mardi 23 juin - par France Républicaine et Souverainiste

Le groupe Telos dénonce le « fasciste » Onfray et son Front Populaire

Michel Onfray lance sa nouvelle revue, Front Populaire, cette semaine. Ce périodique qui s'annonce souverainiste et progressiste donne des boutons à certains chiens de garde du système politico-médiatique.

C'est le cas du dénommé Groupe Telos, un "cercle de réflexion indépendant des partis" (wikipédia) composé d'économistes, de politologues et de sociologues (autrement dit de gens qui n'ont jamais travaillé et qui ont toujours vécu dans les beaux quartiers parisiens), dont un membre vient de publier une diatribe anti-Onfray sur le site slate.fr. Tout y passe : Onfray détournerait l'histoire en récupérant un mouvement populaire de gauche. Il serait devenu nationaliste, raciste, vieille France etc. Il serait passéiste, manipulateur, vendu à l'ultra-droite. Ce serait un rouge-brun, terme aussi courant que complotiste pour dénoncer quelqu'un de gauche qui boit son café le dimanche-matin en compagnie de gens de droite... Bref, Telos n'aime ni Onfray ni ses idées, et nos bobos libéraux réservent plutôt leur empathie à leurs bien-aimés migrants, à qui ils consacrent une pleine page sur leur site web, au nom de "l'humanisme universel". Ouverture des frontières, rejet des identités, universalisme pour la circulation des capitaux, toute la logique ultra-libérale est résumée dans ce think-tank qui se prétend humaniste et philanthropique, alors que son idéologie massacre la planète depuis le début de l'ère industrielle.

Ces gens sont complétement à côté de la plaque. Michel Onfray, ex-professeur de philosophie, a monté l'université populaire de Caen. Il se réclame gaulliste pour sa conception de l'autorité publique, mais libertaire pour les questions sociétales. Il prône le célibat, l'union libre, il est athée militant. Il milite pour une re-nationalistion de notre industrie, un meilleur partage des richesses. Il est donc très loin des opinions de l'ultra-droite, courant très conservateur en France. Il n'était pas à la manif pour tous. Il s'est toujours opposé au FN, et tente seulement de comprendre ses électeurs, comme chaque observateur devrait le faire. Comment et surtout pourquoi l'extrême-droite est passée de 1 à 30% des votes en quarante ans ? Quels sont les choix politiques, et leurs conséquences pour la société française, qui ont engendré la situation ? Voilà les questions qui devraient titiller les savants de Telos. Ces derniers semblent plus timorés qu'Onfray sur la question de l'islamisme, et bien entendu le concept d'islamophobie est sorti comme il se doit envers quiconque ose critiquer la violence et le sectarisme de la religion musulmane.

Ainsi, les souverainistes et les patriotes seraient des fascistes. Les gilets jaunes des SS remaquillés. Les électeurs du RN des beaufs alcoolos et incultes. Seule la "gauche" aurait le droit de se revendiquer du "Front Populaire" considéré comme un mouvement universel et sans frontières pour Telos. D'ailleurs Jean Jaurès a été assassiné par un nationaliste qui voyait en lui un espion allemand, donc tous les nationalistes sont des brutes paranoiaques. Telle est la vision caricaturale et tronquée de ces spécialistes échappés de Sciences-po et des sectes maçonniques.

La réalité est différente. Ce sont des patriotes qui ont combattu les nazis sous l'occupation, et non des think-tanks libéraux. Sans appel au patriotisme, il n'y aurait pas eu de résistance à la tyrannie. Même les communistes s'en réclamaient à l'époque. Car la patrie, c'est la conscience collective et le ciment qui unit les citoyens. Les gilets jaunes n'appartiennent à aucun parti et revendiquent seulement le droit de vivre correctement, ce que ne leur permet plus les réformes libérales opérées depuis quarante ans par les amis de Telos. Le "Front populaire" était hostile à l'immigration et entendait protéger les travailleurs français par la préférence nationale (loi Salengro). Cette même immigration de peuplement a été voulue par la droite libérale pour casser les salaires et diviser les salariés français dans les années 1970 (Pompidou, Giscard...). La nation, terme rejeté et honni par les libéraux, est un rempart pour agir sur l'économie et donner des droits aux citoyens. D'ailleurs, qu'est-ce que le contraire du souverainisme ? L'esclavagisme, la soumission, et rien d'autre...

Nous lirons donc avec attention la nouvelle revue d'Onfray, qui s'annonce prometteuse. Quand on a des sophistes comme les Telos et compagnie contre soi, on ne saurait être mauvais. Onfray est plus que jamais un gaulliste de gauche, patriote et progressiste, libertaire pour le droit au bonheur, interventionniste dans l'économie pour le droit à une juste redistribution des richesses. Le succès annoncé de son périodique sera peut-être l'équivalent du référendum d'initiative citoyenne refusé par le gouvernement Macron et ses penseurs de Telos...

Source de l'article : http://www.slate.fr/story/191733/nationalisme-front-populaire-revue-michel-onfray-intellectuels-islam-indistinction-democratie



115 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 juin 15:52

    « Onfray est plus que jamais un gaulliste de gauche, patriote et progressiste, libertaire pour le droit au bonheur, interventionniste dans l’économie pour le droit à une juste redistribution des richesses.   »

    Dans l’antiquité grecque, ce genre d’oiseau s’appelait une chimère : une créature fantastique malfaisante dont le corps tenait généralement pour moitié du lion et pour l’autre moitié de la chèvre, et qui avait la queue d’un serpent.

    Pour ce qui est de la partie gauche qui serait gaulliste, on conviendra qu’il s’agit là d’un laisser-passer nécessaire pour être admis dans un monde où l’appellation « gaulliste » est comme un visa, quelle que soit sa position latérale, frontale, et la hauteur de vue. Les impostures gaullistes dénoncées par Laurent Herblay n’en sont pas à ça près.


    • Clocel Clocel 23 juin 16:33

      @Séraphin Lampion
      Z’êtes bien brave avec le cuistre Onfray, en réalité il soufre d’une pathologie beaucoup plus lourde que ne demande que des circonstances favorables pour s’épanouir au grand jour.
      Beaucoup de points communs avec l’usurpateur de l’Élisée en tous cas et avec son camarade scolaire, l’inénarrable Ruffin.
      Pauvres de nous...


    • Garibaldi2 24 juin 05:43

      @Séraphin Lampion

      Lancé par BHL, il l’a lâché pour faire cavalier seul.

      Son livre Le Ventre des philosophes (initialement intitulé Diogène cannibale), publié en 1989 par l’intermédiaire de Jean-Paul Enthoven chez Grasset (dans la collection « Figures » que dirige Bernard-Henri Lévy). En 1991 il intègre la rédaction de La règle du jeu qu’il quittera 7 ans plus tard en 1998.

      Il finira dans l’escarcelle du RN.


    • Ouam Ouam 24 juin 17:29

      @Garibaldi2
      « ...Il finira dans l’escarcelle du RN.... »
       

      Qui ?
      BHL l’humaniste / progressiste les mains pleines de sang ?
       
      Je doute que le RN n’accepte un tel boucher dans ses rangs, meme eux ont leurs limites ^^
       
      Seule une Gauche progressiste aime ce genres de personnages.
       
      Si à l’inverse c’est pour Onfrey, vu son parcours
      (que vous devriez connaitre avant de rédiger de telles betises),
      cela voudrais dire que cette nouvelle gauche des progressistes hors sol racialistes communautaristes islamo compatibles sonts devenus pire que le pen pere de l’époque... c’est dire le « high score » ce celle ci ^^
       
      Comme vous etes un gauchiste progressiste ^^, cette remarque n’est pas à votre honneur de vouloir lier Onfrey au RN smiley
       
      Enfin comme dis Lespaslès de le sketche de la gare...
      C’est vous qui voyez ...

      Et comme l’ensemble des aculturés qui peuvent y penser une sec...
      C’est un peu comme si G.Machais pronais à l’époque le capitalisme sauvage ^^

      Bref du tres grand n’importe quoi, et une confusion mentale digne du café du commerce si cette remarque concernais Onfrey.
       
      Que vous l’ayez mauvaise parce que Onfrey vous quitte est un autre débat(*), comment voulez vous que Onfrey adheres a vos thèses ethnico religieuses et à votre capitalisme sauvage telle que la « pseudo » gauche est devenue.
       
      A sa place fait pareil, plié les gaules comme lui.
      (*) Vous remarquerez qu’il est loin d’etre le seul chez les intellectuels un tantinet lucide.


    • Ouam Ouam 24 juin 17:37

      @Garibaldi2
      Les mauvaises nouvelles arrivant toujours en escadrille...voyez vous smiley

      J’ai l’honneur de vous annoncer que avant hier David Abasy (le grand chercheur dr en islam qui a sorti 150 bouquins qui est souvent en direct sur RIM)
      viens visiblement lui aussi de vous quitter et de rejoindre comme Onfrey le club des patriotes nationalistes qui ne supporte plus cette gauche qui a trahie ses valeurs profondes et qui se vautre dans l’abject ...
       
      Pour vous dire il à passé une interview de de-villiers sur l’europe auquel il adheres.

      Franchement clap clap... continuez sur cette voie, sisi
      Personnellement je vous en remercie...


    • Ouam Ouam 24 juin 17:46

      @L’auteur
      Merci pour ta piqure de rappel qui visiblement fait mal a certains au vu de leurs commentaires ^^


    • JL JL 27 juin 07:41

      @Captain Marlo
       
       Il y a quand même une différence entre votre accroche : « A Toulouse, la Gauche s’allie à un parti proche des Frères Musulmans. »
       
      et celle de « Valeurs actuelles » : « Municipales : Un parti “proche” des Frères Musulmans soutient la gauche à Toulouse »
       
       
      Ps. Le détour vers le lien vaut surtout pour la pancarte : « Française musulmane voilée : si je vous dérange je vous invite à quitté mon pays » (sic)
      Ils auraient voulu nuire à la gauche qu’ils n’auraient pas trouvé mieux.
       


    • François Vesin François Vesin 28 juin 13:02

      @Garibaldi2
      « Lancé par BHL, il l’a lâché pour faire cavalier seul. »
      « Il finira dans l’escarcelle du RN. »
      .
      Se lever à 05.43 heure un 24 juin pour proférer de pareilles saloperies ?
      La secte germanopratine de bhl est encore puissante
      la réactivité de ses affidés en témoigne !!!
      Gageons qu’il perdra de sa superbe le matin où il sera cité à comparaître
      pour les crimes qu’il aura rendus possibles.
      Ce matin là, ses loufiats resteront cachés !
      Vivement demain !!! 


    • eresse eresse 29 juin 01:52

      @Captain Marlo
      Heureusement, il ont pris une raclée.
      C’est quand même terrible pour ces « pov mecs » de gauche.
      Ca fait 50 ans qu’ils cassent du « cureton » et sont obligés de sucer de l’imam pour esperer avoir des voix...


    • Garibaldi2 29 juin 04:44

      @François Vesin

      J’habite à la campagne, et quand on veut désherber sans utiliser de produits chimiques, on le fait au lever du soleil !

      Je n’ai aucune sympathie pour BHL, tout au contraire, l’ayant toujours considéré comme une baudruche pédante ayant bien mérité ses entartements.

      ’’Gageons qu’il perdra de sa superbe le matin où il sera cité à comparaître
      pour les crimes qu’il aura rendus possibles.
      Ce matin là, ses loufiats resteront cachés !
      Vivement demain !!! ’’

      Mes parents n’ayant pas reculé devant la milice pétainiste, ni les SS, vous ne pensez pas que je pourrais avoir peur d’un Matamore comme vous !


  • Lugsama Lugsama 23 juin 16:37

    Les gilets jaunes réclamaient moins de taxes, ils ne combattaient pas le pseudo « libéralisme » qui sévit dans l’imaginaire de certains, bien au contraire.

    Vous devez confondre avec les cas sociaux de la CGT et autres qui ont mis un GJ par dessus leur gilet rouge pour ridiculiser le mouvement et le transformer en un groupuscule de gueulards ivres et violents.


    • Albert123 24 juin 10:31

      @Lugsama

      Vous avez raison, le mouvement originel des GJ combattait avant tout l’oppression fiscale et normative étatique de la république en réclamant la juste dignité que le peuple français est en droit d’attendre, 

      en atteste les nombreux indépendants, artisans, commerçants qui ont animés les rangs des GJ durant les 3 1eres semaines du mouvement, 

      mouvement qui fut ensuite totalement phagocyté par les gauchistes collabos pour en désintégrer l’objectif initial.

      Il aura fallu d’ailleurs la manif contre la réforme des retraites des fonctionnaires (donc de gauche) et les dernières manif racialistes (de gauche) pour définitivement éradiquer un mouvement qui n’avait pas vocation à endormir les masses mais à bousculer les lignes en faveur du peuple français.

      Ce n’est pas pour rien que Macron est revenu au château et à retirer la clef de son hélico au bout du 4ème samedi, 

      Ce n’est pas non plus pour rien que le showbiz a été si long à se réveiller pour les GJ alors qu’il était en 1ere ligne pour les traore.

      enfin ce n’est pas pour rien que les bobos gauchos conspuent les GJ alors qu’ils soutenaient les manifs pour la réforme des retraites et soutiennent aujourd’hui celles du clan traore.

      les même bobos gauchos 100% masqués dans leur bagnole, déjà prêt à « voter utile » car quand même pour ce pauvre Macron « c’était pas facile à gérer comme situation ce virus » et ce quand bien même ils vont réussir à chopper une angine ou pire à force de porter en permanence le masque de la soumission en baignant dans leur propre jus de connerie.


    • Traroth Traroth 24 juin 13:31

      @Lugsama
      Vous n’avez pas assez bien écouté


    • vraidrapo 24 juin 16:52

      @Albert123
      Oui ! D’un côté, il y a tous ces esprits supérieurs qui cherchent de poux à des personnes sensées aux propos mesurés, de l’autre, les homines festivi qui ne se posent pas de question ou qui se contentent de râler la bouche pleine...
      Il ne vaudrait plus la peine de se battre pour défendre « ça » !
      Il n’est que de voir les scores dérisoires des candidats démocrates et populaires quand on a autant de donneurs de leçon. Le compte n’y est pas. C’est dire le nombre d’hypocrites...


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 juin 18:01

    J’apprécie cet article. Je lirai avec attention, moi aussi, la revue FRONT POPULAIRE lancée par Michel Onfray.


    • Aimable 23 juin 19:54

      @Pierre Régnier
      perso comme vous , je vais attendre a parution du journal Font Populaire pour me faire une idée après sa lecture .


    • Furax Furax 28 juin 12:43

      @Pierre Régnier
      Idem.
      Si Slate le déteste, Onfray est dans le vrai.
      C’est utile ces boussoles qui indiquent la direction qu’il faut fuir comme la peste.


  • Gaulois gaulliste Gaulois gaulliste 23 juin 23:41

    Il se réclame gaulliste pour sa conception de l’autorité publique

    Bonjour, et ça continue !

    Ca ratisse large chez Onfray, on aimerait bien profiter de la stature du grand Charles dîtes donc. Le gaullisme ne se définit pas en fonction de la conception de l’autorité publique, ce n’est qu’une conséquence de l’idéologie globale.

    Etre ou se réclamer du gaullisme, c’est avant tout être pragmatique et partir des réalités, rester intransigeant sur les 3 souverainetés et aussi avoir une politique de grandeur et ambitieuse pour le pays.


  • Kapimo Kapimo 24 juin 00:45

    Le fait que Onfray ait accès aux médias me laisse penser que c’est un leurre de plus, un simple animateur du système lequel doit maintenir un espace pour opposants contrôlés (forcément qualifiés de fascistes lorsqu’ils défendent la nation/la souveraineté) afin de faire perdurer son illusion démocratique.

    Tout ceci est explicité dans le formidable texte ci-dessous.

    https://www.legrandsoir.info/IMG/pdf/IS_M.pdf


    • Garibaldi2 24 juin 05:53

      @Kapimo

      Le plus simple en politique est toujours de choisir ’’son adversaire’’ en lui offrant la tribune des médias.


    • vraidrapo 24 juin 16:59

      @Kapimo
      Aujourd’hui, je l’ai entendu répondre à l’animateur de BFM :
       « les Media m’évitent » et tout de suite après,
      .../...
      « normalement vous n’auriez pas dû me donner la parole »

      Curieux : Il me semble que l’Onfray que nous écoutons à la maison et celui auquel il est fait illusion dans les commentaires, ne sont pas du même monde...
      Curieux et suspect... Il n’est pas candidat à quelque chose que je sache !? Alors pourquoi cet acharnement si précis. On dirait qu’une meute le suit à la trace en accumulant des notes sur des propos supposés... Que d’honneur !


    • Kapimo Kapimo 24 juin 18:38

      @Garibaldi2

      Oui, c’est ce que Mitterrand a fait avec le FN, et ce que font tous les spin doctors du monde.


    • Kapimo Kapimo 24 juin 18:40

      @vraidrapo

      Expliquez ce qui de votre point de vue justifie les heures et les heures d’antenne données à Onfray


    • vraidrapo 25 juin 15:45

      @Kapimo
      justifie les heures et les heures d’antenne

       ???
      C’est comme pour Raoult, on peut les voir partout pendant 1 semaine et ensuite, silence radio pendant plusieurs autres...
      Il y a rivalité entre les chaines quand l’une décroche un entretien, les autres font le forcing pour ne pas en être de reste.
      En l’occurrence Onfray vient de lancer un périodique... ça inquiète les Media du MEDEF et de l’Oligarchie... alors, on l’invite pour rivaliser de crocs en jambe (« Rouge-Bruns », « Fasciste » etc...) au nom de la Démocratie bien évidemment.

      NB : Ce que tout le monde ignore c’est que Jésus était Gaulois, il avait dit « Nul n’est prophète en son pays » et, si peu, le Général...


    • Kapimo Kapimo 28 juin 03:05

      @vraidrapo

      Raoult, on le voit depuis 3 mois car il avait de toutes façons un succès phénoménal sur internet, dans des circonstances de crise exceptionnelle sur un sujet très grave dont il est un spécialiste. Et il est peu probable qu’on le voit en dehors des évènements liés à cette épidémie.

      Onfray, ça fait 35 ans qu’on le voit à la télé à propos de tout et rien. Et qu’on continue à le voir partout contrairement à beaucoup d’autres qui ont été éjectés car plus assez politiquement corrects. Je suis d’accord avec pas mal de choses dites par Onfray, mais je n’ai aucune raison de lui faire confiance. On ne passe pas à la télé en permanence lorsqu’on représente vraiment un danger politique pour le régime en place. Onfray, il me parait etre dans la veine Tsipras.


    • chantecler chantecler 28 juin 06:32

      @Kapimo
      Onfray, il me parait etre dans la veine Tsipras.

      Cad opportuniste et peu crédible .
      Mais M. Onfray déborde largement à droite .


    • vraidrapo 28 juin 11:18

      @Kapimo
      Tu as raison de ne pas faire confiance à Onfray...
      D’autres méfiants comme toi ont laissé leurs compatriotes placer au pouvoir :
      Giscard l’Africain,
      Chichi le Japonais Super menteur,
      La Mitte sournoise et ses suicidés,
      Talonnettes de Tripoli et Damas réunis,
      Flanby de Damas et Moscou, ennemi de la Finance,
      µicron de la Banque

      Nous sommes sur la bonne voie. Encore 2 ou 3 pandémies et bientôt, plus personnes pour tenir les bureaux de votes...


    • Kapimo Kapimo 28 juin 23:47

      @vraidrapo

      Bof, propos gratuit, tu ne sais manifestement pas pour qui je vote.
      Dire que le choix se limite à Onfray ou la banque, c’est un peu comme dire qu’on a le choix entre la banque ou un Tsipras bis.
      On peut adhérer à une bonne partie du discours de Onfray et ne pas avoir confiance en cette personne lancée il y a longtemps par l’écurie BHL.


  • rita rita 24 juin 06:24

    « T’es-L’os » ou lard de dire des conneries ?


  • zygzornifle zygzornifle 24 juin 08:30

    Te l’os a moelle ?


  • Buzzcocks 24 juin 10:35

    Telos et ses intellectuels des beaux quartiers qui n’ont jamais travaillé, contre Onfray et France souverainiste qui vit à la campagne, sent le fumier et la sueur... alalala, ça vole haut.


  • vraidrapo 24 juin 11:01

    On est vernis (chanceux) en France !

    Le pays regorge de tant de talents vertueux

    On trouve toujours des esprits sans complexe pour se permettre de descendre des personnalités comme le Général, Ph.Seguin, comme Chevènement, aujourd’hui c’est Onfray ou qui sais-je ... !

    Ou déboulonner sans discernement : Churchill, De Gaule par exemple...

    Il est plus gratifiant d’être sur le banc des saltimbanques ou des chansonniers et de faire rire comme Le Luron, Coluche ou Bigard...

    Un proverbe arabe (révélé par mes anciens étudiants) :

    « parfois, il vaut mieux écouter celui qui fait pleurer... »

    Winston Churchill - Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre.

    Ce qui conduit à :

    « Je n’ai rien d’autre à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur »,



    • vraidrapo 25 juin 15:50

      @vraidrapo
      Il y a encore des gens en France qui :
      n’aiment pas qu’on leur rappelle le passé glorieux de leurs ancêtres,
      ou sont dérangés dans leurs arrières-pensées...


    • Captain Marlo Captain Marlo 27 juin 07:22

      @vraidrapo

      Côté chanson, en ce moment j’aime bien écouter Pierre Perret : les consfinis !!


    • vraidrapo 28 juin 11:27

      @Captain Marlo
      T’as bien raison.
      Entre la masse consumériste et l’oligarchie manipulatrice... reste plus qu’à attendre la chute dans la bonne humeur résignée.
      Hier, on entend : « en cas de deuxième vague, les gens ne supporteront plus d’être confinés ». La deuxième risque bien d’être la seconde !
      Alors, comme dans le chanson ce seront des cons-finis.
      PS : on peut se demander comment les sous-mariniers restent confinés pendant des mois dans leur boite à sardines, sans fenêtre... des surhommes certainement ! smiley


  • simir simir 24 juin 11:23

    Onfray : un rescapé de l’enseignement religieux.

    Un sale type qui a fusillé Guy Môquet une deuxième fois.

    Un Tartuffe qui a prétendu que JLM avait pris la défense d’Ahmaninedjab qui ne comprend pas un mot de farci et s’en tient donc à une mauvaise traduction, celle qui prétendait qu’il fallait rayer Israël de la carte.

    Copain de Finkelkraut qui ment quand il affirme qu’un gillet jaune lui a craché à la face.

    Un pauvre pantin qui n’a rien compris à la révolution française ni à la révolution cubaine.

    Un profiteur aussi : l’université populaire de Caen qu’il a tenté de se faire payer quand il en a eu marre d’enseigner dans son lycée catho.

    Heureusement la ville de Caen et le département du Calvados n’ont pas été dupes.

    Un échec à un doctorat de 3eme cycle à 27 ans voilà ce qui lui permet de débiter toutes ces âneries et notamment sur le PCF des années 40 , âneries facilement démontées sur le lien suivant qui dit : "Michel Onfray est une aubaine, car cet homme de par son statut de philosophe médiatisé, a l’avantage d’apporter l’indispensable caution intellectuelle à l’entreprise réactionnaire."

    https://www.legrandsoir.info/michel-onfray-analyse-de-son-anti-communisme.html


  • Gabriel Gabriel 24 juin 12:11

    L’initiative de Michel Onfray est intéressante et peut être un alternative au système en place depuis plus de trente ans. Girondisme et Gaulisme social sont une bonne approche pour changer la société en profondeur et combattre l’individualisme financier qui nous conduit droit à la destruction et à l’esclavage. Bien sur il y aura toujours des râleurs le cul sur leur siège pour critiquer ceux qui essayent d’agir, de construire autre chose, c’est comme ça...


    • simir simir 24 juin 13:06

      @Gabriel
      « des râleurs le cul sur leur siège »
      Ben oui pour écrire c’est la meilleure des positions.
      C’est ainsi que Marx, Lenine, Castro et bien d’autres ont écrit leurs ouvrages.
      Je crois qu’il n’y a guère que Victor Hugo qui écrivait debout.

      Mais rassurez vous j’ai ma part de manifs aussi.
      Dans lesquelles je n’y ai jamais vu Onfrey.


    • John Bif 24 juin 13:25

      Salut Simir !

      « C’est ainsi que Marx, Lenine, Castro et bien d’autres ont écrit leurs ouvrages. »

      Pour Lénine je crois même que c’était du siège arrière de sa Rolls Royce ... smiley ...


    • simir simir 24 juin 14:05

      @Bif

      Lénine est mort en 1924.
      La plupart de ses livres ont été écrits en exil bien avant que RR ne produise des voitures (Que faire en 1905 Matérialisme et empiriocriticisme en 1908......)
      RR jusqu’à 1910 n’avait sorti que de petites séries de quelque dizaines d’exemplaires et ce n’est qu’en 1910 qu’ils ont sorti une série à 6200 exemplaires.

      A cette époque ce n’était pas plus luxeux que d’autres marques et ils ont même sorti une modeste 20 cv avec un 6 cylindres. Pour comparaison une Renault AK de 1906 faisait 90 cv.

      Anachronisme mélangé à une méconnaissance des marques automobiles !!!!

      Bien tenté quand même !


    • John Bif 24 juin 15:07

      Simir,

      « A cette époque ce n’était pas plus luxeux que d’autres marques et ils ont même sorti une modeste 20 cv avec un 6 cylindres. Pour comparaison une Renault AK de 1906 faisait 90 cv »

      C’est une comparaison à deux balles ... La AK avait un moteur de 13000 cm3 et était une caisse de Grand Prix ... Une F1 des temps anciens ...

      La Rolls Royce de Lénine était une Silver Ghost de 1916 avec un moteur de 7400 cm3 qui développait de 70 voir 80 chevaux ...

      « Cette voiture est destinée aux rois, empereurs, aristocrates, milliardaires, stars du show-business. Lénine, nouveau dirigeant communiste révolutionnaire de la Russie en 1917, choisit de rouler comme le Tsar Nicolas II de Russie en Silver Ghost »Ici ...

      Bien tenté quand même ... Mais c’est pas bien Simir de noyer le poisson pour défendre l’une des tes idoles ... smiley ...

       


    • simir simir 24 juin 15:31

      @Bif
      En l’absence d’une production locale de voitures cette voiture, est utilisée par Lénine pour ses déplacements quotidiens jusqu’à la fin de sa vie. La voiture, datant de 1916, fut modifiée en Russie pour y adapter pendant les mois d’hiver skis et chenilles
      C’est une voiture qui fut saisie au tsar et n’a donc pas coûté un kopeck au peuple.
      Et datant de 1916 je maintiens : il n’a pas pu écrire ses œuvres dedans, la plupart étant d’avant cette date.
      Si la Renault ne te convient pas il y avait des Austin de 60 cv des Benz de 70 cv, la Bugatti 6 de 90 cv et ce n’étaient pas des F1 de l’époque

      Re bien tenté... Pas bien Bif de ne citer qu’une partie de l’histoire pour salir un de ceux que tu détestes


    • John Bif 24 juin 15:56

      Simir,

      « C’est une voiture qui fut saisie au tsar et n’a donc pas coûté un kopeck au peuple. »

      Faut ! Elle a été acheté !

      « En l’absence de production automobile en Russie, Lénine doit trouver un modèle de fabrication étrangère pour ses déplacements. Après plusieurs tentatives, il achète – d’occasion – une Rolls-Royce Silver Ghost de 1916. »

      Mais bon elle ne lui appartenait pas mais c’est lui qui a fait ce choix !
       
      « Loin d’avoir une fortune personnelle, le « Président du Conseil des Commissaires du peuple » a profité des richesses confisquées pour faire quelques acquisitions, sans jamais en être propriétaire en son nom. »

      Ici ...

      « il n’a pas pu écrire ses œuvres dedans, la plupart étant d’avant cette date. »

      Heu ... Enfin ça c’était juste Ironique de ma part pour te taquiner ... Mais bon ...

      Sinon, je déteste pas Lénine mais il roulait en Rolls-Royce ... Il c’est acheté une Rolls-Royce ... smiley ...

      C’est pas une voiture qui a été saisie au tsar comme tu le dis ... Du coup tu me racontes encore du gros n’importe quoi pour sauver l’une de tes idoles ...

      Sacré Simir !


    • simir simir 24 juin 16:54

      @Bif
      Mais c’est évident c’est la révolution mais il va quand payer cette voiture au tsar !
      La réalité la voilà:le « Président du Conseil des Commissaires du peuple » a profité des richesses confisquées pour faire quelques acquisitions, sans jamais en être propriétaire en son nom.
      Connais tu un chef d’état de l époque d’un grand pays qui n’avait pas de voiture. De plus la Russie n’en produisait pas.
      L’important est quelle a été payée (à qui et à quel prix) par les richesses récupérées des Romanov.
      Elle a parcouru 1 km/jour et appartient aujourd’hui à un musée et constitue un bon investissement pour la collectivité vu sa valeur par rapport à l’époque.

      Impayable Bif


    • John Bif 24 juin 17:19

      Simir,

      Ouais c’est bon quoi je sais lire Simir ... c’est ce qu’il y a écrit dans le lien que je t’ai mis ... Tu penses que je n’ai pas lu le lien avant ? 

      « La réalité la voilà »

      Hein ben t’en a quant même fallu du temps pour y revenir à cette réalité ... La réalité qu’elle a belle et bien était achetée et non pas saisie comme tu me le prétendais voir me l’affirmais au départ ... 

      Là nous sommes d’accord pour dire que Lénine c’est payé une caisse ... Je comprends pas Simir pourquoi au départ t’as voulu noyer le poisson ... smiley ...

      « Elle a parcouru 1 km/jour »

      Oui il s’en servait pour écrire ses ouvrages en toutes tranquillités ... smiley smiley ...


    • simir simir 28 juin 21:49

      @Bif
      Ben oui il s’est payé une caisse....
      Et alors tu aurais voulu qu’il reste cloué au bureau ?
      Et Rolls à cette époque ce n’était pas plus prestigieux que bien d’autres marques.
      L’avantage c’est que c’était solide et que les roues ont pu être remplacées par des chenilles.... si c’est ça ta conception du luxe... pour moi ça fait plutôt voiture de chantier ou de débardage.
      Loin d’avoir une fortune personnelle, Lenine a utilisé les richesses confisquées pour faire cette acquisition, sans jamais en être propriétaire en son nom.

      Mais quand tu me dis que tu sais lire je doute car je répète que ses livres ont été écrits bien avant l’achat de cette voiture en 1921
      Mais même si tu t’enfermes dans cet anachronisme cela montre qu’elle ne servait pas pour son utilisation personnelle.


  • oncle archibald 24 juin 18:54

    « Comment et surtout pourquoi l’extrême-droite est passée de 1% à 30% des votes en quarante ans ? »

    L’extrême droite, comme l’extrême gauche d’ailleurs, sont des mouvements qui représentent invariablement depuis des décennies entre 2 et 5% des électeurs. Si les votes qui se portent sur le nom de Marine le Pen ont augmenté au point d’être de l’ordre de 30% c’est parce que les voix d’une armada de mécontents ne trouvent plus d’organisation politique d’opposition qui représente leurs idées. Et donc ils se rassemblent derrière les gueulards.

    Onfray est exactement dans le même cas de figure que MLP, il va intéresser des gueulards et des frustrés. C’est un pisse vinaigre comme un autre. Ces gens là sont bien trop aigres et clivants pour rassembler une majorité qui ait envie de construire quoi que ce soit.

    Ils ne le souhaitent pas d’ailleurs, c’est dangereux d’être au pouvoir et confronté aux réalités, ils préfèrent la confortable position « d’amis du peuple » autoproclamés qui permet la démagogie et toutes les outrances verbales qui plaisent tellement aux plus crédules. S’ils pressentaient un programme un tant soit peu réaliste tenant compte du contexte national et international ils perdraient les trois quarts de leurs supporters !


    • Sparker Sparker 25 juin 09:26

      @oncle archibald

      Tiens pour une fois je vais être d’accord avec vous... jusqu’à un certain point je pense...


  • Jonas 25 juin 08:56

    Même les libéraux , sont contaminés par les anathèmes de la gauche , 

    J’ai beaucoup de sympathie pour Michel Onfray , mais je ne partage pas toutes ses idées. Et en tant que philosophe , il a le droit de s’exprimer et de donner son avis, sans être taxé de fasciste, raciste ou nationaliste. Parce qu’il a une autre musique, que celle dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée.  

    Ce sont les mêmes où leurs héritiers , qui ont porté aux nues en France les «  Compagnons de route » du Partie communiste Français . Le grand Michel Foucault soutenant avec enthousiasme , le régime des Ayatollahs . 

    Jean-Paul Satre « Abattre un Européen , c’est faire d’une pierre deux coups , supprimer en même temps un oppresseur et un opprimer , restent un homme mort est un homme libre. » Tout le monde connaît , la liberté dont jouissent les habitants des pays qui ont recouvré leur indépendance par la violence et la suppression des vies européennes. 


    • Cadoudal Cadoudal 25 juin 09:44

      @Jonas
      Onfray est plus proche des socialistes du front populaire...lol...

      « Il est vraisemblable que nous aurons affaire, non seulement à une masse mouvante plus ou moins indésirable de sans-travail et d’émigrants, en quête d’un pays susceptible de les accueillir en leur procurant des moyens d’existence, mais encore à des individus franchement douteux, à la moralité suspecte4. »

      Il ordonne alors de « refouler impitoyablement tout étranger qui cherchera à s’introduire sans passeport ou titre de voyage valable ou qui n’aura pas obtenu de visa consulaire s’il est soumis à cette formalité »

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Marx_Dormoy


    • Jonas 25 juin 13:40

      @Cadoudal
      Il ne faut pas être impressionné ni ébranlé , par le tintamarre médiatique des « communautarisme, qui ne sont démocrates , qu’en France. Dans leur pays , ce sont de braves moutons. 

      La lutte contre racisme est seulement condamnée en Occident , elle est inconnue dans les pays arabo-musulmans et Africains. Quant à l’immigration  c’est une chance pour la France » , en revanche , pour les pays arabo-musulmans. , elle n’est ni acceptée ni tolérée comme au Maroc, Tunisie et notamment en Algérie. Où il n’est pas bon d’être NOIR. ( Les événements ci-dessous , ce sont déroulés sous Boutéflika)

      Ce pays, l’Algérie  qui est le plus gros fournisseur d’immigrés en occident , a abandonné , selon « Associated Presse » . 13 000 personnes noires , dont des femmes et des enfants , sans eau , sans nourriture , sous une chaleur pouvant atteindre jusqu’à 48 degrés. Menacées par des armes , les autorités algériennes les ont forcées à partir dans le désert. 

      Pas de manifestations ni de prises de positions par nos « belles âmes » en France ni ailleurs. Et c’est Michel Onfray qui est raciste ! 

      Toujours en Afrique, a cause de leur peau blanche , bien que celle de leurs parents est noire , des « ALBINOS » subissent l’apartheid et des agressions. Des enfants , pour échapper à la mort et à la mutilation , sont enfermés dans des camps et abandonnés , par leur familles. En Tanzanie , comme dans d’autres pays Africains , des hommes et des femmes , frappés de cette maladie l’albinisme , sont découpés et mutilés. E c’est Michel Onfray qui est raciste ! 

      Le communautarisme arabo-musulman et Africain , ne manifeste et ne se passionne que par sélection. Ce n’est pas du racisme ! 


    • Cadoudal Cadoudal 25 juin 13:54

      @Jonas
      Moi tout ce que je crains, c’est une invasion de réfugiés toubabs au Sénégal...

      Si on dépasse le seuil de tolérance de 0,5% ça va être un massacre...


  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 25 juin 18:46

    Ça y est, je viens de m’abonner ! 54 euros pour un peu d’air frais, c’est donné, non ?


  • moderatus moderatus 26 juin 06:54

    Bonjour.

    Ainsi, les souverainistes et les patriotes seraient des fascistes. Les gilets jaunes des SS remaquillés. Les électeurs du RN des beaufs alcoolos et incultes. Seule la « gauche » aurait le droit de se revendiquer du « Front Populaire » considéré comme un mouvement universel et sans frontières pour Telos.

    ===========================================================

    Merci à vous de,mettre les pendules à l’heure en ce qui concerne la pensée unique qui voudrait écarter toute les voix dissonante.

    il est certain que cette initiative de Michel Onfray et de ses collaborateurs va compter sur le plan politique.

    Son succès dès la parution récente de la revue, plus de trente mille contributeurs déjà et plus de 50 intervenants de droite et de gauche sont un gage de réussite.

    Je rappelle que le « FRONT POPULAIRE se décline sous la forme d’une revue trimestrielle ainsi que d’un site web, véritable média d’analyse de l’actualité mais aussi plate forme participative, où les abonnés peuvent partager témoignages, informations et propositions, à l’échelle locale comme nationale, dans la perspective des « jours d’après » »


    Il a rejoint le FRONT POPULAIRE


    Régis de Castelnau est avocat honoraire à la cour d’appel de Paris. Il est surnommé “le baron rouge” pour avoir longtemps été le conseil du Parti communiste français et de la CGT. Il anime le blog juridique Vu du droit et travaille aux côtés de Michel Onfray pour la revue Front Populaire.

    Au micro de Boulevard Voltaire, il présente le mouvement de Michel Onfray et réagit à divers sujets d’actualité : le communautarisme et le débat racialiste, la gestion de la crise du Covid-19, la vie politique et l’échéance de 2022 avec l’élection présidentielle.


    Merci encore defendre ce souverainisme, qui est le remède à ce mondialisme qui nous détruit.


    • JL JL 26 juin 07:33

      @moderatus
       
      ’’Merci encore defendre ce souverainisme, qui est le remède à ce mondialisme qui nous détruit. ’’
       
      Les rapaces ont de l’avenir, qui spolient des peuples sans mémoire.
       
      Le néolibéralisme, cette perversion de l’internationalisme, conduit le monde à la ruine aussi surement que les nationalismes, perversion du souverainisme, qui nous ont valu les guerres du passé.
       
       Ni nationalismes, ni mondialismes, qui sont deux modes de domination capitalistes, vive l’internationalisme des peuples.
       


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 08:07

      @moderatus
      salut modératus ! Traiter de fachos, ceux qui ne sont pas contents de l’UE, de ses réformes pourries et de la mondialisation, c’est le seul argument des euro-atlantistes !
      .
      Ceci dit, si la revue (ou le nouveau Parti ?) de Michel Onfray a du succès, c’est que la controverse qu’elle suscite lui fait de la publicité ! Onfray sait très bien qu’il doit la vente de ses livres au fait qu’ils sont publiés chez Grasset dans la collection de BHL, et que ce soutien lui ouvre les portes de tous les médias.... !!
      .
      Asselineau n’a pas le soutien de BHL, donc censure des médias ! Mais il ne faut pas croire que tous ceux qui critiquent l’UE & la mondialisation soient disposés à en sortir !
      .
      Par exemple, depuis 40 ans, la Gauche nous promet « une Europe sociale » dont personne n’a vu le moindre début de commencement ! Pourtant les Socialistes ont été majoritaires en Europe à un moment donné. Pourquoi rien n’a changé ?

      Parce qu’il ne suffit pas d’avoir la majorité pour changer les Traités, il faut que les 27 (et bientôt 33 pays) soient d’accord 2 fois à 100% !!

      100% d’accord pour les Gouvernements + 100% d’accord pour les Parlements.
      Si 1 seule de ces conditions n’est pas ratifiée, rien ne change.

      •  
      Les riches se sont bien douté que cette grosse merde libérale qu’est l’UE finirait par révulser les populations, alors ils ont tout prévu ! Les riches qui ont supervisé la rédaction des Traités, sont plus malins que tous « les souverainistes réunis » ! 

      1 Ils ont par exemple, « oublié » la clause de sortie de l’euro....
      Il faut donc, pour sortir de l’euro, sortir d’abord de l’ UE !

      2 Ils ont organisé l’euro dans 19 pays, les autres ont gardé leur monnaie nationale et peuvent la dévaluer, ce qui impossible avec l’euro. D’où un clivage, ces pays sont plus exportateurs et ont plusieurs % de chômeurs en moins !!
      .
      Mais ça, on ne vous le dit jamais, les européistes font croire que les 27 pays sont dans la zone euro ! Rêve !

      Et en plus, les 19 pays de la zone euro doivent appliquer le Pacte de stabilité de la zone euro, d’où des réformes plus pourries qu’ailleurs ! Ce Pacte impose la destruction progressive des acquis sociaux pour nous aligner sur les pays européens les plus pauvres... C’est pas malin tout ça !?
      .
      Donc les riches ont introduit dans les Traités, des facteurs de divisions qui empêchent de fait l’unanimité à 100% !
      .
      -3 Et en plus de divisions par l’euro, ils ont « oublié » de prévoir une fiscalité commune, une paille !
      .
      D’où les paradis fiscaux légaux pour les riches particuliers, comme le Portugal et la Belgique. Et les paradis fiscaux légaux pour les entreprises, comme l’Irlande, Malte, le Luxembourg et les Pays Bas. Les entreprises vont y inscrire leur siège social et échappent à Bercy.

      Et les pays qui les accueillent ne voteront jamais la fin des paradis fiscaux, ils vivent en grande partie de ces entreprises. Les naïfs qui demandent une hausse des impôts pour les riches sont marrons, il y a longtemps que les riches ont mis leur patrimoine et leurs picaillons à l’abri de Bercy !

      •  

      4 Ou bien ils ont accordé des avantages qui arrangent certains pays, comme la directive sur les travailleurs déplacés, qui enchante les pays de l’ Est. Macron juste élu, est allé leur dire qu’il fallait que ça change, il est revenu la queue entre les jambes ! Les pays de l’Est ne voteront jamais pour la suppression de cette directive !
      .
      5 Ou bien les normes ne sont pas les mêmes dans le s27 pays. Par exemple,  les normes sanitaires en agriculture et en alimentation en France sont plus élevées que dans d’autres pays, donc coûtent plus chers à mettre en place, et rendent les produits français moins compétitifs.... 

      .
      -6 Et le plus important, les riches ont « oublié » l’aligner les salaires...
      Il n’y a pas de SMIC agricole en Espagne et en Allemagne. C’est ce qui explique que les abattoirs français, bretons en particulier, ont fermé leurs portes, et que l’Allemagne a ouvert des abattoirs.
      .
      Et qui explique que les fruits et légumes espagnols inondent la grande distribution ! Les Espagnols n’ont aucune raison de changer, ils raflent la quasi totalité des marchés de la grande distribution en Europe ! Ils ne voteront jamais pour ce qui fait la fortune des agriculteurs espagnols !
      .
      Les salariés des pays de l’ Europe de l’est avec des salaires qui sont tous à moins de 500 euros par mois, font une concurrence directe aux salariés et aux entreprises françaises ! Pour l’Allemagne, les pays de l’Est, c’est le tiers monde juste à côté de chez eux. Les pays de l’Est n’ont quasiment pas de chômeurs, ils ne voudront rien changer non plus.

      •  

      Vous comprenez pourquoi jamais rien ne change en Europe ? Et pourquoi l’UPR explique que rien ne changera jamais, et qu’il faut se barrer !

      Demandez donc à ceux « qui veulent changer les Traités pour avoir Une autre Europe », sur quels sujets les 27 pays peuvent trouver l’accord unanime à 100% ?
      Si on pouvait changer les Traités, l’UPR n’existerait pas !

    • assouline assouline 26 juin 14:48

      L’UPR nous dit :
      .

      Parce qu’il ne suffit pas d’avoir la majorité pour changer les Traités, il faut que les 27 (et bientôt 33 pays) soient d’accord 2 fois à 100% !!

      .
      Ah ! L’UPR se prend enfin à corriger ses erreurs tant de fois répétées...
      .
      On en est plus à l’habituelle unanimité des 54 chambres parlementaires mais à celle des 27 pays membres...
      C’est un début... sachons nous en féliciter...
      .
      Reste cependant à à corriger l’erreur des « 2 fois », car les 27 ne sont tenus de ne s’accorder qu’une seule et même fois pour engager une modification des traités européens.
      Aussi, le vote au sein de chaque état membre ne nécessite pas forcément, comme en France, l’approbation de chacune des chambres... A chacun ses règles constitutionnelles...
      Quant à cette histoire des « bientôt 33 », « l’empressement » de l’Union à intégrer les restants balkaniques suggère davantage la Saint-glinglin que le « bientôt »...
      .
      Mais bon... pas tout le même jour...

    • assouline assouline 26 juin 15:05

      L’UPR nous dit ;
      .

      Traiter de fachos, ceux qui ne sont pas contents de l’UE, de ses réformes pourries et de la mondialisation, c’est le seul argument des euro-atlantistes !


      .
      C’est vrai... c’est abusif...
      Quoique la bêtise soit incluse à la notion de facho, il serait plus juste de dénoncer cette bêtise populiste en s’abstenant de la qualifier de fachiste, une appréciation qui sert aujourd’hui à tout et à n’importe quoi...
      Une bêtise qui est d’ailleurs l’argument principal, sans être le seul, des « euro-atlantistes » et même, plus simplement, des européistes...
      Vraiment, c’est abusif...
      Mais c’est cependant très habile...
      Car l’UPR ne craint rien plus qu’être démasquée comme parti fasciste...
      Au prétexte qu’elle s’appuie sur des éléments idéologiques socialistes éculés, l’UPR se croit à l’abri de toute accusation de fascisme, ce qu’elle est cependant au regard de son discours national-socialiste et de sa bêtise radicale, deux caractéristiques qui ne trompent pas...

    • assouline assouline 26 juin 16:31

      L’UPR nous dit :
      .

      Asselineau n’a pas le soutien de BHL, donc censure des médias !


      .
      Quand on vous dit que la rhétorique de l’UPR se nourrit de la bêtise...
      Comment peut-on encore espérer convaincre avec ce genre de raccourci ?
      Pas complotiste l’UPR ? Mon oeil...
      Y aura-t-il des idiots, plus idiots encore que ceux de l’UPR, pour se laisser abuser par une telle sottise ?
      Heureusement non... ce qui se voit dans le score stagnant de l’UPR, à 1% même pas... une sagesse politique française rassurante et encourageante...
      Mais un autre problème est celui de la honte qui retombe sur tous les militants engagés dans l’action politique en France... surtout vu de l’étranger...
      Tout comme l’Italie en son temps, avec les saillies berlusconiennes, et tout comme l’Amérique égarée par les déraillements de son Président, la France grâce à l’UPR doit aujourd’hui affronter le questionnement de nos voisins européens...
      « C’est vraiment comme ça, la France ? », s’étonne t’on outre-Rhin, outre-Alpes, outre-Manche et parfois même outre-mer... Et c’est un peuple tout entier qui passe alors pour l’idiot du monde-village...
      Non, fort heureusement, c’est pas comme ça, la France, croit-on pouvoir rassurer à chaque fois... car si un Poutine en Russie est crédité d’une majorité d’électeurs russes et peut à ce titre se prétendre représentatif de ce qu’est la Russie, l’UPR n’est quant à elle créditée de rien... ce qui est sans doute l’argument le plus solide pour rassurer les observateurs étrangers interloqués sur la santé politique et mentale des Français...
      .
      Affligeant...


    • assouline assouline 26 juin 16:48

      L’UPR nous dit :
      .

       Les riches qui ont supervisé la rédaction des Traités, sont plus malins que tous « les souverainistes réunis » ! 

       Ils ont par exemple, « oublié » la clause de sortie de l’euro....

      .

      Bon sang mais c’est bien sûr !

      Tout s’explique...

      C’est ainsi que les Anglais, bien connus pour être les pauvres de l’Europe, n’ont pas adopté l’Euro ! Parce que l’euro, c’est un truc de riche pensé par les riches pour les riches !... donc par pour les Anglais...

      Et les Grecs, ces pauvres qui s’ignoraient, ont adhéré à la zône euro en croyant pouvoir le faire...sauf que...

      Comme quoi, c’est bien les riches qui tenaient le stylo au moment de la rédaction des traité européens, et surtout des paragraphes ayant traits à l’Union...

      .
      En revanche, ce que savaient pauvres et riches d’Europe, et qu’ignorent encore les indigents de l’UPR, dont la misère réside ailleurs que dans leur portefeuille, c’est que tout traité peut-être dénoncé par tout signataire à tout moment... ce qui rend la clause de sortie complètement inutile...
      C’est pourtant pratique de savoir ça...
      .
      Finalement, dire que « les riches sont plus malins que tous les souverainistes réunis » n’est sans doute pas la plus grosse bourde de l’UPR...


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 19:05

      @assouline
      Ah ! L’UPR se prend enfin à corriger ses erreurs tant de fois répétées...

      .
      Article 48 du TUE,
      vous savez lire ?

      -1 Pour les procédures de modification dite « ordinaires », l’alinéa 4 :

      « Une Conférence des représentants des gouvernements des États membres est convoquée par le président du Conseil en vue d’arrêter d’un commun accord les modifications à apporter aux traités. 

      Les modifications entrent en vigueur après avoir été ratifiées par tous les États membres conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. »

      .

      NB : Si vous savez lire, « un commun accord des 27 gouvernements » plus « la ratification par tous les Etats membres » = il faut bien 54 OUI pour changer une virgule aux Traités. Si 1 seul dit NON, rien ne change.

      •  

      Et même pour les modifications monétaires, la procédure, dite « simplifiées », l’alinéa 6 dispose :

      « Le Conseil européen statue à l’unanimité, après consultation du Parlement européen et de la Commission ainsi que de la Banque centrale européenne dans le cas de modifications institutionnelles dans le domaine monétaire. Cette décision n’entre en vigueur qu’après son approbation par les États membres, conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. »



      Quant à cette histoire des « bientôt 33 », « l’empressement » de l’Union à intégrer les restants balkaniques suggère davantage la Saint-glinglin que le « bientôt »...
      .


      Vous en savez des choses.., mais votre avis n’est pas l’avis de Merkel !
      UPR : comme ça ne marche pas à 27, essayons à 33 !« 
      .
       » (...) la chancelière Angela Merkel a déclaré que « l’unité européenne ne sera pas complète avant l’adhésion de l’ensemble des Balkans occidentaux à l’Union européenne ».

      Et d’enfoncer le clou : « Si vous regardez les choses géo-stratégiquement et que vous regardez également la carte, alors il n’y aura d’Europe véritablement unie qu’avec les États des Balkans occidentaux ».

      •  

      Ceci dit, ce qui va commencer à disloquer l’Union européenne, c’est le conflit virulent ( et ancien !) entre la Cour Constitutionnelle de Karlsruhe, qui pose la question des limites d’interventions de la BCE, et la BCE : ça devient rock’n’roll !!

      Ce qu’il faut noter dans vos tablettes c’est le mois d’août 2020.

      "(...) Non pas que ce sera la fin du monde, mais c’est en plein cœur de la touffeur estivale d’une Europe plus ou moins confinée que la Cour de Karlsruhe rendra sa sentence sur la légalité des politiques monétaires menées par la BCE et il n’est pas dit que la décision soit aussi positive que cela pour l’avenir de l’euro...etc

      .

      En résumé, pour ceux qui s’intéressent à l’Allemagne, voici les raisons du clash entre la BCE et les allemands depuis des années, dont nos médias ne parlent jamais. Il ne s’agit pas seulement du Gouvernement allemand, ou de la Cour de Karlsruhe, mais les Allemands dans leur ensemble.
      .
      Depuis la crise des années 20, ils sont obsédés par la valeur du mark.
      Ils ont donc établi, pour leur Banque centrale, des règles très strictes.
      Alors que la BCE fonctionne avec des règles complètement opposées.


    • foufouille foufouille 26 juin 19:17

      @Captain Marlo

      il a certainement lu de la prose non upqr ailleurs. pauvre fifi, tu es toujours aussi nul comme mec.


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 19:26

      @assouline

      Je n’ai jamais écrit que l’euro est une monnaie pour riches, mais que l’euro ne pouvait pas être dévalué, et qu’on ne peut pas en sortir sans sortie de l’UE.

      En conséquence, quand on ne peut pas dévaluer la monnaie, il faut dévaluer le prix du travail et dissoudre le modèle social, pour faire baisser les prix de revient des biens et des services. Élémentaire, mon cher Watson !

      •  

      Manque de bol pour vous, voici la démonstration par l’inventeur de l’euro himself, Robert Mundell : « Les ravages sociaux de l’euro, une stratégie délibérée. »
      .

       "(...) Il est très difficile de licencier des travailleurs en Europe », se plaignit-il. Sa contre-attaque : l’euro.
      .

      L’euro fera vraiment son travail quand la crise aura frappé, expliquât alors Mundell . Le retrait du contrôle du gouvernement sur la monnaie empêchera alors l’utilisation des politiques monétaire et budgétaire keynésiennes par les vilains petits élus pour sortir une nation de la récession.

      .

      « L’euro mettra la politique monétaire hors de la portée des hommes politiques », a-t-il dit. « Et sans la politique budgétaire, la seule façon pour les nations pour pouvoir conserver des emplois est la surenchère dans la réduction des règles du commerce. » Il citât, alors les lois du travail, les règlements environnementaux et, bien sûr, les taxes et les impôts. Tout cela serait éliminé par l’euro. La démocratie ne serait pas autorisé à interférer avec le marché.

      .
      Pour Robert Mundell, le but de l’euro n’était pas de faire de l’Europe une puissante unité économique unifiée. Son but était approximativement le même que celui de Reagan et Thatcher : la révolution conservatrice.
      .
      (Traduction : casser les lois du travail, les protections sociales et les salaires)
      .
      Conclusion de Mundell : " (...) Et quand une crise arrivera, les nations économiquement désarmées n’auront plus comme solution que déréglementer le droit du travail, privatiser les entreprises d’Etat en masse, réduire les impôts et d’envoyer les États-providence en Europe dans les égouts....etc

      •  

      Si ce n’est pas clair que l’euro sert à aligner les conditions et le prix du travail de pays comme la France, sur celles des pays européens les plus pauvres, voulez-vous que je vous que je vous explique à nouveau ??
      Bonne soirée, cher troll anti UPR.

    • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 19:34

      @foufouille
      pauvre fifi, tu es toujours aussi nul comme mec.


      .
      D’abord je ne suis pas un mec, ça devrait se voir puisque j’ai un cerveau !
      Pas comme vous, n’est-il pas ?
      Les insultes, c’est interdit par la Charte des commentaires d’Agoravox.
      Retournez donc vous coucher, vous allez fatiguer les 2 neurones qui vous restent...


    • foufouille foufouille 26 juin 19:59

      @Captain Marlo

      marrant car j’ai répondu de nombreuses fois à ton bot comme ça à ton ton bot et tu n’as jamais répondu.

      tu as aucun cerveau mais juste 2 neurones et un gode pour devant ton poster de dieu.


    • Captain Marlo Captain Marlo 27 juin 07:29

      @assouline
      Au prétexte qu’elle s’appuie sur des éléments idéologiques socialistes éculés, l’UPR se croit à l’abri de toute accusation de fascisme, ce qu’elle est cependant au regard de son discours national-socialiste et de sa bêtise radicale, deux caractéristiques qui ne trompent pas...

      .
      Surtout ne vous fatiguez pas à fournir le moindre exemple... !!


    • Captain Marlo Captain Marlo 27 juin 07:56

      @assouline,

      Si l’UPR ne représente rien, pourquoi êtes vous le troll attitré de l’UPR sur Agoravox ? Quelle dépense d’énergie inutile !

      Et pourquoi ne citez-vous jamais un seul exemple d’erreur, de propos xénophobe, de déclaration d’extrême-droite ou de complot dont vous affublez l’UPR ?
      .
      Je vais vous dire pourquoi vous ne citez pas d’exemple : parce que toutes les analyses de l’UPR fournissent les sources, les preuves, les documents et les archives que chacun peut vérifier. Ce que chaque journaliste digne de ce nom devrait faire pour informer les citoyens. C’est ennuyeux, je le comprends bien, mais il va falloir vous y faire !
      .
      Depuis 13 ans, les informations et les analyses de l’UPR circulent, et c’est trop tard, rien n’arrête les idées et les informations !
      On peut arrêter Assange, mais pas les milliers de documents qu’il a publiés...
      .
      Ceux qui essayent de ruiner l’UPR de l’intérieur, les putschistes, n’ont rien compris du tout ! Ils croient empêcher Asselineau de se présenter en 2022. Mais avec ou sans Asselineau, tout son travail depuis 13 ans, circule sur le Net, et rien n’est plus comme avant : la propagande euro-atlantiste depuis 70 ans arrive à son terme.

      Mes condoléances.


    • assouline assouline 27 juin 16:31

      L’UPR nous dit :
      .
      A propos de la règle de modification des traités européens stipulée par l’article 48 du TUE.
      .

      Article 48 du TUE, vous savez lire ?

      « un commun accord des 27 gouvernements » plus « la ratification par tous les Etats membres » = il faut bien 54 OUI


      .
      Moi, oui...
      Pourquoi ajouter aux dispositions du TUE en concluant qu’il faut ajouter l’accord des 27 gouvernements à la ratification par tous les états membres ?
      .
      Il n’y a pas lieu d’ajouter l’accord des gouvernement à la ratification des états membres...
      Car l’accord des gouvernements est celui des états membres...
      Car l’avis des états membres n’est rien d’autre que l’avis de leur propre gouvernement !
      Autrement dit, les états membres ratifient par l’accord interne de leur propre gouvernement...
      L’accord de chaque gouvernement entraîne de facto la ratification de la modification par le représentant du gouvernement au Conseil.
      C’est pourtant pas compliqué...
      .
      A l’UPR, on a toujours pas appris à lire correctement le langage juridique, et on fait dire n’importe quoi aux dispositions légales...
      On leur fait dire ce qu’on a cru y comprendre... mais ce qu’elles ne disent pas...
      Ainsi pour les GOPE, ainsi pour les dispositions de l’article 48 du TUE...
      On n’a pas mieux compris le fonctionnement de l’Union européenne et ce qu’elle est pas essence. Et l’on s’imagine encore que les représentants gouvernementaux au Conseil de l’Union sont des êtres à part, autonomes, membres d’une autorité européenne sans lien avec les gouvernements des pays membres...
      Comment parler d’Europe lorsqu’on n’en sait pas plus que ça ?
      On brode, on imagine, on fantasme et on se réfugie dans les chimères...
      Surtout, on s’applique à provoquer l’effroi chez les autres, au prétexte de les initier à « la réalité », de « réveiller les consciences », et d’enrôler pour l’UPR...
      .
      Je m’étais donc réjoui trop tôt en soulignant que l’UPR avait enfin corrigé ses erreurs habituelles...
      Désespérant...

    • assouline assouline 27 juin 16:50

      L’UPR nous dit :
      .

      toutes les analyses de l’UPR fournissent les sources, les preuves, les documents et les archives que chacun peut vérifier


      .
      Le démontage des « sources » et des « preuves » de l’UPR a déjà été fait, ici comme ailleurs...
      Un exemple des procédés frauduleux de l’UPR se trouve plus haut, dans l’interprétation frauduleuse, par les juristes improvisés du parti, de l’article 48 du TUE...
      Pour affirmer que ses sources, preuves, et documents en tout genre sont incontestables, l’UPR se contente d’ignorer les nombreuses démonstrations de tromperie...
      Rien de plus simple... Personne n’ira vérifier... l’arnaque est bien trop séduisant... les idéologues et communicants du parti le savent bien...
      .
      Ainsi, « chacun peut vérifier » la fraude sur laquelle se fonde la cellule asselinienne pour promouvoir son national-socialisme. Chacun, pourvu qu’il s’en donne la peine...
      Mais l’UPR sait qu’un scandale frauduleux aura toujours plus d’audience que l’honnête et simple vérité...
      Et c’est ainsi, à la seule force de l’escroquerie intellectuelle, que l’UPR trace son petit bonhomme de chemin et rallie les profils reptilo-pavlovien de la France de tout en bas...
      C’est ça, le populisme !

    • assouline assouline 27 juin 18:10

      L’UPR nous dit :
      .
      A propos de l’idéologie national-socialiste de l’UPR :
      .

      Surtout ne vous fatiguez pas à fournir le moindre exemple... !!


      .
      Seulement, il n’y a pas d’exemple...
      C’est l’ensemble de la démarche populiste de l’UPR qui est la preuve de son orientation nationale-socialiste.
      On ne saurait tirer d’une globalité probante un exemple significatif...
      .
      On pourra néanmoins citer, en exemple d’une idéologie socialiste éculée, la perpétuelle référence au CNR, vieux machin d’après-guerre à l’origine de l’Etat providence tel qu’on le connaît aujourd’hui, en France...
      L’heure est aux besoins sociaux d’aujourd’hui, par aux comémo des gloires d’antan... Inutile de rabâcher les vieilles références poussiéreuses pour se montrer à la hauteur du progrès social mais au contraire, il nous faut nous affranchir de leur tutelle historique et faire preuve de l’audace et de la créativité utiles à la société actuelle... ce que du reste la France a fait depuis 1945 sans s’encombrer d’une référence au CNR...
      Aurait-on idée de s’inspirer du modèle des guerres napoléoniennes pour créer l’armée française de demain...
      .
      Ceux qui ne savent que rappeler les initiatives d’autrefois sont aussi ceux incapables d’en avoir d’utiles et innovantes pour aujourd’hui et pour demain.
      La France a déjà un passé, occupons-nous de son avenir !
      Débarrassons nous de ces rétrogrades de l’UPR qui ne nous proposent que d’écrire notre Histoire à l’envers !
      Aux aaaaaaaaaaaaaarmes, citoyens...

    • mmbbb 28 juin 15:48

      @JL « vive l’internationalisme des peuple  » belle formulation usee dont certains ont cru et d autres croient encore ! 


  • chantecler chantecler 26 juin 07:38

    « Ainsi, les souverainistes et les patriotes seraient des fascistes.... »

    Non , pas tous mais dans le tas il y en a .

    Même diversité qu’au RN .

    Quant au « Front Populaire » de M. Onfray c’est une farce , une mystification de plus .

    Le seul intérêt est que ce sieur qui est un tout petit pion se soit démasqué .

    Tous les partis de droite d’après guerre , liés le plus souvent au gaullisme , étaient estampillés populaire : UMP RPR MRP etc etc ...

    C’est comme les mots social , socialiste :

    socio libéraux : impossible : le libéralisme ne peut être social

    = embrouille de plus...

    = continuité de sociale démocratie , etc

    national socialiste ,qui peut prétendre en dehors de ceux qui se fichent de nous , que ce soit de gauche ?

    Pétain a toujours été à l’extrême droite .

    Le mot social sert de masque à enfumer : au mieux il indique qu’une partie du PIB est attribué à du social : santé (SS) , retraites ,etc .

    Tout ça c’est du passé .

    Le néolibéralisme écrase tout .


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 08:15

      @chantecler

      Certes, mais vous avez une analyse trop rationnelle, le marketing politique fonctionne autrement ... !
      .
      Visiblement, Onfray a des appuis politiques et financiers...

      Et raconter depuis 40 ans « que l’UE c’est merveilleux et que le Frexit c’est facho », ne semble plus aussi efficace...
      .
      Le PS est inaudible, les Républicains sont dans les choux, l’alliance de la carpe et du lapin de Macron est cuite, et les Français sont à la recherche d’idées nouvelles.
      .
      C’est ce qui va faire le succès de cette entreprise d’enfumage ! Car il va être largement médiatisé, comme Macron l’a été pendant les 2 années avant son élection.


    • chantecler chantecler 26 juin 09:26

      @Captain Marlo
      Oui !
      ....
      Un de mes commentaires vient de sauter .
      Ma box Bouyghes vient une fois de plus de se déconnecter .
      Plus de tel , ni d’adsl .
      Ca dure depuis au moins 10 jours ....
       smiley
      A chaque fois il faut que je débranche ma box et mon PC et 2 fois sur 3 ça repart !
      C’est pratique !
      J’ai lu que je ne suis pas le seul à connaître ce souci ...
       ?


    • foufouille foufouille 26 juin 10:09

      @chantecler

      paye toi un onduleur ou suit ta ligne pour voir si des fils ne pendouillent pas.

      un onduleur est obligatoire en campagne.


    • assouline assouline 26 juin 14:03

      L’UPR nous dit :
      .

      raconter depuis 40 ans « que l’UE c’est merveilleux et que le Frexit c’est facho », ne semble plus aussi efficace...


      .
      Or, raconter le contraire ne semble pas plus efficace qu’il y a dix ans...
      Depuis que l’UPR s’acharne à le faire, elle ne parvient toujours pas à rafler ne serait-ce qu’ 1% des électeurs...
      Un petit 2 % aurait au moins le mérite de la dignité...
      En deçà, on est manifestement dans le ridicule...

    • assouline assouline 26 juin 14:13

      L’UPR nous dit :
      .

      Le PS est inaudible, les Républicains sont dans les choux,


      .
      Et les rares fois où l’UPR parvient à faire parler d’elle, c’est par les déboires salaces de son gourou veilllissant...
      Ce qui, rapporté à la bêtise frauduleuse de ses adeptes, a au moins l’apparence de l’honnêteté et de la crédibilité...
      Et on peut dès lors déplorer la faiblesse du débat politique en France...

    • troletbuse troletbuse 26 juin 14:17

      @assouline
      L’UPR fait parler d’elle
      Heureusement, vous êtes là pour en parler smiley


    • Cadoudal Cadoudal 26 juin 14:21

      @troletbuse
      Assouline s’est spécialisé dans l’attaque d’ambulances...

      Un vrai rebelle Macronien...lol...


    • Cadoudal Cadoudal 26 juin 14:23

      @Cadoudal
      Est ce que moi je m’attaque au PCF ?

      Jamais je ferais ça...lol...


    • assouline assouline 26 juin 14:31

      L’UPR nous dit
      .
      A propos de la prévisible victoire de Macron aux élections de 2022...
      .

      C’est ce qui va faire le succès de cette entreprise d’enfumage !


      .
      Où l’on voit que nos populistes prévoient déjà la défaite...
      Non pas que le programme populiste manque de séduire les Français...
      Mais à cause de « l’enfumage »...
      Ainsi donc, ces évidences qui animent la pensée populiste ne parviendraient pas à percer l’écran de fumée médiatique...
      C’est dire l’aveuglement des Français...
      Ou, tout simplement, leur lucidité face à la bêtise...

    • troletbuse troletbuse 26 juin 16:28

      @Cadoudal
      Tu crois qu’il a compris ?  smiley
      Ca m’étonnerait


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 19:39

      @troletbuse
      L’UPR fait parler d’elle
      Heureusement, vous êtes là pour en parler 


      .
      C’est le troll le plus nul que j’ai croisé dans ma vie de militante !
      Il reprend mes commentaires à chaque fois, mais comme j’ai plus d’arguments que lui, je finis par détailler des sujets que je n’aurais pas approfondis sans ses commentaires.


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 19:44

      @assouline

      Je ne vais pas reprendre votre commentaire de 14h31, quelle salade !
      Vous vous y retrouvez ?
      Vous devez commencer à fatiguer, non ?
      Vous n’avez pas droit à des congés payés, au Ministère de l’Intérieur ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 26 juin 20:07

      @assouline
      .
      Mauvaise nouvelle pour vous et vos potes européistes, les nouvelles sont mauvaises, d’où qu’elles viennent ... L’UPR à l’honneur et l’avantage de vous informer que la crise entre l’Allemagne et la BCE s’approfondit, et va sans doute accélérer la fin de l’euro que vous aimez tant..., snif, snif, je compatis ! 

      La sortie de l’euro concerne l’Italie, endettée jusqu’aux yeux, et sans doute ensuite l’Allemagne, qui en a ras le bol de la BCE...

      •  

      UPR 26 Juin 2020, les PEPP de la BCE. 

      Non, mon cher Assouline, le PEPP n’est pas un soda, c’est du rachat massif de la dette publique :


      " La BCE a lancé le 18 mars dernier un nouveau programme de rachats massifs d’actifs obligataires sur les marchés, baptisé PEPP pour « pandemic emergency pourchasse programme » en américain (traduction : “programme d’achat d’urgence contre la pandémie”). Initialement de 750 milliards d’euros, il a été allongé à 1 350 milliards d’euros le 4 juin.
      .

      L’objectif principal est toujours le même : modérer le coût de l’endettement de l’Italie sur les marchés pour éviter qu’elle ne quitte l’euro. Ce « bazooka », comme la presse l’a appelé, a fait l’objet de deux novations majeures par rapport aux précédents programmes de rachats d’actifs, notamment le PSPP (« public sector purchase programme »).

      .

      Pour le PEPP, en effet, la BCE :

      • s’est affranchie de sa propre réglementation qui stipulait qu’elle ne pouvait pas racheter plus de 33% de la dette d’un pays dans le cadre de ses rachats d’actifs .

      • s’autorise à ne pas respecter la répartition induite par la clé de son capital dans ses rachats d’actifs. Cela signifie par exemple que la BCE s’autorise à racheter bien plus de dette italienne que le poids de l’Italie dans son capital.

      Or, il s’agit de deux chiffons rouges pour le Tribunal constitutionnel allemand de Karlsruhe...etc 

      Mes condoléances z’émues.


    • assouline assouline 26 juin 20:43

      L’UPR nous dit :

      .

      La sortie de l’euro concerne l’Italie, endettée jusqu’aux yeux, et sans doute ensuite l’Allemagne, qui en a ras le bol de la BCE...

      .

      Il ne s’agit que d’une « info » UPR. Chacun ici sait ce que ça vaut...

      Pour la première fois, l’UPR voit une raison de s’alarmer du niveau d’endettement public d’un état, en l’espèce l’Italie... ce qui avait pour habitude de lui échapper lorsqu’il était question de pratiquer une politique de relance à tout crin, cause prétendue de tous les maux de la France, par les dépenses publiques et l’endettement perpétuel de l’Etat...

      Mais le plus drôle vient après...

      .

      Pour le PEPP, en effet, la BCE :

      • s’est affranchie de sa propre réglementation qui stipulait qu’elle ne pouvait pas racheter plus de 33% de la dette d’un pays
      .
      Eh oui...
      Alors que l’UPR vante ici sans cesse les mérites de l’endettement sans limites de l’Etat et l’emprunts public auprès de la banque centrale, elle nous explique aujourd’hui que le rachat massif de la dette publique des pays de l’Union par la BCE est une pratique dangereuse qui pourrait avoir raison de l’Euro... et qui doit par conséquent être évitée ! Tout le programme de l’UPR !
      .
      Il n’est donc plus question de risquer la santé financière des états pour satisfaire au dogme de la relance aveugle, une relance si chère au coeur des obtus-bloqués de l’UPR !
      Une révolution ! Quoique...
      Ce que l’on voit surtout, c’est que l’UPR, aujourd’hui en panne, en est réduite à se renier en disant n’importe quoi, une constante du parti me direz-vous...
      Seulement, l’UPR comprenait-elle, elle-même, ce qu’elle prétendait expliquer aux masses ?
      Pas sûr...

    • assouline assouline 26 juin 20:54

      L’UPR nous dit :
      .
      il s’agit de deux chiffons rouges pour le Tribunal constitutionnel allemand de Karlsruhe...
      .
      Car on s’imagine encore à l’UPR que le Tribunal constitutionnel allemand est l’arbitre compétent de la politique monétaire de la BCE...
      On avait pourtant bien lu les traités européens...
      Et l’on savait, en le répétant à cor et à cri, qu’une juridiction nationale est forcément et nécessairement incompétente contre une institution de l’Union...
      Mais on l’a oublié très opportunément... Et l’on feint de croire déosrmais à l’UPR, que deux malheureuse statistiques qui n’ont d’importance que ce Tribunal allemand, fut-il Consitutionnel, peut décider de l’avenir de l’Euro, de la BCE et de l’Union...
      Les investisseurs qui aujourd’hui, de nouveau, investissent massivement dans l’Euro, lequel a retrouvé son cours d’avant covid, semble n’accorder que peu de crédit aux « prévisions » alarmistes des « experts » de l’UPR...
      Il en va de cette mascarade asselinienne comme de la tentative de destitution de Macron...
      A l’UPR, faute de peser et de pouvoir, on se noie dans les chimères...


    • chantecler chantecler 27 juin 07:43

      @Captain Marlo
      Bonjour,
      Finalement que ce commentaire ait sauté , pas d’importance .
      Je viens d’écouter E. Todd sur F.C et je trouve ses propos très proches de ce que je pense fondamentalement et que j’ai du mal d’ailleurs à exposer ...
      Je ne recherche pas comme tu le sais de maître à penser ni de gourou .
      Donc il n’est pas en ce qui me concerne ma référence suprême .
      Mais voilà , ce qu’il dit est , à mes oreilles , important ...
      Il n’est d’ailleurs pas globalement vraiment optimiste , mais il essaie encore de dire certaines choses ....
      Je te donne un lien pour retrouver l’émission :
      https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/emmanuel-todd-le-souverainisme-rehabilite-par-la-crise
      A+
      ...
      PS : merci à foufouille pour son conseil concernant les pannes de ma box à répétition (ce matin de bonne heure ça fonctionne) : l’onduleur .
      Je vais me renseigner . .


Réagir