jeudi 16 mars 2017 - par J.MAY

Asselineau, Mélenchon, Dupont-Aignan, Marine Le Pen fustigés par la « bien pensance »

Avertissement.

 

Asselineau, Mélenchon, Dupont Aignan et Marine Le Pen proposent aux électeurs de la Présidentielle, à des degrés divers et sous des formes différentes, une sorte de Frexit.

Étant partisan d’une sortie de l’Europe, l’auteur des lignes qui suivent ne saurait cacher son adhésion aux thèses de Mélenchon, voire à celles d’Asselineau.

Sans partager l’idéologie que développent par ailleurs les deux autres candidats, il faut bien admettre qu’ils font également l’objet d’une formidable campagne de dénigrement et de diabolisation de la part des médias mainstream et du pouvoir en place.

Les quatre contempteurs de l’Europe de Maastricht sont volontiers présentés comme de dangereux "cavaliers de l'apocalypse" ou, à tout le moins, comme des populistes chevauchant de dangereuses chimères.

Le texte qui suit résume en quelque sorte les diatribes qui sont quotidiennement développées à l'encontre de ces hérétiques qui "hors du sens commun" affichent une pensée iconoclaste en matière d'inféodation à l'Europe, et au-delà , à l’Amérique.

Attention ! Il s’agit ci-après d’une parodie qui doit être lue comme telle, et qui détourne un célèbre discours de Charles De Gaulle. Sa bonne compréhension exige qu'il soit lu jusqu'au bout .... et ne soit surtout pas interprété au premier degré.

---------------

Ce groupe a une apparence : un quarteron de prétendants à la Présidence de la France ; il a une réalité : une cohorte de militants écervelés ou fanatiques. Cette cohorte et ce quarteron possèdent un savoir-faire limité et expéditif, mais ils ne voient et ne connaissent la nation et le monde que déformés au travers de leur frénésie.

Ce groupe et leur entreprise ne peuvent conduire qu'à un désastre national ; car ils veulent inverser l'abaissement de la France réalisé par le Président sortant, ils veulent combattre sa dépendance à l’Europe, une Europe elle-même heureusement soumise à la grande et fière nation américaine ; il cultivent le rêve inepte de reconstituer notre puissance, de rétablir notre rang au dehors. Toute notre œuvre risque d'être rendue vaine, par l'odieuse et stupide prétention qu’ils portent et qu’ils affichent. Voici que notre démocratie, pour factice qu’elle soit, est bafouée, notre puissance mise en danger, notre prestige international abaissé, notre rôle et notre place dans le monde compromis. Et par qui ? Hélas ! Hélas ! Hélas ! Par trois hommes et une femme dont c'était le devoir, l'honneur, la raison d'être de servir et d'obéir aux injonctions des commissaires européens, des stratèges de l’OTAN, des tenants de l'euro, des chantres de la mondialisation, des ultras du libéralisme et des néo-cons.

Au nom de la France, faisons en sorte que tous les moyens, je dis tous les moyens, surtout médiatiques, soient employés partout pour barrer la route à ces insensés, en attendant de les réduire.

Ainsi parla Charles De Gaulle.



56 réactions


  • troletbuse troletbuse 16 mars 2017 14:29

    une cohorte de militants écervelés ou fanatiques
    Pour l’instant, les fanatiques sont de l’autre côté des ces 4 candidats


    • J.MAY MAIBORODA 16 mars 2017 17:27

      @troletbuse

      Les subtilités du second degré semblent vous échapper.


    • Louve Louve 16 mars 2017 19:09

      @MAIBORODA


      Dans les partis que vous citez, je ne vois qu’un seul et unique parti qui doit faire face aux hyènes de la Bien-pensance, et c’est le parti de Marine Le Pen. Leur hypocrisie contre le FN n’est que le masque de la vertu qu’ils n’ont pas. 

      Lorsque l’UPR focalise ses attaques contre le FN, il devient un parti du système comme les autres. Cela ne le différencie guère de Hollande ou de Valls (un véritable obsédé du Front National celui-la)

      Une révolution nationaliste s’impose pour sauver le soldat France, blessé, martyrisé, violé. 

      Les SOUS-CHIENS D’HOURIA BOUTELDJA  peuvent se faire entendre le 23 Avril ! 

    • Onecinikiou 16 mars 2017 20:43

      @MAIBORODA


      Vous oubliez de dire qu’en plus Mélenchon fustige Marine Le Pen, ce qui est susceptible de nous amener à penser que lui aussi participe de la bien-pensance dont il est une victime par ailleurs. 

      Et donc, qu’il fasse preuve d’une incohérence criante à cet égard, au lieu de signer un pacte de non-agression salvateur avec le camp de la mal-pensance, autrement dit le camp anti-oligarchie.

    • troletbuse troletbuse 16 mars 2017 21:43

      @MAIBORODA
      Eh oui, J’ai lu en travers. Mes excuses


    • gogoRat gogoRat 16 mars 2017 23:49

      bof ... sur Internet c’est un peu comme à la TV : on ne peut pas tout dire, il y trop de monde qui regarde
       ( ... et qui s’évertuera à interpréter de travers , à échafauder des procès d’intention
       Vrai autant concernant l’idée d’un ’Frexit’ que pour des considérations bien plus générales)
       
       C’est bien pour ça que les consultations des voix populaires (mesure/estimation de la ’volonté générale’) devraient être réellement anonymes et protégées par l’équivalent d’un ’secret de l’isoloir’.
       Il faudrait aussi que les opinions/convictions exprimées ne soient pas négociées-spéculées entre brigues (ou adeptes), mais n’émanent que des convictions et de l’entendement propres à chaque juré, chacun dans son for intérieur ... ( cf ’théorème du jury’ )
       
       Si un jour on pouvait débattre vraiment anonymement de chaque sujet ou groupe bien défini de sujets concernant le pays, et argument par argument, sans a priori idéologique, alors pourrait bien mieux se faire jour une conscience plus claire des enjeux qui éclairent des prises de positions qui ne semblent étonnantes ou paradoxales que manque d’info ou de réflexion ...


    • gogoRat gogoRat 16 mars 2017 23:55

      @gogoRat

       ... que par manque d’entendement/curiosité/attention/écoute/analyse personnel


    • J.MAY MAIBORODA 17 mars 2017 08:03

      @troletbuse


      et les miennes en retour.

      Cordialement.

    • capobianco 17 mars 2017 12:06

      @Onecinikiou
      Avez vous remarqué que les journaleux mettent systématiquement MLP dans toutes les interviews de JLM ? Ils veulent faire croire qu’ils sont pareils dans quel but selon vous ? JLM parle du fn parce que les médias aux ordres l’oblige à le faire, ce matin encore chez bourdin car pendant ce temps le système échapperait aux bilans, c’est leur but.

      L’objectif de la FI c’est de populariser son programme et d’intéresser ceux qui ne croient plus à la politique et ne votent plus. 


    • Onecinikiou 17 mars 2017 19:09

      @capobianco


      Sur les grandes orientations politiques, socio-économqiues et géopolitiques il y a moins de différences objectives entre les programmes de JLM et celui de MLP, qu’entre eux et respectivement Macron et Fillon, pourtant réputés l’un de gauche et l’autre de droite.

      Dire le contraire c’est mentir, c’est tromper, c’est escroquer l’électorat et ses compatriotes.

      Le contexte actuel commanderait ainsi une alliance de circonstance ou à tout le moins un pacte de non-agression entre JLM et MLP pour faire face à la puissante adversité du Système de domination euro-mondialiste. Cette dernière ne serait pas contre bien au contraire, seul Mélenchon s’y oppose farouchement puisqu’il déclare sur toutes les ondes que le FN est « son ennemi n°1 » ! 

      Et pourquoi ? Là est la question essentielle. Réponse : l’allégeance de Mélenchon à la franc-maçonnerie, ses soumissions transverses, ses compromissions classe petite-bourgeoises, expliquent son comportement. Elle explique qu’il appellera quoi qu’il arrive et quel que puisse être l’adversaire de MLP - fusse-t-il un ancien banquier de chez Rothschild - à lui faire barrage, et donc à voter pour son adversaire.

    • capobianco 18 mars 2017 08:34

      @Onecinikiou
      «  Le contexte actuel commanderait ainsi une alliance de circonstance ou à tout le moins un pacte de non-agression entre JLM et MLP »

      Vous avez peut-être raison et c’est pour cela que vous reprenez cette fumeuse et lumineuse « allégeance à la franc maçonnerie » ! Vous affirmez VOS vérités qui relèvent de votre simple intuition mais ne reposent pas sur la réalité. Votre appel supposé de JLM repose, 1, sur une hypothèse qu’il ne soit pas au 2ème tour et que MLP y soit, donc de votre croyance aux sondages et, 2, sur une évidente méconnaissance des soutiens à la FI qui en ont assez du vote « utile ». Si, par malheur, JLM n’était pas présent au 2ème, la plupart de ses électeurs iront à la pèche, çà c’est ce que je perçois autour de moi où personne n’est prêt à se faire complice du système. J’ajoute que certains s’interrogent même....c’est dire.

      Contrairement à vous, je ne suis pas devin mais je ne pense pas que JLM se fera avoir deux fois de suite en se comportant différemment des soutiens de la FI (dans l’hypothèse des sondages bien sûr). 


    • J.MAY MAIBORODA 18 mars 2017 08:55

      @Onecinikiou

      Vous semblez méconnaître la Franc-Maçonnerie française en ses diverses obédiences. 
      Votre affirmation est peut-être valable pour l’une d’entre elles, le G.O, et quelques petites obédiences qui lui sont proches, mais non pour toutes les autres.
      L’une des 3 grandes obédiences françaises comporte en son sein des adhérents, voire des militants et même des hiérarques du F.N « nouvelle donne ».
      Votre perception de la Franc-Maçonnerie est celle qui prévalait avant la guerre 39-45 et pendant l’occupation au sein de l’extrême droite française, qui vouait aux gémonies ( voire pire) tout à la fois les Juifs, les Francs Maçons et les Communistes.
      Ceci dit, je suppose que Mélenchon est membre du G.O.D.F. Je n’ignore pas toutefois que les Centristes et les Républicains sont bien représentés à la G.L.D.F et à la GLNF . 


    • J.MAY MAIBORODA 18 mars 2017 09:09

      @Onecinikiou


      Si des alliances entre les 4 candidats opposés à l’Europe « actuelle » sont inenvisageables, je vous accorde volontiers que la somme des suffrages qu’ils auront obtenus sera éminemment significative. 

    • Onecinikiou 18 mars 2017 13:14

      @MAIBORODA


      Je ne voue pas aux gémonies la franc-maçonnerie, je constate que le positionnement politique de Mélenchon, vu la proximité objective entre son programme et celui de MLP, devrait logiquement le conduire à la soutenir au second tour contre l’oligarque euro-mondialiste Macron, or il se préfigure au contraire, vu ses déclarations récentes à ce sujet chez Lapix/Seddoun disant qu’il ne « mettait pas de signe égal entre Macron et MLP » et que cette dernière représentait « son ennemie politique n°1 », un soutien de Macron et un barrage contre elle.

      Ce positionnement est parfaitement incohérent et inintelligible, SAUF à faire apparaitre une variable cachée, occultée précisément par son adhésion - son allégeance encore une fois - à la maçonnerie, qui pour le coup voue aux gémonies le patriotisme, nationalisme et souverainisme incarnés par le Front National, que les mêmes loges qualifient de prétendument anti-républicain, et ce depuis sa fondation ! 

      Voyez le renversement de perspective, qui met en évidence votre parti pris et votre indignation sélective. Outre qu’elle met aussi en évidence le positionnement politique inepte de ses partisans.

    • Onecinikiou 18 mars 2017 13:40

      @capobianco


      1/ Mélenchon ne décolle pas des 11% depuis des mois. Il n’a aucune dynamique, il ne pourra donc renverser la vapeur en quelques semaines. Sa campagne est pliée, et croyez-moi que si vous ne vous en rendez pas compte du fait d’un enthousiasme militant qui a peur d’être douché, lui le sait parfaitement. Dans ces conditions il est à peu près certain que ces 11% représentent (un pouillème en plus ou une moins) le score final qu’il fera.

      2/ il ne sera donc pas au second tour.

      3/ Mes « intuitions » politiques concernant Mélenchon se sont toujours révélées vraies jusqu’à présent. Sans doute parce que mon expérience à son sujet est supérieure à la vôtre, et que je suis beaucoup moins idéologisé que la plupart des intervenants sur ce forum. Beaucoup moins aveugle aussi sur certaines réalités. J’avais parfaitement prédit le ralliement de Mélenchon au « capitaine de pédalo » en 2012. Et je vous prédis pareillement le ralliement de Mélenchon à Macron (ou même Fillon) en 2017, dans l’hypothèse fort probable où MLP serait présente au second tour. Cela pour la raison fondamentale que j’ai soulevée dans mon commentaire précédent. 

      4/ L’attitude effective de son électorat, dont je ne peut douter qu’elle sera influencée par son mot d’ordre le cas échéant, m’importe beaucoup moins que la sienne, qui participe à mon humble avis du blocage politique que la France subit aujourd’hui, et du statu quo euro-mondialiste dont elle est la victime. 

      5/ Alors que les ennemis déclarés aux souverainistes sont prêts à s’allier (Fillon déclarant il y’a peu que Macron pourrait intégrer son gouvernement, après avoir été ministre de Hollande et après avoir été lui-même approché par Sarkozy) et de fait partagent les mêmes orientations politiques fondamentales, tant sur la question monétaire que la question du libre-échange, sur l’immigration, sur l’antiracisme pathologique (il est vrai partagé par Mélenchon), sur la question majeure de la politique étrangère, des alliances et autres soumissions, sur l’Union européenne donc et notre adhésion à l’OTAN ; Mélenchon continue la mascarade en divisant sciemment le camp souverainiste de résistance à cette engeance, en refusant soit la main tendue, soit à tout le moins ce que lui proposait J. Sapir, c’est un dire un pacte de non-agression vis à vis du Front National, dans une optique de lutte à mort contre nos ennemis communs. 

      6/ Mélenchon a fait visiblement ses choix, et il portera et porte déjà une responsabilité historique par rapport aux événements à venir, catastrophiques.

  • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 16 mars 2017 14:36

    Amusant pastiche.


    Ce qui est intéressant dans l’avènement du mot « populistes » et de son utilisation aux fins que vous décrivez très bien, c’est qu’il peut servir de grille de lecture en négatif : le fait de mettre dans le même panier des personnes, des idées et des projets aussi différents que les quatre entités visées par les mainstreams, montre par défaut ce que sont les courants qui seraient « non populistes » ! 

    Ils se co-optent eux-mêmes réciproquement, en excluant les autres, ce qui permet de vérifier s’il en était encore besoin que LR et PS, UDI et MODEM, Radicaux de droite et de gauche, c’est la même boutique, qui vend la même marchandise avec des présentations adaptées à leur clientèle et ne portant que sur des aspects sociétaux qui ne remettent pas en cause les intérêts qu’ils défendent.

  • astus astus 16 mars 2017 14:38

    Pour rendre vraiment indépendant la France délivrons la enfin de la Corse à qui nous accorderons une indépendance totale et définitive. Ainsi nous couperons les ponts avec le tyran Napoléon, qui a fait des millions de morts en Europe, mais aussi avec les élections truquées, les mafias nationalistes, les impôts non versés et nombreux avantages qui volent l’Etat français, les emplois protégés, les bases arrières du grand banditisme, les crimes soi-disant d’honneur et vendettas diverses, le folklore grand guignolesque et les magouilles en tous genres réalisées dans le silence assourdissant de ses habitants. Ouf vite vite ! 


  •  
     
     
    Les veaux sont des trouillards, pas de sortie de l’€ ... c’est zoo logique.
     
     
     

    Appel à la reconquête de l’Andalousie (restaurer sa sainteté) :
     
    « Frère, engage-toi avec une Espagnole, enseigne lui que l’Islam est la véritable religion »
     
    Campagne d’affichage coloniale islamiste à Barcelone ... à la grande admiration des bobo glands remplacés...
     
    https://francais.rt.com/international/35182-association-appelle-musulmans-se-marier-espagnoles-repandre-islam


    • Le421 Le421 16 mars 2017 18:13

      @La Baudruche négrière patronale verdie
      Encore là, lui ??


    • J.MAY MAIBORODA 16 mars 2017 18:31

      @Le421

      eh oui .....

    • Louve Louve 16 mars 2017 19:14

      @Le421 et Maiboroda


      Oui et heureusement, il relève le niveau ! Il est le seul internaute ici qui dénonce la politique remplaciste de Frau Makrel, regardez : 


      Les autre ont bien trop peur de parler du triste sort des SOUS-CHIENS D’HOURIA BOUTELDJA ! 

      C’est bien vrai que nous sommes des glands remplacés...

    • Le421 Le421 17 mars 2017 09:43

      @Louve
      Et pour la choucroute ? Saucisse de Morteau ou Toulouse ??


    • Louve Louve 17 mars 2017 12:49

      @Le421

      L’immigration de masse que vous prétendez défendre implique un changement de peuple, et donc un changement de civilisation. Croire que la France puisse être encore la France, avec une autre population, c’est mépriser les peuples et les individus, réduits au statut d’hommes et de femmes interchangeables, délocalisables à souhait. 


      C’est le désir des mondialistes négriers patronaux verdis, dont Merluchon fait partie. 

      Le seul bastion contre le mondialisme c’est le FRONT NATIONAL 

  • Elliot Elliot 16 mars 2017 15:15

    En premier lieu, ravi de vous retrouver, je me permets d’apporter mon éclairage à votre contribution.

    Asselineau est le candidat qui articule toute sa campagne sur un Frexit franc et, on le suppose, sincère. 

    Il veut mettre fin brutalement à un demi-siècle de formatage des esprits et de conditionnement des comportements pour le meilleur parfois et souvent pour le pire.

    Le Brexit n’ayant pas amené en Grande Bretagne toutes les calamités annoncées par les experts dont la plus savante expertise est d’ailleurs de se tromper avec une constance qui friserait l’indécence dans des pays où les citoyens seraient encore habitués à réfléchir, il peut arguer du caractère indolore du retrait.
    Avec cette restriction que seule l’expérimentation serait à même de conforter ses partisans dans leur opinion.

    Mélenchon espère en premier lieu que le poids de la France, s’il est agité avec suffisamment de conviction, devrait contribuer à harmoniser les règles sociales et fiscales non sur le niveau le plus bas comme c’est actuellement en marche mais sur les standards des pays les plus développés. Comme il n’exclut pas l’échec de sa stratégie - ce que lui annoncent d’ailleurs tous les oiseaux de mauvaise augure qui, n’ayant jamais eu le cran ou le goût de peser réellement sur les décisions, ne peuvent imaginer qu’il pourrait en être autrement - il ouvre la porte au Frexit.

    Si j’ai bien compris Nicolas Dupont-Aignan, il est à peu près sur une ligne identique dans ce domaine : d’abord obtenir une modification fondamentale des rapports de force et sinon s’en aller.

    Marine Le Pen ne pèse en réalité pas dans ce débat, la cohérence électorale de sa formation se faisant essentiellement sur les relents xénophobes qui pourrissent la société française.


    • leypanou 16 mars 2017 15:40

      @Elliot
      la cohérence électorale de sa formation se faisant essentiellement sur les relents xénophobes qui pourrissent la société française.  : cet article, que vous connaissez probablement, amène de l’eau à votre moulin.

      Mais l’article fait plus que çà, à mon avis : il dénonce une stratégie perdante non comprise jusqu’aujourd’hui. Mais cela, les militants aveuglés par leur « militantisme », ne veulent pas admettre.


    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 16 mars 2017 16:46

      « @Elliot

      le’UE et l’euro sont de instruments d’optimisation du taux de profit pour les financiers et les sociétés transnationales, c’est clair, et le maintien de ces structure et monnaie ne peut qu’agraver le sort des plus défavorisés, on est d’accord.Ce n’est pas une raison ^pour écrire :


       »Le Brexit n’ayant pas amené en Grande Bretagne toutes les calamités annoncées par les experts", puisque la GB n’est pas encore sortie de l’UE et que la reine vient tout juste de donner le feu vert pour faire jouer l’article 50 ! 

      On ne peut pas argumenter correctement à partir d’inexactitudes !

    • Ouallonsnous ? 16 mars 2017 17:09

      @Jeussey de Sourcesûre

      « On ne peut pas argumenter correctement à partir d’inexactitudes ! »

      Les seules inexactitudes viennent des manoeuvres retardatrices de l’oligarchie européiste, quand à argumenter , c’est autour de l’irréversibilité du résultat au réfenredum !


    • J.MAY MAIBORODA 16 mars 2017 17:34

      @Elliot

      1. Votre plaisir de me retrouver est égal au mien.
      2. Toujours « preneur » de vos commentaires et de vos précisions.
      3. Il est agréable de lire des commentateurs qui maîtrisent la langue française.


    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 16 mars 2017 18:07

      @MAIBORODA



      « Il est agréable de lire des commentateurs qui maîtrisent la langue française. »

      Les francophones périphériques ont toujours fait un plus grand effort pour offrir à leurs interlocuteurs l’agrément d’un langage soutenu que les hexagonaux

      Merci de perpétuer cette tradition.

    • Elliot Elliot 16 mars 2017 18:34

      @Jeussey de Sourcesûre

       »Le Brexit n’ayant pas amené en Grande Bretagne toutes les calamités annoncées par les experts", puisque la GB n’est pas encore sortie de l’UE et que la reine vient tout juste de donner le feu vert pour faire jouer l’article 50 ! 

      Je n’ai pas le souvenir que les prêcheurs d’apocalypse se soient livrés à de telles restrictions mentales à l’époque, au contraire, on allait voir ce qu’on allait voir et on n’a toujours rien vu.. 
      Mais, détrompez-vous, je n’argumentais pas, je constatais et les constats peuvent évoluer ...


    • sirocco sirocco 16 mars 2017 21:12

      @Ouallonsnous ?

      "Les seules inexactitudes viennent des manoeuvres retardatrices de l’oligarchie européiste, quand à argumenter , c’est autour de l’irréversibilité du résultat au réfenredum !"

       
      Theresa May dispose maintenant de tous les feux verts (le seul qui importe étant le vote du peuple britannique, les autres n’étant que des manoeuvres dilatoires) pour engager l’article 50 auprès de l’UE.

       
      Qu’attend cette morue pour passer tout de suite à l’acte et respecter ses promesses ? 

       
      Pour le moment ça sent pas bon... Espérons que les Anglais ne se laisseront pas enc... comme les Français en 2005 et les Irlandais.

       


    • Onecinikiou 16 mars 2017 23:12

      @Elliot


      « Marine Le Pen ne pèse en réalité pas dans ce débat »

      Bah non elle ne pèse pas pas dans ce débat, à 27% elle pèse beaucoup moins que Mélenchon qui est cloué à 11 et Asselineau qui n’apparait même pas dans les statistiques sondagières tellement son score est inexistant !

      D’autre part le Front National appelait à ne pas rentrer dans l’euro et pointait ses dangers depuis le début des années 90, j’ai une multitude d’archives à ce sujet si cela peut vous permettre d’enrichir votre culture politique à l’évidence déficience. A moins que vous soyez idéologiquement hémiplégique et donc d’une mauvaise foi insigne, auquel cas personne ne peut plus vous aider. 

      Aussi le Front National, depuis l’introduction de l’euro en 2002, appelle à en sortir, quand Mélenchon à fait volte face à ce sujet courant 2014, et qu’Asselineau végétait à l’époque dans l’équipe de l’immense euro-critique Tiberi !! 


      L’illustre opportuniste Mélenchon traitait d’ailleurs il y a peu les rares lucides qui avaient tout compris des mécanismes délétères de la monnaie unique, et qui pour cette raison souhaitaient en sortir, de « maréchalistes ». Vous parlez vous d’un maître en prospective...

      Non vraiment, ce sont toujours les donneurs de leçons politiques issus du pire du gauchisme qui n’ont pas un échantillon sur eux d’intelligence critique. 

    • Alren Alren 17 mars 2017 12:15

      @Elliot

      Ni Asselineau, ni Le Pen, ni Dupont Aignan n’ont la moindre chance d’être élus et ce pour des raisons différentes mais incontestables.

      Dupont-Aignan est encore trop peu connu du grand public non-politisé qui décide du résultat du scrutin.

      Asselineau a un mauvais physique pour ce grand public non-politisé, celui d’un vieil homme en surpoids, aux cheveux intégralement blancs, qui a une élocution lente, pesante même, un ton toujours sévère et qui paraît toujours sur la défensive dans ses vidéos sur Youtube que ne regarde d’ailleurs qu’une très petite minorité.

      Le sain réflexe de rejet du racisme des lepénistes et de leur culture économique ultra-libérale à l’intérieur du pays même si leur hostilité récente à la mondialisation essaie de faire croire le contraire, on le voit sur le soutien à la loi El Khomri et au flou quand au système de retraite souhaitable, fera que Le Pen perdra au deuxième tour contre n’importe quel candidat.

      Le seul qui peut battre Macron, le pion de l’oligarchie, de l’UE et du mondialisme, (qui sera malheureusement au deuxième tour) et nous faire sortir de cet enfer des traités européens, c’est Mélenchon.

      Tous les bons joueurs d’échecs, habitués à rechercher le meilleur coup pour atteindre leur but, savent pour qui voter au premier tour : Mélenchon ou Macron selon qu’ils veulent ou non une politique sociale, une sortie des traités, une révolution écologique ou s’ils veulent le contraire (je doute que ceux-ci, s’ils ne font pas partie des 1% les plus riches soient les meilleurs joueurs !)


    • Legestr glaz Ar zen 17 mars 2017 12:58

      @Jeussey de Sourcesûre

      Pourquoi, selon vous, la Grande Bretagne n’a pas participé au conseil européen de Bratislava en septembre 2016 alors qu’elle est toujours membre de l’UE ?

    • Elliot Elliot 17 mars 2017 14:25

      @Onecinikiou

      Quand bien même les sondages lui donneraient encore 10 points de plus ( ce qui amènerait en fait cette mouvance à l’étiage pétainiste qui est, semble-t-il, une constante - parfois latente parfois s’exprimant clairement – dans une société française qui a des problèmes quasi génétiques avec le changement ) , la seule homogénéité de cet électorat, c’est sa xénophobie dès lors qu’il a réussi à se persuader qu’il est envahi de migrants - même dans les endroits où on ne vit jamais un seul étranger sinon de passage - et qu’il envisage en toute ingénuité des mesures plus abracadabrantes les unes que les autres pour se débarrasser des intrus

       
      Pour le reste ,rassurés pour leur petit confort, les électeurs suivent Marine Le Pen uniquement pour assouvir leurs chimères et aussi parce qu’ils savent pertinemment qu’elle ne mettra pas à exécution ses menaces d’abandon de l’Euro et de sortie de la Communauté européenne et en premier lieu parce qu’elle n’en a pas ni les moyens intellectuels ni politiques.

      C’est d’ailleurs pourquoi, en admettant qu’elle soit élue , elle n’envisage pas un seul instant de quitter l’Europe sans avoir soumis son projet à un référendum qu’elle sait parfaitement ingagnable alors qu’en principe sa victoire devrait la dispenser de repasser devant le suffrage populaire pour faire adopter ce qui est censé être dans son programme...

      La seule évocation de cette perspective démontre assez son manque de courage en la matière.


    • Onecinikiou 17 mars 2017 18:58

      @Elliot


      Sur l’euro vous ne répondez pas ? hormis évidemment vos sempiternels procès d’intention ! 

      Mais question chronologie et antériorité, et donc du point de vue de la vision qui caractérise la noble et grande politique, vous êtes à poils. 

      Le fait incontournable est que votre canassent à viré sa cuti il y’a trois ans grand max, quand le Front National s’opposait avec constance et résolution à toute politique visant à dépouiller le peuple français, le seul souverain, de ses prérogatives en la matière. 

      Pour l’Histoire !

       « Si j’adhère aux avancées du Traité de Maastricht en matière de citoyenneté européenne, bien qu’elles soient insuffisantes à nos yeux, vous devez le savoir, c’est parce que le plus grand nombre d’entre nous y voient un pas vers ce qui compte, vers ce que nous voulons et portons sans nous cacher : la volonté de voir naître la nation européenne et, avec elle, le patriotisme nouveau qu’elle appelle (applaudissements sur les travées socialistes). (...) En tant qu’homme de gauche, je souhaiterais me tourner un instant vers certains de nos amis (l’orateur se tourne vers les travées communistes) pour leur faire entendre que Maastricht est un compromis de gauche (protestations sur les travées communistes, applaudissements sur les travées socialistes). » - Jean-Luc Mélenchon, intervention au Sénat lors du projet de loi constitutionnelle préalable à l’adoption du Traité de Maastricht, 9 Juin 1992.

      La comparaison est fort peu flatteuse avec ce grand homme - cet homme d’Etat - qui avait tout compris bien avant nos tartuffes de gôche, caution intellectuelle de la mascarade, du faux clivage et alternance gauche-droite UMP-PS :

      « Sous le prétexte d’établir une monnaie européenne unique et une unité politique, on veut, sans le dire expressément au peuple, engager de façon irréversible un processus de mise en place d’une Europe fédérale sous l’autorité de la Commission bureaucratique de Bruxelles. (…) Il s’agit là d’une véritable conspiration contre les peuples et les nations d’Europe, et d’abord contre le peuple français et la France. Pour remettre celle-ci et son destin à des banquiers apatrides, on arrache à notre pays des pans entiers de souveraineté, et j’insiste - François Mitterrand l’a avoué lui-même - d’une manière irréversible. » - Jean-Marie Le Pen, discours au Palais-Royal, 1 Mai 1992.

      « Réunis en ce haut-lieu sacré de la patrie, symbole de sa fondation, de son enracinement, et de sa pérennité, nous jurons de défendre les libertés des citoyens, nous jurons de défendre l’intégrité de notre territoire, nous jurons de défendre la souveraineté nationale de notre patrie, et d’exiger, pour ceux qui auront trahi, le jugement et le châtiment de leurs actes. » - Jean-Marie Le Pen, « serment de Reims », 6 Septembre 1992.


    • Legestr glaz Ar zen 17 mars 2017 21:28

      @Ar zen

      Pourquoi un vote négatif ? Une réponse de l’auteur ?

    • aliante 18 mars 2017 20:00

      @Alren

      ce que vous oubliez est que vous n’êtes pas à la star académie mais dans une élection présidentielle
      et les électeurs regardent en premier lieu le niveau de compétences des élus et leur expérience et leur programme
       Les femmes ne gagnent jamais les élections et encore moins des’’ jeunots’’ sans expériences comme Macron ou Hamon
      à partir de ça faites vos jeux à partir des à priori qui se relèvent souvent vrais
      le prochain président c’est soit Fillon ,Mélenchon ou Asselineau


  • MagicBuster 16 mars 2017 16:50

    Bienvenue dans la COSTAR ACADEMY,

    Pour macron tapez 1
    Pour mélenchon tapez 2
    ....
    Pour Fillon tapez la tête


  • francesca2 francesca2 16 mars 2017 17:37

    Parce que Mélenchon veut sortir de l’Europe ? 


    • J.MAY MAIBORODA 16 mars 2017 18:04

      1. Je vous accorde que Mélenchon peut paraître timide en ce domaine, Asselineau étant, si l’on en croit ses déclarations, bien plus radical.
      2. Les dissensions qui existent au FN entre Marion et Marine Le Pen (et ceux qui gravitent autour de chacune d’entre elles) rendent la doctrine officielle moins clairement lisible.


  • Le421 Le421 16 mars 2017 18:15

    Asselineau, Dupont-Aignan et Mélenchon ont un point commun évident.
    Pas grand chose pour faire cuire les nouilles.
    Marine Le Pen, elle, c’est pratiquement la maison Sitram !!

    Quelle taille, la casserole ??


    • Le421 Le421 17 mars 2017 09:45

      @Le421
      J’ai dit quelque chose de faux, là ??
      Ou la vérité qui dérange...


    • PiXels PiXels 17 mars 2017 12:18

      @Le421
      .

      « J’ai dit quelque chose de faux, là ?? »
      .
      Oui. la saucisse de Toulouse dans la choucroute !??? smiley
      .
      Signé : un montbéliardais d’origine vivant depuis une trentaine d’année en région toulousaine.

  • Lambert 16 mars 2017 18:15

    Aucun changement de politique en France n’est possible sans sortir de l’UE. Cela me paraît un point acquis.

    Maintenant, qui de ces 4 est le plus décidé et le plus apte à le faire, je n’en sais rien. Nous avons été trompés déjà tant de fois par de grandes paroles ! 
    Ce qui est sûr, c’est que, sans sortie, aucun des 4 programmes n’est applicable et il n’y en a qu’un de gauche. Cela peut déjà aider à choisir.

  • soi même 16 mars 2017 18:26

    Comme tour de cirque c’est pas mal cet article, j’espère que les français seront ce distinguer pour faire boire le bouillon à ses baudruches journalistiques.


  • Gavroche 16 mars 2017 18:27

    Bonsoir


    Le gros problème c’est que même pas 10% de la population est capable de savoir exactement ce qu’est l’Europe, quels sont les éléments essentiels qui permettent de savoir si en sortir ou y rester c’ est favorable ou pas.

    La majorité se fie à ce que leur racontent les chefs de partis ou candidats, et font ensuite campagne comme le souhaite leur messie.

    Ainsi si vous demandez à un partisan acharné (mais incompétent) du Frexit quels seront les avantages essentiels d’en sortir, il n’en saura rien de bien concret. Pas plus qu’il ne saura rien des quelques inconvénients qu’il peut y avoir d’en sortir.

    Si vous demandez à un partisan de l’UE, il sera peu capable de dire de façon précise et argumentée pourquoi il veut y rester, ni quels sont les inconvénients à ce faire.

    Il n’existe pas, en économie mondiale, de solution toute blanche ou toute noire. La seule bonne solution est celle qui consiste à choisir de deux maux celui qui est le moindre. Encore faut-il avoir en sa possession les éléments qui permettent ce choix.

    Nous sommes entrés dans l’ère du moutonisme paresseux qui fait que le citoyen ne cherche pas à comprendre ou se faire une opinion personnelle malgré les moyens considérables que nous possédons aujourd’hui pour nous informer.

    Il laisse à celui qu’il s’est choisi pour mentor de décider à sa place de son avenir, et suivra aveuglément ses recommandations en répétant comme un perroquet les éléments de langage qu’on lui a suggéré..

    Bonne soirée.




  • non667 16 mars 2017 18:49

    à maiboroda

    Asselineau, Mélenchon, Dupont-Aignan, Marine Le Pen fustigés par la « bien pensance »

     les 3 premiers ne sont pas fustigés ,ils sont tout au plus ignorés ! parce que insignifiant ,d’autant plus qu’ils offrent l’avantage pour le front ripoublicain de grignoter quelques % au fn .

    cela est a se demander s’il n’ont pas été crées pour celà (en ce qui concerne asselineau je ne me le demande pas ,j’en suis sûr ) y a qua lire les com et articles de fifi,ar zen ,doctorix ....etc..

    même mélanchon au début a été un dérivatifpour capter les voixde gauche qui fuyaient le ps et qui sans celà se seraient retrouvé au fn !

    vu leur comportement dans l’entre 2 tour de 2002 ils ne se sont pas offusqués de l ’ ignominieuse campagne et sans se désister il ont participé au score 80% pour chirac ! ça sera pareil en 2017 sachant qu’abstention vaut vote pour celui qui est élu !


  • baldis30 16 mars 2017 20:47

    Excellent !

    Mais il faut avoir l’âge pour bien saisir toute la saveur du texte ...

    Hélas ! Hélas ! hélas un quarteron de décennies ont passé....


    • petit gibus 16 mars 2017 22:31
      @baldis30

      Peut on demander à un encarté pur et dur
      de penser et réagir avec son cerveau ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 17 mars 2017 08:48

      @baldis30. 22 avril 1961, le putsch des généraux. Presque 56 ans ont passé.

      Enfin un intervenant qui ne confond pas « quarteron » avec « quatuor » !
      Henri Tisot, lui, avait exploité le filon avec « un quarteron de marchands de chaussures ».

  • leypanou 17 mars 2017 14:25

    Un citoyen non/mal informé est un citoyen qui va se laisser manipuler : 5mn de vidéo (de 15’ à 20’ de 54mn59) permet de comprendre certaines choses.

    A bon entendeur.


  • Massada Massada 17 mars 2017 14:27

    Amusant, je viens par curiosité de faire le test jeVote.info pour connaitre le candidat avec lequel j’ai le plus d’affinités.


    Résultat : Jean-Luc Mélenchon !!!!!!!

    Je suis sur le cul ! je ne le connais meme pas ....

Réagir