samedi 29 juillet 2017 - par Jean de Beauce

Danièle Obono : le droit au racisme inversé ?

Quand on y croit, on y va...

Danièle Obono est la seule élue parisienne de la "France insoumise". Issue de la "diversité", elle se veut la porte-parole (une de plus !) de la lutte contre les discriminations sociales et culturelles.

Elle vient de créer la polémique en refusant d'affirmer son patriotisme lors d'une émission radiophonique (les grosses têtes sur RTL, en juin dernier), en réfutant la Marseillaise et en renouvellant son soutien à un groupe de rappeurs-niqueurs qui meuglait "nique la France" il y a quelques années (Le groupe... "Zep" !). Rien de bien nouveau dans l'hexagone, où le sans-gêne est désormais de mise parmi nos élites issues de l'immigration.

Or les attentats sont passés par là, et certains commencent à sortir de l'autisme pour comprendre le conditionnement au rejet de la république pratiqué sur les jeunes de banlieue (entre autres) par les rappeurs islamistes depuis plusieurs années. Merah, les frères Kouachi, Salah Abdeslam et Mohamed Abrini n'écoutaient pas du Claude François avec leurs oreillettes de leurs smartphones... Danièle Obono partage avec eux ses goûts musicaux doûteux, et pas seulement. Elle a refusé de manifester après les attentats de Charlie-hebdo, et appelle à une "insurrection populaire" plus ethnique que sociale. Il y a deux ans, l'auteur de l'article présent dans le quartier de Belleville (Paris 10ème/19ème) assista à une manifestation contre la "précarité" où quelques centaines de femmes voilées encadrées par leurs maris barbus scandaient des slogans contre la baisse des aides sociales, en mélangeant un mauvais français avec de l'argot arabe. On était loin des défilés cégétistes d'il y a trente ans...

Notre Louise Michel version tresses rastas est pourtant bien loin d'être elle-même une discriminée. Fille d'un ponte de la banque Paribas de son Gabon natal (donc de la Françafrique qu'elle dénonce dans la série faites ce que je dis, pas ce que ja fais...), réfugiée en France quand son paternel s'est brouillé avec tonton Omar Bongo, elle a étudié à la Sorbonne et travaille dans une médiathèque parisienne. Comme victime sociale, il y a pire.

Pour passer le temps, elle a milité. Chez les idiots utiles d'extrême-gauche (NPA), les néo-fascistes communautaires (indigènes de la république) puis aux "insoumis". On voit mal le lien entre cette conformiste et suiviste demoiselle et l'insoumission... Il est vrai que l'on rencontre peu d'écorchés vifs parmi les militants de Mélenchon, seulement des permanents syndicaux et des profs en vacances. Libre à Dany de les fréquenter, eux, plutôt que l'UPR ou le FN. A chacun ses combats.

Dans son cas, c'est celui de la synthèse de cette gauche bobo anti-patriote, consumériste, sans morale (d'ailleurs Danièle n'est pas musulmane à priori !), conditionnée par les inrocks et libération. Ces gens détestent la France profonde et la république car ils sont incapables de se remettre en question. Danièle Obono, comme Saidou le chanteur niqueur de "français", refuse de faire un pas vers l'autre quand il est différent, mais on ne doit pas la taxer de raciste. Dans d'autres pays, les électeurs l'auraient envoyer promener ; ailleurs, on lui aurait retiré ses papiers. Mais en France, rien n'est pareil. L'immigré est mis en avant tant qu'il reste à sa place et qu'il refuse de s'intégrer (voir Jean-Claude Milner sur le sujet). Les bobos socialos de Paris 5ème aiment la musique de ces gens tant qu'ils résident loin de leur immeuble hausmannien.

Danièle Obono a d'ailleurs plus le look d'une choriste de la compagnie créole que d'une Rosa Parks, dont elle n'a ni le courage ni les mêmes origines modestes. Devenue la députée d'une bande de bobos parisiens dont elle est désormais la potiche, elle n'a aucune légitimité à parler au nom des exclus. Pire, elle encourage les préjugés envers les jeunes de la diversité qui, eux, souhaitent s'intégrer, travailler et élever leurs enfants en France. Qu'elle fiche la paix aux "pauvres" et retourne gérer les placements de son papa à la BNP Paribas. En attendant qu'elle évolue dans ses goûts musicaux, recommandons-lui cette chanson vintage plus adaptée à sa personnalité que le gangsta-rap :

Elle pourra s'identifier à la chanteuse du groupe, plus ouverte qu'elle à la "diversité"...



166 réactions


  • Massada Massada 29 juillet 2017 09:07
    Après quelque recherche sur le net j’en conclu que cette femme venue du continent noir, ne sait rien d’autre de la France, que sa rancune.

    Cette France qui a apporté tant et tant à l’Europe ; sa langue française, sa recherche, sa science, sa philosophie, sa technologie.

    Elle s’en moque d’ailleurs, puisque qu’elle est adepte de l’idée que toutes les cultures sont égales.



    Encore une gauchiste, alter-mondialiste, anti-sioniste, pro islam, pro BDS etc.... un pur produit du délitement des valeurs morales.




    • mmbbb 29 juillet 2017 11:40

      @Massada cette France desormais est honnie. Cette femme politique en est un exemple et s’adonne a ce sport national, cracher sur cette nation avec des gros glaviaux . Ce pays entretient en permanence un autodenigrement, un sentiment anti francais une relecture permanente de l histoire, une autoflagellation constante un devoir repentance Je caricature a peine.


    • reptile Cyrus 29 juillet 2017 14:11

      @Massada

      Bonjour , Massada ...

      Cette femme est une epave de la mondialisation forcée opéré par les elites ... il n’ est pas seulement question de comportement anti-france , mais egalement de manipulation du peuple francais par des gens sans morale .

       on ne peut pas passer par la sorbonne et ne rien savoir de la france , ... bien au contraire , c’ est l’ endroit ideal pour manipuler un troupeau a coup de grenade ...
      Chez nous c’ est par les banlieu , par les reforme .... 
      Chez vous c’ est a cause de certain extremiste qui par ces geste metent en danger la vie de tout les israelien femme et enfants ... comme si l’ israel de tout les jours n’ etait pas assez dangereux 





    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 29 juillet 2017 16:05

      @Cyrus
      « Cette femme est une epave de la mondialisation forcée opéré par les elites »

      Çà fait rire les oiseaux et chanter les écureuils ...


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 juillet 2017 18:37

      @Massada
      Venir du continent noir est aussi le cas de pas mal de juifs non ? Le décret Cremieux vous connaissez.

      Juifs dont une partie fort active ne se gêne pas pour cracher sur la France coupable de genocide et de son peuple complice des barbares nazis si on les écoute.
      Peuple forcément antisemite dont on adopte la nationalité le cas échéant sans jamais renoncer à la nationalité Israëlienne.
      Certes ils ne placent pas toutes les cultures au même niveau 
      Ils se contentent de mettre la leur au dessus. C’est bien le moins quand on est le peuple élu 

    • Emma Joritaire 29 juillet 2017 18:55

      @Pere Plexe

      « Le décret Cremieux vous connaissez. »

      Allez donc dire aux Maghrébins qu’ils viennent du Continent noir, je vous promets un véritable triomphe populaire smiley smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 juillet 2017 19:16

      @Emma Joritaire
      ...et ils ont raison.

      C’est aussi con que l’Europe continent blanc.
      Reste que je reprend le vocabulaire de l’auteur.

    • reptile Cyrus 29 juillet 2017 19:41

      @Gilles Mérivac

      ... De nos jours rire et chanter c’ est precieux .

       


    • Oceane 4 août 2017 20:02

      @Massada

      « Elle s’en moque d’ailleurs, puisqu’elle est adepte de l’idée que toutes les cultures sont egales ».

      Pauvre ton épouse issue d’une culture « inférieure » à qui tu as fais « l’honneur » de devenir l’épouse d’un homme de culture « supérieure ».

      http://www.liberation.fr/france/2012/02/09/incident-a-l-assemblee-le-tabou-leve-par-serge-letchimy_794857


  • petit gibus 29 juillet 2017 10:20
    @ l’auteur


    J’vois que les Insoumis procurent à certains 
    une méchante crise d’urticaire 
    évitez de trop vous gratter vos démangeaisons 
    ne feront que s’aggraver 

    Un courant d’air plus que nécessaire 
    passe en ce moment sur l’assemblée 
    souhaitons que l’air y sera un peu moins pollué smiley

    • Sparker Sparker 29 juillet 2017 10:44

      @petit gibus
      Vu la prose de parti pris et de mauvaise foi de cet auteur donneur de leçons le courant d’air est bien nécessaire sur ce genre d’article nauséabond. Mais nous avons là un auteur catholiquo/républicain on sent de suite la volonté d’unité et d’objectivité qu’il défend....
      Passera t-il par le chat de l’aiguille ?


    • zak5 zak5 29 juillet 2017 11:05

      @Sparker
      vous et le petit gibus
      au lieu d’insulter l’auteur apportez vos contributions

      Par exemple, est-ce que vous niez que cette dame a des accointances avec les indigènes de la république (PIR) ?

      Si c’est le cas, cad que la gauche se permet de faire alliance avec la « gauche » la plus extrême, ne vous étonnez pas que la droite aura de moins en moins de complexe pour s’allier avec l’extrême droite.


    • Sparker Sparker 29 juillet 2017 11:31

      @zak5
      Juste que cet article pue la xénophobie maladive et passe sur le fait que cette dame est élue et parlementaire et s’acquitte très bien de sa fonction bien que débutante. Aller sortir des propos pour contester sa légitimité par ce procédé, ce n’est pas aligner des arguments c’est pratiquer la langue de fiel.
      Et tout ça ne sert qu’a vous ramener à l’extrème droite et vous foncez... On se demande qui est le plus insulteur...


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 29 juillet 2017 16:06

      @Sparker
      Bonjour Peppone !


  • berry 29 juillet 2017 10:37

    Ses yeux pétillent d’intelligence.
     


    • Docteur Faustroll Jeussey de Sourcesûre 29 juillet 2017 11:06

      @berry

      le racisme consiste à considérer qu’il existe plusieurs catégories dans l’espèces humaine (tétissables éventuellement) et que certaines catégories sont supérieures à d’autres (on ne dit pas ce qu’il advient des croisements).
      On est raciste ou on ne l’est pas.
      Le terme « racisme à l’envers » n’a aucun sens ! Ou alors cela signifierait que les catégories supposées inférieures exerceraient une discrimination envers des catégories qu’elles considéreraient elles-mêmes comme « supérieures ».
      Une telle formulation est donc de facto une approche raciste.


    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 13:16

      @Jeussey de Sourcesûre
      "le racisme consiste à considérer qu’il existe plusieurs catégories dans l’espèces humaine« 
      ce qui est vrai pour les caractéristiques physiques comme les autres animaux.
      un Maasaï est grand, un pygmé petit.
        »(tétissables ?????? éventuellement) et que certaines catégories sont supérieures à d’autres (on ne dit pas ce qu’il advient des croisements).« 
      c’est ce que considère justement les racistes, leur race est bien évidement supérieure à certaines. les métis sont des sous hommes car non »pur".
      sauf adolf qui se pensait différend.


    • Docteur Faustroll Jeussey de Sourcesûre 29 juillet 2017 13:47

      @foufouille

      un Maasaï n’est pas une catégorie !

      et que faites-vous des cons ?
      ils constituent le plus grand groupe remarquable dans l’humanité !

    • zak5 zak5 29 juillet 2017 14:51

       @Jeussey de Sourcesûre

       Merci professeur

      Houria Boutaldja est raciste ou pas ?

      http://www.dailymotion.com/video/x3yoxoi


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 29 juillet 2017 16:10

      @Jeussey de Sourcesûre
      1."le racisme consiste à considérer qu’il existe plusieurs catégories dans l’espèce humaine (tétissables éventuellement)
      2. et que certaines catégories sont supérieures à d’autres"

      La première assertion est juste, la seconde n’est qu’une supposition (procédé couramment utilisé par les idéologues).


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 29 juillet 2017 16:28

      @Jeussey de Sourcesûre
      je dois reconnaître que vous êtes comme un poisson dans l’eau dans ce monde politiquement correct. Persévérez, vous aurez droit à un diplôme « certifié politiquement correct ».


    • Emma Joritaire 29 juillet 2017 18:38

      @Jeussey de Sourcesûre

      « ..(on ne dit pas ce qu’il advient des croisements)... »

      En d’autres temps, on admettait que les métis cumulaient les défauts des races dont ils étaient issus.

      « Le terme « racisme à l’envers » n’a aucun sens ! »

      Faut-il vous rappeler que certains « racialisés » considèrent le racisme comme une exclusivité blanche ? Et c’est probablement le cas de la femme Obono.


    • UnLorrain 29 juillet 2017 20:27

      @berry

      Hihihi smiley

      « il regardait avec les yeux d’un negre entamé par un crocodile » : histoire bloyenne,amusante.


    • popov 31 juillet 2017 12:51

      @Jeussey de Sourcesûre


      Dans un tribunal, pour décider si un texte ou un commentaire est raciste et condamner ou non son auteur pour racisme, on n’ouvre pas le Larousse, on se réfère à des textes de loi.

      Le racisme étant un délit, la condamnation doit venir d’un tribunal. Avant cela, en vertu de la présomption d’innocence, toute accusation de racisme peut faire l’objet d’une plainte en diffamation.

      Mais je peux me tromper, je ne suis pas juriste.

  • Lugsama Lugsama 29 juillet 2017 11:16

    En même temps c’est une insoumise, à part tomber la cravate, parler fort et refuser le dessert à table ils sont autant insignifiant qu’inutile à l’assemblé.. Pas la peine de se prendre la tête pour si peu, ou si rien.


    • Sparker Sparker 29 juillet 2017 11:33

      @Lugsama

      Je vois que vous n’en avez pas encore marre d’être bète...
      Un jour peut-être qui sait...


    • Lugsama Lugsama 29 juillet 2017 11:51

      @Sparker

      Dit-il..

      Demain je vais écrire une chanson nique l’Algérie et le Cameroun, on verra si elle viendra défendre la « liberté d’expression », je crois connaître la réponse..


    • Sparker Sparker 29 juillet 2017 14:23

      @Lugsama

      Mais bien, vous vous arrangais comma ça vous arrange pour pouvoir fieler sans retenue.
      Votre mauvaise foi et vos carricatures ne vous honorent pas.
      Comme d’hab, j’allais ajouter.


    • Lugsama Lugsama 29 juillet 2017 18:17

      @Sparker

      Quel mauvaise foi ? Je crois que les insoumis n’ont pas besoin de moi pour se caricaturer..


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 juillet 2017 18:44

      @Lugsama
      En Macronesie c’est le tout le parlement qui est devenu inutile et insignifiant...



    • Oceane 4 août 2017 19:53

      @Lugsama

      « Demain je vais écrire une chanson nique l’Algérie et le Cameroun... ».

      Tu as toujours la mémoire aussi selective, car pour les « niquer », c’est déjà fait et très profond même.


  • Giordano Bruno 29 juillet 2017 11:40

    Vous écrivez « racisme inversé ». Déjà l’emploi du mot racisme ici est discutable. Passons... Mais pourquoi « inversé » ? Sous-entendez-vous que le racisme est intrinsèquement, par définition peut-être, une attitude du blanc envers le noir ? Ce n’est pas ce qu’affirment les dictionnaires. Et je ne vois pas comment on pourrait déduire une telle affirmation. Vous faites un glissement de sens qui est en soi une insulte aux blancs (ou aux français puisque vous vous centrez sur eux).


    • Docteur Faustroll Jeussey de Sourcesûre 29 juillet 2017 13:49

      @Giordano Bruno

      le racisme consiste à considérer qu’il existe plusieurs catégories dans l’espèces humaine (tétissables éventuellement) et que certaines catégories sont supérieures à d’autres (on ne dit pas ce qu’il advient des croisements).
      On est raciste ou on ne l’est pas.
      Le terme « racisme à l’envers » n’a aucun sens ! Ou alors cela signifierait que les catégories supposées inférieures exerceraient une discrimination envers des catégories qu’elles considéreraient elles-mêmes comme « supérieures ».
      Une telle formulation est donc de facto une approche raciste.

    • Emma Joritaire 29 juillet 2017 18:43

      @Giordano Bruno

      " Sous-entendez-vous que le racisme est intrinsèquement, par définition peut-être, une attitude du blanc envers le noir ? Ce n’est pas ce qu’affirment les dictionnaires."

      Non, mais c’est ce que professent les Indigènes de la République, dont la Obono est proche, je viens de découvrir qu’elle participe à leurs réunions.

      Houria Bouteldja fournit une explication, assez ampoulée, de cette exclusivité.


  • jaja jaja 29 juillet 2017 11:58

    Obono appartient à un mouvement qui a fait qui ces derniers temps d’élections étalage du drapeau colonialiste de l’impérialisme français et qui a chanté la Marseillaise à la fin de chacun de ses meetings... Certains du PCF se sont même vus interdits d’entrer avec leur drapeau rouge au meeting toulousain de Mélenchon....

    Obono, a qui l’auteur fait ici un mauvais procès, devra encore faire un effort avant de pouvoir prétendre s’être débarrassé d’un nationalisme et de son drapeau dont l’histoire coloniale criminelle est bien connue (surtout dans « nos » ex et encore conquêtes outre-mer)...

    Sans parler des répressions du prolétariat de France et sous le même drapeau tricolore, comme ce fut le cas, par exemple, en 1848 et lors de la Commune de Paris...

    Bref un article aux relents racistes bien relayés par certains commentateurs...


    • Lugsama Lugsama 29 juillet 2017 12:04

      @jaja

      Des cons on en lit mais la.. cest aussi le drapeau du peuple français..

      Le drapeau rouge ne devrait-il pas être interdit si on interdit les symboles nazi ? Après rout le nazisme à massacré bien moins de peuple que le drapeau rouge.


    • jaja jaja 29 juillet 2017 12:13

      @Lugsama

      Effectivement des cons on en lit (et poliment on ne leur dit pas toujours)....
      Vous parler de l’histoire du drapeau rouge usurpé par une bureaucratie exploiteuse dans le cadre d’un pseudo socialisme (en fait capitalisme d’État) serait une perte de temps...
      L’Histoire à coups de serpe et de lieux communs est bien votre domaine...


    • Aristide Aristide 29 juillet 2017 12:35

      @jaja


      Pour notre formation, nous les cons qui s’ignorent, vous avez un exemple de début de commencement de mise en pratique de vos « géniales propositions politiques, économiques, sociales, ... ».

      Jaja, la ficelle assez grosse sur les usurpateurs soviets ou maos est usée jusqu’à la corde. Il ne vous vient pas l’idée que ces régimes de capitalisme d’Etat sont la conséquence assez inévitable de vos théories. Peut être est-il utile d’analyser ces processus qui ont tous aboutis au dévoiement des « généreuses » idées de départ. 

      Il me semble assez facile de rejeter aussi rapidement ces expériences en leur affublant l’expression « capitalisme d’état ». 


    • jaja jaja 29 juillet 2017 12:53

      @Aristide

      Effectivement, vous avez raison, il est utile d’étudier les processus qui ont mené partout au capitalisme d’État... C’est ce que je me tue à dire ici et ailleurs...

      Pour vous seulement sachez que Makhaïski avait prévu ce développement bien avant 1917, en analysant la théorie marxiste... que Ciliga, emprisonné en URSS, a dénoncé ce système d’exploitation dès les années 30 et que Voslenski voyait dans les théories léninistes notamment celle des « révolutionnaires professionnels » le point de départ de la nouvelle classe exploiteuse à venir...

      Tous trois partisans de la transformation révolutionnaire de la société (qui ne se traduit pas au nombre des cheminées d’usine construites) mais au niveau des rapport sociaux et donc de l’égalité sociale promise par toutes les sortes de socialisme....et qui ne fut toujours que fiction dans les pays dits du « socialisme réel »...

      Donc en ce qui concerne ce que vous appelez mes théories il semble que vous soyez largement ignorant de ces dernières, ce qui n’a d’ailleurs aucune importance, sauf si vous prétendez les critiquer... On ne peut critiquer que ce que l’on connait... Donc lisez Makhaïski, Ciliga, Voslenski et ensuite vous pourrez frapper car là j’adhère smiley


    • Jean de Beauce France Républicaine et Souverainiste 29 juillet 2017 13:35

      @jaja
      Quand on soutient des gens qui prônent la haine et la violence (les rappeurs, les frères musulmans, les indigènes de la république...) on se garde de donner des leçons. Vous et vos 100 millions de morts êtes les pires racistes-fachos-extrêmistes de l’histoire contemporaine. Allez donc commenter ailleurs que sur mes articles qui ne vous concernent pas, merci.


    • Aristide Aristide 29 juillet 2017 13:39

      @jaja


      Et ben, en voilà de la bonne méthode pour répondre à une simple question sur les expériences de mise en oeuvre de ces géniales idées. Il faudrait donc se fader toutes les oeuvres de ces dizaines, centaines peut être d’intellos, chacun y allant de son imagination débordante pour se singulariser de son copain à gauche, pour avoir le droit d’emettte un seul argument pour ou contre. 

      Je vois bien cet argument jeté à face de celui qui n’approuverait pas la moindre des décisions prises lors des assemblées de travailleurs libérés de la mai mise d’un patronat ... etc, etc ....

      Je n’ai aucune prétention à connaitre sur le bout du doigt la théorie ou les théories qui inspirent vos positionnements. Mais par exemple quand vos candidats parlent de « collectivisation des biens » sont-ils vraiment très loin de ce « socialisme réel ». D’autres se gargarise avec « Socialisation » pour essayer de redonner un coup de jeune à ce concept de « propriété collective ».




    • Docteur Faustroll Jeussey de Sourcesûre 29 juillet 2017 13:49

      @France Républicaine et Souverainiste

      le racisme consiste à considérer qu’il existe plusieurs catégories dans l’espèces humaine (tétissables éventuellement) et que certaines catégories sont supérieures à d’autres (on ne dit pas ce qu’il advient des croisements).On est raciste ou on ne l’est pas.Le terme « racisme à l’envers » n’a aucun sens ! Ou alors cela signifierait que les catégories supposées inférieures exerceraient une discrimination envers des catégories qu’elles considéreraient elles-mêmes comme « supérieures ».Une telle formulation est donc de facto une approche raciste.


    • jaja jaja 29 juillet 2017 14:06

      @France Républicaine et Souverainiste

      Je commente où je veux et même sous l’article du facho raciste que vous êtes !


    • capobianco 29 juillet 2017 17:03

      @France Républicaine et Souverainiste
      « Quand on soutient des gens qui prônent la haine et la violence  »

      Je trouve que votre phrase colle vraiment à ce torchon que vous avez commis ! Je n’ai pas l’insulte facile mais là je dois me faire violence tant votre racisme , votre haine me dégoute. Vous appelez cela « un article » ? Comment un tel crachat peut-il figurer sur avox ?


    • Sparker Sparker 29 juillet 2017 17:15

      @France Républicaine et Souverainiste

      "Quand on soutient des gens qui prônent la haine et la violence (les rappeurs, les frères musulmans, les indigènes de la république...) on se garde de donner des leçons."

      Vous, vous soutenez ceux qui la pratique, balayez devant votre porte...
      Et on commente où on veut et surtout sous des articles de daube malfaisante comme le votre.


    • Lugsama Lugsama 29 juillet 2017 18:22

      @jaja

      A un moment ils faut bien choisir, soit le capital est dans les mains de l’Etat soit il est dans les mains du privée. Ou alors votre ideologie est la destruction de tous les biens et de vivre d’amour et d’eau fraiche, mais on se demande alors ce que vous faite sur un ordinateur !


  • Jonas Jonas 29 juillet 2017 12:16
    Danièle Obono est une militante du « Parti des Indigènes de la République » (PIR), un mouvement raciste anti-blanc, anti-Français et antisioniste d’extrême gauche préchant le communautarisme, l’éradication de la race blanche et un esprit de revanche contre les « blancs colonisateurs » :
    « le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. »

    « Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche.« 

    « Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. »


    Danièle Obono soutient sur son compte Twitter le mouvement politique raciste anti-blanc et anti-français du »Collectif MWASI«  :
    Rappel de leur idéologie :
     »Nous réaffirmons notre intransigeance face la culture du viol, les violences conjugales et de leurs impunités qui sévissent en France, encouragé par l’Etat, sa police et sa justice mais aussi les médias et l’élite culturel françaises« 
     »Nous réaffirmons notre mobilisation contre l’Etat réactionnaire raciste et (néo)colonial, qui produit l’Etat policier, le complexe industriel de la prison et les guerres impérialistes qui tuent et exploitent nos communautés – que ça soit en France, dans les colonies départementalisées, ou dans les pays du Suds.« 
     »Nous tenons à rappeler tout notre mépris et notre dégoût face aux instrumentalisations du “féminisme” à des fins racistes et impérialistes ( fémonationalisme) par la team féminisme blanc."

    Le porte-parole du PIR, Houria Bouteldja, est connue pour ses frasques et ses discours anti-français, elle apparaît en couverture du livre « Nique la France ».


    • jaja jaja 29 juillet 2017 12:30

       »@Jonas

      Obono n’est pas une militante du PIR comme vous l’affirmez... PIR qui n’est pas un mouvement pour « l’éradication de la race blanche », comme vous l’écrivez pour nous faire rire sans doute...

      Bref dire conneries sur conneries ne fait pas avancer le débat, bien au contraire...


    • Jonas Jonas 29 juillet 2017 12:47

      @jaja

      « Obono n’est pas une militante du PIR comme vous l’affirmez... »

      C’est une blague ou quoi ?

      Le 21 mai dernier, elle participait encore au « QG Décolonial », avec Houria Bouteldja, porte-parole des indigènes de la République !

      Danièle Obono fait la promotion du PIR, en 2015, aux côtés des Indigènes, elle a signé l’appel contre l’islamophobie et le racisme d’état.
      En 2012, elle signe une tribune ultra-communautariste du PIR.
      En 2011, elle signe avec le PIR un « appel à un printemps des quartiers populaires ».
      En 2009, elle a publié un entretien avec Sadri Khiari : « Le P.I.R. est AVENIR ».


    • Jonas Jonas 29 juillet 2017 12:51

      @jaja
      « PIR qui n’est pas un mouvement pour »l’éradication de la race blanche« 


      Pourtant, les blancs sont bien les ennemis n°1 du »Parti des Indigènes de la République«  :

       »Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, CONTRE LE PROJET DE CONSTRUCTION D’UNE EUROPE BLANCHE".

      Pour le PIR, les Blancs n’ont plus leur place en Europe. Où devront-ils aller ?

    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 13:00

      @jaja
      "

      Proximité avec les Indigènes de la République

      Danièle Obono participe en mai 2017 à un débat « Mélenchon est-il notre pote ? »29 où interviennent notamment des militants du parti controversé des Indigènes de la République (PIR). Elle y critique « les siècles et les siècles d’idéologie néocoloniale, esclavagiste, raciste, systémique de la France ». Sur son site officiel30, elle qualifie de « très beau et très juste » le discours prononcé par Houria Bouteldja à l’occasion des 10 années du PIR.

      Le politologue Laurent Bouvet note que Danièle Obono « est de longue date proche du Parti des Indigènes de la République »31. Tout comme le PIR, elle est favorable à une union antiraciste et populaire32 et elle s’oppose au « pôle républicaniste-intégrationniste » qui selon elle « évacue la dimension systémique du racisme, se contente d’un antiracisme dépolitisé parsemé de zestes de «  diversité  » qui perpétue au final l’ordre social et racial dominant. »33. Dans une interview pour le site du trimestriel Regards, elle explique qu’elle n’est pas membre des Indigènes mais qu’en revanche elle est une militante politique et une anti-raciste. Et qu’ainsi elle participe et continuera à participer aux mouvements antiracistes34.« 

      elle en très proche et le site internet de cette asso est assez clair sur certains points comme la »reconnaissance" de leurs langues ( faudra donner des cours en wolof ?), religions (polygamie ) et cultures. ça sent le bon racisme de gauche.



    • jaja jaja 29 juillet 2017 13:01

      @Jonas

      Et alors ? Je ne suis pas membre du PIR mais du NPA et j’ai participé en tant que tel à certaines des initiatives citées plus haut... Tout comme Obono pour son organisation...

      Olivier Besancenot, Autain, Coquerel du PG, Noël Mamère, Eva Joly ont signé la pétition que vous citez et qui fait polémique...

      Donc dire qu’elle est membre du PIR est un mensonge...


    • jaja jaja 29 juillet 2017 13:08

       »@foufouille « Elle y critique « les siècles et les siècles d’idéologie néocoloniale, esclavagiste, raciste, systémique de la France ». ...

      « Tout comme le PIR, elle est favorable à une union antiraciste et populaire32 et elle s’oppose au « pôle républicaniste-intégrationniste » qui selon elle « évacue la dimension systémique du racisme, se contente d’un antiracisme dépolitisé parsemé de zestes de «  diversité  » qui perpétue au final l’ordre social et racial dominant. »

      Je suis tout à fait d’accord avec elle....

      « Dans une interview pour le site du trimestriel Regards, elle explique qu’elle n’est pas membre des Indigènes mais qu’en revanche elle est une militante politique et une anti-raciste »...

      Moi non plus je ne suis pas au PIR ni non plus à la FI d’Obono....

      C’est dur à comprendre ? Ceci dit heureusement qu’il y a des convergences (et pas que des divergences) entre organisations de gauche...
      Mais quand comme toi on penche pour la blonde fasciste c’est pas facile à admettre !


    • Jonas Jonas 29 juillet 2017 13:21

      @jaja
      « dire qu’elle est membre du PIR est un mensonge... »


      Je n’ai pas dit qu’elle était membre du PIR, j’ai dit que c’était une militante.

      -----------------------------
      « Olivier Besancenot, Autain, Coquerel du PG, Noël Mamère, Eva Joly ont signé la pétition que vous citez et qui fait polémique... »

      Ce sont des mondialistes, des militants du marxisme culturel qui prônent que l’égalitarisme et la liberté individuelle ne s’obtiendront que par la destruction de la toute puissance de l’homme blanc européen, oppresseur colonialiste des minorités ethniques, des musulmans, des arabes, des noirs, des femmes, des gays, des lesbiennes et autres transgenres.
      L’objectif est donc de déconstruire la civilisation occidentale : c’est-à-dire anéantir le christianisme, la famille, la hiérarchie, le patriarcat, la nation, l’armée, la police, l’élite culturelle, le mérite scolaire, l’architecture, la peinture, la littérature.
      Les modes de répression sont différents. Les nazis étaient des fascistes, qui INTERDISAIENT de penser, et employaient la force et la répression pour liquider l’opposition.
      Pour les victimes du fascisme, l’ennemi était clairement désigné, des hommes en arme venaient inspecter les maisons, brûler des livres, et emmener hommes, femmes et enfants dans des camps.
      Le socialo-marxisme utilise les méthodes beaucoup plus totalitaires, en manipulant et contrôlant la pensée des masses, par les média, les politiques, la culture, la soumission à la terreur intellectuelle du « politiquement correct ». Celui qui ne se conforme pas à ce mode de pensée, devient un paria, un raciste, un antisémite, un néo-nazi, un islamophobe, et est exclu du système social.

      Parmi les idéologues socialo-marxistes, on peut citer Jean-Luc Mélenchon qui déteste les « blancs catholiques », ne supporte plus de vivre avec des « blonds aux yeux bleus », et méprise les habitants du pays de Caux en Normandie, qu’il traite d’« alcooliques épouvantables » !

      Ou encore Benoît Hamon, un pro-islamiste, raciste anti-blanc (il n’aime pas la ville de Brest, parce qu’il y a trop de Blancs !) en lutte également contre l’identité française.

      Benoît Hamon soutient officiellement l’ONG islamiste BarakaCity proche de l’organisation politique des Frères Musulmans, mouvement d’extrême-droite néo-nazi en France, dont le représentant Idriss Sihamedi, refuse de condamner Daech et de serrer la main des femmes.

    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 13:38

      @jaja
      ce qui est difficile à admettre est la gauche soit devenue raciste comme toi car tu considères effectivement que les blancs sont inférieurs.
      si un blanc écrivait ce genre de truc du pir, il serait raciste. tu oublies de préciser que tous les peuples ou presque étaient esclavagiste, colonialiste et que certains sont encore dans ce cas.
      c’est aussi nous qui avons cessé les premiers et aussi chercher à l’interdire à tes fameuses colonies qui ne le voulaient pas. colonies qui n’ont absolument rien rapporter mais coûtées pas mal d’argent puisqu’il n’y avait presque rien. en france tu peut acheter une maison si tu es étais contrairement à certains pays.
      sinon on peut remonter jusqu’aux romains qui nous ont colonisés ?


    • jaja jaja 29 juillet 2017 13:44

       »@fJonas « Je n’ai pas dit qu’elle était membre du PIR, j’ai dit que c’était une militante. »

      Voici exactement ce que vous avez dit  : « Danièle Obono est une militante du « Parti des Indigènes de la République  » Or un militant d’un parti en est membre et paye une cotisation et s’il adhère simplement à ses idées c’est simplement un sympathisant... et non un militant

      Donc ce que vous avez dit est un mensonge car Obono n’est pas «  une militante du « Parti des Indigènes de la République  » comme vous l’affirmiez dans votre commentaire...


    • jaja jaja 29 juillet 2017 13:46

       »@foufouille « ce qui est difficile à admettre est la gauche soit devenue raciste comme toi car tu considères effectivement que les blancs sont inférieurs. »

      Garde ce genre d’idioties pour tes amis fachos... Ici on essaie de parler politique...


    • Jonas Jonas 29 juillet 2017 13:48

      @jaja
      Un militant peut participer aux manifestations, aux réunions, être totalement en phase avec un parti sans en être membre, c’est-à-dire sans en payer la cotisation.


    • jaja jaja 29 juillet 2017 13:55

      @Jonas

      C’est donc un sympathisant pas un militant... Les mots ont un sens... D’autre part participer aux réunions publiques et manifestations se fait toujours ou presque dans un cadre unitaire... Beaucoup de manifestants n’ont pas d’affiliation politique spécifique et ne sont pas encartés.

      Par contre un non militant ne peut participer aux réunions du Parti ni bien sûr y voter... C’est le cas du PIR comme du PG, de LO, du NPA, du PCF etc....


    • Jonas Jonas 29 juillet 2017 13:59

      @jaja
      « elle s’oppose au « pôle républicaniste-intégrationniste » qui selon elle « évacue la dimension systémique du racisme »...Je suis tout à fait d’accord avec elle....« 


      Cela veut dire en clair que la république française est raciste par nature. Et vous êtes d’accord avec Obono ?
      Combien de millions d’immigrés (maghrébins, africains sub-saharien, indiens, asiatiques, arabes, berbères...)la France a-t-elle accueilli ces 40 dernières années ?

      Combien de milliers de mosquées ont-elles été construites en 30 ans ?

      Pourquoi des centaines de milliers de migrants sont près à mourir pour venir vivre dans cette république française au »racisme systémique"  ?


    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 14:07

      @Jonas
      http://www.letelegramme.fr/ar/viewarticle1024.php?aaaammjj=20070930&article=1669882&type=ar
      c’est l’original, il a juste du mal a s’acclimater, c’est tout. ce serait pareil pour moi si je retournais dans le nord est. en dehors des histoires de races assez raciste.


    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 14:11

      @jaja
      considérer qu’un non blanc a le droit de tenir des propos raciste envers les blancs est bien la même chose.


    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 14:14

      @jaja
      "C’est donc un sympathisant pas un militant... Les mots ont un sens... D’autre part participer aux réunions publiques et manifestations se fait toujours ou presque dans un cadre unitaire... Beaucoup de manifestants n’ont pas d’affiliation politique spécifique et ne sont pas encartés."
      donc c’est pareil pour l’extrème droite qui ne serait donc pas forcément fasciste ?
      genre le bal de Vienne ...........


    • zak5 zak5 29 juillet 2017 14:28

      @jaja
      Ceci dit heureusement qu’il y a des convergences (et pas que des divergences) entre organisations de gauche...

      et a n’importe quel prix ? c’est ça ?

      On vous a complétement bourré de crane mon pauvre. Vous êtes incapable voir les tares de ceux que vous considérez comme vos alliés. Houria Boutelja non seulement est raciste, mais elle l’assume et compte sur des pauvre bougres comme vous pour étaler la pommade pour que ça glisse. Elle vous prend pour un con, n’essayez pas de nous prendre pour des cons

       


    • jaja jaja 29 juillet 2017 15:45

      @zak5 : « Houria Boutelja non seulement est raciste, mais elle l’assume... »

      Encore une contre-vérité flagrante ! Dire que Houria est raciste dans votre petite tête vous en êtes certain... mais affirmer qu’elle l’assume est un mensonge... Jamais elle ne s’est revendiquée raciste, jamais elle ne l’a assumé comme vous l’affirmez......

      Dans ces conditions où c’est bien vous qui nous prenez pour des cons à quoi bon débattre et de quoi ?

       


    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 16:40

      @jaja
      je n’ai pas vu comme elle que j’avais des droits supérieurs aux non blancs comme l’affirme son parti. pas vu non plus la domination du blanc en france.
      par contre des pourris, escrocs, fils d’en haut de toutes les couleurs.


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 juillet 2017 19:02

      @Jonas
      Vous faites exprès de ne pas comprendre ou vous êtes réellement limité ?

      Contre une Europe blanche c’est simplement œuvrer à ce que les non blancs européens y trouve toute leur place. 
      Ce n’est pas comme vous faite semblant (j’espère ) de le croire une Europe sans blanc...

    • Jonas Jonas 29 juillet 2017 22:41

      @Pere Plexe
      « Contre une Europe blanche c’est simplement œuvrer à ce que les non blancs européens y trouve toute leur place. »


      Non.
      Quand Bouteldja explique que « la Blanchité est une forteresse, tout Blanc est bâtisseur de cette forteresse. » et que :
      « Je n’ai jamais pu dire »nous« en vous incluant (les Blancs), vous ne le méritez pas. »
      C’est du racisme, la proclamation de la haine du Blanc.

      L’analogie est flagrante, entre l’Europe sociale sans frontière que voulait bâtir Hitler, avec pour obstacle à l’époque l’impérialisme juif qu’il fallait éradiquer, et l’idéologie socialo-marxiste d’aujourd’hui qui veut construire également une Europe et un Monde sans frontière, avec pour obstacle la classe moyenne Blanche, les « de souche » qu’il faut éradiquer.
      À y regarder de près, nazisme et marxisme culturel, n’ont pas grand chose de différent !

      Et ils sont nombreux, à l’extrême-gauche, à soutenir les idéologues du PIR, à la pointe du marxisme culturel.

    • Oceane 4 août 2017 20:16

      @foufouille

      Comme l’a dit Wesson, ce n’était plus rentable. Ça n’a jamais été une question d’illumination de charité soudaine. La colonisation directe a suivi l’abolition et la néocolonialisation a pris le relais. Néocolonialisation qui est toujours en vigueur. Invoquer les Romains est donc absurde.

      Si cela n’a rien rapporté, alors la France est masochiste puisqu’elle continue, à fonds perdus, d’avoir des troupes en Afrique. Combien ça lui coûte, étant entendu que « les États n’ont pas d’amis mais intérêts » ?


  • Djam Djam 29 juillet 2017 14:08

    12 ans au Gabon m’ont permis d constater qu’ils sont assez nombreux les fils et filles à papa diplomate ou bien nantis locaux à déblatérer à la fois sur leur propre pays et sur la France. Rêvant d’être totalement assimilé à un blanc tout en maintenant naturellement leur recherche d’identité noire, ces gens n’ont d’ambition que de régler leurs comptes des deux côtés. Pendant ce temps, les gabonais du quotidien continuent d’être ignorés par des tas d’Obono trop occupés à entretenir des rancunes viscéralement pathologiques.


    • Sparker Sparker 29 juillet 2017 14:37

      @Djam

      Ce que vous dites est complètement gratuit et n’est que le reflet de vos humeurs. Comme bien d’autres ici Avox est devenu le crachoir des mauvaise biles.
      C’est une femme élue et qui se bat pour ses idées à l’assemblée et le fait très bien, vous en profiterez aussi, elle s’est affirmé pour la liberté d’expression. Le reste n’est qu’affaire de médias pour lesquels vous êtes bien consciliant quand ça vous arrange.
      Vous la salissez, comme d’autres, d’une bien basse manière et la honte ne vous touche pas.
      Pour le coup vous n’êtes qu’insignifiant et ridicule, sauf que votre type d’énergumène est capable de faire bien du mal en tout orgueil et inconscience.
      Pour un bon blanc vous ne remontez pas le niveau...


    • Aristide Aristide 29 juillet 2017 15:04

      @Sparker


      Qu’elle défende la liberté d’expression est assez naturel, qui pour lui reprocher. Mais qu’elle résiste à dire « Vive la France » est surprenant, elle aurait pu facilement complété sa réponse par l’idée sur ce qu’est la France pour elle, pas seulement celle que l’on désigne pour des crimes anciens ...

      Maintenant que Obono respecte ou pas mon pays, n’a que peu d’importance à mes yeux. Il me parait qu’il existe une sorte de repentance générale assez navrante, elle empêche de voir le présent au bénéfice de clichés anachroniques qui dissimulent le réel.



    • Sparker Sparker 29 juillet 2017 16:55

      @Aristide
      Et après on leur reproche à gauche d’avoir des drapeaux français et de chanter la marseillaise lors des meetings, faudrait savoir...
      Dans cette émission elle n’a pas resisté au fait de dire « vive la france », mais de se le faire imposer par des gus qui ont été en dessous de tout, pleins de sous entendus sur ses compétences et le fait qu’elle soit issue de l’immigration.
      Elle n’a pas de leçons à recevoir des ces gens qui lui discute sans « francitude » alors qu’eux en dispensent une vision des plus discutable dans son fond et sa mentalité.

      « Maintenant que Obono respecte ou pas mon pays » c’est le sien aussi et le mien, la notion de respect est à géometrie variable et son combat dans l’hémicycle me parait bien plus méritoire en procès de patriotisme que les biles déversées par des « qui ont tout compris » souvent droitisant de ce forum.


    • Djam Djam 31 juillet 2017 09:37

      @Sparker

      Compte tenu de votre commentaire à mon encontre (pas caricatural du tout !) je ne m’étonne guère en voyant votre photo de profil...ahhhhh le « insoumis », vous nous aurez bien fait rire quand même. Derrière un Mélenchon, pour lequel vous feriez bien de connaître le passé - roi de l’opportunisme politique - l’habile bretteur en aura couillonné un paquet tout de même. Chapeau l’artiste ! Dommage que le Macron ne l’ai pas pris dans son gang de gouvernance, ces deux acteurs de théâtre de boulevard auraient, a l’évidence, fait un tabac. Quant à ma critique « gratuite » (?) de miss Obono, pardon, mais né moi-même en Afrique, j’en connais certainement plus d’un rayon sur les mentalités de gens comme cette miss qui ramène sa grande bouche chez des blancs, ces derniers ne sachant ne plus qui ils sont ni d’où ils viennent. Chez nous, un proverbe dit : « si tu ne sais pas d’où tu viens tu ne sauras jamais où tu vas ».,, c’est pas un peu l’etat d’une bonne partie des jeunes d’aujourd’hui, ici comme ailleurs, qui ont cette prétention de changer le monde parce que les anciens étaient trop bêtes ????


    • Sparker Sparker 2 août 2017 11:43

      @Djam
      Blablabla pour botter en touche, si vos anciens avait tant raison pourquoi êtes vous si bête et bileux, vous devriez plutôt nous éclairer de la sagesse héritée....


    • Oceane 4 août 2017 19:26

      @Djam

      En quoi est-elle rancunière et comment se manifeste-t-elle, cette « rancune viscéralement pathologique » ? Je vois une personne qui refuse d’accourir quand on la sonne. De dire « oui missé » parce que des complexés lui intiment ce qu’ils ne feraient pas à un élu à la peau blanche, « plutôt rose ».


    • Oceane 4 août 2017 19:45

      @Djam

      « Rêvant d’être totalement assimilés à un blanc tout en maintenant naturellement leur recherche d’identité noire, ces gens n’ont d’ambition que de régler leurs comptes des deux côtés. »

      « Ces gens » de « rêvent » pas. Ils sont assimilés. Et c’était le but de l’école coloniale. En faire des blancs à la peau noire, des clones.

      Je suis choquée que tu dénient à ceux qui en éprouvent le besoin de retrouver leur identité au lieu d’être des « corps sans esprits » et donc inutiles à eux-memes et à la société dans laquelle ils vivent, à laquelle ils appartiennent.


  • papat 29 juillet 2017 14:18

    bonjour.j’adore les intervenant de la France insoumise.Quand ils trouvent dégueulasse que Macron vole 5 euros au étudiants.Que Macron vole 1.7% aux retraités.Que Macron rétabli le jour de carence des fonctionnaires et qu’il bloque le point d’indice dans la fonction publique.Alors que dans le même temps il baisse l’impot sur la fortune.Que fait il pour récupérer les 80 milliard d’évasion fiscal..j’espère lire bientot la réponse des Macronistes.... sur ces 2 derniers points...








  • papat 29 juillet 2017 14:20

    Nique la France
    Et son passé colonialiste
    Ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes

    Nique la France
    Et son histoire impérialiste
    Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
    X2

    Ca y est, c’est réglé
    Maintenant c’est formel
    Ca y est c’est confirmé
    Par voie ministérielle
    Les nazillons sont lâchés
    Les bidochons décomplexés
    Carte Blanche pour les gros bauf
    Qui ont la haine de l’étranger

    Petits bourgeois
    Démocrates républicains
    Ton pays est puant raciste et assassin
    Les lumières des droits de l’homme
    Soit disant universels
    Un mythe, un mirage, un mensonge officiel






  • papat 29 juillet 2017 14:21

    Petits donneurs de leçons
    Petits gaulois de souche
    Arrête ton arrogance
    Arrête d’ouvrir ta bouche
    Tu juges, tu critiques
    Les arabes et l’Afrique noire
    Mais balaye devant ta porte
    Regardes toi dans un miroir

    Nique la France
    Et son passé colonialiste
    Ses odeurs, ses relents et ses reflexes paternalistes
    Nique la France
    Et son histoire impérialiste
    Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
    X2

    C’que j’en pense
    De leur identité nationale
    De leur Marianne, de leur drapeau
    Et de leur hymne à 2 balles
    J’vais pas t’faire un dessin
    Ca risque d’être indécent
    De voir comment j’me torche
    Avec leur symbole écœurant


  • capobianco 29 juillet 2017 14:21

    Votre « article » commence plutôt mal.

    « Elle vient de créer la polémique en refusant d’affirmer son patriotisme lors d’une émission radiophonique (les grosses têtes sur RTL, en juin dernier), en réfutant la Marseillaise et en renouvelant son soutien à un groupe de rappeurs-niqueurs qui meuglait »nique la France« il y a quelques années (Le groupe... »Zep«  !) »

    Déjà, ce n’est pas elle qui a créé une polémique mais ces « sois-disant » journaleux de rmc.

    Elle n’a pas refusé d’affirmer son patriotisme mais refusé de se soumettre à l’injonction de ces sales présentateurs qui voulaient lui faire dire vive la France (parcequ’elle est black ???).

    Elle n’a pas apporté un soutien à ce groupe mais juste affirmé son soutien à la liberté d’expression même en désaccord avec les textes de ce groupe.

    Je vais lire la suite....


  • papat 29 juillet 2017 14:22

    Affligeant
    L’évolution en 60 ans
    Regarde à l’assemblée
    Il y a que des culs tous blancs
    Ils veulent l’intégration
    Par la Rolex ou le jambon
    Ici on t’aime
    Quand t’es riche et quand tu bouffes du cochon

    Quand t’adhère à leurs projets
    Quand tu cautionnes leurs saloperies
    Leurs lois, leurs expulsions
    Et leur amour de la patrie
    Certes ils adorent le couscous
    Et Cheb Khaled
    Mais ils flippent que leur fille leur ramène un Mohammed

    Fais pas ton étonné
    Ta vierge effarouchée
    Ta p’tite chochotte
    Qui fait semblant d’être choqué
    Genre tu découvres
    Que tu vis chez les gros cons
    Chez les rastos
    Qui n’ont jamais enlevé leur costume de colons


  • papat 29 juillet 2017 14:24

    il y a du vrai dans cette chanson...ne vous en déplaise


    • Jonas Jonas 29 juillet 2017 14:57

      @papat « il y a du vrai dans cette chanson...ne vous en déplaise »


      Qu’est-ce qui est vrai ? Que la France a colonisé ? Oui c’est vrai.
      Mais toutes les civilisations sont colonisatrices. La France a le mérite de faire partie de la PREMIÈRE CIVILISATION À AVOIR ABOLI L’ESCLAVAGE.
      Aujourd’hui encore, où la traite négrière de masse continue de se pratiquer en toute impunité (Soudan, Mauritanie, Niger, Nigéria,...), et où des millions d’esclaves sont encore exploités dans le monde (Chine, Inde, Pakistan,...) depuis des siècles, vous devriez plutôt remercier la France, et non lui cracher dessus !

    • wesson wesson 29 juillet 2017 15:05

      @Jonas
      Allons, vous savez parfaitement que l’esclavage n’as pas été aboli pour des questions morales, mais pour une simple question d’efficacité économique. Le travail salarié est bien plus pratique, moins compliqué à gérer humainement, et ouvre à plus de débouchés en augmentant le nombre de consommateurs. Et tout cela au prix d’une relation de sujétion marginalement moins grande.


      Les gens l’ont aboli ça et là quand ils se sont aperçu de cela, pas parce qu’il se sont réveillés un matin plus « sympa » que la veille.

    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 15:16

      @wesson
      "C’est pourtant à cette époque, à partir du milieu du XVIIIe siècle, que le basculement décisif en faveur d’une dynamique abolitionniste se fit jour en Europe, à la faveur d’une « profonde révolution morale contre la traite et l’esclavage11 ». Même si ces deux mouvements, légitimation toujours plus nette de la traite d’un côté, émergence d’un discours abolitionniste puissant de l’autre, semblent être contradictoires, ils ne le sont qu’en apparence, dans la mesure où ils puisent aux mêmes sources de l’affirmation de la liberté individuelle. Loin de constituer un phénomène indépendant surgi ex nihilo et sans antériorité dans les consciences européennes, le basculement des Européens du côté de l’abolitionnisme ne fut que l’aboutissement de mutations progressives des mentalités européennes sur le temps long. Les historiens perçoivent un changement de perspective dès le XIe siècle, mais plus nettement encore au XIVe siècle, lorsqu’il s’avéra impossible de « faire revivre le servage ou même l’esclavage lors de la crise de main-d’œuvre qui suivit la peste noire12 ». À cette époque, malgré les nécessités du temps, il est clairement impossible d’envisager l’asservissement d’un Européen par un autre Européen."
      c’est bien avant et pour les riches un esclave sera toujours plus rentable vu que seul le riche a besoin de consommer à la place du travailleur.


    • Aristide Aristide 29 juillet 2017 15:31

      @wesson


      Les gens l’ont aboli ça et là quand ils se sont aperçu de cela, pas parce qu’il se sont réveillés un matin plus « sympa » que la veille.


      Serait ce donc que toutes les évolutions de nos sociétés ne soient dictées que par les interets du système en place. les droits civiques au EU ? Le mariage pour tous ? La peine de mort ? Le travail des enfants ? 





    • foufouille foufouille 29 juillet 2017 16:50

      @papat
      quelques pour cent car dire que nous sommes racistes, dans ce cas il ne pourra acheter son logement ce rappeur certainement devenu riche.


    • Oceane 4 août 2017 20:53

      @Aristide,

      « Serait ce donc que toutes les évolutions de nos sociétés ne sont dictées que par les intérêts du système en place. Les droits civiques aux EU ?... »

      Tu devrais regarder « Capitalisme ». Rediffusion sur ARTE.


  • papat 29 juillet 2017 14:26


    Nique la France
    Et son passé colonialiste
    Ses odeurs, ses relents et ses reflexes paternalistes
    Nique la France
    Et son histoire impérialiste
    Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
    X2

    Et toi alors
    Petit socialiste hypocrite
    J’ai pour toi quelques rimes
    Amèrement écrites
    Tu nous as dit que ta cause
    Etait celle des sans-papiers
    Qu’elle était anti-antiraciste
    Tu as promis l’égalité

    Tu nous as fait miroiter
    Rêver d’une France meilleure
    Mais tu triches
    Tu récupères
    Comme avec la « Marche des beurs »
    Manipulateur
    Tu coures après l’électeur
    On t’a démasqué
    Toi et ton parti d’usurpateurs


  • wesson wesson 29 juillet 2017 14:59

    Voilà donc ce qui peut ressortir lorsque on as la prétention de brosser (et tirer) le portrait d’une personne lorsque on est raciste mais sans vraiment se l’assumer.


    Pour moi qui suis Français de souche comme ils disent, je suis fier que à l’assemblée nationale il y ait Danièle Obono comme député. 

    Parce qu’il se trouve que contrairement à l’auteur et à quelque commentateurs, je ne prends pas ce mètre étalon de la beauferie qu’est l’émission les grandes gueules comme une source me permettant de me faire une opinion sur la personne.

    en effet, j’ai bien vu la député Obono en commission sur la loi de confiance, j’ai vu la député Obono en commission des lois appuyer là où ça fait mal à propos de la fraude fiscale, autrement plus grande en importance que n’importe quelle autre fraude : « si dans certains quartier il est difficile de voir la police, dans certains quartiers et tours de la défense aussi, et il ne faudrait pas que ce soit des zones de non droit ». 


    En bref et c’est l’évidence même : voilà une députée qui bosse - pas comme la bande de feignasse du FN - et qui défends le peuple. Voilà une député bien plus Française et républicaine que ces hordes se disant prêt à brailler la marseillaise en toute occasion mais qui veulent la peau de la république en pratiquant un racisme et un apartheid qui ne dit pas son nom.


    • Aristide Aristide 29 juillet 2017 15:20

      @wesson

      Personne, à part quelques allumés bien reconnaissables, ne nient le droit de Obono à exprimer ses convictions, ses engagements, ... je ne doute même pas de la sincérité ...

      Mais voyons, dans une émission de beauf, que lui aurait coûter à vanter la France qui s’insurge contre les inégalités, contre le racisme, contre tout ce qui avili la personne humaine, ... elle aurait pu, ... Mais voilà, il s’agit de « posture », de caricature qui interdise toute explication ... Plus facile de se poster en résistant à « Vive la France », ouvrant par le fait la voie à toutes les critiques les plus injustes.

      Maintenant, Obono bosse, vous avez l’air de présenter cela comme un exploit. Allons, des millions de françaises et de français le font tous les jours, dans des conditions souvent plus dures et sans la récompense d’une quelconque reconnaissance ni d’une rétribution en accord.

      Français de souche est un terme qui me déplaît au plus au point, comme si on était ce que l’on doit à sa généalogie ! Allons, de souche de quoi ? Moi je suis de souche d’une famille tarnaise, pour ce que j’en sais, et de je ne sais trop quoi, de l’autre coté, tellement il y a de branches, je serais quoi dans votre classement. 

      Si vous me dites Français, je vous dit oui, et oui « Vive la France ».

    • wesson wesson 29 juillet 2017 15:28

      @Aristide
      Compte tenu de ce qu’est la perception actuelle des noirs (et arabes et asiat) en France, les enjoindre à dire « vive la france » en toute occasion revient exactement à leur demander « tes papiers », avec un soupçon à peine voilé d’anti-France (telle que Marcel Gotlieb l’as décrite dans les aventures en charentaises de Super Dupont)



      Demander à un noir de dire « vive la France », c’est comme demander à un mec de droite de dire « a bas le colonialisme ». 

      Autant l’un que l’autre est parfaitement fondé à refuser que on les interpelle de la sorte en tout instant.

    • Massada Massada 29 juillet 2017 15:32

      @wesson
       

      asinus asinum fricat
       
      Ultra gauchiste, alter-mondialiste, anti-sioniste, pro islamiste, pro BDS etc.... la déchéance morale !


    • Massada Massada 29 juillet 2017 15:36

      @wesson
       

      « Demander à un noir de dire « vive la France », c’est comme demander à un mec de droite de dire « a bas le colonialisme ». »
       
      N’importe quoi ! 
      ma femme est noire, devenue israélienne par le mariage, elle est encore plus sioniste que moi.
      L’amour de la patrie n’a rien à voir avec la couleur de la peau.


    • Aristide Aristide 29 juillet 2017 15:41

      @wesson


      Il s’agissait d’une émission qui lui était consacrée, nouvelle députée de Fi, très capable de donner le change à tous les pièges ou questions biscornus. Vous esquivez en vous appuyant sur la réactions de monsieur et madame tout le monde enjoint de répéter à l’envie une phrase sans pouvoir s’expliquer ;

      Elle avait le loisir d’expliquer que la France n’est pas , dans sa grande majorité, cette France raciste, xénophobe, ... elle pouvait donner sa vison de la France qu’elle a choisi comme pays. En place, un discours oiseux ...

      PS : Vous avez tout de même un sacré culot à parler de toute occasion, c’était en contre point de son propos sur le respect de la liberté de dire le contraire. Il s’agissait simplement de poser un vrai débat, oui le droit d’expression et oui au respect de la France. pas difficile, il me semble.

    • Jean de Beauce France Républicaine et Souverainiste 29 juillet 2017 16:27

      @wesson

      Gardez vos insultes pour vous, j’ai eu des amis de toutes origines et je n’ai pas de compte à rendre. De votre côté, vous vivez en pavillon chez les bourges, loin de la réalité des quartiers populaires, donc occupez vous de votre pelouse plutôt que des choses sérieuses !

Réagir