vendredi 8 mars - par rosemar

Ces étranges silhouettes obscures...

JPEG

On voit de plus en plus ces silhouettes obscures drapées de noir, couvertes de pied en cap d'un vêtement qui cache tout le corps, ne laissant apparaître que le visage... le corps s'efface, disparaît, mais en même temps, il s'épanche car le vêtement est ample, voyant... 

Elles se ressemblent toutes sous ce voile encombrant : pas un cheveu qui dépasse, plus de bras, de jambes, mais une masse informe.

Le voile flotte autour d'elles, il s'empare de leur corps, il envahit l'espace.

 

Pourquoi faut-il cacher le corps de la femme ? Pourquoi cacher leurs cheveux ?

C'est là une conception ancienne et archaïque de la femme impure, séductrice et tentatrice.

 

De plus, ces silhouettes obscures au voile ondoyant sont inquiétantes : à peine voit-on le visage, le corps s'évanouit aussi sous le tissu abondant.

Pourquoi la femme devrait-elle être contrainte de se vêtir d'un voile, de tenues et de manches longues ?

 Pourquoi, si ce n'est au nom de principes religieux éculés ?

Pourquoi, si ce n'est au nom de diktats d'un autre âge ?

Le voile correspond à des injonctions religieuses, il est bien imposé à la femme musulmane qui n'a, souvent, pas vraiment le choix...

 

Nous devons défendre le droit pour chaque femme de s'habiller comme elle le souhaite.
Nous devons défendre cette liberté, comme la liberté d'exprimer toutes sortes d'idées, de débattre, de discuter...

 

Certains diront que nombre de ces femmes choisissent de se vêtir du voile, mais elles sont, en fait, le plus souvent enfermés dans des traditions séculaires, elles se soumettent à des usages anciens, et l'entourage familial les y contraint.

Il est inquiétant que cet usage se perpétue dans une société moderne : on a l'impression de retourner dans des temps très lointains, où la femme asservie et soumise à l'homme devait lui obéir en tout, porter des vêtements sombres qui cachent le corps, l'annihilent.

 

Pourquoi cette soumission à l'homme perdure-t-elle ?

Est-ce une volonté d'afficher ses convictions religieuses ? Peut-on y voir une forme de provocation ?

En tout cas, ces silhouettes obscures ne correspondent pas à notre conception des droits de la femme.

Et, chose étrange, on voit de plus en plus ces voiles qui cachent le corps, comme si l'emprise de la religion se faisait plus insistante.

En Iran, où le port du voile est obligatoire, des femmes, malgré les risques qu’elles encourent, se photographient têtes nues dans l'espace public. Elles luttent pour se libérer de contraintes, et manifestent une volonté de combattre le pouvoir religieux.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/03/ces-etranges-silhouettes-obscures.html

 



160 réactions


  • Fergus Fergus 8 mars 15:54

    Bonjour, Rosemar

    D’accord avec vous sur ce phénomène vestimentaire. Le plus choquant, je l’ai vu en Suisse au coeur de l’été : plusieurs femmes entièrement voilées et dont on ne voyait que les yeux qui accompagnaient deux hommes... en short et t-shirt !


    • Alren Alren 8 mars 16:18

      @Fergus
      Ces femmes devaient souffrir de l’excès de chaleur en Suisse mais que dire de ces pauvresses tout en noir, couleur qui absorbe le plus les rayons caloriques, sous le soleil de l’Arabie ou de l’Iran !

      Si au moins elles étaient habillées en blanc comme les prêtres officiant en Afrique autrefois !

      Mais se soucie-t-on du confort des esclaves ?

      Et puis la vie sur Terre est passagère, pensent-elles, l’important est de gagner le paradis on obéissant au Coran et aux hommes ...


    • Paul Leleu 8 mars 20:31

      @Fergus

      les Suisses préfèrent l’argent à tout autre chose... ils sont la plaque tournante du crime anti-humain mondial avec leur banques... alors, je crois que ça les dérange pas tellement d’avoir des femmes voilées dans leurs rues, surtout si elles sont riches...

      je pense que les crimes financés par les suisses sur la planète par la complicité volontaire de leur lois, sont bien pire que ces « petits nikabs »... dans un tel pays, on n’est pas à ça près...


    • HELIOS HELIOS 8 mars 20:47

      @Alren

      moi qui suis un libidineux, j’ai parfois un fantasme en imaginant qu’elles puissent être complétement nues sous leur cloche de tissus... j’imagine être équipé de lunettes magiques permettant d’effacer le tissus (souvenez vous, il y a quelques années, les cameras video Sony avaient été accusées de voir sous les vêtements).

      Mais en fait je suis presque sûr que par dessous, elles se « drapent » dans leur itsy bitsy tiny weeny tout petit petit bikini....
      Le jour des droits de la femme, que peut-on imaginer de plus réactionnaire contre la contrainte masculine ?


    • troletbuse troletbuse 8 mars 22:38

      @Fergus
      Et vous n’avez pas vu Benalla ?


    • joelim joelim 8 mars 22:57

      @Alren
      Aussi étonnant que ça paraisse, il semble que porter un tissu noir ou blanc serait équivalent. Oui le tissu noir chauffe mais la transpiration associée au courant de convection vers l’extérieur (vers le chaud) compenserait l’inconvénient.
      Plus encore, avec un tissu blanc dessous le noir serait bien mieux que le blanc :
      déjà ce dernier seul laisse passer beaucoup de lumière (pensez aux rideaux)
      en plus le noir certes chauffe mais provoque un flux de convection au travers du tissu interne blanc (j’ai testé on sent un courant d’air très agréable)
      évidemment le mieux est le tissu occultant : blanc noir blanc ; pour rester au soleil en milieu de journée l’été, trois polos et on ne sent pas le soleil

      Remarque : blanc avec tissu intérieur noir est je crois le pire, je pense que ça accumule la chaleur contre la peau. Contre-intuitif n’est-ce pas ? Je m’étais posé la même question (pourquoi porter du noir dans le désert ? par obscurantisme ? ben non, il y a eu des expériences scientifiques qui ont répondu à la question).


    • popov 9 mars 11:23

      @joelim

      il y a eu des expériences scientifiques qui ont répondu à la question

      Est-ce que ces scientifiques se sont aussi penché sur comment ça convecte sous la burka après un pet ?


    • rosemar rosemar 9 mars 13:39

      @HELIOS

      Très drôle !


    • Algunet 10 mars 17:37

      @Alren Le noir, les couleurs foncées protègent de la chaleur les bédouins dont les habits sont sombres (la chaleur s’évacue) et le blanc protège les ours au pelage blanc (la chaleur reste dans le corps) !


    • HELIOS HELIOS 11 mars 03:53

      @rosemar

      oups, pardon !
      Mon imagination est un hommage a ces dames, que dire de mieux pour leur prouver ma sensibilité... à toutes, comme l’a fait le plus vieil artiste du monde, celui qui a sculpté la plus vieille statuette connue de la femme : 40 000 ans quand même.
      Ne soyez pas choquée, ne réagissez pas comme ceux qui vous obligent à vous cacher.


  • Arthur S Arthur S 8 mars 15:58

    Les trois versets du Coran utilisés par certains théologiens pour affirmer que le voile des femmes est une obligation correspondaient à des situations spécifiques. L’un était destiné à imposer le respect de l’intimité et du domicile du prophète de l’islam Mahomet, l’autre s’appliquait aux femmes du même Mahomet qui devaient s’habiller d’une certaine façon afin d’être reconnues et de ne pas être importunées et le troisième au fait qu’il faut couvrir la poitrine (entre les seins). Cette prescription n’est assortie d’aucune sanction ni dans le Coran ni dans les hadith.

    Les Anciens ont tenu le voilement pour une évidence parce qu’ils baignaient dans un contexte socio-culturel où les normes vestimentaires d’inspiration bédouine étaient très ancrées. Si les oulémas qui leur ont succédé n’ont jamais songé à prendre leurs distances avec les Anciens sur cette question, c’est justement parce que leur mode d’apprentissage et de pensée consiste à assimiler les normes développées par ces anciens sans les remettre en cause, alors que l’évolution des sociétés contemporaines nécessiterait une réexamen de la signification de cette norme vestimentaire.

    Le voile n’est pas un principe fondamental de l’islam, et encore moins une prescription, même si la majorité des théologiens s’accordent sur l’obligation de bienséance dans les vêtements et de pudibonderie dans les attitudes (aussi bien pour les hommes que pour les femmes d’ailleurs).

    Selon certains commentateurs, le terme « voile » renverrait plutôt à une barrière symbolique, à une frontière séparant les Hommes de Dieu, ou à une frontière séparant les croyants des non-croyants. La question n’a rarement jamais eu l’importance qu’elle revêt aujourd’hui et le thème du voile n’a été abordé dans la littérature musulmane que d’un point de vue théologique. Il s’agit d’un obstacle offusquant la vision de Dieu et non d’une tenue vestimentaire.

    Toute cette affaire est un contre-sens monumental.

    Dans quel but ?


    • Fergus Fergus 8 mars 18:37

      Bonsoir, Arthur S

      Et dire que dans la Perse médiévale, le grand poète, scientifique et philosophe Omar Khayyam tressait des louanges aux femmes et chantait les bienfaits du vin dans ses rubaiyat !

      Et dire que dans ces temps anciens l’on représentait l’homme et le prophète sur les tapisseries sans que des barbus ne s’en offusquent !


    • Decouz 8 mars 19:44

      @Fergus
      oui et même Khomeiny :

      "L’échanson, coupe à la main, a éveillé mon âme :

      A la taverne des amants, je suis devenu serviteur,
      Cet amant ivre a fait de moi, de cette cour, le serviteur.« 


       »Un nœud s’est défait de la tresse emmêlée de l’Aimée,
      Tout comme un jeune amant, le vieil ascète est à Ses pieds.
      Au calice de Ta grâce, j’ai bu une goutte de vin,
      Alors mon âme s’est noyée dans la vague de Ton chagrin. […]
      Aux drilles de la taverne est venue l’annonce de l’union,
      Aussitôt ce fut le tumulte, danse et joie à l’unisson."


    • Eric F Eric F 9 mars 11:56

      @Arthur S
      « Dans quel but »
      C’est une campagne idéologique des fondamentalistes, d’abord en interne au monde musulman, et ensuite comme porte drapeau dans le reste du monde.


  • aimable 8 mars 16:17

    C’est une façon comme une autre de revendiquer leur non droit a la liberté et a leur soumission au mâle .

    Leurs yeux restent tentateurs , il va bien falloir qu’ils résolvent ce problème avec le masque de nuit et la canne blanche pour circuler .


    • Pere Plexe Pere Plexe 8 mars 16:52

      @aimable
      C’est l’ultime raffinement des manipulateurs : que les victimes s’infligent les pires tourments au nom de leurs liberté individuelle .
      Liberté abandonnée évidemment.
      Toute les religions ont (ou ont eu) ce genre de perversion.
      Ici on se prive de sommeil, là de parole, de nourriture, de sexualité bien sûr avec toutes les variantes possible.
      Jusqu’à l’extrême.


    • Arthur S Arthur S 8 mars 16:57

      @Pere Plexe

      Le jansénisme est un autre exemple.


    • kirios 9 mars 09:11

      @aimable
      C’est une façon comme une autre d’imposer sa culture et d’afficher toute intégration .
      le destruction se fait de plusieurs façons , celle ci est très efficace !


    • kirios 9 mars 09:11

      @kirios
      la destruction de la France se fait de plusieurs façons , celle ci est très efficace !


    • aimable 9 mars 17:09

      @kirios
      Peut être que nous avons tout faux , cette façon de s’habiller c’est tout simplement pour nous éviter d’avoir des hauts le cœur en voyant leur visage c’est de l’empathie qu’elles ont pour nous , franchement nous sommes des ingrats .


    • hunter hunter 9 mars 19:09

      @aimable
      Lunettes de réalité virtuelle intégrales, connectées à la caméra du smartphone, filmant le chemin et le projetant sur les écrans des lunettes !

      ainsi, on ne voit plus les yeux. Problème réglé, les sous-dèvs mahométans en ont rêvé, Samsung l’a fait !

      Ne pas oublier l’appli qui va bien, développée en Arabie Saoudite, qui permet au mari de savoir où est sa femme par géoloc’ !

      Je vous laisse chercher, vous allez voir, c’est très drôle ! Même que google a refusé de l’enlever de son store, suite aux protestations de différentes « ligues de vertu »....

      comme quoi le puissance des puits de pétrole, c’est nettement plus fort que les droits de l’homme.......

      comment disent-ils déjà... ? ah oui, « make no evil »......laissez-moi rire.....

      Adishatz

      H/


  • Pascal L 8 mars 17:42

    La pudeur qui s’exhibe n’est pas de la pudeur...

    Quelle réussite pour l’islam que d’avoir fait en sorte que des personnes exigent et revendiquent la soumission ! C’est la négation de la dignité de l’humanité.


    • Jonas Jonas 9 mars 01:27

      @Pascal L « Quelle réussite pour l’islam que d’avoir fait en sorte que des personnes exigent et revendiquent la soumission ! »

      C’est un véritable choc de civilisations que l’on voit s’opérer sur le continent européen et en particulier en France avec les millions d’immigrés musulmans arrivés en moins de 40 ans, qui ont importé la visibilité de l’Islam et sa vision étriquée de la femme. La séparation du monde masculin et féminin.

      « Dis aux croyants de baisser les yeux et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font.
       »Dis aux croyantes de baisser les yeux et de contenir leur sexe ; de ne pas faire montre de leurs agréments, sauf ce qui en émerge, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement. Elle ne laisseront voit leurs agréments qu’à leur mari« 
      Le Coran 24:31

       »Le hijab, c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur la femme n’a pas d’honneur, si elle sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que des hommes abusent de cette femme là« 
      Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

      Quel contraste, si on compare au  »Cantique des cantiques" de la Bible qui exalte la beauté et le charme féminin !


    • Garibaldi2 9 mars 02:37

      @Jonas

      Vous nous faites le même laïus avec la frumka du Keter Malkhou

      https://www.jeuneafrique.com/41374/politique/isra-l-ces-femmes-juives-en-burqa/

      La connerie traverse toute les religions, tous les peuples, tous les pays. Dieu a été très généreux quand il l’a distribuée !


    • Jonas Jonas 9 mars 10:36

      @Garibaldi2 « Vous nous faites le même laïus avec la frumka du Keter Malkhou »

      Les juifs font ce qu’ils veulent dans leur pays, Je n’ai jamais vu de femmes juives en burka en France.
      À Saint-Denis par exemple, vous ne faites pas 30 mètres dans la rue sans rencontrer une femme musulmane en voile ou en hijab.


    • Garibaldi2 10 mars 02:42

      @Jonas

      L’imam peut bien raconter ce qu’il veut, il n’y a pas de verset du Coran qui impose aux femmes de porter un voile. C’est le même genre de prédicateur qui pérore sur les chaînes télé d’évangélisation.

      Dans la Bible :

      Corinthiens 11:6

      Car si une femme n’est pas voilée, qu’elle se coupe aussi les cheveux. Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir des cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile.

      ’’La séparation du monde masculin et féminin.’’

      C’est pour quand la prochaine papesse, la prochaine cardinale, la prochaine évêque !!!


    • Garibaldi2 10 mars 03:36

      @Jonas

      ’’Les juifs font ce qu’ils veulent dans leur pays, Je n’ai jamais vu de femmes juives en burka en France.’’

      Parce que vous n’y avez pas regardé de plus près !

      Et des soeurs catholiques portant une tenue similaire à la burqa il y en a en France, celles qui apparaissent sur la photo en bas à droite sur ce site :

      https://www.artisanatmonastique.com/

      à la rubrique ’’Qu’est-ce que L’Artisanat Monastique ?’’ portent leur tenue traditionnelle, celle qu’elles portent aussi quand elles vendent leur production sur le marché dans le sud-est de la France.


    • Pascal L 10 mars 19:49

      @Jonas
      « de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement » Euphémisme, le Coran demande de rabattre le voile sur la poitrine où plutôt sur les fentes, qui comprend également le bas du dos et le bas du ventre... Dans le Coran, quand il est question de voile, c’est plutôt celui qui sépare les homme et les femmes dans la tente de Muḥammad qui devait voir passer beaucoup de monde. Il est également demandé au femmes de ne pas aller nues dans le désert la nuit quand le besoin d’aller aux toilettes se fait sentir. Il y avait des rôdeurs et la nudité est plutôt l’attribut des esclaves.

      Mais un Musulman ne se base pas que sur le Coran, il y a aussi la sîra et les Hadîths et là, c’est beaucoup moins clair vu la quantité de textes parfois contradictoires dont l’authenticité pose bien des difficultés.


    • Pascal L 10 mars 20:08

      @Garibaldi2
      Le voiles des religieuses catholique n’a rien à voir avec la Burqa car la fonction du voile n’est pas le même. Le voile d’une religieuse signale une fonction comme un uniforme de policier ou de pompier. Si une religieuse n’est pas heureuse dans cette fonction, elle est priée de retourner à l’état laïc. 
      Par ailleurs, le voile de religieuse ne cache jamais le visage qui est le miroir de nos émotions. Si nous cachons le visage, la communication n’est plus possible et cela correspond à un enfermement. Les religieuses peuvent être cloîtrée, mais elles ne sont jamais enfermées.


    • Garibaldi2 12 mars 10:48

      @Pascal L

      Inutile d’ergoter ! Si une femme ’’voilée’’ n’est pas heureuse avec son voile, rien ne l’empêche de le retirer puisqu’elle n’a pas obligation de le conserver pour rester dans son état de laïque !

      Il est bien curieux que vous reconnaissiez à des femmes le droit d’être volontairement des religieuses, avec un statut particulier dans notre société, alors que vous déniez le droit à d’autres d’être simplement adeptes d’une foi religieuse sans qu’elles n’aient un statut particulier, les deux le manifestant pas un vêtement.

      On dénie aux femmes portant un hijab le droit de le porter en public. La raison invoquée c’est qu’elles manifestent ainsi leur appartenance à une religion. C’est exactement ce que font les religieuses catholiques.

      Dois-je être outré quand je vois dans l’espace public un curé portant soutane. ? Et ne me dites pas qu’il s’agit d’un vieil homme, la soutane est très en vogue chez les jeunes séminaristes ou curés.

      De plus, je me demande ien entendu pour l’interdiction de ces pratiques dans l’espace public.bien ce qui dans notre constitution interdit à quelqu’un de signaler sa religion par un signe distinctif ? Les Juifs portant kippa dans l’espace public doivent-ils la retirer ? Etant en plus précisé que rien dans les textes hébraïque ne demande à un Juif le port d’une kippa, y compris dans l’enceinte de la synagogue. Il s’agit simplement d’une tradition.

      https://benillouche.blogspot.com/2013/10/la-kippa-une-tradition-et-non-une.html

      Etant personnellement totalement athée, estimant que les religions me font un peu iéche (!), je ne vois cependant par pourquoi je limiterais le droit de manifester sa religion tant que cette manifestation n’empiète pas sur ma liberté personnelle de ne pas croire.

      Gamin, ma famille athée me laissait monter un crèche, avec de très beaux santons, mes parents estimant que Jésus était d’abord un révolutionnaire, avant d’être éventuellement le fils de Dieu.

      Dois-je préciser que je suis très étonné que des femmes puissent porter une burqa, supplice totalement débile, presque autant que celui des flagellants, et que je suis bien entendu pour l’interdiction de ces pratiques dans l’espace public.


    • Pascal L 12 mars 19:13

      @Garibaldi2
      Si vous ne voyez pas la différence entre le voile d’une religieuse et le voile d’une musulmane, je ne peux rien pour vous.

      « la soutane est très en vogue chez les jeunes séminaristes ou curés » Tout à fait, mais là encore, il s’agit d’une fonction. Vous pouvez les aborder librement pour un conseil d’ordre spirituel, ils sont là pour ça. Comme l’uniforme du pompier indique qu’il peut vous porter secours, l’uniforme du curé ou de la religieuse indique qu’ils peuvent vous apporter un soutien spirituel. Vous n’êtes bien sûr pas obligé de faire appel à l’un ou l’autre.
      Rien n’interdit à quelqu’un de signaler sa religion, mais dans le cadre de l’islam, cela signale beaucoup de choses dont la soumission. Personne n’est libre de quitter l’islam et cela est puni de la peine de mot dans bien des pays de l’OCI. Parfois, la femme musulmane se voile non par soumission mais par volonté d’égalité avec les hommes. Une femme qui prie vaut un homme qui prie, mais justement, cela marque le fait qu’en dehors de la prière, la femme musulmane ne vaut pas un homme. La moitié très précisément pour l’héritage ou le témoignage. Enfin, il existe des Musulmanes qui utilisent le voile comme étendard de l’islam conquérant, celui qui va soumettre l’humanité tout entière. Me rappeler dans la rue que je finirai par payer la jizya (le tribu) en état de mépris ne me réjouis guère.
      Dans les pays de l’OCI, les femmes se battent pour ne plus porter le voile, alors ici, le moins que nous puissions faire est de les soutenir.

      « mes parents estimant que Jésus était d’abord un révolutionnaire, avant d’être éventuellement le fils de Dieu »
      C’est la vision marxiste de l’histoire. Vos parents n’avaient sans doute pas lu les Evangiles. Le marxisme est considéré par les Chrétiens comme un post-christianisme qui a déformé la notion de salut offert par Dieu pour en faire un salut terrestre. La notion de grand soir et de violence qui en découle provient de cette déformation car il faut purifier la terre, éventuellement par la violence. Le marxisme partage avec l’islam le concept du grand soir. Mais Dieu est étranger à toute forme de violence. Tout le monde voudrait se trouver à la place de Jésus, mais personne ne veut recevoir sa mort ou ne peut ressusciter comme lui. 

      «  je suis très étonné que des femmes puissent porter une burqa, » Vois acceptez le voile et refusez la burqa. Ce n’est pourtant qu’un problème de degré dans la soumission des femmes.


    • Garibaldi2 13 mars 05:24

      @Pascal L

      ’Si vous ne voyez pas la différence entre le voile d’une religieuse et le voile d’une musulmane, je ne peux rien pour vous.’’

      Rassurez-vous, jusqu’à présent j’ai très bien survécu sans votre aide.

      ’’Tout le monde voudrait se trouver à la place de Jésus, mais personne ne veut recevoir sa mort ou ne peut ressusciter comme lui.’’

      Personnellement je n’ai jamais désiré me trouver à la place de Jésus, d’autant plus que, n’étant pas le fils de Dieu, je me lançerais dans cette aventure avec un fort handicap.

      ’’Le marxisme partage avec l’islam le concept du grand soir.’’.

      Là, vous m’avez fait bien rire !

      Et n’oubliez pas : si demain vous devez vous soumettre à la charia dans notre belle France, c’est que Dieu l’aura voulu car ses voies sont impénétrables et qu’Il voudra vous éprouver !


    • Pascal L 13 mars 12:06

      @Garibaldi2
      « si demain vous devez vous soumettre à la charia dans notre belle France, c’est que Dieu l’aura voulu car ses voies sont impénétrables et qu’Il voudra vous éprouver ! »
      Pourquoi voulez-vous que Dieu soit à l’origine du mal. Il y a suffisamment de personnes sur terre qui voudraient bien en assurer la paternité qu’il n’est pas nécessaire de chercher ailleurs.
      Et si demain, après le grand soir, je dois me soumettre à la loi communiste, à qui devrais-je cet honneur ?
      De toutes façons, comme j’aide les Musulmans à réfléchir sur leur foi et que c’est interdit par la loi islamique, je pense que je ne survivrai pas à ce grand soir là. L’avantage du Christianisme est que son salut et au-delà de la vie terrestre. Je ne crains donc pas les vicissitudes de la vie présente et je fais ce que je pense juste en évitant toujours de donner prise au mal.


    • Garibaldi2 14 mars 00:07

      @Pascal L

      Allez en paix !


  • Jean Keim Jean Keim 8 mars 18:38

    Je crois que les hommes en général et plus spécialement les hommes de confession musulmane on peur de la femme en qui ils devinent une évolution supérieure à la leur, alors pour éviter que la femme ne révèle ses qualités spirituelles, ils la bride, l’entrave, la malmène, l’enferme et la soumette à des règles aliénantes.

    Le jour où la femme placée sous le joug religieux s’éveillera, il en sera fini de l’Islam et de ses archaïsme, en attendant, il est incompréhensible que des femmes vivant librement dans des pays modernes – et pour autant je ne crois pas que la modernité soit un progrès évident – acceptent délibérément la soumissions envers des préceptes religieux aliénants.


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 mars 18:48

      @Jean Keim : « une évolution supérieure à la leur »... Mais wi, mais wi !
      Ma môman m’avait déjà fait le coup quand j’étais ado, que la femme a gngn millions d’années d’avance sur l’homme.
      Juste borderline, ladite môman, avec sa guerre sexiste de mères en filles, voire de belle-mère en bru.
      Vaniteux, mythomane et manipulateur, le délire de la Reine-Mère.
       
      Quand la Reine-Mère se vantait de protéger la criminalité féminine.



    • gaijin gaijin 8 mars 18:57

      @Jean Keim
      « ils devinent une évolution supérieure à la leur »
      depuis la libération de la femme ça s’est pas vu ....au contraire elles ont bien largement prouvé qu’elles étaient des hommes comme les autres
      ( par hommes j’entends singes sapiens ....)


    • Jean Keim Jean Keim 8 mars 18:59

      @JC_Lavau

      Ho là là ! Chez vous c’est carrément la panique.


    • Jean Keim Jean Keim 8 mars 19:07

      @gaijin

      C’est pas faux, mais je ne vise pas les femmes qui veulent singer les mâles.


    • velosolex velosolex 8 mars 19:23

      @Jean Keim
      Si la femme s’éveille comme les chinois l’ont fait, certains ont du souci à se faire. Mais pour gagner le match, dans certains pays, il leur faudra faire une sacré remontada. Surtout si elles sont obligées de jouer en niquad. Ce qui me surprend, c’est que certaines féministes, dans notre pays, ne voient pas le problème. Certaines voiles sont apparents, d’autres pas. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 mars 19:52

      @Jean Keim. 
      Né dans le sérail misandre victimaire, j’en connais les turpitudes.
      Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu’à présent. Et cela, les
      imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais. Les
      imposteuses tortionnaires notamment.


    • Jean Keim Jean Keim 10 mars 09:16

      @Jean Keim

      Je n’aurais pas dû écrire que les femmes ont une évolution supérieure (à celle de l’homme), mais plus exactement une évolution différente, car c’est bien ainsi que je l’entends, toutefois l’intelligence qui se manifeste en elles est, par bien des aspects, plus élevée, plus noble que celle de l’homme.


    • gaijin gaijin 10 mars 10:48

      @Jean Keim
      « l’intelligence qui se manifeste en elles est, par bien des aspects, plus élevée, plus noble que celle de l’homme. »
      en quoi ?
      les femmes comme les hommes sont principalement occupées a accomplir leurs fonctions biologiques de reproduction, leur impératifs sont juste différents ....l’homme diffuse ses gènes a l’infini alors que la femme doit valoriser.
      la femme est tout aussi préoccupée d’ ascension sociale ( les artifices féminins pour « séduire les hommes » soi disant imposés par les hommes sont en réalité des éléments de lutte entre femmes), les femmes choisissent leur mari ( et oui c’est elles qui choisissent ) en fonction de sa position sociale ( qui doit être supérieure a la leur mais pas trop , sinon la compétition risque d’être trop difficile ....etc
      individu a vie multiples j’ai toujours trouvé « amusant » d’ être manifestement plus séduisant quand j’étais en position de leadership que quand je ne l’étais pas ....la beauté intérieure étant assurément plus visible en Ferrari ( rouge ) 
      le conflit ?
      il est pire chez les femmes que chez les hommes ( tatcher ....merkel ....)
      mais différent , l’homme se positionne seul comme mâle dominant alors que la femme va chercher a instrumentaliser une alliance : autre femme ou homme 
      ( vous croyez que c’est les hommes qui veulent des piscines ? )
      si vous avez vécu dans un groupe de femmes : c’est lutte pour être la femmelle du mâle dominant et-où luttes tournantes perpétuelles par association : deux « meilleures copines » contre une et puis renversements d’alliance etc ....
      déjà vu des harpies se battre ? deux hommes cherchent a établir une domination mais les femmes elles cherchent la destruction de l’autre : directement on cherche a éborgner ou étrangler ...ceux qui ont vécu un divorce conflictuel savent de quoi il est question ( le lieu privilégié des fausses accusations de pédophilie ....)
      l’ égoisme ?
      on a vu des hommes se jeter sur grenade pour sauver leurs camarades ..mais des femmes ? jamais car les femmes ne connaissent pas la fraternité ( une sororité c’est un groupe de rivales en conflit ) ...on dit que la femme se sacrifie pour ses enfants ce qui est vrai mais c’est parce qu’elle considère ses enfants comme elle même , son prolongement .....pas comme une altérité ....seul l’homme se sacrifie pour les autres ou pour un idéal .....
      bien sur tout cela est logique et reviens a la logique de la polarité : la femme « est » yin c’est a dire centrifuge , l’homme « est » yang c’est a dire centripète
      et les deux sont des singes sapiens chez qui l’humanisation doit être le fruit d’un effort volontaire ....
      il y aura égalité et rencontre possible entre les deux pôles ( n’observerait t’on pas qu’avec la pseudo égalité actuelle la rencontre est de moins en moins possible ? )
      le jour ou on acceptera de sortir des « stories telling » et de regarder les faits en face ....


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 mars 12:17

      @Jean Keim : « une évolution supérieure ». Regarde les lapider des femmes qu’elles traitent d’« infidèles » :
       
      https://www.almasdarnews.com/article/foreign-isis-brides-isolated-after-attacking-infidel-refugees-at-syrian-camp/


    • Jean Keim Jean Keim 11 mars 17:41

      @gaijin

      Tatcher et Merkel ont des comportements masculins voire hommasses, de même certains hommes sont des caricatures féminines.

      Je verrais la femme généralement plus intériorisée que l’homme et donc centripède, et l’homme l’inverse bien entendu.

      Je suis persuadé que ce qui essentiellement fait la différence entre une femme et un homme dans leurs comportements, entre autres, est le résultat de leur éducation, qq. chose du genre : les femmes à la cuisine et les hommes au bistrot (vision un peu éculée), ou encore : les femmes doivent batailler dur pour s’imposer aux hommes et un homme ne pleure pas ; cependant l’intériorité de la femme favorise la manifestation subtile de l’Intelligence, manifestation qui ne se traduit pas obligatoirement par des actions publiques ou des réalisations concrètes, contrairement aux hommes.


    • gaijin gaijin 12 mars 10:38

      @Jean Keim
      « cependant l’intériorité de la femme favorise la manifestation subtile de l’Intelligence »
      et vous en avez rencontré souvent ? donnez moi l’adresse et j’y vais* .....les vraies femmes c’est comme les vrais hommes .....
      https://www.youtube.com/watch?v=ojUdU-Rh95s
      pour le reste elles sont centripètes en effet : possessives , jalouses , égoistes ....centrées sur elles mêmes .....
      * et j’ai été dans le mouvement spirituel le plus féministe qui soit ( hors les communautés de nonnes .....)


  • velosolex velosolex 8 mars 18:54

    Voir les femme transformées en cabine de plage 50 ans après l’avènement de la mini jupe est une chose étrange, que ne peuvent mesurer les générations présentes. Est ce en tentant de jeter leurs sous tifs aux orties, que ces femmes se sont prises dans leur parachute. Ou des hommes qui ont trouvé un prétexte pour entraver leurs compagnes, entamant une régression inouïe, sur font d’instrumentalisation soi disant religieuse ! Il est vrai que c’est l’humanité ordinaire qui descend en vrille depuis quelque temps. 

    La première fois que j’ai vu une femme dans cette tenue, c’était à l’écran. « Amacord » de Fellini. Un film superbe où le maitre raconte son enfance dans un village du sud, avec quelques fantasmes, il est vrai, comme celui d’un harem descendant au grand hotel local. 

    Magnifique scène de harem extrait d’amarcord : https://bit.ly/2Hjkh0G

    Plus tard, en 75, en Afghanistan, j’ai vu ébahi ces fantômes apeurés qui hantaient le bazar. Ce pays était à l’opposé du courant de modernisme qui avait libéré les femmes, de la Turquie à l’Iran. On sait la suite. Déjà dans les années 30, Anne-Marie Schwazenbach les avait rencontrées, et avait pronostiqué que l’avenir de ce pays lumineux était à la croisée des chemins, et s’interrogeait sur le devenir de la femme, à la croisée des chemins. 

    Le troublant regard d’Annemarie Schwarzenbach - Le Point https://bit.ly/2IYTIQR 

    • Paul Leleu 8 mars 20:50

      @velosolex

      les Afghans laïques ont voulu s’émanciper, et ont créé une république socialiste qui professait l’athéisme d’état (eh oui !)....

      mais les amerlok (et leurs larbin islamistes et occidentaux) ont fomenté de la contre-révolution...

      finalement, les afghans ont fait appel à l’armée rouge (les soviétiques sont intervenus A LA DEMANDE du pouvoir légitime afghan)... mais on peut pas dire que les français aient tellement soutenus la lutte du peuple afghan pour sa liberté...

      finalement, il aura fallu attendre la Syrie, pour que les consciences commencent à bouger en occident... mais les afghans, c’était en 1979 !


    • velosolex velosolex 8 mars 21:12

      @Paul Leleu
      Faut tout de même préciser que le gouvernement afghan avait été installé par Moscou.
      Un pays qui était clivé par des luttes fratricides, ethniques, comme on le voit en Afrique, avec des nomades qui se contrefichent des frontières depuis la nuit des temps. Les pachtouns, sont installés ainsi entre Pakistan et Afghanistan, et les tribus du nord, avaient leurs frères de langue et de coutumes dans les républiques d’urss. Je sais, c’est la même chose dans la plupart des pays du moyen orient, avec des frontières artificielles, La Turquie et l’iran sont les deux seuls pays à échapper un temps soit peu à la règle, même si de nombreux turkmères se retrouvent hors des frontières. Le pays a été depuis longtemps le terrain d’une lutte d’influence entre urss et states. D’où la suite qu’on connait. Et qu’on pouvait présager, à condition de passer la Kyberr pass, un passage où quelques régiments anglais se sont faits massacrés. La bas, le temps a toujours été très relatif.


    • Paul Leleu 8 mars 21:48

      @velosolex

      le gouvernement socialiste afghan était l’expression des secteurs laïques de la population afghane... il a pas été « parachuté » par les soviétiques...

      c’est un peu comme si on disait aujourd’hui que Assad a été « parachuté » par les russes...

      ironie de l’Histoire : les barbus ont fini par se retourner contre leurs parrains amerlok, et lancer les attentats que l’on sait à partir des années 1990... Et quand l’OTAN est revenue en 2001, elle a du choisir des alliés locaux, parmis les anciens socialistes afghans qu’elle avait combattu 15 ans plus tôt !!!!


    • Dom66 Dom66 9 mars 11:56

      @Paul Leleu
      Absolument exact de chez exact


    • Dom66 Dom66 9 mars 11:58

      @Paul Leleu
      Absolument exact de chez exact...Bis smiley
      ou autrement, la methode US d’apporter la Paix.


    • Paul Leleu 9 mars 20:05

      @Dom66

      oui... malheureusement, à l’époque, le français moyen était pour les islamo-capitalistes... (heuresement, ça change... très doucement, mais ça change).

      Par ailleurs, je pense que la question de la spiritualtié de nos sociétés est un enjeu politique qu’il ne faut plus esquiver... le sécularisme flou du 20ème siècle ne peut plus continuer à fonctionner. Non seulement des minorités (islam par exemple) commencent à poser problème. Mais en plus, le « deal » de base sécularisme en Occident est en train d’arriver en bout de course.

      - Dans le 1er age du sécularisme, on abandonnait sa religion en échange de l’édification du socialisme sur terre (ou au moins de la démocratie).
      - Dans le 2ème âge du sécularisme, on abandonnait toute spiritualité en échange du consumérisme.
      - Mais quid du 3ème âge ? soit on bascule dans le totalitarisme cybernétique, soit il va se poser un problème. Je pense d’ailleurs que le malaise des gilets-jaunes n’est pas étranger à cette question spiriuelle. Il est illusoire de croire que l’homme peut avancer sans but, ni ligne de fuite, individuelle et collective.


  • phan 8 mars 18:56
    Encore un article antisémite et que je préconise de ne pas du tout commenter.

    • ZenZoe ZenZoe 8 mars 19:09

      @phan
      Tiens, en parlant d’antisémitisme, on vient d’apprendre que celui qui a renversé la stèle à Strasbourg est en fait un fêtard nocturne qui a fait marche arrière et s’est enfui, probablement qu’il était assez bourré !


    • velosolex velosolex 8 mars 19:15

      @phan
      A propos d’antisémitsme, voilà une belle fake news. La stèle de strasbourg, qui avait été soi disant renversée, victime soi disant d’un acte d’antisémitisme, avait été simplement heurté malencontreusement par une voiture. J’ai appris la nouvelle ce matin par le net. 

      La stèle de l’ancienne synagogue de Strasbourg a été heurtée par ... https://bit.ly/2TqlD1b Chose surprenante, elle n’a absolument pas été citée au journal de France inter, pas plus ce matin que ce midi. Ce journal avait pourtant fait sa une sur cet acte il y a quelques jours, accréditant un « acte nazi ».
      Le même sort a été reservé au rectificatif concernant le passage à l’acte de ce gilet jaune ayant boxé les forces de police, et que les médias accusaient de s’être servi de gants plombés. Information fausse, mais qui n’a donné aucun rectificatif de la part des médias. . 
      -Deux faits avérés de manipulation journalistiques, sans démentis sur les JT, ça fait beaucoup. Alors je ne sais pas si l’on est dans un pays antisémite, mais ce qui est sûr, c’est qu’une certaine presse, proche du pouvoir, est sous influence étroite et aux ordres pour vous bourrer le mou, avec des gants plombés. 
      Non, le boxeur Christophe Dettinger n’avait pas de « gants plombés ...https://bit.ly/2u5xrXD

    • phan 8 mars 19:35

      @ZenZoe
      On peut être bourré et antisémite comme Houellebecq drogué et antisémite !


    • Paul Leleu 8 mars 21:00

      @phan

      Houellebecq est surtout bourgeois... je me souviens ses grandes déclarations sur BFM TV : « Sarkozy est un homme sincère »... hé hé... sacré Houellebecq va... à la santé des éditions Flammarion !

      Houellebecq est juste un « bobo de droite » tendance narcissico-nihiliste...

      ses opinions politiques importent peu... le problème c’est surtout la fadeur de sa prose. Il a jamais réussi à accoucher d’un truc un tant soit peu spirituel... il a une vision complètement superficielle de l’homme... il est juste capable de critiquer « la société de consommation »... bof, c’est pas très profond ni original...

      alors, il a mis en musique avec un certain talent des idées assez banales, répendues et superficielles... c’est un peu le Laurent Ruquier de la littérature...


  • ZenZoe ZenZoe 8 mars 19:04

    L’auteur comme d’habitude n’a pas l’air de bien connaître son sujet.

    S’il s’agissait bien de soumettre la femme à des diktats soi-disant religieux dans le passé (et c’est encore le cas aujourd’hui dans de nombreux pays), les voiles autres que le simple hijab (assez innocent celui-là) ont à présent un tout autre rôle dans les pays occidentaux : une revendication identitaire pleinement choisie par les femmes.

    Loin d’être de pauvres petites choses obéissantes, ces femmes portant tchador, burka et niqab (au mépris de la loi d’ailleurs) sont la plupart du temps aussi engagées (enragées) que leurs hommes dans leur combat communautariste, voire même dans une certaine radicalisation.

    Incidemment, leurs voiles leur servent aussi à passer des trucs dans les prisons, genre couteaux en céramique. Celles qui sont parties faire le jihad y fourrent des bombes, des grenades, des fusils etc. Ni vu, ni connu, pratique !

    Les femmes bâchées ne sont pas des blanches colombes opprimées, mais de redoutables ennemies, qu’on se le dise !


    • phan 8 mars 19:42

      @ZenZoe

      Des fois ce sont des femmes qui exercent la violence sur leurs filles, tradition oblige (voir la séquence à 1h44) .

    • Paul Leleu 8 mars 21:35

      @ZenZoe

      je crois que réduire le voile et la religion à l’oppression, est une erreur... aussi bien dans le catholicisme que dans l’islam... et cela nous empêche de comprendre le phénomène de la résurgence religieuse.

      Par contre je vous rejoins sur le fait que ces femmes sont conscientes et libres... elles font un choix de vie, religieux... mais elles sont libre de le faire...

      vous dites que ce sont des « ennemies » : évitons déjà d’amalgamer les pratiquantes et les terroristes. Mais ensuite, de quoi sont-elles les ennemies ? De la liberté ou de la médiocrité ?

      Là où nous voyons de la liberté, certaines ne voient que de la médiocrité... et cela, la seule façon d’y remédier, c’est en ayant une société plus exigeante... mais les français sont-ils prêts à cette exigeance ?

      En vérité, le voile met les français face à leurs contradictions internes (et taboues au niveau narcissique). Et c’est d’ailleurs pour cela qu’il est si polémique.


    • ZenZoe ZenZoe 9 mars 13:30

      @Paul Leleu
      Mais ensuite, de quoi sont-elles les ennemies ?

      Bonne question.
      Je pense qu’elles sont les ennemies de tout ce qui ne relève pas de l’Islam en fait (ou plutôt l’idée qu’elles s’en font).

      Et je dis ennemies car leur objectif n’est pas le vivre ensemble, mais le remplacement de notre mode de vie à l’occidental par le leur.

      Et je ne pense pas qu’elles soient « juste » pratiquantes. On peut pratiquer l’Islam en simple hijab. Porter un voile intégral relève plus de la revendication que de la pratique.


    • Paul Leleu 9 mars 19:43

      @ZenZoe

      je pense que nous nous trompons, quand nous ne voulons voir dans la pratique religieuse que l’expression de l’indigence intellectuelle ou du fanatisme identitaire...

      résumer la spiritualité à « l’indigence intellectuelle » et au « fanatisme identitaire » (même si c’est pas toujours faux) relève d’une idéologie laïcarde bien commode... Ca évite d’avoir à traiter sur le fond la question spirituelle...

      La moindre expression d’une spiritualité architecturée fait l’object d’une condamnation pour obscurantisme... Je pense que ça pose problème...

      Ca pose un double problème : d’une part vis-à-vis de cette minorité musulmane, mais aussi et surtout vis-à-vis de la majorité des français de souche, qui sont presque interdits de tout développement spirituel.

      A un moment donné, le logiciel « la spiritualité c’est privé » ne tient plus la route... parce-que (la nature ayant horreur du vide) l’espace public est entièrement livré à la « spiritualité capitaliste ». L’espace public n’est donc pas neutre ni laïc : il est capitaliste totalitaire. (on voit d’ailleurs que c’est une partie du malaise général des gilets-jaunes, cette question « spirituelle » de l’espace public).


  • soi même 8 mars 19:13

    voile de deuil (années 1900-1920). coiffe de deuil :

    http://www.rupture-et-metamorphose.org/media/02/02/204765544.jpg


  • patdu49 patdu49 8 mars 19:45

    "On voit de plus en plus  ????« 


    Tu habites quel pays sur quel continent ?

    Car j’ai un demi siècle, et j’en ai jamais vu moi (en vrai) ... même pas quand je suis allé en Tunisie 1 fois dans ma vie.


    Jeune je voyais + de bonnes-soeurs un peu dans le même accoutrement, et là j’en vois quasi plus jamais ces dernières décennies.


    Par contre ce que je vois, ou entend de + en + , c’est des gens qui font comme si on était envahi de »femmes fantômes« pour je ne sais quelle raison obscure, ou pathologie ... y en a même qui en font des articles ou des reportages, quand ça concerne peut être 0,005% de la population !!


    Sans doute, parfois des Racistes, qui aiment en rajouter, histoire de se sentir exister ... de foutre la merde pour éviter de parler de sujets comme la pauvreté etc ...


    Pour terminer, si un jour il me venait à croiser une telle silhouette, je me dirais »tiens une touriste, probablement" ... ça attirerait probablement mon regard le temps de le dire, et je ressentirais probablement une petite gène ... 


    Bien + préoccupant que dans un Pays pourri par le pognon comme la France, il puisse encore y avoir une seule personne sans toit, si pas son désir profond... par exemple.


    • Paul Leleu 8 mars 21:03

      @patdu49

      je suis d’accord qu’il ne faut pas en exagérer le nombre... mais il est faux de dire que ce ne sont que des touristes... moi j’en ai dans ma petite ville de province, qui habitent à la ZUP... elles ont pas un grillage devant les yeux, mais elles sont entièrement couvertes en dehors de ça... juste le visage emitouflé comme les bonnes-soeurs d’autrefois...


    • velosolex velosolex 8 mars 21:31

      @Paul Leleu
      Bon, comme je disais, en 75, il a fallu que je traverse toute l’Asie, de passer la Turquie et l’Iran, où les jeunes filles étaient aimables et à visage découvert, avant d’arriver en Afghanistan, et de voir ces premiers fantômes. 

      Plus tard, dans les années 90, j’ai été surpris de voir ce spectacle, car c’en est un, à Paris même….

      Maintenant, plus besoin de quitter la bretagne.
      On n’ en voit sans doute pas beaucoup, mais bien plus que des femmes en coiffe bretonne. 
      Peut être un effet du réchauffement.
      Mais pas du mien. 

      Je pense que certains ici sont soit très jeunes, ou très ignorants, ou très stupides. La thèse de la manipulation n’est pas exclue.
      Un jour ils vous diront que les arabes n’ont jamais colonisé l’Espagne, et qu’il n’y a jamais eu de guerre de religion en France.
      Ou que sans rappeler est un signe de racisme.


    • Paul Leleu 8 mars 21:41

      @velosolex

      Maius c’est ce que je dis ! Je ne pense pas que ce soient des « touristes »... ce sont des filles d’ici...

      oui, il existe une manipulation...
      - d’une part interne à l’islam mondial : l’arrivée des pétrodollars au 20ème siècle a permi à cette religion de se financer, et de remonter à la surface. Ce qui explique en partie la réislamisation au cours des dernières décennies que vous avez pu observer. (un peu comme si nos cathos les plus conservateurs avaient pu bénéficier d’un pognon de dingue pour leur oeuvre).
      - d’autre part, une instrumentalisation par les forces du Capital, pour semer la pagaille.

      Mais cela ne suffit pas à tout expliquer... il existe aussi un « crise spirituelle » en occident... les populations d’origine islamique y réagissent en retournant à la pratique plus assidue. Quant aux populaion de souche chrétienne, elles ne savent pas encore comment réagir.


    • patdu49 patdu49 9 mars 07:36

      @Paul Leleu

      Faut arrêter de laisser des ambiguïtés, soit elles ont , dans ta petite ville de province, le visage dissimulé, et on voit que les yeux, soit le visage est en rien caché, point barre.
      Et sois tu en croises tous les jours soit tu en as vu 2 fois dans ta vie, point barre aussi.

      Et faut pas déformer non plus les propos des autres, je n’ai pas dit « ce ne sont que des touristes » j’ai dit MOI si je croisais comme la photo de l’article une femme ou on verrais que ces yeux pour la première fois de toute ma vie, c’est ce que JE me dirais à moi même.

      Bref moi j’en ai pas dans mon entourage, par contre je dois très très certainement avoir un tas de connards réacs autour de chez moi, ... et là, par contre souvent aucun signe extérieur pour pouvoir les détecter, et ça ça m’inquiète ENORMEMENT par contre, car en nombre de cons, là on est pas dans le 0,005% ... en France.


    • foufouille foufouille 9 mars 08:30

      @patdu49
      on en voit sur le marché « arabe » juste à côté d’un tas de HLM mais c’est minoritaire la burqua complète contrairement où on voit juste le visage de face.


    • Paul Leleu 9 mars 19:09

      @patdu49

      elles ont pas un grillage, mais c’est tout... on voit juste le visage de face... si elles pouvaient mettre le grillage, certainement qu’elles le feraient... et puis, il y a aussi le fait que beaucoup d’entre elles sortent peu, et encore moins en dehors de la ZUP... c’est juste une réalité... quant aux réac’, ben, ces musulmans très pieux le sont certainement...

      à mon avis, mieux vaut ne pas se voiler la face (si j’ose dire !) ...


  • ETTORE ETTORE 8 mars 19:55

    Tiens, je constate que le portable n’est pas.....en-fantômé ! LUI !


  • Decouz 8 mars 20:29

    Le « voile » dit islamique : une relecture des concepts


    http://www.asma-lamrabet.com/articles/le-voile-dit-islamique-une-relecture-des-concepts/


  • Montdragon Montdragon 8 mars 20:46

    En suède elles développent une grosse carence en vitamine D, trop voilée sous un mauvais ensoleillement, elles sont prises en charge.


    • soi même 8 mars 21:03

      @Montdragon
       la spiruline devrait comblée le déficit d’ensoleillement.


    • velosolex velosolex 8 mars 21:35

      @Montdragon
      Il faut prendre de l’huile de foie de morue, riche en vit D. 

      Mais pas sûr que les imans ne voit pas là une grave hérésie, voir une injure abominable au prophète


    • Montdragon Montdragon 10 mars 20:00

      @Montdragon
      C’est pourtant vrai amis moinsseurs, il s’agit d’ailleurs de la Finlande.
      Dans un pays à faible taux d’ensoleillement, le voile intégral est une catastrophe médicale.
      Allez les papis d’Ago, c’est l’heure du pipi.


  • cétacose2 8 mars 20:48

    Ce qui est affligeant et révoltant c’est de constater que, par pure provocation , elles s’attifent en France d’une grotesque bache et qu’à Alger elles sont vêtues normalement à l’européenne....


    • Garibaldi2 9 mars 02:54

      @cétacose2

      J’aime bien votre ’’vêtues normalement à l’européenne’’ !!!! Les Africaines en boubous ; les indiennes en sari, et d’autres, sont donc à ranger dans le tiroir ’’vêtues anormalement’’ !!!


  • Raymond75 8 mars 21:05

    (message perdu suite à une erreur de manip ; bis repetita de mémoire)

    Il y a quelques années, le mouvement ’ni pute ni soumise’ animé par Fadela Amara, riche en couleur mais très motivée, défendait les femmes issues des milieux musulmans, que les hommes traitaient de putes si elles sortaient non voilée ...

    Après un bref passage en tant que ministre, Fadela Amara a disparu des écrans radars, et les femmes de banlieues ont été abandonnées à leur sort.

    Abandonnées en premier lieu par les féministes, qui déclarent qu’une femme est libre de se voiler ou pas, ce qui leur donne une position confortable et très lâche !

    Oui, en France, on est libre de pratiquer la religion de son choix, et une musulmane peut se voiler, hors école, collège et je crois lycée, et hors de tout service publique en contact avec le public. Mais qui peut penser que ces femmes sont effectivement libres de choisir ? Il y a dix ans, il n’y avait pas de femmes voilées en France. Une foi soudaine et massive ? ou l’arrivée de salafistes venus d’ailleurs ?

    Les musulmans se laissent enfermer dans un communautarisme identitaire mortifère, et on ne fait rien pour défendre nos valeurs, à savoir en premier lieu la liberté de conscience. Les hésitations de Macron, élève des jésuites, pour faire évoluer la loi de 1905 sont révélatrices.

    Peut être que la jeunesse algérienne, qui manifeste avec beaucoup de responsabilité et sans violence, avec entre autre de nombreuses jeunes femmes non voilées, réveillera ces consciences.


    • Paul Leleu 8 mars 21:27

      @Raymond75

      le voile, ça ne date pas d’aujourd’hui (il y avait déjà des problèmes dans les années 1980, d’où les législations sur le voile à l’école pr exemple).

      la situation des populations musulmanes en France et en Algérie sont très différentes... les algériens ne vivent pas dans la même société que les musulmans de France. Le voile ou le dévoilement n’y ont donc pas vraiment la même signification.

      Il y a un malentendu fondamental sur la laïcité. Pour beaucoup de gens, on sortait de la Religion pour entrer dans la République, c’est à dire dans une réalisation ici-bas de l’idéal. C’était un projet grandiose.

      Mais dans la pratique, la République est devenue (petite-)bourgeoise, et la laïcité c’est juste la liberté de vivre « sa petite liberté perso »... platitude culturelle et inconsistance spirituelle, consumérisme, individualisme et dépolitisation...

      Dans ce cadre, il y a donc eu « marché de dupe »... et il est légitime que les gens spirituels reviennent donc à la religion. Si la société est molle et sans caractère, on n’a pas le droit d’empêcher les gens de revenir à la religion si ils en ont envie...

      On peut le regretter... mais il faut assumer


    • Eric F Eric F 9 mars 12:24

      @Paul Leleu
      Dans le phénomène qui est évoqué, est-ce que le sentiment religieux profond, la foi, le mysticisme, sont prédominants ?
      Ou n’est-ce pas plutôt un symbole ethno-culturel (dans la version light) ou un étendard ultra-identitaire fondamentaliste (dans la version intégrale) ?
      Disons que la version light ne me dérange pas (certains commentaires ci-dessus ont évoqué les coiffes traditionnelles régionales de jadis), par contre la version intégrale me parait bien plus inquiétante car la référence idéologique, ce sont les talibans et daesh.
      Les considérations spécifiquement féministes devraient se concentrer sur les cas de contrainte de l’entourage, et du milieu. Impossible de connaitre la proportion de port du voile par contrainte par rapport à celui par conviction personnelle.


    • Paul Leleu 9 mars 19:14

      @Eric F

      je pense que nous refusons de voir le sentiment spirituel profond qui s’exprime... nous préférons n’y voir qu’un simple phénomène identitaire (léger ou radical).

      Pour ma part, je suis pas très fan des phénomènes identitaires exogènes, qu’ils soient léger ou radicaux... Si vraiment il y a un rejet identitaire de la société française, mieux vaut pour elles (et pour nous) qu’elles aillent vivre ailleurs...

      Mais si c’est l’expression d’un besoin spirituel que notre société ne comble pas, alors je pense que ça doit (ça peut) nous faire réfléchir.


  • Paul Leleu 8 mars 21:17

    @ l’auteur - je ne me prononce pas trop sur ce sujet... en fait, moi à la base, je suis pour un état athée et une société socialiste... mais d’un autre côté, l’expérience me montre que c’est très exigeant pour les peuples... la plupart des gens sont en fait libéraux et laïques... ce qui est très différent...

    Mais dans ce cas, on ne peut pas empêcher des gens de vouloir vivre leur foi religieuse (je parle pas des terroristes, je parle des pratiquants). Pour un certain nombre de musulman(e)s, cela inclut le voile...

    Certaines personnes ne s’épanouissent pas dans une société un peu molle et sans caractère comme la nôtre... Ils ne se satisfont pas d’une vie matérialiste et de relations humaines basiques (sans spiritualité). Aussi bien, les gens qui rejettent la spiritualité sont libres... Mais ils ne peuvent pas interdire aux spirituels de vivre selon leurs propres règles... Par ailleurs, dans certaines classes pauvres tout en bas de la société capitaliste, la religion est le seul rempart contre la marchandisation de soi-même.

    Si les français veulent vraiment lutter contre l’islam, alors, ils doivent aussi faire un effort sur eux-mêmes, pour proposer une société plus élevée. Mais je ne crois pas que les français soient prêts à de tels efforts. Dans ce cas, nous vivrons donc dans cette ambiance « libérale et laïque ».


    • rosemar rosemar 8 mars 21:50

      @Paul Leleu

      Dans nombre de pays, les femmes sont contraintes de porter le voile, c’est une atteinte à leur liberté, et elles le manifestent, notamment en Iran.
      Vous avez vu ces voiles qui couvrent l’ensemble du corps, qui l’emprisonnent et le corsètent ? 


    • Paul Leleu 8 mars 22:03

      @rosemar

      je pense que le voile (en moyenne) n’a pas la même signification ici et là-bas... Là-bas la contrainte est beaucoup plus forte, et ôter le voile est une résistance à la société dominante... ici (même si c’est complexe) la situation est en partie inversée. C’est à dire que (pour une partie), ces femmes manifestent ainsi une forme de résistance à l’ordre dominant de notre société. Elles en dénoncent aussi des hypocrisies (libération/réification de la femme).

      je constate plusieurs façons de régir parmi mes concitoyens : fermeture (rejet en bloc), ouverture (un peu démago ou naïve), ou encore indifférence (au moins en apparence).

      Je pense pour ma part (mais ce n’est que mon avis) que ces trois attitudes sont une impasse (à moins d’aller jusqu’à la guerre civile). Au stade où j’en suis, je me dis que c’est une occasion de nous interroger nous-mêmes (français de souche) sur notre société. Nous n’avons plus d’horizon édificateur à proposer aux gens à la place de la religion. Nous vivons dans une société terne et informe au niveau esthétique et spirituel. Mais d’une autre côté, sommes-nous capables de revenir vers plus d’exigeance individuelle et collective ?

      Paradoxalement, que l’on choisisse la guerre civile, la soumission ou la renaissance, il faudra dans tous les cas revenir à une certaine exigeance individuelle et collective. A nous de choisir.


    • rosemar rosemar 8 mars 23:23

      @Paul Leleu

      La contrainte existe aussi en France, c’est indéniable, même si pour certaines femmes, intervient une part de provocation et de résistance.
      Dans tous les cas, une société humaniste, féministe vaut mieux qu’une société régie par la religion, totalitaire, intégriste, misogyne. Non ?


    • Paul Leleu 8 mars 23:55

      @rosemar

      je ne nie pas que la contrainte existe aussi en France... je le sais très bien ! ... je suis sorti avec des marocaines et une algérienne... tout un bazar !

      mais je ne pense pas qu’on obtiendra un recul de la pratique religieuse simplement par la confrontation ou l’interdiction...

      déjà, si on avait une société française moins informe et falotte, je pense que ça changerait des choses...

      Mais je ne pense pas que les français aient envie d’une société plus exigeante sur le plan spirituel et culturel. C’est tout à fait leur droit... mais, réciproquement, ils ne peuvent pas empêcher que des gens aient des aspirations plus élevées...

      on ne peut pas obliger tout le monde à vivre dans un rêve de parapaings et de télé-poubelle... il y a des gens qui ont une soif spirituelle qui n’est pas comblée par la coupe du monde de football ou le bricolage... (on voit même que des gens sont prêts à entrer dans des sectes, tellement notre société est pauvre spirituellement).

      voilà... c’est peut-être pas bien d’avoir des soifs esthétiques, culturelles, spirituelles, mais c’est humain...


    • Garibaldi2 9 mars 03:04

      @Paul Leleu

      Moi je suis de la génération qui a connu les soeurs à cornettes à l’hôpital ! C’est curieux comme personne ne s’étonne que nos religieuses chrétiennes portent toujours le voile ? Loin de moi l’idée de leur demander de le retirer, mais je me demande si éditer un timbre avec une religieuse voilée était une bonne idée ?

      https://www.wikitimbres.fr/timbres/8620/2010-mere-teresa-1910-1977

      Le gars qui arrivera à mettre une burqua aux beurettes qui vont en boîte le samedi soir en prenant la ligne B du RER n’est pas encore né !


    • Eric F Eric F 9 mars 14:17

      @Garibaldi2
      Désormais la plupart des religieuses « séculières » sont en civil, la société était devenue a-religieuse, d’où l’impression d’un retour au passé avec le voile intégral, et le mysticisme n’est pas la raison première de cette tenue.


    • Paul Leleu 9 mars 19:23

      @Garibaldi2

      il y a les beurettes qui vont en boite le samedi, et c’est bien leur droit. Et puis il y a celles qui ont d’autres désirs de vie... est-ce qu’elles ont le droit ?

      Est-il permis de se définir en dehors de l’idéal de la boite de nuit ? C’est une vraie question...

      il y a un vrai problème de cohérence de nos sociétés à ce niveau là... je ne doute pas que certain(e)s militants islamistes se complaisent à appuyer où ça fait mal... mais ça ne change rien sur le fond...

      alors, soit on refuse de voir le problème, parce-que ce sont certains musulmans qui le révèlent... soit on affronte le problème, bien que ce soient certains musulmans qui le révèlent... question d’attitude...

      ton adversaire détermine-t-il entièrement ta propre attitude, ta propre définition ? Si ton adversaire détermine entièrement ta propre attitude, ta propre identité, alors il a une énorme emprise sur toi, bien que ce soit une emprise-inverse.

      est-il (par exemple) très judicieux de laisser la question spirituelle entièrement entre les mains de l’islam dans notre société ? N’avons nous pas notre propre spiritualité ? Et si oui, laquelle (lesquelles) ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 mars 19:28

      @Paul Leleu. L’islam n’en a rien à foutre d’aucune espèce de « spiritualité ». Toutes ses exigences sont concrètes, et optimisées d’origine pour maintenir la discipline dans le corps de garde, en vue des prochaines guerres de conquêtes.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 9 mars 19:36

      @JC_Lavau

      Je te laisse quelque jour de vacance ...

      Islam, judaïsme , christianisme , voir même un athéisme anti-religieux ne sont t’ elle pas les mamelles ou s’ abreuve le diable sous toute ses formes ?

      Amicalement (pour une fois et changer un peu ) 
      TRoll de DRame


    • Garibaldi2 10 mars 00:50

      @Paul Leleu

      Votre discours est bien alambiqué ! Je fais simplement remarquer qu’il y a beaucoup plus de beurettes en robes très courtes ou en jeans que de porteuses de tchador, autour desquelles ont fait beaucoup de bruit.


    • oncle archibald 10 mars 10:43

      @Garibaldi2 : vous devriez parler au passé.

      En effet il y avait beaucoup plus de beurettes en jupes courtes ou en jeans que de porteuses de tchador, mais depuis quelques années, disons deux ou trois décennies au plus, les barbus en djellaba font la police dans les cités « sensibles » et les imams viennent contrôler le respect du ramadan sur les chantiers au moment de la pose de midi.

      Dans notre pays qui revendique la laïcité et la liberté il est donc tout à fait logique de s’inquiéter de cette irruption du religieux dans la vie quotidienne de citoyens Français et surtout veiller à ce que ces comportements ostensiblement religieux soient bien le fait d’un libre choix.

      Chacun sait que nombre de « beurettes » sont contraintes de se soumettre aux dictats de quelques fanatisés juste pour avoir la paix dans le quartier ou elles habitent. Si elles habitaient ailleurs elles remettraient volontiers jeans et tee shirts moulants. Est ce normal au lendemain de la journée qui célèbre les droits de la femme ?


  • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 8 mars 21:27

    Moi je trouve ça excitant !

    C’est un peu comme un kinder surprise, on ne sait jamais ce qu’on va avoir !


  • Il y a quelque mois, un évadé de prison d’origine « chance pour la France »,.. ben se baladait tranquilos en burqua ! Sources.


    Vieille tactique utilisée par le FLN à Alger entre 1952 et 1962


    Le crabe avance, avance ,mais avance ,.. et les « mougeons » surtout de gauche, ben ne « mouftent  » pas !!!!


    @+ P@py


    • Paul Leleu 8 mars 21:51

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      oui je sais !!! ... en même temps c’est pas très original... même Tintin et le Capitaine Haddock le font !

      J’imagine que les polices des pays arabes doivent savoir gérer un minimum ce truc au quotidien, y compris dans la petite délinquance.


  • Raymond75 8 mars 21:49

    Le voile c’est à l’extérieur,pour ’protéger’ la femme des regards des hommes. Mais à l’intérieur c’est différent : on se dévoile, et les pays musulmans sont les pays où l’on vend le plus de sous vêtements (féminins) ’coquins’ ... Ha les s.......  smiley  smiley


Réagir