! Ce n’est pas une honte. N’utilisez pas ma réponse dans ce sens. Vous soutenez la Russie. Je la soutiendrai de tout mon cœur si elle devenait ce que nous tous voulons : un pays démocratique. Je rêve de pouvoir regarder un jour, à la télé où peu importe comment, le président russe, quel qu’il soit, avec confiance et sympathie. Je rêve de l’Europe de l’Atlantique au Pacifique, mais d’une Europe libre, libérée de toute botte. Cela n’arrivera que si nous nommons les choses telles qu’elles sont.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 février 2017 07:57

      @agorafake
      pusique vous parlez d’un article plein d’erreurs historiques, déclinez les au lieu de « vous la péter » comme spécialiste de la Roumanie !

      C’est simple :
      -1ère erreur historique :
      -2ème erreur historique :
      ....
      -Xème erreur historique :

      et puis citez les sources .. qu’on rigole un peu ... 

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 février 2017 08:12

      @xana


      malheureusement pour certains il est impensable de lier la décadence de l’Occident à la renaissance de la Russie sans ressentir une grande souffrance ; 

      pour d’autres il leur est impossible de séparer la Russie historique et l’Union Soviétique ;

      Donc si vous parlez en bien de la Russie, vous devez être un affreux « coco » pro-Poutine !

      Pour l’implantation des russes en Moldavie et les moldaves russophones, c’est un sujet qui demande une recherche historique spécifique, que je n’ai personnellement pas faite ; ce qu’on peut constater c’est qu’environ la moitié de la population moldave (de teste Prut) est russophone (d’où l’élection de Igor Dodon) et que, pour la petite histoire, comme j’avais implanté la société de tickets de repas le Chèque Déjeuner en Roumanie, des investisseurs m’ont demandé de leur faire une étude sur une telle implantation en Moldavie ... le résultat les a dissuadés, avoir des tickets en deux langues, avec des caractères différents était trop compliqué et couteux (en durée avant retour sur investissement) .. C’était avant que ne sortent les cartes rechargeables, maintenant ce serait plus facile ..

      Enfin quand aux accointances entre PSD et la Russie, bien entendu elles existent, mais c’est valable pour tous les partis ! Quand les politiciens sont des hommes d’affaires, il n’y a pas de frontière ni d’idéologie qui vaille ... Et un petit exemple, en Roumanie il y a des franc-maçons, et pas qu’un peu, réunis dans MLNR (rite écossais antique et ancien) .. Une loge maçonnique avait parmi ses membres Attila Verestoy, Dinu Patriciu et Viorel Hrebenciuc ... et tout ça travaillait allègrement "des deux côtés ...

    • balloo 7 février 2017 10:12

      @agorafake

      Oui, pour la CIA, Poutin est une catastrophe (pourtant ils était favorable à son arrivé ! Ils croyait qu’ils vont pouvoir continuer en toute tranquillité le travail commencé sous Boris !)
      Vos commentaires sont minables !
      Les oligarques roumains vont donner leur rapport à la CIA ; Ils ont changé une canaille par une autre, cependant bien plus perfectionné donc plus dangereux. Leur point faible - l’arrogance et leur sentiment de supériorité. Ils ont beaucoup d’allié - des trolls hystériques et incapable de réfléchir !


    • PaulB 11 février 2017 01:52

      @agorafake


      J’aime bien vos arguments avec des exceptions bien sur

      - C’est n’est pas la faute des idéologie, c’est la faute des personnes qui applique mal les idéologie, avec leurs conceptions particulière, leurs habitudes ancestrale, leurs égocentrisme et subjectivisme.Le capitalisme modéré il a bien fait ses preuve dans les année ’50-’80, malheureusement l’équilibre a été rompu par le patronat en automatisant les processus industriels. Depuis leur mentalité est arrive a l’absurde conviction que il y a beaucoup des humain qui vive inutilement, c’est comme ça que on peut arriver a nouveau au communisme ou pire une révolution française ou on coupe la tète des aristocrates. 

      - Le communisme a péché par l’extrémisme dans certains pays mais je dirai que ça été plutôt du stalinisme. Je panse q’il(le communisme) a fait ses preuve dans la Yougoslavie de Tito. On peut accuser de tous le mal de la terre le communisme mais dans l’empire ottoman, les « cadeaux » ont été une coutume officielle.
      Google Translation

    • PaulB 11 février 2017 02:03

      @agorafake

      Sans Putin on vivrai dans une merveilleuse dictature capitaliste mondialiste ou 6 milliards d’humains serai condamne a mort pour cause de ...inutilité. Tu panse que tu serai parmi les survivants ? 

  • xana 7 février 2017 13:58

    Je n’ai pas répondu au troll pour ne pas polluer le débat, ce qui suit est pour Gérard Luçon et les autres intervenants de bonne foi.
    .
    .
    Ma remarque au sujet de la Moldavie n’a pas pour objet de soulever une polémique et, bien que je connaisse un peu le sujet, je ne désire pas argumenter sur l’histoire et les pourcentages des peuples qui habitent ce petit pays.
    .

    Je rencontre souvent en Roumanie des gens qui appellent une réunion Roumanie+Moldavie.
    Je leur demande alors s’ils sont conscients du fait qu’en Moldavie il existe (en proportion quelconque) des gens qui NE souhaitent PAS être annexés.
    Chaque fois la réponse est évasive.
    Et à chaque fois je demande encore : Comment traiterez-vous le problème des Russophones (etc) de Moldavie, quand la Roumanie ne sait toujours pas résoudre celui des minorités Hongroise ou Roms ? Nul ne sait y répondre.
    .
    La propagande nationale leur fait croire que derrière le Prut il n’y a que des frères Roumains languissant après le rattachement (et brimés par les Russes), et personne ne s’attend à ce qui va évidemment arriver en cas d’annexion.
    Cela pourrait malheureusement ressembler davantage au Donbass qu’à la Crimée !


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 février 2017 14:55

      @xana
      sur la Moldavie j’ai fait un petit truc autour de l’élection de Igor Dodon



    • xana 7 février 2017 15:09

      @Gérard Luçon
      Oui, merci encore de le rappeler. Je l’avais lu et cela m’avait fait bien plaisir.


    • PaulB 9 février 2017 19:45

      @xana

            Des ignorants, racistes, xénophobes, cons....existe partout, pas seulement en Roumanie, dite moi le pourcentage dans votre pays svp. :)

      Laisse moi répondre pour eux ;

            « proportion quelconque » ? une minorité décide pour une majorité dans votre conception de la démocratie, ou si vous aimez pas la démocratie lisez justice.

            On parle d’annexion quand elle est faite par la force, es que c’est le cas ? on pourrai parler aussi de réunification, non ?par référendum....

            Quelle problèmes des minorité elle a la Roumanie qui les autre pays ne l’ont pas ?es que les rrom sont mieux traité en Russie et en France ?Es que en Russie ou France il y a pas des « problèmes » des/avec des minorité ?

      C’est entonnant comme votre merveilleuse objectivité disparais de q’on parle de la Moldavie :)

  • agorafake 7 février 2017 14:22

    Bonjour. J’avais cru naïvement que je pouvais avoir une réaction indépendante à laquelle des réactions indépendantes allaient répondre. C’est une meute organisée qui fait semblant de débattre qui m’est sautée dessus pour avoir dit ce que je pense. Heureusement que nous ne somme pas en Russie. Je vous propose alors, Mesdames et Messieurs, pour être en accord avec le contenu de ces messages (et peut-être aussi de votre site web) de renommer votre page Russiavox. Adieu ! Et désolé de vous avoir dérangés. 


    • xana 7 février 2017 15:57

      @agorafake
      .
      Bon vent cher ami, si vous préférez polémiquer il y a effectivement des endroits plus appropriés.
      .
      Personnellement, comme vous semblez vous intéresser un peu à la Roumanie, ce pays mal connu de la plupart de nos compatriotes, et comme vous ne semblez pas dépourvu de compréhension, je regrette que vous n’ayez pas su participer à notre échange.
      .
      .
      Si vous me permettez, je crois que vous devriez abandonner les préjugés et l’agressivité. Nous ne haïssons pas Poutine, c’est vrai. Cela fait-il de nous des « poutinophiles » ? Nous estimons que ce que rabâchent les médias est une propagande de guerre, orientée dans le but de le diaboliser. Ce n’est certainement pas la première fois ni la dernière. Est-ce que vous croyez vraiment encore à leurs histoires ?
      Personnellement j’ai compris en 1989 avec l’affaire des charniers de Timișoara. Auparavant j’étais - pardonnez-moi - aussi con que vous. Les seuls vrais cons sont ceux qui n’acceptent jamais de comprendre qu’ils ont été bernés.
      .
      .
      Nous vous avons un peu rembarré. Comprenez bien que c’est fatigant d’avoir affaire aux trolls qui tâchent de pourrir les forums en nous resservant la version atlantiste comme si nous ne la connaissions pas.
      Mais peut-être étiez-vous sincère ? Si vous ne pensez pas être un troll, alors pourquoi ne pas essayer de nouveau de discuter avec nous ? Nous, nous échangeons ici des expériences personnelles. Si vous croyez avoir quelque chose à ajouter, posez-vous la question au préalable : D’où ai-je obtenu cette information ? Si la réponse est « dans la presse » ou « à la télé » ou encore « tout le monde sait ça », alors cela ne peut pas nous intéresser. Ne nous expliquez pas, par exemple, que Poutine est multimilliardaire : Si cela était, seuls lui-même et son banquier seraient au courant. Ce que racontent les gens à ce sujet n’est donc qu’un ragot destiné à lui nuire, et il n’est pas difficile de deviner d’où cela provient. Un de mes frères a essayé de m’en convaincre, il n’a toujours pas compris pourquoi je hausse les épaules quand il aborde ce sujet.
      Par contre si vous pouvez nous parler d’une observation personnelle ou celle d’une personne que vous connaissez, n’ayez pas peur d’intervenir. Même si cela prouvait que Poutine est finalement un parfait salaud, nous sommes intéressés.

      Alors, à une autre fois peut-être ?


  • xana 7 février 2017 16:38

    Braves gent (oameni buni), en ce qui me concerne j’arrête ici sur ce fil.
    Bonne soirée à tous et à bientôt

    Jean Xana


  • PaulB 9 février 2017 17:16

    Gérard Luçon


    Vous étés mal informé M. Gérard Luçon.

         C’est n’est pas la peine de répondre sur l’histoire de la Roumanie, c’est n’est pas le sujet.
    Pour la réalité et la vérité sur les manifestations en Roumanie, regarder ici des vrai personnes objectives qui sache chercher la vérité.


    Je ne doute pas que vous êtes de bonne fois mais vous êtes manipulé. Je ne doute pas que il y a tout sortes de ONG « sorosistes » ou autre et services secrètes d’une multitude de pays (occidentales aussi) qui cherche a manipuler les foules, comme dans toutes les pays, France inclus. Cette fois ci les politiques sont pris la main dans le sac, flagrant délit de manipulation contre le peuple, contre l’ETAT de DROIT.

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 10 février 2017 08:31

      @PaulB
      sympa et bien rigolo votre lien vers les clowns de alterinfo ...


      je cite un extrait«  : après 3 semaines de mobilisation » .....

      La mobilisation a commencé le dimanche 29 janvier suite à l’incendie du night-club « Bamboo », et du fait que cette boite de nuit tenue par un mafieux notoire fonctionnait sans autorisation, comme le Colectiv en 2015, donc au départ rien à voir avec l’ordonnance d’urgence nr. 13 ...

      nous sommes le 10 février ... et ils disent 3 semaines ??? que le temps passe vite, hein !

      La Roumanie est un état de droit, qui vit sans état d’urgence et sans violences policières, et la fameuse ordonnance 13 contestée dans la rue a été reconnue par le Conseil Constitutionnel ce mardi comme n’ayant pas violé la constitution au plan de la procédure, l’avocat du peuple Victor Ciorbea, qui l’avait lui aussi contestée a été débouté hier.

      Pour le moment la question n’est pas résolue car cette ordonnance d’urgence a été annulée par une nouvelle ordonnance Nr. 14-2017 sauf que, comme « la rue » ne veut plus d’ordonnance d’urgence, l’ordonnance 14 doit passer par la voie parlementaire traditionnelle.

      Par ailleurs le gouvernement a annoncé que l’ordonnance 13-2017 sera présentée au parlement pour débat , donc le sujet n’est pas clos !

      Et pendant que tous les gauchistes béats regardent et croient en cette belle victoire de la rue, personne n’a vu le contenu de l’ordonnance d’urgence 9-2017 ... un chef d’oeuvre de manipulation ...

      Et une petite précision, comme je parle couramment le roumain et que j’ai des bases en droit, notamment constitutionnel, je me suis permis de lire intégralement ces ordonnances, en roumain ..

      Si vous êtes intéressé, je peux vous les faire passer (mais elles ne sont pas traduites) et aussi je vous suggère de regarder le poste Nasul.tv qui me parait équidistant en ce moment, il est trouvable facilement sur internet ; vous avez aussi Romania TV et Antena 3 qui sont ouvertement contre le président Johannis et Pro-TV qui est ouvertement pour lui

    • Gérard Luçon Gérard Luçon 10 février 2017 10:30

      @PaulB
      regardez aussi B1, ils viennent de parler de la récupération et d’une affiche contestée par certains manifestants suspectés d’être payés par des multinationales -affiche « ANAF » (vos tournures de phrases étant à mon avis probablement celles d’une personne de nationalité roumaine, vous devez pouvoir suivre leur émission sans aucun problème)


    • PaulB 10 février 2017 23:07

      @Gérard Luçon


      Merci pour votre réponse  

      Il y a pas des média équidistantes...nul part, donc chaque post TV construis « les preuves » q’il veule.Je suis sur que vous savais très bien comment les médias peuvent « prouver » tout et son contraire. Il y a pas mal des politiciens de PSD qui dénonce cette ordonnance. Moi même je suis de gauche et le PSD le seul qui je vaudrez bien soutenir mais a la base il sont aussi corrompu que les autre parti si se n’est pas encore plus."La vérité est dévoilé par les résultats", je vous propose donc de réfléchir sur les résultats et les conséquences de cette ordonnance en tenir compte des faits suivantes :

      1. Ça n’a pas été propose dans le programme électoral il y a 2 mois

      2. Ça n’a pas été propose pour le débat politique au parlement 

      3. Ils n’ont pas informe le public AVANT la prise de décision, vu que la corruption est un sujet TRÈS sensible en Roumanie.

      4. Il y a pas des raison d’utiliser une ordonnance d’urgence, c’est ou l’urgence ? De cette façon les roumains ils ont été mis devant le fait accomplis sans aucun moyen de s’opposer a cette loi élitiste et discriminatoire.

      5. Ils ont prétexté q’ils ont fait ça pour des raisons humanitaires alors pour quoi ils n’ont pas baisse les penne que pour les faits de corruptions et pas pour TOUS les crimes et délits ?

      6. L’initiateur de cette ordonnance est Liviu Dragnea président de PSD au pouvoir, condamne pour faits de corruption, condamnation qui l’ai empêché de devenir premier ministre. Grâce a cette ordonnance il espère se refaire une virginité pénale pour accéder a la présidence au prochaines élections ou devenir le prochain premier ministre. Es que il y a un intérêt personnel évident ?

      7. Le plus important de tous les arguments, cette ordonnance LÉGALISE la corruption vu que ils peuvent faire du trafique d’influence, ils peuvent dilapider l’argent public jusque a 40 000 euro sans aucune sanction pénale et le plus grave est que elle est rétroactive, donc des centaine de connards qui ont détruite le pays seront libéré et le casier effacé. Es que une telle loi qui LÉGALISE la corruption, le népotisme, le vol et le trafic d’influence a hauteur de 200000 euro passerai en France M. Gerard ?

       Quelquefois on est persuade de détenir la vérité mais "il y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir".Un chercheur de la vérité il doit être objectif et surtout pas impulsif a tirer des conclusions sous l’influence subjective, les certitudes étant des piégés insurmontable.

       Je répète ca je vois clairement que vous avais ignore totalement mon effort de vous faire comprendre que si il y a des manipulateurs et manipule dans ses manifestations, ça n’empêche pas que les motifs sont bien réels et plus que ça. Il est sur que les charognards de tous les coté profite de la situation mais abandonner la lute anti corruption pour les contrer c’est n’est pas une option valable dans ce cas précis.

       PSD et surtout le gouvernement ont perdu le peux de crédibilité q’il a eu avec les élections…..20% des électeurs et les mieux placé mais c’est n’est pas la majorité. Vous voulez nous faire croire que les manifestants ne représentent pas le peuple mais il ne faut pas oublier que 61 % des électeurs n’ont pas vote di tout pour dénoncer leur manque de confiance pour TOUS les partis politiques et c’est ça la MAJORITÉ, même dans la rue.

       Vous me parlez de B1 TV et Nasul qui sont les larbins de l’ancien président Basescu, un connard de type Sarkozi qui utilise tout pour ses intérêts personnels, vous me parlez de Antena 3 qui est la voix du PSD et implicitement la voix de M. Dragnea et le gouvernement. Si vous dite que elles sont équidistantes…………

       J’aime pas du tout le président, marionnette des mafieux ultralibéraux mondialistes, mais je suis bien contant de la position q’il a dans se cas précis. Moi je suis la voix de 61 % qui les accorde aucune crédibilité aux parti politique et avec ce scandale on a la confirmation. Je voudrai bien avoir un PSD irréprochable pour le soutenir de toute mes force dans cette lutte contre l’extrémisme capitaliste qui avance a grand pas vers une dictature mondiale ou une guerre mondiale mais malheureusement j’ai le choix entre des voleurs de droite et les voleurs de gauche. Je rejette les deux ……et vous M Gerard ?


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 2017 06:43

      @PaulB
      je vais vous répondre en deux temps car vos 7 points nécessitent un peu de réflexion


      pour les postes tv , merci de ne pas transformer mes propos , j’ai exactement écrit :
      « vous avez aussi Romania TV et Antena 3 qui sont ouvertement contre le président Johannis et Pro-TV qui est ouvertement pour lui »
      Je n’ai en aucun cas parlé de Basescu ... qui maintenant passe sur toutes les télés !

      Pour Johannis, je remets cette histoire reprise déjà par 3 postes TV : est ressortie l’histoire des biens confiqués aux juifs de Sibiu par les nazis, puis récupérés par l’état roumain , les familles de juifs ayant été dédommagées par la Roumanie .. quand Sibiu a été capitale européenne, le Maire Klaus Johannis a donné au président d’honneur du Forum Allemand, Klaus Johannis, tous ces biens ... il n’est pas président de la Roumanie, il est « Gauleiter » de la Roumanie, aux ordres de l’Allemagne !
      Si vous avez écouté son discours au parlement, comme vous êtes roumain, vous avez bien du remarquer le moment où il a marqué une pause pour dire « FALS » ... un vrai roumain aurait dit « Gresit » .. il a employé par mégarde un terme allemand, car votre président pense en allemand, c’est d’ailleurs pour cela qui parle très vite quand il parle allemand et très lentement quand il parle roumain, il a besoin de traduire de l’allemand !!!



    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 2017 06:50

      @PaulB
      je dois sortir, je reviens avec mes réponses dans la journée, entre temps ce petit lien intéressant




    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 2017 10:04

      @PaulB

       je vous propose donc de réfléchir sur les résultats et les conséquences de cette ordonnance en tenir compte des faits suivantes : 

      1. Ça n’a pas été propose dans le programme électoral il y a 2 mois 

      les demandes de modifications du code sont en provenance de l’UE et de CEDO ... ça ne fait pas partie d’un quelconque programme électoral !

      2. Ça n’a pas été propose pour le débat politique au parlement 

      Normal, le parlement était en vacances, par contre le système des ordonnances d’urgence est légal, il a aussi été utilisé par le guvernement Ciolos et la ministre Pruna pour modifier le code pénal en mai 2016

      3. Ils n’ont pas informe le public AVANT la prise de décision, vu que la corruption est un sujet TRÈS sensible en Roumanie. 

      L’ordonnance ne traite pas de la corruption, lisez la bien, elle traite entre autres de la dépénalisation

      4. Il y a pas des raison d’utiliser une ordonnance d’urgence, c’est ou l’urgence ? De cette façon les roumains ils ont été mis devant le fait accomplis sans aucun moyen de s’opposer a cette loi élitiste et discriminatoire. 

      Voir ma réponse à la question 2

      5. Ils ont prétexté q’ils ont fait ça pour des raisons humanitaires alors pour quoi ils n’ont pas baisse les penne que pour les faits de corruptions et pas pour TOUS les crimes et délits ? 

      Encore une fois, lisez bien l’ordonnance !

      6. L’initiateur de cette ordonnance est Liviu Dragnea président de PSD au pouvoir, condamne pour faits de corruption, condamnation qui l’ai empêché de devenir premier ministre. Grâce a cette ordonnance il espère se refaire une virginité pénale pour accéder a la présidence au prochaines élections ou devenir le prochain premier ministre. Es que il y a un intérêt personnel évident ? 

      Négatif, c’est pas corruption le motif de la condamnation, c’est du trafic et abus d’influence

      7. Le plus important de tous les arguments, cette ordonnance LÉGALISE la corruption vu que ils peuvent faire du trafique d’influence, ils peuvent dilapider l’argent public jusque a 40 000 euro sans aucune sanction pénale et le plus grave est que elle est rétroactive, donc des centaine de connards qui ont détruite le pays seront libéré et le casier effacé. Es que une telle loi qui LÉGALISE la corruption, le népotisme, le vol et le trafic d’influence a hauteur de 200000 euro passerai en France M. Gerard ?

      Voilà pourquoi tous les parlementaires étaient d’accord avec cette ordonnance, l’opposition n’a réagit que parce que la rue s’est mobilisée  ... cela s’appelle de l’opportunisme


      PSD et surtout le gouvernement ont perdu le peux de crédibilité q’il a eu avec les élections…..20% des électeurs et les mieux placé mais c’est n’est pas la majorité. Vous voulez nous faire croire que les manifestants ne représentent pas le peuple mais il ne faut pas oublier que 61 % des électeurs n’ont pas vote di tout pour dénoncer leur manque de confiance pour TOUS les partis politiques et c’est ça la MAJORITÉ, même dans la rue. 

      Dans le village où j’ai ma maison de campagne et où je passe l’hiver, ils sont tous devenus PSD depuis qu’on leur a baissé le prix des aliments et de l’essence et qu’on leur a augmenté les salaires et pensions de 15% .. par ailleurs je ne veux rien vous faire croire, et très sincèrement je me tamponne de la façon dont vous êtes manipulés les uns et les autres, sauf que ça se voit, et que je le vois ...


  • balloo 10 février 2017 12:00

    @PaulB

    Quand un individu comme Jean-Claude Juncker parle de corruption, et qu’il soutient les manifestants il faut vraiment faire très attention aux manipulations ! Cherchez bien pour découvrir qui est vraiment cet individu !

    Réveillez- vous tant que c’est pas trop tard ! Si jamais BHL arrive parmi vous pour vous soutenir, c’est que vous êtes dans la merde jusqu’aux yeux (bien au dessus du cou !) !

    C’est vrais que le problème de la corruption et de plus en plus présent partout en Europe ! Et cette mafia du lobby est en train de gangrener notre monde !

     (Extrait du journal « Le Figaro » :Nous suivons les derniers développements en Roumanie avec une grande préoccupation », a déclaré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et son premier vice-président Frans Timmermans dans un communiqué commun. Ils ont également « mis en garde contre une régression » du pays dans ce domaine et annoncé que la Commission « examinera attentivement les changements de législation ». Le 25 janvier, la Commission européenne avait encouragé la Roumanie à prendre de nouvelles mesures de lutte anticorruption.)


    • PaulB 11 février 2017 00:47

      @balloo

      Je comprend bien votre avertissement et je vous remercie.
      Je partage vos positions par rapport aux lobby de tout sort et un en spécial qui est entrain de détruire le monde pour ses intérêts de clan. Cependant pour les roumains c’est plus urgent de combattre la corruption qui détruit la Roumanie depuis 28 ans et par la même occasion implicitement on combat tout sorte des lobby et mafia. On peut pas laisser passer une lois qui légalise la corruption juste pour contrarier ce connard de Junker. 

      On a eu des BHL pendent 28 ans et on se déjà fait avoir, depuis on a grandi et on est devenu plus sages. Un BHL n’a aucun appui en Roumanie il n’aurai aucune crédibilité, les services secrets occidentaux, russe et autre utilise des vendu locaux. 

        On est averti par les événements en Ukraine et les roumains sont assez bien informé, un guerre civil pas crédible. Ce gouvernement il a eu l’occasion de nous faire des preuves grâce au quelle il pouvais gagner plus de confiance de la part de la population or il a fait exactement le contraire, une grosse bêtise et il doit payer, ça fait partie du processus du pardon pour une éventuelle nouvelle preuve de confiance. Ils n’ont q’a changer de premier ministre et prouver avec le nouveau que ils mérite notre confiance.

Réagir