mercredi 8 mai 2019 - par George L. ZETER

Israël/Palestine : NON, NON ! Ce n’est pas une guerre

JPEG

Benjamin Netanyahou : « Ce n'est pas la fin de la campagne militaire ». « Après un week-end d'affrontements entre Israël et les groupes armés palestiniens, un cessez-le-feu est entré en vigueur le 6 mai.  » Ces deux phrases résument très bien toute la désinformation de la part de ceux qui relaient les news et ça ne fait aucun doute de quel coté leur cœur balance...

1) – « Campagne militaire » - « En termes militaires, une campagne militaire est le nom générique englobant les opérations militaires conduites par une force de combat dans la quête de l'accomplissement d'un but particulier. »[1] Devons nous comprendre que l’armée israélienne est en « campagne militaire » depuis 1948, contre une armée palestinienne ?

2) – « Weekend d’affrontement » En consultant un dictionnaire le mot affrontement est toujours lié à « Action de batailler, de combattre ».[2] Je ne vois pas où est « l’affrontement » lorsque des F16 bombardent des cibles dans une zone civile de haute densité. Depuis toujours la dialectique va dans le sens de nous faire croire que deux armées se font face...

Faisons une analogie : Si on se réfère à l’histoire de notre pays, les résistants du plateau des Glières étaient-ils une armée faisant face à l’armée allemande ? (Ils s’appelaient « l’armée des ombres », mais plus une figure de rhétorique qu’une réalité.), d’ailleurs, les nazis n’appelaient-ils pas ces résistants des terroristes...Comme ceux ainsi nommés à Gaza. Il faut se souvenir que l’armée d’occupation lorsqu’elle avait des victimes dans ses rangs, montait des opérations de retaliation qui se terminaient en général très, très mal pour la population civile française... Et comme depuis toujours, ce sont les civils Gazaouis qui trinquent...Souvenez vous de l’Opération Plomb Durci. 

3) – « Cessez-le-feu est entré en vigueur » Ce sont les palestiniens qui l’ont demandé, et d’une main il a été accepté par Tsahal, mais de l’autre le 1er ministre dit « que ce n’est pas la fin »...Il est vrai que Netanyahu est connu pour son coté va-t-en guerre, et après moi le déluge. Donc, nous faire croire qu’il y a un « conflit, une guerre » est un mensonge qui permet de faire passer la pilule de l’impossibilité de pouvoir négocier avec ces terroristes palestiniens : c’est la chansonnette que l’on entend en continu depuis ??? Toujours ?

Donc, Le Premier ministre israélien a affirmé que son armée restait mobilisée et puis cette « trêve » est largement critiquée par la classe politique israélienne. Alors, comme il faut bien rassurer toute cette extrême droite toujours prête à en découdre, voici ce que dit « Bibi », encadré par deux militaires, qu’on n’aimerait pas croiser le soir dans une rue sombre : « ces deux derniers jours nous avons renouvelé notre politique d’assassinats des commandos terroristes, nous avons tué des dizaines de terroristes du Hamas et du djihad islamique, nous avons renversé des bâtiments terroristes, nous avons changé les règles du jeu, et le Hamas comprend bien cela, en même temps il est clair que ce n’est pas la forme de la campagne militaire, j’ai donc demandé à l’armée de se préparer pour l’avenir, mais aussi de laisser les chars et les forces de l’artillerie autour de la bande de Gaza... » Etc.

En compactant les mots clés ça donne ça : « politique d’assassinats, tués des dizaines de terroristes, renversé des bâtiments, règles du jeu, préparer pour l’avenir  »...Pour moins que ces actes, des Gbagbo et autres généraux serbes se sont retrouvés devant le tribunal international pour crimes de guerre, mais, pour « l’exception israélienne », là, c’est motus et bouche doublement fermée, on l’ouvrira en chanson seulement pour l’eurovision...

Le parti pris média

France info distille en fin d’article du fielleux : « La bande de Gaza est durement éprouvée par les guerres, la pauvreté et le blocus imposé par Israël depuis plus de dix ans, afin de contenir le Hamas  ».[3] Tout un art : d’un coté pleurnicher sur le sort de ces pauvres palestiniens « durement éprouvée par les guerres, la pauvreté », mais de l’autre ce blocus est justifié car il faut bien contenir le Hamas qui ne fait qu’agresser sans raison la belle démocratie qu’est Israël.

Ne parlons même pas de macron

 « Je réaffirme le droit d’Israël à la sécurité et la légitimité des aspirations du peuple palestinien. »[4] Mouais...L’art de ne rien dire...son contraire, son inverse et vise et versa et versa vise.

« La vérité » selon Tel-Aviv 

« 690 roquettes ont été tirées par le Hamas et le Jihad islamique depuis samedi de Gaza, dont plus de 500 ont atteint le territoire israélien, et au moins 35 sont tombées dans des zones urbaines, selon un décompte de l'armée israélienne. L'aviation et l'artillerie israéliennes ont en retour frappé plus de 350 objectifs du Hamas et du Jihad islamique à travers l'enclave palestinienne, visant des combattants des groupes armés, des ateliers de fabrication de roquettes, des entrepôts d'armes, des positions et des bases militaires ainsi qu'un tunnel du Jihad islamique débouchant en Israël ou encore des immeubles abritant des bureaux du Hamas. Ces 48 heures ont tué quatre personnes côté israélien et 23 palestiniens, neuf ont été identifiés comme des combattants du Hamas et du Jihad islamique. »[5]

La femme enceinte et son bébé, eux sont du collatéral, « seule bavure » des tirs chirurgicaux de l’armée la plus morale du monde. Il faut aussi prendre comme monnaie content tous ces chiffres...Venant exclusivement du coté israélien, car il faut bien dire que les medias palestiniens sont inaudibles.

Si je prends ces positions, c’est que je ne pourrai jamais être convaincu qu’il y a une guerre entre deux armées de deux pays. C’est un combat de résistance incessant entre un occupant et un occupé et cet occupant bénéficie d’une impunité absolue de la part de la communauté internationale. Cet occupant surarmé, par entre autres les milliards d’armement offert par les Etats Unis, fait qu’il opprime un peuple à cause de sa religion, sa race et son mode de vie et cette oppression a pour but l’élimination d’un peuple sur sa propre terre. Ecrire des articles à charge contre Israël et son sionisme conquérant, son apartheid qui déstabilise le Moyen Orient depuis trop longtemps se doit d’être dit, ou sinon, c’est être complice.

Georges Zeter/mai 2019

Vidéo de Netanyahu : https://www.youtube.com/watch?v=tn9YahqzfpU

vidéo des « superbes frappes chirurgicales » de l’aviation israélienne

https://francais.rt.com/international/61774-flambees-violences-entre-israel-gaza-en-continu?fbclid=IwAR2zR4cEaqr3xKcVIfEq1lU87_U9cYVnjnFfZR9jUGSEuUSoAZcZVVaQktc

vidéo de l’ex ambassadeur de France en Israël

https://www.facebook.com/RTFrance/videos/388057228447625/



128 réactions


  • Rantanplan Chantecler 8 mai 2019 13:34

    il aura fallu attendre 1962 pour que les gouvernements français acceptent d’appeler guerre d’Algérie ce qu’ils qualifiaient d’événements jusque là


    • JPCiron JPCiron 10 mai 2019 21:00

      @Chantecler

      < il aura fallu attendre 1962 pour que les gouvernements français acceptent d’appeler guerre d’Algérie ce qu’ils qualifiaient d’événements jusque là.
      .

      « (…) Ceux qui commandent cherchent à rester les maîtres, tandis que les asservis font effort pour reconquérir la liberté. » (E. Reclus)


      Face à l’occupant, les membres du mouvement de libération nationale se considéreront être des résistants. Tandis que l’occupant se considérera en guerre contre des terroristes. 

      (Allemagne / France) (France / Algérie) (Israel / Palestiniens)


  • Clocel Clocel 8 mai 2019 13:42

    Pas de paix possible aussi longtemps que l’on n’aura pas ôté cette verrue du Proche-Orient...


  • Ilan Ilan Tavor 8 mai 2019 14:05

    @auteur
     

    Il est vrai que Netanyahu est connu pour son coté va-t-en guerre, et après moi le déluge. 
    ++++++++++++++++++++
     
    Bibi n’est pas un va-t-en-guerre : Tsahal peut anéantir le Hamas en moins d’une semaine, sans être confronté à des risques de pertes extravagantes pour ses soldats.
     
    Mais la stratégie de Binyamin Netanyahu consiste à maintenir la gouvernance du Hamas dans la bande côtière afin d’exclure Gaza de la discussion politique quant à l’avenir des Palestiniens.
     
    Au demeurant, c’est une option stratégique aussi valable qu’une autre ; l’idée de séparer l’avenir de Gaza de celui de la Cisjordanie suggère en effet un grand nombre d’avantages pour Israel, particulièrement pour ceux qui ne veulent plus entendre parler de la création d’un Etat palestinien indépendant.


    • George L. ZETER George L. ZETER 8 mai 2019 16:07

      @Ilan Tavor
      pas mal comme théorie, c’est à creuser.


    • Berthe 8 mai 2019 18:45

      @Ilan Tavor
      intéressant, mais je pense quand même que la militarisation de l’endroit joue énormément. C’est ce qu’a mené la politique française à l’époque des colonies en Algérie par exemple. C’est la même stratégie, à long terme, la lassitude et la démographie devraient aboutir à l’exil des palestiniens de Gaza. Mais je suis ok, ce n’est pas une guerre ici, ni même les moult autres précédentes....Il était question de les transférer au Sinaï à l’époque de Morsi. Le lieu étant parasités par les jihadistes islamistes et Sissi ayant viré Morsi, la chose n’a pas été possible.


    • Ilan Ilan Tavor 8 mai 2019 19:03

      @Berthe
       
      Il est temps d’annexer Gaza à l’Egypte.
      Gaza était sous contrôle égyptien de 1948 à 1967, avant qu’Israël n’occupe la bande de Gaza et le Sinaï.
      Dans les années consécutives à la guerre de 1967, l’Egypte a exigé la libération du Sinaï et de la bande de Gaza – jusqu’à ce que le président Sadate renonce à Gaza dans les accords de Camp David .
       

      L’annexion de Gaza à l’Egypte est une solution efficace pour les habitants de Gaza car ils seront placés sous le patronage et le protectorat de l’Egypte.
       
      Par ailleurs, c’est la meilleure solution pour l’Egypte, car elle soulagera les tensions et le conflit entre Gaza et Israël – un conflit qui affecte la sécurité nationale et l’économie égyptiennes.

       

      L’annexion de Gaza à l’Egypte ne rencontrera aucune objection de la part d’Israël, des Etats-Unis, ou même de l’ONU,


    • DACH 8 mai 2019 20:07

      @Ilan Tavor=confirmé par des sources directes de notre groupe.


    • HELIOS HELIOS 9 mai 2019 11:01

      @Ilan Tavor

      ... connaissant les Israeliens, c’est une option (pour les deux parties, mais surtout pour les « palestiniens » ) qui devraient etre examinée, privilegiée et choisie.

      Une bande de Gaza indépendante  -du style Monaco/France- c’est la garantie pour toute cette population d’une richesse et un développement sans communes mesures avec le reste du moyen orient... et sans pétrole !

      J’ai écouté ceux (de là-bas, c’est a dire de vrais palestiniens locaux et non pas des integristes importés) me parler de cette « option » qu’ils appellent de leur voeux. Ils avaient eu un espoir lorsque les israeliens avaient cedé les exploitations agricoles, hélas cela a capoté pour des raisons que nous connaissons tous.

      Objectivement, en moins de 5 ans, Israel n’aurait plus besoin d’embargo ni même de frontières barbelées.... mais comment faire comprendre a tous ceux qui se servent de ce petit territoire comme cours d’école pour y exercer leurs mefaits ? ne devraient-ils pas s’occuper de leurs fesses et de leurs propres territoires plutot que de pourrir Gaza ?


    • JPCiron JPCiron 9 mai 2019 17:19

      @Ilan Tavor

      Tout à fait d’accord.

      Quand on suit les déclarations des membres du gouvernement (lors de l’AIPAC ou sur la presse Israélienne, dont Haaretz), ils ont depuis plusieurs années clairement et explicitement annoncé qu’’il n’y aurait pas d’Etat Palestinien.

      Cependant, Netanyahu continue de ne pas exclure formellement la solution à deux Etats aux USA ou en Europe. En effet, la Presse reprendra ses propos, et créera l’idée que les options sont ouvertes, ce qui fait patienter nos populations.

      Pendant ce temps, ils colonisent à tour de bras pour rendre la chose impossible.

      Et nos dirigeants font semblant de ne pas savoir... et de ne pas voir...


    • JPCiron JPCiron 9 mai 2019 17:29

      @George L. ZETER

      < pas mal comme théorie, c’est à creuser. >

      Les ambitions territoriales des gouvernements israéliens successifs vont bien au-delà de ce qu’à accordé l’ONU en 1947.

      Pour pouvoir accroître son territoire, il faut des conflits (de préférence des conflits où Israél peut se présenter comme victime).

      La manière dont Gaza est traité depuis si longtemps ne peut que créer des frustrations ... et des excès. Ces derniers sont nécessaires pour que les « négociations » s’enlisent... et pendant ce temps, on détruit les maisons Palestiniennes, et on colonise.

      Permettre à Gaza de vivre normalement coûterait bien moins cher que les moyens militaires colossaux engagés. Et les gens se concentreraient sur leur vie et leurs projets. Ce qui n’est pas l’objectif d’Israel.


  • Ilan Ilan Tavor 8 mai 2019 14:13

    @ auteur
     
    Apprenez qu’il existe un cadre à ces confrontations qui durent généralement un jour ou deux.
    Parce qu’on se parle et on se comprend même très bien entre les chefs du Hamas et Netanyahu.
     
    Pour rester dans le statu quo, ils ne peuvent pas tirer à plus de quarante kilomètres de leur enclave (cela exclut Tel-Aviv et Jérusalem, mais pas Ashkalon, Ashdod ni Beersheva). En contrepartie, on se contente de s’attaquer avec férocité et détermination aux dunes de Gaza et batiments vides.
     
    Seulement cette fois le Hamas n’a pas respecté l’accord, alors on s’en est pris aux bureaux des organisations terroristes, en plus des entrepôts et ateliers d’armement.

     

    Puis, les tirs du Hamas se poursuivant, les chasseurs-bombardiers et les drones ont ciblé les lanceurs de roquettes ainsi que les maisons des dirigeants du Hamas sous lesquelles sont dissimulées les armes les plus sophistiquées à disposition de l’organisation terroriste et, encore un peu plus tard, on a procédé aux premières éliminations ciblées depuis très longtemps.
     

    Un accord est un accord, il faut le respecter, le Hamas l’a appris à ses dépends.


  • Dan 8 mai 2019 15:42

    à l’auteur,

    vous avez raison, toutes les circonvolutions autour du Hamas taxé de religion « islamiste » n est qu’un prétexte pour intoxiquer-pour dénaturer- le combat légitime de la résistance palestinienne qui est chez elle ; en terre de Palestine tous sont des arabes au plan ethnique (juifs et musulmans). Les palestiniens sont un peuple spolié de son identité à vivre sur ses ses terres historiques. Les religions ( juives et musulmanes) prennent le sujet en otage Traiter les arabes de « terroristes » revient à les affublés d’une dénomination utilisée par l’armée allemande durant l’occupation.

    Les résistants français utilisaient eux aussi les armes du pauvre pour vaincre l’armée d’occupation de l’époque. Tout cela (la prétention relieuse de l’une sur l’autre) finira mal.   


  • raymond 8 mai 2019 17:51

    Merci, de toutes manières, une guerre est un conflit armé entre deux états ( définition de l’ONU) hors la Palestine n’est pas un état reconnu par l’ensemble de l’ONU.


    • JPCiron JPCiron 9 mai 2019 17:36

      @Raymond75

       donc on peut l’opprimer, le massacrer et lui dénier tout droit !!! >
      .

      Effectivement. Et c’est bien ce qui a été fait pour les Palestiniens !

      Quand on regarde le nombre de morts, on se demande d’ailleurs qui est l’agresseur : https://ifamericaknew.org/stat/deaths.html
      .

      Et si on regarde de manière plus large ( https://ifamericaknew.org/ ) on se demande pourquoi les tribunaux internationaux n’ouvrent même pas d’enquêtes !

      .


  • DACH 8 mai 2019 19:58

    L’auteur a écrit

    «  »" La femme enceinte et son bébé, eux sont du collatéral, « seule bavure » des tirs chirurgicaux de l’armée la plus morale du monde. Il faut aussi prendre comme monnaie content tous ces chiffres...Venant exclusivement du coté israélien, car il faut bien dire que les medias palestiniens sont inaudibles.

     «  »«  »

    Erreur révélée par des médias palestiniens, et confirmée par un de nos correspondants. Avec un commentaire intelligent : « notre cause n’a pas besoin de mensonges ! »


  • DACH 8 mai 2019 20:05

    «  »C’est un combat de résistance incessant entre un occupant et un occupé et cet occupant bénéficie d’une impunité absolue de la part de la communauté internationale.«  »Gaza a été évacué il y a déjà plusieurs années ! Donc n’est occupé que par le hamas et son compère Djihadiste ! Le blocus israélien et égyptien est fonction des actions terroristes de ces 2 factions. Quand il y a la paix, même relative, le millier de millionnaires qui vivent à gaza continuent de s’enrichir....D’ailleurs ce blocus partiel n’empêche pas la construction et l’usage de milliers de rockets de plusieurs types.

    On reconnaît dans la prose de l’auteur l’interdiction d’Israêl d’exister. Ce qui est drôle est que ce genre d’ambition manifestera encore son impuissance pour longtemps !


    • George L. ZETER George L. ZETER 8 mai 2019 20:22

      @DACH
      On reconnaît dans la prose de l’auteur l’interdiction d’Israêl d’exister.

      vous avez oublié mon antisémitisme... seriez fatigué ?


    • DACH 8 mai 2019 20:44

      @George L. ZETER= pronostic : vous le manifesterez dans une prochaine prose !


    • George L. ZETER George L. ZETER 8 mai 2019 20:49

      @DACH
      ahah ! j’suis en seconde semaine ! zen avez pas marre avec ces arguments éculés ?


    • DACH 8 mai 2019 20:55

      @George L. ZETER=merci de nous faire rire. Au fond vous ne supportez pas les réalités, mais votre incapacité à faire croire à d’autres est réjouissante.
      Les faits.

      Le chef du groupe terroriste basé à Gaza Ziad al-Nakhaleh affirme que son groupe s’est aligné avec le Hamas pour les dernières violences, durant les négociations de trêve au Caire.

      Le secrétaire-général du Jiahd islamique palestinien Ziad al-Nakhaleh a déclaré mardi que son groupe et le Hamas s’étaient coordonnés pour mener la dernière série de combats. « La dernière escalade n’était qu’un essai réel en vue de la grande campagne qui se prépare », a déclaré le groupe terroriste soutenu par l’Iran durant une interview accordée à l’agence de presse al-Mayadeen, lié au Hezbollah, selon les médias israéliens. Nakhaleh a déclaré que le Jihad islamique et le Hamas, groupe terroriste à la tête de la bande de Gaza déterminé à détruire Israël, ont décidé de lancer cette dernière série de combats contre l’armée israélienne alors que les deux groupes étaient en Egypte pour discuter d’une trêve avec Israël. L’Egypte est, depuis longtemps, le médiateur entre Israël et les groupes terroristes palestiniens de Gaza.


    • George L. ZETER George L. ZETER 8 mai 2019 21:24

      @DACH
      au lieu de vous cantonner d’écrire des commentaires, allez y, éclairez nous de vos articles ; promis, je serai lecteur afin d’apprendre (sans ironie)


    • DACH 8 mai 2019 21:49

      @George L. ZETER=merci de vos encouragements, mais mes activités ne me laisseraient pas le temps d’écrire en 3ème division. Et aucun membre de notre groupe n’a de temps pour un article sur votre site, étant donné qu’ils interviennent à un autre niveau.


    • mursili mursili 9 mai 2019 06:31

      @DACH

      C’est bien payé, hasbariste ou vous faites ça « just for fun », voire qui sait par idéal ?

      Bon, plus que deux jours avant shabbat et un repos bien mérité... 


  • Jelena Jelena 8 mai 2019 20:37

    >> Cet occupant (...) opprime un peuple à cause de sa religion, sa race et son mode de vie (...).

    Parce que vous croyez que les muslims qui sont sous protection des USA sont différents ? Plus... charitables ?


    • George L. ZETER George L. ZETER 8 mai 2019 20:48

      @Jelena
      en voila une nouvelle, les américains protègent les musulmans...meme contre les israéliens ? en voila un scoop !


    • Jelena Jelena 8 mai 2019 20:55

      @George L. ZETER >> en voila une nouvelle, les américains protègent les musulmans

      Visiblement le monsieur n’a jamais entendu parler du Kosovo... (c’était pourtant en lien dans mon commentaire précédent).


    • George L. ZETER George L. ZETER 8 mai 2019 21:22

      @Jelena
      ben si, le Monsieur il a entendu parlé du kosovo, mais quel est le rapport avec les 2 jours de bataille a gaza et alentours ??? 


    • Jelena Jelena 8 mai 2019 22:17

      @George L. ZETER >> quel est le rapport avec les 2 jours de bataille

      23 morts, ce n’est pas « une guerre », encore moins « un génocide », c’est... On va dire que ce fut une opération anti-terroriste.

      Mais continuez de croire que les muslims sont « gentils » quand ils sont « sous protection »... Rira bien qui rira le dernier.


  • QAmonBra QAmonBra 8 mai 2019 20:47

    Merci @ l’auteur pour le partage de cet article dont, personnellement, je n’ai pas une virgule a critiquer.

    Je constate aussi que la hasbarah est déjà sur le pont mais sans « Massada » mon $ioniste préféré, commence a me manquer le bougre, j’aurai jamais cru ! 


    • George L. ZETER George L. ZETER 8 mai 2019 20:52

      @QAmonBra
      ben oui, l’est où notre massada sur son dada ? en train de roder dans gaza ? il nous manque, mais bon, les zamis sont là pour nous faire rire.


    • phan 8 mai 2019 22:46

      @QAmonBra
      IIan Tavor alias Massada, Tavor d’IWI (Israel Weapon Industries) : le Tavor était l’une des principales armes à feu utilisées par les snipers israéliens qui ont tué et blessés les manifestants palestiniens non armés au cours des derniers mois.


    • phan 9 mai 2019 08:08

      @George L. ZETER
      Massada n’est pas une seule personne, mais une équipe dont le travail de propagande (Hasbara) ne vise pas seulement à protéger des attaques contre les Israéliens mais à prolonger l’occupation militaire des Territoires palestiniens.


  • njama njama 8 mai 2019 23:28

    Le sionisme est une entreprise coloniale de l’empire britannique sur le moyen-orient, tout le reste n’est que bla-bla-bla...

    Les pogroms, la shoah, pour justifier de cette occupation de la Palestine, c’est bla-bla-ble, aucune preuve historique, néant.

    La Bible, n’en parlons pas ! elle n’est pas un cadastre comme le disait si bien Yitzhak Rabin


    • Berthe 8 mai 2019 23:56

      @njama
      en même temps, vous n’allez pas me dire que faire endosser la responsabilité des spoliations rend vraiment service aux israéliens.. A une époque on avait des gouvernants autochtones du MO, çà s’est arrêté avec l’effondrement de la gauche travailliste israélienne ... A présent, ce sont capitalistes et même ultralibéraux.. Ni plus ni moins..


    • QAmonBra QAmonBra 9 mai 2019 00:16

      @njama

      (. . .) « Le sionisme est une entreprise coloniale » (. . .)

      Rigoureusement exact et tous les colonialismes construisent des sociétés d’apartheid.
      Aussi rien d’original ni de nouveau sous le soleil, la seule nouveauté, si on peut dire, est que ces pauvres fous, forts d’un occident à leurs bottes, exigent que leur état et son dit système soit accepté comme tel par les nations et sont fanatiquement convaincus d’y parvenir !

      La longue liste des états disparus n’est donc pas encore close. . .


  • QAmonBra QAmonBra 8 mai 2019 23:35

    @ phan

    (. . .) « Un accord est un accord, il faut le respecter, le Hamas l’a appris à ses dépends. »

    C’est vrai qu’a se farcir la prose du Tavor, ce que je reconnais humblement ne pas avoir fait, je lui trouve un air très familier. . .

    Tsss tsss Massada, t’es vraiment pas sérieux !! Et moi qui te croyais en reuteuteu. . .


  • BA 9 mai 2019 07:41

    La pièce de Bernard-Henri Lévy a laissé perplexe ce journaliste allemand.


    En tournée dans les grandes métropoles du continent pour plaider la cause de l’Union européenne avant le scrutin fin mai, BHL n’échappe pas à la critique sarcastique des intellectuels d’outre-Rhin, comme dans cet article paru dans Der Spiegel :


    Quelque part au milieu du deuxième acte, l’acteur BHL perd soudain le fil. Il bégaie, bute sur les mots, incapable de retrouver le bon. Il bredouille, cafouille, se corrige mais il est déjà trop tard. Son élan est brisé, son discours affaibli.


    Un monologue ne souffre aucune erreur.


    Sous la lumière des projecteurs, le charme du Français s’évapore alors qu’il se jette à corps perdu dans la langue de Shakespeare - mais ne parvient qu’à produire un sabir trahissant ses origines. Il tend son ordinateur portable à une assistante, reçoit en échange un manuscrit qu’il feuillette nerveusement avant de le jeter dans un coin. Il poursuit.


    Mais le charme est rompu entre l’orateur et son public – la salle prétendument comble du théâtre royal Carré d’Amsterdam dont les 1 700 places ne sont manifestement pas toutes occupées. Les chuchotements se transforment en murmure. Des spectateurs commencent à se diriger vers la sortie.


    Mais que fait l’homme sur la scène  ?


    Il jette des livres dans une baignoire. “Wagner et Mozart, Siegfried et don Giovanni, dans la baignoire  ! Bethsabée, Charlotte Corday, Asia Argento, Madeleine, dans la baignoire  ! Tout le monde dans la baignoire  !”, s’écrie-t-il avant d’y plonger lui-même dans son costume noir. Cela fait partie de la mise en scène. Il reste ainsi pendant un moment, comme un Marat avant l’assassinat, puis continue : “Où en étais-je  ?” Les vêtements dégoulinants, il sort de la baignoire et reprend son monologue.


    Les spectateurs quittent à présent la salle par petits groupes. La représentation a basculé. Sur scène, l’homme continue de tempêter. Comme un caniche mouillé.


    Le lendemain matin, Bernard-Henri Lévy est encore tout ébouriffé par la déconfiture de la veille. Costume frais, portable chargé et barbe grise, il affiche une mine fatiguée. “Vous avez vu  ? Le cauchemar de tous les acteurs : je n’avais plus de texte  !”


    Le téléprompteur, dissimulé dans son ordinateur portable, avait rendu l’âme.


    https://www.courrierinternational.com/article/culture-la-piece-de-bernard-henri-levy-laisse-perplexe-ce-journaliste-allemand



  • QAmonBra QAmonBra 9 mai 2019 09:58

    @ BA & phan

    Le « botul » est un imposteur doublé, comme tout mythomane, d’un psychopathe,

    Grâce à lui et malgré lui, de plus en plus de gens commencent à le voir, enfin, tel qu’il est réellement.

    Qu’il soit sans cesse mis en avant par les merdias et les prétendues « zélites », et/ou « armé » aux amphétamines et autres psychotropes, n’y change rien et en dit long sur le mal profond rongeant tout ce pauvre (en qualité) monde.


    הסיפור (אלוהים ?) לא יסלח לטירוף שלהם



  • JPCiron JPCiron 9 mai 2019 17:10

    < Ce n’est pas une guerre >


    Bien sûr que ce n’est pas une guerre !

    Ce sont des Palestiniens dont la famille a été chassée de leur terre, et qui se trouvent réfugiés en différents pays de la région. Aussi à Gaza qui est une prison immonde.

    Et ces gens veulent retourner chez eux. Mais, aussitôt qu’ils ont été chassés, une Loi leur confisquait les biens des gens « absents ».


    Et il se défendent comme ils peuvent. De Gaulle avait prédit que les résistants seraient classifiés comme terroristes




    • Jonas 9 mai 2019 20:09

      @JPCiron
      Est-ce que les Palestiniens qui composent les 70% de la population de Jordanie sont été chassés de chez eux ? Pourtant , ils sont jordaniens.
      Pourquoi , le pays arabo-musulman qui est l’Egypte n’ouvre pas sa frontière pour ses frères Gazaouis ? 

      C’est une insulte a la mémoire des résistants français d’être comparés aux terroristes arabo-musulmans analphabètes et crétins par la lecture coranique.
      Cela ne vous honore pas de faire de telles comparaisons entre des hommes qui chérissaient la liberté pour tous et ceux qui comme les terroristes arabo-musulmans , qui tuent pour rejoindre leur prophète pour jouir des Houris, ces 72 vierges aux yeux noirs . 
       
      Les résistants français venaient de tous les bord politiques , certains étaient croyants , d’autres athées. Ils ne tuaient pas les femmes et les enfants dans les autobus , ils ne faisaient pas sauter les hôpitaux , ils ne découpaient pas en deux les femmes et les enfants, qui n’étaient de leur religion, ils ne se faisaient pas. sauter , lors des mariages et enterrements, pour leur Dieu. 
       
      Ils avaient comme noms, Brosette,Carcassonne, Delbo ,Guingouin, Fabien,Timbaud Fresnay,Moulin etc leurs chefs étaient des intellectuels et des universitaires et non des tueurs, au nom d’Allah et de son prophète. 

      La Rose et le réséda.( Aragon poète et écrivain communiste) 
      Celui qui croyait au ciel celui qui n’y croyait pas 
      Tous deux adoraient la belle prisonnière des soldats
      Lequel montait a l’échelle et lequel guettait en bas

      Celui qui croyait au ciel celui qui n’y croyait pas 
      Qu’importe comment s’appelle cette clarté sur leur pas 
      Que l’un fut de la chapelle et l’autre s’y dérobât

      Celui qui croyait au ciel celui qui n’y croyait pas
      Tous les deux étaient fidèles des lèvres du coeur des bras
      Et tout deux disaient qu’elle vive et qui vivra etc 


    • Christian Labrune Christian Labrune 9 mai 2019 23:09

      @Jonas

      Ciron a tellement peur que je démolisses les amas d’insanités qu’il nous propose régulièrement sur ce site qu’il a fait en sorte que je ne puisse plus les commenter.

      Le 6 mai, j’ai mis sur la liste de modération un article qui décrit aussi précisément que possible ce qui s’est passé durant deux jours en Israël.

      Il n’a pas été publié et ne le sera probablement pas. Ce forum devient de plus en plus crapuleusement antisémite. Je ne perdrai même pas mon temps à intervenir sur cette page de merde. Ras-le-bol.


    • Ilan Ilan Tavor 10 mai 2019 08:15

      @Christian Labrune
       
      Ce forum devient de plus en plus crapuleusement antisémite. Je ne perdrai même pas mon temps à intervenir sur cette page de merde. Ras-le-bol.
      +++++++++++++++

      Ce forum est révélateur de ce qu’est devenue la France.
      Mais que représente encore la France au plan international ? 
      Un président impopulaire, un chômage endémique, une culture décadente et une croissance en berne.
      Alors on y retrouve les vieux démons alimenté par du sang neuf islamiste.
      Dans les manifs des GJ on y retrouve presque autant de drapeaux palestiniens que de français, c’est pour dire à quel point cette nation est déboussolée.


    • Ilan Ilan Tavor 10 mai 2019 08:28

      @Christian Labrune
       
      Bien il y a encore des politiques honorables en France comme le député républicain Éric Ciotti qui s’est prononcé en faveur de la défense de l’État hébreu par la France.
       
      « la France a le devoir de défendre l’État d’Israël, défendre Israël c’est défendre la démocratie, la liberté, notre civilisation et un rempart contre la barbarie islamiste ».


    • George L. ZETER George L. ZETER 10 mai 2019 08:43

      @Ilan Tavor
      ahah !!! Éric Ciotti ? à la reference ! vous oubliez votre super hero le motocrate de nice qui balance 50.000 euros de la caisse des contribuables niçois pour planter des arbres en terre colonisée...


    • Christian Labrune Christian Labrune 10 mai 2019 13:06

      Bien il y a encore des politiques honorables en France comme le député républicain Éric Ciotti qui s’est prononcé en faveur de la défense de l’État hébreu par la France.

      .........................................................
      @Ilan Tavor

      Je ne dis pas le contraire, mais ces gens-là sont devenus tellement minoritaires qu’ils sont à peine audibles. Un parti conservateur, « de gouvernement », comme on dit, (LR) n’est même plus capable, bien qu’il soit dans l’opposition, de réagir aux déclarations crapuleuses du Quai d’Orsay dont un Macron, bêtement, se fait le porte-parole : soutien indéfectible au pire des régimes depuis le troisième Reich, et antisémitisme constant. Quand je vois l’Ambassadeur de France en Israël convoquée pour se faire remonter les bretelles par le premier ministre, et à très juste titre, j’ai honte d’être français.

      Après la pluie de missiles sur les villes du Sud, il y a eu une émission spéciale, en direct ou léger différé, de la série « Elie sans interdit ». Y intervenait un général français qui a débité dans les premières trente minutes la doxa imbécile du Quai d’Orsay. Le pauvre homme pense qu’il faut faire cesser le blocus de Gaza (il faudra dire ça aussi aux Egyptiens !) pour qu’une classe moyenne s’y développe, puisse prospérer. Du fait même de cette classe moyenne et aisée, le Hamas et le Jihad islamique disparaîtront comme par enchantement. C’est l’esprit même de la conférence de Münich, en 38, qui avait très bien, comme on sait, « sauvé la paix ».

      Dans la deuxième partie de l’émission, il est confronté à des interlocuteurs qui ont une meilleure connaissance des questions stratégiques, en particulier à l’excellent Olivier Rafowicz qui fut longtemps le porte-parole de Tsahal et qui le ratatine superbement dès sa deuxième prise de parole. Quand on est Français, comment ne pas penser à la drôle de guerre, à Gamelin, à tout un état-major dont la vision des choses est périmée, et qui se montrera incapable de faire face à la situation ?

      Quelques heures après que j’eus envoyé sur la liste de modération l’article que j’ai reproduit plus bas, on apprenait que le porte-avions USS Lincoln se dirigeait vers le détroit d’Ormuz. Trump, pas plus que Netanyahou, n’est un belliciste, mais il est très clair que la situation actuelle ne pourra pas durer indéfiniment et que si l’Iran continue à faire agir ses Gardiens de la Révolution en Syrie, ses milices au Liban ou à Gaza, on va vers un conflit majeur inévitable.


    • JPCiron JPCiron 10 mai 2019 17:19

      @Jonas

      C’est une insulte a la mémoire des résistants français d’être comparés aux terroristes arabo-musulmans analphabètes et crétins par la lecture coranique.> 
      .
      Crétins analphabètes, les Mahométans ?
      Pourtant le Coran est souvent une copie de la Bible !
      .

      Isaïe 13:16 Leurs enfants seront écrasés sous leurs yeux, Leurs maisons seront pillées, et leurs femmes violées.


      Ezéchiel 9:6 Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes ; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque ; et commencez par mon sanctuaire ! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison.


    • JPCiron JPCiron 10 mai 2019 17:35

      @Jonas

      Est-ce que les Palestiniens (...) ont été chassés de chez eux ? >

      Bien sûr que les Palestiniens ont été chassés de chez eux.
      Le Sionisme de Herzl impliquait de les chasser. Sa correspondance le confirme.
      Herzl a obtenu l’autorisation des Grandes Puissances pour coloniser une terre.
      Balfour disait qu’il fallait les chasser (bien que sa déclaration suggérait le contraire)
      La décision a été prise au Congrès Sioniste de 1937 de chasser les Palestiniens.

      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-viol-de-nos-actuels-principes-214231

      Aujourd’hui, les familles réfugiées tournent autours de 6 millions (en l’écrivant, je me rends compte que ce chiffre 6 est un chiffre maléfique). Ces réfugiés sont éparpillés dans les pays de la région, y compris dans West Bank. Le Droit au Retour s’applique à ces gens ...


    • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 2019 15:42

      Bien sûr que les Palestiniens ont été chassés de chez eux.

      ========================================
      @JPCiron

      Au lieu de raconter vos habituelles sornettes et de les justifier en renvoyant à d’autres cironades (on n’est jamais mieux justifié que par soi-même !), vous feriez mieux de nous expliquer comment les terres des sionistes ont été acquises quand elles étaient encore sous la juridiction de l’Empire Ottoman puis du mandat britannique.
      A qui ont-elles été achetées ?
      A des petits propriétaires arabes qui habitaient là ? A de gros propriétaires qui n’avaient jamais habité la région mais qui vivaient au Liban ou ailleurs ?
      Si vous aviez lu les historiens, vous pourriez entrer dans un certain nombre d’aperçus historiques intéressants. Mais vous préférez répéter des formules qui paraissent tout droit sortie du site de propagande Euro-Palestine.

      De tout temps, les terres ont appartenu à ceux qui les avaient conquises (ou achetées dans le cas qui nous occupe) et se montraient capables de les mettre en valeur, de les défendre contre les prétentions annexionnistes des voisins.

      La guerre de 48 se voulait une guerre d’extermination : l’idéologie du mufti nazi de Jérusalem était la doxa des Arabes de la région en ce temps-là, et c’est encore celle de toutes les factions palestiniennes. Ce monde de l’islam ne connaît qu’une chose : la force et la violence. Tout cela est parfaitement justifié d’avance par Allah. « Tuez les Juifs, cela plaît à Dieu », gueulait régulièrement le mufti nazi dans ses émissions de radio.

      En 48, ils ont voulu avoir recours à la force brutale : cinq armées organisées face à quelques organisations défensives peu armées et sans rapport avec ce qui deviendra Tsahal à la fin du conflit. C’était gagné d’avance : on allait massacrer les Juifs, et on jouirait de toute la terre entre la Méditerranée et le Jourdain.
      Mais les génocidaires ont été battus à plate couture. C’était la réédition du combat de David contre Goliath. Et voilà que les tueurs osent se plaindre ! Ils voulaient massacrer, ils ont été battus, et on ne les a pas pour autant massacrés. Ils sont encore là, incapables de rien produire d’autre que des pleurnicheries à n’en plus finir et des assassinats de femmes et d’enfants.

      Le spectacle de la succession de tels épisodes dans l’histoire donne la nausée, tout autant que les interventions, sur cette page, de ceux qui se font spontanément les esclaves des plus lâches et des idéologies les plus abjectes.


    • Eric F Eric F 11 mai 2019 17:37

      @Christian Labrune
      Vous faites une réécriture de l’histoire, l’attaque de 48 par les pays arabes a été une faute (payée par une défaite), mais elle n’a pas été génocidaire, les massacres de civils n’ont pas été de leur fait.
      Par ailleurs ce n’est pas en 48 mais en 67 que la rive ouest du Jourdain a été occupée lors d’une guerre préventive israélienne.


    • Jonas 11 mai 2019 17:42

      @JPCiron, 
      Une certitude ,jamais , les 600 000 palestiniens qui sont partis ,encouragés et poussés par les pays arabo-musulmans dans leur grande majorité,  lors de la guerre de 1948, provoquée , par eux, pour étouffer dans l’oeuf le nouvel Etat ( Egypte-Irak-Syrie-Liban et Transjordanie) ne retournerons sur la terre d’Israël , pas plus que les 900 000 juifs qui ont été chassés des pays arabo-musulmans , ne voudrons , retourner vivre parmi les arabo-musulmans, qui se massacrent entre eux et font la démonstration quotidienne , qu’ils sont incapable de vivre en paix sans un régime fort. 

      Les juifs ( 900 000 juifs des pays arabo-musulmans qu’on oublie de signaler ) ont été chassées des pays arabo-musulmans , comme les Grecs , chassés , par les Turcs , et les turcs chassés par les Grecs , dans leur guerre , comme les Allemands , chassés par la Pologne après la fin de la Guerre mondiale. etc vivent et se développent dans les pays que l’histoire leur a assignée.

      Il n’y a que les pays arabo-musulmans qui refusent d’intégrer leurs frères en religion , palestiniens, dans une guerre qu’ils ont perdue, ils les cantonnent dans des camps pourris et dans des situations misérables.
      Des Palestiniens qui ont opté pour une nationalité , occidentale, bénéficient des mêmes droits que les citoyens , du pays qu’ils ont choisi. Aux Etats-Unis , une palestinienne est même députée démocrate. Jamais de tels cas ne se produisent pour les Palestiniens. au Liban, Syrie, Irak, Egypte ,Yemen etc .sauf en Jordanie , mais la population de Jordanie est d’origine Palestinienne à 70% 

       Les arabo-musulmans palestiniens font étalage de leur inconséquence ,et de leur dérèglement mental .Ils traitent les israéliens de nazis , mais veulent aller vivre parmi les nazis aux côtés des nazis. 

      Faire croire aux Palestiniens qu’ils retourneront vivre un jour en Israël c’est les maintenir dans une illusion, dans une chimère et une fantasmagorie, Cette fiction a été encouragée par les régimes arabo-musulmans , pour détourner les masses analphabètes et incultes de leur situation lamentable, qu’elles vivent quotidiennement 
      Aujourd’hui , les régimes arabo-musulmans , après tant d’années de propagandes et de mensonges , vivent dans le chaos , et les palestiniens , ne peuvent plus leur servir de paravent. Les pays arabo-musulmans , luttent , aujourd’hui , les uns pour leur survie d’autres pour ne pas se fragmenter. La Palestine ne fait plus recette. 
       
       


    • Jonas 13 mai 2019 08:15

      @JPCiron
      Personne ne nie , que l’Ancien et le Nouveau Testament contiennent des passages ,violents. Mais ces deux Livres sont des oeuvres d’ hommes de simples hommes , a la différence du Coran, votre Coran, qui est incréé et qui est la manifestation de l’attribut divin.
      284 citoyens français ont été tués sur le sol Français par les adeptes de votre religion , comme dans les Eglises au Sri Lanka. 

      .Ce sont vos frères en religion qui sévissent un peu partout par la violence. Ansar Al-Charia, Al-Qaïda au Maghreb islamique Ansar Dine -Boko Haram -Chebabs de Somalie Abu Sayyaf -Al-Qaïda Jemaah Islamiya Talibans Etat islamique etc , tous avec le Coran à la main et aux cris d’Allah Akbar. 

      Par ailleurs , les deux religions , Judaïsme et Christianisme , ont fait leur aggiornamento, depuis des décennies , votre religion tarde a le faire. et n’est pas prête d’ailleurs , vu ce qui se passe en Iran, Turquie, Afghanistan , Syrie, Irak, Somalie, Soudan , Libye , Yemen, etc

      Aucun juif n’égorge en criant vive le roi David !
      Aucun chrétien ne se fait sauter ou massacre des journalistes en invoquant Jésus, Marie , nous tuons pour les vengés ! 
      Aucun juif ni chrétien , n’utilise des voitures béliers pour écraser des innocents , pour la gloire de sa religion. 


  • Christian Labrune Christian Labrune 9 mai 2019 23:22

    UN ARTICLE CENSURE SUR AGORAVOX


    La région parisienne s’étend sur 12012 kilomètres carrés. La superficie d’Israël, c’est 22072 kilomètres. A peu près le double, et donc l’équivalent de 3,25 départements français. Dimensions ridicules à l’échelle de la planète, ce qui n’empêche quand même pas ce pays parti de rien, en 70 ans, de s’être hissé au huitième rang des puissances mondiales.

    A peu près sept cents missiles viennent de tomber en pluie sur Israël en deux jours, après plus de 400 au milieu du mois de novembre dernier, et un missile tombé, au milieu de mars dernier sur une maison du moshav Mishmeret au centre du pays. Le dôme de fer élimine en plein vol plus de 85% de ces engins, mais 15% sur un millier, cela représente quand même 150 risques mortels pour les habitants . Imaginons que seulement cent cinquante missiles envoyés par des organisations terroristes, dans le but de tuer autant de Français qu’il est possible, tombent sur la région parisienne et ses alentours.

    De nombreux Israéliens ont été blessés. Plusieurs sont morts. L’aviation israélienne (330 interventions) a dû détruire encore des bâtiments administratifs, vides de préférence, et des sites stratégiques. Peu de victimes collatérales. Deux Gazaouis ont été délibérément éliminés : l’un, sur sa moto, qui venait de lancer un missile, et Hamad al-Khodori, commandant des brigades al-Qassam chargé des relations avec un régime de Téhéran qui rend possible et encourage, par le financement et les livraisons d’armes, ces sortes d’exactions. Sa voiture a été pulvérisée en pleine rue, sans dégâts collatéraux. Première élimination programmée depuis des années d’un terroriste connu. Immédiatement après, le Hamas a parlé d’un cessez-le feu. Les Haniyeh, les Sinwar qui se tiennent fort courageusement enterrés à dix pieds sous terre, et de préférence sous des hôpitaux pendant ces sortes d’opérations, ont parfaitement compris qu’ils risquaient rapidement de finir de la même façon. Ce matin, les tirs de missiles ayant cessé, Tsahal, comme d’habitude, a suspendu ses frappes, sans toutefois cautionner le principe d’un cessez-le feu bidon décidé unilatéralement par un Hamas en difficulté : le dernier cessez-le feu n’aura pas duré un mois !

    Les réactions en Israël à cet arrêt sans doute provisoire des interventions de Tsahal, sont assez véhémentes, souvent dictées par l’exaspération des populations et, dans la presse ou les différents partis, par des motifs purement politiques. Il faudrait, une bonne fois pour toutes, dit-on, résoudre le problème. Or, Netanyahou l’a déjà dit, et il n’est pas le premier : le problème du Hamas est un problème sans solution.

    Si l’idéologie des dirigeants israéliens était celle des Palestiniens, il va de soi que la bande de Gaza, étant donné le potentiel militaire d’Israël, serait immédiatement ratatinée avec tous ses habitants. Plus sérieusement, ce qui serait tout à fait possible, c’est d’envoyer les blindés dans Gaza, et d’aller massacrer les terroristes dans leurs abris souterrains, et « jusque dans les chiottes », selon l’expression qu’on prête (faussement) à Poutine. Personne n’y verrait rien à redire, et certainement pas ces Gazaouis qui ont manifesté naguère contre le Hamas en n’ignorant rien des risques qu’ils prenaient. De ceux-là on n’entend plus parler : le Hamas les a tirés comme des lapins, à balles réelles, et personne n’aimerait être à la place de ceux qui ne sont pas encore morts. Mais il ne suffit pas d’avoir des blindés. C’est quand il faut en sortir que les difficultés commencent. Il y aurait des scènes de carnage abominables, beaucoup de morts des deux côtés, et le même problème, de toute façon, resurgirait avant quatre ans.

    Les Israéliens des régions les plus arrosées par les pluies de missiles, ceux de Sdérot et d’Ashkélon qui vivent depuis plus de dix ans dans un état de guerre permanent voudraient que tout cela finisse au plus vite. En même temps, ils ne tiennent pas à ce que de jeunes soldats, leurs enfants, aillent se faire massacrer, et pour rien, par des terroristes. Aux dernières élections, on aurait pu croire qu’ils allaient voter contre le Likoud, mais c’est l’inverse qui s’est produit : trois fois plus de votes à Sdérot pour le parti de Netanyahou que pour celui d’un Gantz pourtant partisan, du moins dans ses discours, de solutions plus radicales.

    Pourquoi l’armée israélienne accepte-t-elle systématiquement, depuis l’opération « bordure protectrice » de 2014, des cessez-le feu qui n’en sont pas, au risque de perdre, comme il est souvent dit, sa force de dissuasion ? Parce que le problème n’est ni à Gaza ni à la frontière du Nord où menace le Hezbollah, mais à Téhéran. C’est le régime des mollahs qui finance, organise et commande les entités terroristes. Quand il sera tombé et qu’elles cesseront d’être financées, il ne s’agira plus que d’un simple problème de police, de lutte contre le terrorisme, assez comparable à celui que nous connaissons déjà en Europe.

    L’effondrement du régime islamo-nazi de Téhéran est plus que souhaité, il est programmé par l’Amérique de Trump, laquelle préfèrerait évidemment que les Iraniens se chargent eux-mêmes de balayer l’ayatollarchie : la démocratie peut difficilement être imposée de l’extérieur, et la désastreuse expérience irakienne est encore dans toutes les mémoires.

    Dans combien de temps le régime de Téhéran, qui accusait hier Israël, de concert avec le grotesque Mussolini des Turcs, d’une odieuse « agression » contre les pauvres et bons Palestiniens va-t-il enfin disparaître ? Ses mollahs peuvent encore compter, pour notre plus grande honte, sur un gouvernement français qui recourt, pour contourner les sanctions, à des méthodes mafieuses directement inspirées par l’expérience acquise du Hezbollah dans toute sorte de trafics criminels.


    • George L. ZETER George L. ZETER 9 mai 2019 23:51

      @Christian Labrune
      très intéressant...cependant, les israéliens occupent une terre qui n’est pas la leur, et donc, pas étonnant qu’en face ça résiste, de plus ce n’est pas dans l’intérêt de la politique d’Israël de vouloir la paix, ou sinon fini le grand Israël. 
      l’ideal aurait été de faire 1 seul pays avec toutes les communautés... seulement depuis 1 ans, Israël est le pays des juifs. point !


    • Ilan Ilan Tavor 10 mai 2019 07:13

      @George L. ZETER
       
      cependant, les israéliens occupent une terre qui n’est pas la leur
       
      Prouvez le !


    • George L. ZETER George L. ZETER 10 mai 2019 08:46

      @Ilan Tavor
      ah oui...j’avais oublié que dieu, avait été l’organisateur en chef du cadastre, et avait donné cette terre à un peuple qui se définit comme « élu », désolé votre seigneurie, je ne suis qu’un cancre sans cervelle.


    • Christian Labrune Christian Labrune 10 mai 2019 13:18

      Prouvez le !

      ...........................................
      @Ilan Tavor
      Ce qui serait très intéressant, c’est qu’on nous explique comment l’Etat palestinien a été sauvagement détruit, à la fin de mai 48, tout de suite après la renaissance d’Israël.
      Je ne suis pas historien, je serais incapable de dire si ce puissant pays était une république ou une monarchie ou autre chose. Le chef d’état était-il Mohammed Amin al-Husseini ? Je n’en suis pas très sûr. Quelques détails sur l’attaque du Parlement palestinien, sur le sort atroce qui fut réservé au chef d’Etat, au Premier ministre palestinien, aux membres de son gouvernement, et à tous les députés de son parlement, ça nous remettrait tout de suite les idées en place.
      Je suis tellement ignorant que je ne sais même combien de chambres il y avait dans le système de représentation parlementaire palestinien. Une Assemblée et un Sénat, comme en France actuellement ? J’avoue ma totale ignorance et j’attends qu’on nous éclaire.


    • Ilan Ilan Tavor 10 mai 2019 14:09

      @Christian Labrune
       
      Il est évident que monsieur George L. ZETER répète en boucle son crédo d’ Israel voleur de terre sans aucune connaissance des faits historiques. Mais les faits ne l’intéressent pas, il est dans une logique binaire « Israéliens méchants, palestiniens gentils » qu’il ne peut surtout pas remette en cause sous peine de voir s’effondrer ses certitudes.
       
      « Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou. » écrivait Nietzsche,


    • Christian Labrune Christian Labrune 10 mai 2019 14:10

      Israël est le pays des juifs. point !

      .......................................................
      @George L. ZETER

      Israël est le pays des Juifs et de tous ceux qui en sont les citoyens. Il y a des chrétiens en Israël, des Druzes, des musulmans (20%), des Bédouins, et j’en oublie peut-être. C’est ce qu’on appelle des minorités.

      Il est de fait que ces minorités sont terriblement persécutées et condamnées à choisir entre la valise et le cercueil. Les 250 mille Arabes restés en Israël à la fin de la guerre de 48 ne sont plus que 1.75 million aujourd’hui. C’est tout dire.

      Les chrétiens sont salement persécutés, quelquefois enduits de poix et ils servaient avant-hier de torches vivantes pour la célébration de Yom Haatzmaout (fête de l’indépendance), exactement comme sous le règne de Néron.

      Les Druzes, comme les Palestiniens du Liban, ne peuvent pas s’intégrer à l’activité économique ou militaire du pays : des lois sévères le leur interdisent.

      Enfin, je ne parle pas des minorités sexuelles, qui font l’objet de terribles massacres qu’on appelle, à Tel Aviv comme à Jérusalem des « gay prides ».

      Tout cela est horrible et sans comparaison avec la bienveillance dont jouissent les minorités partout dans les pays musulmans. Je pense aux Yézidis, aux chrétiens d’Orient en Syrie, aux Juifs des pays du Maghreb. Il paraîtrait qu’il en reste encore quelques uns en Algérie (mais personne n’en est sûr), dans les Aurès, et leur puissance est telle qu’ils sont devenus les vrais maîtres du pays.

      Cela dit, je ne prétends pas dire le Vrai. Si je me trompais, ceux qui sont mieux informés que moi rectifieraient, et j’y consens.


    • phan 10 mai 2019 14:11

      @Massada

      Miko Peled, fils d’un célèbre général israélien, explique pourquoi l’armée israélienne est une organisation terroriste. Son accès aux archives de l’entité sioniste lui a permis de publier en 2012 un livre dénonçant les crimes de guerre commis par israël depuis 1947 : « Le fils du général : le voyage d’un Israélien en Palestine. »

    • Christian Labrune Christian Labrune 10 mai 2019 14:30

      ZETER répète en boucle son crédo d’ Israel voleur de terre sans aucune connaissance des faits historiques.

      ................................................................
      @Ilan Tavor

      Il n’empêche, j’entends toujours parler de la « nakba », et je ne comprends pas très bien ce que cela veut dire. Pourquoi ceux qu’on n’appelait pas encore des « Palestiniens », au lendemain de la déclaration d’indépendance lue par Ben Gourion, ont-ils rameuté cinq armées arabes pour détruire Israël ? Etait-ce pour venger la destruction de l’Etat palestinien, le massacre de son président, de son premier ministre, la dispersion par les armes de sa représentation parlementaire démocratique ? J’aimerais avoir des précisions là-dessus.

      Je suppose qu’il y aura eu de terribles massacres de l’élite gouvernementale palestinienne, à la fin de mai 48. Sinon, cette guerre ne pourrait pas s’expliquer. J’ai chez moi pas mal de bouquins d’histoire et je suis à dix minutes de la bibliothèque de Beaubourg, mais sur l’état de la nation palestinienne avant 48 et sur les causes de cette « nakba », je n’ai jamais rien trouvé. Pourquoi ? J’en suis réduit à croire que les Arabes de la région détestaient le peuple juif et voulaient achever le travail d’extermination entrepris par le IIIe Reich, mais je peux quand même difficilement imaginer que des « Palestiniens » attachés à une religion de paix et d’amour (l’islam) aient jamais pu vouloir une chose pareille.


    • George L. ZETER George L. ZETER 10 mai 2019 14:56

      @Ilan Tavor
      et allez, on s’en va déterrer Nietzsche la béquille à distribuer les dictons et phrases pompeuses ! 


    • lloreen 10 mai 2019 15:21

      @Ilan Tavor
      https://arretsurinfo.ch/rothschild-revele-le-role-decisif-que-sa-famille-a-joue-dans-la-declaration-balfour-et-la-creation-disrael-video/

      Les satanistes Rothschild sont des escrocs arc-boutés sur leur arnaque planétaire de la dette et des criminels contre l’humanité.Ils ne sont pas les seuls, loin s’en faut.
      Israël n’est pas un territoire, c’est une entité administrative qui pille et tue les habitants du territoire qu’ils revendiquent de la même façon que leur organisation économique appelée Union Economique pille le continent européen et leur Corporation de Washington DC (district of Columbia) pille le territoire américain.
      Ce syndicat du crime organisé est une plaie pour l’humanité qui commence à sortir de sa torpeur, fort heureusement.

      Les islandais, sortis des griffes de ces prédateurs en organisant leur révolution et en sortant de l’UE, commencent à retrouver leur souveraineté.
      http://www.wikistrike.com/article-silence-radio-sur-l-islande-103272392.html
      http://senor-information.over-blog.com/article-les-islandais-se-sont-debarrasses-avec-succes-de-la-mondialisation-financiere-103198140.html

      Quant au Canada, il a annulé leur loi de 1973 le 26 janvier 2015 en la reconnaissant inconstitutionnelle.
      http://rustyjames.canalblog.com/archives/2015/03/04/31645098.html


    • Christian Labrune Christian Labrune 10 mai 2019 15:27

      ERRATUM

      On voudra bien m’excuser d’avoir écrit plusieurs sottises, en particulier à propos des Druzes : ils sont très nombreux dans Tsahal, même dans les grades supérieurs, et aucune loi ne les empêche, pas plus que ceux des autres minorités, (je viens de vérifier) d’entrer dans la fonction publique. En revanche, ce que je disais à propos des Palestiniens au Liban est tout à fait exact. J’ai dû confondre.

      J’ajouterai qu’avant-hier, lors de la fête de l’indépendance (j’aurais dû m’en souvenir !), c’est un médecin militaire druze, qui s’était signalé par un travail humanitaire exceptionnel lors de l’opération « bons voisins », qui a allumé l’une des douze torches rituelles, ce qui est, pour tout Israélien, l’honneur suprême.

      Il n’y a pas eu non plus, contrairement ce ce que je disais, de chrétiens brûlés vifs lors de cette cérémonie commémorative. L’écran était loin et je portais des lunettes pour voir de près. En revoyant tout cela avec les verres ad hoc, je suis obligé de constater qu’il s’agissait seulement de gros rochers sur la scène, en carton-pâte probablement, sur lesquels on avait projeté des images de flammes.

      Le reste est tout à fait exact. En particulier ce que je dis des minorités sexuelles. Il y a bien une gay pride chaque année à Tel Aviv, et même à Jérusalem, et ça, c’est aussi horrible que ce qu’on peut voir à Gaza (et ailleurs) où on conduit les homosexuels en haut des plus hauts immeubles pour les pousser dans le vide. Ce manque de tolérance, en Israël, fait un singulier contraste avec la liberté qui règne ici, dans notre vieille France, je ne saurais le nier.

      Je suis vraiment désolé d’avoir peut-être induit en erreur des gens qui seraient encore plus mal informés que je ne le suis de ce qui se passe en Israël. Avant d’écrire, il vaudrait mieux vérifier, ce que je n’avais pas fait. On voudra bien me pardonner cette négligence.


    • Eric F Eric F 10 mai 2019 15:38

      @Christian Labrune
      « programmé par l’Amérique de Trump »
      aveu d’impérialisme unilatéral, qui a foulé au pied un accord international qui mettait le nucléaire iranien sous contrôle. Cette situation de crise est au détriment de nombreuses populations, pour le bénéfice d’un seul pays à qui toute la politique étasunienne est inféodé (car quelle est l’intérêt des USA dans cette affaire ?).


    • JPCiron JPCiron 10 mai 2019 17:02

      @Ilan Tavor

       Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou. » écrivait Nietzsche >

      Mais qui douterait de ce qu’il affirme ?
      Parfois, on est certain de douter.
      C’est une histoire de fous


    • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 2019 00:15

      @Eric F

      Pauvre régime iranien victime du totalitarisme américain ! Vous prenez la défense de vos pires ennemis, comme les collabos qui justifiaient l’Allemagne nazie. Vous les aimez donc tant, les ayatollahs ?
      Sachez quand même qu’eux ne vous aimeront jamais, et que s’ils pouvaient nous faire la peau, ils n’hésiteraient pas. Masochisme ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 2019 00:18

      Depuis que le Hezbollah vous a mis une dérouillée

      =================================
      @kader
      Pas de réponse pour un sympathisant de la pire des organisations terroristes islamo-nazies. Allez vous faire foutre.


    • phan 11 mai 2019 08:47

      @Canard Laquais
      Ce forum devient de plus en plus crapuleusement antisémite. Je ne perdrai même pas mon temps à intervenir sur cette page de merde. Ras-le-bol.
      .....
      Quand même, il a pondu une dizaine de commentaires de merde depuis, mais quel zinzin !
      .....

      Pendant ce temps, on dénombrait ce lundi (06/05/19), après les bombardements israéliens, 27 morts palestiniens, dont deux bébés, 3 enfants, 2 fœtus, 5 femmes, et 3 personnes âgées...

    • Eric F Eric F 11 mai 2019 10:20

      @Christian Labrune
      il ne s’agit pas du « régime » iranien, mais d’un accord signé entre des états, et déchiré unilatéralement par l’actuel président étasunien en reniement des engagements de son pays, et en imposant ses sanctions contre les autres pays signataires. Le « régime » iranien étant ce qu’il est, il était justement approprié de le mettre sous contrôle, et on voit que la dénonciation de l’accord le libère de ses propres engagements. Cette décision n’a été en aucun cas prise dans l’intérêt des USA.
      L’accord avec l’Iran était l’exact inverse de Munich dans la mesure où il y avait des contrôles et des contraintes, et aucune concession territoriale ou autre.
      L’équivalent de Munich, c’est accepter l’état de fait de l’annexion du Golan.


    • Jonas 11 mai 2019 19:16

      @George L. ZETER 
      Les pays Arabo-musulmans n’ont rien réussi de bon, depuis la chape de plomb , qui les avait ensevelie à la fin du XIIe siècle , jusqu’à aujourd’hui en ce début du XXIe siècle. Sauf le grand bluff d’un Etat palestinien ayant existé , avec, un territoire , une frontière et une autorité étatique, connue.
      Or cela n’a jamais existé, et à aucune époque.

      Pendant des siècles musulmans ,chrétiens de toutes obédiences , juifs , kurdes , ont évolué dans le vaste empire ottoman , dont aucune des divisions administratives au Moyen-Orient ne s’appelait Palestine. 
      La défaite , de l’empire ottoman et sa dislocation lors de la Première Guerre mondiale a permis a la France et à la grande-Bretagne de se partager sa dépouille et de créer de nouvelles divisions. Ainsi sont nés la Syrie ( dont le Liban a été détaché plus tard , ce que les syriens , n’ont jamais accepté) l’Irak et la Palestine. 
      La Société des nations ( SDN) avait entériné ces divisions et donnée mandat a la France et à la Grande-Bretagne de préparer des nouvelles entités à l’indépendance.

      Les Arabo-musulmans qui vivaient dans la Palestine mandataire se sont trouvés séparés de leurs parents, clans, tribus de Syrie et d’ Irak. La Grande-Bretagne , pour compenser les Hashimites chassés de la Mecque et Médine dans leur guerre contre les Saoud , ont détaché une grande partie de la Palestine ( Soit 89 210 km2, sur un ensemble de 120 466 km2) pour créer la Transjordanie , qui a reçu tous les territoires situés sur la rive orientale du Jourdain. Les Arabo-Musulmans restant ont alors aspiré à être réunis avec leurs frères de Syrie, de Transjordanie et d’Irak. Ils rêvaient d’un nouvel califat , où les juifs et les chrétiens seraient des « dhimmis » c-à-d des sujets de seconde zone.

      Premièrement : Les pays arabo-musulmans n’ont jamais voulu d’un Etat palestinien. puisque lors du partage de la Palestine en novembre 1947, sous la « Résolution 181 » , mentionnant a) Un Etat juif. b) Un Etat Arabe et C) Un corpus séparatum. Ce sont les pays Arabo-musulmans qui ont rejeté ce partage.
      Secondement : Lors de l’armistice de 1949 , l’Egypte s’est accaparée de Gaza et la Jordanie ( ancienne Transjordanie ) a en 1950 , annexé purement et simplement la Cisjordanie et Jérusalem-est qu’elle gardés après l’armistice. 
      Ces deux pays arabo-musulmans n’ont pas été inspirés pour créer un Etat Palestinien de 1949 a leur défaites de 1967, pourquoi ? Parce que un Etat Palestinien souverain ayant existé est un bluff. 
       


    • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 2019 22:51

      le grand bluff d’un Etat palestinien ayant existé , avec, un territoire , une frontière et une autorité étatique, connue.
      Or cela n’a jamais existé, et à aucune époque.

      =================================
      @Jonas

      Ah bon ? Mais alors, c’est peut-être pour cela qu’aucun des propalos n’a répondu à la question que j’ai déjà posée au moins deux fois sur cette page : comment l’état palestinien a-t-il été détruit ? De quelle sorte de régime s’agissait-il ? Une monarchie ? Une république ? Une théocratie ? Une oligarchie ?

      Quel traitement a-t-on infligé au chef de cet Etat ? On l’aurait tué ? Emprisonné ? forcé à l’exil ? Et le parlement palestinien qui aurait siégé jusqu’en mai 48, que serait-il donc devenu ?

      Si cet état n’a jamais existé, je comprends mieux qu’on n’ait pas saisi l’occasion de rappeler je ne sais quelles exactions commises par les sionistes : c’est quand même un peu difficile à inventer, surtout quand, du côté de l’imagination et de la puissance d’analyse, on est un peu bridé !

      Ce que vous venez d’écrire, c’est ce que j’ai toujours lu dans des bouquins d’histoire qu’il aurait fallu que je reprenne pour être aussi précis que vous l’êtes ici. Merci pour cette mise au point.

      Du coup, cela me rappelle très bien une déclaration d’un ministre de l’intérieur du Hamas déclarant qu’une moitié des Palestiniens sont originaires de l’Egypte, et l’autre moitié de l’Arabie. Bref, on est dans une région du monde où il n’y a que des immigrants, les uns tombés là par un peu au hasard de leurs errances, et les autres revenus au lieu de leur plus antique origine après avoir durant des siècles répété : « l’an prochain à Jérusalem ! ».


    • Eric F Eric F 12 mai 2019 10:26

      L’état de Palestine arabe a été créé, en droit, par la MEME résolution internationale qui a créé l’état de Palestine juive (devenu Israël). Il y a eu refus initial des pays arabes sur le principe du partage, mais depuis lors des évènements, guerres, revirements, occupations, etc. sont survenus, et la situation s’est inversée, ce sont désormais les israéliens qui refusent le principe de partage et veulent tout accaparer.

      PS : Si les israéliens se réfèrent à l’histoire antique, les Palestiniens peuvent aussi se référer à l’histoire antique antérieure, Cannanéens ou Phillistins.
      En réalité, foin de l’antiquité, ce sont les populations effectivement présentes sur ces terres au moment de la dévolution d’indépendance qui constituent la référence, il y a deux peuples, soit ils constituent un état commun multinational à parité, soit ils ont chacun un état national. La suprématie de l’un sur l’autre est une option irrecevable.


    • Jonas 13 mai 2019 09:19

      @Eric F
      Les Palestiniens , qui sont des Arabo-musulmans , venus des contrées arabes pour s’installer dans la province de Palestine, parmi , lesquels se trouvaient d’ailleurs des Marocains et des Algériens, sont sûrement , comme le disent les arabo-musulmans dans leurs fantasmes, des descendants directs  des Cananéens, comme les Egyptiens sont des descendants des Pharaons et les Irakiens des Babyloniens , comme les habitants de ces deux pays le disent souvent . les Palestiniens veulent imiter leurs frères, ainés et ajoutent comme l’affirme Mahmoud Abbas que -Jésus était un Palestinien—( pourtant le nom de Palestine n’existait pas encore, ) c’est lui qui a chassé les -marchands de la mosquée et non du Temple comme le disent les usurpateurs Juifs . Un imam palestinien , fort de sa lecture Coranique , vole au secours de Mahmoud Abbas «  La mosquée Al-Aqsa , a été construite il y a 3 000 ans. » Bien avant la naissance du prophète Muhammad fondateur de l’Islam ? 

      Tout le monde sait ou devrait savoir , que les Cananéens, les Pharaons et les Babyloniens , parlaient Arabe, avaient les mêmes écritures ,( cunéiforme et hiéroglyphe,) avaient comme religion l’Islam, le même prophète Muhammad , le même dieu Allah, les mêmes cérémonies religieuses. D’ailleurs comme confirmation , le code Hammurabi du Louvre est écrit en Arabe.

      Les élucubrations des musulmans non arabes , et des arabo-musulmans , que le ridicule n’effraye pas, atteignent des sommets , la dernière est celle inventée par le sultan de Turquie Erdogan << Ce sont les musulmans qui ont découvert l’Amérique avant Christophe Colomb. >>

      Un dignitaire Arabo-musulman libanais , du nom de Abd Al-Karim Fadlallah , lui, contredit le Sultan Erdogan , mais quelle importance, les faits historiques ne comptent pas pour ces gens, déclare que " Christophe Colomb , avait emmené avec lui, deux arabes, car la langue Arabe était en 1492, universelle. Ces deux arabes devaient servir d’intermédiaires entre Christophe Colomb et les Indiens.>> Je trouve que le Comité des Prix Nobel , est islamophobe, car avec des lumières , comme ces deux- là , ils devraient étoffer la liste des musulmans et des arabo-musulmans si maigre. 


    • phan 13 mai 2019 10:10

      @Jonas

      Les mots “troupeaux, animal sauvage, dromadaires, chèvre et berger”, indiquent clairement que ces versets de la bible décrivent un environnement nomade. En d’autres termes, quelques grandes tribus vivant dans le désert aride et élevant des chèvres et des dromadaires.
      Le “dromadaire” est ici un mot clef exceptionnel, car l’Arabie antique est l’endroit où le chameau à une bosse (dromadaire) a été domestiqué en premier lieu et ce ne fut pas avant le 9ème siècle Av. JC. En d’autres termes, les dromadaires n’avaient rien à faire non seulement dans l’histoire de Joseph mais de fait, dans tout le livre de la Génèse.
      Au fait, l’Egypte antique n’a pas connu les dromadaires et certainement pas la culture nomade. Les dromadaires furent introduits en Egypte ancienne après la conquête d’Alexandre le Grand en 332 Av.JC. 

    • Jonas 13 mai 2019 13:36

      @phan
      Sincèrement et sans polémique de ma part , comment un arabo-musulman, comme vous peut mettre en cause , heureusement que vous êtes sous pseudo, l’existence de Joseph ( Yussuf en Arabe). Il faut vite allez voir votre imam, qui vous expliquera votre erreur, 

      << Quand Joseph dit à son père :
      "Ô mon père !
      J’ai vu onze étoiles ,le soleil et la lune :
      oui, je les ai vus se prosterner devant moi >>.

      Il dit :
      Ô mon fils !
      Ne raconte pas ta vision à tes frères ,
      car ils trameraient alors des ruses contre toi >>.
      __ Le démon est l’ennemi déclaré de l’homme ( Sourate , XII.v,4et 5 -Yussuf)

      @ phan , peut-être êtes vous en fin de compte un convertit express à l’islam avec deux faux témoins devant un imam autoproclamé ? 


    • phan 13 mai 2019 16:25

      @Jonas

      Je vous ai signalé maintes fois, je suis ni arabe, ni musulman, ni chrétien ni sioniste, nobody is perfect ! 

    • Jonas 14 mai 2019 10:21

      @phan
      Sioniste n’est pas une religion, vous devriez le savoir , mais passant.
      Vous vous évertuez a faire passer un message , qui ressemble à la publicité d’une fameuse boisson gazeuse américaine Canada Dry. 

      Le pauvre phan, veut se faire passer pour un non arabo-musulman 
      il a des propos arabo-musulmans. 
       Raisonne comme un arabo-musulman 
       Mais ce n’est pas un arabo-musulman. 


    • Laurent 47 18 mai 2019 09:36

      @Jonas
      Désolé, mais l’écriture araméenne existait bien avant celle de l’hébreu ou de l’arabe.
      Et les occupants de la Palestine s’exprimaient en araméen !


  • phan 10 mai 2019 00:04
    Malgré la météo peu clé rassemblement Place du Châtelet, en ce 8 mai pour souligner que le devoir de mémoire se marie mal avec le maintien d’un camp de concentration à Gaza !
    Très tonique, ce rassemblement au cours duquel la police, sollicitée par le lobby israélien, a appris à ses dépens qu’il n’existe aucune loi en France, interdisant l’appel au boycott d’un Etat.

    Action sur des marchés franciliens pour sensibiliser les consommateurs, et les commerçants qui se permettent de mettre en rayon des dattes et des clémentines, ne respectant ni la législation, ni l’éthique, pendant que les Palestiniens sont sous les bombes. 

    En cette veille de Ramadan, l’aviation israélienne a mené 150 raids sur une population emprisonnée dans la bande de Gaza, tuant 5 Palestiniens, dont une enfant de 2 ans et sa mère enceinte. Une quarantaine d’autres ont été blessés, selon le bilan envoyé à 23 H 30, heure de Gaza par Ziad Medoukh.

    • phan 10 mai 2019 18:51

      @kader
      Le DarkWeb, l’arnaque au président, au Co2, Forex et les call centers sont aussi en Israël.


    • Jonas 13 mai 2019 09:59

      @phan
      Les Arabo-musulmans sont la figure des échecs que l’ont doit donner comme exemple dans les écoles, Immenses territoires , grande démographie, nombreuses ressources naturelles et malgré tout ,  ces pays cumulent les échecs , politiques économiques et sociaux . Pourquoi ? Parce qu’ils manquent de l’essentiel, la matière grise. La Chine,l’Inde ,Singapour, Corée du Sud ,Taïwan , Israël etc réussissent mieux qu’eux sans être dotés par la providence de tant de ressources naturelles ( Resources naturelles non pas grâce à leur génie ,mais a la colonisation). Depuis leur indépendance, ils ne sont même pas capables d’inventer le moindre objet. Ce sont de simples consommateurs. 

      Depuis la création de l’Etat d’Israël les musulmans non arabes et les pays arabo-musulans boycotte ce petit pays , sans aucun résultat ., mais vraiment aucun. 
      Le PIB d’Israël par habitant est dix fois supérieur a celui de la majorité des des pays arabo-musulmans et musulmans non arabes qui sont 57 pays faut-il le rappeler. Israël les domine en IDH ( indice de développent humain) . Ce petit pays par sa dimension mais grand par la valeur de ses hommes est 4eme puissance high teck, ses universités font partie des cent premières (2) . Il a plus de Prix Nobel ( celui de la paix a part ) pour un pays de 9 millions d’habitants , que l’ensemble des 1 500 millions de musulmans dans le monde. 

      Le dernier classement mondial , situe Israël comme 8eme puissance mondiale. 

      Alors que font les arabo-musulman et musulmans non arabes, devant leurs nombreux échecs , devant leur impuissance, devant leur insignifiance , devant leur manque de poids politique, et économique a part les hydrocarbures seule manne dont ils disposent grâce à la colonisation.

      Ils manifestent contre Israël en Occident , dans cet occident qu’ils haïssent et dans lequel ils viennent se réfugiés pour éviter la répression où la misère dans leur pays d’origine. Il créent le BDS , parce que leur 57 pays n’ont aucun poids, et sont largués dans tous les domaines. Alors , ils veulent que les pays Occidentaux viennent a leur secours , que les pays occidentaux les aident , les assistent, les appuient , parce que , eux ne sont rien , ne pèsent rien. Ils demandent aux pays Occidentaux leur intervention. Ce qui démontre encore une fois , l’impuissance de 57 pays de l’OCI ;


    • phan 13 mai 2019 10:23

      @Jonas

      Les United Shitholes of America octroient 3,8 milliards d’aide militaire à Israël par an pour continuer la colonisation inhumaine de la Palestine et l’occupation du cœur et de l’esprit du goy yankee  !

    • Jonas 13 mai 2019 17:23

      @phan
      Les Américains participent aux nombreux développements des sociétés de la haute technologie israéliennes, dont ils profitent des avancées et découvertes. Beaucoup de systèmes de la haute sécurité américaine proviennent des sociétés israéliennes., comme dans la recherche de l’IA. 

      Je le dis et je le répète , les pays arabo-musulmans doivent servir de cas d’école , pour tous les pays qui veulent se développer. ils doivent s’appuyer sur les échecs de ces  pays arabo-musulman qui malgré . les immenses territoires , la démographie , les hydrocarbures et les fortunes colossales. Sont les derniers dans les classements de l’ONU. 

      Les pays du Golfe par exemple disposent à eux seuls de + de 2 500 milliards de dollars. La seule vente prochaine de 5% de Saudi Aramco rapportera + de 100 milliards de dollars.

      Que font-ils de cet argent ? La construction des mosquées , des centres destinés à l’enseignement du Coran et de la propagation du djihadisme. 

      Je le dis et je le répète , les échecs des pays arabo-musulmans dans tous les domaines ( sauf pour la religion où ils ont la tête au VIIe siècle et les pieds au XXIe sicle) doivent les inciter à investirent dans les universités , le savoir et la connaissance. L’avenir est aux sociétés du savoir.


    • phan 14 mai 2019 18:45

      @Jonas

      Il vaut mieux être canada dry que d’alcool frelaté des faussaires mythomanes comme vous !

  • ung do 10 mai 2019 01:01

    D’après PressTV au 5 mai , les Palestiniens ont élargi leur champ de frappe et d’action à la région de Lachish (59 km au nord-est de Gaza) et ciblé les villes de Kiryat Malachi et Kiryat Gat et encore plus au nord-est jusqu’à Bet Shmesh –à 77 km). Une zone non loin des collines de Qods. Les brigades de Qods ne parlent pas en l’air quand ils disent être parfaitement capables de frapper l’aéroport de Tel-Aviv ou la centrale de Dimona. 

    En novembre déjà, les missiles palestiniens avaient visé Tel-Aviv et sa banlieue, quelque 500 en l’espace de 48 heures . Fait nouveau , la précision , la puissance de frappe et la cadence accélérée des engins de la Résistance a saturé le Dôme de fer israélien, les sources israéliennes affirmant qu’il n’a été capable que d’intercepter 120 missiles sur un total de 700. Ont été touchés Ashkelon, Ashdod, Sderot, Hertzylia, Ashkol, Ofakim,... et d’autres colonies du sud israélien où les abris accueillaient indifféramment ministres, officiers, colons

    . Les habitants ont fait évacuer les femmes et les enfants vers le nord . L’activité économique du sud est dévastée . Les Palestiniens ont menacé d’étendre le rayon de leur action au delà même de Tel-Aviv.

    Le site d’extraction gazier marin au nord de Gaza«  Arad » .a dû fermer ses vannes .

    La résistance aurait réussi à brouiller les radars israéliens et désarmer le Dôme de fer . Les médias israéliens parlent eux même de cyber attaque

    Israel a perdu sa force de dissuasion et n’a plus de profondeur stratégique ; le pays devrait négocier une sortie à la sud africaine .


  • Ilan Ilan Tavor 10 mai 2019 14:32

    Aperçu à porte Maillot..

    https://ibb.co/8605MyN


    • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 2019 00:41

      https://ibb.co/8605MyN

      @Ilan Tavor

      La banderole suspendue à un pont surplombant le boulevard périphérique et qui porte l’étoile de David du drapeau d’Israël, dit : « 5779 ans d’histoire, 3000 ans sur sa terre, 71 ans d’espoir et de bonheur. Soyez fiers, gardez la tête haute ».

      Je ne peux pas m’empêcher de voir les bagnoles passant là-dessous comme autant de têtes basses, les mêmes qu’on voit en parcourant cet article et les commentaires. C’est atroce.

      La France a été une grande nation, au sens précis que Renan donnait à ce mot, mais elle l’a oublié. Ce qui est pire encore, c’est que lorsqu’elle est témoin, voyant Israël, de ce qu’une grande nation d’aujourd’hui peut réaliser, elle n’est même plus capable de se reconnaître un peu dans une si nécessaire ambition de continuer à être, et lui devient salement hostile. La voilà alliée de l’islamo-nazisme iranien, et rongée à l’intérieur, dans ses territoires perdus, par la vérole islamiste des Frères musulmans et du salafisme. Elle ressemble au Titanic après la rencontre de l’iceberg.

      Quelle leçon, cette banderole !


    • QAmonBra QAmonBra 11 mai 2019 11:01

      @Christian Labrune

      (. . .) « La France a été une grande nation, » (. . .)

      Par son Peuple et seulement par lui, la France est et reste une grande nation, elle le démontre encore chaque samedi et ce n’est qu’un début, ce que l’apartheid $ioniste n’est certainement pas et ne sera jamais, mais quand vous écrivez sur AV même :

      (. . .) « Si on n’est pas sioniste dans notre pays aujourd’hui - et je le suis autant qu’on peut l’être - c’est qu’on n’est pas français. »
      (. . .)

      Votre prose a t elle un quelconque crédit en matière de grandeur ou de nation ? . . .


    • Eric F Eric F 11 mai 2019 13:59

      @Christian Labrune
      « 5779 ans d’histoire » dire que vous vous moquez des religions, alors que vous prenez au pied de la lettre les livres sacrés !
      et avec ça, francophobe primaire, mais heureusement pour vous, ce n’est pas réprimé par la loi


    • Christian Labrune Christian Labrune 11 mai 2019 14:57

      @Eric F

      La seule politique qui serait digne de la France, aujourd’hui, face au péril islamo-nazi que représente l’Iran, il n’y a qu’un pays qui l’incarne de ce côté de l’Atlantique, et c’est Israël. Le gouvernement actuel de la France est aussi peu digne de notre histoire que le fut le régime de Vichy.

      Les résistants, dans les années 40, savaient très bien que ce qui restait du génie de la France était à Londres, et je considère ce qui vient d’Israël avec la même attention qu’on pouvait avoir, alors, lorsqu’on écoutait la BBC.

      Dans les périodes de grandes calamités, il y a ceux qui se couchent et ceux qui savent se tenir debout. C’est ce que rappelle fort opportunément cette banderole sur un pont de la porte Maillot. La France d’aujourd’hui est à plat-ventre, et si elle ne l’était pas d’une manière si évidente et désolante, il n’y aurait personne qui songeât à le lui reprocher.


    • Eric F Eric F 11 mai 2019 17:25

      @Christian Labrune
      Le vychisme désigne un gouvernement inféodé à une puissance effectuant une pression, or ce n’est pas l’Iran qui fait pression sur la France, ce sont les USA avec leur injonction de blocus de l’Iran, en reniant leur propre signature comme le faisaient les nazis (car on oublie de dire que le problème des accords de Munich est qu’ils ont été aussitôt violés par les nazis). Quelque détestable que soit le gouvernement iranien sur bien des aspects, le régime saoudien par exemple est pire encore dans le même registre.
      Israël n’a strictement rien à voir avec le Londres de l’époque de la résistance, puisqu’il s’agit d’une puissance occupante sur la rive ouest du Jourdain.
      La France est traditionnellement multilatéraliste, et s’il y a de l’a-plat-ventrisme c’est désormais vis à vis de l’atlantisme, auquel nos gouvernements des précédentes décennies étaient moins inféodés. Nous avons des relations économiques et politiques avec Israël, sans pour autant qu’il dicte ses directives à l’Élisée comme il le fait au Capitole.


    • William 11 mai 2019 18:01

      Sur la banderole à la gloire de l’état d’Israël figure cette formule : « Soyez fiers, gardez la tête haute » qui est une reformulation de « peuple d’élite, sûr de soi et dominateur »


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 mai 2019 18:50

      @Christian Labrune. Ah ? Je croyais que le plus grand péril qui menace les Tazunis, c’est le Venezuela ? Ça aurait encore changé ?
      En attendant que ce soit le tour du Nicaragua.


Réagir