mercredi 9 mars 2016 - par Luc-Laurent Salvador

La grande illusion du discours maçonnique

Le récent plaidoyer promaçonnique du porte-parole de la GLTMF serait-il de l’enfumage ?

Dans un récent article de Causeur, Jérôme Touzalin, dramaturge, initié et responsable de la communication de la Grande Loge Traditionnelle et Moderne de France réagit à l’article plutôt critique d’Esperanza Galouzeau paru quelques jours auparavant dans le même magazine. Il nous livre un plaidoyer pro domo qui se voudrait édifiant quant aux « vertus » de la franc-maçonnerie mais qui l’est surtout concernant ses stratégies rhétoriques et la manière qu’elle a de faire prendre des vessies pour des lanternes à l’honnête homme. A première vue, en effet, le discours apparaît plein de bons sentiments et on pourrait facilement croire qu’il y a là quelque chose d’aussi moral et anodin que le serait une organisation de scoutisme pour politiciens.

Toutefois, avec un minimum d’attention à ce qui est dit et au moins autant à ce qui ne l’est pas, le citoyen lambda — dont je suis — peut, même sans connaissance particulière, déjouer les visées séductrices de l’auteur et comprendre qu’il fait face à ce qui constitue probablement une entourloupe grand format. Rappelons que le principe de l’illusion chez les prestidigitateurs et autres magiciens consiste à constamment diriger le regard du spectateur vers un point donné afin que l’essentiel échappe à son attention. On peut supposer que Jérôme Touzalin a compris cette mécanique attentionnelle, lui qui, par ailleurs, a fait du mensonge un de ses thèmes de prédilection avec, notamment, la pièce Mentir, y’a qu’ça d’vrai.

Le fait est que confronté à une critique de la franc-maçonnerie qui met en avant la frustration qu’engendre la « multitude des idées qu’on s’en fait » — ces dernières se distribuant principalement autour de trois axes dont les deux premiers, le réseautage et le politico-social sont difficilement compatibles avec le troisième, la spiritualité — le franc-maçon Jérôme Touzalin n’apparaît pas franc... du collier.

S’écartant d’emblée de ce problème de compatibilité comme de la question connexe de l’absence d’éthique soulevée en conclusion par Esperanza Galouzeau lorsqu’elle pointait « un relativisme érigé en dogme suprême par le refus d’admettre la loi naturelle et toute autorité́ supérieure à la conscience individuelle », Touzalin vient, mine de rien, nous raconter que :

  1. La franc-maçonnerie n’est pas une religion.
    On voudrait bien le croire mais comment nier qu’elle en a les caractéristiques essentielles ? On y retrouve en effet un « rapport de l'homme à l'ordre du divin ou d'une réalité supérieure, tendant à se concrétiser sous la forme de systèmes de dogmes ou de croyances, de pratiques rituelles et morales. [1] » Touzalin affirme ainsi « la croyance en un Grand Architecte de l’Univers, entité suprême, force spirituelle dominante » avec laquelle il déclare entretenir « une relation particulière » au travers de rituels. Il a beau insister, quitte à forcer le trait, sur les différences entre la religion catholique et la franc-maçonnerie, la démarche est vaine car une religion, aussi distincte qu’elle soit d’une autre, n’en reste pas moins une religion. Enfin, est-il besoin de rappeler que la laïcité, rejeton des loges maçonniques, constitue une véritable religion républicaine comme l’a très clairement souligné le ministre Vincent Peillon  ?
  2. La franc-maçonnerie est à la base d’une morale universelle, capable de se débarrasser de dogmes autoritaires.
    Le problème est que s’il y a une morale maçonnique universelle, on voit mal comment elle échappera au dogmatisme contre lequel la franc-maçonnerie prétend lutter en prononçant que « nous sommes [seulement] responsables devant nous-mêmes, devant notre propre conscience, devant notre miroir. » La morale laïque, à vocation universelle, n’a-t-elle pas pris à l’occasion des allures dogmatiques concernant par exemple le port du voile, l’installation de crèches de Noël dans des bâtiments publics ou la publicité relevant de la sphère chrétienne dans le métro ? Touzalin fait ici penser à Pasqua et à sa fameuse saillie « les promesses n’engagent que ceux qui y croient. »
  3. Nous avons besoin de nous sentir élevés dans une transcendance... [en]...ne nous soumettant à aucune injonction divine extérieure venue d’entre les nuages... Notre sacré inspire à l’élévation et non à la soumission.

    La posture est ici affirmée comme celle de « l’homme debout » qui entend s’élever de lui-même et qui construit donc une auto-transcendance, celle de l’Homme-Dieu, chère au maçon Ferry, ambition prométhéenne que le serpent avait su flatter chez Eve avec son « vous serez comme des dieux  ! » Qui ne voit apparaître ici la position de rivale, — de double mimétique dirait René Girard — que tient la franc-maçonnerie vis-à-vis de l’Eglise catholique, exactement comme l’ange de lumière s’est fait le rival de Dieu à force de se vouloir son égal ? Tout dans la franc-maçonnerie colle avec ce syndrome Canada Dry ® ou copycat vis-à-vis de l’Eglise, jusqu’à l’appel à l’amour du prochain, à la fraternité, à l’unité et donc à l’universalité, c’est-à-dire, en définitive, au rassemblement de tous les hommes sous une transcendance qui, rivale revendiquée du Dieu de la Bible, apparaît mensongère, satanique, antéchristique.
  4. Nous sommes un espace rassurant d’échange entre les hommes, où l’on prend le temps de se parler, de s’écouter, de faire dialoguer les cultures entre elles, où l’on ne considère pas l’autre comme une menace, mais comme une richesse supplémentaire.
    L’esprit d’ouverture et de tolérance avec lequel Touzalin s’efforce de clore son plaidoyer est malheureusement si peu d’actualité que même le Pape a pensé devoir, non sans humour, inviter la France à davantage de laïcité au sens de ce qui est supposée être sa première caractéristique, le respect de toutes les croyances, tant il est manifeste que la guerre au catholicisme et à l’islam reste d’actualité.

Résumons-nous : Touzalin a juste fait semblant de répondre à l’article d’Esperanza Galouzeau. Ignorant délibérément les critiques de cette dernière, il s’est contenté de nous livrer sa vision de ce qu’est la franc-maçonnerie en précisant accessoirement ce qu’elle n’est pas. Bien qu’autorisé et représentatif, son propos, nous venons de le voir, est systématiquement fallacieux. Cela n’est probablement pas une nouveauté car on peut penser qu’il relève d’une tradition maçonnique consistant avant tout à mettre de la poudre aux yeux, à faire dans l’enfumage délicat du bon peuple afin de détourner son regard des zones d’ombres d’où surgissent les questions qui fâchent. Et sous ce rapport, Touzalin a plutôt bien réussi. Car à méditer sur le sacré, on en oublie de s’interroger sur l’étendue du pouvoir maçonnique comme sur ses fins dernières.

Mais pour qui ne s’est pas laissé hypnotiser et qui regarde bien en face l’idée constamment rappelée que la franc-maçonnerie est un Etat dans l’Etat — en raison de l’emprise exercée sur les politiciens et les corps constitués, notamment la justice, sans même parler de la presse — la question n’est plus de prouver qu’il s’agit d’une réalité mais plutôt de savoir 1) si un tel pouvoir est acceptable au sein de la République et surtout 2) quelles sont les visées ultimes de l’organisation maçonnique ou, plus exactement, de la conspiration maçonnique ?

Rappelons qu’au sens étymologique, les con-spirateurs sont ceux qui pour rester dans le secret, se parlent de si près qu’ils « respirent ensemble. » Or, c’est très exactement ce que font les francs-maçons qui, dans le secret des loges et des salons du pouvoir, décident de transformations sociales qui, pour lentes, progressives et finalement discrètes qu’elles soient, n’en tracent pas moins une évolution irrésistible conforme à l’idée qu’on peut se faire d’une machination. Qui n’a eu ouï-dire d’un complot visant l’affaiblissement des nations et des religions afin d’instaurer un Nouvel Ordre Mondial supposément porteur de paix grâce à un gouvernement mondial et une religion mondiale ? La franc-maçonnerie pourrait assurément revendiquer un tel complot car, au moins sur le papier, l’idée paraît belle tant on nous a appris à voir les nationalismes et les religions comme des fauteurs de guerre [2]. Mais pour le moment, elle ne l’a pas fait explicitement et si nous ne pouvons tenir la chose pour acquise, à tout le moins il ne serait pas déraisonnable de rester attentif à ce qui est susceptible de la corroborer. Loin qu’il soit malin de rejeter a priori les « théories du complot » parce qu’elles seraient des théories du complot, l’intelligence consiste à prendre en compte tous les éléments dont nous disposons pour vérifier s’ils peuvent trouver leur place dans la vision proposée ou si, au contraire, ils sont discordants.

Sous ce rapport, il semble que conclure, comme le fait Jérôme Touzalin, qu’on deviendrait franc-maçon pour « participer à la grande cérémonie de la pensée » relève d’un tel degré d’enfumage qu’on se dit qu’il a forcément quelque chose à cacher.

La pensée, en effet, est sans cérémonie, elle est libre, elle fuse dans toutes les directions quand bon lui semble et si, comme y insiste Krishnamurti, elle est prompte à s’inscrire dans les rails de l’habitude, c’est à cause de la peur et du besoin de sécurité qui nous rend mécanique. Le cérémoniel, loin de participer du processus de la pensée est justement ce qui la fixe et permet ainsi de canaliser les énergies. Le cérémoniel ne sert pas la pensée, mais l’intention, le but, le projet ; au mieux, il se sert de la pensée, ou plutôt de ses fruits.[3] Mais pour ma part, je n’ai pas connaissance d’une pensée maçonnique qui soit parvenue au firmament du savoir ou qui, plus prosaïquement, ait été digne d’être enseignée hors du cercle discret des loges. Bref, Touzalin nous mène en bateau dans les grandes largeurs et ce simple fait est en soit une incitation à garder la puce à l’oreille.

 

[1] Définition du CNRTL qui me semble préférable à celle du Larousse (« ensemble déterminé de croyances et de dogmes définissant le rapport de l'homme avec le sacré ») qui a le défaut d’omettre les rites, tellement importants dans la franc-maçonnerie.

[2] Ignorants ou oublieux que nous sommes du fait que les guerres se décident dans des salons feutrés entre des banquiers, leurs politichiens et quelques conseillers des princes — et donc, forcément, avec un certain nombre de francs-maçons. Le reste n’est qu’affaire de propagande, les nationalismes et les religions étant seulement le prétexte.

[3] Cérémonie et pensée s’accordent si mal qu’avant celle de Touzalin, l’unique instance de « cérémonie de la pensée » que l’on trouve sur le net apparaît sous la plume de la musicologue Angèle Leroy qui l’attribue elle-même à Thomas Mann. Ce dernier aurait évoqué une « impressionnante cérémonie de la pensée et du souvenir » en référence à une musique funèbre. Dans un tel contexte l’expression acquiert un sens légitime qui est celui du recueillement et/ou de l’attention portée à un être disparu. Il va de soi qu’il n’y a là aucun processus de pensée, aucune réflexion, aucune recherche, seulement une re-présentation mentale de disparus ou d’êtres manquants qui n’a d’autre fonction que de susciter l’émotion, exactement comme nous écrivons « affectueuses pensées » sur nos cartes postales. Autant dire qu’il n’y a rien là qui permette de sauver l’expression plaquée, affreusement creuse et donc suspecte de Touzalin.



132 réactions


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 mars 2016 11:36

    Des nazes qui se tripotent le cerveau inutilement. Temple d’égocentristes.


  • Rincevent Rincevent 9 mars 2016 13:06

    Pour moi, aujourd’hui, les diverses obédiences de la franc-maçonnerie ne sont plus qu’un pâle reflet de ce qu’elles ont été. Nous ne sommes plus sous la III ème République. S’il y a maintenant des réseaux d’influence réellement actifs qui travaillent à des modifications profondes de la société, c’est plutôt du côté de Bilderberg et de Davos qu’il faudrait regarder.

    Quant à la notion de conspiration, cela suppose de se cacher : or, sûrs de leur pouvoir, ces messieurs ne se cachent même plus. Tout juste un solide service de sécurité (fourni par les autorités de là où ça se passe, donc sur budget public), le temps de recevoir tranquillement nos hommes politiques, venus écouter la bonne parole. L’équivalent d’une nouvelle franc-maçonnerie (la spiritualité en moins) il est là et bien là !


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 mars 2016 16:35

      @Rincevent

      Vous avez sûrement raison concernant la IIIe République mais j’ai des doutes sur l’ouverture. Je crois que énormément de choses sont ignorées du grand public et que énormément de choses sont ignorées même des membres. Bref, ils ne savent pas ce qu’ils font et nous non plus smiley


    • Onecinikiou 10 mars 2016 10:15

      @Luc-Laurent Salvador


      A quand la séparation de la loge et de l’Etat, de la synagogue et de l’Etat, aboutissement d’une véritable laïcité ?

  • microf 9 mars 2016 13:08

    Discutant un jour avec un ami au sujet de FM et du pouvoir qu´on leur accorde, je lui demandait pourquoi si les FM sont si puissants ne peuvent-ils pas s´entendre pour qu´il y ait la PAIX dans le monde qu´ils contrôlent ?.
    Le grand Maitre des Maitres de toutes les loges du monde pourrait décider en tant que chef suprême qu´il y ait la Paix sociale, plus de guerres, plus de chaos, plus de souffrance, bref la PAIX dans ce monde oú chacun pourrait vivre tranquillement ?, alors, ils contrôlent quoi ?, quel monde veulent-ils bâtir lui demandais-je ?.
    Peut être que les FM. pourraient aussi me répondre s´ils lisent ce commentaire, pourquoi ce que je cite lá ne peut-il pas ce mettre en place sous leur couvert ?.
    Mon ami m´a fait une remarque pertinente.
    Mon cher regarde dans une même famille ou ils sont tous frères et soeurs de même père et mère, il ya des rivaités, combien de fois dans un cercle oú il ya des personnes venant de différents horizons ?, lá sera même pire, chacun voulant le pouvoir á lui, raison pour laquelle on assiste au désordre aujourd´hui dans le monde, me répondit-il.
    Alors lá comme Nicodème qui vint demander á Jésus certaines questions sur la FOI, et la réponse pertinente de Jésus, je fermis ma bouche.


    • robin 9 mars 2016 14:20

      @microf

      La FM est fondamentalement et intrinsèquement élitiste, d’ailleurs les FM de base ne savent pas trop ce qui se passe dans les niveaux supérieurs et l’élitisme n’a jamais rimé avec paix, car pour qu’il y ait une élite il faut des exploités donc un état de guerre larvé au moins social.


    • microf 9 mars 2016 18:16

      @robin
      Merci.
      Qu´ils soient élitiste les regarde, ce qui me dérange, c´est qu´il yait des guerres, des tensions, du chaos, ce qui á la fin risque aussi de leur porter préjudice, le jour oú les masses vont se soulever et tout balayer sur leurs passages, eux en premiers, je ne sais pas s´ils en sont conscients.
      Alors que ceux qui sont au niveau supérieur de la FM s´arrange pour qu´il yait de l´ordre.


    • Alren Alren 9 mars 2016 18:17

      @microf

      « Discutant un jour avec un ami au sujet de FM et du pouvoir qu´on leur accorde, je lui demandait pourquoi si les FM sont si puissants ne peuvent-ils pas s´entendre pour qu´il y ait la PAIX dans le monde qu´ils contrôlent ? »

      Je ne peux pas vous répondre pour aujourd’hui mais rappeler un détail historique.

      En 1871, beaucoup, sinon la plupart des officiers supérieurs qui commandaient les troupes de répression de la Commune de Paris, étaient franc-maçons. Et beaucoup d’insurgés l’étaient aussi. Ces derniers décidèrent donc d’arborer, sur les tranchées, les drapeaux de la franc-maçonnerie (reconnaissables à leurs couleurs non-conventionnelles comme le violet). Ces drapeaux attirèrent un feu nourri de ceux d’en face, jusqu’à être déchiquetés par les balles.

      Les haines de la guerre civile étaient plus fortes que la ’’solidarité’’ franc-maçonne.


    • microf 9 mars 2016 20:39

      @Alren
      Merci beaucoup de votre commentaire.
      J´ai tellement rigolé après avoir lu votre commentaire que les côtes m´ont fait si mal, de savoir que les FM entre eux se canardaient en 1871, votre détail donne raison á la réponse de mon ami.
      Moi qui avais toujours pensé que les FM étaient bien organisés et s´entendaient bien raison pour laquelle ils veulent un nouveau Ordre mondial, je constate qu´ils sont finalement aussi désordonnés que tous les autres groupes, dans ce cas, ils devraient dissoudre leur association.
      Si vous avez d´autres infos, je les lirai bien et vous remercie d´avance.


  • gaijin gaijin 9 mars 2016 13:36

    assez bonne charge !
    et la vision de la fm canada dry de l’église est très juste par ce qu’au final en effet la structure est la même, sauf qu’il manque l’esprit ( autre terme de l’alcool ) c’est a dire ce qui fait tout l’intérêt de la chose .....
    a consommer avec modération .....( la religion aussi smiley )

    il manque juste un clou au cercueil :
    en ésotérisme aussi ce sont des imposteurs : d’une part leur filiation n’est en rien ce qu’ils s’imaginent et d’autre part leur approche uniquement intellectuelle du symbolisme ne mène nulle part .....résultat ils tournent en rond en brassant des concepts tout en s’autopersuadant qu’ils sont le sel de la terre......


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 mars 2016 15:58

      @gaijin

      Merci pour l’appréciation encourageante.
      Concernant le symbolisme c’est vrai que je ne m’y suis pas intéressé car ça m’était toujours apparu sans portée réelle. Je suis ravi de voir que vous confirmez.
      Quant à se croire le sel de la terre, il me semble difficile de leur en tenir rigueur. C’est le péché mignon de l’humain qui, comme le soldat de Napoléon, a toujours son bâton de maréchal avec lui.
      Comme la grenouille de la fable, le « soi » est toujours disposé à une certaine dose d’inflation smiley


    • gaijin gaijin 9 mars 2016 16:16

      @Luc-Laurent Salvador
      oui il peut y avoir une légitime inflation du soi mais ça n’a rien a voir avec une crise de délirium égotique ........
      le symbolisme n’est pas sans portée réelle en lui même ( il n’est d’ailleurs pas inconnu des chrétiens ) mais le prendre sur un plan intellectuel ou philosophique est une impasse ......sinon on a a faire a un véritable outil de transformation de l’être ( ou si on parle en jungien d’accession au soi )
      c’est la a mon sens leur crime capital : ils pervertissent un outil important du développement humain .....


    • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 9 mars 2016 20:34

      @Luc-Laurent Salvador

      Merci pour ce texte très intéressant sur la FM. La symbolique est très importante chez les FM, preuve en est chez les bâtisseurs, architectes et autres dont les commandes et les réalisations sont toujours marquées par une symbolique maçonnique déchiffrables. Deux exemples emblématiques : les colonnes de Buren, la grande pyramide du Louvre, etc... Déjà, ces deux réalisations fourmillent de symboles maçonniques, rayures noire et blanche, l’eau, les différentes hauteurs des colonnes de Buren, le nombre de structures métalliques soutenant la pyramide de verre du Louvre, (nombre très précis), etc...

      Il est vrai qu’actuellement les FM ne se cachent plus, ils affichent ouvertement leur appartenance par leur façon de se serrer la main et de se congratuler, main sur l’épaule, etc... Ca c’est pour la galerie, le reste, bien dans l’ombre... Et hélas, les décisions les plus critiques de l’avenir de l’Humanité.
       


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 2016 15:38

      @Nicole CHEVERNEY

      Merci pour votre commentaire et pour ces informations sur la présence de la symbolique FM dans notre environnement.
      Je me demande si cela ne fonctionnerait pas comme leurs signes de reconnaissance cad comme une démonstration de puissance en toute discrétion destinée à permettre à chacun des membres de mesurer la force du mouvement par sa présence sur les lieux et symbole du pouvoir.
      Je ne suis pas sûr du tout pour le sceau des Etats-Unis et le billet de 1$ mais à supposer qu’ils soient porteurs du symbolisme maçonnique, quel encouragement cela serait pour tous les membres de la FM !


    • Iren-Nao 14 mars 2016 02:25

      @gaijin
      en ésotérisme aussi ce sont des imposteurs : d’une part leur filiation n’est en rien ce qu’ils s’imaginent et d’autre part leur approche uniquement intellectuelle du symbolisme ne mène nulle part .....résultat ils tournent en rond en brassant des concepts tout en s’autopersuadant qu’ils sont le sel de la terre......
      Ayant fait partie e cette organisation pendant quelques temps, c’est exactement la conclusion a laquelle je suis assez vite arrive au vu de leur symbolique de pacotille, ces messieurs jouaient facon club des 5 a la societe secrete. Je me souviens que a l’issue de mon initiation, j’ai eu bien de la peine a ne pas eclater de rire tellement ce truc etait cousu de fil blanc.
      J’ai assez rapidement demissionne de cette clique de charlots localement dirigee par un proxenete casse croute.
      Une bonne part des freres venait seulement pour ameliorer leur carnet d’adresse, les discussions n’allaient jamais plus loin que des exposes d’auto satisfaction pathetiques.
      Iren-Nao


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 18 mars 2016 00:46

      @Iren-Nao

      Merci pour ce témoignage qui confirme bien le tableau auquel on parvient avec un minimum d’attention aux informations qui filtrent ici et là.


  • Etbendidon 9 mars 2016 13:53

    Bonjour LLS

    D’abord la GLTMF c’est tout petiot et récent (2003)

    Les 3 big one : GODF, GLF, GLNF

    A savoir : Ce sont les bourgeois Faux Macs qui ont fait la révolution Française et non pas le peuple qui a crevé de faim pendant toute la révolution (durée 10 ans)

    Liberté – égalité – fraternité (des frangins) ça vient de la FM (ils ont juste oublié le mot JUSTICE, sans elle pas d’égalité et encore moins de liberté et c’était voulu)

    La FM (les Faux Macs) c’est maintenant RINGARD et ça n’intéresse plus les jeunes

    Ça sert encore en politique (il y en a au gvt : Valls, Cazeneuve, Le Drian etc) mais les think tanks style young leaders les ont supplantés

    Pour ceux qui cherchent la spiritualité allez chercher ailleurs (où je ne sais pas ?)

    Les loges sont constituées de bourgeois qui se la jouent avec des rituels du niveau grand guignol, ce sont des organisations d’assistance et de promotion mutuelle

    Si vous êtes en mal de reconnaissance et un peu aisé sur les bords allez plutôt au ROTARY ou au LIONS CLUB ça plait dans les campagnes

     

    Autrement il faut savoir que 1/3 des commissaires de police sont FM (dixit Alain Bauer criminologue ancien grand maitre du GODF et ami de valls)

    Voir le témoignage d’un ex flic à ce sujet :

    https://youtu.be/v6Ez1-JvHCY

     

    Et une bonne partie de la magistrature

    Ceux qui sont frangins deviennent intouchables (la journaliste Sophie Coignard l’a souvent dénoncé)

    Bref lamentable

     smiley

    PS : il y a aussi la loge des loges celle qui décide TOUT in fine à vous de la trouver. Le NWO ou NOM in french c’est eux

     smiley


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 mars 2016 15:51

      @Etbendidon

      Merci pour ces précisions. C’est clair que je suis novice en la matière. Je ne fais que commenter ce que je vois, à savoir un plaidoyer qui sonne tellement creux qu’il pose problème.

      Tous les réseaux que vous évoquez et dont l’importance est non négligeable ne me paraissent pas concurrents de la FM. Ils s’établissent à un autre niveau et remplissent d’autres fonctions, notamment à l’échelle internationale. Je les verrais plutôt comme concourants.

      Quant à la loge des loges, je pense que je vois à quoi vous faites référence mais disons que j’ai quelques réserves à son sujet car je manque d’éléments probants.
      Il me paraît très clair cependant qu’il ne ferait pas sens qu’une multitude de loges FM se soient créées sans qu’elles disposent d’un centre coordinateur. Ce serait comme une armée sans chef, ce serait idiot et donc très improbable quand on voit la somme des efforts accomplis pour réaliser un tel réseau.

      Ceci étant, pour aller au bout de la réflexion, je me demande si la loge des loges n’aurait pas un chef. Cela aussi paraît logique. Il y a toujours un « premier entre les pairs », celui qui est le plus puissant. Celui qui pourrait d’ailleurs téléguider les autres réseaux que vous évoquiez...

      Je m’en tiendrai là avant de verser dans les élucubrations mais en bonne logique organisationnelle, la question se pose je crois...


    • gaijin gaijin 9 mars 2016 16:46

      @Luc-Laurent Salvador
      « Ce serait comme une armée sans chef, ce serait idiot »
      oui et ?
      c’est la principale difficulté des gents intelligents : ils s’imaginent toujours être face a de l’intelligence .....mais le cancer est une prolifération anomique de cellules qui finissent par détruire les conditions dont dépendent leur survie : totalement inepte il existe néanmoins ..... *
      les premiers fm avaient ils conscience de ce qu’il faisaient ou croyaient ils vraiment avoir raison ? ça ce serait une bonne question .......ensuite une fois le mouvement lancé il peut très bien perdurer par lui même ....servant au passage les intérêts de ses membres ou d’autres ici ou là .....dans les plus hauts grades ( au delà de trentième ) bien sur les gens savent que la fonction première de la fm est la politique .....mais ça ne représente que peut de monde, les autres se partagent a degrés divers entre vraie recherche « spirituelle » et club a tendance mafieuse ....

      * et puis ça a un coté confortable de se dire qu’il y a un vrai secret quelque part, une tête a trancher un ennemi a combattre, un secret a dévoiler .....le secret fonctionne dans les deux sens : il fascine et attire les adeptes mais aussi les adversaires .......
      et dans un sens il y a bien un secret ......c’est qu’il n’y en a pas ......l’ésotérisme occidental fonctionne de cette manière ( pas que chez les fm ) : c’est une boite dans une boite a l’intérieur d’une boite cachée dans la cave secrète d’un chateau perdu dans un labyrinthe au coeur d’un pays oublié dont la carte est cachée dans une boite enfermée dans une boite ........
      la plupart de ceux qui le cherchent meurent en route et les rares qui le découvrent ne vont pas vendre la mèche ils préfèrent vendre des boites .....
      mais admettre que toute notre société est construite comme une blague a la devos est simplement inacceptable :
      https://www.youtube.com/watch?v=g3u6hO7oUgk
      si c’était une blague elle serait tragique.....
      and so what ?
      elle est tragique


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 mars 2016 17:10

      @gaijin
       
      J’avoue ne pas comprendre. Vous pouvez sérieusement croire que notre société est une gigantesque blague, un truc à quoi on attribue du sens alors que c’est insensé ?
       
      Non, désolé, je ne peux vous suivre. Et pareil pour la métaphore cancéreuse. Nous ne sommes pas en biologie. Il peut y avoir des ambitions humaines de prise de contrôle de la planète.
       
      Et sous ce rapport, je trouve le sketch de Devos très bien vu. Surtout la chute. Elle donne tout son sens à ce qui pourrait passer pour une histoire de fou... smiley


    • gaijin gaijin 9 mars 2016 17:30

      @Luc-Laurent Salvador
      « Il peut y avoir des ambitions humaines de prise de contrôle de la planète. »
      oh mais bien sur qu’il y en a !
      et vous vous trouvez ça censé ?
      ce que je dit c’est qu’il n’y a pas une ambition centralisée avec un plan précis, une logique, un projet cohérent fut il criminel ......
      mais différentes ambitions avançant a la va comme je te pousse .....propulsées par des pulsions aveugles et incapables de voir qu’elles sont en train de scier la branche sur laquelle elles sont assises .....
      c’est une des caractéristiques de la pensée asiatique ( qui comme vous le savez est mon dada ) de considérer que le social, le biologique, le cosmique ou ce que vous voudrez sont animés des mêmes principes .........


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 mars 2016 17:41

      @gaijin
       
      Au moment d’éteindre, je découvre votre message. Désolé, il est trop tard pour moi, je reviendrai demain.


    • gaijin gaijin 9 mars 2016 18:58

      @Luc-Laurent Salvador
      pas de soucis ce sont des sujets sérieux on peu prendre du temps pour en parler ...... smiley


    • non667 10 mars 2016 06:14

      @Etbendidon
      PS : il y a aussi la loge des loges celle qui décide TOUT in fine à vous de la trouver. Le NWO ou NOM in french c’est eux

      c’est vrai une secte peut en cacher une autre !

      voilà un com que j’avais fait sur un autre fil et qui répond :

      complot ! complot !
      partant du principe que les puissants qui sont arrivé au sommet de la gouvernance ne le sont pas par hasard mais par leur intelligence, leurs ruses , leurs magouilles ,leurs vols ,leurs assassinats ,leurs complots (rayer les mentions inutiles ) !

      il y en à un , le plus ancien (- 4500 ans ) ,le plus important , le plus réussi c’est celui dont il est interdit de discuter même sur A.V. because , loi gayssot que ce complot à réussi à faire voter pour se protéger !

      donc parlons des autres chronologiquement :
      en passant : celui du grand sanhédrin qui a fait crucifier jésus .
      ceux énoncés par machiavel dans : le prince
      je passe sur les assassins des rois ,duc de guise etc.....
      pour m’arrêter sur un qui qui à changer le cours de l’histoire de france : la révolution 1789
      puis un autre qui s’est terminé un 11-11-1918
      puis un autre le 8-5-1945
      moins grave mais vrai tour de magie du clan chirac : la dissolution et le 21 avril 2002 !
      le 11 -9-2002 ,les armes de destruction massives ,l’irak ,la Libye , les subprimes ,les printemps arabes ,la Syrie ,l’Iran , etc..... j’allais oublier Arafat et les palestiniens !
       la faillite de la france ? c’est par hasard ou le résultats des complots des partis ,syndicats , du siècle , du grand orient , crijf , bildelberg, trilatérale ,davos , N.O.M. ?????????????



    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 2016 06:26

      @gaijin
       
      « ce que je dit c’est qu’il n’y a pas une ambition centralisée avec un plan précis, une logique, un projet cohérent »
      Vous ne pouvez pas prouver l’absence par l’absence de preuve.
      La seule chose légitime que vous puissiez dire sous ce rapport, c’est que vous ne voyez pas de nécessité à postuler une telle ambition planétaire parce que la situation actuelle vous paraît expliquable par la seule concurrence de multiples intérêts particuliers.
      Votre explication est plus parcimonieuse et semble plus plausible.
      Je le reconnais d’autant plus volontiers qu’elle a longtemps été la mienne, du temps où je travaillais sur l’auto-organisation, l’émergence, les systèmes multi-agents etc.
       
      Toutefois la plausibilité n’est pas conclusive et ne peut donc fermer la porte à l’hypothèse alternative.
      Permettez donc que je la creuse quelque peu :
       
      1) les ambitions planétaires ne sont ni insensées, ni rares. La Bible en est porteuse d’une bien connue (le peuple élu avec les autres peuples à son service). Les Evangiles pareillement (toute la Terre évangélisée et croyante dans le Christ). Il me semble que dans l’Histoire, un certain nombre d’hommes ou de nations qui ont acquis un minimum de pouvoir ont caressé l’idée d’atteindre le maximum (Alexandre ? les USA avec leur destinée manifestes ?). Que des sociétés secrètes disposant déjà d’un pouvoir local (les prêtres en Egypte, Venise ?) se donnent un tel objectif de généralisation ne me paraît ni fou, ni improbable. C’est même la loi fondamentale de toute organisation (retour à l’image des cellules cancéreuses qu’on peut toutefois remplacer par l’image d’une radiation adaptative, comme quand les poissons partent à la conquête des terres émergées et viennent à occuper toutes les niches possibles, y compris le ciel).
       
      2) Vous parlez d’« ambition centralisée », je trouve ça excellent dans le contexte de la blague de Devos. Comment ne pas penser en effet aux banques centralisées, cad, ce réseau de banques privées qui tient la finance, l’économie et donc les hommes entre ses mains et les fait « courir » pour leurs intérêts. N’y a-t-il pas là un système d’esclavage planétaire ? N’est-il pas formidablement distribué et, en même temps, centralisé ?
       
      3) En fait, la concurrence que vous évoquez ne pourrait-elle être celle d’ambitions planétaires concurrentes et, peut-être, pour certaines, concourantes, tellement on peut les imaginer nombreuses ?
       
      4) Enfin, qu’est-ce qui empêche d’avoir un maître de cérémonie, quelqu’un qui tire bénéfice de la conflictualité des ambitions humaines parce qu’il gagne des deux côtés et donc à tous les coups ? Les banques font ça très bien je crois. Elles financent les guerres et s’enrichissent monstrueusement à chaque fois. Leur pouvoir n’a cessé de s’accroître et les Etats sont prêts à mettre la corde au cou de leur peuple pour sauver les banques qui font mine de défaillir. Nous sommes sous le joug, nous vivons à genoux et le pire est que nous nous croyons en démocratie !
       
      Par ailleurs, je ne savais pas que la pensée asiatique était votre dada. Sachez que c’est aussi le mien, que j’en ai même fait la théorie, sous le rapport de ce que j’appelle le paradigme organisationnel qui s’attache aux invariants, (ce que vous appelez principes) que l’on retrouve dans les différents niveaux d’organisation de l’univers, du physique au politique comme dirait Bagehot.
      Vous aurez une petite idée que ce que j’évoque avec mon article intitulé Théorie de la résonance générale - AgoraVox le média citoyen


    • gaijin gaijin 10 mars 2016 08:33

      @Luc-Laurent Salvador
      bon j’irais lire ça ....
      bien sur l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence mais ce n’est pas la preuve de la présence non plus !
      parce que a un moment donné dans la pensée paranoiaque on en arrive là....... ça a été le cas avec la question des sectes par exemples on a commencé a chercher des sectes très méchantes pour lutter contre et comme on en a pas trouvé ( ou que celles qu’on a trouvé on ne voulait pas les voir ) on a dit : c’est la preuve qu’ils sont très fort ils sont devenus souterrains ......et on est passé de la notion de secte a la notion de dérive sectaire puis a celle de risque de dérive sectaire ....
      c’est la question aujourd’hui du complotisme ou l’évidence de l’existence de complots dégagée par les médias alternatifs amène un manque total de discernement et la croyance que toutes les thèses du complot sont vraies ( y compris le fait que la lune est creuse et abrite des vaisseaux reptiliens )
      oui la question de la bible ne m’a pas échappé avec son histoire de peuple élu j’ai même longuement ( et je continue ) creusé la question .....c’est a mon sens le complot fondamental qui traverse avec quelques variantes l’histoire : les leaders états uniens sont persuadés d’être élus par dieu pour dominer le monde la preuve pour eux en étant que s’ils sont au pouvoir c’est que dieu le leur a permis ....( je laisserais le professionnel que vous êtes qualifier ce mode de pensée ) mais il faut remonter plus les loin : les égyptiens en effet , ce que franck herbert appelait la maladie pharaonique cad la fusion du pouvoir temporel et spirituel dans une seule personne : dieu incarné , roi des juifs , représentant de dieu sur terre etc ......
      mais plus loin encore on remonte a comment la société se structure au néolithique avec la sédentarisation et voit émerger ce mythe d’une élite apte ou destinée a diriger le monde ......
      pour moi ( la ou j’en suis de ma compréhension ) voilà le grand complot ......
      ( il comporte un autre aspect celui de la fragmentation de la conscience mais ça m’entrainerais trop loin ....)

      " En fait, la concurrence que vous évoquez ne pourrait-elle être celle d’ambitions planétaires concurrentes et, peut-être, pour certaines, concourantes, tellement on peut les imaginer nombreuses ? « 
      oui tout a fait qu’avez vous pensé le soir de la chute du mur de berlin ? moi j’ai pensé : voilà a partir de maintenant les états unis sont la plus grande menace mondiale pour la liberté ......

       » Enfin, qu’est-ce qui empêche d’avoir un maître de cérémonie, quelqu’un qui tire bénéfice de la conflictualité des ambitions humaines parce qu’il gagne des deux côtés et donc à tous les coups ?"
      absolument rien et je pense que nous y allons mais nous s’y sommes pas encore tout a fait ...la forme ultime du capitalisme c’est la mafia avec a la tête du monde un capo di tutti capi pour l’instant on en est encore au stade des ambitions multiples quoi que convergentes .....
      mais si on devait chercher une tête il faudrait en effet aller voir chez goldman sachs .....


    • gaijin gaijin 10 mars 2016 10:01

      @Luc-Laurent Salvador
      ps je vous ais posté un message sur l’autre article pour ne pas mélanger les sujets


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 2016 10:20

      @gaijin

      Je pense que nos positions respectives sont très proches et que ce qui les sépare est la très fine ligne de démarcation entre supputation et conviction.
       
      Vous êtes du côté louable au possible de la prudence et vous vous abstenez de manière remarquable d’aller au-delà de l’hypothèse.
       
      Pour ma part, je l’avoue, sans être dans la certitude, je dirais que j’ai la très forte conviction que ce que vous évoquez tout à la fin est une actualité et appartient même déjà, en toute probabilité à l’Histoire (secrète).
       
      Ceci veut dire en particulier qu’à mon sens le sieur Blankfein, celui qui dit qu’il « fait le travail de Dieu » n’est probablement qu’un exécutant ou plus exactement un figurant car il est une figure publique, il est « exposé », donc jusqu’à un certain point fragile. Il capo reste dans l’ombre, avec sa famille et ses obligés.
       
      Mais bon, comme dirait l’autre, tout cela ne nous regarde pas. Aucun combat ne peut être mené à ce niveau de « causalité ».
      Il doit se jouer au plan légal, donc politique. J’avoue adhérer complètement à la démarche de Chouard.
      Mais bon tout cela est une autre histoire...


    • gaijin gaijin 10 mars 2016 12:41

      @Luc-Laurent Salvador
      oui très proches nous sommes mais différents dans nos conclusions cependant .....
      j’avoue ne pas comprendre comment vous pouvez espérer quoi ce soit au plan politique ....car sur ce plan soi émergera une nouvelle forme d’imposture soi la tentative finira en accident de la route ......ou par un suicide avec 3 balles dans le dos ( putain de camion )
      pour moi la seule issue c’est de couper ce sur quoi repose le pouvoir en place : la soi disant légitime et naturelle aspiration de chacun a s’élever dans la hiérachie sociale ......
      ( je fais bref plus le temps aujourd’hui )


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 2016 13:16

      @gaijin

      Pour le politique, c’est juste parce que je refuse de baisser les bras complètement (pas besoin d’espérer pour entreprendre ce qui est juste) mais je suis aussi pessimiste que vous.
       
      Maintenant votre idée m’intéresse beaucoup car j’en perçois la logique mais je la trouve épouvantablement utopique. Donc j’attends vos explications (ainsi que pour le 6)
       
      Pour info je serai déconnecté jusqu’à la semaine prochaine, donc je ne pourrais réagir rapidement...


    • gaijin gaijin 10 mars 2016 14:46

      @Luc-Laurent Salvador
      « épouvantablement utopique »
      oui hélas .....mais j’ai pas mieux .....


    • Ce n’est pas un think thank puber et boutonneux qui peut supplenter 300 ans d’expériences, de réseaux et cercles d’influence (---.---.63.68) 11 mars 2016 02:02

      @Etbendidon
      Ce n’est pas un think thank puber et boutonneux qui peut supplanter 300 ans d’expérience, de réseaux et cercles d’influences multi niveaux d’envergure internationale. Si le Vatican à été connu pour être l’organisation de renseignement la plus puissante du monde, la seule à l’avoir remplacé est certainement la FM .... la NSA c’est rien à côté. On à la à la fois le plsu gros vivier de ressources humaines de la planète, donc tout les leviers du pouvoir et du renseignement ... les clubs clubs de réflexions ce n’est que la façade .... 


  • robin 9 mars 2016 14:22

    Le seul Dieu de la FM c’est l’homme lui même, mais l’homme réalisé qui s’est fait Dieu symbolisé par le pentacle de la magie noire : c’est à dire la pure doctrine luciférienne.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 mars 2016 16:09

      @robin

      Il me semble que vous résumez très bien la chose


    • gaijin gaijin 10 mars 2016 10:07

      @Luc-Laurent Salvador
      l’idée est juste mais la symbolique est fausse : l’homme réalisé qui s’est fait dieu c’est l’étoile a 6 branches ......
      le pentacle c’est la volonté de domination sur la matière
      objet intéressant a observer :
      http://bit.ly/1M8pZeC


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 2016 10:57

      @gaijin
       
      « l’homme réalisé qui s’est fait dieu c’est l’étoile a 6 branches ...... »
       
      L’ignorant que je suis dirais que c’est vous qui le dites.
      Sur la page que vous indiquez on trouve en effet un homme sur le pentagramme luciférien.
      Quant à celui qui est sur l’étoile à six branches, je ne le trouve pas très catholique non plus smiley


    • gaijin gaijin 10 mars 2016 12:32

      @Luc-Laurent Salvador
      je m’étais arrêté a l’image du pentagone de nos « amis » américains
      mais pour le 6 ok je repasse demain matin et je vous fait un cours .....


    • gaijin gaijin 11 mars 2016 09:21

      @gaijin
      un symbole n’est pas seulement un message mental comme par exemple le pictogramme des toilettes .....même sil est aussi cela. un symbole est en quelque sorte une clef « harmonique » qui nous permet d’entrer en contact avec divers plan de conscience que ça soit notre inconscient individuel ou l’inconscient collectif ou au delà.
      le symbole est la clef mais c’est la personne qui l’emploie qui est la porte ......son aspect opératif dépend donc de la capacité a employer la bonne clef pour ouvrir la bonne porte, c’est ici qu’intervient la compréhension intellectuelle. 

      l’étoile a 6 branche ou l’hexagone peuvent être analysés a plusieurs niveau bien sur on peut y voir l’étoile de david mais c’est un point de vue très limité a un contexte socio historique ....le symbole a une toute autre portée .

      aspect hexagonal : l’hexagone entretien un rapport particulier avec le cercle en ce sens qu’il est la figure la plus simple a inscrire : 6 fois le rayon il est un « aspect » du cercle une émanation naturelle ( a ce titre j’ai appris récemment que les abeilles ne font par leurs alvéoles en héxagone mais en rond et que la cire en se rétractant qui suite aux tensions naturelles exercées prend la forme d’un hexagone )
      le cercle est l’emblème universel du ciel ( ça s’explique a partir de la physiologie ) donc dans la progression des nombres 6 indique le passage au plan céleste .........

      aspect étoile :
      l’étoile a 6 branches est composé par deux triangles ( le triangle est la désignation universelle de la dynamique : voir par exemple le triangle du feu ) on a donc une représentation de deux dynamiques inversées : pointe en haut et en bas ......les symboles universels du masculin féminin sont V féminin ( la vallée la coupe le graal ) et ʌ masculin ( la montagne l’épée la lance de longinus ) etc ( je ne vous fait pas l’affront de vous faire un dessin sur les correspondances physiologiques ayant donné lieu a ces représentations ) . sous cet aspect on peut donc lire l’étoile a 6 branches comme la dynamique de fusion du ciel-terre ou du masculin-féminin
      c’est la « définition » de l’homme dieu celui qui a fusionné en lui le masculin et le féminin
      l’étoile a 6 branches est une autre forme de représentation du yin yang.

      aspect 6
      dans une certaine tradition concernant les notions de différents corps « astraux » on en dénombre 7 ( corp matériel compris ) le 6 ème corp est celui du passage au cosmique celui ou la conscience de l’individu effectue un saut et ou il devient un avec l’univers .....donc « dieu »
      quand on compte sur les doigts il y a un saut aussi : on change de main .....

      voilà une partie de ce qui me conduit a dire que c’est l’étoile a 6 branches qui est le symbole de la divinisation de l’homme la divinisation n’étant pas ici un délire égotique mais a contrario la disparition des limites de l’ego et la fusion avec le tout .....
      seul trace d’égo reste le « sentiment de je suis »


    • gaijin gaijin 11 mars 2016 09:32

      @gaijin
      maintenant vous ne regarderez plus le symbole de l’équerre et le compas de la même façon :
      c’est une étoile a 6 branche ( et non ce n’est pas la preuve du complot judéo maçonnique )
      reprenant en son sein une autre symbolique du yin yang : le carré et le rond 
      http://bit.ly/1pjVYDX

      noter a ce propos la représentation des grands ancêtres chinois :
      http://bit.ly/1pjWge1
       
       


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 18 mars 2016 01:05

      @gaijin

      J’ai lu votre cours avec grand intérêt et je dois dire que je suis impressionné et embarrassé par la force de l’argumentaire concernant l’étoile à 6 branches.
      Embarrassé parce qu’impressionné.
      En effet, ayant en quelque sorte « écarté » ce symbole de mes préoccupations en raison de ma position anti-israélienne, force m’est de le reconnaître comme très « séduisant » sur le papier et probablement « inoffensif » s’il ne s’agit bien que de « dynamique de fusion du ciel-terre ou du masculin-féminin. »

      Quant au passage au divin, pas de problème tant qu’on est pas dans la prétention à l’autodivinisation.
      Bref, il semble que je doive changer mon regard sur l’étoile de David smiley
      Sauf que les innombrables éléments qui m’échappent encore m’invitent à ne pas m’emballer tout de même.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 18 mars 2016 01:16

      @gaijin

      Oui, je confirme, mon regard a changé.
      Je commence à entrevoir l’intérêt de porter attention au symbolisme en tant que forme de connaissance traditionnelle d’une valeur non négligeable.
      Je ne vais certes pas quitter ma posture de scientifique (et de croyant) mais je vais laisser des résonances s’installer car j’y vois une source d’inspiration, de validation et quoi qu’il en soit, de réflexion.
      Merci pour cette découverte smiley !


    • gaijin gaijin 18 mars 2016 08:32

      @Luc-Laurent Salvador

      merci de votre intérêt smiley

      a minima le symbolisme est une des clefs de lecture de l’histoire et des traditions anciennes il n’y a rien de non scientifique a l’étudier ( il n’ y a pas de sujets interdits a la science ) et rassurez vous on peut étudier la kabbale et être anti israelien -croyant -scientifique sans aller en enfer comme on peut rouler en WW sans être pronazi ..... smiley
      je suis venu a l’étude du symbolisme car je cherchais a comprendre comment la pensée humaine avait évolué. je cherchais en quelque sorte au delà de tous les particularismes quels étaient les dénominateurs communs de l’humanité c’est ainsi que je me suis penché en particulier sur la pensée chinoise ( même si pensée chinoise n’est pas exact il est plus question de vision de monde ) en tant qu’elle s’inscrivait dans une continuité depuis 2500 ans d’histoire attestée. 2500 ans pas seulement de théorie mais aussi de pratique au travers de la médecine chinoise que j’exerce actuellement ..... cette archéologie de la pensée a laquelle je me suis astreint m’a permis de dégager les thèmes de base qui sont la racine de tous les systèmes spirituels, religieux ,chamaniques ou peut importe comment on décide de les appeler .....Parce que l’homme est le même partout et que quand il se cherche il se trouve ( il ne trouve jamais que lui même : principe de réflexivité de la carte en sémantique générale ) a moins et ça semble être possible aussi que tout cela ( la diversité culturelle ) soit les branches issues d’un même tronc .......

      « mais je vais laisser des résonances s’installer »
      cette idée de résonance est très juste, attention donc, car sur ce chemin on est un peu comme david vincent : on trouve plus que ce que l’on était venu chercher ...............mais c’est tout le mal que je vous souhaite smiley


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 18 mars 2016 15:16


      @gaijin
       
      Pas de danger pour les résonances. Je sais qu’il faut faire le tri car elles viennent en abondances. Comme en musique.
      De plus le symbolisme ne me servira que pour voir si ce que j’élucubre scientifiquement sonne juste sous ce rapport, cad, recoupe et/ou éclaire des structures ou des significations issues du symbolisme.
      Quoi qu’il en soit, il est clair que nous avons des thématiques communes.
       
      A preuve, ci-dessous un petit commentaire à la volée qui dans mon idée n’avait que quelques mois et donc je découvre avec stupéfaction qu’il a déjà plus de deux ans !
      Il vient d’ici :
      http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/culture/article/confucius-contre-lao-tseu-43452#forum12888748
       
      et avec les corrections qui s’imposent il dit ceci :

      "J’ai suivi avec intérêt le débat Gollum, Alexandre et Rounga.
      Même si je ne suis pas d’accord avec tout ce que disent Gollum et Rounga (notamment l’argument final de Rounga sur Dieu et Tao comme "quelque chose" car il y a carrément là une hérésie si je puis dire) je pense qu’ils sont fondés à repérer des similitudes et qu’on peut insister autant qu’on veut sur les différences, elles ne pourront oblitérer les premières.
      Tel que je le vois Gollum a exprimé la dynamique du Tao dans le champ conceptuel occidental qui est « causaliste » : il accuse, il isole les causes (les boucs émissaires), il ontologise au lieu de faire dans le processuel. Mais une fois qu’on sait dépasser cet aspect des choses, cela a-t-il une telle importance ?
      C’est sûr qu’il n’y a rien de tel en Orient et c’est pourquoi il est « hérétique » d’évoquer des « quelques choses » pour le Tao, car « quelques choses », étymologiquement veut dire « quelques causes ». Et le Tao n’est pas cause, alors qu’il est bien vrai que dans la pensée occidentale Dieu est cause première.
      Mais j’y insiste, même cette opposition radicale apparente sous le rapport de la cause ne constitue pas à mes yeux un obstacle définitif au rapprochement de Dieu et du Tao.
      J’y vois une invitation à penser une « synthèse majorante » (pour parler en termes piagétiens) qui me parait d’autant plus accessible que contrairement à ce que j’ai vu dans le fil, l’Orient a bel et bien une origine sacrificielle qui interpelle d’autant plus sous le rapport du christianisme que son histoire peut alors se lire (elle aussi) comme un dépassement de la « mise en accusation », ce à quoi précisément invite le christinianisme.

      Bon, tout ça est bien trop vite dit, mais ça traîne dans ma tête depuis mes lectures assidues et post-girardiennes de François Jullien. J’en ferai un article un jour...

      Pour conclure, je crois la synthèse orient-occident aussi possible et réalisable que la synthèse homme-femme. (Notons que) La différence (entre les deux) ne risque pas plus de se perdre que lors d’une copulation "

       

      Bref, j’imagine que nous aurons l’occasion avant longtemps de reprendre sinon cette discussion du moins ces thématiques. Car c’est du fondamental, donc ça résonne avec beaucoup de choses... smiley


  • robin 9 mars 2016 14:23

    Si les buts et les moyens de la FM étaient si louables que ça pourquoi tant de secrets ou au moins de discrétion ?

    ON ATTEND LES REPONSES DES FM !


    • L'enfoiré L’enfoiré 9 mars 2016 15:23

      @robin,


      Il y a en effet ces secrets qui posent questions, mais pas seulement pour les FM
      C’est tout le « poids du secret » tout azimut...

    • Anthrax 9 mars 2016 19:39

      @robin

      Vas-y. 
      Pose tes questions. Je suis initié, je te répondrai dans la mesure de mes connaissances.

    • gaijin gaijin 10 mars 2016 10:08

      @Anthrax
      pourquoi l’autel est il a l’est ?


    • robin 10 mars 2016 13:49

      @Anthrax

      Je l’ai posée plus hgaut : Pourquoi tant de secrets sinon de discrétion et pourquoi toutes ces fioritures de grand guignols ou de gamins attardés si il n’y a rien à cacher tant les buts que dans les méthodes ?


    • Anthrax 10 mars 2016 16:10

      @gaijin

      Où se lève le soleil ? Regarde la disposition de l’assemblée nationale qui est truffée de symboles maçonniques.
      La disposition des temples (comme des églises et des mosquées) est symbolique. Le maîtres et ses assistants se tiennent à l’est, ils symbolisent le début et l’organisation du travail qui va s’effectuer durant la tenue et se terminer avec elle. 

    • Anthrax 10 mars 2016 16:14

      @robin

      Ça c’est pas une question, c’est un avis.
      En dehors du rite symbolique qui n’intéresse que les FM, le seul secret (qui ne l’est pas vraiment !) est celui du système d’apprentissage qui est très efficace et devrait être plus répandu.

    • robin 11 mars 2016 08:52

      @Anthrax

      Par exemple je doute que tous les fonctionnaire qui sont FM soient astreints à le dire et pourtant ça devrait être obligatoire pour la transparence du fonctionnement des institutions, voilà par exemple un secret qui n’est pas acceptable.


    • gaijin gaijin 11 mars 2016 10:15

      @Anthrax
      non ce n’est pas cela ( même s’il y a un lien )
      l’orientation a l’est implique que l’on se place dans le sens opposé du la circulation du soleil donc que l’on s’oriente a l’opposé du monde profane des préoccupations matérielles
      ( ce qui est conforme avec la théorie des frangins ne parlant pas de politique en loge )
      sauf que ......
      le maitre et ses assistants se tiennent dos a l’est .......ce qui est une inversion par rapport aux valeurs affichées ouvertement ....et les conduit a ce que l’on sait
      on peut même considérer que ce n’est pas de leur faute .....
      voilà ou conduit le mépris des réalités opératives l’incompréhension qui en découle et le bricolage symbolique .....


    • Anthrax 11 mars 2016 11:20

      @gaijin

      Si ça peut te faire plaisir... 
      Il doit exister des milliers de planches sur le sujet qui toutes apportent une interprétation. L’important c’est de comprendre que tout symbole peut s’interpréter, qu’il n’y a pas un vérité établie, c’est l’un des premiers enseignements de la FM.

    • Anthrax 11 mars 2016 11:38

      @robin

      Et ça avancerait quoi ? J’ai travaillé dans une administration totalement cadenassée par gens originaires d’un département (je te laisse le choix entre Corse, Aveyron, Corrèze, Landes et sans doute d’autres...). Les avancements, les passe-droits, les appels d’offres étaient liés à leur appartenance géographique avant tout. Ça te semble plus transparent ? Et pourtant eux ils clamaient haut et fort d’où ils venaient, c’était même leur intérêt. Enfin je te rappelle que la discrimination à l’embauche est interdite.

    • gaijin gaijin 11 mars 2016 11:48

      @Anthrax
      non ça n’est pas une question de plaisir 
      « il n’y a pas un vérité établie »
      mais il y a des réalités !
      tout aussi contraignantes que la gravité .....et peut importe le nombre de planches que vous ferez pour faire remonter les pommes dans les arbres ......
      c’est la différence de point de vue fondamentale entre l’opératif et le spéculatif ......mais le spéculatif quoi qu’il en pense est d’autant plus soumis au loi qui régissent l’opératif qu’il en a moins conscience ( par conscience j’entends capacité perceptive )
      la FM se veut ancrée dans la tradition mais en fait elle est un pur produit des lumières ( les lumières qui ont voulu remplacer la lumière ) elle pose l’homme en dehors du monde et croit que la tête est supérieure a la main sous prétexte qu’elle se trouve plus haut .......
      voyez vous ?

      et je ne parle pas en passéiste ou en crédule je suis un traditionaliste cad que je m’appuie sur la tradition pour avancer ......savez vous que l’on vient de découvrir que le magnétisme terrestre a 2 axes ? ce que les chinois ( et les autres ) savaient depuis longtemps ......parce qu’il est possible de le percevoir !


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 mars 2016 16:16

      @L’enfoiré

      Merci. L’interview est très intéressante et révélatrice. Le (la ?) journaliste est excellent(e).


    • Anthrax 9 mars 2016 19:54

      @L’enfoiré

      C’est un excellent entretien qui dit à peu près tout ce qu’est la FM, avec quelques nuances pour ce qui est de la FM française.
      Si certains veulent aller plus loin, je conseille « Le moine et le vénérable », de Chistian Jacq. 
      Bon, c’est du Christian Jaq avec tout ce que ça veut dire de romancé guimauve, mais ce petit livre a le bon goût de se lire facilement et de fixer les idées.

    • L'enfoiré L’enfoiré 10 mars 2016 09:09
      @Anthrax,

      Merci pour l’info, j’aime bien Christian Jacq. C’est un passionné d’égyptologie comme moi,
      Quand je lis les commentaires, cela semble intéressant 

    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 mars 2016 16:08

      @Hannibal GENSERIC

      Merci pour cette contribution mais, à l’évidence, je préfère vos écrits. Ces deux textes me laissent un furieux sentiment de gloubi boulga indigeste.


    • Anthrax 9 mars 2016 20:00

      @Hannibal GENSERIC

      La FM aux USA n’a RIEN à voire avec la FM européenne. La FM US c’est un mélange de Rotary (pour le coût de l’adhésion) et du Club Med (pour les activités) et de Disneyland (pour la réflexion). Pour ceux que ça amuse, voila ce que propose les FM de Californie. Je peux vous assurer qu’il n’y a rien de tel en France...

  • Touzalin Jérôme (---.---.195.94) 9 mars 2016 17:59

    Bonjour,
    Je vous remercie de m’avoir gratifié d’une réponse aussi circonstanciée... j’en déduis que mon article le méritait...
    Je ne vais pas chercher à vous convaincre... ce serait peine perdue... puisque vous êtes a priori tellement persuadé de ce que vous dites que cela exclu la possibilité à toute idée nouvelle de pouvoir être reçue avec objectivité. Vous auriez pu écrire ce que vous avez énoncé avant même de me lire... vous vous êtes infligé une épreuve... C’est une façon de dire que vous alignez des lieux communs sur la Franc-maçonnerie. Bon, on connaît tout cela.
    Je veux vous reprendre sur un point, vous faites de l’humour sur le titre d’une de mes pièces : « Mentir y’ a qu’ça d’vrai ! »... vous tombez à côté, ce qui prouve que vous ne l’avez ni, lue, ni vue (elle a eut son petit succès à Avignon) et au théâtre du Funambule à Paris, ce qui lui a valu un excellent papier dans le Figaro (journal probablement maçonnique) car loin d’être l’apologie du mensonge, elle en serait plutôt une dénonciation et son titre en montre la dérision. Dommage qu’elle ne soit pas à l’affiche, je me serais fait un plaisir de vous y inviter... elle doit être montée cette année au Québec... c’est hélas un peu loin, et le Franc Maçon que je suis, malgré toutes les relations et combines diverses dont il dispose, ne peut hélas vous offrir le billet d’avion et le séjour là-bas...
    Quant à Espéranza Galouzeau de Villepin, jeune étudiante à l’ESSEC,, auteur(e) du papier auquel je répondais, je pense , et je m’en réjouis pour elle, que, son école, ainsi que son milieu, seront un merveilleux réservoir de relations bien plus assuré que la F.M...(qu’elle critique sur ce point) l’entraide est un négoce qui irrigue tous les regroupements humains.
    Je vous assure de mes sentiments cordiaux.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 2016 07:37

      @Touzalin Jérôme

      Bonjour,
       
       A mon tour de vous remercier d’avoir pris la peine de me répondre. C’est d’autant plus aimable de votre part que, je le reconnais, je ne vous ai pas ménagé. Malheureusement, j’ai peur d’avoir à persister encore quelque peu dans cette orientation.
       
      En effet, vous me dites que je fais « de l’humour sur le titre d’une de mes pièces : « Mentir y’ a qu’ça d’vrai ! » » Or, je ne vois rien de tel.
       
      Ma phrase exprimait seulement la supposition que vous n’êtes pas sans connaître le procédé de contrôle de l’attention dont se servent les prestidigitateurs et les magiciens. Je basais mon inférence sur le fait que vous avez fait du mensonge votre thème de prédilection et je donnais en exemple le titre de votre pièce. Aucun humour n’est fait sur celle-ci et vous ne contestez pas, je pense, que vous avez bel et bien fait du mensonge votre thème de prédilection.
       
      Vous me dites que c’est pour le dénoncer et je vous crois sans difficulté car je me suis bien gardé d’affirmer que vous valorisiez le mensonge ou que vous pourriez être un menteur. Mon assertion pointait seulement le fait que vous êtes connaisseur en matière de contrefaçon de la réalité (ce que font les menteurs, entre autres manipulateurs), ce qui veut dire compétent en la matière et donc sûrement capable de jouer de l’attention de votre lectorat.
       
      C’était une inférence et elle n’était pas faite dans l’intention de tourner en dérision votre création. J’en avais besoin pour étayer l’idée que vous avez délibéremment (?) détourné l’attention des critiques portées par Esperanza Galouzeau à l’encontre de la franc-maçonnerie.
       
      Mon sentiment est que votre réponse présente ne fait que reproduire le même procédé.
       
      En effet, j’ai pointé, en vous citant explicitement, maintes assertions très discutables dans votre texte et plutôt que de contre-argumenter votre seule réaction est de tourner casaque en déclarant qu’il est vain de discuter avec moi car je serais un convaincu. Jugement abrupt que rien ne vient étayer car je me suis contenté de pointer des contradictions ou de faire des rapprochements problématiques. Et quand bien même, je serais convaincu que la franc-maçonnerie s’est construite en rivale mimétique de l’Eglise catholique, je ne vois pas en quoi une telle conviction empêcherait d’en discuter. Bref, encore une fois, vous ne discutez pas, vous éludez, vous évitez. C’est un fait.
       
      Vous venez ensuite me chercher là où je ne suis pas (dans l’humour sur le titre de votre pièce) de sorte qu’aucune discussion véritable ne peut avoir lieu. Voilà, j’en suis désolé, mais je devais vous dire cela.
       
      Maintenant sachez que j’apprécie votre aimable intention et que je me serais fait un plaisir d’assister à une représentation de votre pièce si les circonstances l’avaient permis.
       
      Avec mes cordiales salutations


    • Touzalin Jérôme (---.---.195.94) 10 mars 2016 18:34

      @Luc-Laurent Salvador
      Oui, vous ne m’avez pas ménagé... mais loin de vous en vouloir, j’en retire au contraire la pensée que vous avez été sincère... ce que j’apprécie ! soyons directs... on ne va pas se mentir (si j’ose dire !!)
      Vous pensez que la F.M. s’est construite en rivale mimétique de l’église catholique... (sous votre robe de philosophe, je vois poindre vos pieds de théosophe !)... non, point de mimétisme... C’est d’ailleurs historiquement faux puisque la F.M. est née en Angleterre... en une époque de grandes rivalités religieuses et politiques dont les catholiques étaient largement absents puisque Henri VIII était passé par là deux siècles avant et s’était détourné de Rome... pour une banale histoire de mariage et de divorce !
      D’honorables anglais, nobles, moins nobles, bourgeois, etc... lassés par toutes ces violences meurtrières, ont formé des loges où pourraient se rassembler des hommes de confessions diverses, d’approches politiques variées, ayant en commun de s’exprimer dans le respect mutuel et la tolérance... En franchissant le Channel, cet état d’esprit a perduré et demeure en maçonnerie... je parle pour mon obédience, je sais qu’il en est dont les affirmations sociétales s’extériorisent plus visiblement.
      On nous prête tant et tant de choses... j’ai pourtant pas mal navigué en F.M., franchi ces fameux grades que l’on appelle ridiculement « Hauts » (en Angleterre on est plus sobre, on dit side-degree) et je n’ai encore rien vu de tout ce qu’on nous accable ou suspecte... mais peut-être n’ai-je pas atteint je ne sais quel ultime degré où enfin le mystère est dévoilé... mais j’y travaille !!!
      Je continue de penser que la F.M est un lieu qui nous permet de nous retrouver pour réfléchir à des sujets qui nous préoccupent tous, et cela en dehors de toute réappropriation partisane, politique ou religieuse... Mais pourquoi n’y en aurait-il pas d’autres...
      Cordialement.
       


    • Flying Zone (---.---.63.68) 11 mars 2016 02:36

      C’est en France que la Maçonnerie est devenue ce qu’elle est ... conspiratrice ... en mimétisme effectivement ... pour cette raison qu’elle à été combattu avec force pendant au moins 1 siècle par le clergé catholique, et pas que ... soit dit en passant ... Avant cela ce n’était que de vulgaires club de Bourgeois qui se frottais de rhétoriques en pintes de bières et de partouzes .... c’est peut être toujours le cas dans certaines loges moins connues d’ailleurs .... en fait on sait beaucoup de chose de la FM ... c’est l’occultisme dont vous faites preuve qui rend l’histoire assourdissante .... les faits rien que les faits .... On dit que Pétin à trahi la France .... on ne dit jamais qu’il avait rendu eunuque la Franc maçonnerie ... et que De Gaulle c’est remué à la rafistoler ..... On ne dit jamais que Hitler comme le clergé avait promit d’éradiquer la Franc maçonnerie ... tant de moyens pour éradiquer de simple Bourgeois jolies coeurs ??? je ne crois pas ..... attention à vous FM ... l’histoire se répète toujours .... c’est un conseil. 


  • Samson Samson 9 mars 2016 18:01

    « Sous ce rapport, il semble que conclure, comme le fait Jérôme Touzalin, qu’on deviendrait franc-maçon pour « participer à la grande cérémonie de la pensée » relève d’un tel degré d’enfumage qu’on se dit qu’il a forcément quelque chose à cacher. »

    D’enfumage, ou plus simplement d’ignorance et de dégénérescence ??? smiley

    Quoiqu’un peu long (désolé !), cet extrait d’ « Aperçus sur l’Initiation » (Ch 19) de René Guénon pourrait éclairer votre lanterne !

    « Lorsque nous avons traité la question des qualifications initiatiques, nous avons fait allusion à une certaine méprise très répandue sur le sens du mot « opératif », et aussi, par suite, sur celui du mot « spéculatif » qui en est en quelque sorte l’opposé ; ...,il y a un étroit rapport entre cette méprise et la méconnaissance générale de ce que doit être réellement l’initiation. Historiquement, si l’on peut dire, la question se pose d’une façon plus particulière à propos de la Maçonnerie, puisque c’est là que les termes dont il s’agit sont employés habituellement.
    ...
    Le point de départ de l’erreur que nous signalons consiste en ceci : du fait que la forme de l’initiation maçonnique est liée à un métier, ..., et que ses symboles et ses rites, en un mot ses méthodes propres, dans tout ce qu’elles ont de « spécifique », prennent essentiellement leur appui dans le métier de constructeur, on en est arrivé à confondre « opératif » avec « corporatif », s’arrêtant ainsi à l’aspect le plus extérieur et le plus superficiel des choses, ainsi qu’il est naturel pour qui n’a aucune idée ni même aucun soupçon de la « réalisation » initiatique.
    ...
     »Il est dès lors facile de se rendre compte de ce qui reste dans le cas d’une initiation qui n’est plus que « spéculative » : la transmission initiatique subsiste bien toujours, puisque la « chaine » traditionnelle n’a pas été interrompue ; mais, au lieu de la possibilité d’une initiation effective ..., on n’a plus qu’une initiation virtuelle, et condamnée à demeurer telle par la force même des choses, puisque la limitation « spéculative » signifie proprement que ce stade ne peut plus être dépassé, tout ce qui va plus loin étant de l’ordre « opératif » par définition même. Cela ne veut pas dire, bien entendu, que les rites n’aient plus d’effet en pareil cas, car ils demeurent toujours, et même si ceux qui les accomplissent n’en sont plus conscients, le véhicule de l’influence spirituelle ; mais cet effet est pour ainsi dire « différé » quant à son développement « en acte », et il n’est que comme un germe auquel manquent les conditions nécessaires à son éclosion, ces conditions résidant dans le travail « opératif » par lequel seul l’initiation peut être rendue effective.

    A ce propos, nous devons encore insister sur le fait qu’une telle dégénérescence d’une organisation initiatique ne change pourtant rien à sa nature essentielle, et que même la continuité de la transmission suffit pour que, si des circonstances plus favorables se présentaient, une restauration soit toujours possible, cette restauration devant alors nécessairement être conçue comme un retour à l’état « opératif »."


    • gaijin gaijin 9 mars 2016 19:06

      @Samson
      oui ++++
      sauf :
      " A ce propos, nous devons encore insister sur le fait qu’une telle dégénérescence d’une organisation initiatique ne change pourtant rien à sa nature essentielle, et que même la continuité de la transmission suffit pour que, si des circonstances plus favorables se présentaient, une restauration soit toujours possible, cette restauration devant alors nécessairement être conçue comme un retour à l’état « opératif »."

      parce que là faut pas rêver !
      ou alors avoir une foi de charbonnier mais il gèlera en enfer avant qu’il y ait une restauration chez les fm par ce qu’en premier lieu ça n’a jamais été une vraie organisation initiatique ( au sens opératif ) mais un bricolage monté de toutes pièces .....

      guénon au fond ne s’y est pas trompé et s’il s’est barré chez les soufis c’est bien parce qu’il a compris qu’il n’y avait rien a tirer de bon de l’ésotérisme occidental ......


    • Samson Samson 9 mars 2016 20:44

      @gaijin
      « ... par ce qu’en premier lieu ça n’a jamais été une vraie organisation initiatique ( au sens opératif ) mais un bricolage monté de toutes pièces ..... »
       ???

      Même si elle ne comprend plus goutte à la tradition initiatique et ne peut en l’intellectualisant qu’en dénaturer le sens profond, la franc-maçonnerie moderne, fondée dans le courant du XVIIIème siècle, reste bel et bien l’héritière des symboles et rituels qui animaient les constructeurs des cathédrales.
      On peut d’ailleurs en dire autant des sacrements toujours valablement transmis par l’Église.

      Comme vous le notez fort justement plus haut, « Le symbolisme n’est pas sans portée réelle en lui même ( il n’est d’ailleurs pas inconnu des chrétiens ) mais le prendre sur un plan intellectuel ou philosophique est une impasse ......sinon on a a faire a un véritable outil de transformation de l’être ( ou si on parle en jungien d’accession au soi ) ».
      René Guénon insiste sur le fait que tant que la chaîne et que la continuité de la transmission n’est pas rompue, l’« Initiation » reste valable, si même elle n’est plus que « virtuelle ». Tant qu’elle reste « disponible », Rien n’empêche donc de se la réapproprier pour en restaurer le sens traditionnel.

      Je conviens volontiers avec vous qu’on en paraît bien loin, mais après tout :
      « Le vent souffle où il veut, et tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l’Esprit ». Jean 3, 9

      En vous présentant l’expression de mes cordiales salutations ! smiley


    • Samson Samson 9 mars 2016 21:13

      @Samson
      Erratum : Jean 3, 8
      Sorry ! smiley


    • gaijin gaijin 10 mars 2016 09:00

      @Samson
      «  reste bel et bien l’héritière des symboles et rituels qui animaient les constructeurs des cathédrales. »
      non c’est ce qu’il aimeraient bien faire croire et croire eux mêmes mais de plus en plus ils commencent a admettre que ce n’est pas vrai, pas plus qu’ils ne descendent des batisseurs du temple de salomon ........leur ésotérisme c’est un bricolage total auquel il ne comprennent rien mais qui est fait pour impressionner c’est pour ça par exemple qu’il ont un grade « chevalier de la rose croix » pour laisser entendre qu’ils ont un lien avec d’autres ordres mais ce n’est pas le cas et ils sont très loin de comprendre ou même de pouvoir imaginer ce que désigne la notion de rose croix ....


    • Anthrax 10 mars 2016 16:26

      @gaijin

      Tout à fait, il y a des symbolismes ridicules qui font le malheur de la FM, mais il ne faut jamais oublier qu’un symbole est une image et qu’on apprend avec une image. Si je dis, dans un groupe « j’apporte ma pierre à l’édifice » en parlant d’une contribution intellectuelle ou fiancière à un projet, que l’on soit FM ou non on comprend bien le symbole qui est le même dans la loge qu’au dehors.

  • soi même 9 mars 2016 19:08

    la Franc- Maçonnerie n’est plus que quel était, il fût un temps, c’est devenue un salon mondain d’affairiste plus où moins mafieux avec ses 99 grades suivant les obédiences que l’on ne peut plus vraiment espéré à par la voir de se s’arborer, plus rien de salutaire peut émané de cette nébuleuse, si se n’est le chaos orchestré de main de Maître.


  • Odin Odin 9 mars 2016 19:51

    Tout le monde se focalise sur la F.M. alors que la grande majorité sont des lampistes. En règle générale, selon le REAA il y a 33 degrés.

    Les 3 premiers (loges bleues), apprenti, compagnon et maître sont de la maçonnerie fondamentale ensuite se sont les hauts grades.(du 4 au 33). En dehors des 31,32 et 33 degré, la particularité de cette secte est que les grades inférieurs ne peuvent, en général, connaître les grades supérieurs et les tenues (réunions) ne mélangent pas ce beau monde

    Mais cette maçonnerie est l’arbre qui cache la forêt de groupes beaucoup plus influents, Bilderberg, trilatérale et Ur loges :

    http://www.movimentoroosevelt.com/news/18-news/59-franc-maconnerie-livre-choc-du-grand-maitre-italien-gioele-magaldi-la-decouverte-des-ur-loges.html

     


  • alinea alinea 9 mars 2016 19:58

    Bonsoir Luc Laurent,
    Les hommes ont depuis toujours aimé se constituer en élite ; les Francs-Maçons n’y font pas exception, car, à la différence des religions, ils ne rameutent pas et gardent toutes les chicanes d’adoption.
    Les religions sont peu séparables de leur église, les Francs-Mac, à ma connaissance n’établissent que peu de hiérarchie en leur sein. En revanche ils se protègent et en cela ressemblent plus à l’ésotérisme qu’à une foi conquérante.
    Élite de pensée navigant pour certains dans les mêmes eaux que les élites de pouvoir ou d’argent, sûr, ils perdent leur aura. Ils gagnent en népotisme, favoritisme, réseaux, qu’ils doivent appeler entraide !
    Je ne suis pas hostile à ces résurgences des temps anciens ; je ne sais pas s’ils nuisent vraiment mais j’y ai rencontré des intelligences, des savoirs, des éruditions, de ce fait je n’éprouve ni jalousie ni rejet, au contraire, c’est quasi un gage de profondeur pour moi et je trouve ça plutôt bien !! smiley


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 2016 11:06

      @alinea
       
      Bonjour,
      Je ne suis pas surpris par cette attitude ouverte à l’humain.
      Moi aussi j’ai des amis (donc des personnes de qualité smiley devenus franc-maçons.
      Mais ils ne m’ont pas fait changer d’avis, cad, j’ai gardé ma méfiance.
      D’autant plus que certains en sont revenus.
       
      Je pense que le processus d’affiliation fonctionne comme cela : par proximité, avec des bonnes personnes, sincères, intelligentes, mais qui sont tombées dans le panneau dans la mesure où dans les premiers degrés on a aucune visibilité sur ce qui se joue à la tête de l’organisation. Elles constituent les meilleurs appâts possibles pour de nouvelles recrues.
       
      Bref, je reste intégralement méfiant vis-à-vis de ces réseaux.
      Surtout que je n’en ai pas vu le commencement de l’ombre d’un fruit intéressant.


    • alinea alinea 10 mars 2016 22:03

      @Luc-Laurent Salvador
      Je n’en sais pas assez pour poursuivre une conversation ; mais je sais que si je m’arc-boute contre les petits cercles du Bildenberg, ou la Trilatérale, je ne fais pas de même avec les francs-macs car c’est une vieille histoire ; mais peut-être, étant des hommes comme les autres, se laissent-ils pervertir par l’ambiance.
      En réalité j’ai beaucoup d’attrait pour l’intelligence, la réflexion, la connaissance, et, au fond, ça me plaît de m’en tenir là.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR 9 mars 2016 21:10

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/voyage-agrave-l-int-eacute-rieur-des-fraternelles_480192.html
    Cahuzac était FM quand il s’est fait aligner pour ses 15 millions d’euros planqués dans un paradis fiscal.....
    https://fr.wikipedia.org/wiki/B’nai_B’rith

    Franc-Magouille ......etc ....


    • Anthrax 10 mars 2016 16:02

      @SPQR

      Ça prouve juste que d’autres FM ont su passer outre le serment d’entraide. Et ils ont eu raison.

  • filo... 10 mars 2016 01:33

    Les vrais franc-maçons sont avant tout des idéalistes. Il sont rares, très rares même, mais ils existent...

    Si un jour vous rencontrez un, il vous dira une vérité implacable : qu’on peut être déçu, même souvent, des franc-maçons mais jamais de la Franc-Maçonnerie.


    • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 10 mars 2016 08:49

      @filo...

      qu’on peut être déçu, même souvent, des franc-maçons mais jamais de la Franc-Maçonnerie.

      Oui, c’est un peu ce que proposerait comme postulat un Jésuite ! Jamais déçu de l’Eglise mais des Hommes qui la composent, même liés entre eux par un sentiment fort de fraternité et d’appartenance.

      Je ne vois guère de différence entre la FM et la Chrétienté, vu sous cet angle, et le combat luciférien qui s’en suit : ombre contre lumière, vérité contre mensonge, intérêt personnel contre intérêt général. Mais les Eglises quelles que soient le nom qu’on leur attribue et leur but avoué ou inavoué fonctionnent toutes sur le même schéma : un universalisme qui s’apparente à un pouvoir occulte entre un petit nombre d’initiés, ou de sanctifiés,ou oints, il n’y a que les mots qui changent. Si la révolution française a été favorisée par les FM, historiquement parlant, c’est pour bien contrecarrer le pouvoir exorbitant de la religion catholique auprès de la Monarchie française et européenne et la prise de contrôle d’une bourgeoisie florissante qui sentait venir le temps pour elle de sortir de l’ombre.

      Depuis, la FM et ses rites tout comme l’Eglise et ses rites se tournent vers un pouvoir mondial prêtes à l’assumer coûte que coûte, tout comme l’Eglise a été une des premières structures humaines mondialistes et universalistes. Et bien sûr, le pouvoir s’accompagnant de toutes les symboliques et initiations de rigueur, comme, la recherche du St-Graal, la transmutation de la matière, etc... Les idéalistes y trouveront leur karma, quant aux affairistes la justification de leurs actes.


    • filo... 10 mars 2016 08:59

      @Nicole CHEVERNEY
      « Les idéalistes y trouveront leur karma, quant aux affairistes la justification de leurs actes. »

      Juste ce que vous écrivez dans votre commentaire et votre dernière phrase résume exactement mes idées sur la Franc-Maçonnerie.


    • soi même 10 mars 2016 21:52

      @Nicole CHEVERNEY quand l’on utilise se genre d’argument ( Je ne vois guère de différence entre la FM et la Chrétienté, vu sous cet angle, et le combat luciférien qui s’en suit : ombre contre lumière, vérité contre mensonge, intérêt personnel contre intérêt général. ° Il y a une chose important à savoir si l’on en pas vécus la véracité de ses propos, il est préférable de s’abstenir de dire des merditudes abstraites.
      Car même abstraite , sur un autre plan elles sont agissantes.


  • elpepe elpepe 10 mars 2016 02:09

    La paix sera imposee dans la soumission, la liberte est forcement un combat, on nous la presente comme une tarre, ou individualisme,
    Les FM font partie integrante du nouvel ordre mondial, cad le monde des idees, pouvoir moral et donc pouvoir tout court, sont le seul ressort des elites,
    L etre suppreme ou Dieu se resume a eux , nous ne sommes que des animaux ou bestiaux, le nazisme ne disait pas mieux ....


  • elpepe elpepe 10 mars 2016 05:47

    http://www.voltairenet.org/article189888.html
    personne pour recouper cette info ?


    • Anthrax 10 mars 2016 15:21

      @elpepe

      D’une manière générale, les « infos » de Meyssan sont à prendre avec des pincettes. Le type est planqué à Damas à l’invitation de Bachar, ça te donne le niveau de sa crédibilité dans un pays où toute presse non gouvernementale a disparu depuis longtemps. D’autre part, il fait allusion à une affirmation du groupe de presse américain McClatchy qui possède une dizaine de quotidien locaux. Ce groupe croule sous les dettes et n’est plus qu’une cellule creuse qui recycle des infos d’agence ou de n’importe où. Mais ça, Meyssan il s’en fout.

    • elpepe elpepe 11 mars 2016 03:14

      @Anthrax
      ok merci je vous embaucherais dans mon prochain journal smiley
      bien cdlt


  • christophe nicolas christophe nicolas 10 mars 2016 11:40

    Saint Simon qui n’était pas un Saint mais qui a influencé les élites Françaises a suggéré ceci :


    • La doctrine de Saint-Simon élève une sorte de « culte » aux scientifiques, en particulier à Isaac Newton, qui a établi les lois de la gravitation. Pour Saint-Simon, Dieu est en quelque sorte remplacé par la gravitation universelle. Cette thèse se fait sentir dès le début de son œuvre.

    Or, l’essor de la Franc-maçonnerie date de Newton et ils adorent le Grand architecte de l’univers symbolisé par la lettre G qu’ils collent partout. Je suggère donc que c’est le G de Gravitation.

    Comme Einstein, l’a détrônée, on comprend l’influence juive sur la franc-maçonnerie. Evidemment, ils sont prisonniers de leurs symboles surtout que la relativité est très incomplète ce qu’Einstein savait.

    Pourquoi tant de bazar pour ça...

  • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 10 mars 2016 11:59

    Christophe Nicolas,

    Tant de bazar pour ça, parce que si l’on étudie de près la FM, on s’aperçoit que le Capitalisme prend son essor à peu près au même moment que la FM, qu’ils sont très interdépendants tous les deux. Pas de capitalisme sans l’appui de la FM, pas de FM sans le rôle actif du Capitalisme. Est-ce l’oeuf qui a fait la poule ou la poule qui a fait l’oeuf ?

    Maintenant, la FM prend ses racines dans l’ordre des Roses-Croix, qui descendaient en droite ligne des Templiers et en avaient les valeurs et les symboles. Ce sont les fondations en quelques sortes moyennageuses de cette « religion universelle » réactivée au XVII/XVIIIe siècle.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 mars 2016 12:27

      @Nicole CHEVERNEY
       
      Intéressant et plus crédible que l’hypothèse de la gravitation... !
      Comme par ailleurs le capitalisme est associé au protestantisme, je me demandais quelle pouvait être la nature des liens éventuels entre protestantisme et FM ?
      Avez-vous quelques lumières sur ce sujet ?


    • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 10 mars 2016 13:38

      @Luc-Laurent Salvador

      Les liens entre protestantisme et FM commencent avec la Franc-maçonnerie moderne dite « spéculative », par rapport à la FM « opérative ». action/pensée constructive. (filiation directe des bâtisseurs du Moyens-âge). Sans toutefois oublier que les racines plus anciennes de la FM commencent dans l’Antiquité, filiation des sociétés initiatiques et confréries des constructeurs romains et celtes, etc...).
      Introduite par les Templiers, ettrès prospères en Rhénanie, c’est Albert le Grand qui organisera les confréries maçonniques (1193-1280). Les loges (ateliers) des tailleurs de pierre allemands ont continué de prospérer jusqu’au XIVe et XVe siècle. En 1459, rédaction de leurs statuts (assemblée capitulaire de Ratisbonne). - 19 loges allemandes avec extension vers Strasbourg, Vienne, Cologne et Berne. Avec comme chef suprême le Président de la Loge de la Cathédrale de Strasbourg.

      Les loges des tailleurs de pierre allemands (1462) fondent à Torgan une confédération qui essaimera jusqu’à Londres, et en 1717, quatre loges fédéreront : « Goose and Gridiron » (oie et gril), Crown (la couronne), Apple tree (le pommier) Rumers and grapes (le gobelet et les raisins).
      Le tout prit le nom de « Grande Loge de Londres » et cette obédience prendra comme Grand Maître, le pasteur écossais James Anderson, avec la Charte de la Franc-maçonnerie universelle, qui édictera le principe de la « liberté absolue de conscience » - trois grades : apprenti, compagnon et maître.

      Puis traversera le Channel pour venir en France et s’étendre dans les couches sociales privilégiées, et notamment aristocratiques où la FM, connaîtra un vif engouement. (fin du XVIIe ) à Paris, puis en 1735, création de la Grande Loge de Paris, dite de France, avec l’élection d’un Grand-Maître. Les plus célèbres seront plus tard : le Duc d’Antin, Louis de Bourbon, le Comte de Clermont.
      En 1773, les « Hauts grades » du rite écossais, verront la naissance de « le Grand Orient ».

       


    • Anthrax 10 mars 2016 15:37

      @Nicole CHEVERNEY

      Là on est en pleine confusion... à moins de situer l’avènement du capitalisme vers le début du XVIII eme siècle. S’il y a des parallèles entre certains rites Rosicruciens et ceux de la FM, le rapport s’arrête là, de même qu’il y a des rapports entre catholicisme et FM, protestantisme et FM etc, et si l’on va plus loin, les rites iniatiques du Klux Klux Kan sont copiés sur ceux de la FM... Quant à faire remonter le tout aux Templiers...
      La FM est une école de pensée, rien de plus. Comme elle rassemble en grande majorité des gens influents, certains ont vu là une façon de faire des affaires, d’obtenir des passe-droits. L’homme est homme, chez les FM comme chez les curés, les Pdg, les syndicalistes ou les membres du Rotary il y a des forts et des lâches, des courageux et des veules. Pas la peine d’en faire des romans.

    • Anthrax 10 mars 2016 15:58

      @Nicole CHEVERNEY

      Faudra vraiment que tu travailles tes fondamentaux. 
      On ne parle pas de franc-maçonnerie avant le début du XVIII eme, à Londres. Ce qui se fonde à ce moment n’a rien à voir avec les loges de tailleurs de pierres, de maçons, d’ébénistes, verriers, qui étaient des groupement de techniciens conservant et se transmettant entre eux leurs secrets de fabrication. 
      Sur ce modèle, comprenant une cooptation, une initiation (au cours de laquelle on demandait si l’on croyait en Dieu) et une progression de grades - apprenti, compagnon, maître - là encore très proche de la division du travail sur un chantier, ce sont fondés des loges où les avocats, médecins, universitaires, lettrés de tous poils se retrouvent pour effectuer un travail symbolique sur eux-même. Inutile d’ajouter Albert le Grand qui n’a rien à voir là dedans même si il a réalisé un travail symbolique comme la plupart des mathématiciens, chimiste et physiciens de son époque.

    • Onecinikiou 10 mars 2016 17:09

      @Anthrax

      « L’homme est homme, chez les FM comme chez les curés, les Pdg, les syndicalistes ou les membres du Rotary il y a des forts et des lâches, des courageux et des veules. Pas la peine d’en faire des romans. »

      On constate simplement que les 3/4 du gouvernement sont franc-maçons, qu’il n’y a pas un catholique pratiquant, et que si l’inverse était vrai il ne manquerait pas de monde - certainement ceux qui n’y trouvent rien à redire aujourd’hui - pour faire remarquer et dénoncer l’influence sans doute néfaste d’un courant de pensée particulier sur la marche des affaires politiques de ce pays et celle de ses institutions.

    • Anthrax 10 mars 2016 17:13

      @Onecinikiou

      Ben... c’est un gouvernement socialiste, tu t’attendais à quoi ? Qu’il y ait des Jésuites ? 
      Cela dit, j’ai pas encore connaissance de pratiques pédophiles chez les FM, alors que chez les curés, pas absents non plus de la politique, je crois qu’on a quelques exemples non ?

    • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 10 mars 2016 18:16

      @Anthrax
       Je pense que de s’intéresser à la chose historiquement parlant est tout à fait enrichissant et légitime, pour moi il ne s’agit pas de « fondamentaux », mais de curiosité historique d’un phénomène de société.

      Simplement,dans mes commentaires précédents je suis remontée le plus loin possible dans le temps, pour bien démontrer la filiation des différentes obédiences maçonnes allemandes, anglaises et françaises. Et je continuerai sur cette voie-là, car elle me semble intéressante et personnellement m’apporte bien des réponses à mes questionnements. Je ne confonds rien, et je saisis parfaitement le fil d’Ariane des origines à nos jours.

      Mais il y a un autre aspect qui m’intéresse. Ce qui paraît être également important dans la FM, c’est la notion d’égrégore et c’est à ce niveau-là qu’il faut y relier la notion d’une école de pensée quelconque. Dans la FM, les liens entre les éléments son étroitement imbriqués. La FM ne fait aucune distinction entre les membres et l’ensemble. Il faut qu’il y ait symbiose, car la FM considérant qu’en étant tous consentant dans le même attribut, cela renforce par ailleurs leur « pouvoir ». De ce côté là, la FM renferme en elle-même une mystique très affirmée.

      Mais avant tout ce qui caractérise la FM, c’est son « activisme » politique. Elle ne se contente pas de se concentrer dans les cercles philosophiques. Car elle est aussi « action » politique, élitiste et de domination. Elle va très loin dans son action, et lui dénier son ambition, c’est lui dénier sa nature profonde où elle entend influer et peser de tout son poids sur la société, où elle a pris depuis un siècle et demi de plus en plus d’influence décisionnelle politique et sociétale.  


    • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 10 mars 2016 18:31

      @Nicole CHEVERNEY

      Pour illustrer mon propos au sujet de l’égrégore chez les FM :

      " Sur cette équerre, emblème de la conscience, de la rectitude et du droit, sur ce livre de la Constitution, qui sera désormais ma loi, je m’engage à garder inviolable le secret maçonnique, à ne jamais rien dire, ni écrire sur ce que j’aurais pu voir ou entendre pouvant intéresser l’Ordre, à moins que je n’en aie reçu l’autorisation, et seulement de la manière qui pourra m’être indiquée".


    • Anthrax 10 mars 2016 19:18

      @Nicole CHEVERNEY

      Je ne sais pas où tu vas pêcher tes informations historiques, mais elles sont fausses. Désolé. 

    • Onecinikiou 10 mars 2016 20:30

      @Anthrax


      Quel rapport avec mon propos ? Si vous n’avez que ça dans votre besace c’est que vous n’avez pas grand chose en terme d’argumentation. 

      L’occultisme est condamnable lorsque l’on prétend défendre des principes démocratiques, point. 

      Lorsque cet occultisme rencontre de surcroit toutes les strates d’influence et de pouvoir réel dans des proportions sans équivalent dans le reste de la société, alors la problématique devient paroxystique et mérite d’être soulevée. 

Réagir