dimanche 15 septembre - par Pierre

Arabie saoudite : Mohammed ben Salman voit ses rêves partir en fumée

L'Arabie saoudite vient de subir des attaques majeures contre son industrie pétrolière. Deux sites ont été touchés par des attaques de drones et sont en feu.

Les rebelles houthis soutenus par l'Iran ont revendiqué la responsabilité des frappes. Les drones, au nombre de dix, ont attaqué les installations de la société Aramco vers 4 h, heure locale. Les grands sites d'Abqaiq et de Khurais ont été touchés et cela entraîne une chute de production de 5,7 millions de barils par jour, soit la moitié de la production journalière du royaume.

Le site d'Abqaiq qui peut traiter 7 millions de barils par jour avait déjà été touché par une attaque terroriste d'Al-Qaïda le 24 février 2006 sans entraîner de dégâts aux installations industrielles. Cet attentat avait fait remonter le cours du pétrole de deux dollars.

L’objet principal de l'usine d’Abqaiq est d’éliminer le sulfure d'hydrogène du pétrole brut et de réduire la pression de vapeur, ce qui permet de transporter le brut en toute sécurité dans des navires-citernes. Abqaiq est la plus grande installation au monde pour cette stabilisation.

L'Arabie saoudite dit qu'elle dispose de réservoirs de pétrole dans le pays ainsi qu'à Rotterdam (Pays-Bas), à Okinawa (Japon) et à Sidi Kerir (Égypte) et que les livraisons ne seront pas perturbées.

« Nos prochaines opérations vont s'étendre et devenir encore plus pénibles si le régime saoudien continue son agression et son blocus », a averti le porte-parole Houthis, Yahya Sari.

De son côté, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a accusé l'Iran d'être responsable de ces attaques. "Au milieu d'appels à la désescalade, l'Iran a lancé une attaque sans précédent contre les approvisionnements mondiaux en énergie", a tweeté M. Pompeo. Les États-Unis vont travailler avec leurs partenaires pour demander des comptes à Téhéran, a ajouté le diplomate.

La frappe de drones met en évidence la vulnérabilité du réseau de champs de pétrole, de pipelines et de ports du royaume qui fournissent 10% du pétrole mondial, écrit de son côté Bloomberg.

Une panne prolongée à la raffinerie d'Abqaiq, où le pétrole brut de plusieurs des plus grands champs pétrolifères du pays est traité avant d'être envoyé aux terminaux d'exportation, peut entraîner un choc sur les marchés mondiaux de l'énergie, note le journal.

Au-delà de cet événement extrêmement grave, nous sommes en droit de nous poser quelques questions.

Le budget de la défense de l'Arabie saoudite est de plus de 60 milliards de dollars et se situe (en dollars) au même niveau que la France et la Russie. Comment est-il explicable que ce pays n'est pas capable de correctement défendre des installations stratégiques et d'abattre une dizaine de drones. On peut aussi se demander ce que donnerait une guerre avec l'Iran sachant que les dix drones sont sans doute de fabrication iranienne.

La guerre que l'Arabie saoudite mène au Yémen n'est quasi pas couverte par les médias et je fais ici mon propre mea culpa pour ne jamais en avoir parlé. J'ai toujours cru que la guerre en Syrie était la mère de toutes les guerre au Moyen-Orient mais force est de reconnaître que la guerre au Yémen est aussi importante et qu'elle peut déclencher une guerre générale dans la région.

Au Yémén, l'Arabie saoudite utilise des troupes au sol étrangères. Selon Slate i, c'est la région du Darfour au Soudan qui est particulièrement mise à contribution. Il y aurait 14000 soldats soudanais qui combattent au Yémen et 20 à 40 % d'entre eux seraient mineurs. L'armée saoudienne ne serait que peu mise à contribution pour éviter les pertes [et les protestations de la population]. Si cela était exact, ce serait particulièrement abject et serait certainement suffisant pour mener les dirigeants saoudiens devant les tribunaux internationaux.

Les avions saoudiens, sans doute pilotés par des mercenaires, détruisent systématiquement toutes les infrastructures civiles (et archéologiques) du Yémen depuis quatre ans. Cette guerre laisse la population civile dans la famine et le dénuement le plus total.

Dans ces conditions, comment définir la livraison par la France de 147 canons­ Caesar à l'Arabie saoudite ii. Ai-je rêvé ou est-ce bien la France qui donne des leçons de morale et de respect des droits-de-l'homme au reste du monde. Heureusement la CPI ne juge que des dirigeants du tiers monde (pour le moment).

La situation actuelle est extrêmement explosive. J'ai parlé dans un article récent du contrat de sécurité entre les États-Unis et l'Arabie saoudite. Ce contrat est souvent appelé « le pacte du Quincy ». Suivant ses termes, les États-Unis garantissent la sécurité de l'Arabie saoudite et de son dirigeant.

Or, même s'il s'agit d'une riposte justifiée, l'Arabie saoudite vient de subir une attaque majeure. Quelle va être la réponse de Donald Trump ?

Nous savons, depuis les premiers résultats des pourparlers de paix que les Houthis exigent un dédommagement pour les destructions commises par les saoudiens et leurs alliés avant de cesser le combat. C'est une humiliation que l'Arabie saoudite n'acceptera pas. Nous sommes donc dans une impasse.

Pour terminer cet article, il faut mentionner la lourde responsabilité de Mohammed ben Salman et de son mentor, le prince héritier des Émirats arabes unis, Mohammed ben Zayed, dans l'actuelle tragédie yéménite. Mohammed ben Salman voulait augmenter son prestige dans son pays en lançant une opération punitive de quelques semaines contre les dirigeants d'un coup d’État au Yémen. Quatre ans plus tard, cela se retourne contre lui et même son mentor a pris ses distances.

Venant après le fiasco de son intervention en Syrie, je crois que certains commencent à réfléchir à un remplaçant possible, les candidats dans la famille royale ne manquent pas.

 

i http://www.slate.fr/story/171717/arabie-saoudite-enfants-darfour-combats-yemen

ii https://www.mediapart.fr/journal/international/150419/armes-francaises-au-yemen-itineraire-d-une-livraison-secrete?onglet=full



123 réactions


  • goc goc 15 septembre 22:04

    Je pense que cette destruction aura des répercutions capitales et restera dans l’histoire du monde. Je souligne plusieurs point très importants

    1  Comme l’a exprimé l’auteur, l’Arabie saoudite à démontré son incapacité à défendre ses sites stratégiques, et donc va pousser les rebelles a continuer cette stratégie de destruction dans l’industrie pétrolière.

    2  L’Iran qui se trouvait être privée d’acheteur pour son pétrole, va redevenir un fournisseur majeur, surtout pour la Chine.

    3  Trump est en train de démontrer son incapacité à gérer le désordre mondial, bien aidé qu’il est par Bolton avant son départ, mais surtout par les ultra-sionistes (Kushner, netamiaou, pompeo, et autres fou-de-dieu) . Et je n’ose imaginer les conséquences d’une reprise du « dialogue » avec l’Iran par Donald (sous pression d’un risque économique fatal), sur le complexe militaro-industriel US

    3 bis  Les ricains veulent faire porter le chapeau aux iraniens, mais jusqu’à quel point ? : simples menaces ?, bombardement ciblé ponctuels histoire de ne pas perdre la face ?, ou le plus grave, bombardement de sites pétroliers iraniens.

    3 ter  Si les iraniens sont bombardés, il vont fermer le détroit et les cours du baril vont exploser

    4  Les prochains jours (et peut-être même dès cette nuit avec les marchés asiatiques), nous allons connaitre les vraies conséquences de ces attaques. Ce qui sera important c’est la vitesse à laquelle les prix du baril montent. S’ils montent très vite, alors ce sera la panique.

    5  A moyen terme, une montée importante des cours, même lentement, fera exploser l’inflation. Et cette inflation, en cette époque de prêts d’argent à taux négatifs, va faire replonger le monde dans une nouvelle crise économique suite à la hausse des taux de prêts et surtout des remboursements des crédits actuels (surtout pour les industries. Les marchés de l’immobilier vont s’effondrer.

    6  En France, on va avoir un retour des GJ sur les rond-points et avec encore plus de vigueur vu que les prix à la pompe vont monter en flèche, car l’Etat n’a plus d’argent et ne peut pas se permettre de réduire les taxes pétrolières.


    • michelm michelm 15 septembre 22:25

      @goc
      « L’armée saoudienne ne serait que peu mise à contribution pour éviter les pertes [et les protestations de la population]. Si cela était exact, ce serait particulièrement abject et serait certainement suffisant pour mener les dirigeants saoudiens devant les tribunaux internationaux. » N’est-ce pas ce que font les États-unis et l’OTAN en utilisant des supplétifs terroristes venus du monde entier pour faire le sale boulot en Syrie et en Afrique d’une manière générale ? Les tribunaux internationaux ont pour interdiction de s’en prendre aux américains et aux israéliens : quelle est leur valeur ? Nulle.

      Il n’y a qu’à voir ce qu’est devenue l’ONU depuis la fin du millénaire dernier et le début de celui-ci afin de se rendre compte de l’ampleur des dégâts. Les États-unis ont détruit ce qui pouvait encore tenir debout dans les rapports entre les nations, en s’asseyant sur l’ONU avec sa guerre d’Irak, puis avec les guerres de spoliation suivantes. Cerise sur le gâteau, en insultant les dirigeants des nations qui leur résistaient.

      On voit le résultant de cette décadence : Washington / Tel Aviv sont en perte de crédibilité et ne font plus peur à personne, l’Union européenne ne pèse plus rien à force d’asservissement. Seuls les Chine, Russie, Corée du Nord, Syrie et Iran peuvent être fiers de leur résistance. L’afghanistan n’est pas loin derrière. Et tout cela à coûts de centaines de milliers de morts depuis la 1ère guerre d’Irak...

      Quel terrible gâchis.


    • leypanou 15 septembre 22:33

      @goc
      L’Iran qui se trouvait être privée d’acheteur pour son pétrole, va redevenir un fournisseur majeur, surtout pour la Chine 

       : cette affaire est loin d’être terminée.

      Je viens de lire aujourd’hui que le parti majoritaire en Inde -le parti de N Mohdi- lui a demandé de ne pas tenir compte des menaces états-uniennes et continuer à acheter du pétrole iranien. Comme l’Inde n’a que pratiquement fait à sa tête jusqu’à maintenant, je vois mal les États-Unis oser leur mettre du bâton dans les roues.

      Comme l’Iran vient en plus de signer un accord avec le Qatar pour une exploitation commune de gaz de $440 millions, bien malin qui pourra prédire comment tout çà va se terminer.


    • goc goc 15 septembre 22:52

      @leypanou
      D’accord avec vous. Il est clair que si, dans cette histoire, l’Iran se retrouve le principal gagnant, alors il faudra compter sur l’hystérie uzioniste, et donc le début de la guerre.
      D’ailleurs cette attaque a aussi montré les limites (très vite atteintes) du macaronisme qui avait essayé de se faire plus gaulliste que De Gaulle à Biarritz, mais qui rentre à la niche à la première odeur de poudre. 


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 septembre 11:00

      @goc

      Je pense que cette destruction aura des répercutions capitales et restera dans l’histoire du monde.

      Ou alors non ; pour mémoire, ça aussi devait aussi avoir « des répercussions absolument hénaurmes »... 
      La seule victime à ce jour ce fut une Légion d’Honneur.

      Le seul truc avec des conséquences importantes, ça a été la guerre en Libye en 2011, mais les alternativo-tiersmondisto-poutiniens ne savaient pas trop quoi en penser : ils attendaient de voir dans quel sens le vent tournerait.

      La clairvoyance, toujours la clairvoyance, chez les résistants de 1946 (« les plus nombreux ») smiley


    • Pierre Pierre 16 septembre 11:29

      @Olivier Perriet
      Pour rappel : Ce n’est pas Poutine qui était président en 2011. Il a tout de suite dit que lui, il aurait mis son veto à la fameuse résolution 1973.
      L’accident imprévu n’est jamais sûr mais à force de jouer avec le feu, on finit par se brûler...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 septembre 12:38

      @Pierre

      merci de rappeler la querelle des poutiniens contre Medvedev, avec la mauvaise foi ad hoc.

      Vu de l’extérieur ce n’est pas très important.


    • JulietFox 16 septembre 14:43

      @goc
      Comment, comment ! Avec les milliards d’achats d’armements divers et variés, Ben et Cie, n’ont rien vu venir.
      Qamama

       !


    • Pierre Pierre 16 septembre 16:49

      @Olivier Perriet
      Vu de l’extérieur ce n’est pas très important.
      Si vous pensez cela, c’est que vous n’avez rien compris. Poutine a cédé la présidence à un Medvdev qui avait l’intention de se rapprocher de l’Occident.
      Pour essayer de bien s’intégrer dans le G8, Medvedev a fait un tas de concessions qui étaient contraires aux intérêts russes. Il n’a pas mis le veto russe à la résolution 1973 sur la Libye, a suspendu la vente des S-300 à l’Iran et a voté des sanctions contre ce pays, a acheté des BPC à la France, a cédé les droits russes sur le Swalbard sans compensation etc.
      Medvedev n’a rien reçu en retour de sa bonne volonté, bien au contraire. Les Occidentaux ont considéré cela comme de la faiblesse et ont fait la guerre en Libye pour renverser Kadhafi, ont lancé une révolution en Syrie, ont renversé Laurent Gbagbo, ont continué à ouvrir les portes de l’OTAN à de nouveaux pays etc.
      Poutine a laissé Medvedev faire ses conneries sans intervenir pour voir où cela mènerait. Finalement l’ambassade des Etats-Unis sous l’impulsion de Mc Faul a organisé des manifestations de rue à Moscou pour que Poutine ne se présente pas aux élections de 2012. Les Occidentaux étaient très satisfaits avec Medvedev, cela se comprend.
      Medvedev ou Poutine, ce n’était pas seulement important pour l’Occident, c’était fondamental.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 septembre 21:19

      @Pierre

      Après chacun son truc ; le votre c’est faire de la propagande et faire l’histoire retrospective.

      Moi ça ne me passionne pas, c’est tout.


    • Pierre Pierre 17 septembre 06:51

      @Olivier Perriet
      Vous pouvez continuer à dire que la propagande, c’est les autres, cela ne me dérange pas. 
      En revanche, si vous ne connaissez pas l’histoire, vous serez condamné à la revivre.


    • Jonas 17 septembre 07:39

      @JulietFox
      Parce que l’armement est une chose et les utilisateurs sont une autre. Les hommes ne sont pas interchangeables , on ne peut pas faire d’un bédouin , un pilote de F.16 ou 35 comme pour les systèmes de défense S.400. Le cas de la Syrie le démontre, ce sont les Russes qui s’en chargent. 

      Les pays arabo-musulmans comme musulmans non arabes , ont plus eu comme préoccupation première d’édifier des mosquées que de construire des universités et de former des femmes et des hommes au savoir des temps modernes. Ils ont tellement de retard , qu’il leur faut plusieurs générations pour combler ce vide et ce n’est pas avec la fuite de quelques personnes déjà formées qu’ils réussiront. 

      L’Iran a intérêt à nier la frappe de ces drones , par intermédiaires de milices à leur solde , venant d’Afghanistan, du Pakistan, Bangladesh etc déguisés en Houthis , comme dans son intervention en Syrie. car elle s’expose , elle-même a des frappes du même type, dans une économie exsangue.. 


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 septembre 13:49

      @Pierre
      En revanche, si vous ne connaissez pas l’histoire, vous serez condamné à la revivre.

      Le coup du fusible qu’on jette après lui avoir laissé « carte blanche pour expérimenter ses conneries » (qui ne sont déclarées conneries que retrospectivement, parce que sur le moment on n’en savait rien) est effectivement vieux comme le monde.


    • Pierre Pierre 17 septembre 14:27

      @Jonas
      Il y a une contradiction entre votre commentaire et ce qu’il s’est passé récemment avec l’Iran. Je n’ai jamais vu une frappe de missiles aussi précise. Quatre réservoirs touché quasi au même endroit par des missiles conçus par l’Iran (en principe). Comment accorder cela avec votre prétendu retard technologique ?
      El le drone US RQ-4A à 100 millions de dollars abattu en juin. Il s’agissait d’un drone ultra sophistiqué en principe hors d’atteinte des missiles iraniens.
      Vous avez d’un coté des chameliers et de l’autre une très ancienne civilisation que le chah avait lancé sur la voie de la modernisation et de l’occidentalisation depuis les années 1950 et les résultats se font sentir à présent.


    • JL JL 17 septembre 14:39

      @Pierre
       
       ’’ drone US RQ-4A à 100 millions de dollars’’
       
       drones que notre radio d’endoctrinement national persiste à désigner comme l’arme des pauvres !


  • Pere Plexe Pere Plexe 15 septembre 22:30

    Le pire n’est jamais certain.

    Le Donald en campagne a certes besoin de montrer les muscles.

    Mais il sait qu’en cas d’attaque de l’Iran la Russie et la Chine ne resteront pas inactif à compter les points.


    • pipolo 16 septembre 01:47

      @Pere Plexe mais inéluctable cher ami


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 septembre 11:01

      @Pere Plexe
      Mais il sait qu’en cas d’attaque de l’Iran la Russie et la Chine ne resteront pas inactif à compter les points.

      Mais qui parle d’attaquer l’Iran, à part vous ? smiley

      Et qui parle de défendre l’Iran dans toutes ses conneries, à part vous ? smiley

      C’est fou comme vous adorez parler avec vous mêmes smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 septembre 16:43

      @Olivier Perriet
      Mais qui parle d’attaquer l’Iran ?

      Pompéo a déclaré que l’ Iran était responsable, et Trump se dit prêt à riposter.

      « L’approvisionnement en pétrole de l’Arabie saoudite a été attaqué. Il y a des raisons de croire que nous connaissons le coupable, sommes prêts à riposter en fonction des vérifications, mais nous attendons que le Royaume [saoudien] nous dise qui il estime être le coupable de cette attaque, et sous quelle forme nous devrons agir ! », a tweeté dimanche Donald Trump, qui faisait ainsi pour la première fois allusion à une éventuelle réponse militaire.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 septembre 21:21

      @Fifi Brind_acier

      ben évidemment, t’as pas compris son rôle ?

      c’est faire la paratonnerre et gueuler plus fort que les israéliens et les séoudiens


  • Pierre Pierre 15 septembre 23:50

    Je viens de lire les premiers commentaires qui sont très bons.

    Avec cette attaque, je viens de réaliser que nous sommes peut-être à la veille de la plus grave crise de ces dernières décennies. 

    Le « deep state » étasunien demande déjà des représailles contre les installations pétrolières iraniennes et je n’ai aucun doute que l’Iran ripostera dans ce cas.

    Après avoir failli à riposter suite à l’affaire du drone abattu par les Iraniens, est-ce que le président Trump peut rester sans réaction maintenant ? En tout cas, il va subir une énorme pression des médias mais tout dépendra de l’opinion publique américaine qui, elle, en a marre des guerres américaines aux quatre coins de la planète.

    Heureusement qu’il vient de virer Bolton, cela l’aidera à ne pas trop vite partir en guerre.

    Pour finir, une petite idée délirante pour se détendre. Je propose que l’Arabie saoudite laisse les Russes se charger de la sécurisation de leurs sites stratégiques. smiley Ce serait amusant, non ?


    • Pere Plexe Pere Plexe 16 septembre 08:18

      @Pierre
      Le Donald en course pour un deuxieme mandat ne peut pas ne pas réagir violemment... en parole.Sa crédibilité surtout en interne USA en dépend.
      Mais on peut espérer que les actes soient plus mesurés.
      Le gus a la tweet ravageur mais ,généralement ses actes (parfois déconcertants) restent calculés.
      Coté iranien c’est la même chose : il y a les discours enflammés puis les actes.
      A ce jour les actes, même fort, restent « dosés » si j’ose dire.


    • Pierre Pierre 16 septembre 08:41

      @Pere Plexe
      Je crois que je suis d’accord avec vous sur ce point. Il n’est pas dans l’intérêt électoral de Donald Trump de lancer une attaque aérienne, même mesurée, contre l’Iran.
      D’un autre côté, il ne peut pas ne rien faire.
      A mon avis, il n’a rien préparé et il va prendre quelques jours pour consulter ses alliés régionaux. Il a beaucoup d’options : cyberattaque, viser les Iraniens en Syrie ou les Houthis au Yémen, miner les ports, arraisonner un ou des pétroliers en haute mer, renforcer le blocus économique...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 septembre 11:56

      @Pierre
      Bonjour, déclencher une attaque contre l’ Iran, c’est déclencher une guerre... contre la Russie. Poutine, semble-t-il, viendrait de remettre les pendules à l’ heure :« tout avion israélien qui bombarde la Syrie sera abattu par les chasseurs russes ou les S400 ». Ambiance...

      Lire en entier le billet du Grand Jeu : « Petites et grandes manoeuvres ».


    • Pierre Pierre 17 septembre 07:57

      @Fifi Brind_acier
      Bonjour, Merci pour ce lien très intéressant. Quelle différence avec les articles qu’on peut lire dans les médias mainstream qui sont d’une nullité crasse ! 
      Il y a un autre article intéressant sur le Saker. (lien) Je dois dire que si ces informations étaient avérées justes, il y aurait un complot quelque part. L’article parle de beaucoup plus que 10 drones et leur précision est chirurgicale ! Les images sont déconcertantes. Quatre réservoirs touchés exactement au même endroit ! 
      Est-ce que l’Iran possède des armes de ce type ? Si oui, l’Iran est du même niveau qu’Israël voire d’un niveau supérieur. Mais il faut rester prudent d’abord et s’assurer que l’article du Saker (Moon of Alabama) n’est pas une infox.
      Un autre mystère. Il semble que ces drones ou missiles n’ont pas été détectés. Pourquoi ? Les radars ont été désactivés (technologie russe ou israélienne) ? Était-ce des drones furtifs (technologie étasunienne ou israélienne) ? Était-ce l’heure de la prière (technologie...) ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 septembre 17:52

      @Pierre
      J’ignore qui est derrière le site « Les chroniques du Grand jeu », mais c’est quelqu’un de très bien informé sur ce qui se passe dans toute la zone orientale.
      Je vais lire de papier de Moon of Alabama, que je trouve plutôt fiable d’habitude.


    • Pere Plexe Pere Plexe 17 septembre 19:01

      @Pierre
      Je n’ai pas plus de réponses ou de certitude que vous.
      Reste que lancer une flottille de drone ne nécessite pas de haute technologie, et que par nature elle est difficile à détecter/neutraliser avec des moyens classiques qui ne sont pas conçus pour ce type d’action.


    • Pierre Pierre 17 septembre 19:48

      @Pere Plexe
      Vous pouvez faire le tour du net et vous verrez que tout le monde cherche une explication et n’en trouve pas.
      Plus que la non détection, c’est la précision du tir qui m’impressionne.
      Je pense qu’on finira par bientôt avoir lune explication vraisemblable


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 septembre 09:46

      @Pierre
      La précision de guidage d’un drone n’est en soit pas un problème. 
      Les solutions grand public (GNSS type GPS) offre une précision de l’ordre du mètre Et peut être complété assez facilement par des RTK pour attendre le décimètre.
      Et la détection classique par radar n’est pas efficace contre des drones

      Ce qui est compliqué c’est d’avoir un système qui résiste au brouillage si la défense en dispose.


    • Pierre Pierre 18 septembre 11:03

      @Fifi Brind_acier
      Effectivement, vous avez raison et les coordonnées de la cible peuvent facilement être trouvées sur Google Map par exemple où on peut voir le site sans brouillage.
      Il y a sans doute aussi des complicités internes mais ce ne sont que des supputations. 
      Il n’empêche que c’est inquiétant dans le sens qu’une attaque de ce genre serait à la portée de n’importe quel groupe terroriste pourvu qu’il possède un drone.
      Il faudra aussi savoir si ce sont réellement des drones (télécommandés) ou des missiles de croisière (programmés).


  • Eric Havas Eric Havas 16 septembre 00:14

    Merde alors...

     

    Moi qui en dévot écolo vient d’acheter la Porsche électrique 5 moteurs (4 électriques 1 essence), 3t, 12km de câbles bio, 30km de fleuve chinois pollué, à 200k€, pas du gueux diesel, pour être absous par Saint Hulot Kérosène....

     

    Quand je vois tous mes efforts vertueux partir en fumée de pétrole dans la belle hacienda des Séouds mahométans chèris de négrier La Baudruche, leur singe blanc préféré...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 septembre 10:53

      @Eric Havas

      tiens, revoilà Choucas, alias la baudruche merluchonne rose&verte, alias, alias...

      Moi qui en dévot écolo vient d’acheter la Porsche électrique 5 moteurs (4 électriques 1 essence), 3t, 12km de câbles bio, 30km de fleuve chinois pollué, à 200k€, pas du gueux diesel, pour être absous par Saint Hulot Kérosène....

       smiley


  • Eric Havas Eric Havas 16 septembre 00:34

    https://fr.sputniknews.com/international/201909151042101752-un-senateur-russe-met-en-garde-contre-la-guerre-la-plus-proche-et-la-plus-probable/

    Tout ça s’annonce très très bien :

    Les mahométans barbus sans moustache chéris de Mélechon seront ratatinée par les barbus mahométans à moustaches chéris de Soral eux mêmes ratatinés par Trump le barbare

    le pétrole explose enrichissant Russie,Trump, et coulant la Chine des Iphones crétins

    La baudruche UE (pas la baudruche Mélenchon) payera et passera comme d’hab pour une pontifiante larve, ce qu’elle est. Botter le cul de la grosse bonnasse soumise UE, un sport international, du migrant à Trump en passant par Recep !


  • goc goc 16 septembre 00:45

    Çà commence fort sur les marchés, le baril US demarre à +10% (60$ au lieu de 55$)

    pour ceux qui veulent suivre, c’est ici

    https://finance.yahoo.com/quote/CL=F ?p=CL=F


  • goc goc 16 septembre 01:14

    D’après le site « onebourse », Trump aurait autorisé l’utilisation des réserves US de petrole. Si malgré cela le baril augmente de 10% dès maintenant c’est que c’est peut-être plus grave qu’on ne le dit.

    d’autre part, selon un responsable US :

    "Il ne fait aucun doute que l’Iran est responsable. Quel que soit l’angle sous lequel on aborde la question, pas moyen d’y échapper. Il n’y a pas d’autre candidat« 

    Donc l’administration a décider de designer l’Iran, ce qui veut dire que soit ils ne font rien et passeront pour des lâches, soit ils »frappent" et déclenchent une nouvelle guerre du Golf.

    Je suis pratiquement persuadé que c’est cette dernière option qui sera choisie surtout à cause de netamiaou qui est en campagne et que fera tout pour convaincre donald de frapper l’Iran, s’il ne veut pas passer pour un incapable (a faire faire le sale boulot par les ricains).


    • JulietFox 16 septembre 14:50

      @goc
      Guerre du Glf ? Tiger Wood, est aux avant postes.
      Tous des fils de put (Put américain : qui ont une date d’échéance mais peuvent être exercé à tout moment jusqu’à cette date butoir.

      )


  • the clone the clone 16 septembre 07:53

    C’est bon pour les caisses de l’état , le pétrole va augmenter donc les taxes ..... 


  • phan 16 septembre 09:47
    Encore une affaire qui sent l’attaque sous faux drapeau. Avec les brouilleurs anti drones, anti-GPS et le dôme Patriot anti-missiles l’AS est protégée contre les menaces des rebelles !
    Les impérialistes britanniques évincés au Moyen-Orient, avec le « pacte du Quincy » (14 février 1945) : Les impérialistes yankees garantissent à l’AS une protection militaire sans faille en échange d’un accès aux gisements pétroliers, malgré l’obscurantisme de la dynastie saoudienne et l’implication des Saoudiens dans le terrorisme islamiste et les attentats sous faux drapeau du 11 septembre 2001.
    C’est officiel, Al-Qaida n’est pas responsable du 11 septembre 2001, ni des attaques des sites pétroliers des wahhabites !

  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 septembre 09:49

    La raffinerie d’Abqaiq est située à 60 km au sud-ouest du siège social d’Aramco, à Dhahran.

    Elle traite le brut provenant du plus grand champ pétrolier « conventionnel » du monde, le supergéant Ghawar, et exporte vers les terminaux Ras Tanura, le plus grand terminal pétrolier en eaux profondes au monde. Elle constitue le pivot de l’infrastructure pétrolière et gazière de l’Arabie saoudite.

    Abqaiq transforme chaque jour 6,8 millions de barils de pétrole brut. Plus des deux tiers de toute la production de pétrole et de gaz saoudiens y transitent.

    La seconde cible était une usine de traitement située près de Khurais, à 190 km au sud-ouest, dans le deuxième plus grand gisement de pétrole du pays. Les deux installations sont situées à plus de 1 000 km du Yémen.

    On pourrait en conclure que l’Arabie Saoudite n’avait pas mis en place de défense aérienne pour protéger ses installations pétrolières, un peu comme les centrales nucléaires survolées par des drones intempestifs (mais non armés) dans d’autres pays, mais il est également possible que la taille réduite et les matériaux composites des drones aient permis d’éviter leur détection : les PAC-2 sont de vieux systèmes de défense aérienne de fabrication américaine qui ne peuvent pas « voir » de petits drones ou des missiles de croisière.

    L’Arabie Saoudite a perdu la guerre au Yémen. Elle n’a aucune défense contre les nouvelles armes utilisées par les Houthis au Yémen.

    Mais même si les Saoudiens disposaient d’une centaine de systèmes de défense antiaérienne Pantsyr-S1 et BUK de fabrication russe qui seraient nécessaires pour protéger les installations pétrolières saoudiennes, il n’y aurait toujours aucune garantie de sécurité absolue.

    Mieux, il se peut que les drones aient été lancés depuis l’intérieur de l’Arabie saoudite et que leur point de lancement ait été beaucoup plus proche de la cible qu’on ne le suppose publiquement.

    La guerre contre le Yémen, lancée par Mohammad bin Salman en 2015, a coûté plusieurs milliards de dollars par mois à l’Arabie saoudite. Le déficit budgétaire saoudien a encore augmenté cette année et devrait atteindre 7% de son PIB. Le pays a besoin d’argent frais ou de prix du pétrole beaucoup plus élevés.

    L’Arabie saoudite a récemment renouvelé son projet de cession d’une partie de son conglomérat pétrolier national Aramco, et le mois dernier, le ministre saoudien de l’Énergie, Kalid al-Falih, a été démis de ses fonctions et remplacé par Abdulaziz bin Salman, demi-frère de MbS.

    La destitution de Kalid al-Falih a mis fin à la résistance nationaliste contre la vente d’Aramco, mais qui achètera une partie de la société maintenant que l’on sait que ses principales installations ne sont pas sécurisées et subissent de graves attaques ?

    MbS devra faire la paix avec le Yémen avant de pouvoir vendre les actions Aramco à un prix raisonnable. Il devra débourser plusieurs milliards en paiement de réparation au Yémen et à son peuple avant que les Houthis soient disposés à faire la paix.

    Mercredi Wall Street Journal indiquait que le gouvernement américain se préparait à entamer des négociations avec les rebelles Houthi « soutenus par l’Iran » (sic) dans le but de mettre fin à la guerre civile qui a duré quatre ans au Yémen. Ol s’agirait de convaincre l’Arabie saoudite de prendre part à des pourparlers secrets avec les rebelles à Oman afin d’aider à négocier un cessez-le-feu dans le conflit, qui est devenu une ligne de front de la guerre par procuration entre Riyad et Téhéran.


    • chantecler chantecler 16 septembre 09:53

      @Séraphin Lampion
      Informations très intéressantes mais il serait plus que souhaitable d’en indiquer les sources ne serait ce que par honnêteté .


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 septembre 10:08

      @chantecler

      voilà

      pour ce qui est de l’honnêteté, merci pour la leçon de déontologie journalistique
      elle pourrait en inspirer beaucoup ! 


    • Pierre Pierre 16 septembre 11:17

      @Séraphin Lampion
      Merci pour ces précisions. En ce qui concerne la défense antimissiles saoudienne, il est évident qu’elle est déficiente et ce n’est pas une surprise, cela fait des mois que les drones houthis tombent sur des objectifs saoudiens, sans faire des dégât aussi spectaculaires évidement.
      Le problème qui se pose aux Américo-Saoudiens pour le moment est le suivant. Il est certain que ces drones n’utilisent pas des données satellitaire. Personne ne sait quel système est utilisé pour échapper aux radars et pour atteindre une telle précision. Les Iraniens avaient capturé un drone américain intact il y a 7 ans. On peut en tirer deux conclusions. 1. Les radars iraniens sont capable de détecter des drones sensés être invisibles et en prendre le contrôle. 2. Ils ont pu étudier ce drone sous tous les angles et éventuellement en comprendre le fonctionnement interne par rétro-ingénierie. L’Iran n’est pas un pays de chameliers et le chah a laissé un important héritage scientifique au pays.
      Si on laissait l’Iran se développer sans sanctions, ce pays deviendrait l’Allemagne du Moyen-Orient.


    • generation désenchantée 16 septembre 12:56

      @Séraphin Lampion
      Visiblement le patriot n’est pas prévu pour des drones , il a été conçut pour intercepter des missiles balistique et il date de 1984 en conception
      les drones n’exister pas a cette époque , et vu le coût d’un missile , je sais même pas si ce serait efficace question coût du tir

      Il vaut mieux que les Saoud installent des batteries armé de canons anti aérien , peut couplé a des missiles , c’est peut être plus efficace qu’un « patriot » pour stopper des drones


    • goc goc 16 septembre 13:24

      @generation désenchantée
      Certes, certes, mais il y a un gros problème avec les canons anti-aerien, c’est que ... ce n’est pas assez cher !!! donc inutile


    • generation désenchantée 16 septembre 14:16

      @goc
      oui , mais le « patriot » a été conçut pour intercepter un missile balistique , pas pour un drone volant a basse altitude , a la rigueur des batteries de missile anti aérien
      pourrait être aussi assez utile , mais si il y a une escadrille de drones c’est peut être pas assez rapide pour abattre tous les drones

      Quoique celui ci peut être utile , il doit être assez cher

      https://www.youtube.com/watch?v=msq8GTivWeo


    • Attila Attila 17 septembre 23:03

      @generation désenchantée
      C’est pas facile de descendre des drones avec des canons :
      https://www.youtube.com/watch?v=rGLxKXtkHpY

      .


    • generation désenchantée 18 septembre 10:12

      @Attila
      oui , c’est pour cela que les pièces anti aérienne ont des conduites de tir sophistiquées et des obus a fusées de proximités , quand l’obus explose il créer un nuage d’éclats qui endommage gravement le drone

      c’est peut être ce type de matériel qui serait mieux adapté contre des drones

      https://www.rheinmetall-defence.com/en/rheinmetall_defence/systems_and_products/air_defence_sy stems/index.php


  • Eric F Eric F 16 septembre 09:55

    Ceux qui cherchaient un prétexte d’attaque contre l’Iran viennent de le trouver, ne doutons pas que d’aucuns y verront une provocation sous faux drapeau. Rien n’est strictement impossible dans le Moyen-Orient compliqué....


    • goc goc 16 septembre 10:21

      @Eric F
      Personnellement j’ai quelques doutes quand à la capacité de « représailles » US. Donald a libéré les stocks de sécurité US afin d’éviter que les cours flambent, or malgré cela le baril a pris 10%, et même jusqu’à 20% en cours de séance.
      Cela veut dire que les marchés sont fébriles voir à la limite de la panique.

      Donc si Donald se mettait à exhausser les fantasmes des sionistes et envoi des missiles sur les sites pétroliers iraniens, on aurait une riposte immédiate sur le détroit d’Ormuz, et là les prix exploseraient, mettant en péril les économies mondiales, et donc celle des USA, et ce à 1 an des élections. Pas bon ça !!


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 septembre 11:50

      @goc. Exaucer n’est pas exhausser.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 septembre 12:01

      @goc
      Je croyais que les USA étaient auto suffisants avec leur pétrole de schiste ?
      On nous aurait menti à l’insu de notre plein gré ? Je comprends bien que s’ils sont obligés d’acheter du pétrole russe, ça doit les chagriner...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 septembre 13:46

      @Fifi Brind_acier

      russe ... ou iranien...


    • goc goc 16 septembre 14:06

      @Fifi Brind_acier
      Il parait que le schiste ne produit que 60% du pétrole nécessaire aux ricains, le reste est importé. La confusion viendrait de l’addition dans les chiffres des quantités produites de pétrole de gaz de bitume, et autres produits forés, dans un seul chiffre de production tout produits confondus


    • goc goc 16 septembre 14:11

      @JC_Lavau
      Exaucer n’est pas exhausser.
       smiley smiley
      salop..rie de correcteur de mes deux !! (oui je sais c’est une excuse facile, mais je n’ai rien trouvé d’autre, désolé, famille, patrie, etc..)
       smiley :->


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 septembre 17:07

      @Séraphin Lampion
      Pour que les USA mettent la main sur le pétrole iranien, il faudrait au préalable neutraliser le principal allié de l’ Iran, la Russie..., vous pouvez toujours rêver...

      L’Union économique eurasienne vient de signer un accord de libre échange avec l’ Iran, pour contourner les sanctions américaines.

      (...) L’Eurasie se rapproche inexorablement, encouragée en ce sens par les gesticulations américaines. Un accord préliminaire en vue de la création d’une zone de libre échange a été paraphé entre l’Union Economique Eurasienne (UEE) et l’Iran, ce qui permettra d’adoucir les éventuelles sanctions US. Inutile de dire que les échanges ne se feront pas en dollars mais en roubles.

      Chose intéressante, la signature a eu lieu quelques jours après la décision unilatérale de Donaldinho sur le nucléaire iranien. On a là un énième exemple du savoir-faire de Vladimirovitch : sans bruit, sans vagues, prendre une décision susceptible d’aider considérablement un allié tout en déminant les effets de l’agitation impériale.

      Nous y sommes. L’accord commercial a été paraphé et doit entrer en vigueur fin octobre. Au-delà des bénéfices immédiats, qui seront peut-être d’ailleurs relativement modérés dans un premier temps, c’est surtout la mise en place du fameux anneau eurasien qui se concrétise encore un peu plus."


  •  Christian Deschamps Christian Deschamps 16 septembre 11:11

    nouveau terrorisme ,un drone un couteau de cuisine de l’adhésif .pas vu pas pris.


    • goc goc 16 septembre 11:22

      @Christian Deschamps
      pff amateur va !!
      pourquoi de l’adhésif, un bon électro-aimant piloté en IoT via ton smartphone, tu ajoute une chtite webcam, et là tu es le roi du pétrole, tu pilote, tu cible, tu vise, et paf tu larque ton opinel !!


  • ETTORE ETTORE 16 septembre 11:24

    Cella fait de belles taches, le pétrole, sur la blancheur

    immaculée des djellaba, non ?

    Vais ouvrir une société d’importation de détachant, vont en avoir besoin.


  • Kapimo Kapimo 16 septembre 14:21

    A part les Saoudiens, personne ne connaît l’étendue réelle des dégâts. Et personne ne sait Qui a fait ça, et Comment.

    Sur les photos disponibles des sites touchés, les dégâts n’ont pas l’air gigantesques, comme si l’idée avait été d’endommager en minimisant l’impact.

    Opération d’attaque simultanée par ailleurs très difficile à mener depuis le Yemen.

    Cui Bono ?

    Ca peut-être n’importe qui parmi les protagonistes : Israel-Mossad, USA-CIA, MI6-Bank of England (je ne met pas les Saoudiens qui au mieux ont laissé faire, étant incapables de mener des opérations complexes), voire Iran.

    Tous les joueurs précités ont soit un intéret dans une hausse des prix pétroliers (Iran, Arabie Saoudite, USA), soit dans un conflit avec l’Iran (Israel-Mossad, frange Néo-kon des USA, MI6).

    Wait and see.


    • generation désenchantée 16 septembre 14:46

      @Kapimo
      Une chose m’étonne quelqu’un veut semble vouloir que le pétrole soit assez haut
      chaque fois que le pétrole baisse , quelques jours après un evénement le fait remonter

      Attaques des houthis , navires arraisonnés , cargos sabotés ou attaqués , gesticulation militaire .....

      Qui a le plus a gagner , a avoir un prix du pétrole assez haut a part l’ OPEP ?


    • Kapimo Kapimo 16 septembre 15:00

      @generation désenchantée
       
      Les USA (premier producteur mondial) ont un problème avec les bas prix du pétrole, car le pétrole de schiste coûte très cher à extraire. Il y a une myriade de compagnies US qui risquent de faire faillite si le prix reste relativement bas, entrainant avec elles des investisseurs.
      Les USA sont donc à mon avis ceux qui ont le plus besoin d’une hausse de prix. On peut penser que les embargos US sur l’Iran et le Venezuela sont menés/imposés aussi pour ces raisons de prix du pétrole.

      L’Iran est étranglé économiquement par l’embargo, mais sait que ses plus gros clients (Chine, Inde etc) continueront à acheter, et a fait la preuve de sa résilience. Les pays de l’Opep et la Russie sont contents, mais peuvent s’en passer sans problème.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 16 septembre 16:26

      @Kapimo

      Tous les joueurs précités ont soit un intéret dans une hausse des prix pétroliers (Iran, Arabie Saoudite, USA), soit dans un conflit avec l’Iran (Israel-Mossad, frange Néo-kon des USA, MI6).

      Les seul dont ont est sur qu’ il n’ y ont aucun interet , ce sont les gilet jaune ...


    • agent ananas agent ananas 17 septembre 00:11

      @Kapimo
      Les USA sont donc à mon avis ceux qui ont le plus besoin d’une hausse de prix.

      Trump pour d’évidentes raisons électoralistes veut quant à lui un brut bon marché.


    • Pierre Pierre 17 septembre 08:07

      @agent ananas
      En effet, officiellement Trump veut un prix du pétrole stabilisé autour du prix de revient du pétrole de Schiste... en attendant de mettre la main sur le pétrole vénézuélien. smiley


  • titi 16 septembre 14:45

    Attention avec vos commentaires BS ne rigole pas avec les causeurs en principe il les fait découper en morceaux  


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 16 septembre 16:24

      @titi

      on appelle ca la fondue saoudienne ....

      Recette facile pour les elu semite soudien (eux-SS pour les intimes)

      -1 journaliste saoudien pas trop faisandé , attendris a la lapidation et decouper amoureusement en petit dée . Reserver dans sa marinade , dans une caisse transporté par bateau

      -1 tonneau de brut a 1000€ le litre .Enflamer amoureusement aux chalumeau

      -1 grande fouchette par emir particpant ....

      Associer le tout , le premier qui perd son morceau de journaliste le rejoint dans le bidon ...


  • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 16 septembre 14:48

    Dans une semaine ou deux, vous allez payer l’essence à la pompe deux euros de plus au litre, et encore, à la condition que le marché ne devienne pas fou et qu’il n’y ait pas de suites militaires à cette agression.

     smiley smiley smiley


  • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 16 septembre 15:06

    Israël va bénéficier de la situation créée par l’attaque de samedi. On parle déjà aujourd’hui de vente de matériel militaire à la monarchie et d’un accroissement significatif de la « coopération » sécuritaire entre les deux pays. Les émirats du Golfe sont également sur les rangs.


  • ETTORE ETTORE 16 septembre 15:17

    Vivement que l’on trouve un substitut à leur or noir !

    Qu’on les laisses s’entretuer à coup de boulettes de semoule..


    • Cyril22 16 septembre 16:00

      @ETTORE
      « Vivement que l’on trouve un substitut à leur or noir ! »’
      on pourrait augmenter la part de diester dans le gazole (actuellement 7%), et d’éthanol dans le sans-plomb (actuellement 10% dans le E10), la chimie a certainement fait des progrès depuis le début des années 2000 pour réduire les effets corrosifs ou encrasseurs, et les « calculateurs » de carburation sont reprogrammables (quelques pompes pourront fournir des carburants « à l’ancienne » pour les véhicules de plus de vingt ans).

      Il semble que l’hybride-essence qui nécessite deux moteurs et est de ce fait plus couteux ne soit pas un si bon compromis, les ventes ont baissé en Europe de 16% par rapport à l’an dernier, malgré des normes de consommation pipeautées à leur avantage (peu importe de les vendre, il faut qu’ils soient dans la gamme pour tirer l’indice vers le bas, y compris chez Porsche). L’électrique augmente pour une clientèle de niche : deuxième voiture urbaine, petit rouleur âgé aisé, rouleurs très fortunés (Tesla)


    • Kapimo Kapimo 16 septembre 16:36

      @ETTORE

      J’ai une bonne nouvelle, on connait déjà un substitut, dénommé huile de coude.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 16 septembre 16:47

      @Cyril22

      Et l’ huile de coude quand ca gaze ca turbine ...
      Enfin quelquechose qui ne marche pas au piston dans notre société ...


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 16 septembre 16:58

      @Cyril22

      Je reste sceptique sur les bio-carburant , il n’ ont de bio que le nom car ils monopolise des terres pour un rendement relativement faible (par comparaison a d’ autre ) .
      La raison en est simple , c’ est une culture en deux dimension , et non pas une cuve .en 3D.
      Se tourner vers le bio-gaz , permet au contraire de produire de l’ energie gaz , qui elle meme pourrait permetre de transformer la soupe du methaniseur en carburant si on trouve la bonne bacterie ... ou un procesus temperature/pression/radioactivité ou encore autre chose .
      La soupe , deja peut servir a produire des engrais , economisant ainsi l’ usage de la petrochimie et donc notre facture energetique .


    • Cyril22 16 septembre 18:16

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      on parle de bio carburants pour signifier l’origine végétale par opposition à minérale, mais on peut dire agro-carburant si on ne veut pas froisser les susceptibilités. il serait possible de remettre en culture des surfaces retombées en friche, sans évincer les cultures alimentaires. Ceci pour répondre au besoin spécifique du parc automobile existant ; après ça, la filière bio-gaz (ou agro-gaz) peut être une alternative au GPL (plus aussi en vogue que naguère).


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 17 septembre 17:00

      @Cyril22

      Sur les agro carburant , le methanol reste tres peut exploiter ... Peut etre une piste pour l’ avenir si on reboise sufisament .Mais la contrairement a l’ ethanol , un moteur turbine facon helicopter sera plus aproprié qu’ un moteur piston .


  • Désintox Désintox 16 septembre 17:25

    "Les avions saoudiens, sans doute pilotés par des mercenaires, détruisent systématiquement toutes les infrastructures civiles (et archéologiques) du Yémen depuis quatre ans. "

    Je me demande d’ailleurs si les destructions archéologiques ne sont pas une des motivations de la guerre que mène l’Arabie Saoudite au Yemen.

    Rappelons nous qu’en 1972, on a retrouvé dans la grande mosquée de Sanaa des manuscrit très anciens du Coran qui se sont révélés légèrement différents du Coran officiel.

    On peut donc se demander si les saoudiens ne cherchent pas à se prémunir de futures découvertes du même genre.


    • Pierre Pierre 17 septembre 08:22

      @Désintox
      Intéressant ! C’est un peu l’équivalent musulman des manuscrits de la mer Morte.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 17 septembre 15:37

      @Pierre

      En fait non , les manuscrit de la mer morte reste tres conforme au judaisme et au christianisme , il surprenne car on retrouve des texte perdu , mais pas inantendu puisque cité dans d’ autre texte qui nous ont été transmis .

      La ca ressemble plus aux manucrit d’ hag-hamadi , des manucrit copte souvent gnostique , qui jette un éclairage sur la construction des texte chretien et la « censure » qui as nettoyé toute ces tendance « esoterique » .

      Les manuscrit de sannaa , montre simplement que des passage guerrier ont été rajouté au texte initial , année apres année , pour justifier les conquete militaire .


    • Pierre Pierre 17 septembre 16:39

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Merci pour cette précision. Quand j’aurai du temps, je vais m’intéresser d’un peu plus près à ces manuscrits.


Réagir