mercredi 2 juin - par Jean Dugenêt

Les amis de Bachar el-Assad

JPEG

Pour l’extrême-droite du monde entier Bachar el-Assad est désormais le prototype de l’excellent chef d’état nationaliste et anticommuniste. Il aime son peuple comme Hitler aimait le peuple allemand. Il s’empresse donc d’en éliminer tous les éléments nuisibles c’est-à-dire tous les opposants qui sont, pour lui, des rebelles et par conséquent des terroristes. L’extrême-droite admire ce dirigeant fort qui n'a pas peur du jugement du monde. Il s’agit d’abord d’une fascination pour la violence, cette puissance sans limite d’un Assad qui s'abat contre des gens qui méritent d'être punis. El-Assad représente dans cet imaginaire collectif une stature peu commune, le modèle du leader fort qui impose l’ordre et la stabilité face à des résistants qu’il mâte. Il devient le symbole de l’extrême-droite d’occident qui veut une internationale nationaliste autoritaire déterminée à combattre. Il est, de plus, l’allié de l’un des « prophètes de l’extrême-droite » : Vladimir Poutine.

Avec un moteur de recherche, on trouve facilement sur le net une quantité d’articles sur le sujet.

Le Rassemblement National toujours plus proche de Bachar al-Assad.

Pour Marine Le Pen, Bachar Al-Assad n’est pas un « barbare ».

Quatre élus FN de Paca au pays de Bachar al-Assad.

Bachar al Assad est « la seule solution viable » dit Le Pen.

L’extrême-droite française en campagne pour Assad

Syrie 10 ans : l’extrême-droite au service exclusif des bourreaux.

Le régime Assad et ses nombreux soutiens d’extrême-droite.

Bachar : le lion des fascistes.

La visite de l’extrême droite allemande en Syrie choque.

Bachar el-Assad a reçu des députés d’extrême droite belge

Extrême droite : les liaisons dangereuses entre Valeurs actuelles et le régime syrien.

Bachar al-Assad, la figure adorée des mouvements racistes et d’extrême droite.

Comment Bachar el-Assad séduit les extrémistes jusqu’à Charlottesville

Pourquoi les identitaires américains se réfèrent aussi à Bachar al-Assad ?

L’attaque chimique en Syrie, un "canular, pour l’extrême droite pro-Trump.

Bachar al-Assad, nouvelle coqueluche de l’extrême-droite en Occident

Quand William Goldnadel soutient Bachar el-Assad.

C’est l’occasion de faire la tournée des amis de Bachar el-Assad. Dans son fan-club, on trouve bien évidemment la famille le Pen. L’eurodéputé du RN, Thierry Mariani, a fait plusieurs fois le voyage en Syrie. Il s'y est notamment rendu accompagné par trois autres eurodéputés : Virginie Joron, Nicolas Bay, et d’Andréa Kotarac, (ex-militante de La France insoumise passée au RN). Le magazine français d’extrême droite Valeurs actuelles décrivait la visite du RN en Syrie comme « Une manière, pour le parti de Marine Le Pen, d’exprimer son soutien envers le régime de Damas et de le féliciter pour sa lutte contre le terrorisme islamiste  ». Julien Rochedy, ancien directeur national du Front national de la jeunesse (FNJ), avait lui-même rencontré el-Assad dans une délégation de l'aile droite républicaine et il s’était fait remarquer en s’affichant sur un selfie avec le dictateur. Ce n’est pas seulement au RN qu’on trouve de fervents défenseurs de Bachar el-Assad mais aussi dans toute l’extrême-droite française. Sur le site web de « l’Humanité », à la date du lundi 5 mars 2012, le journaliste remarque judicieusement :

« Chaque fois qu’un média évoque un tant soit peu les tueries en Syrie et les crimes d’Assad, des militants viennent accuser l’auteur de n’être qu’un chien à la botte de l’Otan et de l’impérialisme américain. A l’origine, une campagne de propagande pro-Assad savamment organisée par l’extrême-droite.  Les interventions mêlant aussi allègrement islamophobie - l’opposition syrienne, c’est Al-Qaida - et au bord de l'antisémitisme - c’est les sionistes et Israël qui manipulent l’opinion contre Assad - polluent les sites internet. En appui, moult liens pointant vers les sites infoSyrie et du Réseau Voltaire, entre autres. Cette offensive de propagande pro-Assad est le fruit de militants d’extrême-droite français. Et on y retrouve des proches du Front National. InfoSyrie est la création de Frédéric Chatillon (via son agence de communication Riwal), dont le parrain de la bambine n’est autre que Jean-Marie Le Pen. C’est aussi l’ancien président du GUD, dont l’agence de communication travaille activement pour le Front National et la campagne de Marine Le Pen en France, mais qui est aussi prestataire du gouvernement d’Assad. L’agence a notamment créé le site du ministère du Tourisme syrien. Chatillon est aussi proche ami du général Moustapha Tlass, ancien ministre syrien de la Défense et actuellement grand maître des services secrets du pays. Ils se seraient rencontrés pour la première fois en 1994 à Damas, afin que le militaire partage son expérience et apporte son aide au président du GUD. La Syrie finance alors l’édition d’ouvrages révisionnistes et plusieurs campagnes d’affichage du groupuscule d’extrême-droite. Le site infoSyrie est la porte d’entrée la plus évidente entre une certaine extrême-droite et Bachar al-Assad. La proximité de Chatillon et du Front National ne doit pas masquer le fait que c’est surtout une droite négationniste et antisémite qui constitue le gros de ces militants. »

Un article en provenance de Mémorial98 fait le tour des courants d’extrême-droite qui appuient Assad en France. Il mérite d’être lu en entier. Je n’en cite que de courts extraits.

« Alors que plusieurs partis de gauche ont très vite abandonné le camp du soutien à ce grand soulèvement démocratique allant parfois jusqu’à le dénoncer et le calomnier, l’extrême-droite et la droite radicale ont au contraire accentué leur dévotion politique au dictateur de Damas.

Les obsessions de l’extrême droite trouvent en Syrie un écho sur lequel Bachar Al-Assad sait parfaitement jouer : défense des régimes autoritaires et rejet de la démocratie, anti-islamisme (réduit à sa frange djihadiste), antisémitisme, défense de la chrétienté persécutée. Il n’est donc pas étonnant que la propagande du régime syrien ait trouvé un relais actif dans ces groupes extrémistes, eux-mêmes divers et fortement divisés, et dans des milieux soucieux de présenter une image publique plus modérée mais néanmoins sensibles à des thématiques sécuritaires et religieuses. (…) Une grille de lecture se réclamant d’un « anti-impérialisme » frappé de strabisme aboutit ainsi à privilégier l’axe Assad-Poutine-Iran face à un complot occidental qui serait déterminé par le pétrole et le gaz. On n’est guère éloigné de la géopolitique à la sauce complotiste. Jean-Luc Mélenchon va jusqu’à déclarer qu’il fait confiance à Poutine pour « régler le problème » des djihadistes, auxquels il assimile d’ailleurs les habitants de la Ghouta bombardés par le gaz sarin du régime. »

Elargissons maintenant notre tour d’horizon à l’Europe entière avec un article du 19 septembre 2019 intitulé « Europe solidaire sans frontières  ». Aux côtés du RN, on trouve aussi le groupe néo-fasciste italien Casa-Pound appuyé par une autre organisation d'extrême-droite : "Forza Nuova". Vous trouverez un compte rendu d’un meeting de Casa-Pound sous le titre : « Bachar : le lion des fascistes". Griffin, le leader du British National Party (BNP) a aussi fait le voyage en Syrie en juin 2013, tandis que Paul Nuttal, ancien leader de l’UKIP (Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni), un parti de la droite nationaliste et xénophobe, déclare en novembre 2016 : « Poutine et Assad sont de notre côté ». Des fascistes polonais du groupe Falanga se sont aussi rendus en Syrie. En Grèce, Aube dorée soutient el-Assad tandis que les fascistes de Black Lilly ne se sont pas contentés de faire du tourisme politique. Ils ont été accusés d’avoir envoyé des militants en Syrie pour combattre aux côtés des forces du régime syrien. L’European Solidarity Front, fondé en janvier 2013, a organisé de nombreuses manifestations et conférences en faveur du régime syrien. Il regroupe diverses organisations fascistes et fascisantes de toute l’Europe (National Rebirth of Poland, Casa Pound, Black Lilly…). Un article intitulé « La visite de l’extrême droite allemande en Syrie choque l’Allemagne » rend compte du voyage de sept membres de l’AfD, dont quatre députés, Cette extrême droite allemande est la première force d’opposition au Bundestag. Du coup, les députés de l’extrême-droite belge suivent l’exemple. Une délégation conduite par Filip Dewinter, chef du parti flamand d'extrême-droite Vlaams Belang, a rencontré, lui aussi, le chef d'État syrien.

Des voyages politico-touristiques en Syrie sont d’ailleurs organisés par le voyagiste français Clio. Il s’agit essentiellement de valider la propagande d’el-Assad qui prétend que la vie en Syrie serait tout-à-fait normale. Une importante polémique a contraint le Quai d'Orsay à prendre position et à déconseiller de se rendre sur place tant le risque était important. L'hebdomadaire « Valeurs actuelles », que nous avons déjà cité, retente l'expérience en association avec le voyagiste Odeia. On apprend cela sur le site web France Soir en date du 07 août 2019. Deux guides sont prévus pour accompagner la visite. La journaliste de « Valeurs Actuelles » Charlotte d'Ornellas, la nouvelle égérie de la droite ultra-conservatrice. Cette dernière a « ses entrées en Syrie notamment grâce à son engagement au sein de l'association proche de l'extrême droite "SOS Chrétiens d'Orient". Ce qui lui a d'ailleurs permis d'interviewer Bachar al-Assad en personne pour le site, d'extrême droite toujours, Boulevard Voltaire début 2017 ». L’autre guide est le directeur de "SOS Chrétiens d'Orient", Benjamin Blanchard. Il s’agit assurément d’une organisation d’extrême-droite qui cache son orientation politique en affichant qu’elle est dévolue à des projets humanitaires pour défendre les chrétiens. Nombre de ses dirigeants, de ses créateurs et de ses militants, à l’image de Charlotte d’Ornellas et Benjamin Blanchard, ont écumé les rangs de multiples organisations plus ou moins fascisantes. On compte parmi eux :

  • Damien Rieu, attaché parlementaire du député RN Gilbert Collard et porte-parole du groupe d'extrême droite « Génération identitaire ».
  • François Xavier Gicquel, exclu du FN car considéré comme trop radical. Membre du groupuscule d'ultra-droite « Jeunesses nationalistes ».
  • Tristan Mordrelle, nationaliste historique, ancien du GRECE (Groupement de Recherche et d'Etudes pour la Civilisation Européenne).
  • Charles de Meyer, président et fondateur de l'association. Il se réclame de la mouvance maurassienne, « courant royaliste d'extrême droite ».
  • Rodolphe Istre, candidat du parti d’extrême droite "Ligue du Sud".
  • Maxime Gaucher, dirigeant identitaire lyonnais. Il a fait partie des volontaires partis au Moyen-Orient. Il est selon le site antifasciste REFLEXes un militant identitaire « adepte de la violence ».

La complaisance de "SOS Chrétiens d'Orient" à l'encontre du régime meurtrier de Damas est régulièrement dénoncée jusque dans les rangs de l’Eglise.

De l’autre côté de l’Atlantique el-Assad a autant de succès. Sous le titre « Bachar Al Assad : la figure adorée des mouvements racistes et d'extrême-droite » le site web de TV5-Monde rapporte les incidents survenus lors des manifestations des 11 et 12 août 2017 à Charlottesville, dans l’état de Virginie aux Etats-Unis. Un défilé des membres du Ku Klux Klan, des néonazis et des suprémacistes blancs s’est heurté à une contre-manifestation. Dans l'assistance de l’extrême-droite certains arboraient des tee-shirts à l'effigie de Bachar Al Assad d’autres arboraient des messages sans équivoque comme "Bashar's barrel delivert Co." ou "Undefeated". Le président syrien est devenu une icône pour ces mouvements racistes et d'extrême-droite. Dans une vidéo diffusée sur Twitter par un journaliste du média en ligne « Vice news », des manifestants crient leur admiration pour le dirigeant syrien : "Assad n'a rien fait de mal" ("Assad did nothing wrong"). Le chef de l'Etat fascine et s'attire la sympathie d'une part importante des militants d'extrême-droite. Le site de RTL rapporte  :

« Les images effrayantes de la manifestation à Charlottesville tournent toujours sur les réseaux sociaux. Des hommes blancs qui scandent des slogans racistes, antisémites, xénophobes, avec des drapeaux portant la croix gammée et faisant des saluts hitlériens...

Parmi eux, certains portaient des tee-shirts à la gloire de Bachar al-Assad et l'inscription "Undefeated" (en français, "invaincu"). L'homme qui a tué une contre-manifestante le jour de la manifestation en fonçant dans la foule avec sa voiture exhibe par exemple fièrement ce genre de clichés sur sa page Facebook. »

Mais, j’ai gardé le meilleur pour la fin. Un article de l’association MEMORIAL98 rapporte des faits étonnants. L’association « France-Israël – Alliance Général Koenig  » présidée par l’avocat franco-israélien Gilles-William Goldnadel a organisé, le 21 mars 2013 à 20h30, une conférence exceptionnelle avec « la très sainte Mère Agnès-Mariam de la Croix Higoumène du Couvent de Saint Jacques de l’Intercis en Syrie » (Je n’invente rien !). L’événement a été signalé sur le site de l’UPJF (Union des patrons et des professionnels juifs de France). Il semble étonnant qu’une religieuse catholique soit invitée à faire une conférence par une organisation sioniste d’extrême-droite soutenue par « l’Union des Patrons Juifs ». N’aurait-elle pas dû être invitée par une organisation catholique ? Tout s’explique quand on sait que la religieuse, les patrons juifs de France et l’association France-Israël ont en commun d’être de fervents défenseur de Bachar el-Assad. L’association France-Israël est connue pour son soutien indéfectible au régime de Damas et pour ses attaques violentes contre les opposants et les journalistes étrangers qui n’acceptent pas la propagande officielle. La catholique-conférencière est, quant à elle, une des plus virulentes propagandistes de Bachar el-Assad. Bien évidemment, en bonne catholique en quête de béatification, il faut bien qu’elle affiche parfois un peu de distance par rapport aux idées du président-alaouite mais elle a toujours soutenu sa politique dictatoriale à l’égard de toute opposition. Le journaliste Christophe Ayad note qu'elle « multiplie, sur des sites chrétiens mais aussi sur le réseau Voltaire de Thierry Meyssan, tribunes et entretiens en faveur du régime de Bachar Al-Assad, auprès duquel elle semble avoir ses entrées ». Il rapporte également qu'un diplomate en poste à Damas la qualifie de « chabiha médiatique », soit d'être une milicienne à la solde du régime.

Ce soutien de sionistes d’extrême-droite se comprend car le pire danger pour eux serait une victoire d’une révolution dans un pays arabe. La montée de la révolution en Syrie avait de quoi les inquiéter et ils ont apprécié qu’Assad fasse son possible pour y mettre un terme. Les palestiniens réfugiés en Syrie ont d’ailleurs payé au prix fort la répression du régime d’el-Assad notamment ceux du camp de Yarmouk dans le sud de Damas.

« « Ce qui s’est passé à Yarmouk, personne ne l’avait fait avant, pas même Ariel Sharon. Plus de 70 % du camp a été détruit », s’insurge Abou Salma Khalil, 53 ans, originaire du camp où il travaillait comme instituteur. »

Quand je publie sur Agora Vox un article intitulé « Plus que jamais : soutien au peuple palestinien », il se trouve, fort heureusement, quelques sionistes de service pour venir porter la contradiction. Je leur pose la question : « Bien que ce soit sans rapport direct avec le sujet, j’aimerais savoir ce que vous pensez de Bachar el-Assad. Votre opinion est-elle plutôt favorable ou défavorable ?  ». L’un d’eux me répond notamment : « Personnellement je préfère vivre sous une dictature militaire que de vivre sous un régime dirigé par vos camarades les islamistes ». Cette réponse n’est pas très claire et je lui ai demandé en vain de préciser sa pensée. Il faut cependant comprendre que ce sioniste, comme beaucoup d’autres, préfère qu’un dictateur comme el-Assad dirige la Syrie et combatte les syriens qui s’engagent vers une voie révolutionnaire plutôt que de voir une révolution l’emporter. Une révolution victorieuse dans un pays si proche d’Israël serait évidemment un grand danger pour le projet sioniste. Mais sa réponse n’est pas exactement celle-ci. Il dit qu’il préfère la dictature d’el-Assad que d’avoir « un régime dirigé par vos camarades les islamistes ». Il craint donc qu’une révolution victorieuse se trouve confisquée par une théocratie musulmane. Ce risque existe en effet puisque c’est ce qui s’est passé en Iran. Evidemment, même s’il devait advenir en Syrie la même chose que ce qui s’est passé en Iran ce serait une catastrophe pour les sionistes.

Quelle position devons-nous adopter à ce sujet ? Bien évidemment, il faut avant tout soutenir et défendre le peuple syrien quand il s’engage dans la voie révolutionnaire mais il faut aussi éviter, qu’à la suite d’une éventuelle victoire, la révolution puisse être confisquée. C’est pourquoi, avec mes camarades de l’UIT-QI (Unité Internationale des Travailleurs – Quatrième Internationale) et de la LIT-QI (Ligue Internationale des Travailleurs – Quatrième Internationale), nous pensons qu’il faut construire des partis révolutionnaires dans tous les pays et notamment en Syrie. J’invite les syriens, notamment ceux de l’émigration, qui souhaitent en discuter à prendre contact avec l’AGIMO


 


256 réactions


  • Fergus Fergus 2 juin 19:09

    Bonsoir, Jean

    Un beau florilège d’« amis » du sanguinaire Bachar El-Assad.

    « Dis-moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es », énonce avec beaucoup de sens le proverbe populaire.

    La démonstration est éclatante !

    Merci pour cet excellent travail de compilation.


    • chantecler chantecler 2 juin 19:22

      @Fergus
      Donc si je pense que Bachar el Hassad n’est pas une ordure , c’est que je suis d’extrême droite ?
      Idem pour V. Poutine ?
      Autre chose : est ce que parce que B.e H. serait une ordure il faut détruire son pays ?
      Et ceux qui sont partis faire le jihad en Syrie sont des saints ?


    • troletbuse troletbuse 2 juin 19:28

      @Fergus
      Vous repétez ce que je vous ai dit. Depuis que tout AV connaît vos opinions que vous avez réussi à cacher depuis longtemps, vous ne faîtes plus guère illusion Vos amis ne sont pas les miens. smiley


    • Fergus Fergus 2 juin 20:25

      Bonsoir, chantecler

      J’ai toujours été farouchement opposé à l’intervention militaire en Syrie !

      Ce qui n’enlève rien au fait que Bachar El-Assad soit une « ordure ». Même son autocrate de père  l’homme qui a fait emprisonner et exécuter de très nombreux opposants politiques  fait figure d’humaniste à côté de lui !


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 2 juin 20:39

      @Fergus
      Ah OUI je me rappelle Fergousse quand vous vous étiez mis devant le char russe le stoppant en plein élan ! Fallait oser :)
      Sinon Bachar je l’ai connu à Londres et j’ai bu une bibine avec lui dans un pub (Une DD Double Diamond excellente) et c’était un type simple et vraiment sympa.
      Heureusement qu’il est là pour protéger les chrétiens de Syrie des sunnites salafistes (amis de fafa).
      S’il n’était pas là, et ben les chrétiens de Syrie ça serait comme ceux d’IRAK hara kiri LOL
       smiley


    • troletbuse troletbuse 2 juin 20:56

      @Fergus
      Et pour les attentats en France prétendument perpétrés par Daech, une formation des Américains Obamesque et amis de Fabius et Hollandouille.
      Seule la France a été touchée. Hollandouille, Cazeneuve, Valls n’auraient-ils pas des vices cachés ? Charlie, Bataclan, Nice : de belles histoires qui ne convainquent plus grand monde.


    • sylvain sylvain 2 juin 21:33

      @troletbuse
      Et pour les attentats en France prétendument perpétrés par Daech, une formation des Américains Obamesque et amis de Fabius et Hollandouille.

      j’aurais jamais cru pour hollande . Mais c’est souvent comme ça, celui qui a l’air de rien avec sa gueule de flanc, ben en fait c’est le grand méchant . Balèze le gars .


    • troletbuse troletbuse 2 juin 22:03

      @Sylvain
      C’est vrai qu’on aurait jamais cru ca de l’ennemi de la finance. smiley
      300 morts quand même.
      Pour Sarko, c’était Merah


    • velosolex velosolex 3 juin 00:10

      @chantecler
      Donc si je pense qu’ Adolph Hitler n’est pas une ordure , c’est que je suis d’extrême droite ? 
      TROP FACILE
      Comme dirait les gamins. 
      Aussi facile à résoudre, si l’on pose la même question en proposant à la place de des deux ordures : Franco, Pinochet, Staline Videla, Mussolini, pour ceux qui me viennent instantanément en tête. 
      Nul doute que des types comme Bolsonaro, Trump s’ils n’en sont pas loin, n’ont pas eu tout à fait la fenêtre historique qui les aurait mis à hauteur de l’abjection. 


    • velosolex velosolex 3 juin 00:32

      @Fergus
      Bachar. ? Ce type a réussi des études de dentiste, et s’est transformé en arracheur de dents.
      Après intervention dans son cabiner, les victimes, je veux dire les patients n’ont plus mal.
      Ils n’auront même plus jamais mal aux dents.....
      L’agent "césar’ a montré les photos de l’abjection. Femmes éventrées, enfants violés et torturés. Le pays transformé en abattoir. 
      Bachar père et fils....A mettre dans la même vitrine des horreurs que le cas du fameux docteur Mengele. 
      La médecine, ça mène parfois très loin.
      Pourvu qu’on noie Hypocrate dans une baignoire, après l’avoir passé à la gégène. 
      Je pense aussi au bon docteur Radovan Karadzic , pedo psychiatre, poète, et criminel de guerre . Apparemment, c’est politiquement compatible. 
      Karadzic a le sang des victimes des Srebrenica sur les mains. Il s’en foutait. Les états d’âmes sont pour les gens ordinaires.
      Mais cela ne concerne pas tous les gens ordinaires, comme on l’a vu au Rwanda...... Si ces salauds n’étaient pas soutenu par la lâcheté et la bêtise criminelle des autres, ils n’existeraient pas.
      Les psychopathes sortent de l’ombre seulement si les conditions leur sont favorables. 


    • velosolex velosolex 3 juin 00:50

      @Fergus
      Parlez vous de l’intervention de Poutine, ou de celle d’Erdogan. ?
      Ce sont les deux serre livres qui permettent encore aux œuvres de Bachar de tenir à peut près debout dans la bibliothèque.

      Mais ce ne sont plus que des reliures déchirées. Les pages sont parties au vent, ou se sont brûlées les ailes ;
      D’autres se sont perdues au fond de la méditerranée

      Je passe de moins en moins souvent ici. 
      L’usure, et le temps qui passe lamine les mêmes chansons tristes, les mêmes quolibets, et les mêmes farces, les même têtes de guignols d’une farce sinistre, s’invectivant sur leur palier.
      On dirait le scénario du jour sans fin. 


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 juin 08:30

      @velosolex
      Nul doute que des types comme Bolsonaro, Trump s’ils n’en sont pas loin, n’ont pas eu tout à fait la fenêtre historique qui les aurait mis à hauteur de l’abjection. 

      Sinon, nos chers amis & clients grassouillés et néanmoins Monarques du Qatar et d’Arabie Saoudite, sont de grands démocrates, non ?


    • JPCiron JPCiron 3 juin 11:58

      @Fergus

      « amis »  et  « ordures »

      Il est extrêmement dérangeant que nos Politiques et nos Médias Grand Public, et des activistes passent sous silence ou édulcorent les actions des « ordures » quand ces actions sont perpétrées par nos amis et alliés.

      Cela donne le sentiment qu’en réalité, bien que tout le monde s’en défende, dans la vraie vie sur le terrain, il n’y a plus de règles. Les Etats semblent agir selon les traditions des mafieux, tout en étant drapés dans les plumes de la Vertu !


    • Furax Furax 3 juin 13:03

      @Fergus
      Après le beau florilège d’« amis » intéressons nous aux « ennemis »
      Là, ça sent la rose et le jasmin  smiley

      https://fr.sputniknews.com/international/202106031045681735-les-occidentaux-prets-a-recycler-des-djihadistes-syriens-pour-faire-tomber-assad/


    • sylvain sylvain 3 juin 14:05

      @Furax
      en même temps,sputnik est aussi partisane que le monde ou BFM . Alors quand ils spéculent que machin aurait fait alliance avec truc mais en fait non, ça a la valeur d’un pet de lapin .


    • Furax Furax 3 juin 16:20

      @sylvain
      Sauf qu’il s’agit d’un grand classique US + MI5
      Souvenez vous de la glorieuse utilisation d’un certain Ben Laden dans la juste cause de la lutte « pour la liberté » en Afghanistan et de ses riantes conséquences.
      Ils avaient tenté la même opération au Tchad avec Hissène Habré contre Kaddhafi. Opération qui a amené Idriss Deby au pouvoir.
      Quant à la Syrie, leurs tentatives d’utilisation des gentils islamistes sont multiples et ont connu le même succès. On comprend que Biden hésite smiley
      Je commence toujours ma journée en lisant Russia T, Sputnik et Dreuz.
      Jamais l’Immonde ou Libé


    • sylvain sylvain 3 juin 17:28

      @Furax
      Sauf qu’il s’agit d’un grand classique US + MI5

      Ils ont instrumentalisés tout le moyen orient, des dirigeants aux terroristes . A priori, avec ses petits moyens, bachar a fait a peu près la même chose quand il a libéré des centaines de djihadistes juste avant le début du conflit, quand c’était encore une révolte populaire et pacifique .

      Vous en avez une version ici, plutot du camp atlantiste ou ici, version russe . Elles diffèrent grandement quand à leur interprétation, mais livrent le même fait : la libération de centaines de djihadistes, juste avant l’apparition des daech et autres groupes terroristes . Il est bien sur ridicule de penser que toutes les forces djihadistes viennent de là, elles viennent principalement d’irak, des forces armées de saddam non désarmées par les ricains mais quel role cela a t il joué ?? 

      En tout cas quitte a écouter de la propagande, je préfère les écouter toutes


    • sylvain sylvain 3 juin 17:32

      @Fergus
      mon pauvre vous êtes tombé sur la milice fasciste d’AV . Ces gens ne savent que sauter en meute sur un pauvre commentateur et le harceler jusqu’à ce qu’il fuit . Ils se mettent ensuite de petites étoiles aux uns aux autres, histoire de se sentir forts peut être, de créer la meute . Ca permet de les compter, ils sont une vingtaine

      Les passants, bien plus nombreux, regardent, consternés mais pas concernés


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 juin 17:59

      @sylvain
      en même temps,sputnik est aussi partisane que le monde ou BFM . Alors quand ils spéculent que machin aurait fait alliance avec truc mais en fait non, ça a la valeur d’un pet de lapin .

      Les Frères Musulmans, ces islamistes radicaux qui pourrissent la vie de nos banlieues et celles des femmes en particulier, votre bien aimé Obama en avait toute une brochette à la Maison Blanche !

      Et ce n’est pas tout. Les enquêtes de Jean Loup Izambert montrent que l’Etat français reçoit ces assassins, parfois fichés à Interpol, avec le tapis rouge.


    • Furax Furax 4 juin 00:06

      @sylvain
      Ce que je préfère...ce sont les témoignages forts.
      Je vous conseille le film de Marie Seurat, “Damas au péril du souvenir”

      .
      Très émouvant.
      A la fin, elle s’adresse au ciel, à son mari :
      « Tous les jours, je prie pour que Bachar tienne. »
      Quand on connait son histoire..


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 09:45

      @sylvain
      Tu as entièrement raison. Cette milice existe bel et bien sur AV et elle est même réputée. Cela amène d’ailleurs des personnes à fuir AV qui a malheureusement dans certain milieu la réputation d’être un « site complotiste » comme ils disent. Je vous raconte une mésaventure personnelle à ce sujet. J’ai voulu publier sur AV un témoignage très intéressant d’un syrien. J’ai demandé l’autorisation à l’auteur. Voici sa réponse :

      « Je vous remercie de l’intérêt que vous avez pu porté à notre article sur ?????. J’en suis en effet l’auteur mais je l’ai écris dans une démarche collective avec un groupe de citoyens français, auxquelles j’ai soumis la proposition de publier sur Agora vox. Même si l’idée d’alerter sur la Syrie à un plus grand nombre et évidemment intéressant, je regrette de vous dire que je veux pas, après consultation, publier sur Agora vox. Bien qu’il semble après avoir lu vos articles que nous ayons la même vision du drame syrien et que nous partageons le combat pour la justice et la contre-propagande, publier sur Agora (qui fait de la Pub, qui héberge des tribunes très politiques ou carrément complotistes) ne me semble pas pertinent. Je ne veux donc pas utiliser ce support trop utilisé par les complotistes pour justement publier mon article qui se veut anti-complotiste. » 


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 16:19

      @Furax
      « Ce que je préfère...ce sont les témoignages forts »

      Moi aussi je préfère les témoignages forts de ceux qui se sacrifient pour le peuple syrien et qui ont combattu le régime d’Assad et sa minorité corrompue et privilégiée. Ceux de cette minorité prient pour qu’il préserve leurs privilèges pendant que le peuple prie pour qu’il disparaisse...

      Voir notamment ces documentaires bouleversants :
      « The Cave » de Feras Fayyad (Gratuit sur Youtube en version anglaise)
      « Pour Sama » de Waad al-Kateab

      « Our terrible country » de Mohamad Ali Atassi & Ziad Homsi

      « Eaux argentée » de Ossama Mohammed et Wiam Simav Bedirxan

      « Last men in Aleppo » de Feras Fayyad


    • Furax Furax 4 juin 18:33

      @Jean Dugenêt
      Pour moi un message fort, c’est celui qu’on n’attend pas.
      Celui de Marie Seurat est pour le moins surprenant. Elle a combattu les Assad, son mari est mort aux mains du Hezbollah et elle lance cette prière...
      La propagande, c’est ce qui est hautement prévisible. Si nos médias annoncent un document sur Poutine, Trump, Bolsonaro, Orban ou...Bachar je sais à l’avance ce qui va venir. Même si les images sont signées Mohamad, Ossama ou Feras.
      Ma référence, c’était le jeune français d’une ONG qui est resté à Alep durant tout le conflit et qui donnait sur le site « Les Crises » une vision très différente de la propagande habituelle.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 22:05

      @Furax
      « Pour moi un message fort, c’est celui qu’on n’attend pas. »

      Dans ces conditions, ceux qui verront les films que je propose seront gâtés parce que, quand je lis la plupart des commentaires, il est certain que ce que ces documentaires laissent voir sont à l’opposé de ce qui est dit ici. Ce sera exactement ce à quoi ils ne s’attendent pas.


    • Pinkette234 Pinkette234 7 juin 04:27

      @Captain Marlo ;Trump est le moins pire des président américains,vous préférez sans doute les deux Busch père et fils ;ils ont fait du bon travail ; contre Saddam Hussein ;IRAK-IRAN et le golf persique, pour apporter la démocratie alors que ses pays sont maintenant dans une grande misère depuis leurs passage ;
      APRES faut pas s’étonner que certains souhaitent se venger !!!


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 7 juin 17:13

      @Pinkette234
      Il était l’heure de dormir.


  • Clocel Clocel 2 juin 19:21

    Les amis d’Obama... Bientôt !?

    De Netanyahou !? Le boucher casher de la Palestine...


    • velosolex velosolex 3 juin 00:12

      @Clocel
      Je veux bien mettre Netanyahou dans la band de salauds d’appellation contrôlée. . 


    • Clocel Clocel 3 juin 09:12

      @velosolex

      Obama mérite aussi, il a énormément cotisé, dans l’ombre, la lumière le tuerait.

      Le truc, c’est que c’est un modeste ou un timide, il n’assume pas tout.

      And, no guts, no glory...


    • JPCiron JPCiron 3 juin 12:09

      @Clocel

      Netanyahou !? Le boucher casher de la Palestine...>

      Quand on regarde les chiffres, on a bien le sentiment de massacres :
      https://ifamericansknew.org/stat/children.html

      Et ça continue depuis des dizaines d’années.
      Mais, il s’agit d’enfants que Ayelet Shaked, la Ministre de la Justice nommée par Bibi, appelait des ’’petits serpents’’. 

      Mais l’Occident unanime fait implicitement (par son inaction, son silence ou sa complicité) une claire distinction entre les ’’races’’.


    • Jonas 4 juin 09:37

      @JPCiron
      Quand les morts arabo-musulmans n’ont aucune valeur, du fait que ces morts sont l’oeuvre d’arabo-musulmans et en plus ils n’ont pas la chance d’être palestiniens. Chez les Arabo-musulmans ,  on trie, on élague et on choisi les arabo-musulmans qui méritent la compassion et l’amour d’Allah. 

      Deux exemples. 1) Syrie 2) Yemen.

      1. « Frère musulman » JPCiron , est expert en matière de manipulation des chiffres et à occulter les crimes , massacres , viols , commis par les Arabo-musulmans à l’encontre d’autres arabo-musulmans. 

        L’observatoire syrien des droits de l’homme ( OSDH) vient de rétablir le décompte des morts dans le conflit syrien. Il s’élève a près de 500 000 morts en dix ans( 10 ) .

        Dans l’émission sur la 5 ,du mardi Ier juin 2021 « Bachar le maître du chaos » Raphaël PITTi médecin humanitaire ( plus de 30 missions en Syrie à) estime que ce chiffre de 500 000 morts est sous estimé. Avec la destruction des hôpitaux , par le dictateur et ses parrains russes le système sanitaire a entraîné une incapacité à prendre en charge les pathologies chroniques et d’après lui , le chiffre réel doit avoisiner 1,5 millions de syriens. ( Soit les trois quarts de la population de Gaza ! )

        1) -Je rappelle au « Frère musulman » JPCiron , en prenant seulement le chiffre de l’OSDH , de 500 000 morts en dix ans , cela fait 50 000 morts par an ou 41 667 par mois. 

      2) — Au Yemen en 7 ans , 230 000 morts soit 32 857 morts par an ou 2738 morts par mois.
       Pour les Arabo-musulmans,  les morts non palestiniens passent par pertes et profits.  


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 16:41

      @Jonas
      Il y a eu beaucoup plus de palestiniens tués en Syrie qu’en Palestine au cours des dix dernières années. Je parle des Palestiniens qui étaient dans les camps de réfugiés en Syrie, notamment à Damas.


  • chantecler chantecler 2 juin 19:34

    Cher J.Dugenêt,

    Il ne reste plus qu’à mettre vos actes en conformité avec vos paroles et aller en Syrie pour fomenter la révolution .

    A mon avis on n’attend que vous .

    Et peut être même que vous pourriez bénéficier d’un wagon plombé pour arriver à Damas .

    L’histoire de ce pays est plutôt compliquée :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Syrie


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 08:49

      @chantecler
      « Il ne reste plus qu’à mettre vos actes en conformité avec vos paroles et aller en Syrie pour fomenter la révolution ».

      Vous faites là une grossière erreur. En premier lieu les révolutionnaires luttent prioritairement dans leur pays. Ne pas confondre révolution et guerillérisme. Je ne joue pas au guerillero. Che guevarra n’est pas mon modèle.

      En second lieu, les révolutionnaires assurent leur sécurité. Entre 1905 et 1917 les cadres du parti bolcheviques étaient en exil quand ils n’étaient pas en prison ou déportés en Sibérie. Aujourd’hui demander à un révolutionnaire d’aller en Syrie c’est l’envoyer à la mort.

      L’opposition syrienne (de toutes tendances) ne peut se reconstituer qu’en exil c’est donc particulièrement vrai pour la construction d’un parti révolutionnaire.

      Je perds sans doute mon temps à discuter de cela avec vous.


    • chantecler chantecler 3 juin 08:57

      @Jean Dugenêt
      Oh vous savez la révolution en Russie a démarré sans Lénine .
      Et ceux qui sont « rentrés » pour la prendre en route n’ont peut être pas fait le meilleur boulot ....
      Mais vous avez raison :
      time is money
      Et puis on est mieux à rester chez soi pour s’organiser , envisager les meilleures stratégies pour les autres et éventuellement accéder au pouvoir .


  • Gégène Gégène 2 juin 19:42

    Pour info à l’auteur : Andréa Kotarac n’a pas encore entamé sa transition

     de genre  smiley


  • Gégène Gégène 2 juin 19:44

    plus de 35 fois répétés « extrême-droite » dans un article, qui dit mieux ?


    • Attila Attila 2 juin 19:54

      @Gégène
      C’est un symptôme de la rage !

      .


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 13:40

      @Gégène
      Quand on lit un article sur les amis de Bachar el-Assad, il faut s’attendre à ce qu’il soit question d’extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite, extrême-droite,

      extrême-droite...


    • Ouam Ouam 3 juin 14:03

      @Jean Dugenêt
       
      T’1 ca à l’air carrément contagieux ce truc ^^
      faut que j’en cause à Veran & Castex smiley smiley


    • alinea alinea 3 juin 15:23

      @Jean Dugenêt
      Ôtez moi d’un doute : vous savez quand même que le parti BAAS est socialiste ? cible de l’empire en Irak, en Iran bien avant, en Libye, en Syrie, je ne parle pas de l’Afghanistan communiste... tous très liés à l’URSS puis à la Russie...
      Ça vous dit quelque chose ?
      Alors votre démocratie participative qui doit être, pas un modèle, mais imposée partout, ça va hein !
      Ceux qui ne sont pas contents du « régime Assad », ce sont ceux qui se la pètent, les universitaires, des universitaires, qui rêvent d’occident, etc... mais sûrement pas les minorités, sûrement pas le peuple !!
      La laïcité en pays arabes rend malade l’empire ; je vous ai posté la dernière fois un petit mot de Roland Dumas, précieux parce que l’on ne peut pas l’accuser de complotisme ou autres conneries.
      Informez vous, avant de vous exprimez, on économisera du papier !

       smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  :->

      non, de l’énergie nucléaire.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 15:51

      @alinea
      « Ôtez moi d’un doute : vous savez quand même que le parti BAAS est socialiste »
      Il est « socialiste » presqu’autant que l’était l’URSS sous Staline.

      « Alors votre démocratie participative »
      Quand ai-je parlé de ce truc là ?

      « Ceux qui ne sont pas contents du « régime Assad », ce sont ... »
      Ce sont ceux qui se sont faits tuer, ceux qui sont partis, ceux qui se taisent...

      « Informez vous, avant de vous exprimez »
      Vous crachez de l’impératif comme les dictateurs...

      C’est de l’inversion accusatoire. Vous ne connaissez que infoSyrie, Réseau Voltaire...
      Je vous propose d’accéder à une connaissance pluraliste, variée, ouverte et venant du terrain :

      Pour commencer un recueil de 32 articles qui ne vous plaira pas. Les articles ont été rédigés par mes amis. Mais il y a aussi « Le conflit syrien pour les nuls » que je recommande pour ceux qui veulent avoir un niveau minimum sur la question. Il y a aussi les reportages filmés comme « The cave » qui est disponible gratuitement sur YouTube ou « Pour Sama » qu’il faut payer quelques euros (Le lien mène et un interview de l’auteur).

      Il y a aussi les témoignages de syriens publiés sur Syrie.News.

      Reem, un sourire malgré tout.

      Zahra, un cri de Damas.

      Un cri depuis Raqqa.

      Roua, portrait d’une vaillante.

      La naissance syrienne.

      Je propose aussi ce petit livre de Majd al-Dik (qui est aussi un syrien) :

      A l’est de Damas, au bout du monde. Témoignage d’un révolutionnaire syrien.

      Je sais très bien ce qu’il faut attendre de vous ! Quand vous aurez acquis ce minimum d’informations vous pourrez prétendre vous exprimer en personne ayant un peu de connaissance sur le sujet. A ce moment vous pourrez éventuellement envisager de donner des leçons mais pour l’instant c’est très mal venu de votre part.

      Quant au petit mot de Roland Dumas, il n’y a pas de quoi en faire des tartines. Il prouve seulement (si on le croit car on n’a rien d’autre sur le sujet) qu’à un moment « quelqu’un » avait envisagé de « préparer quelque chose ». C’est tout ! Cela ne prouve pas que quelque chose a été préparé et encore moins réalisé. Ce que Dumas n’avait pas prévu c’est le soulèvement du peuple syrien qui a bousculé tous les plans.

      Vous faites pitié à répéter toujours les mêmes sornettes en prétendant avoir décroché la lune.


    • eau-pression eau-pression 3 juin 16:20

      @Jean Dugenêt

      Quelqu’un pourrait nous rappeler ce que disait R.Dumas ? Autant que je me souvienne, l’inspiratrice était sa maîtresse syrienne.


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 juin 18:14

      @eau-pression
      Quelqu’un pourrait nous rappeler ce que disait R.Dumas ?

      « Roland Dumas jette un pavé dans la mare en direct à la TV et casse ainsi le discours officiel de François Hollande : « les Anglais préparaient la guerre en Syrie deux ans avant les manifestations en 2011 ».

      Les Britanniques préparaient »Les Traités de Londres ou Accords de Lancaster House en 2010 :

      "Ce sont deux traités militaires signés lors du sommet franco-britannique de Londres, à Lancaster House, par le président français Nicolas Sarkozy et le premier ministre du Royaume-Uni David Cameron le 2 novembre 2010.

      Si c’est Wikipedia qui le dit, ça doit être vrai, non ?



    • alinea alinea 3 juin 18:31

      @eau-pression
      Roland Dumas :« les Anglais organisaient la guerre en Syrie deux ans avant son début » - YouTube
      il y a une autre vidéo moins concise, mais je ne l’ai pas retrouvée.


    • alinea alinea 3 juin 18:42

      @Jean Dugenêt
      Vous faites pitié : tout le monde d’un peu informé sait que l’empire veut anéantir les pays arabes laïcs, que Soros dépense sa fortune à exciter les étudiants de tout pays ayant quelque rapport avec la Russie, pour faire croire au monde à une belle révolution, une aspiration au monde libre.Que la CIA orchestre les révolutions colorées.
      Bon écoutez, je m’en fous, croyez ce que cous voulez, j’espère que vous ne mourrez pas avant d’avoir compris la réalité.
      Quant aux infos dont vous parlez, j’en connais assez ; outre quelques articles et échos verbeux, j’ai lu le petit livre de Ziad Majed..
      je vous raconterai comment j’en suis venue à douter de la parole officielle de mon pays mon empire mon camp !

       smiley

    • Captain Marlo Captain Marlo 4 juin 07:32

      @alinea

      Merci pour la vidéo de Roland Dumas que je n’avais pas retrouvée. N’en déplaise à Jean Genêt, c’est aussi ce s’explique Thierry Meyssan dans son article de 2015 :
      « Pourquoi la France veut-elle renverser la République arabe syrienne ? »

      On y voit la photo de Sarkozy et de Cameron signant les accords militaires de Lancaster House. Meyssan explique comment Sarkozy a transformé les fascistes islamistes « en rebelles ». Et comment Hollande a suivi le même chemin que Sarkozy.

      François Hollande a livré des armes aux pseudos rebelles. Et pour le fun, lire la lettre d’un ancien ambassadeur de France à Hollande au sujet de ces livraisons d’armes !


    • eau-pression eau-pression 4 juin 09:38

      Bonjour @alinea

      Merci pour cette recherche.
      J’évoquais un souvenir de la lecture d’un gros pavé de mémoires de R.Dumas par vers 2014.
      Aucunn souvenir de ce que sa maîtresse pensait d’Assad.


    • eau-pression eau-pression 4 juin 09:41

      Bonjour @Captain Marlo

      Juste une rectification : @Dugenêt, c’est en l’honneur de La Bruyère. Après, si tu trouves que ton interlocuteur pique, je te laisse discuter avec lui de ce changement de pseudo.


    • alinea alinea 4 juin 10:05

      @Captain Marlo
      Je l’avais lue à l’époque, contente de l’avoir relue, je ne me souviens pas en avoir alors capté toute la saveur !! merci


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 11:14

      @alinea
      « Roland Dumas :« les Anglais organisaient la guerre en Syrie deux ans avant son début » »

      Est-ce que les anglais ont fait la guerre en Syrie ? Même Dumas n’a jamais dit cela.
      Une parole de Dumas pour faire une preuve c’est un peu court mais quand on plus vous faites une extrapolation c’est du néant.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 11:31

      @alinea
      « Vous faites pitié : »
      Je vous ai déjà dit que vous bégayez. Vous répétez sans cesse la même chose. Vous voyez des pays qui s’opposent à d’autres pays. Vous voyez aussi le vieux mythe des grosses fortunes juives qui manipulent le monde. C’est le vieux complot judéo-bochevique. Je suppose que Soros que vous incriminez est juif. Et les romans d’espionnage : la CIA orchestre... Et, le malheur c’est que James Bond est avec eux...
      Bon soyons sérieux ! La CIA existe et agit mais il ne faut pas la mettre à toutes les sauces avec Soros pour tout expliquer.
      D’autres nous sortent les francs-maçons et les illuminatis pour tout expliquer... Ce n’est pas mieux mais ce n’est pas pire. Les francs-maçons exsitent aussi mais pas le complot judéo-maçonnique...
      Pour ma part, je laisse les mythes de côté et je parle de lutte des classes. De la lutte des exploités contre les exploiteurs. De la lutte contre toutes les formes de dictature... Je ne vois pas des pays qui s’opposent à d’autres pays, des peuples, qui s’opposent à d’autres peuples... Je suis dans le camp des exploités pour en finir avec toutes les dictatures et avec les politiques qui dressent les peuples les uns contre les autres.
      Vous avez eu raison de lire le petit livre de Ziad Majed. J’espère que ça vous a intéressé.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 11:54

      @Captain Marlo
      "Merci pour la vidéo de Roland Dumas que je n’avais pas retrouvée. N’en déplaise à Jean Genêt, c’est aussi ce s’explique Thierry Meyssan dans son article de 2015« 

      Je sais très bien ce qu’écrit Thierry Meyssan. J’explique qui est cet individu dans mon autre article  »La nouvelle extrême-droite française". Il est même en photo avec ses copains. Quoique avec Dieudonné ils ne sont pas d’accord en dessous de la ceinture. Serais-tu une admiratrice de l’extrême-droite ? Tous ces types bossent Pour Le Pen et pour Assad...


    • alinea alinea 4 juin 13:05

      @Jean Dugenêt
      Vous semblez ne rien connaître à l’histoire contemporaine de l’empire US et ses dominions ; vous êtes le dindon de leur propagande et prendre cela par un détail, n’a pas de fin.
      Je vous laisse donc à cette révolution juste et justifiée, terriblement écrasée par un dictateur sanguinaire.
      Je vous souhaite bon courage, avec un tel bagage, pour la suite des évènements.


    • JC_Lavau JC_Lavau 4 juin 13:38

      Jean Dugenêt, cestui là qui grésille du trolley au point de m’accuser d’être « d’extrême droite » ! Un cas désespéré...


    • captain beefheart 5 juin 13:46

      @alinea
      Combien d’ouvriers,artisans et paysan au parlement français,européen ?En Syrie la Constitution en exige un tiers des sièges.Qui dit mieux.Le fait que Dugenet l’occulte est signe de son fascisme.Il travaille pour les oligarques qui nous veulent comme serfs,Fergus pareil.


  • alinea alinea 2 juin 19:57

    Eh bien mon pauvre Dugenêt, le confinement ne vous a pas arrangé !

    Allez en paix avec votre vision tronquée du monde, tant que vous n’avez pas de pouvoir, nous ne craignons rien ; rejoignez vite les urnes pour déposer un billet larem, le fascisme nouveau pour demain !


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 15:56

      @alinea
      « Eh bien mon pauvre Dugenêt, le confinement ne vous a pas arrangé !  »
      Vous avez vu dans quel état vous êtes. Vous bégayez... toujours les mêmes mots.

      « rejoignez vite les urnes pour déposer un billet larem, le fascisme nouveau pour demain »
      Je n’ai jamais voté ni pour Macron ni pour Le Pen !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 juin 09:46

      @alinea

      un bon régime autoritaire et unanimiste, voilà qui vous plairait, sous réserve que vous appréciiez l’unanimisme en question. Vous devriez émigrer au Vénézuela. Ils ont réussi à s’effondre économiquement comme s’il y avait eu une guerre.

      À condition d’être dans « le bon camp », la vie ne doit pas y être si désagréable


    • alinea alinea 4 juin 10:27

      @Olivier Perriet
      Les lunettes devraient être obligatoires pour les mal voyants ! et avant de dire, lisez.


  • Lampion Séraphin Lampion 2 juin 20:49

    les trotskistes vieilliraient-ils mal ?


    • josy&jacq jos&jacq 2 juin 20:56

      @Séraphin Lampion. Regarde les marionnettistes qui les ont achetés et qui les manipulent.


    • Ouam Ouam 3 juin 00:03

      @Séraphin Lampion
      Ben en ce moment c’est clair que si c’est l« IA qui pilote la partie analyse et reflexion, la partie »apprentissage« est à revoir, ou celle de la resolultion aussi peut etre (lol)
      C’est ca de démarrer avec une BBD totalement erronnée, lorsque l’on persiste a vouloir en riter quelque chose, plus on l’utilise, plus ca empire...
      Un seul remede : Avoir le courage de dire »stop" ca c’est du pur bullshit, tout mettre à la poubelle , et bien refléchir pour la prochaine version...


    • Lampion Séraphin Lampion 3 juin 07:48

      @jos&jacq

      Dans ma famille, on vieillit comme les fromages, on s’affine même si Pépé sèche et Mémé coule. Mais dans d’autres familles on a tendances à rancir, aigrir ou fermenter. Dans ce dernier cas, ça peut se maîtriser en faisant appel un œnologue si on n’a pas d’expérience.


  • samy Levrai samy Levrai 2 juin 21:35

    Jean, change de sujet ou renseigne toi un minimum hors les médias de masse occidentaux ( qui appartiennent à qui et qui te raconte quoi ?), tu es en train de te tirer balles dans le pied sur balles dans le pied.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 10:39

      @samy Levrai

      Vous récitez sans arrêt du Réseau Voltaire. Comme dit Meyssan :

      "vous êtes abreuvés par ce que raconte la presse en occident et que donc vous ignorez la réalité"

      Et c’est ainsi qu’il place tout son radotage.


  • samy Levrai samy Levrai 2 juin 21:39

    A combien de pour cent Bachar vient il d’être réélu par son peuple qui le détesterait tant ?


    • alinea alinea 2 juin 21:44

      @samy Levrai
      Vous savez bien que le peuple est con !! qu’il préfère les islamistes, non ? Et puis, Dugenêt sait bien mieux que les Syriens ce qui s’est passé en ce pays.


    • samy Levrai samy Levrai 2 juin 21:56

      @alinea
      Et Al Qaida qui fait du bon boulot...
      Peut être que Jean voudrait s’assoir sur la volonté du peuple, il est devenu assez perméable à la propagande pour neuneus. Ces neurones ont oublié : l’Irak, la Libye, le Yemen, l’Afghanistan, la Serbie et peut être croit il que le club de blancs chretiens d’apartheid n’est pas le seul et unique attaquant de pays souverains et ce sur mensonges patentés depuis une trentaine d’années... qu’il aurait de la concurrence.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 2 juin 22:49

      @samy Levrai
      Il ne faut pas tout confondre.
      « l’Irak, la Libye, le Yemen, l’Afghanistan, la Serbie »

      ce n’était pas la même chose. Il n’y a pas eu de révolution dans ces pays là. Pas même en Lybie où il y a pourtant eu des évènements lors du « printemps arabe ».
      Il faut être capable soi-même de faire des distinctions élémentaires avant d’essayer de traiter les autres d’imbéciles.


    • Lampion Séraphin Lampion 3 juin 07:31

      @Jean Dugenêt

      La Russie n’est pas l’URSS.
      Le gaz de 2021 n’est pas le pétrole de 1973.
      Israël n’est pas un état d’Amérique du Nord.
      Maintenant que j’ai fait ces distinctions élémentaires, puis-je vous traiter d’imbécile ?


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 08:19

      @Séraphin Lampion
      Je n’ai jamais parlé de cela. Je parle de ceux qui ne savent pas distinguer une situation où il y a une révolution d’une situation où il n’y en a pas.
      Une situation de mobilisation et répression n’a rien à voir avec une agression d’une puissance étrangère. D’où la différence avec la Syrie d’un côté et l’Irak, l’Afghanistan...J’évite de traiter les interlocuteurs d’imbéciles je ne fais que répondre à ceux qui essaient de jouer à ce jeu.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 08:23

      @alinea
      « Et puis, Dugenêt sait bien mieux que les Syriens ce qui s’est passé en ce pays. »

      J’ai l’impression que vous avez oublié de demander aux Syriens ce qui s’est passé. A défaut vous pouvez regarder de vrais reportages quoique je doute que vous ayez envie de les voir. Vous préférez sans doute infoSyrie, Réseau Voltaire...
      Au besoin je peux vous donner quelques références mais vous pouvez aussi en trouver sur Syrie.News.


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 juin 08:47

      @Jean Dugenêt
      Il n’y a pas eu de révolution dans ces pays là.

      Tu fais comme le NPA & Mélenchon, tu confonds « les révolutions colorées de la CIA » => « régime change », avec des révoltes populaires !

      Les Islamistes & les frères Musulmans sont des mercenaires au service des pays occidentaux, les USA, la GB et les pays de l’ Otan.

      Le but était, (et il est toujours) de détruire les pays laïques de l’arc chiite pour remodeler le Moyen Orient. Les Syriens viennent de réélire Bachar haut la main, car il a protégé l’indépendance et la souveraineté de son pays, avec l’aide de la Russie, contre la Coalition occidentale et ses guerres sans fin ! 

      Tu devrais abandonner la politique, te recycler dans le macramé ou l’artisanat populaire, tu ne comprends absolument rien à la géopolitique !


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 10:35

      @Captain Marlo
      « Tu fais comme le NPA & Mélenchon, tu confonds « les révolutions colorées de la CIA » => « régime change », avec des révoltes populaires ! »

      Je ne confonds rien du tout. Il y a une quantité de rébellions dans le monde. Certaines se transforment en révolution. Aucune ne peut être victorieuse sans parti révolutionnaire. Elles sont parfois avortées (Tunisie, Egypte), parfois confisquées (Iran), parfois écrasées (Syrie)...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 12:53

      @samy Levrai
      A 110 % si on compte les 13 millions de voix nettement supérieur au nombre potentiel de votants. Modeste Assad n’en revendique que 95,5%. Il n’a même pas fait un effort de plausibilité.

      Vous êtes fier d’exhiber cà !
      Même Hitler n’avait pas osé le faire.

      Vous avez l’air de quoi avec un bonnet phrygien ?


    • sylvain sylvain 3 juin 17:45

      @Captain Marlo
      Tu fais comme le NPA & Mélenchon, tu confonds « les révolutions colorées de la CIA » => « régime change », avec des révoltes populaires !

      Mais il a bien raison . Aucune révolution colorée n’est sortie du chapeau de l’oncle sam . Si la CIA était capable de mobiliser la moitié d’une population comme pour hongkong sur simple demande il seraient toujours les maitres incontestés de ce monde . Ce qu’ils font c’est fournir une logistique , des moyens, puis ils essaient de réorienter les choses pour leurs propres objectifs .

      C’est parfaitement visible avec le vénézuela par exemple . Si il n’existe pas de base populaire, ils n’arrivent à rien, les manifs contre maduro ont toujours été ridicules, pourtant il y bénéficient de l’aide de l’élite économique nationale


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 juin 18:17

      @sylvain
      Les mécontents sont toujours légion dans un pays, quel qu’il soit.
      Il suffit de les payer pour qu’ils manifestent, ou de leur promettre un Califat.
      C’est aussi simple que ça.
      Et ça n’a rien à voir avec une révolte populaire au sens où la Gauche l’entend.


    • sylvain sylvain 3 juin 20:23

      @Captain Marlo
      Ils ont surement payés 3 millions de hong kongais, toutafé . Et un califat pour chacun, un !
      Maydan a eu lieu parce qu’ un paquet d’ukrainiens révaient, a tort ou a raison, d’europe et le mouvement hong kongais parce qu’ils ne voulaient pas rejoindre la Chine .
      Refuser à ces mouvements leurs convictions, leur sincérité, c’est mépriser les participants et c’est mépriser le peuple .

      Les EU ont instrumentalisés ces mouvements, c’est une réalité, c’est impardonnable . Mais s’il vous plait ne réduisez pas des millions de personnes à ça Ce ne sont pas plus des débiles que vous et moi


    • Captain Marlo Captain Marlo 4 juin 07:39

      @sylvain
      Refuser à ces mouvements leurs convictions, leur sincérité, c’est mépriser les participants et c’est mépriser le peuple .

      Vous avez regardé PSYWAR et comment on manipule les peuples ?
      Les rêves des peuples sont judicieusement utilisés pour en faire autre chose, ça s’appelle « des idiots utiles » ! Je vous laisse à vos confusions entre révoltes populaires et manipulations de la CIA.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 09:59

      @Captain Marlo
      « Les mécontents sont toujours légion dans un pays, quel qu’il soit.
      Il suffit de les payer pour qu’ils manifestent... »

      Ah ! Tu adhères donc à ces romans d’espionnage de ceux qui contestent qu’il y ait eu une révolution... Tu as vu ça où ? Est-ce la position de l’UPR ?

      Voici ce que j’ai trouvé de plus consistant dans le genre :

      ================== extraits ======================

      La mosquée Omari servit de coulisses à la représentation ; c’est là que se firent les changements d’habillement et qu’eurent lieu les répétitions. Oui, les terroristes libyens, venus en droite ligne du champ de bataille de l’agression-changement de régime US-OTAN sur la Libye, étaient arrivés à Deraa bien avant le violent soulèvement de mars 2011. Le responsable religieux de la mosquée Omari était Sheikh Ahmad al Sayasneh. C’était un homme d’un certain âge avec un grave problème de vue qui l’obligeait à porter des lunettes noires spéciales, et ces lunettes affectaient à leur tour sa vision. Il n’était pas seulement malvoyant, mais également sensible à la lumière ce qui l’obligeait à se tenir autant que possible à l’intérieur et souvent isolé. Il était accoutumé à reconnaître les personnes avec lesquelles il parlait à leur accent et à leur voix. L’accent des gens de Deraa est caractéristique.

      Tous les hommes qui fréquentaient la mosquée Omari étaient des habitants du lieu, s’exprimant avec l’accent local. Évidemment, les visiteurs venus de Libye se gardèrent bien de se laisser identifier par l’ecclésiastique, ce qui les eût démasqués. Ils se contentèrent de travailler avec quelques acteurs-clés qu’ils avaient recrutés localement et mis dans le secret. La participation de membres locaux des Frères musulmans, qui allaient être chargés d’assister les mercenaires/terroristes libyens était un élément essentiel du plan de la CIA, plan ourdi et dirigé à partir de la Jordanie.

      Le fait d’avoir obtenu l’aide et la coopération de salafistes locaux a permis aux Libyens d’entrer dans Deraa sans éveiller les soupçons. Les locaux recrutés ont servi de façade à l’opération.

      Les agents de la CIA qui la dirigeaient à partir de leurs bureaux en Jordanie avaient déjà fourni les armes et l’argent qu’il fallait pour attiser les flammes de la révolution en Syrie. Avec suffisamment d’armes et d’argent, on peut faire démarrer une révolution n’importe où dans le monde.

      ==== Qui ose dire qu’il s’agit d’un reportage ? ============

      Voilà la source :
      Le jour avant Deraa : Comment la guerre a éclaté en Syrie


    • JC_Lavau JC_Lavau 4 juin 13:29

      @Captain Marlo, révolte populaire au sens où feu la Gauche l’entendait.


  • sylvain sylvain 2 juin 21:47

    Il craint donc qu’une révolution victorieuse se trouve confisquée par une théocratie musulmane


    Faut bien reconnaitre que ça se serait probablement passé comme ça en syrie . Une partie visiblement importante de la population y voulait des changements mais n’étaient pas aptes a concrétiser leurs espoirs .

    Une fois la guerre démarrée le seul groupe armée susceptible de s’opposer aux djihadistes, mis a part l’armée de bachar et les russes étaient a dominantes kurdes et soutenu par les etats unis . Les kurdes ne pouvant pas être acceptés a la tête de la syrie, c’était mal barré .


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 2 juin 22:44

      @sylvain
      Bonsoir Sylvain,
      Tout d’abord, je tiens à te féliciter pour ton action dans les discussions. J’ai regardé quelques uns de tes commentaires. Je ne peux que t’encourager à continuer. Ne pouvant pas tout faire, j’ai choisi de me limiter à écrire des articles et à ne mener les discussions qu’à la suite de mes propres articles mais je crois que, pour l’essentiel, nous menons le même combat dans cette affaire.
      Pour la question que tu soulèves ici, je n’ai pas de réponse si ce n’est que je répète qu’il manquait en Syrie une force politique capable de donner une orientation à la contestation (un parti révolutionnaire). Pour l’essentiel, il y a eu, au moins au début de la révolution, l’illusion qu’il serait possible de combattre le régime par des voies complétement pacifiques. Cette illusion a été payée très chère avec beaucoup de sacrifices et d’héroïsmes (voir notamment le documentaire Pour Sama"). Une force révolutionnaire aurait par ailleurs cherché l’unité entre les kurdes et l’opposition arabe. C’est une question délicate qui doit être traitée par une organisation qui se construit dans toutes les communautés.


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 juin 09:26

      @Jean Dugenêt

      Tu as écouté le Général Wesley Clark ? L’objectif du Pentagone, c’est de détruire 7 pays pour remodeler le Moyen Orient.


      "(...) Donc je suis revenu le voir quelques semaines plus tard, et à ce moment-là, nous bombardions en Afghanistan. "Allons-nous encore en guerre avec l’Irak ?« Et il a dit : »Oh, c’est pire que ça." Il s’est dirigé à son bureau, il a pris un morceau de papier et il a dit : "Je reviens tout juste de l’étage"- ce qui signifie du bureau du secrétaire à la Défense. 
      Aujourd’hui, il a dit : "Voici un mémo qui décrit comment nous allons éliminer sept pays en cinq ans, en commençant par l’Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et, en finissant, l’Iran." 

      .
      A quoi pourrait bien servir un Parti révolutionnaire dans un pays dépecé en 3 morceaux comme le prévoit le Pentagone ? Normalement, à combattre les agressions impérialistes de l’Otan, et à combattre pour la paix au Moyen Orient, non ?


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 10:29

      @Captain Marlo
      "A quoi pourrait bien servir un Parti révolutionnaire dans un pays dépecé en 3 morceaux comme le prévoit le Pentagone ?

      "

      Le projet de Marx qui n’est pas tout neuf reste de mon point de vue d’actualité. Il s’agit d’empêcher que par ces plans diaboliques l’impérialisme n’amène la barbarie généralisée sur terre. L’alternative c’est le socialisme. C’est pour cela qu’il faut construire des partis révolutionnaires. C’est donc, notamment, pour faire obstacle aux plans du Pentagone.


    • sylvain sylvain 3 juin 11:37

      @Jean Dugenêt
      Une force révolutionnaire aurait par ailleurs cherché l’unité entre les kurdes et l’opposition arabe. C’est une question délicate qui doit être traitée par une organisation qui se construit dans toutes les communautés.

      Oui c’est une question délicate . Elle aurait mérité un climat apaisé, et des alliés sincères de la démocratie pour trouver des réponses . Entre bachar et son armée d’alaouites qui flippent à mort du pouvoir sunnite, les ricains qui veulent tout déstabiliser, les djihadistes qui sont complètement fous et manipulés, les isrealiens qui suivent leurs objectifs sans aucune considération pour les peuples... Le peuple, la société civile syrienne n’ont eu aucune chance .

      C’est d’ailleurs, contrairement à ce que nombre d’idiots ont pu me reprocher dans les commentaires que vous citez, la seule chose qui me fait enrager dans cette situation : à quel point cette société s’est faite étouffer sous les intérêts partisans, et à quelle vitesse ces même idiots (et bien d’autres par ailleurs) l’ont oublié pour mieux servir ces mêmes intérêts 


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 juin 12:00

      @sylvain
      "contrairement à ce que nombre d’idiots ont pu me reprocher dans les commentaires que vous citez, la seule chose qui me fait enrager dans cette situation : à quel point cette société s’est faite étouffer sous les intérêts partisans, et à quelle vitesse ces même idiots (et bien d’autres par ailleurs) l’ont oublié pour mieux servir ces mêmes intérêts « 

      Je comprends vos sentiments et je les partage. Je suis assez anéanti quand je vois des reportages comme »The cave« qui est disponible gratuitement sur YouTube ou »Pour Sama« qu’il faut payer quelques euros. Il y est question des hôpitaux bombardés par les avions russe et le régime d’Assad. A côté je lis les »commentateurs-inspirés« qui répètent à satiété les discours de Thierry Meyssan :
       »vous êtes abreuvés par ce que raconte la presse en occident et que donc vous ignorez la réalité« , »il n’y a pas (eu) du tout de soulèvement de masse et de répression« .
      Pour éviter la souffrance de la dissonance cognitive ils n’iront jamais regarder ces reportages.

      Mais le pire c’est la souffrance des syriens qui, sous les bombes, disent : »On ne pensait pas que le reste du monde permettrait cela« . Ils ont dû finalement quitter leur pays avec l’angoisse de se faire tuer ou arrêter en passant la ligne de front après avoir résisté tant bien que mal dans des conditions abominables. Il y a une grosse responsabilité des organisations ouvrières mais il est assez insupportable de continuer à lire et écouter : »vous êtes abreuvés par ce que raconte la presse en occident et que donc vous ignorez la réalité« , »il n’y a pas (eu) du tout de soulèvement de masse et de répression« .

      Les nazis ont fanfaronné pendant quelques années mais ça n’a pas duré. Un jour les syriens rentreront chez eux et Assad sera jugé. Les »commentateurs-inspirés"

      auront un perte de mémoire. Ils ne se souviendront pas de ce qu’ils ont dit et écrit.


    • sylvain sylvain 3 juin 17:56

      @Jean Dugenêt

      Les »commentateurs-inspirés"

      auront un perte de mémoire. Ils ne se souviendront pas de ce qu’ils ont dit et écrit.

      Ils seront occupés a écrire de nouvelles choses surtout . Les EU ont fait une chose terrible en intrumentalisant les mouvements populaires, les ONG, les mouvements sociaux comme le féminisme... . C’est impardonnable . Ils ont décridibilisés je ne sais combien de mouvements, et ont laissés les protagonistes aux mains des bourreaux sans aucun remord .

      Ils ont surtout fais place nette pour les vrais fachos, qui n’ont même plus à réfléchir à l’argumentaire . Révolutionnaire, contestataire ?? agent de la CIA . Féministe ?? pareil . tu défends une minorité ou une autre ? pareil . t’es contre un gros pourri de tortionnaire ?? pareil . Vraiment trop facile, et c’est là qu’on voit l’alliance de fait entre les milices fascistes et l’élite politico économique . précisemment la même qu’en 32-33 en allemagne . Souvenons nous que l’ennemi ultime, de ces deux factions, c’est le peuple


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 juin 18:32

      @Jean Dugenêt
      C’est pour cela qu’il faut construire des partis révolutionnaires. C’est donc, notamment, pour faire obstacle aux plans du Pentagone.

      Et tu combats le Pentagone en répétant tous les mensonges qu’il raconte ?
      C’est quand même étrange comme méthode....

      Les guerres commencent toujours par des médias mensonges, pour endormir les opinions publiques. Michel Collon.
      D’abord il faut diaboliser le chef de l’Etat à attaquer.
      Puis évitez soigneusement d’expliquer les raisons sordides qui motivent l’intervention armée.
      Faire croire qu’on intervient au nom de la Liberté et de la Démocratie.etc


    • sylvain sylvain 3 juin 20:16

      @Captain Marlo
      les el assad sont diabolisés depuis 50 ans maintenbant par ceux qui s’intéressent à ce qui se passe là bas et on un minimum de sensibilité


    • Captain Marlo Captain Marlo 4 juin 07:47

      @sylvain
      les el assad sont diabolisés depuis 50 ans maintenbant par ceux qui s’intéressent à ce qui se passe là bas et on un minimum de sensibilité

      Cessez d’essayer de me manipuler avec l’émotionnel.
      Avec moi, ça ne marche pas, je vous vois arriver à des kms ! 
      Et en quoi ça vous regarde ce qui se passe en Syrie ? C’est l’affaire des Syriens.

      Vous justifiez l’ingérence dans les affaires intérieures des Etats.
      C’est interdit par les Nations Unies. Aucun pays n’a le droit d’intervenir militairement dans un pays qui n’a déclaré la guerre à personne.
      Ce sont des guerres illégales
      . Capito ?

      NB : La Russie est intervenue légalement en Syrie, à la demande du Gouvernement syrien. Si vous avez un problème avec le Droit International, faites vous soigner.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 10:29

      @Captain Marlo
      "Et tu combats le Pentagone en répétant tous les mensonges qu’il raconte ?
      C’est quand même étrange comme méthode....

      "

      Une pareille accusation doit être clairement documentée. Je te prie de citer (entre des guillemets) la partie du texte que tu incrimines en affirmant qu’il s’agit d’un mensonge et ensuite d’amener l’argumentation qui te permets de faire cette affirmation.

      Tu files un bien mauvais coton !


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 juin 11:18

      @Captain Marlo
      "Et tu combats le Pentagone en répétant tous les mensonges qu’il raconte ?
      C’est quand même étrange comme méthode....

      "

      J’ai déjà répondu à quelque chose de ce genre là. Si tu m’accuses de mentir il faut que tu cites intégralement et exactement le texte où d’après toi je mens. A ce moment-là je pourrais répondre et crois bien que je le ferai.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 7 juin 19:03

      @Captain Marlo
      « Et tu combats le Pentagone en répétant tous les mensonges qu’il raconte ?  »

      Cela fait plusieurs fois que je te dis que si tu m’accuses de mentir il faut citer (en mettant entre guillemets) la partie du texte que tu incrimines.

      En attendant, il s’agit de diffamations et de calomnies auxquelles je n’ai aucun moyen de répondre.

      Il t’est permis aussi de t’excuser.


Réagir