samedi 7 novembre 2020 - par Laurent Herblay

Le reconfinement : brutal, injuste, infantilisant, kafkaïen et amateuriste

Heureusement pour lui que les Français se sont convaincus de la nécessité de ce second confinement. Car sans cela, il y a fort à parier que la gestion effarante du gouvernement aurait pu entrainer une véritable révolte de la population contre ce gouvernement qui démontre une nouvelle fois toutes les lacunes de cette équipe, autoritaire, profondément inégalitaire, et bien peu professionnelle.

 

Ni la santé, ni l’économie, ni la liberté

Publicité

Bien sûr, l’augmentation du nombre de morts et des personnes hospitalisées et en réanimation justifie sans doute que des mesures fortes aient été prises pour contenir l’épidémie. Mais le confinement à la Française n’était probablement pas la seule option disponible, comme le simple tour d’horizon des autres pays européens le démontre. Pire, comment ne pas incriminer le gouvernement pour l’échec de sa stratégie de test, le moyen clé de la réussite d’autres pays  ? En effet, si les résultats des tests étaient arrivés immédiatement, alors, il aurait été possible de « tester, tracer, isoler  » et probablement de fortement réduire l’ampleur de cette seconde vague. A posteriori, il semble que ce gouvernement se soit satisfait de la hausse de la capacité de tests sans même s’assurer que les délais de traitement seraient suffisamment courts. Pourtant, le temps n’a pas manqué pour s’en assurer.

Il en va de même pour les capacités d’accueil des hôpitaux. La promesse estivale d’Olivier Véran de passer à 12 000 lits de réanimation n’a pas été tenue, malgré l’augmentation régulière de leur nombre, alors que d’autres pays ont montré qu’il est possible d’anticiper davantage, avec des hôpitaux de campagne… Les tests et l’augmentation du nombre de lits de réanimation sont deux échecs effarants de ce gouvernement étant donné qu’il y a eu du temps pour s’organiser, et que cette seconde vague était attendue, même si son accélération a été plus forte qu’anticipé. Et là encore, le gouvernement avait le temps de prévoir plusieurs scénarios et s’organiser en conséquent. Faute de l’avoir fait, on peut se demander s’il n’a pas réagi en mode panique, imposant un couvre-feu mi octobre, et lui ajoutant un vrai reconfinement deux semaines plus tard. Le pilotage de la crise semble se faire à très courte vue.

Bien sûr, Macron a mis en place des aides adaptées, comme le chômage partiel, et certains ajustements au confinement sont pertinents. En l’absence de dangerosité pour les enfants, et étant donné l’impact de leur confinement sur leur apprentissage et pour les parents qui les gardent, il a choisi de garder les crèches et les écoles ouvertes, ne fermant que les établissements d’éducation supérieure, des foyers majeurs de contamination à la rentrée. Même si ces deux points positifs sont importants, les autres modalités du reconfinement oscillent entre arbitraire révoltant, procédures ubuesques et amateurisme confondant. La semaine dernière, alors que Merkel et Johnson ont laissé cinq jours au pays entre annonce du confinement et mise en place, Macron n’a donné que 24 heures  !

Annoncer mercredi soir aux restaurateurs qu’ils n’ont que le lendemain midi pour écouler leur marchandise en salle est révoltant et extraordinairement irrespectueux. Seule une minorité peut faire de la vente à emporter. Combien de nourriture a-t-elle encore été gâchée du fait de cette annonce intempestive ? Et comme au printemps, le choix des commerces dits essentiels pose question. Pourquoi laisser ouverts des hypermarchés où plus de 10 000 clients peuvent passer en une journée, avec toutes les possibilités de contamination que cela implique, et fermer de petits commerces où ne passent que quelques clients par jour ? L’arbitraire de ce confinement est d’autant plus choquant quand on constate qui va gagner (les grandes enseignes, Amazon ou Deliveroo) et qui va perdre (les petits commerces, et notamment les restaurateurs, déjà très éprouvés par le premier confinement).

Bien sûr, le gouvernement propose un crédit d’impôt pour les bailleurs qui abandonnent au moins un mois de loyer, et de nouvelles discussions ont été lancées entre foncières de centres commerciaux et fédérations d’enseignes, après le sermon de Bruno Le Maire mercredi. Mais plusieurs choses posent problème. D’abord, le mécanisme du ministre n’a rien d’automatique et dépend du bon vouloir des bailleurs. Et pour rappel, les concertations du printemps n’avaient abouti à rien. Ici encore, il est navrant que le gouvernement n’ait pas davantage anticipé, se contentant de réagir à l’apparition des problèmes, alors même qu’il s’agit du deuxième confinement. Le sujet aurait déjà du être traité au début du printemps et en sept mois, Bercy n’a été capable que de produire un mécanisme optionnel. Un peu court pour des petits commerçants et restaurateurs, véritables sacrifiés de ce reconfinement.

Publicité

Plus globalement, tout ceci pose la question de la méthode du gouvernement. Jean Castex s’était présenté comme un homme de dialogue et de concertation. Pour le coup, sur ce second confinement, qui devait être une hypothèse sur laquelle travailler cet été et à la rentrée, on voit que ce ne sont que des postures. Les mesures tombent d’en haut, en réaction, parfois panique, aux failles des décisions précédentes, trahissant le manque criant de concertation en amont. La tragi-comédie de la fermeture des librairies, suivi de l’annonce de la fermeture des rayons livres des grandes surfaces et de la FNAC, suivie par l’annonce du paiement par l’Etat des frais de livraisons de livres par les libraires révèle une nouvelle fois l’incapacité du gouvernement à anticiper, alors même qu’il s’agit du second confinement !

Autre couac : l’annonce par Gabriel Attal d’un couvre-feu à Paris, tout de suite infirmée par Matignon. Puis, la majorité, faute de mobilisation interne, s’est retrouvée minoritaire à l’Assemblée pour prolonger l’état d’urgence à sa guise, provoquant une colère bien peu démocratique d’Olivier Véran, illustrant la perte de sang froid du gouvernement. Au final, c’est toute la gestion du gouvernement qui est en question, avec ses procédures kafkaïennes, qui s’empilent les unes aux autres, telles ces attestations que le reste de l’Europe ne semble pas nous envier. Ne créent-elles pas un climat de méfiance, pour ne pas dire de défiance, auquel la majorité ne semble vouloir répondre que par la sanction autoritaire, tel ce projet de contrôle plus étroit des cas positifs avec des amendes allant jusqu’à 10 000 euros.

Le hiatus entre les tâtonnements ou les mensonges du gouvernement et la dureté des mesures par rapport aux autres pays reflète l’infantilisation des citoyens. Ne valait-il pas mieux assurer le service public, anticiper et réagir vite, en étant transparent et honnête ? Cela nous aurait permis de compter sur le civisme des citoyens. Et cela aurait probablement évité à notre pays de cumuler mauvais bilan sanitaire, mauvais bilan économique et une remise en cause très forte de nos libertés.



124 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 novembre 2020 10:45

    Vous écrivez en préambule : « Heureusement pour lui que les Français se sont convaincus de la nécessité de ce second confinement  »

    Malheureusement, plutôt !

    C’est justement cet aspect-là qui montre le véritable objectif et la véritable statégie : la mise en place d’un contrôle social total en commençant pas des « tests de résistance des matériaux » !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 novembre 2020 10:46

      @Séraphin Lampion

      L’objectif est atteint !
      Mais cet objectif n’est pas celui qui est affiché.


    • Attilax Attilax 7 novembre 2020 14:44

      @Séraphin Lampion

      Pas sûr...On s’habitue à tout et j’ai l’impression qu’après 8 mois de gavage médiatique, l’étape « plus rien à foutre » n’est pas loin. Même si elle n’est pas revendicative, la désobéissance civile de ce confinement que personne ne respecte montre que le gouvernement ne gouverne plus rien. D’où les crises de nerfs de nos ministres qui sont en mode panique : ils ne sont plus du tout crédibles.

      Reste la répression, bien sûr, mais elle engendrera immanquablement une plus forte résistance.


    • hermes 7 novembre 2020 16:13

      @Séraphin Lampion  : vous faites allusion à la limite élastique " ?


    • Francis Francis 7 novembre 2020 18:36

      « Heureusement pour lui que les Français se sont convaincus de la nécessité de ce second confinement. » (Séraphin Lampion)

       

      En effet. Moi j’aurais écrit : « heureusement pour lui que les Français se sont laissés convaincre par son discours sur les raisons de ce second confinement. »

       

       Mais j’ai relevé ça : « Ni la santé, ni l’économie, ni la liberté »

       

       Qui résume en trois mots la catastrophe qui s’est abattue sur le pays.



    • charlyposte charlyposte 7 novembre 2020 18:42

      @hermes
      La résistance du fer chauffé à blanc sur l’enclume via les coups de marteau... le marteau ou l’enclume !?


    • babelouest babelouest 8 novembre 2020 07:48

      @charlyposte nous vivons dans une époque si stable et équilibrée, qu’il faudrait plutôt sans doute parler de marclume, d’enteau et de dauchref, ce qui pourrait faire des étincelles (souvenir du maréchal-ferrand d’autrefois). C’est en Ferrand (ah bon ?) qu’on devient forgeron.


    • Yann Esteveny 8 novembre 2020 13:11

      Message à Monsieur Laurent Herblay,

      Je vous cite : « Heureusement pour lui que les Français se sont convaincus de la nécessité de ce second confinement. »

      Rien de mieux que de citer la presse aux ordres afin d’essayer de convaincre que le Régime est en phase avec le peuple.
      La croyance en ce Régime, aux médias, à la nécessité de votre enfermement pour sauver des vies fait précisément intégralement partie du vrai problème. Chacun doit prendre ses responsabilités sur ses croyances et assumer les conséquences pour sa vie et pour tous.
      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/savoir-croire-210724

      Respectueusement


    • ASTERIX 9 novembre 2020 11:06

      @Séraphin Lampion
      Cest tout a fait cela !!!!! une GESTION EFFARANTE DE LA BANDE DE Pieds nickelés de LREM prete a fusionner avec la droite la PLUS BETE DU MONDE LES RIPOU ;; ;; ;blicains
      a 2 ils font la paire la droite la plus bete fusionnant avec LA DROITE LA PLUS MOLLE ET SI LENTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • devphil30 devphil30 7 novembre 2020 10:53

    Ça ne pourra pas continuer comme ça.

    Ils attendent les sondages pour savoir si ils continuent ou pas jusqu’à mi décembre ensuite permission pour Noël ou pas selon que les Français auront été sage et surtout qu’ils seront toujours bien docile.

    Ensuite une nouvelle couche en janvier puis en Mars , on relâche pour les congés d’hiver

    A un moment l’inutilité de cette mascarade sera salutaire pour les lobotomisés masqués et ils se diront qu’ils ont été dupé de là à faire quelque chose pour montrer leur colère c’est encore autre chose

    Une fois c’est passé , actuellement c’est un faux confinement et ça circule beaucoup je vois mal comment un troisième ne discréditerai pas le gouvernement

    Je me trompe peut être mais souhaitons que c’est absurdité soit démontré par des pays sans nouveaux morts et qui n’auraient pas confiné alors la belle supercherie ferait surface


    • babelouest babelouest 8 novembre 2020 07:54

      @devphil30 je confirme : selon mes enfants (je ne circule plus guère) les centres villes ne sont pas aussi désertés que la première fois, loin s’en faut. On nage dans la plus belle cohérence : ainsi l’une de mes petites-filles, 5 ans et demi, se retrouve avec un masque en permanence à l’école parce que dans la même classe il y a des Grande Section de Maternelle, et des Cours Préparatoire. Vive la réduction des effectifs enseignants, et des classes !


  • nono le simplet nono le simplet 7 novembre 2020 11:08

    pas vu cet article en modération ... lu en diagonale ... et j’adhère ...

    gouvernement de pieds nickelés ... à moins ... à moins ... comme certains je me demande si la conduite de « pied nickelé » ne viendrait pas de plus haut ... du côté du château qui tire les ficelles de ses « collaborateurs » ... c’est peut être là qu’il faut chercher le principal responsable !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 novembre 2020 11:10

      @nono le simplet

      même les chatons finissent par ouvrir les yeux, un jour...


    • nono le simplet nono le simplet 7 novembre 2020 11:13

      @Séraphin Lampion
      les cons jamais smiley


    • troletbuse troletbuse 7 novembre 2020 11:18

      @Séraphin Lampion
      Oui mais Nono n’est qu’un vieux marcaoue qui a la cataracte. Et comme toutes les opérations peu urgentes sont annulées,il continuera à ne rien voir. Il a bien participé à la propagande. Peut-être qu’aujourd’hui ca commence un peu à la faire scier, surtout que sa brouette déborde.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 novembre 2020 11:23

      @nono le simplet

      T’inquiète pas, Nono, à mon âge, de près, on ne reconnaît plus les lettres, mais les cons, on les reconnaît de loin !


    • Bendidon Bendidon 7 novembre 2020 11:25

      @nono le simplet
      Salut nono t’es LGBTQ ???
      Moi j’suis C comme ... comme, comme Clairvoyant smiley


    • troletbuse troletbuse 7 novembre 2020 11:27

      @Kono
      lu en diagonale


      Normal, tu vois tout de travers smiley


    • Francis Francis 7 novembre 2020 11:53

      @Séraphin Lampion
       
      ’’ à mon âge, de près, on ne reconnaît plus les lettres, mais les cons, on les reconnaît de loin ! ’’
       
      Et on sait qu’on peut leur parler mais pas trop longtemps : ils finissent toujours par nous entrainer dans leur jeu préféré, un jeu de qui perd gagne.
       
       Il faudrait inventer un point pour de rupture : je propose le point nono, ça lui fera honneur.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 novembre 2020 13:30

      @Francis

      En fait, c’est une question d’allergologie, comme avec les pollens ou les poils de chats : ils sont inoffensifs pour certains et dangereux pour d’autres. Le seuil de tolérance est différent pour chacun. 
      C’est aussi une question de prédisposition naturelle : ceux dont la pigmentation est riche en mélanine peuvent rester exposés au soleil plus longtemps que les albinos sans dégâts.
      Le con, lui, il sait pas qu’il est con, comme le mort ne sait pas qu’il est mort, ils ne ressentent rien, mais pour les autres c’est souvent très dur, à moins d’être aguerri.
      Je vous suggère donc de faire établir votre seuil de tolérance aux cons (pas à la connerie, c’est pas pareil) pour vous permettre de déterminer la durée des transactions verbales avec certains interlocuteurs dès que vous ressentez des symptômes genre démangeaison, rougeurs ou envie d’éternuer.
      Sur ce site Nono n’est pas le seul à pouvoir revendiquer l’honneur de donner son nom à ce seuil de tolérance. Le point « Spartacus » ne serait pas mal non plus.


    • The Old Snoop The Old Snoop 7 novembre 2020 13:46

      @Séraphin Lampion et Jean-Lucien

      Et pour les cons verbeux j’en connais deux qui feraient bien l’affaire smiley


    • HELIOS HELIOS 7 novembre 2020 16:21

      @Séraphin Lampion

      = = =  déterminer la durée des transactions verbales avec certains interlocuteurs = = =

      C’est pour cela que mes interventions sont longues, j’ai toujours peur de ne pas y « revenir », il faut que tout passe en une seule fois....

      A ce propos, il a disparu « Spartacus » ???... il a eu le virus peut être.... j’espère que sa carte bleue était suffisamment chargée, ils ne l’ont peut-etre pas pris a la porte de la clinique, surtout sans sécu...


    • charlyposte charlyposte 7 novembre 2020 17:08

      @nono le simplet
      Quel château ! ?


    • nono le simplet nono le simplet 7 novembre 2020 17:14

      @charlyposte
      c’est le nom qu’on utilise pour parler de l’Élysée où vit le monarque ...


    • charlyposte charlyposte 7 novembre 2020 17:29

      @nono le simplet
      Oui, sauf que ce château est un petit maillon de la chaîne... le fameux monarque n’a pas tellement l’air d’un chef, encore moins d’un dirigeant... il est donc évident que les ordres viennent d’une autre sphère !


    • babelouest babelouest 8 novembre 2020 08:00

      @nono le simplet tiens, ça me rappelle un bouquin, en bonne place dans ma bibliothèque...


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 2020 08:04

      @babelouest
      il est dans la mienne aussi ... je suis fan de SF ... mon auteur préféré restant Vance
      mais mes livres de SF ne sont pas mélangés avec ceux d’Histoire smiley


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 2020 08:05

      @charlyposte
      il est donc évident que les ordres viennent d’une autre sphère !

      voui voui ... bien sûr ...


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 2020 08:09

      @babelouest
      à lire
      « le dernier château » de Vance, une nouvelle de 1966 prix Nebula et Hugo


  • Arogavox Arogavox 7 novembre 2020 11:15

    « avec ses procédures kafkaïennes, qui s’empilent les unes aux autres »

     concernant, entre autres, les attestations, on peut penser au qualificatif de ubuesque ! ( en même temps ?)


  • troletbuse troletbuse 7 novembre 2020 11:20

    Je pense plutôt qu’ils suivent le plan. Ils n’ont guère le choix si ils veulent sauver leur peau.


  • Aristide Aristide 7 novembre 2020 11:56

    Quelle stratégie ? Quelles mesures s’il en faut ? 

    Je cherche, par contre sur la méthode et les analyses détaillées des raisons de ces mesures là ont est servi, entre l’essai en grandeur réelle de l’asservissement, le test de la résistances de peuples, ...


  • Adèle Coupechoux 7 novembre 2020 12:58

    Il ne vous est tout simplement pas venu à l’idée que ce sont des mesures complètement irréalisables dans des sociétés humaines...Ce n’est pas ainsi qu’une société peut fonctionner. Sinon cela s’appelle un camp de concentration.

    Et oui à ciel ouvert. Et sans possibilité d’en profiter. Si ce n’est pour améliorer les bénéfices des grands groupes.

    Nous sommes concentrés là où nous sommes contraints de l’être. Nous avons à peine le droit de travailler, quelle ironie, c’est décidé de manière autoritaire et arbitraire.

    Et choisir la façon de se détendre après le travail est interdite...

    Un camp de concentration est un lieu fermé de grande taille construit pour regrouper et pour détenir une population considérée comme ennemie, généralement dans de très mauvaises conditions de vie*. Cette population peut se composer d’opposants politiques, de résidents d’un pays ennemi au moment de la déclaration des hostilités, de groupes ethniques ou religieux spécifiques, de civils d’une zone critique de combats, ou d’autres groupes humains, souvent pendant une guerre.

    Je rajouterais pour ceux qui assurent que nous sommes confinés dans de bonnes conditions :

     * particulièrement pour ceux qui habitent les grandes villes dans des chambres de bonnes. Pour les autres, c’est « moins pire ».


  • McGurk McGurk 7 novembre 2020 13:11

    Même si ces deux points positifs sont importants, les autres modalités du reconfinement oscillent entre arbitraire révoltant, procédures ubuesques et amateurisme confondant.

    Il est donc normal de laisser ouvertes les écoles afin que les mômes, ne « craignant rien », contaminent les autres. Et ensuite vous parlez d’arbitraire...

    quand on constate qui va gagner (les grandes enseignes, Amazon ou Deliveroo) et qui va perdre (les petits commerces

    En fait, leur arbitraire est aussi soumis à l’arbitraire.

    J’ai vu quelques commerces dits « non essentiels » (jouets pour gosses, fleuriste, etc.) qui étaient bien ouverts et ce dans des lieux de grande affluence.

    Jean Castex s’était présenté comme un homme de dialogue et de concertation

    Non. Cass’tout est un fonctionnaire de base. On lui dit d’appuyer sur le bouton bleu, il appuie. On lui demande de lécher le sol, il le fait.

    C’est un esclave de base. Mais au prix où il est payé, n’importe qui obéirait aveuglement.


    Puis, la majorité, faute de mobilisation interne, s’est retrouvée minoritaire à l’Assemblée pour prolonger l’état d’urgence à sa guise

    C’est là que je ne saisis pas.

    Si ce parti de merde qui n’en est pas un est « minoritaire », comment se fait-il qu’il ait pu prolonger la dictature sanitaire jusqu’à plus soif ? Et deux fois (plus probablement) de suite ?


    Ne valait-il pas mieux assurer le service public, anticiper et réagir vite, en étant transparent et honnête ?

    Autant vanter les mérites de Dieu à des satanistes.

    Tous les services publics sont détruits depuis des décennies par ces gens-là. Puisque eux, ont un niveau de vie qui permet de s’affranchir des transports minables qu’on paye à prix d’or pour un rendement plus que nul, de toutes ces administrations tentaculaires et mal gérées, etc.

    Impossible de parler de transparence lorsque la valeur de base du milieu politique est l’électoralisme et la corruption. Autrement dit, mieux vaut parler à un sourd.

    Ce sont sur ces bases malsaines que des personnes encore plus malsaines prennent le pouvoir sur les citoyens qu’ils considèrent comme une masse informe de gueux indisciplinée et favorisée par un Etat les choyant trop.

    Voilà l’origine de la crise politique (entre citoyens et responsables politiques), de la déconnexion du milieu politique (tout comme le domaine financier auquel ils sont liés) et bourgeois/néo-aristocratiques...d’où découlent tous les problèmes démocratiques, économiques et sociaux.


    • babelouest babelouest 8 novembre 2020 08:09

      @McGurk on note effectivement que la cohorte des larbins du Palais Bourbon, même s’ils quittent le groupe officiel, ne font rien pour désarçonner le squatteur du 55 rue du Faubourg.... comme disait Fernand Reynaud, y’a comme un défaut !


  • Adèle Coupechoux 7 novembre 2020 13:18

    Le public lui a payé de coûteuse études. Pour mieux servir le privé. 4 ans après l’ENA

    Les soignants eux doivent 5 ans de service public à chaque fois qu’ils se forment. 


  • jjwaDal jjwaDal 7 novembre 2020 13:24

    En n’étant nullement préparé, en dépit du fait que des plans de bataille avaient été élaborés, en baissant les bras initialement sur la détection des cas, en alternant les messages contradictoires (masques inutiles devenant obligatoires , y compris dans des rues désertes), en faisant dire à la science ce qu’elle ne dit pas (hydroxychloroquine toxique et inefficace, ou utilité du port du masque en extérieur et partout), le gouvernement a non seulement été monstrueusement inefficace, mais a grandement perdu en crédibilité, qu’il doit compenser par la violence contre sa propre population, pour pallier aux conséquences de ses propres erreurs.
    Le manque de réactivité initiale explique le pic observé début avril et la santé hautement dégradée de tout ceux qui aboutissaient aux urgences puis en réanimation, avec le lourd bilan en victimes qui en a découlé. « Détecter, isoler, soigner » (y compris avec les moyens du bord, pas avec ce qu’on aura à disposition dans six mois« a longtemps semblé être une lubie Raoultienne pour ce gouvernement, alors que c’est la base d’une réponse efficace à une épidémie.
    Mais passé le mois de mai, il semblait évident pour tout le monde que ce virus était endémique et donc reviendrait probablement en force dès que les conditions météo prévalant en mars/avril reviendraient, donc octobre/novembre. A priori, il aurait fallu profiter du répit pour bâtir un plan de bataille. Or, on voit que peu a été fait.
    Au bilan provisoire, on observe qu’après toutes les contraintes économiques et les atteintes aux libertés individuelles, on a un bilan de décès (au million d’habitants) plus élevé que la Suède (qui n’a rien fait de tout cela) et bien supérieur à celui de nos voisins allemands.
    Pour mémoire, espagne, italie, USA, belgique, Royaume-uni, qui ont massivement confiné ont un bilan de décès bien supérieur à la Suède (qui a surtout été éprouvée par sa gestion des maisons de retraite l’hiver dernier), ce qui est un démenti cinglant à l’assertion que libérer la France de toute contention conduirait à 400 000 morts par ex. Les suédois devraient dans ce cas avoir 62000 morts et ils viennent de passer le cap des 6000...
    Nos »élites« ne peuvent éluder ces observations par un retour de responsabilité sur les citoyens de ce pays qui ne seraient »pas assez disciplinés", alors qu’ailleurs...


    • Jean Claude Massé 7 novembre 2020 15:25

      @jjwaDal
      Votre message dit : « le gouvernement a non seulement été monstrueusement inefficace, mais a grandement perdu en crédibilité » 
      La perte de crédibilité ne serait qu’un moindre mal pour ce gouvernement. Il suffirait de le chasser. Mais hélas, et heureusement pour lui, les Français sont conditionnés pour vénérer tout ce qui est institution, et donc les plus pourries. 
      Non ce gouvernement n’a pas été inefficace. A moins de reconnaître qu’il est incompétent, il faut le qualifier de populicide. Ceux qui y participent ont tous oeuvré depuis 15 ans à la destruction du système de santé français. En conséquence ils ont été dans l’incapacité de faire face à cette « grippe » et, sont responsables au bas mot de 25000 morts plus les morts indirects, de la détresse psychologique dans laquelle se trouvent un grand nombre de Français, mais aussi de la destruction du tissu économique. Les Français les laissent poursuivre dans leur entêtement tout en acceptant, que l’Assemblée Nationale ne soit plus qu’une chambre d’enregistrement, de perdre des libertés, pendant que l’hémorragie continue.


    • jjwaDal jjwaDal 7 novembre 2020 17:16

      @Jean Claude Massé
      Vous devez savoir que la Constitution française a fait en sorte de rendre le peuple impuissant à décider de son destin. Notre inclusion dans une Europe totalement adémocratique et les nombreux traités passés sans notre consentement éclairé sont une strate supplémentaire dans la mise en servitude des peuples. Ajoutez à cela une idéologie suicidaire partagée par une classe politique sortie des mêmes écoles et vous avez une recette de désastre attendue. Nous subissons de plein fouet les contraintes de l’appartenance à la zone euro et les conséquences d’une adhésion à un groupe de pays sous domination idéologique allemande. Or, ce qui est bon pour eux ne l’est pas pour nous...
      La cerise sur le gâteau aura été la désertion juste avant la tempête du ministre de la Santé qui souhaitait se présenter aux municipales plutôt que gérer ce désastre prévisible. Accuser M. Véran d’amateurisme ou d’incompétence alors qu’il débarquait au pire moment serait simpliste. Tout le système était gangrené sur de multiples niveaux.
      Nous avons eu beaucoup de chances avec le SARS-Cov2. La Nature n’a aucune raison d’être aussi gentille la prochaine fois où comme pour la crise financière nous n’aurons retenu aucune leçon de l’expérience.


    • babelouest babelouest 8 novembre 2020 08:17

      @jjwaDal puis-je me permettre de vous proposer une autre Constitution ? A mon avis, très différente, bien que dérivée de celle en vigueur après la mise en application CONTRE la VOLONTÉ du Peuple du traité de Lisbonne, et, le même jour, du Codex Alimentarius, qui n’est pas rien non plus.
      .
      https://ti1ca.com/s7wljial-2020-09-28-2020-09-28.pdf.html


  • AlLusion AlLusion 7 novembre 2020 13:28

    Aujourd’hui en Grèce, seules les sorties pour des raisons professionnelles et privées impérieuses, dûment autorisées, seront possibles. Impossible de sortir de chez soi, sans avoir reçu l’autorisation par SMS.

    Les Grecs sont des gens en avance sur leur temps passé avec la démocratie et sur le temps futur en utilisant tout ce qui existe de portabilité.  smiley


  • hocagi@1shivom.com 7 novembre 2020 15:02

    @auteur

    le titre = 5 stars maintenant il faudra passer la vitesse supérieure avec la résistance et surtout aujourd’hui la résilience, car pour combattre il ne faut pas etre affaibli, et le gov mondiale (occidental) ont largement une longueur d’avance sur cet aspect des choses ...

    Une réflexion car j’ai moi même mener des combats avec des géants, ou le courage m’a sauver, ainsi que mon intelligence et pertinence extrême (combat que j’ai gagné et continuerais de gagner)

    Le combat a de multiples axes, perspectives et moteurs

    le courage, ce qui élimine d’emblée le fait de se battre pour un quelconque avantage, bien sur en monnaie trébuchante

    la conviction, qui permet de prendre le lead, pas par soif de pouvoir ou reconnaissance, ou pire, l’ambition et vanité, mais juste par la force de la conviction qui permet de soulever des montagnes

    la foi, c’est a dire d’avoir une ligne morale inébranlable, ce qui donne la résiliance

    Qui veut être de mon combat ?


  • Bertrand Loubard 7 novembre 2020 16:17

    Texte intéressant (?) d’un certain Brandon Smith :
    https://alt-market.us/is-the-pussification-of-americas-youth-scientifically-engineered/

    « Le stress aigu à court terme renforce le temps de réaction mentale et augmente la confiance et la stabilité psychologique en acclimatant une personne à la surprise et au choc. Le stress chronique à long terme fait le contraire, ne permettant jamais à la personne de s’acclimater et l’ entretient dans un état de peur constant.
    .........
    Imaginez maintenant que vous preniez cette génération (l
    es « Millennials »nés entre 1980 et 2000) très choyée et protégée et que vous l’exposiez soudainement à une crise massive, telle qu’un krach économique, ou même la menace d’une pandémie mondiale ? Comment ce groupe d’enfants, qui passe maintenant à l’âge adulte sans aucune compétence pratique ni résistance émotionnelle, réagirait-il à la situation ?
    Toute leur action serait de sur-réagir et de s’enfoncer dans la panique et la terreur. Parce qu’ils ne se sont jamais entraînés à faire face à des situations de stress aigu, ils ont maintenant en eux une bombe à retardement ambulante amorcée par la peur.
    ...
    Bien sûr, les baby-boomers partagent le blâme. Les parents « laxistes » ont contribué à ruiner la culture américaine, même si de nombreuses études psychologiques indiquent qu’en protégeant les enfants du stress à court terme, on détruit leur capacité à faire face à la vie d’adulte
     ».


  • zygzornifle zygzornifle 7 novembre 2020 16:48

    Gouvernement de lapins crétins, plus ça a fait de hautes études plus c’est affligeant ..... 


    • charlyposte charlyposte 7 novembre 2020 17:14

      @zygzornifle
      Les hautes études et l’obéissance sont toujours de mèche.


    • Ecureuil66 7 novembre 2020 17:14

      @zygzornifle
      leur devise c’est : pourquoi faire simple alors qu’on peut faire compliqué ! (sous entendu plus c’est compliqué plus c’est difficile de trouver les responsables !)


  • zygzornifle zygzornifle 7 novembre 2020 16:51

    Ce gouvernement court comme un canard sans tête .... 


  • BA 7 novembre 2020 16:51

    Vendredi 6 novembre 2020 :


    Avec les chiffres de Santé Publique France, le point sur le coronavirus avec les quatre courbes mises à jour :


    https://raw.githubusercontent.com/rozierguillaume/covid-19/master/images/charts/france/dashboard_jour.jpeg


    Source :


    https://covidtracker.fr/covidtracker-france/


    • Xenozoid Xenozoid 7 novembre 2020 20:34

      @BA

      Je recomande a tout le monde de visioner dead snow 2 surtout en ces temps de zombification, un film d’horreur norvégien sur des zombies nazis dans le 2 il y aura aussi des zombie russe, plein d’humour ce film se raproche de evil dead.... beware the master and fuck you est le message,celui de 2 armée de zombis diriger par l’occulte l’humour’et l’humain.you have my arm untermensch and blood on you


  • St Phil 7 novembre 2020 17:51

    Pour la France, en période de grippe hivernale (considérée comme classique et gérée sans confinement ni véritable protection) le nombre journalier de décès peut atteindre 2000 à 2200 par jour, jusqu’à 67 000 par mois. La mortalité actuelle paraît donc tout à fait habituelle, et l’encombrement des hôpitaux est lié au nombre insuffisant de lits et de soignants : c’est bien là que se situe le problème, le reste c’est de la paranoïa.


    • Eric F Eric F 7 novembre 2020 19:11

      @St Phil
      Il y a 400 000 lits d’hôpital et 2 millions de soignants dans le pays, le problème réside dans la spécialisation en silos et l’absence d’un plan massif de « médecine de guerre épidémique ».

      Avez-vous des courbes montrant une mortalité grippale quotidienne en
      France de plus de 2000 par jour ? La plus grave saison grippale récente, celle de 2014-2015, a compté 18300 décès annuel, même comprimé sur 3 mois ça fait 200 par jour en moyenne. 


    • madiran 7 novembre 2020 20:47

      @St Phil
      si on retourne à ’69 le taux de décès est encore beaucoup plus, mais là comme beaucoup sur AV, je trahi mon age !


    • madiran 7 novembre 2020 20:51

      @Eric F
      je pense pas que il y a les stats pour la grippe, pour les décès par contre aller ici
      https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394#Graphique
      aller rapidement car on va surement essayer de les supprimer !


    • babelouest babelouest 8 novembre 2020 08:32

      @Eric F combien de personnes actuellement meurent en France DU virus à l’exclusion de tout autre chose ? Pas plus, j’en suis persuadé, vu que justement si on prend les seuls chiffres fiables, ceux des décès QUEL QUE SOIT le motif, on ne voit aucun changement. Je dirai même que c’est inféreur, parce que en raison de la gestion volontairement calamiteuse de cet évènement il y a certainement des personnes, atteintes d’autres choses graves, et non détectées à temps, qui commencent à en mourir faute de soins pratiqués à temps.


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 2020 08:41

      @babelouest
      ceux des décès QUEL QUE SOIT le motif, on ne voit aucun changement

      ah non ? selon le menteur belge alors ...
      sinon c’est ça la situation actuelle fin octobre
      et quand on aura ajouté les morts récents (3380 en 7 jours en novembre ) nul doute que la courbe va monter en flèche ...


    • babelouest babelouest 8 novembre 2020 08:47

      @nono le simplet je ne vois pas où est le problème, une légère avance sur la remontée annuelle de novembre, dûe sans doute à une moindre efficacité sur les personnes atteintes d’autres maux graves comme je l’indiquais ailleurs.


    • pemile pemile 8 novembre 2020 08:53

      @babelouest « je ne vois pas où est le problème »

      Votre mensonge ci-dessus « si on prend les seuls chiffres fiables, ceux des décès QUEL QUE SOIT le motif, on ne voit aucun changement »


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 2020 08:53

      @babelouest
      une légère avance sur la remontée annuelle de novembre

      et en novembre une légère avance sur la remontée de décembre ...
      remontée qui n’existe pas d’ailleurs dans la réalité ... la moyenne sur 10 ans de novembre étant inférieure à celle d’octobre ... mais c’est pas grave ... suffit d’inventer des raisons ...


    • Eric F Eric F 8 novembre 2020 12:19

      @madiran

      Intéressant graphique, en effet, j’ai zoomé à partir de 1968, on voit que le plus gros pic de décès est celui de décembre 1969 (épisode grippal célèbre) et il y a un pic en janvier 2017 qui dépasse également celui d’Avril 2020.

      Il y a donc eu des précédents, qui n’avaient pourtant pas entrainés de panique hospitalo-politique.


    • hocagi@1shivom.com 8 novembre 2020 14:12

      @madiran
      année érotique


    • redcap 8 novembre 2020 14:31

      @Eric F
      quand on retourne si lointain il faut aussi tenir compte de population totale. Je laisse aux statisticiens le facteur vieillissement. 


  • GerFran 7 novembre 2020 18:23

    Ariane. Bilheran - Le totalitarisme et le choix de la vie héroïque - Entrevue avec Pierre Barnérias

    Sortie le 21 oct. 2020 - durée = 47 minutes 

    Ariane Bilheran est une psychologue et écrivain française, née le 30 décembre 1978 en Île-de-France, à Saint-Denis, spécialiste du harcèlement, de la manipulation et de la psychologie du pouvoir....

  • vraidrapo 7 novembre 2020 18:29

    Hé ben mes Français...

    Le Pays n’en finit plus de tomber. C’est la chienlit à tous les niveaux.

    Ceux, anonymes, qui écopent avec ou sans conviction sont vraiment des héros.

    La Majorité a voulu se vautrer dans la facilité promise par les démagogues malveillants... maintenant le plus grand nombre en paye le prix.

    Et encore vous êtes très loin du compte : Roteuch et Goldmann-Samuel_Sachs ont autorisé l’UE a faire tourner la Planche à Billets... attendez juillet 2022 vous aller sentir le vent des boulets.

    Because : la création de monnaie doit s’accompagner de création de richesses. Or, actuellement c’est loin d’être le cas !

    Faites bien des économies car l’État peut piquer légalement tout ce qui dépasse 100,000 €. Pour les insolvables, rien à craindre de ce côté-ci. smiley


    • charlyposte charlyposte 7 novembre 2020 18:56

      @vraidrapo
      Sauf que : les pauvres étant plus nombreux vont pouvoir casquer le peu qu’ils ont ! les riches investissent avec les milliards via la planche à billet devenu beaucoup plus lisse depuis un certain temps.


    • Eric F Eric F 7 novembre 2020 19:03

      @vraidrapo
      « Faites bien des économies car l’État peut piquer légalement tout ce qui dépasse 100,000€ »
      Mieux vaut donc tout dépenser et prendre des crédits à taux minuscule


    • charlyposte charlyposte 7 novembre 2020 19:12

      @Eric F
      C’est en effet une idée...


  • Reflexo78 7 novembre 2020 18:32

    A l’assemblée Nationale :

    « La réalité est que vous détestez la démocratie ! Lorsqu’elle s’exerce dans ce parlement vous la piétinez, vous la foulez du pied !!

    https://twitter.com/i/status/1323764491063091200

    A l’assemblée enfin :

    « Vous êtes un régime autoritaire et vous commencez à aller de plus en plus loin dans l’autoritarisme !! »

    https://twitter.com/i/status/1324066676141416454


  • Eric F Eric F 7 novembre 2020 19:00

    Je suis d’accord pour l’essentiel avec cet article.

    Notons que le « large » acquiescement des Français (67%, contre 93% en Mars dernier) tient pour beaucoup au conditionnement médiatique, qui précède et accentue les annonces gouvernementales. Par ailleurs, il faut différencier un accord déclaratif des personnes sondées et la pratique effective. Une grande proportion de gens sont lassés de ces mesures restrictives à répétition, et on observe que ce qui se passe ressemble davantage à la période de relâchement de début mai avant le déconfinement qu’à la stupeur de mi-mars. La fermeture de certains rayons de supermarchés apporte une restriction supplémentaire pour les consommateurs, perçue comme une brimade -alors que c’était l’ouverture des commerces qui était demandée-.

    Concernant la réorganisation hospitalière et plus largement de l’ensemble de la chaine de soins en cas de pic épidémique, l’autorité politique n’est pas seule responsable, l’autorité médicale n’a pas été pro-active dans la formation d’équipes polyvalentes pour retrouver la capacité de réanimation de fin avril (on est revenu à la capacité de début Mars, malgré les milliards du Ségur de la santé et malgré les enseignements de la première vague).

    Du reste la cacophonie des « experts » médicaux et leur corporatisme ont sensiblement réduit la sympathie dans l’opinion publique, on n’a plus les concerts de casseroles et applaudissements chaque soir (il est vrai que c’était quelque peu téléguidé par les chaines audiovisuelles). Dommage pour les soignants dévoués, mais le « tout sanitaire » ne passe plus, les impacts économiques et sociaux dramatiques deviennent prépondérants dans les préoccupations d’une proportion croissante de la population


    • Jean Claude Massé 7 novembre 2020 22:20

      @Eric F
      Par curiosité si vous ne l’avez pas fait, aller voir les organigrammes des ARS et vous comprendrez que la réactivité, même pas la pro, n’est pas un objectif pour ces institutions ou alors si çà l’est, ils ont raté leur objectif et sont complétement incompétents.


    • Eric F Eric F 8 novembre 2020 17:19

      @Jean Claude Massé
      En effet, il y a une grande carence de compétences et d’efficacité dans le pilotage de la santé, on dirait que les leçons de la crise de Mars Avril n’ont pas été prise en compte.
      C’est triste à dire, mais l’Allemagne, citée en exemple pour son efficacité dans la prise en charge du Covid, avait privatisé une grande partie des hôpitaux. Résultat, chaque structure a eu à coeur d’avoir ses propres capacités de réanimation, si bien qu’il y a une meilleure couverture territoriale. En outre, la « flexibilité » s’avère plus grande dans le privé.
      Par ailleurs ils ont désigné un coordinateur compétent au niveau national, au lieu de Comités Théodule rivaux et divisés.

      Nous avons désormais de grandes capacités de dépistage, mais pas de politique volontariste d’isolement.


    • troletbuse troletbuse 8 novembre 2020 17:23

      @Eric F
      T’en fais pas, Covid ou pas, tu vas connaître la politique d’isolement. D’ailleurs on y est déjà


    • Eric F Eric F 8 novembre 2020 19:37

      @troletbuse
      Il s’agit de l’isolement des personnes porteuses du virus ou en quatorzaine (ou septaine). On nous avait dit que des hôtels seraient réquisitionnés pour ceux qui ne peuvent s’isoler chez eux, on n’en n’a plus entendu parler.

      Un pays comme le Cambodge teste tous les arrivants depuis l’étranger, les place à l’hôtel en attente de résultat, si le résultat est positif ils restent sous surveillance, sinon ils peuvent rentrer à domicile mais en devant respecter une quatorzaine (en prévision d’une éventuelle incubation).


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2020 08:07

      @Eric F
      si le résultat est positif ils restent sous surveillance,

      Et si c’est des opposants politiques, même pas besoin de test, ils sont automatiquement POSITIFS  smiley
      Vachement pratique ce Covid,. jusqu’à maintenant,on n’a pas trouvé mieux.
      Vous avez tous de la merde dans les yeux.


    • Eric F Eric F 9 novembre 2020 11:56

      @troletbuse
      Je n’entre pas dans des extrapolations hallucinées, je donnais juste l’exemple des procédures sanitaires au Cambodge, plus sévères que chez nous, mais ayant permis d’éviter la contamination dans le pays. L’isolement temporaire des personnes contagieuses est certainement plus efficace qu’un confinement général -mais évidemment pas étanche- de toute la population. Ironie du sort, il y a eu un cluster très récemment au Cambodge, apporté par le premier ministre hongrois, en visite dans le pays sans masque ni distanciation !


    • troletbuse troletbuse 9 novembre 2020 12:16

      @Eric F
      Allez, bonne nuit !


  • ETTORE ETTORE 7 novembre 2020 20:07

    Quelle belle image que celle ci .

    Cela me rappelle les 3 singes !

    Un, avec la main sur le coeur

    Un, qui as les bras croisés

    Un, qui se gratte les testicules.

    La légende de cette oeuvre ?

    • Mentir
    • Ne rien faire
    • S’en branl....

  • OJBA 7 novembre 2020 20:29
    brutal, injuste, infantilisant, kafkaïen et amateuriste

    Ah bon ? Parce que les gouvernements ont fait autre chose depuis 2017.


  • Pierre Alain Reynaud Pierre Alain Reynaud 7 novembre 2020 20:46

    Nous allons prendre l’habitude d’être confinés. C’est bien dommage, mais c’est ainsi. Les Français ne sont pas mécontents d’être dans le confinement, surtout dans al mesure où ils peuvent se déplacer très librement, comme c’est le cas en ce moment. Alors, on se demande à quoi sert ce confinement !!!

    www.lafranceliberee.fr


  • Copain 7 novembre 2020 23:13

    Maintenant qu’on sait qu’ils nous volent, qu’ils sont corrompus jusqu’à l’os, qu’ils nous exploitent, qu’ils nous détestent, qu’ils nous mentent, qu’ils détruisent nos vies et la planète, qu’ils n’iront jamais en prison pour tout ça, allons-nous continuer à les regarder faire ? 

    Un festin de Roi à la nouvelle année , direction Paris ou tout sera gratuit pour les sans dents. Mais en contre partie, mes sans dents, pour me faire plaisir, nous raserons la loge du grand orient. J’ai envie. .... et peut etre faire un tour chez les CRIFtiens. 


  • BA 8 novembre 2020 00:04

    Samedi 7 novembre 2020 :


    Covid-19 : la France franchit la barre des 40 000 décès.


    La France a dépassé samedi les 40.000 décès liés au Covid-19 depuis le début de l’épidémie, un cap tragique qui vient s’ajouter à des indicateurs de plus en plus préoccupants, comme l’envolée des contaminations et la tension croissante dans les services de réanimation. 


    D’après les données publiées samedi par l’agence sanitaire Santé publique France (SpF), 306 morts supplémentaires de malades du Covid-19 ont été recensés dans les hôpitaux ces dernières 24 heures, portant le bilan total à 40.169 morts.


    Le décompte quotidien des cas positifs de Covid-19 n’était en revanche pas disponible, après un nouveau record à plus de 60.000 cas la veille, un chiffre qui traduisait une accélération brutale puisque c’est le double des niveaux constatés à la mi-octobre.


    Les données sur les contaminations sont incomplètes depuis plusieurs jours, du fait d’un embouteillage informatique qui gênait la remontée des résultats de tests. Des chiffres corrigés seront communiqués lundi, a précisé samedi SpF sur son site.


    La pression s’accroît mécaniquement sur les services de réanimation, qui comptaient samedi 4.410 patients, contre 3.721 au début de la semaine.


    La capacité totale d’accueil a été portée de 5.000 à 6.400 lits, avec un objectif à 7.500, qui pourrait encore être relevé à 10.500 lits.


    La pression sur les services hospitaliers n’en reste pas moins préoccupante, comme témoignent les premiers transferts de patients Covid-19 entre régions françaises, et jeudi et vendredi le transfert de malades de la région Grand-Est vers l’Allemagne.


    https://www.sudouest.fr/2020/11/07/covid-19-la-france-franchit-la-barre-des-40-000-deces-8053959-10618.php


    • Eric F Eric F 8 novembre 2020 17:37

      @BA
      ils transfèrent parfois des malades dans une région lointaine alors que des lits sont inoccupés dans les services non prioritaires d’une autre aile de l’hôpital. Certes tout le monde n’est pas polyvalent, mais ça aurait du s’améliorer drastiquement en 6 mois de répit, et avec les milliards du Ségur de la santé. l’objectif de 10500 lits de réa est inférieur à la capacité de 12000 au pic d’Avril.

      Ainsi, le Covid ne nécessite pas de recours aux salles d’opération, mais on reporte des opérations non urgentes à cause des places de réa ; il y a sous occupation dans certaines branches de chirurgie. On ne sait pas discerner dans la communication officielle salle de réveil, salle de soins intensifs, etc ; or il y a moins recours à l’’intubation sous sédation, ce n’est donc pas la même nature de besoins lourds qu’en Avril. Il a même été question d’oxygénation à domicile pour des patients moyennement atteints.


  • Copain 8 novembre 2020 00:56

    Les intelligents règnent certes, mais les nations brûlent !
    Les hommes s’entassent comme des sauterelles dans les villes et se corrompent ;
    La violence progresse ;
    Les pays se couvrent d’armes diaboliques et de militaires avides de sang ;
    Les menaces s’accroissent, les guerres se multiplient ;
    Les villes rongent les parties voisines en se développant comme des tumeurs ;
    Des sites sont défigurés, d’autres contaminés ou interdits ;
    La servitude s’intensifie ;
    Les faibles sont méprisés, opprimés ou rejetés ;
    Les pauvres sont délaissés, et les enfants manipulés ;
    Les vieillards sont abandonnés ;
    Des peuples entiers souffrent de famine.


Réagir