jeudi 25 octobre 2018 - par Lionel Ladenburger

Coupe Davis : La France vaincra-t-elle la malédiction de la terre-battue ?

A l’aube d’une nouvelle finale de Coupe Davis, les Bleus de Noah, tenants du titre, ont pris le pari de tenter de conserver le trophée en choisissant de jouer la finale sur la surface orangée. Un revêtement sur lequel les Tricolores se sont pourtant inclinés à cinq reprises depuis 1933…

JPEG

Voilà maintenant plus de 85 ans que l’équipe de France de tennis n’a plus réussi à remporter la moindre finale sur sa surface originelle, celles que les Mousquetaires (Cochet, Lacoste, Borotra et Brugnon) avaient pourtant spécialement choisie et élaborée pour conserver le saladier dérobé sur les terres de l’Oncle Sam au début du siècle dernier. Vainqueurs à six reprises consécutives de 1927 à 1932, dont les cinq dernières sur terre-battue, les tennismen tricolores ont depuis également connu les affres de la défaite à cinq reprises (1933, 1982, 1999, 2002 et 2014) sur leur ancien revêtement de prédilection… Une situation paradoxale qui a amené de nombreux commentateurs, journalistes, observateurs et autres passionnés de la petite balle jaune à parler de véritable malédiction ! Dans cette optique, l’édition 2018 sera-t-elle enfin celle de la rédemption ? Flash-back et projection.

 

Coupe Davis 1933 : Merlin, le… désenchanteur !

Résultat de recherche d'images pour "andre merlin tennis"

Le malheureux André Merlin (à gauche)

Juillet 1933, la France, sextuple tenante du titre, affronte la Grande-Bretagne dans son antre de Roland-Garros. Invaincus à domicile depuis 1928, les Bleus du capitaine Lacoste partent à nouveau avec les faveurs des bookmakers malgré la présence du prometteur Fred Perry dans les rangs britanniques. De leur côté, les Tricolores abordent la rencontre avec les expérimentés (mais vieillissants) Cochet, Borotra et Brugnon, ainsi que le jeune André Merlin : 21 ans. Dépassé par l’évènement, le natif de Brazzaville va malheureusement passer à côté de sa finale. Sèchement battu d’entrée par Bunny Austin (6-3, 6-4, 6-0), il aura l’occasion de se racheter lors du cinquième match décisif. Revigoré par les siens, Merlin fera illusion pendant près de deux sets, avant de perdre définitivement pied (défaite 6-4, 6-8, 2-6, 5-7). Battue pour la première fois depuis 1927, personne n’image alors que la France devra s’évertuer quelques 58 années avant de pouvoir enfin récupérer son cher saladier !

 

Coupe Davis 1982 : Même Noah n’y arrive pas…

Résultat de recherche d'images pour "coupe davis 1933 merlin"

Loth, Noah et Leconte, sans solution face à John McEnroe & Cie

Un demi-siècle après son ultime sacre dans l’épreuve, l’Hexagone retrouve la ferveur de la Coupe Davis. Coachés par le truculent Jean-Paul Loth, les Bleus se sortent d’abord du piège sud-américain, arrachant la victoire aux forceps (3-2) face à l’Argentine de Guillermo Vilas. Dans la foulée, portée par un Yannick Noah alors en pleine ascension et un jeune loup nommé Leconte, la France déboulonne la Tchécoslovaquie d’Ivan « Le Terrible » Lendl à Roland-Garros, avant de disposer de la surprenante Nouvelle-Zélande. Hélas, en finale à Grenoble, malgré la terre-battue censée gêner les États-Uniens, la France buttera sur le mur « Big Mac » ! Le premier match opposant les deux leaders, McEnroe vs Noah, tournera au bras de fer en cinq manches (12-10, 1-6, 3-6, 6-2, 6-3) et c’est finalement le Newyorkais qui signera un impressionnant sans-faute (12/12) au terme de cette Coupe Davis 1982. Pour retrouver « leur » saladier, les Gaulois devront encore patienter…

 

Coupe Davis 1999 : « Nice people ? »

Résultat de recherche d'images pour "coupe davis 1999"

Cédric Pioline, inconsolable, après sa défaite face à Mark Philippoussis

Vainqueur de la Hollande de Krajicek et du Brésil de Kuerten grâce un excellent Cédric Pioline, la France a l’occasion d’empiler sa troisième Coupe Davis de la décennie après les succès de la bande à Noah (Forget, Leconte, Boetsch, Pioline, etc.) en 1991 et 1996. Déjà sacré trois ans plus tôt, Pioline est entre temps devenu le leader des Tricolores. Invaincu durant toute la campagne 1999, le finaliste de Wimbledon 1997 subira hélas sa seule défaite de la saison en Coupe Davis face à un Mark Philippoussis de gala. Et malgré le soleil de la Côte d’Azur, on apprendra par la suite que l’ambiance au sein du groupe France était loin d’être au beau fixe cette année-là, notamment entre Santoro et… Pioline ! Mais les querelles intestines n’expliquent pas tout et après la défaite, à Nice, le Francilien pointera pour la première fois du doigt le choix de la terre-battue : « Si j'ai un regret, c'est la surface. Moi, je n'étais pas favorable à ce qu'on joue sur terre battue : il fallait jouer sur nos forces ».

 

Coupe Davis 2002 : L’anathème PHM

Résultat de recherche d'images pour "coupe davis 2002"

Une cruelle défaite dont le Strasbourgeois ne se remettra pas…

Ironie du sort, après avoir laissé filer sa chance à la maison face aux Australiens, la troupe de Guy Forget est allée prendre sa revanche sur le gazon aussie en 2001, avec un Nicolas Escudé au sommet de son art en guise de héros ! L’année suivante, après avoir sorti les États-Unis en demie, les Bleus atteignent la finale pour la troisième fois en quatre ans et se présentent ainsi face à la Russie avec un statut de « tenants du titre » inédit pour eux depuis 69 ans ! Etoile montante, titré coup sur coup à Moscou (en battant Safin) puis à Lyon, le jeune Paul-Henri Mathieu sera lancé dans le grand bain par son capitaine. Hélas, via un scénario qui n’est pas sans rappeler celui qu’avait connu André Merlin, le week-end de l’espoir alsacien va tourner au cauchemar. Battu d’entrée par Safin, PHM sera pourtant réaligné lors du match décisif face à Youzhny où il mènera deux sets à rien et passera même à deux petits points du graal avant de s’écrouler… Un amer fardeau dont « Paulo » ne se débarrassera in fine jamais.

 

Coupe Davis 2014 : La montagne était trop haute !

Résultat de recherche d'images pour "coupe davis 2014"

Entre le Sarthois et le Vaudois, c’est le second qui aura le dernier mot

C’est dans un climat de psychodrame que la finale 2014 se prépare. Lié par un pacte établi en début d’année, Federer et Wawrinka se sont promis d’aller chercher ensemble le premier saladier de l’histoire du tennis suisse. Mais à une semaine du rendez-vous, les deux compères s’étripent au Masters. Un combat émaillé par le fameux « cry baby ! » lancé par Mirka (Federer) à Stan The Man. De surcroît, bien que vainqueur, le maestro sortira du duel avec le dos en compote… Côté tricolore en revanche, tous les voyants semblent a priori au vert. De bon augure ? Au final non, car mise à part la victoire (en trompe l’œil) de Monfils sur un Federer encore convalescent, la bisbille entre les deux champions n’aura aucun impact. Leader blessé et incompris, balayé par Wawrinka, Tsonga confessera qu’il n’aurait pas du jouer. En outre, à l’instar de Pioline en 1999, le Manceau regrettera aussi le choix de l’ocre à la place du dur. Ceci étant, peu importe le revêtement, on peine à croire que le résultat aurait pu être différent.

 

Le chaman Noah conjurera-t-il (enfin) le mauvais sort ?

Résultat de recherche d'images pour "yannick noah coupe davis"

Yannick Noah, le mage vaudou du banc bleu

Tenante du titre, la France a bénéficié de circonstances favorables avec l’absence quasi-systématique du leader adverse en 2017 : le Japon sans Nishikori, la Grande-Bretagne sans Murray et enfin la Serbie sans Djokovic ! Or, à moins d’un énième coup de pouce du destin, cela ne devrait pas être le cas pour l’échéance à venir : Cilic et Coric étant (pour l’heure) en pleine possession de leurs moyens (Coric s’est notamment offert le scalp de Roger Federer à deux reprises en 2018). De surcroît, les deux stars croates auront très certainement à cœur de prendre, raquette en main, la revanche du dernier mondial de foot. Et même si l’ocre demeure la surface qui réussit le moins à Cilic, ce dernier s’est quand même hissé en quart des deux ultimes éditions de Roland-Garros (aucun Français n’a fait aussi bien). De ce point de vue, la terre-battue est-elle un véritable choix tactique ou plutôt un petit péché d’orgueil de la part d’un Yannick Noah qui rêve assurément de mettre fin au sortilège pour sa dernière ?

 

La solution : Monfils et Simon ?

Noah avec Simon et Monfils, une image que l’on pourrait revoir fin novembre à Lille

D’un point de vue extérieur, on peut effectivement se demander si le pari de la terre-battue ne relève pas plus d’un désir du coach que d’une réelle volonté collective… Le double mis à part (la paire Mahut-Herbert a remporté RG cette année), les Bleus offrent en effet bien peu de références récentes sur ocre. Si l’on ajoute à cela l’absence de Tsonga (blessé) et les résultats très mitigés de Pouille et Gasquet, on se demande quels seront les deux Bleus alignés en simple pour défier la sélection au damier… La solution viendra peut-être de Gaël Monfils et de Gilles Simon ? Finaliste à Stockholm, le Parisien retrouve des couleurs en cette fin de saison. En outre, l’Antillais est (de loin) le meilleur Français sur terre-battue et sera ultra-motivé à l’idée de disputer la finale, lui qui n’avait pas pris part à la fête en 2017. Quant à Simon, titré à Metz en septembre, il présente un bilan très intéressant en face-à-face contre Coric (2-0), mais aussi et surtout contre Cilic (6-1) ! Et si c’était ça l’ultime coup de poker signé Noah ?

 

Lionel Ladenburger

Retrouvez tous mes articles sur Agoravox :

https://www.agoravox.fr/auteur/lionel-ladenburger



75 réactions


  • JC_Lavau JC_Lavau 25 octobre 2018 10:20

    Et toujours pas de coupe des vertus !

    Rien que des vices !

    • Le421 Le421 26 octobre 2018 09:49

      @JC_Lavau

      Encore une période sportive qui va occuper ma belle-fille.
      Elle suit tous les matchs.
      D’ailleurs, c’est ça ou jouer sur Facebook !!  smiley


  • Le Panda Le Panda 25 octobre 2018 13:36

    Le choix vient des joueurs ou du « Capitaine » quoi qu’il en soit avec la modification via la nouvelle formule de Coupe Davis un français hors du commun à gagné Rolland Garos et porté haut et toute dignité le tennis de la France.

    Il restera sur les tablettes et pour avoir choisit la ville de Lille, c’est un juste rendu pour ce public qui a porté l’équipe de Noah comme un seul joueur de plus.

    Très bon article

    Le Panda


  • Fergus Fergus 25 octobre 2018 13:48

    Bonjour, Lionel

    En réalité, l’on se fiche de savoir qui, des Suisses sélectionné par Noah ou Croates gagnera ce trophée qui n’a plus ni signification ni intérêt depuis belle lurette, eu égard aux multiples défections des ténors du circuit.

    Vivement la nouvelle formule, nettement plus excitante !


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:17

      @Fergus

      Ce qui me derange le plus dans la nouvelle formule de la Coupe Davis, c’est la disparition des matches en 5 sets meme pour la finale... 

      Pour le reste j’attends de voir mais clairement la date actuelle n’est pas ideale. Il faudrait penser a inverser la Laver Cup et la Coupe Davis a l’avenir dans le calendrier. 

  • Axel_Borg Axel_Borg 25 octobre 2018 15:26

    Salut Guga,

    Au vu de la saison de Pouille e de l’irrégularité chronique de Paire, je ne mettrais pas ces deux là en simple. Idem pour Gasquet pas dans le coup, sans parler de Tsonga.

    Il ne reste après plus beaucoup de monde dans le top 100 : Mannarino, Simon, Chardy et Monfils.

    A Noah de prendre les plus forts mentalement, car de toute façon tennistiquement parlant Coric et Cilic c’est au-dessus des Français quelle que soit la composition ...


    • Fergus Fergus 25 octobre 2018 19:00

      Bonsoir, Axel_Borg

      Vous appelez l’auteur « Guga », et ce n’est pas la première fois. J’ignore pourquoi.

      Ce que je sais en revanche - et cela n’a rien à voir avec le sport - c’est que le mot « guga » désigne le fou de bassan en gaélique. Si cela vous intéresse, j’ai consacré un article à une chasse hallucinante aux gugas sur un île isolée au nord de l’Ecosse : Les fous de Sula Sgeir.


    • FabriceBaro 25 octobre 2018 22:11

      @Fergus Guga était le pseudonyme de l’auteur sur le site YourZone de Bein qui a fermé ses portes récemment. C’est le surnom de Gustavo Kuerten. 


    • Fergus Fergus 25 octobre 2018 23:09

      Bonsoir, FabriceBaro

      Merci pour ces infos !


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:33

      @Axel_Borg

      Comme tu dis il ne reste plus grand monde... Une chose est sure, a la place de Noah, je n’en prendrai qu’un des deux entre Gasquet et Pouille en tant que 5e homme.

    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:33

      @Fergus

      Interessant Fergus ! je ne savais pas ! Merci pour l’info ;)

    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:33

      @FabriceBaro

      Merci Fabrice :)

  • leypanou 25 octobre 2018 15:55
    Comme le disait Thomas Enquist avec lucidité, la Coupe Davis n’a pas autant d’importance en Suède qu’en France.

    Et cela fait seulement 35 ans qu’Yannick Noah a gagné Roland Garros : il ne reste donc que la Coupe Davis à se mettre sous la dent pour les seconds couteaux.

  • FabriceBaro 25 octobre 2018 22:29

    Salut à tous, merci Lionel. Bon résumé. J’aime ton hypothèse que Noah aurait choisi la terre battue pour tenter de mettre fin à cette malédiction. 


    Pour le choix des joueurs de simple, je pense comme toi et Axel : Simon et Monfils, qui effectivement est le meilleur Français sur TB, surtout qu’il est en forme en cette fin d’année. Et la TB est sûrement la meilleure surface pour que Simon puisse exploiter au mieux ses qualités contre Cilic notamment : sur dur je pense qu’il n’aurait aucune chance. (confession : j’ai la flemme de regarder les surfaces pour leurs face à faces (Solaar, sors de ce corps !). 

    D’autre part, au gré des nouvelles suggérées sur d’autres sites, je crois voir que plusieurs joueurs majeurs envisagent de boycotter la nouvelle formule de la Coupe des vices (comme l’a habilement désignée JC Laveau ci-dessus). Qu’en pensez-vous ?

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 08:53

      @FabriceBaro

      Salut Fabrice,

      A priori Monfils n’ira pas à Bercy donc je vois mal Noah le prendre par la suite ...

      Pour la Coupe des vices Kosmos Piqué, c’était le risque en effet. La réforme du calendrier qui aurait donné plus de force à la réforme n’a pas eu lieu. C’est regrettable. Mais de toute façon la formule actuelle ne marchait plus ... Les cadors l’ont joué 1 ou 2 fois seulement, et une fois gagnée, ils reprenaient le fil de leurs brillantes carrieres individuelles.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 15:40

      @Fabrice
      Pour repondre a ta question (et un peu plus) :


      _Gilles Simon mene 6-1 (une stat assez impressionante je trouve) dans ses confrontations face a Cilic. 4 victoires sur dur (dont une a l’Open d’Australie en 5 sets et une cette annee a Pune), 1 victoire sur gazon (a Wimbledon en 2007) et enfin 1 victoire sur terre-battue a Umag en Croatie qui plus est mais ca date de 2007 aussi. Et contre Coric, Gilou a gagne ses 2 matchs sur dur (a Marseille en 2015 et aux JO en 2016).

      _Pour Monfils, le bilan est encore plus limpide. 5 matchs contre le duo Cicoric comme je disais a Axel plus bas et 5 victoires pour le Parisien. 3 contre Cilic deux sur dur a Bercy et aux JO et une sur terre-battue aussi.

      _Enfin puisqu’Axel a suggere l’option Jeremy Chardy que je trouve interessante. il est mene 3-2 par Cilic (1 victoire sur dur l an dernier et 1 victoire sur terre-battue mais qui remonte a 2009 pour le Palois). Et face a Coric, le Bearnais mene 2-1 dont une victoire sur terre-battue l’annee derniere a Monte-Carlo. 

      Sinon pour info, dans leurs H2H, Gasquet est a egalite 1-1 contre Coric et 2-2 contre Cilic. Par contre Lucas Pouille n’a jamais battu Cilic (0-1) ou Coric (0-2). Quant a Tsonga (que je cite plus pour la forme qu autre chose) il mene 1-0 contre Coric mais est mene 5-2 par Cilic... 

      Bref, a la place de Noah (facile a dire je sais) je mettrais Monfils aussi bien contre Cilic que contre Coric et pour les deux simples restants je titulariserais Simon contre Cilic et Chardy contre Coric. 

      Pas mal non ? 

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 15:46

      @Lionel et Fabrice,

      J’ai beau être un grand fan du H2H dans l’absolu (je l’ai suffisamment utilisé dans les débats du GOAT), je trouve que cela s’y prête moins dans le contexte de la Coupe Davis, si particulier.

      Surtout pour le dimanche où tu peux soit conclure soit faire perdre ton équipe si tu es mené 2-1 (ou 2-2 pour le 5e match)

      Le plus bel exemple, Marat Safin, un vrai phénix avec la Russie à chaque fois ou presque, la France l’avait bien vu au printemps 2007, 3 sets secs pris par PHM à Moscou, le Strasbourgeois étant décidément maudit contre les Russes après Bercy 2002 ...

      On joue pour son pays et non pour soi, cela transcende (Safin) ou cela écrase parfois (PHM), on ne part pas forcément à égalité (sauf le 1er simple à 0-0 évidemment), et en plus parfois certains joueurs de simple s’alignent aussi en double ce qui les fait jouer 3 jours de suite ...

      Bref tout ça pour dire que le H2H me semble moins percutant comme argument pour des matches de Coupe Davis que pour des tournois ATP.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 16:09

      @Axel, Fabrice


      100% d’accord avec toi Axel. Ceci dit dans le cas d’un Monfils qui mene 3-0 contre Cilic, en sachant qu’en general Monfils est quand meme plutot dans la categorie des joueurs qui peuvent se transcender en CD, je pense que ca reste une stat relativement pertinente.

      En revanche, ton argument fait mouche avec Gilles Simon qui a souvent perdu des matchs de Coupe Davis contre des joueurs qu’il avait pourtant l’habitude de battre sur le circuit. (Je fais mon Fabrice la mais j’ai la flemme d’aller chercher des exemples lol). 

      La chose qui ressort quand meme en analysant un minimum les H2H entre les Francais et les deux Croates c’est qu’il vaut mieux partir avec Monfils, Simon, Chardy voire meme Gasquet, plutot que Pouille ou Paire (que je n’avais pas cite dans mon post precedent) qui sont eux largement deficitaire face au tandem Cicoric ;)

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 16:42

      @Lionel,

      ça depend du joueur en effet. McEnroe était transcendé par la Coupe Davis, Stefan Edberg et Boris Becker aussi ... comme Safin donc.

      Je me souviens de Djokovic en 2010, certes il était déjà sur le chemin du Cosmic Tennis de 2011 mais quel attachement visceral à la nation serbe ...

      En effet Gilles Simon en Coupe Davis ce n’est pas l’assurance vie loin de là, après il faudrait retrouver les stats du Niçois oui, 17 matches 8 victoires 9 défaites ...

      Simon comme la Monf’ s’étaient faits désosser par Nole à Belgrade en 2010 mais avec le recul, et la saison 2011 du bonhomme, qui aurait pu le battre ? Personne ...


  • velosolex velosolex 25 octobre 2018 23:16

    Quelques solutions pour gagner. 

    - Nouer ensemble les tennis des joueurs croates. 
    - Couper quelques cordes des raquettes des croates ( une mix n’est pas interdit par le règlement)
    - Mettre quelques centaines de serbes dans les gradins pour encourager les croates.
    - Mettre une grenouille dans le saladier d’argent, un truc de sorcellerie africaine à la mode Noah !
    - Inviter Serena Williams pour encourager l’arbitre.
    - Battre un peu plus la terre du coté des croates, afin de la transformer en bourbier. 

    Et que le meilleur gagne !

    • velosolex velosolex 25 octobre 2018 23:20

      @velosolex
      J’allais oublier l’arme de choc !


      - Nommer à la dernière seconde un duo de choc jamais expérimenté. 

      La paire Macron-Philippe ; au delà de l’effet de sidération escomptée, ces deux là renvoient toutes les balles, même les plus vicieuses, sans même bouger d’ un poil, avec l’air de pas y toucher. 

    • velosolex velosolex 25 octobre 2018 23:23

      @velosolex
      Et bien sûr verbaliser les balles des croates qui dépassent les 80 km heure. On est chez nous quand même. Les principes de sécurité doivent rester intangibles. 


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:34

      @velosolex

      Excellent Velosolex ! j’ai bien ri !!! du coup je mets 3 etoiles a tous tes commentaires ;)

    • nono le simplet nono le simplet 26 octobre 2018 10:58

      @Lionel Ladenburger
      sacré velosolex smiley


  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 10:49
    @Axel, Fabrice, Laurent

    La France reve de gagner la derniere « vraie » Coupe Davis. Perso je vois vraiment bien Noah titulariser Simon et Monfils en simple et la paire Mahut-Herbert voire Mahut-Benneteau en double. Pouille (regional de l’etape a Lille) sera a mon avis le 5e homme mais ne devrait pas jouer. 

    Gros oubli de ma part dans l’article, le H2H parfait de Monfils face a la paire Cilic-Coric. Monfils mene 2-0 contre Coric et 3-0 contre Cilic. Si l’on ajoute le 8-1 de Simon face au duo croate, en simple, la paire Simon-Monfils mene 13-1 face au tandem slave. De surcroit, Monfils et Simon sont clairement les deux Francais les plus en forme de cette fin de saison.

    Quant a l’absence de Monfils a Bercy Axel, comme le suggere le journaliste Benoit Maylin dans sa derniere video, ca sent l’enfumage a plein nez. Connaissant la fragilite physique de Gael, je vois bien Captain Yannick lui avoir volontairement suggere de zapper le Masters 1000 parisien pour eviter tout risque de blessure. 

    Du coup, sauf blessure de derniere minute, je vois bien Noah nous annonce la composition suivante d’ici quinze jours : Simon-Monfils-Pouille (ou Gasquet) pour les simples et Mahut-Herbert ou Mahut-Benneteau (pour compenser leur non-titularisation de l’annee derniere face aux Belges, ce serait une belle revanche pour les deux veterans du double tricolore). 


    Bref, pour ne donner que cinq noms, je dirai que Noah prendra Simon-Monfils-Pouille-Mahut et Benneteau ! 

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 11:42

      Salut Lionel (allez je vais cesser de t’appeler Guga promis),

      Possible pour Monfils que Noah soit derrière son forfeit à Bercy. Mais bon vu la saison de la Monf’, il aurait bien eu besoin d’une perf avant la Coupe Davis ...

      Victoire à Doha en janvier, finale à Anvers en octobre, 1/8e à Wimbledon en juillet, voilà pour l’année 2018 du Parisien. Pas un grand cru, avec 54 matches et un bilan de 33/21 ... Très loin du surmenage et encore plus loin de la confiance au zenith ... 

      Le risque de blessure existera toujours mais prendre un joueur sans une confiance optimale, je ne trouve pas ça très heureux de la part de Noah ...

      Comme si Cilic allait zapper la Masters Cup pour tout miser sur la Coupe Davis. L’an passé Goffin a tout enchaîné et d’ailleurs il a ramené 2 points aux Belges en surfant sur sa magnifique fin de saison.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 12:08

      @Axel_Borg

      Mais non tu peux toujours m’appeler Guga ! Au fait c’est quoi ton vrai prenom Axel ? 

      Pour le choix de Monfils et le fait de zapper Bercy, je ne dis pas que c’est la solution ideale mais ca a le merite d’etre la moins mauvaise je pense. Je ne vois vraiment pas Gasquet ou Pouille capable de battre Cilic ou Coric... En revanche, Gael, a 100% et qui plus est avec le public derriere lui, peut le faire. Idem pour Simon qui a eu peu de hauts et pas mal de bas en Coupe Davis... 

      Ceci etant au vu des forces en presence, je reste persuade que les deux meilleures cartouches en simple cote francais sont le Parisien et le Nicois. 

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 12:54

      @Lionel / Guga,

      On est OK sur le fait que Gasquet et Pouille ne sont pas dans le coup. Mais la Monf’ marche à la confiance encore plus que d’autres. Et là sa jauge n’est pas bien haute ...

      Faut voir ce que Chardy fait à Bercy car Simon manque de puissance.

      @+

      Axel / David


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 13:11

      @Axel_Borg

      Pas faux Axel (David ;) ! 

      Pour le coup, je ne pensais meme plus a Chardy parmi les titulaires potentiels. Mais effectivement, il serait une alternative credible d’autant plus que je viens de regarder ses H2H face au tandem « Cicoric » et il mene 2-1 face a Coric et n’est mene que 2-3 face a Cilic. 

      Ce serait pas mal que Noah le prenne dans les 5 : Simon, Monfils, Chardy + Mahut-Bennette ! J’aime bien cette compo ;) 

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 14:39

      @Lionel,

      Chardy a déjà quelques beaux scalps à son actif dont Del Potro au 2e tour de l’OA 2013. Et il a été pris comme suppléant en Laver Cup par Bjorn Borg, il faut le signaler.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 15:00

      @Axel_Borg

      Pas faux, dans ses bons jours je dirai meme que Chardy est capable de battre pratiquement n’importe qui. 

      Bien curieux de voir la selection de Noah en tout cas. Ca ne devrait plus tarder vu que les Francais font en general une dizaine de jours de mise au vert avant la finale. 

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 15:40

      @Lionel,

      C’est meme imminent si ton postulat sur Bercy est vrai et que Noah demande à ses 5-6 gars de zapper le tournoi indoor pour la Coupe Davis.

      Pas sur que cela ravisse la F.F.T. car sans cadors et sans Français à la Bercy Arena, le public va faire la tronche ... Déjà que ce tournoi souffre de l’effet fin de saison, si en plus la Coupe Davis le prive des meilleurs Français, ce serait un coup terrible pour Bercy ... Sachant que la nouvelle salle ne date que de 2015, les 2 sponsors principaux (une chaine d’hôtels au logo rouge et une banque au logo vert) ont envie de visibilité via un évènement qui porte.

      Au prix des places, on a envie de voir du grand tennis (j’avais vu la finale 2015 Djokovic / Murray à prix réduit mais le vrai prix de la place était de 70-75 euros de mémoire) et pas un vieux Sock / Krajinovic comme l’an passé ... 


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 15:49

      @Axel_Borg

      Bercy patit toujours de sa position tardive dans le calendrier. Perso je ne comprend pas pkoi Bale et Vienne se disputent avant Bercy, ca devrait etre l’inverse. Du coup au fil du temps Bercy est un peu devenu le Masters 1000 des seconds couteaux. Berdych, Ferrer et Sock y ont notamment gagne le seul Masters 1000 de leurs carrieres.

      Apres, je ne pense pas que tous les Francais vont faire l’impasse sur Bercy a cause de la Coupe Davis. A mon sens seul Monfils fera l’impasse. Les autres joueurs de l’equipe de France (Tsonga, Gasquet, Simon, Chardy, Mannarino, Paire et Pouille) seront tres certainement de la partie. 

      Mais cette annee le public devrait en avoir pour son argent. Avec la place de n.1 en ligne de mire, je ne serai pas etonne qu’on ait droit a une finale Djoko-Nadal cette annee du cote de l’AccorArena ;)

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 16:57

      @Guga,

      Le sujet est vieux comme le monde, Bercy voudrait se positionner en février mais il y a double lobbying de Rotterdam & Marseille d’une part, mais surtout de Rio de Janeiro / Buenos Aires / Vina del Mar d’autre part pour que cette période de la saison n’ait pas de Masters 1000.

      Ils avaient rendu la surface plus rapide en 2007-2008 sur conseils de Federer pour justement concurrencer Vienne. Le Suisse était alors venu gagner à Paris-Bercy fin 2011, sauvant une saison sans GC ni M1000 tant Djokovic et Nadal avaient tout dominé.

      Encore une bizarrerie du calendrier donc que février sans grand tournoi, c’est le seul mois de l’année sans GC ni M1000 alors qu’on a un calendrier surchargé

      Janvier -> Open d’Australie et bientôt la nouvelle WCT 2.0

      Mars -> Indian Wells

      Avril -> Miami (début fin mars) et Monte-Carlo

      Mai -> Madrid et Rome

      Juin -> Roland-Garros (début fin mai)

      Juillet -> Wimbledon (début fin juin)

      Août -> Montréal / Toronto (début fin juillet) et Cincinnati

      Septembre -> US Open (début fin août) et Laver Cup

      Octobre -> Shanghai

      Novembre -> Paris-Bercy (début fin octobre), Masters Cup et Coupe Davis (finale)

      Après M1000 des seconds couteaux, Djokovic y a gagné 4 fois et Federer 1 fois. Je ne remonte pas au passé avec Becker, Sampras, Agassi et Safin.

      Mais c’est vrai que plus qu’ailleurs, tu as des vainqueurs un peu hallucinants : le jeune Berdych à 19 ans, Sock l’an passé ... Et des finalistes vraiment improbables : Janowicz en 2012, Krajinovic en 2017 ...

      Sinon au temps pour moi le sponsor a change depuis 2017, il s’agit désormais d’une célèbre marque de montre suisse !


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 17:05

      @Axel_Borg

      Yep, c’est vrai que fevrier collerait bien pour Bercy !

      Oui quand je dis « seconds couteaux » j’exagere le trait. Ce n’est pas tous les ans. Mais disons que « calendairement » parlant, Bercy est clairement le M1000 ou les outsiders ont le plus de chance de perfer. Sock en est une parfaite illustration d’ailleurs ;)

      PS : tu te refuses de citer des marques Axel ? Le CSA a-t-il un droit de regard sur les commentaires d’agoravox ? ;)

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 17:28

      @Lionel,

      Non pas de souci de citer Rolex cela m’amusait juste de faire comme certains journalistes !

      On est OK sur les seconds couteaux, en effet c’est abusif dans l’absolu. Mais pas un hasard si David Ferrer, l’homme qui ne gagnait jamais rien de prestigieux, a gagné son plus grand titre dans le 12e arrondissement de Paname.

      En février tu as en plus un contexte ideal sur les autres grands sports : pas de F1 ni de Moto GP, pas de cyclisme, seulement les 1/8e de finale de Ligue des Champions en foot, pas encore les play-offs NBA où tout se joue ...

      A part le début des 1/8e de C1 et le Rallye de Suede en WRC, il ne se passe pas grand chose en février en général.

      Les Parisiens sont au ski ou à la Saint-Valentin mais à part ça, pour moi, ce serait un mois ideal ...

      Mais bon toujours pareil, il faudrait une vraie réforme du calendrier, or personne ne veut lâcher son créneau ce qui est logique vu les enjeux économiques, je pense notamment à une ville comme Cincinnati qui a une dépendance au tennis bien plus forte que Paris, NYC ou Londres, dont les atouts sont incomparablement plus diversifies ...

      Aussi absurde tout ça que la règle de l’Italien qualifié pour l’U22 de Milan Next Gen !


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 17:46

      @Axel_Borg

      C’est clair, mis a part la Coupe du Monde de ski alpin ou les JO d’hiver, fevrier est un mois assez pauvre en highlights sportifs ! Je ne m’etais jamais fait la remarque. Bien vu ;)

      Ah ok pour Rolex & Cie, tu peux continuer hein ! ;)

  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 16:52

    @Axel_Borg


    Exact ! Nole’ etait deja lance a cette epoque. Cilic c’est pas le meme calibre et puis mentalement dans les moments chauds, Cilic ressemble pluss a Berdych qu’a Djokovic ;)

    J’ai toujours en tete cet incroyable denouement entre Cilic et Del Potro y a deux ans a Zagreb. Pendant deux sets et demi un Cilic en feu, porte par la foule avec un Delpo reduit au rang de faire-valoir... Et d’un coup, quand Marin a senti qu’il allait gagner la Coupe Davis chez lui comme un grand, PSCHHHHHHHHT... 

    Bref, tout ca pour dire qu’il y a quand meme la place pour aller la chercher cette 11e Coupe Davis ! 

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 17:00

      @Lionel,

      Pas faux sur le Croate, si on est mauvaise langue on pourrait dire que sa seule très grande victoire fut contre un joueur qui ne sera jamais un top champion, soit Kei Nishikori à l’US Open 2014.

      Certes Cilic a battu le Djoker au Queen’s cette saison, mais ce n’est qu’un ATP 500. Et dnas la foulée il s’est planté royalement à Wimbledon alors qu’il était outsider n°1 d’un tournoi que beaucoup promettaient à Federer. On connaît la suite, sortie de route de Marin Cilic au 2e tour puis du maestro de Bâle en 1/4, deux super bastons entre Nadal et Del Potro puis entre Nadal et Djokovic, 3 joueurs qui n’étaient que 3 outsiders parmi d’autres à Londres.

      Après en 2017 Cilic se blesse en finale de Wimby, en 2018 il tient en respect le virtuose Suisse Federer sur 5 sets.

      Quid d’une finale de Coupe Davis ? Paradoxalement, peut-être plus facile d’échapper à la pression à l’extérieur ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 17:10

      @Axel_Borg

      Je me dis la meme chose. D’une part, Cilic n’aura pas la pression de son propre public ! Le plus dur quand on joue a la maison c’est de conclure en fait. A Zagreb en 2016, Cilic etait porte par le public jusqu’a la mi-match et quand il a « mentalement » touche du doigt la coupe, il s’est brule les ailes. Exactement comme PHM en 2002 en fin de compte. 

      Mais la, outre le fait de jouer a l’exterieur, il y a aussi l’experience qui rentre en ligne de compte. Apres avoir perdu de cette maniere en 2016, si le Croate a (selon la formule consacree) pluss appris de ses defaites que de ses victoires, alors il sera tres difficile a battre fin novembre au Stade Pierre-Mauroy. 

    • Axel_Borg Axel_Borg 26 octobre 2018 17:21

      @Lionel,

      Le probleme est aussi que les Français ont une pression supplémentaire : seule la Coupe Davis peut leur offrir de grands titres, vu le contexte Big Three tant de fois évoqué en individuel.

      Une finale ou une demi-finale de GC sont le maximum, et encore avec 2 ou 3 exploits à la clé, qu’ils pouvaient viser avant leurs 30 printemps. Désormais passer la 2e semaine fait figure de mega sensation, ce qui en dit long sur l’état du tennis français où Pouille est devenu le cache-misère.

      Même en Masters 1000 le bilan est famélique pour les 4 Mousquetaires vendus et revendus depuis 2006-2007 : 2 titres pour Tsonga (Bercy 2008 et Toronto 2014), c’est tout ! Et 5-6 finales perdues cumulées entre JWT, Ricky Gasquet, la Monf’ ...

      Bref une saison standard d’un membre du Big 3 pour les M1000, là où on prend toute la carriere cumulée de nos 4 top players !!

      La Croatie, elle, a 2 joueurs qui ont du potentiel pour faire de grands choses en M1000 et en GC. Perdre le saladier d’argent ne serait pas un drame comme pour nous, surtout que nous recevons ... Après c’est une jeune nation qui a besoin de s’affirmer, et qu’elle aura envie de venger les copains footballeurs battus 4-2 du côté de Moscou un certain 15 juillet !


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 26 octobre 2018 17:49

      @Axel_Borg

      Exactement !!! tout est dit ! Le parallele avec le Mondial de foot est quand meme marrant niveau coincidence. La probabilite d’avoir deux France-Croatie dans deux sports majeurs au niveau mondial la meme annee est quand meme assez reduite. Manquerait plus qu’un France-Croatie en handball pour completer le tableau... Bon allez, la suite demain, je file la. Bon week-end David ;)

  • lauchou64 26 octobre 2018 21:07

    Je le redis ici, bravo Lionel pour cet article complet ! La discussion est intéressante mais je n’arrive plus à me passionner pour cette épreuve depuis...que Fed l’a dans son escarcelle...plus objectivement et globalement, je ne lui trouve plus ni intérêt ni légitimité quand on voit les castings et le succès des (pseudo)mousquetaires, diamètralement opposé à leur réussite individuelle ! Un parfait Nemesis du big 3 en somme (maintenant que ceux ci ont fait le taf) !!


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 29 octobre 2018 10:29

      @lauchou64

      Merci Laulau !!! D’accord avec ton analyse, la CD a (malheureusement) perdu en prestige ces dernieres annees. Et la reforme qui etait censee lui redonner son lustre passe s’annonce pour l’heure comme le futur plus gros flop de l’histoire du tennis moderne... Mais bon je garde espoir que Pique et sa troupe d’investisseurs parviendront a rectifier le tir dans les annees a venir. 

      Sinon pour en revenir au sportif, evidemment que l’affiche 2018 n’est pas la meilleure qui soit mais ca restera la derniere « vraie » Coupe Davis et de ce point de vue, cocorico oblige, j’aimerai bien que la France la remporte. Symboliquement ce serait sympa, non seulement pour la « derniere » et bien entendu egalement par rapport a la malediction de la terre-battue. 

      De surcroit, vu que Tsonga, Gasquet et meme Simon (il n’avait pas joue la finale mais avait participe au 1er tour contre le Japon en 2017) font partie des joueurs titres l’an passe, j’aimerai bien que Monfils soit le bonhomme de la finale 2018. Chacun des membres de notre « BIG French » (Tsongasquet-Simonfils) aurait au moins gagne la CD une fois de cette maniere-la. 

      Bref, vraiment curieux de voir la selection de Noah. Et sinon pour en revenir a ton desinteret (legitime) pour l’epreuve, je t’avoue que c’est aussi mon cas mais en cette fin de saison ou Djokovic semble voue a refaire cavalier seul, la Coupe Davis est plus ou moins la seule petite source de suspense...



  • Axel_Borg Axel_Borg 4 novembre 2018 11:24

    Bon désormais Djokovic mène 25-22 contre Federer, ce sera dur pour le Suisse de refaire basculer le H2H en sa faveur contre le Serbe. Ce qui signifie que le Bâlois finir sa carrière avec des H2H défavorables contre ses grands rivaux ... Si Djokovic et Nadal se rapprochent trop du Suisse en nombre de GC, cela lui sera défavorable dans le débat du GOAT tant de fois évoqué sur YZ.

    Pour la Coupe Davis, Monfils n’est pas dans les 6 de Noah, tout comme Simon, Paire, Mannarino et Benneteau donc : Tsonga, Pouille, Gasquet, Chardy, Mahut, Herbert sont les heureux élus pour affronter la Croatie.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 5 novembre 2018 11:41

      @Axel_Borg

      Salut Axel,

      En effet, avec Nadal c’est cuit depuis un bout de temps et avec Djoko ca sera desormais tres complique. D’autant plus que les deux risquent de s’affronter a nouveau la semaine prochaine a Londres (sur une surface particulierement lente) et Djoko devrait passer a 26-22 voire 27-22 si les deux devaient se retrouver en finale...

      Ceci dit, les H2H restent anecdotiques et pour les FedFans, assez facilement explicables. Face a Rafa, Rodgeur dispose en effet d’un H2H positif si l’on enleve la terre-battue. Et face a Nole, la difference d’age y est pour beaucoup. Federer dominait Djokovic avant ses 30 ans en 2011. Ensuite, le debat s’est equilibre sur du 50-50 ou presque entre 2011 et 2015. Et depuis 2015, le Serbe mene 8-3. 

      Mais bon, evidemment, dans le cas ou on se retrouverait a egalite en nombre de GC ou de Majeurs au sens large (avec le Masters et les JO en plus donc), la effectivement, les confrontations directes peseront lourd en defaveur de RF !

      Sinon, pour la Coupe Davis, ca sent le crash a plein nez face a un Coric en pleine ascension depuis 6 mois et un Cilic qui a retrouve un niveau de jeu tres interessant a Bercy. Je me suis bien plante en pensant que Noah prendrait Simon et Monfils pour faire le taf en simples. Mais j’avoue que je suis perplexe par rapport a la selection du gourou bleu... Tsonga est hors de forme, Pouille en pleine crise de confiance, Gasquet a peine mieux et Chardy sort de nulle part ou presque. Seule la paire Mahut-Herbert est incontestable (quoi que la aussi, j’aurai pris Bennette-Mahut qui aurait ete une belle revanche pour eux par rapport au scenario de 2017). 

      Un mot enfin, logiquement, sur Karen Khachanov qui est devenu hier le 3e joueur de la generation 1990 a ouvrir son compteur en Masters 1000. Alors certes, Djoko etait fatigue (3h de match contre Federer la veille) et enrhumee, mais le Serbe n’aurait pas crache sur un 1000 de plus dans sa besace. Bref, le Russe s’affirme a mes yeux de plus en plus comme l’un des meilleurs espoirs de la planete-tennis aux cotes de Coric, Tsitsipas et Zverev. 

      Sinon, Masters NextGen a Milan cette semaine : Ugo Humbert y est remplacant (a cause de la wild card reserve au jeune italien, dommage). Du coup, en l’absence de Shapovalov, j’espere que Tsitsipas fera honneur a son rang de tete de serie n.1 ;)


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 5 novembre 2018 11:46

      un dernier mot sur la Coupe Davis. N’oublions pas le facteur « chance » pour Noah. Car si l’un des deux Croates venait a se blesser avant la finale, ca changerait evidemment completement la donne. Ceci dit j’espere vraiment que Cilic et Coric seront tous deux presents et a 100%. Si la France gagne : chapeau ! Mais pour moi qui revait de voir Monfils en heros, j’avoue que je n’y crois pas du tout. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 6 novembre 2018 15:00

      @Lionel Ladenburger

      Oui Federer dominait Djokovic jusqu’en 2010 ce n’est pas faux.

      Pour Nadal, le Suisse est en effet tombé sur un monster de la terre battue, mais la comparaison avec Djokovic ne plaide pas en la faveur du Bâlois. Rodgeur n’a battu Rafa que 2 fois sur ocre (Hambourg 2007 et Madrid 2009, grâce aux 4h02 impose par le Djoker la veille à l’Espagnol) contre 7 au Belgradois face au meme gaucher de Manacor (Rome et Madrid 2011, Monte-Carlo 2013, Rome 2014, Monte-Carlo et Roland-Garros 2015, Rome 2016).

      Tout dépendra en effet du score final de Nadal et Djokovic en GC, et les deux prochains Roland-Garros vont peser très lourd dans la balance. Si Rafa met un 2-0 à Nole à Paris, il se laisse une chance de rattraper Federer. Si 1-1, ce sera très dur pour le Taureau ibérique. Et pire encore si 2-0 pour Djokovic qui alors reviendrait très fort sur Nadal puis sur Fed ...

      Pour le Masters, Nadal (prévisible) et Del Potro (encore plus prévisible) forfaits dommage, tant mieux pour Nishikori et Isner méritants cette saison.

      Quelques pronostics.

      Groupe Kuerten, je pense que Cilic ne va pas tenter le diable en vue de la Coupe Davis, malgré la forme alternative de Zverev je vois l’Allemand dauphin de Nole dans cette poule.

      Groupe Hewitt, Federer a reetrouvé de la confiance à Bâle et Paris Bercy et l’indoor reste son domaine (avec son co-prince Djokovic) donc je vote pour le Suisse 1er devant Anderson. Thiem me semble trop tendre pour la pression du Masters, et Nishikori encore un peu juste pour enchaîner contre des top 8.

      Soit Djokovic Anderson et Federer Zverev en demie. Je pronostique un Djokovic Zverev en finale et une victoire du Serbe en 3 sets.

      Enfin sur Karen Khachanov, chapeau bas, et si c’était lui le future 90s à gagner en GC ? La défaite contre Nadal à l’US Open a servi de déclic, à confirmer dès l’Open d’Australie cependant par au moins un dernier carré, sinon ce sera encore une feu de paille comme tant d’autres avant lui, de Goffin à Dimitrov en passant par Kyrgios, Raonic, Thiem ou Zverev ... 


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 6 novembre 2018 17:46

      @Axel_Borg

      Exact Axel, on ne peut pas reprocher a Federer d’avoir ete le 2e joueur le plus regulier sur terre-battue de la periode 2005-2012 (periode sur laquelle Nadal a fait explose le H2H face a Federer en sa faveur). Ce qui explique aussi ce H2H tres defavorable a Federer c’est qu’avec Nadal c’est presque toujour « tout ou rien », en somme ou bien il est la a 200% ou bien il passe a la trappe assez tot et ne rencontrait pas Federer quand celui-ci aurait pu le battre. Quant a Djoko, il est indeniable qu’il a pose beaucoup plus de problemes a Nadal sur terre que Federer.

      Sinon oui, pour Khachanov, il m’a fait forte impression. Djoko etait certes diminue par son rhume et ses 3h de match face a papy Roger la veille, il n’en demeure pas moins que KK a sorti une prestation taille-patron pour s’offrir Bercy ! J’espere comme toi qu’il confirmera des l’AO 2019. Et je me repete mais selon moi, les meilleurs espoirs des moins de 23 ans sont Coric, Khachanov, Tsitsipas et Zverev. Sauf surprise de taille (voire Thiem a Roland) c’est l’un de ses 4-la qui ouvrira le compteur de la generation 1990 en GC.

      Enfin pour le Masters, dommage que Khachanov n’y soit pas... Et cote prono, je vois les choses plus ou moins comme toi en esperant que Thiem me fera mentir. Le dur de l’O2 Arena est tres lent (c’est Murray qui l’a choisi loool), donc ca pourrait convenir a l’Autrichien. Mais je n’y crois que moyennement, c’est plus un desir qu’un prono en somme. Sinon, evidemment, la finale logique devrait etre Djoko-Zverev. A choisir d’ailleurs entre une finale Djoko-Fed avec une victoire de Djoko a la clef et une victoire Djoko-Zverev avec le meme denouement, je choisis la 2e option un chouia moins frustrante pour le FedFan que je suis ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 7 novembre 2018 08:42

      @Lionel,

      Tu oublies Denis Shapovalov dans ta liste des jeunes joueurs qui peuvent le faire pour un GC. Pour Thiem j’y crois moins meme à Roland du fait du retour de Djokovic au top. Et comme Nadal se débrouille presque toujours pour arriver en forme à Paris (sauf 2009, 2015 et 2016), cela fait 2 monstres à battre pour l’Autrichien, soit 1 de trop. L’horizon semble bouché Porte d’Auteuil jusqu’en 2021 pour celui qui s’imaginait succéder à Thomas Muster (lauréat 1995).

      Pour Khachanov, il pourrait être sympa de le voir au Masters mais bon cela voudrait dire un forfait de plus, or tous les qualifies ont fait une année plus régulière que lui. On pourrait cependant imaginer un barrage entre le 9e et le 10e mondiaux au 1er forfait avant le Masters, puis entre le perdant de ce 2e barrage et le 11e ATP au 2e forfait, et ainsi de suite ... Cela donnerait un peu d’animation à l’O2 Arena en attendant le début du vrai tournoi ...

      Ce qui est surtout encourageant pour le Russe, c’est la liste de ses bourreaux 2018 en GC : dans l’ordre de Melbourne à NYC, Del Potro, Zverev, Djokovic et Nadal.

      Et si je remonte à son premier GC (US Open 2016 seulement), on a avant cela comme vainqueurs de K.K. rien de moins que Nishikori, Sock, Murray et Nadal (W 2017), une seule défaite evitable contre un modeste joueur chinois à l’US Open 2017.

      En bref ? Il ne cede que contre des cadors. Maintenant qu’il a eu un déclic, hâte de voir ce que va donner celui qu’on appelle déjà le nouveau Safin ... Mais battre 4 top 10 sur la route du titre à Bercy montre qu’il n’a pas vole son titre : Isner, Zverev, Thiem et Djokovic, chapeau l’artiste !


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 novembre 2018 10:00

      @Axel_Borg

      Non Axel, je n’ai pas oublie Shapovalov. Je pense juste qu’il mettra plus de temps que les autres pour arriver a maturite. A mon avis, Shapo arrivera a son top (ou pas loin) a partir de 22-23 ans. Sachant qu’il en a 19, je le vois faire le saut de qualite a partir de la saison 2021. Ce qui n’est pas le cas des 4 autres que je cite que j’imagine capable d’integrer ou de rester (Zverev) dans le Top 10 des l’annee prochaine. 

      Pour Thiem a RG je suis d’accord avec toi. Mais on ne sait jamais, il suffirait d’un forfait (de Nadal ou Djoko) pour que la porte s’entrouvre a nouveau pour le Viennois. Ceci dit, meme si ce ne sera encore pas pour 2019, l’Autrichien est voue a remporter RG des que les BIG declineront et/ou partiront. Alors c’est sur, Thiem ne gagnera pas 10 RG, mais 2-3 c’est possible quand meme. Qui plus est, au passage, il aura une belle carte a jouer a Paris en 2024 ;)

      Excellente analyse pour Khachanov, c’est clair que la liste de ses bourreaux en GC montrent qu’il tient systematiquement son rang. En somme, une stat tres encourageante a priori. Reste a faire le plus dur : trouver la regularite pour se hisser a minima dans les « Last 8 » (quarts) voire le dernier carre en GC. Comme tu le disais hier, l’Australie sera deja un excellent test pour lui. J’espere que Bercy va l’encourager a continuer niveau boulot et pas l’inverse comme ce paresseux de Sock cette annee.

      Sinon pour en revenir au Masters, amha tout depend de Djokovic. Si il a bien recupere de Bercy, peu importe qui il aura en face, c’est lui qui ira au bout a priori. La seule chose (a part blessure ou grosse fatigue) qui pourrait p-e inconsciemment le faire dejouer c’est le forfait de Nadal qui lui a d’ores et deja garanti de finir la saison avec le titre de « champion du monde ATP » en poche. Ceci dit, le Serbe a deja traverse une periode de decompression mentale entre 2016 et 2018, je ne le vois donc pas retomber la-dedans si vite. 

      Encore une fois, dommage que les courts de l’O2 Arena soient si lents, sinon Federer aurait sa chance. Mais la, avec cette surface, en cas de finale Djoko-Fed, je ne donnerai meme pas 10% de chances au Suisse. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 7 novembre 2018 11:05

      @Lionel,

      Je comprends mieux pour Shapovalov, en effet il est plus jeune que les autres. Il ne sera pas le 1er mais il a le potential pour faire partie des rares 90s à gagner en GC.

      Sur Thiem à Paris, 2024 oui car Nadal aura 38 ans et Djokovic 37, que ce soit à Roland ou aux Jeux Olympiques. 2022 ou 2023 à la limite. Mais jusqu’en 2021, s’il ne franchit pas un gros palier, le Serbe ou l’Espagnol se chargeront de le renvoyer à l’entraînement avec du pain sur la planche ...

      Pour le Masters, je vois mal Djoko arriver fatigue, en finale il a juste payé ses 3h contre Federer. Quant à l’imaginer demobilisé après tout ce qu’il vient de traverser, je n’y crois pas une seconde. En tout cas pas avant 2022-2023, le gars est reparti pour au moins 3 ou 4 ans à bloc.

      A moins qu’il nous refasse un Djoko Slam et qu’il gagne en 2020 à Tokyo ...

      Pour la lenteur du court, oui bien entendu pas en faveur du Suisse mais sait-on jamais avec lui. C’est sa dernière occasion de gagner un 7e Masters si Djoko se troue. En 2019 il sera encore qualifié mais pas comme 1er outsider.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 novembre 2018 11:19

      @Axel_Borg

      Oui voila, on est sur la meme ligne concernant le Canadien ;)

      Pour Thiem aussi, meme si je garde en memoire que le score de la finale 2018 est trompeur. Thiem aurait largement pu prendre un set a Nadal cette annee mais il manque encore cruellement de mental dans les moments clefs. 

      Concernant le Masters c’est ce que je te disais. Cela m’etonnerait que Djoko ne soit pas a bloc. En revanche quand tu dis qu’il est reparti pour 3-4 ans a bloc je pense que c’est ton cote fan qui prend le pas sur la raison. A mon sens il lui reste 2 ans a bloc ou au top en tout cas. Ensuite son style de jeu essuie-glace deviendra de plus en plus complique a tenir face a des mecs comme Zverev ou Khachanov qui auront pris de la bouteille entre temps. 

      Pour Tokyo 2020, Djoko aura 33 piges... ca sera sa derniere chance pour l’or olympique (en simple). Perso je pense que Tokyo 2020 courronera un « jeune » (en tout cas pas un trentenaire). 

      Quant a Federer au Masters, j’adorerai evidemment le voir arriver a 7 mais je pense qu’il a deconne l’annee derniere. Avec l’absence de Djoko, Delpo, Murray, Nadal et Wawrinka, il avait une occasion en or de gagner un 7e trophee des maitres indoor a Londres en 2017... D’autant plus quand on voit ou en sont Dimitrov et Goffin (les deux finalistes de l’annee passee) maintenant... 

      Comme je te le disais plus haut, le dernier grand defi pour Rodgeur maintenant, c’est le record de Connors. Avec ce que le Suisse a laisse sous-entendre recemment, il devrait jouer jusqu’a fin 2021. En somme, a raison de 4 titres par an (meme des 250) il depasserait Connors pour sa tournee d’adieux dans trois ans. Au final, quand on voit le contrat faramineux qu il a signe avec Uniqlo, je pense que la firme japonaise n’aurait jamais signe un tel contrat sans la garantie de voir Roger sur les courts pendant encore trois saisons minimum. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 7 novembre 2018 11:57

      @Lionel,

      Pas faux sur Uniqlo et Federer. Mais je ne vois pas pourquoi Fed viendrait en 2019 à Roland-Garros s’il ne fait pas de tournée d’adieux, il n’a rien à y gagner contrairement à Paris Bercy en indoor, qui est sa surface favorite avec le gazon.
      En plus RG pour RF cela veut dire jouer a minima Monte-Carlo + Madrid ou Rome, soit 3 gros tournois de plus dans son calendrier. A presque 38 ans, je vois mal ce que cela lui apporte mais bon ...

      Sauf s’il vise à tout prix le top 8 et le Masters pour tenter de gagner encore en indoor en 2 sets gagnants en fin d’année, ce qu’il aurait du faire en 2017 en effet mais pour Goffin il marchait sur l’eau en fin d’année passée ... Le Belge n’a juste pas réussi à maintenir ce niveau en 2018, idem pour Dimitrov.
      Possible pour le record de Connors, surtout que Federer est très sensible à l’histoire du tennis, d’où la creation de la Laver Cup en hommage au grand champion australien.

      Pour Djokovic tout va dépendre de la concurrence face à lui, car Nadal est de plus en plus un intermittent du show tennistique, en mode « tout ou rien » (soit je joue la gagne, soit je suis blesse) ...
      S’il écrase tout façon bulldozer, le Serbe s’ennuiera encore au bout de 2 ans en effet. Si Zverev, Coric, Tsitsipas, Khachanouv, Shapovalov ou tout autre (ex-futur) espoir venait à lui donner du fil à retordre (je n’oublie pas Del Potro et Cilic, voire un hypothétique come-back de Murray), il aura envie de pousser.

      Qu’a-t-il en tête exactement ? La barre mythique des 20 GC de Federer ? Refaire un 2e Djoko Slam voire le vrai Grand Chelem à la Budge ou Laver ? Se maintenir jusqu’à Tokyo 2020 pour devenir le 2e de l’ère moderne à avoir tout gagné comme Agassi ? Difficile de le savoir ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 novembre 2018 12:55

      @Axel_Borg

      Perso je pense que Roger va jouer uniquement RG + un Masters 1000 sur terre max en guise de prepa. Si Federer vient a RG en 2019, ce sera avant tout pour prendre du plaisir et faire plaisir au public (et a Guy Forget par la meme lol). A mon avis, Rodgeur a parfaitement conscience qu’il ne peut plus gagner Roland, mais pourquoi ne pas venir a RG grappiller quelques points sans trop forcer ? En somme, si il vient a RG cela ne sera pas forcement le signe d’une retraite imminente. Ca marquera certainement le debut d’une tournee d’adieux qui va s’etaler sur trois ans selon moi. Je vois bien la Laver Cup 2021 se tenir en Australie (les dirigeants de Tennis Australia sont partie prenante dans l’organisation de la Laver Cup et quel plus bel adieu pour Federer que de jouer une derniere fois la competition qu’il a lui-meme mis sur pied sur les terres de celui qui a donne son nom a la coupe ?). Ensuite, il conclura 2021 et du meme coup sa carriere, soit a Bale soit au Masters s’il parvient encore a se qualifier a 40 ans... 

      Quant au Djoker, je pense qu’il va tout tenter : gagner RG en battant Nadal en finale (ce qui serait monumental). L’or en simple a Tokyo (qui le serait egalement). Et je ne parle meme pas d’un eventuel Grand Chelem... il ne reussira pas les trois, mais comme tu le dis, tout dependra de la concurrence plus que de lui en fin de compte. Sinon pour ce qui est de la course aux GC, avant d’imaginer Djoko rattraper les 20 de Federer, je suis deja curieux de voir s’il parviendra a depasser les 17 (voire 18 ou 19) de Nadal d’ici la fin 2020. Rafa a, selon moi, encore une paire de RG en tete et dans la raquette. Mais sa marge, si grande soit elle, va forcement se reduire sur les deux prochains exercices. Bref, je suis vraiment curieux de voir ce qui va se passer ! 


    • Axel_Borg Axel_Borg 7 novembre 2018 14:33

      @Lionel,

      En fait tout depend des priorités de FedEx mais jouer Roland sans prevision de retraite fin 2019 montre qu’il serait moins ambitieux en GC notamment pour Wimbledon ... et donc que tu aurais sans doute raison, il viserait les 109 titres de Jimbo ...
      Se qualifier encore 3 fois pour le Masters en 2019, 2020 et 2021 serait aussi une performance unique, il est déjà le plus vieux qualifié de l’ère moderne à 37 ans (Agassi ayant participe en 2005 mais declare forfait après son 1er match)

      Pour Djokovic, je trouve que le plus bel accomplissement serait de battre Rafa à Paris en finale. Il aurait de plus gagné 2 fois tous les GC ... Après il ne se privera pas d’un Djoko Slam (sans batter Nadal à Paris) ou d’une médaille d’or à Tokyo. Mais le regret de son Roland 2015 où il avait sorti Nadal sans conclure face à Wawrinka doit lui rester dans un coin de la tête. Tout comme sa victoire de 2016 sans croiser nadal en demie, le Taureau ayant declare forfait au 3e tour, ce qui profita in fine à Dominic Thiem pour son premier dernier carré à 22 ans.

      Mais en effet il faut d’abord rattraper les 17+X GC de Nadal selon ce quefera l’Espagnol sur la brique pilée du XVIe arrondissement. C’est bien pour cela que je disais hier que les 2 prochains RG seraient determinants dans la course au record, pour Nadal comme pour Djokovic ...

      Mais je raisonne comme si personne dans les 90s n’allait émerger d’ici 3-4 ans. Car si tel est le cas, ce sera vraiment très dur pour Djokovic. Il a 6 GC de retard sur Federer, soit 2 GC par an à gagner jusqu’en 2021, avant de gagner le 21e en 2022 ou 2023. Possible mais il faudra maintenir un sacré niveau du côté du Serbe, qui aura 35 ans en 2022 ...


  • Axel_Borg Axel_Borg 7 novembre 2018 14:39

    Peut être une demande d’Uniqlo pour que Federer vienne à Roland-Garros, la firme japonaise ayant investi sur une boutique de prestige derrière l’Opéra Garnier à Paris ...


  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 novembre 2018 16:14

    @Axel

    Pour le retour de Fedex a RG, l’ouverture de la boutique Uniglo a Paris plaide effectivement en ce sens. D’ailleurs pour Bercy c’est p-e le meme levier qui a ete utilise par la marque nippone. Ca me semble somme toute logique que le Suisse ait des obligations au vu de l’enormite du contrat signe. Pour moi, le fait de jouer quelques matchs sur terre ne sera pas un enorme probleme pour le Balois. Il ne donnera pas tout, il viendra en mode « exhibition » a la Porte d’Auteil en 2019 (comme il l’a fait la semaine passee a Bercy d’ailleurs). Je suis desormais quasi convaincu qu’il poussera le bouchon jusqu’en 2021. Battre Connors et meme au dela de ca, s’assurer que ni Nadal, ni Djokovic ne pourront le rattraper. Parce que 100 titres pour Djoko c’est quand meme faisable. 

    Effectivement, les editions 2019 et 2020 de RG auront une importance enorme, avec un impact consequent sur le palmares de l’un ou l’autre. D’autant plus qu’a la difference des fois precedentes (et sauf si Nadal se troue completement sur son debut de saison 2019), les deux devraient debarquer en mai a Paris en tant que tetes de serie n.1 et 2. Pour peu que les deux se partagent plus ou moins equitablement les titres a Monte-Carlo, Barcelone, Madrid et Rome, on attendra plus que jamais la finale « juge de paix » a RG. Mais avant cela, l’Australie nous aura deja donne quelques enseignements. J’aimerai bien qu’un jeune cree l’exploit a Melbourne. On verra bien.

    Sinon oui, pour imaginer Djokovic gagner encore 7 GC a quasiment 32 ans, j’ai du mal a y croire. Perso je le vois bien gagner encore chacun des 4 GC une fois. il finirait donc a 18. Et pour Nadal, je le vois gagner encore une ou deux fois a RG, donc 18 ou 19. En somme si la finale de RG 2019 les oppose, elle determinera p-e lequel des deux finira devant l’autre. Et en cas d’egalite parfaite au nombre de GC, c’est le Serbe qui gagnerait « aux points » avec ses Masters, son Golden Master et surtout son Djoko Slam qui peseraient bien plus lourd dans l’addition que les medailles olympiques et autres Coupes Davis du Majorquin. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 7 novembre 2018 17:33

      @Lionel,

      Globalement d’accord avec toi, ce sera très dur pour Djokovic de rattraper les 20 GC de Federer, surtout si Nadal le bat à Roland en 2019 et 2020, et plus encore si les jeunes explosent enfin (mais quand ?).

      Pour Rafa, il faudra devancer Djokovic en nombre de GC car en effet le palmarès du Serbe par ailleurs est plus consequent en Masters Cup (5 à 0), ce qui vaut plus que l’or de Pékin 2008 et les saladiers d’argent du Majorquin.


  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 novembre 2018 16:18

    Et bien sur, autre argument de poids en faveur du Serbe par rapport a l’Espagnol : ses titres de « champion du monde » ATP. 


  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 novembre 2018 17:46

    @Axel

    La generation 1980 est en train de repousser les limites d’age que connaissaient les precedentes generations. Et la je ne parle pas que de tennis. Quand on voit Valverde champion du monde de cyclisme sur un parcours ultra-physique a 38 ans, on se dit que Djokovic serait bien capable de rester au top aussi longtemps ou presque. Du coup, meme si cela semble peu probable, cela n’en reste pas moins possible pour autant. La vraie inconnue c’est la capacite des jeunes a franchir un palier (surtout mental). Parce que quand on voit un Zverev, il ne lui manque « que » ca... 

    Quant au comparo entre Nadal et Djoko, si les deux finissaient a egalite au nombre de GC, evidemment que Nole serait devant. L’or olympique en simple vaut plus qu’une Masters Cup, voire deux, mais pas plus. Et surtout, un titre dont les journalistes parlent peu mais qui revet une importance enorme chez les joueurs c’est le titre de N.1 ATP en fin de saison. Et de ce point de vue, Nadal aurait eu tout interet a finir 2018 en tete... La, en laissant Djoko finir sur le trone pour la 5e fois, le Majorquin ne reviendra plus sur lui. En revanche pour Djoko, egaler voire depasser les records de Sampras (6 x champion du monde) et Federer (310 semaines N.1) est a nouveau du domaine du possible. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 8 novembre 2018 10:55

      @Lionel,

      Pour Valverde on a déjà échangé là dessus et attention, le Murcian a passé deux années blanches en 2010 et 2011 pour suspension. Donc fraîcheur physique et mentale en 2012 à son retour. Son titre à Innsbruck n’en est pas moins remarquable, un an après sa chute à Dusseldorf sur le Tour.

      Cependant quand on voit ce que font Nibali et Froome à 34 et 33 ans, c’est vrai que le sport a change. Valentino Rossi aussi en Moto GP, CR7 ou Zlatan en foot ... Les exemples ne manquent pas, mais tout progresse, donc c’est logique qu’on reste encore très competitive à 35 ans et plus si le mental et la motivation suivent toujours.

      Pour Nole, il a les moyens de finir devant Nadal en nombre de GC. Ce sera plus dur de revenir sur Federer (20 GC) mais pourquoi pas ... Si Zverev, Coric, Khachanov, Tsitsipas, De Minaur et Shapovalov ne percent toujours pas, le Serbe nous embarquera dans un compte à rebours comme en 2015-2016, la course au record, et donc plus globalement, le débat du G.O.A.T.

      Pour les 6 saisons n°1 de Sampras, ce sera chose faite dès 2019 sauf cataclysme. Il peut meme en viser 7 ou 8 car Nadal ne pourra plus lutter sur toute une saison, et Federer encore moins.

      On en revient toujours à la meme chose, sans explosion d’un jeune, palier franchi par Cilic et Del Potro ainsi que les ex-espoirs (Goffin, Dimitrov, Thiem, Kyrgios), ou vrai come-back de Wawrinka et Murray, le Djoker a les coudées franches pour tout casser façon bulldozer ... Jusqu’au prochain burn-out ?

      Pour les 310 semaines, pourquoi pas en effet car il n’a qu’un 1/8e à defendre à Melbourne et rien à Indian Wells et Miami, pas grand chose sur terre battue. S’il réussit ses 6 premiers mois jusqu’à Roland, il aura refait un matelas de points gigantesque comme au temps de sa splendeur ...


  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 9 novembre 2018 12:47

    @Axel 

    OK pour les deux annees blanches de Valverde. Ceci dit, etre sacre champion du monde sur un parcours montagneux releve de l’exploit XXL a mes yeux. Nibali et Froome sont effectivement des exemples du meme type.

    Je me souviens egalement de la 2e place de Jean-Christophe Peraud a 37 ans en 2014. Tout ca pour dire que par rapport aux annees 1990 ou la plupart des sportifs de haut-niveau prenaient leurs retraites entre 30 et 35 ans, on a pratiquement gagne cinq ans de longevite au top-niveau vu le nombre de champions qui restent aujourd’hui ultra-competitif la trentaine passee. Le Top 10 actuel du tennis mondial (a l’exception de Thiem et Zverev) en est une autre illustration.

    Quant a Djoko, je le vois bien chiper le record de semaines en tant que n.1 mondial a Federer. Car meme si les jeunes parviendront p-e a l’empecher de tout rafler en terme de titres, j’ai du mal a en imaginer un se montrer plus regulier que lui sur les deux prochaines saisons. Or si Djoko parvient a rester n.1 jusqu’a la mi-2020, il depassera les 310 semaines en tete de classement ATP. 

    Sinon un mot sur le Masters NextGen avec une finale Tsitsipas vs De Minaur qui se profile. Ce serait bien que Tsitsipas succede a Chung pour la credibilite du palmares de cette nouvelle epreuve. En attendant les « seniors » la semaine prochaine a Londres ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 9 novembre 2018 14:45

      @Lionel,

      Pour moi c’est surtout le niveau d’exigence qui a augmenté dans presque tous les sports. Tu ne peux plus gagner en étant juste un branleur de genie à la George Best.

      Mais certains gagnent très jeunes comme Marc Marquez, déjà 5 fois champion du monde en catégorie reine à seulement 25 ans, bref le Tiger Woods des deux roués meme si Valentino Rossi l’avait fait aussi en 2005 à 26 ans.

      Mais je serais ravi de voir Federer au Masters Cup 2021, CR7 et Messi à la Coupe du Monde Qatar 2022, Nibali gagner le maillot irisé à 35 ou 36 ans, ou Alonso revenir en F1 dans 3 ou 4 ans à la quarantaine quand il aura (je l’espère) triomphé à Indy ...

      Ramené au tennis, Federer a mis la barre très haut à partir de 2004, rejoint puis dépassé par Nadal en 2008, duo rejoint et dépassé par la suite par Djokovic en 2011.

      Ton raisonnement sur les 310 semaines de Djokovic comme n°1 ATP se tient. Et cela pèsera lourd aussi pour montrer que Federer n’aura pas régné assez longtemps ... Nadal, lui, risqué de caler juste à la porte des 200 semaines (196) soit presque 4 ans en cumulé (208) à 12 semaines près.

      Pour le Next Gen, oui sauf surprise ce sera De Minaur vs Tsitsipas. Je pronostique plutôt l’Australien, le Grec devra gérer la pression.


  • Axel_Borg Axel_Borg 12 novembre 2018 10:37

    Federer battu par Nishikori dès son entrée en lice au Masters, Anderson bien chaud, je souhaite bien du courage au Suisse.

    Mais cela pourrait donner un Djokovic / Federer pour la demi-finale du coup ... A suivre.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 12 novembre 2018 14:23

      @Axel_Borg

      Oui effectivement. Le Suisse a declare que le court etait encore plus lent que les autres annees a Londres... Rien d’etonnant au niveau du resultat du coup... 

      En revanche, c’est encore mieux pour Djokovic. Dur, indoor, tres lent... Les conditions revees pour Mister Nole’...

      En somme, pour moi y a zero suspense sur l’issue finale de ce Masters. Et en cas de demi-finale Fed-Djoko, on sait tres bien qui l’emportera. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 13 novembre 2018 11:57

      @Lionel,

      Je te rejoins d’autant plus que Nole a désossé Isner hyper facilement ce lundi soir. Sauf joueur en état de grâce ou blessure, je vois mal qui peut l’empêcher de gagner une 6e Masters Cup, et donc d’égaler le recordman en la matière, Roger Federer !

      La seule question c’est le nom de son adversaire en finale, entre Anderson ou Zverev ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 13 novembre 2018 16:30

      @Axel_Borg

      J’espere que la finale sera Djoko-Anderson, meme si la probabilite de voir le Sud-Africain s’imposer est a peu pres aussi faible que les sept autres adversaires potentiels du Serbe sur ce tournoi...

      Avec Zverev, on risque d’assister a un enieme remake de leurs dernieres confrontations, en gros des que Djokovic aura breake la grande saucisse, le match sera fini... 

      Du coup je prefere Anderson, au moins lui essaiera (ou nous donnera l’impression d’avoir essayer) jusqu’au bout ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 13 novembre 2018 17:17

      @Lionel,

      Sauf si Zverev a un déclic mental dans ce tournoi mais je ne pense pas ... Le Djoker a 95 % de chances de l’emporter, les 5 % de miettes se partageant entre Federer, Anderson et les autres (Cilic ou Zverev ?). Car Thiem, Nishikori et Isner, je n’y crois pas du tout.


  • Axel_Borg Axel_Borg 19 novembre 2018 16:31

    Chapeau à Sacha Zverev, mais désormais il va lui falloir enchaîner sur le plus dur, confirmer, ce qu’a pas su faire Grigor Dimitrov son prédécesseur au palmarès du Masters. Le jeune Allemand a battu Fed Ex puis Nole sur indoor, son titre est donc plus que mérité ...

    Verdict à l’OA pour le cadet des Zverev, où je place tout de meme Djokovic grand favori devant Federer, A. Zverev, Anderson, Khachanov voire Nadal s’il revient de ses blessures.

    Puis le groupe traditionnel d’outsiders : Cilic, Tsitsipas, Coric, Goffin, Thiem, Nishikori, Dimitrov, Edmund, Isner, Del Potro, Shapovalov, Fognini, Rublev, De Minaur, D. Medvedev, Chung, sans oublier les revenants Wawrinka et Murray ...

    La pression sera terrible sur Cilic mais aussi Edmund et Chung qui auront tous d’énormes points ATP à defender, au contraire du Djoker qui va encore engranger jusqu’à Indian Wells et Miami.

    Hâte de voir ce que Federer va annoncer pour la terre battue en 2019 sinon ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 19 novembre 2018 17:17

      @Axel_Borg

      Salut Axel,

      Incroyable denouement c’est vrai ! je ne m’attendais pas du tout a une victoire de Zverev et encore moins de cette maniere-la... A croire que Lendl (apres l’avoir deja fait avec Murray) a decidemment la bonne methode pour faire franchir des caps « majeurs » dans une carriere !

      Evidemment Djoko sera toujours favori a Melbourne mais comme deja evoque je place maintenant un « NextGen 4 » compose de Coric, Khachanov, Tsitsipas et Zverev en embuscade directe pour lui emboiter le pas en cas de contre-perf du Serbe. 

      Pour Federer, je pense qu’il va revenir a Roland en mode exhibition (sans pression donc un peu a l’instar de son Bercy 2018). Avec un bon tableau, le Suisse peut encore viser les quarts a Paris au printemps prochain. Il ne jouera pas la gagne mais a son age prendre des points un peu partout (et en particulier en GC) devient une obligation pour se maintenir a minima dans le Top 5 mondial. 

      Sinon pour en revenir a 2019, l’Open d’Australie commence dans seulement huit semaines. On a souvent tendance a l’oublier avec la coupure de fin d’annee mais on y est deja presque. Hate de voir ce qui s’y passera, j’adore ce tournoi. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 19 novembre 2018 17:44

      @Lionel,

      Tu es aussi rapide au retour que Djoko ou Agassi smiley

      En effet pour Ivan Lendl, mais bon l’ancien « chicken » (Jimbo copyright) en connaît un rayon en la matière de blocage puis de déclic mental.
      A confirmer dès Melbourne pour Alexander Zverev, avec le contexte de la canicule australe et du format en 3 sets gagnants. L’Allemagne attendait au Masters depuis Becker en 1995 soit 23 ans, et en GC depuis .... l’OA 1996 soit 23 ans aussi. On verra si l’Histoire se répète, mais Boum-Boum avait alors 28 ans, étant au crépuscule de sa glorieuse carriere.

      Pour Federer, oui s’il veut encore gagner des tournois, il faut qu’il se maintienne top 4 histoire d’être tête de série et donc de maximiser ses tableaux en 250, 500 voire en M1000.
      En GC cela sera plus dur et la petite pique de Benneteau posera peut-être des inconvénients à la programmation du Suisse à l’OA.

      Pour 2019 oui cela va venir vite après la période de Noël ... Ce n’est pas Cocorico mais pour moi comme je l’ai expliqué plus haut sur la course au record, le tournoi le plus important sera Roland-Garros avec le bras de fer Djokovic / Nadal. A moins que Zverev, Khachanov ou un autre n’explose en Océanie, et là en effet la donne serait bien différente pour le Serbe et l’Espagnol, qui au lieu de se partager le festin du GC devraient defendre leurs bastions face à la horde juvenile montante ...

      Sinon J-4 avant la finale de Coupe Davis France / Croatie, allez les Bleus mais bon malgré le sorcier Noah, je vois mal comment Tsonga et Pouille vont nous offrir un 11e saladier d’argent. Le point du double sera determinant en tout cas, si Herbert et Mahut se ratent là ce sera vraiment mission impossible le dimanche ...

      Coric a certainement du s’entraîner un peu sur clay in London, et Cilic le fait depuis ce dimanche a priori, donc les 2 semaines de preparation supplémentaires de nos Frenchies ne pèseront pas lourd.

      J’aimerais bien revoir Tsonga dans le peau du Riton de 1991 mais je n’y crois pas trop.


  • Axel_Borg Axel_Borg 19 novembre 2018 17:46

    @Lionel, si tu veux on peut poursuivre la discussion sur cet autre article tennis pour gagner en lisibilité vu le nombre de commentaire sur celui là !

    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/sports/article/avec-un-ange-sur-l-epaule-209292


  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 7 décembre 2018 14:36

    Dommage de ne pas avoir enterre la hache de guerre avec Monfils et de ne pas avoir convoque Gilles Simon non plus... Avec cette equipe de France la, la France n’avait malheureusement aucune chance face a la Croatie. Noah peut s’en mordre les doigts. https://www.eurosport.fr/tennis/coupe-davis/2018/le-grand-regret-de-noah-ce-n-est-pas-ce-week-end-c-est-monfils_sto7026682/story.shtml


Réagir