lundi 9 août 2010 - par Petitou

Diviser pour mieux régner

Ou comment une pâte à pizza sous cellophane m’a fait haïr Nestlé encore plus que d’ordinaire.

Hier, jour de la paye, comme de bons parents responsables, mon conjoint et moi prenons le chemin du supermarché afin de faire le plein de denrées non périssables pour le mois. Abrutis par les néons et la musique à deux balles, nous arrivons enfin devant le rayon des pâtes, feuilletée, brisée, à pizza... Alors que ma main se tend tout en haut pour attraper ma pâte feuilletée pur beurre habituelle premier prix, mes yeux s’arrêtent sur un emballage qui est, lui, inhabituel. C’est une pâte à tarte Herta. Je la saisis, l’examine de près sous toutes les coutures puis la tend à mon mari. " Je ne savais pas qu’il y avait deux langues officielles en France" me dit-il (il est toujours très drôle).
 
Ce que cette pâte a de singulier c’est qu’elle est hallal. Avec le joli macaron vert et rouge et sous-titrée en arabe.
 
De retour à la maison, ni une ni deux, je mène l’enquête sur mon clavier. Et là ,demi-surprise, Herta appartient à Nestlé. C’est pour cela que mon regard avait tilté. Il y a trois semaines il m’était arrivé la même chose en mangeant des Miels pops. Mon regard s’était figé sur la traduction des caractéristiques du produit en arabe. J’avais alors regardé la destination du produit, fabriqué en Haute-Savoie, c’était hélas la France et non pas un pays arabe. Donc sur le site de Herta voici ce qui est indiqué dans la rubrique "produits certifiées hallal" : "utilisation d’ingrédients uniquement hallal, l’absence de tout ingrédient non hallal, la fabrication hallal dans une cuisine certifiée." Et sans alcool ! (C’est vrai qu’il m’arrive souvent d’être ivre en mangeant des tartes.)
 
Mais oui, suis-je bête ? De l’eau, de la farine, du beurre et de la levure doivent être hallal, cela tombe sous le sens, mais je ne comprends pas très bien encore la procédure de purification de ces aliments ni comment la prière a été pratiquée au dessus des tonnes de sacs de farine. Au fait, Herta, c’est pas l’entreprise qui fabrique du jambon de merde reconstitué piqué avec de l’eau mélangée à de la graisse de dinde et qui fait l’inverse sur le "jambon" de dinde piqué avec je ne sais quoi ? On espère au moins que dans leurs produits hallal la dinde n’est pas piquée avec du porc !
 
Ce qui me met hors de moi c’est que ces firmes agro-industrielles, non contentes de bousiller nos terres avec leurs pesticides, ne peuvent s’empêcher de semer les germes de la discorde dans notre société. Elles divisent, sectorisent et communautarisent le peuple dans un but de profit sans fin. Non, je ne suis pas née de la dernière pluie, il en a toujours été ainsi mais le biais de la religion pour parvenir à leurs fins est assez nouveau, surtout dans notre société laïque. Vendre des produits de merde à des gens en leur faisant croire monts et merveilles est monnaie courante, mais aller jusqu’à leur dire que des produits industriels manufacturés et plein de conservateurs sont conformes aux préceptes de la religion c’est quand même grave.
 
Si je me mets dans la peau d’un musulman, je me dis super voilà tout plein de produits adaptés à ma pratique religieuse. Puis en regardant la liste des produits estampillés hallal, je me dis que les industriels me prenne vraiment pour un con. Du poisson hallal, des pâtes à tarte hallal et pourquoi pas bientôt du dentifrice hallal ! C’est une façon qu’ils ont trouvé de me dire "regardes, tu n’es pas comme les autres, il te faut des produits spécifiques et si tu ne les achètes pas alors tu sera un mauvais musulman".
 
En plus de se créer un nouveau segment de marché lucratif, ces firmes instaurent dans la société l’idée que le musulman pratiquant est différent, qu’il ne peut pas se souiller en mangeant nos produits non-conformes à la religion.
 
Ces produits hallal sont-ils vraiment nés d’une demande, d’un besoin des musulmans de France ? J’en doute ,d’autant plus que depuis les années 60 ils n’ont jamais eu aucun mal à se nourrir avec les produits "normaux" tout en allant acheter de la viande au boucher hallal du quartier. En plus ces produits n’existent même pas dans les pays à majorité musulmane.
 
Je ne sais quel jeu dangereux joue Nestlé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, en estampillant le moindre de ses produits hallal et en les traduisant systématiquement en arabe. Le message que je reçois pour ma part, c’est qu’il dit aux musulmans : tiens, tu aimes la viande hallal ? Alors voici tout un tas d’autres produits hallal même si ils n’ont pas besoin de l’être. Tu es étranger et tu viens d’arriver en France ? Pas la peine d’apprendre à lire le français, regarde c’est écrit en arabe !
 
En substance ils se foutent que les étrangers s’intègrent tant qu’ils sont de gentils consommateurs aveugles.
 
Et si le peuple ne voit pas la dangerosité de ce phénomène qui prend des proportions hallucinantes nous allons droit vers une partition de la société. Non, les Magrébhins ne sont pas tous musulmans, non les musulmans ne mangent pas tous que de la viande hallal et encore moins de la pâte à pizza hallal. Il me semble salutaire de le dire car je n’ai pas envie que tous les xénophobes qui sont légions sur AG viennent déverser leur fiel.
 
Non il n’y a pas d’invasion de la France par des hordes d’islamistes mais bien une instrumentalisation de la religion, comme toujours, par les mêmes capitalistes sans scrupules qui jouent avec ce que beaucoup ont oublié, baignés dans le luxe de la consommation , la nation. Ils montent de toutes pièces des différences supposées, font le jeu des extrêmes, tout ça pour la thune. Alors que pendant ce temps la nation devenue fantoche est confrontée à des assauts puissants contre ses principes fondateurs que je ne vois pas l’utilité d’énumérer longuement ici ( burqa, horaires spécifiques pour la piscine...) La tolérance en fait partie mais nous ne pouvons pas tolérer les insultes à l’intelligence et cette maudite pâte à tarte en est une qui surgit dans le climat tendu que l’on connait. Il semblerait que la France a depuis longtemps vendue son âme pour de l’argent. Finalement ces musulmans sont bien pratiques, ils dépensent toujours plus d’argent dans des faux produits et ils sont des boucs-émissaires utiles en tant d’affaires au plus sommet de l’Etat ! Je me demande bien qui se taille la part du lion dans cette histoire...
 
 


123 réactions


  • impertinent3 impertinent3 9 août 2010 11:26

    Je pense que marquer halal, c’est pour racoler les musulmans, comme de marquer bio c’est pour racoler les écolos, etc.

    Rien de vraiment nouveau sous l’égide de la société de consommation.

    En plus, je crois (mais je ne suis pas un expert en matière de religion, MDR) que halal s’applique uniquement à la viande qui est abattue selon un rituel.
    Alors halal pour de la pâte à tarte faite avec de l’huile de palme et pas du beurre ?


    • VOXPOPULI 9 août 2010 11:43

      -production et importation de viande non conforme aux droits des animaux interdites.
      (donc pub interdite)

      cette règle permettrait de calmer les ardeurs prosélytes des islamiques.
      rappelons qu’en achetant halal on finance l’islamisation de la république.


    • supradine 9 août 2010 14:00

      J’ai acheté sans m’en rendre compte un saucisson Bâton de Berger au poulet. !

      Un couple de vieux musulmans m’a demandé au rayon confiseries si les bonbons qu’ils avaient choisis contenaient « de la graisse de cochon ». Je les ai rassurés, il ne contenaient que des huiles végétales....

      On voit un affichage en ce mioment sur«  un boeuf hallal et fier de l’être », ça veut tout dire.

      Tout est bon pour faire du fric, et comme il est dit dans d’autres commentaires, on verra bientôt toutes sortes de produits hallal qui coûteront plus cher (tant pis pour les gogos) et diviseront encore la société (tant pis pour nous tous)


    • Mohamed 9 août 2010 20:14

      Malgrés les croyance (ou l’ignorance smiley) de beaucoup de français de souche le mot Halal ne s’applique pas seulement à la viande mais à « tout ». Halal signifie licite. Quand on dit viande Halal ça signifie simplement licite, quand on parle de pâte à pizza Halal ça signifie qu’elle ne contient pas de produit illicite, principalement des dérives du porcs (gélatine ou huile : graisse de porc) ou de l’alcool. On parle aussi de mariage Halal : il s’agit du mariage religieux musulman et ainsi de suite...Mohamed


    • VOXPOPULI 9 août 2010 20:21

      que tu mâche du chewing gum halal est une chose mais que tu abattes les animaux avec barbarie en est une autre.
      nul besoin du label halal ni pour la nourriture ni pour la finance...nous avons le bio et l’éthique.
       


    • Petitou Petitou 9 août 2010 21:18

      Merci Mohammed pour cette précision que j’ignorais totalement.


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 août 2010 11:50

    Bonjour petitou, j’ai apprécié votre article, le sujet traité et le ton employé.

    J’ai eu un ami transporteur indépendant qui a un jour mené des moutons vers un entrepôt de Montjay la Tour ( Seine et Marne ). Là, sur un lit de paille à même le sol, une rangée d’hommes égorgeaient à la chaine les animaux dont le sang partait directement à l’égout...Il était écœuré ! Si c’est ça le hallal, y a pas de quoi être fier !


    • Cogno2 9 août 2010 15:22

      Si c’est ça le hallal, y a pas de quoi être fier !

      Certes.
      Ceci dit, la méthode industrielle de chez nous ne vaut fondamentalement guère mieux.
      Dans les deux cas, la bestiole n’est qu’un objet, ou un tas de viande, pas une chose vivante, mais ce n’est pas nouveau, ce qui est nouveau, c’est le « sentimentalisme », sans doute car la plupart des gens ne sont plus habitués à voir tuer, encore moins à tuer eux même, diverses animaux.
      De même dans tous les cas, vu les quantités à fournir, ben faut que ça débite, dans tous les cas. Mais la consommation est une autre histoire.


    • À Mehdi Thé OuLaLA33 10 août 2010 04:50

      Hallal signifie tuer un animal avec respect et l egorger avec un couteau parfaitement eguisé pour eviter toute souffrance en remerciant le bon Dieu.De plus Hallal n est pas simplement le fait de tuer un animal nous meme pour Dieu mais sa signifie aussi d avoir elevé cet animal dans des conditions saines et respect et non en batterie dans des chaines avec des animaux qui n ont jamais vu le jour !!

      Ensuite toutes ces sociétés qui marque le logo « Hallal » sont des sociétés appartenant à des pro sionistes qui font exprés de marquer hallal et en arabe pour exasperé les français.C est simple regarder qui sont les proprietaires de ses enseignes et vous comprendrez plus simplement.

      http://www.alterinfo.net/Enquete-VIANDES-HALLAL-Faux-hallal-et-vrai-haram-6—IRLANDE-BELGIQUE-FRANCE-HOLLANDE-ALLEMAGNE-ET-PAYS-MUSULMANS_a10826.html

      Peace


    • srobyl srobyl 2 novembre 2010 18:09

      ca, c’est du ramassage « non halal »...pas de quois se glorifier non plus !


  • Yvance77 9 août 2010 11:52

    Salut,

    C’est qu’un début dans le monde mondialisé ou l’éconmie prime sur l’homme.

    Prochainement dans les rayons (qu’il va falloir sérieusement penser à agrandir) des supermarchés :

    - Le hallal spécial Maroc
    - Le hallal spécial Algérie
    - Le hallal spécial Tunisie
    - Le hallal spécial Lybien
    - Le hallal spécial Emiratis
    - Le hallal spécial Soudanais
    - Le hallal spécial Ben Laden
    - Le hallal spécial Pakistanais
    - Le hallal spécial Indonésien
    - Le hallal spécial Kabyle

    etc ....


    • voxagora voxagora 9 août 2010 13:16

      .

      vous oubliez le hallal attrape-nigauds



    • goc goc 10 août 2010 03:45

      @yvance

      sans aller jusqu’à là, moi je dis qu’il faut de suite installer des stands

      hallal normal
      hallal bio
      hallal allégé
      hallal kacher

      nan jdeconne

      quoique....


  • teo* 9 août 2010 11:57

    Excellent article Petitou ; merci !


  • frugeky 9 août 2010 11:58

    Excellente analyse ! Et pertinente !
    Vous direz bien de boycotter, ou faire l’impasse sur les produits nestlé mais moi-même y trouvant quelques spécialités qui font mes délices...Y’a bien un moulin à votre portée, un producteur d’oeufs. Faites donc votre pâte à tarte vous-même vous n’y trouverez que des avantages(goût, prix, bonne conscience de ne pas continuer à enrichir des fumiers capitalistes,...).


    • DESPERADO 9 août 2010 18:46

      Frugeky

      Là est le vrai débat.
      Musulmans ou pas, ils sont également victimes de ce marketing pourri, téléguidés par des cosmopolites verreux.

  • Micheton 9 août 2010 12:00

    Bonjour Petitou,

    Nous parlions justement de ce sujet avec mon frère pas plus tard qu’hier en regrettant comme vous, que tous les moyens soient bons pour la grande distribution, pour vendre n’importe quoi. Ce week-end j’ai moi aussi failli acheter du taboulé et de la piémontaise hallal (en provenance de l’hallali sans doute !). C’est effectivement le conditionnement des articles qui m’a mis en alerte et en levant les yeux, j’étais dans « nouveau rayon » hallal. Si on commence à faire des rayons propres à chaque coutume religieuse alimentaire, il va falloir un GPS pour faire ses courses. Je suis athé et je n’ai pas l’intention de cautionner cette sectorisation alimentaire, hallal, cachère ou bénie par je ne sais quelle divinité. Nous sommes dans un pays laïc. D’autre part je n’ai pas vérifié si les produits hallal, à l’instar des produits bio, étaitent plus onéreux que les produits ordinaires.
    En tout cas merci pour cet article qui montre bien que pour faire du fric on ne recule devant rien quitte à accentuer des divisions sociales et ethniques dans un pays déjà bien sclérosé par le sujet.


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 9 août 2010 12:03

    Personnellement, je ne déteste pas le El Al...


  • ZEN ZEN 9 août 2010 12:04

    Non il n’y a pas d’invasion de la France par des hordes d’islamistes mais bien une instrumentalisation de la religion, comme toujours, par les mêmes capitalistes sans scrupules qui jouent avec ce que beaucoup ont oublié, baignés dans le luxe de la consommation , la nation. Ils montent de toutes pièces des différences supposées, font le jeu des extrêmes, tout ça pour la thune.

    Bien vu !
    L’argent n’a ni odeur ni principes


    • Mohamed 9 août 2010 20:23

      Je suis un peu gêné par cette article, qui a travers des arguments d’ordre économique, refuse d’accepter une composante française différente de la majorité...Mohamed


    • goc goc 10 août 2010 04:00

      @ mohamed

      tu sais ce qu’on dit :
      la pub est en avance sur l’économie
      et l’économie est en avance sur nos mentalités

      donc ces articles hallal démontrent bien l’existence d’une frange de notre société à valeur économique importante, comme les djeunz et les vieux. Ceci ne serait pas plus important que cela sauf que..
      1 - la pub ne suis pas : on ne voit aucune pub de produit hallal sur té_effe_un
      2 - cela a pour effet de stigmatiser encore plus la division entre français (la preuve, certains commentaire ici même)

      ceci étant, il faut relativiser cette profusion de produits, due aussi à l’approche du Ramadan


  • LE CHAT LE CHAT 9 août 2010 12:08

    ils vont bientôt vendre les survets à capuche halal si ça continue ! du n’importe quoi !


    • Shaytan666 Shaytan666 9 août 2010 13:14

      Faut pas rire avec ça  smiley J’ai une fois lu sur un forum musulman, la question d’un intervenant qui demandait si c’était bien licite de porter une veste de cuir faite avec de la peau de porc. Domage que je ne l’aie plus, la réponse valait son pesant de cacahuètes.


  • Waldgänger 9 août 2010 12:12

    Jean Ziegler, un rapporteur de l’ONU et auteur suisse connu, a écrit de très bonnes pages sur Nestlé, dans un tout autre registre. On y apprend notamment comment la firme mène des campagnes en Afrique pour écouler son lait en poudre au détriment de l’allaitement au sein. Le vrai problème dans ceci est que les eaux utilisées pour réhydrater la poudre sont souvent polluées, avec des conséquences sanitaires, mais la firme suisse semble totalement indifférente à ce genre de considérations.


    • voxagora voxagora 9 août 2010 13:23

      Comme toujours il y a à boire et à manger dans toute situation.

      Il est vrai que les firmes forcent les ventes,
      mais il y a des femmes qui n’ont pas de lait ..
      Dans les temps anciens en France il y avait des nourrices
      (bien engraissées pour bien produire) pour les femmes à sec,
      ou soucieuses de leur ligne.
      Mais c’est la quadrature du cercle, des nourrices ça ferait du boulot
      mais il faut d’abord qu’elles soient bien nourries,
      c’est à dire que c’est un boulot qui ne va pas pour l’Afrique par exemple.
      etc, etc..


    • Waldgänger 9 août 2010 14:42

      Voxagora,

      Dans le cas de Ziegler, il s’agissait d’informations recueillies par ses propres soins (il est bien placé car il travaillait à l’ONU comme rapporteur spécial, je ne me souviens plus du nom exact, mais c’était sur les pays en développement) et par des ONG qui avaient mené des enquêtes sur le terrain.

      Il s’agissait en grande partie de faire substituer le lait maternel à des femmes qui pouvaient allaiter, avec des campagnes publicitaires qui jouaient sur le prestige qu’ont les marques commerciales occidentales en Afrique et en cherchant à donner une image moderne (donc appropriation par celui qui l’utilise) du lait lyophilisé.


    • Annie 9 août 2010 17:27

      C’est bien pire que cela, puisque Nestlé faisait distribuer gratuitement aux mères africaines du lait en poudre, dans les centres de santé par exemple. Comme toutes les mères qui ont allaité le savent bien, plus un nourrisson allaite et plus il stimule la production de lait maternelle. Ce qui veut dire que ces mères qui ont voulu essayer le lait en poudre qu’on leur avait donné gratuitement, ont en fait stoppé leur production de lait et ont dû se rebattre sur le lait en poudre, qui coûte cher. C’est à la limite du criminel parce que ce n’est pas seulement l’eau qui est polluée ; ce sont les bibérons et les tétines (bien sûr) , qu’il est impossible de stériliser ou même de laver à l’eau propre.


  • Muriel74 Muriel74 9 août 2010 12:15

    Merci pour cet article, Ce sont bien les mêmes sociétés qui fabriquent des produits laitiers dont un des ingrédients est la gélatine, produit à base de couenne de porc, ( il y a un documentaire dont je ne retrouve plus le lien là dessus) Mais là ... pas de notification hallal
    Quelles sont les vraies règles du jeu ?


    • voxagora voxagora 9 août 2010 13:26

      .

      J’ai vu ce documentaire effectivement. Au sujet des médicaments,
      par exemple, et en particulier les capsules, qui sont faites avec de
      la gélatine. Un rabbin et un imam ont dit que dans certains cas l’interdiction
      était levée, en particulier pour les médicaments, car il s’agit de soigner avant tout.
      Si j’ai bien compris.

  • ELCHETORIX 9 août 2010 12:22

    merci l’auteure , et bon article !
    eh , bien pitchoun , ( 21 ans ) , vous êtes bien au fait de la situation commerciale en pays « démocratique » , tout est bon pour engranger et de plus diviser le peuple , 2 manières pour garder leur système économique et absurde ( l’ultra-libéralisme et le capitalisme impérialiste décomplexé )
    RA .


    • Cogno2 9 août 2010 15:24

      manger halal est une obligation

      Nous sommes donc en présence d’un attrape gogo pour gogos.


  • DESPERADO 9 août 2010 12:33

    Ca me fait marrer pour le hallal on le mette en grand sur le paquet et que pour le casher, bien plus répandu, c’est juste un code.

    Deux explications
    1) ou bien les musulmans sont myopes 
    2) ou bien cette communication ne sert qu’à divertir les abrutis habituels , fans de tout ce qui touche de près ou de loin leur obsession du musulman.
    Rions.

  • DESPERADO 9 août 2010 12:35

    Il existe même des croisières casher

    Ou est le problème ?
    Oui je sais il n’y en a pas , ce n’est pas des musulmans.


    • Cogno2 9 août 2010 15:29

      Il existe même des croisières casher

      MOUAHAHA, le grand n’importe quoi, savent plus quoi inventer.

      Bon il y a quand même une différence, la croisière, elle n’est pas sous les yeux à chaque fois qu’on va au super marché, ça n’entre pas vraiment dans la même catégorie de produit.


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 15:47

      En fait t’es agressé parce que tu vois le mot halal sur des produits au supermarché ?


  • Parrison Parrison 9 août 2010 12:41

    Entièrement d’accord avec vous Petitou.... !

    Ce sont des procédés inacceptables, des méthodes de voyous... !!!
     
    Je me demande si en Suisse, Nestlé est une société suisse, ils osent proposer ce genre de produits.... et si d’aventure, je lance les paris, que le peuple suisse ne réagisse avec la plus grande fermeté pour ne pas dire férocité.... 

    Je vais aller vérifier car vivant aux portes de la Suisse, j’y fais souvent mes courses, je n’ai cependant aucun souvenir d’avoir eu à choisir de produits répondant à des règles religieuses.... A vérifier.... !

    Il me semble bien que Nestlé s’engouffre dans la faille française pour s’octroyer une nouvelle et juteuse part du marché français...

    On voudrait envenimer les tensions en France qu’on ne s’y prendrait pas autrement.... une forme d’ingérance dans les affaires de notre pays...

    Ceci est malhonnête et éthiquement très grave... !

    Merci de nous avoir alerté de cette façon d’attiser le feu... !

    Très bonnes salutations.


     


    • DESPERADO 9 août 2010 14:08

      Parrisson

      Tu as surement mangé ou bu du casher sans le savoir.
      Mouahahaha
      Tu vas faire quoi ?
      Demander qu’on te rembourse ?
      Non je vous le dis ou bien c’est vrai pour tout le monde ou bien pour personne.
      Car sinon cela s’apparente furieusement à de la merde raciste anti musulmans.
      Allez bon courage a toi et ton obsession.
      Bisous :))))

    • Parrison Parrison 9 août 2010 16:44
      Tu as surement mangé ou bu du casher sans le savoir.
      Mouahahaha
      Tu vas faire quoi ?
      Demander qu’on te rembourse ?
      Non je vous le dis ou bien c’est vrai pour tout le monde ou bien pour personne.
      Car sinon cela s’apparente furieusement à de la merde raciste anti musulmans.
      Allez bon courage a toi et ton obsession.
      Bisous :))))

      Mais peu importe que j’aie mangé ou bu casher ou hallal.... ce n’est pas la question....

      Mais si je veux manger casher ou hallal je vais dans les épiceries spécialisées.... mais ici on vend des produits dans la grande distribution qui porte une connotation religieuse... c’est là que réside le problème...

      La religion de chacun, je m’en fiche totalement, mais que l’on ne vienne pas m’imposer un mode de vie ou de penser sous couvert de tolérance... , je laisse les gens vivre et pratiquer le culte qui leur convient où voyez-vous du racisme dans le fait d’aspirer à la paix entre les gens croyants ou non...

      Ne mélangez pas tout Desperado... Il n’y a rien de religieux ou de respect de la religion dans le fait de proposer des produits conformes à des principes religieux dans la grande distribution.... c’est simplement saisir une opportunité pour en tirer profit et c’est immoral .
       
      Le dénoncer n’est pas du racisme, bien au contraire, c’est s’indigner du fait que le procédé ne fait que favoriser, renforcer la ciscion entre les communautés et de ce fait mettre une catégorie de la population à l’écart alors que ces derniers se plaignent de ne pas être considérés par la société.... 

      Ce qui semble être un progrès n’est en fait qu’un nouveau piège pour les séparer du reste de la population... et ils s’y engouffrent en pensant s’affirmer.... quelle bêtise, ils se font à nouveau berner, ça fait pitié... !



       

    • DESPERADO 9 août 2010 23:00

      <parrison 

      Argument débile
      qui t’impose d’acheter quoi que ce soit dans un supermarché ?
      Y a t il un islamiste terroriste pilote de boeing cuter entre les dents qui t’a obligé a acheter des produits hallal dans ton hypermarché ?
      Non.
      Alors c’est quoi ton vrai problème ?
      Pourquoi deux articles sur agora sur le hallal ?
      Isla Delice/hallal food , n’appartient pas à des musulmans mais à Monsieur Hertzog qui a été condamné pour vente de faux produits hallal.
      Voilà vos dangereux islamistes qui veulent islamiser la France.
      Les musulmans sont les dindons de la farce comme pour le 11 septembre et ce sont les mêmes qui tirent les ficelles, du hallal jusqu’à l’Iran, les mêmes manipulateurs médiocres.


    • impertinent3 impertinent3 10 août 2010 07:09

      @Parisson qui dit : « ...Je vais aller vérifier car vivant aux portes de la Suisse, j’y fais souvent mes courses, ... ».

      Là, je ne comprends pas bien, tu fais souvent tes courses en Suisse ? Alors tu dois être plein aux as et prêt à payer tes produits au minimum un tiers plus cher à qualité équivalente (et même plus du double du prix pour la viande avec une qualité inférieure). À ma connaissance, les seules choses meilleures marché en Suisse, c’est le riz et l’électronique-photo, pour le reste, tout est plus cher.

      Ce que je constate, c’est que les parkings des supermarché de Haute-Savoie ont pratiquement 3/4 de voitures immatriculées en Suisse et que, sans doute, sans les Suisses la moitié de ces supermarché devraient fermer leurs portes.

      En plus, pas très patriote ton attitude de favoriser ceux qui sont malhonnête et éthiquement graves (je te cite).


  • Grasyop 9 août 2010 12:42

    1) L’islam est une religion, c’est-à-dire un gros délire, aux conséquences parfois dramatiques.

    2) L’abattage sans étourdissement, en particulier l’abattage hallal ou casher, est une barbarie qu’il convient d’abolir.

    3) Dans le contexte de xénophobie ambiante, il faut faire attention à ne pas transformer le combat légitime contre la barbarie religieuse en combat contre les étrangers.


  • 3°oeil 9 août 2010 12:43

    des produits manufacturés fabriqués avec des ingrédients déja manufacturés comme mielpips aux gouts et aux textures constantes,le monde de la fausse bouffe qui rend malade...pillules halal...


  • Serpico Serpico 9 août 2010 12:49

    De culture musulmane, toute ma petite famille consomme du « non-halal »...qui est en fait halal selon le livre de l’Islam. Sourate 5 Verset 5.

    Le halal en Europe est un gros business, un point c’est tout. Les prix en sont artificiellement gonflés en jouant sur l’ignorance des immigrés de base.

    Le halal est une arnaque monumentale et juteuse.

    Quant à ma famille, elle fait son ramadan avec la viande que consomme la majorité des français. C’est moins cher, plus sûr question hygiène et plus facile à trouver.


  • Serpico Serpico 9 août 2010 12:49

    Des pâtes « halal » : c’est se moquer du monde.


    • DESPERADO 10 août 2010 12:07

      Salut Marc

      Tout roule, et toi, ta raideur dans le bras est passée ?


    • Halman Halman 15 août 2010 20:00

      Oui, il y a deux ans ils ont mis une mosquée presque en face de chez moi.

      On voit des musulmans partout alors qu’il n’y a pas 5 ans on en voyait pas par chez moi.


  • Causette Causette 9 août 2010 13:04

    Non il n’y a pas d’invasion de la France par des hordes d’islamistes mais bien une instrumentalisation de la religion, comme toujours, par les mêmes capitalistes sans scrupules qui jouent avec ce que beaucoup ont oublié, baignés dans le luxe de la consommation , la nation. Ils montent de toutes pièces des différences supposées, font le jeu des extrêmes, tout ça pour la thune. par Petitou

    hop hop hop !
    mais alors pourquoi avoir créé un Conseil européen de la fatwa ?
    est-ce que se sont les capitalistes qu’il l’ont créé ?
    et la création d’une finance islamique en France ?
    qui s’est élevé contre cette incongruité ?
     http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_Fran%C3%A7ais_de_Finance_Islamique

    Le Conseil européen pour la fatwa et la recherche est une fondation musulmane privée dont le siège se situe à Dublin, en Irlande. Il a vu le jour les 29 et 30 mars 1997 à l’initiative de l’Union des organisations islamiques en Europe (UOIE). Composé de membres cooptés dont les deux tiers résident en Europe, il est dirigé par le Qatariote d’origine égyptienne Youssef Al-Qardaoui ; membre de la puissante confrérie des Frères musulmans, il a été déchu de sa nationalité égyptienne par le président Gamal Abdel Nasser et possède actuellement la nationalité qatarie. http://fr.wikipedia.org/wiki/Youssef_Al-Qardaoui


    Petitou nous dit que les musulmans seraient les boucs émissaires, peut-être, mais qu’attendent-ils ces « citoyens » pour se joindre, nombreux, aux manifestations pour défendre la laïcité qui garantie la liberté de chacun de croire ou de ne pas croire ; et pour garantir l’égalité homme/femme au lieu de se taire ou de défendre voile/niqab et autre mise à l’ombre qui enferment les femmes dans la soumission des hommes.


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 9 août 2010 13:08

    Bien marrant, votre article.

    Il y a la même chose avec le kacher, mais ça se voit moins, parce que c’est dans des boutiques « spécialisées ». On a comme ça du vin kacher, des oeufs kacher, et pourquoi pas un jour de la farine kacher, etc. C’est bien connu, on égorge sans étourdissement !

    C’est la nature de tout système commercial de ratisser ses clients le plus largement possible, en les sectorisant pour se simplifier la tâche. La structure même de l’entreprise s’y plie : on a un chef de produits « pâte à tarte », un autre « jambon de dinde », et certainement un spécialisé dans le halal. et évidement, on étiquette tout hala, pour mieux vendre. Bientôt, comme vous dites, il y aura des couches hala et du dentifrice halal.

    La politique s’y est mise déjà dès les années 70 : rappelez-vous, vers 77, Giscard créait une radio pour jeunes (c’était Fréquence 7, réapparue depuis sous le nom Le Mouv’), une pour vieux (on disait « troisième âge », en fait on visait les retraités  : c’était Radio Bleue, devenue Fréquence Bleue), et ainsi de suite. Depuis, on croule sous les mesures « catégorielles » et les discours « ciblés ».

    Le communautarisme au service du marketing. D’ailleurs, le communautarisme et le marketing, si on regarde bien, c’est la même chose : raisonner par groupe. Not’Président est bien là-dedans lui aussi : un Rom force un barrage et se fait flinguer, ses copains se vengent sur le commissariat, et on se venge sur tous les Roms.

    L’aboutissement du système, c’est : chacun dans son magasin de communauté, avec ses marchandises de son monde, sa langue, son quartier, ... bref, comme les riches de Neuilly-Auteuil-Passy : chacun chez soi, les autres au loin. Quelle société !


    • dawei dawei 9 août 2010 13:34

      exact, remettons du liant entre les générations et les differentes classes sociales, c’est en reprenant ce chemin que l’on pourra redvenir une société digne de ce nom. Ce gouvernement est le liquidateur de tout ce qui restait de correct (plus grand chose a vrai dire ) dans la société.

      On nous a réduit au rang de consommateur, et bien utilisons ce dernier droit en boycottant tout ce qui ne merite pas d’être acheté ... en attendant qu’une ènième loi antiboycot ne soie pondue.


    • kiouty 9 août 2010 13:36

      "L’aboutissement du système, c’est : chacun dans son magasin de communauté, avec ses marchandises de son monde, sa langue, son quartier, ... bref, comme les riches de Neuilly-Auteuil-Passy : chacun chez soi, les autres au loin. Quelle société ! "

      Oui oui t’as raison va, annihilons les particularités, les différences, uniformisons tout, habillons nous tous pareil, lisons les memes livres, écoutons la meme musique, regardons les memes emissions télé, mangeons le meme jambon fleury michon aux nitrates pas hallal...

      Ah ? On me dit dans l’oreillette que c’est presqu’entierement deja le cas en France... Quelle société...


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 9 août 2010 14:30

      @ kiouty
      Eh du calme, rien à voir avec l’uniformité... Il y a une grosse différence entre « n’être pas comme tout le monde » et « être identique aux membres de sa tribu ».


  • kitamissa kitamissa 9 août 2010 13:12

    et bientôt des godemichets et des preservatifs Halal parfumés au loukoum au moment du dessert ou au couscous merguez au moment du repas !

    evidemment fabriqués et emballés tournés vers la Mecque .


    • Shaytan666 Shaytan666 9 août 2010 13:16

      Cela va vous étonner mais il existe des sex-shop halal, les produits sont garantis exempt de toutes substances illicites.


    • Massaliote 9 août 2010 17:03

      Autre dimension à prendre en compte : L’EMPLOI « Le poids de l’industrie du halal en France est estimé selon les sources de 3 à 5 milliards d’euros.

      Le chiffre d’affaire de l’agro alimentaire français est d’environ 835 milliards d’euros.

      La comparaison de ces deux chiffres démontre que ce ne sont pas les merguez de dinde d’Isla-Délices et de son président M. Herzog qui vont sauver la France !

      Par ailleurs, le halal exigeant pour sa production des sacrificateurs musulmans et des contrôleurs musulmans, s’il crée des emplois, ce n’est pas au bénéfice des Français de souche. Pire ! On peut même dire que le halal supprime des emplois chez ceux-ci puisqu’un kilo de viande halal acheté c’est un kilo de viande traditionnelle qui ne le sera pas, et donc qui ne sera pas produite, avec des conséquences logiques en bout de chaine sur l’emploi. »

      Une autre façon de mettre sur la touche le « mâle blanc » obstacle au « métissage » obligatoire ? smiley


  • patroc 9 août 2010 13:13

    Quelle idée aussi de rentrer dans une grande surface !.. Boycott !..


  • ZEN ZEN 9 août 2010 13:16

    VPC
    Hallala, la la !
    Tout à fait !
    Même dans le couches-culottes, on fait de la ségrégation : de 0 à 18 mois, de 2 ans à 3 ans, de 77 à 95 ans, etc... smiley


  • dawei dawei 9 août 2010 13:23

    merci pour cet article plein de bon sens !
    Boycottons Nestlé et les supermarchés, et refusons de se laisser prendre pour des cons tout en remplissant les poches aux memes crapules qui creent toutes ces forment de diversions peu divertissantes, désunificatrices et délétaires. Toute religion est iglobalement bonne, tant qu’elle n’est pas instrumentatlisée... ce qui finit malheureusement toujours par devenir le cas. Oui à la spiritualité et/ou la laicité, et non aux religions !


  • kiouty 9 août 2010 13:31


    Je comprends pas...

    Contre la bouffe kacher, pas un seul article. Contre la bouffe végétarienne, pas un seul article réclamant le droit d’avoir de la viande partout ! La cohabitation se passe bien dans ces cas. Pourquoi pas denoncer les magasins de legumes bio qui font de la segregation par le prix ? Pourquoi pas denoncer Tang Frere parce que ce magasin de produits asiatiques ne propose pas de Nutella ? On est en Republique pourtant ! Tout le monde doit manger la meme merde partout non ?

    Et pourtant, d’odieuses firmes multinationales se font du fric avec le vegetarien et le kacher !!! Etonnant non ?

    En plus dans l’article, on se pique de dénoncer le paradoxe de la bouffe merdique mais estampillée bonne pour la religion. C’est une pure posture, l’auteur n’en a rien a foutre que la bouffe hallal soit aussi mauvaise que le reste. Vu qu’il ne compte pas bouffer du hallal industriel, qu’est-ce que ca peut bien lui faire qu’elle soit aussi degueulasse que la bouffe non hallal ?

    Le couplet anti-multinationale, le couplet pseudo-republicain et celui anti-communautarisme (le vilain mot !!!!!) ne sont ici présent que dans le but de masquer l’anti-musulmanisme, c’est tout.

    On peut etre contre les musulmans, pourquoi pas (c’est tendance en ce moment) mais il faut arreter de camoufler ca en combat pour la bouffe saine, en guerre contre le liberalisme, et en combat contre la regression de la Republique, c’est grotesque.


    • Grasyop 9 août 2010 14:13

      Les végétariens ne torturent pas les vaches, eux.


    • impertinent3 impertinent3 10 août 2010 07:21

      ...Les végétariens ne torturent pas les vaches ...

      Non, mais ils torturent les laitues, choux, etc. Qui sont également des êtres vivants C’est inadmissible, vivement une loi contre les végériens. MDR.


  • ZEN ZEN 9 août 2010 13:34

    franck
    Continuez sans scrupule avec les bières dites « trappistes »
    La plupart ont été rachetées par de grands groupes, comme Heneken, qui se font du pognon avec les faux moines


  • Radix Radix 9 août 2010 14:01

    Bonjour

    C’est amusant de constater qu’il y a une obligation légale en France de traduire en français les modes d’emplois des produit vendus sur le territoire, cette loi est rarement respectée !

    Tous, nous l’avons constaté, mais si le marketing y trouve son compte on peut traduire en arabe !

    Peut-être que le traducteur est moins payé ?

    Radix


  • Corben Dallas Corben Dallas 9 août 2010 14:08

    Hallal (définition courante) : Dans la religion musulmane, viande que l’on peut manger car elle provient d’un animal tué selon les rites.

    Hallal (traduction) : Il faut que l’animal soit égorgé conscient (donc non-étourdi) et qu’il regarde vers la Mecque. Autrement dit pour plaire à ce « bon » (? ?) « dieu » (? ??), on torture l’animal qui va bien apprécier le fait de se faire saigner longuement, au goute à goute, par cette bande de mammifères si évolués et si pieux...

    Pauvre France.


  • W.Best fonzibrain 9 août 2010 14:17

    pourquoi les musulmans ne pourrait pas mangr hallal ?


    parceque si ils peuvent manger hallal, ils peuvent acheter leur produit et etre la cible des publicitaires.

    ce débat sur le hallal me stupéfie,

    vous etes en trainde devenir dingue les gens, vraiment dingues


  • Lisa B. Lisa B. 9 août 2010 14:47

    Merci beaucoup pour cet article, qui est clair et correspond exactement à mon avis sur le sujet ! Au plaisir de te relire. smiley


  • Martin D 9 août 2010 14:51

    manger halal est un ordre divin, et je me dois de le respecter en tant que musulman.

    maintenant, c’est au musulman de faire attention à ce qu’il achète et de ne pas tomber dans le piège des capitalistes internationaux (comme Nestlé)...

    comme le stipule très bien l’auteur, une pate de pizza n’a pas à être halal s’il n’y a en effet que de l’eau, de la farine et des oeufs...mais si on rajoute des graisses animales, comme le E471, alors il ne faut pas la consommer.

    de plus, j’ai vu des tomates halal dans un rayon d’hypermarché ==> absurdité totale

    il y a aussi un pseudo-musulman qui a ouvert en hollande un sex-shop halal !!!

    à la radio, j’ai entendu dire par un économiste que le marché du halal rien qu’en France se chiffre à environ 1 000 000 000 d’euros !!!! 

    cependant, des enquêtes fait par des indépendants musulmans montrent que le vrai Halal n’existe pas (j’ai perdu le site web désolé)...ils préconisent de n’acheter la viande que chez les bouchers !

    je suis parti en vacance au Maroc cet été : mcdonald fait de la pub pour ses hamburger halal et nestlé pour ses lait infantiles ==> un comble sachant que la viande au Maroc est forcément halal...et bein non, j’ai appris que la viande venait par cargo des usa ! et que le certificat de halalité était brésilien !


  • Triodus Triodus 9 août 2010 14:52

    Euh, question toute bête : Comment les Musulmans ont fait jusqu’a présent ?

    Mais, bonne idée (ironie) de la part de nos seigneurs du marketing de se glisser dans l’ambiance actuelle :

    Décliner les même produits dans des gammes estampillées « identitaires » et ainsi les vendre plus chers, bien !

    Rhaa, mais ce que c’est CON un sommateur..


  • easy easy 9 août 2010 15:12

    Si la peinture d’un immeuble, d’un escalier, d’un appartement, d’un meuble, a été posée à l’aide d’un pinceau en poil...bin de porc....grave problème.

    Mais au fait, un dictionnaire qui comporte le mot porc, ça ne poserait pas un problème aussi ?

    Et pour la porcelaine, on fait comment ?


  • pastori 9 août 2010 15:24

    plus vous continuez de parler du hallal (alors qu’ils suffit de ne pas acheter si ça vous déplait et passer à autre chose) plus nestlé et consort se frottent les mains.
    pub gratuite. l’islam dans tout ça compte pour du beurre.

    d’ailleurs un autre article traite du sujet sur AV aujourd’hui.
    la moutonisation du pays bat son plein.


  • pastori 9 août 2010 16:08

    peut-être mais c’est nestlé et consort qui gagnent le plus !
    sur AV aujourd’hui, la pub hallal est à la une ! 

    merci AV signé : nestlé


  • Causette Causette 9 août 2010 17:00



    La priorité reste la protection de la liberté dans le contexte d’un État républicain laïc.

    Un sondage réalisé par Harris Interactive, publié dans The Financial Times en décembre 2006 a montré que 32 % de la population française se déclare athée et 32 % agnostique et que 27 % croit en un dieu ou être suprême

    Sondage CSA en 2003
    Catholiques : 62 %
    Sans religion : 26 %
    Musulmans : 6 %
    Protestants : 2 %
    Juifs : 1 %


  • Martin D 9 août 2010 17:05

    l’imam est payé par la mosquée certificatrice.. ;or il y en a 3 en France :
    - celle de Lyon
    - celle d’Evry
    - et celle de Coucouronne

    l’imam est payé au SMIC d’après une enquête indépendante faite par une association musulmane..

    le hic, c’est que c’est 3 mosquées ne recrutent pas assez d’imams...donc la viande peut, ne pas être réellement halal compte tenu du nombre important de sacrifices rituels...


  • Blartex 9 août 2010 17:38

    Rites usuels.

    Au fait, et la viande humaine ?


  • jerome 9 août 2010 18:06

     @ L’Auteur :     21 ans, déja mère de famille, bravo ! C’est bien rare de nos jours  :)) Vous avez fait comme moi !

    Ceci dit dit, à part les p’tits pois et carottes hallal, va-t-il falloir bientot acheter des catéchismes
    hallal en librairie, avant que nos EVEQUES et autres CURAILLONS veuillent bien réagir ???

    Ou sont nos Ecclésiastiques, nom d’ une pipe ???

    Les barbus nous envahissent par nos épiceries, et les curés continuent de vider nos églises
    bien Françaises à coup de panonceaux en cartons bien « CGTistes » pour le partage et autre
    faribole prônant la tolérance ... !

    Pourraient pas se réveiller un peu , nos éminences ?

    Nous sommes en France, oui ou MERDE  ?


  • jerome 9 août 2010 18:09

    Pour les modos : je n’ai de haine contre personne, vous l’aurez compris !
    Mais j’aime bien me sentir un peu chez moi ; donc merci d’ éviter de censurer ce message, bien gaulois, mais nullement insultant !  :))


  • cmoy patou 9 août 2010 18:10
    Toutes les sectes religieuses ne se contentent pas d’édicter des règles cultuelles mais ont prétention, au nom de (leur) dieu, à régir tous les faits et gestes, l’habillement, l’alimentation, la sexualité… du troupeau et, au-delà, la conscience même des ouailles. 

    Le postulat de la création divine interdit toute liberté de quelque créature que ce soit. Liberté et divinité sont irréductiblement antinomiques. L’ordre divin c’est le primat de la créature sur l’humain, de la fidélité sur la liberté, du troupeau soumis, indifférencié sur des individus, libres, égaux et fraternels…

    En France, de récents événements viennent de montrer cette intention totalisatrice de la religion. En effet, à peine instituée par l’Etat, qui, rappelons-le, dans la logique de la démocratie bourgeoise, est le garant de la Constitution, laquelle affirme que la République française est… laïque, la représentation musulmane, reprenant l’argument du jurisconsulte théorisé par les chiites irakiens, considère qu’une loi publique et laïque contraire à une loi religieuse est… une mauvaise loi et qu’il convient donc de modifier ou d’abolir la première pour que la seconde puisse être pleinement appliquée. En la matière, il ne s’agit pas seulement d’un « détail », en l’occurrence celui de la photographie d’identité des femmes, mais bien de la totalité de la société, laquelle, avant d’être française, est musulmane, c’est-à-dire soumise à dieu, puisque dieu est le créateur de… toutes choses. Ainsi, les revendications d’une société de conformité religieuse, de soumission à la volonté divine se multiplient : aménagement des horaires ou de l’organisation des équipements sportifs publics mais aussi des hôpitaux pour que les femmes y soient désormais à l’abri de la « concupiscence » des hommes, école coranique au sein même de l’École publique, reconnaissance de la légalité des fêtes religieuses musulmanes comme des juridictions musulmanes, introduction de l’Arabe (la langue de… dieu) dans le cursus scolaire au même titre que le Français (langue des… mécréante-s ?), application de la loi coranique (voire de la charia ?) en matière de divorce et d’héritage…

    Certain(e)s verront ou voient déjà dans ces revendications de simples atteintes à la laïcité. D’autres, un projet – un complot ? – intégriste tendant à… désintégrer l’unité de la République. Dans l’un et l’autre cas, le procès est-sera celui de l’Islam et de l’Islam seulement ou, plus exactement, dans la langue de bois, de l’Islam fondamentaliste, intégriste et non d’un certain autre Islam (le « vrai » ?!?) qui, lui, serait modéré, tolérant et…. républicain, démocrate, légaliste…

    En France comme ailleurs, la poussée musulmane que l’on éclaire médiatiquement n’est qu’un symptôme, parmi d’autres, d’un mouvement de fond, général, celui du totalitarisme religieux qui, quel que soit sa particularité (catholique, protestante, juive, bouddhique, brahmanique, raelienne, scientologique…), cherche à instaurer le royaume de dieu non plus dans l’au-delà mais bien ici-bas, c’est-à-dire sur la société humaine, sur tou(te)s les individus. Qui tente d’établir la tyrannie de dieu, la théocratie.

    L’imposture religieuse participe d’une idéologie. En tant que telle, et contrairement au dogme marxiste du déterminisme économique, elle jouit d’une autonomie certaine par rapport aux autres ordres (politique, économique…). C’est ainsi, par exemple, qu’on la voit de plus en plus ouvertement à l’œuvre aux États-Unis dont la politique, aussi bien intérieure qu’étrangère, ne peut plus être comprise sans la référence religieuse puisqu’elle n’est plus seulement au service des intérêts du capital yankee mais aussi, et de plus en plus fortement, de la cause évangéliste [C’est ainsi que l’armada états-unienne qui a envahit l’Irak a compris, dés le premier jour de l’attaque, un corps expéditionnaire important de… missionnaires].

    Aux States, comme ailleurs, beaucoup s’imaginent que l’on peut impunément jouer avec le religieux, qu’on peut l’instrumentaliser sans risque. C’est oublier que, constamment dans l’Histoire - et de nos jours encore -, les ordres religieux n’ont pas hésité à se retourner contre leurs alliés politiques, économiques… lorsque la poursuite de leur but imposait qu’il en soit ainsi. C’est oublier que, aux States mêmes, les intérêts religieux et économiques sont loin d’être toujours convergents et que, par exemple, la libéralisation de la société, en particulier en ce qui concerne les mœurs, qu’exigent les entreprises pour accroître leurs ventes et donc leurs profits, va totalement à l’encontre de la moralisation, de l’austérisation, de la puritanisation de cette même société méthodiquement orchestrées par les sectes évangélistes.

    Entre les religions les différences ne sont que de forme. Pas de fond. Il n’y a pas de bonnes et de mauvaises religions. Le choix n’est pas entre la peste et le choléra mais entre la maladie et la santé. L’humain ou le divin. La liberté, l’égalité et la fraternité ou l’esclavage, le troupeau. L’imposture religieuse est… universelle quelles que soient ses déclinaisons folkloriques et, notamment, cultuelles. Elle participe d’une même vision totalitaire du monde. Imaginer (croire !) le contraire n’est pas seulement une erreur, une faute mais un… crime. Un crime contre l’humanité dans la mesure où le projet religieux est humanicide : il est l’instauration de l’ordre divin au prix de l’anéantissement de l’humain.

    Se focaliser sur les seules ingérences musulmanes serait donc fermer les yeux sur celles conduites, avec plus de discrétion et, sinon d’intelligence, du moins de ruse, par les autres sectes. L’islam ne doit pas être ce miroir aux alouettes, ce moulin donquichottesque qui accaparerait notre vigilance pour l’endormir à l’égard des assauts menés par d’autres. Aujourd’hui comme hier, le combat humaniste est le même : la lutte contre l’imposture religieuse en général, la lutte contre toutes les religions de telle sorte que, les dieux déchus du piédestal de l’aliénation du troupeau, l’humanité puisse enfin naître à elle-même. L’avènement de l’humain ne se fera que par l’anéantissement de l’imposture religieuse.
    Source:NDNM



    • Clojea CLOJEA 9 août 2010 19:28

      @ Patou : La religion a mauvaise presse, et c’est normal, car son histoire est entâchée de meurtres, de massacres, et d’intolérances flagrantes.
      Mais, car il y a un mais, je persiste à penser que la solution n’est pas dans l’interdiction du religieux. Après tout, ce sont les hommes qui ont pervertis les paroles des prophètes. Ces derniers étaient des hommes de bien.
       Une société sans spiritualité est une société qui perdra, car l’être humain n’est pas qu’un bout de matière, mais bien un être pensant, doué d’esthétique et d’intelligence. C’est un être spirituel dans un corps de matière. Que l’être humain ait oublié qui il est, où il va, et d’ou il vient, assurément. Mais ce n’est pas la société matérialiste qui va lui amener des réponses.


  • Clojea CLOJEA 9 août 2010 19:13

    Bien vu l’auteur. Les Multi Nationales comme Nestlé, Danone, Kraft, Monsanto, ont fait main basse sur l’alimentaire et font la pluie et le beau temps. Plutôt pluvieux en ce qui concerne les consommateurs, car pour le beau temps, mieux vaut essayer de consommer bio. Ce n’est malheureusement pas facile, et c’est assez cher. Mais au moins on engraisse moins les géants de la bouffe, qui n’en n’ont rien à faire du bien être du consommateur. La devise est pognon +.
    Pour le Hallal, Nestlé donne dans la démagogie imbécile mais lucrative, c’est sur, car cela va se vendre.


  • Mohamed Pascal Hilout Mohamed Pascal Hilout 9 août 2010 19:30

    Petitou,

    Vous avez bien vu mais, tout de même, vous ne voyez pas tout  : élargissez juste un peu votre angle et, je vous le jure sur la tête de ma mère voilée, vous allez découvrir des trésors de lucidité.

    Vous dénoncez à juste titre les arnaques de Nestlé. Mais dans le même temps, il est naturel pour vous d’allez faire son marché chez le boucher halal du coin. Ben voyons !

    Nos lois sont elles respectées lors de l’abattage des bêtes étalées dans ces boucheries ? Non et les sacrificateurs musulmans s’en moquent éperdument. Notre police des abattoirs a, depuis longtemps, démissionné.

    Et ne croyez-vous pas que la multiplication de ces boucheries où les viandes non halal sont totalement bannies consolident des ghettos culinaires et commerciaux pour baliser notre division que vous dénoncez à juste titre ? Sans parler de la charcuterie et autres produits du terroir qui n’obtiennent plus de visas pour entrer dans ces enclaves Religieuses&Ciales. Les vrais marchands du Temple et de la Mosquée, vous n’en êtes pas encore à les dénoncer.

    Il y a bien une division que vous n’admettez pas, celle de Nestlé, mais vous en admettez celle qui est estampillée Grande Mosquée de Paris ou de Lyon, les seules à détenir le monopole pour ramasser les retombées de la certification halal.

    Cher Petitou,

    Osez donc sortir, au choix, de votre borgnitude ou de votre borgnatitude  ! Il n’y a pas que le capital qui pose problème, il y a aussi les religions

    Rédacteur à Riposte Laïque



    • Mohamed 9 août 2010 19:53

      Il faudrait aussi dénoncer le matraquage publicitaire communautaire durant les périodes de Paques et Noël et se sera parfait...Mohamed


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 19:57

      Et dans un élan laïc rigoureux, dénoncer les jours fériés comme noël, la fête de l’Ascension.

      Mais bon... 


  • jerome 9 août 2010 19:38

    @Riposte Laique : merdalors, j’avais mal lu et interprété ! je suis d’ accord avec l’auteur
    et également avec vous ... trop pressé, pardon ...  :))


  • Mohamed 9 août 2010 19:51

    De la meme manière , pendant les périodes de Noël et de Pâques certaines communautés non-concernées doivent supportés plusieurs semaine de pub communautaires...Mohamed


  • Johnny Marocco 9 août 2010 20:35

    Juste pour vous éclairer sur l’état d’esprit qui règne chez Nestlé, quelques belles paroles de Peter Brabeck (ex-PDG de Nestlé), dans l’excellent documentaire « We Feed the World » (Le Marché de la Faim) : « les ONG ont un avis extrême quant au problème de l’accès à l’eau. Ils souhaitent que l’accès à l’eau soit nationalisé, c’est-à-dire que tout le monde puisse avoir accès à l’eau. Mon point de vue n’est pas celui-ci, il faut que l’eau soit considérée comme une denrée, et comme toute denrée alimentaire, qu’elle ait une valeur, un coût. »
    Donc votre faux débat sur les religions, mettez-le au placard, car jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas Dieu-Yahvé-Allah qui remplit votre réfrigérateur, mais tous ces philantropes de l’agro-alimentaire qui ne veulent que votre bien, et celui de vos enfants


    • Johnny Marocco 9 août 2010 21:25

      CQFD

      Il y a les AMAP (Asso pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), certaines fermes, les marchés, etc...
      Ils essaient de nous prendre pour des taureaux ou quoi ? à agiter le foulard rouge du hallal d’un côté tandis que le vrai problème, c’est qu’on nous sert de la merde dans nos assiettes, où avez-vous rangé vos neurones, les gens ?


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 21:36

      A croire qu’avant ces produits industriels les musulmans pratiquants faisaient tourner l’agriculture locale xD


  • Roche 9 août 2010 21:43

    j’ai du mal a comprendre cette avalanche de billets hallal dans un contexte aussi sarkozien ? idée saugrenue des auteurs en manque de sensations, bon le texte de la petite est bon, mais le reste par tous les saints, voilà bien des siècles que les gens consomment comme ils le sentent et puis hop ! c’st un peu comme la religion quoi, bientot plus personne ne pourra bouger sans qu’on lui fasse de reproche, bien joué sarko, dans quelques temps il ara suffisemment dressé les uns contre les autres pour asseoir un tout sécuritaire drastique... deux billets l’un de willach et celui ci, voilà qui preche un convaincu ! donc a suivre en septembre 


    • Petitou Petitou 10 août 2010 18:07

      Je vous avoue avoir beaucoup hésité avant d’écrire ce billet, justement à cause du climat délétère instauré en France par notre président pour étouffer ses multiples affaires et la grogne sociale en général.
      Mais là, il faudrait vraiment être aveugle pour ne rien dire. C’est Nicolas Sarkozy lui-même qui a mis en avant les « communautés » dès son entrée en fonction au ministère de l’intérieur. C’est lui qui a créé le conseil national je sais pas quoi du culte musulman qui dépend de ce ministère. C’est lui qui a fait en sorte d’assimiler un individu à une catégorie dans le but soi-disant d’écouter leurs revendications et de réguler le mouvement. Mais huit ans plus tard la situation a plutôt empiré. Le plan banlieues où est-il passé ? Rien a été fait si ce n’est stigmatiser les gens encore plus, comme le montre l’exemple de mon article.
      J’ai justement peur du climat ces derniers temps car je ne suis pas « française de souche » (un seul de mes grands-parents est un pur Allobroge) comme on dit, ce qui me permet de savoir ce que je dois à notre République. Et je vois bien que certains essaient de la diviser et de diviser la nation. Un tel devient un musulman, un autre un catholique, un autre un juif. Il n’y a plus de Français, juste des étiquettes religieuses , voire même raciales,alors que la République ce doit d’être aveugle à la croyance de chacun comme à sa couleur de peau. Elle la reconnait en même temps qu’elle l’ignore, permettant à chaque citoyen de vivre comme il l’entend. Cette façon de mettre en étendard sa religion c’est dérangeant et que des multinationales y participent l’est aussi car ils participent au jeu de la stigmatisation.
      De plus quiconque aime la république ne peut pas laisser notre cher président être le seul à parler des problèmes de l’islam en France en faisant des amalgames nauséabonds et en faisant monter la haine. Sans jamais rien faire pour remédier à la situation.
      J’ai d’ailleurs signé la pétition sur Médiapart invitant le président à relire sa constitution. Il n’ y a rien d’antinomique à dénoncer les excès de l’un comme de l’autre. Je lui ai même envoyé un billet doux à son adresse sur mon sentiment profond à l’égard de sa « politique »... sans réponse évidemment.


  • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 9 août 2010 21:48

    Bonsoir,

    Commencez par fuir ces supermarchés où l’on est « abrutis par les néons et la musique à deux balles ».

    La pâte feuillettée « pur beurre habituelle premier prix » est probablement issue de produits agricoles ukrainiens, moldaves et polonais, élaborée en bulgarie, conditionnée en Belgique. Elle a parcouru l’Europe en tout sens dans des camions bruyants et fumants.

    Faites vous-même la pâte avec des ingrédients simples, de bonne qualité et d’origine française.

    Vous ferez la joie de vos enfants et vous éviterez de mager hallal, casher, ou calviniste (la religion du pas cher et de la concurence libre et non faussée...)

    Cordialement.


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 21:50

      Il y a un facteur à prendre en compte : le facteur temps/fatigue.

      Des parents/adultes qui rentrent après le tarbin et qui ne veulent qu’une chose c’est s’allonger, n’auront pas le temps de faire à manger comme nos grands-parents.


    • Johnny Marocco 9 août 2010 23:28

      @ celuiquichaussedu48

      Parce que nos grands parents se la coulaient douce, touchaient des assedics ou des allocs qui leur permettait de passer plus de temps chez eux ? nos anciens respectifs n’ont pas du vivre dans le même pays dans ce cas...


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 23:33

      Peut être que les femmes travaillaient pas ou peu ?

      En réfléchissant ça marche mieux. smiley


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 23:37

      Tiens, j’avais pas tilté pour le troll facho. Tu as toute ma bénédiction pour une élévation intellectuelle, tu as encore du chemin à parcourir.


    • Johnny Marocco 10 août 2010 15:29

      dis donc, gros malin, ou tu vois du facho dans ce que je dis ? Le vichysme ambiant t’a-t-il déjà rendu parano outre-mesure ?
      Et d’une, je suis métis, donc les fachos, je les broie, et de deux, j’ai des arguments et des exemples pour étayer ce que je dis, donc continue de bien frotter ce misérable organe qui se situe entre tes oreilles avec de la pub, à force , il te servira peut-être à réfléchir


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 11 août 2010 02:23

      Tu dis en gros que maintenant les gens ont du temps parce qu’ils sont au chômage et touchent les allocs.

      Or, quand on touche le chômage, on touche peu, quand on touche les allocs, on touche peu. Ce qui ne permet pas de se payer des produits frais/locaux, bref, de qualité.

      Donc c’est toi qui devrais utiliser ton cerveau...


Réagir