lundi 21 septembre 2015 - par Jérôme Henriques

La déferlante « beauf »

Rejet de l'autre, recherche de boucs émissaires, appels à la haine, la "beaufitude" est aujourd'hui un phénomène en pleine expansion. Or, pays des droits de l'homme et des lumières, la France ne peut raisonnablement pas accepter toute cette médiocrité intellectuelle. Certes, on peut essayer de compatir envers ceux qui fuient l'instruction et dont le "temps de cerveau disponible" alterne entre la télé-réalité et les jeux sur smartphones ; mais il faut être lucide : avec ses théories de comptoir, son racisme décomplexé et ses opinions binaires, le beauf n'a pas vocation à faire avancer la société.

Le beauf dénonce volontiers les migrants comme des envahisseurs venus profiter du système. Habitué à répéter que la France est le paradis des aides sociales, il n'a toujours pas remarqué que la plupart des migrants préfèrent aller en Allemagne ou en Angleterre. Pas question pour lui d'évoquer les guerres, les dictatures et autres persécutions, c'est de "migration économique" dont il s'agit. Et notre politique impérialiste, ne fait-elle pas le malheur des peuples ? Et l'explosion du nombre de réfugiés Syriens, n'est elle pas en rapport avec le chaos qu'on a instauré dans le pays ? Capable de faire référence aux invasions arabes vieilles de 13 siècles, le beauf n'a généralement pas connaissance de la quinzaine d'"opérations extérieures" actuellement menées par la France. Rappelez lui que notre pays a installé près de 40 % des dictateurs Africains ou qu'il est l'un des plus gros marchands d'armes au monde et il vous rétorquera aussitôt que "si on ne joue pas ce rôle, ce sont d'autres pays qui prendront notre place".

Alors que le sentiment d'empathie a été mis en évidence chez de nombreuses espèces animales (singes, dauphins, rats, etc.), le beauf ne semble malheureusement pas doté des fameux "neurones miroirs". La solidarité envers les migrants ? C'est de la "sensiblerie", un hobby pour les "bisounours". Habituellement, il vous parle pourtant des "êtres humains qui souffrent" quand vous dénoncez l'horreur de l'élevage industriel ; mais imbattable au jeu de la patate chaude, il ne semble soudainement plus préoccupé que par le sort des SDF Français. La patrie, c'est d'ailleurs sa carte joker, le purificateur de toutes les vilénies. C'est par amour pour la patrie qu'il soutient les guerres ; c'est aussi par amour pour elle qu'il veut refouler tous les réfugiés de guerre. Fier d'appartenir à la seule communauté capable de réunir artificiellement le capital et le travail, le riche et le pauvre, l'exploitant et l'exploité, le beauf fait ainsi sien l'argument des puissants qui veulent assujettir les masses ou justifier leurs guerres capitalistes.

Volontiers porte-parole de la nation, le beauf répète inlassablement que la France "n'a pas les moyens de s'occuper du malheur des autres" ayant elle-même des chômeurs, des retraités et des travailleurs pauvres. Indiquez lui que les priorités de la société sont sûrement inversées et les richesses mal réparties ; parlez-lui du budget de l'armée, des milliards donnés aux banques et du gaspillage de l'argent public (arrosage de fleurs dans les ronds-points, oeuvres d'arts minables, décors futuristes à la gloire des élus ...) ; montrez lui la gueule de nos magasins, des parapharmacies-supermarchés aux tonnes d'accessoires pour Smartphones en passant par les allées de yaourts interminables ; Et vous découvrirez alors qu'il y a dans le refoulement une forme inexplorée d'altruisme : ne pas inciter les futurs migrants à venir se noyer en méditerranée (ou plus joliment "éviter de créer un appel d'air") et les aider à prospérer chez eux (où ils seront forcément plus heureux).

"Et toi au fait, t'en accueille combien des réfugiés chez toi ?" : voilà l'imparable question, celle qui est censée anéantir tout discours humaniste et vous ranger définitivement dans la catégorie des hypocrites à grande gueule. Eh oui, le beauf n'a toujours pas compris le principe de l'impôt : je n'ai pas d'enfants mais je finance les écoles, je ne suis pas malade mais je finance les hôpitaux, je suis bien portant mais je veux aider ceux qui sont en souffrance ... Plus rarement, le niveau monte d'un cran et vous entendez parler de "dumping social". L'argument n'est pas stupide : en cas d'afflux de main d'oeuvre, les entreprises peuvent bien sûr chercher à tirer les salaires vers le bas. Mais il est complètement exagéré : 20.000 migrants (temporaires) sur l'ensemble de la population Française, cela représente quel pourcentage ? Quid du manque de travailleurs pour certains métiers ou dans certains territoires ? Et la morale dans tout ça ? Si il y a des exploités, doit-on défendre le droit du travail et s'unir contre l'injustice ou bien écraser les plus faibles ?

L'image du beauf qui s'abrutit tout seul devant la télé est dépassée, le beauf moderne utilise internet pour entrer en communion avec les autres beaufs. Grand amateur de photos-montages et de slogans chocs, il ne vérifie rien mais partage tout. D'ailleurs, sur son blog ou sa page facebook, les informations pipeautées défilent à la vitesse des dépêches AFP. Exemple à peine exégéré : "dès qu'on aura rempli nos coffres avec l'argent des allocs, on violera quelques chrétiennes et on rentrera chez nous". Les sources ? Une photo sortie de nulle part, le post facebook d'un "ennemi" anonyme, le blog d'un gudard qui dispose apparemment de ses propres envoyés spéciaux à Lampedusa. Et quand quelqu'un qui sait broder s'empare du "buzz", ça donne un article sur un site nationaliste ou identitaire ; un article ou l'émotionnel et la rhétorique remplacent systématiquement les faits et l'analyse.

"Grand remplacement", "cinquième colonne", "guerre de civilisation" etc. le beauf se laisse volontiers titiller le cerveau limbique par des théories de plus en plus catastrophistes ... Certains grands prédicateurs sont toutefois étonnants d'individualisme et d'ingratitude : comme Sarkozy, jadis fier de son ascendance Hongroise et de son "sang mêlé" ; comme Estrosi et Ciotti, dont les ancêtres ont quitté l'Italie à une époque où celle-ci était pauvre ; comme Zemmour, qui a du oublier que les juifs séfarades ont été expulsés d'Espagne en 1492 et ont trouvé refuge dans les pays du pourtour méditerranéen (Portugal, Maroc, Tunisie ...) ; comme Dati, de père Marocain et de mère Algérienne et qui craint aujourd'hui "les appels d'air de migrants" ... Au milieu de cette déferlante d'égoïsme et de bêtise, certains cas sont particulièrement croustillants. Connaissez vous Stéphane Tiki, ce clandestin noir qui milite à l'UMP/Républicains contre le droit de vote des étrangers ? Et Csanad Szegedi, leader du parti Néonazi Autrichien qui a récemment découvert qu'il était juif ?

Le beauf ne se reconnait jamais comme raciste ; la preuve, il aime le couscous et a des amis harkis (Jeannette et Rachid, pardon Richard). Il a juste peur que la France soit envahie par "des gens qui ne vivent pas comme nous" (comprenez généralement des Africains). Quelques questions pourraient pourtant aider notre ami à relativiser son malheur : combien la France a-t-elle corrompu de dictateurs pour organiser le pillage de l'Afrique ? combien de guerres civiles ont-elles été alimentées par notre pays ? combien nos militaires et barbouzes ont-ils fait et défait de régimes, traqué d'opposants, truqué d'élections ? Combien de bases militaires Françaises sont encore présentes là bas ? Des question taboues, parce qu'elles touchent encore une fois au sacré : le patriotisme. Et parce que si on n'est pas patriote, on est quoi ? Internationaliste, donc communiste donc co-responsable de 20 millions de morts dans le monde ! Ah, et heu, Mère Térésa, elle est responsable du massacre de la Saint Barthélémy et de l'inquisition ? Non, rien à voir. Bien sûr ...

Si le beauf refuse d'entendre parler des crimes de la France en Algérie (torture, disparitions forcées, essais nucléaires, etc.), il se montre parfois étonnament solidaire des Palestiniens face aux crimes d'Israël. Ancien tortionnaire en Algérie et défenseur de Pétain, Le Pen lui-même se dit "ému par la situation des gazaouis" ; c'est dire. Pour le beauf, l'impérialisme, ça se résume au sionisme et aux pays vendus au sionisme (comme la France). Et De Gaulle au Biafra, Mitterrand au Rwanda, Sarkozy en Côte d'ivoire ou en Libye etc. ? Du sionisme probablement ... Derrière ce sionisme à toutes les sauces, se cache bien évidemment un grand exutoire : le juif. C'est d'ailleurs sur ce sujet que le beauf se montre le plus créatif. Best of : "le capitalisme (monde de la finance = juifs) et le communisme (bourré de juifs à l'image des révolutions Russes) sont les deux faces d'une même pièce, celle qui est destinée à sucer le sang des peuples et à les faire disparaitre dans le métissage pendant que les juifs construisent le "grand Israël". Et le gourou Franco-Camerounais Dieudonné, il en pense quoi ? Probablement qu'exciter le beauf sur ce sujet, c'est bien meilleur pour le tiroir-caisse que de parler du sort de Félix Moumié ou du rôle de la France dans l'atroce guerre civile Camerounaise.

Comme le beauf vote et consomme, ses "élites" ont bien compris le parti qu'elles pouvaient en tirer. Ainsi, du "pain au chocolat" de Copé aux "affiches de flingues" de Ménard en passant par le "top des civilisations" de Guéant, la gamelle politico-médiatique est régulièrement alimentée d'arguments choc et d'opinions clash. Comme l'explique Sarkozy à propos du débat sur l'identité nationale, ce qu'il faut, c'est "du gros rouge qui tâche". Et ça tâche même à gauche (enfin au PS) apparemment puisque Hollande et Valls commencent à récupérer à leur compte les théories des néo-conservateurs Etasuniens ("le bien et le mal", "la guerre de civilisation", ...). Pas de doutes, la beaufitude est devenue mainstream.

Jérôme Henriques



90 réactions


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 septembre 2015 09:26

    C’est comme pour le diner de cons, on est toujours le con de quelqu’un d’autre. Par exemple, en lisant cet article, je ne peux m’empêcher de m’exclamer « en voilà un beau (f) ! »

    (Mes excuses pour ce commentaire aux auteurs qui écrivent de manière réfléchie, mais comme ici les invectives tiennent lieu d’arguments, je ne peux rien faire d’autre).


  • popov 21 septembre 2015 09:37

    Un article bien comme il faut, parfaitement boboshérique, sans aucune aspérités.


  • Arthur S Rascar-Capac 21 septembre 2015 09:38

    S’il suffisait d’être con pour élire des imposteurs, ça simplifierait le travail des politologues !


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 septembre 2015 09:43

    BEAUFITUDE OU BEAUFATTITUDE += LES RIPOUXBLICAINSFN


  • foufouille foufouille 21 septembre 2015 10:07

    " montrez lui la gueule de nos magasins, des parapharmacies-supermarchés aux tonnes d’accessoires pour Smartphones en passant par les allées de yaourts interminables "
    c’est pour les bourgeois comme toi.
    ils sont 500 000 à travailler pas cher pour tes amis.
    ce sera beaucoup plus que 20000 car tes amis patrons ont besoin de 500 000 esclaves supplémentaires.
    les fameux emplois non pourvus pour 5€/h.


  • Le p’tit Charles 21 septembre 2015 10:10
    Un « beauf » qui fait un article sur lui.. ?

    • V_Parlier V_Parlier 21 septembre 2015 14:21

      @Le p’tit Charles
      Si j’essaye de comprendre sa démarche, il veut nous rendre responsables des crimes de nos dirigeants euro-atlantistes « humanistes » , ceux qu’il a probablement soutenus par bonté d’âme...


    • zoi 21 septembre 2015 14:47

      @V_Parlier
      Exact ! Pour moi, les beaufs, c’est ceux qui font la charité d’un côté et font les guerre de l’autre ! Exactement ce que font tous ces bobos néoconservateurs de gauche qui nous ont imposé la guerre en Irak, la guerre en Libye, la copinage avec les Monarchies du Golfe, l’e soutien des rebelles islamistes, le soutien au gouvernement d’extrême-droite d’Israël ... Et maintenant, tous ces gros c... essayent de nous faire culpabiliser parce qu’on est pas d’accord de faire le service après-vente de leurs conneries ! Sans compter qu’ils n’ont aucune reflexion sur l’exode des forces vives des pays bombardés ! Dans ces conditions, oui, Mrs les bobos, LES BEAUFS, CE SONT VOUS !!!


    • Henry Canant Henry Canant 21 septembre 2015 14:58

      @Parlier

      « et maintenant tous ces gros con .... »

      Je trouve cette phrase extrêmement insultante pour les gros c..., 

    • mmbbb 21 septembre 2015 19:33

      @zoi 

      Cabu qui s’est bien  foutu de la gueule des beaufs a ete degomme par un gentil radical


  • César Castique César Castique 21 septembre 2015 10:24

    "Csanad Szegedi, leader du parti Néonazi Autrichien..."

     

    Aïe ! 

    Csanad Szegedi, était un député européen du Jobbik, parti hongrois dont il n’a jamais été leader. 

     

    Wikipédia précise : « En 2012, il découvre ses origines juives1 : sa grand-mère, Magdolna Klein, était juive et une survivante de l’Holocauste ; il quitte alors le Jobbik mais garde son mandat de député européen. En 2013, il se convertit au judaïsme... »

     

    Donc, on ajoutera une caractéristique au beauf dont il est ici question : il rapporte, sans vérifier, n’importe quoi qu’il a entendu, ou lui, du moment que cela va dans le sens de de qu’il veut démontrer...


    • Pere Plexe Pere Plexe 23 septembre 2015 18:12

      @César Castique
      Vous avez raison l’important est sa nationalité.

      Sa conversion d’antisémite au judaïsme est elle anecdotique...

      Le beauf voit immédiatement où est l’essentiel.

  • Garance 21 septembre 2015 10:34

    Le « Beauf » bouc émissaire.... !!!!   smiley  smiley  smiley


    C’est nouveau ça vient de sortir

    L’auteur rappelle qu’il y a eut...qu’il y a des « interventions militaires qui ont amené à cette situation catastrophique

    Est-ce de la responsabilité des » Beaufs« , comme aime à les traiter l’auteur ?

    Non :les interventions actuelles sont de la responsabilité de ceux pour qui il a voté ; non content de cela ; il se permet de faire la critique de ceux en subissent les conséquences....ceux qu’il appelle avec dédain des » Beaufs « 

    Si c’est être » Beauf« que de dire ou écrire que la France est en voie d’être submergée par un envahissement non voulu à cause des pourris qui nous gouvernent actuellement : L’UMPS

    Alors je suis un »Beauf« et je le revendique

    Donc comme je suis un » Beauf" : je continuerai de voter pour le Parti qui (selon l’auteur) les représente : le FN

    Beaufs de France et fiers de l’être : votez pour le FN

    Le seul Parti qui peut nous débarrasser de cette chienlit donneuse de leçons à 2 balles 

    Cette chienlit qui loin de subir les conséquences de la situation actuelle en tire profits

    Il y a qu’à les regarder tous : gras comme des loches...à dégouliner de partout....pouah..... !!!

  • alinea alinea 21 septembre 2015 10:41

    Bien aimé cette envolée pleine de fougue ; si on accepte l’argument, disons désigner une caste, c’est super !


    • alinea alinea 21 septembre 2015 15:11

      @alinea
      Quel unisson !!!
      Vous n’avez pas trouvé que ce texte était une belle envolée pleine de fougue ? smiley


  • bluerage 21 septembre 2015 10:53

    Evidemment, il ne vous est pas venu à l’esprit que l’idiot utile, le beauf c’est vous ? Si vous voyez des beaufs partout cela est strictement dû au fait que vous ne les voyez pas où ils sont vraiment, dans votre miroir quand vous vous rasez le matin...

    A la lecture de tous ces poncifs haineux et gauchistes, je me dis qu’il y en a qui ont du temps à perdre pour essayer de se faire passer pour des anges alors qu’ils ne sont que des idiots utiles, les fascistes d’aujourd’hui se réclament de l’antifascisme.


  • soi même 21 septembre 2015 11:47

    Entre Beauf , Bobo et Proute- Proute , ont n’est pas sortie de Daech... !


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter 21 septembre 2015 11:47

    Un beauf, une voix ....

    Un bio-conno-bobo, une voix ....

    Très démocratiques branlées électorales en perspective smiley


  • beo111 beo111 21 septembre 2015 11:50

    Le « beauf » comme vous dites ne se sent simplement pas solidaire de Sarkozy et Hollande ni des oligarques qui les ont mis au pouvoir pour mener des guerres qui créent des réfugiés. Il pense que c’est à eux de payer et qu’il ne faut pas utiliser l’argent public pour cela. 


    En général le « beauf » ne vote pas, vous avez peut-être remarqué les taux d’abstention, donc je ne comprends pas pourquoi vous voulez lui faire porter la responsabilité des actions des oligarques.



  • COVADONGA722 COVADONGA722 21 septembre 2015 11:56

    yep moi je l’aime bien ce beauf j’en ai un j’en suis un et puis on l’est tous de quelqu’un ».Mais celui de l’auteur il me parle il est de cette majorité invisible niée et bâillonnée sur son sol . Il est celui qui reçoit la leçon depuis 50 ans , tais toi !partage ton travail ! ta cité tes service avec la misère du monde que généreusement la France éduquée invite chez le beauf pas chez elle « faut pas déconner » ou alors des ingénieurs des artistes des avocats hein.
    Le beau de l’auteur c’est celui qui se prend dans la gueule ! tuuttt vilain raciste bas du front comment ça tu es contre l’envahissement , vilain beauf tu es contre le melting pot mondialisé. !!!
    Voyez le ce beauf qui veut être maître chez lui , qui veut que sur le sol que l’histoire et la nature lui ont impartis cela soit ses référents moraux et culturels à lui qui priment.Hé oui le beauf de l’auteur je le connait ya même des chance que j’en sois et c’est vrai les intelligents les éduqués c’est vrai messieurs qui pensaient si noblement si généreusement nous sommes des vieux cons mais quelques d’entre nous sont des vieux cons armés .

    Viennent des temps ou cela fera la différence viennent des temps ou 
    il sera peut être utile pour ce pays qu’ils existent des beaufs !!!!!!!


    asinus : prolo sous-chien


  • bakerstreet bakerstreet 21 septembre 2015 12:11
    C’est un peu une vison « beauf » du « beauf ».
     Les beaufs dont je fais sûrement partie devraient pourtant être contents, car personne ne peut se retrouver dans cette suite caricaturale. 
    Il y a quelqu’un ici qui a parlé du « diner de cons ». C’était tout à fait adapté. La mise en boite du con désigné sert d’exorcisme aux autres pour les rassurer sur leur infinie supériorité
    Cabu qui est à l’origine du concept « beauf » et qu’aurait pu en faire une marque déposée, a parfaitement réussi son truc, grâce à la qualité du dessin inimitable ! 
    Il nous faisait pas un cours de sociologie il envoyait la sauce le crayon, nous disant pas quoi penser, dressant juste une situation. 
    Avant que le beauf ouvre sa gueule il nous parlait déjà. C’était une patte Cabu. Je l’ai entendu dire qu’il aimait son beauf, ce qui était une évidence. Pas trop méchant quand même. Peut être qu’il s’en servait comme exorcisme lui aussi, pour minorer le danger, mais on ne peut se garer de tout, et confondre système de défense et réalité
    . Vous vous moquez des gros cons habillés en chasseurs et roulant en 4.4, e voilà qu’un beauf avec une kalash vous cloue au sol. 
    Le beauf c’est ça. A peine on croie l’avoir trouvé qu’il a trouvé un nouveau déguisement, toujours plus con plus méchant. Mais peut être alors que ce n’est déjà plus le beauf. Mais l’esprit du mal, le vrai salaud intégral et il y en a. Car le beauf est sympa, il veut bien vous aider à refaire votre cuisine, vous donner un coup de main pour votre déménagement. 



  • soi même 21 septembre 2015 12:24

    En réalité c’est article est un régal, comment un beauf qui s’ignore, écrit un article sur les beaufs, au fond il ne réalise pas qu’il en fait partie de se panier de crabe.

    Il y a une autre manière d’être beauf , c’est de parler d’un sujet que l’on ignore .... !


  • berry 21 septembre 2015 13:05

    Envahir la France, ce n’est pas un droit de l’homme.
     


    • Sarah 21 septembre 2015 14:29

      @berry


      Les Français de 1940 étaient aussi des « beaufs » comme cherchait leur souffler le gouvernement de Vichy : comme les sauvages Gaulois civilisés par les Romains, ils devaient à présent accepter d’être civilisés par les nazis, porteur d’une civilisation supérieure, selon eux.


      Mais Vichy n’a pas osé dire que refuser l’invasion nazie était contraire aux droits de l’homme.


  • France Républicaine et Souverainiste Fabien de la Beauce 21 septembre 2015 13:23

    Un article rédigé par un beauf de gauche qui n’a jamais vécu dans un quartier populaire, donc coupé des réalités. Typique de cette caste de bobos qui vivent sur leur nuage, loin de la délinquance et des incivilités, et qui se veulent moralisateurs en prime...


    • geedorah geedorah 21 septembre 2015 23:24

      @Fabien de la Beauce
      avec un pseudo pareil, parler de quartiers populaire , cette blague ^^, ou alors tu rêves secrètement d’une particule à ton nom de famille ?


      à part ça je me suis bien poilé à lire ce texte
       et voir la réaction de tout ce monde, ça doit faire jubiler l’auteur, ça aussi ça fait bien marrer (ds un premier temps, après tu te dis pauvre france...)


  • Henry Canant Henry Canant 21 septembre 2015 13:37

    Ce n’est que la pensée de notre intellectuel humaniste BHL.


  • titi 21 septembre 2015 13:38

    @L’auteur

    « Ainsi, du »pain au chocolat« de Copé aux »affiches de flingues« de Ménard en passant par le »top des civilisations« de Guéant, la gamelle politico-médiatique est régulièrement alimentée d’arguments choc et d’opinions clash »

    Vous avez oublié un beau slogan bien beauf : « l’humain d’abord »

    Il manque à votre florilège.


  • non667 21 septembre 2015 13:50

    à jérome h
    tes droits de l’homme tu peux te les carrer ou je pense plutôt que d’essayer de nous le mettre ! smiley smiley smiley smiley


  • Robert GIL Robert GIL 21 septembre 2015 14:22

    ce sont les mêmes qui disent : "« Quel beau monde de merde en perspective avec le communisme et le collectivisme, ces solutions de rechange ont partout sur terre prouvé que c’était pire que tout. » ou » Le capitalisme triomphant réussit là où le communisme a échoué, avec le libéralisme et l’économie de marché les famines et les maladies ont été éradiquées, la prospérité n’a jamais été aussi grande, et les inégalités aussi faibles. » et encore » La révolution, c’est la redistribution de la pauvreté, c’est la seule chose dont elle est capable, on a vu ce qu’elle est devenue la révolution bolchévique, chinoise ou autre cambodgienne » et la meilleure » La preuve que le capitalisme est le meilleur des systèmes, c’est que tout le monde l’a adopté ! » Sans oublier bien sûr les 100 millions de morts
    .
    voir : LES BEAUFS ET LE COMMUNISME


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 septembre 2015 14:41

    BAUFITUDE !!!!!! BAUFATTITUDE  !!!!!!!BOBOF

    ou supporter de marseilles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Crab2 21 septembre 2015 14:42

    L’islam un problème ?

    Céline Pina et les autres

    Rachid Temal veut son exclusion du PS, suite à ses prises de position concernant le salon salafiste de Pontoise

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/celine-pina-et-les-autres.html

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/21/celine-pina-et-les-autres-5688021.html


  • ZenZoe ZenZoe 21 septembre 2015 15:01

    Ne riez pas, ce loustic pense certainement, comme nos auto-proclamées élites, que « le peuple » (autre mot pour beaufs ici), n’est pas assez bien pour la démocratie. Ce qu’il lui faut, au peuple, c’est une dictature. Ca tombe bien, elle arrive. On a déjà la dictature de la pensée, on va bientôt avoir toutes les autres (y compris celle des autres).


    • hunter hunter 21 septembre 2015 18:36

      @ZenZoe

      Salut,

      En fait, dans les milieux des « zélites », c’est le terme « populace » qui revient le plus souvent !

      Leur vie est une dichotomie : il y a eux, et « la populace » !

      Ce terme véhicule parfaitement le profond mépris qu’ils éprouvent !
      Notre langue avec sa richesse de vocabulaire est définitivement bien faite !

      Adishatz

      H/


  • Rmanal 21 septembre 2015 15:04

    Cet article m’a bien fait rire : cela va faire réagir les extrêmistes bas du front. smiley
    sur le fond « beauf » ne veut pas dire grand chose : c’est un de ces fourre tout sans définition dans lequel on y met n’importe quoi, comme les bobos, la droite ou la gauche. Appelez un chat un chat et on vous comprendra mieux. En même temps au vu des réactions on voit bien qui se sent visé.


  • Depositaire 21 septembre 2015 15:05

    il y a quelque chose d’amusant et de tragique dans les commentaires sur cet article. On peut trouver discutable les affirmations de l’auteur, dans ce cas on argumente, s’il le faut, point par point de façon à démontrer en quoi et où l’auteur se trompe.

    Mais que lit-on dans les commentaires ? Des insultes, des moqueries sur l’auteur, ou alors certains approuvent une partie et rejettent une autre, mais sans argument véritable. Juste une appréciation sentimentale. Mais après tout, l’article lui-même est quelque peu dans le même style. Ce qu’on peut lui reprocher.

    Et ne parlons pas du commentaire de @popov qui ne manque pas une occasion pour faire ressortir sa haine de l’Islam bien entendu, comme d’habitude sans aucun argument élaboré. Rien que des affirmations péremptoires que l’on se doit de prendre à la lettre.

    C’est le côté tragique de voir tous ces commentaires qui n’apportent strictement rien au débat de fond. Quant au côté « amusant » c’est le fait de voir presque tous les commentateurs correspondre à la définition du « beauf » dont l’auteur se moque dans son article, à un degré ou un autre.

    Pour les islamophobes patentés sur ce site, juste un petit rappel ou une info dont vous n’avez assurément pas connaissance. Vous connaissez l’UNESCO, cette organisation est bien connue. Les lundi28 Septembre et mardi 29 Septembre prochain sera organisé au siège de cette organisation au 121 avenue de Suffren dans le septième arrondissement de Paris un colloque autour d’une figure éminente de l’Islam le Cheikh Ahmed ben Mustafa el Alawi mort en 1934 sur le thème : « l’Islam spirituel et les défis contemporains » avec tout un panel d’intervenants issus de tous les milieux et pas seulement musulmans. Ce colloque intervient suite à la reconnaissance du centenaire de la fondation de l’ordre soufi Alawiya, une école pour la tolérance et la convivialité interreligieuse. (Ce n’est pas le seul domaine d’activité de cet ordre). Le colloque débutera à 9H30 le Lundi 28/09. l’entrée est libre, même si l’inscription est préférable si on veut être sur de trouver une place.

    Il me semble que l’UNESCO est une organisation dont les dirigeants sont des gens qui ont quand même une certaine capacité de réflexion et le fait qu’elle ait reconnu cet ordre soufi donc musulman, comme étant d’une grande valeur implique qu’ils se sont donné la peine d’étudier la question de près avant d’émettre leur avis. Ce que tout individu intelligent et posé se devrait de faire au lieu de tomber dans les poncifs haineux et incohérents basés sur une méconnaissance abyssale de la question et bien plus prompts à sortir leurs préjugés qu’à émettre un avis argumenté suite à une recherche exhaustive !


    • Sarah 21 septembre 2015 16:18

      @Depositaire

      « Il me semble que l’UNESCO est une organisation dont les dirigeants sont des gens qui ont quand même une certaine capacité de réflexion et le fait qu’elle ait reconnu »


      L’UNESCO est maintenant noyauté par les musulmans


      Au sein des organisations de l’ONU, il ne reste plus que le Conseil de Sécurité qui le soit pas encore.


    • Phalanx Phalanx 21 septembre 2015 17:00

      @Depositaire

      Il existe effectivement des sectes ou mouvements musulmans plus spirituels et/ou « cool » (généralement issus du Chiisme) que la branche ultra majoritaire Sunnite.

      Ils n’en sont pas « plus » musulmans. Je dirais plutot moins même, par exemple les alévis syriens incluent une dose de chamanisme, les alaouites peuvent boire de l’acool et ne font pas le ramadan.

      En tous cas et indicutablement, l’Islam, c’est la soumission à Allah, et Muhammad (PSL) (personnage historique, chef de guerre usant de la violence, de l’esclavagisme* et même « pédophile » selon nos critères occidentaux) est son prophête.

      Par conséquent, l’Etat Islamique ne fait qu’appliquer à la lettre les preceptes du prophête (PSL) et est largement aussi légitme que la secte reçue par les gens intelligents de l’UNESCO.

      Quand à un avis argumenté, j’ai répondu plus bas.

      * En tous cas il reconnait et use de l’esclavage, même si il prêche pour un meilleur traitement des esclaves (peut être qu’il est gentil ou peut être que, comme les romains, il a tiré les leçons des guerres serviles)

    • popov 22 septembre 2015 14:49

      @Depositaire

      Et ne parlons pas du commentaire de @popov qui ne manque pas une occasion pour faire ressortir sa haine de l’Islam bien entendu, comme d’habitude sans aucun argument élaboré.

      Donnez-moi donc un argument élaboré qui me donnerait envie d’aimer l’islam. Qu’est-ce que l’islam peut apporter à l’Europe à part la misère et la régression qu’il a semé partout sur son passage ?

      C’est bien de parler d’une secte soufi, mais il faudrait aussi rappeler que les soufistes sont considérés par les chiites et les sunnites comme des hérétiques, alors que les chiites et les sunnites ne se considèrent pas mutuellement comme des hérétiques.


  • Phalanx Phalanx 21 septembre 2015 15:11

    « Le beauf ne se reconnait jamais comme raciste ; la preuve, il aime le couscous »

    Arrêtez avec vos amalgames nauséabonds ! Je suis raciste et je déteste le couscous !

    Bon allez, l’auteur à fait un effort pour écrire un article relativement long, clair, qui pourrait presque être drôle, je reconnais la qualité éditoriale (ça change des copié/collés de Chalot/Gil). Ca mérite une réponse sur 2 points principaux (je passe sur le racisme anti francais).

    1/ Ce que l’auteur appelle “solidarité avec les migrants”, c’est (l’amplification de) l’invasion de l’Europe. Pour lui, comme pour l’RPS, il n’y a qu’une solution : l’ouverture totale des frontières et le multiculturalisme. Qui n’est pas de cette avis est un néonazi (ou un beauf ou que sais je).

    Quid des camps de réfugiés ? on peut très bien aidé les personnes effectivement persécutées, qui fuient effectivement leur pays, on assurant abris, nourriture et sécurité dans des camps de réfugiés à la frontière avec les zones de conflits.

    Comme ça, les vrais réfugiés ne se noient même pas. Oui auteur, autre précision : leur noyade n’est effectivement pas mon souci principal, je préfère que les envahisseurs se noient plutôt qu’ils s’installent en Europe, MAIS je ne n’y suis pas insensible non plus, je préfère qu’ils ne se noient pas ET qu’ils ne viennent pas en Europe.
    Si ils se noient, c’est parce que les gens comme l’auteur leurs disent de venir et que ceux qui arrivent ne sont pas renvoyés, pas à cause des méchants beaufs comme moi qui suggèrent qu’on feraient mieux d’arrêter de foutre la merde chez eux et éventuellement, de les aider à domicile. 

    Je ne considère pas que l’horizon indépassable de bonheur de l’africain ou de l’arabe, soit de débouler comme un mendiant chez l’européen ... ca serait raciste d’ailleurs, hein ? auteur ?

    2/ L’auteur, dans un éclair de lucidité semble le reconnaître : ne pas aller souffler sur les braises de la guerre civile dans les pays arabes aurait également été une bonne idée pour éviter guerres, massacres et exodes. Le seul parti politique qui y fut opposé était le FN d’ailleurs. L’RPS lui, a applaudit. C’est donc sa guerre, c’est lui qui est responsable.

    Alors, j’ai une question pour notre génie lumineux d’auteur : comment explique t’il que ceux (RPS) qui ont provoqué les guerres et les massacres, soient les mêmes qui fassent tout pour importer en masse les étrangers sur notre sol ?

    Si l’auteur veut accueillir toute la misère du monde et diversifier les salauds de beaufs français, il le fait avec un coeur pur pour l’humanité la solidarité, la fraternité citoyenne et blablabla… ok. Je ne discute pas ses intentions. 

    Mais ses potes de l’RPS, qui ont prouvé leur duplicité, c’est quoi leurs raisons pour éradiquer les français ? 


  • DanielD2 DanielD2 21 septembre 2015 15:43

    Le plus célèbre traqueur de « beauf », le dessinateur Cabu, s’étant fait descendre par des arabes parce qu’il n’avait pas bien compris ce qu’était le multiculturalisme qu’il avait toujours défendu, il est heureux que le flambeau soit repris. En espérant à l’auteur de cet article un destin plus chanceux.


  • Aristide Aristide 21 septembre 2015 15:50

    Encore un de ces articles qui tentent de démontrer l’ignorance, l’incapcité, la cécité, ... de nos concitoyens ... Ici on invoque la beauferie, ailleurs l’influence des médias, là, l’incompréhension du monde, ... 


    Un point commun à tous ces articles, une haute opinion de soi associée à la certitude que les « autres » qui penseraient autrement sont des « ignares », ...

    On hésite tout de même à savoir ce qu’il l’emporte entre la suffisance de l’auteur et l’arrogance du propos. 



  • Passante Passante 21 septembre 2015 16:03
    très bien on nous met une télé en image, c’est clair sur les sources du déferlement titré
    puis marine à l’élysée se dessine en clerc, encore mieux
    et puis plus rien,
    comme si y’avait pas de sortie, 
    intéressant ..

  • legrind legrind 21 septembre 2015 16:16

    @ Le beauf dénonce volontiers les migrants comme des envahisseurs venus profiter du système.
    Oh que non ils viennent nous enrichir.
    Trop hâte que ceux-là arrivent , même s’ils ne sont sans doute pas très Charlie smiley


  • djea 21 septembre 2015 17:18

    Vous vous trompez sur un point : le beauf n’en a rien à faire des élevages industriels, ça aussi c’est de la sensiblerie pour lui et cerise sur le gâteau, il fait que ce que les médias lui disent de faire régulièrement à savoir : être solidaire avec les agriculteurs qui saccagent et veulent plus de subventions pour continuer de polluer...


  • sarcastelle 21 septembre 2015 17:27

    Si j’ai compris, le beauf est celui dont les opinions freinent la marche idéologique humaniste triomphale de la gauche.


    Selon cette définition, le beauf est utile puisque rien de bon ne se fait en démocratie sans qu’on refrène les idéologies. Une idéologie peut amener des conquêtes utiles à condition d’être arrêtée quand il le devient nécessaire, puisque la nature d’une idéologie est d’aller à son extrême et par-là d’anéantir dans ses abus le bien qu’elle a pu susciter. 

    Ainsi le beauf abruti est-il utile comme est utile le crétin de gauche

  • Aldous Aldous 21 septembre 2015 17:49

    La haine commence par la stigmatisation, souvent via une étiquette, motivation unique de cet article.


  • Esprit Critique 21 septembre 2015 18:37

    Bof....

    Un article qui pue la Bo-Bo-itude, bien pensante, et comme l’a rappelle M Onfray « C’est celui qui le dit qui.... » ; On sent aussi la Beau- Beau-fitude de l’auteur même après avoir éteint l’ordi, c’est pas peu dire !


    • Allexandre 21 septembre 2015 20:24

      @Esprit Critique
      Esprit critique ? vous n’en avez pas l’étoffe. A part aboyer avec les loups et traiter de « bobo » tous ceux qui pensent humainement, quels sont vos arguments ? rien, le néant comme la majorité des moutons qui relèvent la tête parce que la majorité des Français se montre sous son vrai jour, à savoir étroit d’esprit, inculte, raciste au dernier stade et sans scrupules . Le sentiment de supériorité est toujours tapi dans votre inconscient dégénéré !!!


    • geedorah geedorah 21 septembre 2015 23:27

      @Allexandre
      on pouvait pas dire mieux

      +10

    • Julien30 Julien30 22 septembre 2015 08:51

      @Allexandre
      « la majorité des Français se montre sous son vrai jour, à savoir étroit d’esprit, inculte, raciste au dernier stade et sans scrupules . Le sentiment de supériorité est toujours tapi dans votre inconscient dégénéré !!! »


      Et vous vous n’avez pas de sentiments de supériorité à traiter la majorité des Français comme vous le faites, pauvre buse va.

    • Esprit Critique 22 septembre 2015 19:43

      @Allexandre
      « Alexandre le bien heureux »

      Heureux les simples d’esprit ....

      Dans cet article c’est sur que le sentiment de supériorité de l’auteur moralisateur,, n’est pas tapi dans son inconscient dégénéré, il est carrément tartiné.

      Et d’un certain point de vue, vous avez raison je suis « Sans scrupules » a penser que vous n’êtes pas bien fini dans votre petite tète


  • baron 21 septembre 2015 19:33

    Un beauf est quelqu’un de stupide et borné, bon voilà la beaufitude est bel passée du coté de la bien pensance.


  • Allexandre 21 septembre 2015 20:19

    BRAVO à l’auteur pour ce plaidoyer. Malheureusement, la connerie ambiante et l’indigence d’une majorité des intervenants aboutissent à un 2,2/5. Rien d’étonnant. A l’exception de leur confort et de leurs certitudes, tous les beaufs sont heureux de se retrouver en force. Quelle misère. Mais c’est rassurant de lire des personnes qui pensent et représentent des valeurs dont la France se targue, alors qu’elle les a perdues depuis longtemps.


  • Henry Canant Henry Canant 21 septembre 2015 20:39

    @Allexxandre


    Je partage totalement votre analyse. Les beaufs sont d’une bêtise crasse, ils se refusent à fournir la vaseline alors que cela leur éviterait bien des désagréments.

  • FritzTheCat FritzTheCat 21 septembre 2015 21:46

    Pour faire court, le beauf c’est le type qui ne pense pas comme toi....

    Curieux, il me semblait que depuis janvier de cette année, nous étions tous Charlie. Nous avions un droit absolue à la critique, la dérision et blablabla... mais faut croire que remettre en question le compassionnel instituionnel de la goche bobo n’est pas encore pour demain.

    Jérome, retourne à tes migrants et ta pseudo solidarité.


  • egos 21 septembre 2015 22:49

    Ns y voilà,

     

    de nouveau,


    coming dana again


    L’espèce beauf était pourtant réputée disparue, 

    corps et âme, également dépravés, 

    souillés, de part leur naissance et condition 

    aux funérailles de Charlie Hebdo 1er, 

    pour cause de famine lectoriale , 

    la chimère beauf éventrée par les urnes de 81,

    funeste conséquence de l’élection de Mitterrand, dit François le Fourbe, 


    une étrange malédiction semble depuis peser sur la tête desdits prénommés ...


    Plutôt que d’espèce, parlons de syndrome, de souche (passez moi le terme) virale.


    Les esprits simples ( les portes du paradis ps leur seront ouvertes ds l’après sous-vie viciée, sauf erreur de pilotage) et croyants imaginaient naïvement le fléau éradiqué.


    La finesse d’esprit de l’époux de la soeur ou belle sœur ( le frère ou le cousin du type qui jouait …) d’icelui président (logé ds 1 appart de BDF, locataire à vie de TF-, électeur coco revendiqué, groupie de Sarko de Nagy le temps des carpettes annoncé, maquereau raté) aurait du ns alerter.


    Idem la forfaiture Vals Ph (autre malédiction que cette consonance) et sa cour des mirages, nécrophages charliesques, faux anars vrais nanars.


    Et puis ces réactions, récentes ou a tte occasion, de la gentry politico- artistico-médiatique, « géniteurs d’enfants de . » exfiltrés fiscaux au premier mill €, élus des affinités électives perfusés à la coke des royales mannes publiques, pourvoyeurs républicains de l’Ecole Alsacienne, passeurs de fonds, liquidateurs classieux.

     

    parentèle des punaises du bénitier socialo reverse, à la morale élastique ostentatoire, au verbe haut empli de morve, aux sentences définitives

    ie lors des manifs Bonnets Rouges, esclaves populassiens tout droit ressuscités du caniveau de la collaboration patronale. 


    j’en suis encore à me demander ou Musso et Adolf ont bien pu racoler leur clientèle si ce n’est ds le vomi de notre société et de ceux qui s’en considèrent les bergers-gardiens.


    Serait il possible un jour d’accepter que l’espèce beauf appartienne à l’humanité tt entière, que sa répartition soit uniforme ts continents confondus,


    qu’il s’agit parfois de fiers à bras, de grandes gueules à défaut d’être nés BCBG,la cuillère d’argent à la main et la Rolex au poignet, de baudruches prêtes à se dégonfler aux premières couronnes d’épines macroniques, banderilles chères aux tauromaches plantées ds la chair tendre de leur sensibilité à fleur de peau, 


    d’autrefois des brutes, fachos pédigrés, membres des services d’ordre électoraux (Gaston et les mafieux du port, du porc, le SAC, les réseaux Françafique.


    Avx, miroirs aux électeurs étourneaux déboussolés,

    s’écrasant au reflets trompeurs des vitrages assassins


    FDG un jour, FN le lendemain, 


    tbc




  • egos 21 septembre 2015 22:50

    suites


    FDG un jour, FN le lendemain, 


    Avx, règle sa rançon citoyennes pas nette,

    les ite abrite , couve et ceci est nouveau qqs spécimens issus streamline des strates jurassiques,

    entourés de leur piétaille jalouse, 

    qui ss des aspects truculents et affables déversent de tels flots de venin que le FN même les récuserait, 

    nonobstant la prudente réserve de certains « partisans  » droitiers bien au delà de cette loghorrée nauséeuse.


    Gageons que cette jeunesse diverse et colorée, que ns côtoyons et peuple notre espace culturel, radieuse comme ttes celles qui l’ont précédée finira, tôt ou tard, ds les poubelles de l’opprobre bien pensante.


    La ressemblance, des uns et des autres, tient à ce que la crasse vs voyez répandue sur leurs mains de prolos bas du front, vs inspirant autant de dégout , 

    est en ce qui vs concerne ds la tête, 

    crasse débile et indélébile.


    « Choisis bien tes ennemis, car tu finiras par leur ressembler  »


    fuck that man


    pr le voyage retour


  • Arthaud Arthaud 21 septembre 2015 22:54

    Bonjour l’Auteur


    Vous aimez la musique ? Le rock ? Rammstein ? Leibach ?

    Merci pour vos efforts .. merci .. si tout le monde était comme vous ! Ah ! ..

  • Jason Jason 21 septembre 2015 23:38

    Il y a aussi le beauf à la mode, le beauf miroton, en carbonnade, en gelée, et plein d’autres accommodements, préparations et sauces diverses, éventuellement avec des cornichons.

    Mangez du beauf, il est bon à toutes les sauces. Recommandé par l’académie de médecine et les rebouteux.

    Au secours, beauf qui peut !


  • Vipère Vipère 22 septembre 2015 00:09

     Et le beauf à la sauce hollandaise ?

     


  • Vipère Vipère 22 septembre 2015 00:15

    Dites l’auteur, vous nous baillez belle, à bramer que : « Le beauf dénonce volontiers les migrants comme des envahisseurs venus profiter du système »

    libre à vous de croire qu’ils ne voudraient venir en France que pour vos beaux yeux !


  • Vipère Vipère 22 septembre 2015 00:24

    « Habituellement, il vous parle pourtant des »êtres humains qui souffrent« quand vous dénoncez l’horreur de l’élevage industriel ; mais imbattable au jeu de la patate chaude, il ne semble soudainement plus préoccupé que par le sort des SDF »

    C’est bien joli les droits de l’homme au pays des lumières, toussa toussa, mais pourquoi, les SDF n’ont ni la lumière, ni les droits de l’homme ? ce sont pourtant des hommes, ils ne sont pas nés à la rue comme des petits chats.


  • Vipère Vipère 22 septembre 2015 00:34

    « Or, pays des droits de l’homme et des lumières, la France ne peut raisonnablement pas accepter toute cette médiocrité intellectuelle »

    La médiocrité est de votre côté !

    Au pays des droits de l’homme et des lumière, la France ne peut raisonnablement pas accepter de faire crécher des gens dehors, car ce ne sont pas des petits chats qui ont appris à se débrouiller tout seul !!!


    • Jason Jason 22 septembre 2015 08:28

      @Vipère

      Oui, il a oublié de dire que la France n’a pas inventé les droits de l’homme, c’est semble-t-il l’américain Thomas Paine en 1791-92 qui a donné à Paris son « Rights of Man » qui lui valut d’être fait citoyen d’honneur. Le reste a suivi.


  • franc 22 septembre 2015 04:37

    Bof il n’ ya rien de nouveau dans cette satyre des beaufs ,cela fait des décennies qu’on entend cette critique en long ,en large et en travers dans tous les merdias jour et nuit ,à la télé,à la radio , dans les presses et les magazines et déjà chez nos « nouveaux philosophes » avec une version plus pédante mais tout aussi arrogante de la haine du beauf souchien étiqueté maurrassien de la part de notre filou sophiste mondial BHL avec son livre « L’idéologie française »

    -

    il fut un temps où nos bobos gaucho-capitaliste régnaient en maitre en imposant leur terreur intellectuelle qui accablait les beauf de leur moquerie ,mais ce temps est fini ,et c’est très bien ainsi.

    -

    Aujoursdhuis contre le beauf patriote souchien ou pas ,qui aime la France et sa culture millénaire avec son génie propre qui ,oh crime effroyable et impardonnable , ose défendre sa terre et sa culture en voulant dresser des frontières pour protéger son peuple de sa destruction par des envahisseurs aux cultures et moeurs barbares et violents fusent de la bouche des habituels traitres collabos en tout temps et en tout lieu, cyniques avides et perfides , les sempiternels insultes pour intimider et imposer : beaufs racistes ,fascistes , nazis .

    -

    sauf que ça ne marche plus ,ça ne prend plus ,

    Eh oui ,tout a une fin ,tout a une limite ,m^me prendre les gens pour des cons

    -

     Plus les puissants d’en haut comme BHL gueulent à tout va : racistes !,fascistes !,nazis ! pour intimider en terrorisant de honte et d’ignominie les gens qui pourraient avoir une autre idée qu’eux comme par exemple l’idée saugrenue de voter contre le Traité Constitutionnel Européen ,le peuple d’en bas n’ a que faire ,il vote pour le TCE

    Plus les puissants d’en haut et les bobos qui prennent de haut comme l’auteur, insultent en aboyant :racistes ! ,fasciste ! nazis ! pour dresser un mur moral empêchant les gens d’avoir l’idée immorale de voter pour le FN ,rien y fait ,le peuple d’en bas ,vote pour le FN

    -

    L’auteur et BHL traitent ceux qui veulent fermer les frontières de beaufs racistes ,fascistes ,nazis ,peine perdue, voilà qu’un sondage montre que 80% de français sont pour la fermeture des frontières face à la horde des réfugiés et migrants ,mais l’auteur et BHL s’en moquent ,ils continuent d’affirmer que le bas peuple ,ces cinquantes millions de français qui veulent fermer les frontières , sont des cons ,des beaufs ,des racistes, fascistes , nazis

    -

    Mais si l’auteur et BHL se moquent du bas peuple et de la réalité ,en retour l e principe de réalité et le peuple d’en bas se moquent de l’auteur et de BHL ,.

    -

    -

    Bon il n’est pas étonnant alors que le bobo traite de beauf le prolo puisque le prolo traite le bourge le bobo , ,comme l’illustre l’auteur de cet article bobo qui fustige les beaufs ,c’est de bonne guerre.

    Sauf que c’est une mauvaise guerre ou une guerre mauvaise entre bobos et beaufs

    il ya des bobos sympas et des beaufs traitres comme il ya des bobos perfides et des beaufs honnêtes ;

    la vraie guerre est entre les gens honnêtes et les gens malhonnêtes , entre les gens sincères et les gens sournois , guerre entre gens intelligents et gens stupides ,et malheureusement d’après une des lois générales de la stupidité humaine énoncé par Carlo Cipolla ,les gens stupides et malhonnêtes sont bien plus nombreux que le gens honnêtes et intelligents .

    Ce n’est pas pour autant que les stupides et les malhonnêtes gagneront sur les honnêtes et les intelligents à la fin de l’histoire ;ça c’est la loi de la raison transcendantale qui le dit.

     


    • franc 22 septembre 2015 04:57

      @franc

      erreur ci-dessus :-il faut écrire et lire bien entendu :

      ----------------------le peuple d’en bas n’a que faire ,il vote CONTRE le TCE


  • Ruut Ruut 22 septembre 2015 07:48

    Bienvenu en UMPSocratie récemment renommée en RPSocratie.
    Lorsque l’information est tronquée, lorsque la libre parole est interdite, les conclusions sont souvent imparfaites, toujours incomplètes.
    Mais c’est aussi la réalité de la France de 2015.


  • Jason Jason 22 septembre 2015 08:31

    Question : y a-t-il un féminin du beauf ?

    Après tout, la beaufitude n’affecterait que les mâles et ils ne seraient donc présents que dans moins de 50% de la population mondiale.

    A quand une cartographie de la beaufitude en France ?


  • Julien30 Julien30 22 septembre 2015 08:55

    Bref si vous ne pensez pas comme Jack Lang ou Besancenot vous êtes un beauf crasseux, l’habituel intolérance et mépris du bourgeois de gauche pour ce bas peuple qui ne pense pas comme il faut.


    • Pere Plexe Pere Plexe 22 septembre 2015 17:14

      @Julien30
      Mépris à l’égal du votre pour tous ceux qui ne pense pas comme vous ?


    • Julien30 Julien30 22 septembre 2015 20:44

      @Pere Plexe
      Aucun mépris pour ceux qui ne pensent pas comme moi du moment qu’ils respectent mes opinions, ne les caricaturent pas et ne passent pas leur temps en procès d’intention plus que douteux si vous voyez ce que je veux dire. Et quand bien même, vous approuvez ce papier à ce que j’ai lu, vous êtes donc pour le mépris dans le débat politique, le mien, supposé ou réel, ne devrait pas vous poser plus de problème que ça.


    • Pere Plexe Pere Plexe 23 septembre 2015 18:24

      Reprocher aux autres leurs mépris supposé et utiliser le vocabulaire qui est le votre voila qui ne manque pas de sel.

      C’est sur que chez vous on sent bien le respect qu’il n’y a nulle caricature nul procès...
      Sacré comique.

  • Jean Guillot meslier 22 septembre 2015 16:44


    Votre article est une insulte au prolétariat !! ceux sur qui s’exerce le pouvoir et doivent faire les boulots mal payés ...


  • franc 23 septembre 2015 00:46

    le prolétaire c’est celui sur qui s’exerce le pouvoir ,c’est clair ;

    -

    l’auteur insulte le peuple d’en bas qui vote FN ,et le peuple d’en bas subit la pression du pouvoir d’en haut et donc correspond à la définition du prolétaire ,

    -

    c’est clair


  • eric 23 septembre 2015 12:38

    Le regretté Cabu avait finit par comprendre et avouer, après au moins 30 ans de dessin, que pour avoir un beauf, il fallait être le sien.....

    Ce n’était pas un cas isolé. En général, le type de gauche un peu lucide et intelligent, finit par découvrir le réel au bout de 30 ans de confrontation. Un autre bon exemple, c’est le sociologue Legoff, découvrant son village 30 ans après Gérard Lauzier...

    La question centrale ici est donc l’âge de l’auteur : si il est « à gauche » depuis plus de 30 ans, alors c’est sans doute foutu. Les neurones ont du se scléroser, beauf il fut et beauf il restera.

    SI il est plus jeune ( à + ou - 10 ans prés bien sur, la maturité, l’intelligence, l’expérience de la vie, tous ça...) il lui reste peut être une chance....Au sens ou il l’entend. C’est à dire incapable de supporter son propre beau frère, et prétendant aimer des tas de gens qu’il ne connait pas du tout...

    On va essayer de lui tendre une main secourable...Eh du beauf, ! Tu peux arriver à comprendre que si ton beauf qui a la même culture, les mêmes étude, le même supermarché, la même langue , la même histoire que toi, tu arrive si difficilement à le supporter, alors tu es ontologiquement incapable de réellement vivre avec des gens réellement divers, différent quoi que tu prétende ?


  • Crab2 23 septembre 2015 16:58


    Après que les prophètes, qui ne sont pas des poètes, aient décrété qu’ils conjuguaient la religion, au masculin, détruisant dans la plus parfaite allégressetoutes les idoles féminines : l’arrivée du disciple de l’impuissant et fanatique Saint-Paul en Crète se traduira par l’anéantissement des DROITSdes femmes et des animauxinscrits et gravés, depuis le VIIe siècle avant notre ère,sur un mur de Cortyne par la civilisation minoenne - puis plus tard les arabo-musulmanse chargeront au passagede rayer dans la société égyptienne le principe même de l’égalité femmes-hommes reconnueà travers le règne des grandes pharaonnes dansla civilisation de l’Égypte Antique

    Suites :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/la-civilisation-islamique.html

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/23/la-civilisation-islamique-5689107.html


Réagir