samedi 23 août 2014 - par chapoutier

L’assassinat du journaliste américain James Foley, enlevé en Syrie il y a de deux ans, prétexte pour justifier une intervention militaire étasunienne en Syrie ?

Le ministère américain de la Défense, a annoncé jeudi que l'Etat islamique constitue une menace terroriste inégalée jusqu'alors et le chef d'état-major américain interarmées, le général Martin Dempsey, estime que pour défaire l'EI, il faudra s'y attaquer « aussi en Syrie ».

Des crimes horribles comme celui commis contre James Foley ont eu lieu pendant des années, souvent enregistrés et postés sur YouTube par l'Etat islamique. De nombreux civils dont des membres de minorités religieuses ont été décapités, crucifiés, enterrés vivants.

Les étasuniens et l'union européenne sont restés silencieux sur ces crimes lorsqu'ils qu'ils étaient menées en Syrie par l'Etat islamique et d'autres groupes islamistes soutenus par Washington dans une guerre pour « changer le régime et pour instaurer les droits de l'homme » contre la gouvernement du président Bachar al-Assad.

Washington avait garder le silence jusqu'à présent sur l'enlèvement de James Foley, Steven Sotloff et au moins trois autres journalistes américains puisque leurs ravisseurs étaient des « rebelles » soutenus par la « communauté internationale » et qu'il ne fallait surtout pas donner corps aux déclarations syriennes accusant les rebelles pro démocratiques d’être en fait des membres d'Alquaida.

Les prétendus champions de la « liberté » et de la « démocratie » tant vantés et soutenus par BHL et la « communauté internationale » en Libye et en Syrie sont ces mêmes combattants islamistes qui sont soudainement devenus des « terroristes » quand ils ont balayé la frontière de l'Irak, et fait jonction avec les insurgés sunnites et submerger les forces de sécurité irakiennes formés par les États-Unis.

Qui est responsable de ce chaos ?

Obama insiste sur le fait que les États-Unis et leur « amis et alliés dans le monde ... partagent un ensemble de valeurs communes » , or un des principaux alliés des États-Unis dans le monde arabe est l'Arabie Saoudite, où les décapitations sont monnaie courante, et le Qatar. Ces deux pays sont les principales sources de financement et d'inspiration idéologique pour les islamistes qui font régner la terreur en Syrie et en Irak.

"Les Etats-Unis d'Amérique ne sont pas responsables pour ce qui s'est passé en Libye, ni de ce qui se passe aujourd'hui en Irak," a déclaré John Kerry récemment lors d'une conférence au Caire sur crise du Moyen-Orient.

Quels sont les crimes pour lesquels Washington ne porte aucune responsabilité ?

On se souvient de la doctrine « choc et effroi », mise en œuvre lors de l'invasion de l'Irak en 2003. le déchaînement d'une force destructrice colossale sur un pays déjà brisé par une décennie de sanctions américaines (1991). Tuant des centaines de milliers de personnes et des millions d'autres se transformants en réfugiés, la guerre et l'occupation ont détruit toutes les institutions de la société irakienne, tandis que Washington a délibérément fomenté les divisions sectaires comme un moyen de surmonter le nationalisme irakien. Le dirigeant déchu du pays, Saddam Hussein, a été jugé et exécuté.

Les étasuniens ont justifié cela par de prétendues « armes de destruction massive » et les liens entre Bagdad et Al-Qaïda. Comme tout le monde le sait maintenant, ce n'était les mensonges.

Il n'y avait pas d'ADM et il n'y avait pas Al-Qaïda en Irak jusqu'à ce que l'impérialisme américain ai renversé le gouvernement du pays et a déchiré le tissu social en lambeaux. En fait, il n'y avait pas Al-Qaïda du tout avant que Washington ne les invente dans les années 80 en Afghanistan.


Après la guerre au terrorisme avec les résultats que l'on connaît en Afghanistan et en Irak, les étasuniens, secondés par la « communauté internationale , ont mené de cyniques et frauduleuses guerres afin d'installer la « démocratie et les droits de l'homme » par milices islamistes interposées qu'ils ont recruté, financé et armés.

La Libye, qui était un état laïque relativement florissant, est depuis, dans un chaos total, avec des combats meurtriers entre les milices rivales, un gouvernement inexistant, plus d'un million de personnes contraintes de fuir la violence. Plusieurs milliers d'opposants sont incarcérés dans un réseau de prisons gérées par des groupes armés qui pratiquent la torture systématique. Les États-Unis ne porte aucune responsabilité n'est-ce pas ?

Fort de l'expérience acquise en Libye, les étasuniens et leurs principaux alliés dans la région, la Turquie, l'Arabie Saoudite, le Qatar et le Koweït, soutenus par les européens, ont imposé une guerre civile à l'état laïque syrien de Bachar al-Assad,

Les milices djihadistes renommées État Islamique, ont imposé la terreur et la destruction en Syrie, utilisant la décapitation envers les soldats syriens capturés , les fonctionnaires, les membres des minorités religieuses, le nombre de victimes dépasse les 190 000 d'après l'ONU.
 
L'administration d'Obama, BHL, et toute cette clique de faiseurs de guerre ont maintenu un silence totale sur les massacres de leur allié djihadistes, accusant les syriens d’être les auteurs des crimes dont ils étaient en réalité victimes, traitant de complotistes à la solde de Bachar al-Assad ceux qui s'insurgeaient de ces crimes. Si cela ressemble de près ou de loin aux événements en cours en Ukraine ...cela n'est pas le fruit du hasard.

Mais comme en Ukraine, en Syrie, les mercenaires à la solde des étasuniens n'ont pas réussi à balayer le régime en place .

Alors n'y a-t-il pas lieu de se demander si les événements en cours en Irak ne sont pas en lien avec l'incapacité des djihadistes de venir à bout du régime syrien ?

Rien de plus facile pour les membres de l'Etat islamique que de traverser la frontière irakienne, de semer la terreur sur des populations désarmées, arrachant ainsi des larmes hypocrites à ceux qui les ont armés et financés. Pour parachever le scénario, une décapitation filmée, et le chef d'état-major américain annonce la nécessité d'intervenir militairement en Syrie.

N'est-on pas en droit de se demander s'il ne s'agit pas de terminer ce que les djihadistes n'ont pas été en mesure de réaliser ; abattre une fois pour toute la résistance du régime syrien, mais que l'on se rassure, c'est pour la bonne cause, pour les droits de l'homme et pour instaurer un gouvernement démocratique, comme en Libye et en Irak.


Après avoir ramené l'Irak à l'age de pierre, après avoir installé le chaos en Libye et en Syrie, les étasuniens affirment qu'ils ne sont pas responsables.



71 réactions


  • volpa volpa 23 août 2014 08:52

    Ils se foutent de la gueule de qui ?.


    • Lucide bdpif@laposte.net 23 août 2014 17:01

      Et l’auteur il se fout de la geule de qui ? Pas un mot sur le rôle des Russes qui arment Assad et de leur rôle pour la protection du Regime en place qui bombarde son peuple à grand coup de baril d’explosifs largués sur les marchés.


      Pa sun mot sur les 190 000 morts , soit 120 fois plus de morts que le conflit israelo palestinien, juste à coté de la frontière. C’est l’équivalent de 20 pinochets en matiere de victime et ceci juste en 3 ans.

      Dans le monde d’Agoravox, la vérité, est revue, imaginée, propagandée.







    • Furax Furax 23 août 2014 20:06

      @pif
      Bien sût que la vérité n’est pas celle de ces incompétents complotistes qui se permettent d’écrire sur AV.
      La vérité nous est donnée par les vrais journalistes, honnêtes et qui ont fait des études.
      La vérité nous est donnée ici :
      ttp ://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a...
      Bonne soirée sur TF1 !
       smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 août 2014 01:43

      On n’a jamais cherché Foley chez les Jihadistes en Syrie, puisque l’on voulait prouver, qu’il avait été elnevé par le gouvernemnett de Basharel Assad. . Les Jihadistes etaientt nos alliés contre Bachar et la qiestion etait de savoiir si on leur donnerait des armes....  


      Ce qu’on essaie de nous faire croire dans les médias n’a tellemnet plus de rapports avec la réalité - en Irak, en Ukraine ou ailleurs - qu’il est devenu inutile de le lire, de le commenter, ou de chercher un dialogue coherent.. L’enfumage est total et je pense quil faut garder la dignité de ne plus s’’abaisser à en discuter. Ce commentaire sera mon dernier sur la politique internationale. Si j’ai plus à en dire, j’’ecrirai un dernier bouquin en espérant qu’on le lise apres, quand le monde aura changé.


      Pierre JC Allard

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 août 2014 02:06

      Je constate que Agoravox n’accepte pas le lien vers les articles où je dénonce le TOTAL ENFUMAGE. http://pierrejcallard.com. Chacun peut en tirer ses conclusions.. L’etape qui suit l’enfumge total est la censure totale. I semble que nous y soyons arrivés 


      PIerre JC Allard



  • Tartine et Voltaire Tartine et Voltaire 23 août 2014 10:26

    "Alors n’y a-t-il pas lieu de se demander si les événements en cours en Irak ne sont pas en lien avec l’incapacité des djihadistes de venir à bout du régime syrien ?...« 
    Bien entendu, c’est le scénario en tous cas compris par tous le monde  !! Partout l’info assimile systématiquement la Syrie à l’Irak mais curieusement, personne ne se demande d’où viennent ces sanguinaires de El Leil ! Pour couronner le tout, j’ai lu que ces assassins sanguinaires auraient pour leader un citoyen originaire de l’Angleterre et qu’ils auraient des alliés en Europe, voire au Maghreb. Comment est ce possible ? Comment motiver à une intervention si ce n’est en créant la peur panique dans le monde ? ??? D »ou viennent ces groupes armés et qui les auraient armés, d’autant qu’ils seraient « extrêmement puissants » dans tous les sens du terme. Perso, je crains le pire, c’est à dire que ces monstres se retournent contre les us après avoir collecté tous les moyens nécessaires pour se défendre. C’est en l’occurrence ce qui s’est passé en Libye et en Syrie, après que les occidentaux aient livré des armes « aux soit disant rebelles » qui finalement, se sont ralliés aux islamistes... pour le journaliste en question, rien ne dit d’ailleurs que c’est arrivé en Syrie ! et hélas, il n’y a que son bourreau et ceux qui ont filmé cette horreur qui pourraient confirmer, a condition qu’eux même restent en vie ! évidemment !


  • le moine du côté obscur 23 août 2014 11:03

    Je dis les choses comme je le sens, les élites étasuniens sont un cancer, une pourriture qui gangrène le monde et peut le conduire à sa perte. Les guignols ont inspiré avec cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=cACZc6gYi9s
    En fait leur cirque morbide est tellement grotesque qu’on en mourrait de rire si ça n’avait pas des conséquences si tragiques pour des millions de personnes. Mais que dire ? Puisqu’il y a encore des gens qui ont une vénération effroyable pour ce cancer. Quoi maintenant l’Etat Islamique représenterait une menace ? Et puis quoi encore ? Demain ce sera qui les néo-nazis que le cancer a aidé à installer en Ukraine ? Et qui d’autres après-demain ? Franchement marre de cette pourriture et je ne lui souhaite qu’une seule chose à ces dirigeants de merde, qu’on les fasse nager dans une marée noire ça leur fera une belle jambe. Obama de mon point de vue est pire que Bush, on a qu’à constater les chaos semés depuis que ce nègre de maison est à la « maison blanche cadavérique ».


    • F-H-R F-H-R 23 août 2014 12:14

      Effectivement !

      Et cette phrase scandaleuse :
      « Mais le comble de l’horreur pour les médias occidentaux ne réside pas dans les montagnes de cadavres sanguinolents mais dans le double crime : le meurtre d’un journaliste, qui plus est américain... »
      Un journaliste !... C’est-à-dire un représentant de la religion suprême, un innocent bienveillant dont la vie vaut plus que celle d’un quidam…
      … qui plus est américain ! C’est à dire citoyen du saint des saints de la planète, les Etats Unis…

      Cet article a des relents nauséabonds.


    • foufouille foufouille 23 août 2014 13:31

      pas l’article, la vérité. tu as la vidéo ?


    • F-H-R F-H-R 23 août 2014 15:45

      Quelle vidéo ?


    • foufouille foufouille 23 août 2014 16:00

      celle ou le sang ne coule pas quand il est égorgé


    • foufouille foufouille 23 août 2014 16:17

      je viens d’en voir une qui est bidon. le couteau est trop petit surtout pour les vertèbres.

      son assassin devrait avoir du sang sur ses holsters en cuir.

      bidon


    • foufouille foufouille 23 août 2014 16:28

      et pas un bruit quand il se fait « égorger ».


    • foufouille foufouille 23 août 2014 16:45

      il est ou le sang ?

      en 2s, ça devrait gicler vu que c’est la carotide et hurler


    • F-H-R F-H-R 23 août 2014 17:33

      Je n’ai pas vu la vidéo.
      Est-ce à dire qu’il est toujours vivant ?
      Un peu comme l’exécution de Ben Laden, dont on n’a jamais su vraiment si les Américains l’avaient effectivement tué…

      Un prêté pour un rendu ?...


    • foufouille foufouille 23 août 2014 18:06

      il ne saigne pas après 7 ou 8 coups de couteaux.

      il a donc pas été tué dans la vidéo, c’est tout ce qu’on peut dire.

      ça sent le montage « terroriste » pour envoyer plus de soldats.


    • chapoutier 23 août 2014 18:11

      foufouille

      elle est où cette vidéo, je ne l’ai pas trouvé


    • foufouille foufouille 23 août 2014 18:17

      en plus, personne ne trouve la vidéo non coupé. alors que ce sont des terroristes, ce qui est contreproductif de leur point de vue. des vidéos de décapitations/behead sont assez facile à trouver.


    • foufouille foufouille 23 août 2014 18:19

      @chapoutier

      webchoc dans google.


    • F-H-R F-H-R 23 août 2014 18:24

      Je ne tiens pas spécialement à voir cette vidéo mais si elle n’est pas crédible, personne ne devrait être dupe de la énième manœuvre du gouvernement américain.


    • foufouille foufouille 23 août 2014 18:39

      cette vidéo à été interdite en GB, la diffuser = terroriste

      c’est juste après le faux égorgement, la scène moche.


    • foufouille foufouille 23 août 2014 19:48

      http://shirlz007.com/2014/08/21/isis-beheading-is-fake-warning-contains-extemely-ridiculous-and-crudley-faked-imagesfootage/

      video au ralenti. on voit bien que le tee shirt a rétréci une fois « mort ».


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 août 2014 19:48

      Pas vu de vidéo dans le lien.


    • foufouille foufouille 23 août 2014 19:57

      elle est sur webchoc. video puis en haut et à droite

      pour l’instant


    • Hasard Hasard 24 août 2014 11:37

      Cher Foufouille,

      Ayant lu votre profil,je suis désolée d’avoir été maladroite et je vais prendre le temps de vous expliquer :

      « pas un bruit quand il se fait « égorger » »

      La vidéo est coupée mais même sur la version « light » on peut entendre la souffrance du supplicié, tout au moins juste le début des sons qu’un être humain peut à peine produire lorsqu’on l’égorge.

      « personne ne trouve la vidéo non coupé. alors que ce sont des terroristes, ce qui est contreproductif de leur point de vue. »

      Ce ne sont pas les terroristes qui ont coupé la vidéo mais les diffuseurs afin d’ôter le moment le plus gore.

      ll ne saigne pas après 7 ou 8 coups de couteaux.

      Les premiers coups de couteau ’facon scie’ attaque les premiers centimètres de chair et la vidéo est coupée exprès avant que la carotide soit sectionnée et justement pour ne pas voir le sang qui gicle.

      le couteau est trop petit

      Bon nombre de décapitation qu’on peut voir en video sont réalisées avec des baïonnettes d’ak47 et non des sabres ou des couteaux de boucher bcp plus grands.Vous pouvez verifier sur le dark web, la lame de l’assassin passant entre les vertèbres comme le couteau a désosser du boucher.

      on voit bien que le tee shirt a rétréci une fois « mort

      Quand un corps humain est vidé de ses 5 à 6 litres de sang pour un homme, il parait moins épais, comme dégonflé.

      Voila.

      Malgré la morbidité certaine de cet échange, j’espère que vous pourrez y voir plus clair.


    • JL JL 24 août 2014 11:57

      Je suis tombé sur ceci :

      << ’’on voit bien que le tee shirt a rétréci une fois « mort  ». Quand un corps humain est vidé de ses 5 à 6 litres de sang pour un homme, il parait moins épais, comme dégonflé.’’ >>

      Il n’y a pas une contradiction, dans ce propos ? C’est le T-shirt qui a rétréci, pas le corps. Hasard sait-il ce qu’il dit ?


    • Hasard Hasard 24 août 2014 21:44

      Il est vrai que sur Agoravox la conspiration mondiale autour des chemtrails, les cropcircles réalisés par les ET , la vidéo de dieudonné parlant d’armes bacteriologiques concernant le virus Ebola ...etc..sont pris pour argent comptant comme de l’information sourcée et vérifiée
      Aujourd"hui il y a même une vidéo mettant en doute l’assassinat de James Foley !

      Je comprends que vous puissiez vous sentir un peu perdu dans vos analyses en mettant de cote votre bon sens.

      Lorsqu’on cultive la dissonance cognitive , on récolte beaucoup de commentateurs à côté de la plaque.

      Ceci dit, la lecture de ces pages est pour cela d’un grand intérêt psychosocial : on peut y étudier la propagation et le développement des rumeurs, hoax et complot.

      Une sorte de communautarisme spirituel regroupant des sujets a priori différents mais qui s’y rencontrent pour les mêmes raisons que les patients d’un HP.

      Agoravox est asile, dans tous les sens du terme.


    • JL JL 25 août 2014 09:09

      Hé, Hasard,

      je vous ai interpellé sur le fait que vous disiez n’importe quoi dans votre précédent com. Vous confirmez ?


    • Hasard Hasard 25 août 2014 11:43

      Cher JL,

      Je confirme que c’est Foufouille qui parle de T-shirt rétréci, c’est pourquoi j’ai utilisé des guillemets en mettant ses propos en italique.

      Et je confirme qu’il ne sait pas ce qu’il dit en expliquant pourquoi ; contrairement à vous qui pour l’instant n’expliquez rien en vous contentant de croire.


    • JL JL 25 août 2014 12:43

      @ Hasard,

      Oui, j’ai bien compris que Foufouille, etc.

      Je vous ferais remarquer que votre réponse aurait convenu si Foufouille avait dit que le T-shirt s’était élargi après la mort. Ce qui veut dire que votre réponse est à l’inverse du bon sens.

      Il faut toujours vous expliquer ces évidences ?


  • F-H-R F-H-R 23 août 2014 11:55

    L’assassinat de James Foley, en particulier dans les conditions que l’on connait, est aussi intolérable que tragique.

    Mais au-delà de la condamnation justifiée des auteurs de ce meurtre et de leur mouvance, j’ai été pour le moins interloqué par la déclaration du président des Etats Unis.

    En effet, Barack Obama a déclaré à propos de l’Etat Islamique :

    « Leur idéologie est en faillite. Ils peuvent bien prétendre qu’ils sont en guerre contre les Etats-Unis ou l’Occident, en fait, ils terrorisent leurs voisins et ne leur offrent rien d’autre qu’un asservissement sans fin à leur vision vide et l’effondrement de toute définition d’un comportement civilisé »
    Que dire de l’idéologie des gouvernements américains, qui ne vise qu’à dominer le monde par l’argent et soumettre à leur volonté les pays qu’ils disent amis ou alliés ?

    « Les Etats-Unis continueront de faire ce que nous devons faire pour protéger notre population. Nous serons vigilants et nous serons implacables »
    Depuis plus d’un demi-siècle, les Etats Unis sont en guerre contre le monde entier, que ce soit militairement ou économiquement. Protègent-ils leur population en agressant sans vergogne et sous couvert de mensonges éhontés les pays pauvres ou en voie de développement, tuant femmes et enfants, pour leur voler leurs richesses naturelles ? Est-il légitime de mettre en place des organisations mafieuses colossales et puissantes (FBI, NSA, logiciels grand publique truffés de modules espions, etc.) pour s’approprier les nouvelles technologies des pays industrialisés et surveiller les habitudes et la pensée des populations ?

    « L’Etat Islamique ne parle au nom d’aucune religion. Aucune religion ne dit de massacrer des innocents. Leur idéologie est creuse »
    Et que dire de la volonté des gouvernements américains d’entrainer dans leur mégalomanie égocentrique et destructive les pays d’Europe, prétendument au nom de la liberté et de l’humanisme ? Que dire de la moralité de leurs méthodes ?

    « Le meurtre brutal de James Foley a violé la conscience du monde entier »
    Oui, ce meurtre a choqué les consciences mais ce qui est également choquant, c’est que le président d’un pays hégémoniste, sans éthique ni morale, prétende donner des leçons de vie.

     « Un groupe comme celui des djihadistes ultra-radicaux de l’Etat Islamique, n’a pas sa place au XXIe siècle »
    Effectivement… Et un pays ultralibéral, qui laisse sur le bord de la route nombre de ses citoyens, qui n’a que faire de l’avenir de notre planète parce que son mode de vie est intouchable, qui cherche la puissance absolue pour le seul bénéfice d’une minorité de dictateurs avides d’argent et de pouvoir, a-t-il sa place au 21ème siècle, où les citoyens des pays civilisés prennent de plus en plus conscience des vraies valeurs de l’humanité ?

    Il y a quelques jours, « Le Monde » titrait :
    « Les derniers mots de James Foley avant son assassinat par les djihadistes »

    Avant d’être exécuté, James Foley aurait déclaré :
    « Je demande à mes amis, ma famille et ceux que j’aime de s’en prendre à mes vrais assassins, le gouvernement des Etats-Unis. »
    Et aurait ajouté :
    « J’en appelle à mon frère John, qui est membre de l’armée de l’air américaine : réfléchis à ce que tu fais, réfléchis aux vies que tu détruis, dont celles de ta propre famille ! Je te demande, John : réfléchis à ceux qui ont décidé de bombarder l’Irak récemment et de tuer ces gens, quels qu’ils soient ! Réfléchis John, qui tuent-ils vraiment  ?... »


  • goc goc 23 août 2014 11:58

    Je ne suis pas sur que le discours américain passe aussi bien que cela, surtout en ce moment ou l’allié des USA, à savoir l’État nazisioniste continue son génocide à Gaza.
    Les gens sentent bien qu’il y a 2 poids- 2mesures, d’un coté on envoi des avions et des hommes pour 1 type qui a perdu la tête, et de l’autre coté, on laisse faire un massacre de femmes et d’enfants sans bouger le petit doigt
    Même le pape s’y mets avec ses condoléances à la famille du journaliste, alors que durant les massacres dans les écoles de l’ONU, la seule chose qu’il a su faire, c’est garder le silence


  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 23 août 2014 12:16

    La mort de James Foley est en soi un non-événement, puisque chaque jour dans le monde il meurt des milliers de personnes innocentes qui n’avaient pas fait le choix de se jeter dans la gueule du loup.
    Il ne reste plus que le spectacle ; c’est spectacle EI contre spectacle US. On peut aussi faire le choix de ne pas se sentir concerné.


    • chapoutier 23 août 2014 12:27

      c’est le sens du texte


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 24 août 2014 06:07

      C’est important pour le public américain, car Obama ne cesse de répéter qu’il protège les ressortissants US partout dans le monde. Il a été obligé de dire qu’en Juillet, il a envoyé un hélicoptère pour essayer de récupérer le journaliste en Syrie, qui avait dû être déplacé entre temps.


      NB : Envoyer un hélicoptère en Syrie, avec des services spéciaux armés, n’est pas de l’ingérence. Mais envoyer un convoi humanitaire russe en Ukraine, c’est de l’ingérence, et « la violation de la souveraineté ukrainienne », patin couffin...
      Toujours deux poids, deux mesures, faites ce que je vous dis, mais pas ce que je fais !

      L’opinion publique US se demande pourquoi certains pays payent pour récupérer leurs ressortissants, et pas les USA ?
      Il faut croire que l’opinion publique US a encore de l’importance, car chez nous, ils s’en moquent comme de leur première chemise...

      « L’opinion publique américaine contre une intervention en Syrie »


  • goc goc 23 août 2014 12:41

    N’empêche les ricains sont réellement dans le délire et l’arrogance totale
    ils cherchent un prétexte pour bombarder la Syrie sans l’accord de Damas, mais dans le même temps, ils exigent des Russes que ces derniers quittent le Donbas avec leurs camions humanitaires au prétexte que c’est une « invasion armée » et surtout sans l’accord des ukrainiens
    Encore une fois c’est « faites ce que je dis mais pas ce que je fait »


  • Furax Furax 23 août 2014 16:23


    Il faut lire « Libération ».
    Eux, ils disent toujours la vérité !
    http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201a73e052de3970d-pi
     smiley


    • Furax Furax 23 août 2014 17:40

      C’est des journalistes, des vrais, des professionnels, pas des rigolos de conspirationnistes comme vous !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 août 2014 19:52

      Furax,
      Ben oui, c’est la faute à Assad.. en Irak.
      Et comme Assad est soutenu par les Russes, c’est la faute à Poutine !
      Fallait bien y arriver, sinon, c’est pas du jeu....


  • Laurent 47 23 août 2014 17:29

    Evidemment que les Etats-Unis aimeraient bien intervenir en Syrie, pour une raison très simple : Le Qatar, qui détient d’énormes réserves de gaz, voudrait bien l’exporter par le gazoduc Nabucco, un projet élaboré par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Turquie, la France, et Israël. Le but de l’opération étant d’alimenter l’Europe par le Sud, pour contrer le gazoduc russe de Gazprom. Mais pour cela, il faut traverser la Syrie, précisément dans la région d’Oms, (là où ont commencé les premiers troubles comme par hasard). Ensuite, ce gazoduc rejoindrait la Méditerranée par Israël (pour récupérer au passage le gaz du gisement offshore israélien Léviathan). Manque de chance, l’armée syrienne est plus résistante que prévue, face aux rebelles syriens (c’est comme ça que les américains appellent les mercenaires qu’ils financent et arment). Alors on a ressorti le vieil argument des armes de destruction massive irakiennes : les gaz de combat ! Re-manque de chance, de nombreux témoignages (journalistes italiens, religieuses syriennes) ont montré que c’étaient les « rebelles » qui s’en étaient servis ! Et la situation devenant incontrôlable, depuis l’apparition des djihadistes, se sont les vrais opposants syriens qui se battent aux côtés de l’armée syrienne contre l’envahisseur, car ils sont syriens avant tout ! Alors, il faut bien trouver autre chose à faire avaler aux cruches européennes (je parle des dirigeants) : c’est l’assassinat d’un journaliste américain ! Mais il y a un petit problème, c’est que la Syrie a un pacte de coopération militaire avec la Russie (je n’en connais pas les détails). La logique voudrait que ce soit la Russie qui s’occupe des djihadistes en Syrie, car elle est sur place et en a les moyens. Si les russes ne sont pas des américains, et ne portent pas la guerre aux quatre coins du monde, ils savent se défendre quand on les chatouille, et je serais Obama, je ne me risquerais pas à cette intervention, car le matériel en face n’est plus le même. Il a « très légèrement » évolué !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 août 2014 20:00

      Laurent,
      Les USA ont essayé de laminer la Syrie à partir des navires de L’US Navy en Méditerranée.
      Impossible de tirer le moindre missile, les Russes avaient fourni aux Syriens leurs armes de défense.
      « Echec et Obamat en Syrie ».


      Ils essayent maintenant d’attaquer de l’intérieur des terres, en passant par l’ Irak.
      Ils se sont débarrassé du premier Ministre Irakien, trop chiite et trop pro syrien, à leur goût.

      Restait à convaincre l’opinion publique américaine, vent debout contre tout réédition de la guerre d’Irak. Un petit 11/9, et la pilule passera peut-être mieux ?

  • volpa volpa 23 août 2014 20:30

    Les etazuniens sont en train , tout doucement , de perdre la confiance de leurs soumis.

    Ce ne sont pas les plus forts.

    D’ailleurs, quand et où ont ils gagné une guerre. ?


  • Christian Labrune Christian Labrune 24 août 2014 22:48

     Salauds d’Américains ! Salauds d’Européens !
    Fort heureusement, l’EI progresse rapidement. Encore dix ans et ces salauds de chrétiens d’Irak récemment réfugiés en France auront peut-être le bonheur de se retrouver enfin, tout comme nous, sous la juridiction du nouveau Califat. Ces chrétiens auront fait un bien mauvais calcul en essayant d’échapper au sort maintenant bien connu des Yézidis. Ils n’y auront gagné que dix ans de malheur supplémentaire en s’exilant pour venir partager ici notre misérable condition démocratique, faute d’avoir eu sur place l’intelligence de voir qu’ils touchaient enfin au pur bonheur et qu’il leur suffisait de le vouloir.
    Le Califat, c’est bien. Le Califat, c’est beaucoup mieux que ce qui nous est donné à vivre ici dans un pays où on nous fait prendre des vessies pour des lanternes et où des imbéciles croient encore que la tolérance en matière de religion serait une bonne chose quand il n’y a, c’est bien connu, qu’une seule religion qui soit vraie et permette de réaliser son bonheur dans ce monde et son salut dans l’autre.
    Si ces salauds de chrétiens et de Yézidis avaient accepté de se convertir gentiment à l’islam du Calife Abou Bakr al-Baghdadi et de prendre les armes pour contribuer à l’extension de son empire, ils ne seraient assurément pas dans une pareille situation. Ce qu’ils paient actuellement, c’est le prix de leur mauvaise volonté et c’est tout à l’honneur de l’auteur de cet article et de ses lecteurs d’avoir su le reconnaître. Eux au moins, si le Califat venait à s’étendre jusqu’à Paris ne prendraient assurément pas la poudre d’escampette, on voit bien tout de suite qu’ils se convertiraient sans faire de difficulté, aiguiseraient leurs couteaux de cuisine et commenceraient à trancher, pour leur bonheur et sans trop d’arrière-pensées bien inutiles, les têtes qu’on leur demanderait de couper.
    Allah akbar !


  • MdeP MdeP 25 août 2014 03:15
    L’article est effrayant. Les commentaires terribles.
    Les individus « qui s’expriment » ici n’ont plus rien d’humain. Ce sont de vrais psychopathes.
    Une internaute « Hasard » le fait remarquer d’ailleurs en parlant « d’asile » sur Ago.
    Ces individus ne manifestent évidemment aucune peine, aucune sympathie pour ce pauvre journaliste américain. Avec une désinvolture monstrueuse, l’auteur de l’article ose, dès le titre, faire des gorges chaudes de son assassinat, applaudi et conforté par les habituels sauvages des forums.
    C’est surréaliste de cruauté.
    Y a-t-il une excuse à cette folie collective ?  

    • Enabomber Enabomber 25 août 2014 06:52

      Descends de ton piédestal, l’humanité c’est ça aussi. Pour une mise à jour par la fiction, relis Candide, et par la réalité, relis l’Histoire de la guerre du Péloponnèse.


    • chapoutier 25 août 2014 09:48

      L’article est effrayant
      aucune sympathie pour ce pauvre journaliste américain.

      Des crimes horribles comme celui commis contre James Foley ont eu lieu pendant des années,

      Mdp il faut arrêter de raconter n’importe quoi, lisez l’article et dites moi où il y a de la complaisance envers EI


    • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 2014 10:46

      « Y a-t-il une excuse à cette folie collective ? »

      MdeP
      Il n’y a aucune excuse. C’est sur ces sortes de délires que fonctionnent tous les totalitarismes. On est confronté à des crimes atroces, perpétrés par des individus clairement identifiables, mais ils ne seraient pas du tout responsables. La cause de pareilles horreurs, ce serait l’Amérique, et les salauds que nous sommes ! Dans l’esprit des pauvres bougres qui ont rempli cette page en toute innocence -si j’ose dire-, un tueur professionnel qui nourrirait sa famille en refroidissant des gens qu’il ne connaît pas et pour des motifs qu’il n’essaierait pas de savoir serait donc tout à fait innocent. Il ne faudrait incriminer que l’entreprise commanditaire. Dans dans le cas qui nous occupe, il faudrait donc imaginer que c’est l’Occident qui manipule sciemment et volontairement les sicaires qu’il aura ensuite à combattre, et à grands frais. On est dans un pur délire de cerveaux lavés et délavés, le même qui permet à Winston Smith, à la fin du roman d’Orwell, de « voir » cinq doigts quand on lui en montre trois - ou l’inverse, je ne sais plus, mais cela revient au même.
      C’était le système de défense des nazis et de leurs collabos : ils n’y étaient pour rien, ils avaient « reçu des ordres ». Le chef seul, tout au sommet de la pyramide, était responsable.
      Dans le cas qui nous occupe, le chef n’est même pas une sorte de tyran source de décisions arbitraires, à la manière de Staline ou d’Hitler, c’est un Calife. C’est-à-dire qu’il est lui-même « soumis » à Dieu puisque le mot « islam » veut dire soumission. Il n’est donc encore qu’un intermédiaire innocent dans la transmissions d’ordres infaillibles. Si c’est Allah qui est responsable, Allah doit bien avoir de parfaites raisons, sur lesquelles il n’y a pas lieu de s’interroger : la soumission en pareil cas doit être automatique.
      A l’origine de la « folie collective » de cette page, il y a des individus munis d’un minimum d’encéphale, et en dépit de ce qu’ils paraissent vouloir dire, nous les tiendrons, de fait, pour entièrement responsables. Au premier chef des crimes qui sont évoqués. Secondairement, du suicide de l’intelligence qui les aura conduits à édifier un pareil monument de stupidité. 


  • Massada Massada 25 août 2014 07:45

    15% des Français disent avoir une vision positive de l’Etat Islamique au levant (EEIL), comme le rapporte un récent sondage, réalisé par ICM Research pour l’agence de nouvelles russe Rossiya ...


    Plus d’un Français sur sept

    Cela veut dire tout simplement que 15% des Français ont les mêmes idées que ces djihadistes. 



    • chapoutier 25 août 2014 09:50

      massada
      en quoi votre commentaire concerne le texte ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 2014 11:11

      « en quoi votre commentaire concerne le texte ? »

      @Chapoutier
      Faut-il vous rappeler que vous venez d’évoquer tel crime atroce imputable à l’EIIL et s’ajoutant à la persécution des chrétiens et des Yézidis selon des méthodes génocidaires. Ca n’a pas trop d’importance, nous expliquez-vous : on a vu ça bien d’autres fois. Et les responsables ne sont pas les zélateurs du Calife, mais les occidentaux. Vous peut-être, assurément, mais sûrement pas moi, qui n’ai jamais fait l’éloge des systèmes totalitaires.
      Votre propos me fait penser à une phrase du vieil imbécile indigné, qui osait déclarer à un journaliste allemand : "« Si je peux oser une comparaison audacieuse sur un sujet qui me touche, j’affirme ceci : l’occupation allemande était, si on la compare par exemple avec l’occupation actuelle de la Palestine par les Israéliens, une occupation relativement inoffensive, abstraction faite d’éléments d’exception comme les incarcérations, les internements et les exécutions, ainsi que le vol d’oeuvres d’art. »
      Occupation des nazis « inoffensive » malgré les « exécutions ». Curieuse logique ! Les nazis n’étaient donc pas aussi méchants qu’on a bien voulu le dire. Les « internements et les exécutions » (par millions, quand même), ce n’est vraiment pas grand chose comparé à la méchanceté des Israéliens et à la perversité de notre civilisation matérialiste occidentale. En 1975, des journalistes du Monde, très critiques par rapport à leur civilisation qui venait tout juste de renoncer aux ambitions colonialistes, s’empressaient de justifier la politique de Pol Pot au Kampuchea démocratique : le bonheur des Cambodgiens était enfin à portée de main. Résultat : entre un et deux millions de morts venant s’ajouter à quelques dizaines de millions dans la Chine de la révolution culturelle moins de dix ans plus tôt. Révolution également fascinante pour les esprits faibles.
      A cette page et sur ce site, vous trouverez le récit enchanteur d’un voyage en Corée du nord :
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mon-voyage-en-coree-raconte-a-ma-141939?debut_forums=100#forum3845226
      Il n’est pas de vous, mais c’est du même tonneau que votre article. Je trouve ces sortes de publications particulièrement dégueulasses.


    • chapoutier 25 août 2014 12:19


      Ca n’a pas trop d’importance, nous expliquez-vous : on a vu ça bien d’autres fois.
      ...
      ça c’est votre version de ce que j’ai écris
      ci-dessous mes propos

      Des crimes horribles comme celui commis contre James Foley ont eu lieu pendant des années, souvent enregistrés et postés sur YouTube par l’Etat islamique. De nombreux civils dont des membres de minorités religieuses ont été décapités, crucifiés, enterrés vivants.

      Les étasuniens et l’union européenne sont restés silencieux sur ces crimes lorsqu’ils qu’ils étaient menées en Syrie par l’Etat islamique....

       vous êtes un manipulateur et un menteur. et je n’ai pas lu plus loin que cette manipulation..Ca n’a pas trop d’importance, nous expliquez-vous : on a vu ça bien d’autres fois....je vous laisse à vos semblables.


    • Massada Massada 25 août 2014 13:24

      « je vous laisse à vos semblables. »


      Raciste !

    • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 2014 14:06

      Qui est responsable de ce chaos ? [...]
      Quels sont les crimes pour lesquels Washington ne porte aucune responsabilité ?
      ----------------------------------------------------
      @Chapoutier,
      Les responsables des crimes de l’EI : tentative d’exterminer des minorités, décapitations en tous genres, c’est les fanatiques de l’EIIL et personne d’autre. Aucun occidental n’a jamais exigé de ces abrutis qu’ils se livrent à de pareilles exactions. Tous les homme sont libres, et les anciens colonisés le sont désormais tout autant que les autres. Ce qu’ils font, c’est de qu’ils ont délibérément voulu et ils doivent avoir à en répondre.
       
      Que des Américains incapables de rien entendre à l’Orient compliqué, et particulièrement Obama et Kerry, aient pu s’engager dans des politiques absurdes, c’est un fait, mais il n’y a aucune loi dans les pays occidentaux qui prescrive, à la manière de l’islam jihadiste, d’exterminer des populations entières. Le nazisme et les puissances de l’Axe auront bien essayé, mais l’Allemagne et le Japon l’auront payé au prix fort, et grâce aux Américains.

      Rien n’obligeait les collabos dans la France occupée à se faire les esclaves empressés de la politique du Reich : d’autres étaient à Londres et montraient déjà la voie. Ce n’est pas l’Allemagne nazie qui est responsable de ce qu’ils ont fait, c’est eux-mêmes, comme l’ont parfaitement établi les procès d’un Papon ou d’un Touvier. Dans l’Irak occupé, l’objectif des Etats Unis n’était certes pas d’organiser le massacre d’une population par une autre, mais de faire émerger une démocratie. Cela n’a évidemment rien à voir avec les objectifs du Reich que j’évoquais plus haut. C’était probablement assez peu réaliste, cela ne tenait pas compte de l’obscurantisme religieux ambiant. C’est tout ce qu’on peut dire.

      La politique constante d’Obama depuis son premier mandat, au rebours de celle des prédécesseurs, aura été le désengagement, comme on a pu le voir à propos de la Libye puis de la Syrie. Mais ce désengagement était encore une autre erreur, et sans quelques attaques aériennes du côté d’Erbil, le Califat contrôlerait encore le barrage de Mossoul et serait toujours en mesure, en le faisant sauter, de noyer des régions entières. Il n’était pas non plus concevable de laisser les Yézidis crever de faim et de soif sur les pentes du mont Sinjar. On critique l’intervention américaine, mais c’est surtout pour souligner aujourd’hui qu’elle reste insuffisante et qu’il faudra probablement envoyer des troupes au sol.

      Votre article est fait pour semer la confusion, disculper les criminels et accabler un système politique dont vous continuez quand même à profiter : ça vaut mieux en ce moment d’être à Paris qu’à Bagdad. Si vous trouvez plus aimable la politique d’Abou Bakr al-Baghdadi, je me demande ce que vous faites encore en France. Rrejoignez-le donc, ça fera de la place pour les actuels persécutés d’Irak.


    • chapoutier 25 août 2014 14:11

      pauvre manipulateur et menteur, tu as très bien compris ; vos semblables en manipulation.

      les racistes sont les tueurs d’enfants de Gaza


    • Massada Massada 25 août 2014 14:17

      les tueurs d’enfants sont le Hamas, les Brigades al-Qassam, le Djihad islamique et les Brigades al-Qods


      et vous qui les encouragez

      Un jour devrez rendre des comptes pour votre trahison !


    • chapoutier 25 août 2014 14:28

      labrune

      j’ai posé la question ; Qui est responsable de ce chaos  ? vous répondez ; Aucun occidental n’a jamais exigé de ces abrutis qu’ils se livrent à de pareilles exactions. .... donc vous reconnaissez implicitement que sans le chaos mis en place par les occidentaux, de pareilles exactions n’auraient pas lieu .

      Quels sont les crimes pour lesquels Washington ne porte aucune responsabilité ?...et vous répondez vous même ;Dans l’Irak occupé, l’objectif des Etats Unis n’était certes pas d’organiser le massacre d’une population par une autre, mais de faire émerger une démocratie....de quel droit s’occupent-ils de ce qui se passe ailleurs que chez-eux,

      Votre article est fait pour semer la confusion, parce que la vérité vous dérange

      disculper les criminels non au contraire marquer au fer rouge les commanditaires


      et accabler un système politique dont vous continuez quand même à profite
      r système politique dévoyé au profit d’une minorité

      allez donc vous même vivre aux USA que vous aimez tant


    • chapoutier 25 août 2014 14:33

      massada

      Un jour devrez rendre des comptes pour votre trahison  !...non mais vous vous relisez !

      vous passez aux menaces ? et comment avez-vous appris que je suis juif ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 2014 16:51

      @Chapoutier
      Vous vous engluez vous-même dans une soupe idéologique où la logique a complètement disparu. Sans doute, il ne se produit rien dans ce monde qui n’ait des causes, mais comme le monde est un système complexe, et qui relève de cette physique du chaos qu’on a vu naître dans les vingt dernières années du siècle passé, et non pas d’un déterminisme laplacien rudimentaire, il est extrêmement difficile de démêler la cause de ce qui survient, et de régresser à l’infini sur les causes de la cause. Quelles étaient les causes de la révolution française ? De la guerre de 14-18 ? les historiens n’ont cessé de s’interroger là-dessus, apportant des explications souvent assez divergentes et en tout cas plus complexes que celles, très simplifiées, que me servaient au lycée mes manuels d’histoire.
      Si l’empire ottoman, après la bataille une bataille de Lépante, en 1571, qui marquait une incontestable supériorité militaire des occidentaux, ne s’était pas encroûté progressivement dans un système administratif fossilisé et dans une sclérose intellectuelle qui devait y interdire l’utilisation de l’imprimerie jusqu’au début du XIXe siècle, la Turquie de l’empire ottoman ne serait pas devenue à l’époque moderne « l’homme malade de l’Europe » et l’alliée de l’Allemagne durant la grande guerre. Partant, il n’y aurait jamais eu à redessiner les frontières de la région. Le traité de Sèvres de 1920 prévoyait un état pour les Kurdes, mais après l’action énergique de Mustafa Kemal, au traité de Lausanne de 1923, un nouveau découpage, celui qui aura finalement perduré, se révèlera des plus calamiteux. Sans ces difficultés générées par l’histoire, il n’y aurait peut-être jamais eu l’intervention américaine en Irak. Bien malin en tout cas qui serait capable de l’affirmer, ou le contraire.
      Le principe de causalité que vous invoquez dans cet article n’est propre à convaincre que de parfaits imbéciles. Il s’applique dans l’immédiat : quand on envoie un missile sur un pays voisin, quand on affame des populations, on sait qui est directement responsable. Quand on passe aux causes des conflits entre états et à la succession des régimes politiques, ça devient carrément métaphysique et ça n’a pas plus de sens que la vie elle-même, laquelle serait, selon Shakespeare, une histoire pleine de bruit et de fureur, racontée par un idiot, et qui n’a pas de sens.


    • chapoutier 25 août 2014 17:05

       Vous vous engluez vous-même dans une soupe idéologique où la logique a complètement disparu  blablabla blablabla blablabla désolé mais j’ai mieux à faire


  • MdeP MdeP 25 août 2014 13:24
    Quand la mort violente d’un individu assassiné est interprétée comme un « prétexte », on est en droit de se demander comment la vie peut-être perçue par de tels individus.
    Ceux qui mettent le respect et la protection de la vie au-dessus de tout pour empêcher le crime, sont systématiquement diffamés, dénoncés, accusés, amalgamés aux horreurs commises par des barbares d’un autre siècle. 
    Dans leurs esprits furieux mais très lucides cependant, la fête ne doit pas être troublée. La seule chose qui leur importe, c’est que le taureau doit être mis à mort dans l’arène. Voilà leur seul « combat ».
    Nous avons exactement affaire à des consommateurs de mort.



    • chapoutier 25 août 2014 14:08

      on voit le résultat à Gaza


    • MdeP MdeP 25 août 2014 15:45

      MdeP @ chapoutier

      Ceci vous concerne particulièrement : 
      Quand la mort violente d’un individu assassiné est interprétée comme un « prétexte », on est en droit de se demander comment la vie peut-être perçue par de tels individus.
      Ceux qui mettent le respect et la protection de la vie au-dessus de tout pour empêcher le crime, sont systématiquement diffamés, dénoncés, accusés, amalgamés aux horreurs commises par des barbares d’un autre siècle. 

      Ceci vous concerne ainsi que les autres intervenants hystériques du forum : 
      Dans leurs esprits furieux mais très lucides cependant, la fête ne doit pas être troublée. La seule chose qui leur importe, c’est que le taureau doit être mis à mort dans l’arène. Voilà leur seul « combat ».
      Nous avons exactement affaire à des consommateurs de mort.

      @ chapoutier, vous êtes un consommateur de mort, un psychopathe.

    • Christian Labrune Christian Labrune 25 août 2014 17:15

      « on voit le résultat à Gaza »
      @Chapoutier
      Voilà un exemple où la discussion sur les causes et les responsabilités et en effet toute simple. On sait très bien que c’est le Hamas qui a commencé à lancer des missiles et s’est jeté dans une guerre perdue d’avance. Sans même prendre soin, comme le font toutes les nations civilisées, même lorsqu’elles sont assurées d’avance de la victoire, du sort des civils.
      La responsabilité du Hamas est énorme : ils n’avaient aucune chance de l’emporter, leur entreprise était donc suicidaire.
      Sachant qu’ils devraient tirer des missiles pas loin de quartiers habités, ils devaient prendre soin de ménager des abris pour les civils. Le sous-sol de Gaza n’est pas aussi granitique que celui de New York et il aurait sûrement été possible de creuser ici et là quelques souterrains plus efficaces que les écoles de l’UNRWA déjà bourrées d’armes et de missiles. Au lieu de cela, on aura persuadé les Gazaouis de monter sur les toits, soit qu’on eût une entière confiance dans les pilotes de l’armée israélienne (pas très prudent quand même en temps de guerre !) soit qu’on ne se souciât pas le moins du monde de la vie des civils ou qu’on misât même sur l’effet très positif que pourraient produire quelques cadavres habilement présentés sur l’opinion internationale.
       Drôles de soldats quand même, ces artificiers du Hamas ! Ils mettent en première ligne des civils désarmés qui devront affronter des avions de chasse lourdement armés en bombant le torse, et pendant ce temps-là, ils se terrent peureusement dans les abris qu’ils réservent à leur usage particulier.
      J’ai beaucoup lu "Servitude et grandeur militaire’ de Vigny, quand j’étais jeune, et cela m’a induit à me faire une certaine idée de ce que doit être le sens de l’honneur chez les militaires. Je ne retrouve rien de tout ça dans la pratique des enfoirés gazaouis.
      On a affaire en pareil cas, tout comme avec Boko Haram ou l’EIIL, à de parfaits salauds. Pour retrouver quelque chose de vraiment équivalent, il faudrait remonter à la Waffen SS.


    • chapoutier 25 août 2014 17:21

      On sait très bien que c’est le Hamas qui a commencé nananère
      bien sur et un mort israélien entraine logiquement 2000 morts palestiniens,

      et qui à cherché à détruire le fatah laïc de Yasser Arafat pour mettre à la place le Hamas

      ne me refaites pas le coup des causes ...


    • MdeP MdeP 25 août 2014 18:31
      MdeP @ chapoutier
      «  »un mort israélien entraîne logiquement 2000 morts palestiniens«  : ça, c’est la logique du Hamas ! 
      Comme vient de le dire @ Christian Labrune à propos du Hamas : »ils devaient prendre soin de ménager des abris pour les civils.« 
      Et vous conviendrez, vous le consommateur de mort, qu’à ce stade, on ne peut plus parler de »logique" !

  • Christian Labrune Christian Labrune 26 août 2014 16:06

    « bien sur et un mort israélien entraine logiquement 2000 morts palestiniens »
    @Chapoutier
    Non, ce n’est pas la proportion exacte ; il y a eu tout de même environ soixante-dix morts en Israël.
    C’est une guerre tout à fait asymétrique. Si l’idéologie des Israéliens était celle qu’exprime le septième article de la charte du Hamas, ce serait bien pire, mais Tsahal (en hébreu Tsva Hagana LeIsrae, qui veut dire force de DEFENSE d’Israël) n’a jamais été une armée de conquête ou d’anéantissement, bien qu’elle n’ait eu recours, dans le présent conflit qu’au dixième de ses énormes capacités techniques. C’est dire que si son objectif avait été symétrique à celui du Hamas et avait tendu à l’extermination des Palestiniens de Gaza jusqu’au dernier, c’était l’affaire d’un pilonnage aérien d’une demi-journée. Il ne resterait rien de Gaza. Si le Hamas avait pu disposer de la force de frappe d’Israël, le beau projet de l’ayatollah Khomeiny, de « rayer Israël de la carte du temps » serait déjà tout à fait réalisé.

    On ne va évidemment pas regretter qu’il y ait eu moins de cent morts du côté Israéliens. C’est encore cent morts de trop, bien évidemment. Ce qu’il faut regretter, c’est qu’il y en ait eu autant de l’autre côté malgré toutes les précautions qui auront été prises par Tsahal de ne cibler que les terroristes et surtout à cause des efforts déployés par le Hamas pour que les civils gazaouis montent sur les toits en première ligne et s’y fassent dézinguer en masse pour alimenter pallywood.
    Les Palestiniens veulent la mort des Juifs, mais les Israéliens n’ont jamais voulu la mort des arabes palestiniens et c’est ce qui fait toute la différence : d’un côté la civilisation et le respect de la vie ; de l’autre, la barbarie et l’éternel « viva la muerte ! » caractéristique de tous les fanatismes fascisants.


    • Christian Labrune Christian Labrune 26 août 2014 16:26

      Je parlais plus haut du 7e article de la charte du Hamas. Je l’ai souvent reproduit sur ce site, mais il s’en faut bien que tout le monde le connaisse. J’en recopie ci-dessous la fin et j’y ajoute aussi l’article 8 que je traduisais par « viva la muerte ! ». Il est très évident pour un jihadiste du Hamas que les civils broyés dans la guerre jouissent d’une chance tout à fait exceptionnelle (et on se demande pourquoi, du reste, tant d’occidentaux s’émeuvent des images de pallywood : si l’article 8 est à prendre au sérieux, c’est une erreur monumentale). Les plus malheureux dans cette affaire, ce sont les jihadistes à l’abri sous les hôpitaux et sous trente pieds de terre, ou ce pauvre Khaled Mechaal enfermé à Doha dans un misérable hôtel cinq étoiles. Quand on dispose comme lui d’une petite fortune évaluée à plus de deux millions de dollars, ne pas pouvoir circuler librement (il y a partout des drones !), c’est bien triste. On ne le redira jamais assez : l’argent ne fait pas le bonheur. Heureux ceux qui sont morts !

      ------------------------

      On trouvera le texte complet de la charte à cette page :

      http://www.amitiesquebec-israel.org/textes/charteham.htm

      -------------------------

      Le Mouvement de la Résistance Islamique est l’un des maillons de la chaîne de la lutte contre les envahisseurs sionistes. Cela remonte à 1939, et à l’émergence du martyr Ezzedine al-Qasem et de ses frères, les combattants membres des Frères Musulmans. Elle s’allonge pour s’unir avec une autre chaîne qui est la lutte des Palestiniens et des Frères Musulmans lors de la guerre de 1948, puis les opérations du jihad des Frères Musulmans en 1968 et plus tard.

      Si les maillons ont été éloignés les uns des autres et les obstacles mis par les valets du sionisme sur la route des combattants, le Mouvement de la Résistance Islamique aspire à la réalisation de la promesse d’Allah, quelque que soit le temps que cela prendra. Le Prophète, qu’Allah le bénisse, a dit : « Le Jour du Jugement dernier ne viendra pas avant que les musulmans ne combattent les juifs, quand les juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront, O Musulmans, O Abdallah, il y a un juif derrière moi, viens le tuer. Seul l’arbre du Gharkad ne le dira pas, parce que c’est un arbre des juifs » (rapporté par Boukhari et Moslem).

      ARTICLE HUIT Allah est son but, le prophète son modèle, le jihad sa route et la mort pour la cause d’Allah son plus haut souhait.


Réagir