lundi 3 février - par Jean Dugenêt

Bernard Arnault : première fortune mondiale

La France bat des records. Nous sommes déjà très bien placés depuis un moment en nombre d’éborgnés par des tirs de LBD dans les manifestations. Nous avons maintenant la plus grande fortune du monde. Y a-t-il un rapport entre ces deux faits ? Oui !

JPEG

Que Bernard Arnault soit maintenant l’homme le plus riche du monde n’est pas une surprise, dans mon livre « Macron démission -Révolution » publié le 21 novembre 2019 j’écrivais page 108 :

« La France est le pays où les milliardaires gagnent le plus. Bernard Arnault aura bientôt la plus grosse fortune mondiale. Il a triplé sa fortune au cours des trois dernières années. Il a actuellement la deuxième fortune mondiale avec 108 milliards de dollars. Le premier est Jeff Bezos avec 125 milliards de dollars. Pour l’instant, les trois autres larrons (Xavier Niel, Patrick Drahi et Arnaud Lagardère) stagnent mais, ils espèrent bien tirer profit de la situation. D’ailleurs le montant des dividendes versés par les entreprises aux actionnaires ne cesse d’augmenter. Cela est vrai pour le monde entier mais c’est davantage vrai pour la France qui bat les records en Europe.

Dans ces conditions, l’objectif de multiplier leur fortune par 2 ou 3 au cours du quinquennat est en passe d’être atteint. Avec l’élection de Macron, c’est donc la plus grande arnaque du siècle qu’ils ont montée. Il s’agit pour eux de voler tout ce fric aux français. Il faut pour cela s’attaquer à la sécurité sociale, aux retraites, au système de santé, à l’éducation nationale. Il faut dilapider les services publics, les brader à des intérêts privés. Il faut tout déréglementer. Il faut abolir le SMIC, augmenter les taxes, diminuer les impôts sur les entreprises… C’est par un énorme pillage de toutes les couches de la société, à l’exception de la leur, qu’ils veulent y arriver. »

Je ne suis pas devin. Je n’ai fait qu’un calcul de prospective. Pour que ces grandes fortunes réalisent leurs objectifs, il faut évidemment, avec l’UE et le gouvernement, qu’ils s’attaquent brutalement à l’ensemble des travailleurs qui inévitablement résistent. Il faut alors réprimer, éborgner… Tout se tient. Tout est lié.

Est-ce que cela va durer ? Où va nous mener le mouvement social ? Les calculs de prospectives ne permettent pas de le savoir. Alors, je ne suis pas devin… Comme tout le monde je vois les mouvements de grève se succéder et j’entends partout les mêmes réflexions :

« Ce n’est pas la bonne méthode. Il faut frapper tous ensemble. Pourquoi les directions syndicales n’appellent pas une bonne fois pour toute à la grève générale ? Bloquons le pays et Macron devra céder ! »

Alors, il faut s’organiser. Il faut regrouper une avant-garde du mouvement ouvrier qui pourra l’emporter sur les directions traitresses. Nous savons sur quelle ligne cela soit se faire : Grève générale, Frexit, RIC, FUO (Front Unique Ouvrier) pour les élections. « Macron Démission » implique que les politiciens lancent la procédure de destitution. Personne ne leur demande de présenter des motions de censure. Gouvernement provisoire PCF, PS, FI qui nous fasse sortir de l’UE… Pourquoi n’avaient-ils pas présenté un candidat unique en 2017 ? Nous n’aurions pas à subir Macron. Peu nous importe que ce soit Mélenchon, Hamon ou Tartempion. Ce que nous voulions, ce que nous voulons, c’est qu’il n’y en ait qu’un ! Comment leur fera-t-on comprendre ? Répétons-le ! Il faut regrouper la force politique qui pourra l’imposer. Actuellement cela ne peut se faire qu’au sein de l’UPR qui regroupe tous ceux qui sont pour le Frexit.



270 réactions


  • Leonard Leonard 3 février 09:06

    Ça fait bien longtemps qu’il a délocalisé la production Nono... Et je pense pas que le marché français soit son plus gros marché...

    Et c’est pas français qui achètent en majorité ces marques de luxe donc je pense qu’il se fou un peu des français...

    Ce qui choque surtout c’est qu’ils cherchent 12 milliard d’euros pour équilibrer les retraites... Ils n’ont qu’à saisir et vendre 10% des avoirs de Bernard Arnault pour ce faire...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 février 09:51

      @Leonard
      "Ce qui choque surtout c’est qu’ils cherchent 12 milliard d’euros pour équilibrer les retraites... Ils n’ont qu’à saisir et vendre 10% des avoirs de Bernard Arnault pour ce faire..."
      Je crois qu’avec tout ce qu’il a volé aux français il est possible de financer beaucoup de choses. Je ne suis pas certain d’ailleurs qu’il manque 12 milliard d’euros pour équilibrer les retraites...


    • Leonard Leonard 3 février 10:30

      @Jean Dugenêt

      En même temps, ne vole-t-il pas tout le monde à l’international et pas uniquement la France ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 10:53

      @Leonard
      Il faut lire l’enquête d’Olivier Toscer « Argent public, fortunes privées », pour découvrir d’où viennent les fortunes d’une bonne partie du CAC40 !
      .
      Arnault était entrepreneur dans l’ immobilier de vacances. En 1984, il attend que
      l’Empire Boussac lui tombe dans les mains. Pierre Mauroy a injecté 1 milliard de francs pour sauver Boussac et 21 000 emplois. Peine perdue.
      .
      Arnault se présente alors, et achète l’empire Boussac pour 1 franc symbolique, promettant de protéger l’entreprise et les emplois. Il a dépecé l’entreprise, mis au chômage les salariés, et gardé la perle rare de l’empire : Dior. Voilà d’où vient sa fortune.
      .
      Tout le reste a été vendu. Il n’a remboursé qu’une partie des aides de l’Etat, 51,2 millions d’euros 13 ans plus tard. Le reste des aides de l’ Etat : cadeau !


    • Leonard Leonard 3 février 10:59

      @Captain Marlo

      J’en conviens mais je voulais dire dans mon phraser qu’il bénéficie aussi d’une « opacité fiscale » internationale.

      Il est extrêmement complexe de reconstituer les patrimoines internationaux des multi-millionaires (en centaines de millions d’euros), j’en ai un cas extrêmement concret avec des sociétés écrans dans des pays de l’autre bout du monde. Il existe des montages qui n’arrivent même pas a être démantelés.


    • Spartacus Lequidam Spartacus 3 février 11:06

      @Jean Dugenêt
      Un imbécile à la tête de LVMH, ferait qu’en 8 jours la valeur des actions ne vaudrait plus rien....
      Seules conséquences, des milliers d’emplois supprimés et des milliers d’autres jamais créés et une faillite...
      L’égalité dans la misère...

      Le gauchiste chie sur les gens qu’il prétend défendre....

      Il veut une pauvreté partagée et ce qui le motive c’est la jalousie en l’envie de détruire la réussite.
      La frustration de réaliser qu’il ne contribue a rien, n’a pas de talents.

      L’envie, la jalousie, la frustration....

      La route du socialisme c’est la misère partagée...
      Heureusement pour nous, ce n’était pas un total vrai socialisme comme ils adorent se la raconter quand ils voient les résultats pitoyables qui se suivent et se ressemblent...

      La route du capitalisme, c’est l’enrichissement...
      Malheureusement pour nous, ce n’est pas un total capitalisme, comme ils adorent faire croire que nous en vivons un, les croissances et enrichissements des populations dans la paix ont beau se suivre, les socialistes quasi tous rentiers de l’état réglementent pour que le droit de s’enrichir des autres soit diabolisés, jalousie, envie, mentalité has been.
      Triste mentalité....


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 février 11:20

      @Spartacus
      Vous avez raison d’admirer l’intelligence de Bernard Arnault. Elle est du même ordre que celle de Don Corleone. Puisque ce personnage vous plait, je peux là aussi apporter ma contribution.

      ========================

      "En 2008, il a recruté en toute illégalité le peu scrupuleux et tout puissant ancien patron du renseignement intérieur du pays, Bernard Squarcini, au sein de LVMH pour en faire son « Monsieur Sécurité ». Celui-ci a depuis été mis en examen le 28 septembre 2016 au pôle financier de Paris pour « violation du secret de l’enquête », « trafic d’influence » et « détournement de fonds publics » dans une affaire toujours en cours sur ses activités depuis sa reconversion. Il est accusé d’avoir mobilisé, dans ses services pour Bernard Arnault, les moyens de l’État en dehors de tout cadre judiciaire. Il avait déjà à plusieurs reprises été suivi par la justice sous Sarkozy.

      Mais, le plus gros truandage de Bernard Arnault n’est pas là. Il réside dans la reprise puis la liquidation du groupe Boussac. Il a repris le groupe au prix d’une importante aide de l’état avec des abandons de créances, des aides publiques plusieurs fois renouvelées, des exonérations diverses. En contrepartie, il se contentait de faire des promesses. Et, chacun le sait, c’est devenu une banalité depuis les années Mitterrand de dire que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. C’est pourtant en plusieurs occurrences que Bernard Arnault obtiendra ainsi des avantages au simple prix de promesses non tenues. Il s’est plusieurs fois engagé à ne pas se défaire des usines textiles du groupe Boussac et à ne pas licencier. Il n’a jamais tenu ses promesses. Voilà comment il a pu devenir la première fortune de France et d’Europe !

      « Le groupe LVMH, comme d’autres, n’a pu se former qu’au prix d’un ensemble de ruses et d’habiletés qui ont permis l’exploitation d’imperfections de marché (liées, en particulier, aux interventions directes de la puissance publique). Accès à des informations privilégiées, désinformations, promesses non tenues, menaces, batailles judiciaires, chantages, ententes entre actionnaires et banquiers, ne peuvent ici être considérés comme des épiphénomènes. »

      Nous venons de citer un compte rendu du livre d’Airy Routier intitulé « L’Ange Exterminateur ».

      Donnons un aperçu de sa fortune. Il dirige le groupe LVMH, soit 70 marques. La plupart des enseignes sont prestigieuses, comme Louis Vuitton, Guerlain ou Christian Dior. Quelques-unes sont populaires comme Sephora ou Carrefour. Il possède des filiales dans le monde entier dont 202 filiales offshore dans quelques paradis fiscaux, comme l’a révélé en 2014 une ONG spécialisée dans la dénonciation de l’évasion fiscale. Bernard Arnault possède 47 % de cet empire. Il veut s’acheter une honorabilité en cultivant une image de mécène : la fondation Louis-Vuitton à Paris, un don pour reconstruire Notre-Dame…

      Parlons un peu de ses impôts. Avec cette fortune estimée à plus de 95 milliards d’euros, il paye à peine plus de deux millions d’euros d’impôts par an. Pour bien apprécier la proportion, imaginez un français qui ne paierait que 2 euros d’impôts avec des biens évalués à 95 000 euros. Comment fait-il ? Vous trouverez des articles de plusieurs pages pour vous l’expliquer mais nous pouvons nous contenter de deux mots : il truande. Il a d’ailleurs été éclaboussé dans l’affaire des « Paradise Papers », qui met à jour les combines pour échapper à l’impôt. Ceux qui le veulent peuvent appeler cela de « l’optimisation fiscale ». Pour les honnêtes gens c’est du truandage. Du truandage autorisé par ceux qui sont à ses bottes. Parmi eux, il y a maintenant Emmanuel Macron. Ce n’est donc demain que ça va changer.

      Pour compléter nous allons faire état de ses aventures franco-belges en citant un article intitulé « Bernard Arnault, l’art de payer moins d’impôts » trouvé sur le site web de « francetelevisions » à la date du 28 mars 2019.

      « Bernard Arnault, de son côté, n’est pas en reste, lui qui a décidé de se domicilier dans la banlieue chic de Bruxelles. Il se trouve justement que la fiscalité belge est très avantageuse en matière d’héritage... mais à condition de résider dans le pays. Celle-ci permet en particulier d’échapper aux droits de succession en transférant ses actifs au sein d’une fondation. C’est ce qui a été fait en 2012 grâce à la holding familiale Pilinvest, abritée dans la fondation Protectinvest. En 2014, le milliardaire décide même de demander la nationalité belge. Hélas ! la justice s’intéresse de près à cette soudaine passion pour la douceur de vivre outre-Quiévrain... et, en 2017, elle propose à Bernard Arnault l’arrêt des poursuites pour fraude à la domiciliation contre une transaction en argent. Montant confidentiel mais estimé à 2 millions d’euros.

      Le milliardaire devra encore répondre devant le fisc français pour sa tentative de fuite fiscale : régularisation, pénalités, etc. Montant confidentiel mais estimé à 1 milliard d’euros. À ce jeu de Monopoly, on ne gagne pas à tous les coups ! »


    • assouline assouline 3 février 11:47

      @Captain Marlo
      .

      Arnault se présente alors, et achète l’empire Boussac pour 1 franc symbolique,

      Pierre Mauroy a injecté 1 milliard de francs pour sauver Boussac.

      Il n’a remboursé qu’une partie des aides de l’Etat, 51,2 millions d’euros 13 ans plus tard.


      .
      Ce qu’oublie de mentionner ce livre qui n’est manifestement pas l’oeuvre d’un comptable, c’est que Bernard Arnaud n’a racheté que des dettes...
      Qui paierait pour s’endetter ?
      La subvention de l’Etat a été absorbée par les créanciers de Boussac qui n’avait d’autre choix que s’acquitter de sa dette.
      .
      Par ailleurs, une subvention n’est pas une dette remboursable, c’est une aide de l’Etat à caractère défifnitif.
      Une subvention comme en a profité très largement l’industrie sidérurgique française qui n’a pas, elle non plus, remboursé les milliards qu’elle doit à l’Etat... avant de supprimer des milliers d’emplois et de disparaître en partie...
      .
      Au final, un Groupe LVMH de 156000 emplois !
      Plutôt probant...
      Comment en vouloir dès lors à un type qui contribue à la « grandeur de la France » , à la prospérité du secteur du luxe français et aux flux excédentaires du commerce extérieur ?

    • Trelawney Trelawney 3 février 15:49

      @Captain Marlo
      Arnault se présente alors, et achète l’empire Boussac pour 1 franc symbolique, promettant de protéger l’entreprise et les emplois. 
      Ce n’est pas Pierre Mauroy, mais Laurent Fabius. De plus Arnault n’a pas acheté Boussac (qui ne valait déjà plus rien) pour 1 euro, mais l’état français lui a donné avec en prime un gros crédit du crédit lyonnais (nationalisé à l’époque).
      Arnault a nommé des hommes de paille dans chaque entreprises du groupe pour qu’ils dépouillent la bêtes avec des abus de biens sociaux. Ces personnes on fait de la prison, mais Arnault a conservé Dior qu’il a transformé avec le prêt accordé par el CL qu’il n’a bien sur jamais remboursé et qui fait parti des pertes et profits du CL
      C’est ce que l’on appelle de l’économie socialiste


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 18:33

      @Trelawney
      Ce n’est pas Pierre Mauroy, mais Laurent Fabius.


      .
      Exact, pour faire court, j’ai manqué de précision ! Fabius était 1er Ministre lors du cadeau à 1 euro, mais c’est Mauroy, 1er Ministre qui a précédé Fabius, qui avait injecté beaucoup d’argent public, pour sauver Boussac.
      .
      ça ne change pas grand chose, c’est la même boutique du libéralisme mafieux, se faisant passer pour du socialisme, pour mieux endormir les contribuables.
      .
      Quant aux malversations liées au Crédit Lyonnais, il y aurait de quoi en faire un annuaire !


    • Steph87 3 février 20:20

      @Spartacus
      "Un imbécile à la tête de LVMH, ferait qu’en 8 jours la valeur des actions ne vaudrait plus rien....

      "
      Oui dans votre idéal, il vaut mieux un requin sans scrupule qui arnaque l’état donc tout le monde vous et moi et les autres, pour bâtir sa fortune. C’est pas grave, du moment qui l’est riche, il suscite votre adoration sans borne.
      Tous les très riches de sa catégorie ont un énorme problème psychologique à vivre comme ils le font pendant que les autres crèvent la gueule. Leurs caniches de votre genre ont un tout aussi gros problème psy...
      Vous êtes le clown de ce site, verbeux à souhait, toujours là pour remplir votre brouette de propos merdeux et haineux, vous êtes pathétique, votre cas est un cas clinique.


    • Renaux 3 février 20:32

      J’étais un de bons « connaisseurs » de la situation du groupe Boussac en 1975/1977 en tant que consultant externe et j’étais en relation directe avec le directeur financier de l’époque : M Capra.
      Je peux certifier que le passage du groupe (temporairement détenu par les frères Willot à cette période) entre les mains de Monsieur Arnault a été un véritable hold-up monté par une bande organisée de banquiers (Lazard en tête) de hauts fonctionnaires avec la complicité de politiques.


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 23:02

      @Renaux

      Merci pour la confirmation !
      L’ennui, c’est qu’il n’est pas le seul à piller l’argent des contribuables...
      .
      Il y aussi Dassault.
      Son logiciel CATIA a été financé sur fonds publics. Il est maintenant propriété de la famille, dont il constitue la plus grande partie de la fortune.

      Et d’autres, Pinault, Bouygues, Lagardère...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 5 février 08:57

      @Leonard
      Il est certain qu’il fait faire le gros du travail là où la main d’œuvre est la moins chère. C’est assurément un spécialiste de la surexploitation. Il fait faire le travail par les plus pauvres pour vendre aux plus riches.


  • titi 3 février 09:12

    Bah sauf que vous confondez allégrement patrimoine et revenus...

    Tant que vous ne ferez pas l’effort intellectuel de faire la différence vous en resterez à des analyses économiques de comptoirs.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 février 09:46

      @titi
      Etes vous l’avocate de Bernard Arnault ?


    • jmdest62 jmdest62 3 février 10:32

      @titi
      Fortune : Ensemble des biens, des richesses que possède quelqu’un ou une collectivité . source = dictionnaire Larousse
      Patrimoine : Ensemble des éléments aliénables et transmissibles qui sont la propriété, à un moment donné, d’une personne, source = dictionnaire Larousse

      °
      Le patrimoine fait bien partie de la Fortune dont parle l’auteur ... les revenus lorsqu’ils sont capitalisés (capitaliser : Transformer un revenu en capital ou en moyens de production. source = dictionnaire Larousse ) par achats de titre mobiliers et/ou achat d’immobilier , augmentent le patrimoine donc ...la fortune.
      °
      vous essayez très maladroitement de créer un doute là où il n’y en a aucun. smiley

      @+


    • Trelawney Trelawney 3 février 15:51

      @jmdest62
      C’est pour cela que l’homme le plus riche du monde Bezos est propriétaire qu’une entreprise Amazon endettée à 100 fois son CA et qui ne fait jamais de bénéfices. Sacré patrimoine !


    • titi 3 février 20:42

      @Jean Dugenêt

      Je ne suis l’avocat de personne.
      Je dénonce juste les discours qui consistent à faire croire aux simplets qu’il suffit de prendre aux riches pour régler tous les problèmes.

      Arnault, que je ne plaint certainement pas, l’essentiel de sa richesse c’est un patrimoine industriel.
      C’est pas avec un patrimoine industriel qu’on fait des tartines ou qu’on paie des factures.
      Pour y arriver il faut liquider.


    • titi 3 février 20:48

      @jmdest62

      Quand on parle d’Arnault on ne parle pas des économies faites par un mec qui capitalise ses revenus. 

      On parle d’une personne qui a des parts dans des sociétés, et ces sociétés prospérant, les parts de ces sociétés prennent de la valeur et sa fortune augmente d’autant. Il n’y a pas de revenus. Juste de la spéculation.

      Soit vous le savez très bien, et votre mauvaise foi vous oblige à dire des imbécilités.
      Soit vous ne le savez pas, et ce n’est pas votre discours qui est imbécile.


    • jmdest62 jmdest62 4 février 08:34

      @titi

      1. quand ais-je parlé d’Arnault ?
      2. voir ma réponse à @Trelawney

      « à imbécile , imbécile et demi »

      bisous


    • jmdest62 jmdest62 4 février 09:41

      @titi
      C’est pas avec un patrimoine industriel qu’on fait des tartines ou qu’on paie des factures.


      °
      Vous en êtes encore à penser qu’à ce niveau là on paie quoique ce soit ....vous n’y êtes pas : soit on vous « offre » soit « note de frais »
      bisous
      @+


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 5 février 09:01

      @jmdest62
      Il n’y a aucun doute. Voici précisément comment Bernard Arnault a commencé à accumuler un capital :

      "En 2008, Bernard Arnault a recruté en toute illégalité le peu scrupuleux et tout puissant ancien patron du renseignement intérieur du pays, Bernard Squarcini, au sein de LVMH pour en faire son « Monsieur Sécurité ». Celui-ci a depuis été mis en examen le 28 septembre 2016 au pôle financier de Paris pour « violation du secret de l’enquête », « trafic d’influence » et « détournement de fonds publics » dans une affaire toujours en cours sur ses activités depuis sa reconversion. Il est accusé d’avoir mobilisé, dans ses services pour Bernard Arnault, les moyens de l’État en dehors de tout cadre judiciaire. Il avait déjà à plusieurs reprises été suivi par la justice sous Sarkozy.

      Mais, le plus gros truandage de Bernard Arnault n’est pas là. Il réside dans la reprise puis la liquidation du groupe Boussac. Il a repris le groupe au prix d’une importante aide de l’état avec des abandons de créances, des aides publiques plusieurs fois renouvelées, des exonérations diverses. En contrepartie, il se contentait de faire des promesses. Et, chacun le sait, c’est devenu une banalité depuis les années Mitterrand de dire que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. C’est pourtant en plusieurs occurrences que Bernard Arnault obtiendra ainsi des avantages au simple prix de promesses non tenues. Il s’est plusieurs fois engagé à ne pas se défaire des usines textiles du groupe Boussac et à ne pas licencier. Il n’a jamais tenu ses promesses. Voilà comment il a pu devenir la première fortune de France et d’Europe !

      « Le groupe LVMH, comme d’autres, n’a pu se former qu’au prix d’un ensemble de ruses et d’habiletés qui ont permis l’exploitation d’imperfections de marché (liées, en particulier, aux interventions directes de la puissance publique). Accès à des informations privilégiées, désinformations, promesses non tenues, menaces, batailles judiciaires, chantages, ententes entre actionnaires et banquiers, ne peuvent ici être considérés comme des épiphénomènes. »

      Nous venons de citer un compte rendu du livre d’Airy Routier intitulé « L’Ange Exterminateur ».

      Donnons un aperçu de sa fortune. Il dirige le groupe LVMH, soit 70 marques. La plupart des enseignes sont prestigieuses, comme Louis Vuitton, Guerlain ou Christian Dior. Quelques-unes sont populaires comme Sephora ou Carrefour. Il possède des filiales dans le monde entier dont 202 filiales offshore dans quelques paradis fiscaux, comme l’a révélé en 2014 une ONG spécialisée dans la dénonciation de l’évasion fiscale. Bernard Arnault possède 47 % de cet empire. Il veut s’acheter une honorabilité en cultivant une image de mécène : la fondation Louis-Vuitton à Paris, un don pour reconstruire Notre-Dame…

      Parlons un peu de ses impôts. Avec cette fortune estimée à plus de 95 milliards d’euros, il paye à peine plus de deux millions d’euros d’impôts par an. Pour bien apprécier la proportion, imaginez un français qui ne paierait que 2 euros d’impôts avec des biens évalués à 95 000 euros. Comment fait-il ? Vous trouverez des articles de plusieurs pages pour vous l’expliquer mais nous pouvons nous contenter de deux mots : il truande. Il a d’ailleurs été éclaboussé dans l’affaire des « Paradise Papers », qui met à jour les combines pour échapper à l’impôt. Ceux qui le veulent peuvent appeler cela de « l’optimisation fiscale ». Pour les honnêtes gens c’est du truandage. Du truandage autorisé par ceux qui sont à ses bottes. Parmi eux, il y a maintenant Emmanuel Macron. Ce n’est donc demain que ça va changer.

      Pour compléter nous allons faire état de ses aventures franco-belges en citant un article intitulé « Bernard Arnault, l’art de payer moins d’impôts » trouvé sur le site web de « francetelevisions » à la date du 28 mars 2019.

      « Bernard Arnault, de son côté, n’est pas en reste, lui qui a décidé de se domicilier dans la banlieue chic de Bruxelles. Il se trouve justement que la fiscalité belge est très avantageuse en matière d’héritage... mais à condition de résider dans le pays. Celle-ci permet en particulier d’échapper aux droits de succession en transférant ses actifs au sein d’une fondation. C’est ce qui a été fait en 2012 grâce à la holding familiale Pilinvest, abritée dans la fondation Protectinvest. En 2014, le milliardaire décide même de demander la nationalité belge. Hélas ! la justice s’intéresse de près à cette soudaine passion pour la douceur de vivre outre-Quiévrain... et, en 2017, elle propose à Bernard Arnault l’arrêt des poursuites pour fraude à la domiciliation contre une transaction en argent. Montant confidentiel mais estimé à 2 millions d’euros.

      Le milliardaire devra encore répondre devant le fisc français pour sa tentative de fuite fiscale : régularisation, pénalités, etc. Montant confidentiel mais estimé à 1 milliard d’euros. À ce jeu de Monopoly, on ne gagne pas à tous les coups ! »


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 5 février 09:05

      @titi
      C’est avec un patrimoine industriel qu’on peut surexploiter de la main d’œuvre à bon marché. Ce patrimoine a été acquis par des truandages qui ont eu pour résultat de semer la misère en France : liquidation de Boussac.


  • Spartacus Lequidam Spartacus 3 février 10:16

    Le gauchisme racisme anti-riche dans sa splendeur de la colportation de clichés que les jaloux adorent se faire croire...

     « les trois autres larrons (Xavier Niel, Patrick Drahi et Arnaud Lagardère) » 


    Prenons l’exemple de Drahi puisque l’auteur le stigmatise....

    Drahi est propriétaire d’une holding « Altice » dont la valeur est estimée à 7 milliards.

    La holding « Altice » est endettée de 50 milliards....

    N’importe quel SDF qui n’a pas de dette possède plus que lui......

    Arnault : l’auteur croit que tout le monde achète des Louis Vuitton, du prêt à porter et du champagne haut de gamme à la pelle ? 

    Il emploi des milliers de personnes, les salaires de ses salariés sont très au dessus de la moyenne en France, et 90% de sa production est exportée, quel préjudice nous causerait-il ?

    Il est riche. Quel crime.  smiley  Il ne participerait pas à impôt comme le voudrait les gauchistes qui ne contribunet à rien, n’investissent dans rien et offrent des cadeaux droits sociaux discriminants en fonction de critères de castes ?

    Arnault, que son argent serait mieux utilisé par des socialistes et étatistes ? Avec 57% du PIB absorbé pourquoi somme nous si en retard alors ?

    Son argent c’est de l’investissement, de l’emploi, des gens qui s’enrichissent, et chez lui il n’y a pas de discrimination entre des statutaires aux droits spéciaux et contractuels. IL n’y a pas une nomenkamtura qui ne crée rien.

    L’argent qu’il a il le crée pour la société, il n’est pas une charge comme les castes à gauchistes....


    • Leonard Leonard 3 février 10:32

      @Spartacus

      Confondre dettes d’entreprises et patrimoine personnel, il fallait oser...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 février 11:15

      @Spartacus
      La haine vous emporte au point de mettre des contresens dans chacun de vos mots. Évidemment, il ne faut pas vous demander de définir vos concepts. La richesse n’a aucun rapport avec la race et le racisme. La lutte des classes entre les exploités et les exploiteurs n’a rien à voir avec le gauchisme. Chaque mot que vous employez n’a valeur que d’insulte et cette logorrhée doit vous faire jubiler.

      Parlons de Drahi puisque vous le voulez. Voilà ce que j’ai écrit à son sujet dans mon livre « Macron démission Révolution » :

      ============================

      "C’est un très riche homme d’affaire français assez énigmatique. Il est exceptionnel à plus d’un titre et notamment parce qu’il est surendetté ce qui est très rare pour un homme riche. Nous avons déjà vu dans le chapitre « Qui dirige la France ? » qu’il est très plurinational. C’est un israélien d’origine marocaine. Il est résident en Suisse et planque son fric à Guernesey. Il a aussi un passeport portugais. Il a une holding au Luxembourg et son entreprise est cotée à la Bourse d’Amsterdam, En fait, comme tous les personnages de son acabit sa vrai patrie c’est le fric. Ses enfants étudient à Bristol, Genève et Tel-Aviv. S’il est néanmoins français c’est bien en tant qu’homme d’affaire. Il est classé comme ayant la 10ème plus grande fortune française par la revue Challenge. Personne ne précise comment sont évalués ses dettes et le fric qu’il planque.

      Le montage financier de ses affaires est un modèle du genre pour qui veut échapper au fisc. En termes plus orthodoxes : c’est un « best off de l’optimisation fiscale ». En voici la description donnée par le Huffington Post du 14 mars 2014 :

      « Derrière les dizaines de sociétés qu’il possède, Patrick Drahi a mis en place une structure performante pour diriger. Son nom : Altice, une holding de droit luxembourgeois, cotée à la Bourse d’Amsterdam (oui, on voyage beaucoup avec Patrick Drahi) et dont il détient 75%. Cette participation ultra-majoritaire est supportée par sa propre holding, elle-même hébergée à Guernesey. Moins connu que Jersey, c’est un paradis fiscal situé dans les îles anglo-normandes britanniques ».

      Alors que la plupart des grosses fortunes négocient leurs impôts avec Bercy, Patrick Drahi entend bien ne rien payer sans même avoir à négocier. Et, il ne s’en cache pas. Il a expliqué devant la commission des affaires économiques du sénat, le mercredi 8 juin 2016  : « quelqu’un qui optimise sa fiscalité, c’est quelqu’un de malin ». Et, les sénateurs n’ont rien trouvé à y redire.

      Vous l’aurez compris : il est non seulement énigmatique et exceptionnel mais aussi obscur, étrange et même un peu louche. Il nage en eaux troubles dans des affaires risquées et suspectes.

      Il fait fortune en France, puis à l’étranger grâce à une technique particulière de gestion d’investissements qu’on appelle LBO (leveraged buy-out). Il s’agit de s’endetter fortement pour acheter une entreprise puis la restructurer pour en augmenter les profits afin de rembourser les emprunts. Ces opérations financières « acrobatiques » inquiètent certaines banques mais elles semblent, pour l’instant, lui avoir réussi. Le discours qu’il tient aux banques est simple. En clair voilà ce que signifie LBO. Il dit  :

      « Je rachète une affaire qui n’est pas en très bon état et, dès que j’aurai les rênes, je pourrai faire d’énormes économies de gestion : plan drastique de suppression de personnel, remise en cause des réglementations… Dans ces conditions l’entreprise va rapidement devenir très rentable et je pourrai vous rembourser. »

      Et, en effet, derrière lui, beaucoup d’employés souffrent mais aussi les fournisseurs, puisqu’il se permet, en toute illégalité, de cesser de les payer pour ensuite négocier avec eux des remises. Les techniques illégales ne l’effraient vraiment pas puisqu’il est sous le coup d’un redressement fiscal. Depuis le 17 février 2014 Bercy lui demandait 36,3 millions d’euros. L’Express de mars 2014 précise :

      « Cette somme représente la TVA impayée par le câblo-opérateur entre 2006 et 2010 ainsi que des charges de prestations de services contestées ».

       C’est carrément du vol puisqu’il fait payer de la TVA à ses clients et la garde pour lui. Nous ne savons pas si cette dette a été réglée depuis ni où en sont ses démêlés avec la justice à ce sujet.

      Dès 2002, il mise tout sur le secteur du câble et détient vite 99 % des réseaux câblés de France avec son entreprise Numericable. Qu’une entreprise ait ainsi une situation de monopole privé n’est assurément pas sain. Peut-il facturer au prix qui lui convient des opérations de câblage à des collectivités locales ?

      Nous l’avons classé parmi les 15 personnes qui sont les véritables dirigeants du pays (Cf. le chapitre « Qui dirige la France ? » parce que le domaine médiatique qu’il possède est énorme. Son groupe SFR Presse chapeauté par Altice contrôle en effet à l’heure actuelle :

      • les journaux Libération, l’Express, l’Expansion, Stratégie, Studio Cine Live, Lire, Mieux Vivre, Votre Argent, Classica, Pianiste ;
      • les revues professionnelles spécialisées : Mesures, Électroniques, Point Banque, La Revue des Collectivités Locales, IT for Business ;
      •  la chaine d’information israélienne i24news dont Patrick Drahi détient 85% via sa société Altice IV SA elle-même détenue par la société panaméenne Jenville SA (Tout va bien !) ;
      • les chaînes thématiques françaises comme Vivolta, Shorts TV, Kombat Sport, Ma Chaîne Sport (MCS Extrême, MCS Bien-être, MCS Tennis, MCS International) ;
      •  En juillet 2015, il s’est allié à Alain Weill pour racheter les chaînes BFM-TV, RMC Découverte et BFM Business ainsi que la station de radio RMC.

      Il reste discret sur ce qui concerne la politique d’Israël mais il est à l’évidence sioniste. D’après le journaliste Marc Endelweld, Patrick Drahi a préféré Manuel Valls à Emmanuel Macron pendant un temps (« Le grand manipulateur » p. 272) à cause de ses positions sur le conflit israélo-palestinien. L’ineffable Bernard-Henry Levy n’a pas manqué de lui manifester son soutien. Il s’est fendu d’un éloge dithyrambique dans une allocation le 18 mars 2015, à l’occasion de la remise à Patrick Drahi du Prix Scopus de l’Université Hébraïque de Jérusalem. Il trouve formidable que celui-ci soit un homme très secret dont on ne sait pas grand-chose et, quand il n’a rien à dire, Bernard-Henry Levy parle beaucoup pour vanter les mérites des exploiteurs. Quel grand philosophe ce BHL !

      ===========================


    • Spartacus Lequidam Spartacus 3 février 11:37

      @Leonard
      On peut même aller plus loin.....  smiley   smiley

      Bernard, SDF sans rien, sans logement passe dans une rue et ouvre la porte de la voiture à Chakira, et généreuse milliardaire, elle lui donne 20 000€.

      Leonardus statutaire condescendant de suffisance, rentier a vie de la gamelle de l’état, a une dette de 500€ en crédit revolving sur son compte et chaque mois un revenu mensuel assuré et aucun soucis d’avenir.

      Leonardus envieux, ne rêve que d’imposer Bernard le SDF qui n’a pas déclaré les 20 000€....

      Leonardus est un type tellement intelligent, Il ne confond « lui » patrimoine personnelle et dette personnelle....

      Il taxera Bernard, il est riche pour lui, il a un patrimoine personnel de 20 000€ .
      Aux HLM Léonardus sait qu’il a un « statut » qui le rend « prioritaire », c’est pour cela que lui est logé et pas Bernard le SDF.

      SDF ou pas Bernard devra payer les impôts pour Leonardus. Tout l’argent qui sort de l’état est pris sur les impots.
      Sa rente de Bernard vient de l’impot....

      Et n’allez pas croire que Leonardus est gauchiste par humanisme, mais parce qu’il sait intimement qu’il est le passager clandestin de l’impôt....


    • Leonard Leonard 3 février 11:41

      @Spartacus

      Y’a un moment il faut prendre son cachet, ne pas constater l’énormité du patrimoine... Et peser que l’on voudrait tout taxer c’est essayer de réduire son interlocuteur à ce que l’on voudrait qu’il renvoi, mais ce qu’il n’est pas....

      L’IFI est une mesure anti-riche alors ? L’ISF était une ignominie pour vous ?


    • Spartacus Lequidam Spartacus 3 février 12:04

      @Jean Dugenêt
      Il n’y a aucun contresens, remplacez « riche » par noir, juifs, arabes ou femmes et faites modifiez le procès d’intention vous avez du racisme.

      Vos écrits n’ont que cette base et puent le racisme.
      Quelques exemples :
      « sa vrai patrie c’est le fric »
      Avec un noir vous auriez écrit
      « sa vraie patrie, c’est les pays de bronzés » ?

      « En fait, comme tous les personnages de son acabit sa vrai patrie c’est le fric. »
      Transposé en racisme anti-femmes vous auriez dit
      En fait, comme tous les femmes de cet acabit sa vrai rue c’est la passe. 

      Autre exemple
      « il est non seulement énigmatique mais aussi obscur, étrange et même un peu louche. »
      Typique d’une phrase raciste..
      Que diriez vous si on transposait cette phrase à un arabe ?

      Autre exemple
      « il est à l’évidence sioniste. »
      Procès d’intention. 
      Avec un riche arabe qui vit en Egypte, vous auriez écrit « il est à l’évidence un frère musulman » ?

      Assumez que vos écrits sont du racisme anti-riche, et que de la diabolisation outrancière de clichés.


    • Spartacus Lequidam Spartacus 3 février 12:22

      @Leonard
      Oui, l’ISF est un ignominie, une démagogie et une fiscalité une fiscalité de la haine, de la frustration, des jaloux, frustrés gauchistes et envieux racistes anti-riches.

      L’ISF est une mesure qui force nos concitoyens a l’exil au lieu d’acheter des yachts fabriqués en France par des travailleurs Français....

      L’ISF a un bilan désastreux pour l’emploi et l’enrichissement des masses...


      La seul intérêt de l’ISF, c’est la démagogie des partis gauchistes à acheter des votes....


    • Leonard Leonard 3 février 12:25

      @Spartacus

      Donc en fait l’impôt chez vous ne sert pas à essayer de redistribuer certaines richesses ?


    • bebert 3 février 15:07

      @Leonard
      D’autant que le jour du grand adieu il n’emmènera ni l’un ni l’autre


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 20:03

      @Spartacus
      Les riches ne me dérangent pas, du moment qu’ils doivent leur richesse à leur travail et pas à mes impôts... ! Et du moment qu’ils payent les impôts qu’ils doivent à la solidarité nationale dont ils profitent !
      .
      C’est fastoche de piocher dans l’argent public, puis de fuir Neuilly, et « l’enfer fiscal français », et d’aller demander l’asile fiscal de l’autre côté de la frontière belge...
      .
      " Plus de 53.000 Français vivent aujourd’hui à Bruxelles, 55% de plus qu’il y a dix ans. Et sur les 100 plus grandes fortunes tricolores, pas moins de 20 ont choisi le plat pays comme domicile principal.

      Il faut dire que notre voisin du Nord est un véritable paradis pour les rentiers. Certes, l’impôt sur le revenu y est au moins aussi élevé que chez nous. Mais les plus-values sur les titres et les immeubles ne sont pas imposées, les droits de succession sont bien plus avantageux, et l’on n’y connaît pas l’ISF. La plupart des émigrés vivent dans les quartiers chics de Bruxelles, en particulier à Uccle, la banlieue dorée de la capitale belge, qui possède les plus jolies villas. Plus de 12.000 Français y résident. Leurs maisons valent souvent plusieurs millions d’euros, mais elles sont souvent discrètes et sans bling bling apparent. Le vrai luxe, comme les piscines couvertes, est toujours caché.

      Nos compatriotes ne choisissent pas tous Bruxelles : beaucoup s’installent le long de la frontière. Ainsi, près d’un tiers des habitants de la ville d’Estaimpuis, située à une encablure de Roubaix, sont des Frenchies. Et Néchin, un petit village tout proche, sans charme particulier, accueille plusieurs membres de la famille Mulliez, propriétaire d’Auchan...


    • Kylo REN 42 Elric de Melniboné 3 février 20:04

      @tous les cocus

      Ah ça vous en avez usé de la salive sur un bot/fantôme ! smiley smiley smiley smiley smiley


    • Steph87 3 février 20:07

      @Spartacus
      Et sinon votre psy il en dit quoi ?


    • Jean Guillot le retour Jean Guillot 3 février 21:18

      Jean Dugenêt , je t’ai reconnu tu t’appelles Juan Branco  smiley


    • Kylo REN 42 Lionel BERNIER/Kylo REN 3 février 21:19

      @Jean Guillot

      Donneuse !


    • Spartacus Lequidam Spartacus 4 février 10:29

      @Captain Marlo
      « Les riches ne me dérangent pas, du moment qu’ils doivent »leur richesse à leur travail« ... »
      Et pourquoi avez vous fait une distinction, entre « riches » et les autres ?
      Moi ce qui me dérange c’est la discrimination...

      « Et du moment qu’ils payent les impôts qu’ils doivent à la »solidarité« nationale dont ils profitent. »
      La solidarité pour moi elle est volontaire, je ne suis confus de ne pas être conditionné au Marxisme avoir le sens des mots qui appellent des « impots » une prise par la force coercitive de l’état une « solidarité ».

      Par ailleurs, la « solidarité », elle est une bonne blague cela devrait s’appeler le « transféritisme »....Les Americains libertariens appellent cela du « transferitism ».

      Le transfertisme est un système dans lequel un groupe de personnes oblige un deuxième groupe à payer pour des choses que les gens croient qu’elles, ou un troisième groupe, devraient avoir. 

      Il s’agit de la redistribution forcée. L’argent doit est donné en échange de rien. Il ne répond qu’a la volonté de spolier et l’utilité ’solidarité’ est secondaire...
      Regardez ce texte, dithyrambiques sur l’envie de spoliation et la haine. La « solidarité » est juste l’excuse...

      C’est l’opium des gauchistes qui les fait croire « humanistes » entre eux et leurs délires, alors que la seule chose qui les motive dans le transféritisme, c’est la jalousie et l’envie de forcer les autres....

      C’est aussi la raison pourquoi les gauchistes adorent les autocrates, c’est leur envie intime c’est la jalousie et l’envie de spolier qui est leur moteur intellectuel....


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 5 février 09:09

      @Spartacus
      Vous admirez les riches. C’est le symptôme du larbinisme :

      Le syndrome du larbin

      I) Définition

      Chez un individu, le syndrome du larbin est un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent.

      II) Analyse des symptômes

      L’amour démesuré qu’affiche le larbin à l’égard des patrons, des rentiers ou des milliardaires, est l’acte de foi qui structure son discours. Le larbin agit sans discernement de ce qui pourrait être bon pour lui, il intellectualise le débat pour tenter de nous convaincre que piocher chez les riches est toujours la pire des solutions, quand bien même il en serait bénéficiaire. Les arguments économiques qu’il invoque inlassablement n’ont pas servi à forger sa conviction, le syndrome du larbin est malheureusement une vocation qui se trimbale dès le plus jeune âge et contre laquelle il n’existe aucun remède. Le larbin n’a pas choisi d’aimer les riches, il aime les riches parce qu’il est un larbin. De tendance nettement libérale le larbin est celui qui vous vante les bienfaits du bouclier fiscal alors même qu’il ne paye pas d’impôts. C’est encore le même larbin qui voudrait réduire ou supprimer l’impôt sur la fortune même s’il sait qu’il ne sera jamais concerné par la question. Un écervelé victime du syndrome du larbin n’a pas de conscience politique, il vote instinctivement dans l’intérêt de ceux qui l’exploitent pour s’attirer leur bienveillance. Le larbin estime que l’argent qui lui fait défaut, est beaucoup plus utile dans le coffre d’un riche qui pourra ainsi le réinvestir beaucoup plus utilement qu’il ne l’aurait lui même dépensé. Le larbin cautionne tous les sacrifices et les plans d’austérité dont il pourrait être l’objet comme la baisse des salaires, ou encore l’augmentation de l’âge de la retraite même si son travail ne lui convient d’aucune façon et que ses maîtres ne lui offrent aucune perspective d’améliorer sa condition.

      III) Hypothèses sur l’origine du syndrome

      Deux théories principales s’affrontent pour expliquer l’origine du syndrome : la thèse génétique et la pathologie mentale.

      Après des siècles d’esclavage et de féodalité, les larbins pourraient être le produit d’une sélection artificielle des soumis par leurs maîtres. La transmission génétique des caractères aurait favorisé la sélection d’une souche vivace de larbins domestiques au profit d’une nouvelle espèce de primates : l’homo larbinus.

      Selon cette hypothèse le mécanisme en œuvre serait similaire à la sélection des chiens et des chevaux mais directement appliqué à l’homme.

      Pour les tenants de la pathologie mentale le caractère héréditaire n’est pas retenu, il s’agirait plutôt d’un trouble qui se développerait dès l’enfance. Le processus s’aggraverait au passage à l’âge adulte lorsque le sujet prend conscience de la médiocrité de sa condition. Le larbin développerait alors des stratégies inconscientes visant à restaurer un équilibre cognitif pour justifier l’acceptation de sa subordination. Le larbin finit ainsi par s’identifier à ses maîtres en s’imaginant appartenir au corps social qui l’exploite. En défendant et en s’identifiant à ses maîtres, il a l’impression de s’attribuer leur puissance.


       

      IV) Quelques exemples de larbinisme

      Le larbin réagit vivement à toute discussion qui ose remettre en cause les privilèges des plus fortunés, incapable de se livrer à une argumentation convaincante, ses messages distillent la peur et les intimidations dont il est l’objet. En réaction le larbin brandit instinctivement une succession de termes caractéristiques qu’il essaye de glisser dans son discours tels que : communisme, bolchévisme, gauchisme, tirage vers le bas, la Stasi, Corée du Nord, dictature socialiste, racisme anti-riche, jaloux, paupérisation, millions de morts...

      Les quelques messages qui suivent portent la quasi-signature « littéraire » d’un larbin digne de ce nom :

      •  Les riches il faut les bichonner, les câliner, si on les spolie trop ils s’installeront ailleurs.
      • En Amérique les riches sont respectés et admirés autant qu’Al Capone et Don Corléone.
      •  Le Bolchévisme ? Non merci les Russes ont essayé en 17...
      •  Comme en Corée du Nord ou au Zimbabwe ?
      •  La fortune de François Arnault ? Ça fait 3 pizzas par Africain et après on fait quoi ?
      •  Si les riches disparaissent on ne pourra plus leur vendre des produits de luxe !
      •  Ma patronne paye trop de charges !
      •  Les parachutes dorés c’est une compensation pour dissuader de saboter davantage l’entreprise, divisé par le nombre de salariés ça fait beaucoup moins que dans une seule poche.

      V) Population affectée

      Le syndrome du larbin ne prolifère pas seulement chez les plus démunis intellectuellement comme on pourrait le penser. Il affecte une large fourchette de la population sans corrélation apparente avec le niveau d’étude. On peut estimer que 20% de la population cherche à se comporter et s’exprimer comme les 1% les plus riches. Ainsi, bien des individus se rendent malheureux pour ressembler à ses 1% en essayant, au prix de gros sacrifices, d’avoir l’apparence des riches.

       


    • Spartacus Lequidam Spartacus 5 février 11:03

      @Jean dugenet

      Et à part cette logorrhée limitée, une réponse aux arguments sur le racisme, de ta bave de haine permanente sur les gens plus riches que toi et la comparaison de ce que tu sort au racisme ?

      Un contre argument, une contradiction ?

      Non évidemment, puisque qu’ils sont démontrés !  smiley

      Voici donc les arguments, que de l’insulte ad personnae

      « larbinisme », « diminue les capacités d’analyse du larbin »,  « blocage psychologique », « agit sans discernement », « est un larbin », « écervelé », « n’a pas de conscience politique », « thèse génétique » , « pathologie mentale », « produit d’une sélection artificielle », « homo larbinus », « similaire à la sélection des chiens et des chevaux », « pathologie mentale »

      Triste personne, qui bave la haine a chaque mot....


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 5 février 11:49

      @Spartacus

      "Et à part cette logorrhée limitée, une réponse aux arguments sur le racisme, de ta bave de haine permanente sur les gens plus riches que toi et la comparaison de ce que tu sort au racisme ?

      Un contre argument, une contradiction ?"

      Vous voulez un contre-argument, une contradiction... Mais la contradiction elle est d’emblée dans votre discours ! En quoi le fait d’être riche serait-il assimilable à une race ? Par contre l’européisme qui consiste à vouloir rassembler les pays dont les habitants sont prioritairement de race blanche et de religion chrétienne relève effectivement du racisme.


    • Spartacus Lequidam Spartacus 5 février 13:09

      @Jean Dugenêt

      « Raciste » est le mot utilisé pour désigner une discrimination et haine qui déconsidère les gens en ce qu’ils sont.
      C’est donc parfaitement assimilable.

      Vous en avez les propos. Et c’est sans équivoque...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 5 février 16:16

      @Spartacus

      Vous inventez une définition à votre convenance qui est une extrapolation de la définition littérale. Ainsi, si vous vous référez aux définitions du CNRTL (Centre National des Ressources Textuelles et Lexicales) alors votre définition pourrait faire partie de celles qui figurent dans la rubrique du « B » des définitions par analogie mais absolument pas dans la rubrique du « A » des définitions au 1er degré.
      En procédant de la sorte, vous pouvez traiter de raciste toute personne qui porte un jugement négatif sur une autre personne.
      Pouvez vous me préciser d’où vous sortez cette définition ?


    • Spartacus Lequidam Spartacus 6 février 01:05

      @Jean Dugenêt

      Difficile de répondre devant le constat, pas vrai ?...
      Reste a pinailler sur le mot.
      Triste déni


    • Shawford Monarch42 6 février 01:07

      @Spartacus

      Laisse béton, c’est Armelle/Xeno qui me veut en filet d’Alloy-haut ! smiley

      On est mal, les amis on est mal ! smiley smiley smiley


    • Shawford Shaw 6 février 01:33

      @Aïta

       [1]]]]


    • Shawford Shaw 6 février 01:37

      @#U42

      Vivement l’arrivée d’ALF demain, ça va être un carnage, surtout avec moi en underdog insider façon chatte à Harry ! smiley smiley smiley


    • Shawford Shaw 6 février 01:41

      @Ratatouille 2

      J’espère que t’as préparé de quoi bien pimper mes frérots, parce qu’il est pas question qu’un seul en réchappe ! smiley smiley smiley smiley smiley


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 6 février 10:38

      @Spartacus
      Ce n’est pas du pinaillage. Si vous trouvez normal d’employer des mots qui ne sont pas définis je peux dire, au choix, que vous êtes un fasciste, un nazi, un stalinien, un raciste, un gangster... Voilà le constat !


    • Spartacus Lequidam Spartacus 6 février 11:19

      @Jean Dugenêt

      Quand on te met en face du miroir pour te montrer ta mentalité idéologique et intellectuelle, tu préfères pinailler sur les détails de l’encadrement du miroir que de te voir tel que tu es dans celui ci....

      Tu n’assume pas qu’on te fasse remarquer que tu a un comportement et les mots qu’utilise un vulgaire raciste semble t-il.   smiley

      Tu ne vois pas a quel point tes mots, ta haine, ton déni en sont la démonstration.....  smiley
      Un raciste qui s’ignore et veut s’ignorer...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 6 février 11:46

      @Spartacus
      Il me suffit de regarder le parcours des milliardaires que vous admirez pour voir à quel point ils sont détestables. Je l’ai amplement fait et je peux vous répétez tout ce que j’ai dit à ce sujet. Il n’y a aucun racisme là-dedans mais uniquement des faits et des analyses que vous refusez de voir car vous avez fait le choix d’être le larbin de ces ordures. Pour vous qui assumez très bien les remarques que nous faisons sur votre comportement et qui ne craignez pas de contempler votre image de larbin dans un miroir, je vous envoie ce rappel :

      Le syndrome du larbin

      I) Définition

      Chez un individu, le syndrome du larbin est un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent.

      II) Analyse des symptômes

      L’amour démesuré qu’affiche le larbin à l’égard des patrons, des rentiers ou des milliardaires, est l’acte de foi qui structure son discours. Le larbin agit sans discernement de ce qui pourrait être bon pour lui, il intellectualise le débat pour tenter de nous convaincre que piocher chez les riches est toujours la pire des solutions, quand bien même il en serait bénéficiaire. Les arguments économiques qu’il invoque inlassablement n’ont pas servi à forger sa conviction, le syndrome du larbin est malheureusement une vocation qui se trimbale dès le plus jeune âge et contre laquelle il n’existe aucun remède. Le larbin n’a pas choisi d’aimer les riches, il aime les riches parce qu’il est un larbin. De tendance nettement libérale le larbin est celui qui vous vante les bienfaits du bouclier fiscal alors même qu’il ne paye pas d’impôts. C’est encore le même larbin qui voudrait réduire ou supprimer l’impôt sur la fortune même s’il sait qu’il ne sera jamais concerné par la question. Un écervelé victime du syndrome du larbin n’a pas de conscience politique, il vote instinctivement dans l’intérêt de ceux qui l’exploitent pour s’attirer leur bienveillance. Le larbin estime que l’argent qui lui fait défaut, est beaucoup plus utile dans le coffre d’un riche qui pourra ainsi le réinvestir beaucoup plus utilement qu’il ne l’aurait lui même dépensé. Le larbin cautionne tous les sacrifices et les plans d’austérité dont il pourrait être l’objet comme la baisse des salaires, ou encore l’augmentation de l’âge de la retraite même si son travail ne lui convient d’aucune façon et que ses maîtres ne lui offrent aucune perspective d’améliorer sa condition.

      III) Hypothèses sur l’origine du syndrome

      Deux théories principales s’affrontent pour expliquer l’origine du syndrome : la thèse génétique et la pathologie mentale.

      Après des siècles d’esclavage et de féodalité, les larbins pourraient être le produit d’une sélection artificielle des soumis par leurs maîtres. La transmission génétique des caractères aurait favorisé la sélection d’une souche vivace de larbins domestiques au profit d’une nouvelle espèce de primates : l’homo larbinus.

      Selon cette hypothèse le mécanisme en œuvre serait similaire à la sélection des chiens et des chevaux mais directement appliqué à l’homme.

      Pour les tenants de la pathologie mentale le caractère héréditaire n’est pas retenu, il s’agirait plutôt d’un trouble qui se développerait dès l’enfance. Le processus s’aggraverait au passage à l’âge adulte lorsque le sujet prend conscience de la médiocrité de sa condition. Le larbin développerait alors des stratégies inconscientes visant à restaurer un équilibre cognitif pour justifier l’acceptation de sa subordination. Le larbin finit ainsi par s’identifier à ses maîtres en s’imaginant appartenir au corps social qui l’exploite. En défendant et en s’identifiant à ses maîtres, il a l’impression de s’attribuer leur puissance.

      IV) Quelques exemples de larbinisme

      Le larbin réagit vivement à toute discussion qui ose remettre en cause les privilèges des plus fortunés, incapable de se livrer à une argumentation convaincante, ses messages distillent la peur et les intimidations dont il est l’objet. En réaction le larbin brandit instinctivement une succession de termes caractéristiques qu’il essaye de glisser dans son discours tels que : communisme, bolchévisme, gauchisme, tirage vers le bas, la Stasi, Corée du Nord, dictature socialiste, racisme anti-riche, jaloux, paupérisation, millions de morts...

      Les quelques messages qui suivent portent la quasi-signature « littéraire » d’un larbin digne de ce nom :

      •  Les riches il faut les bichonner, les câliner, si on les spolie trop ils s’installeront ailleurs.
      • En Amérique les riches sont respectés et admirés autant qu’Al Capone et Don Corléone.
      •  Le Bolchévisme ? Non merci les Russes ont essayé en 17...
      •  Comme en Corée du Nord ou au Zimbabwe ?
      •  La fortune de François Arnault ? Ça fait 3 pizzas par Africain et après on fait quoi ?
      •  Si les riches disparaissent on ne pourra plus leur vendre des produits de luxe !
      •  Ma patronne paye trop de charges !
      •  Les parachutes dorés c’est une compensation pour dissuader de saboter davantage l’entreprise, divisé par le nombre de salariés ça fait beaucoup moins que dans une seule poche.

      V) Population affectée

      Le syndrome du larbin ne prolifère pas seulement chez les plus démunis intellectuellement comme on pourrait le penser. Il affecte une large fourchette de la population sans corrélation apparente avec le niveau d’étude. On peut estimer que 20% de la population cherche à se comporter et s’exprimer comme les 1% les plus riches. Ainsi, bien des individus se rendent malheureux pour ressembler à ses 1% en essayant, au prix de gros sacrifices, d’avoir l’apparence des riches.

      VI) Le doctissisme du larbin

      Les larbins intellectuels sévissent en masse sur les forums où ils se campent en spécialistes d’économie. Ils considèrent cette discipline comme une science exacte et nullement comme un art intégrant des théories diverses et parfois contradictoires. Ils affirment avec une emphase doctrinale des certitudes maintes fois démenties par les faits. Se souviennent-ils avoir annoncé les pires catastrophes pour les britanniques s’ils sortaient de l’UE ? A peine le Brexit se met-il en branle, qu’avant d’être frappés d’une totale amnésie, ils expliquent que leurs discours passés devaient être pris au second degré. Ils s’exprimaient en fait par ellipse et allégorie et leurs affirmations ne devaient être considérées que comme des hypothèses.


    • Shawford Monarch42 6 février 11:50

      @Jean Dugenêt

      Bal BlaBlaCar blabla, bref DAMASIO est un Gros Pélican. Où en est VGE du dossier ?


    • JL JL 6 février 12:07

      @Jean Dugenêt
       
       de quoi le larbin est-il la figure sinon celle de la servitude volontaire ?


  • samy Levrai samy Levrai 3 février 10:20

    https://medias.liberation.fr/photo/1290916-266a0732.jpg?modified_at=1580540448&width=750

    Le drapeau de la France Libre flotte de nouveau à Londres 80 ans après !

    ( Et je le porte !)


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 11:01

      @ samy,

      Génial et merci ! ça fait plaisir de voir flotter à Londres, le drapeau français avec la croix de Lorraine ! Félicitations pour ton initiative !

      .

      Ici, les télés ont mis quasiment le brassard du deuil, snif, snif...
      Ils ont fait des micro trottoirs avec les rares anglais qui pleurnichaient.
      Et ils ont filmé le départ du drapeau britannique de Bruxelles, comme s’ils allaient à un enterrement...

      .

      Remarque, ils sont raison de porter le deuil de leurs illusions, c’est le début de la fin de la colonie de l’ Empire américain en Europe !


    • velosolex velosolex 3 février 11:16

      @Captain Marlo
      Sauf que Bojo compte justement transformer l’Angleterre en porte avion américain, avec la bénédiction de Trump. Un détail sans doute. 
      Quant aux chiffrages brexiteurs remainers, il n’a pas changé. Le pays est clivé, recroquevillé sur son dépit ou sur sa haine, avec l’écosse et l’Irlande du nord qui veulent se tirer. 
      A par ça god save the queen


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 février 11:22

      @Captain Marlo
      De tout cœur avec toi capitaine.


    • assouline assouline 3 février 11:27

      @Captain Marlo
      .

      c’est le début de la fin de la colonie de l’ Empire américain en Europe !


      .
      Sauf que...
      Si le Royaume Uni quitte l’Europe, ça n’est pas pour s’affranchir de l’Empire américain...
      Bien au contraire...
      Non seulement le petit royaume ambitionne de répondre aux appels de Trump en devenant un état satellite des Etats-Unis, mais en plus, il n’aura pas la force de résister seul aux pressions américaines...
      Sans compter qu’il lui faudra en plus résister au pressions de l’UE.
      Car le Royaume Uni fait toujours parti du monde avec ce que ça comporte en terme de relations internationales...
      Mauvais calcul...

    • velosolex velosolex 3 février 11:57

      @assouline
      Voulez vous taire§ Vous gâchez les effets des troupes d’Asselineau, qui ne regardent l’affaire que d’un œil borne.
      L’autre, ils préfèrent le fermer, ne pas voir l’évidence. L’Angleterre ne veut pas moins de libéralisme. Elle en veut davantage. Singapour sur tamise disent certains. La naissance du problème vient de l’époque Thatcher, qui a foutu l’anglais de la rue sur la paille, ruiné le système de soins, les transports. Quand le tacot a touché le fond, ils ont transféré les causes sur l’Europe, coupable de tous les maux, de tous les crimes. Bojo a repris la démarche de gorille mais sans en avoir la carrure. Il ressemble au personnage de Falsfatt, crée par Shakespeare : Menteur, hâbleur, agité du bocal, ne pensant avant tout qu’à lui même.
      Il arrive que des peuples ayant eu des génies à foison parmi eux se plantent lamentablement. C’est arrivé pour la France à l’époque napoléonienne. Pour l’Allemagne encore bien davantage. Bien malin pour connaitre l’échelle de graduation à venir pour l’Angleterre, mais nous sommes bien dans le même processus de régression historique


    • assouline assouline 3 février 12:05

      @Tous
      .
      Le ministre des finances de Jonhson a annoncé il y a deux jours des coupes de 4 à 5 % dans les budget publics du royaume sur les 3 ans à venir...
      Une drôle de manière de se tirer de l’austérité pour passer à la relance annoncée...
      Si tôt passé le temps des promesses électorales, on revient à la réalité...
      Les Brexiteurs sont des rêveurs...
      Mais c’est le peuple anglais tout entier qui devra régler la facture...


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 12:12

      @velosolex
      Sauf que Bojo compte justement transformer l’Angleterre en porte avion américain, avec la bénédiction de Trump. Un détail sans doute. 


      .
      ça y est, Mme Irma est arrivée ! Velosolex a bu son café, il a regardé au fond de la tasse, et voilà la cata qui déboule ! Les négociations avec la Commission n’ont pas encore commencé, mais il sait d’avance que ça va être la cata ! 
      .
      Quant aux négociations avec les USA, il en sait encore moins, mais ça ne l’empêche pas de jouer au chat noir... Comme si le UE n’était pas sous la coupe des USA depuis leur débarquement en Normandie !?
      .
      Vélosolex est atteint d’une maladie courante chez les croyants de la religion européenne : le déni de réalité. La division en GB ? Quelle division ?
      .
      Johnson a été élu largement, il va mettre en oeuvre le Brexit, il a un programme social à provoquer une jaunisse à toute la Commission européenne, et le débat est clos.
      .
      Peut-être vouliez-vous parler de la France, divisée entre les mécontents et les gagnants de la mondialisation, qui, avec Macron, trouvent que tout va bien, non ?
      Il paraît même que l’emploi abonde !!


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 12:14

      @assouline
      Le ministre des finances de Jonhson a annoncé il y a deux jours des coupes de 4 à 5 % dans les budget publics du royaume sur les 3 ans à venir...

      .
      Bien sûr vous allez donner les documents qui confirment vos dires !


    • JL JL 3 février 12:21

      @assouline

       
       le pouvoir économique, au nom de la théorie du ruissellement a conformé le pouvoir politique en pompe aspirante-refoulante à son profit.
       
       que l’on tire ou que l’on pousse, la pompe aspirante-refoulante fait circuler l’eau toujours dans le même sens ; c’est le principe des pompes : en éco-politrique, on appelle ça des pompes à phynances.
       
      La pompe à phynance par Frédéric Lordon
       
      https://blog.mondediplo.net/2008-04-22-La-nouvelle-pompe-a-phynance


    • velosolex velosolex 3 février 12:58

      @Captain Marlo

      « ça y est, Mme Irma est arrivée ! Velosolex a bu son café, il a regardé au fond de la tasse, et voilà la cata qui déboule ! »
      Marrant. Je vous demande ce que vous buvez le matin ? Thé ou café ? Avec un peu de déni pour sucrer. ? 
      J’ai mes points de vue, vous avez les vôtres. Qu’est ce qu’elle dit, la chartre d’agora sur la critique des gouts personnels au p’tit déj ? 
      Vous faites vos projections qui sont celles des libéraux et des nationalistes, et des ballots ?...
      Je fais les miennes qui ne sont pas particulièrement je l’admet originales, mais qui sont des projections cohérentes sur l’état du pays qui part en couille ( ce mot est il défendu par la charte d’agora et à vos chastes oreilles ?". C’est vrai qu’en ayant beaucoup d’amis anglais, cette histoire me touche particulièrement, et que je fais miennes pas mal de leurs préoccupations, de devenir étranger en leur propre pays.
      Qu’on le veule ou non, cette histoire ridicule, parti d’un coup de manipulation avérée, a clivé durablement la population.
      Et ce constat est affligeant, car toute action politique digne de ce nom vise justement au contraire.
      Quand l’unité d’un pays est menacée, toutes les espérances qu’elle peut entretenir sont en berne.


    • samy Levrai samy Levrai 3 février 13:11

      @velosolex
      Tu veux dire que ce qu’il faut faire c’est de s’asseoir sur les votes des citoyens ( comme en France, Hollande, RU, Grece, Irlande, Danemark, Italie,... ) ? Que la paix sociale règne en UE ? que la democratie règne ? que la richesse ruisselle ? que la paix domine ? que l’UE est unie et qu’elle protège les peuples ? 
      Il semblerait que la novlang fonctionne bien avec certains... 


    • assouline assouline 3 février 13:35

      @Captain Marlo
      .

      Bien sûr vous allez donner les documents qui confirment vos dires !


      .
      Je n’ai évidemment pas de lien vers un « document » UPR à proposer ici....
      Parce que l’UPR n’a évidemment « pas connaissance » de cette annonce...
      Ceci dit, il en question dans le Guardian d’il y a trois ou quatre jours, juste avant le Brexit effectif.
      Il en avait déjà été question avant la fin de l’année dernière en suite de la récession de l’économie britannique au 2ème trimestre. L’affaire avait été mise sous le tapis jusqu’au élections de décembre. A présent, on peut en parler...

    • velosolex velosolex 3 février 14:05

      @assouline
      Le radeau de la méduse avec en haut du mat « l’union jack »
      Aura peut être pour les naufragés des allures de frégate !


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 18:45

      @ assouline mon coeur !

      Parce que l’UPR n’a évidemment « pas connaissance » de cette annonce...

      .

      L’UPR non, mais vous oui, puisque vous l’avez lue !

      Alors, cherchez donc l’article du Guardian, sinon, c’est une fake niouuuuuz !

      Vous n’oseriez quand même pas mentir, hein ?

      Alors, au boulot et cherchez l’article !


  • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 10:31

    Salut Jean !

    Sale temps pour les euro béats ! On ne les avait pas entendu depuis l’élection triomphale de Johnson, mais ils se rattrapent en annonçant que des négociations, ne peut sortir que l’apocalypse pour les Britanniques !

    .

    Et c’est reparti pour un tour des Mme Irma des catastrophes, la politique de la peur a de beaux jours devant elle...

    .

    Asselineau & Philippot étaient invités sur RT avec deux euro béats , Mennucci du PS, et un journaliste pro européen.

    La journaliste de RT a été infecte avec Asselineau, elle lui a constamment coupé la parole. Mennucci, à court d’argument, n’hésite pas à traiter Philippot de « conspirationniste ». Bref, les vieilles recettes de l’ Empire.


    • jmdest62 jmdest62 3 février 10:41

      @Captain Marlo
      Salut @FIFI
      J’aime bien votre nouvel avatar ....vous évoluez dans le bon sens  smiley

      °
      Corinne Masiéro :

      En 2014, lors des élections municipales elle se présente sur la liste du Front de Gauche à Roubaix.

      Lors des législatives de 2017 elle apporte son soutien à François Ruffin soutenu par La FI. Elle participe le 5 mai de l’année suivante à la manifestation d’opposition La fête à Macron, organisée par celui-ci.

      °

      @+


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 11:17

      @jmdest62
      J’aime bien votre nouvel avatar ....vous évoluez dans le bon sens
      .
      Sûrement pas ! Ne comptez pas sur moi pour voter France Insoumise !! Ou alors, il faudrait que Mélenchon se convertisse au Frexit. J’ai comme des doutes, mais on ne sait jamais, il commence à tenir des discours étonnants sur l’ UE :
      .

      Selon Jean-Luc Mélenchon, « la France n’est plus un Etat indépendant », dans la mesure où nombre de ses décisions « se prennent dans le secret de la Commission européenne et s’imposent à notre peuple » – et de prendre pour exemple le polémique projet de réforme des retraites. Il va plus loin, assurant que « l’UE est une machine à détruire tout ce qui nous entoure ».
      .
      C’est exactement ce que nous disons à l’UPR depuis plus de 12 ans, et qui vous a valu des quolibets & les sarcasmes de tous les Insoumis d’Avox ! 
      .
      Vous voyez que les miracles existent ! Je ne sais pas si Mélenchon est allé à Lourdes, ou si c’est le vent du Brexit qui lui a remit les neurones en place... ?
      .
      PS : Sinon, vous confondez Corinne Masiéro, et son rôle dans une fiction, Capitaine Marleau. Elle joue le rôle d’une emmerdeuse XXL, ce qui me convient parfaitement !


    • velosolex velosolex 3 février 11:23

      @Captain Marlo

      L’apocalypse s’arrêtera t’elle à Calais.
      Et Assez lino, ce caporal des sapeurs pompiers, prendra t’il un jour la place du général, en direct de radio londres ?...
      Mais Londres existera t’elle encore dans ce monde qui ne signifie rien et qui est dirigé par un idiot, pour paraphraser un peu Shakespeare ?
      Take Shelter !


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 3 février 11:25

      @Captain Marlo
      Je constate tout de même que le discours à changer. Il n’est plus question de la pénurie de PQ, des avions qui ne vont plus atterrir, de la pénurie de médicaments, des étudiants d’Erasmus qui ne vont plus pouvoir étudier...
      Il faut qu’ils trouvent autre chose.


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 12:27

      @velosolex
      Et Assez lino, ce caporal des sapeurs pompiers


      .
      Il est interdit pas la Charte des commentaires d’Agoravox d’insulter et de faire des jeux de mots avec les pseudos ou les noms propres.
      .
      Je veux bien que vous ayez la jaunisse, en voyant que rien ne se passe comme vous l’aviez lu dans votre marc de café, mais essayez de contrôler vos ressentiments.

      Tout le monde n’est pas de votre avis, voici le commentaire de Jean Bricmont, communiste, sur sa page Facebook, au sujet d’ Asselineau :

      « Je n’ai aucune idée de l’avenir d’Asselineau et de l’UPR ? Mais je trouve qu’Asselineau est de loin, le meilleur intellectuel français, sans doute parce qu’il est Inspecteur des Finances et pas philosophe.
      .
      Lui et moi, nous ne venons pas du même bord, mais on s’entend bien, et dans une période où on peut mieux essayer de sauver ce qui a été acquis dans le passé, je n’ai pas de désaccord avec lui.

      Ceux qui veulent lutter contre le capitalisme en restant dans l’ UE rêvent éveillés ! ».


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 12:35

      @Jean Dugenêt

      Si, si ça continue plein pot ! Et encore, je n’ai pas fait une recherche spécifique.
      .
      Le Figaro : le prix de l’immobilier repart à la hausse !
      .
      La Tribune : 1307 jours, la lente et tortueuse préparation de la finance au Brexit. 
      .
      Les étudiants belges pourront -ils partir avec Erasmus ?

      .
      « La Tribune : Johnson rêve des méthodes ultralibérales de Singapour »

      Il faut lire l’article pour comprendre que tout est écrit au conditionnel, et que le journaliste n’en sait strictement rien ! Il invente.


    • assouline assouline 3 février 13:53

      @Captain Marlo
      .

      Il est interdit pas la Charte des commentaires d’Agoravox d’insulter et de faire des jeux de mots avec les pseudos ou les noms propres.


      .
      Vous voudrez donc bien veiller à ne plus user de sobriquets dégradants à l’égard des membres du Gouvernement et de l’Union européenne ainsi qu’à l’égard des chefs de partis autres que l’UPR et de leur partisans...
      Surveillez-vous...
      .
      Vous êtes bien, comme tous les facho de votre engeance, aussi susceptible et intolérante au jugement de valeur que prompte à l’injure à l’égard de ceux qui sont cependant bien plus nombreux que vous (332.547 voix en 2017 ne nous donne qu’un insignifiant 0.5% de la population française totale).
      Plus nombreux donc forcément plus légitimes...
      .
      Les règles que vous rappelez trop souvent ici sont valable pour tous, même les marginaux...

    • velosolex velosolex 3 février 14:26

      @Jean Dugenêt
      « Il n’est plus question de la pénurie de papier PQ….C’est vrai, à l’heure où Bojo nous montre son cul. 
      Mais on ne parle plus non plus en ce moment des incendies en Australie
      Mais pourtant ils font rage autour de Cambera et menacent Sydney...
      Les problème l’avez vous remarqué ne disparaissent pas avec le renouvellement des manchettes de journaux. Ils se moquent de l’avis des éditorialistes. S’il suffisait de ne plus parler d’un problème pour qu’il n’existe plus, nous serions revenu à l’époque actuelle….
      L’incendie en Australie est une métaphore du monde actuel.
      Bojo s’emploie à l’art actuellement du contre feu après avoir développé ses talents d’incendiaires. 
      Le gouvernement chinois s’est mis la tête dans le sac, ne voulant pas voir les coronavirus. 
      Il y a quelque chose d’endémique dans l’état du monde actuel, et de contradictoire dans les solutions pensées. Une dynamique inversement proportionnelle à la catastrophe en court…..
      Plus la terre qui n’en peut plus et qui explose nous dit qu’il n’y a pas de frontière, et qu’il faut lutter ensemble, plus les pays se recroquevillent sur leur drapeau et s’enfoncent dans des solutions féodales et font des croche pieds aux autres.
      C’est là une contradiction historique flagrante, évidente, même pour ceux qui ne sont pas ingénieurs en physique, et qui ne peut amener qu’à une révolution, ou plus probablement, vu le blocage, la force du déni et les intérêts crispés, à une explosion. 
      Je ne sais pas ce qu’on pourra bricoler avec les morceaux qui resteront.
      Bojo, cette caricature de Churchill, qui promet le grand matin dérégulé, au lieu du »sang et des larmes" en a t’il une idée ?....Un radeau de la méduse avec ’l’union jack en haut du mat, ou alors le flag du jolly rogers ?....


    • velosolex velosolex 3 février 14:34

      @assouline

      J’avais remarqué moi aussi cette grande pruderie de dame patronnesse de notre bon capitaine Marlo, me reprochant un jeu de mots bien innocent, et qui n’est qu’un raccourci et une figure de rhétorique...

      Se serait il appelé Haddock au mille sabords, le problème est ailleurs.

      Il faudrait donc avoir des prudences de notaire quand le bon sens et la vérité insultés, et que ces gens les pratiquent à leur mesure, à géométrie variable, comme vous le faites pertinemment remarqué. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 3 février 14:45

      @velosolex. Comment déjà appelle-t-on cette maladie mentale ? « Trouble de stress pré-traumatique  ».
      Très pratiquée en israël.


    • nono le simplet nono le simplet 3 février 14:53

      @velosolex @assouline

      salut à vous !
      j’admire votre opiniâtreté à continuer à batailler avec les allumés de l’UPR ...
      perso je ne lis plus leurs coms ... ça me fait des vacances smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 février 15:10

      @nono le simplet

      Tu découvre les vacances ?


    • nono le simplet nono le simplet 3 février 15:13

      @Aita Pea Pea
      la liste de ceux que je ne lis plus est tellement longue que je viens de moins en moins longtemps ... smiley


    • assouline assouline 3 février 15:33

      @tous
      .
      On nous propose plus haut ce très intéressant article de la Tribune :
      .

      La Tribune : 1307 jours, la lente et tortueuse préparation de la finance au Brexit. 

      .
      Un article dans lequel on apprend qu’en fait de paradis social, Boris Johnson, le PM britannique, prévoit de lutter contre l’attractivité concurrente des places financières européennes en octroyant à la place de Londres des avantages et autres privilèges dont elle ne jouissait pas « pleinement » jusqu’alors...
      L’annonce de la réduction de 5% des budgets publics devrait venir en soutien d’une politique visant à rassurer les capitaux...

    • assouline assouline 3 février 15:44

      @Tous
      .
      On nous propose plus haut cet article du Figaro

      Le Figaro : le prix de l’immobilier repart à la hausse !


      .
      Un article du Figaro qui révèle que les prix de l’immobilier anglais sont repartis à la hausse après l’annonce du Brexit.
      A vrai dire, un phénomène que les analystes outre-manche connaissent bien...
      Le facteur risque des actifs financiers anglais s’étant accru après juin 2016, les capitaux se sont déportés vers les valeurs refuges que sont l’or et la pierre (l’immobilier).
      On assiste donc à une augmentation du coût du logement en Grande-Bretagne qui s’accordent mal avec les projets socialisants du Premier ministre...

    • malitourne malitourne 3 février 15:50

      @assouline

      Et pendant 47 ans le prix de l’immobilier a continuellement au RU grace à l’UE. Allez t’es gentil, retourne dans ton bac à sable...


    • assouline assouline 3 février 15:50

      @Tous... ou presque...

      On nous propose plus haut :
      .

      « La Tribune : Johnson rêve des méthodes ultralibérales de Singapour »

      .
      Un article de la Tribune qui prête au très anglais Premier ministre Johnson des conceptions « ultralibérales » alors que chacun sait de ce côté de la Manche, surtout à l’UPR, que Johnson s’est toujours distingué par la défense des masses laborieuses et des acquis sociaux britanniques...

    • malitourne malitourne 3 février 15:51

      @assouline

      continuellement baissé


    • Attila Attila 3 février 15:55

      @nono le simplet
      C’est ça, soutenez Assouline, le troll du capitalisme prédateur : on voit bien où vous vous situez.

      .


    • velosolex velosolex 3 février 17:24

      @nono le simplet
      Salut
      C’est comme le jardin. Faut pas se faire rebuter par les mauvaises herbes. Rien de changer au décor ici.
      Toujours les même aboyeurs, et les rabatteurs aux ordres. Mais je recherche des sporting partners. Je voudrais bien un article sur la littérature, ou qui serait rigolo, mais l’époque est grave, les étoiles rares.
      Pour l’humour, on faut s’arranger avec ce qu’on trouve. Faut une âme de bricoleur. Mais la mine s’épuise. Faut creuser au deuxième sous sol pour trouver une pépite. Va t’on reboucher le tunnel sous la manche ?...L’an passé j’ai accompagné à Quimper un ancien garde de la reine afin de lui servir d’interprète, dans une demande d’aide à la naturalisation. Les préfectures croulent sous les demandes. Sommes passés entre un sénégalais et un chinois. Ce qui était assez ironique. Prise des empreintes, trois kilos de formulaire traduit bilingue. Le Brexit fout dans la merde un tas de gens qui avaient refait leur vie ici. 
      Les faïenceries Henriot auraient pu en faire une beau motif ornemental. 


    • velosolex velosolex 3 février 17:39

      @assouline
      Le jeu de Bejo est assez facile à prévoir. Il adapte sa démarche copié sur Churchill aux coups d’épaule d’un videur de boite. Il va certainement d’abord s’en prendre aux pécheurs français, interdire la pèche dans les eaux britanniques qui vont jusqu’à Jersey, afin de créer une bonne tension, et prendre à la gorge ainsi Barnier. La question est de savoir si c’est de la boxe anglaise, de la savate française, ou du catch truqué ? ...
      Suffit de voir Trump, qui veut faire l’arbitre, pour avoir une petite idée des choses, dans un voile de fumée !
      Rentrez dans le domaine du Mordoch….


    • nono le simplet nono le simplet 3 février 18:00

      @velosolex
      j’ignore si c’est un mauvais présage mais l’entraîneur anglais avait promis de la violence au XV de France ... non seulement ils ont été battus mais ils ont frisé l’humiliation ...
      et pour la pêche il ne faut pas oublier qu’ils exportent 75 % de leur poisson vers l’Europe ...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 février 18:07

      @nono le simplet

      Salut. Pour la pêche c’est le flip par chez moi (côte d’Opale ) ...


    • samy Levrai samy Levrai 3 février 18:29

      @velosolex
      l’UE ne protégerait pas ? un petit pays tiendrait tete à la grosse UE ? et l’UE tremblerait devant Trump qui serait en ambuscade ? 
      toute la propagande europeiste qui prend l’eau d’un coup et qui fait du complotisme.le Brexit n’a pas fini de nous amuser !


    • assouline assouline 3 février 18:32

      @nono le simplet
      .
      Bonsoir à vous,
      Force est d’admettre, dans mon cas comme dans l’autre, qu’on fait un vrai boulot de fainéant...
      Ça ne demande que peu d’effort...
      Juste de la présence et du décodage de charabia...


    • samy Levrai samy Levrai 3 février 18:37

      @velosolex
      Tu as beaucoup d’amis qui abandonneraient leur nationalité pour confort administratif ? 
      Un anglo saxon aurait naturellement plus de droit qu’un sénégalais et un chinois ? 
      Ca sent l’euro fascisme a plein nez tout ça...


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 février 18:48

      @assouline
      Vous êtes bien, comme tous les facho de votre engeance, aussi susceptible et intolérante au jugement de valeur que prompte à l’injure à l’égard de ceux qui sont cependant bien plus nombreux que vous


      .
      Voilà une sage parole de la part d’un collaborateur de l’ Empire du Bien !


    • assouline assouline 3 février 18:57

      @nono le simplet
      .

      et pour la pêche il ne faut pas oublier qu’ils exportent 75 % de leur poisson vers l’Europe ...


      .
      Merci de souligner ce point...
      Les Anglais, du moins les pêcheurs anglais, n’avaient pas intégré cette donnée à l’équation avant de voter pour le Brexit...
      Ils ne l’ont pas davantage intégrée après...
      Sauf qu’on est encore avant le début des négociations d’un accord commercial...
      Et la France pourrait bien se féliciter de l’occasion qui lui est donnée d’écouler sa production intérieure sur un marché intérieur fermé aux exportations anglaises...
      L’accord de sortie du Royaume-Uni signé avec l’U.E. n’est qu’un accord d’intentions. C’est à dire un accord dans lequel les parties ne font que s’engager à ne pas porter telle ou telle atteinte aux intérêts de l’autre. Rien que des intentions portant sur des considérations très générales.
      Les véritables termes de l’échange ne seront débattus que dans le courant des11 mois à venir. L’interdiction des eaux anglaises par les Anglais aux pêcheurs français sonne le départ d’une surenchère dans la défense des intérêts propres à chacun..

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 février 19:05

      @assouline

      Bref vous avez rien compris...Assouline allez discuter avec vos potes parigots et mellez vous de vos fesses .


Réagir