mardi 2 janvier - par jaja

Liberté pour Ahed !

JPEG

Ahed tamimi, jeune fille palestinienne de 16 ans, emprisonnée pour avoir giflé un soldat israélien, a reçu une lettre magnifique envoyée par son père Bassem. Son procès est reporté de huit jours et Ahed est soumise à de rudes conditions d'enfermement visant à la briser psychologiquement avant son passage devant la justice coloniale israélienne.

 

L'écrivain israélien Gidéon Levy pose la question de savoir ce que vous auriez fait à la place du père d'Ahed, si des soldats d'une armée d'occupation étrangère avaient envahi la nuit votre domicile, sorti votre enfant du lit devant vos yeux, tout en la menottant avant de l'arrêter pour une période indéterminée, elle qui a giflé un soldat qui a envahi son pays, soldat représentant une occupation qui mérite bien plus que des claques.

Il est grand temps que le monde soutienne la lutte des Palestiniens pour leurs droits et leur dignité. Il faut mettre fin au colonialisme de peuplement et à l’apartheid israélien grâce à la résistance populaire et au mouvement international de Boycott – Désinvestissement -Sanctions.

 

La lettre du père à sa fille :

« Ma fille, ce sont des larmes de lutte

Cette nuit aussi, comme toutes les nuits depuis que des dizaines de soldats ont envahi notre maison au milieu de la nuit, mon épouse Nariman, ma fille de 16 ans Ahed, et Nur, la cousine d’Ahed, vont la passer derrière les barreaux. Même si c’est la première arrestation d’Ahed, vos prisons ne lui sont pas inconnues. Ma fille a passé sa vie entière sous l’ombre pesante de la prison israélienne - depuis mes longues incarcérations pendant son enfance, aux arrestations répétées de sa mère, à celles de son frère et de ses amis, en passant par la menace implicite que représente la présence permanente de vos soldats dans nos vies. Son arrestation était donc juste une question de temps. Une tragédie inévitable qui nous guettait.

Il y a plusieurs mois, lors d’un voyage en Afrique du Sud, nous avons projeté en public une vidéo documentant la lutte de notre village, Nabi Saleh, contre la domination d’Israël qui nous est imposée. Quand la lumière est revenue, Ahed s’est levée pour remercier les gens de leur soutien. Après avoir remarqué que certains dans l’assistance avaient les larmes aux yeux, elle leur a dit ceci : « Nous sommes peut-être victimes du régime israélien, mais nous sommes aussi fiers de notre choix de lutter pour notre cause, malgré le coût que l’on sait. Nous savions où ce chemin nous conduirait, mais notre identité, en tant que peuple et en tant que personnes, est ancrée dans la lutte, et elle en tire son inspiration. Au-delà de la souffrance et de l’oppression quotidiennes des prisonniers, des blessés et des tués, nous connaissons aussi le pouvoir immense qui nous vient de notre appartenance à un mouvement de résistance ; le dévouement, l’amour, les petits moments sublimes qui viennent de notre choix de briser les murs invisibles de la passivité.

« Je ne veux pas être perçue comme une victime, et je n’accorderai pas à leurs actions le pouvoir de définir qui je suis, et ce que je serai. J’ai choisi de décider par moi-même comment vous me verrez. Nous ne voulons pas que vous nous souteniez à cause de quelques larmes photogéniques, mais parce que nous avons fait le choix de la lutte et que notre lutte est juste. C’est la seule façon de pouvoir arrêter de pleurer un jour ».

Des mois après ces faits en Afrique du Sud, quand elle a défié ces soldats armés de la tête aux pieds, ce n’était pas une colère soudaine devant les graves blessures que Mohammed Tamimi, 15 ans, avait reçues juste avant, à seulement quelques mètres, qui l’aurait motivée. Ce n’était pas davantage la provocation de ces soldats pénétrant dans notre maison. Non. Ces soldats, ou d’autres, identiques dans leur action et leur rôle, sont des indésirables et des intrus dans notre maison depuis qu’Ahed est née. Non. Elle s’est tenue là, devant eux, parce que c’est notre chemin, parce que la liberté n’est pas donnée comme une aumône, et parce qu’en dépit de son coût élevé, nous sommes prêts à la payer.

Ma fille a juste 16 ans. Dans un autre monde, dans votre monde, sa vie serait complètement différente. Dans notre monde, Ahed est une représentante d’une nouvelle génération de notre peuple, de jeunes combattants pour la liberté. Cette génération doit mener sa lutte sur deux fronts. D’un côté, ils ont le devoir, bien sûr, de poursuivre le défi et le combat contre le colonialisme israélien dans lequel ils sont nés, jusqu’au jour de son effondrement. De l’autre, ils doivent affronter avec hardiesse la stagnation et la dégradation politiques qui se sont répandues parmi nous. Ils doivent devenir l’artère vivante qui fera revivre notre révolution, et qui la sortira de la mort entraînée par une culture croissante d’une passivité inhérente à des décennies d’inactivité politique.

Ahed est l’une de ces nombreuses jeunes femmes qui, dans les années qui viennent, conduiront la résistance à la domination israélienne. Elle n’est pas intéressée par les projecteurs actuellement braqués sur elle à cause de son arrestation, mais par un véritable changement. Elle n’est pas le produit de l’un des vieux partis ou mouvements, et dans ses actions, elle envoie un message : pour survivre, nous devons faire face franchement à notre faiblesse et vaincre nos peurs.

Dans cette situation, notre plus grand devoir, à moi et à ma génération, est de la soutenir et de laisser la place ; de nous maîtriser et ne pas essayer d’altérer et emprisonner cette génération nouvelle dans la vieille culture et les vieilles idéologies dans lesquelles nous avons grandi.

Ahed, aucun parent au monde ne désire voir sa fille passer ses jours en cellule de détention. Cependant, Ahed, aucun ne peut être plus fier que moi je le suis de toi. Toi et ta génération, vous avez assez de courage, finalement, pour gagner. Vos actions et votre courage me remplissent d’une crainte mêlée d’admiration et me font venir les larmes aux yeux. Mais, conformément à ta demande, ce ne sont pas des larmes de tristesse ni de regret, mais plutôt des larmes de lutte. »

Bassem tamimi



221 réactions


  • Christian Labrune Christian Labrune 2 janvier 16:18

    à l’auteur,

    Je vois pour la première fois, tout en haut de la page, que vous êtes membre du Nouveau Parti Antisémite. (NPA). Bon, vous venez ici faire votre petit boulot de propagande. Je vois aussi que vous êtes retraité. Les pensions de retraite des retraités, ça n’augmente guère et il faut bien joindre les ceux bouts. L’Autorité palestinienne reçoit des aides de partout, ne manque pas de ressources. Si vous ne l’avez pas encore fait, contactez-la, elle saura être généreuse.

    C’est vraiment dommage que vous n’ayez pas mis un lien qui permette de voir la petite video. Cette pauvre gamine provoquée par des soldats armés jusqu’aux dents, qui l’insultent et lui envoient des baffes pour susciter une réaction violente qui puisse justifier qu’ils la tirent ensuite comme un lapin, c’est vraiment horrible.

    Un épisode de plus, et fort tragique, s’ajoutant à une énorme quantité d’entreprises terroristes dans la région, dont on trouvera la liste en consultant le tableau proposé par cet article de Wikipedia  :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Terrorisme_palestinien


    • Christian Labrune Christian Labrune 2 janvier 16:24

      ADDENDUM

      Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vue, elle est là, cette video. Elle apparaît après une dizaine de secondes d’un petit texte de présentation :

      https://www.youtube.com/watch?v=IxvG4t4SwoI

      La violence incroyable de ces soldats est vraiment choquante. Je suppose que ces deux pauvre gamines, après un tel traitement, resteront clouées durant des mois sur un lit d’hôpital.


    • MagicBuster 2 janvier 16:51

      @Christian Labrune

      Effectivement c’est important de montrer ces images d’une violence impressionnante (!).

      ... douze chefs d’inculpation contre Ahed – pour avoir frappé un soldat israélien le 15 décembre et pour cinq autres incidents l’impliquant l’année passée – et cinq contre sa mère, Nariman Tamimi.

      elle s’en sort bien . . .


    • Julien Esquié Julien Esquié 2 janvier 16:56

      @Christian Labrune

      "vous êtes membre du Nouveau Parti Antisémite. (NPA)"

      J’ignore si ce propos tombe sous le coup de la loi - sans doute n’en vaut-il pas la peine. Il pourrait du moins tomber sous celui de la modération.
      Pour mémoire, le NPA est une organisation trotskiste, vitrine de l’ex-LCR. Trotsky était évidemment juif. Idem pour Michel Pablo, le père fondateur. Idem pour Alain Krivine, Daniel Bensaïd et bien d’autres.
      Ou bien MONSIEUR Labrune est-il ironique ?


    • jaja jaja 2 janvier 17:03

      @Julien Esquié : Bravo !

      Et il y a de nombreux juifs antisionistes et pas qu’au Npa il y en a en Israël même qui sont emprisonnés pour refuser de servir dans l’armée d’occupation comme le dit ici une militante de BDS à l’occasion d’une action de Boycott des produits israéliens chez Carrefour :

      https://www.facebook.com/hafid.haf.528/videos/890733211089359/


    • alinea alinea 2 janvier 17:31

      @Christian Labrune
      Oui Christian Labrune, vous avez raison ! quoi ? une gamine qui s’énerve contre deux soldats de l’armée qui envahit son pays, qui représente au fond tout ce qu’ils vivent depuis des décennies, c’est vraiment une fouteuse de merde ! elle ne peut pas la boucler, passer en baissant les yeux et les laisser faire leur job tranquilles ? C’est ce que vous feriez à sa place, je n’en doute pas une seule seconde !
      En tout cas, quelle merde elle a foutue, quelle violence ! Le monde serait tellement plus calme si on se laissait envahir, asservir gentiment


    • Christian Labrune Christian Labrune 2 janvier 18:09

       une gamine qui s’énerve contre deux soldats de l’armée qui envahit son pays,
      ...................................................................... ..............
      @alinea
      Quand vous connaîtrez un peu l’histoire de la région, quand vous aurez fait quelques lectures indispensables dans les bibliothèques (et non pas sur le Net) qui vous éviteront de parler par exemple de « son pays » sans même comprendre que ce que vous écrivez n’a aucun sens en la circonstance, on pourra peut-être revenir sur la question. Mais pour l’instant, vous ne faites que recopier de la propagande. C’est un peu comme si vous me disiez qu’il n’y a aucun lien entre les Juifs et le Mont du Temple ou, pourquoi pas, que la basilique dite « des rois de France » à Saint-Denis est en fait une ancienne mosquée élevée au XIIe siècle par le Calife Suger dans une région qui a toujours été terre d’islam. Ce serait complètement idiot, mais l’UNESCO, si on la laissait continuer sur sa lancée, pourrait très bien cautionner ça comme le reste.

      Si vous prenez au sérieux le délire palestinien, il n’y aura bientôt plus aucune terre entre les deux pôles qui ne soit palestinienne. La Palestine et l’Oumma, c’est la même chose, comme on l’aura bien vu après les déclarations récentes de Trump. L’Oumma, à la fin des temps, doit recouvrir l’ensemble du monde. C’est à cela que travaillent aussi, du côté chiite, les ayatollahs dont les objectifs sont très clairement précisés dès les premiers chapitres du petit livre vert du majestueux imbécile qu’on avait hébergé à Neauphle-le-Château. Si vous considérez ce qui se passe en Iran où les manifestants en ont marre de crever de faim quand des sommes considérables sont dépensées pour l’armement d’un Hamas dont ils n’ont que faire et le creusement des terriers pour ses craintifs petits lapins, vous concevrez très vite que l’effondrement prochain et très souhaitable des régimes d’Iran et de Turquie mettra bientôt fin au délire pathologique des palestinomanes.


    • oncle archibald 2 janvier 18:17

      @alinea ; « une gamine qui s’énerve contre deux soldats de l’armée qui envahit son pays »

      mettez vos lunettes et regardez à nouveau la vidéo, vous verrez deux gamines et une femme plus agée en mission de provocation de deux soldats qui font ce qu’on leur a demandé de faire parce que c’est leur métier. Fort heureusement les deux soldats en question ont immédiatement compris ce que souhaitent ces petites morues et ne se laissent pas piéger ce qui oblige les trublions à en rajouter une couche, toujours sans succès.


    • robert robert 2 janvier 18:58

      @Christian Labrune
      mon fantasme, c’est l’Iran ; le seul et unique pays musulman évoluant par lui même ; je dois à tous prix vitrifier ce pays et pour commencer des agitateurs politiques sont utiles !! hors sujet !!

      vous devriez avoir honte de traiter les gens de craintifs petits lapins, on pourrait se moquer comme çà de ceux qui ont vécu le ghetto de Varsovie, de Anne Frank qui ressemble à cette héroïque petite Palestinienne

      et n’oubliez pas les bontés que vous accordez aux humanitaires comme Rachel Cory ,lâchement écrasée au bulldozer, haut fait d’arme s’il en ait


    • alinea alinea 2 janvier 19:31

      @oncle archibald
      à tous les deux :
      dans la vidéo en fin de l’article que je vous soumets, je vous concède qu’à voir les murs de sa maison, à cette morue, on voit bien qu’elle n’est pas là depuis plus de deux mille ans ; pas comme les soldats, qui, rien qu’à voir leur costume, le prouvent, eux.
      Et puis, lever ses petits poings contre l’Empire, prouve à quel point elle est partout chez elle cette mioche ; pour qui se prend-elle, on ne sait pas, une terroriste en herbe, ça c’est sûr ; en tout cas, c’est parce qu’elle est belle qu’elle va faire pleurer dans les chaumières !
      Je vous comprends si bien, c’est si confortable d’être au chaud, protégés dans le giron du pouvoir mondial !

      https://www.legrandsoir.info/quand-et-comment-vont-ils-la-briser.html


    • Cateaufoncel 2 janvier 20:26

      @Christian Labrune

      France Inter rectifié par Dreuz, ce n’est pas inintéressant non plus :

      "France Inter remet au goût du jour le Jeu des 7 erreurs

      "En 1 minute 50 secondes, le présentateur et la journaliste Marine Vlahovic sont parvenus à diffuser au moins sept fausses informations.

      1ère erreur  : La vidéo* en atteste, Ahed Tamimi ne donne pas « une gifle », mais toute une série de gifles, coups de poings, coups de pieds. Les coups portés ne visent d’ailleurs pas « un soldat », mais les deux qui sont présents. Pourquoi minimiser cette information au point de la travestir ?

      2ème erreur : Non, le village de Nabi Saleh n’est pas « entouré de colonies » ! D’ailleurs nous l’avons vérifié sur Google Maps.

      La seule localité juive à proximité immédiate de Nabi Saleh est Halamish. Plus à l’est il y a Ateret et plus au sud, Nahliel (tous deux distants de plusieurs kilomètres de Nabi Saleh, à vol d’oiseau). Mais pour le reste, Nabi Saleh est avant tout « entouré » de villages arabes : Kafr Ein, Dayr Ghasana, Deir Nidham, Aboud, Dayr Abu Mashal, Shuqba, Shabtin, Ein Ayub, Umm Safa, Kaubar, Dayr al Sudan, Bayt Rima, Baytilla…

      Pourquoi cette présentation pour le moins abusive ? Pourquoi cette image caricaturale du village arabe encerclé par les Juifs ? Est-ce pour mieux justifier les revendications palestiniennes et la propagande haineuse qu’ils diffusent tant à leurs populations qu’aux médias occidentaux ?
      France-Inter souscrit-elle au programme d’épuration ethnique de l’Autorité palestinienne qui prône une Palestine Judenrein, c’est-à-dire totalement nettoyée de ses populations juives ?

      Dans ce cas, il aurait été préférable de le dire clairement au lieu d’avoir recours à des formules à l’emporte-pièce qui ne correspondent pas à la réalité.

      3ème erreur : la journaliste, Marine Vlahovic, reprend la même approximation que le présentateur et minimise la scène. Non, la jeune Palestinienne ne donne pas « une gifle », mais porte de nombreux coups aux deux soldats.

      4ème erreur : Non, les soldats ne sont pas « en train d’essayer de rentrer chez elle ». Ils sont postés devant la maison et surveillent la route et les alentours.

      5ème erreur  : La journaliste reprend l’image des « colonies » qui encercleraient le village. Cette fois elle n’en signale qu’une seule (ah tiens !). Et comme il est difficile d’encercler quand on est tout seul, la journaliste choisit une autre formule : le village serait «  coincé » par une colonie. Et l’on rajoute « une base militaire » pour faire bonne mesure.

      6ème erreur : « C’est une enfant… » Non, c’est une adolescente, de 17 ans, presque une adulte. Eduquée depuis son plus jeune âge, il est vrai, à mettre en scène des séquences d’intimidation et de violences face aux soldats de Tsahal sous l’objectif complaisant des caméras.

      AHED TAMIMI EN NOVEMBRE 2012. DÈS L’ÂGE DE 11 ANS, ELLE EST UTILISÉE PAR SA FAMILLE DANS DES MISES EN SCÈNES MÉDIATIQUES.

      Ou alors il faudrait expliquer les raisons pour lesquelles les parents Tamimi envoient très courageusement leurs « enfants » affronter des soldats en armes tout en les filmant pour revendre ensuite les images aux agences de presse.

      Par cette présentation tendancieuse, France Inter participe une fois de plus à la campagne de diabolisation alimentée par les services de propagande palestiniens selon laquelle les soldats israéliens s’en prendraient aux « enfants ».

      7ème erreur : « Il n’y a jamais de justice quand un Palestinien est confronté à un soldat ». Une affirmation gratuite, qui ne correspond en rien à la réalité israélienne. Israël est bien entendu un Etat de droit. Les tribunaux militaires israéliens jugent – et le cas échéant condamnent – régulièrement les soldats israéliens lorsqu’ils se rendent coupables d’abus ou d’exactions à l’encontre de Palestiniens.

      * https://www.youtube.com/watch?v=7QYIEu7SJVE

      On remarquera le calme du soldat frappé.


    • Norbert 2 janvier 22:12

      @Christian Labrune

      Hé chemise brune. Calme toi !


    • wesson wesson 2 janvier 23:15

      @Christian Labrune
      moi je dit bravo !

      Bravo à l’armée « la plus morale » du monde, car il lui en faut de la moralité et du courage, pour s’en prendre à une ado de 17 ans qu’on vient faire chier dans sa propre cours alors qu’on est armé comme des robocops et couvert pas tous ses copains dans leurs véhicules blindés.

      Quel courage que cette armée là

    • Julien Esquié Julien Esquié 2 janvier 23:39

      @jaja

      C’est bien possible.
      Mais il me semble que la fonction première d’un parti qui se dit anticapitaliste n’est pas de se mêler de questions comme celles du Proche-Orient.
      Il ferait mieux de se concentrer sur ces trois thèmes :
      a) la chute du Mur de Berlin, dont les conséquences, à gauche en tout cas, n’ont toujours pas été pensées,
      b) la victoire de la CFDT sur la CGT,
      c) l’hémorragie de militants dans cette même CGT (moins un tiers en un an).


    • pipiou 2 janvier 23:59

      @Cateaufoncel

      Oui en fait tout a été tourné en studio, vous êtes un fin analyste.
      Tout le monde sait que France Inter est noyautée par les musulmans.


    • jaja jaja 3 janvier 00:05

      @Julien Esquié

      Le petit c) est faux même s’il y a baisse des effectifs à la CGT, dont la façon de compter les effectifs est d’ailleurs assez curieuse...
      Et il est normal que les directions syndicales qui ne changent pas de stratégie perdante (les journées « d’action » saute-mouton) perdent des adhérents écoeurés par cette pratique.

      Pour le reste le Npa se préoccupe de tirer le bilan de la Révolution russe et a organisé plusieurs débats publics sur la question auquel vous auriez pu participer et apporter votre pierre... D’ailleurs plus que la chûte du mur, qui n’est qu’une conséquence, c’est le phénomène de bureaucratisation de la société qui mène à une société hiérarchisée et exploiteuse qui est à bien comprendre... Et pour ça il faut partir des années 20... et ensuite du véritable thermidor russe sous Staline...

      Ici l’introduction faite par Besancenot à Toulouse : « Que faire d’octobre 1917 »

      https://www.facebook.com/1536506946585351/videos/2007795786123129/


    • eric 3 janvier 00:06

      @alinea

       ??? Vous n’avez pas honte ? Les deux jeunes en uniforme qu’elle frappe sont des gens nés sur place de toute évidence. Statistiquement il y a de grande chance pour que cela ait été le cas de leurs parents et grands parents... Ils sont vraisemblablement d’origine Arabe, puisque ’aujourd’hui, la majorité du peuple israélien est opposée de gens originaires des pays musulmans et notamment arabes.
      Après moi, je n’aime pas entrer dans ces considérations « racialistes », mais beaucoup « d’antisionistes » prétendent que les « juifs » qui comme réfugiés politiques ou économiques ont migré en Israël, ne sont pas vraiment génétiquement des juifs originaires de Palestine, mais des locaux de chaque pays s’étant convertit au judaïsme ( comme si cela changeait quoi que ce soit, mais quand on est passionné par les « races » les « de souches » les droits alliés à « la terre qui elle ne ment pas », comme les antisioniste, j’imagine que ces détails comptent). Après, il y a des nuances bien sur. Zeymour qui est parait il un descendant de kabyle converti, dans un pays berbère envahi par des conquérants arabes pourrait il faire valoir un droit à se réfugier en Palestine ? D’un strict point de vue humanitaire, sans doute. Devrait il au contraire exiger que les arabes rendent leurs terres aux Kabyles ? Peut être. Au moins dans vos logiques à vous.

      Admettons, On a donc selon toute vraisemblance, deux petits fils d’arabes de confession juive , dont les grands parents ont du fuir pour des raisons économiques ou politique ( on voit très bien comment beaucoup d’arabes de toutes confessions et de tous pays, son contraint de migrer en Europe en ce moment. Ils se font gifler par une jeune fille palestinienne et cela a fait le buzz ?

      Pourquoi, parce que les manifs anti déclaration de Trump on été un échec complet
      voir l’article de Ilan Tsadik sur Menapresse. http://www.menapress.org/

      Il fallait trouver autre chose.
      On a donc trouvé une fille d’une famille d’activiste. A 12 ans, elle avait déjà eu son moment de gloire pour le même genre de raison. On imagine qu’elle a voulu répéter le coup. Cela ne marche pas fort parce que les « présumablement » deux jeunes arabes israéliens restent calmes et dignes.

      Pourquoi c’est à l’évidence une manip d’extrême gauche ?

      - 1 : c’est soutenu par les trotskistes pour lesquels tout est politique et ou ne soutien jamais le bon droit mais ses copains utiles

      - 2 A 12 ans (âge de sa première opération média) une jeune palestinienne tradi, normale donc, ne sort pas seule dans la rue à des manifs.

      - 3 A 16 elle est voilée, pas un cheveux avec des tee shirts moulants.

      Et ce même si elle n’est pas musulmane, parce que dans ces manifs de mecs musulmans, elle ne serait pas tolérée longtemps.

      Donc, laissons faire la justice impartiale, démocratique Israélienne, qui, comme chacun le sait, a déjà une fois innocenté un de ses cousins ou frère dans une affaire du même genre.

      Attendons de voir ce qu’il adviendra dans le futur de cette sympathique famille qui considère que jeter des pierres fait partie d’une « démarche pacifique de type Ghandiste », parce que cela fait désormais « parti de l’héritage culturel palestinien ».

      Mais en gros, si le NPA soutien, il y a quand même de grande chaque pour que cette histoire soit de la daube...Ce sont quand même des fêlés pour lesquels tous ce qui contribue à la violence dans une société permet d’espérer qu’il pourront imposer leur pouvoir par la violence minoritaire à la faveur du désordre ambiant. raison pour laquelle ils s’efforcent de diffuser le dit désordre.


    • jaja jaja 3 janvier 00:16

      @julien esquié

      Et il est tout à fait évident qu’un parti anticapitaliste ne peut qu’être internationaliste et chercher à se lier avec les peuples en lutte contre l’impérialisme et la colonisation et avec les partis dont la libération sociale est le but :

      C’est ainsi qu’à son Congrès de fondation le FPLP palestinien était présent :
      https://npa2009.org/content/intervention-du-fplp-devant-les-700-congressistes-du-npa

      De même que Salah Hamouri à son Université d’été :
      https://www.youtube.com/watch?v=Wbz3JuGb3GM


    • pipiou 3 janvier 00:17

      @jaja
      C’est un joli sujet, passez-y le temps qu’il faut, tout votre temps même, ça change du macramé smiley


    • eric 3 janvier 00:24

      @jaja
      Ouaip...Le problème c’est que les forces vives du NPA se sont des postiers et d’autres services public para public et néo public ( intermittents, etc...). Sur les sites de lutte, l’essentiel se sont des grèves de fonctionnaires. Ce n’est pas parce que Staline était bureaucrate de nature ( ce qui d’ailleurs n’était pas le cas contrairement à Trotsky) que la révolution est devenu bureaucratique. C’est parce que le marxisme est par essence une idéologie ad hoc pour ce genre de population.
      Tous les socialismes se sont toujours adressé à la classe moyenne lettrée en général à statut public ou para public qui en ont toujours été les rouages essentiels. Chez les dirigeants bolchevique, le nombre de fil de travailleurs était de 1 ( et je ne parle même pas des travailleurs eux même).
      Même le socialisme nationaliste allemand a reposé sur ces catégories sociales.
      Les divisions mêmes des sous courants trotskistes sont des preuves de leur caractère profondément idéologique parce que bureaucratiques. Au moins, les staliniens faisaient passer l’impératif révolutionnaire avant les batailles inefficaces de sous courant. En cela, ils étaient plus léniniste que le NPA.


    • jaja jaja 3 janvier 00:30

      @eric

      Encore un larbin sioniste qui vient faire diversion... Ici sur ce fil on parle Palestine. Écrivez un article sur les socialismes et je répondrai à vos élucubrations...


    • eric 3 janvier 01:08

      @jaja
      Ouai, le congrès du NPA et les effectifs de la CGT...en effet, vous avez une compréhension très personnelle des enjeux en terre sainte...


    • eric 3 janvier 01:14

      @jaja
      Ce n’est que partiellemtn étonnant ! En effet :

      Le FPLP est lui aussi complètement groupusculaire lorsqu’il participe à des élections en Palestine

      En revanche, Il reste lui, sur sa ligne historique :
      Liste d’attentats récents revendiqués ou attribués au FPLP sur des civils.

      • 27 août 2001 - assassinat de Meir Lixenberg, responsable de sécurité de quatre colonies de Cisjordanie16.
      • 18 octobre 2001, un commando du FPLP assassina à Jérusalem, le Ministre du Tourisme, Rehavam Zeevi, membre du parti Moledet, pour venger la mort d’Abu Ali Mustafa. C’est le premier meurtre d’un ministre israélien par un groupe palestinien.
      • 16 février 2002 – Attentat suicide dans une pizzeria à Karnei Shomron (3 morts et 30 blessés)
      • 27 avril 2002 – Des combattants du FPLP sont rentrés dans des maisons du Kibboutz Adora et ont tiré à bout portant (4 morts et 7 blessés)
      • 19 mai 2002 – Attentat suicide dans un marché à Netanya (3 morts et 59 blessés)
      • 20 juin 2002 – Un homme est rentré dans une maison à Itamar et a tué un homme, ses trois enfants et un voisin (5 morts et 2 autres enfants blessés)
      • 24 avril 2003 – Attentat suicide devant la station de train de Kfar Saba (1 mort et 13 blessés) 
      • 11 mai 2003 – Tir sur le conducteur d’une voiture près d’Ofra.
      • 25 décembre 2003 – Attentat suicide à un arrêt de bus près de Petah Tikva (4 morts et plus de 20 blessés)
      • 27 février 2004 – Deux hommes sont tués par balles dans leur voiture sur la route Lahav-Ashkelon (2 morts)
      • 1er novembre 2004 – Attentat suicide au marché Carmel à Tel Aviv (3 morts et plus de 30 blessés)
      • 18 novembre 2014 - le FPLP revendique le massacre dans une synagogue de Jérusalem. (4 fidèles juifs et un policiers sont tués. 7 civils sont blessés)17,18,19
      • 29 juin 2015 - Attaque contre une voiture transportant des civils israéliens. 4 personnes sont blessées, dont une qui décède le lendemain à l’hôpital20,21
      Et c’est là ou c’est complètement surréaliste, qu’est ce que le NPA, club de postier retraité et de leurs petits enfants intermittents du spectacle peu se trouver de commun avec le FPLP, qui lui, pratique ce qu’il prône : la violence révolutionnaire ?

    • Jonas 3 janvier 08:15

      @Christian Labrune
      On voit effectivement clairement l’agression contre les forces de l’ordre. Gifles, tentatives de donner des coups de pieds et des coups de poings.
      Pour moi ces gens là, c’est prison directe, avec images à l’appui.


    • Julien Esquié Julien Esquié 3 janvier 09:40

      @jaja

      Quoi qu’on pense de lui par ailleurs, et de sa politique, Macron est quelqu’un qui a un sens politique très aiguisé. Il a compris une chose : l’opinion publique, au sens de Voltaire, disséminée, individualisée, est mûre pour une libéralisation. A mon sens, elle était mûre depuis quelques années, mais les trois derniers présidents n’auront pas brillé par leur audace.
      Il convient donc de penser ce phénomène, ce qui présuppose de ne pas le nier. Et la solution n’est pas dans le Programme de transition. A mon avis, les gens sentent, même de manière confuse, que des bouleversements vont se produire. Ils se disent que s’ils lâchent un peu de lest, ils seront sans doute sauvés. Je suis très sceptique.
      Quoi qu’il en soit, Macron applique son programme, et cela ne suscite aucune opposition sérieuse. Les mesures qui ont été prises auraient pourtant déclenché, dans les années 70 ou 80, un mouvement social de très grande ampleur. Il n’a pas eu lieu. C’est terminé.
      Les journées d’action isolées ne sont pas très populaires, j’en conviens. Mais qui voudrait se lancer, aujourd’hui, dans une grève reconductible jusqu’à satisfaction des revendications ? Personne. Si : les salariés de l’usine A, quand elle est menacée de fermeture. Mais eux-mêmes, si l’usine B était menacée, ne bougeraient pas le petit doigt.

      * * *

      Il ne s’agit pas de tirer le bilan de 1917, c’est de l’histoire ancienne, mais celui de 1989. L’état actuel de la CGT et du fameux « mouvement social » ne peut pas être pensé indépendamment de 1989. Pour le dire vite : le patronat et l’état avaient peur, avant 1989. Le patronat n’a plus peur du tout. L’état est en train de suivre le même chemin.
      Je vois très bien d’où viens le développement sur la « bureaucratisation de la société » et le Thermidor russe. C’est passé de mode, il serait temps de l’admettre... ne serait-ce que parce que les analyses de Trotsky, tout comme celles de Bruno Rizzi, de Socialisme ou Barbarie, etc., sont antérieures à la révolution numérique. Nous vivons dans un autre monde, désormais, et c’est dans ce monde qu’il convient d’agir.
      Comment ?
      Je ne sais pas. Une chose est sûre : pas comme hier, encore moins comme avant-hier.


    • Julien Esquié Julien Esquié 3 janvier 09:50

      @jaja

      A ma connaissance, les organisations qui dirigent tant l’ « autorité palestinienne » que la Bande de Gaza ne sont pas anticapitalistes. Il s’en faut de beaucoup. Leur but n’est absolument pas la « libération sociale » : c’est la création d’un état palestinien, et, pour l’une des deux au moins, la destruction de l’état d’Israël.

      Je ne comprends pas du tout cette histoire de colonisation : aurait-il existé un état palestinien, un état nommé la Palestine, par exemple, dont un autre état occuperait les terres ? Autant que je sache, non. La Palestine n’est qu’une désignation géographique.


    • Julien Esquié Julien Esquié 3 janvier 09:59

      @jaja

      « sioniste »

      Pour la clarté du débat, peut-on définir ce terme ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 11:03

      @jaja
      Ne vous faites pas trop d’illusions : Julien, que je connais depuis vingt ans n’a rien à foutre du NPA et s’il vous approuve, ce n’est que pour m’emmerder.

      Ce vieux copain, depuis qu’il est devenu Obamacroniste en diable, admirateur des Turcs et des Iraniens, ennemi des Kurdes et désormais quelque peu antisémite pour trouver des alliés, a très mal souffert ces derniers mois mes observations très ironiques dans les mails que nous échangions en dehors d’AgoraVox. Il fait partie de ces gens qui ne souffrent pas d’avoir tort ; ce que je lui avais prédit concernant l’Iran est en train de se réaliser. Il voudrait donc ma peau et il s’est fabriqué une petite armée d’au moins trois ou quatre pseudonymes sur ce site qui me suivent à la trace. J’ai expliqué cela déjà sur une autre page, je préfèrerais ne pas avoir à y revenir et je trouverais préférable pour lui qu’il se fît oublier.

      En ce moment, Julien se prend pour Ahed Tamini et me tourne autour, multiplliant les insultes, tantôt directement, tantôt par pseudo interposé. Je n’ai peut-être pas la même patience que les soldats israéliens, mais je fais comme eux. J’attends que ça se passe. Opposer à l’hystérie une muraille d’indifférence, c’est la solution la plus conforme aux exigences de la raison philosophique.


    • oncle archibald 3 janvier 11:03

      @alinea : mais si Alinéa, c’est parce qu’elle est belle qu’elle a été choisie pour cette mise en scène, et si j’ai bien compris c’est une vraie pro, elle n’en est pas à son coup d’essai. Honte à ceux qui la manipulent !

      Mais vraiment quels salauds ces soldats, ils n’ont même pas riposté à sa gifle, ni à ses coups de pieds ... De vrais fouteurs de merde ces putains de juifs !


    • alinea alinea 3 janvier 11:20

      @eric
      Je répondais à Labrune ! Je ne porte aucun jugement sur cette histoire dont je ne sais pas grand chose.
      Je parlais des deux mille ans car il me semble bien que ce soit là l’alibi donné par les sionistes !
      Sinon que font deux militaires israéliens dans la cour de Palestiniens en Palestine ?


    • oncle archibald 3 janvier 11:25

      @alinea : heureusement vous êtes là pour retablir les vérités historiques, j’ai failli oublier qu’il n’y avait jamais eu de juifs en Palestine, ni à Jérusalem d’ailleurs ....


    • Julien Esquié Julien Esquié 3 janvier 11:38

      @Christian Labrune

      Je ne l’approuve aucunement.

      Je me suis contenté de commenter une allégation qui, dans sa généralité, est tout à fait inexacte et pourrait tomber sous le coup de la loi. Je connais trois adhérents du NPA. Ce sont des collègues. Ils ne sont pas antisémites, et deux des trois ne s’intéressent absolument pas à la « cause palestinienne ». Le troisième est très critique à l’endroit de la politique du Likoud. Il dénonce, lui aussi, la colonisation, l’impérialisme, etc. Trois de ses quatre grands-parents sont mort dans des camps d’extermination.

      Pour ma part, je ne suis pas du tout antisioniste, même si le terme est à définir.

      Je ne suis pas un admirateur d’Obama. Quand il a été élu, je n’ai pas partagé la liesse universelle. C. Labrune, quant à lui, s’était félicité de cette élection. J’ai voté pour E. Macron, non pas parce que je partagerais sa vision du monde, ou approuverais son programme. Je voulais, modestement, la défaite du candidat de la droite. Je crois avoir lu, sur ce forum, que C. Labrune a également voté pour E. Macron.

      Je n’ai pas de goût particulier pour les turcs. Je ne sais pas ce que sont les turcs et je ne les confonds pas avec leur président (qu’ils ont élu d’une élection tout à fait fragile).

      Je n’ai aucun goût pour les mollahs.

      Je ne cherche pas à « emmerder » C. Labrune. Ce que je crois avoir compris dans une correspondance privée, ce que je sais ou me suis persuadé de savoir de la vie personnelle de tel ou tel intervenant de ce forum, je le garde pour moi.

      Je n’ai eu qu’un pseudonyme sur ce site : JADEVO. Je ne l’utilise plus.


    • alinea alinea 3 janvier 11:39

      Oncle ! il fut un temps où ils vivaient très bien ensemble ! Ne mélangez pas tout ! Il y avait des Chrétiens aussi !!!


    • oncle archibald 3 janvier 12:02

      @alinea : oui et encore récemment enfin il n’y a pas très longtemps au Liban. Des juifs des arabes et des chrétiens et bien d’autres encore (19 religions parait-il) vivaient en harmonie dans un pays prospère et qu’est ce qui est venu foutre la merde dans ce pays de cocagne ? La corruption d’abord ... Le mensonge généralisé il me semble ....

      Et puis se sont présentés ceux qui prétendaient rétablir l’ordre ... Des voisins mal intentionnés ! Et qui sait si depuis le temps les palestiniens juifs et les palestiniens arabes ne se seraient pas mieux arrangés entre eux si on les avait laissé faire ... Mais qui a décrété qu’il ne devait pas exister un état Juif en Palestine et qu’il convenait de remettre à la mer tous les immigrants Juifs venus de toute l’Europe pour y trouver refuge après la Shoa ???

      En plus ces mecs là savaient faire pousser des oranges et des citrons en plein désert, on n’a pas idée ! Ou même gagner des guerres à 1 contre 10 ! Des espèces de donneurs de leçons en quelque sorte ... Insupportable !


    • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 12:09

      @alinea
      Pouriez-vous me répondre avec précision à la question que je pose plus bas, en gras et soulignée ?

      En 47, l’ONU préconise deux états séparés.
      Milieu de mai 48. Fin du mandat britannique. Prolamation de la renaissance d’Israël par ben Gourion. Le lendemain, les armées coalisées entrent en guerre contre l’Etat israélien qui venait de naître avec l’’approbation des instances internationales.
      Supposons, ce qui était le plus probable à l’époque, que la première ébauche d’une armée de défense israélienne, ait été complètement ratatinée.
      Que serait-il advenu des Juifs de Palestine installés dans la région ? Combien en resterait-il aujourd’hui ?

      Pour vous aider un peu : ils étaient 230 mille au Maroc en 45. Ils n’y en reste plus cinq mille.
      En Tunisie, c’est à peu près la même chose (je n’ai pas les chiffres en tête)
      En Algérie, il n’y en a plus du tout. Ce que l’Allemagne n’avait pas réussi à faire : un territoire judenrein, l’Algérie l’aura réussi à force de persécutions.
      Dès 51, les Juifs fort nombreux à Baghdad sont obligés de partir et de laisser sur place tous leurs biens confisqués.
      La même chose s’est passée en Egypte après la guerre des six jours : c’était la valise ou le cercueil.
      Plus de huit cent mille juifs ont dû fuir, depuis 48, les persécutions dans les pays musulmans où leurs plus lointains ancêtres étaient quelquefois installés des siècles avant la naissance du Chamelier de La Mecque. Le même processus est en train de commencer à se réaliser en France où, dans un premier temps, ils quittent les banlieues de l’est parisien où les crapules du NPA n’hésitent pas à manifester impunément sous les drapeaux du Hamas.

      Je répète ma question : si les Palestiniens avaient pu faire prévaloir le DROIT DU PLUS FORT en 48, qu’en serait-il des Juifs actuellement entre la mer et le Jourdain  ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 12:41

      @Julien Esquié
      Lâche-moi les baskets, Ahed Tamina.
      Suis-je allé t’emmerder, moi, à la suite de ton récent article à la gloire d’Obama ? Non.
      Tes provocations sont inutiles : je ne te répondrai pas plus désormais qu’à un certain nombre d’autres sur ce site, qui préfèrent les insultes à l’argumentation.
      Sache quand même que la charte d’AgoraVox précise que « L’usurpation d’identité est interdite, ainsi que l’utilisation de comptes multiples »
      Quand je me suis inscrit sur ce site, c’était sous le pseudonyme Jacques Nelson. Quand j’ai préféré écrire sous ma propre identité (le nom qui figure sur ma carte d’identité) j’ai demandé qu’on supprime ce compte, et on chercherait en vain sur AgoraVox des interventions de Jacques Nelson ou les deux ou trois articles qu’il avait publiés.
      Tu ferais bien de faire la même chose, et le plus vite possible : les interventions de Jadevo, Padehic et quelques autres ne te grandissent pas.
      C’était tout ce que j’avais à te dire et j’espère n’avoir plus jamais rien à ajouter.


    • Cateaufoncel 3 janvier 12:43

      @pipiou

      « Oui en fait tout a été tourné en studio... »

      Pas du tout. C’est organisé par les parents, qui, ensuite, vendent la film au plus offrant (média ou agence de presse)


    • alinea alinea 3 janvier 12:48

      @Christian Labrune
      Je ne sais pas, mais ce que je sais c’est que le monde aurait pu évoluer et ne plus persécuter les Juifs !
      Il se trouve qu’Israël est une enclave occidentale au MO et, en plus, avec un gouvernement d’extrême droite qui se sent fort des USA !
      On aurait pu imaginer un État juif, indépendant, qui ne fasse pas cette politique et soit capable, mieux, ait envie de vivre en paix sur cette terre qui ne lui appartient pas !
      Et tout cela était fort possible ! mais vous connaissez l’Histoire mieux que moi semble-t-il, aussi,pour l’instant ce sont le Israéliens qui foutent la merde.


    • Armelle Armelle 3 janvier 13:15

      @oncle archibald
      « deux soldats qui font ce qu’on leur a demandé de faire parce que c’est leur métier »

      C’est sans doute ce que se disaient aussi les soldats du troisième reich !!!
      Bah c’est sur, dans l’armée il vaut mieux recruter des gens sans cervelle, deux neurones suffisent ; le premier qui permet juste d’exécuter l’ordre donné, et l’autre qui donne la sensation d’être puissant avec son arme dans main !!!
      Mais quel monde de con !!!
      Au train où va la baisse du QI, on va finir par faire de belles et gigantesques armées aux ordres d’une poignée de connards qui eux les donnent...


    • Julien Esquié Julien Esquié 3 janvier 13:35

      @Christian Labrune

      Mieux vaut, quand on intervient sur un forum, garder son sang-froid et ne pas se laisser aller à la paranoïa.

      Je n’ai pas écrit d’article à la gloire d’Obama.

      Je n’utilise pas de « comptes multiples ». J’ai utilisé le compte JADEVO, je ne l’utilise plus, depuis le 11 avril 2017 :
      https://www.agoravox.fr/auteur/jadevo

      Je n’ai pas utilisé simultanément les deux comptes. Je veux bien supprimer le compte JADEVO, mais je ne vois pas pourquoi je prendrais cette peine. Je ne l’utilise plus, une fois encore : à l’adresse ci-dessus, n’importe qui pourra s’en assurer.

      Pour les autres, ce sera plus délicat : je ne suis pas en mesure de fermer des comptes que je n’ai pas ouverts.


    • roby 3 janvier 14:49

      @alinea
      Manque la même chose chez nous contre un envahissement terroriste


    • eric 3 janvier 15:19

      @alinea

      Ils perquisitionnent en flagrant délit pour retrouver les gens qui ont lancé des pierres depuis cette maison ( voir ci-dessous). NB la cousine de 20 ans va être libérée sous caution. La plus jeune, on ne sait pas encore si elle reste pour récidives notoires et nombreuses, ou pour la garder à l’abri de sa famille. Il parait que ce n’est pas de la tarte. attendons d’en savoir plus.

      Une chose est sur, on est pas à Gaza, les militants locaux l’auraient déjà lynché. Sortir en cheveux à 17 ans ! Au milieux des mecs, Juifs de surcroît ! Elle se croit en Israël ou quoi ?


    • oncle archibald 3 janvier 16:40

      @Armelle ; « deux soldats qui font ce qu’on leur a demandé de faire parce que c’est leur métier »

      C’est non seulement leur métier mais l’intérêt majeur de tout le peuple juif vivant en Palestine qui sans une armée puissante et déterminée aurait depuis longtemps été écrabouillé par le peuple arabe vivant en Palestine et tout autour de la Palestine, sous vos applaudissements je n’en doute pas.

      La Palestine est un « lieu dit » pas une nation, elle n’a jamais dans l’histoire été une nation. Sur ce territoire vivent depuis des siècles des Juifs et des arabes, ne vous déplaise, et dans ces conditions personne ne vole la terre de personne.

      Vous vous referez au partage des terres proposé par l’ONU quand ça vous arrange et vous niez qu’il soit possible pour les Juifs de disposer d’une nation quand ça vous arrange. Plus personne n’est dupe de votre double langage.


    • oncle archibald 3 janvier 16:58

      @pipiou : une pirouette au lieu de repondre point par point à Cateaufoncel .... C’est vrai que c’est plus facile !


    • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 19:33

      pour l’instant ce sont le Israéliens qui foutent la merde
      -------------------------------------------------------------
      @alinea
      Je suis souvent qualifié de sioniste, sur ce site, bien que je sois un catholique devenu athée. Je ne proteste jamais : le mot n’a pour moi rien d’injurieux, bien au contraire. J’aurais évidemment préféré que Herzl n’eût jamais à écrire L’état des Juifs, Balfour à faire sa déclaration, et que les Juifs qui ont tellement contribué à construire la civilisation européenne - malgré bien les persécutions atroces d’origine chrétienne- continuent à y avoir leur place, qui est absolument essentielle, et peut-être encore plus pour nous que pour eux.

      Les antisionistes, en 94 du côté de Sarcelles, solidaires d’un Hamas qui voudrait qu’Israël n’existât pas gueulaient « mort aux juifs ! », essayaient d’incendier des synagogues. Il avait fallu des renforts de police pour empêcher certaines manifestations du même tonneau dans Paris d’atteindre la rue des Rosiers. Ces connards ne voulaient pas de Juifs en Palestine, mais ils ne voulaient pas non plus de Juifs en France. Où voulaient-ils donc qu’ils fussent, les Juifs ? Nulle part, probablement, et c’est cette absence, précisément, que les nazis avaient déjà tenté de réaliser et que les pays musulmans on à peu près réussie depuis 48 en multipliant les persécutions.

      L’extrême gauche, en France, jusque bien au-delà des années 60, n’a jamais été considérée avec le même mépris que l’extrême droite. Pourquoi ? Parce que l’extrême droite, depuis la guerre, était associée à la collaboration avec le nazisme, et donc à la shoah. Si l’extrême droite française n’avait pas été complice de cette idéologie crapuleuse et génocidaire, on ne l’aurait jamais regardée comme le diable, et la mère Lepen n’aurait jamais eu à « dédiaboliser » son parti.

      Ce que vous appelez l’extrême droite israélienne n’a rien à voir avec le sens que le même terme peut avoir en France. Bien des parents des actuels membres des partis de cette mouvance sont morts dans les camps. Ils n’étaient assurément pas du même côté que l’extrême droite française rangée derrière Pétain. Il serait crapuleux de les recouvrir du même mépris que ceux qui suivaient les Laval, Déat ou Darnand. L’antisémitisme s’est tellement développé depuis vingt ans, tellement banalisé comme on peut le voir sur cette page, qu’on a fini par oublier qu’il était considéré en France dans les années 70 comme la plus immonde des idéologies.

      La politique d’Israël, depuis 70 ans, est celle d’un pays qui est environné d’ennemis qui rêvent de le détruire et ne font pas que le rêver (combien de missiles tombés ces derniers jours sur les villages du sud ?). L’idéologie des Palestiniens de l’Autorité n’est différente qu’en apparence de celle, carrément néo-nazie, du Hamas et du Hezbollah. S’ils ont refusé tout accord de partage depuis 48, c’est parce que dans leurs têtes rongées par la vieille idéologie du mufti de Jérusalem, il n’y a qu’une Palestine entre la mer et le Jourdain, et elle ne peut être qu’arabe et musulmane. Aussi longtemps qu’on ne leur aura pas remis les yeux en face des trous - et c’est ce que Trump s’emploie à faire avec une grande habileté - aucune paix ne sera jamais possible.

      Les Israéliens ne sont pas en train de « foutre la merde ». Ils existent et il veulent continuer à exister, quand tout le monde musulman muni de ses larbins utiles un peu partout souhaiterait les voir crever. Quelle obstination ! Quelle mauvaise volonté, chez les Juifs ! Leur existence même est probablement la cause tout à fait évidente de l’antisémitisme, et ces salauds ne veulent même pas en tenir compte. Quelle inhumanité !


    • pipiou 3 janvier 19:46

      @oncle archibald
      Cateaufoncel, lui au moins à compris, qu’une bonne caricature vaut mieux qu’un long discours.

      Tout comme vos billevesées point-à-point concernant la légitimité des dérapages israeliens : dites simplement c’est « la loi du plus fort », et puis c’est tout.

      Et puis vous nous expliquerez pourquoi la loi du plus fort est condamnable quand les Juifs en sont victimes, mais pas quand ils en bénéficient ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 23:02

      ERRATUM
      « Les antisionistes, en 94 du côté de Sarcelles »
      En 2014, et non pas en 94 ! Voilà ce que c’est que d’être né au milieu de l’autre siècle. Excuses.


    • eric 4 janvier 01:46

      @Christian Labrune

      Parti, Parti ! Tout de suite les grands mots . Au dernier grand vote dont ils ont rendu compte sur Wiki, ils étaient 2100 votant. La moitié de l’assistance au culte à la paroisse évangélique de Mulhouse.

      Particule serait plus approprié...

      Après, je suis d’accord que la capacité de nuisance de ces excités va au delà de leur petit nombre, mais il n’est pas mauvais d’ appeler l’adversaire par son nom.

      Une particule non représentative d’agités du bocal incitant à la violence sans plus oser la pratiquer eux même.

      En ce qui concerne l’antisémitisme, intellectuellement, il est récurrent chez eux depuis Trotski, mais comme ce ne sont jamais que les petits frères des mecs du PS, ils suivent juste les inspirations de terra Nova ; C’est plutôt parce que leur cible marketing, les prolos pas encore assez passé par le système éducatif français pour mépriser leurs idées sont eux même antisémite qu’il les suivent.

      Cela ne durera pas toujours. Leur antisémitisme intellectuel, ne fera pas longuement bon ménage avec l’antisémitisme tripal des arabo musulmans. Ce dernier a des origines très différentes.

      Et ils ne font pas le poids. Ils appellent à la violence. Les islamiste l’exercent. La comparaison les fait apparaître comme de petits garçons pour leur cible marketing.

      Disons qu’au pire, ils peuvent inciter par leurs sophismes, quelques paumés, à aller voir de plus prêt ce que cela donne la vraie action chez de vrais révolutionnaires. Eux et leurs comparses ? Meyric et Fraysse ? Ils ont envoyé au casse pipe deux jeunot en 10 ans ?

      A mon avis n’est pas en applaudissant des parents qui envoie des filles de 12 ans contre les forces armées qu’ils recruteront plus en métropole

      C’est égal, le peu de sang qu’ils ont sur les mains- par impuissance - est déjà en soi révoltant.


    • jaja jaja 4 janvier 09:12

      Union juive française pour la paix :

      « LE TEMPS DE LA PALESTINE : 2018 année de la Palestine en France

      mercredi 3 janvier 2018

      Appel à l’attention des artistes, des associations, des citoyen-ne-s, défenseurs des droits humains, amoureux de la Liberté...

      Signer l’appel

      Alors que Trump le président des États-Unis, vient de légitimer un fait colonial accompli par Israël en reconnaissant Jérusalem-Al Qods comme sa capitale exclusive, le gouvernement français déclare l’année 2018 « Saison France/Israël ». De nombreuses manifestations culturelles pour le 70ème anniversaire de la création de l’État d’Israël sont annoncées en France.

      Nous sommes choqués de voir notre pays, la France, prêter la main à la gigantesque opération de propagande d’un régime de colonisation, d’oppression et d’apartheid qui foule délibérément le droit international, tout en présentant une façade attractive avec l’aide de véritables diplomates culturels.

      Depuis plus de 70 ans, les Palestiniens appellent à la reconnaissance de leur histoire et de leurs droits. Leur droit à l’Humanité et à l’existence sur leur terre.

      Depuis 70 ans ces droits sont niés. Occupation, bouclages, violences, massacres, expulsions, annexion, apartheid... forment le quotidien de tout un peuple.

      Depuis 70 ans, la Nakba, la catastrophe de 1948, continue, sous le regard, au mieux gêné, au pire complice de la communauté internationale. Et la culture palestinienne n’est pas plus épargnée.

      Nous, artistes, travailleurs culturels, citoyens engagés, défenseurs des droits humains, associations, solidaires des campagnes B.D.S (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), amoureux de la liberté, disons : cela suffit, 2018 DOIT ÊTRE LE TEMPS DE LA PALESTINE, l’année de Jérusalem et de Gaza.

      En 2018, nous entendons promouvoir l’année de la Palestine, de Gaza à Jérusalem. Dans cet esprit nous appelons à multiplier les manifestations et initiatives culturelles, partout en France, à mutualiser les moyens, et à mettre en commun un agenda et une plate-forme de diffusion pour donner le maximum de publicité à chacun des évènements qui sera organisé, du plus petit au plus grand.

      Il est temps que les Palestiniens recouvrent leurs droits. Il est temps que les femmes, les hommes et les enfants de Palestine puissent vivre libres. 2018, doit être le temps de l’espoir, comme le clamait le poète palestinien, Mahmoud Darwish :

      "Nous souffrons d’un mal incurable qui s’appelle l’espoir. Espoir de libération et d’indépendance. Espoir d’une vie normale où nous ne serons ni héros, ni victimes. Espoir de voir nos enfants aller sans danger à l’école. Espoir pour une femme enceinte de donner naissance à un bébé vivant, dans un hôpital, et pas à un enfant mort devant un poste de contrôle militaire. Espoir que nos poètes verront la beauté de la couleur rouge dans les roses plutôt que dans le sang. Espoir que cette terre retrouvera son nom original : terre d’amour et de paix. Merci de porter avec nous le fardeau de cet espoir."

      Signer l’appel

      Page facebook


    • oncle archibald 4 janvier 10:42

      @jaja : "Depuis plus de 70 ans, les Palestiniens appellent à la reconnaissance de leur histoire et de leurs droits. Leur droit à l’Humanité et à l’existence sur leur terre."

      Rectification : il y a 70 ans l’ONU au nom de la communauté internationale a proposé aux habitants de la Palestine de se partager un territoire sur lequel ils n’arrivaient pas à vivre en paix.

      Les palestiniens Juifs ont accepté cette proposition et les palestiniens arabes l’ont refusée. 70 ans après les palestiniens arabes ont compris qu’ils ne réaliseraient jamais leur rêve de rejeter à la mer les Juifs qui habitent en Palestine et ils se comportent comme s’ils avaient accepté la proposition de l’ONU en 1948 mais ils refusent toujours de discuter avec les Israëliens pour aboutir à un accord de paix durable.

      C’est sans aucune cohérence et la communauté internationale est lassée de ces simagrées.Il n’y a plus qu’une poignée de gauchistes façon Jaja pour essayer d’organiser des manifestations anti israéliennes et ils ne mobiliseront que les antisémites qui hélas pullulent encore sur le territoire Français.


    • Christian Labrune Christian Labrune 4 janvier 21:39

      @eric
      Je lis tardivement votre réponse. Aucune objection, je suis pareillement écoeuré. Le NPA est-t-il vraiment un parti ? Je n’y avais pas réfléchi, j’ai employé le mot parce que c’est comme ça qu’ils se définissent. Il reste que je mettrai exactement dans le même panier les excités de la France Soumise qui, eux, sont beaucoup plus nombreux. Toute une fraction aussi de l’ancien PS (vous évoquez à juste titre Terra Noba) qui avait fini par se rallier aux propositions d’un Boniface après avoir feint durant un certain temps de les repousser. Si on fait la somme de tous ces gens-là auxquels il faudrait ajouter Ferrand, le copain de Macron et Macron lui-même qui s’apprête à recevoir gentiment demain le Mussolini des Turcs ennemi des Juifs et des Kurdes, ça fait quand même en tout beaucoup de têtes fêlées dans la République.


    • Julien Esquié Julien Esquié 5 janvier 11:26

      @Christian Labrune

      On aimerait penser qu’une visite de M. Ben Salmane provoquerait la même indignation. On en doute un peu. Il est vrai que la situation turque est bien plus dramatique que celle de l’Arabie Saoudite. A Istanbul, on peut tout juste, quand on est une femme, se promener sans voile. A La Mecque, on peut en short et débardeur faire le tour de la Kaba. Il paraît même que les femmes seront bientôt autorisées à conduire !

      * * *

      Quelques autres traits qui montrent que l’Arabie Saoudite est sur le chemin de la libéralisation, pour ne pas dire de la laïcisation.

      2009 : 69 exécutions capitales

      2010 : 26 ou 27

      2011 : 82

      2012 : 76

      2013 : 79

      2014 : 90

      2015 : 153

      Pour 2016, la statistique de Wikipedia s’arrête au 27 janvier. On en était à 54 exécutions capitales, dont 47 dans la même journée. On peut compléter son information sur :

      https://www.deathpenaltyworldwide.org

      2016 : 154 (selon Amnesty Int.)

      2017 : au moins 107.

      Ben Salmane et son père sont au pouvoir depuis 2015.

      En 3 années au pouvoir, ils auront fait exécuter 414 personnes, soit une moyenne de 138 exécutions par an. Sur les 6 années précédentes, la moyenne était de 70. Tel est l’islam des Lumières : la multiplication par deux du nombre d’exécutions capitales.

      En Turquie ? 0.

      Il convient aussi de noter que « le rapport mondial sur l’inégalité entre les sexes publié par le Forum économique mondial en 2012 place l’Arabie saoudite à la 131e place sur 135 devant la Syrie, le Tchad, le Pakistan et le Yémen. »

      Certes, la monarchie et le clergé ont un peu desserré leur emprise sur la société. Mais ils ne l’ont pas fait pour les beaux yeux de M. Trump. Ils l’ont fait : a) parce qu’ils ont eu très peur, au moment des « printemps arabes », b) parce qu’ils ont compris que les Etats-Unis (ceux de B. Obama) n’oublieraient pas ce qui s’est produit en septembre 2001. Ce que l’alliance des pétroliers et des néo-conservateurs ne veut pas comprendre, les uns par intérêt, les autres par bêtise, c’est que la politique d’un Obama vis-à-vis de Téhéran était aussi, et même surtout, un message adressé à la monarchie saoudienne. Etait-ce la bonne méthode ? Sans doute pas. Mais il faudrait cesser de prendre des vessies pour des lanternes, et B. Obama pour un partisan du chiisme.

      Sur le plan politique… Aucun parti n’est autorisé en Arabie Saoudite (ce qui n’est pas le cas en Turquie), il n’existe d’ailleurs aucune élection au niveau national. « Selon l’indice de démocratie du journal The Economist, l’Arabie saoudite est le septième régime le plus autoritaire sur les 167 pays évalués. » (Wikipedia)

      On notera, dans ce même classement, la place de la Turquie :

      http://graphics.eiu.com/PDF/Democracy_Index_2010_web.pdf

      Pas terrible, certes. Mais sans comparaison toutefois.

      La liberté d’expression en Arabie ? Je n’en parle même pas.

      Tout est à l’avenant :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_l%27homme_en_Arabie_saoudite

      C’est l’évidence même : M. Ben Salmane est un homme des Lumières. L’Arabie saoudite s’est engagée dans un processus de déconfessionnalisation et de démocratisation.

      VIVE MOHAMMED BEN SALMANE !

      VIVE L’ARABIE DES LUMIERES !

      VIVE LE WAHHABISME A LA LUMIERE DE LA RAISON !

      * * *

      Alternative : que vomissent en chœur ceux que lassent les abjections ordinaires d’un Labrune et de ses petits camarades.

       

       

       

       


    • Analis 5 janvier 14:47

      @eric
      Après, il y a des nuances bien sur. Zeymour qui est parait il un descendant de kabyle converti, dans un pays berbère envahi par des conquérants arabes pourrait il faire valoir un droit à se réfugier en Palestine ? D’un strict point de vue humanitaire, sans doute. Devrait il au contraire exiger que les arabes rendent leurs terres aux Kabyles ? Peut être. Au moins dans vos logiques à vous.Vous vous emmêlez quelque peu les pinceaux, puisque suivant votre logique à vous, sioniste et colonialiste, Zemmour devrait exiger que ce soient les kabykles qui « rendent » leurs terres aux arabes.

      Ensuite, vous passez quand même les bornes, quand vous accusez les antisionistes de se baser sur la race, alors que ce sont les sionistes qui sont obsédés par la filiation raciale depuis la plus haute Antiquité. Car en effet, seule une filiation généalogique pourrait fournir une justification aux délires d’affiliation territoriale ; une très très légère justification, vu le temps écoulé, et c’est là aussi que vous vous égarez. Car il ne faut pas avoir peur du ridicule pour prétendre qu’il peut y avoir une quelconque légitimité à retourner sur une terre après plus d’un millénaire. À ce titre, la Palestine devrait revenir à la Grèce ou à l’Égypte, qui y ont pus de légitimité historique que les juifs, qui de plus ne sont qu’un simple groupe religieux.

      Ensuite, le FPLP aurait lancé récemment des attaques contre des civils ? Si les attaques à Nétanya, Tel-Aviv et Kfar Saba étaient bien sur le territoire israélien, je ne peux pas me prononcer au sujet de plusieurs des cas que vous citez (je n’ai rien trouvé sur le kibboutz Adora), mais il se trouve que dans certains, les attaques ne relevaient pas d’attentats contre des civils :

      - assassinat de Meir Lixenberg, responsable de sécurité de quatre colonies de Cisjordanie : il n’était certainement pas un civil ;

      - le Ministre du Tourisme, Rehavam Zeevi, membre du parti Moledet (parti ultra-intolérant et ouvertement raciste) : pas un civil non plus ;

      - à Itamar, un homme, ses trois enfants et un voisin tués (5 morts et 2 autres enfants blessés) : Itamar est une colonie d’occupation, donc pas des civils là encore. Les enfants, oui, c’est très regrettable, mais c’est de la faute de leurs parents qui les ont emmenés ici (sans doute en les décervelant pour les endoctriner), parents qui méritent vraiment d’être qualifiés de salauds et de criminels contre l’humanité (car participant à un crime contre l’humanité de par leur action colonisatrice) ;

      - Karnei Shomron, même chose, une colonie d’occupation, les morts étaient des occupants volontaires (donc des criminels), pas des civils ;

      - Ofra, idem, la victime ne pouvait être qu’un colon ou un fonctionnaire d’occupation ;

      - L’attaque du 29 juin 2015 a encore une fois visé uniquement des occupants en Cisjordanie.

      Donc il y a de sérieuses corrections à apporter à ces accusations.


    • Analis 5 janvier 15:27

      @eric (refait sans erreurs qui rendaient le début incompréhensible)
      Après, il y a des nuances bien sur. Zeymour qui est parait il un descendant de kabyle converti, dans un pays berbère envahi par des conquérants arabes pourrait il faire valoir un droit à se réfugier en Palestine ? D’un strict point de vue humanitaire, sans doute. Devrait il au contraire exiger que les arabes rendent leurs terres aux Kabyles ? Peut être. Au moins dans vos logiques à vous.

      Vous vous emmêlez quelque peu les pinceaux, puisque suivant votre logique à vous, sioniste et colonialiste, Zemmour devrait exiger que ce soient les kabyles qui « rendent » leurs terres aux arabes.Ensuite, vous passez quand même les bornes, quand vous accusez les antisionistes de se baser sur la race, alors que ce sont les sionistes qui sont obsédés par la filiation raciale depuis la plus haute Antiquité. Car en effet, seule une filiation généalogique pourrait fournir une justification aux délires d’affiliation territoriale ; une très très légère justification, vu le temps écoulé, et c’est là aussi que vous vous égarez. Car il ne faut pas avoir peur du ridicule pour prétendre qu’il peut y avoir une quelconque légitimité à retourner sur une terre après plus d’un millénaire. À ce titre, la Palestine devrait revenir à la Grèce ou à l’Égypte, qui y ont pus de légitimité historique que les juifs, qui de plus ne sont qu’un simple groupe religieux.

      Ensuite, le FPLP aurait lancé récemment des attaques contre des civils ? Si les attaques à Nétanya, Tel-Aviv et Kfar Saba étaient bien sur le territoire israélien, je ne peux pas me prononcer au sujet de plusieurs des cas que vous citez (je n’ai rien trouvé sur le kibboutz Adora), mais il se trouve que dans certains, les attaques ne relevaient pas d’attentats contre des civils :

      - assassinat de Meir Lixenberg, responsable de sécurité de quatre colonies de Cisjordanie : il n’était certainement pas un civil ;

      - le Ministre du Tourisme, Rehavam Zeevi, membre du parti Moledet (parti ultra-intolérant et ouvertement raciste) : pas un civil non plus ;

      - à Itamar, un homme, ses trois enfants et un voisin tués (5 morts et 2 autres enfants blessés) : Itamar est une colonie d’occupation, donc pas des civils là encore. Les enfants, oui, c’est très regrettable, mais c’est de la faute de leurs parents qui les ont emmenés ici (sans doute en les décervelant pour les endoctriner), parents qui méritent vraiment d’être qualifiés de salauds et de criminels contre l’humanité (car participant à un crime contre l’humanité de par leur action colonisatrice) ;

      - Karnei Shomron, même chose, une colonie d’occupation, les morts étaient des occupants volontaires (donc des criminels), pas des civils ;

      - Ofra, idem, la victime ne pouvait être qu’un colon ou un fonctionnaire d’occupation ;

      - L’attaque du 29 juin 2015 a encore une fois visé uniquement des occupants en Cisjordanie.

      Donc il y a de sérieuses corrections à apporter à ces accusations.


    • oncle archibald 6 janvier 11:25

      @Analis : "il ne faut pas avoir peur du ridicule pour prétendre qu’il peut y avoir une quelconque légitimité à retourner sur une terre après plus d’un millénaire."

      Votre préjugé est de partir du principe qu’en 1948 il n’y avait pas de juifs sur le territoire dénommé Palestine, ce qui est totalement faux et la raison même du partage territorial proposé par l’ONU.

      Dans l’histoire du peuple juif dont l’origine est indiscutablement sur ce territoire du moyen orient et plus particulièrement autour de Jérusalem il y a de nombreux exils un essaimage de la communauté juive un peu partout dans le monde, mais aussi des Juifs qui sont restés sur place malgré les difficultés.

      A partir du moment ou l’ONU prend acte des difficultés de coexistence et décide de créer deux états distincts l’un pour les palestiniens Juifs et l’autre pour les palestiniens Arabes, à partir du moment ou les Juifs acceptent cette proposition et deviennent un état autonome, rien ne les empêche d’autoriser voire d’encourager l’immigration de la diaspora sur cette terre qui désormais leur est donnée et dont ils imaginent, à juste titre jusqu’à ce jour, qu’ils ne pourront plus être chassés.

      Les palestiniens arabes pourtant soutenus militairement par des voisins puissants ont par trois fois échoué à chasser les juifs du territoire qui leur a été accordé en 1948. Quand on perd une guerre il faut s’attendre à ce que les vainqueurs tirent parti de leur victoire. La France le sait bien qui a vu annexer l’Alsace et la Lorraine par l’Allemagne après la guerre de 1870.


  • antiireac 2 janvier 16:21

    Je pense qu’on France elle serait également emprisonné si elle avait giflé un militaire.


    • antiireac 2 janvier 16:28

      @antiireac
      ...qu’en....


    • Jeekes Jeekes 2 janvier 16:30

      @antiireac
       
      Nan-nan ’’con’’ ça va très bien...
       
       smiley
       


    • Christian Labrune Christian Labrune 2 janvier 16:35

      Je pense qu’on France elle serait également emprisonné si elle avait giflé un militaire.
      ...................................................................... ..................
      @antiireac

      Là, je trouve que vous vous avancez beaucoup. S’il s’agissait d’une fille de bourgeois catholiques qui s’appelassent Dupont ou Durand, oui, probablement, pour montrer l’exemple, parce que ces faces de craie de sous-chiens sont particulièrement dangereux. S’il s’agissait en revanche d’une pauvre fille issue de ce qu’on appelle la « diversité », d’une « indigène de la république » militante d’un parti très proche du NPA, ce serait quand même bien différent. A ceux-là il est tout à fait permis sinon recommandé d’insulter les Français, ces parfaits salauds. Je ne suis pas juriste et je ne sais pas si on a déjà légiféré sur une pareille différence de traitement ; en tout cas, elle existe bel et bien déjà dans la pratique.


    • Alren Alren 2 janvier 18:39

      @antiireac

      « Je pense qu’on France elle serait également emprisonnée si elle avait giflé un militaire. »

      Vous rigolez ou quoi ?
      Si elle avait giflé un soldat en France et si celui-ci ou sa hiérarchie avaient porté plainte, le tribunal correctionnel lui aurait infligé tout au plus et plutôt moins vu son âge, une peine de prison d’un mois avec sursis sans inscription au casier judiciaire !

      C’est ce qu’à récolté récemment une mère d’élève qui a bousculé la directrice de l’école (une femme) pour une broutille.


    • jaja jaja 2 janvier 19:15

      @Christian Labrune

      Vous avez raison d’ailleurs pour prouver la justesse de votre discours c’est qu’en prison il n’y a que des blonds aux yeux bleus smiley


    • antiireac 2 janvier 19:26

      @Jeekes
      Je pense qu’administrer une baffe à un militaire en train de patrouiller ,

      la peine est plus sévère.

    • eric 3 janvier 00:09

      @jaja
      Ignoble remarques zemourienne qui sous entend que les prisons seraient peuplées de colorés...Avec un quart des magistrats au SM, donc d’extrême gauche, cela signifierait nécessairement que es derniers se livreraient à une discrimination positive assez mal placée...


    • jaja jaja 3 janvier 00:24

      @eric

      La justice dans ce pays est de classe mon cher et exonère vos amis de droite et fraudeurs fiscaux en tous genres et frappe impitoyablement les petits délinquants...
      Si vous ne le savez pas allez faire un tour là où ils sont jugés en comparution immédiate !


    • eric 3 janvier 01:06

      @jaja
      Vous persistez à prétendre que les petits délinquant sont colorés. Zemour a été condamné pour moins que cela. Ce racisme NPIste est assez répugnant...


    • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 12:24

      Vous avez raison d’ailleurs pour prouver la justesse de votre discours c’est qu’en prison il n’y a que des blonds aux yeux bleus
      ===================================
      @jaja
      C’est quoi, ce racialisme ? Vous êtes en train de laisser entendre qu’il y aurait plus de délinquance parmi les non-souchiens ?

      Vous manipulez la réalité et vous savez très bien que l’une des causes des attentats que nous connaissons depuis 5 ans, c’est surtout la radicalisation des chrétiens intégristes qui se fait par la prédication des aumôniers catholiques dans les prisons. A peine sortis, ces cons s’empressent d’aller tuer au nom de Jésus-Christ. Jésus-Christ est grand ! Dieu sait si on l’aura entendue, cette fadaise, suivie immédiatement des pires horreurs.

      Les musulmans en France, qui correspondent moins souvent que les faces de craie au stéréotype du blond aux yeux bleus, sont soumis à une religion de paix et d’amour qui leur interdit absolument ces lâches attentats. S’il s’en trouve dans nos prisons, c’est en tout petit nombre, et on peut à bon droit, dans de tels cas, faire l’hypothèse d’une erreur judiciaire.


  • Jeekes Jeekes 2 janvier 16:29

    @ l’auteur
     
    Merci pour ce partage.
    Et bon courage devant la déferlante haineuse des larbins $ionard$ qui ne va pas tarder, et qui a d’ailleurs déjà commencé !

     
     


    • antiireac 2 janvier 16:45

      @Jeekes
      Et bon courage devant la déferlante haineuse des larbins arabisants qui ne va pas tarder, et qui a d’ailleurs déjà commencé !


    • jaja jaja 2 janvier 16:47

      @Jeekes

      Eh oui ça les emmerde de voir que dans le monde entier il est réclamé la liberté immédiate d’Ahed Tamimi et des membres de sa famille, ainsi que la libération des 6500 prisonniers palestiniens dont plus de 300 mineurs...


    • antiireac 2 janvier 16:57

      @jaja
      Les prisonniers fachos sont très bien où ils sont c’est autant des terroristes en moins sur le terrain et là tout le monde est d’accord.

      En effet la majorité des français est pour une lutte contre les terroristes.

    • Christian Labrune Christian Labrune 2 janvier 17:19

      Et bon courage devant la déferlante haineuse des larbins $ionard$
      ..................................................................
      @Jeekes
      L’IRONIE n’est pas la haine, mon pauvre vieux. Il faudrait retourner un peu à l’école. Et vous êtes le premier sur cette page, par des vociférations ineptes et injurieuses, à verser sans même un poil d’humour dans ce que Spinoza appelait les passions tristes.

      Quand on est incapable d’entendre l’ironie et d’y répondre avec intelligence, la haine est la seule pauvre solution qui reste. Le monde est bel et bien en train de crever à cause de cette infirmité très commune, hélas, au plus grand nombre.


    • Xenozoid Xenozoid 2 janvier 17:56

      @Christian Labrune

      Quand on est incapable d’entendre l’ironie et d’y répondre avec intelligence,

      c’est pour cela que tu t’appelles labrune ?

      Le monde est bel et bien en train de crever à cause de cette infirmité très commune,

      car toi seul comprend l’ironie ?


  • Albert123 2 janvier 17:00

    On va surtout laisser les sionistes et anti sionistes s’écharper entre eux.


    Après avoir vu les vidéos faisant la démonstration des provocations récurrentes de la jeunes filles face à des soldats qui prennent bien soin d’éviter de réagir on a bien du mal à se prendre de pitié pour une petite fouteuse de merde aussi pénible que les racailles qui font le bonheur des gauchistes et de leur haine de soi.

    Qui plus est avec sa copine qui filme via smartphone en espérant le clash. 

    Bref on tient là le profil type de fouteur de merde inconséquent, un profil qui parle aux gauchistes de nos contrées car ce sont également des fouteurs de merde inconséquents.



    • eric 3 janvier 00:10

      @Albert123
      Tout a fait, du reste, ainsi que le je le signale plus haut, cette bande d’activiste avait déja fait le coup quand elle avait 12 ans, ce qui leur avait d’ailleurs valu un prix...


    • aimable 3 janvier 04:39

      @Albert123
      selon les collabos , quand la France était envahie, les résistants et résistantes étaient des fouteurs de merde, vous allez certainement me dire que cela n’était pas la même chose et pourtant , j’y trouve une certaine similitude .


    • Albert123 3 janvier 10:50

      @aimable

      si vous pensez qu’ un acte de résistance consiste à envoyer ses enfants haranguer des soldats c’est votre problème.

      mais tout le monde n’adhère pas au paralogisme gauchiste voyez vous. 

  • antiireac 2 janvier 17:14

    Au lieu de pleurnicher sur le sort les fachos palestoches qui mérite leur sort on devrait plutôt se penchait sur le sort du peuple iranien qui subit une brutale répression de la part du gouvernement religieux islamique. Déjà une quarantaine de mort selon certain média.


    • Christian Labrune Christian Labrune 2 janvier 17:37

      @antiireac
      A ce propos, j’entendais tout à l’heure une analyse de Michel Taubman qui est un spécialiste de l’Iran. En quelques jours, on est passé d’une trentaine de villes à 55 qui seraient devenues des lieux de manifestations. Les opposants au régime contactés parleraient d’une cinquantaine de morts.

      Il faisait remarquer qu’en 2009, les manifestations avaient eu lieu surtout dans quelques grandes villes, et avaient surtout regroupé des bourgeois. Cette fois, ce sont les classes les plus défavorisées qui se soulèvent. Il y aurait même parmi les manifestants des religieux enturbannés, des femmes voilées, et des gens qui étaient encore naguère les soutiens du régime. Les manifestations, ici et là, tournent à l’émeute et des lieux qui symbolisent le pouvoir en place sont violemment saccagés.

      J’entendais tout à l’heure une déclaration de Netanyahou qui rigolait des accusations du pouvoir iranien pour qui tout cela serait la conséquence d’une ingérence amricano-israélienne. Il assurait de son soutien les Iraniens en lutte pour leur liberté et ne manquait pas de souligner l’attitude inqualifiable des états européens qui se disposent à compter les coups sans réagir.

      Personnellement, je trouve particulièrement infecte ce que je n’hésiterai pas à appeler une lâcheté. Si les soulèvements, partout, étaient écrasés dans un bain de sang - ce qui reste possible - on pourrait continuer ainsi, mine de rien, à mener ses petites affaires avec les islamo-nazis de Téhéran.

      Elle est bien loin, la France des droits de l’homme et des libertés !


    • pipiou 2 janvier 18:06

      @Christian Labrune

      Le Nazi de Tel-Aviv, pardon Jerusalem, qui se permet de donner des leçons de bonté au régime iranien, Mouarf !

      Que Netanyaou commence par apporter son soutien aux palestiniens en lutte pour leur liberté juste sous sa fenêtre !


    • Julien Esquié Julien Esquié 2 janvier 19:42

      @Christian Labrune

      « Michel Taubman qui est un spécialiste de l’Iran »

      C’est faux.
      C’est un journaliste, qui ne brille pas par sa neutralité.
      Accessoirement, il a été membre de l’OCT, qui mélangeait des militants de la LCR (aujourd’hui NPA) et de je ne sais quelle secte maoïste.


    • Ben Schott 3 janvier 07:02

      @Christian Labrune
       

      « J’entendais tout à l’heure une déclaration de Netanyahou qui rigolait des accusations du pouvoir iranien pour qui tout cela serait la conséquence d’une ingérence amricano-israélienne. Il assurait de son soutien les Iraniens en lutte pour leur liberté et ne manquait pas de souligner l’attitude inqualifiable des états européens qui se disposent à compter les coups sans réagir. »
       
      Si je comprends bien, Netanyahou rigole des accusations d’ingérence mais se lamente de la non-ingérence des États européens !
       
      Toujours aussi stupide.
       


  • pipiou 2 janvier 18:01

    Encore un de ces mauvais combats de Jaja ...


    • antiireac 2 janvier 18:12

      @pipiou
      Il a toujours pas compris pourquoi les palestoches se battent et pourquoi les Israéliens sont en train de gagner cette guerre tant la diplomatie a changé la donne en faveur d’Israël pour un bon bout de temps.


    • pipiou 2 janvier 18:24

      @antiireac

      Non, toi tu as rien compris comme d’habitude, vue que tu es limaçophobe, pardon islamophobe.

      Je voulais dire disais que Jaja fait de la récupération politique comme il en fait avec la catalogne, ou d’autres.

      En fait cette fille il ne la connait ni d’éve ni d’adam, il ne sait rien de son histoire ; il ne fait que s’aligner dans la queue avec tous ceux qui voudront utiliser cette gamine comme une icône. Un pretexte, un alibi.

      La justesse de son combat n’est pas vraiment la question.


    • jaja jaja 2 janvier 18:48

      @pipiou et antireac

      Alors on a du mal à se mettre d’accord les deux fachos ? smiley


    • antiireac 2 janvier 19:09

      @jaja
      Alors on a du mal à se mettre d’accord avec soi même jaja le réac.


    • antiireac 2 janvier 19:13

      @pipiou
      Je suis islamophobe comme tout être doué d’une intelligence normal c’est en tout pas une honte par contre l’inverse est une honte par le temps qui court.


    • jaja jaja 2 janvier 19:17

      @antiireac

      C’est ce qui fait la différence entre les deux clans de fachos, les uns islamophobes les autres antisémites...
      Demandez à pipiou il va vous expliquer...


    • pipiou 2 janvier 19:25

      @jaja
      J’ai rien à expliquer, tu traites tout le monde de facho à tort et à travers.
      Mais au final c’est toi qui a le poing levé, incite à la violence en permanence et voudrais imposer par la force de ta vision du monde.
      Mais ta vision du monde est tellement étriquée que ce serait trop compliqué de te mettre à niveau.


    • Julien Esquié Julien Esquié 3 janvier 09:58

      @jaja

      Mettre sur le même plan « islamophobie » et antisémitisme est un abus de langage.

      Admettons que l’islamophobe soit quelqu’un qui déteste l’islam (et non quelqu’un qui a peur de l’islam, et c’est pourtant le sens du mot). Je ne vois pas en quoi détester une religion poserait un problème à un marxiste. C’est même un élément de l’ABC.

      L’antisémitisme, lui, est un racisme et c’est autre chose. Comme on le sait - mais on paraît l’oublier - l’antisémitisme a tué 6 000 000 de personnes au milieu du XXe s. Quel serait le bilan de l’ « islamophobie ». J’incline à penser qu’il est - comment dire ? - beaucoup plus modeste.


  • Massada Massada 2 janvier 19:25

    En 2012, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan l’a félicitée et lui a remis un « Courage Award » à Istanbul. Les journaux de l’époque parlaient d’une jeune fille de 13 ans.

    Elle est donc majeure aujourd’hui, mais les Palestiniens n’en sont pas à un mensonge près smiley

     

    Il était temps que cette comédienne des studios Pallywood ai des comptes à rendre à la justice.

    La famille de cette petite peste est financée par des organisations anti-israéliennes pour produire des vidéos censées montrer la « cruauté » des soldats de Tsahal.



    • jaja jaja 2 janvier 19:34

      @Massada qui falsifie l’âge d’Ahed comme le font certains médias sionistes en mission de propagande... Tout faire pour la salir avant son procès devant la justice de l’occupant....

      « En 2012, elle s’était distinguée en brandissant le poing sous le nez de soldats israéliens, à 11 ans à peine. Cette scène, sciemment orchestrée devant les caméras présentes, lui a valu d’être reçue en 2012 par Recep Tayyip Erdogan, alors Premier ministre turc, puis d’être conviée au parlement européen. »
      https://blog.francetvinfo.fr/bureau-moyen-orient/2017/12/20/arrestation-dahed-tamimi-pasionaria-palestinienne-ou-adolescente-manipulee.html


    • eric 3 janvier 00:16

      @Massada
      12 à l’époque, elle en aurait donc 17, elle ne devrait donc ni participer à des manifs à l’époque, ni sortir sans son voile si elle est musulmane. Cela fait partie des raisons de croire que c’est une manip d’activiste d’extrême gauche laïque. Il n’y a que la grand mère qu’ils n’ont pu convaincre de retirer son voile si on en croit la vidéo...


    • eric 3 janvier 01:05

      @jaja
      Il y a autant de version de son âge que de sources, mais c’est parce que chaque année et en général plusieurs fois par an, on a droit à peut prêt à la même vidéo avec les mêmes participant (e)-s, voir plus bas quelques exemples. D’où la possibilité de confusion....M’enfin, aujourd’hui,tous le monde à l’air plus ou moins de converger vers 17 ans. ;; En fait, ce n’est pas si remarquable que cela puisqu’il y a son âge sur WIKI... en gros, elle a 18 ans dans 2 mois et demis...


  • Benjamin 2 janvier 20:02

    Comme souvent la presse française bien intentionnée n’a repris qu’une partie des dépêches d’origine AFP ou Reuter. Seuls certains journaux ont précisé que les 2 soldats étaient dans la cour de la famille Tamimi et que la traduction des dialogues montre que les deux jeunes filles demandent aux soldats de sortir de chez elles ce qu’ils refusent et que s’ils finissent par sortir c’est qu’ils savent que c’est eux qui font de la provocation d’où leur passivité face à la détermination des habitants de cette maisons.
    Si vous souhaitez avoir le contenu des dépêches AFP ou autres sans bidouille qui permet de travestir la réalité allez sur « L’orient le jour » c’est en langue française c’est plutôt politiquement pro occidental mais comme c’est au Moyen Orient ils ne peuvent pas trop tricher avec la réalité du Moyen Orient.
    Certains sites en Anglais comme The Independent (UK) ou Haretz en Israel ont eux aussi couvert correctement cet évènement.


  • eric 3 janvier 00:57

    https://www.youtube.com/watch?v=FAK91CFgAEA
    https://www.youtube.com/watch?v=oWlxLq-2RQA
    https://www.youtube.com/watch?v=LerFuCLyv20
    https://www.youtube.com/watch?v=i227PNKWB1A

    La com. c’est la répétition, mais il faut aussi que cela soit court et percutant. Ci-dessus, plusieurs tentatives avec la même rouquine de mobiliser les idiots utiles. La seconde et la quatrième, c’était vraiment trop long. Elle a trop l’air hystérique, les soldats ont trop des gueules d’arabes et sont trop souriant, et ont voit trop les journalistes occidentaux. On voit que dans la troisième version plus de journalistes que de palestiniens ou de soldats..., Dans la dernière, la mise en scène est plus percutante....

    Les progrès du service d’agit prop sont assez nets. On peut cependant présumer que la prochaine fois, ils se débrouilleront pour que la jeune fille se fasse vraiment tabasser voir tuer.Vous savez ce que c’est, les omelettes....

    Reste une question centrale : à déploiement de journalistes équivalent, les trotskard et autre anti sionistes ne s’étaient pas, me semble t il, autant mobilisé. Il y aurait une thèse à faire. Comment parvient-t-on finalement à les bouger un peu avec de l’agit prop de base ? Quels sont les éléments de langage qui les sortent de l’inaction en définitive . Comment faut il les manipuler ? Sur l’épisode de la saison 2014, peut être est ce trop HD ? Le selfie, le téléphone mobile, cela le fait plus pour ces mateurs d’authenticité bio ?

    Après, pour le fan club, on peut se taper tous les épisodes de toutes les saisons de Nabi Saleh protest. Avec en général la rouquine en toile de fond depuis qu’elle a l’âge de sortir.
    SI on remonte à 2011, https://www.youtube.com/watch?v=hPAmPhb1Nc8
    On constate, par rapport à l’époque, que son papa, adepte du pacifisme à base de jet de pierre, a quand même pas mal mis d’eau dans son vin. Maintenant, il envoi ses filles en première ligne. Peut être moins courageux, mais plus efficace. Cela dénote aussi, paradoxalement à mon avis d’une amélioration des rapports entre israélien et palestinien.
    A l ’époque, il ne laissait pas leurs fille frayer avec la soldatesque. Sans doute une confiance accrue dans le respect des soldats d’Israël... ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 3 janvier 10:41

      On voit que dans la troisième version plus de journalistes que de palestiniens ou de soldats..., Dans la dernière, la mise en scène est plus percutante....
      ...................................................................... .........................
      @eric
      Cela rappelle, entre autres choses, la mort de l’enfant Al Dura, au début du siècle, filmée par le caméraman du sinistre Enderlin, antisioniste en chef sur Antenne 2.

      Le père et son fils essaient de se cacher derrière un bidon. Il auraient essuyé pendant quarante minutes les tirs des israéliens postés pas très loin, munis d’armes de guerre fort précises et efficaces. A la fin, « l’enfant est mort », dit la voix d’Enderlin qui n’était pas sur les lieux au moment du « drame ».
      Quand on regarde les images au ralenti, on voit quand même l’enfant mort, à plat ventre, relever son bras droit et regarder par en-dessous pour voir si le cameraman continue à tourner et s’il doit garder cette position. Le père quant à lui, traversé par de multiples balles d’assez gros calibre, n’a toujours pas changé de position. Il est encore assis et parvient même, héroïquement, à réprimer tout saignement, au point même qu’il n’y ait pas la moindre tache sur son vêtement.

      Les autres séquences filmées par le même cameraman sont toutes également dignes de Pallywood : un Palestinien s’effondre, abattu par un tir, on le porte sur une civière jusqu’à une ambulance, mais dans la séquence suivante, le même « blessé » traverse le champ tranquillement, marchant sans la moindre difficulté.

      Si on veut comprendre le film, il faut le regarder en coupant le son d’un commentaire, lequel plaque sur les images un sens qu’elle n’ont évidemment pas.

      Il n’empêche que le journaliste Daniel Pearl sera plus tard égorgé par des islamistes. Scène d’égorgement filmée devant une photo de la « mort » de l’enfant al-Dura. Et le tueur de Montauban et de Toulouse, cervelle faible parfaitement manipulée par des propagandes crapuleuses, s’était proposé lui aussi de « venger les enfants Palestiniens ».


  • eric 3 janvier 01:28

    La justice israélienne, décidément un peu laxiste ?

    On se le demande, en effet, La garde à vue de la cousine d’Ahed, Nour Tamimi (20 ans), elle aussi protagoniste de la vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux et des médias doit, en revanche, prendre fin mardi après-midi et elle devrait être relâchée, si le procureur ne fait pas appel, après avoir versé une caution de 5.000 Shekels (1.400 dollars), a ajouté l’avocate.

    Comme elles ont sensiblement le même comportement avec les deux soldats dans la rue (vous voyez une cour palestinienne sur la vidéo vous ?), il faut sans doute en déduire plutôt que c’est bien pour la répétition d’actes supposé délictueux, « jets de pierre, agression etc, de façon répété, que la garde à vue a été prolongée pour la plus jeune des deux cousines.

     »En même temps" a voir les nombreuses vidéo tournée par l’agit prop palestinienne, il semble bien que les deux cousines soient en général ensemble sur tous les coup. Bah, la justice impartiale de l’état démocratique d’Israël nous le dira.

    Si il en ont libéré une et maintenue l’autre en détention, il y a sans doute de très bonnes raisons.


Réagir