mercredi 13 mars - par alinea

Le couvercle du soleil

 

Peut-être parce que dans cette salle obscure où un peu plus de trois cents personnes respiraient à peine, peut-être parce qu’un écran géant dont je n’ai pas l’habitude envahissait mon espace vital, j’ai cru suffoquer et mourir d’une crise cardiaque.

Ce film n’est qu’une pression exercée sur nous par dirigeants interposés, dirigeants oh combien dépassés, impuissants, merdeux.

L’affolement, l’horreur, beaucoup plus que les violons qui ne sonnent pas au départ des gens ordinaires, à dix, puis vingt puis trente kilomètres de leur habitation, sans qu’ils sachent trop d’ailleurs exactement pourquoi. Ce film n’est pas un film influencé par l’Amérique. Il en est, vous vous en doutez d’autant plus fort.

Anniversaire de Fukushima ; huit ans. Au bout de huit ans, nous sommes revenus de nos peurs et, propagande gouvernementale aidant, beaucoup de Japonais eux-mêmes : contraints parce que n’ayant plus d’aide, les exilés volontaires de l’époque ( ceux qui sont partis de leur propre initiative) ne savent plus où aller ni comment vivre. D’autres sont ramenés : il n’y a plus de danger les gars, ou si peu !

Je vais essayer de ne pas sombrer dans ma colère, sans édulcorer, mais, à distance.

La salle était remplie d’antinucléaires dont certains très pointus ; le collectif CHANG qui nous recevait, la CRIIRAD qui animait le débat, avec des débatteurs en salle très impliqués et savants.

On a été informés du travail de la CRIIRAD sur place, peu après la catastrophe, et du laboratoire qu’ils ont instauré avec matériel et laissé sur place après formation, parce que, au Japon, son équivalent n’existe pas.

 

Il y avait là, dans l’assemblée, tous les quinqua, sexa, septu et octos anti nucs du coin. On s’est dit qu’il n’y avait bien qu’à Bure qu’il y avait des jeunes, des jeunes qui pouvaient y laisser des plumes. La lutte type ZAD a remplacé la lutte manifs du bon vieux temps.

Une synthèse de l’intox des pronucs a été énoncée :

Le nucléaire nuit que si on en a peur ; remède : sourire et avoir confiance.

D’autres, en d’autres temps, voyant que nous n’étions pas tous également touchés, pensèrent que c’était une excellente forme de sélection, à la longue nous arriverons bien à ne garder que les éléments assez solidement rétifs à l’atome.

J’ai émis l’idée, qui apparemment n’avait pas effleuré les gentils eugénistes, qu’après tout, notre espérance de vie s’est beaucoup rallongée ces derniers temps, on peut bien en céder un bout pour tous les bons services que nous procure la fée électrique atomique. Non ?

Mais on ne s’est pas avisé de souligner que cette façon d’agir, d’entuber le citoyen, c’était peut-être pour s’éviter des frais de sécurité, de sûreté, laisser filer la radioactivité, surtout maintenant qu’on utilisera le Mox, avec cette saloperie de plutonium.

Je vous passe des détails insignifiants du style : certains habitants ont été évacués dans des zones plus atteintes que celle dont ils venaient, la radioactivité, comme les dirigeants l'ignoraient, ne se répandant pas également le long d'une courbe équidistante du point d'explosion ; chez nous ça n'arriverait pas, c'est sûr, surtout avec Jupiter au plafond, mais nous on sait qu'il faut nous rendre, dès qu'on apprend la nouvelle, dans la pharmacie la plus proche ( 30KM ?) pour se fournir en iode ; si c'est samedi 23 heures, c'est pas grave, on attend lundi matin. Je vais à la pharmacie tout à l'heure, je leur demanderai quelle est la taille de leur stock d'iode.

Et puis juste aussi, pour le fun, on aprend que les émissaires AREVA se sont carapatés, immédiatement.

Ça donne envie de continuer à vivre dans ce monde, entre les cinglés qui ne doutent de rien et les autres, nombreux, qui s’en foutent. Le fait est que l’instinct de vie a quasiment réussi à faire oublier aux Japonais eux-mêmes, la catastrophe de Fukushima ; oublier, c’est pas le mot je crois, on va dire « occulter ».

Il nous faut occulter tant de choses.

Sinon la CRIIRAD a reçu Kan, le premier ministre de l’époque, pour sa deuxième visite en France ( la première il n’y avait eu que Mélenchon pour s’entretenir avec lui !) ; les officiels, c’est pas leurs oignons. Du reste, la France s’est illustrée, à travers Sarkozy, par une visite à Tokyo, juste après la catastrophe, tendant à minimiser l’affaire, tandis qu’aujourd’hui on y organise les jeux olympiques !!

Ce premier ministre a raconté que sa décision la plus difficile, qui lui a fait perdre le sommeil, et qui l’a sans doute rendu assez antinucléaire pour qu’il passe désormais sa vie sur les routes pour raconter… est d’avoir interdit le retrait des employés de la centrale ; abandonner la centrale, dit-il, c’était laisser le pays tout entier se perdre. Interdire le retrait, c’est sacrifier des vies. ( il semblerait que cela ne fut pas tout à fait le cas , en tout cas pas du même acabit que les liquidateurs de Tchernobyl, le film nous fait retrouver aujourd’hui des employés, fictifs, de la centrale à l’époque)

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/374383-fukushima-que-sont-devenus-les-ouvriers-du-nucleaire.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/japon/fukushima/japon-quelle-est-la-situation-a-la-centrale-de-fukushima-sept-ans-apres-le-tsunami_2652842.html

 

Les Japonais ont trente pour cent de leur électricité nucléaire ; je ne suis jamais allée au Japon mais l’image que j’en retiens, ce sont bien les illuminations hallucinantes de leurs villes ! Rien de bien vital, n’est-ce-pas.

Chez nous c’est pareil, il y aurait un semblant de prise de conscience chez les commerçants, dans les communes, on pourrait peut-être recommencer à voir la lune sans habiter le plein cœur du Massif Central !

Le réseau Sortir du Nucléaire a organisé sur tout le territoire des projections de ce film. Vous trouverez ici quelques-uns de ses lieux de diffusion :

https://www.sortirdunucleaire.org/Projections-debats-Fukushima-le-couvercle-du?origine_sujet=LI201902

 

Ça vaut vraiment la peine de se replonger de temps en temps dans le réel, eh oui, parce qu’on y peut quelque chose ; voyez, genre faire la part des choses, la gabegie électrique comme des caprices de nouveaux riches, et soudain, la fin de tout, et rien, rien qui puisse y changer quelque chose jusqu’à la fin des temps au delà du possible de notre imaginaire !

La folie EDF n’est pas une fatalité. La résignation populaire non plus. Être économe, attentif, vigilant, ce n’est pas une punition ! C’est un savoir vivre. La volonté et le combat politiques sont à la portée de tous.



291 réactions


  • baldis30 13 mars 19:42

    formidable d’utiliser 80 % d’électrons sales produits par le nucléaire pour cracher sur ceux qui y travaillent !

    Allez exposer vos angoisses aux chinois , .....


    • alinea alinea 13 mars 19:49

      @baldis30
      Vous avez dû mal lire !! sauf pour les français d’Areva !! vous êtes pareil vous : courage fuyons ?
      Votre irresponsabilité et votre aveuglement ne vous honorent pas monsieur le pronuc.


    • Matlemat Matlemat 13 mars 20:49

      @baldis30

      Donc les électrons produits par le nucléaire doit être utilisé pour faire la promotion du nucléaire ? Ridicule.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 13 mars 21:18

      @Matlemat

      Et ce d’ autant plus qu’ il devrais éviter d’ utiliser les 20% d’ énergie déjà propre pour rependre ses diatribes ... (corollaire inverse /raisonnement par l’ absurde ?)

      Pas très fort en math pour un ingénieur ...


    • baldis30 14 mars 11:10

      @Cyrus (TRoll de DRame)

      monsieur le troll allez vous torcher avec des électrons sales que vous utilisez aussi ...
      je sais la république n’a pas besoin d’ingénieurs ... vous avez vos petits génies, exactement comme Robespierre n’avait pas besoin de savants ...


    • baldis30 14 mars 11:13

      @alinea

       vous exhalez votre haine parce que vous n’avez pas pu entrer dans une structure sociale collective en raison de votre incapacité psychologique à y participer


    • scorpion scorpion 14 mars 11:53

      @baldis30
      Par contre toi tu es un vrai mouton bien dans le troupeau, un parfait représentant des idiots utiles au système. Le jour ou tu te feras irradier la gueule tu diras moins de connerie. 


    • alinea alinea 14 mars 13:30

      @baldis30
      Je vous dois... ?


    • keiser keiser 14 mars 13:30

      @baldis30

      Et ben alors ...
      T’as mal dormi !? ...
      Ou peut être une petite diarrhée passagère. 


    • baldis30 15 mars 12:26

      @alinea

       IRRESPO0NSABLE ... . OUI VOUS L’ETES
       ON SOLLICITE UN JURY D’HONNEUR ... CHICHE MAIS PAS AVEC VOS NULLITES 
      ON VERRA CE QUE VOUS APPORTEREZ A PART VIOTRE HAINE

       


    • keiser keiser 15 mars 16:06

      @baldis30

      Alors là !? ...
      C’est vraiment une grosse diarrhée.
      Essayes de mettre un bouchon.

      Et puis on ne t’as jamais dit que c’est les blaireaux qui écrivent en majuscules.
      Si tu ne sais pas ça, c’est lamentable.
      Mort de rire smiley


  • Matlemat Matlemat 13 mars 21:02

    @l’ auteur, merci pour cet article, vous rameutez déjà tous les chiens de garde du nucléaire, ils aboient déjà n’ayant même pas regardé le film.


    • alinea alinea 13 mars 21:15

      @Matlemat
      oui padamalgam s’est déjà carapaté, ou on l’a carapaté ; ils me fâchent ces gens-là, mais apparemment, pas que moi !
      merci Matlemat


    • Matlemat Matlemat 13 mars 23:03

      @alinea

      Oui j’ai juste eu le temps de voir que vous avez du répondant... smiley


  • lloreen 13 mars 21:41

    Sans les criminels du cartel bancaire, le monde aurait pu être différent.

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=136&v=Vp0CYZ2s_cQ


    • alinea alinea 13 mars 21:51

      @lloreen
      lloreen, si un jour vous êtes au lit pour cause de jambe cassée, vous pourriez nous traduire ce genre de trucs ? j’ai pour ma part une aversion pour le monocordisme anglo-saxon, et, en plus j’ai quasi perdu l’intégralité de mon anglais !!
      mais sinon, bien sûr, si les êtres avaient été différents, notre monde, et celui des bêtes, des végétaux et des minéraux qui nous entoure aurait été différent.


    • lloreen 14 mars 09:14

      « lloreen, si un jour vous êtes au lit pour cause de jambe cassée, vous pourriez nous traduire ce genre de trucs ».

      Sans aller si loin, il existe la fonction traduction. Quant à la voix monocorde de l’AI, c’est en effet très déplaisant.
      Le sujet concernant les travaux de Tesla, il existe cette vidéo expliquant bien à quel point sa technologie volée a été utilisée à mauvais escient, ce dont il a pris conscience un peu trop tard car il n’a pas été méfiant concernant la faune qui grouillait derrière ses recherches sans doute trop occupé par son travail.
      Il n’en reste pas moins que sa volonté a été d’apporter du bien-être à l’humanité.
      Vidéo en français avec mes excuses ...
      https://www.youtube.com/watch?v=Xi7pdcRbm8c


    • alinea alinea 14 mars 09:36

      @lloreen
      Vous êtes toute excusée Lloreen, c’était une petite pique qui ne voulait pas faire mal !
      merci pour le lien


    • lloreen 14 mars 09:58

      @alinea
      "c’était une petite pique qui ne voulait pas faire mal !

      "
      Bien sûr, c’est comme cela que je l’ai ressenti !


    • alinea alinea 14 mars 10:13

      @lloreen
       smiley


  • Matlemat Matlemat 14 mars 00:59

    « qui la ramènent en nous proposant le retour au moyen âge. » 

    à l’âge de pierre voyons... vous êtes fort en histoire je ne savais pas que le moyen-âge se terminait en 1945 avec le début de l’ère atomique.



  • Matlemat Matlemat 14 mars 01:22

    Promenade dans la zone semi interdite de Fukushima :

    https://www.youtube.com/watch?v=MCVWDaO8gmg


    • sls0 sls0 14 mars 15:53

      @Matlemat
      J’ai regardé votre vidéo.
      Des pros, des pros du paranormal et des fantômes.
      Heureusement que ce n’est pas pourri où il ont été sinon ils auraient déclenché les balises de l’entrée ou sortie zone rouge. Une personne qui a fait une scintillographie les déclenche à 30m. 
      Au plus haut ça monte à 5microsieverts dans la vidéo et à 3 en zone rouge.
      Sur les plage brésilienne ça monte à 33 comme on peut voir sur cette vidéo.
      Les superbes plages de sable noir du Kerala ça monte à 100.
      Ils parlent d’un débit de dose normal de 0,10-0,20 microsieverts, ok si on est en zone alluviaire, coté Bretagne, Vosges, massif centrale et Corse ça monte bien plus haut.
      Un jour que je discutais avec un luxembourgeois au sujet de la centrale nucléaire de Cattenom, on a mesuré la radioactivité au plus proche de la clotûre. 0,11microsieverts. Ensuite on a pris l’autoroute qui traverse le Luxembourg. Je savais qu’il avaient employé de la cendre de centrale au charbon à certains endroits. Les cendres sont naturellement radioactives. On est monté à 1,32 microsieverts.

      Bonne vidéo pour voir que les maisons japonaises respectent les normes antisismiques et qu’un tremblement de terre fout les boites de conserves à terre dans les magasins.


  • Patrick Samba Patrick Samba 14 mars 01:22

    Bonsoir,

    un film remarquable, coup de poing, dévoilant la sinistre vérité : « des dirigeants dépassés, impuissants, merdeux ». Les employés d’Areva se carapatant, mais aussi le PDG de Tepco, et bien d’autres. Les lâches qui assuraient avant l’accident, et même après, que le nucléaire est sûr et sans danger.... Le responsable de l’équivalent de l’ASN locale s’avouant totalement incompétent à gérer la situation : avec Pierre-Franck Chevet, ex-Président de l’ASN on a eu son équivalent pour l’EPR.

    L’EPR.... notre futur Fukushima si on le laisse démarrer.

    Non, alinea, ce n’est pas le Réseau Sortir du nucléaire qui a organisé cette tournée du film. Il en est malheureusement incapable : des bras cassés depuis le putsch de 2010. Il se contente de donner l’information.


    • alinea alinea 14 mars 09:33

      @Patrick Samba
      Désolée, c’était pas très explicite mais j’ai eu une puce à l’oreille quand j’ai vu qu’Alès n’y était pas !
      Je n’ai pas détaillé ici, mais c’est vrai que le rôle du responsable de la sûreté...est très bien joué !! tous des ballons de baudruche qui se vident !


    • lloreen 14 mars 13:36

      @alinea
       « des ballons de baudruche qui se vident ».*
      Ils sont atteints du syndrome du responsable mais pas coupable.
      Ce sont donc de dangereux irresponsables une des raisons parmi d’autres pour refuser leur accès aux affaires.
      Il faut arrêter les frais:celle de leur indigence et ceux de leurs états. 
      D’autant plus qu’il existe des solutions propres, les pollutions étant largement suffisantes par ailleurs sans qu’il soit nécessaire d’en rajouter.
      Il faut des milliers d’années pour se débarrasser des radiations et enfouir les déchets n’est pas une solution.
      Même les ménagères savent que balayer la poussière sous le tapis ne la fait pas disparaître...


    • alinea alinea 14 mars 13:39

      oui lloreen, mais le savoir populaire est grandement déprécié, même le peuple en doute... quoique, ces temps-ci, il se réveille, et j’ai bon espoir !


  • nono le simplet nono le simplet 14 mars 01:59

    bonjour alinea,

    merci pour l’info

    je ne sais pas si ce film passera près de mon bled paumé pour que je puisse aller le voir mais je finirai bien par le voir ...

    à Fukushima le bilan officiel est, à ce jour, de 1 mort par irradiation ... les fuites radioactives vers l’océan Pacifique se diluent dans l’eau de mer sans conséquences ... le nuage radioactif s’est vite dilué dans l’atmosphère ... le corium est refroidi avec 70 m3 d’eau par jour ( une pompe achetée à Castorama suffirait à refroidir le réacteur ) ... tout baigne ... Fukushima est un non accident ... un simple incident, aux seules conséquences économiques ...

    être dans le déni à ce point ... ça me rappelle un certain gouvernement à propos des mutilés de manifestations ... ça se passe aussi dans un pays exotique ...


    • nono le simplet nono le simplet 14 mars 08:58

      @maglamadap
      marrant mon bébert, ton nouveau pseudo ... je t’embrasse aussi smiley


    • alinea alinea 14 mars 09:28

      @nono le simplet
      J’ai mis en lien ( le dernier dans le texte) le programme fourni par le réseau, mais tous n’y sont pas puisque Alès n’y est pas !!


    • nono le simplet nono le simplet 14 mars 09:44

      @Julien S
      historien, physicien atomiste et carreleur

      électricien aussi ... ce qui t’aurait servi pour tes travaux smiley


    • nono le simplet nono le simplet 14 mars 10:01

      @Christian
      merci pour le lien, je note


    • Arogavox 14 mars 11:09

      @nono le simplet
      bof ... padamalgam à l’envers est-ce que ça en fait l’inverse d’une prétention ?


    • baldis30 14 mars 11:28

      @alinea

       Ah il est d’Alès ...... mais pourquoi donc ne parle-t-il pas de ce terril reboisé pour faire bien dans le paysage et qui brûle, .... qui brûle, ..... qui brûle avec des dégagements gazeux tout à fait antipathiques ( j’ai la photo sous les yeux enfin l’une de celles que j’ai faites ....et il y en a un paquet ... )
      Ah mais ! « occupez vous des souris les montagnes accoucheront bien toutes seules .... »
       
      Quant à faire un article sur la mine de Centralia ..... qui tue lentement il en est encore plus incapable .... et pourtant ça brûle aussi, mais à l’échelle du pays concerné ... et il vaut mieux évoquer ces salauds de TMI plutôt que les charbonniers propriétaires ...... vous ne connaissez pas Centralia .... encore plus agréable .... !
       Vous ne connaissez pas non plus Saint-Eloy les Mines .... ni un tas d’autres lieux.
       Ce ne sont pas les zécolos qui vous les feront connaître ! ils ne sont pas payés pour cela ... et s’il sont payés c’est pour la fermer !


    • alinea alinea 14 mars 13:27

      oh baldis ! les mines ont tué, plus les mineurs que leurs propriétaires, c’est drôle hein ?
      J’étais pas née, j’ai rien pu faire !
      On peut juste dire que pour se réchauffer les fesses, les humains feraient mieux de faire l’amour plutôt que de faire du feu !
      Non ? smiley
      Je vais vous avouer que je n’ai pas la compassion sans limite pour pleurer les morts depuis le début de l’humanité ; si on me grattait un peu, je finirais par avouer , qu’au fond, l’humanité est le cadet de mes soucis, c’est le Tout qui m’importe, avec elle, ce serait fantastique, mais si elle y met de la mauvaise volonté, ma foi, qu’elle dégage !


    • Trelawney Trelawney 14 mars 14:24

      @nono le simplet
      à Fukushima... les fuites radioactives vers l’océan Pacifique se diluent dans l’eau de mer sans conséquences ... 
      Vous avez des preuves de ce que vous avancez ou c’est votre boulangère qui vous l’a dit ?
      Fukushima et 7 ans après la catastrophe :
      les réacteurs 1 et 3 en fusion continuent de se consumer et on les refroidit avec de l’eau que l’on rejette à la mer sans trop savoir comment ca va se comporter. Les pécheurs peuvent gueuler on ne sait pas faire autrement alors on continue comme cela. Vous m’avouerez que ça n’est pas trés professionnel. Mais comme vous le dites si souvent : « avec le nucléaire tout est sous contrôle ! »

      Le réacteurs 4 qui lui n’a pas explosé n’est toujours pas démonté.
      Lors de l’accident Tepco avait annoncé qu’il traiterait tous les déchets radioactifs de cette centrale (réacteur 1 et 3 compris) en 40 ans. Il vient d’annoncer qu’en fait ça lui prendra peut être (il n’en est pas sure) 200 ans, réacteurs 1 et 3 non compris. On commence a envisager la solution d’un sarcophage 

      Pour la petite histoire, il y a maintenant 32 ans le réacteur 4 de la centrale de Tchernobyl entrait en fusion. A aujourd’hui, ce réacteur 4 est toujours en fusion (corium) et suite a des analyse poussée, on ne sait toujours pas de quoi il est composé. Il y a des éléments qui ne sont pas dans le tableaux de Mendeleïev. Il est toujours sous sarcophage et à aujourd’hui aucune procédure pour son démantèlement n’a été arrêté à ce jour.

      c’est peut être aussi un « non événement »


    • alinea alinea 14 mars 14:31

      @Trelawney
      nono le simplet ? non
      c’est un non évènement, en tout cas pour tous les sachants de ce site ; qu’est-ce qu’on en a à foutre, franchement, des réacteurs qui continuent leur job enfouis dans du béton ? C’est la science ça , monsieur, et la peur crépusculaire des obscurantistes qui tirent les cartes, franchement, c’est à se pisser dessus de rire !


    • nono le simplet nono le simplet 14 mars 14:38

      @Trelawney
      du calme, du calme ... je faisais de l’humour bien sûr smiley


    • nono le simplet nono le simplet 14 mars 14:40

      @Trelawney
      d’ailleurs en lisant mon com avec attention on peut le deviner smiley


    • baldis30 15 mars 12:28

      @alinea
      VOS PROPOS NE TIENNENT QUE DE LA HAINE ET DE LA NULLITE


    • baldis30 15 mars 12:39

      @alinea

      « fourni par le réseau »
       Ah la mythification, le mystère cher à goebbels ... la mystification du réseau caché bien entendu ... le mystère .... goebbels ne pouvait rêver mieux !
       


    • baldis30 15 mars 13:10

      @Trelawney

       Ils ont déjà eu Minamata alors ils sont habitués ... Le fait est que leur réputation de technicien est surfaite : j’ai donné l’exemple de Niigata sur un problème pas tellement complexe .... il suffisait de raccorder deux communications de deux congrès différents .. Mais ils n’acceptent pas qu’on le leur dise ... Ils en sont toujours au même plan psychologique du « grand empire nippon » ( Mandchourie, Nankin, Philippines, etc. ...) analogue au « reich de mille ans » 


  • Raymond75 14 mars 07:40

    Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde :

    http://www.fukushima-blog.com/


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 12:55

      @baldis30. L’écriture inclusive s’impose : balayez devant le chiot.te qui vous sert de chambre à coucher.


  • amiaplacidus amiaplacidus 14 mars 08:27

    @l’auteur :

    J’aime bien votre phrase :

    "Ça donne envie de continuer à vivre dans ce monde, entre les cinglés qui ne doutent de rien et les autres, nombreux, qui s’en foutent. "

    Elle décrit si bien la réalité


  • Fergus Fergus 14 mars 09:41

    Bonjour, Alinea

    Le seul truc emmerdant avec ce genre de film, c’est  comme tu l’as observé  qu’il n’attire que les antinucléaires viscéraux. Il ne peut donc avoir aucun effet sur le quidam lambda.

    La sortie du nucléaire est pourtant une nécessité vitale car, tôt ou tard, se produira une nouvelle catastrophe, genre Tchernobyl ou Fukushima. Et la présence de nombreux réacteurs en France sur le territoire pourrait, en cas d’accident majeur sur le territoire, entraîner l’évacuation de métropoles, et même de la capitale pour peu que Nogent soit impliquée en période de vent dominant d’est. On en imagine aisément les conséquences...

    Il est donc urgent de développer des alternatives propres au nucléaire. Mais pas ces saloperies d’éoiennes qui pourrissent le cadre de vie !!!


    • alinea alinea 14 mars 10:04

      Bonjour Fergus,
      oui tu as raison bien sûr ; je crois qu’il faut trouver des biais pour informer ; je suis de loin pas un puits de sciences m.ais l’ignorance autour de moi est abyssale !

      il ne faut pas hésiter à partager, faire lire, écouter..
      La plupart des humains possèdent encore une once d’humanité en eux, et ils comprennent très vite !


    • amiaplacidus amiaplacidus 14 mars 11:00

      @Fergus

      Bonjour,

      Très égoïstement, je préfère que ce soit à Gravelines, Penly ou Paluel par vent d’est. Bon Londres dégusterait, mais, enfin, ce n’est que Londres.
      En revanche, au Bugey, par vent d’ouest, cela craint pour moi.

      Mais, tout compte fait, comme, depuis Tchernobyl, on sait que les radio-éléments sont bloqués à la frontière française, j’ai bien peur que ces radios-éléments, piégés, se mettent à tourner dans l’hexagone.


    • baldis30 15 mars 12:37

      @Fergus

       ALLEZ DONC VOIR LES SITES DES GRANDS JOURNAUX ITALIENS .... :
       Pas un seul ne parle d’un naufrage récent causé par un navire italien ...
       ALORS ON ARROSE AVEC LA MAFIA ! 
       Mais pour l’instrumentalisation des enfants ... ils y sont ....
      Les parents laissent faire exactement comme les parents hitlériens ont laissé faire .... FAITES DONC ..... et les gosses faits prisonniers, les armes à la main, sont ceux qui dirigent un pays qui prétend diriger le monde .... mais qui serait bien en peine de retenir toutes les saloperies envoyées par ses centrales BWR et celles au lignite


  • julius 1ER 14 mars 09:49

    il faut considérer le nucléaire comme le militarisme ambiant cad presque comme un mal nécessaire mais rien de plus dans l’état actuel des choses !!!

    en faire une finalité du développement est là le principal danger et c’est vers quoi on se dirige en axant la transition écologique vers le tout électrique c’est ce qui est le plus préoccupant et le moins « raisonnable » ,.....

    la sagesse n’étant pas au RDV il convient encore et encore de parler du nucléaire et d’en montrer les limites !!!!

    merci Alinéa pour cet article !!!


  • Jean Keim Jean Keim 14 mars 10:03

    Je ne peux rien faire directement contre les dangers de la technologie, je n’irai pas voir le film, il m’apprendra ce que je sais déjà, non pas sur la physique nucléaire mais sur le fait que le profit l’emporte toujours sur toute autre considération, alors je ne peux que me comporter le plus sainement possible, je ne suis responsable que de moi-même, même si je perçois clairement que je suis le monde.

    Je ne me prends plus la tête avec le comportement aberrant de mon espèce, j’adore me promener sur les petites routes du Berry, de préférence à pied ou à vélo, il n’y a pas un chemin libre ou aménagé, pas une lisière de forêt, pas un fossé, pas un plan d’eau ou des gens crasses n’ont pas jeté leurs détritus Coca Colas, Macdo ou que sais-je encore, alors je ne peux rien faire contre la folie suicidaire, le pire est à venir et je suis triste pour mes enfants, pour les enfants en général.

    Je connais la cause de tout ce désordre, je l’ai clairement identifiée, au fil du déroulement de l’Histoire elle n’a cessé de grossir, j’ai écrit qq. articles, qq. commentaires, qq. consciences parfois inattendues ont réagi, je veux croire dans l’adage qui dit qu’à quelque chose malheur est bon.


  • JMBerniolles 14 mars 10:33

    Il est lamentable et très caractéristique d’oublier, de gommer, d’effacer des mémoires les plus de 20.000 morts et disparus à la suite directe du grand séisme (type Jogan c’est à dire qu’il y a un précédent historique connu qui a été pris en compte pour la défense de la centrale nucléaire d’Onagawa) de la part d’adeptes de sectes anti nucléaire, puisqu’il est décrit ici un rassemblement de ce type, qui sont surtout centrés sur eux mêmes et leur idéologie.

    Le 11 mars 2011 en début d’après midi, trois Préfectures ont principalement été frappées par ces catastrophes, celles : de Fukushima, d’IBaraki et de Miyagi. Avec trois sites nucléaires, Fukushima Daiichi, Fukushima Daini et Onagawa. Il est importants de noter que sur les 13 réacteurs nucléaires exposés, 9 on été préservés de l’accident maximum. Sur ces 9 seuls les réacteurs n° 5 et 6 ont été déclassés, avant tout pour des raisons politiques. 

    Faire de la CRIIRAD, créée par Michèle Rivasi qui a un contentieux personnel contre le milieu du nucléaire et qui manipule sans vergogne les arguments mensongers dans son discours haineux, et gérée au moment des accidents nucléaires de Fukushima Daiichi par Roland Desbordes qui s’est ridiculisé dans une lettre adressée à l’IRSN justement à propos de mesures de radioactivité liées à ces accidents, un organisme crédible serait presque comique. Mais cela marque malheureusement le degré d’inconscience des personnes qui croient en cette propagande hautement manipulée.

    Les mesures de radioactivité liées aux émissions et retombées radioactives (du niveau de celles enregistrées lors de l’accident de Tchernobyl) dans l’environnement (en dehors du site de la centrale de Fukushima Daiichi) ont été assez rapidement, compte tenu de la désorganisation et des problèmes dus au séisme, mis en place et assurés par l’US-DOE américain (département de l’énergie, service en charge du nucléaire au niveau fédéral). Il y a eu ponctuellement des mesures assurées par d’autres organismes, essentiellement japonais, et étrangers. L’organisation française qui a effectué quelques mesures est l’ACRO, une association d’orientation anti nucléaire assez sérieuse. 

    • Les émissions de radioactivités liées aux explosions de vapeur et d’hydrogène ont été correctement monitorées.
    • La radioactivité et ses conséquences biologiques ont été bien évaluées par les mesures de l’US-DOE.
    • La seule incertitude réside dans la proportion d’Iode gazeux et sa dissémination. 

    Il a été remarquée que la contamination radioactive environnementale avait l’allure d’une peau de léopard (IRSN) . C’est à dire qu’il y avait un niveau moyen faible avec des zones chaudes. A partir des mesures et de la définition d’une carte de doses biologiques, l’IRSN, notamment, a publié une carte de doses biologiques intégrées sur une année. Le maximum, si l’on reste une année à l’endroit le plus chaud, est de 35 millisieverts. C’est très largement dans le domaine des faibles doses et aussi en dessous du seuil d’innocuité défini à 50 millisieverts (notamment par un rapport de l’Académie de médecine des Professeurs Aurengo et Tubiana en 2005)

    Il a pu ainsi être annoncé assez tôt, notamment par le MIT et l’OMS, que les conséquences sanitaires des accidents nucléaires de Fukushima Daiichi seraient très limitées. En dehors des cancers de la thyroïde pour les jeunes, notamment à la suite de la désorganisation au moment des accidents et relativement à l’incertitude sur l’Iode radioactif à l’état gazeux.

    Outre le suivi médical de quelques 2 millions de personnes, 360.000 jeunes (0-18 ans au Japon) ont été suivis pour cette menace de cancer thyroïdien. Des cancers ont été diagnostiqués dont une part du aux accidents.

    Jusqu’à présent il n’y a pas de décès dans la population reconnu comme étant du aux accidents nucléaires. Chez les techniciens de la Tepco qui ont été les plus exposés, un décès vient d’être attribué à la conséquence d’une irradiation ayant eu lieu pendant un service professionnel.

    Naoto Kan le premier ministre de l’époque a du démissionner dans la disgrâce à la suite de l’incurie de son gouvernement, ainsi que de l’administration préfectorale. Parmi les divers manquement à ses responsabilité il y a le fait que le Super intendant du site nucléaire de Fukushima Daiichi, Masao Yoshida a été laissé sans soutien avec une centaine d’ingénieurs, de techniciens, de pompiers et de policiers pour maitriser les accidents nucléaires potentiels sur six réacteurs nucléaires. Masao Yoshida a attendu en vain l’accord du gouvernement pour utiliser l’eau de mer pour refroidir les cœurs de réacteurs nucléaires. Il a du prendre la décision lui-même ce qui dans l’esprit japonais est une transgression fondamentale, qui lui a été reproché plus tard. Lui et son équipe, ses héros je dirai, ont réussi à sauver deux réacteurs nucléaires, à presque sauver les autres et en tous les cas à limiter les problèmes liés à la fusion des cœurs sur trois réacteurs, ainsi que pour les piscines de stockage de combustibles nucléaires.

    Une dizaines de techniciens ont été assez fortement irradiés. deux sont proches du Sievert. Une centaine sont touchés par une irradiation notable.



    • alinea alinea 14 mars 10:51

      @JMBerniolles
      Un raz de marée, un tremblement de terre, l’Homme n’y peut rien ; juste connaître la fragilité des lieux où il vit et faire une société comme à Bali par exemple.
      Il s’agit de nous fournir une énergie, c’est-à-dire apporter un peu de facilité et de confort à la vie humaine ; au lieu de cela, des fous, des incompétents, pour une industrie hyper polluante qui fabrique des objets tout sauf indispensables.
      Le problème, c’est que la planète ne nous appartient pas ni les poissons dans l’océan ni les oiseaux dans le ciel.
      Nous devrions être respectueux à défaut d’être aimants.
      Sinon, le problème de l’eau de mer, c’est que la centrale était entreprise privée et pendant de longues heures il n’y a eu aucun échanges possibles avec la résidence du PM ; mauvaise information, mauvaise communication : cela fait partie des reproches que l’on fait au nucléaire !! Sans parler du bordel de l’évacuation des résidents !!
      Elle est bien mignonne votre science, mais elle vaut pas deux balles quand derrière rien ne suit ; et quand je dis derrière, le progrès est qu’aujourd’hui on peut dire avant...cf l’EPR !
      alors ça va vos leçons de bons écoliers qui vantent les héros de la base pour valider l’insensé !
      Vous est-il déjà venu à l’idée que le héros se forge, malgré lui, dans les situations merdiques provoquées par ses congénères ? guerres, éboulements ( construction en zone sismique), écroulement des mines, explosions des centrales ! Si l’humain ne faisait pas tant de conneries, nous n’aurions pas besoin de héros pour embellir l’Histoire !


    • Matlemat Matlemat 14 mars 11:10

      @JMBerniolles
       Mr le représentant du lobby, n’êtes vous pas en train d’anticiper une éventuelle catastrophe en France en nous disant que c’est sans conséquences ?

       Ca ne va pas être un peu compliqué de remettre le site de Fukushima en état ? 

       La protection de l’environnement n’est pas votre priorité, on produit de l’électricité, on fait de l’argent, le reste on s’en moque.

       On profite de sa petite vie, les autres qui suivront pourquoi s’en soucier vu qu’on sera mort ? Un comportement irresponsable... 


    • joletaxi 14 mars 11:17

      @alinea

      Le problème, c’est que la planète ne nous appartient pas ni les poissons dans l’océan ni les oiseaux dans le ciel.

      ah bon ?
      elle appartient à qui alors ?

      comme dans toute religion, on répète des mantras, creux, sans la moindre réflexion

      vous reviendrez quand vous m’aurez donner les coordonnées du proprio

      en attendant, changez rien pour moi
      ah si, coupez toute aide, subside aux ONG et autres sectes « citoyennes » vertes( enfin récemment repeintes en vert)


    • joletaxi 14 mars 11:33

      @JMBerniolles

      je compatis
      amis nous sommes dans un monde différent, il vous faudra composer avec cette société,qui pour vous, comme pour moi est incompréhensible

      https://www.lalibre.be/actu/planete/greta-thunberg-recevra-t-elle-le-prochain-prix-nobel-de-la-paix-5c8a17fdd8ad5878f002f5c0

      Vous ne risquez pas d’être reçu par le président de la République, moi non plus
      mais sainte Rita du climat a droit au tapis rouge.
      Cela vous choque ?
      moi aussi.
      quoique
      Al Capone Gore y avait eu droit aussi, et la première chose qu’avait faite le président nouyvellement élu avait été de nomme la folle du chabichou, ambassadrice aux pôles, pour lui éviter peut-être le pole emploi ?
      et faites provision de prozac car si d’aventures, Trump devait trébucher, on aurait droit à une autre handicapée

      https://jacqueshenry.wordpress.com/2019/03/14/aoc-hysterie-ecolo-totale/

      ce qui se passe est très curieux, irrationnel, incompréhensible, mais toute l’histoire de l’humanité n’est qu’une longue succession d’engouement irrationnel ayant mené aux pires catastrophes


    • baldis30 14 mars 11:37

      @JMBerniolles
      bonjour,

      Rivasi ... rivasi ... rivasi ... un nom qui ne résonne pas très bien ?
      Est-ce une entreprise qui travaille pour le nucléaire ?


    • JMBerniolles 14 mars 12:50

      @alinea

      Vous vous échappez… .

      Mais vous ne pouvez échapper à la Science si vous vous placez vous même sur son terrain. Vous êtes instruite donc vous devriez comprendre que la Science est issue de la « raison » grecque, alors que les philosophes étaient souvent des scientifiques également.

      La Science c’est la nécessaire compréhension de la nature et de ses Lois. La seule chose qui peut rapprocher la Science de la religion c’est la croyance chez la plupart des savants en un principe d’unicité et de cohérence de l’Univers.

      Contrairement à ce que vous dites, l’énergie nucléaire (en dehors des armes atomiques) est celle qui pollue le moins. Notamment à cause de sa très grande puissance spécifique qui permet d’économiser les matériaux, des ses rejets monitorés, de son cycle du combustible maitrisé… comparé aux destinées des déchets chimiques et biologiques, le cas du traitement des déchets nucléaires est un exemple d’école. 

      Concrètement le Japon a remplacé son nucléaire par des chaudières et des turbines à gaz tout en organisant des Black out par zone.

      La seule alternative actuelle (en dehors du charbon) au nucléaire pour la production électrique est le gaz. 


    • JMBerniolles 14 mars 12:58

      @joletaxi

      Merci pour la compassion… 

      Dans ma ville, l’Education nationale, les Profs, ont mobilisé les jeunes lycées et collégiens pour une manifestation pour le « Climat ».
      Dans le passé seul le régime nazi a organisé, à plus grand échelle, mais nous ne sommes qu’au début, l’endoctrinement des jeunes.

      Mais il y a évidemment une ou plutôt des explications à tout cela.


    • alinea alinea 14 mars 13:12

      Sarcastelle, je vous décerne le premier prix de myopie cérébrale, je vous plains parce que je crois que vous n’êtes plus nuisible.

      J’emmerde la science qui n’a porté que malheur pour tous et pognon pour quelques-uns, et puis ce progrès, cette technologie, je l’emmerde également tant je sais qu’elle ne manquera que parce qu’elle fut addictive ; mais on se soigne d’une addiction.

      La science, et ses corollaires, a eu le vent en poupe parce qu’elle est bien plus facile d’accès que la Connaissance : la satisfaction plus accessible que la plénitude.

      Permets-moi de m’inscrire dans le long terme et de considérer vos satisfactions comme des joujoux éphémères. Sauf qu’ils sont éminemment mortifères, plus que beaucoup d’autres déchets...ce qui ne les excuse pas.


    • alinea alinea 14 mars 13:14

      @joletaxi
      Vous êtes sérieux ? c’est scotchant


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 13:22

      @alinea. wi... vive la connaissance par les astres !


    • alinea alinea 14 mars 13:37

      @JC_Lavau
      Quand la connaissance universelle ( de tous temps en tous lieux) nous échappe, on fait profil bas ; je ne vous demande pas de vous y intéresser, mais c’est juste dommage pour vous, car cette connaissance-là avait des choses à vous dire sur vos drames, tandis que la vôtre, de science, est restée muette.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 13:52

      @alinea. Heureusement tu connais tout ça par les astres et les tarots.


    • alinea alinea 14 mars 14:02

      @JC_Lavau
      Ils sont un support, un langage qui aide à communiquer, oui.


    • Trelawney Trelawney 14 mars 15:04

      @JMBerniolles
      Mais cela marque malheureusement le degré d’inconscience des personnes qui croient en cette propagande hautement manipulée.
      La manipulation est des deux coté. je me contente de lire les communiqué de Tepco. car si on comprend un peu leur langage on se fait une idée précise de l’ampleur du désastre.
      Donc Tepco revois ses estimation en matière de coût et de temps nécessaire au démantèlement de Fukushima et prend soit de retirer les réacteurs 1 et 3 de ses estimations. Car pour ces deux réacteurs il a au moins l’honnêteté de dire qu’il n’a pas de réponse à fournir.
      Durée du démantèlement 200 ans (ca fait donc une catastrophe qui dure) Budget débloqué : 193 milliards d’euros et ça n’est pas fini (mais ça c’est secondaire).
      Tepco s’oriente vers un sarcophage et un refroidissement avec de l’eau (ad vitam aeternam) pour les réacteurs 1 et 3, en attendant que les technologies futurs trouvent une solution au problème. On ne sait toujours pas de quoi est composé le corium de Tchernobyl.

      Bon oui CO2 machin chouette on a besoin de l’électricité et du nucléaire mais il faut rester objectif et cette technologie est le genre de truc qui met l’économie d’un pays par terre. Je suis de ceux qui pense que la cause de la fin de l’URSS est Tchernobyl


    • JMBerniolles 14 mars 18:40

      @Trelawney

      Vous faites erreur : c’est la fin de l’URSS ou plus exactement sa décomposition qui est à l’origine de l’accident nucléaire maximum de Tchernobyl.
      De même que c’est un système qui prolonge la féodalité qui a été la cause profonde des accidents nucléaires de Fukushima Daiichi.

      On peut aussi trouver des causes liées à la société pour l’accident de TMI où un technicien devait seul lutter contre la progression de l’accident devant un tableau de commande absolument mal conçu. Alors qu’une simple action de commande aurait stoppé l’accident, ce qui a été réalisé trop tard.

      C’était le début d’une ère du capitalisme où l’entreprise n’est plus qu’un support à opération financière. Dans le domaine militaire et commercial de l’aviation entre autres on voit ainsi des faillites techniques incroyables comme celle du F35 ou aujourd’hui celle du Boeing 737 Max... J’avis commencé à écrire un livre sur ce thème que j’ai perdu avec un ordinateur.

      Sur le site de Fukushima Daiichi le niveau de radiation est très bas en dehors de quelques points chauds résiduels et des bâtiments réacteurs des unités accidentées. Le rejets radioactifs liquides et aériens sont maintenant très faibles.
      La Tepco a maintenant une meilleure connaissance de l’état des structures basses des cuves réacteurs et du fond de l’enceinte des réacteurs accidentés. Le Corium est tombé en partie sur le fond d’enceinte et il y a eu des réactions Corium Béton.
      Avec des robots spécialement conçus la Tepco a pu toucher les corium. Le but reste toujours de les récupérer. Rappelons que pour TMI dans des conditions moins difficiles le Corium et les restes du cœur ont été récupérés au milieu des années 80. L’échelle est quelques dizaines d’années. Ce qui a été annoncé très tôt.


    • Trelawney Trelawney 15 mars 07:33

      @JMBerniolles
      Avec des robots spécialement conçus la Tepco a pu toucher les corium. Le but reste toujours de les récupérer.
      Le but n’est pas de le récupérer (on ne saurait pas quoi en faire), mais de le confiner
      C’est ce que dit Tepco dans son rapport : Il attend que l’on est des connaissances suffisantes pour s’occuper des deux réacteurs et la solution du sarcophage comme à Tchernobyl est envisagé.
      Le corium se nourrit de béton et de tout ce qu’il trouve, mais ne s’enfonce plus. C’est déjà ça


    • JMBerniolles 15 mars 09:53

      @Trelawney

      Visiblement vous vivez dans votre monde.

      Ils veulent évidemment récupérer les corium, les débris et poussières… Pour le développement de robots, pour la technologie, pour la démonstration, pour satisfaire au plan général du déclassement.

      Dans l’unité 1 ils ont donc introduit des robots dans l’enceinte à l’intérieur du piédestal. Les températures mesurées sont normales autour de 20°c, alors que les doses biologiques de radiation sont fortes de l’ordre de 10 Sv/h

      It was found that there was no significant damage to the various equipment in the PCV.


      Enfin
      Inserting of robots into the PCV performed this time has been such an unprecedented challenge to the nuclear industry, and we believe that the fact that critical data was gained from the investigation demonstrates that we have made a massive leap forward, contributing greatly to our future decommissioning work.

      En général, dans le cadre de l’après accidents nucléaires de Fukushima Daiichi les japonais disent les choses sans mentir. Ils préfèrent ne pas parler, ne rien dire plutôt que de sortir un mensonge. 


  • Matlemat Matlemat 14 mars 10:55

     Les Japonais ont eu de la chance dans leur malheur, la centrale de Fukushima Daiichi est située sur la côte est du Japon avec des vents dominants d’ouest, le gros des émissions sont partis vers le pacifique qui a dilué les rejets.

     Si le vent avait soufflé plus longtemps vers Tokyo les conséquences auraient étées encore plus graves.

     Tchernobyl est située à l’intérieur des terres d’ou plus de contaminations.

     Beaucoup d’Allemands vivants à l’est de Fessenheim et du Rhin ne cessent de réclamer sa fermeture, avec les vents dominants ils seraient les premiers touchés.

     Le Luxembourg réclame officiellement la fermeture des centrales nucléaires prochent de leur frontières en france et en Belgique :

    « Lors de la visite du président français Emmanuel Macron au Grand-Duché,le Premier ministre Xavier Bettel a abordé la question de la fermeture de Cattenom, à laquelle le Luxembourg se dit prêt à coopérer économiquement. »

    « Le Luxembourg voit son petit territoire grandement menacé par un accident nucléaire. Il serait soit rayé de la carte, ou verrait son économie sombrer, son histoire, sa culture… Avec ses 2.586 km2, le Luxembourg est vulnérable en cas d’accident nucléaire. »

    https://www.wort.lu/fr/luxembourg/trois-centrales-inquietent-le-luxembourg-des-petits-pas-pour-faire-barrage-au-nucleaire-59fb5e79c1097cee25b769f0



    • lloreen 14 mars 13:19

      @Julien S
      "L’Allemagne et le Luxembourg, combien de bombes H ? 

      "
      Si vous saviez....


    • baldis30 15 mars 12:49

      @Julien S

      bonjour,
      « L’Allemagne et le Luxembourg, combien de bombes H ?  »
      H ? mais A certain !
      Pour le Luxembourg, les négociations d’achat sont peut-être en cours ...le gouvernement luxembourgeois a trouvé d’ailleurs un fournisseur, le même qui a servi plusieurs pays orientaux et a participé aux essais ... fournissant en prime les vecteurs balistiques...


  • pierrot pierrot 14 mars 11:06

    Bonjour,

    l’accident du séisme au Japon en 2011 a fait environ 18 000 morts, l’accident de la centrale de Fukushima Dai -Ichi a été un grave accident humain par le nombre de personnes évacuées mais il n’a fait aucun mort ni blessé car les doses reçues par les populations avoisinantes étaient faibles (moins de 100 mSv par an) donc le suivi de cette population ne montre pas de surcroit de cancer ou autres pathologies (voir le bilan réactualisé récemment par l’IRSN).

    Depuis cet accident les normes se sont significativement renforcées partout dans le monde, en particulier en France et en Belgique. Le Japon a depuis redémarré lentement 9 réacteurs nucléaires.


    • Matlemat Matlemat 14 mars 11:21

      @pierrot
       Il y a peut être peu de personnes irradiées car elles se sont barrées vite fait, en général quand on voit à la télé exploser des bâtiments de réacteurs nucléaires proche de chez soi on ne traîne pas, j’ai mis plus haut le lien sur une visite dans la zone, les gens ont tout abandonnés sur place, les conséquences économiques ne peuvent être niées. 

       Les normes ont été renforcées mais la France a encore du retard dans cette mise en norme 8 ans après :

      « Un article de Mediapart du 8 novembre dernier faisait également le point sur l’application par EDF des mesures post-Fukushima. L’exploitant, responsable de la sûreté de ses installations, n’a pour l’instant installé que deux diesels d’ultime secours, alors qu’il devait en pourvoir chacun des réacteurs français avant la fin de l’année 2018 (exceptés ceux de Fessenheim). Il lui en reste donc 54 à installer. L’Autorité de sûreté nucléaire propose de repousser l’échéance à juin ou décembre 2019, voire même jusqu’à mi 2020 pour certains, soit jusqu’à 1 an et demi après la date à laquelle la mesure aurait dû être déployée. »


    • lloreen 14 mars 13:54

      @pierrot
      C’est entièrement faux.
      http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/15/01003-20110315ARTFIG00683-japon-les-kamikazes-du-nucleaire-sacrifient-leur-vie.php

      Quant à Tchernobyl...t responsables mais pas coupables non plus.
      https://www.dissident-media.org/infonucleaire/enfants_malades.html

      Il y a des moments où certains feraient mieux de se taire.


    • alinea alinea 14 mars 15:10

      @Julien S
      La croyance a ceci d’extraordinaire qu’elle protège son hôte ; de toute culpabilité, de toute peur. C’est ce que l’homme a trouvé, de toute éternité, pour ce faire. Son corollaire, c’est emmerder les autres du haut de ses certitudes ; vu du bas, c’est hilarant quand on est gai, irritant autrement.


    • alinea alinea 14 mars 15:43

      @Julien S
      Tant mieux, sauf que vous croyez ne pas croire alors que votre science est un aveuglement qui sera dépassé demain ! smiley

      Ma connaissance à moi est millénaire, a traversé siècles mers et continents ! ( quand je dis à moi, je me gausse !! je ne connais rien, j’aborde à peine !)


    • lloreen 14 mars 16:07

      @Julien S
      Argument assez pitoyable suintant de mauvaise foi.
      Allez-donc faire un tour dans ces foyers pour enfants abandonnés mais je doute que cela soit dans vos cordes.


    • baldis30 15 mars 12:51

      @lloreen

       Ah le Figaro ! qu’en pense la gazette paroissiale de Trifouillis ?


  • troletbuse troletbuse 14 mars 11:15

    Il faut donc supprimer les centrales nucléaires

    Les centrales à charbon

    les centrales au gaz

    Le chauffage au fuel

    le chauffage au bois

    le chauffage au gaz

    Interdire le gas-oil, l’essence, le gaz

    J’ai une solution ou même plusieurs :

    Relier les vélos d’appartement à un générateur d’électricité qui chargerait des batteries.

    Ce qui impliquerait une baisse de l’obésité et des maladies cardiaques

    Un système à inventer à mettre sous les lits afin de récupérer l’énergie libérée lors de l’acte sexuel.

    Une bonne idée de la Chine, construire des dortoirs sur les lieux de travail

    Installer des éoliennes dans les studios de nos merdias et lors des meetings politiques car il se crée énormément de vent, en particulier dans les salles ou le Micron parle

    Cette liste est loin d’être exhaustive


  • Aristide Aristide 14 mars 11:37

    Sur la base de ces postulats « le nucléaire c’est mal, le CO2 c’est mal. » une petite question à tous les écolos du coin qui doivent savoir.

    L’avenir de l’automobile est dans l’électrique, on nous dit et on le répète, comment que cela va se passer ? On fait comment pour alimenter toutes ces nouvelles bagnoles propres ?

    Je sais qu’il est de bon usage ici de se satisfaire des analyses sommaires et des solutions impeccables, mais tout de même, ...

    Quelques chiffres : En Allemagne modèle sur la dénucléarisation de la production, de son énergie primaire électrique, en 2016 81% de cette électricité est produite par du charbon, fioul, gaz et lignite. En 2017 c’est 80,5%. Ce taux de baisse autour de 0.5% par an est égal à celui de l’augmentation de la part du renouvelable.

    Donc en gros en 10 ans, la transition est de 5%, pour passer le fossile à 50 %soit un baisse de 30 % il faudra ... 60 ans ! Si on ajoute la nécessaire augmentation de l’électrique pour les bagnoles, ....


    • joletaxi 14 mars 12:05

      @Aristide

      tttt... qui a besoin d’une bagnole, marchez, roulez à vélo.

      vous avez remarqué l’offensive à la Goebbels, sur la pollution dramatique qu’on va tous mourir ?
      Comme l’argumentaire climatique pour la toto électrique ne prend pas, cette fois, on utilise les particules, sans d’ailleurs savoir lesquelles sont diesel
      Les modèles statistiques sensés nous faire peur ont ceci de particulier, c’est que si on les applique aux chiffres de pollution d’il y a 30 ans, ... on serait tous morts(enfin pour ceux qui ne seraient pas morts des retombées de Tcherno)

      En attendant, les chiffres ... illustrent bien le fossé entre les lubies des zinzins verts et la réalité

      https://www.climato-realistes.fr/rapport-bp-energie-2018/

      mais quelle bande


    • Matlemat Matlemat 14 mars 12:14

      @Aristide
      C’est triste à dire mais l’automobile c’est devenu un peu trop « tout public » pour que cela soit durable, tout comme les transports aériens.. 

      Si on passe à l’électrique donc nucléaire pour l’automobile, il y aura un moment ou il n’y aura plus d’uranium, et après on fait quoi ? On attends la solution miracle ? pourquoi pas un miracle dès maintenant ? 


    • alinea alinea 14 mars 12:56

      @Aristide
      Ils viennent d’où vos chiffres ? ah, les chiffres et leur fiabilité qui échappe à la propagande !
      Bon, il y a quelques progrès à faire en ce qui concerne la voiture électrique ; c’est pas tout le monde qui a envie de se retrouver en rade tous les deux cents kilomètres.( je suis bonne, là parce que, c’est beaucoup moins)


    • Matlemat Matlemat 14 mars 14:26

      @Julien S
      Toujours les mêmes arguments pourris, la surgénération a été un échec, pas par la faute des écolos, excuse bidon,le thorium produit des éléments radioactifs a vie courte mais à très haute intensité c’est pas si facile, les nouvelles centrales fonctionnent bien à base d’uranium toujours aussi problématique.

      Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.


    • Matlemat Matlemat 14 mars 15:26

      @Julien S
      Comme à votre habitude, plus d’argument, on passe aux insultes, chacun juge avec ce qu’il a...


    • foufouille foufouille 14 mars 16:09

      @Matlemat
      c’est pas une insulte puisque c’est ce que tu es.


    • amiaplacidus amiaplacidus 15 mars 08:35

      @Aristide

      Vos chiffres sont totalement faux ! Il faut croire que la cause du nuke est vraiment mauvaise pour en arriver à proférer de tels mensonges.

      Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectricit%C3%A9_en_Allemagne
      Mix électricité en Allemagne en 2017 :
      51 % Fossile (charbon, lignite, gaz, etc)
      11,6 % Nuke,
      33,1 % Renouvelable,
      4,32 % Autres sources (part non renouvelable incinération déchets, pompage-turbinage, etc.
      .
      Pour 2018, selon :
      https://www.connaissancedesenergies.org/allemagne-un-mix-electrique-plus-renouvelable-que-charbonne-en-2018-190107

      45,4 % Fossile (charbon, lignite, gaz, etc) en forte baisse
      13,3 % Nuke,
      40,3 % Renouvelable, en forte croissance
      1 % Autre
      .

      Vous dites : « ...Je sais qu’il est de bon usage ici de se satisfaire des analyses sommaires et des solutions impeccables, mais tout de même, .... »
      Mais vous faites beaucoup plus fort, chez vous c’est mensonge, propagande et désinformation à tous les étages.


    • Aristide Aristide 15 mars 08:36

      @alinea

      Ils viennent d’où vos chiffres ? ah, les chiffres et leur fiabilité qui échappe à la propagande !

      Il viennent de là 


    • nono le simplet nono le simplet 15 mars 08:45

      @amiaplacidus
      merci d’avoir rectifié les âneries ...
      j’ai remarqué que certains allaient chercher des chiffres 2010-2011 pour argumenter sur 2018, ce qui est plus avantageux pour leur démonstration anti-renouvelable ... smiley


    • Aristide Aristide 15 mars 08:54

      @amiaplacidus

      Juste une précision , vous avez lu ? Non, visiblement, je parle de cela :

      Quelques chiffres : En Allemagne modèle sur la dénucléarisation de la production, de son énergie primaire électrique, en 2016 81% de cette électricité est produite par du charbon, fioul, gaz et lignite. En 2017 c’est 80,5%. Ce taux de baisse autour de 0.5% par an est égal à celui de l’augmentation de la part du renouvelable.

      Energie PRIMAIRE, vous comprenez ? Non, cela vous passe surement bien au dessus de ce qui vous sert à écrire des insultes gratuites.

      Et nono qui ne sait pas lire ....


    • Aristide Aristide 15 mars 09:02

      @Aristide

      Plus haut le lien est mauvais, c’est


    • alinea alinea 15 mars 09:03

      @Aristide

       smiley

    • alinea alinea 15 mars 09:14

      @Aristide
      Je dois être très mal réveillée, parce que, sur votre schéma, je trouve 51% d’électricité, nucléaire, divers, renouvelable, alors avec le charbon lignite gaz fuel, on a un peu plus de 130% ?


    • Aristide Aristide 15 mars 09:14

      @alinea

      What ?


    • Aristide Aristide 15 mars 09:16

      @alinea

      Je dois être très mal réveillée,

      Oui, je confirme voilà ce qui est écrit : « Malgré le recul des énergies fossiles, elles couvrent presque 80 % de la consommation d´énergie primaire du pays, l’énergie nucléaire représente 6,4 % et les énergies renouvelables 14,0 % (voir figure 1). »


Réagir