mardi 4 juillet 2006 - par faxtronic

Les trolls et le problème des commentaires sur AgoraVox

AgoraVox est un journal du Web, fait par et pour les citoyens. C’est aussi un forum, avec les dérives habituelles, notamment sur le conflit israélo-palestinien, ou sur d’autres sujets polémiques.

Outre le fait qu’il s’agisse d’un journal du Web fait par les citoyens, pour les citoyens, et que souvent ces derniers proposent des articles originaux et intéressants, en tout cas souvent beaucoup plus que les informations officielles et télévisuelles, AgoraVox propose un espace de discussion libre où chacun peut écrire à peu près ce que bon lui semble. Les commentaires qui suivent les articles sont toujours passionnés, et quelquefois enrichissants : la liberté d’expression dans sa plus simple expression.

Cependant, on observe de temps en temps des dérapages, notamment dans la longueur des threads (fils de discussion). Loin de moi l’idée qu’un long thread est un mal, mais récemment un article polémique sur Israël a généré près de 1100 commentaires, souvent des étripages mutuels, sur un sujet archi-bateau, inextricable, passionnel, le conflit israélo-palestinien. Inutile de lire tout le thread, car il n’apporte en fait aucune idée supplémentaire susceptible de faire avancer la communauté. Ce sujet est une bombe, un troll dès l’origine. De même, on a eu presque 2000 commentaires sur un article au sujet des caricatures de Mahomet (attention : les deux articles sont très longs à charger, justement à cause des commentaires).

A l’origine un troll (du verbe to trawl qui signifie pécher au chalut) désigne une personne qui désire détourner un thread (succession de commentaires sur un sujet donné) afin d’enflammer la discussion et de la faire tourner en eau de boudin. Le conflit israélo-palestinien est un troll classique. Démarrer des le début avec un tel sujet est une véritable incitation à la discussion sans fin, inutile, stérile et venimeuse. Une liste de trolls existe sur la Wikipedia.

D’autant plus qu’une telle discussion n’a aucune chance d’aboutir à quoi que ce soit, selon la loi de Godwin : "As an usenet discussion grows longer, the probability of a comparison involving Nazis or Hitler approaches 1".

Sur AgoraVox, et dans les forums francophones, le point Godwin, baptisé sur AgoraVox point Dieu-Gaga, n’est pas lié au nazisme la plupart du temps : il semble qu’il soit lié au racisme et à l’islamophobie.

Messieurs et Mesdames les agoravoxiens, c’est un cri du cœur, ne vous jetez pas dans la gueule du troll, sachez reconnaître un point Dieu-Gaga et ne répondez pas. Ne nourrissez pas le troll, cela ne fera aucun bien, ni à vous, ni à la discussion, sauf pour le trolleur de troll...

N.B. : Le fondateur d’AgoraVox, Carlo Revelli, vient de poster un long commentaire à la suite de cet article dans lequel il soumet plusieurs pistes pour résoudre le problème "épineux" des commentaires.



300 réactions


  • Carlo Revelli Carlo Revelli 4 juillet 2006 11:54

    Article intéressant qui soulève une question qui me pose de plus en plus problème : la gestion des commentaires sur Agoravox.

    Comme vous le savez, j’attache beaucoup d’importance aux commentaires pour équilibrer, enrichir, valider ou invalider un article. Comme nous le disons dans la page de présentation d’AgoraVox :

    "AgoraVox prône un processus d’intelligence collective pour fiabiliser les informations mises en ligne. Ce processus se base sur les commentaires des lecteurs. Dés qu’un article est publié, tout lecteur peut intervenir librement pour le commenter, le critiquer, le compléter, l’enrichir ou le dénoncer. L’auteur et la rédaction peuvent interagir ainsi avec les lecteurs afin de compléter et améliorer l’article. Comme le dit le journaliste bloggeur Dan Gillmor : mes lecteurs sont souvent mieux informés que moi".

    Cela étant dit, comme le précise bien cet article de Faxtronic, force est de constater que de plus en plus nos articles sont « pollués » par des commentaires sans intérêt, inutilement agressifs et souvent anonymes. Du coup, certains auteurs se sentent blessés ou vexés et décident d’arrêter leur collaboration avec AgoraVox. Comment les blâmer ? Qui aime se faire insulter par un anonyme haineux ? Les lecteurs aussi sont souvent perdus dans un flot de messages qui va dans tous les sens. Bref, personne n’est gagnant.

    Je remercie tous ceux qui nous signalent des abus via le formulaire approprié. Nous les examinons systématiquement. C’est très utile et je vous encourage vraiment à signaler des abus mais hélas c’est insuffisant. Nous avons aussi une personne chez nous qui essaye d’identifier des abus non signalés mais avec plusieurs centaines de commentaires par jour, il s’agit d’un travail titanesque.

    A ce stade, j’ai pensé à trois solutions pas forcément antinomiques et j’aimerais avoir votre avis :

    1- Obliger les commentateurs à s’inscrire en se créant un compte. Ceci implique de fournir un nom et un mail afin de recevoir le mot de passe par courrier électronique que vous devrez utiliser avant de poster un commentaire. C’est le même procédé que pour être rédacteur. C’est certes un peu long et fastidieux mais au moins ça diminuera les commentaires trop « impulsifs ». Ca n’empêchera pas bien évidemment un troll de se créer son compte mais on aura moins de commentaires qui vont dans tous les sens. Très facile à mettre en oeuvre et aussi très efficace contre les spams automatiques.

    2- On a aussi développé un petit script qui permet au lecteur de voter chaque commentaire qu’il lit (à la Digg ou Wikio). Ensuite, les commentaires les plus appréciés sont remontés et dupliqués dans une sorte d’encadré qui est placé entre l’article et la masse globale des commentaires. Au début, j’étais assez partant pour cette idée de voter les commentaires et de faire remonter les meilleurs. Mais ensuite j’ai constaté que seulement une minorité des lecteurs d’AgoraVox vote chaque article (intéressant/pas intéressant). En moyenne, entre 10% et 20% des lecteurs votent un article qu’ils lisent. Je me dis donc que les commentaires seraient encore moins votés. Donc je crains que ça ne marche pas.

    3- La troisième idée serait de mettre en avant, au sein de chaque article, un lien vers une charte éthique qui rappelle ce qu’on peut faire ou pas faire dans l’espace de discussion. C’est la célèbre Nethiquette. D’ailleurs, les « Humains Associés » ont lancé une charte de « néthique » pour les blogs qui est très bien et qu’on pourrait rappeler quelque part au sein de nos articles.

    En conclusion, aucune mesure n’est parfaite et infaillible. A ce stade, je pense néanmoins que le status quo est le pire choix.

    J’espère qu’on va arriver à trouver une solution intelligente pour ne pas être obligé de suivre l’exemple de Boing Boing, reporté par Loïc Le Meur sur son blog : "Cory Doctorow m’a expliqué pourquoi il n’y a pas de commentaires sur Boing Boing, un des plus gros blogs dans le monde. Je commence à comprendre. Il m’a dit "au delà d’une certaine audience, c’est ingérable, tu as toujours un nombre important de personnes qui déforment tes propos ou s’en prennent à toi pour n’importe quoi, j’en ai eu marre et j’ai fermé les commentaires, ils peuvent commenter sur leurs blogs puis envoyer des trackbacks".


    • Cordialement (---.---.148.223) 4 juillet 2006 12:21

      Bonjour,

      1 - Les inscriptions :

      J’attend cela depuis longtemps ! Je ne vois pas ce qu’on pourrait y objecter.

      2 - Noter les commentaires :

      Idée intéressante qu’il faudrait au moins tester.

      3 - Lien vers une charte :

      Je crois que c’est plutôt anecdotique. Par contre, étendre les signalements aux commentaires hors-sujets me paraîtrait être une bonne mesure anti-trolls.

      Cordialement.


    • Agnès (---.---.32.110) 4 juillet 2006 13:11

      J’avais suivi les propositions/béta testé pour les commentaires sur agoravox. Un autre système est-il aussi envisageable ? C’est le lecteur qui choisit d’exclure les commentaires de certaines personnes de son champ de vision ! Ainsi pour avoir des chances d’être lu, le commentateur devra s’efforcer de commenter « intelligemment ». Il restera les commentaires anonymes, mais là aussi possibilité de les supprimer à la vue. Et il restera toujours les commentaires de ceux qui changent de pseudo.


    • Antoine Diederick (---.---.244.229) 4 juillet 2006 13:18

      @ Carlo Revelli

      Bonjour Monsieur,

      La première de vos propositions est à mon sens la meilleure.

      S’inscrire en ligne afin et s’engager à être responsable des propos tenus. Evidemment, le spontané risque d’en pâtir ainsi que les contenus plus créatifs.

      Il n’y a pas de solution parfaite....


    • kirinyaga (---.---.242.1) 4 juillet 2006 13:25

      personnellement, j’aime bien le système de slashdot. Eux, c’est encore pire, il n’y a pratiquement pas d’articles, la quasi-totalité du contenu du site, ce sont les commentaires des visiteurs. Et ils ont assez de visiteurs pour que le nom du site soit devenu un verbe (slashdotté un site : le mettre à genoux en postant son url sur un site très visité).

      Leur système de modération n’est pas mauvais : si vous visitez le site souvent, vous êtes de temps en temps tiré au sort et vous recevez 5 points « modération ». Vous pouvez utiliser chaque point pour augmenter ou diminuer la notation d’un commentaire lié à un article, mais seulement si vous ne postez vous-même aucun commentaire pour cet article. De plus chaque augmentation ou diminution est faite dans une catégorie (« -1, troll », « +1, informatif », « -1, redondant », « +1, marrant », etc...) qui « tag » le commentaire. Chaque visiteur peut ensuite se faire son propre filtre et décider par exemple d’enlever systématiquement 2 points au commentaires taggé « marrant », s’il n’est pas intéressé par ceux-ci. Si vos commentaires sont souvent bien notés, alors la note initiale de tous les commentaires que vous faites augmente, améliorant votre visibilité.

      Ca marche plutôt bien et j’aime bien ce système où tout le monde finit par être modérateur, mais pas en permanence et où modérer a un coût (ne pas participer à la conversation). Il y a un tas d’autres subtilités dans le système, aller voir sur place pour plus d’infos (en anglais).


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 4 juillet 2006 13:37

      Les inscriptions et la charte sont intéressants si on bannit aussi quiconque enfreint la charte. Je pense qu’un mec comme Milan n’apporte rien du tout à la discussion avec ses milliers de post d’une phrase ’Dieudonné c’est le meilleur, les juifs sont des salauds’, je serais un peu plus indulgent envers scipion qui représente la position la plus à droite possible, mais qui a au moins le mérite d’argumenter et de représenter une position certes marginale mais qui existe, même si certains de ses posts très insultants et méprisants pour les auteurs/commentateursne devraient pas être publiés.

      Mais le plus important dans Agoravox, ce sont les articles, pas les commentaires qui tournent souvent à la discussion du café du commerce. Je n’ai rien contre les ’purs commentateurs’, mais ceux-ci doivent comprendre qu’on est ici dans un JOURNAL citoyen, pas dans un bistrot virtuel, et que les commentaires agressifs ne servent à rien, sauf à faire fuir des rédacteurs, donc faire disparaître des articles (Damien West est un trolleur, mais lui rédige aussi des articles !). Et que des articles représentant le plus de points de vue différents sont à mes yeux plus importants que des commentaires virulents (mais, je l’accord, certains rédacteurs comme M. Lallement et M. Massoulier sont de vrais incitateurs à la réaction violente...).


    • Marc Marc 4 juillet 2006 13:51

      Bonjour M. Revelli,

      Je pense que vos trois propositions sont bonnes. Je vous suggère de les mettre en oeuvre pendant une durée déterminée pour tester leur efficacité.

      Meilleures salutations,

      Marc


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 juillet 2006 14:00

      Bonjour Carlo,

      J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer mon sentiment à l’occasion de nos forum interne. Je vois que nous ouvrons le débat en le remontant vers ceux qui sont les « créateurs-commentateurs » du problème, problème qu’ils ressentent aussi quelque part dans l’énervement soit à relire un propos hors propos ou répété de multiples fois. Et, oui, on réagit à chaud sans prendre le temps de lire (on n’aime pas trop de nos jours) et on exprime ce que l’on ressent sans penser plus loin (j’espère que je ne suis pas occupé à faire ce que montre du doigt). Donc cela intensifie le problème. J’ai été souvent « fomenteur de troubles » de commentateurs. On ne choisi pas « Enfoiré » comme pseudo si l’on veut rester dans la ligne du parti. Je suis d’accord pour vos 3 suggestions. La 1ère me semble la plus efficace, mais les autres ont valeur d’essai. Mon sentiment, c’est qu’il faut apprendre aux gens à prendre du recul. Réagir à chaud, c’est le plus vite fait mais le moins profitable pour tout le monde. Je vous avais même donné l’idée qu’il manquait de suivi au commentateur (dans un forum précédent). Le commentateur ne reçoit pas de mail quand il est répondu à ses petites « écritures plein de fraicheur ». Donc l’obligation de donner son mail pour adresser une réponse est une obligation minimale. Cela me manque et doit manquer à d’autres.


    • Thierry Crouzet Thierry Crouzet 4 juillet 2006 14:15

      La solution trackback est sans doute la meilleure. Un peu élitiste car il faut avoir un blog, mais au moins celui qui commente est forcé de se dévoiler. J’ai parlé de ça dans un /blog.tcrouzet.com/2006/06/04/cacophonie/ »>post. Faut pas oublier que créer un blog gratuitement ne prend pas plus de 5 minutes.


    • Agnès (---.---.32.110) 4 juillet 2006 14:17

      Je cite : « l’origine un troll (..) désigne une personne qui désire détourner un thread (...) afin d’enflammer la discussion et de la faire tourner en eau de boudin ».

      Mais pourquoi désire-t’il cela ? Il veut gagner le concours de troll ? Pas impossible !

      Plus sérieusement :

      L’auteur trolleur : les deux articles cités en référence, qui effectivement sont eux-même des trolls au départ : s’agit-il d’une volonté délibérée de provoquer de l’audience, soit à des fins de promotion personnelle, soit pour défendre d’autres causes, moins mobilisatrices (en jouant sur le fait que les lecteurs peuvent repérer les autres articles du même auteur) ?

      Le commentateur trolleur : la question est POURQUOI désirent-ils faire tourner la discussion en noeud de boudin ?

      Par FRUSTRATION, je pense (et pour troller un peu, respectivement pour soulever un problème qui me tient à coeur : les commentateurs trolleurs semblent majoritairement des hommes, encore plus en proportion que les internautes et les blogueurs !!)

      En limitant les commentaires à une certaine longueur, (nombre de caractères)et un nombre maximal de commentaires par article, on inciterait à produire des contrarticles à l’image de l’épisode vérité 911 et non des discussions sans fin.

      Cela dissuadera un peu le commentateur trolleur frustré et/ou impuissant, trop fréquent encore sur agoravox : celui qui se venge du succès d’un article, qui subit aussi les problèmes soulevés dans un article mais n’a pas l’initative de rédiger lui-même un article, etc...

      Bref, celui qui dit « parlez de moi d’abord, ou de ça d’abord ou encore, taisez-vous ! »

      Bref, mon idée : plus de rédacteurs = moins de commentateurs.


    • DNMJ (---.---.91.38) 4 juillet 2006 14:29

      Demian West est un troll , il rédige ses articles ... et il est toujours le plus gros trolleur d’AV ... mais çà a l’air de vous aller , moi , çà ne me va pas , comme je vous le faisais remarquer il y a quelques temps , me farcir 200 commentaires autour de sa personne avant d’en lire un interessant sur le sujet envoyé , me pousse à la bassesse. Si un sujet m’interesse , çà me choque moins d’y voir en posts , un extremiste , parce que ceux cis font partie des voix de ce pays et certains discutent , plutot qu’un type qui n’a finalement rien à dire , mais qui prends la place de maniere à ce que les autres ne la prennent , et qui globalement fait sa thérapie au frais des lecteurs ... Demian est un gros troll , qui , qui plus est , fait de la pub commerciale . Je suis pour l’ejection , car même apres confrontation , musclée ou pas , le troll , se pose là comme une ... déjection , au milieu du chemin et à éviter absolument sous peine de se le coller sur des kms.

      Pas envie de toujours regarder ses pieds lorsqu’il faut réagirà un sujet sur AV. DW : out ! rien à foutre que sa merde soit rédigée ou pas .


    • Katchina (---.---.58.10) 4 juillet 2006 14:31

      Je rejoins complètement cet avis. Malgré ses défauts, ce vieux Slashdot reste un précurseur (et d’un paquet d’années) des blogs. Et son système de gestion des commentaires (modération, structure, etc) a été éprouvé par le temps.

      Perso. je lis à +4 ou +5 quand je cherche des avis intelligents, et je lis à 0 ou -1 quand je modère (ce que je prends la peine de faire une fois tous les 6 mois).

      Le monde des blogs, dont Agoravox, ferait bien de faire preuve d’humilité et d’aller voir de plus près ce qu’un « vieux » site propose comme solution.

      http://slashdot.org/faq/com-mod.shtml


    • OLG (---.---.218.182) 4 juillet 2006 16:54

      Merci Faxtronic pour cet article, j’y ai appris quelque chose. Dommage que vous soyez encore anonyme.

      @ Carlo Revelli : je vous soutiens pour les points 1 et 3. Cela va dans le bon sens. Sinon, faire voter pour les commentaires est inutile. Autant inciter les commentateurs à tester leur plume en devenant à leur tour rédacteur.

      C’est tout un art de déminer les commentaires violents, en particulier anonymes. Mais il est de bon ton, comme dans tout vrai forum (même virtuel), d’avoir au moins le visage et l’identité de son interlocuteur, en particulier lorsque ce dernier vous interpelle brutalement. C’est également la moindre des politesses à l’égard des auteurs qui agissent à visage découvert. Jouer l’inquisiteur du dimanche derrière son ordinateur entraîne certains à manquer de respect à l’égard de leur prochain. C’est un difficile débat domcratique qui se déroule actuellement sur Agoravox.

      Pourtant, je ne regrette pas d’être devenu rédacteur. J’y ai pu rencontrer et contacter des journalistes, des associations et des internautes de tous horizons. Un grand merci pour cela.

      Une dernière question à Carlo Revelli : où en est-on du partenariat entre l’excellent Sportvox et L’Equipe ?

      Cordialement et longue vie à Agoravox.


    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 4 juillet 2006 17:20

      Je suis d’accord avec l’article ainsi qu’avec le long commentaire... J’opterais pour la solution suivante : hormis les rédacteurs qui auraient un libre accès à ce forum, il faudrait prévoir un système de filtrage permettant de ne pas publier les messages insultants ou haineux... Par ailleurs, pourquoi ne pas interdire tout simplement les anonymes ?


    • faxtronic (---.---.127.82) 4 juillet 2006 18:03

      Bonjour,

      Merci de votre commentaire. Qu’est ce que vous appelez anonyme ?. Peut etre mon pseudo et non pas mon nom et mon prenom ? Mon pseudo est tres proche de mon nom reel, je ne cache rien de ce que je suis, que ce soit dans les commentaires ou dans mon descriptif et ceux qui me connaisse dans la vie n’ont aucun mal a me reconnaitre. Quand a ceux qui me ne connaisse pas, je pense que mon pseudo peut suffire non ?

      Cordialement


    • MOISE (---.---.245.24) 4 juillet 2006 18:25

      le risque n’est il pas de se faire polluer son blog par ces propos et ces memes gens haineux ou hors sujet ???

      Je pense que rejeter les brebis galeuses est une mauvaise solution. Je préfère la proposition de « l’enfoiré » sur les valeur des propositions 1, 2, et 3.

      La reponse est toujours attendue, et quelquefois, je ne savais meme plus ou j’avais posté !


    • MOISE (---.---.245.24) 4 juillet 2006 18:31

      Oups, le commentaire nétait pas destiné a ce commentaire mais a celui qui a posté en dessoius de « l’enfoiré »


    • davideo (---.---.239.53) 4 juillet 2006 19:56

      Bonjour,

      Un problème que j’imagine dans la solution 2 : voter les commentaires. si ceux-ci « répondent » à un commentaire précédent, ce qui est très fréquent, leur « remontée » dans la chaine des commentaires va les rendre incompréhensibles.


    • (---.---.108.241) 4 juillet 2006 21:17

      4) pouvoir éditer son propre commentaire dans les 30 min qui suivent , et enrichir les outils pour commenter .


    • Gromit (---.---.80.231) 4 juillet 2006 21:22

      M’est avis que vouloir empêcher les trolls sur agoravox tient de la gagueure...

      Je vois poindre une volonté de faire de la modération, du fliquage via l’inscription, etc.

      Vous ne pourrez jamais empêcher un nuisible de poster sur votre forum, et votre truc va tourner à l’usine à gaz. Au final, le nuisible sera toujours là et vous aurez créé toutes les conditions pour faire du filtrage sur des critères quelque peu arbitraires, voire de la rétromédération.

      Je vois aussi certains qui croient réinventer le plonkage...

      Feriez bien d’aller observer ce qui se passe sur usenet, histoire d’en prendre de la graine. Les nuisibles, je le répète seront toujours là, et changeront de pseudo, émail, proxi, à tour de bras.

      Autrement, ça devient du fliquage, et là, je vous conseillerai de prendre une carte chez Sarko...

      Une chose bien plus intelligente amha serait d’aller au plus simple et de carrément créer un dispositif de lien avec usenet, forum collaboratif par excellence, et qui plus est bien plus facile à l’usage que ce forum web imbitable. Le plonkage y est possible, et la gestion de tous les SPAMS, MMF est parfaitement géré par la communauté.

      Enfin, ce n’est que mon avis...

      a+ Gromit


    • Gromit (---.---.80.231) 4 juillet 2006 21:30

      Les trakbacks...

      Autrement dit, comme vous l’avez dit un truc élitiste. On s’éloigne donc là d’un forum citoyen... Et rien encore là ne vous prémunira des trolls qui de toute façon arrivent toujours à leur fin quan ils ont décidé de polluer et de nuire.

      Autrement, à l’étape suivante, vous demanderez probalement l’obligation de présenter une carte du parti, ou une accréditation de philospohe bien-pensant décernésu je ne sais quels critères et par je ne sais quelle organisme de validation...

      Bof.

      Vous voulez tuer agoravox ? Allez-y, faites selon votre méthode !

      Enfin, ce n’est que mon avis...

      a+ Gromit


    • Michel Monette 5 juillet 2006 01:07

      En fait, je ne m’en ferais pas trop. Passer les deux ou trois premiers commentaires, plus personne, sauf ceux justement qui cherchent la polémique, ne les lis. Évidemment, ça prend de l’espace sur le serveur...


    • serdan (---.---.239.225) 5 juillet 2006 09:02

      Je vous suis complètement pour ce qui concerne le problème des trolls et les moyens d’atténuer ses conséquences.

      Je pense que des trois moyens d’y remédier que vous proposez, les possiblilités 1 (Obliger les commentateurs à s’inscrire en se créant un compte) et 3 (charte éthique) sont préférables. En effet, la 2eme option peut entrainer un usage détourné du vote pour faire avancer un commentaire.


    • parkway (---.---.18.161) 5 juillet 2006 09:40

      Bonjour M. L’enfoiré !

      Il m’est arrivé très souvent de m’exprimer « à chaud » et d’y mettre tout mon sentiment.

      je me suis aperçu ensuite de mes erreurs et je maintenant réfléchis beaucoup plus avant de répondre.

      IL est vrai cependant que les gens comme moi qui font(faisait ?) partie de la majorité silencieuse, avait beaucoup de rancoeurs non exprimées face à des médias imbéciles sans concession.

      Un blog tel que celui d’agoravox permet aussi de se défouler et généralement se défouler sur les extrêmes, du moins c’est mon cas.

      ce serait peut-être dommage de supprimer l’accès d’agoravox à des gens tels que moi, qui n’apportent pas forcément beaucoup au débat, mais cela permet tout de même de s’exprimer, même maladroitement.

      Agora (veut dire foule, si je ne m’abuse, il y a de tout dans une foule...qui se défoule...


    • Olivier Mengué (---.---.108.197) 5 juillet 2006 10:44

      Pour compléter, les points de modération Slashdot ne sont attribués qu’à ceux qui postent des commentaires.

      Et il faut ajouter à cela le système de contre-modération (meta-moderate) qui permet à un autre habitué de valider que la notation attribuée est correcte : chaque notation d’un commentaire est soumise à une meta-notation : juste/injuste.

      Le code de Slashdot est libre et disponible sur http://www.slashcode.com/.


    • ald17 (---.---.24.21) 5 juillet 2006 10:48

      D’accord à 100%.


    • Markid (---.---.214.129) 5 juillet 2006 11:54

      Cher Michel Monette, voici la preuve qu’il existe des lecteurs bien au-delà du troisième commentaire : quelqu’un me lit actuellement !!! Et d’ailleurs, pourquoi, pour qui auriez-vous écrit ce message... ? :)


    • surfeur (---.---.76.179) 7 juillet 2006 06:37

      @ Carlo revelli..

      J’aime particulièrement la deuxième solution, et je me demande s’il n’est pas possible de conditionner la réaction -à un article ou un commentaire- à sa notation.

      j’ai du mal à croire qu’on note positivement (remonte) un commentaire lorsqu’on désire réagir par l’invective ou l’insulte.


  • gem (---.---.117.250) 4 juillet 2006 12:36

    1) inscription obligatoire : suicidaire. 2) vote : bof. A part mettre en évidence un rapport de force, ça ne sert pas à grand chose. 3) éthique : bof. ne fait que déplacer le problème.

    Et puis il a Troll et Troll. Le dingue d’autopromo et l’antisémite ne jouent pas dans la même catégorie de trollisme.

    Enfin ce problème est-il si grave ? quelle est la proportion d’article touchés ?

    L’intérêt d’un article n’a pas vraiment besoin d’un indicateur : le nombre de commentaires et de trackbak sont plus fiable que le vote. Par contre, un petit indicateur de trollisme peut servir (de 0% : sujet propre ; à 100 % : nid de trolls), surtout à partir d’un vingtaine de commentaires


    • Cordialement (---.---.148.223) 4 juillet 2006 12:58

      Bonjour gem,

      Comme auraient dit les inconnus : « Il y a le bon troll mauvais troll. Le bon troll, il voit une discussion et il la pourrit. La mauvais troll, lui, il voit une discussion et... et il l’a pourrit... mais c’est pas pareil ! »

      A mes yeux la grande richesse d’agoravox, en plus de proposer des articles qui sortent des sentiers battus, est d’offrir un espace où les contre-arguments et les précisions peuvent s’étaler. C’est peut-être la différence entre un journal citoyen et un journal amateur (j’exagère :). C’est entre autre pour cela qu’il faut faire quelque chose contre ce phénomène.

      Enfin, votre proposition sur un indicateur de troll ne ferait qu’officialiser le rôle des trolls.

      Cordialement.


    • gem (---.---.117.250) 4 juillet 2006 13:15

      bon troll mauvais troll... smiley. Disons alors qu’il y a des trolls qui me dérangent (Milan, par exemple), et d’autres non (West, par exemple). D’autres peuvent évidemment penser différemment (et je vous rejoins sur l’importance de la diversité).

      Mais c’est vrai qu’officialiser le rôle des Trolls est un danger. Bah, si ma proposition n’est pas bonne, je la remet dans ma culotte...

      non moins cordialement


  • ka (---.---.30.12) 4 juillet 2006 12:44

    Pourquoi ne pas limiter les commentaires à un certain nombre sur chaque article, au-delà duquel les commentaires ne seraient plus affichés.

    1) Ca permettrait d’occuper moins de place et donc d’accéder à l’article plus rapidement et ça offrirait une lecture plus confortable pour les lecteurs qui n’interviennent pas forcémment et aussi pour ceux qui interviennent.

    2) ca permettrait un contrôle plus aisé des commentaires à l’ouest.

    En plus la plupart des sujets traités sur Agoravox (du moins ceux qui enregistrent le plus de commentaires), reviennent souvent avec d’autres titres mais toujours le même type de commentaires, donc tout le monde aura l’occasion de donner son avis au moins sur l’un des articles dont le sujet est identique.


    • Marie Pierre (---.---.40.240) 4 juillet 2006 13:58

      Bonjour Ka,

      Limiter le nombre de commentaires, c’est interdire aux retardaires d’intervenir sur un fil. Il suffit qu’un nombre de trollers pourrisse l’article dès sa diffusion !


    • Agnès (---.---.32.110) 4 juillet 2006 14:27

      Oui Marie Pierre,

      mais il faudrait aussi dans ces conditions, que les auteurs, lecteurs, réagissent plus souvent en demandant la supression de commentaires. Ce n’est pas souvent le cas actuellement, et certains auteurs font l’erreur de nourrir le troll en contrargumentant ces commentaires trolleques/inutiles.


    • ka (---.---.30.12) 4 juillet 2006 14:34

      Bonjour Marie-Pierre,

      Oui c’est vrai tu as raison. Mais les articles qui attirent ces trolls comme le dit FredericKH sont des articles types sur la religion, l’immigration, l’esclavage, Israel-Palestine, etc... Ces articles peuvent aller jusqu’au millier de réactions et franchement je doute fort que les derniers intervenants n’étant pas intervenus avant puissent lire les 700 à 1000 commentaires avant d’intervenir donc ils risquent d’avoir une réaction identique à celle de quelqu’un d’autre et ça crée des doublons donc ça n’a pas d’interêt. Et puis comme je l’ai déjà dit ce sont des sujets qui reviennent souvent et parfois on a des articles qui traitent du même sujet qui sont présentés au même moment donc il y aura de la place pour tout le monde.

      On pourrait aussi limiter le nombre de commentaires dans un article pour chaque intervenant mais je crois pas que se soit possible.


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 juillet 2006 15:28

      @KA Limiter, pas d’accord. Si, c’est pour dire la même chose, d’accord. Les « vilains » casseurs d’articles, d’accord. Démian est un cas d’espèce en lui-même. Est-ce un « méchant troll » ? Non, il donne ses commentaires avec un piceau à la main. On ne comprend pas toujours. Vrai. Limiter, non. N’avez-vous pas été surpris de l’ouverture de certains articles. Sans aller jusqu’à la déviance complète, certains sujets peuvent trouver des « débouchés » intéressants qui nécessitent un suivit à part entière. Un autre article pour le dire, oui, bien sûr. Mais qui va écrire l’extention ? Qui va accepter parmi les « controleurs de texte », un article qui revient sur un sujet qui semble être une redite mais par une autre porte ? Un commentaire de toute manière peut en générer un autre tout aussi intéressant et complémentaire du premier. Non, il ne faut clouer le bec (ni la plume) de ceux qui veullent participer à un débat. Le problème c’est qu’il n’y pas d’orientation comme on en trouve dans un agenda d’un réunion par exemple. On sait où on part et où on arrive dans ce cas. Est-ce possible de se créer un canevas de réponse ? Un Wiki pour rester intéressant se relit, utilise les données de toutes parts, se corrige, se structure et reconstruit en permanence. C’est le top, mais ça coûte cher. A+


    • ka (---.---.30.12) 4 juillet 2006 15:50

      @ l’enfoiré,

      Je tiens à préciser que ne suis pas une adepte de la censure je dis juste que dans un article qui comptabilise plus de 1000 commentaires et que plus de 50% de ces commentaires sont hors-sujet ou haineux limiter le nombre de commentaires peut être intéressant. Bien-sûr il existe des extensions sur certains sujets qui débouchent sur des réactions intéressantes surtout de la part de personnes spécialisées dans les thèmes abordés et ce serait bête de les sanctionner à cause de quelques petits trolls parasites.

      Le fait de limiter n’est pas forcément une contrainte si on limite à 700 commentaires par exemple il y a de quoi faire mais bon ce n’est qu’une proposition parmi tant d’autres et ce n’est pas moi qui prendrait la décision finale donc il n’y a pas de souci.

      Oui je suis d’accord avec vous Demian West est un peu « space » mais il ne me gêne pas personnellement je trouve même que certaines de ces réactions sont plutôt drôles même si je ne comprends pas toujours ce qu’il dit mais bon c’est ce qui fait son originalité.

      PS : j’aime bien votre pseudo l’enfoiré.


    • (---.---.1.212) 4 juillet 2006 16:03

      Demian West n’est pas qu’un peu « space » :

      • Il porte attaque personnelle sur attaque personnelle.
      • Il diffame à tout va et vois des « desinformateurs » partout.
      • Il menace d’engager des poursuites judiciaires.
      • Il assimile « oeuvres d’arts » et « êtres vivants ».
      • Il assimile « droits d’auteurs » et « droits de l’Homme ».

      Il est plus qu’un peu « space »
      Il est beaucoup plus qu’un iconoclaste plein d’humour.
      Il est bien plus inquiétant, sur le plan de sa santé mentale, qu’un artiste incompris.

      Voila mon avis personnel... et qui n’engage que moi.
       smiley


    • ka (---.---.30.12) 4 juillet 2006 16:09

      Si c’est le cas eh bien je ne vous conseillerais qu’une chose ne lui répondez pas tout simplement et laissez-le insulter ou menacer tant que ce n’est pas fondé que craignez-vous ?


    • who_cares (---.---.159.75) 4 juillet 2006 16:09

      En complément de l’idée de Ka

      Peut-etre faudrait-il limiter le nombre de commentaire par personne par article (pour autant que cela soit techniquement faisable).

      Le nombre de commentaire sur un article serait illimité mais le nombre de commentaire fait par une personne sur cet article de devrait pas excèder un certains nombre à définir (3 ?)

      Cela forcerait à réfléchir avant d’écrire sinon, on épuiserait notre ’quota de réactions’.

      Quitte à instaurer une notation de « non-troll » c’est-a-dire que quelqu’un reconnu comme constructif et donnant des arguments intéressants pourrait augmenter son quotas de « droit de commentaires » par article, alors que les trolls se ferait couper la chique !

      Je suis personnellement contre le système de « registration » car je suis sur que cela n’empêcherait pas les trolls de s’enregistrer, et d’autre part cela ferait perdre de la richesse et de la diversité des points de vues et des gens.

      Ce ne serait donc plus représentatif du peuple ce qui serait à l’opposé de l’état d’esprit de ce site.


    • claude (---.---.137.18) 4 juillet 2006 22:13

      limiter le nombre d’interventions par commentateurs est l’idée qui me trottine dans la tête depuis que j’ai découvert AgoraVox et que j’ai pu constater le nombre d’interventions oiseuses, agressives, violentes, haineuses, au détriment d’échanges constructif et intéressant ;

      en effet j’ai dû quelquefois réagir moi-même agressivement en défense parce que je m’insurgeais contre ce style de communication ; j’ai dû prouver que je pouvais « montrer les crocs » ce qui ne correspond pas à ma nature, mais je peux le faire.

      je serais très heureux qu’un peu d’ordre et de ménage permette à ce forum d’ atteindre son objectif initial : être un journal citoyen.

      on pourrait limiter le nombre d’interventions pour un seul internaute à cinq, voire huit au maximum mais pas plus.

      cela inciterait les intervenants à bien concentrer leurs idées et à faire une bonne gestion de cet espace de discussion


    • Françoise (---.---.138.115) 5 juillet 2006 14:04

      Il me semble qu’un bon moyen de détecter un troll est de mesurer la fréquence de ses messages. Peut être qu’en ne permettant qu’un nombre de messages fini par tranche de temps (10 messages par tranche de 10 mn par exemple) obligerait les contributeurs à mieux gérer leur « temps de parole ». Je suis également assez partisante de limiter la taille des messages.

      enfin la possibilité de décider de ne plus voir les messages de certains membres serait un confort appréciable en terme de lisibilité (ce qui permettrait d’ailleurs de faire en sorte que les trolleurs invétérés et les propagandistes se retrouvent rapidement entre eux et se lassent faute de public)


    • Patator (---.---.146.140) 8 juillet 2006 17:37

      L’idée d’un module permettant de ne plus afficher les messages de ceux que l’on ne veux plus lire, paraît beaucoup mieux que limiter le nombre de messages, surtout si l’on veux répondre à un grand nombre d’intervenant où imposer une limite est plutôt scandaleux...

      C’est bien mieux à mon sens d’avoir un contrôle ActiveX ou quelque chose du genre, voir même intégré au générateur de pages d’Agoravox, afin de filtrer soit même les messages, et ainsi laisser tout liberté au gens normaux de poster...


  • paslyon (---.---.123.22) 4 juillet 2006 12:51

    A l’équipe d’Agoravox

    L’association dans laquelle je travaille et qui a mis en place des portails internet citoyens dans différents quartiers lyonnais (portails animés par les blogs des citoyens, des assos et des créateurs) a fait le choix de l’inscription obligatoire.

    C’est vrai que cette inscription obligatoire avec validation par mail freine pas mal les internautes et du coup nos sites ont très peu de commentaires. Le contenu nous fait donc défaut. Mais bon, Agoravox n’est que le reflet de la société, qui elle même n’est pas parfaite. Donc ne vous prenez pas trop la tête.


    • gem (---.---.117.250) 4 juillet 2006 13:04

      +1 « ne vous prenez pas trop la tête »

      Faut ajouter que la chasse au troll est elle-même un sujet éminemment trollique (je m’aperçois par exemple que j’ai moi-même titiller le point godwin dans mon précédent post... mea culpa)


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 4 juillet 2006 13:40

      Oui, mais votre site n’est pas un site à portée nationale... agoravox est quand même très fréquenté, certains articles se retrouvant même sur Yahoo !

      Je suis pour l’info et la critique libre, mais à un moment, il y a des limites...


    • Jean Claude BENARD (---.---.92.11) 4 juillet 2006 14:33

      Tout à fait d’accord avec vous.

      Carlo, il est impossible de « filtrer » les imbéciles et les malfaisants. Soit nous continuons a augmenter l’audience de AGORAVOX, soit nous refermons le système et ce serait la fin de l’aventure.

      Il y a un prix à payer qui est les pollueurs textuels. Je pense que chaque journaliste doit répondre aux excès et faire supprimer les insultes. Si certains journalistes ont pu quitter AGORAVOX pour quelques propos insultants, c’est peut être qu’ils n’étaient pas assez forts pour affronter la bétise et la méchanceté gratuite.

      Quant aux quelques spécialistes de l’insulte ou du n’importe quoi, vous pouvez les repérer avec leur adresse IP. Un fois prévenus, vous pourrez supprimer automatiquement leur participation.

      Le Web, c’est l’expression libre. Nous n’allons tout de même pas nous laisser influencer par quelques petits rigolos ?

      Cordialement

      Jean Claude BENARD


    • Jean Claude BENARD (---.---.92.11) 4 juillet 2006 14:43

      En fin de compte, il semble que ce sont les pollueurs qui sont gagnants dans cette affaire.

      Il est particulièrement amusant de voir d’ailleurs notre ami « marsu » donner des conseils alors qu’il nest pas le dernier dans l’invective gratuite.

      Il et clair que les attaques ne proviennent que sur

      L’homophobie, Israel et la palestinne, Les minorités, La gauche et son extrème.

      Si les commentaires sont pour certains haineux ou crétins, il vaut mieux renforcer la politique de « mise en quarantaine » des plus virulents et d’exclure les récidivistes.

      Toute autre modification donnerait une large victoire aux « terroristes » des blogues qui je vous le rapelle sévissent partout et dont le grand plaisir est de faire parler d’eux.


    • Marsupilami (---.---.253.227) 4 juillet 2006 16:01

      Ouaf !

      Je n’invective et n’insulte pratiquement jamais, tu n’as qu’à vérifier. Je préfère l’humour à l’invective et à l’insulte. Le pire truc que je fais est de rappeler durement qui est Daniel Milan. Ne raconte pas n’importe quoi, même si tu n’es pas d’accord avec certaines de mes opinions.

      Ta réaction montre qu’on est toujours le troll de quelqu’un, ce qui peut être une appréciation très subjective, comme le démontre ton commentaire.

      Houba houba !


    • JC BENARD (---.---.92.11) 4 juillet 2006 16:14

      Par Marsupilami (IP:xxx.x94.50.207) le 23 juin 2006 à 16H05 Ouaf !

      Il est bien loin le temps de Dumont. Aujourd’hui l’écologie politique est gangrénée par l’extrême-gauche altermondialiste, immigrationniste et pro-palestinienne. C’est bien dommage, car l’écologie est un problème central et vital qui mérite mieux que ça.

      Houba houba !

      Comment appelles tu ce genre de propos mon petit marsu ?


    • Marsupilami (---.---.43.109) 4 juillet 2006 16:42

      Ouaf !

      Il n’y a là ni invective ni insulte, mais un point de vue politique que tu n’es pas obligé de partager. J’ajoute que tu as choisi une intervention bien particulière dans un cadre bien particulier, et comme par hasard c’est dans un commentaire qui suit un de tes articles. Tu es vraiment admirable d’objectivité.

      En glissant sur la même pente trolleuse que toi, je pourrais tout aussi bien t’accuser, vue la nature de tes interventions, d’être un troll du PS-canal officiel, ce que que je ne ferai pas vu que tu n’est évidemment pas un troll, vu que le respecte tes opinions... et que je suis social-démocrate comme toi même si le PS-canal officiel m’horripile.

      Un peu d’honnêteté intellectuelle ne te ferait pas de mal. Si tu prends l’ensemble de mes commentaires, tu pourras constater qu’ils ont la plupart du temps un ton humoristique, et qu’ils ne traitent pas que du thème de l’islamisme, mais aussi de philosophie et d’épistémologie (beaucoup), ou de problèmes de société.

      Voilà voilà mon petit socialo rose bonbon.

      Houba houba !


    • JC BENARD (---.---.92.11) 4 juillet 2006 16:55

      Mon cher marsu,

      Le socialo a le plaisir de t’annoncer que ta prose est en général du niveau de celle que j’ai extrait.

      Il semble que l’expression « socialo » soit écrite avec mépris et tu montres là exactement ce que l’article veut prouver. L’insulte et le mépris sont les armes des fats et des envieux.

      Tu n’es pas un sous marin, tu n’a aucune opinion, tu passe d’un article à l’autre pour polluer avec ton cri stupide.

      Nous attendons d’ailleurs TOUS avec un plaisir non dissimmulé la série d’articles que tu ne vas pas manquer de nous commettre dans les semaines à venir.

      A moins que tu n’aie peur que la majorité de ceux qui écrivent et des lecteurs que tu ennuie avec tes interventions dignes du café du commerce ne viennent « commenter » tes écrits de genie ?

      Compte tenu que tu répondra jusqu’à plus soif et que moi je pense inutile de continuer avec quelqu’un qui se prend pour un grand intellectuel anacho libertaire, je vais te laisser à ton clavier vipérin.


    • Marsupilami (---.---.43.109) 4 juillet 2006 17:11

      Ouaf !

      Le terme « socialo » n’était pas une insulte, vu que j’ai toujours voté socialiste. Mais bon, si tu as la susceptibilité à fleur de peau je n’y peux rien.

      Quant aux articles sur Agoravox :

      1) J’étais sur le point de terminer un papier de la même nature que celui de Faxtronic. Je comptais l’expédier en début de semaine prochaine. Trop tard, Faxtronic m’a doublé et son papier est très bien : pas besoin d’en faire un deuxième.

      2) Etant donné qu’une majeure partie de mon boulot consiste à écrire des textes longs, je ne me sens pas tenté d’écrire des papiers sur Agoravox... à l’exception de celui ci-dessus mentionné, et pas frustré de voir mon nom apparaître en haut de l’affiche. Mais sois sûr qu’un jour cela viendra, au gré de mon envie et sur je ne sais quel sujet.

      Ce qui est sûr, c’est qu’il ne traitera pas de politique politicienne comme trop souvent les tiens le font.

      J’arrête là ma réponse à ton post qui était, lui carrément insultant à mon égard (ce dont je me moque éperdument).

      Houba houba !


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 4 juillet 2006 17:35

      Bravo pour cette magnifique démonstration de ce qu’est un troll : on part d’une discussion sur les problèmes des commentaires HS sur Agoravox... et on termine sur une discussion sur des conflits marsu-JC Bernard qui n’intéressent que 2 personnes !!!!

      (et franchement le socialiste que je suis se tape le coquillard de la couleur que peut lui donner marsu et a limite une envie de se pendre de voir deux ’camarades’ se comporter comme des mômes à la récré...).

      Blague à part : le meilleur moyen de réduire le trollage, quand une conversation est HS, ne l’alimentez plus !!!! Je t’aime bien, marsu, mais j’ai l’impression qu’avec toi on peut partir de n’importe quel sujet initial pour le détourner vers un énième fil anti-bobos, anti-islamistes, anti-je ne sais quoi encore... Et sincèrement, c’est un peu pénible pour un auteur (peut-être que tu ne te rends pas compte, mais c’est lourd de voir un sujet dévier du propos initial pour finir en bataille rangée entre deux ou trois commentateurs... Surtout que tu réponds quasiment tout le temps, pour avoir le dernier mot !!!! Mais quel intérêt de se pavaner devant un auditoire de personnes dont une immense majorité a déjà une opinion arrêtée sur tout !!!!). Mais je le dis et je le répète : je t’aime bien, tes opinions sont parfois intéressantes (et j’admet moi aussi avoir mes défauts...) mais j’ai l’impression que tu posterais des commentaires à n’importe quel article quel que soit le sujet... (cf. le nombre de messages que tu as posté pour dire que les klaxons de supporters t’incommodaient, perso, c’est lourd !!!). C’est la même réflexion que j’ai faite à bulgroz : libre à vous d’avoir un avis, fut-il polémique, mais au moins ne le poster pas n’importe où (c’est pénible de voir un article détourné pour une seule phrase), et mieux vaut poster un post long de 10 lignes qu’une dizaine de posts d’une phrase répétant exactement la même chose !


    • Marsupilami (---.---.43.109) 4 juillet 2006 18:15

      Ouaf !

      @ Ludovic

      Tu as parfaitement raison, et le paradoxe rigolo c’est que c’est Benard qui a initié ce troll en voulant dénoncer les trolls.

      Ceci dit, comment réagir quand on est personnellement attaqué, voire diffamé sur un tout autre sujet que celui de l’article ? Moi, je ne me serais jamais permis de faire une attaque personnelle aussi violente que celle de Benard.

      Ce qui renvoie à l’originalité de ces nouveaux médias internetiques : nous ne sommes plus dans le rapport froid et abstrait entre le lecteur et son journal quotidien, où aucune interaction concrète n’est possible, mais, avec les forums, dans un nouveau rapport très direct d’où peuvent surgir en même temps des dialogues intéressants et extra-personnels, mais aussi des réactions personnelles et subjectives comme celles de Benard.

      Paradoxalement, ce qui se passe sur les forums internet ressemble furieusement à ce qui se passe dans la « vraie vie » non-numérique. Dans la vraie vie, on peut être lancé à plusieurs dans une discussion très profonde et réfléchie sur des problèmes philosophiques, scientifiques ou politiques et puis voir tout à coup surgir de violentes réactions émotionnelles portant sur le degré d’inimitié personnelle que peuvent se porter certains des protagonistes. C’est pareil sur les forums internet.

      Faut-il interdire ces réactions émotionnelles qui peuvent venir rompre le fil d’une discussion ? Je ne le crois pas, sous peine de transformer les forums en discussions sans vie entre arides spécialistes. C’est la nature humaine qui s’exprime ainsi, et tant pis si parfois elle déborde. L’homme n’est pas fait que de raison, mais aussi de sentiments (et en général, ce sont ces derniers qui dominent, qu’on le veuille ou non). Ceux que ça n’intéresse pas peuvent très bien passer cette séquence et passer aux commentaires suivants.

      Evidemment, avec mon habillage marsupilamesque, je prête le flanc à ceux qui manquent d’humour comme Benard : on ne retient alors que les cris marsupiaux qui commencent et finissent mes posts, et pas ce qu’il y a à l’intérieur (qui des fois est aussi con que lesdits cris marsupiaux, mais qui ne raconte jamais de conneries ?), ce qui peut être très énervant, je le reconnais.

      En tout cas, j’espère que l’article de Faxtronic ne va pas déclencher une chasse aux trolls et à l’humour.

      Comme le dit Marie Pierre dans un post ci-dessous, on est pas en train de respecteusement lire Le Monde, ici. Ça grouille d’humanité, c’est de loin un des moins pires grands forums d’Internet, et c’est tant mieux.

      Houba houba !


    • (---.---.71.67) 4 juillet 2006 18:25

      « L’Homme n’est pas fait que de raison » ??? Quoi ??? Comment ??? Il est fait de quoi alors ??? De science islamique ? Ah oué, ok...


    • (---.---.71.67) 4 juillet 2006 18:29

      @ JC Bernard

      Marsu a écrit quelques unes des plus belles pages d’Agoravox. J’en viens même à douter (!) qu’il soit agnostique...


    • Marsupilami (---.---.43.109) 4 juillet 2006 18:30

      Ouaf !

      Parfait exemple de trollage intégral et de ruée sur le point Dieugaga qui n’aurait pas du avoir sa place sur ce fil de discussion.

      Houba houba !


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 juillet 2006 19:27

      @Marsu & JC Bernard, Merci, d’arrêter la « troll party ». Marsu, tu as lancé un problème sans probablement le vouloir et donc chercher une solution.

      Marsu @ Ludovic « ...comment réagir quand on est personnellement attaqué, voire diffamé sur un tout autre sujet que celui de l’article ? ».

      Je crois qu’en effet, la question méritait d’être posée. Il y a d’après moi une solution, mais elle doit être acceptée de part et d’autre : faire comme le permet certains « Net meeting » (mot volontairement en 2 parties). Normalement, tout le monde est connecté dans la conversation, mais en même temps, des interventions plus dirigées et transparente pour tous vers une personne précise peut commencer en parallèle. Ca ne laisse pas de « tache » sur le blog en lui-même.


    • faxtronic faxtronic 4 juillet 2006 19:53

      A mon avis, qu’en on est diffamé. Il faut d’abord repondre clairement une fois, et puis laisser courir


    • faxtronic faxtronic 4 juillet 2006 20:19

      Bonjour,

      Que de commentaires ! Merci.

      Je voulais faire deux remarques :

      - Je ne veux pas frapper sur les trolls, car chacun peut paraitre troll pour un autre, que c’est finalement assez subjectif, et que la chasse au troll est aussi un troll. Simplement je pense qu’il faut pouvoir resister à la tentation de repondre à un commentaire assassin ou dégénérant. Je dis ça mais souvent aussi je tire trop vite sans reflechir, sur le coup de la colère, mea culpa, mais je n’hesite pas a m’opposer a quelqu’un en essayant d’argumenter. Pourquoi pas instaurer un controle par les citoyens, mais je doute que cela fonctionne. Et les articles interessants sur des sujets nouveaux sont rarement trollés je trouve.

      - AgoraVox est le forum le plus sympa, tout en étant tres vivant avec des commmentateurs et des rédacteurs avec de la personnalité. Souvent c’est assez marrant. En 2003, j’avais l’habitude de troller chez nos amis outre-atlantique sur le site fuckfrance.com. La c’etait du lourd, de la mauvaise foi et de la haine à l’état pure, et assez informatif sur l’extreme-droite américaine. AgoraVox est un paradis a coté.

      Voila, c’était tout


    • Aston (---.---.161.18) 4 juillet 2006 20:53

      Faxtronic, je me demande si ton article n’est pas un troll ?


    • faxtronic faxtronic 4 juillet 2006 21:30

      Et ben je commence a me le demander moi aussi smiley). Peut- etre, mais je suis content, il y a 200 commentaires et aucune insulte, rien que des echanges avec des idées potentiels pour ameliorer AgoraVox, ou pouir montrer pourquoi ce forum est finalement pas si mal.


    • Marsupilami (---.---.43.109) 4 juillet 2006 22:09

      Ouaf !

      "par L’enfoiré (IP:xxx.x36.66.10) le 4 juillet 2006 à 19H27 @Marsu & JC Bernard, Merci, d’arrêter la « troll party ». Marsu, tu as lancé un problème sans probablement le vouloir et donc chercher une solution".

      J’ai posé ce problème délibérément (et en connaissance de cause) et sans avoir une solution unique et définitive (voir mes post ultérieurs) pour le résoudre. Ne fais pas le malin, je suis dans ce genre de plans média depuis au moins aussi longtemps que toi, même si je ne cherche pas à faire le malin dans ce domaine. Et si je ne travaille plus dans le média-papier depuis trois ans, je travaille entre autre dans le média-internet depuis. Faut pas m’en raconter.

      Capisco ?

      Houba houba !


    • L'enfoiré L’enfoiré 5 juillet 2006 09:36

      @marsu. Pas voulu te « troller », ni te « drôller », ni te « tomatiser » les joues. Du tout. Sois en sûr. Je voulais simplement utiliser ton commentaire comme ouverture de réflexion pour trouver une solution avec les cas où l’on se sent toucher dans son égo et que l’on veut répliquer sans mettre la sauce et l’accélérateur à la vue de tout le monde. Mais tu as une solution plus tard, je continue à lire en séquence.

      Ah, au fait, je ne suis pas du tout dans les médias comme tu le le croyais. Seulement un développeur informatique de longue date. Va voir mon CV si nécessaire A+


  • le passant (---.---.142.130) 4 juillet 2006 12:59

    Même si c’est un peu fastidieux pour le commentateur je pense que c’est la solution un qui est la meilleure car elle responsabilisera le commentateur, l’anonymat est bon pour les gens qui n’ont pas de convictions ou qui n’ont pas le courage de les défendre de façon ouverte.

    La deux risque d’amener un consensus des trolls se soutenant mutuellement, l’internationale trollesque en quelque sorte, l’un dans l’autre ça fera une hiérarchie, vous pourriez même demander aux utilisateurs d’élire le troll du mois.

    La trois j’ai peu qu’elle ne soit vaine, comme le troll commente sans éthique ce n’est pas une charte qui va le stopper dans son élan créateur.


  • James (---.---.6.5) 4 juillet 2006 13:01

    Bonjour a tous,

    J’ai appris une chose avec cette article c’est que troller n’est pas du troll originel (mechant et rabat joie et impossible de changer de bord) c’est une chose.

    Sinon je pense pas qu’il y ait une issue a un probleme qui n’en ai pas un. Le forum d’un article ou un forum en général est un point de vue et chacun peu l’exprimer (bon ou mauvais).

    Quand j’était en Tunisie il y à quelques mois je discutait avec une amie en lui demandant pourquoi ca ne lui faisait rien d’avoir un president dictateur. Elle m’a repondu :

    Les arabes se sont mis d’accord sur une chose. Ne jamais être d’accord d’ou la nécessité d’avoir un dictateur.

    Donc si on ne veut pas que le forum d’aggo soit polluer par des dictateur (les modos) je prefere avoir un dialogue stérile et au moins avoir le droit de dire ce que l’ont veut. Aprés tout comme le dit le poéte : Les paroles s’envolent les ecrits restent. (je rajouterais). Les informations se dématérialisent aussi.


  • José W (---.---.25.142) 4 juillet 2006 13:04

    Je viens de jeter un oeil à Boing Boing cité ci-dessus et qui a trouvé LA solution en éradicant purement et simplement les commentaires :

    - Effectivement, il n’y a pas de commentaires, il reste seulement des publicités de partout : c’est vrai que c’est certainement plus efficace comme cela. Et les sponsors au moins sont très satisfaits.

    - Parmi les articles en Une de ce blog si « populaire » (ranking de 9/10), on peut lire des articles aussi trollistiquement informatifs qu’une ampoule retirée de l’anus (« ass) d’un Homme a priori pakistanais, une technique pour amplifier la sonnerie de son mobile en le mettant dans un verre, une article sur un citoyen californien pourquivi pour avoir déclaré avoir »des testicules (« balls) comme des bombes atomiques », etc.. etc..

    Bref, on voit que parfois les trolls ne sont pas dans les commentaires, mais sont dans les blogs eux-mêmes...

    Souhaitons en tout cas qu’Agoravox ne suive pas ce genre d’exemple assez pathétique, en remplaçant les commentaires par la pub et les sujets traités par ce genre de niaisieries pipi-caca qui ne mangent pas de pain, et ne contribuent cerainement pas à élever le niveau intellectuel de nos amis américains !

    Lien Boing boing (ci-contre) :


  • François (---.---.89.220) 4 juillet 2006 13:07

    Bonjour,

    L’idéal pourrait être de séparer l’article du commentaire.

    C’est ce que font certain webzine :

    En bas de chaques articles, un lien « commentaires » dirige vers un forum php lié à l’article. Un simple script permet la création d’un tread pour chaques articles publiés.

    Ainsi, les commentaires, s’ils restent associés à l’article, se font sur une page différente, qu’il faut ouvrir par un geste volontaire.

    Associé à l’enregistrement, cela peut être un début de solution.

    Cordialement,

    François


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 juillet 2006 15:55

      @François, Sorry, mais, je ne comprends pas bien l’avantage. Est-ce que vous voulez parler de la manière dont pas mal de blogs le font en présentant l’article et un bouton en dessous disant « Commentaires (6) » qui dirait qu’il y en a 6 disponibles à la lecture par un clic ? Si c’est ça, ça n’apporte rien au schmilblick car une fois la porte ouverte, tout recommence comme en 40. Mes excuses si je n’ai pas compris et que j’ai « trollé » les commentaires. A+


    • François (---.---.89.220) 4 juillet 2006 18:03

      @L’enfoiré :

      Imaginez que pour réagir à un article d’agoravox, vous soyez dirigé vers un forum phpbb, tout simplement.

      Cela change pas mal de choses pour le rédacteur, qui peut ainsi ne plus voir ses écrits directement liés à des commentaires. Cela permet aussi à chacun de pouvoir pointer un lien vers l’article sans que ne s’affiche les commentaires qui y sont associés.

      Chacun conserve sa liberté d’expression, sans saloper le travail du rédacteur.


  • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 4 juillet 2006 13:09

    Salut à tous,

    sympa d’évoquer ce problème... Je dois avouer que les trolls sont surtout pénibles pour les auteurs dans la mesure où à chaque article, on reçois le commentaire en mail de notification... quand on a une boîte mail limité type hotmail et qu’on reçoit 200 commentaires, c’est l’implosion immédiate !!!! C’est pour cela d’ailleurs que je ne ponds plus d’articles sur des sujets politiques même si j’aimerais faire partager mes convictions, me focalisant sur des sujets moins polémiques comme le foot ou le cinéma, parce que 200 commentaires par jour, je ne peux pas, et j’ai l’impression que certains ne se rendent pas compte que c’est fastidieux !!!!

    A cela, deux propositions : 1/ Que les auteurs cessent d’être notifiés par mail à chaque nouveau commentaire. Au moins leur mailbox seront libres (et de toutes façons la notification par mail est inutile pour moi : je me contente de surfer de temps en temps et de reconsulter mes articles et leurs réactions...).

    2/ Que les commentateurs aient un compte, et que eux reçoivent en revanche des notifications de réponses à leurs posts. Parce que certains passent, occasionnellement, parce qu’ils s’ennuient au boulot, et aiment balancer un truc éjà souligné par un autre posteur, polémiquer un petit tour avant de s’en aller...


    • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 4 juillet 2006 13:59

      J’appuie les deux propositions de Ludovic, ça plus les spam, plus les mails normaux, ça commence à faire un paquet dans la boîte aux lettres. Si en plus c’est pour recevoir des commentaires sans intérêt... Un passage sur la page de son propre article suffit pour savoir si répondre est utile.

      Que les commentateurs aient une compte (ou une inscription « light »), ce serait une très bonne chose ; ça n’empêche pas les anonymes (ils seront obligés de s’inventer un pseudo ! Un peu d’effort ne fait pas de mal...), mais ça force à prendre un minimum de responsabilités.

      Je rajoute une proposition émergente dans les posts précédents : sous chaque commentaire, avec les « répondre à l’article », etc., ajouter une icône cliquable représentant un petit troll verdâtre. On suspecte un commentaire de « trollisme » : clic ! Plus de trois clics sur un même commentaire, le modérateur est alerté, il va vérifier ce qui se passe, et prend les mesures ad hoc. Ca permettra au lecteurs de prendre facilement la partie la plus ingrate du travail du modérateur.

      Par ailleurs, il y a le problème du message « troll », dont on parle ici, et celui du « trolleur » compulsif, agressif, narcissif et j’en passe. On les connaît. Avez-vous des idées ?

      Enfin, après avoir découvert le point Dieu-Gaga (quel drôle de nom !) je vous rappelle la proposition de Point Mimile relevée sur un fil : (je cite) :

      par Vilain Petit Canard (IP:xxx.x55.117.249) le 12 juin 2006 à 15H51 Merci pour votre digression pleine d’humour. je profite de l’ambiance surchauffée de ce fil pour proposer la création d’un nouveau concept, à l’imitation du Point Godwin, qui comme chacun sait, marque l’entrée dans un fil de Hitler et de l’Holocauste. Je propose donc la création du Point Mimile, atteint dès qu’arrive dans tout(e) discussion, forum ou fil l’une des trois récriminations suivantes :

      - ya trop d’immigrés (d’islamistes, de métèques, de pas comme nous) en France
      - ya trop d’impôts en France
      - les fonctionnaires et leurs grands frères les politiques, sont tous des branleurs irresponsables.

      J’aurais pu l’appeler Point Le Pen, Point Poujade, ou Point Nicoud (qui se rappelle encore de cet excité ?), mais Mimile me rappelle le « neuneu » du quartier mon enfance, béret sur l’oreille, qui passait son temps à hurler dans la rue que c’était le foutoir, et à régler lui-même la circulation. En plus, Mimile, ça fait bien français.

      Voilà, à tout à l’heure, F.M.


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 4 juillet 2006 14:19

      Si un rédacteur ne souhaite plus recevoir de mails quand quelqu’un commente son article, il suffit de supprimer votre adresse mail de votre fiche auteur. Le hic c’est que du coup on a plus aucun moyen pour vous contacter et on ne pourra pas vous alerter si on accepte ou réfuse un de vos articles... Sinon, pourquoi ne pas créer une adresse style gmail que pour agoravox... ? smiley


    • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 4 juillet 2006 14:37

      Eh oui, Carlo, c’est pour ça que je ne retire pas mon adresse de ma fiche... Mais qu’est-ce qu’un gmail ???


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 4 juillet 2006 14:42

      Une adresse google mais ça peut être n’importe quelle adresse qu’on se crée en 5 minutes et qu’on dédie à une tâche précise.

      Sinon, si vous voulez garder qu’un seul compte, il suffit de faire un simple filtre sur votre logiciel de mail et vous recevrez tous les commentaires issus d’AgoraVox qui vous concernent dans un répertoire précis (c’est ce que j’ai fait depuis mon article sur le 9/11...).


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 juillet 2006 16:00

      @Frédéric Mahé Ca se passe par invitation. Frédéric, si vous me donnez une adresse email, je peux demander votre inscription à gmail.com. Vous serez surpris par la place que Google vous permet de prendre gratuitement. Vous pourrez choisir votre pseudo à loisir. Mon adresse l.enfoire@gmail.com


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 4 juillet 2006 17:40

      « Si un rédacteur ne souhaite plus recevoir de mails quand quelqu’un commente son article, il suffit de supprimer votre adresse mail de votre fiche auteur. Le hic c’est que du coup on a plus aucun moyen pour vous contacter et on ne pourra pas vous alerter si on accepte ou réfuse un de vos articles... Sinon, pourquoi ne pas créer une adresse style gmail que pour agoravox... ? smiley »

      Il n’y a pas une possibilité de choisir si on veut être notifié en cas de réponse ou non ??? Car franchement, même avec gmail, ce serait extrêmement pénible (perso j’utilise gmx, ce n’est donc pas la capacité qui me gêne...). Je ne vois pas pourquoi ce serait la même procédure qui notifierait l’auteur en cas de sélection ou rejet de son article qu’en cas de nouveau commentaire...


    • Frédéric Mahé (---.---.29.4) 5 juillet 2006 13:26

      @ Carlo & @ l’enfoiré

      Merci je comprends un peu mieux. C’est pas un peu lourd à gérer ?


  • Antoine Diederick (---.---.244.229) 4 juillet 2006 13:13

    Hello Faxtronic, vous avez décidé de devenir rédacteur.

    Bravo pour cet article qui est une réfléxion sur le nouveau médium de communication. Agoravox semble ne pas échapper au travers de bien des forums en ligne, trolling, injures, réactions épidermiques, ironie déplaisante et bien souvent si les rédacteurs s’engagent à livrer leur cv ou des informations personnelles via leur profil, bref de montrer un minimum de visibilité ; on ne peut pas en dire autant de certains intervenants dont les commentaires profitent de l’anonymat.

    Parfois, le lecteur à l’impression - à lire certains commentaires- de graffitis de wc smiley) (j’exagère mais il y a un peu de cela sur certains sujets).

    Bref, vous avez soulevé ce qui gâche l’idée très intéressante qu’est Agoravox et sa réalisation.

    L’éthique volontaire d’ Internet des débuts de son existence est peut - être mort.

    Bien à vous.


  • (---.---.81.105) 4 juillet 2006 13:24

    Sur les trois propositions de Carlo, ma préférence va à la deuxième... pour laquelle un essai serait à faire.

    Mais si je peux me permettre d’en rajouter une quatrième je dirais :

    Grace aux modérateurs (où par un vote des lecteurs) on devrait pourvoir envoyer un troll « au coin » pendant 48 heures voir plus.

    Si le troll n’est pas identifié on peut bannir son adresse IP les troll étant sur ADSL leur adresse ne change pas si souvent.

    Rien de tel que d’avoir à ronger son frein pour s’exprimer à nouveau pour faire réflechir et s’auto-moderer par la suite de crainte de ne pouvoir poster qu’un jour par semaine.

    Toute les objections sont possibles sur ma proposition. Je ne crois pas aux solutions idéales...

    « Je crois au consensus approché et au code qui marche »


  • Gimmygimmycheak (---.---.4.4) 4 juillet 2006 13:25

    1) Pour moi c’est évident. Un anonyme ne pourra pas venir polluer et un membre insultant pourra facilement être banni. C’est le minimum quand un forum ou un blog devient trop conséquent.

    2) C’est une idée que j’avais soumise il y a de ça pas mal de temps déjà. Je ne sai spas si c’est mon message qui a fait germé l’idée ou pas, mais pour moi, même si cela ne règle pas grand chose au niveau des trolls, cela permet de mettre en valur les commentaires intéressants.

    3) Inutile je pense. Souvent les commentaires incendiaires sont lachés sans que son auteur ait pris le temps de lire les commentaires précédents auxquel il répond. Pourquoi prendrait-il le temps de lire une charte ?


  • Kelsaltan (---.---.178.45) 4 juillet 2006 13:48

    Ce que j’ai remarqué, c’est que le troll fascine. Alors qu’il est si facile de ne tout simplement pas répondre, auquel cas il finirait pas se fatiguer, et bien non... il arrive toujours à se brancher quelqu’un, et pas forcément des nouveaux qui ne l’ont pas encore repéré en tant que tel. Curieux !


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 juillet 2006 16:06

      J’espère que vous n’avez pas une ville taggée de toute part. Taggeur, trolleur, il n’y pas que la 1ère lettre identique. Pas vu pas pris. Ca facine et ça excite. Je me retire sur la pointe des pieds....


  • Mr Jo (---.---.205.47) 4 juillet 2006 13:49

    Article intéressant, et il est vrai qu’il est assez hérissant de voir des sujets tout aussi intéressants pollués de la sorte.

    Pour ma part je pense que le point 1 avec l’enregistrement n’est pas trop évitable.

    Concernant le point 2, j’inverserai le point de vue, c’est à dire que plutôt que de signaler les commentaires intéressants, j’offrirai aux membres enregistrés la possibilité de signaler les émetteurs de commentaire qu’ils jugent comme étant des trolls.

    Concrètement, au niveau de chaque commentaire, offrir la possibilité de signaler comme troll son auteur, mais une seule fois, ainsi si par exemple n personnes signalent tartempion comme étant un troll sur le sujet courant (peut être pas sur d’autres), déplacer les commentaires de Tartenpion sur le sujet vers une page de commentaires spéciale accéssible à partir d’un lien « Le coin des trolls » ou quelquechose du genre, histoire qu’ils discuttent entre eux.

    Concernant le point 3, une charte ne peut pas faire de mal, même si elle n’est pas assurée d’être lue.


  • fonsdel (---.---.236.206) 4 juillet 2006 13:49

    bonjour,

    Sujet tres interessant, ayant eu l’occasion il y a peu de temps de m’enerver sur un Trolleur récurrent, je suis devenu moi même un peu troll par la même occasion...

    Pour moi il y a deja un probleme au niveau du sondage « Artcile interessant ? » en fait la question est double or il faudrait différencier le fond de la forme car cette confusion ressort souvent dans les commentaires.

    => « L’article est de qualité ? » (parce que bien rédigé, bien documenté, etc...) => « Etes vous d’accord avec l’auteur ? » (question sur le sujet de l’article qui renvoie souvent a un debat de societe...)

    Je pense que ces deux questions peuvent être soumises à deux votes différents dont le resultat s’afficherait ensuite juste en dessous de l’article. Sauf dans le cas d’article purement informatifs pour lesquels la deuxieme question n’a pas de sens.

    Ensuite un lien vers un forum evitera de polluer la page de l’article avec tous les commentaires. Et ce forum peut avoir des zone de debats permanentes non liées à un article.

    Il me semble qu’un système d’inscription et indispensable. On n’est pas obligé de s’incrire pour lire des arctiles, mais on doit être obligatoirement enregistré pour poster un commentaire ce qui eviterai des abus sous couvert d’anonymat.

    De plus on trouve souvent sur les webzines un système d’avertissement. Quand un commentateur réalise un abus, il recoit un avertissement symbolisé par une jauge de 5 points. Ou bout de 5 abus, son compte est supprimé du site. Bien sur on ne peut pas l’empecher d’ouvrir un nouveau compte avec une nouvelle adresse mail, mais cela aide quand même à controler la situation.

    Peut être d’ailleurs que l’equipe d’agoravox peut envisager de deleguer une partie de son travail à des auteurs ou lecteurs habitués du site, qui ont fait preuve de leur maturité pour heriter de certains droits de moderateurs, ce qui permetrait une surveillance plus rigoureuse en supprimant plus rapidement les commentaires inutiles, aggressifs ou completement hors sujet. (sans tomber dans la censure bien evidement).

    Par contre je pense que les commentaires postés doivent apparaitre immédiatement sans attendre de validaition quelconque. Le controle des messages postés ne devrait avoir lieu que a posteriori si un abus est signalé.

    Il ne faut pas idéaliser la siutation mais ne pas dramatiser, Agoravox est simplement victime de son succès, longue vie à lui.

    Fonsdel.


  • Alexandre Santos (---.---.183.195) 4 juillet 2006 13:51

    Le problem des trolls sur les sites communautaires n’est pas nouveau, et a depuis longtemps été résolu sur les sites communautaires technologiques, sans cadenasser la participation des usagers par une inscription obligatoire.

    Il suffit de permettre aux participants de donner un avis non pas sur l’article, mais sur la pertinence de chaque commentaire émis. Ce système fonctionne sur slashdot.org, grand site communautaire de technophiles.

    Le résultat est que les commentaires intéressants, pertinents ou autrement appréciés par la majorité des utilisateurs sont mis en avant, tandis que les commentaires débiles ou gratuitement provocateurs sont cachés.

    Il faut d’ailleurs remarquer que aucun commentaire n’est censuré. Les commentaires qui ont reçu des votes négatifs restent accessibles, mais ne sont pas affichés par défaut. Chaque usager peut régler lui même le seuil de tolérance des commentaires qu’il veut lire.

    On a donc ainsi un système qui évite la censure, et qui permet à toute le monde de contribuer à la régulation des commentaires, ce qui divise la charge de travail.

    De plus les commentaires les plus intéressants sont naturellement mis en évidence, ce qui est un grand avantage.

    Bien sûr, le système n’est pas parfait, puisque la qualité de la modération est fonction des usagers, et ceux-ci ne sont pas parfaits. Mais le système est éprouvé et permet de suivre un site qui a un lectorat gigantesque (je pense qu’il doit y avoir plus d’un million de participants réguliers)


    • pierrot (---.---.141.25) 4 juillet 2006 13:57

      @ alexandre santos

      Je pense que c’est la meilleure solution, s’il faut en passer par là


    • guillaume (---.---.1.212) 4 juillet 2006 15:00

      Le système slashdot semble tres abouti. Il me conviendrait parfaitement.


    • José W (---.---.25.142) 4 juillet 2006 16:38

      Malgré tout, ce système donne une prime à la démagogie bien-pensante : il faut savoir que la valeur ajoutée se fait en général à la marge...

      Cela dit, libre à chacun de faire se spropres réglages et de lire les messages qui lui conviennent puisque ce système reste ouvert sans censure drastique.


  • bj33 (---.---.206.205) 4 juillet 2006 13:53

    Mon grec et mon latin sont loin, mais AgoraVox se rapproche de la voix du lieu de rassemblement ou quelque chose dans le genre ? Un peu comme Hyde ParK ?

    Ca me gonfle régulièrement de voir la loi de Tartempion s’appliquer, mais ne serait ce pas une sortie de prix à payer ou d’hommage du vice à la vertu que de voir fleurir certains commentaires d’un niveau trés moyen.

    Ceci dit, la proposition de Ludovic me plait assez : autopollution des pollueurs.....


    • parkway (---.---.18.161) 5 juillet 2006 10:57

      a bj33

      agora = la foule, le peuple

      vox populi, vox dei ! disaient les latins


  • fredericKH (---.---.102.41) 4 juillet 2006 13:53

    M. Carlo Revelli (IP:xxx.x25.24.123) le 4 juillet 2006 à 11H54

    «  Article intéressant qui soulève une question qui me pose de plus en plus problème : la gestion des commentaires sur Agoravox. »

    > Effectivement c’est un problème qui à mon avis ira en s’amplifiant sur des articles bien spécifiques et c’est encore heureux.

    1) - L’inscription pourra éliminer une grande partie des trolls mais présente le risque de dissuader certains commentateurs de participer sur Agoravox. A essayer sur une période déterminée, pourquoi pas ?

    2) - Noter les commentaires : La plus grande partie des commentateurs ne lisent pas ou rarement les commentaires en entier surtout quand les threads depassent les 100, 150 commentaires. Souvent les threads sont détournés de leur sujet pour un laps de temps et reprennent avec les mêmes échanges qu’au début, preuve que des commentateurs participants dés le début ou nouveaux arrivants remontent rarement le fil pour comprendre son déroulement. Certains réagissent spontanément au vu du pseudo ou de l’IP.

    3) - Sur un forum libre la charte de néthique est dérisoire et jamais respectée par un troll M ; Faxtronic a parlé des trollers commentateurs et a soulevé aussi la question des articles trolls. Les articles trollers sont facilement repérables par l’équipe agoravox, je suppose ?

    > Les sujets traités : Israêl-Palestine, Islam, réligions, immigration...sont les plus attirants pour les trolls et sont par conséquent des threads qui dépassent en moyenne 500 commentaires et arrivent à dépasser le 1000. Pourquoi ne pas soumettre les articles traitant de ces sujets à l’équipe Agoravox avant publication ?

    > Ensuite se donner une limite ( je rejoint Ka) de 200 voir 300 commentaires par fil avant de le clôturer et le laisser en simple consultation. De toute façon les commentaires postés sur les deux ou trois derniers articles traitant d’Israël-Palestine, Iran, sont presque des doublons quand ils ne sont pas déjà doublons dans le même fil !

    > Agoravox est un espace citoyen de libre expression qui dérange certainement. Un espace riches par les articles qui y sont publiés. Il est bien dommage de le laisser s’infester, petit à petit, par des trolls, jusqu’à saturation et jusqu’à pousser ses responsables à prendre des mesures qui iront à l’encontre de l’objectif visé à sa création. Ce qui satisfera probablement certains oppresseurs ou censeurs de la libre expression citoyenne.

    > Reste pour l’instant le cri du cœur de Faxtronic : Messieurs et Mesdames les agoravoxiens, c’est un cri du cœur, ne vous jetez pas dans la gueule du troll, sachez reconnaître un point Dieu-Gaga et ne répondez pas.

    Bonne continuité à Agoravox et bien à vous tous.


  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 4 juillet 2006 13:56

    Il y a évidemment une contradiction entre vouloir donner la parole à tout le monde et vouloir que les commentaires soient pertinents.

    Le principe démocratique consiste à supporter cette contradiction et à acepter le pluralisme.

    Le principe élitiste consisterait à supprimer les commentaires jugés non pertinents.

    À la longue, nul doute que les sites démocratiques et les sites élitistes trouveraient leurs publics.


  • Bouli (---.---.248.62) 4 juillet 2006 13:57

    Bonjour,

    Je suis pour une inscription obligatoire, quand on voit certains commentaires, je pense que c’est la meilleure solution, pas parfaite certes... mais cela freinera pas mal les commentaires impulsifs et souvents agressifs.

    Bon courage

    Merci d’avoir soulevé ce problème


  • boudiba samira (---.---.69.152) 4 juillet 2006 13:58

    jusqu’ici, tout va bien, s’inscrire c’est fastidieux, j’aime bien la 2 par contre je crois que le lien éthique est inutile , c’est de l’ordre du bon sens et les agitateurs font ça délibérément et en toute connaissance de cause de plus il penseraient etre injustement censurés


  • fonsdel (---.---.236.206) 4 juillet 2006 14:10

    un simple probleme de mise en page aussi. Une réponse à un commentaire ne devrait pas s’afficher.

    Quelqu’un qui poste un commentaire répondant directement à l’article est considére comme un post de « 1er niveau » et on doit le poster en y mettant un titre.

    Le lecteur de commentaires ne voit que les titres des commentaires et clique sur ce qu’il souhaite lire.

    Ensuite si ce commentaire appel à d’autre commentaires, il suffit de encore une fois d’afficher juste les titres des ces post de « 2nd niveau », etc.....

    Ainis il se cree une arborescence dans laquelle le lecteur navigue grâce aux titres des postes et où il n’affiche le contenu que des posts qu’il souhaite lire. (un peu ce qu’on trouve sur le forum de liberation mais en plus aboutit.)


  • Retorix Retorix 4 juillet 2006 14:17

    Bonjour à tous ! D’accord avec Gimmygimmycheak.... Je collabore également à Wikipédia, et il faut être inscrit (donc identifié). Non je ne pense pas que ce soit fastidieux de s’inscrire ! C’est plutôt une vrai démarche !

    Je rajouterai : pas plus de 2 (deux) commentaires de la même personne par article. Cela empêchera de vaines polémiques.

    Après tout on ne peut voter qu’une fois par article également.

    D’accord aussi pour ne pas « voter » sur les commentaires ni placer les « meilleurs » en « vedette ».

    Une fois inscrit, le troll pourra aussi être exclu après x plaintes et avertissements. Le comité de rédaction ou des rédacteurs pourraient se prononcer là-dessus ?


    • (---.---.73.31) 4 juillet 2006 14:21

      Rectification : le principe même de wikipédia repose sur le fait d’être modifiable par tout le monde, donc même les non-inscrits. Vous avez fait le choix de vous inscrire, d’autres peuvent penser différemment...

      Anonymement, X.


    • Patator (---.---.146.140) 8 juillet 2006 17:44

      Limiter le nombre d’intervantion sera contreproduction et fera gagner les troll...

      La seule issue possible est je pense la création d’un moyen (c’est très possible) permettant à chaque utilisateur de ne plus afficher les messages de ceux qu’il considère comme Troll..

      Limiter les interventions est une forme de CENSURE... car celà empêche de lancer une discutino à partir d’un article, donc elève TOUT l’interrêt de ce site...

      Pensez-y, c’est une proposition grâve...

      Pour ne plus lire les messages, soit un contrôle ActiveX ou encore via cookie et le générateur de pages, un lien (comme les liens « Alerter contre abus ») qui permet de ne plus lire les messages des trolls genre : « Ne plus afficher les message de cet intervenant »

      Aussi


Réagir