mercredi 11 décembre 2019 - par republicain

La perversité toute Strauss Kahnienne de la réforme

 Je voudrais tout d’abord vous rassurer, je n’ai aucune sympathie pour M Martinez et moins encore pour M Mélenchon. Je considère comme prioritaire le rétablissement des comptes, le nécessaire allongement de la durée de cotisation ( retraité j’ai personnellement cotisé 44 ans). La situation des agriculteurs et des commerçants me scandalise : ma mère a travaillé jusqu’à 82 ans pour toucher une retraite de 600 euros par mois.

Je ne suis pas concerné directement par la réforme, mon épouse non plus et mes proches, cadres dans le privé galèrent dans les transports parisiens.

Tout devrait donc me conduire à soutenir la réforme de M Macron, il n’en est rien car cette réforme est injuste, dangereuse, inefficace et joue sur l’égoïsme et l’ignorance.

Le système dit à points s’inspire du modèle suédois cher aux disciples du Grand Pervers (Strauss Kahn, également inventeur des 35heures), issus de la gauche bobo et de la CFDT. Vous l’ignorez sans doute mais cette réforme n’est pas libérale, un vrai libéral préfère une retraite minimale pour tous financée par l’impôt et la liberté pour chacun de capitaliser. Cette réforme est batarde, elle est socialiste.

Elle est perverse.

Les cotisations sont obligatoires, lourdes et l’usine à gaz protège bien moins que le système actuel issu du grand compromis porté par le général De Gaulle.

En Suède la stagnation, voire la baisse de la part des retraites, combinée avec une augmentation du ratio de dépendance conduit mécaniquement à un appauvrissement relatif des retraités. Le taux de remplacement, c’est-à-dire le rapport entre la pension moyenne et le revenu d’activité moyen est programmé pour passer de 50,5% en 2016 à 32,6% en 2070.

Les cadres sont les premiers concernés, en Suède leur retraites ne dépassent pas 2000 euros.

Contrairement à une image répandue, la Suède est assez mal placée du point de vue de l’égalité femmes-hommes.

La Commission européenne élabore un indicateur d’exposition au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale (AROPE). En 2016, 17% des Suédois de plus de 65 ans sont exposés à ces risques, mais cette proportion est de 22% pour les femmes, contre 11% pour les hommes. A titre de comparaison, cette proportion est en France de 10% et l’écart entre hommes et femmes est plus réduit.

Vous me répondrez que la réponse est de souscrire un plan de capitalisation privé. Vous avez raison et M Delevoye ou le frère de Bruno Le Maire ont des liens bien établis avec ces fonds qui peuvent tout espérer.

Je voudrais seulement vous faire remarquer que tout le monde n’en aura pas les moyens …

Vous comptez sans doute sur une bonne santé durable pour ne pas avoir besoin du personnel médical et des infirmières. Une punition injuste infligée par un prof quand vous étiez en classe de 5ème vous aurait-elle traumatisé au point de détester tous les enseignants ?

Ces professions sont les victimes désignées du macronisme : les plus mal payées de l’Ocde, on réduit leur pension d’un tiers.

Vous me répondrez que des garanties seront données par la loi et qu’il y aura des compensations.

Puis-je vous faire remarquer que la loi oblige déjà l’Etat à indexer les pensions sur l’inflation et que chaque année Macron fait voter une loi pour ne pas… appliquer la dite loi.

Avez-vous remarqué que M Blanquer parle d’utiliser les compensations pour changer la nature du métier d’enseignant… Petit détail mais il a en tête l’annualisation et la fin des heures supplémentaires, la bivalence ( deux matières à enseigner), le changement d’établissement, l’augmentation du temps de présence…

Toutes ces mesures auxquelles rêve le Sgen Cfdt et tous les fossoyeurs de l’école !

Qui choisira demain le métier de prof ? Celui de soignant ?

La situation dans l’enseignement supérieur sera pire encore …

La déliquescence de l’Ecole ne vous interpelle-t-elle pas ? Quand il était recteur de Créteil M Blanquer payait les élèves absentéistes pour qu’il reviennent en cours.

Aujourd’hui il invente le « nouveau prof » sorte d’animateur mal payé destiné à occuper les sauvageons.

La réforme est macronienne, technocratique et inutile.

M Macron n’est ni courageux ni sérieux, c’est un manipulateur dangereux, un incompétent.

Macron a fait le choix de conserver les déficits et par dogmatisme de jouer sur les égoïsmes.

Des amateurs



26 réactions


  • In Bruges In Bruges 11 décembre 2019 17:30

    On nous aurait menti ?

    DSK serait back again ?

    Avec la raie forme des retraites, ou de la traite des raies ?

    Retraite, retraite.. DSK pratiquait donc la technique contraceptive du retrait , ce qui expliquerait que Nafissatou s’en soit mis de partout...

    Tout s’éclaire.

    Merci , m’sieur l’auteur.

    Agoravox, quand même, ça apprend des tas de trucs aux masses laborieuses, comme aux masseurs et à la main de ma sœur ( amidonnant la culotte d’un zouave).


    • V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2019 20:45

      @In Bruges
      Il est clair que DSK était le « premier Macron » prévu, si je puis dire. Mais ses penchants débridés lui ont valu une sortie de route, et le remplaçant in-extremis n’avait pas la carrure (pas question de conscience ni d’empathie ici) pour faire passer ce projet qui a donc été retardé de 5 ans.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 12:48

      @V_Parlier
      La Gauche néocons et européiste est toute aussi responsable que la Droite. C’est une idée de l’ extrême-droite que d’attaquer sans cesse la Gauche, alors qu’elle ne dit rien à la Droite ! Les Républicains actuellement soutiennent Macron !
      .
      Le programme de Fillon était exactement le même que celui de Macron, puisqu’ils avaient recopié la feuille de route de Bruxelles : des milliers de postes de fonctionnaires supprimés, la réforme des retraites, des économies budgétaires, réforme des indemnités chômage etc
      .
      Croire qu’il existe encore, vis à vis de la soumission à Bruxelles, une Droite, une Gauche, une Extrême Droite et une Extrême Gauche, c’est être aveugle devant tous les gouvernements de Coalition qui existent en Europe depuis des décennies !
      .
      Chirac a gouverné avec les Socialistes, oui ou non ?
      Merkel pareil, c’est un gouvernement Droite / Gauche.
      Syriza a gouverné avec un Parti, genre FN, l’ ANEL.
      L’extrême-droite en Autriche a gouverné avec la Droite.
      Salvini a gouverné avec le Mouvement 5*..
      .
      Et que font-ils tous ? Ils appliquent les GOPé. Et pas un qui moufte.
      Ils ont tous accordé le délai au Brexit jusqu’en Janvier !
      Si 1 seul avait voté NON, la GB sortait de l’ UE le 31 octobre.
      Si ce n’est pas de la soumission, comment faut-il l’appeler ??


  • JL JL 11 décembre 2019 17:44

    Du positif, du négatif, il y en a pour tous les gouts dans cet article.
     

    ’’Le système dit à points s’inspire du modèle suédois... ’’

     

     Oui ? Et alors ? Cela suffit-il pour rejeter le système à point ? Les complémentaires marchent sur ce principe, et c’est très bien.

     

    ’’ cette réforme n’est pas libérale, un vrai libéral préfère une retraite minimale pour tous financée par l’impôt et la liberté pour chacun de capitaliser.’’

     

    Le système proposé qui prétend à l’universalité est mauvais car il mélange les genres en même temps qu’il ne prend pas en compte toutes les données du problème.

     

    Il faut considérer la retraite future comme un maillon entre les complémentaires et les minimas sociaux. Je verrais bien une partie plancher égale au minimum vital actuel pour tous, augmentée des droits calculés au prorata des points acquis au cours de la carrière, le total étant plafonné jusqu’au niveau du plafond actuel ou plus si possible. Le points qui seraient surnuméraires au delà du maximum seraient mis au crédit de la solidarité. L’abandon consenti de ces créances aurait pour effet de gonfler la valeur du point dans la mesure où sa valeur serait calculée au prorata des recettes (les achats de points par les actifs) et des dépenses (les conversions de points en euros par les retraités).

     

     Quoi qu’il en soit, il faut continuer à proposer des complémentaires à points et basées sur la répartition. Pour les retraites par capitalisation, il faut refuser fermement et définitivement les abondement sur fonds publics : ce ne serait pas juste.

     


    • McGurk McGurk 11 décembre 2019 18:06

      @JL

      Le système proposé qui prétend à l’universalité est mauvais car il mélange les genres en même temps qu’il ne prend pas en compte toutes les données du problème.

      Surtout qu’aujourd’hui, le Premier fumier a dit que le système serait « universel » mais qu’il y aurait un régime spécial pour les enseignants.

      Comme quoi ces gens parlent vraiment pour ne rien dire. Pas foutus de créer un semblant de cohérence.


    • V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2019 20:49

      @JL
      Vous écrivez : "Le système proposé qui prétend à l’universalité est mauvais car il mélange les genres en même temps qu’il ne prend pas en compte toutes les données du problème«  => Ca s’appelle faire des réformes et des lois aujourd’hui. On veut toujours faire des bricolages pour faire survivre cette chimère improbable : le mariage de la social-démocratie et du mondialisme néolibéral. ( »Néo-" voulant bien dire : pas vraiment libéral non plus mais qui en prend la couleur quand ça l’arrange).


    • Ruut Ruut 11 décembre 2019 22:12

      @JL

      Il veulent de l’égalité tu fait simplement 1 mois travaillé = 1 point.

      Pas de lien avec le salaire.

      pénibilité sur 12 niveaux.

      Niveau 1 tu rajoute / ans 1 point

      Niveau 12 tu rajoute 12 points / ans.

      Comme ça la pénibilité permet un départ plus tôt pour une retraite égale.

      Totalité des cotisations / nombre de points = valeur du point.

      Liberté, Égalité, Fraternité.

      Bien sur Président, Ministres, Députés, Sénateurs inclus.

      Bisous


  • McGurk McGurk 11 décembre 2019 17:59

    le nécessaire allongement de la durée de cotisation

    Vous critiquez une réformes certes critiquable mais vous succombez dès la seconde phrase à un argument idéologique rabâché depuis des décennies par les chantres du libéralisme et de la destruction de notre pays.

    Pas besoin de lire plus loin.


    • V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2019 20:59

      @McGurk
      Et le plus drôle c’est que ce qui est jugé nécessaire dans l’article est pour moi le principal non-sens de la réforme. Le reste encore se discute, mais là... en période de chômage massif et alors que l’espérance de vie n’augmente absolument plus (contrairement à ce que prétendent les intox en vogue depuis environ 5 ans), c’est se moquer de la g... du monde ! Peut-être que finalement certains la méritent vraiment cette réforme, parmi tous ces bonimenteurs qui nous diraient presque que c’est rendre service aux gens de les maintenir au travail « pour ne pas qu’ils s’ennuyent » ! Leur seule crainte c’est finalement de ne plus partir en vacances trois fois par an et de passer tous les week-end dans les boutiques. Et bien ils s’en passeront !


    • V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2019 21:01

      @V_Parlier
      Correction : de NE PLUS passer tous les week-end dans les boutiques.
      (Bientôt j’entendrai : « Avec 2500 je ne peux plus vivre... »)


    • V_Parlier V_Parlier 12 décembre 2019 08:34

      @alexis42
      Ca confirme bien en effet : Depuis 2016, espérance pour 65 ans stable (parce-que prévoir à la naissance c’est bien sûr complètement bidon avec tout ce qui nous attend, ce qui est prévisible et ce qui ne l’est pas).


  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 11 décembre 2019 18:05

    Un petit commentaire à propos de la photo.

    Vous pensez avoir présenté ici les cerveaux de la macronie. Cela montre seulement que vous avez avalé le canular de la propagande du système. Cette équipe d’ancien strausskahniens a bien été présentée comme l’équipe officielle de la campagne d’Emmanuel Macron mais c’est une supercherie pour cacher la véritable équipe. D’ailleurs, à l’heure actuelle, ils ont tous quitté la macronie. Si vous aviez moins serré le cadrage de la photo sur le bord droit vous auriez fait apparaître un personnage important qui est hors cadre. C’est le maître d’œuvre de la supercherie : Ramzi Khiroun. C’est lui qui a monté le canular de l’équipe officielle en ramenant cette équipe qu’il avait déjà mise en place pour Strauss Kahn. La fabrication de fausses vérités pour le grand public est d’ailleurs son job. C’est lui qui avait fait croire que Gasquet, contrôlé positif à la cocaïne, avait été piégé par un baiser empoisonné. C’est un as dans son domaine. Un homme de l’ombre décoré de la légion d’honneur pour tous les services qu’il rend.

    Je vous invite à lire le chapitre « L’équipe de campagne » de mon livre « Macron démission Révolution ». J’explique en détail quelle est la vraie équipe et aussi la fausse...


  • Lucadeparis Lucadeparis 11 décembre 2019 21:16

    « une retraite minimale pour tous financée par l’impôt » ne ressort pas du libéralisme mais du solidarisme et du socialisme.


    • V_Parlier V_Parlier 12 décembre 2019 08:36

      @Lucadeparis
      De toutes façons il n’y a pas que les caisses de retraites qui sont présentées comme déficitaires. Tout est déficitaire (donc financé par l’impôt), mais comme par hasard ce serait plus urgent de mettre à l’équilibre les caisses de retraites...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 12:21

      @V_Parlier
      Quels déficits ? « Alternatives économiques », pas vraiment un journal bolchévique, explique : « Un déficit construit de toutes pièces ».
      .
      "Le COR a donc publié un rapport relativement balancé, annonçant certes un déficit pour 2025, mais reconnaissant que son évaluation provient de conventions comptables discutables.
      .

      Le risque est que le gouvernement et la presse mettent l’accent sur le déficit prévu pour 2025, soit pour l’ensemble des régimes de retraite : 0,7 point de PIB (17 milliards d’euros) dans l’hypothèse que les taux de cotisation restent fixes.
      .
      Mais ce pseudo-déficit provient essentiellement de la baisse des ressources affectées au système, en raison de la forte baisse de la part de la masse salariale du secteur public, de la non-compensation de certaines exonérations de cotisations sociales, de la baisse des transferts de l’Unédic et de la CAF.

      Il disparaît pratiquement si une autre convention comptable est adoptée....


  • cevennevive cevennevive 12 décembre 2019 08:52

    Bonjour republicain,

    En ce moment, la sibète nous passe de la pommade sur FrInter...

    En ce qui concerne la « réforme des retraites », ne pensez-vous pas que cette colère est un arbre qui cache la forêt ?

    Tout le monde est mécontent, on nous parle d’égalité et d’équité. Et le gouvernement se fixe sur cette réforme qui, certes ne contente personne, mais qui ajoute à la colère sociale. Là, maintenant, il faut changer les choses, et non pas dans 5 ou 6 ans !

    Je crois que cette colère sourde risque de provoquer un clash. Le gouvernement nous « berce » avec une réforme des retraites, alors qu’il faudrait réformer bien des choses qui divisent la population, la retraite étant un tout petit motif de mécontentement.

    Ils ne voient rien, ou ne veulent rien voir...


  • zygzornifle zygzornifle 12 décembre 2019 09:11

    On devrait aussi faire cotiser les morts par solidarité , les fœtus dans le ventre de leur mère devraient également avoir des points .... 


  • MagicBuster 12 décembre 2019 10:09

    dodo (la saumure), il fait quoi maintenant 

    il nage ou il marche ?


  • ZenZoe ZenZoe 12 décembre 2019 11:02

    Une réforme pour dans 20 ans, il fallait la trouver celle-là !

    Et pour les retraités qui survivent avec une misère aujourd’hui, qu’est-ce qui est prévu, pendant que beaucoup vont continuer à se la couler douce dès 55 ans pendant encore longtemps ?


    • pemile pemile 12 décembre 2019 11:20

      @ZenZoe « Une réforme pour dans 20 ans, il fallait la trouver celle-là ! »

      Bruno Poirson a fait aussi très fort en se félicitant d’un « signal très fort et concret » pour l’interdiction des plastiques à usage unique d’ici 2040.

      Les commentaires sous son tweet montrent l’unanimité d’un certain ras le bol !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 12:33

      @ZenZoe
      Et pour les retraités qui survivent avec une misère aujourd’hui, qu’est-ce qui est prévu,

      Bof, rien de plus, mais comme les riches prévoient de se garder la planète pour eux, avec seulement 500 millions d’habitants, où est le problème ? Qu’ils meurent de faim, de soif, de froid ou de maladies, quelle différence ?

      « Quand les Verts et le climat accouchent du malthusianisme noir ».


    • ZenZoe ZenZoe 12 décembre 2019 14:29

      @pemile
      Oui, j’ai été voir votre lien et j’aime beaucoup ce commentaire justement :
      La macronie, pays de l’air brassé... quand on pense à l’énergie dégagée par tout cet air brassé non récupéré, quel gâchis.


  • Le421 Le421 12 décembre 2019 17:27

    Je considère comme prioritaire le rétablissement des comptes

    Bien vu !!

    On est d’accord...

    Mais pour assurer la pérennité de dépenses telles que les retraites, il faut en premier éviter de diminuer en permanence les revenus au titre de fumeux « allègements de charges » effectués sans aucune compensation...

    Il suffit de faire un calcul simple de savoir quel est le rapport entre les sommes versées au titre du CICE et le nombre d’emplois réellement créés.

    Par contre, question rétribution des actionnaires, il me semble que la France est passée première au niveau européen.

    Et la taxation des dividendes pour financer les retraites, c’est pas demain la veille.

    Arrêtons de pleurer sur ce pauvre pays ruiné qui est pourtant bourré de fric...

    Et arrêtons aussi de gaspiller du pognon pour des choses inutiles et remettons les choses en ordre, tel que dans la santé ou l’éducation...

    Et n’oublions pas au passage que les petits retraités ne sont pas des boulets qui thésaurisent... L’argent, ils le dépensent dans le circuit financier du pays, ils ne l’envoient pas en Malaysie, en Suisse ou au Bahamas comme certains politiques...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 17:42

      @Le421
      D’accord avec vous.

      J’ai entendu sur LCI cet après midi, les chiffres de l’emploi des séniors : 29,3% arrivent à l’âge de la retraite en travaillant.
      .
      Tous les autres sont soit en préretraite, en maladie, au chômage ou au RSA.
      Leur ajouter 2 ans de plus servira à quoi ?


Réagir