samedi 17 septembre - par Marcel MONIN

Les immigrés à la campagne et le président de la République à la manœuvre

Les immigrés à la campagne et le président de la République à la manœuvre.

 

L’annonce d’un projet de loi organisant l’installation des immigrés à la campagne illustre l’une des techniques de pratique du pouvoir utilisées par le président de la République.

 

L’objectif des idéologues qui ont mis la main sur les rouages des Etats du continent européen, est de remplacer les Etats traditionnels (avec leur population, leur territoire, leur gouvernement) par des territoires sur lesquels cohabitent des communautés diverses gérées, non plus par des gouvernements au sens ancien, mais par des individus ayant la vérité incarnée et un magot à défendre. Territoires sur lesquels les affaires se font librement et échappent au contrôle direct ou indirect des « peuples ».

 

Quand le président de la République annonce que lui et la classe politique à son service, mettront en place un système d’accueil de gens venus de l’étranger, il escamote le fait qu’il ne fait que mettre en oeuvre une politique déjà arrêtée, fondée notamment sur une idéologie sociétale de nouveau peuplement de l’espace, et d’apport de stocks de bras pouvant servir de main d’œuvre à bon marché.

Et lorsque les parlementaires, les associations caritatives auront admis qu’il faut (ou qu’on peut) accueillir des gens venus de partout, de la manière envisagée, et que les citoyens non concernés s’en seront moqués, l’ensemble des citoyens aura été mis devant le fait accompli : - de la fin du contrôle de l’immigration, - de la transformation de la structure de la population, et pour partie, - de la fin de l’Etat tel qu’on l’entendait jusque là… Et même, à y regarder de près - de la notion de peuple ( avec son histoire et sa culture).

 

La technique de manipulation de la population qui vient de tout évidence d’être utilisée, est aussi simple qu’astucieuse : Dans le cadre de la mise en place progressive de la nouvelle société, on invite les parlementaires et les citoyens à discuter sur des mesures techniques, en camouflant l’objectif réel. Et quand les citoyens auront été obligés -ou auront pris l’habitude- de se plier un certain temps à ces mesures, il suffira d’en prendre quelques autres du même genre… et l’objectif sera atteint (1).

 

Certains se posent une question :

Pourquoi le président de la République est-il (ou se sent-il) obligé de ruser ainsi, alors d’une part, - que cette nouvelle société (2) est clairement organisée et préparée par le texte de divers traités européens, et que d’autre part - la constitution consent explicitement depuis 1992 au transfert de compétences des institutions démocratiques françaises aux profit d’organismes hors de portée et de contrôle des citoyens ?

 

Il est possible que la réponse soit la suivante :

C’est probablement parce que les Français se sont contentés (et continuent à le faire) de pratiquer la loi du moindre effort (habituellement exploitée comme on le sait par les menteurs et les manipulateurs).

Et ont cru en 1992 à ce que leur disaient F. Mitterrand, J.-L. Mélenchon et autres, sans lire par eux mêmes le texte de ces traités (malgré les avertissements de certaines personnalités comme Ph. Seguin, qui avaient, eux, lu le texte de Maastricht). Pas plus qu’ils n’ont lu le traité de Lisbonne qui leur a été imposé par la classe politique suivant N. Sarkozy dans cet incroyable mépris du vote populaire (rejet de la constitution européenne poursuivant la mise en place du modèle de société porté par divers idéologues), jouant en quelque sorte dans cette affaire, le rôle du « Rattenfänger von Hameln » (de « l’attrapeur » de rats) des frères Grimm.

 

Si les présidents de la République avaient exposé clairement aux Français l’objectif de ces textes, ou si ces derniers les avaient lus, il est probable que les Français auraient crié « au fou ».

S’ils faisaient… un jour l’effort auquel ils n’ont toujours pas consenti, il est probable que les Français enverraient aux orties le projet de société qui se met en place (3). Et, par la même occasion, les politiciens qui y prêtent la main.

 

Marcel-M. MONIN

m. de conf. hon. des universités

 

(1) Le même président de la République, vient d’annoncer que les enseignants (appartenant à des corps de fonctionnaires) pourront gagner plus, s’il acceptent des tâches supplémentaires (non prévues dans les obligations statutaires). Ils seront donc dans une sorte de situation contractuelle pour ces activités supplémentaires. Situation qu’il suffira d’amender et de perfectionner pour que les enseignants puissent être recrutés librement par les établissements (idée dans les cartons assortie évidemment d’un argumentaire ad hoc), lesquels soumettront l’embauche à des conditions identiques à celle du commerce ou de l’industrie. Mais évidemment, l’objectif (transformer l’enseignement -public- en activité marchande) est occulté.

On peut multiplier les exemples : les universités ont été rendues propriétaires de leurs locaux, se sont fait déléguer la gestion de la masse salariale ; l’accès à l’université a été petit à petit transformé (avec un pas supplémentaire avec l’astucieuse procédure « parcours sup ») ; les montants des droits d’inscription sont de plus en plus laissés à la discrétion des établissements.

Quant aux hôpitaux, les citoyens ont (peut-être) fini par comprendre la raison pour laquelle on continuait à réduire le nombre de lits quelle que soit par ailleurs la situation sanitaire : la santé étant un service marchand pour les idéologues il faut préparer la substitution d’une activité marchande à celle d’un service public.

La masse financière des retraites ou celle de l’assurance maladie devant être à terme gérées par les banques ou les compagnies d’assurances privées, on les « réforme » dans cette perspective.

Le corps des ambassadeurs et celui des préfets ont été supprimés, ainsi que l’ENA, puisque sur le territoire européen, un (ancien) national doit pouvoir occuper toute activité (y compris des fonctions régaliennes) sur le territoire d’un (ancien) autre Etat…

(2) dirigée par une « élite » financiéro - administrative selon ses intérêts, et gérant des populations amorphes. Un peu comme du temps de la féodalité.

Avec aux commandes, des individus de l’obédience acceptant de faire la besogne en utilisant les institutions « officielles », dans lesquelles ils ont fait en sorte, pour des raisons qu’il est facile d’identifier et de comprendre, de pouvoir être installés.

(3) il est intéressant de relever que les tenants de la nouvelle société qualifient de « nostalgiques du passé » ou de « passéistes » ceux qui ne font que refuser de se faire imposer (insidieusement) une idéologie nouvelle, un système politique abracadabrant et un cadre de vie futur dont ils ne veulent pas et qu’ils n’ont pas accepté.



98 réactions


  • Lynwec 17 septembre 17:34

    Après « la fabrique du consentement », voici « la fabrique de la guerre civile » .

    Après la danse macabre de Saint-Saëns, voici venir celle de Mozart (de la finance)...


  • sirocco sirocco 17 septembre 17:42

    "S’ils faisaient… un jour l’effort auquel ils n’ont toujours pas consenti, il est probable que les Français enverraient aux orties le projet de société qui se met en place (3). Et, par la même occasion, les politiciens qui y prêtent la main."

    Le régime en place veille à ce que le peuple français (c’est valable aussi pour les peuples des autres pays de l’UE) soit soumis par les médias à un abrutissement tel qu’il ne soit jamais en mesure d’analyser clairement les changements sociétaux qu’on lui impose.


    • Jelena Aleksandra 17 septembre 17:57

      @sirocco : C’est hors-sujet, mais pour répondre à votre commentaire, il y a tout de même eu prés de 20.000 civils qui furent évacués avant l’arrivée des ukronazis. Après vu que dans ce pays il n’y a plus de recensement, difficile de dire combien sont restés sur place...


    • sirocco sirocco 17 septembre 18:06

      @sirocco
      "Le régime en place veille à ce que le peuple français ... soit soumis par les médias à un abrutissement..." 

      Article pour appuyer mon commentaire :
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/09/14/le-cartel-de-la-presse-subventionnee-renforce-sa-soumission-a-macron/


    • chat maigre chat maigre 17 septembre 18:33

      @sirocco

      « Le régime en place veille à ce que le peuple français ... soit soumis par les médias à un abrutissement... » 

      merci pour le lien, c’est édifiant !!!

      on n’est pas seulement dans une dictature qui ne dit pas son nom, avec macron on est passé dans le totalitarisme 


    • spiritwalker spiritwalker 17 septembre 19:44

      @chat maigre Bonsoir avec Ursula , on n’est pas en reste :https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/SPEECH_22_5493 , hélas . Cordialement .


    • chat maigre chat maigre 17 septembre 20:22

      @spiritwalker

      merci pour le lien, elle nous fera tout la wonderleyen smiley

      pour ma part, je ne me suis jamais senti européen, je suis pour une collaboration entre pays voisins mais je suis français et je compte bien le rester jusqu’à la fin !!!

      je ne suis pas plus européen, qu’allemand ou espagnol ou ukrainien !!!

      ces gens là on pris possession de notre pays sans aucune résistance et il nous dépouille avec l’aide de nos dirigeants corrompus !!!

      ça me rend malade smiley


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 18 septembre 08:31

      @sirocco Effectivement, cela fait longtemps que les Français expriment dans les sondages leur opposition à l’immigration de masse, ils avaient clairement dit non au référendum sur la constitution européenne, ils ont été trompés par des promesses mensongères, trahis par les politiques (Sarkozy et la constitution européennes), insultés par des médias accusant de racisme les rares politiques s’opposant à l’immigration incontrôlée et par des « autorités morales » qui leur ont répété que s’opposer à l’immigration de peuplement, c’était du racisme..


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 septembre 16:57

      @Bernard Mitjavile

      Les Français ne sont pas aussi idiots que certains le croient...

      Leur confiance dans l’Union européenne est au plus bas niveau de tous les pays européens !


    • mmbbb 18 septembre 17:52

      @Captain Marlo vous devriez être à 20 % CQFD

      Si les Francais n etaient pas idiots ils voteraient peut mieux !


  • scorpion scorpion 17 septembre 18:21

    Génial pour la paix sociale et la cohérence nationale. La culture et l’histoire du pays sont sauvées, bientôt elles seront diffusées du haut des minarets. 


    • mmbbb 17 septembre 21:31

      @scorpion cela se passe à Cologne !

      Quant a moi j ai vecu à la campagne , nous ne semblions pas etre une chance inoiue pour ce pays , la jeunesse est partie et les turcs sont venus
      Premier IMAN a etre expulse de Nantua par Pasqua

      Je ne comprends guere la logique de la pensée des francais et de nos gouvernements

      Lorsque l on voit la réussite du vouloir « vivre ensemble » et les nombreux problemes afférents à cette immigration, je doute de ce peuple qui élit les mêmes

      La France est un pays qui est en train de suicider . Je le pense mais cela ne m attriste pas , les francais n ont plus de cohérence


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 septembre 17:02

      @scorpion
      Génial pour la paix sociale et la cohérence nationale. La culture et l’histoire du pays sont sauvées, bientôt elles seront diffusées du haut des minarets. 

      Le problème, c’est qu’en milieu rural, le budget des petites communes est exsangue et les services publics sont aux abonnés absents. Il n’y a pas ou peu de transports collectifs, pas de cours de français et pas d’organismes de formation professionnelle.... Il faudrait des moyens financiers considérables, et la dette explose déjà tous les plafonds.. .


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 septembre 19:00

      @Captain Marlo
      Il faudrait des moyens financiers considérables, et la dette explose déjà tous les plafonds.. .

      Il semble qu’il y ait des moyens donnés. Cf Sud Radio : « À Callac, un projet insolite de repeuplement d’un village par des réfugiés inquiète les habitants. »



    • Désintox Désintox 23 septembre 19:36

      @scorpion
      Si vous ne voulez pas de migrants, il faut arrêter de brûler du pétrole. Vous voulez des SUV, des camping-cars, de grandes villas, vous voulez habiter à la campagne et travailler en ville. Vous prenez l’avion pour aller acheter une baguette (oui, j’exagère). Vous vivez dans une débauche de carbone. La conséquence de tout cela, c’est le réchauffement, et celui-ci nous amènera de très nombreux réfugiés climatiques. Vous rendez leurs pays inhabitables. Qu’est-ce que vous croyez ? Qu’ils iront sur la planète Mars ?

      Il faut vous en prendre à vous-mêmes.


  • titi titi 17 septembre 18:52

    @L’auteur

    Pour mémoire le Danemark fait partie de l’UE.

    Pour autant, le controle des migrations est total.

    Je ne vois donc pas très bien pourquoi vous accusez l’UE.


    • spiritwalker spiritwalker 17 septembre 19:42

      @titi Bonjour , vous devriez suivre les évènements en Italie et en Suède ou les bienfaits de l’immigration sont en train de faire exploser la droite dans les intentions de vote... ; ps : ci-joint un lien qui devrait vous ravir :https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/SPEECH_22_5493 et aussi pour ne pas être en reste avec les Barbares Soviétiques : https://lesmoutonsenrages.fr/2022/09/17/boutcha-2-0-a-izioum-lukraine-utilise-des-civils-tues-par-des-bombardements-et-les-tombes-de-ses-soldats-pour-jouer-la-carte-du-massacre-donbass-insider/ , belle soirée à vous , bien cordialement .


    • titi titi 17 septembre 20:20

      @spiritwalker

      Ca commencait bien...

      Vous terminez avec un lien vers un article de dombass insider le degré 0 de l’information... pourquoi par Paris Match ou Voici ?


    • Lynwec 18 septembre 09:59

      @titi

      Peut-être parce que Paris Match et Voici sont dans le club des menteurs ?


    • sylvain sylvain 18 septembre 11:43

      @titi

      Pour mémoire le Danemark fait partie de l’UE.

      Pour autant, le controle des migrations est total.


      je vois pas trop comment le controle de l’immigration peut être total dans l’espace schengen .Il ne peut pas y avoir de politique migratoire nationale dans cet espace


    • mmbbb 18 septembre 17:57

      @sylvain lors de la présenstion du Traite de Maastricht pourtant on nous assurait que les frontieres seraient tenues par l Europe
      Pasqua , lui émit des doutes, Il ne reçut que quolibets .

       lors de la présenstion du Traite de Maastricht pourtant on nous assurait la prospérité et nous ne l avons pas

       lors de la présenstion du Traite de Maastricht pourtant on nous assurait que le l Europe serait un roc et nous n avons aucune autonomie politique

       lors de la présenstion du Traite de Maastricht pourtant on nous assurait beaucoup de choses !!


    • mmbbb 19 septembre 07:38

      @titi " Pour autant, le controle des migrations est total.

      " Vous êtes étonnant , vous êtes capable d ecrire de bon commentaire et de totales inepties

      Le rapport du SENAT reconnait l entrée de milleiers d illegaux chaque année en France !!

      AME aide médicale aux personnes en situation irrégulier en France etc ect

      Et l Europe n est pas épargnée !


    • Lynwec 19 septembre 07:55

      @mmbbb

      Le commentaire de titi prend de la valeur si l’on considère le point de départ et non le point d’arrivée .
      Au départ, le saccage des divers pays, soit physique et politique par la subversion ou l’agression, soit économique, accompagné du subventionnement ou de la création de réseaux de migration tarifée (un sou est un sou...) .

      A l’arrivée, une illusion (à destination des naïfs qui croient au contrôle...) qui arrête mais ne reconduit pas 5% des arrivants et 95% qui passent en toute discrétion ( pour les pourcentages, ça se discute probablement, mais peut-être pas si exagérés que ça...)
      Que l’Europe ne soit pas épargnée est logique, c’est l’objectif, comme en témoigne cette fuite de la Rand :
      https://resistance-mondiale.com/document-choc-comment-les-etats-unis-ont-planifie-la-guerre-et-la-crise-energetique-en-europe

      https://nyadagbladet.se/utrikes/shocking-document-how-the-us-planned-the-war-and-energy-crisis-in-europe/
      Un autre moyen d’affaiblir l’Europe et de renforcer les USA, nos « amis » ...


    • véronique 19 septembre 14:38

      @titi

      Le Danemark est membre de l’Union Européenne, certes, mais il n’est pas soumis à toutes ses lois. Certains domaines y échappent, comme le droit d’asile.


  • Eric F Eric F 17 septembre 20:06

    Le lien de causalité entre les traités européen et la répartition de migrants dans l’espace rural en France n’est pas aussi direct. En effet, les pays de l’Est appartenant à l’UE n’accueillent pas une aussi forte proportion de migrants.

    Il y a, dans les pays d’Europe occidentale, deux courants qui poussent dans le sens de l’immigrationnisme : les ’’progressistes’’ humanitaristes et multiculturalistes pour des raisons dites morales, et les ’’capitalistes’’ pour des raisons d’intérêt (mentionnées dans l’article). Les alternances politiques récentes chez nous ont jusqu’ici été entre ces deux courants, et des engagements internationaux ont été pris directement par nos gouvernants, comme le pacte de Marakech que ni la Pologne, ni la Hongrie, ni l’Autriche ni la Tchéquie (etc) n’ont ratifié. On voit que la Suède semble basculer en ce sens, et peut-être l’Italie.

    Indépendamment des aspects politiques, il y a l’aspect pratique : est-ce qu’en diluant la population immigrée dans le pays, ceux-ci s’intégreront mieux qu’en étant densément regroupés dans des quartiers populaires suburbains ? Cela parait plausible à première vue, mais la pratique ne l’a pas confirmé : il se reforme des ’’mini-quartiers nord de Marseille’’ dans les villes moyennes, avec le même séparatisme et les mêmes problèmes d’insécurité. On aura donc des ’’micro-quartiers nord de Marseille’’ dans les petites communes rurales.
    Concernant l’intégration par l’école, c’est fichu si la proportion de non-natifs dépasse un sur cinq dans les classes (le célèbre ’’seuil de tolérance’’ de Mitterrand, qui devrait plutôt se nommer ’’taux d’intégrabilité’’), or la natalité différentielle conduit vite à une prédominance des élèves d’ascendance extra-européenne.


    • titi titi 17 septembre 20:27

      @Eric F

      Exactement.
      Dire que la France subit des décisions de l’UE en la matière est totalement faux.

      La France subit les conséquences de l’action, ou plutot de l’inaction de ses gouvernements en la matière.

      L’inexecution des reconduites à la frontière ce n’est pas à Bruxelles qu’il faut sanctionner les responsables, mais au palais Bourbon.


    • sirocco sirocco 18 septembre 00:18

      @Eric F
      « ...la natalité différentielle conduit vite à une prédominance des élèves d’ascendance extra-européenne. »

      Jolie paraphrase pour dire qu’à l’école comme partout en France, le Grand Remplacement est réalisé.


    • Iris Iris 18 septembre 00:39

      @sirocco

      Paraphrase ?


      Cette façon de le dire à plus de chance de convaincre une audience plus large de la réalité du fait, alors que votre façon suscite le rejet de nombreuses personnes.

    • mmbbb 18 septembre 09:28

      @Iris ce commentaire est bon Mais les francais adoptent souvent des postures intellectuelles en contradiction avec leurs engagements .

      Comme l a affirme M Brighelli ( agrégé de francais , essayiste, l educ la fabrique à cretin ) , les bons bourgeois de gauche ne mettraient jamais leurs mioches dans ces classes à mixité sociale élevée .

      Je suis de Lyon, cette ville est constellée d ecoles privées ! la petite bourgeoisie placent leurs mioches

      Je l ai deja dit , je passe devant le lycee du Parc , on est a mille lieu « d entre les murs » film de Begaudeau , egerie de la gauche qui a déstructure l enseignement

      Quant à Paris ’ redite ) les « BO BOS » manifestent pour avertir Mme Hidalgo , la grande prêtesse de la ville monde , de l insécurité grandissante et surtout du fleau de la drogue , A Paris , on a laisse installée des taudis Stalingrad Porte de la Chapelle puisque ces mêmes BO BOS sont contre les mesures coercitives .

      Quand un prof , se prend une bonne beigne et que tel un seul homme debout , toute l elite la gauche , s indigne moi je rigole .

      A priori, les francais sont tellement ferme a toute reflexion et enfermés dans leur ideologie qu ils ne jettent pas leur regard au dela de nos frontières : la Suède n ayant pas eu de passe colonial et s etant laisse entrainer par les douces illusions angéliques que tout peuple pouvait se mêler indistinctement commence a payer le prix fort , Conséquence l extreme droite .

      Que les francais continuent a faire l autruche et presentent leur posterieur , la douleur ne sera que plus vive .


    • Eric F Eric F 18 septembre 11:11

      @sirocco, iris, mmbb
      C’est une bonne remarque : pourquoi ai-je éviter délibérément l’expression ’’grand remplacement’’ ?

      Cette expression peut désigner au premier degré l’état de fait d’une évolution progressive de la composition de la population en France du fait d’une immigration intensive, conduisant à ce que les personnes d’origine extra-européenne constituent une proportion croissante, prédominante déjà dans certaines parties du territoire (Seine Saint Denis par exemple), et avec une natalité plus forte que la population autochtone.
      Mais ce terme a pris une connotation idéologique notamment avec Renaud Camus, désignant une intention délibérée de substituer une population externe à la population native, afin de tordre le cou aux états/nations et leur civilisation et les remplacer par une dictature occulte mondiale ou une nébuleuse de communautés juxtaposées.

      On peut relever que le terme de ’’remplacement’’ a été utilisé par des organismes internationaux pour désigner le fait que, compte tenu de la dénatalité dans les pays occidentaux, les déficits de naissances doivent être remplacés -compensés- par des apports extérieurs de population, d’où les extrapolations.

      Donc je ne conteste pas l’"état de fait’’, sans entrer dans une posture idéologique.


    • Iris Iris 18 septembre 11:14

      @mmbbb

      Merci, je partage en partie votre constat
       

      Que les francais continuent a faire l autruche et presentent leur posterieur , la douleur ne sera que plus vive .

      Oui, mais à moins de se murer façon Corée du Nord, croire qu’on pourra éviter une dilution est tout autant un déni.

    • Eric F Eric F 18 septembre 11:14

      oops, faute d’orthographe dès la première ligne : ’’pourquoi ai-je évité’’ (non pas ’éviter’’). désolé, il est probable qu’il y en a d’autres.


    • Lynwec 18 septembre 11:28

      @Eric F

      Dans les faits, il y a bien une intention délibérée mais comme toujours, on donne aux mots un sens qu’ils n’ont pas ou on les accole à des idées « méprisables » pour leur faire subir l’amalgame .
      Ceux qui persistent dans le déni subiront les conséquences comme les autres, les meneurs de jeu apatrides, eux, les éviteront, ayant anticipé et pris les dispositions nécessaires en achetant les terres aux bons emplacements .


    • mmbbb 18 septembre 11:43

      @Iris la politique nataliste profite à cette immigration
      C est l évidence ,

      ,Le déni est de ne pas vouloir voir que l on deviendra une société « à la brésilienne » , c est à dire les gens riches seront en dehors de ces problèmes et pourront vivre dans un huit clos sécurisé et que le peuple lui subira les conséquences de cette immigration non contrôlée
      C est ce qui est en train de se passer en France .

      L hypocrisie est cette posture intellectuelle

      Le comble est que ces personnes n ayant pas apporte un euro de richesse bénéficieront de tous les avantages sociaux

      le comble est que des journaux pro immigration tels LIBE ou Le Monde ont mis en évidence les limites du système social suédois et évidemment aucun regard su la France

      Et pour terminer , nous avons une dette qui ne cesse de grimper elle est à 116 % du point PIB désormais , une économie en berne qui ne peut pas creer d emploi parce que tout ceci doit se payer et notamment pour les patrons avec les charges sociales
      Ce que l on appelle le taux de marge . Celui ci est faible en France

      .Et les Francais verront encore leur impot et taxe augmentée

      Chacun en tire sa propre conclusions mais j ai une pensée pour nos aïeulleux ayant construits ce pays et pour arriver a ce resulat !

      In fine ces immigres n ont pas tort , tu viens en France tu fais des gosses , tu bulles et tu laisses la société gérée ton inconséquence !


    • sirocco sirocco 18 septembre 12:44

      @mmbbb
      "In fine ces immigres n ont pas tort , tu viens en France tu fais des gosses , tu bulles et tu laisses la société gérée ton inconséquence !"

      Vous avez assez bien résumé la situation.


    • Eric F Eric F 18 septembre 13:42

      @Lynwec
      Encore convient-il de discerner de quelle ’’intention’’ il s’agit : pour les uns de compenser un déficit démographique, certainement. Pour d’autres, de disposer de main d’oeuvre malléable, assurément.
      Par contre les théories fumeuses de volonté délibérée de faire disparaitre les peuples européens relèvent du fantasme. Mais il y a dilution de fait, c’est incontestable.

      ’’les meneurs de jeu apatrides, eux, les éviteront, ayant anticipé et pris les dispositions nécessaires en achetant les terres aux bons emplacements’’.
      Ce n’est donc pas dans nos campagnes qui sont à leur tour multi-ethnicisées selon le présent article, mais alors à quelles régions du monde pensez-vous, en Sibérie ?


    • Lynwec 18 septembre 16:06

      @Eric F

      « il s’agit : pour les uns de compenser un déficit démographique »

      Vous irez expliquer ça à Warren Buffet et William Gates, fervents eugénistes et sponsors de tellement de choses... Nul doute que le déficit démographique soit la raison pour Soros de sponsoriser les déplacements de populations...

      L’argument de la main d’œuvre était plus ou moins valable dans les années 60 ( casser les salaires) mais plus maintenant .

      « Par contre les théories fumeuses de volonté délibérée de faire disparaitre les peuples européens relèvent du fantasme. »

      Faire disparaître des peuples passe par plusieurs étapes, dont
      -casser les états existants ( UE supranationale, destruction de l’ex-Yougoslavie, ciblage de la Russie...)
      -noyer les peuples indigènes par une immigration multiethnique massive ET détruire leurs traditions et leurs cultures. (ne dites pas théories fumeuses, c’est exactement ce qui se passe devant vous...)

      « mais alors à quelles régions du monde pensez-vous, en Sibérie ? »

      Pour les emplacements, l’Amérique du sud et en particulier l’Argentine ont eu leur temps de gloire, avec des achats massifs

      de terres agricoles, je ne connais pas la tendance actuelle, ce n’est bien sur pas sur le continent ciblé (Eurasie) que ça se ferait ...^^


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 septembre 17:19

      @titi
      Dire que la France subit des décisions de l’UE en la matière est totalement faux.

      Ce que veut dire l’auteur, c’est que les Traités européens permettent d’ouvrir en grand les portes de la France, si le gouvernement le décide.

      Certains pays comme le Danemark, souhaitent introduire une limitation : "mais faute d’accord avec Damas, le gouvernement danois ne peut expulser ces demandeurs d’asile. Mais ce qu’il souhaite, c’est d’abord décourager toute nouvelle immigration et sur la scène intérieure, prendre des voix à la droite en adoptant sa ligne dure.etc"

      Tous continuent à en recevoir, y compris les pays de l’est comme la Hongrie ou la Pologne.


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 septembre 17:32

      @Eric F
      Je remarque au passage que les Partis politiques les plus actifs contre l’immigration de masse ne proposent pas de sortir de l’UE, pour en finir avec les Traités européens qui gèrent l’immigration : Traité d’Amsterdam, Schengen, directives sur les travailleurs déplacés et Pacte de Marrakech...

      L’UPR est la seule à proposer la sortie de l’UE, suivie d’un référendum sur l’immigration. Pour que les Français soient consultés sur ce sujet qui les divise.
      Et décident ce qu’ils souhaitent comme immigration.


    • sirocco sirocco 18 septembre 23:51

      @Eric F
      « Par contre les théories fumeuses de volonté délibérée de faire disparaitre les peuples européens relèvent du fantasme. »

      Pas un fantasme mais une application actualisée du plan Coudenhove-Kalergi, feuille de route du sionisme.


    • véronique 19 septembre 16:02

      @titi

      Juste une précision :

      Extrait de  https://www.editions-legislatives.fr/droit-des-etrangers  « On notera que depuis les traités d’Amsterdam et de Lisbonne qui ont opéré une communautarisation des politiques d’asile et d’immigration, les règles du droit des étrangers français sont très largement issues de la transposition des textes adoptés dans le cadre de l’Union européenne »

      Donc oui évidemment, le droit de l’UE est ici très concerné, et en amont, les principes posés par l’UE, dont celui de la libre circulation des travailleurs, qui ne s’applique qu’aux ressortissants des pays membres, mais qui montre bien la direction de la politique de l’UE y compris à l’égard des ressortissants des pays extérieurs à l’UE.
      Alors bien sûr, le gouvernement français subit les règles de l’UE seulement parce qu’il le veut bien. Mais en attendant de faire comme les britanniques, c’est bien le droit applicable et donc celui de l’UE qu’il convient de critiquer (ou pas).


  • ZenZoe ZenZoe 17 septembre 20:31

    Dément ! Les gens à la campagne s’en vont travailler à la ville, et on se demande bien ce que les immigrés vont pouvoir y faire à la campagne, et pourquoi ils voudraient y rester. A la campagne, il n’y a plus d’entreprise, plus de boulot, plus de services publics, plus de transports publics, plus de toubibs, pénurie de logements en bon état, alors on leur propose quoi aux migrants ? Y faire des gosses pour repeupler le territoire à coups de RSA et d’aides sociales dans des maisons de village en ruine ? Dément et honteux !


    • Xenozoid Xenozoid 17 septembre 20:43

      @ZenZoe

      a ce niveau ce n’est pas au migrants qu’il faut s’en prendre, et surtout ne pas les utiliser pour ci ou ça...c’est dur personne ne veux ça,alors quand est qu’on se parle ? au lieu de se tuer ?,c’est qui l’énnemi ?d’ailleur le peuple a jamais-t-il parlé ?

       la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.


    • L'apostilleur L’apostilleur 17 septembre 21:38

      @Xenozoid
      « ...ce n’est pas au migrants qu’il faut s’en prendre... »

      Vous avez raison, c’est à ceux qui ne font rien pour en limiter le nombre des non assimilables.

      Ou aux insoumis inconscients de la nupes qui encouragent sans discernement toutes les immigrations


    • sirocco sirocco 18 septembre 00:33

      @ZenZoe
      « ...on se demande bien ce que les immigrés vont pouvoir y faire à la campagne, et pourquoi ils voudraient y rester. »

      Pourquoi ils voudraient y rester ?... Mais parce que ils y sont comme des coqs en pâte, même dans les bleds les plus paumés !

      Ils touchent sans rien foutre la totalité des aides sociales comme à la ville, ne tardent pas à avoir une voiture pour aller se faire soigner gratos à l’hôpital le plus proche, souffrent moins de la concurrence pour leurs petits trafics, sont sur place les week-ends pour écumer les vide-greniers, trouvent toujours des partenaires pour jouer aux dominos et fumer la chicha...

      Ne vous faites pas de souci pour eux car eux ne s’en font pas.
       


    • chat maigre chat maigre 18 septembre 09:46

      @Xenozoid

      cantonnes toi à lancer des petites piques sans intérêt l’artiste !!!
      quand il faut raisonner laisse faire les autres, c’est plus intéressant pour les lecteurs et c’est mieux pour tout le monde au final smiley


    • LeMerou 19 septembre 06:27

      @ZenZoe
      Bonjour,
      Vous n’êtes pas loin de la vérité, d’ailleurs si l’ont étudie un peu les lieux de destination, « ils » se dirigent vers des zones urbaines plus ou moins dense, pour y vivre leur rêves, vivre comme les autres, vivre comme ce qu’il voient dans les tabloids ou les réseaux sociaux.

      Deplus c’est de ces lieux que partent les idéologies d’accueil à tout va, Lieux de travail, de logements, etc.. C’est donc heureux et plein d’espoir « qu’ils » se dirigent vers ces havres de paix tout plein emplis de bras grands ouverts, du moins en paroles. Certes la désillusion arrive vite, mais c’est un autre sujet.

      Il est aisé de remarquer qu’ils ne se dirigent pas d’eux même vers nos douces campagnes, ayant fui la leur à minima.

      Encore une fois, cette proposition, décision, remet au goût du jour la faille immense qui existe entre l’entre soit Jacobiniste Parisien et le restant du territoire.
      Je suis convaincu pour ma part, que cette idée suggérée est là en grande partie respecter les « quotas » imposés par l’UE. Il n’y a pas de grands remplacement, de repeuplement là dessous.
      Il n’y a pas hélas besoin de main d’oeuvre dans les « campagnes » sinon qu’à certaines saisons et elle est déja pourvue. Certes elle sera plus nombreuse si les salaires versés étaient aussi plus intéressant.

      Bref, nous allons dépenser des millions en sonnant et trébuchant, pour l’accueil, tout comme dans les banlieues. A n’en pas douter, certains arriverons à s’intégrer et il en sera fait grand cas. (L’exception faisant la généralité désormais) Mais le restant reprendra le chemin vers la zone tant désirée.
       
      Tous ces Pays se livrent depuis des décennies à des guerres tribales, religieuses, qui suscitent devant des images judicieusement distillées l’émoi chez certains de nos concitoyens, Les gens fuient, en masse, d’autres surpeuplés fuient leur Pays pour venir chercher chez nous l’espoir de faire vivre ceux qui reste. 


    • Yukimuras 19 septembre 12:14

      @sirocco
      Ils touchent sans rien foutre la totalité des aides sociales comme à la ville, ne tardent pas à avoir une voiture pour aller se faire soigner gratos à l’hôpital le plus proche, souffrent moins de la concurrence pour leurs petits trafics, sont sur place les week-ends pour écumer les vide-greniers, trouvent toujours des partenaires pour jouer aux dominos et fumer la chicha...

      C’est exactement cela, ce n’est même pas une caricature. Constaté depuis des années du fin fond de la Marne. Mais là, on a atteint le stade où le nombre s’impose ouvertement. Ils ont pris possession des centre villes, les terrasses des quelques cafés et alentours sont submergés, en s’imposant, criant, hurlant entre eux, éloignant les autres citoyens civilisés. 
      Et le coup des brocantes, c’est tellement cela. Ils se croient au souk et font chier à « marchander » tout, même les bricoles à 1€. Trop cher, 50 centimes...


  • L'apostilleur L’apostilleur 17 septembre 21:50

    Avec ses immigrés à la campagne, Macron prépare sa succession.

    RN 33% en 2017

    RN 42% en 2022

    Même si Mélenchon fait un pélerinage à la Mecque, il ne succédera pas à Macron.


    • mmbbb 18 septembre 10:21

      @L’apostilleur Je pense que le peuple de France est vraiment avachi Ces problèmes sont récurrents et ont pris racines depuis quelques décennies déjà .
      Rien de nouveau sous le soleil !

      Un bon coup de propagande sur le « retour du fascisme » et un pèlerinage dans endroits symboliques tel Auradour sur Glane , et les francais auront la trouille

      Le peuple de France est devenu un peuple moutonnier


  • L'apostilleur L’apostilleur 17 septembre 21:56

    Macron est coincé entre une MO peu qualifiée qui fait défaut, une démographie limite qui risque de ne pas suffire à la croissance son paradigme et une manne facile qui règle (presque) tous les problèmes.


    • titi titi 17 septembre 23:40

      @L’apostilleur

      En effet : nous avons besoin de serveurs, de maçons, de charpentiers, de chaudronniers, de soudeurs.

      Mais l’éducation nationale continue de former des bac+2 psycho socio chose ou en science de l’environnement, où il n’y a aucun débouché.

      Faire appel à l’immigration pourquoi pas, si elle est choisie, et pas subie, par l’arrivée de faux Syriens, de faux mineurs.

      Mais l’idéal serait quand même que l’éducation nationale remette les pieds sur terre.


    • Lynwec 18 septembre 08:08

      @L’apostilleur

      Macron et ses prédécesseurs n’ont jamais été coincés par autre chose que leur feuille de route .
      Si la MO est peu qualifiée, c’est bien parce qu’il n’y a pas de volonté politique de la former, ce qui se traduit par des décisions démagogiques telles que le « baccalauréat pour tous » en modifiant les filières d’orientation dès lors présentées comme « inférieures »...
      La volonté politique de délocaliser à tout va n’a certainement pas contribué à améliorer la situation, se former dans une voie sans débouchés sur le marché du travail n’est pas intelligent ni attractif ...


    • L'apostilleur L’apostilleur 18 septembre 10:00

      @Lynwec
      Il faut reconnaître que les efforts ont été faits pour certaines filières. Un établissement très bien adapté proposait des formations de soudeurs avec des spécialités très bien payées. 

      Pas d’élèves. 

      Regardez autour de vous ,le manque de considération trop répandu pour les métiers issus de formation professionelles, est aussi dommageable. 

      Enfin les salaires en Europe sont un frein au rapatriement de certaines productions qui de toute façon ne trouveraient pas de MO.

      Qui achètera made in France si ce n’est pas compétitif.

      Ce n’est pas Macron ou ces prédécesseurs qui aurait pu relancer la production d’ordinateurs, de produits blancs...


    • sylvain sylvain 18 septembre 12:29

      @L’apostilleur
      Macron est coincé entre une MO peu qualifiée qui fait défaut


      Ce qui manque surtout, c’est une MO qui accepte d’être payée des clopinettes alors que nos « élites » partent en vacance dans l’espace quand ils ne sont pas sur leurs vega yatch


    • Lynwec 18 septembre 16:15

      @L’apostilleur

      Vous dites « pas d’élèves ».
      Les élèves (et leurs conseillers) ne sont pas forcément plus c... que la moyenne, ils se renseignent à coup sur à propos des débouchés .
      Soudeurs ? Où ? Quelles conditions ? Spécialités très bien payées ? En France ? Sur Terre ? Dans cet univers ?
      Le manque de considération est dû à la mentalité qui a été imposée d’en haut socialement :
      « Pas de rolex, tu as raté ta vie... » et à l’absence de considération pour les métiers « utiles à la vie en société » qui sont sous-payés et qualifiés de feignasses par démagogie .


    • Captain Marlo Captain Marlo 18 septembre 17:47

      @L’apostilleur
      Qui achètera made in France si ce n’est pas compétitif.

      Vous avez raison, mais faire du Made in France, faire revenir les entreprises délocalisées, nécessite de sortir de l’UE et donc de la mondialisation, pour remettre en place les lois qui protégeaient nos entreprises et nos emplois.
      Tout le monde pleurniche sur les dégâts, mais tout le monde veut rester dans l’UE.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 18 septembre 18:26

      @Captain Marlo

      Salut, tout à fait, rien de nouveau

      Bossuet (1627-1704) : "Mais Dieu se rit des prières qu’on lui fait pour détourner les malheurs publics quand on ne s’oppose pas à ce qui se fait pour les attirer. Que dis-je ? Quand on l’approuve et qu’on y souscrit."

      il y a bien sur bcp plus ancien..


    • sylvain sylvain 18 septembre 21:34

      @Lynwec
      « Pas de rolex, tu as raté ta vie... » et à l’absence de considération pour les métiers « utiles à la vie en société » qui sont sous-payés et qualifiés de feignasses par démagogie .

      C’est l’essence même de notre société, les boulots les plus indispensables, les plus utiles sont les moins bien payés, toujours . Et ceux qui sont riches sont ceux qui, directement ou indirectement, organisent le système de servitude .

      J’ai compris a quel point c’était évident en lisant « tête de turc », c’est le bouquin d’un journaliste allemand qui se déguise en turc . Il accepte tous les boulots et se dit qu’il n’arrêtra que si sa vie est en danger . A la fin, on lui propose un boulot dans une centrale nucléaire ( c’est le moment ou ils les démantèlent) : on lui propose une très bonne paye( pour un turc) et on lui offre un billet de retour en turquie, pour profiter de son argent bien sur . Il comprend alors que ceux qui acceptent rentreront crever en turquie .

      Le point important étant, qui aurait accepté ce travail ?? N’importe qui, un peu informé et ayant un revenu lui permettant de ne pas juste vivre dans la misère, n’aurait jamais accepté même pour un million . Pour que des gens acceptent ça, il faut qu’ils soient payés un euro de l’heure, pas un million, et qu’ils soient ignorants. C’est la même chose, en moins extrême, pour les autres taches indispensables .


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 19 septembre 08:11

      @titi Bonne idée mais comment voulez-vous que l’EN forme des soudeurs avec la formation des profs actuels. Pour eux, les classes techno, c’est des classes ou des lycées « poubelles » 


  • zygzornifle zygzornifle 18 septembre 09:21

    Les immigrés a l’Elysée .....


  • zygzornifle zygzornifle 18 septembre 09:22
    Le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays ; c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer.
    Edgard Quinet

  • chat maigre chat maigre 18 septembre 10:01

    bonjour

    macron ne sait rien de la campagne à part ce que lui en dise ses conseillers qui n’y ont jamais vécu !!!

    en campagne les gens aiment les traditions, la culture française transmise par leurs ancêtres.

    en campagne si tu déménages à 30 km, il faut une génération pour être du village.

    si tu change de département, il faut deux générations pour être du village !!!

    en campagne les gens votent déjà RN alors qu’ils n’y a quasiment pas d’étrangers à part à la tv smiley

    moi ça me rend assez optimiste car à part quelques agriculteurs heureux d’une nouvelle main d’oeuvre corvéable à souhait et moins gourmande financièrement, la majorité des gens aiment leur petit coin de paradis et sont prêt à le défendre à la fourche et au fusil de chasse !!!


  • Great Reset = Grand Remplacement

    Dans l’intérêt, de la Fin de l’Abondance = Bond de la Finance

    Vous ne possèderez rien et serez heureux .... !

    ..

    Mise en place de la féodalité avec le retour du droit de cuissage ,

    l’utilisation des enfants à toutes les Finalités,

    En point d’orgue ,

    toutes les formes de tuerie possible notamment une peine de mort automatique pour les vieux selon leur état mental et physique ,

    la peine de mort immédiate contre les opposants , les menaçants , les révoltés .

    Au FINAL la nourriture gratuite fabriquée par la Holding SOLEIL VERT .

    Le Conseil National de la Refondation

    ( A la différence que Borne n’est pas le préfet MOULIN et Macron n’est pas De Gaule mais plutôt Du Gland)

    Arbeit macht Frei
    Dies dient Ihrer Sicherheit
    Dir wird nichts gehören und glücklich sein

    • Eric F Eric F 18 septembre 11:28

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      J’avais également fait le rapprochement entre le terme ’’Refondation’’ du conseil macronien, avec le terme ’’Reset’’.

      Concernant la formule ’’vous ne possèderez rien et serez heureux .... !’’ cela me semble plutôt représentatif de la tendance genre écopartage, covoiturage, colocation, activités sociales et solidaires, etc. en vogue croissante dans les jeunes générations. Dans l’esprit, cela tranche avec le consumérisme individualiste et gaspilleur. C’est dans un sens de mutualisation et libre partage, et non appropriation par l’état façon marxiste.


    • Lynwec 18 septembre 16:19

      @Eric F

      Je doute fortement que Schwab interprète la formule à votre façon ... Je vois plutôt ça comme « vous serez tellement dans la rêverie-metaverse que vous serez incapables d’évaluer votre degré de pauvreté... » mais il ne va pas vous le dire en pleine face...


    • Yaurrick Yaurrick 19 septembre 13:12

      @Eric F
      Je suis d’accord avec votre 2e paragraphe. Mais de nombreux intervenants ici n’ont vraisemblablement pas lu ce livre et se contentent de recopier des éléments interprétés non issues du livre et hors contextes.


  • Montdragon Montdragon 18 septembre 11:19

    tout est fait pour vider les campagnes de ses autochtones avec suppression des services publics élémentaires.

    Mais, les boomeuses bourgeoises et syndicalistes de Callac 22 veulent de la chair fraiche pour se faire torcher le q en prévision de la fin.

    C’est d’ailleurs un projet d’ingénierie sociale au niveau du racisme d’un Gobineau.

    Il s’agit de déportations pures et simples, pour l’agrément de 15 % des nantis.

    Un orgueil démesuré, une chutzpah incommensurable digne des milliardaires Cohen, faire passer ce type d’opération pour un acte de bienveillance...à côté de laquelle les bons sentiments catholiques du 19ème sont de la pisse de moineau.

    Heil Renaissance, heil Cohen.


  • Samson Samson 18 septembre 18:03

    « L’objectif des idéologues qui ont mis la main sur les rouages des Etats du continent européen, est de remplacer les Etats traditionnels (avec leur population, leur territoire, leur gouvernement) par des territoires sur lesquels cohabitent des communautés diverses gérées, non plus par des gouvernements au sens ancien, mais par des individus ayant la vérité incarnée et un magot à défendre. Territoires sur lesquels les affaires
    se font librement et échappent au contrôle direct ou indirect des « peuples ». »

    Escomptant pour part combler notre déficit démographique par l’immigration et une main d’œuvre d’importation, la fondation Soros finance à grands coups de subsides et sous couvert d’« humanitarisme » tout à la fois le lobbying pour l’accueil massif des réfugiés fuyant les aventures militaires atlantistes, l’idéologie transhumaniste de réduction occidentale et mondiale de la natalité via sa propagande « genrée », et probablement maintenant, sous couvert de « vaccination », via ses actuelles campagnes expérimentales et massives d’injections géniques.

    La vieille €urope déchristianisée se voit désormais confrontée au vieillissement de ses populations et à une inversion de la pyramide démographique des âges, que nos €urocrates ne se proposent jamais de compenser que par l’immigration et l’importation d’une main d’œuvre exotique, docile et bon marché. Certes, la désindustrialisation occidentale et la délocalisation de nos usines vers des cieux salariaux et fiscaux plus cléments aux exigences du capital transnational devraient considérablement relativiser cette nécessité, mais ce serait sans compter sur le potentiel renchérissement de la main d’œuvre locale au cas où la réduction des populations « indigènes » en viendrait, au point de tendre vers le miroir aux alouettes du « plein emploi », à s’équilibrer avec la destruction parallèle de notre tissu productif.

    En outre et pour que les moutons continuent de bêler en se soumettant sans protester à la fade et fort insipide doxa d’une Pensée Unique mondialisée, il importe de brasser massivement le bétail humain afin d’en effacer et éradiquer aussi rapidement que possible toutes particularités ethniques, nationales, culturelles, religieuses, ... susceptibles d’encore lui faire obstacle.

    Seul os mais de taille pour tout ce beau programme savamment concocté par « noz’élites », dans sa vertueuse croisade économique contre l’Ours russe et pour la défense de ses principes « démocratiques » et « humanistes » très valeureusement défendus par les milices ukronazies et leurs sponsors atlantistes, l’€urope s’est maintenant durablement coupée des ressources énergétiques assurant ce qui lui restait de compétitivité et de croissance, effondrant ainsi ce qui lui restait encore de tissu industriel et productif, ce qui pourrait avoir pour effet collatéral de définitivement inverser ses flux migratoires à maintenant très brève échéance, probablement dès cet hiver.

    Le Titanic Atlantico-Occidental semble maintenant avoir croisé son iceberg et faire voies d’eau de toutes parts. Et si en toute objectivité et délicatesse journalistique, la presse main-stream et ses « fact-checkers » veille bien naturellement à nous préserver de si funestes rumeurs, il se chuchote dans les sphères « complotistes » que nous serions bel et bien toutes et tous à bord ! smiley

    Mais « En Marche vers Nulle Part », rien en fait de très inquiétant pour la « start-up » France, quand il nous suffira dès cet automne de « Penser Printemps ! » smiley smiley smiley


  • µouµoute n’est jamais à court d’idées allah kon !

    A ce niveau ce n’est même plus la peine de contre-argumenter...

    Avec 26% d’électorat on peut même couler un pays !

    C’est pas beau la démocratie allah « française » ??


    • OJBA 18 septembre 19:01

      @Le Yankee nous plombe et s’enrichit ! Non, il ne s’enrichit pas, il se désendette. c’est juste une question de relativité. Depuis plus de 70 ans, les yankees vivent à crédit sur le monde (endettement). Comme il n’a aucune notion de contrat quand c’est à son désavantage, il faut bien que ses créditeurs paient ! Alors qu’ils ont déjà payé.


  • OJBA 18 septembre 18:56

    Avec le sous-préfet ?


  • zygzornifle zygzornifle 18 septembre 20:18

    Macron vient d’inventer les villages de non droit .....


  • Buzzcocks 19 septembre 09:52

    J’entendais un maire d’un petit village qui avait accueilli une famille Syrienne. Il disait que ses habitants étaient sceptiques et puis finalement la venue d’une famille, d’enfants, avait ravi les villageois. Mais rapidement, le Syrien a trouvé un boulot.... à la ville. Son permis de conduire Syrien étant invalide, il ne pouvait pas s’y rendre, et absence totale de transports en commun dans ce village. Donc la famille est partie habiter Arras.

    Bref, sur le papier, c’est sympa mais ça ne marche pas.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 septembre 09:58

      @Buzzcocks
       
       ’’Son permis de conduire Syrien étant invalide, il ne pouvait pas s’y rendre,’’
       
       Quoi ? J’apprends qu’on ne leur donne pas le permis de conduire en entrant ? Mais que font les préfectures ?!!!
       
       Je reconnais les nouveaux arrivants tout frais émoulus : quand j’en croise un groupe, ils ont tous des habits neufs et un téléphone collé à l’oreille dans lequel ils parlent une langue que je ne connais pas, ou alors ils s’en servent pour photographier toute qui les entourent : paysages, copains, etc.


    • Buzzcocks 19 septembre 11:44

      @Francis, agnotologue
      Monsieur, quand vous allez aux USA, vous louez une bagnole, vous ne devez pas repasser le permis de conduire local. Là, on a un Syrien qui a un permis de conduire Syrien, qui n’est pas reconnu ici, on peut se demander pourquoi. Et donc ça pose problème car le monsieur n’est pas mobile et ne peut donc pas se rendre à son travail (menuisier dans son cas). Donc mettre des gens dans des petits villages où il n’y a rien, c’est une mauvaise idée.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 septembre 12:02

      @Buzzcocks
       
      Ne confondez pas svp, la capacité à conduire un véhicule automobile et la connaissance du code de la route local.


    • véronique 19 septembre 16:09

      @Buzzcocks

      Ça marche pour les emplois agricoles. D’ailleurs il y a quelques années, Jean-Claude Juncker avait émis l’idée d’envoyer des migrants dans les campagnes pour compenser la réduction des subventions.
      Il y a déjà des travailleurs migrants à proximité de certaines exploitations, notamment dans la viticulture.


  • ZenZoe ZenZoe 19 septembre 11:24

    Le projet Horizon a ciblé Callac (taux de chômage 17%) pour l’accueil de plusieurs dizaines de familles de réfugiés, logées initialement dans un ancien collège à l’abandon.

    Près de 75 emplois seraient à pourvoir, sans compter les créations possibles d’activités sur le territoire ». Dans la salle, une femme a rétorqué : «  A Callac, des gens n’ont pas de travail et cherchent du boulot, alors si vous avez autant d’emplois vacants, faites-le savoir dès maintenant  ». (extrait L’Echo)

    Et voilà...


  • Et comme TOUS les soirs, dans TOUTES les villes Allemandes petites, moyennes, grandes, on proteste contre les mesures Covid, l’inflation, les sanctions, l’Otan et LES MÉDIAS MENSONGERS qui ne montrent JAMAIS ces images ! Ils n’ont toujours pas compris qu’ils ont réveillé presque tous les Allemands. Rendez-vous compte, ce soir, un lundi soir, le monde qu’il y a dans la ville de Hermsdorf. Savez-vous combien il y a d’habitants ? 8000 !!!!!!!!!!!!!

  • zygzornifle zygzornifle 20 septembre 09:23

    Maron visite un village de la Creuse ou des familles de migrants sont accueillis :


  • cassios 20 septembre 11:10

    De nos jours, diverses minorités militantes (les plus fortunés, diverses sectes politiques telles que les écolos, islamogauchistes ou autres) ont développé diverses techniques pour contourner et se passer de l’adhésion de la masse.

    Et ces minorités militantes, même concurrentes, sont toutes d’accord sur un point, empêcher la majorité de s’exprimer et surtout de s’organiser (et donc de faire contrepoids).

    C’est un peu comme deux gangs rivaux qui s’affrontent mais qui s’allient du jour au lendemain quand ils voient que les habitants du quartier vont s’organiser pour faire des rondes pour lutter contre l’insécurité.

    Les parasites sont toujours d’accord sur le dos de leur hôte.


  • quijote 20 septembre 18:03

    L’insécurité a explosé dans les grandes villes et les villes moyennes. On trouve maintenant des dealers dans des petites villes de 5000 habitants ( faits divers « sur fond de trafic de stupéfiants » ). Les Français se déclarent majoritairement « inquiets » face à l’immigration qui a provoqué en grande partie ces phénomènes scandaleux, du genre armée d’occupation vivant sur la bête.

    Et que dit président de la république ? Que dit le représentant du peuple ? Il dit, un, que ouais : on va bien continuer à les faire venir. Premier crachat à la gueule du peuple français. Et il dit, deux, que ouais : maintenant on va s’occuper de pourrir aussi les campagnes. Histoire de finir le boulot. Deuxième crachat à la gueule du peuple autochtone.

    Attendez, c’est pas fini... Tous ces gens vont être installés INTÉGRALEMENT aux frais du peuple français qui ne veut pas d’eux. Qui ne veut plus d’eux. Troisième crachat à la gueule du peuple français qu’on fait payer pour installer des gens dont il ne veut pas... Au nom de la religion des élites et de la gauche, soit, actuellement, 25% de la population. La religion du mélange obligatoire. T’en veux pas mais tu vas la manger quand même. Parce que c’est « le Bien ».

    Ces connards traversent la Méditerranée à nos frais ( subventions des villes « de gauche », Nantes, Rennes, des régions de gauche, de UE, etc, aux navires négriers affrétés par ces organisations mondialistes qu’on appelle ONG ), puis, une fois arrivés, sont soit pris en charge par toutes les organisations « d’aide aux plus démunis » qui fonctionnent grâce aux subventions publiques et/ou aux dons divers et variés du peuple français ( Emmaüs, Croix Rouge, Restos du coeur, etc ), soit se comportent en « princes musulmans » en terre infidèle : délinquance, agression, criminalité, terrorisme. L’un ou l’autre. Ou les deux. Suivant l’inspiration du moment.

    Il faut bien savoir que toutes les organisations caritatives, qu’elles soient d’obédience religieuse ou laïque, sont de fait devenues des organisations d’aide au tiers-monde. Parce qu’aujourd’hui, le tiers-monde, il vient en France. Illustration. Je vais un jour chez Emmaüs. Petite ville de province. 20 000 habitants. J’arrive. Que des migrants. 15 ou 20. Certains avec un smartphone. Parce qu’ils ont rien, mais ils ont un smartphone. Et donc un abonnement. Le tout encadré par 2 ou 3 vieilles dames « du cru ». Sans elles, c’était Bamako. Ou Dakar. Ou Islamabad.

    Le tiers-monde africain ou moyen-oriental qui vient en Europe reste pauvre dans quasi tous les cas de figure. Même dans les cas où il essaye de faire l’effort de s’adapter. Et ce faisant, il précipite notre chute en déséquilibrant notre économie qui est faite pour un nombre limité de pauvres : les Français pauvres produits par la France elle-même. Car c’était prévu comme ça. Les pauvres du tiers-monde sont une espèce invasive. L’économie est une écologie. Nous avons le droit et le devoir de nous protéger.

    Macron, tu sais où tu peux te les carrer, tes putain de migrants ? Il y a des têtes au bout d’une pique qui se perdent...


  • Big Pharma qui nous veut du bien, encore pris la main dans le sac ! Bayer paye 40 millions de dollars juste pour mettre un terme à des poursuites. Bayer a été accusée d’avoir versé des pots‑de‑vin à des médecins et à des hôpitaux pour les inciter à utiliser les médicaments Avelox et Trasylol. https://www.epochtimes.fr/bayer-paie-40-millions-de-dollars-pour-mettre-un-terme-a-des-poursuites-concernant-de-fausses-allegations-2114993.html


Réagir