mercredi 23 juillet 2014 - par chapoutier

MH17, rétro pédalage devant les preuves russes

Obama et sa clique avaient des preuves que les séparatistes et que Poutine en personne étaient responsables.... mais depuis hier le discours n'est plus le même :
'' Le vol MH 17, détruit dans l'espace aérien ukrainien, a probablement été abattu « par erreur  », le 17 juillet par des séparatistes prorusses mal entraînés''

Depuis le 17 juillet nous avons assisté à un déferlement d'accusations dans des termes les plus méprisants , relayés servilement par l'ensemble des politiques et des journalistes.
Pèle-mêle : disparition de corps de victimes, vol dans les bagages, disparition de parties de l'avion, falsification des boites noires, la seule accusation qu'ils n'ont pas osé proférer est la profanation des victimes.
Mais depuis que la Russie avance des preuves de la culpabilité de Kiev, en pressant les USA de montrer leurs données radars, le ton a changé.
 ''Le vol MH 17, détruit dans l'espace aérien ukrainien, a probablement été abattu « par erreur »''
Subitement les étatsuniens ne sont plus si certains d'eux-mêmes, ''probablement'' disent-ils ! mais où sont passées les certitudes et les preuves si accablantes.
 Ils ont accusé sans vergogne et ils n'ont jamais été capables de montrer la moindre preuve de culpabilité de la Russie ou des pro-Russes ukrainiens.
Et depuis hier ils balbutient que : « L'explication la plus plausible c'est qu'il s'agit probablement d'une erreur » et que le missile a été tiré « par un équipage mal entraîné », alors que le système utilisé – une batterie de missiles sol-air de fabrication russe « Buk » – demande un certain savoir-faire et de l'entraînement, a indiqué un haut responsable du renseignement américain qui a requis l'anonymat.
La baudruche se dégonfle, Kerry et Obama traitaient Poutine d'assassin avant même la moindre enquête et aujourd'hui il s'agirait probablement d'une erreur .
Cela signifie que Obama tente de sauver la face.
Car le mot le plus important n'est pas le mot erreur mais probablement.
Après avoir accuser ouvertement ils commencent à nuancer, et cela en dit long et ils se réfugient derrière la ligne Maginot de l'erreur ''probable'' en prétextant que les explications russes "ne tiennent pas la route", et surtout en ignorant avec morgue les questions gênantes posées par les Russes.
La fable prend eau de toute part.
Bref, ils ne savent rien, ou plutôt ils ne veulent rien dire mais ils continuent l'enfumage :
"Les responsables ont souligné par ailleurs que les services de renseignements américains n'étaient pas en mesure de dire si des Russes étaient présents sur la batterie au moment du tir ou non. Les services n'ont pas non plus de preuves que les Russes aient formé les séparatistes à l'usage du Bouk, un système anti-aérien relativement moderne et sophistiqué."
Il devient patent qu'Obama et Kerry n'ont aucune preuve étayant les accusations que les '' journalistes '' ont servilement relayé ad-nauseam.
Il existe des précédents : Collins Powells montrant à l'ONU, les fausses photos satellitaires de camion chimiques de Saddam Hussein et la célèbre petite fiole d’anthrax !!!
Ils nous refont le coup des "armes de destruction massive".



67 réactions


  • chapoutier 23 juillet 2014 16:50

    accélération du rétropédalage :
    Les américains s’autorisent à penser que le tir pourrait provenir de déserteurs de l’armée ukrainienne...

    ici



    • Zeb_66 23 juillet 2014 17:22

      bonjour,

      Le LAtimes c’est de la bouillie pour chats,

      Ils mélangent le vraisemblable et le faux pour faire écran mais ça ressemble bien à une reculade concertée.

      Ils font machine arrière en s’accrochant à tout ce qui peut encore être crédible.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 juillet 2014 22:26
      Je recommande vivement que tous les établissements et commerces affichent clairement en vitrine l’avis : « Je ne soutiens pas la politique actuelle de l’État d’Israel envers les Palestiniens »

      Juste pour éviter les malentendus et les bavures

      Pierre JC Allard

    • Martha 25 juillet 2014 11:53


       Qui peut encore les croire ?

       Obama en serrant la main de G.W.Bush le jour de son élection n’a pas fait le bon choix. Il aurait dû remettre en cause tout de suite les mensonges et la politique va-t-en guerre de cet ignoble. Porté au pouvoir par un besoin profond, de la part des Américains, d’un renouveau, il a commis l’erreur de continuer la ligne néo-cons au lieu de la montrer du doigt et d’aller résolument en sens inverse sur une toute autre voie.

       Il a dû avaler : sa parole au sujet de Guantanamo, la guerre en Afghanistan puis les drones tueurs qui vont avec, la guerre en Libye, puis en Syrie, la mascarade du meurtre de Ben Laden... Après tout cela et réélection. Face au très peu engageant Mitt Romney. Les Américains l’ont remis au pouvoir, face au pire, avec une perte de 5 millions de voix en 4 ans, ce qui en dit long : le soutien populaire à nettement baissé le laissant malheureusement encore plus entre les mains des lobbies.

       => Plus de limites dans les mensonges et les agressions. Crise de pouvoir en Egypte avec une sortie obscure et qui pose bien des questions, guerre de Syrie qui se prolonge dans les atrocités et le coup monté des armes chimiques : si ce n’est pas Hassad qui les a utilisé, qui est-ce donc ? La ligne rouge a bien été franchie, mais pas dans le sens qui a été dit. Tout d’un coup silence total sur ce sujet, le crime a pourtant bel et bien eu lieu, avec tout ce qu’il représente comme transgression morale, ils l’ont assez dit, en montrant d’un doigt vengeur Hassad.
       Et pour finir, l’agression, même plus masquée (hubris ? ou dernier coup de poker ?), du pouvoir démocratiquement élu de Kiev et depuis la fuite en avant, qui démontre chaque jour plus qu’ ils se sont mis dans l’impasse.

       L’attaque inacceptable de Gaza sur de fausses raisons et celle du 777, vol MH17, le 17 juillet, qui, lui, semble bien être le fait de Kiev, vont provoquer, me semble-t-il, une rupture salutaire dans cette escalade folle de coup de force et de violence.

       Qui peut maintenant faire confiance à cette équipe qui a tant menti et qui nous entraine, sans s’en cacher, dans un affrontement généralisé dont personne ne veut sauf eux ?

       Les élections de mi-mandat en novembre approchent.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 juillet 2014 13:04

      Quand vous accordez votre clientele a une entreprise dont les proftis contribuent à financer les bombes qu tuent les enfants de Gaza vous etes complice d’un crime conre l’humamité. Diffusez ce message.


      Pierre JC Allard

  • Diogène diogène 23 juillet 2014 16:58

    Ils peuvent même s’arrêter de pédaler, l’important, c’est d’avoir lancé l’accusation via tous les medias occidentaux. Après, c’est difficile de retirer tout ça de la tête des gens.


    La preuve des mensonges de Collins Powells sur les « armes de destruction massive » n’a pas du tout modifié l’opinion des partisans du camp américain. Pour eux, l’important n’est pas la vérité mais les invectives et les incantations des grands gourous qui rassurent leurs fidèles.

    Le camp américain (dont font partie le PS et l’UMP) fonctionnent comme une secte qui entre en transe dès qu’elle entend la musique qu’elle aime.

    Ça vient de là, ça vient du blues.

    • amiaplacidus amiaplacidus 23 juillet 2014 17:31

      Je pense que les « accusations » étaient plutôt à usage interne, en fait, l’opinion internationale, les Étasuniens s’en foutent complètement.

      Obama est confronté à d’importantes difficultés intérieures, quoi de plus simple que de créer une diversion à l’étranger ? D’autant plus que ce bourrage de crane réussit toujours aux USA.


    • chapoutier 23 juillet 2014 18:09

      mais cette fois, ils vont avoir du mal à trouver des missiles dans la « fiole de Powell »


  • ahtupic ahtupic 23 juillet 2014 17:11

    Si c’est les pro-russes, c’est un attentat
    Si c’est l’armée ukrainienne, c’est une erreur.


    • chapoutier 23 juillet 2014 17:39

      très juste
      on peut même préciser
      Si c’est les pro-russes, c’est un attentat terroriste (avec sanctions et tout le tralala)
      Si c’est l’armée ukrainienne, c’est une erreur tragique (de la faute à Poutine qui à armé et financier les terroristes criminels )


  • Gorg Gorg 23 juillet 2014 17:39

    Si les étasuniens refusent de présenter les preuves de ce qu’ils avancent c’est tout simplement qu’ils n’en ont pas, point barre.


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:50

      nous sommes bien d’accord


    • CaptV 24 juillet 2014 15:07

      @ Gorg,

      Si les étasuniens refusent de présenter les preuves de ce qu’ils avancent, c’est tout simplement qu’ils n’en n’ont pas....

      Absolument faux : si ils ne présentent pas les preuves de ce qu’ils avancent, c’est bien plutôt parce qu’ils ont les preuves du contraire de ce qu’ils disent, c’est à dire en fait qu’ils ont fait les mêmes observations que les Russes ! Il s’agît bien de Guerre de 4ème génération, avec propagande médiatique et toutes les armes de Guerre Psychologique de l’OTAN. N’oubliez pas que l’Otan veut placer ses systèmes balistiques de « Missiles anti-missiles »aux frontières de la Russie, autant dire de Missiles visant directement toutes les bases de défense Nucléaire des Russes sur leur territoire National, c’est ça le Vrai problème !


    • chapoutier 24 juillet 2014 16:05

      georg et captv

      je crois que nous sommes d’accord

      ils n’ont aucune preuve de leurs allégations contre les russes et pro russes et ils ne veulent pas montrer ce qu’ils ont car cela ne vas pas du tout dans le sens qu’ils souhaitaient


  • taktak 23 juillet 2014 18:27

    De nombreuses info sur www.initiative-communiste.fr sur le sujet.

    notamment des traduction du très bien informé journaliste R Parry, révélant des informations issues du renseignement américain.


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:35

      les révélations de Parry ne sont pas à prendre à la légère car je pense pas qu’il se serait autant avancé sans être sur de ses sources


    • CaptV 24 juillet 2014 15:20

      Oui, ce que R Parry dit confirme qu’ils(le Pentagone notamment) ont fait les mêmes observations que les Russes. Maintenant que les Russes ont fait un débriefing à partir de leurs données radars et satellitaires, les accusations américaines se retournent contre eux-mêmes....espérons que ça débouche sur un « grand nettoyage de printemps »au sein des institutions gouvernementales américaines, à commencer par une mesure « d’impeachment »contre Obama et toutes sa clique de Contrôleuses hystériques et de leurs « confrères » Néo-cons ....Wait ant see


    • Croa Croa 27 juillet 2014 16:11

      Ton lien mène à une page d’infos générales et une recherche avec Parry ne donne rien !


  • Laurent 47 23 juillet 2014 18:32

    Les preuves devenaient tellement évidentes, concernant la responsabilité totale de l’armée ukrainienne sur le crash de l’avion de Malaysia Airlines, que les services secrets U.S., sommés par Moscou de produire les relevés satellites prouvant l’implication de la Russie dans le tir du missile Bouk-M1 qui a abattu le Boeing 777, sont littéralement parties en fumée ! Mais, tout en reconnaissant à regret, que Moscou n’y est pour rien, ils bottent en touche en incriminant les séparatistes pro-russes, toujours sans en apporter aucune preuve, bien sûr ! Si j’ai bonne mémoire, un enregistrement, prétendument attribué aux séparatistes pro-russes, et qui mentionnait qu’un avion de ligne avait été abattu par erreur, s’est révélé, après enquête, être antérieur au crash ( à vérifier ). Si c’est bien un montage, cela signifie que l’appareil a bien été abattu volontairement par l’armée ukrainienne, pour en rendre responsable les séparatistes, et bien entendu la Russie. Cela pue la C.I.A. à plein nez, et explique le paquet de sanctions prises contre Moscou, rendu immédiatement responsable, sans qu’aucune preuve ne soit apportée pour étayer ces sanctions. Et il faut se rappeler que ce sont les Etats-Unis et la Communauté Européenne qui ont, par leur aide, fomenté le putsch du Maïdan, à Kiev, en apportant leur aide militaire (mercenaires américains d’une société privée de sécurité), aux néo-nazis qui ont pris le pouvoir. J’espère qu’au Tribunal de l’Histoire, ces fascistes ne seront pas oubliés ! Dernière nouvelle : la Russie, depuis la Crimée, a abattu deux chasseurs ukrainiens au dessus de la zone du crash, selon le gouvernement ukrainien, qui n’en apporte aucune preuve, bien sûr ! Et Barak Obama, le prix Nobel de la guerre, qui sait que la Russie n’y est pour rien, « exige » que la France ne livre pas les deux porte-hélicoptères Mistral pourtant commandés et payés par Moscou, preuve que le but de l’opération est bien d’isoler la Russie, ce qui conforte mon hypothèse !


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:40

      Laurent vous allez être traité de complotiste  smiley

      et que penser du fait que les bandes de la tour de contrôle ont été confisquées par les services secrets de Kiev et que ces derniers refusent de les remettre dans le cadre de l’enquête !
      n’est ce pas une preuve indirecte que Kiev à tout à cacher ?


  • Lou Lou 23 juillet 2014 18:42

    Leur satellite a probablement vu le jet Ukrainien tirer sur le vol MH17 mais si on insiste pour voir les photos, Kerry va dire que le satellite a un problème et que tout est flou ...


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:45

      d’après les photos de la carlingue, il semblerait que le missile en cause soit du type sol-air,
      les USA ont les photos, c’est pourquoi ils rétropédalent en insistant sur le fait qu’il soit possible que le tir a été effectué par des déserteurs de Kiev car les types portaient l’uniforme de Kiev.
      je crois que les USA vont continuer à insister sur ce sujet.


    • Croa Croa 27 juillet 2014 16:18

      Oui, Chapoulier, quelles sont donc les différences entre les dégâts commis par un missile air-air et un missile sol-air ?
      (Si tu ne sais pas cite au moins la source qui sait, Merci !)


    • chapoutier 27 juillet 2014 16:53

      si je renvois sur les photos c’est que je me suis renseigné justement


  • QAmonBra AmonBraQ 23 juillet 2014 20:32

    Merci à l’auteur pour ces précisions


    Encore une criminelle « false flag » quasiment signée dont les U$A sont friands, quoi de plus naturel chez eux compte tenu que l’histoire de leur funeste nation a commencé de la sorte, n’oublions jamais que c’est grimés en « peaux rouges » que leurs colons ont attaqué les navires de sa majesté pour jeter par dessus bord les ballots de thé surtaxés, ce qui a constitué, entre autres faits, le coup d’envoi de la guerre d’indépendance des colonies britanniques d’Amérique du nord, situation reproduite des siècles plus tard par les colons $ionistes à l’encontre de la même puissance coloniale en Palestine.

  • Frédéric MALMARTEL Le Kergoat 23 juillet 2014 20:34

    Tout à fait.

    J’ai bien noté ce « par erreur ».

    Le monde diplomatique pratique comme une langue étrangère. Les mots n’y ont pas le sens qu’on leur donne d’habitude.

    Quand j’ai entendu que les Américains disaient « les pro-Russes l’ont abattu par erreur » ; j’ai immédiatement traduit : « Finalement, c’est pas important, passons vite à autre chose ».

    La réponse de Poutine devrait être « Mais cette affaire est très importante. la lumière doit être faite ». Elle est d’ailleurs de cette teneur. Je traduis « Halte là ! Maintenant, on va exhiber les vrais coupables et vous allez pas vous en sortir à si bon compte ! »


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:49

      Poutine n’est pas dupe , il sait qu’il doit aller jusqu’au bout de cette affaire et que s’il baisse sa garde, le rouleau compresseur impérialiste tentera encore et encore d’écraser la résistance russe à l’ordre américain.


  • epapel epapel 23 juillet 2014 23:20

    ’’ Le vol MH 17, détruit dans l’espace aérien ukrainien, a probablement été abattu « par erreur  », le 17 juillet par des séparatistes prorusses mal entraînés’’


    Quand on lit attentivement la phrase on voit qu’il y a deux propositions séparées par une virgule donc le qualificatif « probablement » est assigné sans ambiguïté au mot « erreur » car lui seul précède cette virgule

    Or l’auteur écrit implicitement qu’au début de l’affaire le mot probablement n’était pas invoqué.

    Conclusion : il y a désormais des doutes sur le fait que c’était une erreur et donc ce papier part d’un contresens total.

    Ca peut arriver à tout le monde mais plié de rire quand même.

    • epapel epapel 23 juillet 2014 23:43

      Et c’est d"autant plus flagrant que : 

      - par erreur est mis entre guillemets
      - a probablement été abattu « par erreur » est la seule séquence soulignée

      Qui ne veut pas voir ne voit pas ce qui est et ne voit ce qu’il a envie de voir. 


    • epapel epapel 23 juillet 2014 23:55

      En plus erreur ne veut pas dire que le coup est parti tout seul suite à un problème de manipulation ou autre circonstance d’où les guillemets mais que l’erreur portait sur le choix de la cible.


      Pour le reste l’acquisition de la cible et le tir sont volontaires.


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:23

      je ne pense pas que le plus important soit de disséquer la place de la virgule dans une phrase traduite de l’anglais vers le français.

      histoire du doigt et de la lune .....


    • Laurent 47 25 juillet 2014 00:49

      @ epapel

      Je crois qu’au contraire, le gouvernement néo-nazi de Kiev a bien commis une regrettable erreur ! Il a voulu abattre l’avion qui ramenait Vladimir Poutine à Moscou, après sa tournée diplomatique en Amérique Latine, et qui a emprunté le même couloir aérien, à la même altitude, 37 mn avant celui de Malaysia Airlines. Mais les artilleurs ukrainiens qui géraient les trois batteries sol-air Bouk-M1 installées près de Donetsk se sont tout simplement trompés de cible, car à ce moment, au dessus de cette zone, tournaient un satellite et deux Awaks américains qui les ont certainement informés ! Quand on voit la haine d’Obama, de Kerry, et de Porochenko envers la Russie en général, et Poutine en particulier, on comprend un peu mieux leur immense déception, car le petit personnel n’est plus ce qu’il était !

  • ykpaiha ykpaiha 24 juillet 2014 00:16

    Ce qui est troublant, c"est le coté rapace des média, qui dans leur soucis de simplification (probablement dicté) , continuent leur petit jeu dangereux.

    Je regardais une émission sur la télé d’occupation F24 et reste effaré de la tournure des questions, jamais ouvertes, toujours fermées et accusatrices .

    A cette jolie (enfin si on aime) animatrice de talk, on lui faisait poser des questions en liant le volMH17 abattu et l ’invasion’ de la crimée......

    A aucun moment il n’est venu a l’esprit de cette petite soubrette de comparer ce qui est comparable ?

    ’Invasion de la Crimée’ combien de morts ? Combien de bombardement ?
    Défense des interets USkrainios dans le Dombas ....idem ? a part quelques bavures et morts civils accessoirement quelles centaines de milliers de déplacés ....

    Dommage que O Berruyer dont j’apprecie la chronique n’ai pas relevé, non pas les jupes de la demoiselle mais au moins son niveau de conscience.
    (je tais a escient le macabre Leborgne le bien nommé.).


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:29

      les larbins de service, pardon les journalistes font un travail ignoble de désinformation .
      comment font-ils pour se regarder dans un miroir ?
      depuis hier l’Ukraine a quasi disparu des infos. moins de 10 seconde hier matin sur france Info.
      ils sont certainement en train de nous concocter de nouvelles révélations sensationnelles prouvant la responsabilité des ’’’ terroristes’’’ et en attendant c’est profil bas.


    • Ariane54 Ariane54 25 juillet 2014 08:50

      Bien vu Chapoutier, puisqu’aujourd’hui (25.7.14), Washington assure que la Russie pilonne l’armée Ukrainienne.
      Et c’est reparti...


  • Frédéric MALMARTEL Le Kergoat 24 juillet 2014 00:23

    Notez également que, au delà de tout ça, l’instrumentalisation politique des victimes de ce crash par les leaders occidentaix, Obama en tête, participe d’un irrespect des morts qui est effrayant.

    Au contraire la Russie n’a pas instrumentalisé la mort de ces malheureux.

    Personnellement, je ne serai pas très heureux si des gens de ma famille avaient été dans l’avion et que des gens comme Obama se servent de leur mort pour leur petits calculs politiques minables !


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:53

      au risque de faire hurler certains, les responsables étasuniens n’ont qu’un seul mode de pensée : la fin justifie les moyens ( le 11 septembre en est une démonstration )


  • bourrico6 24 juillet 2014 08:24

    Peu importe la vérité, ce qui compte, c’est d’être le premier à beugler.
    Le temps de rétablir les faits, il sera trop tard, les gens seront passés à autre chose et n’auront retenu que la première éructation.


    • chapoutier 24 juillet 2014 08:32

      malgré le bourrage de crane, de nombreuses personnes ne sont pas dupes. mais le plus important c’est que le rouleau compresseur étasunien à des ratés. et la Russie n’est pas l’Irak ou la Libye.
      les va en guerre n’ont pas encore gagné la partie ;


  • philippe913 24 juillet 2014 08:44

    encore les aficionados de l’URSS qui reviennent avec leurs mêmes discours en n’hésitant pas à tordre les réalités.
    ça n’est pas parce qu’un système d’arme ne peut pas être utilisé par qqun de non entraîné que qqun qui est entraîné à l’utiliser est un super pro.
    Quelques jours d’entraînement suffisent sûrement à l’utiliser, mais le maîtriser et l’utiliser correctement et à bon escient est une toute autre paire de manches.
    Ensuite, je n’ai nulle part entendu que, si pro russes = attentat, si pro ukraine = erreur, j’ai entendu erreur pour tout le monde.

    on ne sait rien pour l’instant...


    • chapoutier 24 juillet 2014 09:01

      on ne sait rien pour l’instant dites vous !!!!

      c’est bien le problème , on ne sait rien mais les américains nous disent tout sans montrer les preuves, non seulement ils disent tout mais ils accusent .

      alors ce n’est pas une affaires d’ ’’’aficionados de l’URSS’’’ c’est simplement une affaire de vérité et de justice.

      ceci dit, tout converge vers Kiev :

      le message des séparatistes revendiquant le tir de missile à été fabriqué la veille , il semble que le doute ne soit plus permis.

      la bande son de la tour de contrôle à été confisquée par les agents de Kiev et ils refusent de la restituer dans le cadre de l’enquête.

      ces deux seuls faits tendent à incriminer Kiev et surtout démontre qu’il ne s’agit pas d’une erreur.


    • vachefolle vachefolle 24 juillet 2014 14:36

      Tout le dialogue entre le controleur et les pilotes se retrouvera sur la bande audio des boites noires. Elle va etre depouillée avec moultes supervisions et précautions par au moins 10 superviseurs externes : la compagnie aérienne, la hollande, boeing, eurocontrol, l’OACI, la malaisie, la russie...et tous lres représentants de chacun des passagers morts...

      Ca sera trés difficile de la trafiquer si il y a des choses intéressantes dedans.
      Donc ne vous inquiétez pas dans quelques semaines vous aurez exactement la tarsncription du dialogue avec el controleur.


    • chapoutier 24 juillet 2014 15:03


      Va t-on oui ou non avoir au moins les enregistrement des conversations entre les pilotes et le contrôle aérien de Kief ?

      Ou, à cause de problèmes techniques majeurs, comme la destruction (in) volontaire de preuves accablantes, on ne saura jamais rien de ce qui s’est réellement passé, afin de couvrir un crime odieux sous faux drapeau ?


    • vachefolle vachefolle 24 juillet 2014 15:46

      Si les boites noires sont exploitables (elles sont prevues pour ca), ils auront les dialogues audio. L’avion n’ a pas été désintégré, donc les boites n’ont eu que la chute a subir, ce qui fait evidemment partie des contraintes de ces equipements !!


  • philippe913 24 juillet 2014 09:59

    vous voyez, vous faites exactement ce que vous reprochez aux américains, et aux occidentaux de manière générale.
    Il a été dit, « il est probable que ce soit une erreur », vous ergotez sur le probable etc.
    Et vous, vous dites, « il semble que le doute ne soit plus permis », « ces deux seuls faits tendent à incriminer etc ».
    Ce qui est un discours scandaleux d’un côté, les occidentaux qui pointent mais restenttout de même un peu dans le doute (probable) (je vous rappelle que notre société réclame un coupable tout de suite, sans attendre les conclusions d’une enquête longue)
    est un discours de vérité et de justice quand il accuse de manière formelle et sans preuve si il vient du côté russe. (votre admiration sans borne de poutine et de son régime n’est plus à démontrer, vos différents articles parlant d’eux mêmes).

    un peu de cohérence s’il vous plait.


    • chapoutier 24 juillet 2014 10:26

      sans chercher à polémiquer, je précise que je me suis insurgé, depuis le début de cette affaire, contre le traitement par les américains et les suivistes de cette affaire : les russes sont responsables sans aucune preuve ni fait démontrable !!!!
      à l’heure actuelle encore rien n’est effectivement prouvé, mais il faut bien reconnaitre que les accusations portées contre Moscou ne reposent sur aucun élément factuel , et aucune preuve ne vient accréditer ces accusations, mais depuis que les russes ont donné leur version, des éléments tendent à prouver que Kiev est responsable en toute connaissance de cause.


    • philippe913 24 juillet 2014 11:01

      euh... ça n’est pas moscou qui est accusé du tir, mais les séparatistes.
      alors à moins de dire que les séparatistes sont moscou...
      et enfin, encore une fois, je ne vois nule part d’accusation formelle et officielle, juste des hypothèses émises. (« probablement »)


  • chapoutier 24 juillet 2014 10:37

    Reuters pris en flagrant délie de manipulation.
    Hier Reuters publie l’interview d’un commandant pro-russe de Donetsk : "Exclusive : Ukraine rebel commander acknowledges fighters had BUK missile".
    http://news.yahoo.com/exclusive-ukraine-rebel-commander-acknowledges-fighters-had-buk-165910507–sector.html
    Cette interview n’est en fait qu’une libre adaptation d’une interview donnée dans une revue Serbe Telegraf.
    Sous ce titre accrocheur, on apprend juste que les séparatistes ont saisie en avril quelques lanceurs de l’armée ukrainienne mais qu’ils n’étaient pas fonctionnels.
    A signaler que cette personne a immédiatement démentie la transcription de cette interview est accuse Reuters de « manipulation ».
    La vidéo du démentie (et d’autres sujets) :
    http://www.youtube.com/watch?v=axFfWcL68sA
    Dans la version française (et les autres langues) la phrase "He said none of the BUKs captured from Ukrainian forces were operational." n’apparait plus.
    Et le titre devient « Ukraine : les séparatistes ont des missiles BUK »,

    Et ce matin les medias reprennent en coeur "un leader séparatiste avoue que les insurgés possèdent des missiles Buk" (entendu sur France Info).
    Voilà, à chacun d’en tirer une conclusion.


    • JL JL 24 juillet 2014 10:53

      Une chose parait sûre : le camp anti-Poutine ne craint pas d’avoir deux fers au feux !

      D’un coté, les uns nous disent que le missile qui a abattu l’avion MH-17 est d’origine russe pendant que dans le même temps d’autres du même camp déclarent que, ’’oui, le missile est bien ukrainien, mais c’est un missile volé par les pro-Russes’’ !!!

      La cause est entendue : le camp pro-Américains, notre fameuse communauté internationale ment effrontément. L’empire est au bord de l’apoplexie.


    • JL JL 24 juillet 2014 11:24

      Non seulement les dirigeants de ’notre’ communauté internatioanle sont menteurs, mais en plus, c’est pour cautionner des crimes à grande échelle portant sur des civils innocents sacrifiés à leur politique de provocation.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 juillet 2014 11:42

    Plus que tout cela, Obama a démontré le ridicule américain ! Montrer une « preuve » n’est pas la même chose que de « fabriquer une preuve »  !

    En supposant que les « séparatistes » avaient eux-mêmes tiré et abattu l’avion civile et combien même que le missile utilisé était de fabrication russe pourquoi faire le ridicule et accuser bêtement les Russes «  »pour avoir fourni ces armes...«  » Les Américains et les Européens n’ont-ils pas armé les « rebelles » du monde entier ? Ne sont-ils pas en train de fournir armes et munitions à tous ceux qui font le sale boulot des conflits préfabriqués ?

    Vous ne voyez pas où est le ridicule ? Alors il faudrait bien que les Américains nous disent qui fournit gracieusement les armes de toutes sortes à tous ceux qui sont en train de déstabiliser plusieurs pays ! Les « Arabes » sont-ils peut-être des fabricants d’armes ?
    D’où vient cette « compétence » aux « Arabes » eux qui ne sont même pas capables de créer leur propres armées afin d’assurer leur défense ?

    Les radars américains qui peuvent filmer un individu en train de faire caca, n’ont sans doute jamais vu les déplacements des hommes et du matériel de guerre qui détruit aujourd’hui la Syrie et l’Irak : Les radars américains , sont sans doute politiquement daltoniens... Quels experts hypocrites occidentaux, quels journalistes de la désinformation, quelle propagande minable ???

    Enfin, l’origine de la « crise ukrainienne » n’est-elle pas européenne et occidentale ? Pourquoi avoir forcé les choses et voulu coûte que coûte enrôler ce pays dans l’utopie et l’embrigader au sein de la Communauté Communiste Européenne ? C’est l’Europe et c’est l’Occident qui sont responsables de la destruction de l’Ukraine : L’OCCIDENT SE GOURE !

    Voir d’autres explications ici :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-commission-d-enquete-pour-154716?debut_forums=100#forum4081025

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pourquoi-la-russie-154743#forum4081017

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-politique-occidentale-seme-t-154723#forum4080203

    Vous n’êtes pas obligés de « me croire sur parole »... Mais la réalité du terrain vous interdit de me contredire ! Dans la vie, il est extrêmement difficlie d’être honnête avec soi-même, essayez et vous verrez bien ...


    • vachefolle vachefolle 24 juillet 2014 14:30

      Oui il y aurait une responsabilité indirecte faible mais réelle de Poutine sur le crash de l’avion si les batteries avaient été livrées récemment par la Russie, et sans la formation adéquate. Ce sont des civils qui sont morts pas des militaires.
      Mais si il s’agit de matériel récupéré sur le stock ukrainien, la russie ne pourrait pas être accusé de ce coup la.

      Au fait Est-ce que vous avez déjà oublié qu’il y a eu des élections en Ukraine il y a quelques semaines, et que le président nouvellement élu a relancé immédiatement les négociations avec l’UE....

      Donc bien évidemment vous allez m’expliquer que les elections etaient truquées par la CIA j’imagine, et qu’une majorité du peuple ukrainien ne souhaite pas le rapprochement avec l’UE ?

      Allez-y dites le moi, histoire de montrer encore un peu votre mauvaise foi la plus totale !!!!

      Le paradoxe de l’histoire est quand sortant la crimée profondement pro-Russe de l’ukraine, le porucentage de pro-UE a trés fortement augmenté globalement sur la population ukrainiene restante !!


  • Pyrathome Pyrathome 24 juillet 2014 13:03

    Leurs plans tombent à l’eau, Poutine a les preuves que ce sont les autorités de Kiev, ils se rabattent sur le plan B....l’erreur....
    Mais erreur de quoi ??? qui voulait abattre qui ?
    Il y a un imbécile qui a appuyé sur le bouton de mis à feu par erreur ??
    On prend les gens pour des cons, ça c’est une certitude....

    En attendant, 300 innocents sont morts......


  • vachefolle vachefolle 24 juillet 2014 14:22

    Mais depuis que la Russie avance des preuves de la culpabilité de Kiev, en pressant les USA de montrer leurs données radars, le ton a changé.

    Quelles preuves la Russie a t-elle apportée AUCUNE, donc pas plus que les US.
    Du coté des preuves apportées c’est un match nul total de ce coté la.

    ’Le vol MH 17, détruit dans l’espace aérien ukrainien, a probablement été abattu « par erreur »’’

    Vous faites semblant de ne pas comprendre le point de vue des US qui est le même depuis le debut (est-ce le vrai, c’est une autre question) :

    Le point de vue des US est que l’avion a été abattu par les pro-russes, mais que ceux-ci n’ont pas voulu abattre un avion civil, mais un avion militaire ukrainien. Soit ils ont pris l’avion pour un avion de transport, soit ils ont voulu abattre l’avion de chasse qui était dans la zone et se sont plantés.

    Les US n’ont jamais accusé les troupes russes d’avoir tiré le missile, mais peut-etre d’avoir livré l’arme aux rebelles, ce qui est une autre question sur la responsabilité indirecte de Poutine.

    Est-ce que c’est vrai, c’est une autre question, mais votre mauvaise foi sur les arguments US est tellement flagrante qu’elle en devient ridicule.


    • chapoutier 24 juillet 2014 14:41

       les bras m’en tombent !
      de mauvaise foi ????
      mais vous avez la mémoire très sélective, les accusations de terrorisme, de soutient au terrorisme , entre autres , ont été proférées, sans aucune preuve comme la fiole de Colins à l’ONU.

      mauvaise foi ?

      les étasuniens expliquent aujourd’hui que les tireurs sont certainement des déserteurs ukrainiens !!!

      POURQUOI ?

      tout simplement du fait que les photos radars montrent des types avec des uniformes ukrainiens.

      mauvaise foi ?

      non !! mais vous, vous avez une mémoire très sélective car ce n’était pas la version officielle d’origine des étasuniens .

      mais les nouveaux éléments permettent maintenant de penser que les Ukies ont prémédité leur acte.
       à savoir la fameuse revendication ’’ nous avons abattu un avion civil’’ attribué aux ’’’ terroristes’’’ avait été réalisé la veille !

      à savoir également la bande son de la tour de controle de Kiev subtilisée par les services gouvernementaux de Kiev.

      de plus cela confirme la complicité , au moins passive, d’Obama qui se garde bien d’exiger auprès de Kiev que cette preuve soit remise à la commission d’enquête.

      alors mauvaise oui, mais de la part de ceux qui ne peuvent accepter l’idée que les néonazis au pouvoir à Kiev soient près à toute les bassesses et qu’ils soient soutenus à bout de bras par la CE et les USA

       


    • vachefolle vachefolle 25 juillet 2014 11:47

      et vous vous êtes dans la science Fiction :

      des photos radars montrent des types avec des uniformes ukrainiens.

      LOLOLOLOLLLLLL

      Si vous avez des images radars qui sont capables de vous aider a faire la différence sur la couleur du treillis des militaires, alors vous êtes un fumiste.

      Quand a la bande son, elle sera connu via la boite noire audio qui donnera le verdict. Il faudra vraiment faire térs fort pour la trafiquer avec le nb d’experts au moment de son ouverture. On verra bien a ce moment la si le scénario que vous avancez est vrai, ou non. Inutile de crier au complot avant.

      Quant a la fiole de Powell, tout le monde asit qu’il s’agissait d’une arnarque, et ca ne change absolument rien au cas présent. Difficile de dire si durant le siecle ecoulé, le nb de manipulations médiatiques ou politiques est plus important coté Russe ou US !!!


    • chapoutier 25 juillet 2014 12:42

      au lieu de me qualifier de fumiste vous auriez intérêt à vous renseigner sur la qualité des images radar.

      d’ailleurs se sont ces mêmes images radar qui ont servi aux usa pour expliquer que les tireurs de missiles étaient alcoolisés puisque la qualité et la définition des images leur ont permis de discerner les bouteilles de bières.

      la résolution est de 10cm donc largement suffisant.

      mais pas de bol pour les usa, l’informateur de Parry à révélé que ces types portaient l’uniforme de Kiev.

      comme vous le dites vous même, la fiole était un énorme pipot, mais vous refusez d’envisager que l’on se trouve dans le même cas de figure


    • D100padusinge D100padusinge 28 juillet 2014 04:58

      Courage Chapoutier j’ai le même au taf...et c’est pas du gateau.

      Aveuglé jusqu’à la moelle. ..comment il dit l’autre ? FSB ou ESB je sais plus, j’en tremble déjà.


  • kalachnikov lermontov 24 juillet 2014 14:29

    L’Otan annonce qu’elle va installer une base en Pologne pour intervenir au cas où, rapidement ; elle va donner le statut d’allié à Ukraine, Moldavie et Géorgie.

    Poutine vient d’exhorter ses armées à ’renforcer l’aptitude au combat’.

    source ria novosti.


    • chapoutier 24 juillet 2014 14:50

      sœur Anne ne sent tu rien venir ?

      mais ces salopards se fichent des dizaines voir des centaines de millions de victimes qui en résulterai


    • Zeb_66 25 juillet 2014 12:50

      D’autant plus que la doctrine américaine a maintenant intégré la possibilité de frappes nucléaires préventives, soi-disant rendues

      possibles aujourd’hui avec le déploiement des anti-missiles.


  • soi même 24 juillet 2014 15:06

    Dans cette affaire la véritable preuve qui va être valider, c’est celui qui va tapé le plus fort sur la table.

    C’est un rapport de force, l’enjeu est le indépendance énergétique de l’Europe, va tel se passer du gaz Russe où dépendre du gaz Américain, l’Europe s’écroule avec le dollars où c’est le nouveau rêve monétaire qui va s’opérer !

    C’est cynique, mais en réalité les deux camps sur un certain point de vue s’en foutent des Ukrainiens !


  • 65beve 65beve 24 juillet 2014 16:21

    Si ce n’est pas les Russes ni les Ukrainiens alors c’est un missile Palestinien qui a échappé au dôme de fer.


     smiley 


  • chapoutier 26 juillet 2014 10:00

    pour info, à vérifier !!!

    KIEV, 25 juillet – RIA Novosti/La Voix de la Russie Le jour du crash du vol MH17 en Ukraine orientale, des unités de DCA de l’armée ukrainienne se sont entraînées à ôter le verrouillage des systèmes de missiles Bouk-M1, une erreur de manipulation pourrait avoir causé le drame, a annoncé à RIA Novosti une source au sein de l’armée ukrainienne.

    "Le 17 juillet, le commandant de la 156ème unité de missiles sol-air a reçu l’ordre de mener un entraînement consistant à couvrir des troupes terrestres dans la banlieue de Donetsk – il fallait déployer des divisions, assurer le suivi des cibles, et réaliser tout l’éventail d’accompagnement et de destruction des cibles des systèmes aériens Bouk-M1", a indiqué l’interlocuteur de l’agence.

    Selon lui, malgré le fait que les clés permettant le déverrouillage des missiles aient été fournies aux commandants des batteries, aucun tir de missiles 9М38М1 n’était prévu.

    "Afin de participer aux exercices, on avait envoyé à Dniepropetrovsk deux avions Su-25 depuis la base de Koubalkino 229 de Nikolaïev, où est déployée une brigade de l’aviation tactique. Ils avaient pour mission d’assurer la reconnaissance aérienne et de fixer les cibles de contrôle dans la zone de concentration de troupes de l’opération antiterroriste à l’ouest de Donetsk« , a annoncé la source.

     »Après l’entrée d’un des avions dans la zone de détection des systèmes Bouk, il a été accompagné par l’équipe de servants de la batterie située près du village de Zarochtchenskoïe. De toute évidence, par un hasard tragique et malgré la différence des plans horizontaux, au bout d’un certain temps les itinéraires des vols du Boeing malaisien et du Su-25 se sont confondus sur l’écran en un seul gros point, ce qui a été fatal pour le vol civil : au moment de la fusion de deux cibles en un seul indicateur, le système d’accompagnement se focalise uniquement sur celle qui a la plus grande surface« , a-t-il poursuivi.

    Cependant, la source n’a pas été en mesure d’expliquer la cause du tir non autorisé du missile.

     »Les membres du Service de sécurité ukrainien (SBU, ndlr) s’occupent de cette question. Vers dix heures du soir, ils ont emmené le commandant de la batterie avec l’équipage", a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il ne possédait aucune information sur l’évolution de l’enquête.
    Lire la suite : http://french.ruvr.ru/2014_07_25/Vol-MH17-exercices-de-la-DCA-ukrainienne-pres-de-Donetsk-le-jour-du-crash-source-1227/



    • wesson wesson 26 juillet 2014 13:17

      bonjour l’auteur,

      .
      j’ai vu cette info, et c’est tout à fait exact que les USA sont passés en mode « damage control » sur le vol MH17. Au passage, les médias se sont encore un peu plus discrédités que d’habitude, y compris le canard enchaîné de ce mercredi.
      .
      Je pense que tout ceci s’inscrit donc dans la stratégie habituelle en cas de damage control : faire passer un acte politique voulu et assumé par un gouvernement à l’acte d’une seule personne ou d’un petit groupe, sans aucune relation avec le gouvernement. C’est à dire, isoler les responsabilités à un bouc émissaire, un lampiste que l’on condamnera plus ou moins lourdement si ça tourne mal.


  • oj 27 juillet 2014 23:09

    imperialisme americain ?

    et s’il fallait choisir entre imperialisme americain et russe ?

    depuis 60 ans, on a tres bien vu ce que cela donne non ?

    alors pour moi et mes enfants, s’il faut faire le choix il est fait car de toute manière nous sommes et seront de plus en plus dans des imperialismes , le tout est de choisir le moins pire.


    • Lucadeparis Lucadeparis 9 août 2014 18:43

      Voilà ce qui s’appelle de la servitude volontaire. Comme s’il ne pouvait pas y avoir d’anti-impérialisme.


Réagir