dimanche 14 juin - par delepine

Comment se gargariser d’avoir sauvé virtuellement plus de 3 000 000 d’européens. Toute honte bue !

 

Même après que l’ensemble des présidents de pédiatrie française a appelé à une reprise sereine des cours[10] « sans blocages alimentés par des craintes souvent non basées sur des faits, et aboutissant à des organisations non réalistes, et potentiellement fortement anxiogènes pour les enfants », « ni mesures de distanciation excessive (comme la suppression des espaces de jeux, l'interdiction aux enfants de jouer entre eux, ou le refus de consoler un enfant) inutiles voire préjudiciables ».

La grande majorité des français a été enrôlée dans la grande secte Ferguson, et on constate qu’ils ont des difficultés à en sortir par le port actuel du masque dans les lieux ouverts où il n’est pas obligatoire et ce, alors que l’épidémie est terminée en Europe. On leur a imposé un masque, ils l’ont transformé en muselière.

 

JPEG

 

 Comment se gargariser d’avoir sauvé virtuellement plus de 3 000 000 d’européens. Toute honte bue !

 

 Par G et N Delépine

 

A propos des simulations fausses ou faussées et de leurs funestes conséquences dont les responsables ne tirent aucune leçon

Lors d’un de mon premier stage d’interne en neurochirurgie mon patron m’expliqua comment se protéger en se créant une aura de sauveur : « devant cette petite tumeur du cerveau facilement opérable, ne dit surtout pas aux parents qu’elle est facile à opérer car en cas d’accident opératoire imprévu, ils pourraient porter plainte. Au contraire, explique-leur qu’il s’agit d’une mauvaise tumeur, mal placée et que seule une chirurgie très difficile peut sauver le malade. Si un accident survient ils ne se plaindront pas. Et si tout se passe bien, ils te considéreront comme le sauveur capable de chirurgie extraordinaire ».

Apparemment, cette technique est utilisée par certains modélisateurs. Ils prophétisent un futur apocalyptique et proposent la solution. Si leurs prédictions ont suffisamment surestimé le danger, ils pourront, après la crise, prétendre, que c’est grâce à l’application des mesures qu’ils ont proposées que la situation a évolué moins défavorablement que ce qu’ils avaient prévu. C’est cela que vient de faire l’équipe de l’Imperial College en claironnant que le confinement strict aurait sauvé 3 millions de vie en Europe[1] !

Gouverner, c’est prévoir

 Enfin dans l’ancien monde.

Pour gouverner efficacement on peut s’appuyer sur l’expérience du passé ou sur des prédictions fiables. La catastrophe du Covid19 révèle la nocivité considérable de décisions politiques prises sur la foi aveugle en des prédictions apocalyptiques reposant sur des simulations fausses et en même temps l’autosatisfaction des prophètes.

Nous avons déjà expliqué dans plusieurs chroniques [2], [3],[4] certaines parfois anciennes[5] ce que sont les simulations mathématiques et leurs marges considérables d’incertitude lorsqu’elles sont utilisées en médecine. La pertinence d’une simulation repose en effet sur la fiabilité de ses hypothèses de base. Tenter de modéliser l’évolution d’une maladie nouvelle pour lesquelles ces données de base sont mal connues expose à de grossières erreurs. Et si ces erreurs virtuelles sont appliquées imprudemment au monde réel, leurs conséquences peuvent être dramatiques.

 Une attitude des modélisateurs plus proche de religion ou de secte que de science

L’attitude religieuse et l’approche scientifique se différencient par le doute fertile. Les religions ne remettent jamais en question le crédo fondateur, quoiqu’il arrive. La démarche scientifique, au contraire, confronte en permanence les certitudes du moment aux faits constatés. Si des faits avérés contredisent les hypothèses dominantes, celles-ci doivent être abandonnées pour imaginer de nouvelles théories. C’est par l’analyse de ses erreurs et la résolution des paradoxes apparents que la science progresse. Malheureusement l’équipe de l’Imperial College, dirigée par Neil Ferguson se comporte comme le gardien d’une nouvelle religion dont le dogme ne se discute pas ; elle ne tire pas de leçons de ses erreurs passées.

 

 Les graves erreurs antérieures n’ont pas servi de leçon, à moins que ce ne soit volontaire

En 2001, ses prédictions sur la fièvre aphteuse ont entraîné l’abattage de 6 millions de bovins, décision aujourd’hui considérée comme aberrante. En 2002, Ferguson prophétisa que la maladie de la vache folle tuerait environ 50 000 britanniques. A la fin de l’épidémie, on en recensa 177. En 2005, il prédit que la grippe aviaire tuerait 65 000 Britanniques. Il y en eu au total 457. En 2009 lors de la grippe H1N1, Ferguson, avait prédit 8000 morts au Canada il y en eut moins de 500. En France, il avait prédit 20000 morts ; il y en eut 312.

 

 La catastrophe de la grippe H1N1 trop vite enterrée

Les mesures sanitaires prises en France sur la foi de cette prédiction fausse ont coûté deux milliards d’euros et la vaccination antigrippale inutile a été responsable de nombreux accidents neurologiques graves (sclérose en plaques, syndrome de Guillain Barré, hypersomnie) et d’une perte de confiance de la population en la parole publique. Comment l’OMS et de nombreux dirigeants de pays ont-ils pu continuer à faire confiance à une équipe responsable de tant d’erreurs colossales et qui n’a jamais émis la moindre analyse ni le moindre regret pour ses erreurs et les dommages induits ?

Pour le Covid19, les prédictions de l’Imperial College [6] prophétisaient qu’en l’absence de verrouillage total pompeusement appelé « stratégie de suppression » on compterait 2,2 millions de morts aux USA, 510000 en Grande Bretagne, 500000 en France, 100000 aux Pays -Bas et 70000 en Suède.

Retournons dans la vie vraie et analysons les faits avérés

Les autorités sanitaires de deux pays européens (Suède et Pays-Bas) ont vérifié les modèles et les résultats de l’Imperial College, les ont trouvés très exagérés et ont refusé tout confinement. Au 11 juin, alors que l’épidémie est presque terminée, les Pays -Bas ne comptent que 6042 morts et la Suède 4795 démontrant que les prédictions de Ferguson majorent de 14 à 15 fois le risque réel.

 

 En combien de temps les arbres montent-il jusqu’au ciel ?

Comment peut-on expliquer une erreur d’une telle ampleur ? Le modèle Ferguson est purement mathématique ; il suppose qu’un malade contaminera (R coefficient de reproduction) R personnes et qu’à chaque cycle (quelques jours), ces nouveaux malades en contamineront autant, amorçant ainsi une progression exponentielle. Un tel modèle, appliqué à la croissance des arbres permet de prévoir qu’ils monteront jusqu’au ciel et même de calculer le temps nécessaire à une telle ascension ! Peut-on le croire ?

Dans le modèle appliqué au Covid19, l’équipe de l’Imperial Collège, élaboré lors des épisodes de grippe, supposait que les enfants et les infectés asymptomatiques propageaient la maladie, tandis que les soignants et les malades hospitalisés en étaient incapables parce que isolés et protégés. Toutes ces hypothèses se sont révélées totalement fausses pour le Covid19.

 

Publicité

 Les enfants ne transmettent pas le coronavirus, ni aux autres enfants, ni aux adultes 

Les enfants sont incapables de propager le Covid19, d’infecter un autre enfant ou un autre adulte ; au 11 juin 2020 malgré 7 273 958 infections recensées par l’OMS (Covid situation report 143), aucune contamination par un enfant n’a été décrite dans une revue scientifique. De plus, toutes les études réalisées[7] sur ce problème ont confirmé que les enfants étaient incapables de transmettre la maladie contrairement à la grippe. La fermeture des écoles et les mesures de distanciation édictées par le conseil scientifique français lors de la réouverture des classes n’ont donc aucune justification scientifique.

Ils ont prétendu attendre « des études françaises » alors que nous vivons sur la même planète que la Chine et autres pays qui avaient analysé tôt ce phénomène. Nous leur faisions confiance pour le confinement policier, mais pas pour leurs articles scientifiques. Qui peut le croire ? Nous nous en sommes faits l’écho, surtout pour rassurer pour une rentrée des classes normale, sans cirque de distanciation stressant pour les enfants et limitant pour les adultes autorisés à envoyer ou non leurs enfants.

La démonstration sur plus de 400 articles internationaux[8] relayée également par sud radio ne compte pas, ne fut écoutée ni des médias, ni des français qui s’étaient pris à croire aux messages angoissants du gouvernement. Même le président du conseil de l’ordre[9] se permit de diffuser son émotion à l’idée d’ouvrir les écoles. Sur quelle démonstration scientifique ? L’émotion, nouvel argument à la mode sûrement ! Nous n’étions qu’à J32 du confinement ! Que de temps perdu pour les enfants et adolescents, les professeurs etc. Cet exemple tend à confirmer qu’il est beaucoup plus facile à ancrer dans la tête des citoyens un mensonge, que de l’extirper, même lorsque toutes les preuves sont réunies, comme on a du mal à sortir un proche d’une secte.

Et même après que l’ensemble des présidents de pédiatrie française a appelé à une reprise sereine des cours[10] « sans blocages alimentés par des craintes souvent non basées sur des faits, et aboutissant à des organisations non réalistes, et potentiellement fortement anxiogènes pour les enfants », « ni mesures de distanciation excessive (comme la suppression des espaces de jeux, l'interdiction aux enfants de jouer entre eux, ou le refus de consoler un enfant) inutiles voire préjudiciables ».

La grande majorité des français a été enrôlée dans la grande secte Ferguson, et on constate qu’ils ont des difficultés à en sortir par le port actuel du masque dans les lieux ouverts où il n’est pas obligatoire et ce, alors que l’épidémie est terminée en Europe. On leur a imposé un masque, ils l’ont transformé en muselière.

 

 Hypothèses déduites du modèle de la grippe saisonnière pour un nouveau virus inconnu

Le modèle Ferguson reposait sur l’hypothèse que les patients infectés devenaient contagieux deux jours avant l’apparition des premiers signes cliniques et que les personnes asymptomatiques étaient responsables de la moitié des contaminations.

Dans cette hypothèse, des tests étaient indispensables pour les dépister et les mettre à l’écart avant qu’ils ne puissent transmettre la maladie. En l’absence de tests, toute personne même apparemment saine représentait un risque de contamination justifiant des mesures de distanciation sociale larges.

 De fait, cette hypothèse assenée sur les ondes comme une certitude pendant de longues semaines est tombée, elle aussi. Et par l’OMS directement.

Le 8 juin, Maria Van Kerkhove, responsable technique de la cellule chargée de la gestion de la pandémie à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré que, « sur la base d’études effectuées dans plusieurs pays, la transmission du virus par une personne asymptomatique semblait très rare  ». Propos précisés sur twitter : « Les études complètes sur les personnes asymptomatiques sont difficiles à mener, mais les preuves disponibles à partir du suivi de contacts fournies par les Etats membres [de l’OMS] suggèrent que les personnes contaminées et asymptomatiques sont beaucoup moins susceptibles de transmettre le virus que celles qui développent des symptômes. »

Enfin la surestimation considérable du taux de mortalité et du taux de reproduction lors des premiers rapports chinois a massivement majoré les prévisions de morts dans les simulations. L’ensemble de ces hypothèses fausses expliquent que le modèle Ferguson n’était pas pertinent pour le Covid.

Malheureusement la caution OMS délivrée à l’équipe de l’Imperial Collège a rendu crédible ses prévisions qui ont été le prétexte dans, de trop nombreux pays, au confinement policier qui se révèle, chaque jour davantage, comme l’escroquerie du siècle.

Il devait protéger les populations, mais les grands pays qui ont confiné aveuglement se retrouvent dans le peloton des mortalités les plus élevées du monde (par million d’habitants). Il devait spécifiquement protéger les plus âgés, mais en France, par obéissance aveugle et silencieuse à une circulaire de la société de soins palliatifs du 20 mars et du sinistre décret du 26 Mars, signé par le premier ministre et le ministre de la santé, interdisant transfert, premiers soins et autorisant euthanasie par Rivotril, les agences régionales de santé ont appliqué les ordres avec zèle, ont refusé dès lors l’entrée à l’hôpital , les ont renvoyé dans les Ehpad, y compris les patients diagnostiqués covid19 où ils ont diffusé l’infection ! Le refus de traitement initial par chloroquine et antibiotiques suivi d’euthanasie par Rivotril, sans accord du patient ni de sa famille, ni accompagnement autorisé a été appliqué dans trop d’établissements avec rigueur, au nom des ordres, rappelant d’autres Capo de sinistres mémoires. Il restera comme un crime collectif dans nos mémoires blessées. Les responsables ne se feront pas oublier en calomniant la chloroquine qui a sauvé des millions de patients dans le monde, ni en poursuivant via « l’ordre » des médecins généralistes qui ont osé soigner leurs patients, et pire encore les sauver. Le monde à l’envers, le monde d’Orwell.[11]

 

 Conséquences de l’obéissance des puissants aux simulations bidons de Ferguson

Un scénario bien orchestré ? L’incompétence comme défense ? On a de plus en plus de mal à y croire. Les mois d’astreinte à domicile des populations ont initié une crise économique qui s’annonce la pire depuis plus de 70 ans. Au total, une infection guère plus mortifère qu’une grippe saisonnière, mais transformée en peste par des simulations fausses, excuse officielle des décisions politiques, et la propagande des médias aux mains de quelques milliardaires ! Cette peste économique est devenue la source de mesures anti démocratiques injustifiées et d’un accroissement vertigineux de misère et de chômage.

 

 Certains dirigeants, peut-être plus sincères et loin des puissants de l’OMS et de Bill Gates font amende honorable

Le 27 mai, le premier ministre norvégien Erna Solberg a fait une déclaration courageuse à la télévision norvégienne, regrettant le coût excessif du confinement pour son pays et se demandant si elle n’aurait pas mieux fait de suivre l’exemple de la Suède qui n’a pas confiné. La Norvège aurait dû suivre l’exemple de la Suède.

 

Suave, car tous les défenseurs aveugles du confinement n’ont eu de cesse pendant ces longues semaines de critiquer la liberté suédoise, et de vanter le modèle norvégien et également de tenter de faire croire que l’Allemagne allait aller mal etc.

La Suède a bien fait avec le plus faible taux de chute économique européenne et un nombre équivalent au nôtre en nombre de morts ; 1% de baisse du PIB versus 14 % en France.

 

 La ministre norvégienne :

 « Il n’était peut-être pas nécessaire de fermer les écoles". "J'ai probablement pris de nombreuses décisions par peur", a-t-elle admis.

 

Nos gouvernants reconnaitront-ils eux-aussi leurs erreurs ? Seront-ils plus prudents à l’avenir et choisiront-ils des mesures qui ont prouvé leur efficacité dans le monde réel plutôt que de croire des prédictions qui ne sont, en médecine, efficaces que dans le monde virtuel ? On peut toujours rêver.

 

Publicité

Citons le professeur Toussaint 13/6 : « Le confinement aveugle est la saignée du XXIème siècle, il faut à tout prix éviter qu’un quelconque gouvernement ne reprenne un jour une telle décision. D’autant que l’instrumentalisation de la pandémie avec des confinements généralisés pour la moitié de l’humanité n’aura abouti qu’à renforcer les régimes autoritaires (certains viennent ainsi de prolonger jusqu’au 10 juillet cette mesure fort utile au contrôle de leur population alors que la mortalité du pays y est inférieure à deux décès quotidiens depuis plus d’un mois) et à suspendre les campagnes de prévention des grandes maladies mortelles. En France, les simulations estimant que 60 000 vies ont été sauvées sont de pure fantaisie, comme notre équipe l’a démontré ».

 

En conclusion, la prédiction de Ferguson est probablement la plus grande escroquerie du siècle.

 

 

[1] Seth Flaxman, Swapnil Mishra, Axel Gandy Estimating the effects of non-pharmaceutical interventions on COVID-19 in Europe. Nature https://doi.org/10.1038/s41586-020-2405-7 (2020).

[2] Le confinement n’a pas sauvé 61 000 vies, il a engendré plein de morts ! Riposte laïque 25 avril

[3] Les dessous du rapport classé secret défense de Ferguson et le confinement Economie Matin 28 avril

[4] Simulations mathématiques utilisées en médecine. Mythes et réalités posté sur le site http://docteur.nicoledelepine.fr/simulations-mathematiques-utilisees-en-medecine-mythes-et-realites/

[5] Quand les résultats de simulations mathématiques remplacent les résultats réels dans l’information médicale diffusée par les médias Agoravox vendredi 19 octobre 2018 https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-les-resultats-de-simulations-208775

[6] Rapport 9 de l’Imperial College

[7] Dont l’étude française sur le cas des contamines Kostas DANI Cluster of coronavirus disease 2019 (Covid-19) in the French Alps, 21/4/ 2020 https://academic.oup.com/cid/articleabstract/doi/10.1093/cid/ciaa424/5819060 



82 réactions


  • caillou14 rita 14 juin 10:56

    Le confinement, l’erreur fatale des gouvernants incompétents incapable de gérer la crise par manque de réaction, résultat de nombreux morts par leurs fautes devront être jugés et condamnés pour nabandon de son peuple ?


    • Le421 Le421 14 juin 18:59

      @rita
      Ceci dit, quand on s’adresse à des idiots ayant été capables de mettre un Macron à l’Élyzée, il ne fait pas faire dans l’efficace, il faut faire dans le spectaculaire.
      Combien d’abrutis vont suivre la messe ce soir ?
      Au bas mot, plus de 20 millions...
      Triste réalité.
      Encore attendre quelque chose du type qui te la mets matin, midi et soir...


    • germon germon 15 juin 07:19

      @Le421
      Combien d’abrutis vont suivre la messe ce soir ?
      Au bas mot, plus de 20 millions...

      Pas moi, car dés que je vois sa tronche j’ai envi de gerber !

      « Ils » se sont débarrassés de Mussolini, de Ceausescu, Salazar, Franco et nous on se garde m i c r o n le pire de tous ?


    • chantecler chantecler 15 juin 08:05

      @germon
      On ne sort pas du dilemme peste et choléra .
      Les US non plus .


    • spearit 15 juin 12:34

      @chantecler
      Les US non plus ???
      Y zon pas Macron là bas, et la bande de joyeux lurons (BHO, HCK..) vont très bientôt passer derrières les barreaux...


    • keiser keiser 15 juin 12:40

      @rita
      « résultat de nombreux morts par leurs fautes devront être jugés et condamnés »

      Tu veux juger les morts !? ...
      De toutes façons ils sont déjà condamnés au trépas. smiley


    • vesjem vesjem 15 juin 13:17

      @Le421
      mais, peut-être que chacun y a participé, en faisant « barrage » aux législatives, contre qui vous savez ;
      il fallait peut-être élire un borgne plutôt qu’un aveugle à la présidentielle, mais ligoter le vainqueur, pour l’empêcher de nuire, aux législatives


  • Jeekes Jeekes 14 juin 11:26

    ’’On leur a imposé un masque, ils l’ont transformé en muselière.’’

     

    Et ils en sont devenus accros.

    Pire, pour certains le masque suffit tel quel et remplace toute autre mesure de bon sens. Jusqu’à l’aberration !

     

    Anecdote :

    Avant-hier je vais chez mon coiffeur.

    Passage au gel obligatoire, port du masque exigé.

    Partout des affichettes listant les mesures prises pour ’’nous protéger’’

     

    Je ne les reprendrai pas toutes, mais j’en soulignerai quatre :

    entre chaque client, votre coiffeur se lave les mains,

    après chaque client le matériel est soigneusement désinfecté,

    les blouses sont changées et lavées à 60° systématiquement après chaque utilisation,

    à cause de ces mesures nous nous voyons obligés de vous facturer un supplément de 2 euros... 

     

    Dans les faits :

    la coiffeuse qui m’a coupé les cheveux est passée directement de la cliente précédente à moi sans se laver les mains,

    elle m’a tendu une blouse qu’elle a décroché d’un cintre ou elle pendait en compagnie de plusieurs autres, cintre sur lequel elle l’a raccrochée une fois ma coupe effectuée,

    elle a saisi peigne, ciseaux et tondeuse posés sur le comptoir et elle les y a replacés après usage, sans aucune désinfection,

    en revanche elle m’a bien facturé 2 euros supplémentaires !

     

    Mais bon, elle et son patron suffoquaient consciencieusement sous leurs masques, masques qu’ils devaient porter la journée entière, probablement sans les changer. Mais qui devaient à la fois les rassurer et leur donner bonne conscience...

     

    Gag !

     

     


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 11:31

      @Jeekes

      En fait, on leur a imposé une muselière qui ressemble à un masque, mais on a aussi remplacé à la fois la carotte et le baton par un levier plus puissant : la trouille...


    • leypanou 14 juin 11:43

      @Jeekes
      c’est comme l’amende de 135€ en cas de jetage de masque dans la rue alors qu’on est incapable de faire respecter le ramassage des crottes de chien.

      Pareil : les msm veulent la tête de Castaner alors que c’est la tête de Véran et de la HCSP, amha, qui sont plus prioritaires.


    • Sozenz 14 juin 15:30

      @Jeekes
      et tu lui as payé deux euros . mdr ....
      tu refuses et tu lui montres . qu’ elle se prenne bien la honte face aux autres clients ;
      tu es plus con que ton coiffeur !


    • Jeekes Jeekes 14 juin 17:43

      @Sozenz
       
      C’est bien possible, va savoir.
      Quoique... pour ce prix-là, j’ai quand même eu le droit de me laver les mains au gel hydro-alcoolique.
       
      Na !
       

       


    • izarn izarn 15 juin 11:49

      @leypanou
      Jeter un masque devant un flic, c’est pas trés malin...
      De toute façon le port du masque n’est heureusement pas obligatoire.
      Donc, il faut etre vraiment con !


    • leypanou 15 juin 12:15

      @izarn
      pour prendre les transports en commun, c’est obligatoire et c’est répété dans chaque bus que je prends.


    • spearit 15 juin 12:46

      @Jeekes
      Désinfecter les mains au gel hydro-alcoolique, désinfecter...
      Le gel ne « lave » pas les mains, ça c’est le rôle du savon...
      Donc se mettre du gel sans ce laver les mains laisse les mains toujours sales, et tant qu’elles sont sales, c’est plein de petites bêbêtte
      Et donc le gel ne sert qu’à se laver sa bonne conscience...


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 11:28

    Un raisonnement faux et fréquent consiste à considérer qu’on a fait des économies quand on n’a pas dépensé d’argent.

    La réalité, c’est que les économies ne peuvent être que de l’argent accumulé, théaurisé, et non pas ce qui n’a jamais existé et n’a donc pas pu être « préservé ».

    Pour que des vies soient « sauvées », encore faut-il qu’elles soient en danger réel et non potentiel.

    Quand des pompiers permettent aux cent habitants d’un immeuble d’échapper à un incendie qui les emprisonnent, ils sauvent cent vies. Considérer que ces cent vies ont été épargnées parce que l’immeuble est « susceptible » de brûler et qu’il n’a pas brulé parce qu’on amis en place une vidéosurveillance dans chaque pièce de chaque habitant, confisqué les allumettes et coupé le gaz n’est pas un raisonnement logique, mais une supercherie, bien connue des vendeurs habiles et des prospecteurs en polices d’assurance. C’est même comme ça que j’ai assuré mon ami Haddock, son chateau et ses amis, et même leur fusée quand ils sont allés sur la lune.


    • izarn izarn 15 juin 11:55

      @Séraphin Lampion
      Effectivement, Véran a sauvé des vies virtuelles avec la théorie grotesque de Hutchinson.
      Un bon assureur est celui qui vous assure sur des évènements qui n’arrivent jamais !
      Cela se nomme des charlatans.


  • samy Levrai samy Levrai 14 juin 11:34

    C’est avec la peur que les esclaves se fabriquent.

    Tout parallèle avec les variations climatiques est bien sûr à bannir.


  • Jelena Jelena 14 juin 11:40

    Vous comptez poster ce genre d’article jusque quand ? Fin Décembre ?... Si en Serbie ou Croatie, il y a eu moins de 30 morts pour un million d’habitants, c’est GRACE au confinement.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 11:46

      @Jelena

      les Serbes n’ont pas dû avoir les bonnes directives pour indentifier les causes des morts...


    • samy Levrai samy Levrai 14 juin 11:47

      @Jelena
      non, juste à cause d’une fausse pandémie pas plus contagieuse, pas plus dangereuse, pas plus létale qu’une grippe saisonnière ... juste une pandemie de la peur pour créer des esclaves , ça marche plutôt bien, vive Pavlov !


    • xana 14 juin 11:58

      @Jelena
      Je respecte en général ce que vous écrivez, mais ici je n’en crois rien.

      Le confinement n’a jamais été respecté que par une partie de la population, celle qui présentait le moins de risque de propager le virus. Les autres ont continué de circuler, et le virus avec eux. Je ne crois pas un instant que les Yougoslaves soient plus disciplinés que les Francais, et chez nous les flics ont battu des records en matière de PV pour circulation non autorisée en période de confinement. Ces flics n’étaient pas masqués, ni les contrevenants dûment verbalisés, et encore moins les millions de contrevenants qui ont échappé à la police.
      Seul un confinement absolu aurait pu avoir un résultat sur la circulation du virus. Peut-être. Le confinement en Europe ou ailleurs était une sinistre blague, mais une blague qui a coûté la vie à de nombreuses personnes, avec ou sans coronavirus, pour lesquels des déplacements indispensables n’ont pas pu se faire, ou pour lesquels l’hospitalisation urgente a été retardée (j’attends toujours pour me faire opérer d’un cancer...). Sans parler des vieux entassés dans des mouroirs infectés...


    • leypanou 14 juin 12:01

      @Jelena
      le Belarus d’Alexandr Lukaschenko sans confinement du tout a fait à peine moins bien que la Serbie et la Croatie (nb de morts/Million d’hab¹. 32, 29, 26 respectivement).
      Lukaschenko disait « avec un peu de vodka, on n’en parle plus »
      ¹:la France est à 460, la Belgique à 833.


    • Jelena Jelena 14 juin 12:35

      @Séraphin Lampion : Je ne suis pas certaine de comprendre votre commentaire... Vous pouvez développer ?

      @samy Levrai >> juste une pandemie de la peur pour créer des esclaves

      Il est vrai que de nombreux français ont peur de tout et de rien... Mais tout le monde n’est pas français sur cette planète. Dans les Balkans « la distance sociale » ou « l’interdiction de regroupement », c’est de l’histoire passée.

      @xana et leypanou : Pas le temps de répondre tout de suite, je dois quitter le clavier.


    • Giordano Bruno 14 juin 14:26

      @Jelena
      Tant que des personnes penseront comme vous, ce genre d’article sera nécessaire.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 14:32

      @Jelena

      Un exemple : Christophe, le chanteur, est mort d’une longue maladie, mais beaucoup de médias ont attribué cette triste nouvelle à la « pandémie », malgré les dénégations de sa famille.
      Ce qui compte, pour les manipulateurs, c’est ce qui va rester dans les têtes. Dans les pays soumis depuis longtemps à l’empire, les chiens de garde savent ce qu’on attend d’eux. Chez les nouveaux recrutés, il y a quelques lacunes, et même des toussotements.


    • il faudrait 14 juin 15:36

      @Séraphin Lampion : « Ce qui compte, pour les manipulateurs, c’est ce qui va rester dans les têtes. » Exact ! Un exemple : pour « tout le monde », Galilée a été condamné pour avoir soutenu l’héliocentrisme. De fait, c’est surtout son attitude hautaine et quasiment insultante envers les autorités romaines de l’époque qui lui ont valu condamnation. Voir l’histoire détaillée par exemple dans « les somnambules » de Arthur Koestler, ou encore (en allemand) « das Weltgeheimnis » de Thomas De Padova.


    • popov 14 juin 15:53

      @Jelena

      Bonjour

      Au Japon qui n’a pas confiné il y a eu 7 morts par millions d’habitants.
      En Belgique qui a confiné, il y en a eu 832.


    • Jelena Jelena 14 juin 20:02

      @Xana : En Serbie, tous les magasins sans exception étaient fermés samedi et dimanche, de même qu’il était interdit de sortir du vendredi soir (17h00) au lundi matin (5h00). En contrepartie, le virus n’ayant « plus de nouvelles proies » afin de se maintenir en vie, il a disparu plus vite qu’en France.

      @Leypanou : La Suède non plus n’a pas appliquer le confinement... Aujourd’hui elle dépasse la France (483 morts pour un million). Comme quoi, ce n’était pas l’exemple à suivre.

      @Seraphin : En admettant que vous êtes dans le vrai... Pourquoi la France ne prend en compte les 9.000 qui sont morts chez eux afin de gonfler le chiffre ?

      @Popov : Je suis d’accord avec vos chiffres, mais ou voulez-vous en venir ?


    • xana 14 juin 20:27

      @Jelena
      Je pense avoir mal compris.
      Un confinement , fermer tous les magasins ... DEUX jours par semaine ? Le virus ne circulait donc pas les Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi et Vendredi (CINQ jours sur sept) ?
      C’est une blague ! Le virus a circulé aussi librement en Serbie qu’en France, parce qu’il est impossible dans ces pays de faire observer un confinement sérieux. Parce qu’on ne peut pas enfermer tout le monde pendant des mois, à moins d’avoir un système beaucoup plus autoritaire que la Chine.
      Et s’il n’a pas tué davantage, c’est que sa réputation était terriblement exagérée. Le virus a tué ceux qui de toutes façons étaient fragilisés, comme le font chaque année toutes les grippes habituelles. Et cela, sans que le confinement ait pu l’empêcher. Par contre le confinement a tué et continue encore de tuer. Et des gens que le virus aurait épargné, mais que la fermeture des services hospitalier a laissés à l’abandon. Et j’imagine qu’on n’a pas encore retrouvé toutes les personnes âgées, isolées et mortes de faim dans leur maison. Il est vrai que cela ne sera sans doute jamais comptabilisé. Nos gouvernements n’y tiennent pas.


    • Jelena Jelena 14 juin 20:58

      @xana : Du vendredi soir (17h00) au lundi matin (5h00), ça fait 60 heures et c’est largement suffisant pour faire mourir le virus dans les rues et les magasins.

      A Nis (3eme ville de Serbie), le confinement fut « plus souple » qu’à Belgrade ou Novi Sad. Par rapport au % de population, c’est la ville ou il y a eu le plus de morts.

      >> Et s’il n’a pas tué davantage, c’est que sa réputation était terriblement exagérée.

      Vu les stats, il est vrai que les moins de 50 ans n’ont pas grand chose à craindre... Mais combien de vieux seraient morts en Europe sans le confinement ? On ne le saura jamais.


    • Ouallonsnous ? 15 juin 00:15

      @Jelena

      Il, reste à définir de quel virus vous parlez, celui télévisuel n’est pas un risque sanitaire mais politique, quand au corona il reste à définir ce qu’il est et quel sont ses effets ?
      A priori, en dehors de l’amalgame fait dans les chiffres avec les victimes de la grippe et de ses complications aggravés par l’interdiction gouvernementale d’accéder aux traitements et médicaments qui convenaient, ajoutés au délabrement de notre système hospitalier, je n’ai trouvé nulle part une description de la pathologie du corona et de ses effets !

      Merci de nous éclairer de vos lumières si vous en avez !


    • Ouallonsnous ? 15 juin 01:27

      @Jelena

      Dans l’attente de votre réponse, j’ai trouvé ce qui suit ;

      Les faits sur le Coronavirus

      Des faits entièrement référencés sur le Covid-19, fournis par des experts en la matière, pour aider nos lecteurs à faire une évaluation réaliste des risques.

      “La seule façon de lutter contre la peste, c’est  l’honnêteté.” Albert Camus, 1947

      1. Selon les données des pays et régions les mieux étudiés, la létalité du Covid19 est en moyenne de 0,2% environ et est donc de l’ordre d’une forte grippe (Influenza) et environ vingt fois inférieure à celle initialement supposée par l’OMS .
      2. Le risque de décès pour l’ensemble de la population en âge d’aller à l’école et de travailler, même dans les « hotspots » (foyers d’infections) mondiaux, est du même ordre que le risque de décès lors des déplacements quotidiens pour aller au travail en voiture. Au départ le risque a été surestimé car les personnes ne présentant aucun symptôme ou des symptômes légers n’ont pas été incluses.
      3. Jusqu’à 80% des personnes testées positives ne présentent aucun symptôme . Même chez les 70 à 79 ans, environ 60% restent asymptomatiques. Plus de 97% des personnes ne présentent au plus que des symptômes bénins .
      4. Jusqu’à un tiers de la population a déjà une immunité de fond au Covid19 par contact avec des coronavirus précédents (c’est-à-dire des virus du rhume).
      5. L’âge médian des personnes décédées dans la plupart des pays (y compris l’ Italie ) est supérieur à 80 ans et seulement 1% environ des personnes décédées n’avaient pas de maladie grave antérieure. Le profil de la mortalité correspond donc essentiellement à une mortalité normale .
      6. Dans la plupart des pays, jusqu’à 50 à 70% des décès sont survenus dans des EHPAD , qui ne tirent aucun bénéfice d’un confinement général. De plus, il n’est souvent pas clair si ces personnes sont vraiment décédées du Covid19 ou de stress à des niveaux élevés, de peur et de solitude .
      7. Jusqu’à 50% des décès en excès ne sont pas provoqués par le Covid19, mais par les effets du confinement, la panique et la peur . Ainsi le traitement des crises cardiaques et accidents vasculaires a reculé jusqu’à 60 % parce que les patients n’osent plus se rendre dans les centres de soins.
      8. Même dans les soi-disant « décès Covid19 » , il n’est souvent pas clair si les personnes sont décédés par ou avec le virus (c’est à dire un décès à cause d’une pathologie préexistante), ou encore que se soit des « cas suspectés », qui n’ont simplement pas été testés. Il est à constater que les chiffres officiels ne reflètent souvent pas ces distinctions.
      9. De nombreux reportages dans les médias, rapportant que des jeunes et des personnes en bonne santé sont décédés du Covid19, se sont avérés être faux:Beaucoup de ces personnes ne sont en fait soit pas mortes du Covid19, ou alors elles étaient déjà gravement malades auparavant (par exemple une leucémie non détectée), ou ils avaient 109 ans au lieu de 9 ans.
      10. La mortalité globale normale quotidienne aux États-Unis est d’environ 8 000, en Allemagne d’environ 2 600, en Italie d’environ 1 800 et en Suisse d’environ 200 personnes par jour. La mortalité de la grippe aux États-Unis peut atteindre 80 000, en Allemagne et en Italie jusqu’à 25 000 et en Suisse jusqu’à 2 500 personnes par hiver. Dans plusieurs pays, le Covid19 n’a pas atteint ces niveaux-là . 
      11. Des taux de mortalité très élevés, comme dans le nord de l’Italie, peuvent être influencés par des facteurs de risque supplémentaires tels qu’une pollution atmosphérique et une contamination microbienne très élevées ainsi qu’un effondrement des soins aux personnes âgées et des soins infirmiers dû aux infections, à la panique de masse et au confinement.. Des réglementations spéciales concernant les personnes décédées ont parfois entraîné des goulots d’étranglement supplémentaires dans les enterrements.
      12. Dans des pays comme l’Italie et l’Espagne ainsi qu’en partie au Royaume-Uni et aux États-Unis, les vagues de grippe ont déjà entraîné une surcharge des hôpitaux. Actuellement, jusqu’à 15% des médecins et infirmières, même sans symptômes, doivent être mis en quarantaine.
      13. Les courbes exponentielles souvent présentées avec des „cas corona“ sont trompeuses, car le nombre de tests augmente également de façon exponentielle. Dans la plupart des pays, le rapport des tests positifs au test global (taux dit positif) reste constant de 5 à 25% ou n’augmente que légèrement. Le pic des infections a atteint son apogée dans la plupart des pays avant les confinements.


    • Ouallonsnous ? 15 juin 01:29

      @Ouallonsnous ?

      Suite de mon post :

      1. Les pays sans confinements et interdictions de contacts, tels que le Japon, la Corée du Sud et la Suède n’ont jusqu’à présent pas connu de tendance plus négative que les autres pays. La Suède a même récemment été saluée par l’OMS comme un modèle exemplaire et bénéficie désormais d’une immunité élevée.
      2. La crainte d’une pénurie de respirateurs artificiels était injustifiée . Selon des pneumologues , la ventilation invasive (intubation) des patients atteints de Covid19, qui était en partie dûe à la peur du virus, est souvent contre – productive et endommage en outre les poumons.
      3. Contrairement aux hypothèses initiales, diverses études ont montré qu’il n’y a aucune preuve de propagation du virus par les aérosols (particules en suspension dans l’air) ou par des frottis (comme les poignées de porte, les smartphones ou chez le coiffeur) .
      4. Il n’y a pas non plus de fondement scientifique pour l’efficacité des masques respiratoires chez les personnes en bonne santé ou asymptomatiques . Au contraire , les experts avertissent que ces masques entravent la respiration et deviennent des « lanceurs de germes » .
      5. De nombreuses cliniques en Europe et aux États – Unis sont restées sous – utilisées et ont même parfois dû recourir au chômage partiel . De nombreuses opérations et thérapies ont été annulées , notamment des transplantations d’organes « non essentielles » et des dépistages du cancer.
      6. Plusieurs médias ont été surpris en train de dramatiser la situation dans les hôpitaux, parfois même avec des images manipulatrices. En général, les reportages douteux de nombreux médias ont maximisé la peur au sein de la population.
      7. Les kits de test de virus utilisés à l’échelle internationale sont sujets à des erreurs et peuvent donner des résultats faussement positifs ou faussement négatifs. Le test de virus officiel n’a pas non plus été validé cliniquement à cause de la contrainte liée au temps et peut parfois également réagir à d’autres virus corona .
      8. De nombreux experts de renommée internationale dans les domaines de la virologie, de l’immunologie et de l’épidémiologie considèrent les mesures prises comme contreproductives et recommandent une immunisation naturelle rapide de la population générale et la protection des groupes à risque. Il n’y a jamais eu de raison médicale pour la fermeture des écoles .
      9. Plusieurs experts ont décrit les vaccins obligatoires contre les coronavirus comme inutiles, voire dangereux . En fait, le vaccin contre la soi-disant grippe porcine de 2009 a entraîné de graves dommages neurologiques et a donné lieu à des indemnisations à hauteur de millions (de livres sterling).
      10. Le nombre de personnes à travers le monde qui, à cause des mesures anti-corona , souffrent de chômage, de problèmes de santé mentale, de violence domestique, est monté en flèche . Plusieurs experts estiment que les mesures anti-corona provoqueront plus de morts que le virus lui – même. Selon l’ONU des millions de personnes à travers le monde sont en train de tomber dans la pauvreté et la famine absolue.
      11. Le lanceur d’alerte et dénonciateur de la NSA, Edward Snowden, a averti que la crise corona était utilisée pour l’expansion massive et permanente des outils mondiaux de surveillance. Le célèbre virologue Pablo Goldschmidt a parlé de „terreur médiatique mondiale“ et de „mesures totalitaires“. L’infectiologue britannique John Oxford a parlé d’une „épidémie médiatique“.
      12. Plus de 500 scientifiques ont mis en garde contre une “surveillance sans précédent de la société” grâce à des applications de suivi de contact problématiques. Dans certains pays, ce suivi de contact est déjà effectué directement par les service secrets. À travers le monde ça a abouti à une surveillance de la population civile par des drones et dans certains cas à des violences policières massives.

       


    • Ouallonsnous ? 15 juin 01:31

      @Ouallonsnous ?

      Suite et fin de mon post ;

      L’obligation de porter un masque en public

      1. D’autres critiques parlent d’un symbole d’« obéissance forcée, visible par le public ».
      2. C’est le cas du site Multipolar, qui explique : « L’obligation du port du masque dans les transports publics et lors de l’entrée dans les magasins et les supermarchés est moins une mesure médicale qu’une mesure psychologique : les citoyens sont traités comme des enfants et sont obligés d’obéir publiquement. »
      3. « Outre l’absence d’intérêt médical, la mesure consiste à forcer tous les citoyens à montrer qu’ils ont peur du virus publiquement et de manière ostensible […]. Sous la menace de sanctions, les personnes sont forcées à signaler [via le port de masque] à leurs concitoyens qu’elles se soumettent volontiers [aux mesures du gouvernement], quelle que soit l’objectivité ou le doute des mesures ordonnées. »

    • popov 15 juin 06:27

      @Jelena

       Je suis d’accord avec vos chiffres, mais ou voulez-vous en venir ?

      La question que je me pose vraiment : est-ce que ces chiffres sont comparables ? Est-ce que les décomptes ont été effectués partout de la même manière ?
      J’ai l’impression que, si un jour on fait l’autopsie de cette crise politico-sanitaire, on aura des surprises.

    • Jelena Jelena 15 juin 07:22

      @Ouallonsnous >> Merci de nous éclairer de vos lumières si vous en avez !

      Il me semble que mes précédents commentaires sont écrits en français... Mais il est vrai que les avoxiens veulent lire : « Macron est un con, il n’y avait pas lieu d’appliquer le confinement ».

      @Popov : Je pense que les chiffes en Europe sont à peu près fiables... Par contre concernant l’Amérique du Sud ou le Mexique, d’après ce que j’ai lu... J’ai des doutes.

      @Xana : On oublie ce que j’ai dit à propos de Nis... La région de Belgrade est devant.


    • Jelena Jelena 15 juin 07:43

      @Xana : J’ai besoin de reboire un café... En % de population, la région de Nis est devant.


    • popov 15 juin 10:16

      @Jelena

      Le Japon n’a pas imposé le confinement comme en France parce que la constitution ne donne pas ce pouvoir au gouvernement.

      Le gouvernement a fermé les écoles, ce qui n’était peut-être pas nécessaire, mais à l’époque on n’en savait rien. Il a aussi annulé tous les rassemblements sur lesquels il avait autorité et conseillé à tous les lieux de rassemblement privé tels que que sales de spectacles, restaurants, etc. de fermer, ce que beaucoup ont fait. Les magasins sont restés ouverts mais le masque était conseillé, les caissières protégées par un rideau transparent et les distances à respecter marquées sur le sol.

      Le gouvernement a recommandé le port du masque en public, ce que les gens ont accepté d’autant plus facilement qu’en cette période de l’année un énorme pourcentage de la population en porterait de toute façon à cause des allergies au pollen de cèdre et de cyprès et que tout au cours de l’année ceux qui attrapent un rhume mettent un masque pour ne pas contaminer les autres.

      Le Japon a peu testé (2600 par million d’habitants contre 21000 en France) mais les efforts se sont concentrés sur le dépistage des foyers d’infection et la mise en quarantaine des contaminés.

      Et puis, les gens ont l’habitude de se saluer à distance ; jamais de poignée de mains ni de bisous.


    • Jelena Jelena 15 juin 11:46

      @popov : Merci pour vos explications. En fin de compte, tout comme en Suède, il n’y a pas eu de confinement, mais il y a quand même eu « des règles sanitaires ».

      Après concernant la France, il faut garder à l’esprit qu’il y en a 9.000 qui sont morts chez eux pour cause d’hôpitaux surchargés... Quel aurait été le chiffre sans confinement ?


    • popov 15 juin 12:08

      @Jelena

      Quel aurait été le chiffre sans confinement ?

      Je suppose que tout dépend de ce qui aurait été fait à la place du confinement général. Si les efforts avaient été concentrés sur la détection des foyers d’infection et la mise en quarantaine des contaminés, il y aurait peut-être eu beaucoup moins de morts.

    • Jelena Jelena 15 juin 12:45

      @popov : De toutes façons, si il n’y aurait pas eu de confinement en France, les petits vieux sur Avox auraient dit : « Macron sacrifie les vies afin de préserver l’économie ! Quel salaud ce Macron ! ».

      Sachant cela, le débat est clos me concernant.


    • Ouallonsnous ? 15 juin 16:47

      @Jelena

      L’inanité de votre réponse nous révèle l’inanité de vos interventions, il ne vous reste plus qu’à prendre la porte !


    • xana 16 juin 00:38

      @Jelena
      Sérieusement, vous croyez que le Lundi matin, les rues de Belgrade étaient désinfectées ? Mais le premier passant venu avec son (éventuel) corona les aurait réinfectées immédiatement ! L’objectif du confinement n’est pas de désinfecter les rues, mais de forcer les gens à garder le virus enfermé chez eux ! Et s’ils sortent pour travailler ou faire des courses, ils emmènent leur virus avec eux et le propagent, donc le confinement ne sert plus à rien. Du moins tant qu’ils ne portent pas des costumes de cosmonautes, parce que les masques, les gestes barrière ne servent au mieux qu’à limiter un peu les dégâts...
      Donc un confinement à la chinoise, absolument strict avec seulement des gens en costume de cosmonaute dans les rues, peut-être ca aurait pu marcher. Mais certainement pas celui qu’on a connu. Le moindre passant pouvait contaminer les autres le lundi matin en allant au boulot. Ce n’est pas sérieux !


    • xbrossard 16 juin 09:59

      @Jelena

      sauf que les hôpitaux n’ont jamais été surchargés ; seuls quelqu’un dans quelques régions ont eu des problèmes, mais rien n’empêchait de transférer les malades chez eux ailleurs comme cela a été fait à grand frais par TGV. Mais là, le quoi-qui-l’en-coute n’a pas marché apparemment...


  • xana 14 juin 11:44

    Merci aux auteurs pour continuer d’enfoncer le clou.

    Malheureusement je ne vois pas les Français aller jusqu’au bout : La condamnation des responsables. Ceux qui ont donné les ordres. Ceux qui ont fourni de fausses informations. Ceux, les plus nombreux, qui ont exécuté les ordres. Comme Adolf Eichmann.

    Lui a été pendu, mais les autres ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 11:52

      @xana

      les autres ont été embauchés pour fabriquer des fusées : Un Nazi à la NASA. 

      Ariane, ou des chtites bagnoles.


    • xana 14 juin 12:02

      @Séraphin Lampion
      Je me suis mal exprimé. Les autres, dans mon idée, ce sont ceux qui ont exécuté les ordres de confinement etc. Combien seront condamnés ? Un, deux ou pas du tout ?
      Et condamnés à quoi ? Un an d’interdiction sur Internet ?

      Je fais le parallèle avec Eichman, qui n’a jamais tué lui-même aucun déporté, mais qui a exécuté les ordres pour les conduire à la mort. Ceux qui ont signé les ordres pour confiner les vieux dans les Ehpad seront-ils pendus ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 12:18

      @xana

      C’était bien ce que j’avais compris.

      Mais ne soyez pas trop optimiste.

      Ceux qui ont eu ou auront des ennuis sont les rebelles, pas les chiens de garde.

      Cest toujours comme ça : lien.


    • xana 14 juin 14:20

      @Séraphin Lampion

      Et vous me croyez optimiste ?

      Je me doute bien qu’aucun de ces criminels ne sera jamais puni. Ce sera bien pire qu’à la Libération où quelques miliciens ont tout de même été fusillés. Il y a eu des exécutions sommaires, et quelques condamnations sans aucun rapport avec l’ampleur de la trahison. Mais bon, deux ans plus tôt, tous les Français croyaient en Pétain... On ne pouvait pas exécuter tout un peuple pour s’être trop bien soumis.

      Cette fois je suis bien certain qu’il ne se passera RIEN. RIEN DU TOUT.
      Les Français sont trop veules, trop lâches pour se bouger de devant leur télé. Ils sont terrifiés à l’idée de ne pas partir en vacances cet été, alors une révolution ?
      Les politiciens ne veulent pas créer de précédent, ils se voient déjà à la place de Macron et ne tiennent pas à sentir derrière eux le spectre de la guillotine.
      Et Macron sera réélu, je vous en fiche mon billet.

      Vous me croyez encore optimiste ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 14:43

      @xana

      « Vous me croyez encore optimiste ? »

      Non !
      Nis pessimiste, d’ailleurs.
      Plutôt lucide.


    • phan 14 juin 19:32

      @xana
      <<Eichman, qui n’a jamais tué lui-même aucun déporté, mais qui a exécuté les ordres pour les conduire à la mort. >>

      Eichmann est pendu parce que c’est un témoin gênant. Eichmann est à l’origine de la création de l’Etat d’Israël en envoyant des milliers de Juifs autrichiens en 1938 dans la terre de Sion ( le « Grand Remplacement » ) :
      "En mars 1938, à son retour de Palestine, Eichmann, envoyé à Vienne par Heydrich, y organise un nouveau mode d’émigration. Dans l’Allemagne d’alors s’est maintenue la fiction selon laquelle les Juifs désirant quitter le pays peuvent le faire, mais n’y sont pas tenus. Dans l’Autriche récemment réunie au Reich, la tâche confiée à Eichmann vise un tout autre objectif : il s’agit d’organiser l’« 

      émigration forcée ». Et ces mots disent exactement ce qu’ils veulent dire : tous les Juifs, quelles que soient leurs préférences et leur nationalité, seront obligés d’émigrer. En fait, ils seront expulsés.

      Evoquant les douze années qui furent, en quelque sorte, sa vie, Eichmann parlera toujours à son procès de cette année passée à Vienne comme la plus heureuse, la plus réussie qu’il ait jamais vécue. Son affectation à Vienne est la première étape importante d’une carrière qui n’a avancé jusqu’alors que lentement. Il éprouve le besoin frénétique de réussir. Et la réussite est spectaculaire : en moins de dix-huit mois, l’Autriche est « nettoyée » de près de cent cinquante mille personnes (soit environ 60% de la population juive) qui, toutes, émigrent légalement.
      En 1938, 40 000 Juifs allemands partent, eux aussi, pour la Palestine, 78000 l’année suivante, tandis que 78000 autres délaissent la Bohême et la Moravie pour la Terre promise. En tout, ce sont 358 000 Juifs qui, du fait d’Eichmann, vont constituer en Palestine le noyau du futur Etat d’Israël ! Soulignons que cette vaste émigration « légale », organisée par le SD de Heydrich la main dans la main avec la Haganagh, organisation secrète juive, s’effectue clandestinement, par bateau. Il s’agit de rendre inopérantes les mesures draconiennes, impitoyables, prises par les Anglais pour empêcher l’émigration juive vers la Palestine. La guerre, en 1939, mettra fin brutalement à cette étrange alliance des clandestins juifs et de l’appareil SS."
      Histoire de la Gestapo, de Jean Dumont - Editions de Crémille

    • 6 ruses de sioux Le Vilain Petit Tailleur 14 juin 19:55

      @phan

      c’ est intéressant de signaler cette partie de l’ histoire un peut méconnu malgre toute les traces écrite restante .Une histoire n’ est complete que si ce n’ est pas tout noir ou tout blanc .

      On pourrais ( j’ insiste sur le conditionel) metre en parrallele , eichman et schindler
      l’ un finit au bout d’ une corde , l’ autre au memorial des juste malgres sa pleine appartenance au parti nazi et donc la caution morale qu’ il apportait au régime .

      Heichmann est sans nul doute un crimminelle , car il as deporter de force et signer des ordre d’ extermination .cependant schindler a garder les main propre , tout en etant l’ un des nombreux commanditaire qui force heichman a se salir les main .

      Tout le monde se doute bien , que schindler n’ as fait que proteger son usine et sestravailleur competent , mais on en as fait un heros .

      A+


  • il faudrait 14 juin 15:20

    Bravo ! « Cet exemple tend à confirmer qu’il est beaucoup plus facile à ancrer dans la tête des citoyens un mensonge, que de l’extirper, même lorsque toutes les preuves sont réunies, comme on a du mal à sortir un proche d’une secte. » cf la loi de Brandolini


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 juin 16:22

      @il faudrait

      Les légendes sont plus fortes que l’histoire.

      La fabrication du mythe (pas du personnage) de Vercingétorix a servi à Napoléon III pour créer du lien dans une nation composée de tribus celtiques, germaniques, étrusques, basques et ibériques et celui Jeanne d’Arc a permis de réconcilier le goupillon et le sabre au moment de la séparation de l’église et de l’état pour préparer la revanche sur les Prussiens.
      Essayez d’égratigner ces deux mythes et vous m’en direz des nouvelles ! L’étendard de la Lorraine canonisée

      (née en Champagne) est brandi par les bouffeurs de curés plus haut que par les talas, et le casque ailé du moustachu (qui était glabre sur les pièces de monnaie à son effigie) a été repris pour fabriquer un autre mythe encore plus et nationaliste : Astérix. 

      Et il aura fallu l’association d’un juif ashkénaze d’une famille originaire de Pologne et d’Ukraine (gościnny signifie « hospitalier » en polonais), et d’un italien de Neuilly-Plaisance pour faire ça !


    • phan 14 juin 20:02

      @Séraphin Lampion
      << un italien de Neuilly-Plaisance >>
      Dans le neuf trois ? c’est plutôt dans le neuf deux : Neuilly sur Seine !


  • caillou14 rita 15 juin 06:27

    Hier soir, le menteur compulsif de l’Elysée est venu causer avec ses mots creux, pour expliquer aux Français qu’il était le meilleur connard-président de la 5ele raie publique ?...comment peut on donner autorisation à un psychopathe le droit d’intervenir a la télé débiter des mensonges à l’heure ou les enfants ne sont pas encore couchés ?

    Il est grand temps de le remettre en asile pour tenter de le soigner il n’à plus toute sa tête ?

     smiley


    • caillou14 rita 15 juin 08:34

      @rita....Le professeur Adriano Segatori est un psychiatre et psychothérapeute italien. Son analyse du profil d’Emmanuel Macron, basée notamment sur sa biographie et ses images de campagne, le pousse à conclure, de manière très argumentée : « Macron est un psychopathe qui travaille uniquement pour lui-même. »


  • Pimpin 15 juin 10:27

    A cela il faut ajouter l’interdiction criminelle faite aux médecins de soigner leurs patients avec des médicaments efficaces comme l’hydroxychloroquine et l’azithromicine.


    • Pimpin 15 juin 23:55

      @Alcyon
      Vous devriez vraiment vous renseigner ! l’hydroxychloroquine et l’azithromycine, ça marche ! de nombreux généralistes les prescrivent avec succès, les témoignages sont nombreux sur internet.
      Voir par exemple ici : 
      https://www.youtube.com/watch?v=uxmFosu0tgo&feature=youtu.be
      Il n’y a pas de délires de mégalos ! Il y a des médecins qui ont constaté les dégâts chez leurs patients avec l’obligation « paracétamol et rien d’autre », qui ont donc testé ce que en fait ils utilisaient habituellement pour les autres attaques respiratoires, et ils ont constaté que cela fonctionne !!! les patients guérissent, ils ne les envoient plus en hôpital !
      Alors oui, j’insiste, ceux qui veulent empêcher ces médecins de prescrire des médicaments connus et efficaces sont des criminels.


    • Pimpin 17 juin 15:00

      @Alcyon
      Vraiment ! pourquoi ne vous renseignez-vous pas ? au lieu de raconter des âneries ? Les morts ont été causés par ceux qui ont organisé la pénurie de masques et de matériel médical, par ceux qui ont interdit aux médecins de prescrire des médicaments qui sont efficaces. Voir aussi la dernière vidéo de Raoult, c’est implacable, on voit tout de suite la différence avec les bobards des bureaucrates politiques qui n’arrêtent pas de faire l’inverse de ce qu’il faudrait faire.


    • Pimpin 17 juin 18:56

      @Alcyon
      Arrêtez de boire !


    • Pimpin 18 juin 11:20

      @Alcyon
      Les faits sont là, ça fonctionne très bien, Raoult donne des chiffres. De plus il n’y a pas que Raoult et l’hydroxychloroquine , il y a aussi l’azithromycine et d’autres médicaments complémentaires prescrits par de nombreux médecins malgré l’interdiction, tout simplement parce qu’ils en avaient marre de voir mourir leurs patients sans traitement. La chute rapide des hospitalisations et des décès en France est certainement due aux prescriptions de ces médecins.
      Je redonne les explications de l’un d’entre eux : 
      https://www.youtube.com/watch?v=uxmFosu0tgo&feature=youtu.be
      Maintenant si vous préférez croire les bureaucrates politiques menteurs et criminels sans vous servir de votre cerveau, c’est votre problème, mais attention si vous êtes malade, choisissez bien votre médecin !


    • pemile pemile 18 juin 11:26

      @Pimpin « Raoult donne des chiffres »

      Y’a plus qu’à les vérifier, comment on fait sans avoir les détails ?


    • Alcyon 18 juin 12:50

      @pemile
      Tiens nouvelle pierre à l’édifice sur Francesoir :

      https://twitter.com/Juni8T/status/1273355517583384580

      Grosso modo ils ont modifié l’interview puis attaquent sur les modifications amenées. Et les ragouliens utilisent ce torchon comme référence.

      Des génies.


    • Pimpin 18 juin 14:22

      @pemile
      Il suffit d’écouter Raoult qui explique tout ! et de constater son succès auprès des malades ! Franchement, vous croyez que sans succès réel il serait soutenu autant par ses malades et ses collaborateurs ?
      Les succès et échecs, surtout les échecs, se propagent très vite.
      En plus il est loin d’être le seul protestataire contre les mesures arbitraires de quelques bureaucrates politiques. Il y a une quantité de médecins (sans lien avec Raoult) qui en ont eu marre de voir leurs patients décéder et qui ont pris les choses en main avec succès ! Les résultats sont là ! En plus avec des médicaments ultra-connus depuis plusieurs dizaines d’années utilisés avec succès régulièrement sur d’autres pathologies. Alors pourquoi les interdire ? Par volonté de faire le plus de victimes ? par idéologie ? par bêtise ?
      En face en plus des interdictions on a eu droit à des études bidons facilement démontée par nombre de spécialistes, la plus célèbre est celle du Lancet ! Comment faire confiance à ce que racontent ces gens ? comment faire confiance à des gens qui mentent en permanence, qui ont organisé la pénurie de matériel médical et qui ne procèdent que par des interdictions arbitraires ?
      Il faudrait peut-être ouvrir les yeux et mettre le cerveau en marche !


    • pemile pemile 18 juin 15:25

      @Pimpin

      wiwi, faire des vidéos verbeuses à base d’affirmations gratuites, il sait faire  smiley

      « Les succès et échecs, surtout les échecs, se propagent très vite. »

      Il a pourtant accumulé les déclarations foireuses depuis février, et ses fans le présente toujours comme un génie, non ?

      « Franchement, vous croyez que sans succès réel il serait soutenu autant par ses malades et ses collaborateurs ? »

      Trump et Bolsonaro, ont aussi toujours leurs fans, non ?


    • Pimpin 18 juin 23:46

      @pemile
      Quelles déclarations foireuses ? c’est incroyable que vous vous contentiez de répéter les conneries de bureaucrates politiques sans tenir compte de ce que font les médecins sur le terrain, et qui eux savent de quoi ils parlent. J’ai donné des liens il y en a plein d’autres.

      Trump, oui il a ses fans, forcément sa politique est un succès, sa réélection une certitude. Bon évidemment si vous vous contentez aussi des conneries des médias vous ne pouvez pas comprendre grand chose. 
      Bolsonaro ? je ne sais pas je ne me suis pas intéressé à ce qui se passe là bas. Sauf tout de même qu’en regardant les chiffres : 
      France 455 morts par million d’habitants, Brésil 222 morts par million d’habitants !
      France 15,2% de morts parmi les cas de covid 19 (le record du monde) , Brésil 4,9 % !!!
      https://informationisbeautiful.net/visualizations/covid-19-coronavirus-infographic-datapack/

      Et vous continuez à soutenir les mensonges et saloperies du gouvernement français ? Des criminels qui après avoir détruit notre système hospitalier ont organisé la pénurie de matériel et qui ont interdit aux médecins de prescrire des médicaments qui auraient pu sauver des milliers de vies ? Vous n’avez pas honte ?


    • Pimpin 18 juin 23:50

      @Alcyon
      Quels arguments ! totalement vides !
      Vous avez sacrément été lobotomisé ! Moi je soutiens les gens de terrain qui ont des références sérieuses et de l’expérience, pas les menteurs du gouvernement corrompus par les labos qui veulent nous vendre leurs nouveaux produits inefficaces à prix d’or et qui nous envoient des études bidons comme celle du Lancet, démolies en quelques heures.


  • njama njama 15 juin 11:01

    « Il n’y aura plus de grippe espagnole parce qu’on a des antibiotiques... » 

    à 12’40 dans la vidéo :

    Quand Didier RAOULT prédisait tout ce qui nous arrive aujourd’hui

    https://www.youtube.com/watch?v=ao1Wcm_6o5U

    Voilà le fantôme dans l’imaginaire collectif de la « grippe espagnole » qui a inspiré ce confinement mondial et terrorisé le monde, il s’est dégonflé comme une baudruche, braves gens vous pouvez l’oublier et dormir tranquille, en 1918 les gens mourraient de surinfections bactériennes, ils ne connaissaient pas les antibiotiques.


    • pemile pemile 15 juin 15:54

      @njama

      Mais il pourrait très bien y avoir des pandémies de virus dans le genre du CoV2 qui ne tueraient personne mais laisserait des séquelles (cerveau, poumon, coeur, rein, pancréas, intestins, etc, etc) à long terme chez tous les contaminés ?


  • njama njama 15 juin 11:32

    Résistance aux antibiotiques – De nouveaux résultats qui réfutent les prédictions catastrophistes
    Marseille, le 04/02/2019
    Au début du mois de décembre, l’IHU Méditerranée Infection a publié l’analyse de 99.932 bactéries isolées chez des patients des hôpitaux de Marseille. Ces données avaient montré qu’en dépit de prédictions alarmistes, il n’y avait pas d’augmentation de la résistance aux antibiotiques depuis 15 ans (Le Page et al., No global increase in resistance to antibiotics : a snapshot of resistance from 2001 to 2016 in Marseille, France). https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30515637/

    Aujourd’hui, une nouvelle étude menée par l’IHU auprès de centres de réanimation dans toute la France porte un nouveau coup aux thèses les plus catastrophistes.
    En effet, depuis quelques années, des analystes ont mené des études basées sur des modèles mathématiques et des projections statistiques. Manquant de modération, ils attribuent à la résistance aux antibiotiques des milliers de morts, jusqu’à 12 500 rien qu’en France. Ces chiffres sont largement repris par médias et décideurs politiques, sans que leur validité ne soit questionnée. Une étude publiée en 2018 dans le journal réputé The Lancet Infectious Diseases attribuait à ces résistances 5543 morts par an en France (Cassini et al.).
    Or, ces modèles, aussi complexes qu’ils paraissent être, ne sont pas assez confrontés à la réalité du terrain. Ils utilisent des estimations et des extrapolations dont la fiabilité est questionnable.
    C’est dans cet objectif que Didier Raoult (microbiologiste), Marc Leone (réanimateur), Jean-Marc Rolain (pharmacien) et Yanis Roussel (doctorant) ont fait parvenir à plus de 350 praticiens d’unités de soins intensifs un questionnaire. Les résultats sont formels : sur les 250 réponses obtenues, près de 90% font état de moins d’un mort tous les deux ans dans leur service suite à une impasse thérapeutique liée à la résistance aux antibiotiques (42% n’en signalent aucun).
    Ces résultats marquent une déconnexion entre les données observées et les données modélisées. Ils ont été publiés dans la rubrique « Correspondance » du Lancet Infectious Diseases le 01/02/2019.
    Pour résoudre cette déconnexion il n’y a, selon les équipes de l’IHU Méditerranée Infection, qu’une seule solution : mettre en place un registre national de la mortalité liée aux bactéries dites multirésistantes, pour mieux connaître les menaces réelles et écarter celles qui ne sont issues que de l’imagination de statisticiens. Le plan de lutte contre la résistance aux antibiotiques annoncé par les Ministres de la Santé et la Recherche Scientifique nous semble être l’occasion d’enfin mettre en place ce réseau. Il permettra de mieux définir stratégies de lutte, stratégies de soin, au bénéfice des patients et de notre système de santé.
    https://www.mediterranee-infection.com/resistance-aux-antibiotiques-de-nouveaux-resultats-qui-refutent-les-predictions-catastrophistes/


  • njama njama 15 juin 11:37

    Virus respiratoires et antibiotiques : il y a urgence à traiter les surinfections bactériennes
    Marseille, le 05/02/2019
    Depuis 2002, chacun connaît le slogan « Les antibiotiques, c’est pas automatique » mis en avant par l’Assurance maladie en France pour diminuer l’usage des antibiotiques en cas d’infections virales. L’argument paraît irréfutable : la prescription désordonnée d’antibiotiques augmenterait la résistance des bactéries ; les virus responsables de certaines infections respiratoires (grippe, VRS, rhinovirus) ne sont pas affectés par les antibiotiques ; il serait donc inutile, et même dangereux, de prescrire des antibiotiques lors d’épisodes infectieux causés par ces virus. Les équipes de l’IHU Méditerranée Infection souhaitent pondérer cette vision.

    Tout d’abord, il n’est pas établi que la prescription d’antibiotiques par la médecine de ville ait le moindre impact sur la résistance. L’utilisation massive d’antibiotiques dans des milieux clos comme les hôpitaux ou les élevages d’animaux exerce une pression sélective qui favorise le développement de souches résistantes. Cependant, cette pression sélective n’est pas suffisamment importante dans le cadre de la médecine de ville pour que des souches résistantes puissent réellement se développer. Les données de terrain que nous recueillons de manière hebdomadaire l’attestent (100.000 souches testées).
    Ensuite, les virus favorisent des co-infections par des bactéries qui peuvent être mortelles. Il a été montré que la plupart des victimes de la grippe espagnole étaient atteintes par des surinfections bactériennes. Ces deux dernières semaines, 5 personnes sont mortes de surinfections à streptocoque sur grippe dans la Région, dont une jeune fille de 13 ans décédée. La présence d’un virus ne s’oppose pas à celle de bactéries : au contraire, elle la favorise.
    Il est donc primordial de traiter avec des antibiotiques les patients ayant une infection sévère par un virus respiratoire, notamment s’ils ont des maladies sous-jacentes. Les données épidémiologiques de la 5ème semaine de 2019 montrent qu’il y a urgence : à l’AP-HM, la semaine dernière, nous avons diagnostiqué 406 grippes, 24 infections à virus respiratoire syncytial et 80 rhinovirus en une semaine. Dans le même temps, nous avons retrouvé dans des prélèvements de patients de la Région Sud un nombre significatif de bactéries associées aux infections respiratoires virales : streptocoques, pneumocoques et Haemophilus.

    En conclusion, le diagnostic d‘une infection respiratoire virale ne doit pas contre-indiquer l’usage d’antibiotiques, car elle favorise le développement de surinfections bactériennes.
    https://www.mediterranee-infection.com/virus-respiratoires-et-antibiotiques-il-y-a-urgence-a-traiter-les-surinfections-bacteriennes/


  • izarn izarn 15 juin 12:31

    Surtout que les mesures anticovid ont été dictées par des considérations politiques et financières, et aucunement scientifique.

    Véran est un docteur et un scientifique totalement nullisssime, ainsi que son comparse Salomon. Bien des médecins généralistes ont du s’étrangler devant leur connerie affichée.

    Il y a aussi l’extrême bêtise des matheux, style Hutchinson, qui se mêle de ce qui ne les regarde pas.

    La courbe en cloche est une courbe de Gauss, du style y=q.E-1/2(x).

    (E : Exponentielle)

    Sauf qu’en statistique c’est une Loi Normale, c’est à dire binomiale.

    Quezaco ?

    Il suffit de tirer à pile ou face 100 fois, et de comptabiliser les suites de piles et de faces : Combien une fois pile, combien deux fois piles successivement, etc...

    De même avec face.

    Vous faites la courbe, celle de piles de 10 à1 suivie de 1 à 10 avec celle des faces, et vous avez une courbe en cloche !

    Expérience à faire à l’école primaire !

    Deuxième expérience : Dans une boite de Pétri (Une coupelle) vous mettez sur un substrat nutritif des bactéries. Elle se développent de façon exponentielle puis disparaissent, en définissant une courbe en cloche.

    Pourquoi ? Parcequ’à mesure que les bactéries se multiplient, le substrat nutritif diminue d’autant, et au bout, toutes les bactéries sont mortes.

    Hustchinson a du utiliser cette méthode basique, avec des humains. Quand il n’ y a plus d’humains, le virus disparait !

    Sauf qu’un virus n’est pas une bactérie. Un virus a besoin des procédés de réplication de l’ARN de la cellule.

    Un médecin italien, cité par Sylvano Trotta, a prouvé que le virus résiduel du covid était trés largement moins infectieux qu’au début de l’épidémie.

    L’hypothése la plus probable, c’est que les cellules infectées ont réussi à modifier le code du virus. C’est ainsi que propagé, il n’est plus infectieux.

    Donc se protéger contre un virus qui n’est plus du tout dangereux est inutile !

    Cela explique aussi pourquoi les enfants, atteints du covid, restant en bonne santé, ne propage pas le virus...Les porteurs sains ne sont aussi pas du tout dangereux. Leur virus n’est plus capable de se répliquer que marginalement, et sans danger infectieux grave.

    Ou est donc passé le virus originel ? A moins d’etre gardé en laboratoire, pour ensuite le propager criminellement. Mais la encore, le système immunitaire peut s’en souvenir, et réduire son infectiosité à néant.

    COVID19=Manipulation des esprits, propagande de la peur sur un danger irréel. Crime organisé : Je lance une maladie, pour vendre un médoc.


  • ETTORE ETTORE 15 juin 12:43

    Ce qui compte dans ce pays, c’est toujours de faire un comparatif avec ceux qui ont fait..... pire que nous....histoire de vaporiser un peu d’encens de responsabilité de sauvetage pour tous.

    Dans d’autres cas, nous cherchons, ceux qui ont fait mieux que nous ....mais que sur certains points bien précis, avec toute la vaporisation d’hypocrisie nécessaire pour cacher tout ce que nous ne devrions pas comprendre.

    Tant que nous aurons un tel « déboulonné » de la réalité, que ce Monarc 1èr, qui ne visite que les rayons de son super marché personnel, nous n’aurons que des produits frelatés à nous mettre sous la dent ( la seule qui lui résiste).


  • xana 15 juin 13:33

    Merci à vous, Izarn et Njama, pour toutes ces informations partagées.

    Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai davantage confiance en lisant ce que vous écrivez.

    Continuez de partager avec nous votre savoir !


    • Giordano Bruno 15 juin 15:38

      @xana
      Vous pourriez aussi écrire des articles. Ces informations seraient plus visibles qu’en commentaires.


    • xana 15 juin 20:52

      @Giordano Bruno
      J’y pense parfois. Je sais écrire (correctement) mais je ne pense pas que mes idées soient forcément meilleures que celles des autres...


  • leypanou 18 juin 11:40

    @tous :

    une imposture de plus : l’essai Recovery vanté par plusieurs finalement n’est qu’une imposture de plus, des informations supplémentaires ici (si pressé, allez tout de suite à la conclusion ou pour ceux limites en anglais, l’article de FranceSoir¹).

    Ce qui est drôle dans l’article c’est qu’il loue les journaux français alors qu’on n’est pas tellement mieux qu’eux.

    ¹ : ce n’est pas sur BFM que l’on risque d’entendre cela.


Réagir