samedi 13 octobre 2018 - par Spartacus Lequidam

Les oubliés de la politique. Les gens autonomes et responsables

Si la politique reflète des valeurs largement défendues, beaucoup ne s’y reconnaissent plus.

Les gens autonomes ne peuvent pas passer 40 heures par semaine à étudier les modalités de toutes les politiques proposées à tous les niveaux.

De l’état et par les médias, ils sélectionnent principalement que ce qui reflète leurs préoccupations et leurs priorités éducation, famille, mais surtout le travail.
Les politiques macro-économiques de croissance ou de redistribution des revenus les laissent dubitatifs.
Ces gens oubliés veulent être autonomes, libres. Ils veulent des fonctions reconnues ou des emplois décents.
Ils sont responsables de leur vie, de ce qui leur arrive et ne se défaussent pas et n’accusent jamais ou rarement le « système » ou des forces extérieures de leur sort.

Une personne responsable ne fait confiance à personne pour s’occuper de lui plus que lui même. De la société actuelle ils constatent le contraste avec eux. Ils sont tristes et déplorent l’énorme manque de responsabilité personnelle et individuelle qui manque à beaucoup de gens.
Ils ne sont pas socialistes, ils ne sont pas un produit de son environnement. Ils créent eux même leur propre environnement.
Pour eux vous êtes responsable de votre vie…
Si par exemple vous ne pouvez pas trouver d’emploi, vous devez peut-être économiser pour changer de domaine, déménager, vous remettre en question, prendre intellectuellement en charge la prise en compte de vos lacunes et votre correction individuelle dans une remise en cause.
Mais certainement pas le spectacle quotidien de se lamenter pitoyablement sur son propre sort.

Pour eux, vous ne pouvez compter sur personne réellement sauf à la marge ou en agrégats. Vous devez pouvoir le faire vous-même et personne ne vous traitera comme vous voulez être traité.

Publicité

Cette perspective est admirable pour ce qu’elle dit sur la force de caractère de l’individu, mais nuancées sur la foi en la communauté. Ils sont profondément cyniques à propos de leurs représentants élus.

Ils se plaignent du baratin et de promesses auxquelles ils ne croient pas ou plus. Pour eux la politique n’est qu’une mauvaise blague.
Beaucoup hésitent à discuter de politique, sachant à quel point le sujet peut diviser. Quand ils expriment une opinion politique, cela a généralement trait à l’inefficacité, au manque de confiance et à l’absence de toute réalité des gouvernants.

Ils sont humiliés et pris pour des enfants tous les jours par l’état et les castes non-autonomes.

- On réduit la vitesse à 80, on taxe le carburant ? Eux sont les premiers à subir.
Ils ont besoin d’un véhicule pour rouler. On invoque le nombre de mort sur les routes pour les contraindre. Mais eux mêmes s’ils roulent à 95 au lieu de 90, ils n’ont jamais tué personne et mis en danger autrui et s’arrêtent au feu rouge.

- On veut taxer le sel, l’alcool ou les sodas. Eux sont les premiers à payer et subir.
Eux ne mettent pas leur santé en jeu. Ils mangent des schips, boivent du coca, ou une bière les jours sans excès, comme aussi des tomates locales ou du jardin et de l’eau. Ils n’ont besoin de personne pour leur dire de bien manger, mais c’est pas pour autant qu’ils vont se priver de tout.

-On surtaxe leur électricité, leur gaz. Eux sont les premiers à payer et subir. Mais eux font attention et ferment la lumière quand ils sortent d’une pièce et n’utilisent pas plus d’eau chaude.

-Le gouvernement taxe pour remplir des déficits qu’il creuse jours après jours. Eux sont les premiers à payer et subir.
Mais eux savent gérer leurs budgets. Ils ne sont pas à découvert. Ils savent économiser et dépenser à bon escient. Ils ont rarement besoin d’un crédit, et s’ils en ont un, il est remboursé rubis sur l’ongle. Le comportement des politiciens de dépenser plus qu’ils ont, leur est inconcevable.

-Pour eux les aides sociales sont nécessaires pour certaines parties de la population, pour les handicapés, les gens touchés par une intempérie ou un malheur.

Publicité

Les cotisations sociales augmentent directement et indirectement. Ils sont les premier à subir.
Mais eux n’ont jamais abusé. Il n’ont jamais de leur vie été quémander au médecin un arrêt maladie de complaisance. Ils s’auto-soignent pour les petits rhumes et payent eux même le sirop pour les remettre d’aplomb. Ils vont voir le médecin que, et uniquement que si c’est nécessaire. Ils ne lui demandent jamais d’ajouter une boite de doliprane à l’ordonnance pour bénéficier de paracétamol sur le compte de la société en réserve chez soi.

-Ils sont carrément hostiles à ce qu’ils considèrent comme le profit indécent sur le social. Ils sont les premier à comprendre que c’est eux qui le payent et le subissent.
La personne qui fait un autre bébé pour obtenir plus d’argent alors qu’elle n’est pas capable de faire vivre décemment ses premiers les choque.
Le HLM donné à un migrant alors que ce dernier ne veut pas vivre à l’Européenne les choque.

Mais il y a une chose qui les choque le plus, c’est le socialisme et la sociale démocratie subie, c’est son fruit : la résilience du sens des responsabilités.

Eux ont une attitude positive et un sens des responsabilités face à des situations de crise qu’ils subissent. Eux sont invisibles. Ils ne se plaignent pas.

Mais ce qui est grave, c’est que ces gens soient les oubliés.
Aucun politicien ne fait rien pour leur permettre d’améliorer leur vie, leur vie leur autonomie.
Au contraire, c’est sur eux que les gouvernants depuis des années s’acharnent.
Les politiciens, sont des décalés de leurs réalités.

Ils ne s’aligneront pas sur des valeurs collectivistes. Ils ne veulent pas être transformés ni « moulés » dans un gloubiboulga ou on leur dit comment il faut penser ou vivre. Ils savent ce qui se passe dans la vie quotidienne des gens normaux car eux ce sont des gens normaux.

S’ils se méfient des gouvernants et de l’état, c’est qu’il fait tout le contraire de leurs valeurs intimes de vouloir l’autonomie, la liberté et la responsabilité.
En fait ce sont des gens ordinaires oubliés de politiciens déconnectés et politisés qui veulent transformer leur vie au lieu de s’adapter à eux et se remettre en question.



30 réactions


  • pallas 13 octobre 2018 13:10
    Spartacus
    Bonjour,

    Je serai donc quelqu’un d’autonome d’après votre article.

    Ce monde est simple, soit tu est une proie ou un prédateur, et les proies sont les jeune bourges faisant dans les festivals artificiels, cherchant du sexe, un faux bonheur illusoire.

    Oui mais ce monde est régit par la loi du plus fort, et il n’y a aucunes estimes de ma part envers les déchets, qui ne savent pas survivre par eux même, en règle général déficient mental.

    La compassion envers les parasites quel qu’ils soient m’ennuie.

    En ce nouveau monde qui arrive, et ce profil, c’est un simple retour au réel, la loi de la nature, le plus fort survie et le plus faible périe.

    Fait chaud aujourd’hui non ?, digne du feu des enfers embrasant la planete entiere.

    Que la cage dorée soit brulée, que les résidents de la tour de Babel périssent dans les flammes.

     smiley

    Salut

  • Jean Guillot le retour meslier 13 octobre 2018 13:14

    Mes amis , l’état Français est bon et généreux car il m’aide à élever mes douze enfants ! Que pensez-vous de cela ?


    • Zolko Zolko 15 octobre 2018 12:09
      @meslier : « Que pensez-vous de cela ? »
       
      que ce n’est pas vrai et que vous faites de la provoc.

  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 13 octobre 2018 13:26

    Paradoxal. Normalement ceux-là ne devraient en toute logique pas se plaindre non plus,....


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 octobre 2018 18:30

      @Edouardvador


      Moi dire que les libertariens ne veulent tout simplement plus être gouvernés. Ah au fait : ECOLO, super montée sur Bruxelles,.... Si un libertariens veut planter des OGM ou utiliser du glypho, il doit pouvoir le faire,.....s’il l’a décidé......

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 octobre 2018 20:54

      @zzz’z


      Oui, les capitalistes ont besoin de leur pauvres. Et ils créent même le manque (Bernays)...... Histoire de la poule et l’oeuf. Pourquoi la civilisation est-elle passée de la cueillette, à la chasse, la colonisation, la prédation ????

  • Reiki 13 octobre 2018 17:34

    L’ Humanité es le port étendard de la Vie.

    Sont génies aurais du dû nous permettre de pouvoir tous vivre en harmonie. 
    Il aurait dû être la conscience suprême de cette vie, face au néant de l univers. 

    Le Génie repose sur la Démocratie qui doit permettre a chaque etre d être considéré ,, la seule manifestation acceptable pour un etrê vivant est d Émettre des avis. 
    Car rien ni personne n est supérieur à la vérité . 

    Je veux juste une vie normale rien plus. 
    Mais l avidité humaines à pris tellement le déçu dans cette société qu elle en es toxiques. 
     


  • babadjinew babadjinew 13 octobre 2018 17:45
    ILS sont telement carnasiers qu’ILS ont compris depuis longtemps que la MOD est bien moins chère en Asie.

    ILS sont telement radins et assoifées qu’ILS ont fait mettre en place des IA qui traitent des opérations boursières à la nanoseconde dont ILS empochent sans remords les profits.....

    ILS ont complétement explosés les régles sociales chérement acquisent histoire de reprendre en moins de 30ans 45% des acquits sociaux,

    ILS sont en si bonne santé qu’il s’exile hors nations avec leur capitaux durant leur années de vies en bonne santé mais pas complétement idiot ILS y reviennent comme si de rien n’était lorsque de soin ILS ont besoin !!!!!

    ILS pronent l’utra libéralisme sur les profits mais en temps de crise ILS demandent aux etats de collectiviser leur perte.....

    ILS SONT sans scrupule, sans conscience, sans constante, sans valeur, ILS sont de simple et TRES PRIMTIFS prédateurs qu’il faudrait tout simplement hospitaliser d’office car ILS sont un danger sans précedents pour l’ensemble des sociètés humaines. ILS SONT PSYCHO/SOCIOPATHE !!!!

    Wake Up !!!!

  • mmbbb 13 octobre 2018 18:51

    « Mais ce qui est grave, c’est que ces gens soient les oubliés. Aucun politicien ne fait rien pour leur permettre d’améliorer leur vie, leur vie leur autonomie. » Ces personnes ne votent ils pas ? Par ailleurs il y a une contradiction , ils demanderaient une certaine prise en charge alors qu ils se veulent autonomes, Je ne note cette contradiction, je ne la blâme pas , j ai un point d accord , il est vrai que dans ce pays ,les personnes voulant creer les richesses ( Je m entends PME PMI artisans et autres ) ne sont tres peu ecoutees . On prefere la cohorte des chômeurs alors que je connais des artisans qui pourraient embaucher mais ne le font pas . 
    En revanche la je n acquièsce pas " Ils sont les premier à comprendre que c’est eux qui le payent et le subissent.
    La personne qui fait un autre bébé pour obtenir plus d’argent alors qu’elle n’est pas capable de faire vivre décemment ses premiers les choque.
    Le HLM donné à un migrant alors que ce dernier ne veut pas vivre à l’Européenne les choque."

    Tu ne cesse pas de critiquer la déresponsabilisation des personnes et l emprise de l etat , dans le cas du gamin, trop de parents sont des cretins faire des mioches et en confier l entiere responsabilite a la colelctivite est un déni complet d etre responsable et adulte .J ai connu cela c est inadmissible Il y a pres de deux millions d enfants pauvres en France.

    Quant au migrant, la France ne peut pas accueillir toute la misere. Il y a des pays tres riches de meme confession qui pourraient les prendre en charge mais etrangement ils viennent en France . Tu devrais lire les rapports sur l immigration en Suede ? Ce n est pas tres probant Dans ces deux cas , ce sont les charges sociales par les prelèvement obligatoires qui sont des revenus de substitution C est absurde.
    Voir le propos de Meslier avec ses dix mioches . Nous le payons cherement plan banlieue qui coutent une fortune, la montee du communautarisme , l explosion du cout de la délinquance etc
    Point de désaccord complet . Il peut content Il n est pas le seul faite des gosses en surnombre et passer ensuite leur vie se plaindre . Un peu de cohérence c est ce qu il te manques


  • Pere Plexe Pere Plexe 13 octobre 2018 18:59

    Grosse découverte de l’auteur

    L’animal social qu’est l’homme doit accepter de se soumettre à certaine règle qu’impose la vie en société.
    Aucun homme de nos sociétés modernes ne peut prétendre être totalement « autonome » : son éducation, sa santé, sa sécurité sont largement prises en charge par la collectivité.
    A minima par sa famille, collectivité minimale, durant des années.
    Et ensuite il utilisera les infrastructures de la collectivité : route voies ferrés, réseaux d’énergies, de communication.
     

    • Yaurrick Yaurrick 14 octobre 2018 00:24

      @Pere Plexe

      Il n’a jamais été question de vivre en ermite ni de n’avoir aucune règle de la vie en société.

      Mais cela ne signifie pas pour autant que la collectivité puisse empêcher à chacun de choisir ce qu’il estime être le mieux pour lui et d’en assumer les conséquences.

    • Pere Plexe Pere Plexe 15 octobre 2018 15:03

      @Yaurrick
      Absolument le débat est comment les décisions doivent être prises.


      L’auteur est passé à coté se contentant de larmoyer sur le sort fait aux seuls individus qu’il trouve digne d’intérêt. 
      Ce qui au passage est comique puisqu’ils les prétends autonome et seuls responsable... 

  • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 13 octobre 2018 20:20
    « Les oubliés de la politique : Les gens autonomes... »

    Mais tant mieux, non de Dieu. Autonome moi-même (responsable-bof) je ne demande que ça : qu’on m’oublie autant que faire se peut !

    C’était un petit con, Boétie, il ne comprenait rien de la vie, ce qu’ils veulent les gens, c’est pas la liberté, cette chimère, c’est qu’on les oublie autant que faire se peut ! Je suis comme eux, ils sont comme moi.

    C’est pourquoi que je suis ici, sous pseudo ? Leur bon souvenir, ils peuvent se le carrer où je pense. Comment vous appelez-vous, beau masque ? Jean Laplume, quand on me souffle dessus , je fous le camp

  • BuSab 13 octobre 2018 20:56

    Très bon texte, simple clair et efficace, et surtout très juste, merci !


  • Christian Labrune Christian Labrune 14 octobre 2018 00:00
    Ci-dessous, copie d’une mise en garde que je viens d’envoyer à la Rédaction d’AgoraVox, à cette adresse :
    Il s’agit encore une fois d’empêcher la diffusion par ce site de la progagande du Hezbollah. J’avais déjà signalé un fait du même type il y a quelques semaines, et la Rédaction avait immédiatement retiré ce texte de propagande terroriste de l’espace de modération.
    J’ose espérer que je ne serai pas le seul à mettre la Rédaction d’AgoraVox en face de ses responsabilités.
    ===============================

    PROPAGANDE TERRORISTE SUR AGORAVOX

    Je vois encore dans la liste de modération un article de Sayed Hasan, intitulé "La fin de Daech est imminente, Israël est livré à lui-même, il faut aider les réfugiés à retourner en Syrie" qui est un simple copié-collé, sans le moindre commentaire critique, d’un discours du chef terroriste Nasrallah.

    Un autre du même tonneau a pu passer passer, que je vois publié dans la partie du site consacrée aux videos. Je ne l’avais pas vu et donc pas signalé.

    Qu’AgoraVox se fasse le vecteur d’une propagande terroriste, c’est absolument intolérable, surtout après les arrestations qui ont eu lieu récemment à Grande-Synthe, consécutives à l’attentat avorté commandité à Villepinte par les services iraniens. Cela fait voir très clairement ce que sont les objectifs actuels de ce régime pourri, et ceux du Hezbollah qui est son bras armé au Moyen-Orient.

    AgoraVox ne peut absolument pas servir de relais à la propagande terroriste.


  • Christian Labrune Christian Labrune 14 octobre 2018 00:16
    @Spartacus,

    Il est de fait qu’on est entré dans un système complètement pervers. Le citoyen n’est plus considéré comme un sujet pensant autonome disposant de la faculté de juger, mais comme un gamin à qui il faut dicter sa conduite. L’Etat se pose en maître d’école sévère, disposant seul du savoir face à une classe de jeunes crétins qui feraient toute sorte de bêtises et seraient bien capables de nuire à eux-mêmes si on les laissait faire. Quand j’entends des politiques - et c’est de plus fréquent !- parler de la nécessité d’une « pédagogie » pour faire admettre au corps social leurs « réformes » imbéciles, j’entre en fureur.

    Ils sont où, les gamins irresponsables, par les temps qui courent ? Je les vois à l’Elysée, je les vois usant leurs fonds de culottes à l’Assemblée et nous offrant quotidiennement le spectacle atterrant de leur nullité, de leur suffisance imbécile et de leur profonde irresponsabilité. Dans une vraie république, c’est les meilleurs et les plus compétents qu’on devrait élire, mais ce n’est plus le cas. La tyrannie des médiocres et des plus bêtes est en marche, et si on ne parvient pas à l’abattre au plus vite, on en crèvera.

  • Reiki 14 octobre 2018 07:44

    Cette Intro résumé bien, ma façon de voir. 

    Avis au amateurs de musique ......


  • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 2018 08:58

    Une personne responsable ne fait confiance à personne pour s’occuper de lui plus que lui même.


    Autrement c’est un mougeon d’en marche ? ....

  • Sergio Sergio 14 octobre 2018 13:29

    Les gens autonomes et responsables ont oublié la politique !


  • Sergio Sergio 14 octobre 2018 13:31

    Spartacus 


    Et c’est ce que vous dites 

    • Armelle Armelle 15 octobre 2018 10:58

      @Sergio
      Ben c’est logique puisqu’elle ne leur sert à rien !!!
      Il n’y a que les gens qui réclament et souhaitent des dispositions servant leurs intérêts qui s’intéressent à la politique, les autres s’auto-suffisent et n’ont besoin de personne,


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 octobre 2018 18:31

    Si moi vouloir rouler avec du diesel bien fumant et noir pour faire chier le monde. Moi doit pouvoir le faire. Et je vous Emm........


  • Armelle Armelle 15 octobre 2018 10:10

    En fait, après avoir lu, il faut bien sûr, derrière le terme « oubliés », y voir celui de « ignorés » !!!
    Ces gens, à part pour leur redevance annuelle en impôts, taxes, contributions en tout genre et autre racket institutionnalisé, n’apporte rien à l’état. C’est la dépendance des gens à l’état qui rend ce dernier légitime !!! Si chacun de nous était comme ces gens le rôle de l’état deviendrait effectivement désuet.
    En fait, et pour voir son pouvoir perdurer, un état doit trouver un juste équilibre entre une masse de pauvres suffisante pour que, et par effet de masse, soit justifié son rôle de « chevalier justicier » en leur redistribuant ce qu’il aura ponctionné aux autres, ceux qui ont « bcp », et dont il a forcement besoin aussi et qu’il doit donc « bichonner » un minimum (et c’est là où les socialos sont à l’ouest) pour que ces derniers perdurent aussi et ne se tirent pas vers d’autres horizons un peu plus respectables.
    L’état est devenu une véritable religion, 1905 n’a pas vu s’opérer une séparation mais plutôt un transfert de croyance.
    Seulement, il semble bien que ce système, qui ne fonctionne que quand tout va bien, soit à son épilogue, car 40 ans de crise seront venus à bout de notre trésor de guerre faisant que les caisses sont vides et qu’il semble difficile de pouvoir ponctionner encore plus ceux « qui font les efforts », ceux « qui créent des richesses » sans que cela ne devienne indécent mais surtout contre productif...


  • Zolko Zolko 15 octobre 2018 12:18
    Texte intéressant, digne de Spartacus. Sauf qu’il a oublié un truc : il y a 3 catégories de gens :

    - ceux qui veulent être autonomes

    - ceux qui veulent être pris en charge

    - ceux qui veulent des responsabilités, qui veulent être chefs, managers, décideurs.

    l’état Français s’occupe essentiellement des 2 dernières catégories, et oublie ou ignore la première. Mais la première catégorie n’est pas du tout la même que la troisième !
     
    « Ils ne sont pas socialistes... »
     
    ils ne sont pas capitalistes non-plus, car les capitalistes font partie de la troisième catégorie, ceux qui ne peuvent exister par eux-même, qui ont besoins de larbins qui bossent pour eux, et qui donc par construction ne sont pas autonomes.



    • Buzzcocks 15 octobre 2018 15:51

      @Zolko
      En capitalisme, y deux types d’homme, les cons qui sont salariés, et le reste qui a compris qu’il ne faut surtout pas être salarié et toucher des rentes.
      Autre con traditionnel, la fourmi qui épargne. Un mec qui a tout compris, est une cigale, fait des emprunts, et déduit de ses impôts tout ce qu’il a emprunté.

      Et donc dans tous les pays dits développés, les cons sont la classe moyenne, les fonctionnaires qui paient plein pot rigoureusement tout, et n’ont droit à aucun abattement.

      En prime, le fonctionnaire se ferra traité de connard nanti par les spartacus d’opérette.

       


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 octobre 2018 11:53

    Réflexions sur le chasseur et le cycliste. Bonjour rosemar, cette histoire est tout à fait en rapport avec ma lecture du moment : Jack Minier : TESTAMENT D’OUTRE TOMBE. Comment les femmes dans notre passé lointain se sont vengées des hommes. Passage de la cueillette (ABEL-féminin ( à la chasse (colonisation, Caïn), Extrait :e viens de lire un extrait de TESTAMENT D’OUTRE GLACE de Jack Minier et qui donne une explication très précise de mon rêve. La revanche des femmes sur le culte solaire (RA-MU). Cueilleur-chasseur. Extrait : page 201. MA (MU, la lune) se vengea de leur mépris (les hommes étaient devenus égoïstes et gourmands). Elle vomit pas ses nombreuses bouches des cendres et de la fumée qui montèrent très haut dans le ciel, et elle s’entoura d’un linceul noir. Le soleil fut éteint et le froid et la glace commencèrent de recouvrir la planète. Les hommes périrent par millions dans les nombreuses colonies. Tiens, l’Aude pays sec, sodomite et Cathares qui fut débordé par l’eau,.... Signe de cieux......Si les félibres (Toulouse, Nougaro) chantaient l’amour, c’taient aussi des sodomites, ne l’oublions pas. D’ailleurs cela sent le souffre entre Bri-Bri et Manu......J’avais un voisin en Belgique, genre libertarien et affilié à un club d’arbalétrier. Le type m^me du facho,.....Le jour de la journée sans voiture, il était fier (sachant me narguer) de dire. Ah, moi je vais rouler avec ma voiture et j’emm,... les écolos,....Un jour, il s’est cassé la gueule dans une club de Tir. Voir le sketche de Desproges sur l’ascenseur. Je sens que Bébert alias Henry Canant va tirer à la carabine sur mon commentaire.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 octobre 2018 12:08

    Si on veut être VRAIMENT libre et autonome, on sort de la matrice (MATRIX) et on en attend RIEN.


Réagir