jeudi 28 juillet 2011 - par Attilax

Rendez-moi la lune

Je me souviens, enfant, de l'émerveillement que j'avais éprouvé en voyant l'Homme marcher sur la lune. Quel symbole ! Quel merveilleux rêve ! L'Homme s'arrachait à sa condition et commençait son incroyable odyssée de l'espace. Ce fait resta gravé dans ma mémoire comme un des plus beaux accomplissement de cette étrange espèce qui est la notre...

Quelques années plus tard, j'entendis parler de gens contestant cette vérité historique inscrite dans le subconscient de tout homme au courant. Risible. Il y aura toujours des malades, je balayais leurs arguments sans même les écouter avec un rire moqueur, et je continuais pèpère ma petite vie, toujours éclairée de loin par cette lune sur laquelle on avait tous marché par procuration.

Quelques années plus tard, je tombe sur la video d'un savant russe qui me laisse perplexe. En effet, celui-ci, apparemment très calé dans son domaine d'astrophysicien, plus sérieux que Benoit XVI, laisse échapper un rire méprisant lorsque le journaliste se met à lui parler de l'aventure américaine. Il explique alors ceci :

La terre est entourée d'une large ceinture éléctro-magnétique nommée "ceinture de Van Halen". Ce bidule fait une espèce de grand huit qui nous protège miraculeusement des radiations cosmiques, en les faisant dévier. Car dans l'espace, hors de cette ceinture, il y a beaucoup, beaucoup de ces vilaines méchantes radiations. Si cette ceinture n'existait pas, il n'y aurait aucune vie sur terre. Les russes n'ont jamais franchi cette ceinture car ils ne savent pas comment faire. Les chinois ont abandonné leur projet lunaire pour les même raisons.

Or la lune est située en dehors de la ceinture de Van Halen. Regardez la gueule qu'elle a, toute crâmée, rongée jusqu'à l'os par les vagues incessantes de rayons cosmiques... Au premier coup d'oeil, on devine que ce n'est pas le lieu propice à l'épanouissement d'une laitue, ou de n'importe quoi de vivant.

Pour stopper les radiations, une seule solution imparable : 1 mètre de plomb. Il n'y a que ça. A ce jour, à ma connaissance, il n'existe aucun autre moyen connu par l'Homme pour arrêter ces trucs. Je crois que les américains travaillent sur un matériel à base de kératine, comme la carapace des cafards, animaux très résistants aux radiations, mais c'est pas probant et surtout à l'époque on se contentait de les gazer (les cafards, pas les radiations).

Et là, j'ai tilté : un mètre de plomb ? Vous imaginez la gueule et le poids de la fusée qui s'envolerait en portant un module de plomb aux parois d'un mètre de large ? Avec des mecs à l'intérieur, plein de matos et même une jeep !

Panique à bord. Je vais vérifier toutes les conneries du ruskoff. Van Halen, c'est vrai. Les rayons cosmiques mortels, c'est vrai. Le plomb, c'est vrai. Mais alors...

Mais alors, comment qu'ils ont fait, les ricains ? D'autant que sur la capsule, il y avait un HUBLOT !!! Pour voir la terre et l'espace, à la demande des astronautes. Pour voir le paysage, quoi, comme en bagnole, c'est chouette. Surtout en pleine période de tempête solaire, ce qui était le cas en 1969. L'Ideal pour faire bronzette.

Ensuite, je repense à ces hommes, courant avec joie sur le sol lunaire protégés par leur super combinaison composée d'une couche de 2-3 centimètres d'aluminium, de latex et d'autres trucs isolants (mais pas de plomb), plantant fièrement le drapeau américain (qui flotte au vent, sauf qu'il n'y a pas d'air sur la lune). Aucun de ces hommes n'a dévellopé de cancer fulgurant dans les semaines ou même les mois qui ont suivi. Waow. Ils font du bon textile aux USA.

Il n'y a que deux possibilités :

- soit ils n'y sont jamais allés, et on s'est tous fait berner par la plus incroyable imposture de tous les temps, ce qui n'est pas totalement impensable vu le savoir-faire de ces messieurs de Hollywood,

- soit les USA étaient à l'époque en possession d'une technologie qu'aucun autre pays n'a dévelopé en 50 ans, malgré une augmentation exponentielle de la technologie humaine dans cette période, ce qui parait peu probable. En revanche, à cette époque, les Etats-Unis étaient humiliés par les russes dans la course à l'espace. Premier spoutnik, premier être vivant dans l'espace, premier homme (Youri Gagarine), une véritable fessée. Politiquement, cette odyssée lunaire venait à point nommé pour démontrer la Toute Puissance Américaine sur les horribles communistes.

Après la défection de la Chine, Obama vient d'annoncer qu'ils n'allaient finalement pas y retourner non plus en 2017 comme prévu, mais qu'ils préféraient se focaliser sur Mars pour l'horizon 2050. Voilà qui est bien commode, mais bon, c'est la crise, tout ça. Mieux vaut investir dans encore plus d'armes, c'est pas con, ça. Il est amusant de voir au passage que les prochains vols vers la station internationale se feront grâce aux bons vieux Soyouz de leurs pires ennemis et créanciers...

J'aimerais bien savoir la vérité sur cette histoire, plus que sur le 11 septembre, plus que sur Ben Laden, plus que sur l'Irak, parce que ce symbole universel est juste énorme : on a marché sur la lune. Vous vous rendez compte ?

Où est passé mon rêve d'enfant ?



82 réactions


  • byblo 28 juillet 2011 07:34

    Moi finalement j’aimerai savoir, que quelqu’un me dise comment il fait le Père Noël pour passer à travers ma cheminée bouchée depuis des années ? Quand on y réfléchi (beaucoup beaucoup), on se dit finalement « Mais comment qu’il fait ?? »

    Des fois, je me dis quand même qu’il y a un trucage, genre il passe par les fenêtres et il nous fait croire à tous qu’il passe par la cheminée.

    Merci pour cet article qui n’en doutons pas, est le fruit d’une intense réflexion, et qui fait réfléchir en plus !


  • Ruut Ruut 28 juillet 2011 07:53

    ..
    En tout cas les vidéos lunaires de ‘Transformers 3’ en ‘Blue ray’ pourraient presque êtres crédibles si elles passaient au JT.

    Moi aussi mon rêve en as pris un coup.
    ..


    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 10:27

      « Moi aussi mon rêve en as pris un coup. »

      Arrêtez de vous faire avoir : vous donnez raison à l’oligarchie à l’heure cruciale où il faut la combattre !


    • xray 28 juillet 2011 15:39


      Pourquoi risquer sa vie inutilement, et pour y faire quoi ? En allant sur la lune ? 
      Alors que des images de cinéma d’intox à deux balles suffisent à convaincre. 

      De Gagarine aux Américains sur la lune,  tout est faux ! 

      CONQUISTADOR SPACE 
      http://conquistador-space.over-blog.fr/ 



    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 16:27


      "Pourquoi risquer sa vie inutilement, et pour y faire quoi ? En allant sur la lune ? "

      Excellente question !

      Je laisse la parole à celui qui a ouvert cette voie à l’humanité : « Nous choisissons d’aller sur la Lune. Nous choisissons d’aller sur la Lune dans cette décennie et faire d’autres choses encore, non parce que c’est facile, mais bien parce que c’est difficile, parce que ce but servira à organiser et mesurer le meilleur de nos énergies et de nos savoir-faire, parce que c’est un défi que nous sommes prêts à relever, que nous ne voulons pas remettre à plus tard, et que nous avons l’intention de gagner, et les autres aussi. » JFK, 12 septembre 1962.

      Aujourd’hui, on appelle ça donner un « vecteur scientifique et technologique à l’économie ».

      Il aura fallu à peine une génération à Wall Street pour faire (presque) oublier la raison d’être de l’exploration spatiale. Il est plus que temps de foutre ces spéculateurs britanniques en taule.


  • JL JL 28 juillet 2011 08:01

    La terre est entourée d’une large ceinture éléctro-magnétique nommée « ceinture de Van Halen », Une exposition, même de courte durée, aux parties les plus intenses de ces ceintures de radiations étant fatale, la protection des astronautes par un blindage adéquat et la sélection de trajectoires minimisant l’exposition est nécessaire.

    Si les ingénieurs de la NASA avaient connaissance de ce fait en 1968, pourquoi ne s’en sont-ils pas vantés ? J’ai ma petite idée !

     smiley

    Personne aujourd’hui ne veut y aller, mais les Américains, fanfarons, ont annoncé qu’ils iraient sur Mars, plus tard. Beaucoup plus tard. Un peu comme ces propriétaires de 4x4 qui ne sont jamais sortis de la ville, mais qui ont des projets, va savoir !

    Mais, chut, la pensée unique en ce domaine est comme celle d’une classe de maternelle. Le Père Noël y existe, et celui qui dit « c’est pas vrai » se fait moquer de lui par cet autre qui rétorque avec mépris : « c’est vrai, il existe, c’est mon papa qui me l’a dit, alors » !


    • sto sto 28 juillet 2011 19:30

      Bof.
      desinformation.
      Les rayonnements les plus puissants dans la ceinture de Van Allen sont des protons et des electrons, ce qui s’arrete facilement avec quelques microns, voire quelques mm d’aluminium.

      Par contre, le rayonnement gamma, n’est pas arrete par la ceinture de Van Allen (donc auquel sont soumis les astraunautes de l’ISS). Ce rayonnement gamma est plus faible, mais a des effets a long terme.

      www.tp.umu.se/space/Proj_10/Daniel_H-10.pdf

      Selon ce document, il reste le probleme des emissions secondaires, induites dans les materiaux exterieurs.


    • Attilax Attilax 29 juillet 2011 00:32

      @ sto
      le problème n’est pas directement la ceinture de Van Halen, mais après celle-ci.
      En effet il parait impossible de prévoir les « vents » qu’on va rencontrer, car ils ne viennent pas que de notre soleil, mais de l’univers entier.
      Mais c’est comme les jours de pluie en moto : on peut avoir de la chance et passer entre deux orages.


  • beneolentia beneolentia 28 juillet 2011 08:07

    On a pas marché sur la lune

    pour les incohérences, et les invraisemblances voir les vidéos ici :

    http://www.dailymotion.com/video/x3...

    C’est très intéressant.


    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 10:22

      C’est un faux-problème créé par l’oligarchie.

      La question sous-jacente à se poser est : quel animal est capable de produire, d’envoyer dans l’espace et d’utiliser pour l’exploration spatiale et la vie sur Terre des satellites ?

      Aucun.

      L’homme a-t-il posé ses sales pâtes sur la lune ? On s’en fout bien pas mal, l’essentiel est qu’il soit capable d’en faire l’hypothèse. C’est sa différence d’avec l’animal. Et c’est le cauchemar de Wall Street et de la Couronne britannique depuis 1776.


    • beneolentia beneolentia 28 juillet 2011 15:08

      je vous cite : « C’est un faux-problème créé par l’oligarchie. » + « On s’en fout bien pas mal »


      Sans rire ? un faux problème ?, pour moi tout mensonge qui est érigé en vérité est un problème grave, donc si on est pas allé sur la lune , mais que c’est une grossière manipulation des américains c’est grave, très grave et je ne m’en fout pas moi !

      parce que les mensonges se suivent et se répètent si on ne les combat pas !!!

      vous voulez vivre dans un monde de mensonges ? pas moi.




    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 16:20

      Vous avez tronqué par phrase pour mieux la dénoncer. Je rectifie.

      Vous dites : « je vous cite : »C’est un faux-problème créé par l’oligarchie.« + »On s’en fout bien pas mal«  »

      Vous n’avez lu que ce qui vous arrangeait. Pour la deuxième citation, la voici en entier : "On s’en fout bien pas mal, l’essentiel est qu’il soit capable d’en faire l’hypothèse."

      Cela signifie que je ne tombe pas dans le piège de savoir si tel ou tel événement a été physiquement réalisé ou si c’est un montage (c’est important mais pas crucial).

      Je mets au contraire l’accent sur le fait que l’opération en question est concevable par l’être humain. L’être humain peut en faire l’hypothèse, et éventuellement tenter de réaliser cette hypothèse.

      Et c’est ce point précis qui nous différencie de l’animal... chose que craint l’oligarchie bien plus qu’une polémique sur un événement donné dans le temps.Car c’est le principe qui est en jeu, pas un événement discret.


    • Attilax Attilax 29 juillet 2011 00:47

      Je suis d’accord. C’est à force de découvrir de gros mensonges qu’on devient méfiant. Me serais-je posé cette question lunaire s’il n’y avait pas eu d’innombrables bobards et contre-vérités de la part des USA ces 50 dernières années ? Franchement, je ne le crois pas.
      Le 11/9, les armes de destruction massive, le projet HAARP, Ben Laden, L’Afghanistan, les subprimes, le financement de la SECA, etc, etc... La liste est juste énorme, et tout ça s’accumule au fond de notre tête, nous rendant de plus en plus parano vis à vis des médias officiels comme officieux. Tout le monde se réfère à wikipédia, mais wiki est retouchée régulièrement par les internautes, et on y lit parfois d’énormes conneries. Les scientifiques eux-mêmes ne sont pas d’accord sur le réchauffement de la planète, les rayons cosmiques et tant d’autres points.
      Comment séparer le vrai du faux ?
      Y aurait-il plusieurs réalités ?


  • daravel 28 juillet 2011 09:08

    Attilax, est-ce que tu aurais quelques sources à citer ? Ça pourrait être intéressant...

    Notamment sur la haute toxicité de l’exposition aux rayons cosmiques hors de cette ceinture...
    Parce que je me demande si on ne pourrait pas y être exposé pour une période courte (une à deux semaines), sans trop risquer de complication...

    Ensuite il y a eu des tas d’images d’hommes hors de la ceinture de Van Haelen, notamment autour de la Lune... Lorsque je les compare au film hollywoodien de l’époque... Je me dis que c’est dans la falsification d’image que les Etats-Unis devait avoir 50 ans d’avance...


    • Attilax Attilax 29 juillet 2011 00:52

      Non, je n’ai pas réussi à retrouver l’interview de ce russe. Mais check par toi même ce qui se dit sur la ceinture de Van Halen, et surtout sur ce qu’il y a après, dans le vide.
      Tous les astronomes ne sont pas d’accords sur la puissance exactes des rayonnements cosmiques, mais tous affirment qu’ils sont quand même mortels pour tout ce qui est organique.


    • Attilax Attilax 28 juillet 2011 23:12

      Bonjour Bertrand,
      Merci pour les liens, mais il manque un élément crucial dans la réponse d’Akwa : le hublot ! Que quelques centimètres d’aluminium puissent arrêter suffisamment de rayonnements parait déjà discutable, mais le hublot ??? De plus il ne semble pas au courant que les chinois ont abandonné leur projet lunaire en avouant ne pas savoir comment passer cette fameuse ceinture de Van Halen, suivis peu de temps après par les ricains qui devaient y retourner.
      Alors je ne sais pas, je ne suis pas astrophysicien, mais il semble quand même y avoir beaucoup de « tricheries » dans cette affaire. La NASA a en tout cas reconnu il y a deux ou trois ans que les magnifiques photos de la lune que nous avons tous admiré avaient largement été « retouchées pour ne pas décevoir le public », ce qu’ils avaient nié farouchement pendant des années.
      Nous devrions en savoir plus dans deux ans, quand la sonde envoyée par les japonais aura fini de cartographier la lune au mètre près : si aucun camp ni buggy n’apparaissent, on saura à quoi s’en tenir, et sans ça, les vilains « conspirationnistes » n’auront plus qu’à se taire.


  • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 09:45

    Tout ce qui peut faire en sorte que l’être humain se considère comme une sous-merde, incapable ne serait-ce que d’aller dans l’espace, est bon pour l’oligarchie. Cette histoire en fait partie.

    Dommage qu’on puisse voir et prendre l’avion, sinon l’oligarchie financière aurait bien aimé faire croire qu’il est impossible de voler dans les airs en mangeant son sandwich !

    Arrêtez de vous faire prendre pour des pigeons ! Ce qui est aujourd’hui crucial c’est d’éliminer cette oligarchie. Pour ça, une seule action suffit : formez les indignés autour de vous sur le Glass-Steagall.


    • Hermes Hermes 28 juillet 2011 11:32

      Intéressante remarque : le fait d’avoir une chappe de plomb dans l’esprit (ce n’est pas possible), comme le célèbre « there is no alternative » (pas d’alternative économique et sociale possible :TINA) procède du maintien du sommeil.

      Recherchez sur google toutes les photos ( image : +flag +moon -« moon in the background ») et vous verrez qu’une fois posé, aux différents moments de prise de vue (astronaute près ou reparti), le drapeau garde les plis initiaux (avec des vues inversées selon la rise de vue). Il ne flotte pas et est maintenu par une barre en son sommet.
      (attention a bien enlever - « moon in the background » sino vous avez des photos prises de la terre avec des drapeaux qui flottent !)

      La ceinture de Van Hallen est bien sûr franchissable, et l’électronique des sondes envoyées vers les différentes planètes n’auraient jamais continué de fonctionnér avec le niveau de radiation que vous décrivez.

      Je vous rend votre rêve !  smiley

      Mais au fond le plus important est quand même de sortir du rêve pour ne pas se laisser manipuler trop facilement : La conquête spatiale est possible, mais extrèmement coûteuse, et pour avoir une chance de succès il faudrait arrêter de dépenser notre énergie sur Terre en conflits et oppressions de toute sortes qui ne servent pas l’intérêt général.

      Et sans doute y-a t’il d’autres priorités aussi......

      Bonne journée !


    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 11:44

      « La conquête spatiale est possible, mais extrèmement coûteuse »

      Sorry, I don’t speak Wall Street english :)

      Ceux qui ne sont pas familier avec le système d’économie politique américain d’origine hamiltonien (qui permet le New-Deal de Roosevelt et les 30 Glorieuses françaises) découvriront que pour 1$ investi à l’époque dans l’ensemble des projets relatifs au projet Apollo, ce furent 10$ de retombées directes et indirectes dans l’économie réelle.

      Les seuls pour lesquels la conquête spatiale est trop chère, c’est pour l’oligarchie financière, c’est à dire notre ennemi commun. C’est pas moi qui le dit, c’est eux-mêmes !


    • Attilax Attilax 29 juillet 2011 00:59

      @ Hermes
      Très juste. Mais pour les sondes, il est plus facile de protéger (de plomber ?) du matériel informatique que des êtres humains. Dans le 1er cas on isole juste le matériel, dans le deuxième cas, c’est tout l’habitacle et son « écosystème » qu’il faut protéger. S’ils envisagent 3 ans de voyage pour Mars, faudrait y penser.


    • Hermes Hermes 24 août 2011 16:05

      @ Rossevelt-keynes

      C’est bien sûr une question de choix, comme je le mentionnais aussi en fin de mon commentaire. Si on découvrait que le coeur de pluton est en or massif (chut, ne le répétez pas smiley ), alors d’un seul coup, les choix changeraient curieusement.


    • Harfang Harfang 28 juillet 2011 11:16

      Tient !? Un copier/coller de votre commentaire sur l’article d’hier sur le même thème...  smiley

      Bref, quelques recherches permettent de mettre à mal ces hypothèses pessimistes sur la ceinture de Van Allen (LES ceintures en réalité). Le wikipédia français n’est pas très disert, mais sa version anglaise est plus loquace (oui, je sais, wikipédia n’est pas une référence d’une fiabilité absolue, mais j’incline quand même à penser que les informations fournies en l’occurrence sont valides, pour une raison que j’expliquerai plus loin).

      Ainsi, la trajectoire suivie par les missions Apollo est passée par le bord des ceintures de Van Allen, de sorte à éviter le gros du flux de particules. Ensuite, les valeurs très impressionnantes en REM citées d’ailleurs sur Wikipédia (plusieurs millions) sont valides en l’absence de protection. Dire que plus d’un mètre de plomb est nécessaire pour stopper complètement les radiations n’est sans doute pas faux (au passage, Wikipédia parle de particules susceptibles 143mm, ce qui représente 14,3 cm... on est loin du mètre, mais bon...), ceci étant, stopper totalement les radiations n’est nullement nécessaire : il suffit de les réduire suffisamment pour que l’exposition (limitée dans le temps) soit assez faible pour être considérée comme sans danger immédiat. Notons toutefois que le risque zéro n’existe pas avec une irradiation, le calcul du risque en fonction de la quantité de radiation étant purement statistique.). A ce titre, quelques centimètres d’aluminium peuvent suffire (wikipédia nous dit que 3mm d’aluminium permettent au satellites de ne subir une exposition annuelle de 2500 REM, autant dire que les astronaute d’Apollo n’en auraient subit qu’une infime fraction en l’espace de quelques heures ; on estime leur exposition totale à 5 Rem).

      Ce qui me semble être la meilleure preuve de cela est la présence de satellites géostationnaires passant dans la ceinture extérieure (13.000 à 60.000km), et donc soumis à de tels flux de particules. Je rappelle que si ces satellites sont inhabités, leur électronique reste sensible aux radiations (leur espérance de vie est d’ailleurs de l’ordre d’une dizaine d’années). Cela montre que les protections sont suffisantes pour réduire l’effet des radiations de façon importante. Et on parle là de satellites se trouvant plus ou moins en permanence immergés dans ce flux. Dans le cas des missions Apollo, les modules ont traversé la bordure des ceintures à 40.000 km/h...


    • Pyrathome Pyrathome 28 juillet 2011 13:32

      Bon sang, mais Osiris n’est-elle donc jamais allé sur la lune dans son nélicoptère spacial ?  smiley smiley


    • fred 28 juillet 2011 22:50

      mais bien sûr. Je ne sais quelle est votre branche mais imaginons qu’elle soit l’éducation des jeunes enfants. Vous êtes le king de ce domaine. Comme la plupart des kings dans votre domaine, vous êtes dénigrés par vos contemporains (c’est obligé. C’est comme ça, à de rares exceptions près). Mais admettons que même, bon communicateur et bon vendeur d’idées, vous soyez appréciés pour votre travail à la juste mesure.


      Vous observez le quotidien et relevez des énormités dangereuses relatives à l’éducation des enfants de vos contemporains. GRAVES.

      Vous faites quoi ? QUi va vous donner la Une du JT ? Pujadas ? Claire Chamzal ? Laurence Ferarien ?

      QUE DALLE.

      TU crèveras dans ton trou. 

      Avec un bol immense, dans 100 ans (ou plus), on dira de tes écrits retrouvés par un hasard total que tu étais très éveillé pour ton époque : un génie méconnu.

      Mais ça, c’est comme gagner au Lotto.

      Alors tes scientifiques à la con, j’emmerde leur avis. ET JE LES EMMERDE.

      De toutes façons, quand ils ont la trempe d’un JC Bourguignon, on les reconnaît tout de suite. Et on les écoutera.

      Mais tes branleurs collabos, tu peux te les mettre profond.

    • Attilax Attilax 28 juillet 2011 23:48

      @ Christian
      Je n’ai pas parlé d’informatique, je ne sais pas pourquoi vous balancez ça.
      Et le problème, d’après ce que j’ai pu lire et ce que j’ai pu en comprendre (je ne suis pas scientifique) n’est pas la ceinture de Van Halen mais ce qu’il y a APRES, c’est à dire un vide intersidéral balayé de radiations parfois très balaises. Peut-être qu’il n’y a pas besoin d’un mètre de plomb pour ne pas crever tout de suite, mais le hublot ??? Surtout qu’apparemment, 69 était une année de forte activité solaire.
      Et pourquoi les chinois, qui avaient fièrement annoncé leur intention d’y aller juste après l’envoi de leur premier « taïkonaute » ont-ils annoncé l’arrêt du projet deux ans plus tard, sous le prétexte qu’ils ne savaient pas comment faire ?
      Problème d’argent ? De priorité ? Pour les USA je veux bien, ils sont dans une telle mouise que la lune est devenue le cadet de leur souci (ils n’ont pourtant pas coupé le budget de l’armement qui est abyssal) mais ce n’est pas le cas des chinois, qui à priori possèdent une technologie bien plus avancée que les USA il y a 50 ans...


    • fred 29 juillet 2011 00:46

      Sorry, je réagissais sur la phrase « S’’ils avaient eu le moindre soupçon, les soviétiques auraient été trop heureux d’en faire part au monde entier ! » .


      COmme si on écoutait ce qu’ils avaient à dire... FIn des années 60 plus !!

      Bravo à l’auteur, bon article. QU’il ait raison ou non. Un peu de pass simple dans ses phrases et ç’aurait été juste magnifique.

  • cathy30 cathy30 28 juillet 2011 11:17

    Attilax
    Aujourd’hui, nous savons que les images passées sur les ondes en juillet 1969 et qui nous ont fait rêver, ont été tournées en studio. On ne va pas reprocher aux américains le cinéma hollywodien, c’est eux qui l’on créé, et d’ailleurs il sert à ça, la manipulation et la prédisposition pour notre esprit.

    Pour la ceinture de van Halen, ils ont bien pu s’en protéger dans une capsule de plomb. Alors est-ce qu’ils sont sortis de la capsule, peut-être que oui, peut-être que non. De toute façon, à présent ils n’ont pas besoin d’humain pour prendre des photos et faire des prélèvements.

    Est-ce qu’ils ont été sur la lune ? Je pense que c’est fort probable. Mais je me pose la question, pourquoi tout ce cinéma, qu’avez-t-ils à cacher, ou bien pourquoi n’ont-ils pas voulu nous faire partager ce pourquoi ils sont allés ? Qu’ont-ils vraiment découvert ? etc

    Une chose est sûre, c’est que nous n’avons toujours pas de photo de la face cachée de la lune, si quelques une traînent sur le net, elles ont des endroits flous...


    • Harfang Harfang 28 juillet 2011 11:27

      Ce qui est d’autant plus ballot quand on sait que la sonde Clementine a orbité 2 mois en 1994 autour de lune pour la photographier, et que les satellites qui prennent la terre en photo seraient pratiquement capable de photographier la marque sur une balle de golf...

      Entendons-nous bien : je ne remet pas en question la réalité des missions Apollo, qui me semblent technologiquement viables. De la à dire que les services américains sont transparents et nous disent tout, là, c’est un pas que je ne franchirai pas...

      Quand à savoir ce qu’ils nous cachent peut être... je n’ai pas de boule de cristal.


    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 11:36

      Je comprends que dans une France S.A., dont le patron de fait est celui de la 2è banque au monde par détention d’actifs toxiques - Michel Pébereau de BNP Parisbas - et publie des chroniques de science-fiction dans le JDD, cela soit le marqueur d’une époque où on aime à fantasmer plutôt qu’à raisonner.

      Toutefois, il serait temps de comprendre que l’avantage que retire l’oligarchie sur cette histoire d’Apollo dépasse de très loin tout l’argent qu’elle gagnera des renflouements bancaires.

      J’imagine aisément que ceux qui se focalisent sur cette histoire du mensonge d’Apollo - réel ou imaginaire n’a aucune importance, c’est l’idée sous-jacente à ce mensonge éventuel qui est cruciale - sont les mêmes qui fustigent les banksters sans comprendre qu’ils font leur jeu.


    • Attilax Attilax 28 juillet 2011 23:23

      Heu perso, j’espère bien qu’on va y retourner, et même aller sur mars, voire beaucoup plus loin. Je me pose juste des questions sur la manière dont a été vendu le truc, et surtout pourquoi des pays comme la Chine ou la Russie disent ne pas savoir comment y aller, 50 ans plus tard avec une technologie infiniment supérieure. ça ne me parait pas si illégitime.


  • dom y loulou dom y loulou 28 juillet 2011 11:37

    en tous cas, grâce à Hollywall street on marche tous dans la merde et le sang


    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 11:50

      C’est bien la raison pour laquelle ils entretiennent cette polémique sur Apollo 11.

      Comme je l’ai dit plus haut, la question est d’un tout autre ordre : seul un projet international d’exploration spatiale nécessiterait une reconstruction de l’économie réelle, physique, sur Terre.

      C’en serait la locomotive, et c’est bien la dernière chose que Hollywall Street souhaite voir renaître de ses cendres !


  • cathy30 cathy30 28 juillet 2011 12:00

    Attilax
    je ne sais pas si vous avez vu le film le vrai faux reportage d’opération lune, je vous passe le lien. mais la cerise sur le gâteau c’est quand Kissinger se fout ouvertement de nous sur la fin.

    http://knowledge-tv.forumactif.info/t249-operation-lune-vrai-faux-reportage-tv-arte


    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 12:12

      Au-delà de cette polémique réductionniste, n’y a-t-il pas une différence culturelle entre une société tournée vers un horizon de découvertes, et une société dans laquelle les pires individualistes se plaisent à dénoncer l’individualisme des autres ?


    • cathy30 cathy30 28 juillet 2011 12:37

      RSV
      C’est toi qui voit, mais Tellurix vient de s’apercevoir, qu’une grosse partie de ce qu’il a appris était de l’intox, alors pourquoi ne pas montrer également leur cynisme.
      Le siècle des lumières est une escroquerie, notre science aussi, notre économie aussi. je suis tombée de très haut quand j’ai compris tout cela. Toutes ses années à apprendre pour rien, se qui allait nous mener à notre perte...joke.


    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 15:05

      "Toutes ses années à apprendre pour rien, se qui allait nous mener à notre perte...joke."

      La chute est certes rude, mais c’est la meilleure chose qui pouvait vous arriver !

      Un boulevard s’ouvre maintenant à la mise en faillite organisée de tout ce système, pour repartir sur les bases de ce qui est dans les cartons depuis la chute du Mur de Berlin, mais empêché par ce système prédateur !


    • himmelgien 29 juillet 2011 03:47


       Hum, hum ... mais il faut remonter jusqu’à au moins 5000 ans, voire le double : le néolithique, la sédentarité, la fondation des villes, l’agriculture, l’élevage, l’industrialisation et surtout la cataclysmique explosion démographique ... autant de « premières », de machines infernales jamais maîtrisées, de fuite-en-avant à l’infini !... 
       Chroniques de désastres successifs, voilà telle qu’apparaît la Société humaine !... Et maintenant , d’un coup de baguette magique, on prétend exorciser la marche annoncée au gouffre !... L’espoir fait vivre !... 


  • pallas 28 juillet 2011 12:39

    La vérité,

    Sa n’est pas de savoir si nous sommes allé sur la Lune ou pas, mais plutot, si on peut vivre dans l’Espace.

    La station orbital, sera détruite en 2020, aucunes ne sera construite en remplacement, les navettes spatials, ont disparues, aucunes ne les remplace.

    L’espace est un projet fini, et l’homme n’ira jamais, simplement car nous ne le pouvons pas pour une durée indeterminée.

    Que nous soyons allé sur La Lune, c’est comme allé faire une expedition en plein milieu de l’Antarctique.


    Nous sommes des etres vivants, nous avons besoin d’un environnement adéqua, nous ne pouvons pas y passer outre, et l’Espace est extremement destructeur rien que du fait qu"il n’y est pas de gravité par exemple, ainsi que les différentes ondes, pas de nourriture, pas d’eau, rien.

    Le projet spatial est abandonnée officiellement, sa n’est plus un secret, ça fait un bout de temps que j’en parle, la maintenant, c’est plutot clair.

    En définitif, nous sommes coincé sur cette planete, comme une prison, c’est l’image que j’ai du monde ou nous vivons, une simple prison impossible de s’enfuir.


    • Roosevelt_vs_Keynes 28 juillet 2011 15:09

      Bah dis-donc, heureusement que vous êtes une minorité !

      Au moins vous nous faites rire :))


    • gaijin gaijin 28 juillet 2011 16:52

      roosevelt
      justement la minorité a hâte de que vous vous preniez votre envol
      c’est pour quand ?
      vous partez a combien ?
      si vous avez problèmes de propulsion j’ai une suggestion a vous faire


  • Pyrathome Pyrathome 28 juillet 2011 13:42

    Au clair de la lune
    Mon ami Pierrot
    Prête-moi ta plume
    Pour écrire un mot.....

    Allez donc demander ça à Buzz Aldrin s’il n’a pas marché sur la lune.....
    Il va vous y envoyer rapidement sur la lune.... smiley ah ah ah !


  • Laratapinhata 28 juillet 2011 14:05

    Oui, votre interrogation est légitime... vu notre inculture générale en matière scientifique...

    Le bombardement cosmique est déjà nocif en avion et en altitude (montagne), entre autre,
    des études canadiennes sur les stewarts des compagnies aériennes ont montré une recrudescence de maladies cancéreuses spécifiques...qu’on attribue à cette expositio au bombardement cosmique(= des particules fortement énergétiques... , nuclides, ions, ou autres, qui se baladent dans le vide, ) mais bon, on a envoyé combien d’hommes au-delà de la ceinture de Van Halen ? Peut-être trop peu, peut-être des super-costauds spécialement sélectionnés, pour observer quelque chose de significatif ?

    Sinon : des échantillons du sol lunaires auraient-ils été collectés de ces voyages ? Il me semble que oui, mais je peux me tromper... En tout cas, ces échantillons seraient à eux seuls une preuve suffisante...
    En effet, tous les échantillons de sol lunaire, dont nous disposons, ont été partagés dans la communauté scientifique, et ils sont absolument différents des roches terrestres...Ont-ils été collectés par des hommes dès le premier voyage, ou par des robots, ultérieurement, ça je ne le sais pas.


    • Attilax Attilax 29 juillet 2011 01:12

      Je crois que même avant 1969, il y avait déjà des tas de fragments de lune sur notre planète, des résidus de collision d’astéroïde, des trucs comme ça. La pierre de lune a toujours été très recherchée, mais elle existe sur terre depuis toujours.
      C’est des cailloux.


    • Laratapinhata 29 juillet 2011 02:21

      @Attilax :non, la pierre de lune est le nom poétique de l’opale, et ça n’a rien à voir avec le sol lunaire... quant à d’éventuelles météorites venues de la Lune, leur identification n’est certaine que depuis qu’on a ces fameux échantillons..


    • Attilax Attilax 30 juillet 2011 01:27

      Pardon, mais ça ne correspond pas à ce que j’ai pu glaner ça et là. Les fragments de roches de lune sont rares, mais présents sur terre... Mon terme de « pierre de lune » était bien sûr purement poétique et aurit dû être entre guillements, même si je ne savais pas qu’il s’agissait de l’opale. Je m’endormirai moins con.


  • CapcomAlpha 28 juillet 2011 18:57

    Merci pour cet article très rigoureux et détaillé, pour ces chiffres parlant.
    Merci aux milliers d’américains qui gardent parfaitement le secret du mensonge lunaire, et aux russes bons perdants dans la course à la Lune.
    Bravo à Hollywood et à la NASA, qui ont fait mieux que sur Star Wars, et ce 10 ans plus tôt.


  • jerome 28 juillet 2011 20:30

    Encore un article sur cette étrange expédition ! et qui pose de bonnes
    questions, comme souvent .

    Pour moi, LA question c ’ est : Pourquoi la Nasa ou l’ armée ( Clementine)
    ont toujours diffusé des photos de merde ???

    On nous répond « sécurité, secret militaires », m’ enfin toute la
    surface de la Lune ne peut-être secret militaire ?

    Alors pourquoi ces photos minables, floues, grises à pleurer, quand
    Clementine a cartographié de manière très pointue tout notre
    satellite ?

    Je ne suis pas un fan des curiosités découvertes sur certaines photos,
    mais il faut reconnaitre que certaines posent question !
    Serait pour cette raison « qu’on nous cache tout » ?

    Si donc la vraie raison de la dissimulation était la découverte
    gênante de traces évidentes d ’ occupation ? Par qui ?

    Allan Sturm avait fait de surprenantes analyses, avant de stopper net
    ses recherches : googler son nom, il reste des traces de son passage
    sur le net . Ca vaut le coup d ’ oeil !


    • Attilax Attilax 29 juillet 2011 01:25

      Je pense que vous parlez du premier film, où on ne voit effectivement pas très bien. Car les photos au sol ramenées par les missions appolo sont juste superbes de précision. C’est le décalage entre les deux qui est surprenant. A moins que vous ne parliez des photos prises par les sondes ?


  • easy easy 28 juillet 2011 21:14

    Il est sain de douter.

    Il est sain d’aller très loin dans la vérification.

    Mais il est sain de ne pas s’aveugler de sa théorie contariante. Ceux qui ont parié en bourse savent que jouer le contrariant c’est marrant mais il y a à assumer la casse.
    Contrarier sans risquer, c’est léger.


    Le comportement des poussières dans le vide (trajectoires paraboliques simples), est différent qu’en atmosphère (où elles tourbillonnent et restent longtemps suspendues)

    Toutes les poussières (ultrafines sur la Lune) observées sur les vidéos ont bougé dans le vide. Un buggy qui roule sur le flesh flesh fait un nuage de 20 m de haut et qui dure 15 minutes.




    Si on fait un bidonnage, on doit envisager que dans les temps qui suivent, les CCCP peuvent retourner sur les lieux (Hommes ou robots) et découvrir la farce.

    On ferait alors un seul tour et on n’y laisserait pas officiellement du matos

    Et on ne prendrait pas le risque de recommencer 10 fois la farce


    On ne prétendrait pas en ramener des échantillons

    Un casque avec visière sphérique miroir serait la première des choses à éviter si l’on avait des éclairages, une équipe de tournage et des grues à planquer


    La lumière mystérieuse qui éclaire un astronaute qui est dans l’ombre du LEM , c’est la lumière qui nous éclaire les nuits de pleine Lune, mais 330 000 km plus près, celle du sol lunaire


    Un drapeau, à peine est-il agité dans le vide, que sa matière oscille sans le frein de l’air et bouge donc plus vivement et plus longtemps

     etc.









    • Altair 28 juillet 2011 22:29

      « On ne prétendrait pas en ramener des échantillons »
      Pas de chance, les hollandais se sont rendu compte il y a 2 ans que le morceau que l’équipe d’Apollo leur avait laissé il y a 42 ans, était en fait un bout de bois pétrifié !!!

      « Un casque avec visière sphérique miroir serait la première des choses à éviter si l’on avait des éclairages, une équipe de tournage et des grues à planquer »
      A moins de retoucher systématiquement toutes les photos et , bêtement, faire se refleter l’horizon bien rectiligne et non pas courbe comme ça aurait dû être le cas !!

      « La lumière mystérieuse qui éclaire un astronaute qui est dans l’ombre du LEM , c’est la lumière qui nous éclaire les nuits de pleine Lune »,
      Ben voyons ! Avec un albédo à 8% le régolithe lunaire ne craint pas d’éclairer l’astronaute dans l’ombre du LEM. C’est bien pour ça que les nuits de pleine lune il fait... Nuit ! Et non pas jour !

      « Un drapeau, à peine est-il agité dans le vide, que sa matière oscille sans le frein de l’air et bouge donc plus vivement et plus longtemps »

      Ah oui ça c’est les balivernes que la NASA nous a fait gober jusqu’en 2004, regrettable année où des images de la mission Apollo 15 ont été révélées et là... Pas de chance, ce p... de drapeau oscille tout seul !!!!

      Allez j’arrête là. Le listing des incohérences est vraiment trop long !


    • revenant 28 juillet 2011 22:45

      "Le comportement des poussières dans le vide (trajectoires paraboliques simples), est différent qu’en atmosphère (où elles tourbillonnent et restent longtemps suspendues)

      Toutes les poussières (ultrafines sur la Lune) observées sur les vidéos ont bougé dans le vide. Un buggy qui roule sur le flesh flesh fait un nuage de 20 m de haut et qui dure 15 minutes.« 

      Vous avez raison il suffit de regarder la poussière retomber de 20 m de haut ou plus pour ne plus douter....
      Ne pas regarder les éclairages de la JEEP et du caméraman avec les ombres vers 1’06 » non plus...

      Quand l’idiot regarde la lune, le sage regarde le doigt, l’ombre du doigt...

      Classic NASA Film - Apollo 16
      http://www.youtube.com/watch?v=1bLH11-DbqM

    • Pyrathome Pyrathome 28 juillet 2011 22:52

      Altair,
      Ça serait bien de citer la source de ce que vous avancez.....j’ai retrouvé la source, la BBC !!
      http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/8226075.stm

      Fake Dutch ’moon rock’ revealed Plutôt effarant !! ...

  • perlseb 28 juillet 2011 22:13

    1969 sur la Lune ? Challenger désintégrée au décollage en 1986, Columbia déintégrée lors de son retour en 2003, et, en 2011, arrêt de toutes les navettes. C’est la loi de Moore inversée, non ?

    Le temps parle de lui-même. Il est bien plus prudent de ne pas chercher à aller sur la Lune : imaginez un instant que ce soit un échec, plus de 50 ans après ! Quelle rigolade ! Georges W. Bush aurait mieux fait de fermer sa gueule.

    « Inégalité, espoir, soumission ». Voici la vraie devise de notre société (en lieu et place de « liberté, égalité, fraternité »). Si on ne peut plus donner d’espoir aux gens, alors on ne peut plus les soumettre. Vous pouvez à la fois faire des enfants, détruire cette planète et avoir bonne conscience : si, grâce à l’espoir. L’homme va trouver les moyens de coloniser une autre planète avant d’avoir transformé la Terre en poubelle. C’est beau, le monde et la vie, quand on est plein d’espoir.


    • Attilax Attilax 28 juillet 2011 23:55

      Ne dites pas de mal de l’espoir, c’est la seule chose que Pandore nous ait laissé.
      Tant qu’il y a de la vie...
       smiley


  • CapcomAlpha 28 juillet 2011 22:40

    Allez je vous invite tous à regarder le film « For All Mankind » dispo uniquement en anglais, mais aussi les packs de 3 à 6 DVD de chaque mission soit des dizaines d’heures lunaires. Vous me reparlerez complot.


  • revenant 28 juillet 2011 23:05

    1’12« pas de cratère sous le LEM ?

    1’13 », le photographe a une ombre portée très longue visible sur la visière du sujet, mais le sujet n’a pas d’ombre portée au sol aussi longue ?

    Apollo 11 on the Sea of Tranquility
    http://www.youtube.com/watch?v=B882w2gC22s&feature=related

  • easy easy 28 juillet 2011 23:44

    Vous avez envie de ne pas y croire. Donc vous ne pouvez y croire.

    Toutes les poussières que font la jeep lunaire sont extraordinaires pour nous les terriens. Elles montent, très haut parfois, mais retombent comme en l’absence d’atmosphère, ne restent pas suspendues alors qu’avec une pesanteur moindre, s’il y avait de l’air, ça ferait comme la vase bougée d’un lac, ça resterait nuage ou trouble pendant 24h



    Et bien entendu, la jeep ne crée aucun tourbillon

    Pareil quand les hommes marchent. Il y a des projections lorsque les chaussures poussent la poussière mais strictement aucun effet de nuage de poussière persistant aucun effet nuageux sur une surface, qui sur terre, serait vite très empoussiérée

    La transparence est toujours cristalline sauf quand c’est la lentille de la caméra qui parfois, de face au soleil, fait un voile

     

    Vous avez un truc énorme sous les yeux et vous ne le voyez pas



    • JL JL 28 juillet 2011 23:53

      easy,

      avez vous une vidéo pour illustrer ces propos ? Rien qu’une, svp.


    • easy easy 29 juillet 2011 10:11

      Une vidéo ?
      Euh toutes, cher JL.
       Toutes les vidéos que n’importe qui peut trouver sur les missions lunaires, dont celles présentées ici, dont celles présentées par les, hélas, théoriciens de la farce.

      Le plus bête des trucs bêtes : le premiers pas, la toute première empreinte. La surface lunaire étant recouverte d’une poussière stellaire ultra fine, une semelle ne peut qu’y imprimer sa forme. Or, si sur terre, c’est très possible sur une neige pas trop froide et sans tempête, c’est impossible sur de la farine. Ou alors, il faut retirer le botte très lentement pour que l’air s’introduise dessous lentement et ne renverse pas le très fragile édifice.

      Sur la Lune, les hommes ont laissé les empreintes les plus profondes qui soient, frôlant les 15 mm , sans aucune précaution ou lenteur, ils sont sauté pieds joints, on voit partout, même quand ils marchent, qu’ils sont tentés par une marche différente, celle des moineaux tant il est facile de sautiller et partout, il retombent sur la poudre sans jamais crée un nuage de poussière (Il y a des jets de poudre qui giclent, forcément, mais pas de nuage) . Et derrière eux, on voit une empreinte qu’on ne peut livrer, à cette vitesse là, que dans le vide.

      S’il y a trucage : Tous auront dû faire des mouvements ultra lents sur le sol afin d’y laisser des empreintes non soufflées, pour n’y créer aucun nuage de poussière. Et ensuite, ils auraient accéléré le film, non ralenti. Mais comme un tel ralentissement artificiel sur terre n’aurait pas permis de sauter, n’aurait pas non plus permis à la Jeep de lever très haut des poussières (qui retombent exactement comme s’il n’y avait ni air ni turbulences) . Ce trucage par une hyper lenteur était impossible.


      « C’est la théorie qui nous montre ce que nous voyons » Einstein

      Pour ne pas se faire piéger par sa théorie (SA = celle à laquelle on croit) le mieux c’est d’osciller entre plusieurs théories. Un jour, croire que c’est vrai, un jour que c’est un bidonnage, etc. Et au bout d’une semaine de ces non fixations, on voit la réalité.

      Si en fonction de ce que je dis sur les empreintes, sur la transparence extraordinaire de l’espace qu’on peut constater sur les photos, sur l’absence totale de nuages de poussières, pas même à l’alunissage, pas même derrière la jeep, (alors que sur un astre de faible pesanteur, s’il y a une atmosphère, les nuages de poussières durent des mois), vous ne voulez toujours pas re-regarder les images, n’importe lesquelles, c’est que vous avez besoin de croire en votre théorie.


      En atmosphère terrestre, on aurait pu éliminer grandement l’effet nuage de poussière en créant un sol à gros grains de sable et on aurait dû le mouiller pour qu’il se moule en empreinte. Alors pour vous accrocher à votre théorie du bidonnage, il vous faut voir dans les photos rapprochées des empreintes que le sol est fait de gros sable mouillé.

      Ce que les CCCP eux, n’auraient pas vu en dépit de leur jalousie.



      On aurait voulu bidonner, il aurait été plus simple de faire croire à un alunissage face cachée. Noir total, des torches, quelques plans serrés sur les seules choses que braquent les torches, aucune transmission télé mais tout en enregistré donc différé et le tour était joué

       Pas de cratère ?

      Sous deux centimètre de poussière très fine, la Lune est une roche dure. Les météores qui tombent dessus, ne cratérisent qu’à partir d’une certaine masse et énergie cinétique. En dessous, ils cognent sur cette roche dure et restent en surface, ce qui fait la présence de cailloux d’une certaine taille mais pas plus.

      Le LEM aurait pu alunir ’’sur un lac’’ il n’y aurait pas creusé un trou.
      Quel que soit le type de sol ou de boue ou de flotte, que ce soit sur Terre ou sur la Lune, un engin aui se pose lentement, de crée aucun cratère, absolument aucun.

      Dire qu’il manque un cratère sous le LEM c’est emmener des gogos à croire qu’il en faut un sous tout engin qui se pose. 

      A part ça, ce qui se passe au cul d’une fusée en atmosphère est très différent de ce qui se passe dans le vide.




      Je disais aussi qu’une réflexion de 8% de la luminosité du soleil par la surface lunaire, qui parvient à éclairer nos nuits de pleine Lune, suffit amplement pour expliquer ce qu’un complotiste ne sait expliquer. Oui en contre jour, les objets reçoivent tout de même 8% de rétroéclairage.

      Sur Terre, les objets sont également rétroéclairés par quelque chose qui reflète le soleil en face de nous. Mais sur Terre, il y a l’air, ses poussières en suspension et son humidité qui est lui aussi éclairé. Sur Terre, face au Soleil, nous sommes dans un contre jour d’air.
       

      Sur la Lune, tous les effets lumineux sont purs de réflexion, sans réfraction ni diffusion.


      Et quand je dis qu’en cas de bidonnage, on n’aurait pas eu l’idée stupide de poser sur la tête des astronautes des visières miroir sphérique pour se faire chier ensuite à retoucher des millions d’images de reflets, les accros du complot répondent ’’meuh non meuh non, ils ont tout redessiné’’.

      A votre âge, vous ne savez toujours pas reconnaître la qualité cristalline des photos réalisées hors atmosphère.


      Et bien je vous laisse avec vos meuh non.



    • JL JL 29 juillet 2011 10:36

      Mais non easy,

      je vous en ai demandé une. Vous n’avez pas ça ? C’est pourtant la moindre des choses quand on veut prouver quelque chose. Parce que, c’est bien à vous que revient la charge de la preuve, non ?

      Ne renversez pas les rôles.


    • JL JL 29 juillet 2011 10:48

      Ma théorie est la suivante : il était impossible de filmer tout ce qu’ils ont montré sur la lune : problèmes logistiques insolubles, je n’entrerai pas dans les détails.

      Cela est une chose, et la pluspart de ceux qui sont au courant ne connaissent que la moitié de la vérité.

      L’autre moitié est ce qui a été réellement fait (ou pas) sur la lune. De cela, une petite poignée de gens seulement sont réellement au courant. Et de cela, il n’y a aucune preuve.

      Il est incommensurablement plus facile de bidonner des images vidéos que de réaliser un tel tournage sur la lune (acteurs, régie, énergie, connectique, ...), et à ma connaissance, personne n’a jamais prouvé le contraire. Ceci dit, nombre de photos ont été prises par des voyages inhabités. C’est un jeu d’enfant de mixer les deux types d’images. L’Amérique est le pays du cinéma, ce n’est pas pour rien.


    • easy easy 29 juillet 2011 11:37

      «  »«  »Ne renversez pas les rôles.«  »«  »

      LOL

      Moi, je dis que TOUTES les images sont vraies. Donc TOUTES et je n’ai pas à vous fournir plus une vraie qu’une autre plus vraie.

      Le rôle des bidonnistes est au contraire de dire quelle image ou quel endroit d’image (Que la plupart des gens croient vraie) est fausse.
      C’est à vous de me montrer quelle image de poussière, de cratère ou de lumière ne colle pas avec la théorie du vide Lunaire.



      Concernant le coût d’un bidonnage ./. à une véritable opération, c’est vrai qu’il peut sembler plus économique mais à condition,de créer un studio de 10 Km3 dans lequel on pourrait faire le vide (pour la pesanteur, avec quelques câbles, ça pourrait le faire)

      Pour réaliser le vide , il faut un container sphérique, cylindrique supportant 10 T sur chaque m² de son enveloppe. Plus le volume à vacuer est grand plus l’entreprise devient délirante. Et si l’on parvenait à réaliser des pièces vacuées de 10 m² au sol, on s’en servirait pour y mener des tas d’expériences.


      Et dans ce studio, il faudait disposer d’un soleil non diffusant, à éclairage très net, formant des ombres très nettes, situé à l’infini afin d’avoir des ombres parallèles.

      Ce sont là des détails pour ceux qui sont capables de créer AVATAR sur écran.
      Le problème c’est qu’à l’époque, les outils et logiciels d’image, les capacités des ordis ne permettaient pas de teles trucages numériques.

      Il était donc bien plus économique d’aller sur la Lune, même dix fois, que de bidonner.
      Surtout quand on a les CCCP sur les talons et qui ne manqueraient pas de crier à la farce. Ce qu’ils n’ont évidemment jamais fait, et pour cause.




    • JL JL 29 juillet 2011 11:54

      Mais non, easy,

      je n’ai pas besoin de chercher une image qui prouverait que j’ai tort dans un fatras d’images qui ne prouvent rien du tout, voire même que j’ai raison.

      Moi je dis que toutes les images ne sont pas vraies.

      C’est en effet à moi de montrer quelle image de poussière, de cratère ou de lumière ne colle pas avec la théorie du vide Lunaire, parmi les images que vous me présenterez !

      Mais aussi, il me faut une image qui ne permette aucun doute quant à un éventuel trucage tel qu’un vide artificiel (*). Il ne suffit pas de montrer successivement en plan rapproché une image d’empreinte réalisée dans un décor, et un plan large réalisé dans un autre décor.

      C’est pourquoi la charge de fournir l’image ad’hoc est un travail considérable, et qui vous incombe.

      Comme dit le proverbe, « ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces ».
       
      Amusez vous avec cette perche, ça vous fera une sortie.

      (*) à ce sujet, il n’est pas nécéssaire de créer un volume considérable, contrairement à ce que vous affirmez.


    • easy easy 29 juillet 2011 13:09

      «  »«  »«  Mais aussi, il me faut une image qui ne permette aucun doute quant à un éventuel trucage tel qu’un vide artificiel (*). Il ne suffit pas de montrer successivement en plan rapproché une image d’empreinte réalisée dans un décor, et un plan large réalisé dans un autre décor. »«  »«  »"

      Jamais rigide, je considère qu’il est possible de créer des images bidonnées dans un espace de 30 m3.


      Mais dans ce cas, après avoir convaincu en tous cas 95 % des humains, je ne verrai pas l’utilité de remettre ça avec des des Jeep roulant vite dans des volumes d’air vacuées de 10 km3, pour essayer de convaincre les JL.

      Je ne m’embêterais pas à ramener des échantillons et d’ailleurs, je ne fournirais que des vidéos floues, aucune image nette.

      Chaque échantillon ramené vaut une fortune. Les 400 kilos de cailloux et carottes ramenés et offerts ou vendus aux labos et musées du Monde, ont été et sont encore observés sous les coutures. Hélas, ils sont examinés par des crétins qui devaient laisser leur place à JL qui est tellement plus intelligent et qui a tout compris.

      Et un seul des cailloux est suspect voire archi bidon (Encore que si la Lune provient de matière éjectée de la Terre, y trouver du bois fossilisé est cohérent). 
      Je ne trouve pas sidérant que dans le circuit, quelqu’un ait pu trouver intéressant de se faire du blé en vendant à un Musée un faux pour un vrai.
      Mais les faux Renoir n’invalident pas les vrais Renoir.




    • JL JL 29 juillet 2011 13:30

      easy,

      « Mais dans ce cas, après avoir convaincu en tous cas 95 % des humains, je ne verrai pas l’utilité de remettre ça avec des des Jeep roulant vite dans des volumes d’air vacuées de 10 km3, pour essayer de convaincre les JL. »

      Pfiou ! vous avez convaincu 95% des humains ?

      Sachez que j’ai fait moi aussi, parti des convaincus il y a 40 ans. J’ai la modeste prétention d’en savoir un peu plus aujourd’hui sur ces choses-là que jen savais à l’époque. Un bon scientifique admettrait qu’entre le JL d’il y a 40 ans, et le JL d’aujourd’hui, c’est le jugement de ce dernier que est le plus pertinent. 

      Par ailleurs, le JL d’il y a 40 ans était beaucoup plus proche des 95 % que vous mentionnez, que des 5% qui doutent. Ne serait-ce que je suis plus agé que 80% de la population si ce n’est davantage.

      Mais contentez vous de botter en touche : ça plaide en ma faveur, et je n’aurai pas la prétention de faire boire un âne qui n’a pas soif. Gardez les vos précieuses reliques et vos mystérieuses photos de jeep roulant sur la lune

      Tiens, au hasardpour le fun ! http://www.jeuxvideo.fr/forum/hors-sujet/hs-du-hs/attention-sujet-inportant-les-photos-de-lune-d-apollo-fausses-id174794-page1.html 

      Ou ça : http://arnaudel.perso.neuf.fr/Payekhali/Dossiers/Contre-analyse-03.html

      On trouve tout ce qu’on veut qui infirme la VO, rien qui prouve ce que vous dites. Alors, vos photos ? Vos vidéos ? Elles sont où ?

      Pfff !


    • easy easy 29 juillet 2011 15:08

      « Vous avez convaincu 95 % des humains ? »

      Euh, moi non, j’étais spectateur. C’est la Nasa qui a convaincu 95¨% des humains dont les CCCP.



      Je disais plus haut que si, comme eux, j’avais convaincu l’Humanité, dont Easy et JL, par un bidonnage dans un studio vacué de 30m3, je ne me serais pas ennuyé à recommencer plusieurs fois avec force Jeep dans un studio vacué de 10 km3

      L’essentiel, pour les Ricains était de convaincre 95% des hommes, dont les CCCP, de leur suprématie et le résultat de leurs différentes missions dont la première, les a comblés. Que 40 ans plus tard, un JL ici ou là, devienne sceptique, ça doit leur faire ni chaud ni froid.



      Vous proposez deux liens où l’on voit des bidonnistes, dont un Philippe Lheureux, se faire rectifier le délire en beauté par un Arnaud

       
      Plus haut, Revenant, ne réalisant pas qu’il fournissait une preuve contre lui, avait proposé une vidéo de Jeep en mouvement rapide, soulevant toutes les poussières. Or ces poussières retombent exactement comme elles doivent retomber dans le vide, sans aucun support d’air, dans aucune remontée tourbilonnante comme sur Terre, sans aucune suspension. Et tout redevient transparent dans les deux secondes. Essayez d’en faire autant sur Terre en roulant avec une Jeep sur du fech fech ou de la farine.



      Le Philippe Lheureux qui vous sert de saint fait remarquer que les décollages du LEM se font sans flamme. Il ignore vraiment tout de l’espace.

      Une fusée ne fait aucune flamme dans l’espace.



    • JL JL 29 juillet 2011 15:40

      Easy,

      et sinon, à propos du Père Noël, vous avez des infos ?


    • easy easy 29 juillet 2011 16:23

      Nous voilà donc à 3 / 0 cher JL 

       smiley


    • JL JL 29 juillet 2011 16:30

      3 / 0 ? Puisque vous le dites !

      ne prenez pas tant de précautions avec moi, easy, appelez moi simplement JL.

      Si vous comptez les bottages en touches, considérez celui-ci comme en étant un : je n’ai plus rien à vous dire, et ça fera 3 / 1.


    • easy easy 29 juillet 2011 16:54

      Non, non, ça fait 3 / 0

      Cela dit, ce n’est pas enrichissant du tout.

      Ce que je préfèrerais, c’est qu’un jour, nous nous disputions sur un truc très précis en allant jusqu’au bout
      Par exemple, sur la Lune, au lieu de partir dans tous les sens, nous serions restés uniquement sur la manière dont giclent les poussières. Sans parler d’autre chose et surtout sans convoquer qui que ce soit. Rien que vous et moi et par le seul raisonnement.


    • JL JL 29 juillet 2011 17:00

      3 / 0 ?

      je ne vous suis plus, là.

      Sinon, je discuterais bien avec vous du RU, mais comme vous n’êtes pas engagé politiquement, ça ne m’intéresse pas.

      Sur la manière dont giclent les poussières lunaires ? Désolé, vous avez botté en touche.

      Un débat rien que pour débattre, avec vous ? Désolé, ça ne m’intéresse pas. Je ne suis pas ici pour parler de tout et de rien, et je choisis moi-même mes sujets et mes interlocuteurs.

      Passez votre chemin, je vous prie. Sans vouloir vous offenser.


    • easy easy 29 juillet 2011 17:55

      Oh l’autre, qui me choisit constamment, qui finit toujours par se prendre les pieds dans sa prose, qui capitule à chaque fois et qui se pose maintenant en bêcheur ! 

       smiley

      3 / 0


    • easy easy 29 juillet 2011 18:01

      Sur le RU, ce n’est pas que ce n’est pas mon truc, c’est que c’est un sujet sans fin.

      Je préfère, en matière de joute intellectuelle, les sujets plus techniques où il y a moyen de prouver. Là, sur la Lune, à la limite, même si nous ne parvenions pas à convenir de quelque chose, dans un an ou trois, il y aura des photos suffisamment précises de sa surface et le verdict entre nous deux sera clair. 


  • Attilax Attilax 29 juillet 2011 00:02

    On devrait être fixé définitivement sur cette histoire d’ici deux ans.
    En effet, les japonais ont envoyé une sonde qui va cartographier la lune au mètre près, face visible et face cachée.
    S’il n’y a pas de petit campement couvert d’empreintes avec un buggy à côté, j’en connais qui vont être drôlement décrédibilisés.
    Et si tout y est, les complotistes de tous bords devront chercher une autre mine (elles ne manquent pas).

    En tous cas, à lire vos commentaires, aucun doute n’est permis : la lune nous fait et nous fera toujours rêver...


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 juillet 2011 02:51

      Non.


      Même quand on verra les reliquats sur les photos, ils diront qu’elles sont truquées.

      Je vous en fait le pari !

    • Attilax Attilax 30 juillet 2011 01:30

      Ca va être difficile, d’un côté comme de l’autre, mais le Japon est un pays tiers qui devrait être objectif (à moins que Tepco prenne le pouvoir d’ici là).


    • Attilax Attilax 29 juillet 2011 01:32

      Yeeeeees !
      Et ce Van Halen, quelle voix !

       smiley


  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 juillet 2011 22:28

    http://www.youtube.com/watch?v=wFT-5sy0Rik&feature=related


    Bordel, c’est pénible ce mistral lunaire. smiley

    • JL JL 29 juillet 2011 23:06

      Gaspart,

      Excellente vidéo. Ce n’est pas le mistral lunaire, mais le passage du personnage à proximité qui crée ce léger courant d’air qui agite le drapeau.

      On est d’ailleurs confondu par la qualité des cadrages (*) et la quantité des vidéos : un véritable reportage télévisé à faire palir d’envie les équipes de production lourde de feue l’ORTF ! Comme si des cosmonautes envoyés sur la lune pour la première fois dans l’histoire, avec du matos aussi archaïque n’avaient pas mieux à faire que de se filmer mutuellement et disposaient de dizaines de caméras très lourdes et très goumandes en énergie. Sans parler de la connectique, des émetteurs et des régies !

      On dit que tout ce qui est excessif est insignifiant : le matos qui aurait été nécéssaire pour effectuer un tel reportage aurait nécéssité un volume de chargement dépassant largement la capacité du LEM. Ces images et ces vidéos sont excessives et démontrent par là même leur fausseté.

      (*) cf. le décollage du LEM qui est suivi par la caméra tout au long de sa course censée se produire jusqu’à l’horizon, mais qui retombe lamentablement à l’autre bout du studio.


  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 30 juillet 2011 00:08

    Une chose qui m’a souvent parue troublante (je dis juste troublante, hein) ce sont les risques insensés que prennent ces hommes en faisant des galipettes sur la surface de la lune, quand on songe aux conséquences épouvantables du moindre déchirement de combinaison dans cette situation extrême. Ils sont fous, ces Terriens !


Réagir