jeudi 5 novembre 2020 - par Bernard Dugué

Nouvelle vague du COVID-19 ; news et situation au 5 novembre

PNG

 Pour commencer, une invitation à regarder cette première vidéo Covid-19 proposée sur ma chaîne YouTube (cliquer ICI, merci). D’autres seront enregistrées et si les réactions sont positives, je continuerai l’expérience.

 

 1) Nous saurons dans quinze jours si nous sommes tirés d’affaire. Les entrées en hospitalisation augmentent mais très loin d’une exponentielle, comme les réanimations qui en découlent, avec une pente élevée mais rien de comparable avec fin mars 2020. Si mes estimations sont correctes, le pic de contamination a été franchi depuis quelques jours. Une décélération des entrées devrait se produire dans une semaine. Un plateau d’ici deux à trois semaines puis descente. C’est un scénario plausible. Mais on ne voit rien venir à ce jour avec des hospitalisations élevées mais en proportion moins de réanimations (Je m’en tiendrai aux réanimations, je pense qu’il faut laisser de côté les hospitalisations). Au vu des chiffres de ce jour, mes estimations étaient sans doute optimistes et je reconnaîtrai être passé à côté dans mes projections. Verdict dans 15 jours. C’est en général la règle, les projections collent peu souvent aux événements, que ce soit en épidémiologie ou pour une élection présidentielle américaine.

 

Publicité

 2) En passant je ne demande pourquoi dans les prévisions de l’Institut Pasteur il y a un scénario de référence, un scénario pessimiste et un scénario catastrophe. Pourquoi n’y a-t-il pas de scénario optimiste ? Parce que le principe de précaution s’y oppose. A l’inverse, lorsque l’on adopte le principe de l’audace et de la prise de risque, un scénario optimiste est de mise. Je suis certain que la plupart de ceux qui tentent des choses risquées, incertaines, et réussissent (ou pas) sont de tempérament optimiste. Comme disait à peu près le philosophe Alain, le pessimisme est de lucidité l’optimisme est de volonté.

 

 3) En revanche, si une accélération se confirme, que la pente augmente ces dix prochains jours, la donne change et nous serons dans la fourchette haute des estimations de l’Institut Pasteur, autrement dit 6600 réanimations vers le 15. Par ailleurs, une forte accélération indiquerait alors que des éléments importants de l’infection virale et de la réaction de l’hôte ont échappé à la science.

 

 4) Dernière info. Une découverte décisive (et peut-être sismique) sur le mécanisme viral du SARS-CoV-2 est peut-être en train d’émerger. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant

 

Publicité

 5) Pour le reste, le tragique sonne à notre porte. Il faudra choisir entre atténuer l’engorgement des soins, sauver des malades, des vies supplémentaires ; ou sauver la société, la vie, la culture, l’économie n’étant qu’un moyen au service de la vie d’un peuple, d’une nation. Personne ne peut nier que les contraintes sanitaires ne peuvent qu’abimer la société, aggraver l’état de santé physique et psychique des Français. Le confinement dans un contexte anxiogène, l’impossibilité d’acheter des biens de consommation pour rendre moins triste la vie, l’absence de perspective de sortie de crise. Sans compter l’activité sportive réduite. En plus, l’impossibilité de sortir interdit de recevoir les quelques rayons de soleil qui favorisent la vitamine connue pour être utile aux défenses immunitaires. Que veut le gouvernement, que nous soyons tous malades, tous égaux ?

 

 6) Il se dit que la vague de novembre serait supérieure à la vague d’avril si le schéma épidémiologique du Covid-19 est calqué sur celui de la grippe espagnole. La vague de novembre 1918 fut terrible comparée à la « grippe de trois jours » observée l’été précédent. Sauf que la décalque n’est pas justifiable d’une part et que d’autre part, la vague terrible de novembre 1918 correspond sans doute au Covid-19 d’avril 2020. Auquel cas, la phase de novembre devrait être calquée sur la vague grippale de mars 1919 dont les décès enregistrés sont pour une bonne part imputables à des infections bactériennes. Cela dit, la comparaison n’a pas forcément de sens, la pandémie de 1918 étant grippale alors que celle de 2020 est causée par un corona. De plus, le confinement a modifié la donne. Une première vague sans confinement aurait fait 60 000 morts et maintenant, la plupart seraient immunisés si bien qu’une nouvelle vague automnale aurait fait beaucoup moins de morts qu’actuellement.

 

 7) Résumé de la situation actuelle en mode optimiste. Les entrées en hospitalisation augmentent et devraient se stabiliser. Elles ont quelque 10 jours de décalage avec les contaminations. Les réanimations épousent le taux de positivité. Or, ce taux se stabilise. On pourrait envisager que le pic des contaminations ait été déjà franchi, du moins dans certaines régions (il y a un biais sur ce taux lié à la proportion de patients symptomatiques qui augmente. Une positivité peut augmenter alors que les contaminations diminuent légèrement). Pour le dire autrement, le nombre de contaminés est devenu supérieur au nombre de contaminables si mon estimation est correcte. Ce qui laisse augurer un plateau et une descente. Le paramètre déterminant dans cette analyse épidémiologique, c’est le ratio entre cas réel et cas détectés. Je l’ai estimé à 8 voire 10. C’est ce paramètre qui déterminera la hauteur et le moment du plateau.



87 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 novembre 2020 16:10

    « 4) Dernière info. Une découverte décisive (et peut-être sismique) sur le mécanisme viral du SARS-CoV-2 est peut-être en train d’émerger. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant  »


    quel suspense !


    • devphil30 devphil30 5 novembre 2020 17:47

      @Séraphin Lampion

       Bill la piquouse va traiter le virus comme il l’a fait avec ses vaccinations en Afrique dans un but eugéniste


    • Super Cochon Super Cochon 6 novembre 2020 00:59

      .
      .
      Une 2ème vague de cas positifs qui ne sont pas malade , et de grippe que l’on met sur le dos du Covid !
      .
      .

      INCROYABLE ! ......... La Grippe à disparue ! ...... à moins qu’elle soit mis sur le dos du covid pour gonfler les statistiques des menteurs de l’Élysée !.

      .

      Avis de recherche de l’OMS : La grippe semble avoir disparu avec l’apparition du Covid !

      .

      Quelqu’un l’aurait-il aperçue ? Car l’OMS est très inquiète : depuis l’apparition du Covid (les dates concordent), la grippe a disparu de nos belles contrées. C’est inquiétant, elle qui était toujours là pour nous accompagner en automne, cette ombre éternelle des feuilles mortes, n’apparaît plus dans les statistiques de l’OMS.

      .

      https://fr.sott.net/article/36214-Avis-de-recherche-de-l-OMS-La-grippe-semble-avoir-disparu-avec-l-apparition-du-Covid

      .
      .


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 6 novembre 2020 13:42

      @Super Cochon
      Quand allez vous cesser de croire à toutes ces idioties
      La grippe était bien là en mars dans l’hémisphère Nord, elle finissait en mars et le confinement explique la cassure dans la descente
      Non, la grippe ne nous accompagne pas en automne, elle arrive en hiver
      Et si elle est absente sur le diagramme de l’hémisphère Sud, c’est tout simplement parce que le printemps est terminé et que l’été approche


  • Adèle Coupechoux 5 novembre 2020 16:11

    Une première vague sans confinement aurait fait 60 000 morts 

    D’où les sortez-vous ? Vous incluez les morts de la grippe, des complications de l’ensemble des pathologies chroniques, du cancer, de cardiopathies, de suicides... ?


    • devphil30 devphil30 5 novembre 2020 17:50

      @Adèle Coupechoux

      Oui c’est hallucinant ces projections de décès qui sont aberrantes mais heureusement nous avons été sauvé par le confinement.
      Imaginez sinon nous aurions eu 60.000 morts ....

      Effectivement un chiffre sorti du chapeau des menteurs

      Comme les 400.000 morts de l’autre dictateur en puissance sachant qu’en France c’est environ 600.000 morts par an

      Comment bien faire peur et marquer les esprits

      Plus le mensonge est gros et mieux ça passe
      Et un mensonge répété plusieurs devient une vérité n’est -ce pas ...
      Cela date de la propagande après 1933 en Allemagne

      Bienvenue dans retour dans le passé

       


    • mac 5 novembre 2020 18:21

      @devphil30
      On se demande comment la Suède, qui est restée en dehors de tout ça, n’a pas été décimée ?
      Aujourd’hui, là-bas, pas vraiment de seconde vague...


    • devphil30 devphil30 5 novembre 2020 18:35

      @mac

      Une immunité acquise , des gouvernants censés et non alignés à l’Europe.

      Une honnêteté dans la parole et les actes politiques.

      La non nécessité d’adhérer à une globalisation poussant les vaccinations pour le profit des laboratoires.

      Bref simplement la Suède n’adhère pas à un plan machiavélique mondial mais pour que la France la suive il faudrait que nos dirigeants soient intègres et œuvrent pour le bien commun 
      Il y a bien longtemps que ce type de dirigeant n’est plus présent en France.

      J’avais vu quelque part que l’on a les dirigeants que l’on mérite.
      Je n’avais pas bien compris le sens de cette phrase mais elle fait écho maintenant quand je vois les abrutis du masque partout


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 00:56

      @mac
      Faut dire que dans les pays nordiques, les gens traversent dans les clous, ne jettent pas leur mégots. Au niveau du covid ça veut dire qu’ils jettent pas leurs masques, et ne font pas la fête à 50 dans un appart, avant de partir en vacances, dans un coin relativement indemne quand les chiffres deviennent alarmant, juste avant le confinement. 
      Y a comme une pensée magique, qui consiste à croire que le covid est sympa pour soi, et méchant seulement pour les autres. Et que c’est surement pas le beauf ou la belle soeur qui vont nous la refiler......
      Chaque confinement suppose ensuite une libération. Inspiration, expiration, avec une phase de repos entre les deux. Avec ça je vous le dis, en encourageant les gens à faire du tourisme pendant les vacances, on n’est pas sorti d’affaire. Dans deux ans, on sera au confinement 6 ou 7.....
      Alors on peut faire des courbes et des stats, à géométrie variable, selon nos peur et nos angoisses, mais le réel est dur, et estimable facilement à vue d’œil. 
      Il faudrait confiner durablement par région. Trois mois, six mois peut être. La règle des 100 kms était une bonne idée, elle n’a pas été reproduite pour des motifs économiques qui entraineront un surcout économique supérieur à leur bénéfice. L’intérêt serait de responsabiliser beaucoup plus les citoyens, en les enchainant ensemble sur le même banc de galère régional, au lieu de dissoudre cette responsabilité dans le collectif. 
      A part ça, ça craint vraiment. Les soignants sont fatigués, physiquement et psychologiquement et la valeur même de leur travail s’en ressentira, c’est sûr. Je dis ça en tant qu’ancien infirmier ; c’est un métier super, mais où l’on y laisse des plumes, quand la charge de travail devient inhumaine, et que les perspectives s’’effacent. Imaginez un docker qui voit le quai de marchandises se remplir plus vite qu’il ne le vide.....
      Voilà que les soignants covid, non asystématiques, sont appelés maintenant à continuer de bosser, en respectant comme on dit les mesures barrières. Comme si on laissait des douaniers unijambistes ou aveugles assurer la sécurité des frontières....


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 01:12

      @velosolex
      « Asymptomatique », pour« asystématique »....
      Je corrige, sinon certains petits profs vont se déchainer.
      Mais il y en a certainement d’autres ; Je ne me relis jamais. 
      Ah si on pouvait corriger les fautes d’accord du covid, comme celles d’orthographe....


  • robert 5 novembre 2020 16:28

    Pour la France je ne sais pas trop mais en Belgique c’est la cata, dernières recommandations : bien aérer chaque jour au moins 15min.... et le personnel médical dans son ensemble est réquisitionné.


    • Adèle Coupechoux 5 novembre 2020 16:36

      @robert

      Des news de la France 

      Communication FO et CGT du 05/11/2020

      « La direction de l’Assistance Publique - hôpitaux de Paris a décidé de fermer le service des Urgences de l’Hôtel-Dieu alors que cet établissement, doté de locaux vides, a la capacité d’intégrer une activité ambulatoire en cas d’afflux sur Cochin, pouvant être à la fois un relais Covid-19 pour les examens rapides (scanner 24h/24) sans embouteiller les autre services d’urgence. C’est la poursuite de la politique d’austérité menant à des fermetures de lits et d’hôpitaux. »

      Les syndicats rappellent que l’hôtel-Dieu au cœur de Paris a déjà fermé de nombreux services. Ils en appellent à leur réouverture immédiate.

      Vont-ils nous confiner et restreindre nos libertés jusqu’à la fermeture complète des hôpitaux ? Nous serons alors dirigés vers leurs cliniques privées...avec un Ausweis pour pouvoir nous y rendre.


  • Clocel Clocel 5 novembre 2020 16:29

    Véran monte en pression en tous cas ! Pas stable ce garçon, il se mélenchonise...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 novembre 2020 17:01

      @Clocel

      C’est le coq qu’on entend crier, jamais le bœuf.


    • Clocel Clocel 5 novembre 2020 17:43

      @Séraphin Lampion

      Le pauvre bœuf n’a plus grand chose à perdre faut dire... smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 novembre 2020 17:53

      @Clocel

      oui mais lui, contrairement à toi et moi, il peut tuer les mouches avec sa queue !


    • Clocel Clocel 5 novembre 2020 18:19

      @Séraphin Lampion

      Me rappelle une blague, bien grasse, comme je les aime ! smiley

      La différence entre une mouche écrasée sur les dos d’une vache et une femme enceinte ?

      Aucune, ce sont deux victimes d’un coup de queue !


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 01:06

      @Clocel
      « Le pauvre bœuf n’a plus grand chose à perdre faut dire ».

      On dit ça tant qu’on est pas sous le couteau du boucher.....

      On relativise ce qui est vital au fur et à mesure de la vie, et qu’on perd des pièces. Les vieillards sont prudents, se font chaque année vacciner contre la grippe, alors que les jeunes, bien qu’en pleine forme, ont des conduites à risques .
      C’est bien connu, dans les guerres, les jeunes jouent au héros, les anciens se planquent. 
      C’est grâce à ça qu’ils deviennent des anciens combattants. Des héros. 
      C’est ce que se dit le bœuf, quand il vient déposer des fleurs sur la tombe de son grand père, el toro. 
      Les couilles des taureaux morts étaient vendus très chers dans les boucheries de Séville. 


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 novembre 2020 07:42

      @velosolex

      « Les couilles des taureaux morts étaient vendus très chers dans les boucheries de Séville. »

      et celles du torero ?
      c’est quand mêle pas toujours lui qui gagne !


  • nono le simplet nono le simplet 5 novembre 2020 16:35

    Les entrées en hospitalisation augmentent mais très loin d’une exponentielle, comme les réanimations qui en découlent

    aristide ! sors de ce corps !

    pas des exponentielles ? avec un doublement des entrées en réa tous les 15 jours depuis 4 semaines ? un doublement des nouvelles hospitalisations tous les 12-13 jours depuis 5 semaines ? franchement ?


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 5 novembre 2020 16:36

      @nono le simplet

      pas des exponentielles ? avec un doublement des entrées en réa tous les 15 jours depuis 4 semaines ? un doublement des nouvelles hospitalisations tous les 12-13 jours depuis 5 semaines ? franchement ?

      Et les mourûs, ils augmentent aussi de façon exponononentielle, nonosse ? Je veux dire les mourûs dont on pourrait trouver trace dans les statistiques de mortalité toutes causes, confondues, hein, pas des morts médiatiques.


    • nono le simplet nono le simplet 5 novembre 2020 16:40

      @Philippe Huysmans
      à la niche ! menteur !


    • nono le simplet nono le simplet 5 novembre 2020 16:45

      @nono le simplet
      je me souviens aussi d’un auteur, sûrement un peu étourdi, qui me disait que les entrées en réa allaient se stabiliser dans les 100 par jour ...
      02/11 430
      03/11 469
      04/11 540


    • nono le simplet nono le simplet 5 novembre 2020 17:01

      @nono le simplet
      tiens j’ai retrouvé le post ... pas si vieux en fait

      Bernard Dugué 27 octobre 11:47

      @nono le simplet Attendons ce soir mardi
      peut-être seulement 100 réa en plus. Si on reste sur un rythme de 200 réa en plus, les 5000 risquent d’être atteints d’ici 10 à 12 jours. Ou alors le rythme serait de 120, ce qui laisse 20 jours, et peut-être une décélération liée à l’immunisation qui arrive. Wait and see. Les chiffres sont sacrés, les interprétations libres

      ah ! c’était sur le total en réa peut être ... le rythme n’était pas de 200 le 27/10 mais de 150 ... les admissions non plus d’ailleurs ... 430 ...
      ma réponse

      nono le simplet 27 octobre 12:00

      @Bernard Dugué
      oui ! attendons ... attendons ... attendons ...
      et sur le jeu des paris pour demain je prévois 370 nouveaux cas en étant sûr de me planter par optimisme comme hier
      sinon il va falloir vite oublier l’immunité humorale ... une étude anglaise portant sur 350 000 personnes constate une chute rapide du taux d’anticorps ...

      et je me suis trompé ... le 28/10 c’était 372 nouvelles admissions et non 370


    • Adèle Coupechoux 5 novembre 2020 17:15

      @nono le simplet

      Au lieu de compter les morts et les admissions avec jubilation, vous devriez davantage vous inquiéter du démantèlement de nos hôpitaux...


    • nono le simplet nono le simplet 5 novembre 2020 17:30

      @Adèle Coupechoux
      Au lieu de compter les morts et les admissions avec jubilation

      avec jubilation ? ça va pas bien ? smiley
      avec horreur et colère au contraire ...colère contre tous les cons qui disaient qu’il n’y aurait de deuxième vague ou alors une vaguelette ... et certains continuent d’ailleurs à le dire ... je t’en foutrais de la jubilation !


    • robert 5 novembre 2020 17:36

      @nono le simplet
      son post s’adressait à l’auteur


    • nono le simplet nono le simplet 5 novembre 2020 17:40

      @robert
      mais non, mais non ! il s’adressait bien à moi !


    • Adèle Coupechoux 5 novembre 2020 17:58

      @nono le simplet

      Comme BA pas un mot sur les services d’hospitalisation qui ferment. 
      Comme BA, et les media, vous nous balancez à la gueule des chiffres qui ne résolvent rien et sont carrément sujets à caution et ça depuis maintenant 8 mois ! 

      Vous ne remettez jamais rien en question, surtout pas la stratégie vaine voire délétère du confinement, portée par ses voix off pour nous rappeler que nous devons rester distants les uns des autres.
      Comment un taux d’occupation des lits peut-il être de 238% ??? C’est du pipeau...
      Comment acceptez-vous que des enfants soient obligés de porter des masques en permanence, ne puissent plus circuler librement (idem aussi pour les adultes) ? Comment pouvez-vous justifier une telle horreur ?

      Et vous faites l’indigné quand j’écris que vous jubilez...


    • Francis, agnotologue Francis 5 novembre 2020 17:59

      @nono le simplet
       
       qui se sent morveux se mouche.


    • velosolex velosolex 5 novembre 2020 19:50

      @nono le simplet
      Le finistère était pratiquement indemne. Voilà une cluster d’une dizaine de soignants à l’hôpital de Carhaix, qui coïncide avec le transfert de patients de Brest.
      L’épidémie a pris son élan avec les vacances de la toussaint. Opération porte ouverte. Paris s’est déconfire il y a quinze jours de ça.
      On a eu alors les plus gros embouteillages de l’histoire à cette période, direction la province. De préférence, la moins touchée. Normal merde, on va pas la bas pour attraper la maladie quand même, mais pour s’éclater. .
       
      « Peut être partis faire les courses en banlieue ! », on récité les journalistes, avant de prendre eux mêmes leur caisse et de mettre les bouts. 
      Nous voilà tous confinés, cons finis.... Je suis pas contre, mais la connerie m’accable. Le gilet jaune pousse sa corne en moi...Cela illustre le parfait mépris pour une moitié de la France, alors que toute mesure générale, n’a aucun sens, et entraine juste frustration, et contamination. Mais c’est la gestion du covid, est à l’intersection de l’état jacobin, et des intérêts économiques, liés au tourisme, et aux comptes à deux ronds. Des calculs d’apothicaires qui finissent par enrayer la calculatrice !
      Tant qu’on continuera à passer du off, au « on », sans nuances aucune, oubliant la mosaïque des couleurs en une nuit, en obligeant la France à marcher au pas des Parisiens, et de quelques autres grandes villes, sans limites de distance, c’est l’art de l’alternance de la moustiquaire à la politique de la fenêtre ouverte, l’été en bordure de lagune, pour lutter contre les moustiques.
      Dans le temps, on appelait cela, « La théorie des miasmes »...On pensait alors que pour se débarrasser d’un épidémie, il fallait ventiler à tout va, pour chasser les miasmes. 
      De l’histoire ancienne, qu’on pensait...


    • velosolex velosolex 5 novembre 2020 19:52

      @velosolex
      Prochain lâché de faisans sur la province aux vacances de Noel...
      .Reconfinèrent général à la mi janvier !


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 5 novembre 2020 22:57

      @nono le simplet
      Pas des exponentielles actuellement
      Je continue à croire à mon scénario optimiste, avec un niveau plus haut que projeté et une descente. Il n’y aura pas la grande vague dont nous parle Véran. Tant que les chiffres ne démentent pas mon scénario, je ne me rendrai pas !


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 01:32

      @nono le simplet
      L’épidémie, c’’est pas un petit manège de chevaux, mais plutôt les montagnes Russes. La vie ressemble de plus à la foire du trône.
      Il y a le magicien Raoult qui fait disparaitre le covid dans son chapeau !  
      Macron en monsieur Loyal. Calstex en somnambule sur un fil. 
      L’hopital ressemble de plus en plus à un train fantôme
      On pourra difficilement se passer d’un troisième confinement. Et les autres qui attendent leur tour derrière. « Au suivant ! » Comme disait Brel. 
      C’est ce que m’ont dit les gnomes dans la forêt.
      Les gnomes et les arbres ont autant de lucidité, voir plus, que bien des épidémiologistes autoproclamés. J’ignorais qu’il y en avait tant dans le pays. Presque autant que de malades. Auparavant ils faisaient des diagnostics sur les résultats de l’équipe de France, maintenant ils s’attaquent au covid. Passés du maillot floqué de Zidane, à la blouse du docteur Raout.
      Le type qui a pondu cet article, a été un des premier à nier l’infection il y a un an.
      Une grippette disait il.
      Le fait qu’il admettre maintenant la gravité à minima, me fait craindre le pire. 


    • nono le simplet nono le simplet 6 novembre 2020 08:42

      @velosolex
      triste époque où les rayons X d’un virus permettent de voir au fond des gens ...
      pas de balades en vélo pour toi ... pas de promenades en forêt pour moi ... punis que nous sommes par l’égoïsme, le déni d’une minorité ...


    • Aristide Aristide 6 novembre 2020 08:54

      @nono le simplet

      personnes hospitalisées Geodes

      Il pompe les courbes le neuneu !!!


    • eau-pression eau-pression 6 novembre 2020 08:55

      @nono le simplet

      As-tu remarqué que le premier confinement a été très suivi. Une infime minorité a transgressé.

      Alors, c’est qui cette minorité dont tu parles ?


    • nono le simplet nono le simplet 6 novembre 2020 08:57

      @Aristide
      attaque grossière d’un imposteur incompétent ravagé par la haine ... minable smiley


    • Aristide Aristide 6 novembre 2020 09:05

      @nono le simplet

      attaque grossière ? C’est vous qui m’accusiez de publier des courbes de sites, vous êtes même allé jusqu’à prétendre que vos pâtés étaient plus mieux !!!!

      La haine ? Peut être simplement la volonté de vous mettre le nez dans vos manipulations, vos mensonges, vos attaques personnelles ayant peu à voir avec les sujets, ....


    • nono le simplet nono le simplet 6 novembre 2020 09:15

      @Aristide
      vôtre suffisance exacerbée a perdu tout sens des réalités depuis longtemps ... à la niche avec fifi ...


    • Aristide Aristide 6 novembre 2020 09:20

      @nono le simplet

      Quelle suffisance ? Vous me reprochiez de publiez des recopies de courbes publiées par des sites, je remarques simplement que vous en usez. 

      Quand à la suffisance, venant de celui qui ne cesse de s’autoproclamer le prévisionniste en chef le plus mieux, c’est assez savoureux ... Je me régale ...


    • Aristide Aristide 6 novembre 2020 09:26

      @velosolex

      On pourra difficilement se passer d’un troisième confinement. Et les autres qui attendent leur tour derrière. « Au suivant ! » Comme disait Brel.


      des épidémiologistes autoproclamés. 

      Vous en êtes ?


    • Hervé Hum Hervé Hum 6 novembre 2020 09:32

      @nono le simplet

      triste époque où les rayons X d’un virus permettent de voir au fond des gens ...

      pas de balades en vélo pour toi ... pas de promenades en forêt pour moi ... punis que nous sommes par l’égoïsme, le déni d’une minorité ...

      ah bon, parce que l’interdiction de se balader en vélo ou de se promener en forêt présente un risque, même infime d’être contaminé ou de contaminer autrui ? Dis moi, nono, si se promener en vélo ou en forêt présente un risque, même infinitésimal, alors, que peut le masque en ville où la concentration de la population est grande, surtout dans les grandes surfaces ? Autrement dit, soit le risque est partout, même en pleine mer et dans ce cas là ; il faut confiner totalement toute la population et faire comme à Wuhan, livrer les repas de survie à domicile par l’armée, soit c’est du pipeau, fait dans l’unique but d’abrutir totalement les citoyens avec des mesures absurdes. malheureusement, cela fonctionne avec la majorité, surtout avec les nonos simplet.

      Et puis, dis moi comment se fait t’il que les EPHAD continuent d’êtres autant infectés alors même que ce sont les endroits supposément les mieux contrôlés ? Et comment donc se fait t’il que plus on renforce les mesures, plus il y a de morts ?

      Bref, je ne crois pas que le déni soit d’un seul coté, il est partout.


    • nono le simplet nono le simplet 6 novembre 2020 09:39

      @eau-pression
      Alors, c’est qui cette minorité dont tu parles ?

      si l’épidémie est repartie depuis le mois d’Août il faut bien qu’une « minorité » ait jeté les précautions aux orties, non ?
      un indice ... le R0 a grimpé le plus fort en Août dans les régions de bord de mer ... puis partout en Septembre ...pour qu’il y ait des contaminés, il faut des contaminateurs, non ?


    • nono le simplet nono le simplet 6 novembre 2020 09:41

      @Hervé Hum
      ta capacité à comprendre ce que je dis est hallucinante ...


    • Aristide Aristide 6 novembre 2020 09:49

      @nono le simplet

      .pour qu’il y ait des contaminés, il faut des contaminateurs, non ?

      Ouahh, l’épidémiologiste en chef qui utilise la méthode à pemile, une question en réponse pour éviter de préciser ce que sont ces contaminateurs.

      Des contaminateurs qui sont aussi des contaminés, non ?


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 10:05

      @Aristide
      Je crois tout simplement que le covid ne sera pas sympa avec nous, comme beaucoup le pensent de façon évidente, et qu’il n’y a aucune raison que la pandémie s’arrête, tant qu’on se contente de mettre des rustines sur une chambre à air pourri.
      Dés lors le risque de crevaison à répétition s’accélère. 

      C’est pas l’épidémiologiste qui te parle, mais le cycliste. Ca donne des acquis, même s’il n’y a pas de diplôme. 
      Mais ma rencontre avec plusieurs infections au cœur de l’hôpital, m’a donné aussi quelques éléments critiques. Quand rien n’avance, faute de bonnes mesures, arrive un découragement, et un risque d’extension de la catastrophe
       


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 10:21

      @Hervé Hum
      Je peux répondre à sa place. 
      Effectivement, aucun risque d’attraper le virus si je pars en vélo, par contre la prune est à haut risque. Là où j’habite, le risque, comme chez nono, surement, n’existe pas, à la vue du nombre d’habitants au kilomètre carré. Mais il est évident que le gouvernement ne prend pas en compte ses arabesques, et ses particularismes, tant le risque est grand que chacun estimerait qu’il ne fait courir aucun risque aux autres. Alors même si je suis frustré et que je trouve la mesure injuste, je la comprend, au point où l’on en est arrivé. 
      Par contre, je pense que ce genre de décision à caractère nationale et jacobine, aurait pu être évité, si l’on avait eu le courage de construire des mesures barrières, d’un département à l’autre, et d’empêcher par exemple les départs de la toussaint. Cela aurait très contrarié la contagion, qui se fait par la nomadisme, et le tourisme, les régions et surtout les villes les plus infectées, n’ayant qu’une hâte, partir en vacances, dans les moins atteintes.
      Ce qui se fait au niveau national existe autant au niveau de l’UE. Pas un pays qui n’ai la même politique. L’Espagne applique le couvre feu, mais ne confine pas. Je suppose qu’elle sera obligée de la faire quand on dé confinera. Cela ressemble à un orchestre ou chacun joue une partition différente. Enfin, comme dit Aristide je ne suis pas épidémiologiste.
      Le grand problème est que le covid n’est pas soluble dans le capitalisme et la mondialisation. Notre conduite est celle d’un alcoolique, qui après des phases de déni, accepte une post cure, avant de recommencer à boire. « Oh, juste un peu », deux semaines après la sortie...« Mais je controle »....


    • nono le simplet nono le simplet 6 novembre 2020 13:05

      @Septime Sévère
      le mieux c’est d’apporter son vélo d’appartement à un km de chez soi et de pédaler au grand air ...


    • Aristide Aristide 6 novembre 2020 13:21

      @velosolex

      Je crois tout simplement que le covid ne sera pas sympa avec nous, comme beaucoup le pensent de façon évidente,

      Sympa ? Je ne sais qui utilise cet adjectif pour nommer une épidémie, si vous voulez parler de la mortalité là on sait la mesurer sur les chiffres actuels ... quand à savoir ce que « beaucoup pensent », j’en suis moins sur que vous ...

      et qu’il n’y a aucune raison que la pandémie s’arrête,

      Elle s’arrêtera, bien malin est celui qui peut prévoir quand et comment, à part quelques neuneus ...

      tant qu’on se contente de mettre des rustines sur une chambre à air pourri.
      Dés lors le risque de crevaison à répétition s’accélère.

      C’est quoi votre solution ? Les gouvernants sont dans une situation intenable, les voilà à subir des accusations de tuer l’économie, de limiter outrageusement les droits, de voir les scientifiques aussi divisés sur les moyens et les mesures .... conséquence un pilotage à vue, mais que faire ? 


    • Hervé Hum Hervé Hum 6 novembre 2020 13:25

      @nono le simplet

      ta réponse à eau-pression montre que j’ai très bien compris ce que tu écris, par contre, toi, tu ne comprend pas ou fais semblant.

      Une mesure absurde reste une mesure absurde, quel que soit l’argument avancé, sauf si bien sûr tu es en mesure de me montrer que la minorité responsable de cette vague en question est celle qui se promenait à vélo ou en forêt, mais pas celle qui faisait la fête en réunions.

      @velosolex

      comme dit ci-dessus, une mesure absurde ne peut se justifier par la raison, seulement par la bêtise, en l’occurrence, celle que le gouvernement et particulièrement le président actuel attribut à la population dans son ensemble et que ton commentaire soutient. Autrement dit, ceux qui ont les rênes du pouvoir nous prennent pour des demeurés, irresponsables et toi, tu es le premier à être d’accord avec eux, donc, de te considérer comme un abrutit qu’il faut traiter en attardé mental. Comme une personne incapable de jugement et de bon sens, capable de faire la différence d’attitude à avoir entre une promenade seul en forêt et dans un endroit confiné avec d’autres personnes.

      Le l’ai écris en mars dans mes deux articles, un gouvernement qui prends les citoyens pour des gens majoritairement responsable (comme je suis convaincu que la très large majorité des gens le sont), ne prend pas des mesures absurdes pour débiles mentaux, justifiant alors d’autres mesures coercitives et donc, punitives comme pour les enfants.

      résultat de ce genre de mesure absurdes, faites pour maintenir la population en état de bêtise avancé, c’est de voir des gens porter le masque lorsqu’ils marchent seul et l’ôter lorsqu’ils s’arrêtent pour parler avec quelqu’un. Autrement dit, faire exactement le contraire de ce qu’il faut faire, donc, laisser le masque lorsqu’on est seul : et le mettre lorsqu’on est en contact avec autrui.

      Bref, si dès le début, comme je l’ai écrit dans mon 2ème article sur je sujet, le gouvernement avait mis en place une formation générale de la population aux bonnes pratiques en mobilisant les espaces publics et son personnels, avec une information en continue d’une personnes désigné à cette tâche par foyer, je peux te garantir que les mesures de distanciations sociales seraient effectivement très respectés et qu’au contraire, les promenades en forêt ou à vélo seraient alors encouragés plutôt qu’interdites, car totalement contraire à l’objectif recherché.

      Mais encore et toujours, cela implique de responsabiliser les citoyens et non pas de les maintenir en état d’infantilisation profonde comme actuellement. Il est parfaitement admis que si tu donne les moyens à une personne d’agir de manière responsable, elle a toutes les chance d’agir ainsi, par contre, dans le sens contraire, tu obtiendra aussi le résultat contraire et c’est ce qu’il se passe.


    • nono le simplet nono le simplet 6 novembre 2020 13:32

      @Hervé Hum
      sauf si bien sûr tu es en mesure de me montrer que la minorité responsable de cette vague en question est celle qui se promenait à vélo ou en forêt, mais pas celle qui faisait la fête en réunions.

       smiley
      bakerstreet a bien fait de répondre à ma place ... c’est lui qui a perdu du temps ...


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 13:43

      @Septime Sévère
      En fait le vélo peut être utiliser comme moyen de locomotion, au même titre que la voiture. Si tu habites à 15 kms d’un superette, tu peux aller faire tes courses en vélo, sans tenir compte de la distance, car cela n’est pas reconnu comme une ballade, mais comme lié à la nécessité de te ravitailler. Par contre, si la supérette est à 1 km, ou à 100 mètre, tu restes bloqué à cette distance. 
      Si tu prends ton vélo pour la ballade hygiénique, tu ne cocheras pas la même cas, et donc tu reste bloqué dans un cercle de 1 Km. 
      Petite video, nommée « la corde » , tournée à coté de chez moi, qui permet astucieusement de se garder de toute effraction en laissant la liberté du lien se dérouler. https://vimeo.com/405558413


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 13:54

      @Aristide
      On est un peu dans la merde c’est vrai. Le covid se nourrit du développement du capitalisme, de l’extension du marché, du transport et du tourisme, à tout à ce qu’on est adductif.
      Bien malin comme vous dites pour savoir qu’on la tempête s’arrêtera. 
      Il semble bien que la déforestation et la mondialisation exacerbée accentuera les risques de nouveaux coronavirus. 
      Que faire ?...Le mieux à son niveau c’est pas mal déjà
      Je n’irai pas changé mon imprimante qui vient de me lâcher. Il semble que ces fichus objets se rebellent à chaque fois en début de confinement. Une chasse d’eau et mon frigo avaient laché lors du premier confinement...Bon, tant qu’on a quelque chose dedans...Pour le reste, je viens d’obtenir un RDV au dentiste au mois d’avril. 


    • Hervé Hum Hervé Hum 6 novembre 2020 14:07

      @nono le simplet et velosolex

      ce que vous dites revient à soutenir que, comme il y a une minorité de voleurs, il faut mettre toute la population en prison pour éviter les vols.

      Ce qui est évidemment totalement absurde, mais c’est ce que vous soutenez !

      Une autre idée étant de dire, que par solidarité avec un proche parent malade, il faut que toute la famille s’alite avec elle.

      tout aussi absurde, et pourtant, c’est ce qui justifie la politique actuelle.

      Pour ma part, si un proche est malade, je chercherait à savoir par quels moyens je peux lui venir en aide, prendre soin de lui et donc, m’informer et adopter la bonne attitude, mais certainement pas de me rendre malade et de m’aliter. Bref, certainement pas de m’enfermer stupidement, ni à contrario multiplier les contacts.

      dernière chose, en toute logique (qui fait cruellement défaut), la situation sanitaire devrait être le point central de l’action d’information dans chaque ville, village et surtout, quartiers, or, c’est exactement tout le contraire ! Comme si le covid, au centre de toute l’actualité au niveau national, devenait la chose la plus tabou et caché au niveau local. Dans ces conditions, que vaut l’idée même de suivie des cas contacts ?

      Il y a trop d’aberrations dans la politique sanitaire pour ne pas laisser place au doute quand à la volonté véritable de lutter contre l’épidémie, mais plutôt la faire durer le plus longtemps possible.


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 14:25

      @Hervé Hum

      J’ai tiré la sonnette d’alarme dés le début de cette année, alors qu’ici on parlait de grippette et de psychose, m’étonnant qu’on laisse les avions venir de chine....J’ai toujours pensé de plus qu’il fallait segmenter le territoire, et ne pas faire subir une purge aveugle à tout le monde.
      A quoi ça sert de faire de cartes de toutes les couleurs pour lâcher les vannes en une nuit, dés que les vacances arrivent ?...Ce pousse et ça tire dans toutes les directions. La mesure des 100 kms était intelligente. Mais sans doute insupportable à certains, dans le sens qu’elle freinait le nomadisme pulsionnel , menaçant tourisme, et intérêts à courte vue. Les hoteliers et les loueurs se sont régalés, mais maintenant ce sont les petits commerces qui ferment...... 
      Mais en France, l’esprit jacobin qui a déjà fait la preuve de sa bétise, s’avère totalement contreperformance dans la gestion de la pandémie. S’’ajoute un élément culturel. Il semble qu’il soit inconcevable pour les parisiens que les provinces vivent mieux qu’eux, rapport à la contagion, puissent sortir quand eux sont confinés. C’’est ainsi qu’on a vu des hélicoptères dont l’heure de vol est prohibitif, chasser le randonneur solitaire dans les alpes, alors que les métros bondés explosaient. 
      Dans le temps, quand on ne savait pas on appelait ça « La théorie des miasmes ». Consistant à croire qu’on se débarrasse du cholera en ventilant...C’est ce qu’on a pratiqué pour les vacances de la Toussaint où les parisiens se sont rués sur les routes. Maintenant, la province est infectée un peu plus, et ça suffit évidemment pour justifier le confinement général, en grondant tout le monde


    • Hervé Hum Hervé Hum 6 novembre 2020 14:27

      @velosolex

      Le grand problème est que le covid n’est pas soluble dans le capitalisme et la mondialisation. Notre conduite est celle d’un alcoolique, qui après des phases de déni, accepte une post cure, avant de recommencer à boire. « Oh, juste un peu », deux semaines après la sortie...« Mais je controle »....

      Ce n’est pas le covid qui n’est pas soluble dans le capitalisme ou la mondialisation, c’est son traitement social impliquant la mise en sourdine des règles du chacun pour soi, surtout sur le plan économique, puisque cela exige de faire passer la solidarité et le partage avant le profit. Ainsi, la bonne pratique est de décréter la collectivisation de tous les profits réalisés par les entreprises pendant la phase de confinement et de restrictions.


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 14:42

      @Septime Sévère
      Ca me semble aller de soi.
      Je parlais juste pour la défense du gars qui joindrait l’utile à l’agréable, en voulant prendre son vélo, plutôt que la voiture, pour aller faire ses courses. 


    • Hervé Hum Hervé Hum 6 novembre 2020 14:45

      @velosolex

      pour moi, les mesures intelligentes, consistaient tout d’abord à informer et former la population via des « stages » de 2 heures dans les lieux publics en mobilisant les fonctionnaires et les associations. Ensuite, via une information en continue de l’évolution des connaissances et des pratiques auprès d’une personne désigné par chaque foyer.

      ensuite, une information en continu dans chaque quartiers pour savoir si des cas sont recensés et ainsi, permettre une vigileance accru. Etc...

      Bref, dans ce genre de situation, l’arme la plus efficace en dehors du confinement total comme à Wuhan, c’est l’information et la formation des personnes à traiter l’information en conséquence. Or, encore une fois, rien de cela n’a été fait et ne sera fait, tant la politique et la volonté de tout gouvernement fondé sur le rapport de domination repose sur le maintient de la population en étant d’immaturité, d’infantilisation profonde, sans laquelle son autorité et son pouvoir coercitif s’éffondre.

      en résumé, ce n’est pas le covid qui est incompatible avec le capitalisme, c’est la responsabilisation des citoyens, donc, de leur maturité sociale. Et pour ma part, ceux qui ont le pouvoir, feront toujours tout pour l’interdire.


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 14:46

      @Hervé Hum
      A terme , le covid ne peut que changer la dynamique de la société, et peut être de façon positive, réalisant par ses contraintes, ce que les idées jugées utopiques, ne sont jamais parvenues à réaliser.
      Mais tout le désastre environnemental, et le covid y participe, amène aux mêmes impératifs


    • velosolex velosolex 6 novembre 2020 19:06

      @Septime Sévère
      Reste que les chasseurs ne sont pas soumis au confinement. 
      Moralité, se balader en vélo vous met au violon. 

      Par contre, avec un fusil dans les mains, c’est l’open bar.

      Pas d’heure de sortie, par de limite d’un kilomètre. Et je ne compte pas la portée d’une balle, que certains promeneurs ont pris alors qu’ils faisaient du vélo

      Encore une fois le gouvernement se distingue avec cette aberration. 


  • SamAgora95 SamAgora95 5 novembre 2020 18:27

    Laissez tomber votre analyse compliquée qui essaie d’expliquer des courbes issues des feuilles Excel de l’OMS, ces courbes n’ont donc aucun rapport avec cette pseudo pandémie.

    Ces feuilles n’ont aucun sens scientifique, elle servent juste à manipuler l’opinion et a lui faire peur, afin d’instaurer un nouveau système économique et sociale.


    • Francis, agnotologue Francis 5 novembre 2020 18:49

      @SamAgora95
       
        il faut exiger que l’on nous communique, en même temps que le nombre de décès attribués au covid, le nombre de décès attribués aux autres causes durant la même période, puisque l’on sait que beaucoup d’attributions covid sont abusives.
       
      Vous avez raison, faire des projections sur ces courbes bidon c’est apporter du crédit à la supercherie mortifère.


  • Bendidon Bendidon 5 novembre 2020 19:04

    BRAVO pour la vidéo smiley

    Note : vous avez le même bandeau que la chaine cercle aristote mais en mieux

    Suggestion : Dans la description, présentez-vous comme ici, l’impact sera plus fort

    Perso je choisirais le format rectangulaire 16:9 plutôt que la carré standard 4:3

    Déjà 140 vues c’est bon pour une première, bonne continuation


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 5 novembre 2020 21:02

      @Bendidon
      Merci pour les encouragements. Pour le bandeau, j’ai sans doute utilisé une jpeg de meilleure qualité, c’est l’école d’Athènes de Raphaël
      Une seconde vidéo est en ligne et je vais présenter tout ça correctement
      cheers


  • Emohtaryp Emohtaryp 5 novembre 2020 20:32

    Personne ne peut nier que les contraintes sanitaires ne peuvent qu’abimer la société, aggraver l’état de santé physique et psychique des Français. Le confinement dans un contexte anxiogène, l’impossibilité d’acheter des biens de consommation pour rendre moins triste la vie, l’absence de perspective de sortie de crise. Sans compter l’activité sportive réduite. En plus, l’impossibilité de sortir interdit de recevoir les quelques rayons de soleil qui favorisent la vitamine connue pour être utile aux défenses immunitaires. Que veut le gouvernement, que nous soyons tous malades, tous égaux ?

    Ah bon ? c’est pas le but recherché ? Poussez votre raisonnement jusqu’au fond des choses, pour voir un peu loin....


  • LeMerou 6 novembre 2020 07:03

    Cela fait bientôt 3 mois que l’on nous annonce que le pic est pour dans 15 jours, que les hôpitaux seront saturés (ils l’ont déja été par le passé, sans que rien ne soit fait, ou plutôt d’imposé à la population) tout cela devient très fantasque.

    Tous les jours nous découvrons aussi, présenté par les Médias, un épidémiologiste nouveau travaillant dans le monde de la santé publique, c’est dorénavant une « spécialisation » en devenir.

    Ce « job » qui fait parti plutôt du domaine de la pharmaco-économie, demande notamment après l’analyse des données théoriquement de la rigueur, un bon esprit d’analyse, etc, etc, Ce qui ne me semble pas être le cas. 

    Nous voyons beaucoup « d’épidémiologiste » parler au micro, aux caméras, livrant sans vergogne leurs ressentiments, d’interprétation au lieu de résultats concrets.

    Vous voyez après analyse des résultats de ceci et de ça, ça nous laissent penser que..................... Et ben dis donc..

    Heureusement qu’il y en a quand même des très bons, des excellents même, des mondialement connus et reconnus, mais eux on ne les écoute pas. Etrange même.

    Sont-ils tous nostalgique de cette fameuse émission de radio de 1938, qui avait semé un vent de panique aux U.S..


  • FaBiEn 6 novembre 2020 07:47

    4) Dernière info. Une découverte décisive (et peut-être sismique) sur le mécanisme viral du SARS-CoV-2 est peut-être en train d’émerger. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant

    Une info top secrète dont on vous en dira plus bientôt : un professionnel du médical dans l’ombre aurait trouvé le moyen de guérir le COVID par l’utilisation d’un médicament simple, accessible à tous, pas cher, et dont l’efficacité est sans appel. Cet homme, qui souhaite rester dans l’anonymat est joignable que par message privé sur ce forum. Son pseudo est didR. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant.


  • Francis, agnotologue Francis 6 novembre 2020 08:58

    Deux Covid ? Covid aigu vs Covid long ?

     

    CoVid-19 : vivre avec des symptômes persistants

    • Francis, agnotologue Francis 7 novembre 2020 10:06

      @Francis

      Les formes sévères de Covid-19 seraient finalement liées à… nos anticorps

      « Chez les patients atteints de formes sévères de Covid-19, le processus inflammatoire destiné à combattre le SARS-CoV-2 s’est en effet avéré potentiellement responsable de dommages collatéraux pour l’organisme du patient.

      « Les études cliniques ont décrit le déclenchement, chez certains patients, d’« orages cytokiniques » durant lesquels la réponse immunitaire produit une immense quantité de molécules inflammatoires, d’anticorps à l’origine de dangereux caillots sanguins et entraîne l’inflammation de multiples systèmes d’organes, entraînant l’inflammation des vaisseaux sanguins, situation décrite notamment chez 186 enfants qui avaient récupéré de la maladie.

      « L’ensemble de ces signes suggère que, chez ces patients, la réponse immunitaire censée être protectrice serait devenue destructrice.  »

       

       

       Voici ce qu’on lisait en 2010 (le lien a été effacé) :

       « le vaccin contre la grippe pandémique qui va être utilisé en Europe n’est pas équivalent au vaccin contre la grippe saisonnière. Les différences sont les suivantes : L’antigène est composé d’un virus inactivé correspondant au nouveau virus pandémique H1N1, qui n’a jamais été utilisé jusqu’à maintenant.

      « On ne connaît donc pas son efficacité pour combattre l’infection virale. Le vaccin contient une quantité quatre fois moindre d’antigène par dose, c’est-à-dire 3,75mmg au lieu de 15.

      « Si le vaccin contient moins d’antigène, c’est parce qu’il contient un nouvel adjuvant, le squalène. Celui-ci est un lipide (sous forme d’huile), précurseur du cholestérol, qui a été utilisé d’abord par les vétérinaires.

      « Selon des données expérimentales, il permet une élévation importante des anticorps en présence d’une faible quantité d’antigène. Cette activité se manifeste localement par une forte réaction inflammatoire après l’injection du vaccin, traduite par des symptômes tels rougeur et douleurs au site d’injection. »

       
       Ceci expliquerait-il cela ?
       
       Une enquête pour connaitre l’historique vaccinal des patient ayant été victimes des « orages de cytokines » serait la bienvenue.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 6 novembre 2020 09:33
    Voici le témoignage de Martine Wonner, femme médecin et député d’Alsace,
    qui dit que la sortie de l’état d’urgence est programmé que pour le 1 Avril 2021 !!!
    Le gouvernement se prépare déjà de faire entrer l’état d’urgence dans le droit commun
     !!!
    .
    Je fait avancer la vidéo sur l’essentiel pour te faire gagner du temps 14m33s :

    .
    C’est un véritable hold-up sur nos libertés fondamentales !

    .

    Martine Wonner femme médecin et députe Alsacien dénonce entre autres cette hypnose des masses par les médias et le pouvoir en place qui nous impose des mesures liberticides, qui nous à confisque / spolie notre liberté de mouvement.
    La vidéo intégrale :

    Le debriefing de Martine Wonner, député de l’Alsace et médecin psychiatre

    .

    Fabrice di Vizio : « Didier Raoult & Cie ont dévoilé le scandale de l’étude parue dans The Lancet ! »


  • Jean Keim Jean Keim 6 novembre 2020 09:40

    Tant que les chiffres resteront globaux, tant que toujours les mêmes chiffres seront exploités sans nuance, tant que des faits seront contredits par d’autres faits, je douterai de la réalité officielle tant elle pue la manigance.

    Je poserai toujours la même question : connaissez-vous dans votre entourage non pas des cas positifs mais des cas de gens réellement malade du covid-19 ?

    Des cas positifs on finira par en connaître pour cause de dépistage à tout va, mais combien de cas positifs le sont réellement, parmi les cas réels avérés combien tombent réellement malades, parmi les malades du virus vedette combien malheureusement décèdent, et parmi les morts de ce même virus combien étaient déjà soit (très) âgés et/ou soit fragilisés par une autre pathologie ?

    Si on compare les chiffres des décès par rapport aux années précédentes, les écarts sont-ils significatif ?

    Personne ne répond à ces questions simples, elles doivent probablement rester sans réponse.


  • Vers Saint-Gétorix France Républicaine et Souverainiste 6 novembre 2020 11:06

    Le vaccin contre ce virus à la noix existe depuis longtemps, puisque des laboratoires y travaillent depuis au moins 2010 (Wuhan...). Big pharma va se faire un fric monstre en passant pour le sauveur de l’humanité ! On crée un virus tout en vendant son antidote : toutes les joies de la logique libérale...


    • Francis, agnotologue Francis 6 novembre 2020 11:28

      @France Républicaine et Souverainiste
       
       c’est mignonnet comme tout vos interventions.
       
       On s’en fout du pognon de Big Pharma ! Nos vies valent mieux que ça.


    • Vers Saint-Gétorix France Républicaine et Souverainiste 6 novembre 2020 14:27

      @Francis
      Vous savez lire ?


    • Francis, agnotologue Francis 6 novembre 2020 15:12

      @France Républicaine et Souverainiste
       
       la question n’est pas le fric que va se faire Big Pharma. La question est ce que cette logique libérale va faire de nos institutions et de notre argent, bien au delà des quelques misérables euros que peut vous couter un vaccin. Vous pourrez peut-être continuer à profiter de vos biens, de vos économies et de vos revenus, si vous acceptez la vaccination de masse prévue. Tel est le deal envisagé.
       
      Si vous refusez, vous pourrez dire adieu à tout ça en même temps qu’à votre liberté
       
      Mais vous pouvez ignorer ce qui se prépare. Et garder le sourire sous votre masque, que vous pouvez même porter la nuit avec votre bonnet. C’est tellement plus rassurant.


  • pipiou2 6 novembre 2020 13:53

    Donc on ne sait pas, il faut simplement rester adaptables, et modestes.

    Et éviter les grandes déclarations péremptoires du genre « je sais que », « vous allez voir ce que vous allez voir ».


  • Copain 6 novembre 2020 15:18

    Bonjour, je vous jure les gens que ça fait du bien de marcher et de prendre un brin de soleil . Ne restez pas enfermer. Au revoir


  • ChrisWiss ChrisWiss 6 novembre 2020 15:25

    Hello , vu mes projections je pense comme B.Dugué . D’ici le 15/11 les différentes courbes ( Hosto Réa Décès ) devraient s’inverser .


  • symbiosis symbiosis 6 novembre 2020 16:26

    Pour moi la nouvelle vague, c’est au cinéma et dans les têtes des sociopathes. 


  • Jean Keim Jean Keim 6 novembre 2020 19:02

    Pourquoi avoir réservé un sort particulier au virus covid-19 placé sous les projecteurs, pourquoi celui-là plus qu’un autre ? Bien malin qui peut répondre, la situation est pourtant sans commune mesure avec la peste, le choléra, la grippe espagnole...

    Tout le monde ou peu s’en faut (chacun se reconnaîtra) accepte sans broncher le catastrophisme officiel, le virus peut rendre malade et même tuer, la grippe également et même le rhume pour les sujets les plus fragiles, tous les ans que la course du soleil fait, même une fois que la pseudo pandémie sera oubliée, il y aura encore des virus, des rhumes, des grippes, des gastro-entérites, donc tous les ans nous devrions recommencer le même cirque, si vous me répondez non, alors vous n’êtes pas logiques dans votre démarche.

    Je ne sais pas si l’après Covid verra une autre société se mettre en place, mais dans l’esprit de beaucoup de gens qui doutent, la confiance en la politique, la médecine, l’enseignement et les institutions est fortement ébranlée.


    • jjwaDal jjwaDal 6 novembre 2020 20:46

      @Jean Keim
      Localement, le nombre de détections a été multiplié par plus de 7 en un mois et j’ai vérifié que le nombre d’hospitalisation et surtout d’entrées en réanimation a suivi cette trajectoire. Je le sais par les chiffres et par des contacts indirects travaillant dans le secteur hospitalier local.
      Le nombre de décès n’a heureusement pas suivi cette pente.
      Des tas de choses interpellent : par ex la comparaison entre la Suède et notre pays étonne un peu : nous avons ce soir plus de morts liés à cette épidémie (par million d’habitants) qu’eux. Or, ils n’ont pas « confiné », pas d’assignation à résidence, pas de couvre-feu, pas de fermeture de commerces, pas de masque obligatoire, pas de flicage systématique de la population, l’opposé de ce que nous faisons. Et nos courbes de mortalité sont en train de diverger fortement à leur avantage. Je veux bien que ce soit un peuple discipliné et nous des bourricots, mais l’explication est trop simpliste.
      La résolution de cette épidémie est tout de même pilotée par des gens qui nous disaient le 9 mars 2020, que « le confinement entraine la diffusion des virus » pour nous confiner 5 jours plus tard et nous demander d’aller voter dans la foulée pour les municipales, qui insistaient lourdement sur l’inutilité du masque pour la population générale qui travaillait encore ou faisait les courses au supermarché, pour nous l’imposer y compris dans des rues désertes sous peine d’amendes salées 6 mois plus tard, qui récemment a interdit les mouvements inter régionaux en France tout en laissant les frontières communautaires grandes ouvertes.
      Même un bourricot sait reconnaître son maître...
      Je vois au quotidien des scènes parfaites pour diffuser le virus dans la population et elles sont la conséquence directe de la stratégie gouvernementale, pas des déviances qui enfreignent la réglementation.
      Je suis donc optimiste, au sens où ce virus ne sera pas cette année une cause de mortalité dépassant les maladies cardiovasculaires ou le cancer (personne n’imagine plus de 150 000 victimes de ce virus d’ici avril prochain) et pessimiste au sens où je vois bien que nous sommes mal barrés.
      Je veux dire que ceux à la barre sont incapables de la tenir autrement que dans la violence. Cela ne garantit nullement un cap sûr.


    • Redingote 8 novembre 2020 00:44

      @jjwaDal
      La stratégie anticovid en Allemagne a été pilotée par les services secrets allemands, pas par Merkel.
      La boîte israélienne qui fait la stratégie en France est directement liée à la CIA et au Mossad.
      En Russie le covid est classé quasiment secret d’État, Poutine n’est pas idiot. Il ne fait pas le malin toutes les semaines avec des chiffres de tests PCR bidons et maximisés devant les caméras.
      Et si des agents secrets venus de je ne sais quel pays venaient délibérément contaminer notre pays en créant des clusters ?
      Quel merveilleux moyen de saboter l’économie de notre pays en toute transparence. Sachant que le gouvernement écoute aveuglément les mandarins qui crient au confinement dès qu’il y a un peu de monde dans leurs services. Qu’en 5 mois ils ne sont pas foutus d’augmenter les réas (les 12000 lits, ils sont où M Véran ?). Sans compter qu’ils n’ont RIEN anticipé depuis le début. On a affaire ou à des idiots complets ou à des traîtres à la nation.


Réagir