mardi 18 septembre 2012 - par VICTOR LAZLO

L’islamophobie : une réalité ?

Nul jour sans que des chroniqueurs d'origine diverses ne viennent nous décrire les ravages d'une islamophobie galopante qui gangrenerait le monde occidental en général , et la société francaise en particulier

Qu'en est-il réellement de cette islamophobie ?

L'Islamophobie, au sens propre "peur de l'Islam", est devenu synononyme de stigmatisation de la communauté musulmane, ou plus simplement Arabe.

N'oublions que le concept même d'Islamophobie a été créé de toutes piéces par les Imams Iraniens pour écraser dans le sang toute tentative de critique d'un certain obscurantisme musulman. Des personnalités des milieux politiques et médiatiques occidentaux ont validé ce concept ; considérant le monde musulman victime de racisme dans son entier, le comparant au monde juif persécuté d'avant la 2éme guerre mondiale.

Qu'en est-il de l'Islamophobie dans le monde occidental d'aujourd'hui ?

Depuis les émeutes meurtriéres qui furent déclenchées contre Salman Rushdie et ses "Versets Satraniques" jusqu'aux manifestations anti-américaines qui se déroulent depuis quelques jours, motivées par la diffusion sur internet d'un film "anti-Coran" , un scénario intangible est mis en oeuvre : dans un premier temps un auteur ou un groupe produit une oeuvre (de plus ou moins bonne qualité) dans laquelle l'Islam est pris de maniére délibérée comme sujet à critique. Dans un deuxiéme temps ; aprés une période plus ou moins longue de latence, l'oeuvre est évoquée par des extrémistes islamistes, et des intellectuels de gauche occidentaux, comme "islamophobe" et irrespectueuse des Musulmans. Dans un troisiéme temps sont déclenchés des émeutes dans les grandes villes musulmanes ; prenant à partie le monde occidental à travers ses représentations , et éventuellement des pogroms contre les minorités religieuses (en particulier chrétiennes au Moyen-Orient ).

Dans tous les cas ces émeutes apparraissent au final comme instrumentalisant des opinions individuelles plus ou moins critiques de l'Islam (baptisées "islamophobes" qu'ils s'agissent des caricatures danoises ou du livre de Rushdie) pour régler des comptes avec des minorités locales, et assoir l'autorité de potentats religieux locaux.

Le monde occidental confronté au monde musulman, via une immigration importante et un chantage permanent aux ressources pétroliéres, a fait preuve d'une tolérance sans égale dans toute l'histoire des civilisations vis à vis de ce monde avec lequel il était en conflit, souvent, et en concurrence, toujours, depuis 1300 ans.

Dans toute l'Europe se sont élevées des Mosquées, des lois ont été votées pour interdire toute manifestation violente, y compris verbale, contre les musulmans. Des traditions locales millénaires ont été rayées d'un trait de plume pour ne pas froisser ceux-ci. Des lois locales sont chaque jour ignorées, là encore pour ne pas froisser ou choquer les musulmans ( par exemple les lois sur l'intégrité physiques des enfants sont bafouées pour satisfaire aux pratiques de la circoncision ; les lois sur l'abattage et la souffrance animale sont "aménagées" pour satisfaire aux rites hallal -et casher ; etc...).

Le monde occidental néanmoins se vit encore comme démocratique, et dépositaire d'une liberté d'expression qui lui permet de critiquer, entre autres, les religions et de tolérer le blasphéme. Là se trouve le noeud du probléme. Comment accepter la critique permanente de notre héritage chrétien, à travers des oeuvres comme "La vie de Brian"ou des piéces de théatre scatrologiques , et interdire la publication de caricatures de Mahomet ? 

L'islamophobie qui peut exister chez certaines personnes dans le monde occidental, n'existe donc pas dans la politique et l'administration de ses états. La critique même de l'Islam y est même limitée par le biais de lois et d'associations anti-racistes. A l'inverse les états occidentaux favorisent l'extension de l'Islam à travers le financement de Mosquées (ou ce "Centres culturels musulmans"), à travers la revisitation de l'Histoiretelle que se trouve enseignée à nos enfants ...

On pourra noter avec un peu de consternation que cette tolérance des nations occidentales s'accompagnent dfans nombre de pays musulmans par des politiques violentes contre les minorités ...chrétiennes , sans que nul Etat occidental, entre autres, ne s'en offusque exagérément.

A cette aune, le concept d''islamophobie" apparait pour ce qu'il est : un fantasme .

Mais un fantasme, aussi irréel soit-il, peut se réveler une arme redoutable dans les mains de religieux fanatiques religieux et d'intellectuels dévoyés...

En ce qui concerne le cas particulier d'une "islamophobie" en France, le constat est identique : chaque jour de nouvelles mosquées sont érigées, des lois sont "réaménagées" pour ménager les susceptibiltés musulmanes, les camarillas politicos-médiatiques chassent impitoyablement toute pensée critique et de multiples groupes de pression pésent de tout leur poids pour promouvoir des limitations à la liberté d'expression de ceux qu'ils soupçonnent d'islamophobie.

Enfin aussi bien pour la France que pour l'Europe on ne constate pas de manifestations violentes contre les musulmans, ou d'entreprises de stigmatisation de l'Islam. Les attentats commis par K. Khelkal ou M. Merah n'ont pas suscité d'émeutes de la part des populations non musulmanes, par exemple, mais des politiques de rapprochement des populations, et des mesures toujours plus favorables aux populations islamiques comme nous l'avons déja vu plus haut. Les quelques arguments agités par ceux qui dénoncent une "islamophobie" tiennent à quelques mots : le niqab, le hallal...Est-ce suffisant pour en déduire que la France est islamophobe ? Remarquons que des polémiques du même type existent avec l'église Catholique (voir les polémiques autour de l'homosexualité ou de l'avortement ) , les Juifs (polémique autour de la circoncision par exemple), et ...la Laicité...

Autre argument souvent soulevé : la France n'est pas "laique", mais "catholaique", selon le terme utilisé récemment par un professeur suite à une agression par un éléve. A ce titre, ce même professeur s'indignait de la présence de sapins de Noel dans son école.... La France se revélerait de ce simple fait "islamophobe" et actrice d'un "choc des civilisations" dont les musulmans seraient les innocentes victimes. Doit-on débaptiser tous les noms de village comportant un nom de Saint (en commençant par St Germain des Prés...) ; doit on débaptiser tous les enfants dont le prénom et le nom renvoient aux origines chrétiennes ; doit on ne plus fêter Noel et Paques ? Nous sommes un pays effectivement "Catho-Laique". Mais comme la Turquie est un pays "Musulman-Laique". Quel imbécile exigerait que la Turquie ne se réfère plus aux fêtes musulmanes et à sa mémoire islamique ? La laicité n'est pas sans mémoire...ni sans rancune d'ailleurs.

Le constat est simple : le probléme de la France et du monde occidental vis-à-vis de l'Islam n'est pas l'islamophobie, mais les libertés d'expression et d'opinion. 

Le seul moyen pour éviter qu'un trublion réalise "Une vie de Mahomet" comme d'autres ont pu réaliser "Une tentation du Christ" ou "Une vie de Brian", c'est de l'interdire.

Le seul moyen pour que des caricaturistes ou des écrivains ne s'en prennent pas à l'Islam, c'est de le proscrire.

Donc le débat pour aujourd'hui n'est pas de s'offusquer pour une "islamophobie " fantasmatique, mais véritable outil de chantage envers nos institutions. Le débat porte sur l'avenir de la démocratie et notre capacité à porter une liberté certe coûteuse, certes parfois désagréable avec son lot de paroles désagréables à entendre, mais moteur essentiel de nos énergies et respiration vitale de nos avenirs.



145 réactions


  • Yves Dornet 18 septembre 2012 09:19

    @VICTOR LAZLO,

    oui, l’innocence des musulmans est sans doute un film de série Z, mais je voudrais le voir projeter sur le petit écran comme j’ai vu : la vie de Brian.

    Que cela plaise ou pas aux musulmans.

    j’invite les « français » de confession musulmane à vivre leur foi dans un pays musulman. Nombreux ont voté ennahda. La moindre des choses serait de vivre leur choix. Encore faut il un minimum de dignité pour cela.

     


  • pergolese 18 septembre 2012 10:12

    En réalité il ne s’agit pas d’Islamophobie mais bien de « religiophobie ».

    Sans le savoir, on est pour l’essentiel Voltairien attitude qui consiste à bien séparer l’option philosophique de l’adhésion à une religion déterminée. De cette manière, on peut très bien être croyant (Voltaire l’était) et vomir les religions établies (ce qui faisait Voltaire qui les prenaient pour des impostures).

    Et il faut le dire et le répéter : les trois religions « révélées » (ce qui est en soi invraisemblable) ne sont pas respectables.


    • kaisersam 18 septembre 2012 17:23

      Je n’aime pas Voltaire historiquement

      mais vous devriez eviter de le prendre pour quelqu’un du meme niveau intellectuel que le votre

      son postulat de départ sur l’islam :

      « Mahomet le fanatique, le cruel, le fourbe, et, à la honte des hommes, le grand, qui de garçon marchand devient prophète, législateur et monarque. » Recueil des Lettres de Voltaire (1739-41)

      Comme on parle de quelqu’un d’intelligent vous imaginerez qu’il ne s’est pas contenté d’une vision en surface et a creusé le sujet

      C’est en travaillant en véritable historien, sur son Charles XII, que Voltaire forgea ses idées sur le monde musulman et plus particulièrement sur les Ottomans. L’évolution de Voltaire sur l’islam arrive à son point culminant avec l’Examen important de milord Bolingbroke, ou le tombeau du fanatisme, intégré au Recueil nécessaire, en 1766. Dans cet écrit, il fustige sévèrement le christianisme et fait l’éloge du Prophète Mohammed (SBDL) qui établit un culte qui « était sans doute, plus sensé que le christianisme ».

      Voltaire accuse et attaque le christianisme qu’il considère comme «  la plus ridicule, la plus absurde et la plus sanglante religion qui ait jamais infecté le monde. » (Lettre à Frédéric II, roi de Prusse, datée du 5 janvier 1767). Par contraste, il vante la doctrine musulmane pour sa grande simplicité : « Il n’y a qu’un Dieu et Mahomet est son prophète. »

      a dernière phase de Voltaire sur l’islam se situe entre 1768 et 1772. Il revient sur certaines de ses positions intransigeantes concernant le christianisme, sans renoncer à ses convictions dans l’enseignement de l’islam : « Sa religion est sage, sévère, chaste et humaine : sage puisqu’elle ne tombe pas dans la démence de donner à Dieu des associés, et qu’elle n’a point de mystère ; sévère puisqu’elle défend les jeux de hasard, le vin et les liqueurs fortes, et qu’elle ordonne la prière cinq fois par jour ; chaste, puisqu’elle réduit à quatre femmes ce nombre prodigieux d’épouses qui partageaient le lit de tous les princes de l’Orient ; humaine, puisqu’elle nous ordonne l’aumône, bien plus rigoureusement que le voyage de La Mecque. Ajoutez à tous ces caractères de vérité, la tolérance. »

      Mais lui etait intelligent cad porté a la sincerité quant a l’etude d’un sujet


    • Castel Castel 18 septembre 2012 17:46

      « les trois religions »révélées« (ce qui est en soi invraisemblable) »

      Voudriez-vous bien nous expliquer ce qu’il y a d’invraisemblable dans le fait ou la possibilité qu’une religion soit révélée ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 21:59

      @Kaiserman

      Est-ce que vous avez jamais lu Voltaire et les encyclopédistes ? Si vous les aviez un peu fréquentés, vous sauriez qu’on ne peut jamais les prendre au premier degré. Ainsi, l’article « Christianisme », dans l’encyclopédie, est un pastiche de toutes la littérature apologétique. C’est la SEULE religion VRAIE et toutes les autres sont fausses. Et l’auteur (Diderot ? Du Marsais ? on ne sait pas) de démolir à tour de bras la religion de « l’imposteur de La Mecque » en reprochant à l’islam des tares qui sont évidemment celles du christianisme. Quelqu’un qui dirait : l’article « christianisme » est une charge contre l’islam serait dans une erreur complète. L’auteur ne se soucie pas du tout de l’islam, mais comme il serait difficile, à cause de la censure, d’être aussi féroce à propos du christianisme, on tape sur l’islam, ce qui ne gêne personne : il n’y a pratiquement pas de musulmans en France. N’oublions pas que le ministres Malesherbes avait été obligé de faire saisir les volumes chez l’imprimeur, mais comme il jouait un double jeu il avait conseillé de les faire transporter chez lui de sorte que ceux qu’il chargeait de la saisie ne puisse pas les trouver.

      Voltaire n’a pas plus d’admiration pour l’islam que pour le christianisme. Sa pièce « Mahomet » est un brûlot d’une violence extrême, mais là encore, Voltaire vise surtout, à travers une religion particulière, toutes les religions révélées, particulièrement le christianisme. Les autorités écclésiastiques ne s’y sont pas trompées puisqu’elle l’ont obligé très vite à retirer sa pièce, et certainement pas par respect pour l’islam. Et quand Voltaire, plus tard, fera l’éloge de l’islam, ce sera pour faire enrager les chrétiens. N’oublions pas que le Turc, qui avait failli s’emparer de Vienne à la fin du XVIIe siècle, est encore l’ennemi absolu, au XVIIIe siècle. Se convertir à l’islam, pour un religieux chrétien, c’est presque aussi monstrueux que la conversion inverse pour un musulman. Et Voltaire joue souvent de ce procédé. Par exemple, dans Candide, frère Giroflée, qui est un moine théâtin à qui la vie ne réussit guère envisage, par désespoir, de se faire musulman.

      Evitez donc d’essayer de mettre Voltaire dans votre poche. Il est déiste et ennemi juré de toutes les religions révélées. Il n’a d’admiration, au fond, -et toute relative -que pour les religions de la Chine. Voyez, dans le Dictionnaire philosophique, le chapitre intitulé « catéchisme chinois ». C’est aussi que les Chinois ont fini par persécuter les Jésuites dont il fut le brillant élève et qu’il s’applique à ratatiner avec une voluptueuse férocité.

      PS Il n’y a pas si longtemps, on a voulu représenter à Genève « Mahomet » de Voltaire. Les culs bénis de l’islam ont commencé à râler et ont obtenu gain de cause, l’ignoble Ramadan n’y serait pas pour rien (mais je ne me prononcerai pas, c’est trop loin et je n’ai pas de souvenirs assez précis). Que les autorités administratives de la ville aient pu se plier à cette censure sur un texte du XVIIIe siècle, et de Voltaire (! !!) en dit long sur la lâcheté de nos contemporains face à l’islamofascisme et sur leur aspiration à la dhimmitude.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 22:04

      Erratum

      On voudra bien excuser plusieurs fautes d’accord à la fin du premier paragraphe, j’ai envoyé le message après les corrections en oubliant de les enregistrer.


  • benedicte_gab 18 septembre 2012 10:13

    Un article d’islamophobie ordinaire et bien-pensante ... 

    Je donne le lien sur un article qui synthétise très bien les mécanismes de cette islamophobie « décomplexée » qui gangrène nos sociétés et exprime mieux que je ne saurais le faire ma perception du problème et ma position « L’esprit du temps ou l’islamophobie radicale » de Guillaume de Rouville.
    Je n’ajouterais rien, je risquerais de devenir grossière.

    • pergolese 18 septembre 2012 10:40

      Ah oui ? Vous voulez que je fasse des citations dans les textes prétendus « sacrés »  ? Il ne s’agit plus de pratiques ici (qui permet de séparer un islam prétendu « modéré » d’une islam intégriste« chez les »bien pensants« mais bien de textes...

      Et il faut arrêter : dès lors que l’on qualifie un texte de »sacré« , il est illégitime d’y faire son marché...Alors oui, il faut le constater : un »Islam de France" ne pourrait être fondé que sur un Coran très raturé...


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 13:37

      @Bénédicte_gab

      Votre pseudonyme étant féminin, je suppose que vous aurez eu un jour la curiosité de lire la quatrième sourate intitulée « Des femmes » où le Prophète préconise de battre systématiquement les épouses récalcitrantes qui ne manifestent pas toute la docilité qu’on peut souhaiter d’une femme née dans l’islam. Je me demande si c’est cette sourate (et il y en a bien d’autres du même tonneau !) qui vous aura rendue islamophile.

      Réflexion faite, je pense que vous ne l’avez jamais lue, cette sourate. Sinon, vous seriez vite devenue, aussi bien que moi, l’ennemie jurée d’une idéologie aussi abjecte. Si vous ne disposez pas du Coran, le mien étant soigneusement annoté, je peux rapidement vous confectionner une petite liste de ce qu’il convient de faire et de ne pas faire quand on est une femme au pays d’Allah. 


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 18 septembre 2012 14:12

      « bas tes femmes, si tu ne sais pourquoi, elles, elles le savent » - sourate dans ta gueule


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 14:35

      @Ronald Thatcher

      Non, ça c’est un proverbe arabe, cela ne se trouve ni dans le Coran ni dans les hadiths, mais il est bien vrai que quand est très imprégné du Coran, on peut aisément le penser.

      Pour Bénédicte, je recopie ci-dessous le verset 34 de la quatrième sourate. Je serais fort curieux de savoir ce qu’elle en pense.

      "Les hommes ont autorité sur les femmes à cause des préférences de Dieu et à cause des dépenses des hommes. Les vertueuses sont dociles, elles protègent ce qui doit l’être selon la consigne de Dieu. Celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, reléguez-les dans leur chambre, frappez-les, mais si elles vous écoutent ne les querellez plus, car Dieu est sublime et grand.


    • kaisersam 18 septembre 2012 17:26

      @Ronald Tatcher

      c’est dans le Coran ca ? ben dis donc...

      En gros vous passez votre temps a parler d’un texte dont vous n’avez pas lu la moindre ligne ?

      A croire que vous suivez la tendance critique c’est bien ca ? rassurez moi montrez moi que votre esprit est independant ! : !!


    • adeline 18 septembre 2012 18:12

      et encore, l’article de nazlo musulmanophobe, c’est entendu , mais les commentaires, c’est encore pire......presque tous à supprimer


    • Deneb Deneb 18 septembre 2012 18:24

      Adiou baraca, ils débarquent !


    • francesca2 francesca2 18 septembre 2012 18:26

      C’est leur religion qui, comme toutes les religions de paix et d’amour, les rend si tolérants....


    • francesca2 francesca2 18 septembre 2012 18:27

      oui, il faut supprimer presque tous les commentaires et peut’et bien les commentateurs aussi, tiens...


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 18 septembre 2012 18:37

      Keisersam,
      vous n’avez aucun humour, aucun second degré, votre religion n’est pas faite pour ce siècle, ni pour ce continent, repassez plus tard, beaucoup plus tard.


    • Roland Franz Roland Franz Jehl 18 septembre 2012 20:45

      @benedicte

      Merci pour ce lien. Je suis entièrement d’accord avec cet article. Il constitue une bonne réponse au nouveau numéro de Charlie-hebdo, qui poursuit la politique néoconservatrice et islamophobe de Philippe Val.


    • epicure 18 septembre 2012 21:24

      Tu peux te garder un article qui dés le départ fait un parallèle entre ce qui est appelé islamophobie, terme vague recouvrant tout et son contraire comme attitude politique, et l’antisémitisme, c’est à dire la détestation des personnes supposées appartenir à une race juive, et ce quelle que soit leur croyances et pratiques religieuses.

      Oui n’ajoute rien , pas al peine de montrer que tu n’a rien compris, ni à l’article ici, ni au problématiques mises en jeu quand il est question d’islamophobie.
      Et c’est sûr que faute d’arguments rationnels, pouvant montrer qu’en fait tu ne défends pas l tolérance, et mais une intolérance religieuse (même à ton corps défendant), tu ne peux que devenir grossière.

      Est ce que tu es vraiment consciente de ce que tu attaque sous le terme islamophobie, et de ce que tu défends ?
      j’en doute.


    • OuVaton OuVaton 19 septembre 2012 06:03

      http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Coran_(Traduction_de_Savary)/4 

      « Si quelqu’une de vos femmes a commis l’adultère, appelez quatre témoins. Si leurs témoignages se réunissent contre elle, enfermez-la dans votre maison, jusqu’à ce que la mort termine sa carrière. » 

      "Les hommes sont supérieurs aux femmes, parce que Dieu leur a donné la prééminence sur elles, et et qu’ils les dotent de leurs biens. Les femmes doivent être obéissantes, et taire les secrets de leurs époux, puisque le ciel les a confiées à leur garde. Les maris qui ont à souffrir de leur désobéissance, peuvent les punir, les laisser seules dans leur lit, et même les frapper. La soumission des femmes doit les mettre à l’abri des mauvais traitemens. Dieu est grand et sublime.

    • alinea Alinea 19 septembre 2012 06:19

      Non, vous n’êtes pas seule benedicte ! ou alors on est seule ensemble !


  • manusan 18 septembre 2012 10:19

    Ils sont vraiment tous tarrés, le monde ne tournent pas rond sans déconner.
    Quand je vois toute cette violence, juste par religion.... pour une pauvre vidéo parodique bien moisis ????!!!!???
    Ils sont tellement embrigadé dans leur religion depuis l’enfance que ca en devient n’importe quoi, ils n’ont plus aucun sens critique. Si une vidéo de série Z (comme zéro) mettent à mal leur conviction, c’est qu’ils ont franchement un probléme.

    Quand aux 150 débiles qui ont manifesté à paris, j’ai honte pour la france.....


    • francesca2 francesca2 18 septembre 2012 12:37

      Oh si, malheureusement il l’ont le sens critique, et bien aiguisé aussi...


      Cette vidéo pourrie n’est qu’un prétexte, un prétexte pourri, pour justifier le « choc des civilisations » auquel ces tarés aspirent. Les 150 qui ont manifesté à Paris (et qui manifesterons encore samedi) ne sont pas « débiles » comme vous le dites, ce sont des soldats au service d’une idéologie, et ils seront de plus en plus nombreux et de plus en plus violents et revendicatifs. 
      Moi je n’ai pas honte mais peur pour la France. 

    • francesca2 francesca2 18 septembre 2012 13:20

      Bonjour Constance Chlore


      vous savez bien que c’est irréalisable. Laissons ça aux sauvages, Nous avons des valeurs que nous devons défendre parce qu’il font de nous ceux que nous sommes, et la liberté de culte en fait partie. 

      Pourquoi ne pas être intransigeants sur autre chose, des choses infiniment plus importantes qui permettent de vivre ensemble quelques soient nos origines où nos croyances grâce à un socle commun...exiger le devoir d’assimilation par exemple pour tout étranger désirant vivre sur notre sol.
      Commençons par ça... smiley

    • manusan 18 septembre 2012 20:53

      C’est l’histoire d’un juif, d’un chrétien et d’un musulman qui jouent a savoir qui a les règles les plus stupides. A la fin, ils gagnent tous.


    • Deneb Deneb 19 septembre 2012 08:05

      Roland Franz Jehl : et moi je dis bravo Charlie, de tenir tête au politiquement correct mais humainement liberticide. De publier ces caricatures est peut-être opportuniste, reste que c’est tout de même le seul qui ose, le seul dont c’est le devoir, qu’il accomplit au mépris des menaces pas uniquement verbales ou graphiques.


  • zarathoustra 18 septembre 2012 10:39

    Ce professeur prend des coups après avoir donné son opinion personnelle sur le régime politique marocain, va au commissariat porter plainte contre l’élève et vient ensuite nous expliquer que le problème fondamental en France est la présence d’un sapin de noel dans les établissements scolaires et le manque de cours sur l’islam.

    Voilà un cheminement intellectuel bien tortueux qui repose plus sur la haine de soi dont souffre ce prof que sur la logique. Le lien de cause à effet mériterait d’être explicité. D’ailleurs, si on suit sa logique, cette façon qu’il a de tendre l’autre joue quand il reçoit une gifle et de pardonner les offenses sent la morale chrétienne à plein nez et ne devrait pas avoir sa place dans un établissement laïc. 

    La vraie question est de savoir si ce sont les coups qu’il a reçus qui ont altéré son discernement ou bien s’il était déjà comme ça. Si oui, combien sont-ils à l’éducation nationale ?


    • epicure 18 septembre 2012 21:27

      oui il confond arbre de noël, et crucifix. le premier est un symbole populaire datant de fêtes précédant le christianisme. Les européens ont fêtés depuis al nuit des temps noël, jours du renouveau du soleil.
      Et l’arbre de noël fait partie de la symbolique de cette fête, aucun rapport avec la religion.


  • Yvance77 18 septembre 2012 11:24

    Salut,

    Il faut peut-être repenser un peu le terme d’islamophobie. Et j’en suis un aussi je ne m’en cache pas.

    Je n’en ai pas peur au sens du terme, j’en fais un rejet purement et simplement. Cette religion invasive commence à prendre au quotidien trop de place.

    Un exemple parmi d’autres : le port du foulard. Dans les années 80 il fallait se cracher dans les mains pour trouver une femme voilée ou portant foulard. Si cela arrivait cela concernait les vielles femmes que tout un chacun respectait et qui avait toute sa place.

    Aujourd’hui entre les pics de provocations et autres cela est monnaie courante. Et ce port ostentatoire me gène, la France n’est pas la Musulmanie point barre.

    autre choc qui n’est pas vieux, deux de mes collègues de travail. L’une refuse qu’un docteur homme intervienne sur elle, la seconde refuse les bises pour dire bonjour. Paradoxalement avec moi ça passe (elles savent ce que je pense de l’Islam et de toutes les religions par ailleurs). Et je ne me suis jamais gêné pour leur dire, que la république passe avant tout. elles m’adorent (et moi aussi du reste) mais on n’est pas d’accord. A 32 et 36 ans je trouve dommage qu’elles soient aussi enfermées car, elles sont chouettes, mais elles passent à coté de l’essentiel à mon sens. Après je n’oublie pas le rôle des crétins avec qui elles sont et là le bât blesse !


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 13:27

      Yvance77

      J’évoquais plus bas, dans un message à l’auteur, votre remarque à propos du terme « islamophobie ». Il est très clair que c’est une impropriété détestable. Ce sont les aliénés à la croyance d’un dieu tout-puissant et punisseur qui passent leur vie dans la phobie et dans la trouille. L’athée, lui, n’a peur de rien. Il faudrait donc préférer un terme qui ne soit pas associé à l’idée d’une pathologie mentale définissant un comportement que la raison ne parvient pas à dominer, puisque c’est tout le contraire : c’est la raison qui nous induit à refuser l’islam, à nous opposer à tout obscurantisme phobique. Je faisais remarquer à l’auteur qu’on lui reprochait d’être islamophobe. Vous l’êtes assurément, et moi aussi, écrivais-je, et vous même, dans l’intervention que je n’ai pas sous les yeux, vous consentez à l’être, mais je pense que nous devrions refuser cette concession à l’idéologie dominante et bien bien-pensante des media. Dire « je suis islamophobe », c’est presque avouer un penchant inavouable et qui serait de l’ordre d’une espèce d’immonde pulsion raciste. Mais ce n’est pas du tout de cela qu’il s’agit. En fait, je suis un ennemi déclaré de l’islam, c’est-à-dire du Coran et de la Sunna, et c’est la seule définition de mon point de vue que j’accepterai désormais.

      Et s’il y a quelque chose en ce moment qui ressemble à une phobie, c’est bien le comportement des islamistes qu’épouvantent deux ou trois pauvres images de leur « prophète ».


    • pergolese 18 septembre 2012 16:05

      Que diriez-vous d’Islamo-allergie" ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 22:16

      @pergolese

      Ca ne serait pas mieux : l’allergie est une maladie, une faiblesse de l’organisme. Or, c’est parce que nous sommes ce qu’on appelait à l’époque classique des esprits forts que nous rejetons vigoureusement les attitudes de tous ces gens qui ont si peu le souci de leur dignité qu’ils trouvent bon de se vautrer ridiculement sur des prie-dieu ou des tapis de prière. Pour qui aime recevoir des coups de pied au cul, il faut reconnaître que c’est la position idéale, mais elle est tout à fait indigne d’un être humain muni d’une conscience et d’une liberté.


    • magma magma 19 septembre 2012 07:13

      je suis assez d’accord avec Christian Labrune, quand on me dit que je suis islamophobe, je réponds,« non je suis débilophobe ».. j’ai toujours penché a gauche len temps que septique ouvert, ne pouvant se donner corps et âme dans un parti, mais d’être pour ce qui me semble le moins pire des partis, celui qui regarde le plus l’être humain. Pourtant dès que j’aborde l’islam (pas le catholicisme) je deviens facho, FN, identitaire, ou autre.... donc bref, le discrédit est porté et le discours ne peut plus être, y a pas de fumée sans feu...

      Dans le discours des gens comme kaysersam (voltaire aujourd’hui voltaire n’écrirait plus victime de fatoua ou mort comme nombre qui ont osé réveler au monde que de croire en allah était aussi ridicule que de penser que les playmobiles sont des être vivant dont les principaux énnemis sont les nains de jardins.

      Kaysersam, je n’aime pas votre discourt pernicieux, qui consiste a partir d’un postulat de départ faux pour biaiser et discuter de cette légende. Vous parlez sans cesse d’un dieu existant, il serait plus convenable de parler de « dieu qui peut être existe » vous ne pouvez pas affirmer que dieu existe mais que vous croyez en l’existence d’un dieu. Nous n’avons aucune preuves matérielles de son existence, pas de films, pas de photo, pas d’analyses médicales pour nous montrer qu’il est surnaturel, pas d’adn... rien même pas un petit chouillat de miracle accompli devant des scientifiques. D’ailleurs vous même vous ne l’avez pas rencontré...

      dernier point, il n’est pas nécessaire de lire le coran et de s’en servir comme excuse comme au tarrot comme cela arrange. Il suffit d’ouvrir les yeux et de regarder le monde.

      pour moi les religions officielles sont juste des sectes qui ont bien marchée et qui ne veulent plus d’autre concurants aujourd’hui un peu comme la fnac ou les magasins leclercs

       

       


    • Deneb Deneb 19 septembre 2012 07:29

      Magma « ..j’ai toujours penché a gauche en tant que sceptique ouvert.. »

      L’addiction à une identité stéréotype, j’ai connu ça, je me suis soigné. Droche, goite ... on en a usé et abusé pendant deux siècles sans qu’aucune étiquette soit exempte de son lot d’horreurs. Il y a effectivement deux pôles aujourd’hui, à mon sens. Il ne s’agit cependant plus de chiralité, mais d’une opposition entre conscience globale et locale : les humanistes et les régionalistes.

      Surtout en tant que sceptique, ça ne vous à jamais tenté d’abandonner les étiquettes du siècle dernier ?


    • magma magma 19 septembre 2012 08:13

      on dévie du sujet mais je peux m’expliquer. Comme dit, je ne suis pas de gauche, ni dieu ni maître, mais quand je suis dans l’isoloir, ma main ne peut aller a droite, j’explique juste ce fait pour montrer que la gauche est aussi sur le terrain,et la connerie de tout de suite renvoyer au fachisme qqun qui ne veut pas d’Islam dans mon assiète dans ma chambre. Simple précision, pas un débat a ouvrir, suis sufisamment indépendant pour rester libre penseur


    • Deneb Deneb 19 septembre 2012 08:34

      bien entendu, mais pourquoi votez-vous, alors ? Ca donne une légitimité à ces fossiles, ces pantins qui dansent sur l’orchestre des lobbies. Vous dites que c’est la main qui ne veut pas aller à droite, il y a donc bien un conditionnement pas toujours bénéfique pour le libre-arbitre. C’en est une, d’addiction. Je sais de quoi je parle, s’en défaire était pour moi aussi difficile que de renoncer à posséder une voiture.


    • magma magma 19 septembre 2012 12:54

      je vote comme beaucoup pour le moins pire, ce n’est pas un conditionnement, et je n’ai pas envie de dévier sur le sujet politique qui n’est pas notre débat ici, je ne roule pour personne. Si vous voulez ouvrez un sujet invitez moi a donner mon avis et je le donnerais sans problème, ou bien vous allez tomb er dans le cliché de si on se sent plus de gauche que de droite on ne peut être contre l’islamisation mondiale


  • LE CHAT LE CHAT 18 septembre 2012 11:30

    Elle est nourrie par l’occidentalophobie des masses musulmanes , qui par leur comportement haineux et barbare , ne risquent pas de susciter une quelconque empathie chez nous !


  • eric 18 septembre 2012 11:50

    D’accord sur tout. Il y a une instrumentalisation en terre d’islam de faits anecdotique pour faire oublier aux populations que l’essentiel de leurs problèmes est liés à des causes locales et pour résumer au maximum, à l’absence de démocratie, qu’elle soit camouflée sous des rhétoriques socialisantes ( Irak de Sadam, Tunisie de Ben Ali, Egypte, lybie, syrie, algérie..) Monarchisante, golfe et Maroc, ou islamisantes ( de plus en plus de pays arabes).
    Ces épisodes reviennent à dire, « c’est pas de notre faute, c’est les autres, et en particulier l’occident ».
    En gros, cela ne nous concerne pas. Il n’y aurait pas ces films ou ces caricatures, ils trouveraient autre chose. Il n’y aurait pas Israël, ils seraient quand même antisionistes. Il n’est rien que nous puissions faire.
    Et puis il y a le pendant chez nous. Des positions très fermes et très péremptoires sur un islam dont les commentateurs ignorent à peu prêt tout, sur des pays dont ils ne savent rien, et des réalités qui au fond ne les intéressent pas.
    Les prises de position sur ces anecdotes révèlent elles aussi sous nos latitudes, des enjeux locaux. Et à peu prêt toutes, elles poursuivent un but, restreindre la liberté d’expression, et au delà, les libertés politiques. Ce sont de vieilles méthodes léninostaliniennes, pour ne pas dire fascistes, pour délégitimer toutes opinions non conformes.

    La seule réaction valable doit être de défendre la langue française. Quand des abrutis osent utiliser des concepts comme « raciste antimusulmans », il faut surtout éclater de rire en les renvoyant aux dictionnaires. Surtout pas faire semblant de les prendre au sérieux.


  • jymb 18 septembre 2012 12:17

    Cette pseudo affaire hélas à l’origine de meurtres fait s’interroger sur la complicité des grands médias

    Entendus sur les différentes radios les qualificatifs concernant ce film ( que je n’ai pas vu) : stupide, inepte, haineux, ridicule ..
    Il y a peu a eu lieu la polémique sur l’oeuvre piss christ qui, elle, a été encensée comme une liberté artistique à défendre ( ce qui est d’ ailleurs aussi mon opinion, au delà de mes éventuelles croyances personnelles)
    La liberté ne se segmente pas. Imaginons une Mahomet plongé dans une pissotière, exposé dans une galerie d’art contemporain. Quelles seraient les réactions des uns et des autres ? 

  • Scual 18 septembre 2012 12:26

    Je n’ai pas souvent vu de textes aussi aveuglément partisan et... islamophobe.

    Le pire c’est que vu comment c’est écrit, l’auteur pense surement qu’il a réussi à faire paraitre son tract pour un truc un peu objectif...ben non raté.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 18 septembre 2012 12:53

      En réponse à la question-titre :
      Meuh nonnnnnnnnnnnnnnnnnn,.. Rassurez-vous !
      Qu’est-ce qui peut bien vous laisser penser une chose pareille ??? Quelle imagination, vraiment smiley smiley smiley


    • epicure 18 septembre 2012 21:39

      tiens scual encore de retour pour interdire la critique d’une religion, sous le terme fallacieux d’islamophobie, qui ne devrait effrayer que les bigots musulmans.

      Pourtant l’article est très raisonné et raisonnable.
      On est en france, pays de la laïcité, donc on peut parfaitement à la fois les textes sacrés, et les croyances et les pratiques au nom d’une religion. Aucune religion n’est au dessus de al volonté et des choix des individus, donc on peut dire ce qu’on pense d’elle.
      Donc si on est contre des aspects liberticides, sexistes, intolérants, guerriers etc... d’une religion on a tout à fait le droit de le dire, et non de le censurer au nom de la lutte contre l’islamophobie.

      En fait indirectement c’est ce que rappelle cet article, en s’opposant au terme liberticide et manipulateur d’islamophobie à la solde d’une extrême droite religieuse.

      En fait l’attitude des islamophobephobes est contradictoire, car les gens critiques vis à vis de l’islam ne sont pas dupes de l’accusation manipulatrice, et renforce au contraire le côté liberticide au nom de l’islam et donc donne encore plus de critiquer l’islam et les islamistes, vous donnez raison à ce que vosu ne voulez pas entendre/lire.


    • Scual 19 septembre 2012 09:15

      "si on est contre des aspects liberticides, sexistes, intolérants, guerriers etc... d’une religion on a tout à fait le droit de le dire, et non de le censurer au nom de la lutte contre l’islamophobie.« 

      Tout à fait. C’est exactement pour la même raison qu’après avoir donné cette opinion on a le droit d’y répondre... en disant clairement qu’elle n’est pas objective et raisonnée puisque TOUTES les religions sont »liberticides, sexistes, intolérantes, guerrieres etc« et que par conséquent ne voir le dangers que dans une seule est une phobie vis à vis de cette religions, sinon la raison nous ferait avoir peur des autres aussi.

      Après le jour où vous me verrez défendre une religion n’est pas près d’arriver. Je ne suis même pas laïque, je suis anti-religieux ! Par contre c’est clair que je suis également contre l’intolérance aveugle et folle et donc contre l’islamophobie, au même titre que le racisme, le darwinisme social, l’homophobie et toutes ce genre d’idées fachos etc

      Et puis on va pas faire semblant, islam islam, mes fesses oui ! Vous essaierez de faire croire ça aux nigauds mais avec moi ça risque pas de prendre. L’islam, c’est les musulmans, et là on ne parle plus de religion mais de personnes et le problème n’est pas islamophobe mais xénophobe. Malgré toutes mes tentatives pour ne pas reprendre les éléments de langages du FN qui a trouvé grâce à l’ »islamophobie« , légale, le moyen de faire passer tout ses messages racistes illégaux. Le terme »islamophobe" à fini par prendre... mais ce n’est pas ça le vrai mot pour désigner ce phénomène et il est bien dommage que cette esbroufe ait pu prendre si facilement. On peut remercier les médias, nouveaux grands amis du FN depuis quelques temps, qui reprennent et martèlent tout ses éléments de langage et thèmes favoris avec beaucoup de cœur à la tache. Ça c’est de la diabolisation !

      Bref tant qu’on ne traitera pas de tout ce qui est semblable sur un même ton, mais des cas particuliers et uniquement à charge, je serais là pour dire la vraie idéologie, ou la vraie psychose qui se cache derrière le discours. Bref je défendrais toujours ceux qui sont attaqués injustement... Ce n’est pas parceque je suis anti-religieux que je vais tolérer qu’on fasse des croyants de n’importe quelle religion des boucs émissaires.


  • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 13:05

    Victor Lazlo,

    Votre analyse est tout à fait claire et pertinente. Au reste je n’ai vu que deux ou trois critiques indigentes qui vous accusent - sans rire - d’être islamophobe. Ben oui, vous l’êtes, et moi aussi !

    Un intervenant, Yvance77, fait remarquer que le terme « islamophobie » est impropre. Il a raison. L’islam ne nous fait pas peur. C’est une menace de plus en plus abominable pour la civilisation moderne, c’est comme si le moyen-âge revanait s’installer dans nos villes, mais c’est une menace qu’il faut combattre avec résolution et sans faiblir. C’est l’islam, en revanche, qui représente le mieux ce que constitue la phobie, c’est-à-dire la peur. Le musulman se pense l’esclave d’un dieu et vit dans une trouille permanente. C’est ce qui fait que depuis quelques mois, sans doute à cause de l’espèce de terrorisme moral que les salafistes exercent sur la communauté, on peut voir dans beaucoup de quartiers parisiens de plus plus en plus de femmes voilées des pieds à la tête. Au train où vont les choses, elles le seront toutes dans un an. Or ces femmes sont dans leur grande majorité des françaises, citoyennes d’une république garantissant en principe l’égalité et la liberté. Une telle situation est bien évidemment tout à fait intolérable.

     


  • Jason Jason 18 septembre 2012 13:11

    Entièrement d’accord avec votre article.

    La charia ? Non, merci. Le meurtre pour délit d’opinions ? On le voit au quotidien. Violence raciste et anti- occidentale, peu de respect pour la vie et les moeurs d’autrui. Mais, pour qui se prennent-ils ?

    Que les fanatiques se montrent, s’exhibent en victimes, c’est un beau tour de passe-passe.

    Et on nous traite d’islamophobes. J’accepte volontiers l’étiquette. Si cette religion a pour résultats ce qu’on voit, alors, je suis contre, phobie ou non.


  • philouie 18 septembre 2012 13:16

    Pour ceux qui pense que le blasphème est permis en France.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/04/21/97001-20100421FILWWW00274-outrage-au-drapeau-presume-a-nice.php

    ce n’est que le blasphème des croyances des autres qui est permis.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 13:47

       @philouie

      Je ne sais pas ce que vous faites sur ce site. Je suppose que vous êtes ce qu’on appelle un « troll », qui s’amuse à emmerder le monde avec des stupidités - je pense à ce pitoyable texte à propos du sacrifice d’Abraham, sur une autre page - mais il vaudrait tout de même mieux que vous vous rendiez compte que vous perdez votre temps et qu’on ne prend même pas la peine de répondre aux trois quarts de vos provocations. Vous avez choisi, probablement par jeu, d’incarner la bêtise obscurantiste, mais on sait bien qu’elle existe, et cela n’amuse vraiment personne, c’est aussi triste que de voir un aveugle traverser péniblement la rue ou un cul-de-jatte dans une chaise roulante.


    • philouie 18 septembre 2012 19:30

      On ne blaspheme pas un drapeau ,

      Et bien pourtant c’est exactement la même chose . s’attaquer par l’insulte à ce qu’il y a de sacré pour une communauté c’est ça la définition de blasphème.

      Aussi, par réciprocité je demande le droit de me torcher dans le drapeau français et de pisser sur la raie publique.


    • philouie 18 septembre 2012 19:35

       « je pense à ce pitoyable texte à propos du sacrifice d’Abraham, sur une autre page »

      C’est toujours agréable de voir qu’il y en a moins un qui la lu ou pour le moins survolé.

      C’est vrai que c’est un peu bâclé et que ça mériterait d’être un peu étayé, mais reconnaissez au moins qu’il s’agit d’une interprétation pour le moins originale, pour ne pas dire carrément novatrice.

      ça prouve au moins que je ne suis pas enfermé dans une lecture dogmatique du texte et que je suis plutôt ouvert à un questionnement innovant de ces problématiques....


    • Scual 18 septembre 2012 13:57

      La peur, c’est la peur.

      La phobie est une maladie. Un problème psychologique entrainant une peur irrationnelle et injustifiée.

      L’islamophobie, comme toute phobie est une maladie, et comme toute phobie elle est dure à soigner, mais on peut le faire. La frontière entre l’islamophobie et la simple peur de l’islam est donc assez nette et se repère par rapport à la présence ou pas d’un délire complètement fantasmé et dans la généralisation aveugle sur le sujet.

      Tout est dans le caractère concret, justifié de la peur. Par exemple si les musulmans étaient tous des meurtriers, ou qu’ils avaient une maladie transmissible ou qu’ils avaient tous pour but de nous éliminer alors on aurait raison d’avoir peur d’un danger réel et ce ne serait plus de la phobie. Ce n’est bien sur pas le cas du tout. Quand on commence à s’imaginer ou à croire a des complots planétaires et autres délires pas loin de la psychiatrie, alors on n’est plus dans le rationnel mais dans la folie pure et simple... l’islamophobie comme toute phobie peut donc être transmise par le biais d’une propagande hallucinée qui ferait croire à la réalité de ces raisons d’avoir peur. Car si on vous fait croire que l’islam est dangereux, cela peut entrainer l’islamophobie aussi surement que si c’était vrai.

      A vrai dire le problème de l’islamophobie c’est son caractère presque viral à cause de la propagande permanente qui la provoque. On est plus proche des délires d’une secte, avec ses croyances, ses tabous, la foi dans sa propagande surréaliste etc, qu’autre chose.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 14:01

      @Complottoutestcomplot

      Non, je maintiens que ce terme est à proscrire absolument. Si on veut me « stigmatiser » par ce terme (il n’y a a pas que les musulmans qu’on stigmatise), je ne dirai pas : non, ce n’est pas vrai, je ne suis pas islamophobe, je TOLERE très bien l’islamisme. Je dirai, ce qui est plus net et plus conforme à la réalité : je suis un ennemi déclaré des adorateurs du Coran et je NE LES TOLERE PLUS DU TOUT. La tolérance, en effet, ça doit fonctionner dans les deux sens. Je discute quelquefois sur ce site avec des chrétiens, je ne suis pas du tout d’accord avec eux mais nous nous tolérons très bien réciproquement et la différence des points de vue n’empêche pas la sympathie. Avec les islamonazis enfermés dans leur sinistre eschatologie manichéenne, qui aspirent au triomphe définitif de l’islam sur une civilisation occidentale assimilée à Satan, aucune discussion n’est possible. Ces gens-là veulent la mort de l’adversaire. Eh bien, s’ils veulent la guerre, ils l’auront.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 14:13

      « Quand on commence à s’imaginer ou à croire a des complots planétaires et autres délires pas loin de la psychiatrie, alors on n’est plus dans le rationnel mais dans la folie pure et simple... l’islamophobie comme toute phobie peut donc être transmise par le biais d’une propagande hallucinée qui ferait croire à la réalité de ces raisons d’avoir peur. Car si on vous fait croire que l’islam est dangereux, cela peut entrainer l’islamophobie aussi surement que si c’était vrai. »

       @Scual

      J’ai l’impression que vous avez été victime de quelques lapsus dans votre texte - ça arrive à tout le monde - et je me permets de vous en renvoyer ci-dessous une version corrigée :

      ----------------------------------

      Quand on commence à s’imaginer ou à croire a des complots planétaires et autres délires pas loin de la psychiatrie, alors on n’est plus dans le rationnel mais dans la folie pure et simple... l’antisionisme comme toute phobie peut donc être transmise par le biais d’une propagande hallucinée qui ferait croire à la réalité de ces raisons d’avoir peur. Car si on vous fait croire qu’Israël est dangereux, cela peut entrainer l’antisionisme aussi sûrement que si c’était vrai.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 14:27

      « A vrai dire le problème de l’antisionsime c’est son caractère presque viral à cause de la propagande permanente qui la provoque. On est plus proche des délires d’une secte, avec ses croyances, ses tabous, la foi dans sa propagande surréaliste etc, qu’autre chose. »

      @Scual

      Oui, c’est tout à fait vrai. Sur une autre page, quelques islamonazis à la botte des Iraniens, par exemple, prétendaient qu’Ahmadinejad n’avait jamais parlé « d’effacer Israël de la page du temps », ce qui est une reprise des délires de Khomeiny, et là, vous avez raison, on est dans la plus pure tradition surréaliste. Ces mêmes pauvres bougres, complètement hallucinés, vont jusqu’à imaginer que c’est Israël qui considère que l’Iran serait un « cancer » et qu’il faudrait en éliminer la population ou l’envoyer vivre près du pôle nord. Quand on leur représente que chez Nasrallah, si proche des négationnistes néonazis de l’Iran, on se salue en faisant le salut nazi, on se fait traiter de fasciste ! Imagine-t-on un tel degré de connerie ? Pensez-vous qu’un traitement de ces sortes de délires soit possible ? Pris tout de suite, certains cas seraient peut-être curables, mais en général, il y a déjà un moment que cela dure. Je ne suis pas très optimiste. Après les premières frappes sur l’Iran, qui ne devraient guère tarder, il faudra probablement se résoudre à leur administrer de puissants sédatifs pour leur éviter de devenir dangereux pour eux-mêmes... et pour les autres.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 14:07

      @Masada

      oui, c’est la définition qu’on pourrait trouver dans les dictionnaires. L’islamophobe serait au fond un malade. Eh bien non, c’est lui le plus fort, et si on continue de trop l’emmerder, on ne tardera pas à voir de quel bois il se chauffe !


  • Dwaabala Dwaabala 18 septembre 2012 14:30

    La seule réalité, une fois déchiré le voile des idéologies, c’est l’impérialisme (alias la démocratie) moribond.
    Que chacun se débrouille avec ça.


  • Menouar ben Yahya 18 septembre 2012 14:47
    Je remarque que les réactions les plus violentes contre ce film viennent de pays sous domination américaine, sauf l’Arabie Saoudite. Ces pays musulmans, l’Irak, l’Afghanistan, le Pakistan, la Lybie…sont soit en guerre ou vivent dans une atmosphère de guerre larvée, alors la véritable question qui se pose est plus lié à cette colonisation et l’accaparation des énergies fossiles que celle de la liberté d’expression puisqu’il suffit que des pays musulmans, ne soient pas occupés par une puissance étrangère pour que la violence soit moins vive. Il y a donc une instrumentalisation politique de ce film, la bas par des extrémistes et ici de manière politique aussi pour surfer sur la vague identité nationale.
     Certes dans les pays musulmans la notion de blasphème existe et lorsque ces pays accède à une forme de démocratie, ils se précipitent pour écrire une constitution ou l’Islam ou la Charia figure est en pol position ! Du coup, il accorde au blasphème et au sacré une place qui remet en question la liberté d’expression. C’est leur choix ! Quant à penser que choix les musulmans unis avec ceux vivant en Europe qui seraient des sortes d’espions dormants. Voudraient tous imposer l’Islam au monde, c’est un fantasme. Je connais un paquet de musulmans croyants , aucun ne nourrit le dessein secret de renverser les institutions pour imposer la charia, je ne suis pas gagné par cette paranoïa…


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 18 septembre 2012 16:20

      le Pakistan, le Cachemir indien, l’Indonésie sont donc sous domination américaine...

      CQFD smiley


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 16:47

      « Je connais un paquet de musulmans croyants , aucun ne nourrit le dessein secret de renverser les institutions pour imposer la charia, je ne suis pas gagné par cette paranoïa… »

      @Menouar ben Yahya

      Votre phrase, que je reproduis, je l’aurais volontiers écrite il y a un an ou deux. Et de fait, je suis encore bien loin de penser que les musulmans français, dans leur immense majorité, penchent vers l’islamofascisme, mais il y a tout de même un certain nombre de choses qui me troublent de plus en plus. On sait que les Tunisiens qui votaient en France, c’est-à-dire dans un pays où le droit d’expression n’est contesté à personne, ont très largment soutenu le parti des Frères musulmans. On en voit les belles conséquences. Après les crimes de Mehra, il devait y avoir à Paris une manifestation des musulmans français contre l’islamisme. J’y suis allé, il n’y avait personne, la manifestation était reportée. Elle a réuni, une ou deux semaines plus tard une petite centaine de musulmans qui se sont sentis tellement ridicules - et on les comprend - qu’ils ont renoncé à former un cortège et se sont très vite dispersés. L’islam « modéré » dont les media nous ont rebattu les oreilles, où est-il ? On le cherche, on ne le trouve pas. J’aurais pensé qu’après les crimes de Mehra, les musulmans qu’on ne voulait pas « stigmatiser » comprendraient qu’étant Français, leur intérêt était de s’intégrer, de se faire quelque peu oublier. Mais depuis, je n’ai jamais vu autant de femmes voilées au marché de Belleville. Ce n’est plus le foulard, c’est le voile de la tête aux pieds, une burqa qui laisserait voir le visage. Qui oblige ces femmes à s’exhiber dans des tenues aussi obscènes ? Quel bénéfice y trouveront-elles lorsqu’elles postuleront pour un emploi ? Est-ce qu’on stigmatise les musulmans ou bien les musulmans n’auraient-ils pas choisi de se stigmatiser eux-mêmes ? Je ne sache pas que des lois les obligent à porter le foulard comme on obligeait les Juifs, sous le gouvernement de Vichy, à porter l’étoile jaune. On sait que dans certaines banlieues, il devient impossible pour les femmes d’être vêtues à l’occidentale, qu’il devient impossible, pour un musulman, de boire et manger pendant le ramadan. Qui oblige tant de gens à se pourrir l’existence ? Les salafistes ? Est-ce que tous les musulmans français vont tomber dans le salafisme ? Et considérer leurs concitoyens non-musulmans comme des ennemis qu’il conviendrait d’égorger à la première occasion ? Qu’il y ait une tyrannie wahhabite de plus en plus féroce, cela ne fait aucun doute, mais ils serait temps quand même que ces musulmans qu’on dit « modérés » se réveillent de leur torpeur et se rendent compte que leur premier ennemi n’est pas le pays où ils ont un jour choisi de vivre, mais plutôt un islam qui est devenu de plus en plus fanatique et meurtrier, qu’ils sont manipulés par des intérêts polico-religieux qui ne sont assurément pas les leurs et qu’ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis. 


    • Menouar ben Yahya 18 septembre 2012 17:00

      La présence américaine au Pakistan est plus subtil, elle est en lien avec la guerre mené en Afghanistan et ce pays vit bien dans une atmosphére de guerre larvée.

       Ne réduisez pas mon propos, vous savez tout comme moi que les diplomates américains ne sont pas mort au cachemire, ni en Indonésie. De surcroît l’attentat qui a tué ces diplomates aurait parait-il été préparé de longue date.

  • joelim joelim 18 septembre 2012 14:55

    Le monde occidental confronté au monde musulman, via une immigration importante et un chantage permanent aux ressources pétroliéres, a fait preuve d’une tolérance sans égale dans toute l’histoire des civilisations vis à vis de ce monde avec lequel il était en conflit, souvent, et en concurrence, toujours, depuis 1300 ans.


    Sans déc’ vous vous la pétez un peu je crois. 

    La « tolérance sans égal » quand on colonise à coups de massacres et de rapines, et quand on néo-colonise à coup de bombes humanitaires, c’est au fond du narcissisme meurtrier, et je suis gentil.

  • paco 18 septembre 2012 14:57

     Puisqu’ils revendiquent leur religion comme au-dessus de nos lois républicaines, qu’ils veulent leur halal à eux, leurs heures de piscine à eux, leurs écoles à eux, leur mode vestimentaire à eux, etc...il faudrait que l’Etat ait la mansuétude de leur accorder leur justice à eux, appliquer la charia à tout musulman Français non laique.
     Pour le vol ? Un tel aurait trois mois avec sursis, tel autre aurait les mains tranchées. Ne parlons pas du traitement des femmes. une mère célibataire aurait choix entre allocs ou lapidation. Et les gibiers de potence auraient droit à de vraies potences.
     L’islam nous en serait reconnaissant.
     Et on respirerait mieux.


  • Panzerfaust 18 septembre 2012 14:59

    Franchement plus que de la peur, c’est une certaine lassitude que j’éprouve vis-à-vis de l’islam. Cette religion est gonflante. Entre l’islam et le reste du monde, le divorce est consommé. Bien sur tous les musulmans ne sont pas des poseurs de bombes ou des pratiquants de l’excision. Néanmoins je n’ai jamais rencontré de musulman libéral : droit de la femme, avortement, droit à la critique de l’islam, etc... sont pour eux des épouvantails. Il n’y a pas de dialogue possible avec l’islam, la seule attitude possible avec les musulmans est la fermeté. Vous n’aimez pas ce film, on se passera de votre assentiment.


    • kaisersam 18 septembre 2012 17:32

      avis tres ethno-centré il faudrait inverser la perspective

      parce qu’entre la Chine, la Russie, l’amerique du sud , le monde musulman je crois que c’est l’Occident qui commence a gonfler tout le monde vous croyez pas ?

      "Bien sur tous les musulmans ne sont pas des poseurs de bombes ou des pratiquants de l’excision.« 

      bien sur tous les occidentaux ne sont pas des tueurs assermentés ou des pratiquants du viol de guerre...

       »Néanmoins je n’ai jamais rencontré de musulman libéral : droit de la femme, avortement, droit à la critique de l’islam, etc... sont pour eux des épouvantails. Il n’y a pas de dialogue possible avec l’islam, la seule attitude possible avec les musulmans est la fermeté."

      Ah oui c’est vrai que l’Otan a bombardé la Lybie pour le droit de la femme : ne faites pas mine de vous soucier des autres humains alors que les elites occidentales utilisent cela comme un hochet pour les simples d’esprit : condition de la femme, des enfants

      et vous vous tombez dans le panneau en plein dans le mille


  • joelim joelim 18 septembre 2012 14:59

    On remarque que les médias occidentaux parlent de salafisme pour la toute petite manif non autorisée (et non violente) à Paris.


    Mais quand l’occident livre des armes à de vrais salafistes qui font vraiment la guerre (en Syrie), on les appelle l’« armée de libération » ou bien les « résistants au monstre Assad ».

    Il s’agit d’un cas de schizophrénie au stade terminal. Pronostic : défavorable à court terme.

    LOL

  • joelim joelim 18 septembre 2012 15:12

    L’islamophobie est omniprésente dans les médias dominants.


    Mais attention, le relever ne veut pas dire qu’on est islamophile.

    Il y a des vrais cons musulmans, comme chez les chrétiens et les israëlites.

    Mais globalement les musulmans sont comme les autres : plutôt doux comme des agneaux.

    La preuve : on colonise méchamment leurs pays, puis — quand ce n’est plus politiquement correct — on subvertit leurs dictateurs (ou on se fait subvertir par eux c’est pareil).

    Maintenant on en est au 3e stade : on leur envoie des djihadistes pour torpiller leurs pays afin de récupérer leur pétrole.

    Les islamophobes devraient remercier la providence que les musulmans soient des peuples sages et non-violents, dans l’ensemble (malgré des barbaries au niveau des femmes et des homosexuels, certes, mais c’est un peu exagéré d’aller les tuer pour cela).

    La violence de l’intégrisme musulman existe, mais pas plus que celle de l’intégrisme évangéliste (celui des guerres de Bush) et de l’intégrisme hébraïque (qui colonise les territoires occupés et organise l’apartheid).

    Or que font les bobos de droite et les bobos de gauche ? Ils affectent de s’effrayer des intégristes musulmans, alors qu’en réalité, consciemment ou non, ils s’intéressent surtout à leur pétrole, à moins qu’ils soient tout simplement anti-arabes. C’est d’une hypocrisie remarquablement nauséabonde, à mon sens.

    • paco 18 septembre 2012 15:53

       Joelim,
       Je souscris, pas faux. Suis islamophile de leur art médieval, n’oublie jamais qu’ils ont transmis le savoir de l’antiquité, leur riche époque. quelle qu’en soit l’origine, le Maghreb, le Golfe, les Ottomans, les Perses...Ca me gonfle qu’on mette tout dans le meme sac sous l’étiquette « arabe ».
       Ceci dit, femmes et homos, dans leur culture, comme tu dis, Hem, Hem...on va pas les tuer pour ça, certes , mais combattre cet obscurantisme, oui.
       C’est leur prosélitisme qui me géne, en pays Catho-Laic.
       Allons faire de meme au Magrheb ! C’est possible, quoi que... Dans le Golfe, j’en parle meme pas... Construire des églises, faire des processions de rue, se balader avec nos tenues d’ici chez eux, et réclamer du vin.
       Nous on peux pas, sauf touriste tres encadré et qui paye.
       Eux ils peuvent.


  • FritzTheCat FritzTheCat 18 septembre 2012 16:30

    Excellente démonstration.


    • Christian Labrune Christian Labrune 18 septembre 2012 17:04

      « Excellente démonstration »

      @FritzTheCat

      Une telle approbation de la part de quelqu’un qui espérait, il y a moins d’une semaine, que Poutine « maintiendrait la sentence pour ces 3 agitées pseudo punk » témoigne d’une prise de conscience sans doute un peu tardive mais tout de même encourageante : il ne faut jamais désespérer de l’humanité.


    • FritzTheCat FritzTheCat 18 septembre 2012 22:12

      En effet Labrune, et je maintiens mes 2 positions.

      Dites moi Labrune, à part passer votre temps à trainer dans les poubelles d’AV que faites vous de votre misérable vie ?


    • FritzTheCat FritzTheCat 18 septembre 2012 22:56

      P’tain Labrune faire du multi comptes histoire de moinser les commentaires qui ne vous lèchent pas les pompes, me fait dire que l’on est pas loin du ridicule voire du grotesque et de la cours d’école.

      A moins que vous ayez quelques zélateurs qui fréquentent ce site et vous donnent un coup de main salvateur pour redresser la barre, mais franchement, qui pourrait suivre un gus bouffi de suffisance avec la bouche pleine de verdicts ?

      Demain, je me permettrai de faire le tour de votre diarrhée épistolaire déposée sur AV, histoire de voir le niveau...


    • Christian Labrune Christian Labrune 19 septembre 2012 09:55

      FritzTheCat

      Quand on choisit de s’exprimer sous une bannière qui réunit la faucille, le marteau et les douze étoiles de la médaille miraculeuse de Saint Catherine Labouré récupérées par le drapeau de l’Europe, on se fait remarquer. Le lecteur s’interroge sur un si curieux syncrétisme, surtout quand les propos tenus sont aussi étrangement incongrus que la fusion des emblèmes. Mais continuez, approuvez si ça vous amuse le blasphème qui s’en prend à l’islam et condamnez celui dont s’offusque la Sainte Russie césariste. Moi, je ne fais guère de différence, c’est toujours le même « blasphème », c’est-à-dire rien du tout. Il est vrai cependant qu’ayant toujours été viscéralement anticommuniste (je déteste tous les totalitarismes), je n’ai pas votre habitude des constorsions mentales et des subtilités jésuitiques.


    • Deneb Deneb 19 septembre 2012 10:04

      FritzTheCat :« ...passer votre temps à trainer dans les poubelles d’AV... »

      On sent quelqu’un d’intègre qui assume parfaitement tout ce qu’il a écrit. Vous appelez ça des poubelles, moi je préfère « les archives ». Le grand intérêt d’AV.


    • Christian Labrune Christian Labrune 19 septembre 2012 10:13

      FritzTheCat

      Ces sortes de calomnies sont ignobles. J’ai envoyé l’an passé sous un pseudonyme (Jacques Nelson) quatre ou cinq articles, mais il y a quelque chose qui me répugne dans l’anonymat du pseudonyme, et je préfère laisser cela aux collégiens irresponsables. J’ai donc ouvert un autre compte et demandé le même jour qu’on supprime l’ancien. De fait, mes anciennes interventions ont disparu.

      Je ne comprends rien à vos considérations sur le + ou le -, je n’appartiens à aucune organisation et je n’interviens pas ici en bande organisée. Vous paraissez connaître très bien ces sortes de procédés. Ca ne m’étonne pas.

      Vos injures vont vous retomber sur la gueule. Systématiquement, lorsque des abrutis font un jeu de mot sur mon patronyme - dont je ne suis pas responsable -, comme des moutards sous les préaux de l’école primaire, je demande qu’on les supprime. Cela est arrivé hier encore pour cette page. Mais là, je laisse les choses en l’état. Tant pis pour vous. Vous pouvez continuer vos déjections si ça vous amuse, et faites un tour dans la suite de mes interventions. Oui, ça c’est une bonne idée : ça vous cultivera et s’il faut en juger par ce que vous êtes actuellement capable de produire, vous en avez bien besoin.


    • FritzTheCat FritzTheCat 21 septembre 2012 14:12

      Labrune is back…

      Labrune, quelques remarques sur vos derniers misérables petits commentaires.

      D’une part, j’ai un métier, et d’autre part, je n’ai pas pour seules sources d’informations les articles d’AV. En clair, et contrairement à vous, je ne passe pas mon temps à surveiller les commentaires d’autrui et à pondre des litanies sentencieuses sur Agoravox. Vous concernant, ce travers est tellement maladif que ce TOC pourrait être perçu comme du trollisme de bas étage.

      A part çà, que vous souhaitiez (ou non) apparaitre sous votre nom ne prouve aucunement que « Christian Labrune » ne soit pas un faux nez de plus. Bref, venir me la jouer parce qu’un Labrune vient sous son nom n’est autre que risible voire relève d’un certain crétinisme.

      Enfin, si vous refaites l’historique des échanges, je vous informe que le premier à avoir poser ses déjections et tenter de m’allumer n’est rien d’autre qu’un certain Labrune.

      Ce sera mon dernier message sur ce fil, inutile de passer plus de temps avec un p’tit prof de banlieue en mal de reconnaissance.


  • Jonas 18 septembre 2012 16:53

    Merci Victor Lazlo.

    Enfin un homme courageux , car il faut aujourd’hui en France un grand courage pour dire la vérité a cause du relativisme et de l’aveuglément et de l’aveuglement de certains intellectuels et journalistes trop lâches.

    Je suis d’accord avec vous, c’est bien l’imam Khomeini qui avait forgé le concept d’islamophobie, introduit en France par l’ancien président du MRAP Mouloud Aounit aujourd’hui décédé.
    L’imam Khomeini et sa clique traitaient tous ses opposants d’islamophobes, comme le Shah traitait ses opposant de dealers pour les envoyer à la potence.
    Le malheur veut que certains intellectuels idiots et certains journalistes ne lisent pas la presse arabe et musulmane et ceux qui la lisent se taisent, pour ne pas « stigmatiser » comme ils disent. 
    Or la presse arabo-musulmane à quelque exception est pleine de haine, de jalousie, de ressentiment contre les pays Occidentaux.

    La meilleure preuve , c’est que les pays arabo-musulmans se vident de leurs chrétiens ( les juifs c’est déjà fait) et les pays occidentaux se remplissent d’immigrés pour diverses raisons pour certains intellectuels et journalistes c’est l’Occident qui est raciste xénophobe et islamophobe parce qu’ils reçoit tant et tant de personnes de ce ces pays . En revanche les habitants de ces pays sont pleins  d’amour et de fraternité. Le racisme et la haine sont réservés et appliqués seulement en Occident. 

    Pour revenir sur cette histoire de film, que nos intellectuels et journalistes analysent sur un plan esthétique et non pas sur ce qu’il a provoqué comme événement dans le monde arabo-musulman analphabète et facilement manipulable. La preuve l’ histoire ci-dessous est passée sous silence.

    Je vous invite et invite les internautes de ce site « Agora Vox » a moins que ce soit déjà fait de se rendre sur le site « YouTube » Why are Pakistanis throwing away 100s of Korans...

    « Dans la ville Pakistanaise de Lahore, il existe un canal de 100 km de long ( Bambawali- Ravi Bedian BRB) dans lequel se déversent les égouts, qui est drainé et nettoyé 2 à 3 fois par an, et lorsqu’il est asséché, on retrouve les restes de centaines de Coran au milieu de la vase visqueuse. Depuis dix ans ( 10 ) M. Mazmuddin et son équipe inspectent un tronçon du canal pour y récupérer les reliquats de Corans. 
    Chaque année ce businessman sacrifie plusieurs journées loin de sa famille et de son entreprise à cet effet .
     » Que dire.En tant que musulman je dis ô Allah empêche cette population de jeter la parole d’Allah dans les égouts. Que se soit volontairement ou par accident, ces Corans sont jetés dans la merde par des musulmans craignant Allah« 
    Même après purification à l’eau claire , l’horrible odeur sur les pages persiste des mois .

    Imaginer une chose pareille en Occident ,combien de manifestations de ses hordes sauvages 
    Je ne suis pas d’accord avec vous sur la Turquie, ce pays n’a jamais été ni démocrate ni laïc ou alors a la sauce orientale.
    Aucun pays arabo-musulman ne peut être démocrate pour la bonne raison que politique et islam se confondent.
     » L’Etat de droit ne peut admettre ni la subordination directe du monde politique à la religion,ni leur fusion « écrit dans la » Deuxième Fatiha« le grand juriste tunisien Yadl Ben Achour et il ajoute si on ne sait pas séparer la religion de la politique ne nous pouvons pas avoir une démocratie ce qui est difficile en islam parce qu’il y a une tradition historique, mais également une structure de pensée et une organisation du savoir qui font que c’est très difficile de séparer les deux, les musulmans conçoivent leur religion comme étant une religion civile etc.

    Quant à la laïcité je me permets de citer feu le roi du Maroc Hassan II, qui était comme chacun doit le savoir, Amir Al Mouminine c-à-d Commandeur des croyants. Je cite :

     » Je ne suis pas un chef d’Etat laïc, parce qu’ a partir du moment ou on est musulman , on ne peut pas être laïc
    On réalité tous les chefs d’Etats musulmans , je ne dis pas arabes, ne sont pas des chefs d’Etats laïcs. Et quand ils disent qu’ils veulent être laïcs, je dis qu’ils ne sont plus musulmans. Car le droit musulman nous colle à la peau que l’on le veuille ou pas « etc.

    A titre individuel , un musulmans peut -être laïc , pas un Etat, cela n’est pas possible pour le moment. Même sous Mustapha Kemal la Turquie n’a jamais été laïque au sens occidental, puisque l’enseignement est sous la coupe de l’Etat comme les imams.
    Quand un chef de gouvernement comme l’islamiste Recep Tayyip Erdogan déclare » Je ne crois pas à l’égalité entre hommes et femmes ... Enfin etc. Il y a un doute.


    • kaisersam 18 septembre 2012 17:14

      Imam Khomeyni qui a été nourri, logé, blanchi par la France non ?

      « La meilleure preuve , c’est que les pays arabo-musulmans se vident de leurs chrétiens ( les juifs c’est déjà fait) »

      les juifs s’installent chez le plus fort c’est assez normal


  • chuppa 18 septembre 2012 17:44

    Contre notre individualisme forcené, notre égoïsme maladif, et notre immense souçi du confort matérialiste, l’islam fonctionne parfaitement comme ciment de ces peuples pourtant tellement différents , y compris entre leurs classes sociales.
    Nous avons perdu nos idéaux moraux et philosophiques, aucun « ciment » ne lie notre société de consommation. Il suffit de voir le résultat des élections pour ce rendre compte des morcellements de notre population. Et ce n’est qu’un début.


    • Jonas 18 septembre 2012 19:54

      Cela prouve cher monsieur, que vous ne connaissez pas les sociétés arabo-musulmanes. Ce sont des sociétés plus matérialistes , plus égoïstes et plus capitalistes que les sociétés occidentales. Dans l’islam réussir dans les affaires est une bénédiction divine. Le Prophète lui-même fut un excellent commerçant , c’est une des qualités pour lesquelles sa première femme Khadija l’avait demandé en mariage. En islam être riche n’est pas condamnable.


      Certains de ces pays croulent sous les milliards de dollars dus aux hydrocarbures et d’autres sont dans une pauvreté immense, je ne sache pas pas , qu’ils leur viennent en aide ou les prennent en charge c’est l’Occident qui vient à 90% au secours de ces pays. Ce sont les ONG occidentales qui volent au secours de ces pays dès qu’une catastrophe se produit.

      L’écrivain Franco-Marocain prix Goncourt, visitant Tanger , sa ville natale avait moqué dans un article dans le journal le Monde, le comportement d’un de ces salafistes , qui veut s’inspirer du Prophète et de ses compagnons en s’habillant comme à l’époque, avec longue barbe, moustache rasée et sortant d’une Porche rouge dans laquelle se trouvait une femme en niqab, lui, le mobile collé à l’oreille et l’ordinateur portable sous le bras. Ce qui montre décalage mental et l’imbécillité de cet individu Utiliser les objets du 21 eme siècle tout en profitant de la société de consommation, et se dire vouloir imiter le Prophète et ses compagnons.

      Allez dans certains pays arabo-musulmans , comme le Qatar, le Koweït, Brunei, les Emirats , la Malaisie , Indonésie, Turquie et bien d’autres et vous constaterez de vos yeux la richesse insolente et la misère la plus atroce dans une société sans lois, et sans courroies intermédiaires , comme les syndicats libres , organisations de défense etc pour protéger des injustices ou ce que les Algériens appellent la « HOGRA » ( mépris) Dans les pays arabo-musulmans la classe des pauvres est pire que celle décrite par Marx dans l’Europe de son époque et nous sommes au 21 siècle. Sans parler dans ces pays du traitement réservé aux ,Philippins, Indiens, Birmans etc.
      C’est d’ailleurs pourquoi, les arabo-musulmans n’immigrent pas dans ces pays ( sauf les plus qualifiés ) et veulent tous venir en Occident.Malgré ses nombreux tares.




  • dixneuf 18 septembre 2012 18:11

    Dieu a créé l’univers et bien longtemps après, il y a peu, comme il s’emmerdait il a créé l’homme et peut-être des martiens et autres habitants parmi les centaines de millions de planètes, ceci à seule fin de voir ces infimes particules se prosterner devant lui et s’entre tuer en son nom. Vous pouvez prier Dieu, Yahvé, Allah, au choix, c’est le même, mais pour sa gloire et son plaisir, tuez tous ceux qui ne pratiquent pas EXACTEMENT comme vous.


  • anty 18 septembre 2012 19:17

    J’ai été deux fois censuré en un quart d’heure pour des banalités que maintes internautes ont dit sur ce fil avec des arguments plus forts


  • Jonas 18 septembre 2012 20:13

    Réponse à Kersersam, 

    La France c’est son honneur avait reçu beaucoup de gens exilés , que les pays arabo-musulmans refusés et notamment celui qui fut mon camarade avec qui je manifestais à Paris pour beaucoup des tunisiens victimes de Ben Ali, je veux parler du président Moncef Marzouki qui soutient actuellement les islamistes en contradiction de tous ses actes et ses dires en France.

    Quant aux juifs , ils ne peuvent pas aller dans un pays arabo-musulmans puisqu’ils ont été chassés de ces pays. En revanche sans être chassés sauf par la misère les arabo-musulmans ne vont pas dans les 57 pays arabo-musulmans et viennent en Occident. Pourquoi ?

    • Png persona-nongrata 19 septembre 2012 02:17

      Parce que gros malin l’occident a volé toutes les richesses du monde arabo-musulman et continue de les spolier , bombarder , torturer et massacrer !

      Et quand aux juifs piétre menteur ils ont vécu en paix pendant des siécles sur les terres musulmanes jusqu’à la création en 1947 de l’entité scélérate et criminel du sionistan !


    • Jonas 19 septembre 2012 09:22

      Quand un arabo-musulman est en panne de réflexion., il revient à ce que ses parents lui ont inculquer au biberon « Notre situation de misère , notre incapacité de rentrer de plein pieds dans la modernité , comme les Chinois et les Indiens, nos conflits internes récurrents ou on se massacre entre nous, au nom du Prophète et de sa gloire sont de la responsabilité de l’Occident » même après un demi-siècle d’indépendance. 


      C’est bien grâce aux découvertes des hydrocarbures par les Occidentaux que certains pays arabes baignent dans la richesse.
      En dehors de cela qu’exporte les pays arabes ?
      Quelle découverte ?
      Quelle innovation ?
      Dans quelle recherche sont impliquées les pays arabes ?
      Quel médicament est dû aux chercheurs venant des pays arabes ?
      Dans quel domaine brille le monde arabe aujourd’hui ?
      Depuis la fin du 12 siècle le monde arabe est frappé de sclérose. Regarder des pays qui ont aussi étaient colonisés, subi des persécutions ou l’apartheid et faisant aujourd’hui partie des BRICS,( Brésil- Inde-Chine-Afrique du sud) la Russie mise à part.
      Quelle Université digne de ce nom existe dans les 22 pays arabes ?

      Pour finir ,j’appelle à mon secours , l’écrivain Algérien Anwar Malek , lors d’une interview a la chaine Al-Jazeera, je cite :

      L’interviewer : Vous dites que les Arabes ont un orgueil mal placé ?

      Anwar Malek : « Cet orgueil mal placé est profondément enraciné chez les arabes, à un point qu’on n’imagine pas. Il est si profondément ancré qu’ils croient pouvoir aller sur la Lune 
      Demandez à vos téléspectateurs s’ils pensent que les Arabes pourront aller sur la Lune d’ici 2015. Ils vous diront : »Oui, les Arabes iront sur la Lune" . Par Allah, les Arabes ne s’éloigneront pas de leurs domiciles de plus de quelque centaines de kilomètres. Ce sont des mots vides.

      En toute honnêteté , les Arabes d’aujourd’hui sont rétrogrades, et pas du tout adaptés à la civilisation. Je ne parle pas d’histoire, mais des Arabes d’aujourd’hui. Je ne parle pas des Arabes d’autrefois, de l’époque des conquêtes islamiques. Je parle des Arabes d’aujourd’hui. Ils ont perdu leur identité arabe et se sont mit à exporter shawarma, falafel et graines de lupin en Europe, prétendant apporter quelque chose d’arabe à l’Europe.

      Interviewer : La civilisation.

      Anwar Malek : Ils appellent cela la civilisation.
      (...)

      Les dirigeants arabes sonr le reflet du peuple. Ils ne viennent pas de Mars ou du Soleil. Ils viennent du peuple, et ont les mêmes croyances que lui (...)

      Quant aux juifs des pays arabes , comme toutes les minorités ont été soumis à la DHIMMA, et devait verser un impôt de capitation supérieur à la dîme versée par les musulmans. Les nombreux massacres et obligations de se convertir à l’islam sous peine de mort. Les noms de certains musulmans au Maroc , pour ne parler que de ce pays sont là pour le certifier , les Ben Choukroun, les Ben Hamou, il y a même à Fez des EL Cohen etc

      Le drame des Arabes c’est que les manuels scolaires occultent une grande partie de leur histoire. Le monde arabe refuse de confronter son passé pour garantir le présent c’est pour cela qu’il est constamment en guerre civile. Cette politique de négliger le passé produit, des Saddam Hussein, Kadhafi, Hafez al-Assad-Bachar al-Assad, Ben Ali , Moubarak etc.

      PS : Pourquoi les Arabes ne parlent jamais de la colonisation subie , plus de quatre ( 4) siècles par les ottomans ( le Maroc excepté) ?
      Pourquoi les Arabes ne reconnaissent pas leur participation à la traite négrière plus ancienne et plus longtemps que les pays Occidentaux ? D’où la schizophrénie de certains ne connaissant rien de leur passé s’invente un de mythique.







    • Png persona-nongrata 19 septembre 2012 12:37

      Mais qu’est ce qu tu racontes talmudo-sioniste ??? T’es payé pour raconter de telles connerie ? Ca ne m’étonnerai pas , ton pseudo argumentaire est rincé et on le retrouve sur pas mal de forum , vous étes la plaie de l’humanité toi et les tiens !!!

      Si il y’a bien un cancer de l’humanité c’est bien le sionisme mais ne t’inquiétes pas les gens ont ouvert les yeux et bientot vous n’aurez plus ou vous cacher alors l’humanité et le monde arabo musulman reprendra ses droits !

      Ps : les chrétiens et les juifs payent un impot en terre musulmane mais sont dispensé de la zakat impot islamique obligatoire , donc tout le monde participe à la bonne marche de la sociéte pauvre menteur.


    • kaisersam 19 septembre 2012 13:21

      @persona non grata

      Oui les gens ouvrent les yeux sur le role des talmudo sionistes dans l’histoire


Réagir