jeudi 30 juin 2011 - par Paul Villach

La calamiteuse déclaration de candidature de Mme Aubry

Une déclaration de candidature à la présidence de la République est, on le suppose, mûrement réfléchie. Tous les mots sont pesés. À quel trébuchet Mme Aubry, Première Secrétaire du Parti Socialiste a-t-elle soupesé les siens ? La déclaration qu’elle vient de faire le 28 juin, est calamiteuse.

Des stéréotypes baignant dans une flatterie chauvine
 
Une suite de stéréotypes en constitue la trame. En gros, les Français sont malheureux, Mme Aubry a les recettes de leur bonheur « (Elle veut) redonner à chacun le goût de l’avenir et l’envie d’un destin commun  ». Elle leur trouvera du travail, un logement, les moyens de s’éduquer comme de se soigner, et leur assurera la sécurité, une fiscalité juste et « des services publics rénovés attentifs à chacun  ». Qui ne souscrirait pas à ces promesses qui font croire que demain on rasera gratis ?
 
Et pour faire bonne mesure, la candidate n’a pas lésiné dans la stimulation de la flatterie chauvine la plus éculée : « On ne préside pas la France, s’est-elle écriée, j'en suis convaincue, sans porter haut ses valeurs et son identité, qui ont fait, il faut le dire, l’admiration du monde entier. » Elle ne s’est pas montrée moins prodigue envers « sa ville de Lille  », comme si les fiefs médiévaux avaient encore cours et autorisaient toujours une appropriation des territoires par les seigneurs : « Je le dis dans ma ville de Lille, a-t-elle chanté, capitale d’une région industrielle où rien n’a jamais été donné, où tout a toujours été conquis par le courage et le travail des femmes et des hommes. Lille, cette terre d’hospitalité pour ceux venus d’ailleurs, qui contribuent aujourd’hui à notre prospérité. Lille, que j’aime tant, qui m’a tant donné et qui m’a tant appris.  »
 
Trois professions de foi peu crédibles
 
Dans cette logorrhée stéréotypée, surnage, d’autre part, comme des yeux de graisse sur un brouet, trois professions de foi difficiles à prendre au sérieux.
 
1- La Laïcité
 
L’une célèbre la Laïcité : « Pour moi, a-t-elle proclamé, la laïcité est une valeur inestimable que nous devons protéger précieusement. » Comment expliquer alors la violation de la Laïcité qui a conduit la municipalité lilloise à accepter des plages horaires de piscine réservées au femmes ? Il a fallu la pression de l’opinion publique pour qu’elle y renonce. Drôle d’attachement à la la Laïcité que celui qui compose avec ses ennemis islamistes et ne cesse de le faire que contraint et forcé ! (1)
 
2- L’Europe
 
L’autre profession de foi est en faveur de l’Europe. Mme Aubry promet de se battre « aussi pour l’Europe ! Vous le savez bien, a-t-elle expliqué, c'est presque dans mes gênes, l’Europe est pour moi un combat de toujours ». L’allusion est transpartente : la fille de Jacques Delors revendique l’héritage de son père, ancien président de la Commission européenne de 1985 à 1994. Mais n’est-ce pas sous sa présidence que la déréglementation néo-libéraliste a été mise en œuvre pour livrer les États européens à la curée des marchés financiers dont la Grèce offre le spectacle tragique aujourd’hui ? Que dirait aujourd’hui Victor Hugo, l’auteur de « L’enfant grec, l’ enfant aux yeux bleus » humilié qui à sa proposition d’assistance lui avait répondu : « Ami (…), je veux de la poudre et des balles  » ? (3)
 
3- La Morale
 
La troisième profession de foi est celle de la morale. Mme Aubry a vanté « les valeurs transmises par (sa) famille : la morale, le sens de la justice, le goût des autres et le courage. » On n’en doute pas. Mais où est passée cette morale quand elle a été élue en novembre 2008 Première Secrétaire du Parti Socialiste au terme d’une élection notoirement entachée de fraudes, avec 102 voix de plus que Mme Royal ? Ne se devait-elle pas, au nom de la Morale dont elle se réclame aujourd’hui, de renoncer à une telle parodie d’élection ? Le crime contre la démocratie est imprescriptible.
 
Deux formules inquiétantes
 
Quel crédit accorder à quelqu’un qui par ses actes passés a démenti ses paroles présentes ? Deux formules relevées dans cette déclaration tendent même à confirmer la défiance qu’inspire son auteur.
 
1- Une tautologie révélatrice comme toujours
 
L’une est une sorte de tautologie dont la fonction est de soulever un problème sous couvert d’énoncer une évidence : « Je le dis comme je le pense  », assure Mme Aubry pour convaincre son auditoire de sa conviction selon laquelle « on ne peut pas innover, créer, soigner, éduquer, et soumettre ces nécessités vitales aux seules lois du marché. » Qu’a-t-elle besoin de souligner l’adéquation entre sa pensée et sa parole ? Est-ce que cela ne va pas de soi ? Une discordance serait-elle concevable ? Oui, si on en croit Talleyrand, un expert en leurres, qui prétendait que «  la parole a été donné à l’homme pour qu’il déguisât sa pensée ».
 
2- Un engagement absurde
 
L’autre formule malheureuse clôt la déclaration de candidature calamiteuse : « Avec votre soutien, avec votre confiance, a conclu Mme Aubry, je prends aujourd’hui devant vous l’engagement de la victoire en 2012. » Or, peut-on s’engager à remporter une victoire ? C’est absurde ! À l’impossible nul n’est tenu ! On peut tout au plus s’engager à tout faire pour gagner, mais non à gagner, sauf à jouer les prophètes charlatans qui prétendent connaître l’avenir. De cet emploi à contre-sens, le mot « engagement » ressort galvaudé et jette le discrédit sur les autres promesses de la candidate.
 
Stéréotypes, flatteries chauvines et paroles démenties par les actes passés forment la trame de la déclaration de Mme Aubry. Quand en plus le doute est jeté sur la conformité entre sa pensée et ses paroles et que la candidate s’engage de façon absurde à remporter la victoire, inutile d’en jeter davantage ! La cour est pleine ! Mme Aubry ne pouvait prononcer déclaration de candidature à la présidence de la République plus calamiteuse. Paul Villach
 
(1) Libération, « Le discours de la déclaration de candidature de Martine Aubry  », 28 juin 2011
 
(2) La Voix du Nord, « Lille : la mairie tourne la page des horaires de piscine réservés aux femmes à Lille-Sud  » 22.01.2009.
 
(3) Victor Hugo, « L’enfant grec  », Les Orientales, 1829.


51 réactions


    • Fergus Fergus 30 juin 2011 11:59

      Bonjolur, Christian.

      Pas si sûr ! Certains membres de l’entourage d’Aubry affirment qu’elle a tout fait pour prendre le contrôle du PS dans l’optique de cette candidature, au cas où... Strauss-Kahn aurait fait défaut. Je crois qu’on est là dans le cliché, largement alimenté par certains éditorialistes pourtant régulièrement à côté de la plaque.


    • Jaime Horta Jaime Horta 30 juin 2011 13:57

      Tout à fait d’accord avec vous Christian, d’ailleurs ce sont ceux qui l’on débarqué du gouvernement Jospin et qui ne pouvaient pas la blairer qui l’on rappelé en forme de sauvetage, car ils fallait une femme pour battre une femme vu la succes story Royale.

      Avant 2007 le PS n’avait aucun projet, ils ont donc propulsé Royal, comme toute forme de programme c’est à dire une femme à l’Elysée, sauf qu’ils n’y ont jamais cru, mais se sont pris les pieds dans le tapi.

      Le PS c’est un vaudeville à lui tout seul.


  • Fergus Fergus 30 juin 2011 11:53

    Bonjour, Paul.

    Tout est là, en effet, dans cette expression pertinente : « loghorée stéréotypée ».

    Pour autant, pas de faute, et Aubry a prononcé les quelques mots que souhaitaient entendre ses partisans dans cet exercice de confirmation d’une candidature en forme de secret de polichinelle.

    Bref, rien de séduisant, c’est le moins que l’on puisse dire, mais rien de « calamiteux » non plus.

    Cordialement.


  • Alpo47 Alpo47 30 juin 2011 12:07

    Certes, M.Aubry n’a pas de charisme est mauvaise oratrice et on peut émettre des doutes sur ces capacités pour ce poste. Elle ne fait franchement rêver personne. Question : Est ce cela dont on a besoin ?

    Mais ... en 2012 on sortira de 5 ans de Sarkozysme et tous ces excès bling-bling et en tout genre, l’image exécrable de cet homme qui a remplacé Berlusconi pour faire de la France, la risée du monde entier, nous a entrainé dans la guerre et pratiqué plus que jamais la politique : « Privatisons les profits et mutualisons les pertes ».

    Avec une société brisée, divisée, paupérisée, des réformes qui ont toutes profité à une toute petite majorité ... tout vaudra mieux que d’en reprendre pour 5 ans de plus.

    Parce qu’après tout, pour les « beaux-parleurs », la poudre aux yeux, les top model à l’Elysée et une politique pour les riches ... on aura déjà donné.

    Alors, je répète ce que je disais il y a 4 ans : « Je suis prêt à voter pour le chien de ma voisine s’il se présente contre Sarkozy ».


    • Alpo47 Alpo47 30 juin 2011 13:03

      Ah, les coquilles ...

      En début de texte « Est ce cela dont on a besoin ? » ... je veux dire qu’on n’a pas besoin d’un président qui nous fait rêver.
      et...
      « ...qui ont toutes profité à une toute petite majorité.. »... je voulais évidemment dire « minorité ».

      C’est cela les commentaires rédigés en deux minutes...


    • Le citoyen engagé asse42 30 juin 2011 14:54

      Et bien bravo. Merci monsieur d’exprimer aussi ouvertement ce qu’est un veau. Oh ce n’est pas péjoratif pour vous puisque vous faite partie d’une masse d’au moins 40 millions de français. ceux qui croient que l’alternance gauche-droite changera quelque chose...En fait c’est à chaque fois pire. Pour une avancée sociale le PS a vendu les services publics à Barcelone. Autrement dit c’est toujours lui qui fait le sale boulot contre les peuples : euro, Maastricht, même le traité de Lisbonne a été fait avec des socialistes. Ce parti agit dans un seul but : une gouvernance mondiale intégrée dans l’empire américain.

      Aucune vision d’avenir sur une Europe indépendante. DSK aurait-il pu s’opposer à Israël ou à l’empire ? Allons allons réveillons-nous peuple de France et prenons notre destin en mains contre l’oligarchie politique. L’UMPS c’est le global parti anti-France et pro-européiste pro-mondialiste.


    • Alpo47 Alpo47 30 juin 2011 15:26

      Cher asse42,

      Heureusement que vous êtes là, dans ce forum pour en relever le niveau, notamment avec vos injures et jugements à l’emporte pièce.
      Pour respecter la courtoisie qui sied à une discussion, j’éviterais de qualifier votre intervention, donc vous même.

      Vous avez peut être la « foi des nouveaux convertis » qui prêchent ce que d’autres disent déjà ... depuis des lustres : Tout le monde sait que l’UMPS, c’est la même clique, avec la même politique, néanmoins, dans la perspective, certes très peu enviable, de devoir voter pour un des deux candidats, peut être vaudra t-il mieux choisir celui qui, à priori, fera le moins de dégâts ?

      Reste évidemment la solution de ne pas voter, et c’est surement celle que je vais choisir. Avec l’objectif d’ôter ainsi toute légitimité à « l’Elu ». Remarquons ensemble que cela ne l’empêchera pas de gouverner à sa guise pendant 5 ans.

      Maintenant, si vous avez une baguette magique pour amener Besancenot ou son remplaçant, Melenchon (pas totalement confiance en celui là) ou un autre vraiment « alternatif », au deuxième tour, n’hésitez pas.
      Nous serons nombreux à voter pour quelqu’un qui n’est pas dans le système.


    • Quidam 1er juillet 2011 08:44

      Bonjour, pas nécessaire de s’insulter, en effet, bien que je sois d’accord avec le commentaire.

      Peut-être faudrait il trouver un moyen d’identifier les votes ni-ni, dans le cas malencontreusement très probable d’un deuxième tour UMPS, voire FNUMP / FNPS.
      Je ne vois autour de moi que des personnes qui votent contre UMP, ou contre PS, mais rarement pour.
      Donc, que l’on soit de droite ou de gauche, que l’on vote nul, mais identifiable.
      Pour cela, il suffit de trouver un geste simple, comme mettre les deux bulletins déchirés dans l’enveloppe...Ou tout autre idée, peu importe.
      QUe la voix majoritaire du « plutôt le chien.... » trouve un réel écho, et suscite débat .
      C’est en tout cas ce que je ferai si cela arrive, plus question de donner ma voix à un Chirac ou une Royal...
      Et ne pas oublier que le premier tour est celui qui est le plus important pour la suite...

  • Yohan Yohan 30 juin 2011 12:29

    Le PS risque fort de perdre à cause de ses promesses intenables et inconsidérées. Elle a, dit-elle, le goût des autres. Moi je n’ai pas de goût de ceux-là
    Je vois surrtout qu’elle goûte surtout à nos frais et à nos dépends


  • Xtf17 xtf17 30 juin 2011 13:00

    C’est sûr qu’à côté de ce discours qui donne une pêche et une envie enthousiaste et contagieuse, Martine ça le fait vraiment pas...
    Allez le PS, au revoir !


  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 30 juin 2011 13:26

    De toute façon, elle ou un autre on s’en tape. L’essentiel étant de libérer la pays des griffes de l’abominable nabot.


    • papi 30 juin 2011 13:53

      Carnehan

      Oui certes , mais la France est dans une situation calamiteuse, et placer n’importe qui à la tête du pays ,ne nous sortira pas de l’ornière !! Une femme oui !! mais pas n’importe laquelle , une femme qui a la tête sur les épaules et qui présente un réel programme, et qui soit capable d’assumer la charge énorme de présidente de la République, Hors je n’en vois qu’une qui présente ces qualités parmi les autres, et je ne pense nullement aux couleurs roses ou vertes ..


    • Pyrathome Pyrathome 30 juin 2011 14:28

      De toute façon, elle ou un autre on s’en tape. L’essentiel étant de libérer la pays des griffes de l’abominable nabot.....

      L’antisarkosisme n’est pas une idéologie, on avancera pas comme ça......
      Virer le clone ( ou le clown..) pour remettre un autre en couleur......
      On a eu la droite « décomplexée », maintenant il faut la gauche « décomplexée » qui frappe très fort sur la table et je doute qu’une Aubry en soit une digne représentante....


    • Blartex 30 juin 2011 15:28

      Monsieur l’amer lock,
      On s’en tape de ce que vous pensez.
      Au lieu d’être à Wash in tong, venez taper une belote sous la tour Eiffel.
      Vous préférez l’ obladi oblama I goes on ?


    • Blartex 30 juin 2011 15:38

      Mêlez vous des affaires de votre « pays », entre autre le nom pays est masculin.
      Apprenez à écrire et revenez- nous.


    • Blartex 30 juin 2011 15:46

      Si vous préférez une nabote à un nabot, libérons le pays (masculin le mot) avec un(e) pénis(te).


    • zobbylamouche 1er juillet 2011 09:43

      Justement, c’est ça le piège : certes, le nabot restera dans l’histoire comme un traitre à la nation, mais de la kyrielle de prétendants au titre de candidat socialiste, aucun n’est « moins pire » (sic !) : droite ou gauche, même mépris de la France et même asservissement total aux marionnettistes bancaires et atlantistes.
      C’est une nouvelle voie, celle du peuple, la vraie, qui pourrait nous sortir de cet dictature déguisée en démocratie. A condition qu’il sorte enfin de son état d’hypnose inquiétant.


  • Hadj Ahmed 30 juin 2011 13:31

    Une vraie femme d’état n’en déplaise aux hommes de… pas grand-chose.

    Et le billet est un chef-d’œuvre d’aigreur avec comme summum de l’argumentaire à deux sous« l’engagement de la victoire, mais comment ose t- elle ? »

    C’est tout simplement la même femme qui a dit en aparté de Jospin qu’il était le « looser absolu », l’avenir lui donnera raison hélas, tout en entraînant la gauche vers une longue agonie qu’un peu plus d’ambition, un peu plus de « gagne » qui sait, aurait pu hisser au deuxième tour en lieu et place du borgne qui n’avait rien à y faire et alors tout aurait été possible.


  • ZenZoe ZenZoe 30 juin 2011 13:35

    Franchement, si le duel en 2012 est entre Nicolas et Martine, je serai vraiment embêtée. Sarko a fait assez de dégâts, mais quelque chose me dit que Martine en ferait aussi.
    Et puis, quelle idée de s’habiller en noir pour annoncer une candidature (symbole, état d’esprit, avertissement ?) ! Sans choisir un tutu rose, elle aurait pu mettre quelque chose de plus gai, de plus dynamique non ?


    • tupamaros 30 juin 2011 21:47

      Vous seriez embêtée entre Martine et nicolas ? vous, vous avez du voter pour le petit en 2007,
      et comme le noir ne vous convient pas, revotez pareil, vous serez plus en accord avec vous, sinon je vous conseille Mélenchon.


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 juin 2011 13:44

    Merci Villach de dire publiquement ce que j’ai ressenti en entendant la calamiteuse déclaration.

    Combien de millions de français étions-nous à ce point atterrés à ce moment-là ?

    Puissiez-vous contribuer un peu au réveil des « socialistes ».

  • Jaime Horta Jaime Horta 30 juin 2011 13:48

    Excellent article et excellente synthèse, véritable travail sanitaire de santé publique mentale, dont on ne peut que constater qu’un bon nombre de nos citoyens sont encore atteint de schizophrénie collective sectaire, prêtant encore l’oreille à des discours qui tiennent plus de la mégalomanie d’un guru que d’un véritable discours politique quand bien même on ne partage pas les idées, mais il y a tout de même des limites à tout.

    Le danger avec Aubry, même si pour des personnes averties ayant un peu de maturité d’adultes ça nous parait totalement absurde et ubuesque, comme le démontre très bien l’auteur dans cet article en faisant la synthèse des ses propos totalement surréalistes dont elle est coutumière, c’est exactement le même que pour Jacques Chirac.

    En effet, c’est un matraquage permanent de lieux communs, de formules creuses, de leçons de morales comme on aurait fait pour un gamin d’à peine treize ans, ainsi que des théories subjectives absconses, mais le fait est que cette technique est éprouvée et marche parfaitement bien en termes de marketing électoral.

    Ainsi je crains que ce type de discours qui s’inscrit dans la plus affligeantes des puérilités, et dont il n’en faudrait pas beaucoup en forçant un peu le trait, pour que ça ressemble à un sketch d’Anne Roumanoff, ne marche que trop bien pour les élections de 2012 tellement Sarkozy à trahi son propre discours et pour lequel les français ont voté pour lui.


    • papi 30 juin 2011 14:17

      Horta

      Vexé ?? pourtant ce que dit l’auteur est vrai et son article reflète beaucoup ce que pensent les addhérents et sympatisants , je suis désolé , mais il a raison même si vous employez des termes savants pour le disqualifier et tenter de l’infantiliser, vouloir croire à tout prix à la mère Noel n’est-ce pas plus puéril ???


    • papi 30 juin 2011 14:27

      Horta

      désolé erreur d ’adresse pas vous !!


    • Jaime Horta Jaime Horta 30 juin 2011 14:36

      Vous m’avez fait peur !! lol


    • tupamaros 30 juin 2011 21:50

      Et vous nous conseillez de voter pour qui svp ?


  • platon613 30 juin 2011 14:05

    Préparons nous à payer... encore et encore

    L’UE veut lever ses propres impôts

    Bruxelles n’a plus d’argent. Les bureaucrates européens veulent à présent introduire leurs propres impôts et ce sont les ’sujets’ européens qui seront appelés à les payer...

    http://www.news-26.com/econmie/736-...


  • papi 30 juin 2011 14:11

    @ l l’auteur

     Le choix pour les socialistes se fait de plus en plus difficile !! et les électeurs socialites ne sont pas vraiment emballés par leurs candidats, je dirais même qu’ils ne sont pas du tout optimistes
    sur les capacités de gouverner des uns et des autres, je pense qu’il va y avoir pas mal de gens qui vont tourner les talons au dernier moment , pas du tout rassurés..
     
    .


    • Jaime Horta Jaime Horta 30 juin 2011 14:49

      @ papi

      En effet, ce serait vraiment grave que les militants socialistes soient tous hypnotisés par la prose de Martine Aubry qui n’est décidément pas une communicante tellement sa frise le ridicule.

      Il y a quelque temps, ma femme qui ne partage pas mes convictions et qui est plutôt de gauche, en regardant à la tv un discours d’Aubry a carrément été prise d’une crise de fou rire, en me disant « - elle est complètement folle, ça ne veut absolument rien dire ce qu’elle raconte », assez révélateur.

      Même si ça fait rire tout le monde, je pense que le meilleur candidat socialiste reste Ségolène Royale, qui est beaucoup moins idiote qu’on voudrait la présenter, et qui de plus a également un côté réac qui n’est pas fait pour déplaire et qui peut rapporter beaucoup de voix.

      En attendant, Aubry c’est le meilleur candidat pour Sarkozy, et en cas de deuxième tour face à Marine Le Pen c’est là qu’elle réalise son meilleurs score.

      Je suis pas socialiste, c’est juste une analyse de politique politicienne non partisane.


    • tupamaros 30 juin 2011 21:51

      C’est marrant, on dirait que vous cherchez à vous rassure, vous avez peur ?


    • tupamaros 30 juin 2011 21:58

      C’est par peur que vous la cassez, on va virer l’autre n’en vous déplaise, après aux législatives, à gauche toute


  • suumcuique suumcuique 30 juin 2011 14:14

    Le budget 2011 de la mairie de Lille en frais de réception s’élève à 878 762 euros, en baisse de 3,64% par rapport à 2010, soit une économie de 33 231 euros sur les dépenses pour les frais de réception. Les frais de réception de la mairie de Lille ont baissé (sic) de 8,5% en un an, mais les crédits pour les fêtes ont augmenté de 3,45%
    http://www.observatoiredessubventions.com/2011/depenses-de-la-mairie-de-lille-en-frais-de-reception/

    Soit 75 000 euros par mois : une broutille : un détail.


  • papi 30 juin 2011 14:22

    @ suumcuique

    Aille !! si ça s’annonce comme ça à la tête de l’état , on est mal, on est très mal , !!


  • LE CHAT LE CHAT 30 juin 2011 15:01

    parler de morale quand on a triché pour avoir son poste et que l’on cautionne les agissements mafieux de Guérini , ça commence très mal .............


  • lloreen 30 juin 2011 17:32

    Peut-elle « doit »-elle occuper l’espace avant que n’arrive le grand Zorro, qui est en train de négocier (à coup de millions ...)

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alan-Dershowitz-s-interroge-sur-la-remise-en-liberte-de-Dominique-Strauss-Kahn-7236.html


  • vachefolle vachefolle 30 juin 2011 17:36

    Bizarre, je croyais que le fond bleu c’etait la droite, et le fond rose-rouge c’etait la gauche. Si on nous change tous les codes d’un coup, on va encore se tromper de vote.

    Au fait, il n’y a meme plus de logo rose-PS ? Elle est encore socialiste ?

    C’est peut-etre une candidate normale elle aussi....


  • LE CARDINAL 30 juin 2011 17:45

    excellente démonstration Paul,

    aubry c’est 5 années perdues, pour rien ou pas grand chose, 5 longues années avant 2017
    de toute façon, à part Marine...seule capable d’ouvrir une perspective...tous les autres présidentiables se ressemblent plus ou moins...
    aubry peut même embaucher des bayrou, villepin, borloo...avec méluche ministre d’état pour représenter les communistes qui soutiendront l’exécutif à l’assemblée...

    quel ennui, vraiment !   smiley


  • grangeoisi grangeoisi 30 juin 2011 18:13

    Crois bien que je voterai Martine Aubry ! Si c’est qualifié de calamiteux par La Bulle, un fin penseur comme lui, son programme doit être très bon smiley !


  • Giordano Bruno 30 juin 2011 18:35

    Les fonctionnaires politiques semblent penser qu’il faut faire des discours creux pour être élu. Je me suis toujours demandé s’ils avaient raison sur ce point.


  • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 30 juin 2011 19:21

    Discours pitoyable, recueil de lieux communs, très bien détricoté par P. Villach, mais discours adapté au suffrage universel.


  •  C BARRATIER C BARRATIER 30 juin 2011 19:57

    Paul croit à la puissance du verbe : il faudrait un bon discours pour être élu. Il se trompe, c’est pourquoi son texte est pour moi une logoréee politicienne anti socialiste et qui n’appelle pas de réflexion, ni d’opposition. Devant la pub, on zappe.
    Les électeurs regarderont avec qui ils ont gagné du pouvoir d’achat, des trains qui fonctionnaient, une école à effectifs comparables à ceux des pays développés (nous avons depuis peu d’années les classes les plus surchargées d’Europe), des bureaux de poste de proximité, un accès aux soins pas trop onéreux, la création du SMIC, les congés payés, la retraite payée.... et ils regarderont qui a commencé à casser tout cela, qui a fait payer le moins d’impôts aux plus riches. Ils regarderont aussi qui a le plus augmenté la dette publique.....J’en passe.
    Ils savent qu’il faut entrer en résistance, et que la famille de pensée du candidat comptera plus que des discours paillettes auxquels personne ne croit plus.
    Voir précisément pourquoi ici

    http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=194


  • lacenaire 30 juin 2011 20:28

    si martine aubry est elue ...c’est 14 ans de mievreries de ce genre qui nous attendent .


  • LE CARDINAL 30 juin 2011 20:30

    qui a commencé à casser tout cela ??? smiley
    -l’UDF, le PS, le RPR, l’UMP, seuls ou ensemble...

    il faut entrer en résistance ???
    Marine 2012 smiley


  • Fergg 30 juin 2011 22:27

    Analyse très pertinente.


  • Thucydide Thucydide 1er juillet 2011 00:43

    Martine Aubry : de grandes envolées sur un air de comptine avec des lieux communs pour toute analyse.

    Nulle.
    Mais particulièrement performante dès qu’il est question de magouilles ou d’arrangements d’appareil dans les strictes limites du siège de la rue Solférino.
    Déjà, sur le trottoir d’en face, on sort du cadre de compétence de la dame : vous imaginez à quel point elle sera étrangère aux affaires...

    Alors oui, nous devons éliminer Sarkozy, simple question de salubrité politique.
    Mais pas en ramassant n’importe quoi.
    Le PS béat de mondialisation et de loi des marchés serait-il la seule alternative à Sarkozy ?
    Parce qu’on oserait appeler cela une alternative ?!!!

    Ah oui, j’oubliais l’autre là, le faux-semblant de batave déguisé en livreur de pizzas pour faire peuple, Hollande le François.
    Celui qui a réussi à confondre pendant dix années la ruée ultra-libérale sur le monde avec une course de vitesse sur piste ; du coup,il a jugé malin de faire faire à son parti du surplace pendant toute la durée de l’épreuve, jusqu’au dernier tour où il s’est débrouillé pour sortir de la piste et crasher sa machine électorale dans le décor.

    Votez socialiste, bonnes gens ! Après avoir été cocufiés par le gugusse du pouvoir d’achat, vous le serez par les chantres du bonheur et de la justice sociale.
    Allez-y n’ayez pas peur : un coup à droite, un coup à gauche, ça équilibre, c’est la démocratie pendule, c’est moderne et c’est tech-no-lo-gique.
    Tic je gagne des clopinettes, Tac, je perds tout.

    Et ça évite aux truands qui vivent aux crochets des bourses de s’emmerder avec de salutaires rebondissements en attendant la fin du spectacle dont ils se foutent complètement puisqu’ils savent déjà qu’ils sortiront de là les poches pleines.

    Et les autres, les peuples, on les cassera, comme d’habitude, avec malhonnêteté mais en toute légalité taxable et corvéable.
    Et ce sera tant mieux.
    Car si on les caresse dans le sens du poil ça voudra dire qu’on envisage les envoyer se dégourdir les méninges avec une bonne guéguerre, une belle aventure à la gloire de la Liberté de fricoter et où on pourra casser de l’ennemi avec suffisamment d’enthousiasme pour nous désengluer du merdier où nous nous embourbons pour le plus grand profit de nos chefs.
    Être de la chair à canon ou de la chair à pognon, voilà notre condition humaine.
    Pas d’autre choix ?
    Non c’est trop cher, la crise, les services publics, les petits fours, voyez-vous, y’a plus d’argent d’ailleurs ton dernier voyage, va falloir que tu te le payes, on n’est pas une caisse de charité ici. Salutations aux asticots.

    Économie, religion, civisme, services publiques, niveaux de vie... ne sont plus qu’un lamentable tourbillon en collapsus, sans repères ni perspectives. Il n’y a pas d’autre moyen de nous en sortir, ne nous berçons pas d’illusions.


  • Christoff_M Christoff_M 1er juillet 2011 00:51

    Martine Aubry est ce qu’elle est ...

    Mais ce qui est calamiteux, c’est l’état de décomposition du PS, incapable de se remettre de l’arrestation de DSK et très laconique sur un programme qui malgré les apparences, suit les consignes de la machine Europe, donc diverge peu du point de vue économique de celui de l’UMP !!!

    Mais comptons sur la nouvelle génération UMP, Pécresse, Wauquiez, Barrouin et autre pour droitiser encore avant les elections un programme déja proche des ultras libéraux anglo saxons !!
    ( le modèle de ces jeunes décervelés, issus de nos grandes écoles, sans culture française, vecteurs et idiots utiles, comme Sarkozy de la mondialisation la plus rampante...).

    Il faudrait autre chose en face pour attaquer qu’une Aubry bouffie et imbue d’elle meme....


  • docdory docdory 1er juillet 2011 01:24

    CherPaulVillach

    La moindre des choses que le citoyen français est en droit d’attendre d’une candidate qui brigue son suffrage pour l’élection présidentielle est qu’elle se présente sous sa véritable identité. Or « Martine Aubry » n’existe plus. C’est une fiction , du point de vu de l’état-civil. En effet, après avoir divorcé de Monsieur Xavier Aubry, elle a épousé en secondes noces Maître JeanLouis Brochen, avocat lillois, et ce en 2004.

    Elle aurait du , soit reprendre son nom de jeune fille et se présenter sous le nom de Martine Delors, soit adopter le nom de son mari actuel et se présenter sous le nom de Martine Brochen ou, au choix, Martine Brochen-Delors.

    Cette bizarre dissimulation de son état civil cache quelque chose : en effet, Jean Louis Brochen a été l’avocat de 17 lycéennes voilées exclues du lycée Faiherbe en 1993, du groupe de rap « sniper » dont les paroles d’une chanson appelaient entre autres à « exterminer les ministres », et enfin de l’un des membres du tristement célèbre « gang de Roubaix » , une officine islamiste.

    Il défend également l’association communautariste « rencontre et dialogue » .

    Il est donc surnommé, non sans raison,« l’avocat des islamistes ».

    Il est clair que Martine Aubry n’a guère intérêt à ce que les français apprennent quels causees plus que douteuses aura défendu l’éventuel futur « premier mari de France » ( pour les épouses de président , on dit la « première dame de France » )

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Martine_Aubry

    http://www.2kmusic.com/fr/rapfr/paroles/la-france/10890

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Brochen

    Il n’’est pas du tout exclu que son mari ait une influence sur elle, compte tenu des compromissions incroyables qu’a eu Martine « Aubry » , dans sa ville de Lille, avec l’obscurantisme mahométan et avec les personnalités les plus rétrogrades de l’islam local.

    Ces compromissions anti-laïques gravissimes sont résumées dans ce dossier spécial publié par « Riposte laïque »

    http://ripostelaique.com/pour-une-france-islamisee-votez-martine-aubry-brochen-nee-delors-bande-dessinee.html


     Le parti socialiste, et sa candidate favorite , Martine « Aubry » est un parti dont la différence idéologique avec l’UMP n’excède pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarettes , surtout depuis qu’il a fait passer au parlement le traité de Lisbonne , clone du TCE refusé massivement par le peuple français.

    Ce qui veut dire que le parti socialiste, malgré ses promesses , qui n’engagent que ceux qui les écoutent, fera, sur le plan économique, strictement la même politique que Sarkozy, puisque cette politique est exigée par la satrapie ploutocratique de Bruxelles.

    Donc , ceux qui votent socialiste en espérant un retour en arrière sur les retraites, une augmentation du SMIC , une amélioration des services publics etc ... en seront pour leurs frais puisque ce sont des politiques interdites par Bruxelles.

    Les seules différences entre le PS et l’UMP seront sur des questions dites « de société » qui ne coûtent rien ( en principe ). 

    Donc l’action de Martine « Aubry » , si elle est élue,se bornera au programme suivant :

    - légalisation du cannabis ( qui sera quelques années plus tard vendu dans les bureau de tabac, avec une fort lucrative taxe ) 

    - droit de vote pour les étrangers non naturalisés ( qui s’empresseront de voter socialiste, comme l’a prévu dernièrement le think tank socialiste « terra nova » )

    - libéralisation de l’euthanasie ( ça fait toujours quelques miettes en moins à payer pour la sécu et les caisses de retraite )

    - mariage homosexuel ( c’est gratuit ou presque pour l’état )

    - régularisation des sans papiers ( qui, grâce au droit de vote aux immigrés sus mentionné, fera une bonne et fidèle clientèle électorale pour le PS et fera la joie du patronat qui aura de la main d’oeuvre à bas coût )

    - financement public des mosquées et révision de la loi de 1905 à cet effet ( que le PS à commencé à faire larga manu , mais l’UMP n’est pas en reste ) . Ça va coûter très cher à l’état, mais celui-ci récupérera ses billes en construisant moins de HLM en contrepartie ) . La encore, ça fidélise un électorat .

    Voilà les seules modifications de politique qu’on risque d’observer au bout de cinq ans d’une éventuellee présidence de Martine Brochen-Delors dite « Aubry » .



    • Christoff_M Christoff_M 1er juillet 2011 10:56

      C’est marrant comme avocats et politiques fricottent ensemble dans ce pays, pour des raisons carrièristes...

      Idem pour la politique et les médias !!

      Coluche disait quatre années de droit et toute la vie de travers, les avocats affairistes et bricoleurs de lois ont pris le pouvoir dans ce pays depuis les années 2000... pas pour notre bien !!

      Frappant aussi le peu de différence et de milieu en 2011 entre élus du PS et élus UMP, des clones issus de mêmes formations pour amuser la galerie...

      Madame Aubry, fille Delors, créateur de l’Europe actuelle avec Giscard, ne peut etre de gauche que pour les naifs !!


Réagir