samedi 10 août 2019 - par Nicole Cheverney

François Asselineau, un profil atypique

Généralement, lorsque les media évoquent François Asselineau, ils parlent de tout, sauf de ce qui devrait intéresser prioritairement les électeurs : l'Union Européenne et comment en sortir. Se contentant de dresser de lui un portrait superficiel et réducteur. En effet, le profil de F. Asselineau ne correspond en rien aux critères actuels post-modernes depuis environ 40 ans où, avec l'arrivée de Mitterrand en 1981 et son équipe de fossoyeurs chargés d'enterrer la France et son identité culturelle, les normes du politique ont littéralement transformé en profondeur la fonction élective ainsi que les femmes et les hommes qui s'en réclament.

Tout dans la personnalité de F. Asselineau va à l'encontre aujourd'hui de l'image d'un politicien médiatisé-tendance marketing.

Déluré, il ne l'est pas. Médiatisé, il ne l'est pas plus. Physiquement, il est rondouillard et semblerait s'en satisfaire, là où les autres sont obsédés par leur aspect physique, les hommes par leur bedaine, les femmes par leur faciès et le botox ! F. Asselineau n'a rien de ces politiciens marketing qui s'empressent d'en suivre les caractéristiques principales : minceur obligée, vie privée plutôt agitée exposée aux paparazzi. Et pour mieux épouser les codes inspirés par la mode anglo-saxonne, la vie familiale doit être, comme il se doit, également décortiquée par lesdits paparazzi, comme la langouste ou le homard ! D'ailleurs, les politiciens qui se prêtent à ce genre de mondanités avec une complaisance mielleuse, vilipendent après coup les affreux paparazzi : - Salaud ! Vite un procès ! Dommages et intérêts !

La politique n'est plus qu'un grand Barnum avec ses clowns et ses bouffons, jouant adroitement de leur talent de singe habillé et de la bouffarde excentrique.

F. Asselineau se démarque de ce microcosme exhibitionniste et vulgaire.

Bien entendu, il fait figure de trublion dans les média et le monde politique ainsi que pour les électeurs influencés par les media, et, qui ne voient pas plus loin que le reflet de leur écran. Car la projection de lieux-communs et d'images frelatées par la propagande médiatique, façonne irrémédiablement et l'électeur, et les politiciens de notre "société du spectacle" (voir Debord), en confondant Hollywood avec le palais Bourbon, le palais Matignon ou l’Élysée.

F. Asselineau porte costume classique et cravate, faisant plutôt penser à un placide notaire de province, loin des agitations parisiennes d'une capitale totalement dénaturée par le roulement continu et dépressif et tapageur des municipalités successives, toutes attachées à donner à Paris un nouveau "look" avec les millions d'Euros drainés par la même occasion, en écartant les couches populaires du centre de Paris, en les reléguant à l'extérieur de Paris. Et pourtant, Paris n'a été Paris que grâce à tout ce petit peuple besogneux et ingénieux qui avait donné ses lettres de noblesse à notre célèbre Paname ! Aujourd'hui, ne peuvent vivre décemment à Paris intra-muros que les couches sociales privilégiées quant aux autres, elles sont condamnées à la débrouille ou à dépérir. Depuis 40 ans donc, et peut-être un peu plus, la post-modernité de la chose électorale nous a produit une classe politique insolente et bien trop sûre d'elle, et aujourd'hui, nous en faisons tous les frais.

Que faut-il aujourd'hui, pour réussir en politique ?

Publicité

Être médiatisé ? C'est obligatoire, et plutôt deux fois qu'une. Ressembler à un haricot vert surgelé dans ses costumes étriqués et ses chaussures longues comme des poulaines moyenâgeuses ? Marcher comme un cakou, en roulant les mécaniques ? Certainement. Mais si en plus, vous vous exhibez les bas-joues envahis d'une barbe de deux jours, donnant aux politiciens de sexe mâle une allure décontractée, alors qu'en réalité ces psycho-rigides sont tout sauf décontractés, là, vous avez réuni tous les codes de la réussite, en sus d'un beau diplôme des grandes écoles !

Ajouté à cela, une propension à postillonner sur tout ce qui ne vous ressemble pas, du haut de votre morgue, lippe hautaine et condescendante, pouah ! pouah ! Prenez par exemple, lors des rassemblements électoraux, dits bains de foule, pour aller serrer les mains de Popu ! Eh bien, cela s'apparente pour ces précieux à un véritable sacrifice. Voyons, cher ami candidat ! Il est absolument nécessaire d'en passer par là pour être élu et rassembler des voix ! Mon ami candidat, fais-toi violence, tu iras après coup te désinfecter les mains après serrage de la pince à Popu !

Seul, Chirac avait ce talent d'aller tapoter le cul des vaches et de se sentir comme un frais gardon dans la foule compacte en serrant les pognes rurales ou urbaines, pour lui tout était bon à palper, il aimait ça et le faisait savoir. On avait aussi G. Marchais dans ce registre, et à personne il ne serait venue l'idée de le lui reprocher. Se frotter au peuple, cela ne s'apprend pas ! C'est du ressort de l'inconscient. Et le peuple lui, sait très bien qui l'aime et qui le méprise.

Quant aux femmes politiques, n'en parlons même pas, de la poupée Barbie stéréotypée à la mère fouettard, nous avons une panoplie complète à étudier de près et dans les moindres détails par les sociologues, rien que de la bonne tenue, n'est-ce pas !

Les fondements post-modernes de notre république tricolore.

Henri IV s'était converti au catholicisme pour être sacré roi, cela valait bien une messe, disait-il, mais pour nos républicains candidats, un siège vaudra bien un p'tit coup de frotta-doux insincère avec Popu ! A chacun ses priorités. Tout dépend, bien sûr, de l'envergure de la destinée convoitée. Royale, comme notre bon roi Henri, ce sera une couronne qui viendra se poser sur le chef par le miracle de l'oint papal ! Républicaine, c'est le fondement qui fera office de chef et ira se loger directement dans les sièges de velours des palais républicains, on a la priorité et le sacre que l'on mérite et où l'on peut. La couronne sera remplacée par le vulgaire strapontin. Comme quoi tout est question de bon niveau de son anatomie. Car la fonction dominante s'est considérablement avachie, au fil des ans, pour, aujourd'hui, descendre au plus bas !

Qu'est-ce qu'un politicien de nos jours ?

Est-ce quelqu'un d'intègre ? J'aurais mauvais esprit à les mettre tous dans le même panier à crabes. Il en existe de valeureux, pour ne pas dire d'exemplaires, mais il faut bien remuer le tamis pour découvrir ces pépites. Mais s'il y en a, pauvres de nous, d'intègres, ils ne sont pas légion. Remarquons l'épidémie de corruption qui cloue les autres dans le lit vaseux de l'affairisme. Et qu'aucun traitement de choc ne viendra, bien sûr, guérir définitivement de leur sale manie maniaco-dépressive que chantait Serge Lama : « je suis comme un bambin, je mets mes mains partout ! ».

Dans ce cénacle bactérien et prolifique, l'intérêt personnel prévaudrait-il l'intérêt commun ? Mais qu'est-ce ? La politique, considérée par certains, comme moyens d'enrichissement personnel et familial ? Népotisme, clientélisme, conflit d'intérêt, passerelles entre privé et public pour s'assurer d'une carrière confortable avec retraite tout aussi confortable, enfin... petites faveurs entre amis, en considérant son pays – la France, comme un terrain de jeux où tous les coups sont permis, détruire de la Constitution, tout ce qui entraverait les moins scrupuleux, dévaloriser les institutions et la fonction élective par des comportements à l'encontre des plus élémentaires principes, dépecer la France, son industrie, son agriculture, ses services publics, monter des opérations frauduleuses sous couvert de décrets ou de lois pour arriver à ses fins, pratiquer le financement occulte des campagnes électorales, faire de notre pays autrefois vivable, un nouvel enfer où la moindre manifestation est réprimée violemment.

Publicité

Mais ce n'est pas tout : avoir remis notre indépendance économique, militaire, industrielle, à l'Union Européenne et à des entités étrangères ? Détruire notre souveraineté ? Considérer les électeurs et les citoyens comme des blocs de gélatine sans consistance que l'on peut manipuler à souhait ? Si une partie de la population, bienheureusement de moins en moins nombreuse se laisse manipuler, l'autre partie, elle, prend conscience que le mépris de classe gagne tous les jours du terrain. Car pour les politiciens les plus corrompus, sûrs de leur fait, ils considèrent comme un fait acquis l'adhésion du peuple à leurs interminables forfaitures. Et se retrouvent à faire des bulles dans leur bocal, lorsque les gilets jaunes donnent de la voix et sortent dans la rue depuis des mois alors que les scandales continuent de s'accumuler. Car la république n'ayant jamais été aussi gueuse, les gueux, eux, ne l'entendent plus de cette oreille et réclament de la droiture de la part des représentants du peuple. Serait-ce trop demander ?

F. Asselineau entonne un refrain qui n'a pas l'heur de plaire aux plus croassants.

Au milieu de ces espèces de représentants du peuple, plus proches des accipitridés que de la mésange, du pinson ou de la blanche colombe, et pour appuyer sur la métaphore, un oiseau solitaire genre bouvreuil clame du haut de sa branche, depuis dix ans, esseulé, qu'il faut sortir de l'Union Européenne dont il a choisi l'article 50 comme moyen le plus efficace. Sa méthode surprend mais interroge. Il inquiète car sa chanson dissone. Alors on le raille. Les media l'ignorent ou le ridiculisent, les autres l'invitent mais du bout des lèvres, à condition qu'il n'en dise pas trop sur l'Union Européenne dont il connaît sur le bout des doigts les articles, décrets et textes, révélant ainsi au grand public, la véritable nature de cette construction de bric et de broc qu'est l'UE.

Casuites, néo-jésuites.

Tel « l'honnête homme » du XVIIe siècle comme on aurait pu l'imaginer aux temps du roi Soleil où le jansénisme formulait son refus des multiples débordements des Jésuites et des scandales, F. Asselineau, aujourd'hui, plus que jamais incarne ce décalage temporel qui revient en force. Les casuistes – ce sont les Jésuites d'aujourd'hui, contre F. Asselineau, qui, tel un Blaise Pascal, avec une prose et un logos calmes, tranquilles mais fermes, assène ses vérités, sobrement mais sûrement, contre l'Union Européenne, la nouvelle Église, la nouvelle religion envers qui toute remise en question équivaut à une mécréance et à une excommunication. Oh ! Il n'est pas le seul à être excommunié par les néo-Jésuites. Sont de plus en plus nombreux, femmes et hommes à subir les foudres de ces olibrius, irrémédiablement engagés sur la pente très glissante de l'hubris, se disputant les dernières défroques de notre pays, comme une bande de chiffonniers.

Pour F. Asselineau la question d'évidence c'est la sortie de l'UE, la geôle des peuples, et au plus vite, car ses promoteurs n'ont jamais respecté, ce, depuis le début de sa création, ni les peuples, ni les pays, ni même leur génie intrinsèque. Bien au contraire, ils se sont acharnés à voir disparaître la France en l'affaiblissant de l'intérieur. A croire qu'ils la haïssent. Étrange...

De trois choses l'une : ou bien le peuple sortira de l'UE, mais alors par la force, ou bien, de manière plus graduelle, avec le Frexit, si le temps nous en laisse les moyens, comme Boris Johnson l'Anglais dont les media nous tracent un portrait croquignolet avec son Brexit dur. Ou bien, l'UE, vérolée, tombera comme une poire pourrie de son arbre perchée.

La France est issue d'une vieille culture gréco-latine, les Français le savent. Et, de cette certitude naît leur force. Aussi, le côté un peu compassé de F. Asselineau même s'il agace les pisse-vinaigre, révèle, malgré la foison de propos tenus contre lui, l'enracinement et la force turgescente de la longue histoire de notre pays. Il sait de quoi qu'il cause, auraient dit les anciens devant un bon verre de gnôle, dans un de ces vieux bistrots parisiens remplacés depuis de quelques années par les cafés tendance, au décor aussi glacial que le cœur de nos dirigeants et fréquentés majoritairement par une clientèle friquée.

F. Asselineau, c'est l'histoire d'un mec qui ressent les forces telluriques des terroirs français. Ses discours, ses conférences sont, historiquement parlant, ce que la France a su transmettre de sa large culture aux générations futures. Ses discours sont de la nature de ceux qui savent. Et c'est sur ce terrain là que F. Asselineau attend ses adversaires politiques dont il sait pertinemment, qu'en s'entêtant à vouloir évoluer entre les eaux glauques de l'UE ou sur un terrain stérile, « on ne construit rien sur du sable ». Eux ne savent rien, ils n'ont donc rien à transmettre aux générations futures, sauf l'écume des choses.



447 réactions


    • doctorix doctorix 10 août 2019 22:34

      @GrandGuignol
      Exact.
      Le dernier est l’article de jean, qui a fait un magnifique tabac (8448 passages).
      Je crois que les gens commencent vraiment à aimer FA, et qu’en tous cas il les intéresse.
      C’est normal : dans le même temps l’Europe de Bruxelles exacerbe ses turpitudes, notamment avec le CETA.
      Il faut faire confiance aux gens : ils se réveillent, et on les y aide.
      Mais ce qui les aide surtout, c’est de constater l’évidente médiocrité de nos adversaires, au travers desquels ils retrouvent les turpitudes des politicards en place.


    • Xenozoid 10 août 2019 22:38

      @Xenozoid

      ça doit être la face book omission, miex vaut 10 likes que pas un,ils sont domestique ces petits tricheurs,oui je rajoute une couche car la couche le veau bien....hihihihihi

      claire a disparu aussi c’értait pas la femme a massada...pendant qu’on y et avec les multi pseudo partagé,no one is innocent

      revolution.com


    • Xenozoid 10 août 2019 22:45

      @doctorix

      Il faut faire confiance aux gens : ils se réveillent, et on les y aide.

      cela c’est du pédant,tu mes au dessus de la masse que tu a déja jugé comme étatn endormi et seul toi le multi pseudo le sais et dit..tu vois là tu te met en défaut,tu es croyant le seul qui peux dire la « vérité »....

      mois j’ai un non pour cela bouffon, et cela va bien avec samedi soir,vous n’aurez plus de respect de moi, car je ne suis pas un hypocrite,mort au cons...lol. 


    • Xenozoid 10 août 2019 22:53

      @doctorix

      a propos des gens qui réagissent pour l’upr ils se transmettent leur profiles entre eux(si il sont,a mon avit on a affaire a des malades) et font de nouveauxprofiles rien que pour le topic, les autres la moitié des 8000 sont des reactions légitime a la multiplication des pains,vous insulté l’intelligence du lecteur,on appelle cela de la pédanterie en plus d’être hypocrites,vous êtes con ?


    • GrandGuignol GrandGuignol 10 août 2019 23:00

      @Xenozoid
      « a propos des gens qui réagissent pour l’upr ils se transmettent leur profiles entre eux »
      Je suis curieux , vas y balance les ces pseudos qui se transmettent euntre eux, prouves ce que tu avances !
      pour le moment je ne vois que des ragots d’un mec qui se répand comme un amplatre sans rien démontrer ,ni prouver, juste des mots, et faudrait te croire sur parole en plus...
      Alors vas y balance ou c’est toi le baltringue !


    • Xenozoid 10 août 2019 23:04

      @GrandGuignol

      asselineau ? on a la preuve il est absent depuis 7 ans et des gents utilise son profil, qui me dit que tu n’es pas grenouille ?


    • Xenozoid 10 août 2019 23:05

      @grenouille

      prouve le


    • Xenozoid 10 août 2019 23:09

      @Xenozoid

      on a eut la preuve que le profile est utilise par d’autre, venant de proselytes prouve moi que les profiles des supporter l ’upr sont « honnetes »...


    • GrandGuignol GrandGuignol 10 août 2019 23:10

      @Xenozoid

      Et pourquoi pas Samy hein ? ou/et Fifi et en même temps Doctorix, puis instantanément je redeviens gg...
      Purée t’es dans la merde là pour prouver quoi que ce soit on dirait, non ?
      Et même si il y a plusieurs pseudo qu’est ce que cela peut faire et si Asselineau autorise que l’on publie en son nom qu’est ce que cela peut faire, franchement tu penses vraiment que les mecs de l’UPR écrivent des articles à charge contre eux afin de faire le buzz ? mdr.
      Bon je te laisse à ton jeu de rôle.
      bonne nuit.


    • Xenozoid 10 août 2019 23:14

      @Xenozoid

      fake news, le profile de asselineau n’est pas « partagé », il est la raison de l’upr sur se site,vous tous qui voyez des conpirations partout ,l’upr ne fait pas cela, tout est faux,ceci est une vue d’esprit


    • Xenozoid 10 août 2019 23:17

      @GrandGuignol

      Bon je te laisse à ton jeu de rôle.

      vous allez avoir du mal tant que vous êtes dans le dénie,je vais vous en mettre de la pédanterie


    • GrandGuignol GrandGuignol 10 août 2019 23:34

      @Xenozoid
      mdr


    • Xenozoid 10 août 2019 23:45

      @GrandGuignol
      mdr, mais on a eu la preuve que le profile de asselineau est multi, tu peux rire comme tu veux grenouille


    • GrandGuignol GrandGuignol 10 août 2019 23:46

      @Xenozoid
      mdr, c’est ça les preuves ? des liens de recherches qui donnent sur tout et n’importe quoi ? ..arf
      Bon je lirai demain les faits accablants contre les pseudos multiples de l’UPr qui sévissent tel des ninjas sur avox et que tu va dégoter surement.


    • Xenozoid 11 août 2019 00:33

      @GrandGuignol

      les seul preuves sont les vôtres,vous admetez utilise le profile de mr asselineau ce qui est de la manipulation,,.non ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2019 08:19

      @Xenozoid
      Pémile vous a répondu plus haut :

      --------------------------------------------------------------------

      pemile 10 août 20:47

      @Fifi Brind_acier « Les billets du pseudo anarchiste se retrouvent sur le compte Agoravox d’Asselineau, je me demande bien comment il a eu les identifiants ?? C’est quoi ce boxon ?? »

      Non, c’est une url de recherche par mot clé, par une url d’auteur.

      https://www.agoravox.fr/mot/xxxxxx

      ____________________________________________

      Quand on pense que vous accusez l’ UPR d’être complotiste ... !!


    • cettegrenouilleci 11 août 2019 16:55

      @Xenozoid

      Moi, je l’affirme.

      J’ai fourni à plusieurs reprises dans divers commentaires des clés qui permettent de m’identifier très précisément.

      A l’UPR, nous venons d’horizons très divers. Nous sommes à l’image de tous les Français qui se reconnaissent dans le mouvement des Gilets Jaunes et qui ne font plus confiance à la clique politicienne qui occupe l’estrade et qui trahit la mission que le peuple lui a confiée : celle de le représenter et de défendre ses intérêts, pas ceux de l’oligarchie.

      J’ignore quel était le bord politique de Grand Guignol , ou quels étaient les noms de ceux qui l’avaient trompé avant qu’il ne décide de rejoindre l’UPR.

      Les internautes qui lisent mes commentaires, sur agoravox et ailleurs, savent que je suis un militant communiste impénitent.

      Comme mes ainés de la résistance qui ont, lorsque cela a été nécessaire, coopéré avec toutes les autres forces démocratiques de la nation pour libérer cette dernière de la pieuvre nazie et pour dénoncer la collaboration avec l’occupant, je m’efforce de contribuer avec mes tout petits moyens, ma petite expérience, mon coeur, à la construction du rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour libérer la France et les Français de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

      Je le fais avec d’autres qui, comme moi, ont été trompés par les politiciens qui se succèdent aux affaires depuis plus de cinq décennies.

      Certains ont cru pouvoir faire confiance à ceux qui se réclamaient du Gaullisme historique.

      D’autres ont cru pouvoir faire confiance à ceux qui se réclamaient de la social-démocratie.

      D’autres ont cru pouvoir faire confiance à ceux qui se réclamaient de la classe ouvrière et de la lutte pour l’avènement réel du socialisme, autrement dit au parti communiste français.

      D’autres encore ont cru pouvoir faire confiance aux verts et à leurs promesses angéliques.

      D’autres ont cru pouvoir faire confiance au front national qui prétendait être le seul vrai défenseur du peuple, celui qui allait donner un coup de pied dans la fourmillière et on allait voir ce qu’on allait voir...

      Que dire encore des Lecanuet, Giscard d’Estaing, Bayrou et consorts...

      Nous avons tous été trompés. Nous avons tous été déçus.

      Nous voyons notre pays s’enfoncer dans la régression économique, sociale, culturelle, morale . Nous voyons notre démocratie réduite à néant, les droits sociaux laminés, les retraites rognées après année, la classe politique engluée dans la trahison, la corruption, les affaires.

      Nous devons supporter les affronts quotidiens des Macrons et autres traitres à la nation, leur mépris pour les intérêts vitaux de la nation, leur crachats à la figure du peuple, les matraques, les coups, les grenades, les canons et les gaz lacrymogènes contre le peuple tandis que les casseurs vaquent en toute liberté à leurs sales besognes pour jeter le discrédit sur les rassemblements pacifiques des salariés, des gilets jaunes, de la population laborieuse qui sont en droit de défendre leurs revendictions légitimes, à commencer par la revendiction des moyens d’une vie digne pour tous.

      Nous en avons assez !

      Patriotes, démocrates, républicains, gaullistes de coeur, socialistes, communistes, trotskystes, écologistes,.../..., nous en avons plus qu’assez et nous n’allons pas rester sans réagir à la destruction de notre pays, à sa mise à l’encan au seul profit des grandes sociétés capitalistes de l’oligarchie-euro-atlantique. Nous n’acceptons pas que la France et les Français soient soumis à des puissances étrangères ennemies de notre peuple et de notre nation.

      Nous sommes déterminés à tout faire pour rétablir l’indépendance de la France et pour retrouver « le chemin des jours heureux ».

      Et pour réaliser cet objectif, nous avons décidé de nous unir, de nous rassembler dans l’UPR et avec l’UPR pour mener les combats nécessaires.

      On peut nous accuser de bien des choses, mais sûrement pas d’être une secte. L’UPR, c’est tout le contraire d’une secte.

      L’UPR, c’est un magnifique outil de rassemblement et de coopération destiné à aider notre peuple à reprendre le contrôle de son destin.

      Oui, il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous ne sommes pas d’accord les uns avec les autres et nous ne partageons pas tous la même vision de l’avenir de notre pays. Nous ne sommes pas tous d’accord sur la façon dont il faudra gérer la boutique une fois que nous aurons repris possession des clés après être sortis de l’UE, del’euro et de l’Otan.

      Mais nous sommes tous d’accord pour affirmer que la France est au bord du gouffre, que le peuple français doit se réveiller et ne doit pas laisser le pays sombrer dans ce puits sans fond, que les clivages politiques traditionnels doivent être mis provisoirement entre parenthèses de façon à fédérer toutes les énergies pour sauver notre bien à tous, les moyens nécessaires de notre survie, ce sans quoi nous ne sommes plus rien : le giron protecteur de la nation.

      Là-dessus, nous sommes tous d’accord et donc, d’une certaine manière, et d’une manière certaine, interchangeables.

      Chacun s’efforce de monter au front en fonction de sa disponibilité, de sa capacité à le faire. Nous nous retrouvons ensemble sur ce front : celui de la vérité et de la lutte pour le rétablissement de l’indépendance de notre nation., celui de la lutte pour la libération de la France et des Français de la dictature de l’UE.

      Que ce soit pour rédiger un article, distribuer un tract, coller des affiches, organiser une réunion publique, contrer un contradicteur, apporter le soutien de l’UPR aux salariés ou aux Gilets Jaunes en lutte pour la défense de leurs intérêts légitimes, .../....Paul peut remplacer Pierre quand ce dernier n’est pas disponible, et inversement. Paul peut travailler avec Pierre, et Jacques, et André, et Françoise, Christelle ou Chloé quand tout ce monde est disponible en même temps.

      La force de l’UPR, ce sont les analyses correctes, honnêtes, vérifiables et les propositions circonstanciées, précises, réalistes, sensées, que nous mettons en avant, ce sont toutes ces énergies rassemblées pour en finir avec les turpitudes de la clique politicienne qui enfonce le pays dans l’abîme et plonge notre peuple dans la colère et le désespoir.

      Sa force, à l’UPR, c’est aussi sa charte [ https://www.upr.fr/charte-fondatrice-2007/ ] qui précise les buts et les moyens d’action mis en oeuvre, qui organise les modalités de notre coopération efficace, durable, solide, en transcendant la diversité de nos opinions sur toutes sortes de choses et d’enjeux importants mais secondaires si on les confronte à la gravité de la situation présente, si l’on considère l’urgence de la riposte, si l’on prend en compte l’impossibilité de le faire utilement si on ne le fait pas avec l’appui et la participation d’un grand rassemblement populaire majoritaire. 

      Ce qui est en jeu, c’est la capacité de notre peuple à sauvegarder les intérêts vitaux de la nation en exigeant et en organisant le retour à l’indépendance de la France, la sortie rapide de l’UE, de l’euro et de l’Otan, et le socle minimal nécessaire, des réformes économiques et démocratiques qui conditionnent la capacité d’un nouveau gouvernement à répondre rapidement aux revendications légitimes des travailleurs et des couches populaires.

      Cet enjeu explique à lui seul les efforts méritoires déployés par François Asselineau et par les militants de l’UPR contre vents et marées pour rassembler les Français par delà leurs divergences sur toutes sortes de questions importantes, pour populariser lesmoyens à mettre en application la sortiepromouvoir la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan.


    • cettegrenouilleci 11 août 2019 18:06

      @cettegrenouilleci

       correctif dernier§

      Cet enjeu explique à lui seul les efforts méritoires déployés par François Asselineau et les militants de l’UPR, contre vents et marées, pour rassembler les Français par delà leurs divergences sur toutes sortes de questions importantes, pour promouvoir et mener à bien la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan.


    • doctorix doctorix 11 août 2019 20:44

      @cettegrenouilleci
      Magnifique envolée.
      Merci pour ça.

      Je ne suis pas communiste, mais je crois aux paroles du Christ (mais pas à celles de l’Eglise catholique).
      Cela nous rapproche bien plus qu’on ne croirait.
      Au départ, dans les deux cas, il y a le coeur.


    • GrandGuignol GrandGuignol 12 août 2019 17:01

      @Xenozoid

      Attention Xéno !, Asselineau et sa secte ont infiltré Agoravox, le monde est en danger, ça risque de péter à tout moments, vite tous aux abris !!!

      M’enfin, c’est trop drôle.....qui en France connait et visite Agoravox et quelle est sa réelle influence sur le peuple français ?
      cette action, qu’elle soit vérifié réllement ( pas de lien vers n’importe quoi, svp), en mentionnant qui a fait quoi avec qui ou au nom de qui, preuves EVIDENTES à l’appui, ou quelle ne soit qu’une connerie pour nuire un peu plus ( on se demande pourquoi des gens s’acharnent sur l’UPR alors qu’il ne représente qu’1%), franchement il n’y a pas de quoi fouetter un chat !

      mais allo quoi, C’est la fin du monde ! Comme faussaire on trouve mieux, à ce niveau c’est à pleurer de rire.

      Faudrait du lourd ! Genre des preuves de condamnations, de gardes à vue, est il cité dans des affaires lors d’instruction judiciaire, etc...
      Mais Agoravox, lol et relol.


    • mursili mursili 13 août 2019 16:48

      @GrandGuignol

      wanzin comme l’allemand Wahnsinn (= délire, folie) ?


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 10 août 2019 18:21

    @ A tous.

    Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire. Je précise qu’il ne s’agit de ma part, ni d’un article de militantisme, ni de prosélytisme, puisque je ne suis pas encartée à l’UPR. Mais en tant que sympathisante, je pense que cet homme politique agit avec beaucoup d’opiniatreté pour dénoncer toutes les dérives sectaires d’une Union Européenne vouée à la destruction de notre pays, et des 27 autres Etats-membres, en imposant un ultra-libéralisme sauvage, dont nous sentons de plus en plus les ravages avec un agenda de plus en plus rapproché. 

    J’ai remarqué qu’il est très difficile de se démettre de cette geôle des peuples, mais là où Asselineau a oeuvré intelligemment, c’est qu’il a mis le doigt sur la faille principale : l’article 50. Car les textes de l’UE,ont été rédigés de façon à ce que les Européens ne puissent en sortir.

    Et justement, la solution que propose F. Asselineau me parait la plus conforme actuellement. Je n’écarte pas une victoire des « gilets jaunes », non plus.

    Je m’arroge également le droit de rédiger des articles sur divers sujets, sur Agoravox, du moment qu’ils m’intéressent et sont sensés interesser les lecteurs. Et tant pis, si certains les boudent, c’est la règle du jeu. Je l’accepte.

    Je prépare en ce moment même la seconde partie de cet article, sur l’UE, principalement, car ne pas parler du fond du problème, ne serait pas tout à fait dans l’ordre des choses. Ainsi, je pense bien modestement, ré-équilibrer tout discours concernant F. Asselineau, l’article 50, et l’UE dans cette seconde partie à venir où je prendrai le temps de détailler et de répondre factuellement à tous les commentaires bienvenus.

    Cordialement.


    •  Adibou Adibou 10 août 2019 19:33

      Ne vous inquiétez pas, personne ne vous prend au sérieux, pas plus que pour votre gourou ou les chemtrails smiley


    • symbiosis symbiosis 10 août 2019 20:59

      @Adibou
      Qui n’est pas pris au sérieux ?
      Si c’est l’auteur de l’article avec 4 étoiles, ça devrait plutôt t’inquiéter toi, non ?
      En tout cas, ça contredit tes élucubrations.


    •  Adibou Adibou 10 août 2019 21:01

      @symbiosis

      c’est vrai, 30 votes positifs pour ce nartic, c’est énorme !!!  smiley


    • symbiosis symbiosis 10 août 2019 21:07

      @Adibou

      Et toi, ils sont où tes articles ?


    •  Adibou Adibou 10 août 2019 21:12

      @symbiosis

      ici

      smiley


    •  Adibou Adibou 10 août 2019 21:43

      Plus sérieusement, je ne peux m’empêcher de mettre un lien vers l’article (trilogie) scientifique de l’auteur sur les chemtrails

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-arme-climatique-la-manipulation-204428

      C’était pour équilibrer avec le docteur théoricien de la terre creuse, comme quoi y’a bcp d’experts chez les sympathisants de l’upr. smiley


    • symbiosis symbiosis 10 août 2019 21:46

      @Adibou
      T’es toujours aussi naze, ducon ?


    •  Adibou Adibou 10 août 2019 21:48

      je m’adapte smiley


    • Attila Attila 10 août 2019 21:50

      @Nicole Cheverney
      Merci à vous pour ce bon texte.

      .


    • symbiosis symbiosis 10 août 2019 22:41

      @Adibou
      Comme un bon robot.


    • doctorix doctorix 10 août 2019 22:56

      @Adibou
      Vous, quand vous vous prendrez une de ces armes extraordinaires sur la tronche, vous tomberez des nues.
      Moi, je me la prendrai tout comme vous, mais je comprendrai pourquoi.
      Je mourrai intelligent quand vous mourrez aussi stupide avez vous aurez vécu.
      Bizarrement, je préfère quand même.
      Et si vous retourniez jouer dans votre bac à sable ?
      Je vois votre nounou qui fait les gros yeux.
      Là, vous faites pipi et caca partout, ça fait désordre.
      Et puis ça pue.


    • doctorix doctorix 10 août 2019 23:01

      Adibou a écrit 18 commentaires (d’une rare stupidité), et tous ici, et tous aujourd’hui. Evidemment aucun article.
      C’est donc un de ces rats qui sortent périodiquement des égouts sur commande pour démolir Asselineau.
      On a l’habitude.
      Mais je trouve que le recrutement est de plus en plus minable.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2019 08:27

      @Adibou
      Les adhérents s’intéressent à ce qu’ils veulent, mais vous pouvez citer un seul exemple d’Asselineau sur ces sujets ?? Merci d’avance.


    • capobianco 11 août 2019 10:19

      @doctorix
      «  C’est donc un de ces rats qui sortent périodiquement des égouts sur commande pour démolir Asselineau. »
      Après les chiens, les toutous voila les rats ! Vous devriez vous rapprocher du parti des animaux, déjà vous auriez un meilleur score. Sérieux, vous avez l’insulte facile toubib, très convaincant !


    • doctorix doctorix 11 août 2019 10:53

      @capobianco
      Et vous les appelez comment, ces faux-profils de circonstance qui n’émergent que pour salir ?
      Rat me parait convenable.
      Mais je peux mettre chacal si vous préférez.


    •  Adibou Adibou 11 août 2019 11:53

      @doctorix

      "Vous, quand vous vous prendrez une de ces armes extraordinaires sur la tronche, vous tomberez des nues.

      " écrivez-vous..

      Parlez-vous du largage de tracts UPR par avion ?
      Avant de les larguer, il faut bien penser à défaire la ficelle des paquets de 3kg, sinon il est vrai que cela peut-être très dangereux pour la population smiley


    • samy Levrai samy Levrai 11 août 2019 15:54

      @Je passais par là
      As tu lu l’article 50 ? sais tu ce qui y est marqué ?
      Etant donné que je connais la réponse, pourquoi l’ouvres tu , pourquoi parles tu d’un truc qui fait quelques lignes et dont tu sembles ignorer le contenu ? 


    • samy Levrai samy Levrai 11 août 2019 16:43

      @Je passais par là
      https://www.upr.fr/lupr/article-50-du-traite-sur-l-union-europeenne/

      tiens comme cela tu sauras de quoi tu parles !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 août 2019 17:19

      @Je passais par là
      L’article 50 a été écrit pour que le divorce se passe sans conflit et par des négociations. Mais en cas de mauvaise foi, on peut faire un Frexit sec.


    • doctorix doctorix 11 août 2019 21:06

      @Fifi Brind_acier
      La sortie est automatique après deux ans, s’il n’y a pas d’accord.
      Certains anglais tergiversent et manigancent pour retarder l’échéance, ce n’est que trop évident ; tout ce qu’ils obtiendront est un brexit sec, dont l’Europe, elle aussi de fort mauvaise volonté, fera finalement les frais.


    • doctorix doctorix 12 août 2019 00:56

      @Je passais par là
      Je commence la lecture de l’article des crises que vous citez.
      Déjà, les auteurs Delaume et Cayla paraissent vachement renseignés et fiables. Je cite
      ...contributions que dans le cas de l’Allemagne, de la France et de l’Italie sont des contributions nettes (les pays donnent plus qu’ils ne reçoivent de l’UE).
      Ils semblent ignorer que la Grande Bretagne est le deuxième contributeur net(11,5ME), et les Pays Bas, le quatrième, l’Italie n’étant que le cinquième .(2,6ME)
      p58 :
      https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/farandole/res sources/2017/pap/pdf/jaunes/jaune2017_relations_financieres_UE.pdf
      Je poursuis, avec une plus saine vision des choses :
      « De ce point de vue, les différentes prises de position invitant à faire, ou à voter pour, une « autre Europe » ne sont ni sérieuses ni crédibles, du moins si par « autre Europe » on entend « autre UE ». De la même manière, les propositions de « désobéissance » aux traités existants ne peuvent être assimilées à ce que l’on appelle « l’opting-out » car ce dernier exige en réalité un traité. »
      Ca a le mérite de la clarté, non ?
      J’en arrive à ce qui traite de l’article 50 :
       En effet, et les péripéties du Brexit le montrent de manière de plus en plus claire, l’article 50 n’a pas été écrit pour être appliqué. Il revient à placer le pays qui veut sortir de l’UE entre les mains de cette dernière.
      Mais voulez-vous me dire ce que ça veut dire ?
      Absolument rien du tout. C’est un verbiage assez hypocrite, une façon de dire : on va vite passer à autre chose et éviter le sujet.
      Nous, on n’évitera pas. 
      Faudra qu’ils s’y fassent.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 août 2019 08:54

      @Je passais par là
      L’article 50 sert à régler les problèmes techniques :
      A partir de quelle date on ne versera plus d’argent au budget de l’ UE.
      A partir de quelle date les députés et les fonctionnaires français ne seront plus payés.
      Que fait-on du Parlement de Strasbourg ?
      Que fait-on des 521 Traités signés par la France ? (Hors Maastricht & Lisbonne)
      Par quoi remplace-t-on ces Traités ?
      A partir de quelle date l’UE ne versera plus la PAC et autres fonds ?

      Ceux qui ne veulent pas régler ces questions avant la sortie, par les négociations prévues par l’article 50, seront bien obligés de les régler après !


  • av88 av88 10 août 2019 18:32

    L’UPR a des militants qui militent, c’est fou  smiley


    •  Adibou Adibou 10 août 2019 21:15

      @av88

      Surtout dans le monde virtuel mais pas dans les urnes..
      La seule explication possible c’est que beaucoup de militants sont mineurs et ne peuvent pas voter smiley


  • Xenozoid 10 août 2019 19:11

    profile d’asselineau sur ce site 


  • Xenozoid 10 août 2019 19:18

    d’ailleurs je me demande pourquoi les articles de l’anarchiste se retrouve dans le profile de asselineau ?

    c’a fait gonflé les 500 000 réponse que la fifi nous met comme preuves sur la véracité de sa politique ?


  • Xenozoid 10 août 2019 19:44

    profile d’asselineau sur ce site 


  •  Adibou Adibou 10 août 2019 20:55

    le vrai est là :

    https://www.agoravox.fr/auteur/francois-asselineau-64510

    l’autre ne reflete que le mot-clef donc tous les nartics de tous les nauteurs en parlant


  • GerFran 10 août 2019 22:38

    Etienne Chouard, Nigel Farage, Charles Gave, François Asselineau : « L’Union européenne n’est pas démocratique, c’est un projet fasciste, c’est une dictature. »

    https://www.youtube.com/watch?v=8tf5SB8nxmI


    • doctorix doctorix 11 août 2019 11:10

      @GerFran
      Ces quatre hommes expliquent parfaitement la dictature où nous vivons.
      Ils la comparent à l’URSS : il y a légalité, mais il n’y a plus légitimité.
      A voir absolument.
      Ce qu’on aimerait, c’est que des femmes s’expriment de la même manière : on n’en trouve pas.
      Sans doute sont-elles heureuses de trouver dans l’UE le moyen d’accéder à une ombre de pouvoir ?
      Sans se rendre compte qu’elles subissent encore le pouvoir du mâle, qui les manipule. D’ailleurs la commission européenne compte 9 femmes pour 19 hommes.


  • doctorix doctorix 10 août 2019 23:08

    Et voilà : les 200 commentaires sont passés (ici le 203ème).

    Caramba, encore raté.


  • Xenozoid 10 août 2019 23:50

    il serait intéressant de mettre le profile de asselineau sur ce site en lien non ?


    • Xenozoid 10 août 2019 23:54

      @Xenozoid

      Réponse à l’article « L’imposture Asselineau », par un adhérent de l’UPR !
      par François Asselineau (son site) 
      mercredi 7 août 2019

    • doctorix doctorix 11 août 2019 12:49

      @Xenozoid
      Vous ne croyez pas que vous avez déjà assez chié sur cet article ?
      C’est de la dysenterie, pas possible !
      Vous avez largement mérité ce qui va vous arriver : vous serez bloqué sur tous les nouveaux articles dès votre première parole.
      La charité chrétienne, ça va bien un moment.


    • Xenozoid 11 août 2019 13:20

      @doctorix

      La charité chrétienne, ça va bien un moment.

      tu te la fout la ou je pense,ta charité et autre pédanterie,aucune raison pour moi de croire qui que ce soit de l’upr,et que tu me bloques ne m’empêchera pas de me faire entendre si je le juge opportun....alors vas y avec ta censure,et puis bas les masques,votre bac a sâble est plutôt pathétique,sectaire et prosélyte....continuez comme ça pour rassembler,et arrêtez de vous faire passez pour des résistants,cela est d’un ridicule

      A bon entendeur...fuck you


    • doctorix doctorix 11 août 2019 21:15

      @Xenozoid
      Seul l’auteur a le pouvoir de bloquer, petit mal élevé...
      Après vos sorties récentes, vous disparaissez de mon univers mental.
      J’avais un peu de sympathie pour vous, vous l’avez définitivement perdue.


    • Xenozoid 11 août 2019 21:28

      @doctorix

      Vous avez largement mérité ce qui va vous arriver : vous serez bloqué sur tous les nouveaux articles dès votre première parole.
      La charité chrétienne, ça va bien un moment.

      fuck you


    • Xenozoid 11 août 2019 21:30

      @doctorix

      J’avais un peu de sympathie pour vous, vous l’avez définitivement perdue.

      oh my gosh,god is dead god is dead i tell you...l’upr est zombie


  • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 11 août 2019 09:31

    @l’anarchiotte

     « ils font du popcorn , des centaines de réactions à ne rien dire »

    C’est ben vré çà  !

     Parler pour ne rien dire ou ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir.

     tu peux commencer maintenant , personne ne dira rien .


  • Lucadeparis Lucadeparis 11 août 2019 10:32

    La limite et le problème majeur de l’UPR est son absence démocratie interne, ce fonctionnement classique de parti Cinquième République alors que la demande démocratique est croissante.

    Je ne crois qu^à un rassemblement démocratique où des personnes comme François Asselineau ne seraient que des et argumentateurs de propositions aux démocrates.

    Critique des statuts et du règlement intérieur de l’Union Populaire Républicaine (UPR) de François Asselineau.


    • doctorix doctorix 11 août 2019 11:26

      @Lucadeparis
      Vous négligez un point fondamental.
      FA a créé l’UPR pour faire face à une situation de crise, laquelle s’est encore largement aggravée depuis 12 ans.
      Pour cela, il ne faut pas que des querelles internes viennent à affaiblir le mouvement dans la phase de reconstruction de la France.
      Il faut donc un chef, fut-il autoritaire et plénipotentiaire.
      Il peut d’ailleurs être viré par le conseil à tout moment, et ne survit à son poste qu’avec l’accord de ce conseil.
      Il a l’intention de renoncer au pouvoir dès qu’il aura remis la France en ligne et que les objectifs de sortie de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN seront atteints, sa mission étant terminée, et la France repartant sur des bases saines.
      Renseignez-vous mieux.


    • symbiosis symbiosis 11 août 2019 11:29

      @Lucadeparis

      je pense également que nous n’avons aucune illusion à avoir venant des partis politiques, quels qu’ils soient. Une fois au pouvoir ils oublient ce pour quoi ils ont été élus.
      L’avantage de certains partis est qu’ils injectent à leur corps défendant les germes de la rébellion, a fortiori ceux qui s’en revendiquent avant d’avoir atteint les hautes sphères du pouvoir.

      Cela dit, nous avons appris avec les gilets jaunes la vraie nature de leur pseudo démocratie et celle à venir, celle que nous voulons instaurer.


    • doctorix doctorix 11 août 2019 11:35

      @exol
      Comme adibou, vous êtes un autre rat sorti des égouts avant-hier, un avatar spécialement créé à l’usage de la démolition d’Asselineau.
      N’y a-t-il pas de vraies personnes pour se montrer hostiles à FA, et faut-il a chaque fois créer de nouveaux monstres virtuels pour ce faire ?
      Cela vous permet de formuler de graves insultes, qu’on ne pourra pas vous reprocher une fois de retour dans vos égouts.
      Mais la vérité est que vous êtes un lâche et un diffamateur.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 août 2019 09:07

      @anarchiste
      asselineau a une critique juridique de l’ue, mais pas de la Ve république !

      Vous préférez sans doute la proportionnelle intégrale ?
      En France elle a laissé de bien mauvais souvenirs avec la 4e république, ingouvernable, 24 gouvernements en 12 ans.

      Voici les propositions de l’ UPR de modifications de la Ve République :

      La démocratisation et la professionnalisation du Conseil constitutionnel et du CSA.

      Une réforme du statut des élus.

      La suppression de la procédure du Congrès (article 89 de la Constitution).

      Toute réforme constitutionnelle ne pourra plus être adoptée que par référendum (article 11 de la Constitution) à la majorité des électeurs inscrits.

      Le rétablissement, dans l’article 68 de la Constitution, des crimes :
      - de «  complot contre la sûreté de l’État  » (supprimé par la loi constitutionnelle nᵒ 93‑952 du 27 juillet 1993, neuf mois après le référendum sur le traité de Maastricht)  ;
      - de «  haute trahison du Président de la République  » (supprimé par la loi constitutionnelle nᵒ 2007‑238 du 23 février 2007).

      L’instauration des référendums d’initiative populaire en toute matière (constituant, abrogatoire, révocatoire, législatif).

      La reconnaissance pleine et entière du vote blanc avec pouvoir révocatoire.


    • doctorix doctorix 12 août 2019 10:31

      @Fifi Brind_acier
      Bien fifi, c’est de la bonne info.
      90% de nos interventions contiennent des informations précises.
      Les chiures de mouche du pseudo anarchistes ne contiennent rien, que des invectives et des propos hors sujet, et cela depuis le début, tout comme dans son mauvais article.
      Les lecteurs ne s’y trompent pas, s’il on en croit les étoiles qu’ils attribuent.


    • Lucadeparis Lucadeparis 16 août 2019 09:51

      @doctorix
      J’ai l’impression d’être mieux renseigné que vous car les seuls textes qui ont une valeur juridique sont les statuts (et le RI).
      Les promesses : « Demain on rase gratis » n’ont aucune valeur coercitive.
      Le Conseil National est constitué par la tête de liste qui choisit donc ses sbires, qui ne vont guère le contredire. L’UPR est le même genre d’arnaque démocratique que la 5e République.
      Je ne crois qu’à un rassemblement authentique qui fonctionne tel qu’il veut que la société fonctionne.
      D’ailleurs, les statuts de l’UPR ne sont pas cohérents avec ce contre quoi elle lutte, car reposant sur un monarque, il suffit de l’éliminer pour qu’elle s’effondre.
      Certes, Asselineau n’a guère à s’inquiéter, car la vieillerie qu’il propose n’intéresse pas beaucoup de citoyens dissidents, qui souhaitent plus de la démocratie réelle.


    • Lucadeparis Lucadeparis 16 août 2019 12:42

      @Fifi Brind_acier
      Je promeus une démocratie réelle et vous ne proposez que opposition limitée entre les 5e et 4e République.
      La 4e République ne reposait que sur une élection de l’Assemblée législative qui faisait son gouvernement, donc sans séparation du législatif et de l’exécutif.
      Je promeus une assemblée législative tirée au sort parmi les citoyens, et une élection sans candidats à un tour des ministres.
      Les référendums ne sont pas démocratiques s’il n’y a pas une iségorie du débat (égalité médiatique du pour et du contre).


  • foufouille foufouille 11 août 2019 16:45

    Lobotomie papa UPR,
    Lobotomie mamanUPR
    J’ai un trou dans la tête
    Lobotomie soldat UPR,
    Lobotomie para UPR
    Je ne crains plus la loi
    Amputé amputé amputé...
    J’ai un trou dans la tête
    Je ne sens plus mes bras
    Et même si je meurs
    Je n’ai plus de douleur
    Amputé amputé amputé...
    On me demande souvent
    Pourquoi cette cicatrice
    Là, juste derrière mon crâne
    Dans ma tête il fait noir,
    Dans ma tête un trou noir...
    J’ai du sang plein ma tête
    Amputé amputé amputé...
    Quand ils sont arrivés
    Pour venir me chercher
    La camisole passée,
    Je n’pouvais plus bouger
    Et après dans le noir,
    Traîné dans le couloir
    Amputé amputé amputé...
    La tête dans la baignoire
    Ils ont pris un rasoir
    M’ont dégagé le crâne
    J’me souviens plus de rien
    Lobotomie merci,
    J’ai du vide plein ma tête
    Amputé amputé amputé...
    Lobotomie amputé... (4x)
    Lobotomie...


    • symbiosis symbiosis 11 août 2019 18:31

      @anarchiste
      En effet tout est possible, également ceux qui se prétendent anarchistes.


    • symbiosis symbiosis 11 août 2019 18:55

      @anarchiste
      Bien sûr tout le monde est faillible, mais peu importe, Avec Asselineau ou sans lui, de même qu’avec ou sans tous les autres politiciens de l’opposition contrôlée, avec ou sans article 50, l’UE s’en va, périt, agonise et c’est tant mieux.
      L’UE s’en va avec ses racailles mafieuses mais l’Europe reste.
      Quant à l’anarchie, on ne la voit que très sporadiquement sur les ronds-points où elle devrait être quotidiennement. Pauvre anarchie, avachie dans ses rêves romantiques et conceptuels.
      Kropotkine doit se retourner dans sa tombe, son esprit de révolte mis en décomposition par les pseudos anars contemporains.
      Que font-ils ? Rien.
      il y avait des anarchistes, il reste des anars.


    • Attila Attila 12 août 2019 00:00

      @anarchiste
      "@foufouille

      excellent !!!!! "

      C’est votre niveau.

      .


    • doctorix doctorix 12 août 2019 10:34

      @anarchiste
      Vous plaisantez !
      Vous n’êtes que dans l’invective et le ricanement stupide depuis le début de cet article.
      Nous, nous avons proposé plus de cent contributions documentées rien que sur cet article.
      Mais vous, vous continuez à brasser de l’air.


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 août 2019 18:01

    Bonjour à tous,

    Au nombre de commentaires hostiles à l’UPR, j’en conclue que de proposer une sortie de l’Union Européenne par la clause de retrait prévue avec l’article 50, provoque chez certains une peur irrationnelle, alors que la majorité de la population est d’accord pour dénoncer l’UE et ses diktats, et vouloir en sortir. Contrairement à ce que racontent les media.

    Que je sache, je n’ai pas lu autant d’insultes et d’insanités sur un candidat, que celles proférées sur Asselineau sur ce site. Mais je ne suis pas là pour faire son avocate, je pense qu’il est suffisamment grand pour se défendre tout seul, et de plus, avec dignité.

    Mais parlant de l’article 50 qui pourtant juridiquement et constitutionnellement est riche d’enseignement.

    D’abord, parce qu’il constitue une clause de retrait. On n’imagine pas dans la vie courante, un contrat quelconque sans possibilité de retrait. C’est la raison pour laquelle, j’ai bien souligné que cette « clause de retrait », dans le Traité sur l’UE constituait une « faille » dans le verrouillage prévu par les rédacteurs des traités. Et qu’il était du devoir de tous les politiciens de s’en emparer, pour faire valoir ce droit au retrait.Qu’attendent-ils ? Ils devraient tous, alors qu’ils sont les premiers à critiquer l’UE, à se précipiter pour faire jouer l’article 50.

    Or, qu’a-t-on constaté jusqu’à présent ? Qu’il est passé sous silence, qu’il est ignoré. Voire, mépris, déconsidéré auprès de l’opinion publique, tout politicien qui ose s’en prévaloir.

    Et puis il y a les politiciens qui inversent la problématique en prétendant pouvoir renégocier certains traités. Alors qu’ils savent pertinemment que toute renégociation demande l’aval de la totalité des 28 pays-membres de l’UE. Fastidieux, long et au final très incertain sur l’issue donnée à leur demande de re-négociation. 

    Donc, un leurre de plus de leur part, ils n’ont aucunement l’intention de sortir de l’UE, ni même d’en reconsidérer le moindre de ses traités. C’est le serpent qui se mord la queue.

    L’avantage de l’article 50, c’est qu’il n’est pas une petit article noyé parmi des dizaines d’autres et insignifiant comme j’ai pu le lire parfois.

    Quelle est sa nature ? C’est peut-être l’article principal de l’UE. Puisqu’il remet tout en cause. C’est un mécanisme de retrait volontaire et unilatéral. Et là, c’est important juridiquement, car c’est le pays demandeur qui décide de le faire, il n’a pas besoin de demander la permission . Et sur ce point j’insiste bien.Ce qui n’empêche pas le dit pays d’informer le Conseil Européen et ce dernier proposera des orientations vers la conclusion d’un accord sur les modalités du retrait« . Propositions qui ne manqueront pas de ressembler à du chantage, à mettre les bâtons dans les roues, à manœuvrer dans tous les sens pour faire capoter au pays demandeur, le retrait. Comme on a pu le voir avec le Brexit.

    Enfin, les »traités de l’UE cessent de s’appliquer au pays concerné dès la date d’entrée en vigueur de l’accord ou dans les deux ans à dater de la notification de retrait."

    Qui aujourd’hui pourrait se satisfaire de l’UE ? De sa politique ? Pas grand monde. Mais surtout ce qui est remarquable, c’est la peur panique qui anime les européistes, devant une opposition déterminée.

    Cette opposition, aujourd’hui, je ne la vois guère, et c’est la raison pour laquelle il est urgent d’informer les Français qui l’ignorent la plupart du temps, de l’existence de ce moyen juridique. La seule opposition qui me semble la plus logique, c’est l’UPR qui l’incarne, à travers le Frexit, par analogie au Brexit. 

     


    • Francis JL 11 août 2019 18:35

      @Nicole Cheverney
       
       Vous dites : ’’ (l’article 50) constitue une clause de retrait. On n’imagine pas dans la vie courante, un contrat quelconque sans possibilité de retrait. C’est la raison pour laquelle, j’ai bien souligné que cette « clause de retrait », dans le Traité sur l’UE constituait une « faille » dans le verrouillage prévu par les rédacteurs des traités. Et qu’il était du devoir de tous les politiciens de s’en emparer, pour faire valoir ce droit au retrait.’’
       
       IL n’y a pas une contradiction dans le texte ? En vertu de quoi cet article serait-il une faille ?


    • Francis JL 11 août 2019 18:49

      @Nicole Cheverney

       
       pour vous aider à répondre : c’est justement qu’aucune clause de sortie ne soit prévue qui en constitue une faille, par le fait que le contrat peut à tout moment être dénoncé comme illégal.
       
      On pourrait purement et simplement quitter l’UE sans autre forme de procès.


Réagir