vendredi 20 août - par Rémy Mahoudeaux

Se vacciner, un acte d’amour selon le pape… vraiment ?

JPEG

L’exhortation du pape à se faire vacciner, publiée le 18 août, serait-elle un témoignage de jésuitisme dans son sens péjoratif de « caractère dissimulé, hypocrite, voire retors », suivant la définition qu’en donne le Centre national de ressources textuelles et lexicales (CNRTL) ? À l’écoute de son intervention, il y a des points saillants qui accrochent, qui dérangent, qui choquent. Tentons un éclairage.

Il y a déjà une erreur sémantique dans son discours : parler de vaccins quand il ne s’agit que de prototypes de vaccins, tant que les essais de phase III ne seront pas terminés et sanctionnés par des autorisations de mise sur le marché permanentes qui acteront de leurs efficacités et innocuités respectives. « Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde », écrivait Brice Parain, même si Albert Camus est généralement crédité de ce mot (y compris par moi dans le passé).

«  Vacciner, avec des vaccins autorisés par les autorités compétentes, est un acte d’amour.  » Sauf que les autorités qui promeuvent les vaccins ne sont pas compétentes : cf. les fiascos des masques, tests, confinements et autres ubuesques oukases. De plus, elles ont menti et commis, dans la gestion de cette crise sanitaire, des actes que l’éthique réprouve, comme brider la liberté de prescrire des médecins ou interdire une molécule sur la base d’une étude bidonnée. Les nombreux conflits d’intérêts relevés chez des décideurs, les membres du Conseil scientifique et les relais médiatiques du pouvoir laissent planer, en outre, un légitime soupçon de corruption. Alors, l’acte d’amour pour un vaccin contre le tétanos ou la poliomyélite, je veux bien y croire, mais pas avec un prototype de vaccin pour une maladie peu létale comme le Covid-19.

« Se vacciner est un moyen simple mais profond de promouvoir le bien commun et de prendre soin les uns des autres, notamment des plus vulnérables  », dit encore le pape. En théorie, il n’y a rien à redire, et nul homme de bonne volonté ne le refuserait si c’était vrai. Malheureusement, il y a des arguments sérieux qui contestent cette vision. Tout d’abord, il y a le rapport bénéfice/risque individuel qui semble très variable par type de population : favorable pour les anciens avec comorbidité, neutre ou défavorable pour les plus jeunes en bonne santé. Puis celui qui voudrait que l’on ne vaccinât pas en période d’épidémie/pandémie afin d’éviter de favoriser l’apparition de variants, comme l’indiquait le Pr. Montagnier. Idem, il y a l’intérêt de laisser se développer dans le corps social une immunité naturelle qualitativement supérieure à celle que produit un vaccin. Surtout, il y a le constat qu’être vacciné n’empêche pas de transmettre le Covid. En conférant une présomption d’immunité trompeuse, cela pourrait s’avérer très contre-productif. Enfin, il y a les effets indésirables, connus et non connus. L’omerta médiatique sur ce sujet permet de douter de l’intérêt sanitaire des vaccins pour la population. Mourir de thrombose ou de Covid, c’est toujours mourir. Quel beau pays de Cocagne que la Théorie, mais hélas, nous n’y vivons pas, et tenir la vaccination de masse contre le Covid pour un bien commun est très contestable.

Bref, l’injonction vaccinale papale me semble insuffisamment fondée en raison, en l’état actuel des connaissances de ceux à qui je fais confiance bien plus qu’à la doxa officielle et à ses vecteurs médiatiques. Je ne crois pas, pour autant, aux théories du complot qui feraient du pape François l’agent crypto-progressiste d’un monde transhumaniste, comme cela se lit parfois. Donc, je ne crois pas au jésuitisme ici. Certes, le pape François serait favorable à ce que Blaise Pascal soit béatifié, et il faut l’en remercier. Si «  le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point  », la prééminence de l’amour n’éradique pas complètement la raison. Souhaitez-moi bonne chance pour ma prochaine confession.

(Article paru précédement chez Boulevard Voltaire - cliché © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons) 



174 réactions


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 août 16:50

    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 20 août 18:10

      @Daniel PIGNARD

      C’est étonnant que ceux qui se disent encore catholique ne bronchent pas devant toutes ses impostures.
      C’est bien la preuve que le catholicisme est bel et bien mort.
      Si Bergoglio avait été pape dans une vie antérieure, il aurait été lynché dés sa prise de fonction.  


    • Gollum Gollum 20 août 18:14

      @Daniel PIGNARD

      L’antipape François dit à un homosexuel qu’il a été fait comme ça

      Et vous, vous avez été fait comme vous êtes, je n’utiliserai pas de qualificatif mais vous m’aurez compris j’espère... smiley

      Bref, vos propos sont irresponsables mais on vous pardonnera vous ne savez pas ce que vous faites.


    • Patrick Samba Patrick Samba 21 août 11:44

      Le pape est contaminé par le délire collectif comme la plupart des dirigeants de ce monde.
      Ou alors le Vatican, et/ou lui-même ont beaucoup d’actions dans Big Pharma.

      Ou encore les deux hypothèses se conjuguent.


    • Hurricane Hurricane 21 août 11:44

      @Gollum

      Daniel Pignard a le droit de penser ce qu’ il veut , comme par pur hasard je pense comme lui , vous etes irresponsable de le lui reprocher mais on vous pardonnera , vous ne savez pas ce que vous faites 


    • Gollum Gollum 21 août 11:56

      @Hurricane

      Mais je ne lui dénie pas de penser ce qu’il veut je m’octroie de penser ce que je veux aussi... 

      Et comme vous pensez comme lui je vous dit la même chose. 


    • Patrick Samba Patrick Samba 21 août 12:16

      @Gollum
      "L’antipape François dit à un homosexuel qu’il a été fait comme ça

       :
      vos propos sont irresponsables mais on vous pardonnera vous ne savez pas ce que vous faites"

      Sauf qu’il s’agit des propos du pape, et non ceux de Daniel Pignard....


    • Gollum Gollum 21 août 12:41

      @Patrick Samba

       smiley Vous, vous avez manifestement compris de travers... smiley


    • Gollum Gollum 21 août 13:40

      @Patrick Samba

      ça moinsse et ça s’auto-plusse.... smiley

      Vexé peut-être ? Cela ne changera rien au fait que vous n’aviez rien compris au film.

      Et sachez que je le sais pertinemment que ce sont les propos du pape espèce d’âne.. 


    • Patrick Samba Patrick Samba 21 août 14:28

      @Gollum
      « je le sais pertinemment que ce sont les propos du pape » : parfait ! Et donc vous avez manifestement des problèmes de communication. Et vous avez sans la moindre preuve la conviction de la validité de vos interprétations : je n’ai ni plussé, ni moinssé. Tout ça va dans le même sens....


    • Gollum Gollum 21 août 14:56

      @Patrick Samba

      Je me demande bien en quoi. Je rebondis sur les propos du pape détournés par Pignard  de façon assez abjecte  pour me foutre de sa gueule vu que c’est un neu-neu adepte du géocentrisme.. et que donc s’il a un cerveau déficient ce n’est pas de sa faute non plus au même titre que pour l’homosexuel.. C’est plus clair comme ça ? 


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 août 18:37

      @Hurricane
      Bientôt, ils vont nous dire que le voleur a été fait comme ça, que l’assassin a été fait comme ça, que le bébé qui fait dans sa couche a été fait comme ça.
      Du coup, ils font probablement encore tous dans leurs couches parce que la maman n’a pas le droit de les faire changer.


    • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 21 août 19:27

      @Florian LeBaroudeur
      Bergolio est probablement un antipape. Mais il y a eu un nombre incroyable de papes pervers entre entre le VII° et le XVI° siècles. Ce n’est pas une nouveauté dans l’Église Catholique.
      Cependant, Bergolio n’est pas à la hauteur de César Borgia, alias Alexandre VI.


    • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 21 août 19:31

      @Patrick Samba
      Non. C’est beaucoup plus simple : il a été casé par les banques. Le Vatican étant en faillite, le deal est simple : on allonge la ligne de crédit mais tu t’alignes sur notre politique générale.


    • Patrick Samba Patrick Samba 21 août 22:17

      @Frédéric BOYER
      Les dons à l’Eglise ont baissé de100 millions d’euros en 2006 à 50 millions en 1018, soit divisés par deux en 12 ans.
      La prise de position du pape n’est donc pas cohérente, contraire à l’intérêt du Vatican car les dons vont forcément encore baissés chez les opposants aux vaxxins.
      Conclusion la plus probable donc : comme les autres, il délire. Impossible pour lui de prendre en considération que la létalité du virus est de 0,1% et la mortalité, supposée, de 0,05% soit celles d’une infection respiratoire saisonnière banale.

      (Mortalité supposée car en réalité bien plus faible : la grippe aurait disparue, ainsi que la plupart des autres infections respiratoires. Or le tarif de la consultation des médecins généralistes est doublée en cas de diagnostic de covid... Incitation favorisant bien évidemment l’augmentation du nombre de diagnostic de covid au détriment des autres)


    • Hurricane Hurricane 22 août 08:59

      @Gollum

      OK la farce peut continuer longtemps : et vice versa , je vous dis et redis la même chose , ne nous empêchez pas de ne pas penser comme vous c est tout , pensez ce que vous voulez c est tout , arretez de vouloir nous faire croire que ce que vous pensez est parole d évangile , pensez autant que vous voulez ce que vous avez envie de penser mais laissez nous la liberté de penser ce qu on a décidé de penser , voilà c est tout qu est ce que vous en pensez ? 


    • Hurricane Hurricane 22 août 09:01

      @Daniel PIGNARD

      Bien vu , et très juste ! il doit etre de gauche , c est génétique chez eux 


    • Gollum Gollum 22 août 11:52

      @Daniel PIGNARD

      le bébé qui fait dans sa couche a été fait comme ça.

      Ben non le bébé qui fait dans sa couche c’est un gros pervers qui fait exprès pour emmerder (c’est le cas de le dire) sa divine mère... (Bien évidemment Jésus ne faisait pas caca) smiley

      Sinon ta crétinerie congénitale elle est en effet innée et tu n’es pas responsable..

      Mais persévérer est diabolique comme chacun sait..


    • Gollum Gollum 22 août 11:53

      @Hurricane

      il doit etre de gauche

      Ooh quelle psychologue affuté ! smiley

      Perdu... smiley

      Toi t’es RN et c’est pas une surprise.. smiley


    • Gollum Gollum 22 août 11:55

      @Hurricane

      arretez de vouloir nous faire croire que ce que vous pensez est parole d évangile 

      Déjà je n’ai jamais prétendu rien de tel et t’es assez grand pour ne pas te sentir culpabilisé non ? (Quoique..)


    • Hurricane Hurricane 24 août 11:37

      @GOLLUM 

      hahaha gollum m ’ a bloqué hihi , il est bel et bien de gauche , c est génétique chez eux : censurer interdire radier falsifier inquisitionner calomnier etc c est très de gauche 


    • Gollum Gollum 24 août 11:52

      @Hurricane

      gollum m ’ a bloqué

      je crois plutôt que tu débloque car je n’ai aucun pouvoir ici sur ce texte... et t’as vraiment l’air d’être un grand malade en plus.


    • Hurricane Hurricane 24 août 12:12

      @Hurricane
      GOLLUM ne s attendait pas à etre contrarié , il est de gauche donc il ne faut pas les enerver ces petits kapos gauchistes , il m a bloqué mais j ai contourné sa censure facho gauchiste et il ne le supporte pas , hahahaha 


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 août 16:55

    Les prophéties Apocalyptiques sur le pape François :

    https://www.agoravox.fr/commentaire6133459


    • whiskyblues 25 août 00:07

      @Daniel PIGNARD.

      Les 7 rois de l’apocalypse ne sont pas les papes. Les sept têtes Ce sont aussi sept rois, les cinq premiers sont tombés, l’un est, l’autre n’est point encore venu  ; et quand il sera venu, il ne doit rester que peu de temps.

      Quand Jean a eu la révélation, 5 rois étaient tombés, un roi existait. Donc il est impossible que ce soit les papes.


  • Fergus Fergus 20 août 16:57

    Bonjour, Rémy

    « Un acte d’amour », je ne sais pas, n’étant pas imprégné des valeurs catholiques.

    Mais un acte de solidarité à l’égard des plus exposés, certainement.


    • samy Levrai samy Levrai 20 août 16:59

      @Fergus
      Le « vaxxin » ne protègerait donc pas ceux qui sont à risque ? 
      mais alors pourquoi l’injecter à ceux qui ne sont pas en risque ?


    • mac 20 août 18:00

      @Fergus
      Un acte de solidarité au bout de combien de doses ? 15 ?
      En Israël, comme en Islande, pays phares des la vaccination, on observe une reprise très nette des contaminations et même des décès en ce qui concerne Israël.
      Et on voudrait l’injecter aux gamins de 12 ans ?


    • mac 20 août 18:14

      @samy Levrai
      Parce que c’est un acte d’amour pour le pape et un acte de solidarité pour Fergus. Ne discute pas...


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 20 août 19:04

      @Fergus

      1766 décès aux Etats-Unis pour la seule journée du 19 aout, le vaccin protège...


    • mac 20 août 19:16

      @Florian LeBaroudeur
      Alors multiplions les doses 3,4,5,10 ?


    • troletbuse troletbuse 20 août 19:40

      @Fergus
      Pour vous, un acte de solidarité à l’égard du Poudré  smiley


    • Fergus Fergus 20 août 20:55

      Bonsoir, samy Levrai

      Commentaire à côté de la plaque.
      Le vaccin protège les vaccinés d’une forme grave.
      Le vaccin diminue les risques de contamination des autres personnes, et par conséquent protège les personnes à risque qui ne sont pas vaccinées. Vous par exemple !!! smiley


    • troletbuse troletbuse 20 août 22:07

      @Fergus
      Mais Fergus, je n"ai rien demande à ceux qui se vaxxinent. Je n’en ai rien à foutre.
      Et si ils sont protégés, pourquoi viennent-ils nous casser les burnes ?


    • INsoMnia666CoMplotiste INsoMnia666CoMplotiste 20 août 23:15

      @Fergus

      Je vous lis mais aucun lien qui prouve vos dires. Une chose, l’hécatombe va arriver... 

      Je ne suis personne, mais un être qui vitsur cette terre qui devient de plus en plus irrespirable. 

      L’être humain a oublié que dès notre naissance, notre avenir est la mort.

      Je mourrais debout mais pas à genoux !

      Cela est IMMONDE ce que nous faisons vivre et subire à nos enfants et petits-enfants.


    • mac 21 août 13:53

      @Fergus
      Le vaccin diminue les risques de contamination des autres personnes

      Vous n’avez aucune preuve sérieuse de ça. Allez voir en Islande, ce qu’il s’y passe...


    • mmbbb 22 août 08:13

      @Fergus J ai eu Mme Buzyn au téléphone ,une grande respectable qui est désormais oubliée ; le 1 janvier 2022 , on changera d année et de variant , ce sera le variant Epsilon ! 


  • samy Levrai samy Levrai 20 août 16:57

    L’amour des labos et de la soumission humaine.


  • Clocel Clocel 20 août 17:10

    Le pape de la synagogue...


  • Pascal L 20 août 17:18

    En tant que catho, je suis triste pour ce pape qui ne semble pas avoir de pensée propre. Chacune de ses interventions me fait regretter Benoït XVI. Il est très mal conseillé par quelques cardinaux qui font profession de foi du relativisme. On ne peut lui demander de pouvoir comprendre les dizaines d’études qui ont été publiées sur ce virus et les vaccins ou de pouvoir interpréter les nombreuses statistiques présentées souvent avec une intention de tromper. Mais maintenant que tout le monde sait que le vaccin ne protège pas des contaminations, cette intervention est malvenue, voire pire si il est confirmé un jour que les décès qui interviennent dans les 21, voire 4 jours après la vaccination sont bien liés aux vaccins. On observe même une augmentation des maladies d’Alzeimer qui, bien sûr, en l’état des connaissances actuelles, ne peuvent être liées au vaccin mais qui devrait inciter à la prudence. Il faudrait faire des autopsies et des études complémentaires, mais les hôpitaux ont sans doute mieux à faire.

    Sans cette connaissance, il ferait mieux de laisser la parole à ceux qui comprennent.

    L’Eglise a connu d’autres papes qui ont pu dire et faire pire encore et l’Eglise n’a pas disparu pour autant. Le rôle principal du Pape est de maintenir la cohésion et l’unité de l’Eglise et de présider l’assemblée des Evêques qui reste la principale instance de décision. Pour l’instant, il n’y a pas de rupture fondamentale dans l’Eglise, même si je sens que l’orgueil de quelques-uns les entraînent dans une direction dangereuse.


    • leypanou 20 août 17:41

      @Pascal L
      On observe même une augmentation des maladies d’Alzeimer qui, bien sûr, en l’état des connaissances actuelles, ne peuvent être liées au vaccin mais qui devrait inciter à la prudence  : contrairement à ce qui est répété par beaucoup, la protéine spike ne reste pas à l’endroit de l’injection seulement mais va partout, dont le cerveau. Il y a une étude japonaise là-dessus, donc risque d’augmentation de cas d’Alzheimer, Parkinson et Creutzfel-Jacob (Dr Stéphanie Seneff a aussi écrit un article sur la question).

      Il faudrait faire des autopsies et des études complémentaires, mais les hôpitaux ont sans doute mieux à faire  : Un pathologiste allemand Peter Shirmacher avait demandé çà pour tous les morts après « vaccination », mais les autorités allemandes n’en veulent pas car çà risque d’être une bombe.
      Cela a été fait dans cet article.


    • Gollum Gollum 20 août 18:11

      @Pascal L

      En tant que catho, je suis triste pour ce pape qui ne semble pas avoir de pensée propre.

      Ben c’est la caractéristique du catho, penser catho...

      Pas pour rien qu’on fait l’éloge de la brebis suivant le berger dans votre idéologie..

       smiley smiley


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 20 août 18:33

      @Pascal L

      L’Eglise a connu d’autres papes qui ont pu dire et faire pire encore et l’Eglise n’a pas disparu pour autant.

      Certes, mais l’église n’a jamais traverser une époque aussi étrangère à la spiritualité. La porosité des fondations s’est tellement accentué depuis Vatican 2 qu’on voie mal comment elle pourrait tenir debout avec la tempête qui vient...


    • njama njama 20 août 18:40

      @Pascal L

      La premières des sagesses c’est de se taire quand on ne sait pas... et s’il guide ses ouilles dans le mauvais chemin avec cette soupe onction génique, il devra en rendre compte...


    • Pascal L 20 août 20:50

      @Florian LeBaroudeur
      Certes, mais l’Eglise ne tient pas par le pape, mais par Jésus ressuscité présent dans le cœur de ceux qui le cherchent. De toutes façons, le message de Jésus ne concerne que le salut après la mort et personne ne peut obliger qui que ce soit à être sauvé. Chacun est responsable de ce qu’il est et de qu’il deviendra après la mort.
      Le succès du christianisme ne se compte pas aux nombre de personnes dans les églises mais au nombre de personnes sauvées. Je ne suis pas sûr que ce chiffre soit en baisse. Ceci dit, la situation présente a déjà été annoncée et Jésus confirme lui-même aujourd’hui que la fin des temps et son retour est proche. Cette fin des temps est précédée d’une montée de l’incroyance par des personnes qui se laissent séduire par d’autres croyances : argent, pouvoir. Satan est aussi nommé le séducteur. La montée de l’individualisme est un signe. Normalement à la fin des temps, le pouvoir sera concentré dans les mains d’une personne unique qui n’est pas encore visible. Nous voyons que la concentration des pouvoir dans une main unique devient de plus en plus possible. La pandémie, le climat, les techniques monétaires sont des idéologies candidates à cette prise de pouvoir. La peur est le mécanisme de cette prise de pouvoir.


    • Pascal L 20 août 20:54

      @njama
      Jésus a demandé de ne pas arracher l’ivraie pour ne pas ajouter du mal au mal. Il y a déjà eu des procès pour hérésie envers des papes ont déjà eu lieu, mais toujours post-mortem pour ne pas introduire la division dans l’Eglise. Nous verrons plus tard si un tel procès à lieu, mais de toutes façons, il faudra à ce pape montrer comme tout le monde qu’il accepte l’amour de Dieu et pour cela devra demander pardon pour ses fautes à toutes les personnes qu’il a pu blesser. Il lui faudra aussi pardonner à ceux qui l’ont mal conseillé...


    • Yann Esteveny 20 août 23:49

      Message à Monsieur Pascal L,

      Je vous cite : « Pour l’instant, il n’y a pas de rupture fondamentale dans l’Eglise, même si je sens que l’orgueil de quelques-uns les entraînent dans une direction dangereuse. »
      Ceux qui refusent les mauvais bergers complices de criminels et qui refusent le chantage au vaccin ou à l’unité de l’Eglise sont-ils pour vous des orgueilleux ?

      Respectueusement


    • babelouest babelouest 21 août 08:08

      @Pascal L il ne faut pas oublier que ce qu’il est convenu d’appeler « l’Église catholique » (qui voudrait dire : universelle) n’est qu’un schisme, et que comme le nom l’indique le courant orthodoxe est celui des Églises orientales, d’ailleurs généralement plus dignes et plus humbles aujourd’hui. Bien entendu elles aussi sont attaquées par l’horrible engeance des évangélistes « américains » et leur pognon.


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 21 août 09:05

      @Pascal L

      Certes, mais l’Eglise ne tient pas par le pape, mais par Jésus ressuscité présent dans le cœur de ceux qui le cherchent.

      C’est l’Eglise catholique qui a crée le personnage de Jésus à son compte lors du concile de Nicée en 325. Jésus n’étant que l’énième plagiat des autres divinités qui ont existés avant lui. Le but était de substituer les croyances dites « païennes » par la croyance qu’elle souhaitait instaurer.
      Par exemple, le 25 décembre était la fête naturel du Sol Invictus, il est devenu le jour de naissance du Christ.
      Les premiers chrétiens étaient avant tout des personnes qui voulait remettre de l’ordre dans un empire romain en pleine décadence moral mais étant initié et ne pouvant faire passer le message aux aveugles et aux sourds, ils ont alors été obligé d’instaurer des institutions bureaucratiques pour forcer les individus à se conformer à défaut de pouvoir les persuader. 

      Tout ce que nous vivons aujourd’hui, la montée de l’individualisme, l’obligation vaccinale et la grande réinitialisation, tout ceci est en quelle sorte la réplique inversé.


    • Pascal L 21 août 11:44

      @Florian LeBaroudeur
      Vous pouvez croire tout ce que vous voulez, mais franchement, vous ne pouvez pas démontrer vos propos, qui ne peuvent être que des sophismes. Il vous sont utiles pour renforcer vos convictions mais ne peuvent impressionner personne.

      Saint Hyppolyte de Rome donne, entre 202 et 204, les dates du 25 avril et du 25 décembre comme dates possibles pour la naissance de Jésus. C’est donc avant la proclamation de Sol Invictus le 25 décembre en 274. Les historiens préfèrent maintenant le 25 décembre d’après une étude sur les services au Temple de Jérusalem de Zacharie, le père de Jean-Baptiste. Ceci dit, il peut être né n’importe quel jour sans que cela change quelque chose pour les Chrétiens. 204, c’est avant le concile de Nicée. Par ailleurs, beaucoup ont cherché à démontrer l’inexistence de Jésus mais aucun n’y est arrivé. On a même cherché simplement à démontrer que la résurrection n’a pas eu lieu et personne n’a pu le faire. Vous devriez mettre vos connaissances à jour en lisant des historiens qui ont écrit au XXIème siècle et éviter Voltaire, Ernest Renan et leurs disciples qui ont réécrit l’histoire avec une fin politique.
      Je vous donne quelques références de livres écrits récemment par des historiens :

      — « Les Evangiles à l’épreuve de l’histoire » de Bruno Bioul,

      — « Les points noirs de l’histoire de l’Eglise » de Michaël Heseman

      — « L’Eglise en procès — la réponse des historiens » de Jean Sevillia

      — « Une autre histoire de la laïcité » de Jean-François Chemain

      Bonne lecture !


    • Gollum Gollum 21 août 11:54

      @Pascal L

      Les historiens préfèrent maintenant le 25 décembre d’après une étude sur les services au Temple de Jérusalem de Zacharie, le père de Jean-Baptiste.

      Gros menteur.


    • Pascal L 21 août 11:59

      @babelouest
      Ben non, l’Eglise Catholique n’est pas issue d’un schisme. Le schisme est venu de la volonté de l’empereur Constantin qui a voulu une religion à son service. Les orthodoxes ont suivi Constantin et continuent de servir le pouvoir partout où elles sont implantées. Avant ce schisme, il n’y avait ni Eglise Catholique, ni Eglise Orthodoxe, mais une Eglise appelée « La Grande Eglise » en opposition avec toutes les hérésies apparues dès la fin du premier siècle, en particulier dès l’assassinat de Jacques le Juste en 62 à Jérusalem. Toutes les Eglises orientales ont subi ce schisme, une moitié suivant les orthodoxes et les autres restant fidèle à l’Eglise de Pierre. Il existe encore 24 Eglise orientales fidèles à Rome.
      Mais bien sûr, le christianisme est d’abord la fidélité à Jésus, vivant parmi nous. C’est à la présence de l’Esprit-Saint que nous savons si nous croisons une personne chrétienne et l’Esprit-Saint est présent dans toutes les obédiences catholique, orthodoxes, protestantes, y compris chez les Evangéliques. Mais bien sûr, l’orgueil existe partout, cet orgueil qui voudrait que l’on soit meilleur que les autres et qui est à l’origine de la totalité des schismes. Nous sommes individuellement responsable de ce que nous sommes et Jésus vient nous chercher là où nous sommes, quelques soient nos croyances par ailleurs. Il n’est pas difficile de le rencontrer, à condition de ranger notre orgueil au placard. Il ne guidera pas ceux qui lui préfèreront le pognon, le pouvoir, Muḥammad ou n’importe quelle idéologie.


    • Pascal L 21 août 12:00

      @Gollum
      sophisme...


    • Gollum Gollum 21 août 12:06

      @Pascal L

      Prouvez votre assertion. Sources ? Et pas un simple trublion plus ou moins orienté comme vous savez si bien les dégotter hein...

      Sinon vous ne savez pas ce qu’est un sophisme je vous accuse purement et simplement de mensonge et c’est à vous de prouver le contraire...


    • Gollum Gollum 21 août 12:12

      @Pascal L

      Le schisme est venu de la volonté de l’empereur Constantin qui a voulu une religion à son service. Les orthodoxes ont suivi Constantin et continuent de servir le pouvoir partout où elles sont implantées.

       smiley ! C’est exactement l’inverse.. smiley

      Faut oser. Sans compter que le schisme date de bien après Constantin..

      Et que l’Eglise dite catholique s’est fort bien accommodée (et pour cause) de ce qu’avait fait Constantin. 

      D’ailleurs sans Constantin le christianisme aurait disparu..

      Vous êtes donc bien malvenu de lui cracher à la figure vu que sans lui vous ne seriez pas là à distiller vos imbécillités militantes..


    • Pascal L 21 août 12:15

      @Yann Esteveny
      On peut refuser les mauvaises directions en restant fidèle à l’Eglise, car ce n’est pas le Pape que vous devez suivre mais l’Esprit-Saint qui nous demande de rester unis. L’obéissance a toujours été demandé par Jésus, c’est bien ce qu’à affirmé Ste Thérèse de Lisieux. Mais l’obéissance est limité aux missions qui vous sont confiées par l’Eglise. Vous pouvez toujours demander à l’Esprit-Saint de vous guider dans une bonne direction. Par obéissance à mon évêque, je fais mes actions d’enseignement pour d’autres diocèses mais pas dans le mien. Je ne pourrais pas le faire ouvertement si ce n’était pas demandé par un évêque. Dans mon diocèse, je ne réponds qu’à des demandes privées.
      Vous avez toujours la possibilité de critiquer les paroles du pape. Le cardinal Sarah ne se gène pas, tout cardinal qu’il est. Pour critiquer, il faut le faire de l’intérieur si vous voulez être entendu. Quelqu’un qui a quitté l’Eglise Catholique ne sera pas écouté.


    • Pascal L 21 août 12:15

      @Gollum
      sophismes...


    • Pascal L 21 août 12:23

      @Gollum
      La demande de renversement de la charge de la preuve que vous me faites est encore un sophisme.


    • Gollum Gollum 21 août 12:39

      @Pascal L

       smiley Vous êtes gonflé quand même.

      SI vous croyez que votre petit jeu hypocrite passe inaperçu vous vous trompez grave...

      En tous les cas je vous avais bien cerné.

      Et pour votre gouverne c’est à celui qui affirme des choses extraordinaires qui doit fournir ses preuves et non pas l’inverse..

      Comme si je devais fournir la preuve que Jésus n’est pas né le 25 décembre.. 

      Hallucinant de connerie et de renversement des valeurs..


    • Gollum Gollum 21 août 13:41

      Et voilà... moinssage et silence radio quant aux preuves demandées... (et pour cause)

      C’est Agogovox. CQFD. smiley


    • Pascal L 21 août 17:15

      @Gollum
      Et pour finir, vous ne pouvez pas vous empêcher d’ajouter un petit sophisme...
      C’est vous qui avez demandé une preuve alors que j’ai fourni mes sources sous forme de livres que vous ne lirez jamais. Mais vous, vous affirmez sans sources ni preuves...
      Si vos sophismes vous font du bien, gardez-les pour vous car vous ne convaincrez personne.


    • Gollum Gollum 21 août 17:28

      @Pascal L

      D’accord cela se trouve dans un de ces bouquins.. lequel ?

      Car je doute très fort qu’on puisse avoir la date de naissance du Christ ne vous en déplaise c’est tellement invraisemblable...

      Et que  comme par hasard  cela tombe pile poil sur le Sol Invictus..

      Ben voyons. 

      Et comme je le disais plus haut c’est juste un clampin tout seul qui a trouvé ça sans que le reste des historiens ne valide cela va sans dire..

      Car franchement si cela avait été établi cela aurait fait les gros titres des journaux, je vois ça d’ici : Jésus est bien né un 25 décembre ! Quel scoop ! smiley

      vous ne convaincrez personne.

      Car vous croyez convaincre quelqu’un ici ? smiley Nan sans blague ?? 


    • Gollum Gollum 21 août 17:32

      @Pascal L

      Mais vous, vous affirmez sans sources ni preuves...

      J’avais zappé ça... Gonflé là encore...

      Sur Constantin vous faites du révisionnisme pur et dur et du mensonge éhonté.. smiley


    • Gollum Gollum 21 août 17:47

      @Pascal L

      Vous voulez des sources ? Allez en voilà... smiley

      Clément d’Alexandrie : 

      Si nous passons aux Pères de l’Église, nous pouvons constater que, durant les premiers siècles, cette question ne suscite pas un grand intérêt, même si certains chrétiens se la sont effectivement posée. A ce sujet, le témoignage le plus important est celui de Clément d’Alexandrie. Dans le premier livre de ses Stromates, au chapitre 21, §145-146, celui-ci présente les différentes dates qui circulaient à son époque. Après avoir évoqué l’année de naissance de Jésus, il ajoute :

      Certains, avec plus de minutie encore, assignent à la naissance de Notre Sauveur non seulement une année, mais un jour : ce fut, disent-ils, l’an 28 d’Auguste, le 25e jour du mois Pachon.
      Les adeptes de Basilide fêtent aussi le jour du baptême de Jésus, et passent toute la nuit précédente en lectures. Selon eux, ce fut l’an 15 de Tibère, le 15 – ou selon d’autres le 11 – du mois Tubi. En calculant de très près la date de la Passion, ils la rapportent à l’an 16 de Tibère, le 25 du mois de Phaménoth, d’autres le 25 du mois Pharmouthi. Et certains disent même qu’il est né le 25 ou le 24 Pharmouthi.

      Ces dates, données dans l’ancien calendrier alexandrin, correspondent en fait à la fin avril ou à la fin mai. Nous sommes donc loin du 25 décembre.

      Source : https://www.scienceetfoi.com/jesus-est-il-ne-un-25-decembre/

      Voilà vous les avez vos sources. smiley


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 août 18:44

      @Pascal L

      Je me suis impliqué dans la date de la mort du Christ et voici où j’en suis arrivé : Jésus est mort le 27 mars 32 et est donc né 33 ans1/4 auparavant en décembre -3.

      Louis de Montety dans le « Science et Foi » n° 55, à partir de recherche sur les lunes et mois hébreux, a dressé un tableau des 14 Nisan depuis l’année -1 jusqu’à l’année 37 et il a recherché le 14 Nisan qui était un vendredi pour la mort du Christ. J’ai simplement appliqué son tableau à la mort du Christ un jeudi (3 jours et 3 nuits dans le sein de la terre). Le tableau nous propose 3 jeudis 14 nisan : le 27 mars 32, le 11 mars 28 et le 15 mars 25.

      Les raisons du choix du jeudi 27 mars 32 sont fondées sur un faisceau de 4 éléments dont le dernier est décisif.

      • La proximité de la naissance du Christ avec l’an 1. En effet, on peut supposer que ceux qui ont fixé la date de l’an 1 ne se sont pas trompés de beaucoup.

      • Le temps calculé de séjour en Egypte pour une mort d’Hérode supposée en -4 et en +4, ces deux dates étant soutenues par différents auteurs.

      • La curiosité des astres. Les 4 planètes telluriques + le soleil vues au-dessus de l’écliptique forment une croix à la fois à la date du 27 mars 32 et à la date du 25 décembre -3. Les autres dates ne forment rien de particulier.

      • Unanimité des sources pour le début du règne de Tibère le 19 août de l’an 14. Luc 3 :1 parle du début du ministère de Jésus dans la 15è année du règne de Tibère, donc du 19-08-28 au 18-08-29, admettons en janvier 29 puisque Luc 3 :23 nous dit que Jésus avait environ 30 ans (25 déc 28). Le ministère de Jésus a duré 3 ans (3 pâques relatées avant sa mort en Jean 2 :13 ; 5 :1 ? ; 6 :4 ) ce qui nous mène en mars 32 pour sa crucifixion. Dans Luc 13 :6-9, Jésus annonce peu avant sa crucifixion qu’il a cherché du fruit pendant 3 ans, ce qui nous mène en mars 32 pour sa crucifixion.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 août 19:15

      @Pascal L

      Ce n’est pas sans raison que S. Jean Chrysostome invoque le témoignage des archives impériales qui relataient le recensement fait par Quirinus, et indiquaient par conséquent la date de la naissance du Sauveur. D’autres écrivains l’avaient fait avant lui. Voici un homme qui connaît le droit romain, un légiste : c’est Tertullien. Il va donner à son témoignage une précision juridique. Il avait à répondre aux Marcionites qui niaient, non pas la divinité de Jésus-Christ, elle leur semblait incontestable, mais son humanité. Pour établir la réalité de la naissance du Sauveur, Tertullien disait aux disciples de Marcion :

       

      « La constatation vous est facile. Vous avez les Actes alors dressés en Judée par Sentius Saturninus, sous le règne d’Auguste ; vous y trouverez inscrite la naissance de Jésus-Christ » (1).

      Ce n’est plus ici la désignation générale des registres du recensement de Quirinus, comme dans S. Jean Chrysostome, mais le titre particulier des actes compris dans ces registres sous le nom de Sentius Saturninus. Ce Sentius Saturninus, que mentionne également l’historien Josèphe, était gouverneur de la Syrie, tandis que Quirinus Publius Sulpitius était légat-censiteur dans la même province. Plus loin, Tertullien renvoie ses adversaires aux archives romaines, comme à un témoin fidèle de la naissance du Sauveur :

      Do censu Augusti, quem testem fidelissimum Dominicœ nativitatis romana archiva custodiunt (2).

      Remontons encore plus haut : nous trouvons le même témoignage. Le philosophe S. Justin, dans son Apologie pour les chrétiens, présenté l’an 138 de notre ère à l’empereur Antonin-le-Pieux, s’exprimait en ces termes :

      « Jésus-Christ est né à Bethléem, petite bourgade de la Judée. Vous pouvez vous en assurer en consultant les tables du recensement de Quirinius (3) ».

      Cette Apologie eut pour résultat de mettre fin à la troisième persécution. Comme toutes les requêtes officielles, celle de S. Justin avait dû passer, avant d’arriver à l’empereur Antonin, sous les yeux des officiers et des conseillers impériaux. Or, peut-on croire que S. Justin eut invoqué, devant de, tels juges, les registres de Quirinus, si ces registres n’eussent pas relaté la naissance du Sauveur à Bethléem ? Évidemment, donc, au temps de S. Justin, les pièces originales constatant la naissance de Jésus-Christ à Bethléem existaient dans les archives publiques de Rome. Ces archives, dont nous venons de suivre la trace dans les principaux docteurs de l’Église, depuis le IVe siècle jusqu’au IIe, ne se bornaient pas à mentionner la naissance du Christ à Bethléem et le recensement de Quirinus :

      S. Jean Chrysostome nous affirme que le jour de la naissance de l’enfant de Bethléem y était indiqué et qu’on y lisait la date du 25 décembre.

       

      (1) Adversus Marcionem, lib. IV.

      (2) Adversus Marcionem, lib, IV.

      (3) Justin. Apoiog., 1. Pro christiants ad Antonium Pium, cap. XXXIV.


    • Pascal L 21 août 23:06

      @Daniel PIGNARD
      Pour la date de la mort de Jésus, j’ai retenu la date du 7 avril 30. Je ne suis pas chez moi pour vérifier dans mes archives, peut-être trouverez-vous quelque chose sur le site eecho.fr.
      Pour la naissance je me base sur la longue explication de Bruno Bioul dans son livre « Les Evangiles à l’épreuve de l’histoire  histoires pieuses ou récits véridiques ». Il explique pourquoi la date du 25 décembre est tout à fait plausible, vu le nombre d’indices qui convergent vers cette date. Pour l’année, il situe les chose plutôt sur l’année -4, sachant qu’à cette date Quirinius a très bien pu être gouverneur de Syrie pour une période de 2 ans (il y a un blanc sur ce sujet) et que des recensement partiels mais compris dans une logique globale ont pu avoir lieu à cette époque où il fallait penser le remplacement d’Hérode. Cela explique que l’ordre soit parti de Syrie et non de Rome. Ces dates restent compatible avec l’âge de Jésus que vous donnez (il n’y a pas d’année 0).


    • Pascal L 21 août 23:15

      @Gollum
      J’ai proposé un peu de lecture dans ma réponse à Daniel Pignard. Vous pouvez également en tirer profit pour le calcul de la date de la naissance de Jésus. C’est assez long comme démonstration aussi, je ne ferai pas la citation du passage, car il me semble qu’il faut le lire en entier. Mais en très très court, l’auteur situe la date au 25 décembre -4...


    • mmbbb 22 août 08:15

      @Pascal L Votre Pape est un dégénéré comme l est votre église .


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 août 09:18

      @Pascal L

      Voici le document d’où je tire mon texte sur Jean Chrysostome et qui prouve la date du 25 décembre :

      http://www.nemausensis.com/Nimes/OriginedujourdeNoel..html


    • Pascal L 22 août 10:52

      @mmbbb
      Vous devriez demander à Jésus lui-même. Il vous répondra si vous pouvez accepter qu’il vous aime...


    • Gollum Gollum 22 août 11:40

      @Pascal L

      Bon j’ai fait quelques recherches...

      Déjà je confirme vos mensonges éhontés vous aviez écrit :

      Les historiens préfèrent maintenant le 25 décembre d’après une étude sur les services au Temple de Jérusalem de Zacharie, le père de Jean-Baptiste.

      Or vous n’avez cité qu’un seul historien partisan de cette thèse à savoir Bruno Bioul.

      Et non seulement il est tout seul mais il ne semble pas avoir été suivi j’ai eu beau faire des recherches sur le web, personne (semble-t-il) n’avalise sa thèse...

      On appréciera donc le GROS, l’ÉNORME coup de pence tendancieux qui vous a fait écrire ci-dessus ce que j’ai souligné en gras en début de ce post..

      Vous êtes donc grillé. 

      Bruno Bioul est non seulement tout seul mais il n’a guère écrit. On compte deux ouvrages pour cet historien que vous présentez comme majeur...

      On rigole.

      Et en plus et bien évidemment c’est un catho (fallait s’y attendre) juge et partie donc... 

      Sans doute un modèle d’objectivité tout comme vous. 

      Bon j’ai trouvé un lien du bonhomme lui-même. Je vous le donne :


      https://www.academia.edu/36427950/Le_recensement_de_Quirinius_docx

      On y lit ceci à la dernière page de ce doc (page 26) :

      La période se prête vraiment
      mal à
      ce déplacement vu l’état de Marie, d’autant plus qu’il se
      combine avec la fête de la Dédicace (
      Hag HaHanoukka
      ) ou fête des
      Lumières ou encore fête de l’Édification
      82
      . Il y a donc beaucoup de monde à Jérusalem et dans les environs, et le jeune couple ne parvient pas à se loger à Bethléem. Il trouve finalement refuge dans une grotte, et Marie met au monde Jésus, un 25 décembre, en plein solstice
      d’hiver.
      Ensuite, des bergers des environs, avertis miraculeusement, viennent adorer l’enfant
      83
      . Jean-Paul Roux faisait justement remarquer :
      « 
      Si saint Luc n’avait pas obéi à une nécessité historique ou du moins symbolique d’évoquer le
      recensement, il eût pu écrire sans surprendre personne : en ce temps-là, Joseph et Marie, sachant que le Messie issu de la race de David devait se manifester
      à Bethléem, quittèrent leur village pour s’y rendre
      84
      . »
      Au contraire, pour saint Luc, l’importance de l’événement était telle qu’il a voulu l’associer à une décision impériale de premier ordre qui concernait l’ensemble du monde romain. Ainsi, l’évangéliste
      -
      historien s’est bien informé de la réalité de la naissance de Jésus. Il en
      a fait un récit non pas exhaustif, certes, mais suffisamment précis pour
      qu’on arrive à l’intégrer dans un cadre historique général. Comme ses pairs, Luc s’
      est intéressé à Jésus de manière sélective, « selon (son) expérience de foi » comme le souligne si bien René Laurentin

      J’ai souligné en gras le passage sur la naissance du 25 décembre. Elle est simplement posée là  sans démonstration aucune  ni aucune référence à une démonstration antérieure  comme si cela allait de soi !

      Consternant. Et c’est ce bonhomme que vous nous jeter à la figure comme preuve ultra convaincante de cette naissance au 25 décembre...

       smiley 

      Vous êtes GRILLÉ. smiley

      (Et ne vous amusez pas à me dire que mon post c’est du sophisme vous êtes déjà assez ridicule comme ça n’en rajoutez pas)


    • Gollum Gollum 22 août 11:42

      @Pascal L

      Vous devriez demander à Jésus lui-même. Il vous répondra si vous pouvez accepter qu’il vous aime...

      J’ai l’impression que Jésus ne vous aime pas beaucoup quand on voit le nombre de bêtises qu’il vous laisse proférer...


    • Gollum Gollum 22 août 12:34

      @Pascal L

      Je rajoute un truc car à propos de cette naissance au 25 décembre Bruno Bioul s’essaye à donner des arguments dans une note de bas de page, la voici :

      Même cet épisode repose sur un fond absolument vraisemblable. En effet, on objecte toujours qu

      il est impossible que des bergers aient gardé quelques troupeaux de chèvres ou de moutons la nuit, en plein hiver. Or, l

      épisode de la découverte des manuscrits de Qumrân par un berger bédouin en plein hiver 1947,
      alors qu’il gardait
      ses chèvres près de la mer Morte, montre bien que la chose est
      possible. D’ailleurs le Talmud distingue trois types d’a
      nimaux de pâture : ceux qui sortent à Pâque et reviennent à la saison des pluies ; ceux qui sortent pour brouter au delà des limites
      de l’agglomération (
      tehum
      ) et reviennent à la nuit tombée ; ceux qui broutent dans
      les prairies et ne rentrent pas dans l’e
      nceinte de la ville, que ce soit en été ou en
      hiver (donc ceux qui restent dehors toute l’année) (
      Talmud de Babylone,
      traité
      Sabbath
      45b). En outre, Parthénios de Nicée, un poète grec du I
      er
      siècle av. J.-C., rapporte dans l

      un de ses tableaux intitulés

      Passions amoureuses

      (
      érôtika patémata
      ) que « En Sicile, vivait Daphnis, le fils d

      Hermès, fameux joueur de syrinx, et très beau physiquement. Il ne fréquentait guère les hommes, mais faisant paître ses troupeaux, aussi bien en été
      qu’en hiver, il restait
      dehors » (XXIX,
      Daphnis
      )
      , comme quoi, la pratique de garder les troupeaux même l’hiver se retrouvait de l’autre côté de la Méditerranée
       !

      ..................

      Comme on le voit son argumentation consiste à dire que les moutons pouvaient bien être dehors l’hiver ! smiley

      La belle affaire ! Voilà l’argumentation en béton armée censée révolutionner l’histoire ! Nan mais on hallucine.. je suis plié en 4.. smiley


    • Pascal L 22 août 12:59

      @Daniel PIGNARD
      Etude intéressante sur le jour de Noël qui ajoute des points de convergence supplémentaire à ce que j’avais déjà vu. Eh histoire, les preuves sont pratiquement toujours inexistantes et l’historien doit chercher des convergences pour établir une vraisemblance. Pour cette date de Noël, les points de convergences sont suffisamment significatifs pour que nous aillons une certitude raisonnable sur cette date du 25 décembre. J’ai également lu le texte du pasteur Viguié qui me laisse dubitatif par l’emploi de l’argumentum ad silencio (argument du silence) en nous faisant croire qu’il n’existe pas de sources exploitables, ce qui est manifestement faux. 


    • Pascal L 22 août 13:06

      @Gollum
      Vous cherchez sans rien voir. Il ne s’agit pas d’un argument qui s’utilise seul, mais d’une réponse à une critique souvent énoncée qui voudraient que les bergers ne passent pas l’hiver à l’extérieur. Cette critique est nulle et non avenue. Mais comme je l’écrivais à Daniel Pignard, les points de convergence sur cette date du 25 décembre sont suffisamment importants pour qu’une certitude raisonnable en émerge. Il n’existe aucune autre convergence qui pourrait faire pencher la balance sur une autre date. Mais bien sûr votre réponse est encore un sophisme car vous passez également sous silence tous les autres points de convergence.


    • Gollum Gollum 22 août 13:40

      @Pascal L

      Pitoyable réponse, comme prévu...

      Quels autres points de convergence ? Il n’y en a pas.

      Bioul évoque aussi une fête, Hag HaHanoukka, qui aurait eu lieu à ce moment là permettant de dater l’événement, sauf qu’on ne voit nulle part sur quoi il se base pour poser cette affirmation c’est complètement gratuit et basé sur rien... (d’autant plus qu’il n’y a même pas certitude du fameux recensement on ne voit pas dès lors comment on pourrait dater dans la saison ce qui est foireux pour l’année ?)

      Et vous même vous vous gardez bien d’essayer de défendre ce point de vue vous êtes à court d’arguments..

      Il n’existe aucune autre convergence qui pourrait faire pencher la balance sur une autre date.

      Et alors ? C’est une raison pour opérer un gros coup de pouce tendancieux ?

      Sinon vous vous gardez bien de revenir sur votre gros mensonge que j’ai épinglé plus haut à savoir les historiens etc... alors que comme je l’avais dit il s’agit d’un unique et obscur clampin...

      Pris la main dans le pot de confiote et comme tous les gamins pris sur le fait on attend que l’orage passe en espérant que les lecteurs oublient et que l’on puisse recommencer ailleurs et plus tard... Le même infantilisme que Mélusine..

      Vraiment déplorable. Et vous comptez faire des disciples ? Ben bordel.. smiley

      Ceci dit c’est vrai que la caractéristique du chrétien c’est d’avoir jeté son intelligence à la poubelle au profit de crétineries...


    • mmbbb 22 août 13:47

      @Pascal L En France la religion d avenir est l islam
      D ailleurs votre pape est prop migration vous devriez lire ses 21 propositions
      Je me converti « migrant »
      Tout est gratuit mon frere
      Mais en bon jesuite qu il est, le Pape n evalue pas la facture .


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 août 15:03

      @Pascal L

      « Pour la date de la mort de Jésus, j’ai retenu la date du 7 avril 30. »

       

      Sur Science et Foi N° 55 :

      Page 15 : Eusébe Pamphile dit Olympiade 194/4 (de Juillet -3 à Août -2) pour année de naissance de J.C. et 203/1 (de juillet 31 à Août 32) pour année de mort.

      Page 24 : Une olympiade commence à la pleine lune suivant le solstice d’été soit après le 21 juin.

      Page 26 : L’an 18 de Tibère correspond aux années à partir de son règne le 19 août 14.

      La 19è de Tibère correspond aux années calendaires traversées par le règne de Tibère.

      Donc le 27 mars 32 est dans l’an 18 de Tibère et dans la 19è de Tibère (de août 14 à mars 32 soit 19 années vues par Tibère).

       

      Hérode est mort en -4 av J.C. d’après Flavius Joseph et les Chronologistes parce qu’ils privilégient la supputation de Varron (-116 à -26) qui a placé la 750è année de Rome en l’an -4.

      Mais la supputation de Fabius Pictor, le plus ancien des historiens romains vivant vers -220, voit la 750è année de Rome en l’an +4 de notre ère et non pas en l’an -4. (Dixit Louis de Montéty)

      Les 33 ans de la vie terrestre de notre Seigneur sont soutenus : Par Eusèbe qui dit que Jésus est né à l’olympiade 194/4 et est mort à l’olympiade 203/1 soit 32 +1 ans, par Jules l’Africain au 3è siècle, par Flavius Dexter au 4è siècle, et par Saint Jérôme au 4è/5è siècle. (Dixit Louis de Montéty)


    • Pascal L 22 août 23:19

      @Gollum
      Qu’est-ce que j’en ai à faire que vous ne croyez pas le travail des historiens ? Je ne suis pas chargé de vous le faire croire. Continuez comme vous êtes.


    • Pascal L 22 août 23:42

      @mmbbb
      Pour l’islam, vous devriez observer les conversions vers le christianisme. Pas encore très nombreuses mais significatives et en augmentation. Au point que le diocèse de Paris se réorganise pour permettre l’accueil de ces personnes dans la plupart des paroisses et non plus sur des lieux spécialisés. 
      L’islam n’est pas une religion mais une idéologie totalitaire comme nous en avons beaucoup connues. Aujourd’hui, c’est la course folle entre toutes les idéologies pour essayer de gagner le pouvoir et pour l’instant, ce n’est pas l’islam qui est en tête... Nous ne savons donc pas encore à quelle sauce nous serons mangés.

      Quand au pape, les textes de l’actuel ne sont pas sur ma table. j’ai beaucoup d’autres lectures passionnantes à lire avant. Ce pape est un homme comme un autre et il n’a pas été déclaré saint. Cette déclaration n’est jamais faite du vivant d’une personne et il y a déjà eu des procès post-mortem pour hérésie de papes. On ne fait pas ces procès du vivant pour ne pas créer de division au sein de l’Eglise qui est toujours ressortie renforcée des crises. Ce n’est pas le pape qui fait l’Eglise mais Jésus ressuscité qui la conduit. Jésus est d’ailleurs beaucoup plus accessible que le pape.

      « Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. » (Jean 6, 37-40)


    • Gollum Gollum 23 août 09:12

      @Pascal L

      vous ne croyez pas le travail des historiens ?

      D’un seul et unique historien ! Et de surcroit auteur de deux bouquins c’est tout !

      Vous continuez à mentir ! Un vrai idéologue lobotomisé.

      Continuez comme vous êtes. 

      J’y compte bien je ne voudrais surtout pas vous ressembler j’aurai trop honte !


    • mmbbb 23 août 09:21

      @Pascal L je me repete votre pape est pro migrants ! 


    • Pascal L 23 août 10:28

      @mmbbb
      Si vous voulez, le pape a une vision de la charité qui n’est pas la vôtre. Dans le christianisme, la charité, c’est le sacrement de l’amour de Dieu. Nous devons aimer tous les hommes, y compris ceux qui se prétendent nos ennemis. A partir de là, il est de notre devoir d’aider à trouver des solutions. Cela ne veut pas dire que nous devons disparaître devant les demandes des migrants. Il ne convient certainement pas non plus pas de les rejeter à la mer.
      De mes contacts avec Jésus, j’ai retenu que la première des charité est de permettre à ceux que nous rencontrons de recevoir le salut offert par Dieu, car cela engage l’éternité alors que donner à manger ne dure que quelques heures : « mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle » (Jean 4, 14).
      Le problème de ce pape, c’est qu’il n’a aucun esprit pratique. Comment concilier l’ensemble des contraintes ? Nous savons que les réfugiés sont arrivés à cause de la corruption et de la prédation systématique qui existe dans leur pays d’origine et il me semble qu’il vaut mieux s’attaquer à la source des problèmes qu’aux conséquences. Le médecin qui ne traiterait que les symptômes n’a que peu de chance de guérir le malade. C’est malheureusement aussi ce qu’on fait les occidentaux, pas forcément chrétiens, dans ces pays. On a apporté des médicaments pour prolonger l’espérance de vie, mais personne n’a envisagé qu’il fallait l’accompagner d’un réel développement économique et d’un développement social. Chacun a regardé devant lui sans se poser de questions sur les conséquences à côté. On a apporté beaucoup d’argent pour se donner bonne conscience sans se soucier qu’il arrivait au bon endroit.
      Mais comment arriver à créer une conscience morale dans un pays qui n’en n’a pas. Les christianisme peut aider, comme il a aidé en occident, mais cela a été interdit par tous les pouvoirs temporels qui préférait des personnes soumises et incapables plutôt que des personnes intelligentes capables de prendre leur destin en main. 
      Nous suivons d’ailleurs le même chemin en France où ceux qui nous gouvernent font tout pour détruire l’école. J’ai fait beaucoup d’entretiens d’embauche et la situation est devenue plus qu’inquiétante dans notre propre pays. L’immigration n’est pas en cause. Nous payons aujourd’hui l’orgueil de tous nos dirigeants depuis des dizaines d’années.
      Des solutions existent, mais je ne vois personne en prendre le chemin...
      Un ami me disait : « Quand un problème n’a pas de solution, c’est que le problème lui-même est la solution... » On préfère garder le problème pour des raisons qui n’ont rien de raisonnables...


    • Gollum Gollum 23 août 10:36

      @Pascal L

      De mes contacts avec Jésus

      Lol smiley Sans commentaire... smiley

      Les christianisme peut aider, comme il a aidé en occident, mais cela a été interdit par tous les pouvoirs temporels

       smiley Parano.. Au Japon  pays non chrétien  on peut laisser son smartphone dans la rue personne n’y touche...

      En France pays de longue tradition chrétienne faites la même chose vous m’en direz des nouvelles... smiley

      Nous payons aujourd’hui l’orgueil de tous nos dirigeants depuis des dizaines d’années.

      Et surtout 2000 ans de coercition chrétienne qui ont ramolli les cerveaux on en a un exemple ici même..


    • Pascal L 23 août 10:48

      @Gollum
      Au lieu de nous sortir des sophismes, donnez-nous votre solution que nous puissions l’examiner...


    • @Pascal L il me semble que vous n’ayez lu que le début de la Bible : Ceux qui ne sont pas avec moi, sont contre moi et vous devez vous en éloigner afin que le mal n’entre pas dans votre demeure de lumière..


    • Gollum Gollum 23 août 11:01

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Pascal L un être de lumière maintenant alors que vous conchiez les cathos, vous les vomissez même ?

      Quelle hypocrite vous faites tiens... 

      @Pascal

      Devenir bouddhiste ? smiley


    • Je déteste les dogmes... De quel Pascal parlez-vous. Dany Robert Dufour dans son livre la Cité perverse parle beaucoup de Pascal pour le conchier...PASCAL OU SADE, le bordel puritain : http://www.sgdl-auteurs.org/jeanclaude-liaudet/index.php/post/Pascal-avec-Sade-ou-le-bordel-puritain-du-lib%C3%A9ralisme


    • Gollum Gollum 23 août 12:51

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      De quel Pascal parlez-vous.

      décidément vous en tenez une couche comme disait chantecler ! 

      Vous venez de l’apostropher dans un post juste au dessus.. smiley

      Si c’est pas la preuve que vous êtes très conne ça je ne sais pas ce que c’est... smiley


    • Pascal L 23 août 19:26

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Ce n’est pas la peine de m’enseigner le christianisme, je connais et je l’enseigne à des personnes qui demandent le baptême.


    • Pascal L 23 août 19:30

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Vous savez, les dogmes dans l’Eglise Catholique ne sont que la somme de ce que nous connaissons de Dieu. La loi, c’est pour les juifs et les musulmans. Il n’y a que l’amour de Dieu dans le Christianisme.


    • mmbbb 23 août 20:50

      @Pascal L Le Pape est un bon bourgeois , je le suivrai lorsqu il acceptera dans son beau jardin du Vatican des tentes Quechua .
      Moi je suis Voltairien  il n appréciait guere l infame c est a dire l eglise et donc comme l ingénu !
      Comme l affirmait Rocard , on ne peut pas accepter toutes la misere du monde 
      Entre les beaux discours pour épater la galerie et se faire mousser et la réalité , il y a souvent un abîme exemple , les migrants que l on laisse arriver en France ; que font ils comme a Paris jardin Eole ils errent et se droguent Sous la pression des habitants la folle dingue Hidalgo a pris une decision majeure fermer ce jardin Extraordinaire ! 
      Porte de la Chapelle , c est desormais un no man s land , l enfer du crack 
      Quant à moi je suis un ancien enfant de choeur , vos cathos riches hobereaux n avaient pas autant de sollicitude , cette jeunesse celle de ma generation est partie , ce sont des turcs désormais qui habitent cette region L eglise est fermee et deviendra peut etre une mosquée a terme
      Une religion téméraire puisque Pasqua deja avait expulse un iman faisant du prosélytisme à Nantua 
      Plus con qu un catho tu meurs ! 


    • Pascal L 24 août 12:43

      @mmbbb
      Derrière le Catholique, il y a Jésus, parfois un peu caché mais c’est Jésus que vous devez chercher. 
      Voltaire, il a déformé l’histoire pour faire valoir ses thèses. Pour lui, le pouvoir temporel devait contrôler le pouvoir spirituel. Il ne s’est pas gêné pour détourner complètement l’histoire du Chevalier de La Barre par exemple. Cela marche très bien dans l’islam qui est fait pour ça, mais Jésus nous a enseigné que le pouvoir temporel est souvent la proie de Satan (voir Luc 4, 5-7) et qu’il fallait séparer les deux pouvoirs (Rendez à César...) L’histoire depuis 2000, c’est la lutte du pouvoir temporel pour contrôler le christianisme et le christianisme pour s’échapper de cette tutelle. Les armes ont toujours été du côté du pouvoir temporel et le christianisme à souvent cédé, toujours pour son malheur. Quelques-uns se sont aussi laissé séduire. Même pendant le concordat, qui était le contrôle par l’Etat de l’enseignement de l’Eglise, les spoliations des biens de l’Eglise se sont poursuivies pendant tout le XIXème siècle. Cette cupidité de l’Etat n’est même pas terminée aujourd’hui. Les biens confisqués étaient suffisants pour entretenir écoles et hôpitaux à l’époque. Pourquoi gaspiller ensuite et bazarder santé et éducation comme il le fait maintenant... Il va falloir que les chrétiens reconstruisent ce qui a été détruit.


    • Hurricane Hurricane 24 août 15:28

      @Gollum

      et toi la brebis islamo gauchiste tu suis bien tes gourous 


  • Docteur Faustroll Lampion 20 août 17:21

    Le Pape est infaillible, et d’une,

    Et de deux il a accès à des révélations inédites et exclusives réservées à la ligne directe Vatican/Dieu en utilisant les satellites militaires américains dédiés au GPS qui ont fait l’objet d’une joint-venture gagnant-gagnant puisqu’en échange du service rendu, il accorde des indulgences.

    Pour juger de la pertinence il faudrait avoir les mêmes données !

    Et toc !


Réagir