mercredi 3 septembre 2008 - par docdory

Afghanistan : les soldats français doivent-ils mourir pour une République islamique ?

Et si l’on disait aux citoyens français que dix de leurs soldats viennent d’être tués à seule fin de maintenir au pouvoir en Afghanistan une République islamique, et que 300 millions d’euros de leurs impôts ont été dilapidés à cet effet en 2008, dans cette ruineuse expédition virant au bourbier ? Examinons les faits :

Un bref rappel historique, tout d’abord : après les attentats du 11/09/2001, une intervention américaine contre le régime des talibans en Afghanistan est décidée, suite au refus du gouvernement taliban de livrer Ben Laden. Ce régime des talibans avait au préalable soulevé, par ses exactions, l’indignation du monde entier. En effet, il avait ordonné la destruction des Bouddhas de Bâmiyân, chefs-d’œuvre inscrits au patrimoine mondial, et il avait également consterné l’humanité par le sort effroyable qu’il réservait aux femmes afghanes, tout cela en raison de l’objectif politique de ce régime taliban de faire de l’Afghanistan la société la plus islamique du monde.

Dans la Résolution 1378 (2001) adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4 415e séance, le 14 novembre 2001, celui-ci condamnait "les talibans pour avoir permis que l’Afghanistan soit utilisé comme base d’exportation du terrorisme par le réseau Al-Qaïda et autres groupes terroristes et pour avoir accordé l’asile à Oussama Ben Laden, Al-Qaïda et autres". Dans cette même résolution, le conseil émettait les vœux suivants, entre autres, concernant un futur gouvernement afghan :

"– Respecter les droits de l’homme de tous les Afghans, quels que soient leur sexe, leur appartenance ethnique ou leur religion ;

– Respecter les obligations internationales de l’Afghanistan, et notamment en coopérant sans réserve à la lutte internationale contre le terrorisme et le trafic de drogues à l’intérieur et à partir de l’Afghanistan."

http://www.un.org/french/docs/sc/2001/res1378f.pdf

Depuis le renversement du gouvernement taliban, la force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS) opère en Afghanistan et constitue la composante militaire de la coalition, sous l’égide de l’Otan, opérant dans ce pays depuis la guerre d’Afghanistan de 2001. Elle est mandatée par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies 1 386, 1 413, 1 444 et 1 510. La France fait partie de cette force, et a envoyé des soldats en Afghanistan (1 670 en 2007), avec un renfort récent d’environ 700 soldats supplémentaires.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Force_internationale_d%27assistance_et_de_sécurité

C’est dans ce contexte d’intervention juste, soutenue par l’ONU, contre le régime effroyable des talibans et son assistance au terrorisme, régime rapidement renversé par cette intervention, que fut adoptée par la Loya Jirga de 2003 la constitution d’Afghanistan, le 4 janvier 2004, constitution dont le texte intégral peut être lu ici :

http://www.afghan-web.com/politics/current_constitution.html

Que peut-on retenir de cet étrange texte constitutionnel ? Sa lecture est des plus instructives :

Chapitre 1

- article 1 : "l’Afghanistan est une République islamique (...)"

- article 2 : "la religion d’Etat de la République islamique d’Afghanistan est la religion sacrée de l’islam (les croyants d’autres religions étant libres... dans les limites fixées par les dispositions de la loi)."

- article 3 : "en Afghanistan, aucune loi ne peut être contraire aux croyances et aux préceptes de la religion sacrée de l’islam."

Ces trois premiers articles contredisent d’entrée de jeu l’apparente bonne volonté démocratique exprimée dans le préambule, dont l’alinéa 5 stipule que le peuple afghan (...) respecte la déclaration universelle des droits de l’homme, et dont l’alinéa 7 soutient "un gouvernement basé sur la volonté du peuple et la démocratie", tandis que l’alinéa 8 affirme vouloir la création "d’une société civile libre d’oppression, d’atrocités, de discrimination, et basée sur un état de droit, la justice sociale, la protection des droits de l’homme, la dignité, et assurant les droits et libertés fondamentales du peuple."

Dans l’article 17, il est affirmé, ce qui est louable, que "l’Etat adoptera les mesures nécessaires pour la promotion de l’éducation à tous les niveaux...", mais malheureusement cet article continue ainsi : "... en organisant et améliorant l’état des mosquées, des madrassas et des centres religieux" !

Dans l’article 35 (chapitre 2, article 14), une bien curieuse organisation des partis politiques est mise en œuvre : "les citoyens d’Afghanistan ont le droit de former des partis en accord avec ce qui est prévu par la loi, pourvu que le programme ou la charte du parti ne soit pas contraire aux dispositions de la religion sacrée de l’islam" !

L’article 45 (chapitre 2, article 24) précise les programmes scolaires : "l’Etat mettra en œuvre un programme scolaire unifié basé sur les préceptes de la religion sacrée de l’islam (...) et développe le programme des sujets religieux sur la base des sectes islamiques existant en Afghanistan." (sic !)

Une politique familiale fort étrange est conçue dans l’article 55 (chapitre 2, article 33) : "l’Etat adopte les mesures nécessaires pour assurer le bien-être physique et psychologique des familles, en particulier de la mère et de l’enfant, pour élever les enfants... et pour l’élimination des traditions contraires à la religion sacrée de l’islam."

Dans l’article 63, on apprend que les candidats à la présidentielle "doivent posséder les qualifications suivantes : (...) être musulman et né de parents afghans", et qu’une fois élus ils doivent faire un très clérical serment d’allégeance : "au nom d’Allah le miséricordieux, au nom de Dieu tout puissant (...) je jure d’obéir aux préceptes de la religion sacrée de l’islam, et de les sauvegarder" (le même genre de serment doit être prononcé par les ministres et les membres de la Cour suprême).

L’article 118 (chapitre 7 article 3) précise "qu’un membre de la Cour suprême doit avoir une connaissance approfondie de la loi ou de la jurisprudence islamique."

Plus étrange juridiquement, l’article 130 (chapitre 7 article 15) stipule que, lorsqu’un cas n’est pas prévu par la loi ou la constitution, c’est la jurisprudence Hanafi qui s’applique (Hanafi est une sorte d’école juridique de la charia).

Enfin, cerise sur le gâteau, l’article 149 (chapitre 10, consacré aux possibilités d’amendements, article 1) verrouille totalement le système en déclarant que "la clause d’adhésion aux fondements de la religion sacrée de l’islam et au régime de la République islamique ne peut être amendée."

De même que peindre une brique avec de la peinture dorée ne la transforme pas pour autant en lingot d’or, un préambule mentionnant les droits de l’homme ne transforme pas en constitution démocratique cette constitution afghane qui est une constitution théocratique intrinsèquement totalitaire, dans laquelle la source de la législation n’est pas le citoyen afghan ni ses représentants, mais la volonté supposée d’un dieu, telle qu’a prétendu l’avoir recueillie un chamelier des débuts du Moyen Âge.

Une lecture attentive de la déclaration des droits de l’homme de 1789 (texte de référence indépassable en matière de droits de l’homme), montre que la "constitution" afghane, dans les articles mentionnés ci-dessus, viole incontestablement et sans ambiguïtés les articles 1, 2, 3, 4, 5, 6, 8,10 et 11 de la Déclaration des droits de l’homme. Dans ce cas, c’est l’article 16 qui donne le fin mot : "toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée (...) n’a point de Constitution".

http://www.conseil-constitutionnel.fr/textes/d1789.htm

Cette constitution, qui institue en Afghanistan une théocratie islamique inamovible (d’après son article 149) n’est rien d’autre que le programme politique des talibans, que la coalition était pourtant censée combattre. Il s’agit d’une constitution totalitaire qui contrevient par ailleurs aux vœux, précédemment mentionnés, que l’ONU avait émis dans sa résolution 1378 concernant les devoirs d’un futur gouvernement afghan, qui se devait de faire respecter les droits de l’homme de tous les Afghans.

Certains ne manqueront pas de rétorquer que l’on ne peut pas sans mauvaise foi comparer le gouvernement "musulman modéré démocratique (?)" de Hamid Karzaï avec celui qu’avait été institué par les extrémistes talibans. Et pourtant, la preuve que le système politique afghan n’a rien à voir avec le respect des droits de l’homme est apportée par la fameuse affaire Abdul Rahman.

http://en.wikipedia.org/wiki/Abdul_Rahman_(convert)

Abdul Rahman est ce citoyen afghan arrêté en février 2006 pour s’être converti au christianisme. Il fut condamné à mort et ne dut la vie sauve qu’à une importante mobilisation internationale. Le gouvernement totalitaire de la République islamique d’Afghanistan essaya un moment de le faire passer pour fou afin de ne pas perdre la face (de même que l’Union soviétique essayait de faire passer pour fous ses opposants politiques). Abdul Rahman finit par obtenir l’asile politique en Italie (est-il démocratique, un pays dont le système politique est si liberticide que des citoyens sont obligés de fuir l’oppression et doivent obtenir l’asile politique d’un pays étranger ?). Gageons que, si Abdul Rahman s’était converti à un polythéisme genre hindouisme ou à l’athéisme, aucune pression internationale n’aurait pu lui épargner la pendaison... La non-pendaison d’Abdul Rahman suscita d’ailleurs de véhémentes protestations des religieux afghans, et des réactions diverses de mauvaise humeur au sein des officiels afghans.

Nous voyons donc que, entre détruire deux bouddhas géants non religieusement conformes et tenter d’assassiner judiciairement un homme pour un simple changement de religion, il n’y a aucune différence de fond. Les deux faits sont des manifestations hideuses de la même idéologie totalitaire impitoyable qui s’appelle l’islam, idéologie qui transforme ipso facto tout Etat en Etat totalitaire dès lors qu’elle devient religion d’Etat.

Prétendre que le gouvernement de la "République" islamique d’Afghanistan est "plus démocratique" que le précédent gouvernement des talibans est une imposture. Cela revient à affirmer qu’en son temps le gouvernement d’Union soviétique de Léonid Brejnev était "plus démocratique" que le gouvernement chinois de Mao-Tsé-Toung !

C’est tellement vrai que la "constitution" de la République islamique d’Afghanistan, bien qu’étant écrite dans un style très différent, ressemble très fortement sur le fond à celle de la République islamique d’Iran, considérée pourtant comme ennemi numéro un des Etats-Unis, voire de l’Occident, constitution iranienne que l’on peut lire ici, pour l’intérêt de la comparaison :

http://www.iranonline.com/iran/iran-info/Government/constitution.html

C’est ici qu’on se rend compte de la désinformation officielle qu’essaient de nous faire avaler les autorités françaises. En effet, selon Bernard Kouchner, notre ministre des Affaires étrangères : "La France continuera d’assumer ses responsabilités en faveur d’un Afghanistan démocratique et pacifié et dans la lutte contre le terrorisme." Même son de cloche chez le président, Nicolas Sarkozy, qui déclare sans vergogne : "Ma détermination est intacte. La France est résolue à poursuivre la lutte contre le terrorisme, pour la démocratie et la liberté. La cause est juste, c’est l’honneur de la France et de ses armées de la défendre..."

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_833/afghanistan_529/france-afghanistan

Comme cela vient d’être démontré, prétendre que la France, en Afghanistan, lutte pour la démocratie et la liberté, est un mensonge éhonté. Elle se contente de soutenir une faction islamique contre une autre, parce que sa politique étrangère actuelle est de s’aligner étroitement sur celle des Etats-Unis, et que la faction au pouvoir en République islamique d’Afghanistan est (pour l’instant) l’alliée des Etats-Unis.

Si la France avait voulu réellement lutter pour la liberté en Afghanistan, elle aurait dû mettre en œuvre, quand c’était encore possible, tout son poids international (elle a quand même encore un siège au Conseil de sécurité) pour exiger que la constitution de la République afghane soit celle d’une république laïque, avec séparation totale de la religion et de l’Etat, condition absolument impérative et nécessaire pour qu’existe la liberté. Elle aurait dû s’opposer avec la plus grande fermeté à l’instauration dans ce pays d’une "République" islamique, qui allait manifestement à l’encontre des buts de l’intervention tels qu’ils étaient fixés par l’ONU. La France se serait grandie, se serait honorée et aurait montré au monde entier l’exemple démocratique en quittant immédiatement l’Afghanistan, en signe de désapprobation, dès l’instauration de cette République islamique, instauration qui entérina la défaite totale de la liberté dans ce pays et la victoire complète du totalitarisme islamique.

Cela aurait épargné, quatre années plus tard, le sacrifice tragique de dix jeunes soldats, morts non pas pour la France ni pour la liberté, mais pour la survie de la République islamique d’Afghanistan...

 

  1. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_833/afghanistan_529/france
    http://en.wikipedia.org/wiki/Abdul_Rahman_(convert)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Afghanistan
    http://www.afghan-web.com/politics/current_constitution.html
    http://en.wikipedia.org/wiki/Abdul_Rahman_(convert)
    http://www.un.org/french/docs/sc/2001/res1386f.pdf
    http://www.un.org/french/docs/sc/2002/res1413f.pdf
    http://www.un.org/french/ga/search/view_doc.asp?symbol=S/RES/1444(2002)
    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/monde/chronologies/pdf/onu1510.pdf
    http://www.un.org/french/docs/sc/2001/res1383f.pdf
    http://www.defense.gouv.fr/defense/content/download/90925/809571/file/plaquette%20%20PLF08%20V2.pdf
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Force_internationale_d%27assistance_et_de_sécurité74471@


83 réactions


  • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2008 10:34

    évidemment que non , on a vraiment rien à faire dans ce pays de nazes ! au moins les talibans avaient réussi à limiter les plantations de pavots qui produisent bien plus de dégats dans nos pays que l’aide apportée aux djihadistes de tous poils ! Karzai n’est qu’un pantin de washington profiteur ! que lui ou un autre barbu soit au pouvoir n’a aucune espèce d’importance , ils sont tous aussi arriérés !


    • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2008 10:42

      je rajoute que si on a vu beaucoup de gens s’émouvoir pour les droits de l’homme en Chine ou au Tibet ,
      on ne voit personne manifester pour le droit à boire une binouze sans se faire fouetter en Arabie Saoudite !


  • COLRE COLRE 3 septembre 2008 11:01

    Bravo de nous informer : il suffisait, en effet, d’aller lire la constitution d’Afghanistan pour découvrir ce qu’elle contient… Je ne l’avais pas fait, et je vous remiercie de mettre le doigt sur un fait complètement inconnu et tellement riche de sens, et je suis tout à fait d’accord avec la fin de votre article :

    La France se serait grandie, se serait honorée et aurait montré au monde entier l’exemple démocratique en quittant immédiatement l’Afghanistan, en signe de désapprobation, dès l’instauration de cette République islamique, instauration qui entérina la défaite totale de la liberté dans ce pays et la victoire complète du totalitarisme islamique.


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 3 septembre 2008 11:03

    Bonjour,

    à noter un échange de bon et loyaux services puisque l’Afghanistan fait partie des 46 pays qui à ce jour, ont reconnu l’indépendance du Kosovo

    Quant au mot démocratie, il est devenu une sorte de fétiche magique qu’on prononce comme une incantation pour sanctifier quelques coups de forces, comme le soutien à cet abruti de Saakachvili


  • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2008 11:18

    heureusement , il y a un afghan plus moderne , il a même pas de barbe et ne se bat pas à coup de RPG
    http://d.yimg.com/eur.yimg.com/ng/sp/empics/20070929/12/2825588937-athletics-2007-world-taekwondo-bejing-olympic-qualification-men-arena.jpg


  • touaregh touaregh 3 septembre 2008 11:44

    bah dis donc le chat, on voit bien que toi tu es un consommateur invétéré de ce que les médias te refourguent en matière d’informations, de reportages et de documentaires. quand tu dis que les Afghans, nous sommes des "arriérés", c’est par rapport à quoi ? arriérés par rapport à qui ? par rapport à ta société à toi, tellement en avance qu’elle autorise deux personnes du même sexe à se marier et à adopter des enfants, et tellement démocratique que si tu n’es pas l’ami du Roi, et bien on n’a qu’à piller ta maison, et personne ne bougera pour toi, les responsables ne seront pas remerciés ? un pays tellement courageux que la seule fois où il envoie ses soldats se battre, il passe des jours et des jours à se demander pourquoi, comment, à cause de qui ils sont morts, semblant oublier que la guerre, ce sont des blessures, des morts et des larmes !!!


    • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2008 12:05

      Nos femmes , on les force pas à vivre sous des moustiquaires en permanence !

      l’Afghanistan vit avec 5 siècles de retard ce que vivait l’Europe au temps des guerres de religions .
      L’horreur au quotidien , les droits de l’homme au niveau zéro , la femme considérée pas plus qu’un animal,
      les religieux faisant la pluie et le beau temps .


    • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2008 12:10

      un pays tellement courageux que la seule fois où il envoie ses soldats se battre .....

       La France doit être le pays qui a connu le plus de guerres , celle d’Afghanistan interpelle car inutile et pour satistisfaire des interêts qui ne sont pas les notres !


    • docdory docdory 3 septembre 2008 16:13

       @ Touaregh
      Ce que vous dites est de la propagande contraire aux faits : il n’y a pas de mariage homosexuel en France , ni d’adoption d’enfants pour les mariés homosexuels .


    • dixneuf 7 septembre 2008 13:35

      Pas encore de mariages homosexuels ni d’adoptions en France ? , mais on y va, un peu de patience. 19


  • ZEN ZEN 3 septembre 2008 11:49

    Bonjour Doc
    Merci pour ce travail d’investigation
    On ne lutte pas pour la survie de la R.D d’Afghanistan...Ce ne sont qu’alibi et idéologie, langue de bois diplomatique...
    On aide les USA a faire aboutir leurs projets pétroliers. Mais il ne faut pas le dire...

    MOURIR POURQUOI EN AFGHANISTAN ? :

    "...La présence militaire américaine et de l’OTAN en Afghanistan de même que l’envahissement de l’Irak font partie d’une stratégie ayant deux objectifs 1) Établir des bases militaires à proximité de l’Iran et 2) Contrôler l’exploitation pétrolière en Irak et construire le pipeline trans-afghan pour accéder au pétrole et au gaz naturel des républiques de l’Asie Centrale au nord de l’Afghanistan. Pour y arriver les américains doivent non seulement envahir militairement pour déloger les gouvernements en place mais y maintenir une présence militaire permanente, c’est à dire au-delà de 20 ans, temps minimum requis pour implanter un gouvernement amis stable et former une armée efficace de même qu’un corps policier fiable..."


    La sécurisation de la route du pétrole rime-t-elle avec l’élimination des régimes islamo-révolutionnaires ?


    • docdory docdory 3 septembre 2008 16:05

       @ Zen
      Très intéressant , ce texte de "l’avocat du diable " . Si je tente de démontrer , preuve à l’appui , dans mon article que l’intervention en Afghanistan n’a rien à voir avec la défense de la liberté , il est bien certain que cette intervention a maintenant ( ce n’était peut-être pas le cas initialement ) des buts cachés n’ayant rien à voir avec la démocratie ou les droits de l’homme . Raison de plus pour que l’armée française se désolidarise de cette intervention ( mieux vaut tard que jamais ) et quitte rapidement l’Afghanistan ...



  • Franck804 3 septembre 2008 13:19

    Bonjour Doc,

    Merci pour toutes ces précisions, dignes du travail d’un journaliste professionnel !
    Si la presse et les médias étaient libres ce sujet aurait déjà été développé dans nos quotidiens ou au journal de 20 heures , cela montre bien les imites de ce que certains continuent à appeler l’"information" en France, pays que l’on dit démocratique et dans lequel on peut s’exprimer librement ... Enfin, pas tout le monde, à commencer par ceux qui sont censés nous informer.

    Merci aux rédactions à la botte du pouvoir de ne pas nous avoir ennuyé avec la réalité des choses !


  • Vincent 3 septembre 2008 13:30

    On ne peut pas changer les gens contre leur volonté. Les afghans sont de fervents musulmans, ces lois qui vous paraissent si archaïques sont normales pour eux. Touche pas ma soeur, ou tu passeras un sale quart d’heure. Ces lois sont peut-être débiles, mais ils ont toujours vécu avec. En France, on a bien tout un tas de crétins qui croient que la démocratie c’est d’avoir deux partis qui se succèdent tous les 5 ans (ou plus) à la tête de l’état, et ça, ça ferait bien marrer les habitants d’un pays démocratique (si seulement il y en avait un sur Terre)

    Si une armée avait envahit la france de louis XIV pour y apporter un système démocratique, il y a fort à parier que tout le tiers-etat se serait soulevé contre cette infamie : comment ? on veut nous retirer notre divin roi ? Mais de quel droit ? qui nous montrera la divine voie à suivre ? qui va conduire le troupeau ?


  • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2008 13:56

    Bonjour docdory.

    J’ai d’abord eu les cheveux hérissés au premier abord. Puis j’ai lu l’article en profondeur et malgré que ce que vous dîtes semble censé d’un point de vue du contribuable (et encore), je ne suis pas vraiment d’accord avec tout votre article (ou en tout cas surpris par la naïveté des propositions finales et des assertions contenues dedans).

    Un bref rappel historique, tout d’abord : après les attentats du 11/09/2001, une intervention américaine contre le régime des talibans en Afghanistan est décidée, suite au refus du gouvernement taliban de livrer Ben Laden. Ce régime des talibans avait au préalable soulevé, par ses exactions, l’indignation du monde entier.

    Soit c’est naïf, soit c’est malhonnête. Ben Laden en Afghanistan, a-t-on eu des preuves aussi tangibles que pour les ADM en Irak ??
    A noter, comme je l’ai lu qq part sur le site du Monde Diplo, que la destruction des statues par les talibans avait indigné la communauté internationale... avant le traitement des femmes dans ce pays.
    A noter également que les talibans satisfaisaient largement les occidentaux à l’époque où les soviét se ssont incrustés, mais qu’ils dérangent désormais. On doit avoir une putain de réputation de girouettes... ou d’enculés là-bas.

    Elle aurait dû s’opposer avec la plus grande fermeté à l’instauration dans ce pays d’une "République" islamique, qui allait manifestement à l’encontre des buts de l’intervention tels qu’ils étaient fixés par l’ONU.
    Si cette constitution de merde avait emmerdé en quoi que ce soit les envahisseurs que nous sommes, elle ne serait pas sur le papier. Encore une fois, je m’en prendrai donc aux dirigeants "démocrates" de ce monde plutôt qu’à l’Islam lui-même (bien que certains articles et lois soient totalement ancestraux dans ce que vous avez cité).
    De plus, je suis surpris qu’on ne s’en prenne pas plus aux autres théocraties comme l’Arabie Saoudite, et autres pays exportateurs de chocolat noir... euh pardon c’est du pétrole. L’argent y serait-il pour quelquechose ?

    Bref, si on suivait les propositions de votre article, on n’interviendrait nulle part, puisque ça coûte beaucoup de sous tout de même... Déjà qu’on ne le fait que là où il y a des intérêts.
    En somme, j’ai perçu - de mon point de vue - du juste, bien documenté, mais parsemé de beaucoup d’hypocrisie et/ou de malhonnêteté.
    En effet, comme j’ai pu le lire dans un autre commentaire, un vrai travail de journaliste professionnel...


    • docdory docdory 3 septembre 2008 15:48

       @ Nobody knows me 
      Il n’est effectivement pas exclu que Ben Laden n’ait pas été présent en Afghanistan au moment de l’intervention . Cela n’empêche pas de constater que le gouvernement taliban était un régime infâme qui apportait un soutien actif aux terroristes , ce qui , après le 11 septembre , faisait de ce régime une cible .
      Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il n’y a aucune différence de fond en ce qui concerne les libertés individuelles entre la république islamique d’Afghanistan et l’Arabie Saoudite , ni entre les talibans et l’Arabie saoudite . C’est d’ailleurs le sens de mon article . Une république islamique n’est pas plus démocratique qu’un royaume islamique . Ce sont tous les deux des théocraties , donc des états totalitaires . 
      Si l’actuelle République islamique d’Afghanistan pouvait se passer du soutien militaire de la coalition , et que celle-ci quitte ce pays , nul doute que des talibans feraient rapidement partie du gouvernement , et que les terroristes jouiraient au moins de la neutralité bienveillante des autorités ...Ce qui rend encore plus illusoire et inutile l’intervention actuelle et la présence française dans ce pays ....


  • Paul Villach Paul Villach 3 septembre 2008 14:12

    Cher Docdory, comme à votre habitude, vous avez l’art de planter votre scalpel là où ça fait mal. Paul Villach


  • Teo Toriatte 3 septembre 2008 14:17

    Je propose donc que tous les pays dont la constitutions fait référence à une religion ( ou seulement l’Islam ?) soient exclus de la liste des démocraties.
     



    • JL JL 3 septembre 2008 16:33

      @ TEO TORIATTE : seulement l’islam ?

      Vous connaissez l’histoire du type qui ne dit jamais mort aux cons par crainte de voir ses amis tomber ?


  • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 14:18

    L’Afghanistan bien sur...les talibans, al qaida...encore...et puis le Pakistan si imbriqué, si proche...nucléarisé.
    Ne pensez pas que l’idéologie islamique se contentera d’appliquer ses "us et coutumes" la bas.
    Le but est d’atteindre le pouvoir, pour former des djihadistes...importés du Maghreb, d’Europe, du moyen orient...avec les moyens d’un appareil étatique.
    Cet islam radical peut se propager partout, d’abord dans le "monde musulman"...du Maroc à l’Indonésie...et puis...au delà...asie centrale, afrique noire...

    Ne laissons pas cette idéologie se développer...nulle part...elle nous rattraperais...un jour ou l’autre...beaucoup plus puissante...


    • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2008 14:28

      Le but est d’atteindre le pouvoir, pour former des djihadistes...importés du Maghreb, d’Europe, du moyen orient...avec les moyens d’un appareil étatique.

      Wouaw ! Ca a l’air trop bien votre truc là, Jacob !! On commence quand ?


    • ASINUS 3 septembre 2008 14:40

      yep TOUT etat dont la constitution contient des references religieuses n est pas democratique
      mais une theocratie
      dans la liste à I nous trouvont
      Iran
      Israel
      ......


    • el bourrico 3 septembre 2008 15:01
      					Ta gueule avec ton sionisme nucléarisé, ton idéologie ne doit pas se développer, nulle part, comme toutes les idéologies religieuses.

      Es tu conscient triple buse que si un jour les Iraniens et les talibans Afghans travaillent ensemble, nous auront réussi l’exploit de faure collaborer deux entités qui ne peuvent pas s’encadrer.
      Ca t’arrange d’avoir un ennemi qui forme un bloc, c’est plus simple... voir simplet.

      Bref, encore une fois, ta gueule Jacob.

      				 				

    • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 15:10

      ASINUS...la quasi totalité des pays a une référence religieuse...les droits de l’homme doivent beaucoup aux 10 commandements...à la torah...
      lorsque d’autre nation font appel au coran...
      vois tu la différence qu’il y a entre eux ???


    • Teo Toriatte 3 septembre 2008 15:15

      Vous pouvez considérez que pratiquement tous le pays du monde sont des théocraties selon votre définition.
       


    • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 15:16

      AL BOURRICOT...

      l’antisionisme, est, par essence, antisémite...et il le sera toujours

      Martin Luther KING


    • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 15:19

      Dieu est 1, parait il, mais lequel ???
      Orthododoxe, libéral, démocratique, laïque ???
      Il est ce que les hommes en font.
      Que les lumières soient avec eux !

      Thierry Israël JACOB

      BISOUS


    • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2008 15:33

      Pourriez-vous nous rappeler en quelle année Mr King a prononcé cette phrase et dans quel contexte ?
      Les conditions de vie des palestiniens et des gazaouis étaient-elles les mêmes qu’aujourd’hui ?
      Le deuxième mur de Berlin était-il en construction ?
      La colonisation conituait-elle malgré les résolutions de l’ONU ?

      Merci d’avance pour votre rigueur.


    • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 15:57

      NOBODY...je crois que M.L.K connaissait trés bien le définition de : SIONISME...lui !


    • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2008 16:07

      Vous ne répondez pas à ma question. Toujours aussi rigoureux à ce que je vois.


    • Zalka Zalka 3 septembre 2008 16:14

      "à la torah... "

      Arrête de fumer...


    • ASINUS 3 septembre 2008 16:32

      bonjour , j en reviens j ai pus constater un reinvestissement de la societé civile par le religieux
      jusqu a l interieur de tsahal , je ne confond pas les deux systemes politiques iran/israel je tiens
      juste que tot ou tard les laiques vivant en eretz israel seront sommés de choisir et ce jour la la theocratie
      sioniste sera jugé a l aune de la theocratie des mollahs


    • claude claude 3 septembre 2008 18:00

      " par Thierry Israël JACOB (IP:xxx.x67.115.10) le 3 septembre 2008 à 15H16 							
      							

       
      								AL BOURRICOT...

      l’antisionisme, est, par essence, antisémite...et il le sera toujours "


      être antisioniste c’est ne pas approuver l’expension impérialiste de l’état d’israël sur les terres palestiniennes. il s’agit d’une attitude politique.
      l’antisémitisme est du racisme pur et simple. (juste pour info : les palestiniens, sont aussi un peuple sémite !) smiley

      on peut s’opposer à la politique de confiscation des terres palestinniennes par israël, sans être pour cela contre le peuple juif !

      lespersonnes qui forment les 2 peuples n’ont rien à voir avec le crétinisme de certains d’entre eux, qui vivent dans la haine, et le déni de tout ce qui n’appartient pas à leur camp !




    • claude claude 3 septembre 2008 18:43

      "par Thierry Israël JACOB (IP:xxx.x67.115.10) le 3 septembre 2008 à 15H10 							
      							

       
      								ASINUS...la quasi totalité des pays a une référence religieuse...les droits de l’homme doivent beaucoup aux 10 commandements...à la torah...
      lorsque d’autre nation font appel au coran...
      vois tu la différence qu’il y a entre eux ? ? ?"

      les droits de l’homme doivent beaucoup aux 10 commandements...à la torah...

      la déclaration des droits de l’homme doit surtout beaucoup aux philosophes à partir de la haute antiquité à ceux du siècle des lumières, ainsi qu’à l’indépendance américaine ! on oublie aussi que les religions du livre découlent en droite ligne des courants religieux de l’égypte et des autres peuples méditerranéens :

      question : quid est des pays qui n’ont pas de religion issue du livre ? les hindouistes ? bouddhistes ? les religions africaines ? la religion juive ne concerne que 0,23% des croyants ; l’islam 20 % et les chrétiens 33% !


      il faut arrêter de se regarder le nombril et de croire qu’on est les seuls à détenir la vérité ! smiley
      							

    • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 19:11

      CLAUDE...l’Europe "moderne" c’est quoi ???
      Constantin 1é le grand a utilisé une idéologie politique moderne pour asseoir sa puissance : le christianisme (plus tard des hommes comme clovis et charlemagne parachéveront l’oeuvre.)
      Le christianisme, c’est quoi ???
      C’est rabbi yeshoua ben yossef dit jésus....un Israélite d’envergure qui n’a jamais renié son identité, qui a "traduit" le message.
      Quel message, sinon celui du livre, de la torah et de ses commandements ???

      Je ne parle pas d’un dieu mais d’un état d’esprit et d’une action politique...qui se traduit concrétement dans la réalité
      Le coran aussi se traduit concrétement dans la réalité...DEPUIS...


    • Lairderien 3 septembre 2008 22:50

      Ben oui c’est tellement facile !!!

      L’antisionisme c’est le rejet de la spoliation d’une terre qui appartient à d’autres, par des gens qui se réclament d’une tradition venant de textes mythiques, pas plus ou pas moins important que d’autres textes mythiques tel L’Illiade et L’Odyssée. D’autant que ces spoliateurs se basent sur des textes ou on nous explique que déja il y a plusieurs millénaires ils sont venus, au nom du dieu qu’ils se sont inventés spolier les terres de gens qui étaient sur place avant eux.

      En sommes les sionistes actuels ne font que remettre leurs pas dans ceux de leurs ancêtres mythiques Abraham et MoÏse, pour conquérir par le glaive et le feu un territoire peuplé par leurs frères des autres tribus SEMITES de la région.

      Mais si vous avez lu la thorah, vous savez bien que d’autres sont venus ensuite, pour disperser par le fer et le feu les fils d’Abraham et tout recommencera encore, tant que les leçons du passé n’auront pas été comprises.


  • Yohan Yohan 3 septembre 2008 14:44

    Un soldat doit-il avoir une raison de se battre et se savoir quels intérêts il défend ? Pas sûr que nos jeunes soldats le savent mais c’est le métier qu’ils ont choisi et en découdre avec les talibans, c’est ce qui semble les motiver au premier chef. 
    Reste que c’est un combat perdu d’avance, car ce peuple majoritairement pauvre est aux antipodes de nos modes de pensée, la question religieuse n’arrangeant pas l’affaire. 
    Quant à savoir si nous devions y aller ou pas est une question qui n’a guère de sens, posée maintenant, nos gouvernants ayant tranché. Trop tard pour reculer. Dans la merde nous sommes, dans la merde nous allons devoir rester. 
    Espérons que notre présence permettra à la population de se reveiller et de prendre son destin en main..... Abandonner la partie maintenant serait sans doute catastrophique pour la poignée de démocrates, de modernes, hommes et femmes battants qui continuent d’espèrer échapper un jour à l’entreprise des talibans 


    • docdory docdory 3 septembre 2008 15:52

       @ Yohan
      Si la poignée de démocrates , hommes et femmes modernes que vous mentionnez échappent aux talibans , ils n’échapperont pas au régime totalitaire de la " république " islamique d’Afghanistan , dont la constitution prévoit qu’elle est inamovible ...


    • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 16:05

      une fois les talibans au pouvoir...les quelques démocrates Afghans n’auront plus qu’à se réfugier en occident...au sens politique du terme...
      Dans ce cadre, ISRAËL ouvrira la porte...ne le fait il pas avec les opprimés du darfour ???


    • Yohan Yohan 3 septembre 2008 22:03

      Doctory
      Il y a des républiques islamiques moins dangereuses que d’autres. Mais soit dit en passant, je ne me fais pas d’illusion sur les arrière pensées américaines de cette guerre. Nous n’avons peut être pas les mêmes objectifs que ceux avec lesquels nous combattons et c’est pourquoi je pense que nous sommes de toute façon dans une impasse aussi bien là qu’en Irak où nous ne sommes pas et c’est déjà ça de gagné.


  • frédéric lyon 3 septembre 2008 16:13

    Allons, allons, un peu de patience : la mort de ben Laden, du Mollah Omar et d’Ayman al Zawahiri règlera le problème. Les Pakistanais ont raté de peu al Zawahiri la semaine dernière, mais on ne le ratera pas toujours.

    Regardez la situation en Irak aujourd’hui : c’est une grande victoire américaine, alors qu’on nous avait annoncé, (déja !), "un bourbier".

    La situation en Aghanistan est plus difficile car les Talibans bénéficient d’un sanctuaire au Pakistan, où ils peuvent aller se planquer, mais cette situation confortable ne durera pas toujours, semble-t-il. Lorsque les commandos spéciaux auront fait la peau des leaders, on y verra plus clair et on en reparlera. 


    • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2008 16:29
      Allons, allons, un peu de patience : la mort de ben Laden, du Mollah Omar et d’Ayman al Zawahiri règlera le problème. Les Pakistanais ont raté de peu al Zawahiri la semaine dernière, mais on ne le ratera pas toujours.
      Regardez la situation en Irak aujourd’hui : c’est une grande victoire américaine, alors qu’on nous avait annoncé, (déja !), "un bourbier".


      Pouah !! Mais mort de rire, Frederic.

      Vous croyez réellement que la mort de ces 3 blaireaux va changer qqchose ? C’est fini le leadership à la Alexandre Le Grand. Il existe des centaines de cellules
      indépendantes rien que pour le spectre "Al Qaida" dont les intérêts sont tous différents partout dans le monde. Alors les organisations terroristes à travers le monde, on n’a pas fini d’en voir de nouvelles.

      La situation en Irak est tellement bonne que J. McCain cherche à tout prix (mais de manière nuancée pour ne froisser aucun fonds de soutien) à se désolidariser de Bush et de ses 2 mandats foireux car il a trop peur que cela joue contre lui.
      Dormez bien, en Irak tout est ok, ça s’est super bien passé, on a pu prendre pleins de photos super sympas, les gens sont adorables, accueillants et détendus.

      Y a pas à dire, vous êtes un grand spécialiste de géopolitique et de stratégie...

    • frédéric lyon 3 septembre 2008 16:32

      Et voilà, encore une fois, nos amis du Maghreb qui viennent nous emmerder avec l’Irak et l’Afghanistan !


    • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2008 16:38

      L’article concerne l’Afghanistan... Et... c’est vous qui avez parlé de l’Irak...


    • docdory docdory 3 septembre 2008 17:55

       @ Frederic Lyon
      Je n’arrive pas à le déterminer : est-ce que vous pensez réellement ce que vous écrivez , auquel cas il semberait que vous preniez vos désirs pour des réalités , ou bien s’agit-il d’une forme subtile de second degré ou d’ironie ?


    • titi 3 septembre 2008 22:02

      Il n’empêche la remarque de Frédéric Lyon doit nous amené à nous questionner...

      Lors de la campagne éléctorale Sarko affirmait que la France se retirerai d’Afghanistan.
      A l’époque, on est en mai 2007 et en Irak les USA perdent chaque mois plus de 100 soldats et 2000 irakiens périssent.
      A l’été 2007 GW Bush décide de renforcer ses troupes sur le terrain.
      Depuis fin 2007, les USA perdent moins de 30 soldats par mois et moins de 500 irakiens périssent.

      Ce qui veut dire qu’une réussite des USA en Irak devient probable.

      Du coup il n’est pas à exclure que l’envoi de renfort en Afghanistan ne soit pas un moyen de voler au secours de la victoire Irakienne.
      Le battage organisé autours de la mort des 10 soldats francais doit aussi nous questionner.
      La France a déjà perdu des soldats en Afghanistan. Elle en a perdu beaucoup moins que des pays comme l’Allemagne et surtout comme le Canada. En avait on parlé plus de deux jours ? non.

      Ce battage n’aurait d’autre objectif que de rappeler au monde "qu’on y était" au moment de la remise des prix, que celà ne m’étonnerai pas.


    • Yohan Yohan 3 septembre 2008 22:06

      Et en plus il se permet de dire que la question irakienne est réglée. Il se fout de qui celui là. Je vais l’envoyer faire un stage en Irak


    • titi 3 septembre 2008 22:45

      Ce n’est pas ce que je dis...

      Je dis juste que la situation parait évoluer dans un sens qui n’était pas le même en mai 2007.
      Et j’imagine que la position francaise s’adapte à ce changement.


  • GAETAN 3 septembre 2008 16:29

    bonjour
    je voulais juste vous demander pourquoi les gens des républiques islamistes viennent il dans nos pays puisque a vous entendre il fait bon vivre et si vous vous sentez en presence de gens sans moralite alors porquoi ne pas choisir d’aller vous installer dans ses repuliques islamiste


  • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 16:43

    En matiére de géopolitique je recommande le cultissime Frédéric ENCEL


  • garibaldi15 3 septembre 2008 16:58

    ’’par Thierry Israël JACOB (IP:xxx.x67.115.10) le 3 septembre 2008 à 15H16

     
    AL BOURRICOT...

    l’antisionisme, est, par essence, antisémite...et il le sera toujours

    Martin Luther KING’’


    Cette pseudo citation de Martin Luther King est un faux.

    Voir :

    http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=36711


    Je vous invite à contacter sur ce sujet le site primo-europe.org (non soupçonnable d’être antisémite) et à nous faire part ici de sa réponse. Il m’étonnerait fort que ce site valide cette pseudo citation.

    • Nobody knows me Nobody knows me 3 septembre 2008 17:11

      On peut lire entre autre : "Pourquoi en est-il ainsi ? Tu sais que le Sionisme n’est rien moins que le rêve et l’idéal du peuple juif de retourner vivre sur sa propre terre."

      Sous cette définition, le sionisme est tout à fait louable. Et c’est une définition qui est rarement citée. Le sionisme est plus souvent dépeint comme un expansionisme forcené.
      Cependant, je trouve que le but a été totalement détourné et sous prétexte de retourner "vivre sur sa propre terre", on expulse, on détruit, on colonise, on spolie, on tue.
      A noter que la "propre terre" est ici un concept religieux (terrre promise) si je ne me trompe pas.

      Si tous les réfugiés du monde devaient rentrer chez eux... Quel bordel ce serait.


  • Thierry Israël JACOB 3 septembre 2008 17:21

    GARIBALDI...en tout cas, le site que tu proposes est trés intéressant...merci !
    Primo-Europe | Accueil


  • Parpaillot Parpaillot 3 septembre 2008 18:05

    @ Docdory :

    La question que vous posez est autant intéressante qu’embarrassante !

    En effet pourquoi faudrait-il risquer des vies pour défendre des principes issus d’une constitution dont les fondements sont incompatibles avec nos bases légales et nos idéaux basés sur l’humanisme ?...

    Malheureusement, les engagements souscrits par la France n’obéissent pas à ces grands principes, mais à des intérêts géostratégiques et économiques ...

    Bravo pour votre article !

    Cordialement !



    • docdory docdory 3 septembre 2008 18:48

       @ Parpaillot 
      En théorie , les résolutions de l’ONU concernant l’Afghanistan se basaient sur des grands principes , ce que je démontre dans l’article . Par ailleurs , n’était-il pas de l’intérêt géostratégique de la France que ces grands principes soient respectés dans la constitution afghane ? N’était-il pas de l’intérêt géostratégique de la France d’éviter qu’une nouvelle république islamique apparaisse sur cette planète ? Il aurait donc été de l’intérêt géostratégique de la France d’exiger que la République d’Afghanistan soit laïque , et non islamique . Dès lors que l’Afghanistan devenait une république islamique , la France , n’ayant plus aucun intérêt à défendre , devait se retirer de cette coalition dont l’échec devenait manifeste .


    • Iroquois Iroquois 3 septembre 2008 19:58

      L’Afghanistan peut être une république islamique sans être un foyer du terrorisme mondial.


  • frédéric lyon 3 septembre 2008 18:10

    "Malheureusement, les engagements souscrits par la France n’obéissent pas à ces grands principes, mais à des intérêts géostratégiques et économiques ...

    ......................... ;; ;

    En effet, ce qui a le mérite d’être parfaitement objectif.


  • morice morice 3 septembre 2008 21:14

     par LE CHAT (IP:xxx.x28.247.148) le 3 septembre 2008 à 12H05 

     
    Nos femmes , on les force pas à vivre sous des moustiquaires en permanence ! 

    l’Afghanistan vit avec 5 siècles de retard ce que vivait l’Europe au temps des guerres de religions

     .... méfiez vous le chat la notion d’arriérisme est fort partagée dans ce monde... religieux ! 
    ... essayez donc de vivre comme ça..
    ET en israël, si prompt à fustiger l’islam, c’est combien de siècles de retard chez les orthodoxes ??ça tient à un cheveu ???




    • JL JL 4 septembre 2008 08:43

      "Faites semblant de croîre et bientôt vous croirez" (Georges Brassens).

      Voilà le principe de base sur lequel sont construites toutes les religions. 


  • ZJP ZJP 3 septembre 2008 23:56

    MAM a propos de l’affaire Clavier
    "...Il y a un droit de propriété, on ne pénètre pas chez les gens sans une autorisation, on ne s’installe pas chez eux, on ne fait pas pression sur les gens..." smiley

    JP


  • Christoff_M Christoff_M 4 septembre 2008 01:59

    les soldats français n’auraient pas eu à intervenir si les américains n’avaient pas foutu la merde dans ce secteurs...

    nous récoltons les saloperies des américains qui depuis 1945 sont passés maitres pour foutre le bordel loin de chez eux, déclencher les conflits et faire payer aux autres, laisser l’après merdier à gérer aux européens ou à l’ONU qui ne joue pas son role !!

    Pourquoi cette présence aussi loin des USA, aucun pétrole à gagner, mais par contre gros trafic de drogue, gros magot à gagner dans un pays qui à part ses montagnes, n’a que ses champs d’opium pour vivre...

    le président afghan n’est autre qu’un ancien cadre d’une société pétrolière américaine..... cherchez l’erreur et le lien avec la famille Bush....

    Les américains foutent en l’air les pays ou ils passent, l’IRAK, le Liban, la Palestine, le Pakistan, les saoudiens sont des alliés recruteurs et fournisseurs d’armes depuis longtemps, alliés de la famille Bush depuis deux générations....

    Et après quand tout va mal, on appelle à l’aide pour payer les pots cassés et nettoyer le terrain pourri !!
    laissons les américains se démerder avec leurs erreurs et leurs ingérences, nous nous comportons comme les valets des USA et nous n’y gagnons rien, nous sommes en rivalité économique contre eux ( voir Airbus contre Boeing)...

    Le pouvoir américain est une bande d’arriérés illuminés mélangeant religion et sectarisme, obsédés par le fric, le pétrole, et Bush fait tout pour semer des conflits pour en tirer bénéfice en fin de règne.... nous n’avons rien à faire la bas, surtout pas à faire le ménage pour des conflits que nous n’avons pas déclenchés....

    Aux aveugles, monsieur Sarkozy et Kouchner ne sont que des émissaires porte parole des néocons américains, BLAIR étant parti on lui cherchait un remplaçant aussi prétentieux que dirigeable à distance et aux ordres, on l’a trouvé, Sarkozy est un cadeau pour les américains mais une calamité pour l’Europe....


  • frédéric lyon 4 septembre 2008 08:24

    Rappelons à nos amis des banlieues que la France fait partie de l’Alliance Atlantique, d’une part, et que d’autres part elle applique les résolutions du Conseil de Sécurité concernant l’Aghanistan.

    Si cela ne leur convient pas, sans doute pourraient-ils envisager de retourner en Algérie, ou d’immigrer au Soudan.


    • Nobody knows me Nobody knows me 4 septembre 2008 10:06

      Rappelons à nos amis des banlieues que la France fait partie de l’Alliance Atlantique, d’une part, et que d’autres part elle applique les résolutions du Conseil de Sécurité concernant l’Aghanistan. Si cela ne leur convient pas, sans doute pourraient-ils envisager de retourner en Algérie, ou d’immigrer au Soudan.

      @Neuneu 1er, d’après vous, tous les banlieusards sont africains ?
      Je pense que vous devriez sortir la tête de votre poubelle, faire qqs pas, sortir de votre T5 du vieux Lyon si votre pseudo fait référence à votre ville de résidence et regarder les gens des banlieues.
      Vous allez avoir des surprises. Ils ne sont pas tous noirs ou arabes... Accrochez-vous bien donc afin de ne pas tomber à la renverse.


    • dixneuf 7 septembre 2008 13:56

      Toutes les habitants des banlieues "difficiles" ne sont pas noirs ou arabes, non, mais ils y sont de plus en plus nombreux et rien n’arrêtera leur extension, pas plus que celle des asiatiques dans certains quartiers de Paris où c’est hallucinant. On peut aimer ou pas, mais c’est indiscutable. 19


  • patroc 4 septembre 2008 09:39

     Article excellent et complet. Merci pour cette perspective...


  • Krokodilo Krokodilo 4 septembre 2008 10:02

    Excellent, informatif et bien écrit. En plus, j’approuve totalement le contenu. Il fallait y penser, à fouiller leur constitution !


  • lelillois 4 septembre 2008 13:41

    Oui les soldats français doivent mourir pour une République islamique parceque des musulmans sont mort pour elle quand elle etait occupée. Mon pere est ancien combattant et il en sais quelque chose...


    • docdory docdory 4 septembre 2008 14:19

       @ Lelillois
      Quand des musulmans sont morts pour la France pendant les deux guerres mondiales , ils étaient citoyens d’une république laïque , qui était la France de l’époque . Cela n’a donc rien à voir ...


  • franc 4 septembre 2008 15:44

    Juste après la victoire contre les talibans les américains et les troupes musulmanes de l’alliance du nord du feu commandant Massoud ont fait un compromis pour rédiger la constitution afghane,ces derniers exigeant la mention de république islamique avec des références à la loi coranique tandis que les autres ,les occidentaux exigeant la référence aux valeurs telles qu’elles sont définies dans la déclaration universelle des droits de l’homme------d’où cette contradiction formelle dans la constitution afghane

    ces contradictions se résolvent dans la pratique suivant l’appilcation qui en est faite
    Si les hommes au pouvoir sont des islamistes invétérés et fanatiques idolâtres d’un livre le Coran alors c’est la loi coranique ou la charia qui est appliquée dans toute sa rigueur,si ce sont des hommes démocrates éclairés par une certaine raison alors ce sont les valeurs des droits universels de l’homme qui sont du moins appliquées sinon prises encompte pour une application plus douce de la loi coranique ou interprétée dans un sens plus proche des droits universels de l’homme

    il me semble que les musulmans affiliés au commandant Massoud sont un peu plus modérés ou moins fanatiques que les talibans et qui plus semblent du moins jusqu’à maintenant hostiles aux camps d’entrainements de terroristes d’Al Quaeda sur leur territoire------------------or de deux maux il faut choisir le moindre

    mais je vous le concède la notion de musulman modéré est toute relative et peut être sujet à caution ou voire rejetée ----------------------ce qu’illustre cette histoire d’un musulman dit modéré qui étant obligé d’admettre la loi corannique de la lapidation va préconiser de prendre des petits cailloux à la place des grosses pierres
    la différence entre un musulman dit modéré avec un musulman dit extrémiste serait réduite à la différence de taille des pierres utilisées pour la lapidation,------------ce qui est totalement incompréhensible et inacceptable pour les personnes qui se réfèrent à la Raison plutôt qu’à un livre pour déterminer ce qui est bien ou mal

    il me semble donc que cette différenciation entre musulman"modéré"d’une part et "extrémiste" d’autre part n’est pas pertinente


  • franc 4 septembre 2008 16:52

    suite-------------Non ce qui est pertinent c’est la différenciation entre un musulman rationaliste ,c’est à dire qui se réfère à la raison pour déterminer ce qui est bien ou mal dans le domaine des actes humains et un musulman irrationaliste qui se réfère à tout autre chose que la raison pour déterminer ce qui est bien ou mal,par exemple un livre,un homme ou sa propre sensibilité ou opinion à un moment donné

    cette différenciation entre rationaliste et irrationaliste ne doit pas s’appliquer bien sûr qu’à l’islam mais à toutes les religions ou croyance ainsi qu’à l’athéisme

    il est à noter que la religion catholique a rejeté officiellement la notion de religion du livre,le livrisme,biblisme,coranisme etc... et a adopté une position rationaliste du moins en théorie dans sa doctrine depuis St-Thomas d’Aquin et sa Somme théologique ,mais aussi dans le dogme de la Trinité où la Raison appelé Logos par les anciens grecs présocratiques et le Verbe ou l’Esprit de Vérité par St-Jean,est élevée au rang de divinité ,condamnant à la fois le livrisme et le fidéisme

    les protestants et surtout les néoprotestants succombent à cette idolâtrie du livre ,le biblisme,tout comme les musulmans coranistes succombent à l’idolâtrie du livre le Coran
    cependant l’islam n’a toujours pas été une religion du livre en l’occurrence le coranisme ------------------------------il y avait au 9è siècle des musulmans rationalistes ,les moutazilites (avec les califes Al Mansour et Al Mamoun) ont créé dans ce qu’on appelle le siècle d’or de Bagdad un islam des lumières et dont la doctrine officielle est que le Coran est un livre créé et non incréé,créé par des hommes et non descendu du ciel apporté par un queconque hypothétique ange,en l’occurrence l’ange Gabriel---------------------------malheureusement depuis la chute des moutazilites qui furent remplacés par les hanbalites ancêtres des wahabites,l’islam est plongé en sommeil dans les ténèbres de l’obscurantisme dont il ne s’est jamais réveillé comme le montre encore aujourd’huis le fait que les principales écoles islamiques actuellement se soumettent encore à la doctrine du coran incréé,déifiant un livre d’oeuvre humaine et ce qui par là est la définition même de l’idolâtrie

    tout le problème de l’islam comme de toutes les croyances du livrisme viennent de là de l’idolâtrie et du fanatisme qui en résulte


  • franc 4 septembre 2008 17:36

    suite------------------------- c’est pourquoi pour combattre efficacement l’obscurantisme,le fanatisme et le terrorisme d’essence "religieuse" ou plutôt croyancieuse il faudra un jour ou l’autre passer à un stade supérieur de la lutte idéologique en préconisant l’interdiction des manifestations de croyances idolâtres et sectéistes dans l’espace publique,faire une nette différenciation entre ce qui relève proprement du sentiment religieux et qui est conforme dans ses manifestations du domaine des actes humains aux principes de la raison universelle et ce qui relève des actes obscurantistes du dogme croyancieux qui obéit plutôt aux manifestations de l’égotisme individuel ou collectif

    préconiser une charte de la religion que toute association religieuse,quelle que soit sa taille ou son ancienneté doit signer et à laquelle elle doit se soumettre ,et dont le refus et la contrevenance seraient la cause de l’interdiction en étant assimilée à une secte,nommée,considérée et combattue en tant que tel 


  • franc 4 septembre 2008 18:36

    Non mr rabah ------------une femme qui se fait plaisir en faisant l’amour "par les trois trous"comme vous le dites n’est pas un tas de viande-------------------------un tas de viande ne peut pas avoir du plaisir et être heureuse

    c’est la liberté de la femme que que disposer librement de son corps pour une sexualité épanouïe ,n’en vous déplaise----------------------et ce n’est pas vos insultes découlant de votre conception d’un ordre moral faschiste et obscurantiste qui changera quoi que ce soit

    Si comme le dit Spinoza "tout ce qui donne de la joie est bon"----------------------------alors donner du plaisir et la joie en faisant l’amour par "les trois trous"est bon------------------- et ce qui est bon est un bien conformément aux principes de la raison

    il en est de même pour le mariage des homosexuels--------------------cela est bon et donne la joie aux homosexuels qui désirent se marier ,----------------je ne voie pas où est le mal,donc c’est un bien

    par contre la femme qui est obligée d’être complètement et constamment voilée comme un fantôme ou une momie ne me semble pas ressentir du plaisir,c’est plutôt un inconfort et puis c’est triste et moche,donc intrinsèquement c’est une mauvaise chose pour la femme----------je ne vois pas là une libération de la femme mais plutôt une aliénation

    de même je ne pense pas que la femme lapidée, qui n’a accompli rien d’autre que l’ adultère,c’est à dire avoir une relation sexuelle en dehors du mariage qui ne dénote pas un mal intrinsèque ou un déplaisir intrinsèque,,cela se saurait ,c’est même plutôt le contraire,ressente de la joie et soit heureuse de recevoir des coups de grosses pierres ni d’ailleurs de petits cailloux------------donc c’est un mal d’après les principes de la raison

    quand aux occidentaux qui ont fait aussi beaucoup de mal aux autres ,je le reconnais,n’ont pas de leçons à donner aux autres certes,mais néanmoins ce n’est pas une raison de laisser faire les talibans continuer leurs crimes abominable et essaimer leurs idéologies obscurantistes et funestes en formant sur leur territoire des terroristes puis de les envoyer dans le monde entier faire leur djihad en posant des bombes dans des bus,des trains,des avions,des marchés,des écoles,tuant des milliers d’enfants,de femmes et de vieillards qui ne leur ont rien fait sice n’est de ne pas être ou penser comme eux

    la raison a déterminé que les talibans sont des êtres nuisibles,dangereux et criminels


  • docdory docdory 6 septembre 2008 22:48

     @ Marsupilami

    Merci de ton article , je m’apprêtais à en faire un sur le sujet , mais j’aurais dit à peu près la même chose .

    Indépendamment du fait que le procès ait ou non été reporté pour cause de ramadan , je voudrais souligner la mauvaise foi sémantique de l’ avocat de la défense lorsqu’il utilise son " argument " constitutionnel , c’est à dire l’interprétation de l’article 1 de la constitution : " Elle ( la France ) respecte toutes les croyances " , ce qui fait conclure à cet avocat que la France devrait donc respecter le ramadan , dans la mesure ou il s’agit d’un élément d’une croyance .

    Or il s’agit d’une interprétation complètement abusive du verbe polysémique " respecter " , verbe qui a donc plusieurs significations :

    - La première acception de ce verbe est " avoir une considération particulière pour une personne ( en raison de ses réalisations , de sa position hiérarchique , de son âge etc ... ) " . Par exemple , on dira : " l’élève respecte son professeur " , ou bien " le nouveau prix Nobel est un chercheur unanimement respecté par ses pairs " .

    -La deuxième signification de ce verbe est " obéir à une injonction , un règlement " . Par exemple " l’automobiliste doit respecter le code de la route " , " le Président de la République doit respecter la Constitution " .

    - Enfin , le dernier sens de ce verbe est celui de " tolérer une opinion ou un choix , alors qu’on n’est pas forcément d’accord avec cette opinion ou ce choix ou que cette opinion ou ce choix nous laisse indifférent ". Par exemple , le père tolérant dira ( peut-être ironiquement ? ) à sa fille , qui l’informe de sa décision d’épouser un toxicomane aux cheveux verts fluorescents et agrémenté de corps étrangers métalliques faciaux à type de piercings : " ma fille , je respecte ton choix " . Un autre exemple est justement l’article 1 de la Constitution " la France respecte les croyances " .

    En effet , il est bien clair que la République française n’est censée avoir aucune considération particulière pour les croyances , pour laquelle elle doit afficher une totale indifférence , quelque absurdes qu’elles puissent être .( Cette indifférence se retrouve dans article 2 de la loi de 1905 : la République ne reconnaît aucun culte ) . Le premier sens du verbe " respecter " ne s’applique donc pas à cette phrase constitutionnelle .

     Cette phrase constitutionnelle signifie encore moins que la France doive obéir aux croyances . En effet , les diverses religions ou croyances étant , pour leurs adeptes , à l’origine de consignes souvent mutuellement contradictoires il serait évidemment inconcevable et absurde que la République y obéisse en quoi que ce soit , elle laisse donc les adeptes se débrouiller avec les injonctions de leurs croyances . ( NB : le fameux rapport Bouchard-Taylor montre par l’absurde , dans ses croustillantes pages 48 à 60 ce qui se passe quand un Etat , le Canada , essaye de " respecter " toutes les croyances dans ce deuxième sens du terme ! )

    C’est donc bien le troisième sens du verbe respecter qui est le sens constitutionnel de la phrase " la France respecte les croyances " . Cette phrase signifie seulement que la France tolère les croyances ( avec une totale indifférence ) . Ceci en application de l’article 10 de la déclaration des droits de l’homme : 

    Art. 10. -" Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. "

    Or , en l’occurrence , cet article 10 de la DDH s’applique à cette demande abusive de report de procès par la défense . Il fait partie intégrante de l’ordre public que les procès aient lieu à la date prévue . La manifestation d’une opinion religieuse ( jeune du ramadan ) ne peut donc être un argument valable pour modifier la date d’un procès , qui relève d’une décision d’ordre public .
     

    Une autre réflexion que m’inspire cette affaire , c’est que l’accusé à une conception à géométrie variable de sa propre religion : en effet , il respecte le ramadan ( deuxième sens du verbe respecter ! ) mais , s’il était logique avec lui-même et avec sa propre religion , au cas ou le procès prouverait qu’il est bien l’un des auteurs du braquage , il devrait exiger qu’on lui ampute immédiatement la main , en application des sanctions prévues par sa religion pour le vol ! Gageons qu’il n’en fera rien et qu’il réclamera plutôt avec des hauts cris qu’on lui serve de la viande hallal en prison .
     

    Dernière remarque : une entorse majeur à la laïcité actuellement est celle que je mentionne dans mon dernier article sur riposte laïque et agoravox , c’est à dire l’intervention de soutien de la France à la totalitaire République islamique d’ Afghanistan .

     Article que je te recommande vivement :

    http://www.ripostelaique.com/Afghanistan-les-soldats-francais.html

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=43965

     

    • docdory docdory 6 septembre 2008 22:49

       oups , pardon , j’ai posté par erreur ici ma réponse à l’article de marsupilami !


  • gilles gilles 8 septembre 2008 03:05

    excellent article, un slogan de 68 inscrit sur les murs de la sorbone disait en substance ceci :
    "les droits de l’homme c’ est la vaseline que les bourgeois ont inventé pour enc... le peuple"
    est ce au nom de ces principe que nous sommes là bas ? il s’agit d’un pays de culture et de religion musulmane, certains le découvrent.
    notre seule présence ne se justifie que par la lutte contre les bases arrières d’Alquaîda. bases qui se retrouvent également historiquement au pakistan.
    la construction d’un nouveau pipe est sans doute la raison prioritaire mais beaucoup moins avouable.
    Le monde est ainsi fait, avec l’étendard des droits de l’homme quel est le bobo occidental qui peut s’indigner du droit fondé de notre action ?
    Toute guerre doit être JUSTE. votre article relativise cette justesse de vision, mais malheureusement nous devrons rester là bas.


Réagir