mardi 25 octobre 2016 - par ddacoudre

Les revendications des policiers dérapent

Nous n'y coupons pas.

Des slogans de l’extrême droite apparaissent dans la bouche de policiers s’en prenant ou dénonçant le laxisme de la justice.

Venant de la part d’un citoyen lambda, l’on peut admettre que l’ignorance nous conduit à avoir des jugements sans fondement ou approximatifs. Tous nous y succombons faute de ne pouvoir tout savoir et tout connaitre.

Mais en l’espèce venant de policiers qui dans leurs formations sont instruits sur ces sujets, cela et le résultat d’une intention délibérée.

L’augmentation de détenus dans les prisons, comme dans ceux qui bénéficient d’aménagements de peines, fait la démonstration du contraire, alors que l’augmentation globale de la délinquance et de la criminalité n’est pas significative, malgré ses fluctuations.

La surpopulation dans les prisons où ne sont même plus respectés les espaces des conventions humaines en est une autre, particulièrement dans les maisons d’arrêts. Démontrant par là deux particularités, l’augmentation de la mise en prévention préventive, et la sévérité de la justice.

L’augmentation de la détention provisoire est régit par la loi.

Article 143-1 .

Modifié par LOI n°2009-1436 du 24 novembre 2009 - art. 93

Sous réserve des dispositions de l'article 137, la détention provisoire ne peut être ordonnée ou prolongée que dans l'un des cas ci-après énumérés :

1° La personne mise en examen encourt une peine criminelle ;

2° La personne mise en examen encourt une peine correctionnelle d'une durée égale ou supérieure à trois ans d'emprisonnement.

Publicité

La détention provisoire peut également être ordonnée dans les conditions prévues à l'article 141-2 lorsque la personne mise en examen se soustrait volontairement aux obligations du contrôle judiciaire ou d'une assignation à résidence avec surveillance électronique.

Article 144

Modifié par LOI n°2009-1436 du 24 novembre 2009 - art. 93

La détention provisoire ne peut être ordonnée ou prolongée que s'il est démontré, au regard des éléments précis et circonstanciés résultant de la procédure, qu'elle constitue l'unique moyen de parvenir à l'un ou plusieurs des objectifs suivants et que ceux-ci ne sauraient être atteints en cas de placement sous contrôle judiciaire ou d'assignation à résidence avec surveillance électronique :

1° Conserver les preuves ou les indices matériels qui sont nécessaires à la manifestation de la vérité ;

2° Empêcher une pression sur les témoins ou les victimes ainsi que sur leur famille ;

3° Empêcher une concertation frauduleuse entre la personne mise en examen et ses coauteurs ou complices ;

4° Protéger la personne mise en examen ;

5° Garantir le maintien de la personne mise en examen à la disposition de la justice ;

6° Mettre fin à l'infraction ou prévenir son renouvellement ;

7° Mettre fin au trouble exceptionnel et persistant à l'ordre public provoqué par la gravité de l'infraction, les circonstances de sa commission ou l'importance du préjudice qu'elle a causé. Ce trouble ne peut résulter du seul retentissement médiatique de l'affaire. Toutefois, le présent alinéa n'est pas applicable en matière correctionnelle.

L’article 144 est une des sources essentielles de la détention provisoire. L’on lit très clairement la finalité du 5°et 6° alinéa, qui est largement utilisé.

La prison n’est pas une finalité.

Publicité

D’où les mesures d’aménagement de peine qui ont été légiférés et dont le juge du même nom décide sur la base d’un projet d’insertion sociale, de l’étude du comportement en détention, et nom au hasard de ses humeurs.

Le leitmotiv.

Souvent le leitmotiv qui revient c’est : Nous retrouvons dans la rue ce que nous avons arrêté la veille. Cette phrase est symptomatique des Frontistes. Par la rumeur qu’ils entretiennent elle c’est rependu au fil de tous les « commérages » qu’entretiennent les citoyens entre-deux, rare sont ceux qui vont vérifier ces allégations. Quand ont la prend en l’état c‘est que déjà elle trouve sa place dans notre pensée.

Si la liberté s'importe mal, l'intolérance fait école.

En droit nul ne peut être incarcéré avant que le tribunal compétant l’ai prononcé comme peine ajustée aux faits.

Dans l’ambiance actuelle l’on sent parfaitement que du droit beaucoup en font fi. Pour eux toute personne accusé d’un fait doit être mise en prison. Certains états le font. Ils s’appellent des dictatures. Nous pouvons donc nous interroger philosophiquement ou éthiquement quand des démocraties prennent pour exemple des pratiques dictatoriales.

Nous l’avons déjà fait avec la garde à vue. Dans les années 60 à 70 se rendre en vacance en Espagne requérait quelques précautions, ne jamais avoir un accident de voiture, ne pas se trouvé pris dans un imbroglio, car alors la Guarda civile vous portait directement en prison au poste. Personnellement je n’ai jamais eu à y faire face. Et nous disions : C’est normal c’est la dictature de Franco.

C’est aujourd’hui une pratique parfaitement étendue dans le pays. Des pays dictatoriaux ou théocratiques imposent à ceux qui les visitent des contraintes qui nous déplaisent. Il n’est pourtant pas rare d’entendre : Nous n’avons qu’à faire pareil. Le plus souvent chez les adeptes du FN ou des décomplexés. Ceci est un glissement qui fragilise la démocratie et pas d’aujourd’hui. La rumeur et les commérages s’ils constituent notre quotidien doivent être mesurés, c’est la moindre des choses. Sauf que la plupart du temps nous n’avons ni le temps ni les moyens de le faire, même avec le net qui rend de grands services dans ce domaine, mais qui également multiplie la prolifération de la rumeur par les réseaux sociaux et les e-mail.

Il est donc bien évident que si l’individu arêté par la police ne rentre pas dans le cadre légal de la détention provisoire, il est relâché jusqu’à son jugement. Et aucun policier n’a à anticiper sa peine, même s’il en a une idée par la pratique de son métier. Un juge des libertés veille à cela, car nous sommes encore en république et que la loi protège avant toute chose la liberté individuelle.

Ma vie vaut-elle plus qu'une autre ?

La demande qui émerge, est également, que ceux qui s’en pennent aux forces de police soient sévèrement punis. Cela n’est pas acceptable en démocratie. Il n’y a pas une vie de citoyen qui vaille plus qu’une autre. Je sais bien que la réalité est toute autre suivant la fortune des uns et des autres, mais la déclaration des droits de l’homme est claire, les hommes sont égaux en droit.

Il est donc curieux que ceux qui sont chargés de l’appliquer veuillent la fouler aux pieds. Ils prennent des risques professionnels, et en principe ils reçoivent une prime de risque, ce qui n’est pas le cas des salariés. En 2015 0, 0025% des salarié sont morts au travail, 552. Les forces de sécurité en ont perdu 6 en 2015 ce qui représente 0,0023%. D’où nous vient alors ce sentiment que leur existence est plus précieuse que celles des salariés ?

 



121 réactions


  • mmbbb 25 octobre 2016 18:38

    l auteur est tres gentil mais il minimise l’insecurite alors ce genre d article est hors de propos . par ailleurs il devrait se poser cette simple question pourquoi tant de personnes votent FN . ? qu il me donne son adresse je vais aller flamber sa voiture le 31 decembre histoire de m amuser


    • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2016 19:11

      @mmbbb
      bonjour tu peux tu me rendrais service elle est bien assuré.que les gens mesure l’insécurité à ce qui leur arrive je ne trouve pas cela anormal, mais qu’ils veuillent faire croire que tout le monde va avoirsa voiture bruler est une autre histoire et une exagération hystérique car les fait le démentent.pour le présenter d’une autre manière car je ne te prend pas à parti. tous les jours dans tous les médias, dans les revues spécialisées nous avons en permanence un appel à la sécurité, qu’elle soit des faits divers quelle soit des risque de santé quelle soit de ceux de se déplacer avec train avion auto vélo à pied, quelle soit alimentaire tous les jours nous sommes mis en garde.
      que fait notre psychique il analyse la situation pour savoir si cela va lui arriver. et heureusement s’il pensait qu’il va être atteint de tout e qu’on lui dit il mourrait d’angoisse. je ne suis donc pas prét de m’inquiéter pour ma voiture je ne voterais donc pas FN.
      cordialement.ddacoudre.over-blog.com.


    • mmbbb 25 octobre 2016 20:19

      @ddacoudre l insecurite j’ai connu Par ailleurs j’ai une collegue de travail qui s’est fait braquer chez elle , elle a eu un choc terrible, elle a developee un cancer donc cet incident a du etre un facteur aggravant j’habite pres de Lyon il y a quelque temps un gars s’est fait bute a la sortie d’une boite de nuit au Brotteaux j’ai vu des voitures brulees etc etc j’arrete des exemples j’en ai trop helas Minimiser l insecurite comme tu le fais m insupporte EN revanche quand un prof s en prend une baigne cela me fait presque plaisir. Preuve par l’absurde La situation de 2016 n’est pas celle de 1960 dans les campagnes les maisons doivent etre surveillees ainsi que les chantiers desormais . Societe de merde


    • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2016 23:29

      @mmbbb

      c’est vous qui dite que je minimise l’insécurité je vous donne un tableau qui démontre qu’elle baise et cela contrarie vos affirmation qui ne sont que la reprise de rumeur contre toute vérification, parce que cela abonde dans le sens de vos idées, rien de très anormal à cela c’est ce que dit un vieux proverbe qui veut tuer son chien dit qu’il a des poux. j’ai ma mère qui a assisté à un braquage dans une droguerie elle a pas développé de cancer car il n’existe aucune étude qui démontre ce lien mais de peur elle c’est pissé dessus. je crois que le graphique démontre nettement l’envolé qui a suivit le consumérisme et la fin des 30 glorieuses, mais cela ne signifie pas qu’aujourd’hui il y est un pic comme en 1995 ou 2002..
      https://www.inhesj.fr/fr/ondrp/publications/rapport-annuel-2015
      cordialement.


    • Chelou (---.---.58.97) 26 octobre 2016 00:46

      @ddacoudre
      (c’est vous qui dite que je minimise l’insécurité je vous donne un tableau qui démontre qu’elle baise et cela contrarie vos affirmation)
      ptdr
      c’est comme la ’baise’ du chômage smiley
      http://bit.ly/2dU8FlP


    • straine straine 26 octobre 2016 01:40

      @Chelou
      Et bien oui, en Septembre il y a eu 17 500 entrées en plus par rapport au mois d’Août dans les catégories A-B-C
      malgré les 6 600 virés en plus par rapport au mois d’Août pour défaut d’actualisation et pour radiation administrative ...
       smiley


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 12:29

      @Chelou

      bonjour ne te contente pas d’être de mauvaise foi démontre le contraire il y a énormément de stat fait par des organismes privés si celui ONDRP ne te convient pas. mes tableaux sont d’un organisme privé. l’on voit parfaitement les tendances générées par des politiques commune
       L’on peut tricher une fois mais pas toutes les fois dans tous les pays à la fois. smiley

       https://www.data.gouv.fr/.../observatoire-national-de-la-delinquance-et-des-reponses-.

      Mais il me semble que la seule chose qui t’importe soit le dénigrement.
      cordialement
      ddacoudre.over-blog.com .


    • Alren Alren 26 octobre 2016 13:19

      @mmbbb

      quil me donne son adresse je vais aller flamber sa voiture le 31 décembre histoire de mamuser

      Vous dénoncez les délits des autres mais vous êtes prêt à en commettre un juste pour vous « amuser » ?

      Êtes vous prêt aussi à en payer les conséquences si vous vous faites prendre, conséquences pénales que vous voulez durcir ?

      lauteur est très gentil mais il minimise l’insécurité

      L’auteur ne minimise pas l’insécurité, il dit qu’elle n’augmente pas pour certains délits et qu’elle baisse pour les homicides qui ne sont pas des règlements de compte liés à la drogue ou à des activités maffieuses.

      Autrement dit, « les honnêtes gens », ceux qui ne trafiquent pas la drogue ou fréquente des truands, ont moins de risque de se faire tuer d’année en année.

      (C’est vrai depuis longtemps : au tournant des XIXe-XXe siècle, un « bourgeois » avait beaucoup plus de risques de se faire « suriner » la nuit pour l’argent liquide qu’il portait sur lui que maintenant où il circule en voiture avec sa carte de crédit.)

      On peut tenter une explication à ce fait indubitable : les progrès de la police scientifique, les analyses ADN et le repérage des téléphones portables, l’amélioration des analyses toxicologiques ou sur des indices relevés sur les victimes, ont permis d’éclaircir beaucoup d’affaires (y compris anciennes : voir l’affaire Omar Raddad avec l’ADN qui l’innocente aujourd’hui) et sont dissuasives pour les non-truands.

      Le Front national met en avant et grossit la criminalité ainsi que les dangers de l’immigration - au lieu de soulever la question sociale qui devrait être prioritaire pour un électorat populaire - parce que les sentiments négatifs, la haine, l’individualisme, le repli sur soi, sont plus faciles à susciter qu’une attitude positive, constructive, de citoyenneté. C’est une manipulation des esprits, pour petits esprits ...


    • Rémi Mondine 26 octobre 2016 18:43

      @Alren
      Bonsoir,


      Messieurs s’il vous plait arrétez, ce débat ne grandit personne.
      La vérité est que oui les homicides diminuent et que nous sommes probablement dans l’une des périodes les plus sures de l’histoire.
      MAIS :
      Les autres causes de mortalité ont aussi lourdement diminuées et beaucoup plus en proportion par rapport aux crimes et aux délits.
      Prenez par exemple le rapport mortalité infantile/ Homicides et vous avez aujourd’hui plus de chance de mourrir d’homicide que lors de votre enfance.
      Ce petit jeu pourrait être réitérer sur pas mal de facteurs. D’Ou l’insécurité remonte dans les causes de morts évitable et contrairement à des époques ou les agressions étaient plus fréquentes celles-ci sont de moins en moins tolérées.
      D’ou le sentiment d’insécurité devient de moins en moins supportable et accepté et un certains nombre de personnes poussent dés lors pour la mise en place de solution hors de proportion avec l’amplitude réelle du problème. Cela s’appelle un biais cognitif et dans notre monde de responsables PUBLIC RELATION, les biais cognitifs sont rois.
      D’où ce genre de situation. 

    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 19:17

      @mmbbb
      Bé putain !!
      Presque 30 votes pour vous en + et pareil pour DD, mais en - !!
      Pas à dire !!
      La « Task Force » FN a fait fort ce soir...

      Vous nous prenez vraiment pour des cons.
      Sans blague !!

      Au fait, mmbb ?
      Combien d’articles au compteur ?


    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 19:20

      @mmbbb
      3295 à zéro.
      C’est le rapport entre les âneries que vous écrivez dans vos interventions et le nombre d’articles qui pourraient nous intéresser que vous avez écrit.
      Allez hop !!
      Au trou.
      Et on tire la chasse SVP !!  smiley


    • Auxi 27 octobre 2016 00:51

      @Le421
      mmbbb ne peut pas écrire d’article, il est analphabète, ce qui est très fréquent chez les bas du front. Son orthographe, sa grammaire et sa syntaxe, très personnelles, en font un phénomène de foire assez apprécié, dans le genre clown. Vous ne voudriez pas qu’il lise un livre, tout de même ? Vous n’êtes pas raisonnable…


    • Chelou 29 octobre 2016 00:28

      @ddacoudre
      c’est quoi ce délire mon commentaire était un jeu de mot sur votre (qui démontre qu’elle baise) au lieu de qui démontre qu’elle baisse
      le lien un clin d’œil sur un com mercredi 26 octobre 2016 à 0 h 16 min( ‘Baise‘ du chômage )
       smiley
      un corrigé de votre commentaire http://bit.ly/2dPUEXV
      salutation


    • ddacoudre ddacoudre 29 octobre 2016 01:10

      @Chelou
      désolé pour la méprise quan il y a beaucoup a fair tardivement parfois je déconnecte.
      cordialement


  • Clofab Clofab 25 octobre 2016 18:50

    Pfff encore un larbin de propagande UMPS, plus je lis ces décérébrés, plus je vote FRONT NATIONAL, c’est drôle non ?




    • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2016 19:15

      @Clofab
      bonjour démontre que c’est faux au lieu de lancer un anathème
      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 19:21

      @Clofab
      Errare humanum est
      sed perseverare diabolicum


    • Auxi 27 octobre 2016 01:02

      @ddacoudre
      Mais enfin, puisqu’il vous dit qu’il vote pour les châtelains millionnaires de Montretout, qui sont vachement hors-système et super rebelles, comme Dieudomerde quand il compte ses biftons en Suisse, ou au Luxembourg, ou au Panama, ou les trois, comment voulez-vous que ce pauvre Clofab puisse démontrer quoi que ce soit, il vient tout juste d’apprendre à nouer ses lacets tout seul… Vous ne voudriez pas qu’il lise un livre, non plus ? Il n’a pas encore fini son album à colorier !


  • rogal 25 octobre 2016 19:09

    « En droit nul ne peut être incarcéré avant que le tribunal compétant l’ai prononcé comme peine ajustée aux faits. » Simple lapsus, espère-t-on.


  • tf1Groupie 25 octobre 2016 19:14

    "Souvent le leitmotiv qui revient c’est : Nous retrouvons dans la rue ce que nous avons arrêté la veille. Cette phrase est symptomatique des Frontistes« 

    Donc si les Frontistes le disent c’est que c’est faux ?

    C’est un peu léger comme argument.

    Et ce serait cela le »dérapage« des policiers ?

    Quant au coup des »droits de l’homme" pour demander de l’indulgence envers les agresseurs de policiers c’est faiblard.


    • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2016 19:32

      @tf1Groupie

      bonjour je n’ai pas dis que c’était faux j’ai dis que c’était un argument du FN, pour laisser entendre que quelqu’un que la police arrête, doit obligatoirement être mis en prison. s’il est remis en liberté c’est que ce qu’il a commis ne justifie pas une mesure préventive.
      les droits de l’homme sont clairs

      Article premier. Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.....etc. Article 2. 1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, ....etc2. De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.Article 3. Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

      juste pour te rafraichir la mémoire, déclaration dont ne s’embarrasse pas le FN.et des français veulent le porter au pouvoir l’on serait propre et certainement la risée ; de la presse internationale.

      cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de problèmes, c’est ses méthodes d’éliminations qui sont sujettes à caution pour ne pas dire fascisantes

      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


    • tf1Groupie 25 octobre 2016 21:12

      @ddacoudre

      Il faut un peu arrêter tes recours grandiloquents aux droits de l’homme.

      C’est un argument qui est recevable dans une situation « normale », entre citoyens qui respectent la Loi, sinon c’est hors de propos et c’est juste une façon de servir la cause des criminels.

      Quand un être humain brûle un autre être humain qui finira estropié à vie, s’il ne décède pas, ils sont où les droits de l’homme ??

      Es-tu au courant qu’une personne qui revendique ses droits s’appelle Salah Abdeslam, un gars qui est responsable du massacre de 100 personnes. Et tu lui sers la soupe !!

      Les droits de l’homme n’expliquent pas tout, ne justifient pas tout ; les réciter pour te donner une contenance c’est juste du foutage de gueule.
      Les victimes, ainsi que les policiers, sont des êtres humains égaux aux autres, j’aimerais bien qu’un jour on le voit dans tes discours.


    • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2016 23:41

      @tf1Groupie
      bonjour tu finis par dire n’importe quoi, nous avons tué en Libye au nom des droits de l’homme et nous tuons aujourd’hui en Syrie. j’espère que tu plaisante quand tu dis que les citoyens respecte la loi, la plupart l’ignore, sinon nous n’aurions pas cette discussion.
      si la police appliquait la loi il n’y aurait plus une voiture qui circulerait car sur les distance à respecté nous sommes tous en infraction et l’état se ferait un pognon monstre.
      Non-respect de la distance de sécurité entre deux véhicules 375 € d’amende et retrait de 3points

      cordialement.





    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 19:27

      @ddacoudre
      Il y a une caractéristique qui m’intéresse...

      Sur ce genre de sujet, plus vous êtes dans le vrai, plus les tarés fachos du Bloc Identitaire vous sacquent.
      Conclusion, sur ce fil de discussion, il apparaît nettement aux gens sensés - il en existe encore - que les posts ayant le plus de moins (vous suivez ou je recommence ??) sont ceux qui mériteraient d’avoir des plus...
      Là, je biche, parce que les buses sont perdues !! smiley

      Allez.
      En clair.
      Les fifilles de l’équipe du B.I., collez-moi une dizaine de moins et on n’en parle plus.

      Par contre, il faudrait que j’aie tort !!
      Et là !!  smiley


    • pemile pemile 26 octobre 2016 19:35

      @Le421 « que les posts ayant le plus de moins sont ceux qui mériteraient d’avoir des plus. Là, je biche, parce que les buses sont perdues »

      Je plussoie, et précise que la buse, au contraire de la biche, n’est pas un animal mais un objet smiley


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 20:20

      @Le421

      bonjour effectivement le FN c’est donné rendez sur cet article. mais c’est cela aussi la liberté, et ce n’est pas pour me déplaire.
      ceci dit quand il en arrive à préférer leurs ressentis contre toute observation de données statistiques que ce soit celles de l’état qui parfois est sujette à caution ou celle du privée qui se rejoignent à des chouias prés, il y a de quoi avoir peur de les voir arriver au pouvoir. s’ils gèrent l’état au ressenti l’on est pas dans la merde.
      cordialement.


    • Auxi 27 octobre 2016 01:08

      @ddacoudre
      …bonjour effectivement le FN c’est donné rendez sur cet article.


      Ah, c’est donc ça, l’odeur… Je me demandais, aussi… Il y a bien Raclure, Spartagugusse et « mmbbb » pas très loin, mais ce n’est pas la même merde, celle-là, je ne reconnaissais pas. Évidemment, si c’est une production de groupe…

    • ddacoudre ddacoudre 27 octobre 2016 09:19

      @Auxi

      bonjour j’ai lu tes commentaires tu as l’air de t’amuser.
      cordialement.ddacoudre.over-blog.com.


  • foufouille foufouille 25 octobre 2016 19:24

    la justice est aussi pourri que la police.
    c’est quand que la police arrête violemment un riche bourgeois avec de la coke ou plein d’argent sale ?
     


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 25 octobre 2016 20:25

    Deux conceptions antagonistes s’affrontent, la plus ancienne est celle de la protection de la société par la sanction envers ceux qui la menacent, la plus récente est celle de la garantie de l’égalité des droits individuels, c’est celle qui est défendue dans l’article.

    Par leur profession, les policiers sont davantage concernés par les troubles à l’ordre public que par la défense des droits individuels. Par contre, l’évolution de la législation a conduit les juges à accorder les mêmes droits aux agresseurs et aux victimes. Cette différence ne faisant que se creuser avec le temps, le divorce est maintenant consommé entre la police et la justice.

    Il est normal que ce soit la police qui manifeste son ras-le-bol, puisque c’est elle qui subit de plein fouet ce dysfonctionnement de l’état, sous la forme d’agressions de plus en plus violentes qui blessent gravement de nombreux policiers, alors que les magistrats jouissent d’une relative tranquillité.

    Cette conception extrême du droit individuel au détriment de la cohésion sociale aboutit à une dégradation de plus en plus grave des rapports humains et nous fait basculer dans la sauvagerie. Toutes les semaines, quelqu’un est poignardé, alors que cela n’arrivait pratiquement jamais auparavant. Le sentiment d’impunité se développe et policiers et gendarmes n’enregistrent les plaintes que dans les cas les plus graves.


    • rogal 25 octobre 2016 21:07

      @Gilles Mérivac
      « Toutes les semaines, quelqu’un est poignardé, alors que cela n’arrivait pratiquement jamais auparavant. »
      En effet, c’est frappant à suivre les actus. Mais n’y aurait-il pas illusion d’optique ? Quelle est la part du système médiatique ? Sur Google Actualités tous les sujets sont mis sur un même plan. On remarque ce qu’auparavant on n’aurait pas vu dans un coin de page de journal. Dispose-t-on de statistiques relatives aux armes blanches ?


    • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2016 21:44

      @Gilles Mérivac

      @Gilles Mérivac
      Bonjour.
      Ta réflexion est intéressante. Il est juste que si les droits de l’homme professent les droits individuels, c’était surtout ceux des riches qui étaient défendu entre 1789 et 1848, et les peines pour le peuple étaient infamantes, déportation, bagne. Ce n’est donc que très récemment que l’individualité à retrouvé toute sa place avec le droit de vote de tous les citoyens. La nature des délits et peines ont donc évolué vers la mesure et certains crimes ou délits ont été abolies. Sauf nous retrouvons depuis le développement du chômage et l’austérité économique une recrudescence de crimes et délits qui se tiennent à un haut niveau correspondant à notre organisation économique. Une fracture est né et ceux qui par hasard de la naissance sont fragilisés économiquement se cantonnent dans des mêmes lieux et s’organisent entre eux pour survivre, c’est le principe des ghettos qu’ils soient de pauvres ou de riches. Sauf que dans cette fracture le regard des riches ressemble à ceux de la période antérieur où les pauvres recevaient une peine infamante. Sans nous en rendre compte c’est ce que nous réclamons pour ceux que certains appellent la racaille. Faute de décision politique pour régler le problème économique nous laissons la population exaspérée à tort comme je le soutiens, ou raison comme elle le ressent aller dans ce sens, bientôt nous en arriverons comme les fadas musulmans à des sanctions corporelles, comme recourir à la peine de mort ou comme des adhérents illuminés du FN qui disent de couper les mains des voleurs. 2000 ans de pratique dans les théocraties et il y en a toujours.
      Les policiers savent quel est le rôle de la justice ils connaissent sur le bout des doigts le droit français qui leur est appris. Quand tu dis que la législation accorde le même droit aux agresseurs et aux victimes, si tu veux parler des droits de l’homme certainement. Imagine qu’avec 3,6 millions de crimes et délits par ans avec une récidive globale de 38% tu croises tous les jours des citoyens qui ont eu affaire à la justice (http://www.lexpress.fr/), certainement même qui sont au FN pour les délits typiques qu’entrainent la xénophobie et le racisme et la haine.
      Dans les prétoires le raz le bol existe les fonctionnaires de justices administratifs et magistrats sont submergés d’affaires et bossent dans des locaux le plus souvent désuets pour ne pas dire plus. Et ils s’en plaignent mais pas dans la rue peut être que ça viendra.
      Merci pour ton commentaire. Cordialement. .
      ddacoudre.over-blog.com .


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 octobre 2016 12:22

      @ddacoudre
      Bonjour,
      Tu attribues la recrudescence de crimes et de délits (que par ailleurs tu nies en utilisant les statistiques) à la dégradation de la situation économique. De manière ironique, quelqu’un d’habile pourrait facilement utiliser ces fameuses statistiques pour te démontrer que ton ressenti est illusoire et que la situation économique est bien meilleure qu’il y a cinquante ans. Il suffit de voir comment Hollande utilise les données du chômage pour montrer combien tout s’améliore, alors que nous savons pertinemment qu’il ne peut pas y avoir d’embellie.

      Je pense que les magistrats ne sont pas trop à plaindre, d’abord ils ne sont pas en danger physiquement, ensuite ils bénéficient de longues vacances, et enfin s’ils sont submergés d’affaires, c’est bien souvent qu’ils mettent des années à traiter un dossier. Quant aux locaux, le palais de justice de la sous-préfecture où j’habite est loin d’être vétuste.


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 13:30

      @Gilles Mérivac
      bonjour, je n’ai pas parlé seulement des magistrats. je ne parle pas de mon ressenti mais de l’évolution de la courbe du chômage, de celle de la redistribution des la richesse, de celle de la consommation quand nous les mettons en parallèle elles interférent et montre clairement que la consommation augmente en même temps que les crimes et délit que le chômage à l’inverse celles de la redistribution fléchit. l’écart entre les deux tendance est régulé par les prestations sociales d’aide, sinon ce serait plus catastrophique.nous serions dans la configuration de la période qui a suivit le crac boursier de 1929 ou l’écart grandissait et faute de politique sociale pour tempérer l’abîme ce sont les armes qui ont parlé, aujourd’hui c’est la délinquance qui a cru qui est à un haut niveau et qui c’est stabilisé, il ne s’agit pas de mon ressenti mais d’une analyse ou l’on ne peut pas faire dire à une courbe qui descend qu’elle monte. j’ai fourni les tableaux sur l’Europe l’on voit parfaitement qu’il s’agit d’une tendance commune. avec des stat l’on peut tromper une fois un pays , mais pas tous les pays ton argumentation n’est pas sérieuse et puis ce n’est pas un exercice auquel je me livre. tout au long de mon existence j’ai bénéficié d’un crédit de confiance, car je ne me laisse pas aller à mes humeurs et quand je le fais je le dis.
      il n’y a pas de raison que tu aies un palais vétuste nous nous en avons aussi un flambant neuf, sauf qu’en 1988 j’ai du organiser un conflit et intervenir auprès du ministre JoX pour cela. sa réponse à été de dire ce que l’on vous donne l’on ne le donnera pas à d’autres. le budget de la justice à toujours été ridicule. or dans une société qui c’est judiciarisé et « policiarisé » le compte n’y est pas, car la société ne sait pas donné les moyens de son évolution et les magistrats et les policiers ont raison de se plaindre.
      cordialement.


    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 19:35

      @Gilles Mérivac
      Il est normal que ce soit la police qui manifeste son ras-le-bol, puisque c’est elle qui subit de plein fouet ce dysfonctionnement de l’état, sous la forme d’agressions de plus en plus violentes qui blessent gravement de nombreux policiers, alors que les magistrats jouissent d’une relative tranquillité

      Question bête...

      Y a t-il plus de policiers agressés dans les années 2010 que dans les années 1970 par exemple ?

      J’attends une réponse...


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 20:32

      @rocla+

      tu exagères personne de sensé te dira oui, à part ce qui l’on fait (si cette intention est démontrée un jour) car pour accuser quelqu’un d’assassinat il ne faut pas seulement que les faits démontrent la mort de quelqu’un, mais l’intention de tuer, sinon ce la tombe sous le coup de meurtre ou homicide sans intention de tuer.
      cordialement0


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 22:01

      @rocla+

      non tu n’es pas bête, mais tu ne sais pas s’ils étaient fumeur, dans ce cas il faut attendre, ce sera le travail de la chambre d’accusation de formulé, au vu de l’enquête, ce de quoi ils se sont rendus coupable, comme de toute évidence cela relèvera de la cour d’assise, prie pour être choisit juré.
      cordialement.


    • Auxi 27 octobre 2016 02:12

      @ddacoudre
      non tu n’es pas bête


      Oh que si, il est con comme un balai, et il fait pitié… Un mythomane alcoolique qui a fini par croire à ses propres conneries. C’est un phénomène banal et fréquent, on trouve ça dans tous les bistrots.

    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 octobre 2016 12:39

      @Le421
      Question bête ... Effectivement !


  • titi 25 octobre 2016 22:00

    @l’auteur

    Il se trouve qu’un ami a des démêlés avec la justice.
    Les faits remontent à 2008...
    Nous avons eu :
    - une audience programmée un Vendredi 12 novembre... déplacement des témoins, frais d’huissier, etc... et bien entendu pas de procureur un Vendredi de pont
    - ensuite, un procès verbal de gendarmerie manquait dans le dossier.... euh.. il manquait la veille, voire depuis le début de la procédure, mais il faut attendre l’audience pour que le procès soit remis.. rebelote... déplacement des témoins pour rien, frais d’huissiers, etc..
    - la fois d’après l’un des avocats avait il y a bien des années effectué un mission pour la partie adverse... conflit d’intérêt ? interrogation du barreau... ajournement du procès... déplacement des témoins pour rien, frais d’huissiers, etc..
    Et finalement procès en 2016 avec un jugement. Qui bien évidement fait l’objet d’un appel.

    Si la justice est encombrée c’est en grande partie la faute à la justice, qui aime faire durer le plaisir.

    En plus certains avocats ne le cachent pas : ils n’ont aucun intérêt à gagner un procès en 1ere instance. Plus ca dure, plus ils font leur beure.
    Et comme en général, avocats, juges, procureurs sortent des mêmes promos, fréquentent les mêmes lieux, se reproduisent dans la même caste, il y a une vrai question à ce poser si, là aussi, l’institution est au service du citoyen et n’est pas otage de ceux qui mange au râtelier.


    • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2016 22:41

      @titi
      bonjour titi ce que tu dis est exact j’ai eu l’occasion d’assister un ami dans un différent qui a durée 4 ans il a gagné son procès mais entre temps la société avait fait faillite résultat il n’a rien reçus car ce n’était pas un créancier privilégié. la justice se doit de respecter le droit des parties. et un jugement ne peut pas être valide s’il y a un vice de forme c’est sur cela que veille la cour de cassation.. ce n’est pas parce que un citoyens nous a agressé qu’il perd ses droits de citoyen. les juges doivent veiller à ce qu’il puisse assurer sa défense équitablement.
      que les avocat utilisent les failles du droit c’est avéré, tant qu’ils sont dans les clous la justice ne peut rien faire. le droit ce n’est pas la jungle du plus fort ni le privilège de la victime ce que pensent trop souvent les citoyen car politiquement cela leur à été vendu par Sarkozy. moi je suis du coté des victimes. il sait compter tous les ans il y en a 3 millions de nouvelles puisque il y a environ 3,6milliond de crimes et délits et une récidive de 38% fait ton compte tous les jours tu croises quelqu’un qui y a eu à faire.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


    • Odin Odin 26 octobre 2016 15:41

      @titi

      « Et comme en général, avocats, juges, procureurs… » 

      Normal ils sont presque tous frères… 


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 16:03

      @Odin

      ils se sont au moins connus à la fac de droit et forme ce que l’on appelait avant une corporation.
      la vie est faite de relations humaine l’on ne vie pas dans une bulle.
      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


    • titi 26 octobre 2016 18:49

      @ddacoudre

      Il y a quand même un problème de « responsabilité »..

      Convoquer une audience un jour de pont et n’avoir personne pour représenter le ministère public c’est se foutre de la gueule du monde.

      « oublier » un procès verbal de gendarmerie, c’est se foutre de la gueule du monde.

      Un salarié lambda il se fait foutre à pied et après il est viré.

      C’est la dérive du service public en général : pris en otage par ses fonctionnaires.


    • Odin Odin 26 octobre 2016 19:24

      @ddacoudre

      Qu’ils se soient connus sur les bancs de l’ENM ou lors de séminaires et se soient fait un carnet d’adresses est une bonne chose pour ne pas vivre dans une bulle, nous sommes d’accords, à condition qu’ils ne se trompent pas de « code » lorsque certains échangent la robe pour un tablier. 
      Cordialement.

    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 19:38

      @Odin
      Et c’est pour cela que Sarko passe toujours à travers des mailles du filet.
      Il est avocat.

      C’est marrant.

      Je connais une blonde qui l’est aussi.

      La politique, c’est trois années de droit et tout le reste de travers... Coluche


  • prismsoul prismsoul 25 octobre 2016 22:31

    Souvent le leitmotiv qui revient c’est : Nous retrouvons dans la rue ce que nous avons arrêté la veille. Cette phrase est symptomatique des Frontistes. Par la rumeur qu’ils entretiennent elle c’est rependu au fil de tous les « commérages » qu’entretiennent les citoyens entre-deux, rare sont ceux qui vont vérifier ces allégations. Quand ont la prend en l’état c‘est que déjà elle trouve sa place dans notre pensée.

    La vraie question à se poser, c’est si le leitmotiv est vrai… ou faux. C’est bien beau de dire qu’il s’agit d’une rumeur, il faudrait le prouver ! Cet article était l’occasion rêvée pour le faire ! Or on voit bien qu’ensuite, on passe vite à autre chose. On dénigre sans preuve et hop, ni vu ni connu, pirouette, cacahuète…

    Personnellement, ce que je vois quand il y a des actualités d’arrestations (même si ce n’est pas mon pain quotidien, je ne suis les infos qu’épisodiquement), c’est quasiment toujours le même refrain, « bien connu des services de police », « déjà appréhendé à de nombreuses reprises », « sa 17ème garde à vue » et j’en passe, et ce pas par des médias particulièrement à droite.

    Bon après il ne faut pas s’attendre à voir des statistiques officielles sur les récidivistes de la garde à vue, déjà qu’on ne sait même pas combien de gardes à vue il y a… Après se pose la question de savoir à quoi cela servirait à un policier de dire ce fameux leitmotiv si c’était faux… militerait-il alors pour empirer sa situation plutôt que l’améliorer ?


  • Dom66 Dom66 26 octobre 2016 01:53

    Ecrire ce genre d’article avec ces arguments, c’est exactement ne pas connaître la vie et le travail de la police.

    L’auteur, vous connaissez beaucoup de métier ou l’épouse et enfants ne savent pas si les maris et le père vont rentrer le soir ?

    .

    Moi je connais parfaitement le quotidien de certains policiers pour être à 100% avec eux

    Quand vous aurez reçu des crachats dans la figure, des menaces de mort, par ceux que vous avez arrêté la veille, vous pourrez commenter.

    Un couple de policier égorgé chez eux…..

    Vive la police


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 09:15

      @Dom66

      bonjour certainement je vis sur une autre planète. il me semble que dans leur revendication il y a l’augmentation de la prime de risque. je te retourne la question est-ce que tu connais beaucoup de profession qui ont une prime de risque.il ne veulent tout de même pas que les malfrats leur cire les bottes.
      ensuite ne me prend pas à partie, tu ne connais pas mon existence, tu peux parfaitement dire la même chose sans mit mêler.. je ne suis pas un journaliste, j’ai vécu toute mon existence dans le conflit et je connais ce dont je parle, même si des choses ont changé et que je ne soit plus au fait des sources d’informations par ce que je ne suis plus actif.

      Le climat social se tend en France, le gouvernement aura besoin des forces de l’ordre.
      C’est le point de vue d’un analyste social, parce que ceux qui défendent leurs intérêts sociaux sont des malfrats.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


    • Dom66 Dom66 26 octobre 2016 11:00

      @ddacoudre

      La vie de tous les jours dans la police n’est pas de la poésie.

      Prime de risque, oui/non pour la police ?? Pour les pompier oui/non ??

      Je vous le demande. Quand on voit ce que nos politiciens de merdes se goinfrent en pognons, nos socialopes en tête, avec hollandouille et son coiffeur  8000€ /mois

      Alors ! Prime ou pas prime.

      Pour info le pourcentage de FN dans la police est inférieur au pourcentage des Français.

      Chacun choisi sont camp.


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 19:02

      @Dom66
       tu visionneras le lien et tu me diras si les cités en recevaient un peut nous n’aurions pas besoin de prime de risques
      http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L460xH310/dividendes-verses-en-france-entre-2010-et-2016-au-premier-trimestre-1949b.png
      cordialement.


    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 20:17

      @Dom66
      L’auteur, vous connaissez beaucoup de métier ou l’épouse et enfants ne savent pas si les maris et le père vont rentrer le soir ?

      Oui.
      Mon premier métier.

      Et on ne nous a jamais demandé si quelque chose n’allait pas ou si c’était trop dur.
      Pourquoi ?

      Ben, simple.

      C’était une vocation, pas un métier « alimentaire »... Comme maintenant.

      On n’avait même pas droit à une « cibi » pour communiquer avec l’extérieur.
      En cas d’alerte, on rentrait des fois quinze jours plus tard.
      Sans nouvelles, sans contact. Même pas un slip de rechange.
      Je vous vois rire.
      M’en fous.
      Le plus important, c’est que je sache que c’est vrai.
      C’était sous Charles Hernu. A la base aérienne de Cognac. Et ailleurs...

      Maintenant, il faut composer avec des « tapettes ».

      Et c’est un gaucho qui parle.


  • Trelawney Trelawney 26 octobre 2016 07:58

    La prison n’est pas une finalité.

    L’auteur tente d’expliquer la fronde des policiers par l’impossibilité de faire cohabité deux sentiments opposés à savoir :

    1 les policiers pensent qu’ils sont en danger parce que le laxisme de la justice accentue l’impunité des délinquants

    2 la justice pensent qu’elle fait plutôt bien son travail et incarcère ce qui doivent vraiment l’être

    Ce n’est pas nouveau car déjà en 1983, les syndicats de policiers manifestaient pour cela. Et on est pile poli dans le « diviser pour mieux régner », car ce mouvement policier est de tout autre nature et penser que ce problème réduit de ce qui est dit plus haut est faux.

    Evénement important : Les différents syndicats de policiers ont demandé aux policiers de manifester devant les tribunaux (toujours pour mettre en avant ce qui est dit plus haut). Très peu de policier ont manifesté devant les tribunaux, alors qu’ils étaient 4 fois plus à manifester au même moment devant les commissariats et sans les syndicats. Les syndicats des policiers sont tout simplement dépassés par leur base parce que les syndicats en bon collabo du pouvoir en place, centre tout sur un débat idéologique, comme le fait aussi ddacoudre (mais lui a l’excuse de la sincérité), pour tout simplement contrôler ces personnes armées et susceptibles d’être dangereuses pour le pouvoir.

    Ce que demande le policier de base est tout simplement qu’on lui laisse faire son travail dans des conditions correctes (ce que devrait défendre un syndicat et que jamais il ne fait). Il est vrai que poursuivre des délinquants dans une voiture qui affiche 500 000 km au compteur. Monter à l’assaut pour appréhender des terroristes armés à saint Etienne du Rouvray , équipé d’un gilet pare balle qui vous arrive au nombril et sans casque, ne sont pas des conditions pour faire un boulot correct et sans risque. Se faire cramer parce que l’on protège une caméra sensée protéger les policiers qui la protège est une situation complétement schizophrénique.

    C’est tout simplement pour cela que les policiers manifestent et certainement pas parce qu’ils ont le sentiment de toujours courir après les même personnes. Ca c’est un débat juridico syndicaliste pour masquer les vrais problèmes


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 09:43

      @Trelawney

      bonjour si des citoyens avaient un engagement politique nous n’en serions pas là. la droite et l’extrême droit soit LR et FN défendent des idéologies, l’idéologie n’est pas que de gauche. la culture, le marxisme , le nationalisme, le mode vie, le libéralisme , le capitalisme, la religion constituent des corps de doctrine qui dirigent nos existences et sont des idéologies. ce n’est pas parce que nous vivons sur les base de certaines d’entre elles qu’elles ne sont pas des idéologies. la vie n’est que cela penser pour avoir des idées d’organisation humaine.
      ton rappel de 83 est juste. je ne sais pas dans quel article je rappelais que le gouvernement sous Sarkozy avait réduit le nombre de policiers face à la diminution du taux de crimes et délits et dans le même temps demandé une rentabilité des hommes et des équipements. ce qui signifie qu’on ne remplace le matériel qu’à la corde. je crois qu’à aucun moment je n’ai contesté leur droit de vouloir de meilleure condition de travail. ce que je souligne ce sont les demandes qui sont la reprise de revendication politique du FN, et je fait observé qu’elle sont en contradiction avec l’égalité de droit des citoyens et en opposition avec les droit de l’homme. ensuite que le laxisme supposé n’est pas fondé. en cela il n’y a rien d’idéologique. ce qui l’ai tu las souligné c’est effectivement de poser que la prison n’est pas une finalité et c’est ce qui distingue le traitement seulement répressif de la droite qui ne se positionne que sur les faits et le traitement social répressif de la gauche qui tente de supprimer les causes. bien sur pas celui du gouvernement actuel qui n’est pas de gauche. le départ de Taubira à en matière de traitement marqué la différence.
      ton opinion sur les syndicats collabo n’est pas fondé tu prends leur site et tu lis, tu verra qu’il ne cesse de se plaindre. sauf comme je l’ai mainte fois expliqué, les citoyen ne s’engagent pas politiquement et il faut un drame pour qu’ils réagissent. cela a toujours été comme cela même dans le privé.
      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 09:54

      @rocla+

      bonjour mon contradicteur favori, explique moi pour quoi ils ne se sont pas servi de leur arme.
      il y a une enquête en cours j’espère que nous le saurons car tout de même recevoir un Molotov sur la gueule, c’est pas un crachat. ils étaient en état de légitime défense, et cela ne veut pas dire les tuer, l’on peut parfaitement blesser avec une arme.
      il y a tout de même une absurdité l’on met une caméra de surveillance des flics qui surveillent la caméra des flics qui demande qu’on les surveille, il n’y a qu’a mettre l’armée et l’on mettra qui pour surveiller l’armé, l’OTAN et pour surveiller l’OTAN, l’ONU ; et l’ONU Rocla+ désolé de terminer spar de l’humour sur un sujet sérieux ce que tu m’as déjà fait remarqué, mais quand les forces de police demande d’être protégé pour faire leur travail il y a quelque chose qui m’échappe. en fait non c’est qu’il ont perdu la notion de service régalien au profit de celle de métier. comme l’armée est devenu un métier un jours ils demanderont d’être protéger par la police. il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.
      cordialement.ddacoudre.over-blog.com.


    • Trelawney Trelawney 26 octobre 2016 10:55

      @ddacoudre
      ton opinion sur les syndicats collabo n’est pas fondé tu prends leur site et tu lis, tu verra qu’il ne cesse de se plaindre. sauf comme je l’ai mainte fois expliqué, les citoyen ne s’engagent pas politiquement et il faut un drame pour qu’ils réagissent. cela a toujours été comme cela même dans le privé.

      Votre opinion sur les syndicats et notamment ceux de la police est pour le moins idéaliste.

      Lorsque les policiers du 91 se sont regroupés sur un parking pour se rendre à l’hôpital voir leurs collègues et ensuite sur les champs Elysée, l’IGPN était déjà là pour relever les immatriculations. Qui a averti l’IGPM si ce n’est les syndicats. Car c’est comme cela que l’on contrôle la base.

      Tous les policiers vous le diront : pour faire carrière dans la police, diriger localement un syndicat de police est le passage obligatoire. Tous les directeurs de services de polices sont passés par là. Donc lorsque vous êtes responsable d’un syndicat, c’est uniquement pour votre carrière personnelle et certainement pas pour le bien être du policier.

      Pas plus tard qu’il y a un mois, un commissaire divisionnaire me raconte cette anecdote. Un syndicaliste alliance fait du ram dam pour des raisons justifiés (ils sont en manque de gilet pare balle) au commissariat central d’une ville de province (dont le tairais le nom pour pas me faire griller). Pour le calmer ce commissaire lui dit qu’il ne peut se rendre à l’inauguration d’un truc où le préfet sera là et lui demande en tant que représentant du syndicat de le remplacer. Il en parle au préfet et ce dernier passe un long moment avec ce syndicaliste et lui fait miroiter un poste à la préfecture. Tout est rentré dans l’ordre et les policiers n’ont toujours pas de gilet pare balle.

      Voila comment ça se passe dans un syndicat de police


    • Trelawney Trelawney 26 octobre 2016 11:05

      @ddacoudre
      Interview d’un policier de base dans le point d’aujourd’hui :

      Deux de mes collègues ont passé il y a quelques années le même examen pour le grade supérieur. Le premier a échoué et pas l’autre. De fait, l’administration a considéré que le premier était apte à commander et pas le second. L’année suivante, le policier qui avait raté son test a pourtant pris son grade grâce à la reconnaissance de son expérience. Celui qui a réussi a dû attendre quatre ans avant d’avoir son grade, via l’administration. Devinez lequel était syndiqué...


    • Dom66 Dom66 26 octobre 2016 11:09

      @ddacoudre

      Pourquoi ils ne se sont pas servi de leur arme.

      Question idiote, quand on connaît ce que fait une bouteille remplie d’essence allumée qui vient se briser sur vous.

      Le premier réflexe quand on crame c’est quoi ????

      Et puis, si ils avaient descendu un ou deux criminels, les biens pensant auraient crié aux scandale..comme d’hab.
       


    • Trelawney Trelawney 26 octobre 2016 11:10

      @ddacoudre
      explique moi pour quoi ils ne se sont pas servi de leur arme.

      Parce que lorsque l’on est pris par les flamme on agit par reflexe de défense. Et ce reflexe est de porter les mains à son visage pour se protéger des brulures. C’est pour cela que tous les deux sont bruler sur le dos des mains (la où la peau est la plus fine) et que probablement le stagiaires devra être amputé.

      On peut attendre l’enquête officielle mais en gros elle va dire la même chose. Donc les policiers n’ont pas cherché à se défendre, ils ont simplement essayé de se protéger contre les flammes


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 13:40

      @Trelawney

      j’ai passé ma vie dedans. je ne vais surtout pas dire que ce que tu dis et faux, de tout part c’est cela exploiter la situation pour se placer en recherchant celui qui peut servir de marche pied. dans le privé c’est flatter l’employeur et faire du zèle. tu enfonces une porte ouverte, à la télé c’est idem et bien connu. cela s’appelle les cousinages qui sont fait de relations humaines ou nous disons aussi il a les bras longs. les humains ne sont pas des robots. la loi est « robotique »alors souvent l’on fixe un maxi et l’on laisse le juge ajuster la sanction pour humaniser la loi en fonction de la réalité des faits et non du ressenti des victimes qui ne peuvent être que dans l’excès et la vengeance, ce qui est bien normal.
      cordialement.


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 16:05

      @Trelawney
      merci


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 16:41

      @rocla+

      un commentateur ma expliqué que lorsqu’ils ont reçu le cocktail le réflexe à été de se protéger le visage, ce qui est fort plausible.
      cordialement.


    • arbinger 26 octobre 2016 17:08

      @Trelawney

      Bien vu, parole de flic....


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 19:05

      @ dom66
      ta réponse est acceptable, quelqu’un la déjà donné. l’on verra ce qu’il ressortira de l’enquête.
      cd


    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 20:24

      @rocla+
      Inciter à l’assassinat de représentants de la justice de façon explicite n’est pas admissible.
      Commentaire à censurer.

      Voici ce que j’ai - et c’est tout à fait exceptionnel - proposé à la modération.

      Evitez les abus d’alcool le soir, Cap’tain, ça amène à des extrêmes...

      Pour votre info personnelle, la peine de mort n’est plus de cours, que ce soit envers des citoyens ordinaires, politiques, magistrats ou forces de l’ordre.

      Vous oubliez un détail.
      Nous sommes tous égaux.


    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 20:25

      @Le421
      Et notez bien qu’en tant que « gaucho de base », je n’agis pas dans le dos.


  • philippe baron-abrioux 26 octobre 2016 09:44

     BONJOUR ,

     « les revendications des policiers dérapent » , si je me fie au titre de cet article , ce sont les revendications qui dérapent et non les policiers .

     précision : il a été très longtemps prévu dans le code pénal que des personnes du fait de leur état ou de leur situation personnelle devaient faire l’objet d’une attention particulière visant à leur protection : les « faibles » , les malades , les enfants et d’autres clairement identifiés / on protégeait là des catégories de personnes pour ce qu’elles étaient en tant qu’individus .

     ensuite d’autres personnes ont été non pas davantage l’objet d’une protection spéciale du fait de leur état de faiblesse ou de fragilité mais les sanctions applicables liées , au cas où elles seraient victimes d’un acte condamnable, ont été aggravées du fait de leur statut en tant que détenteurs d’une autorité attachée à leur fonction :policiers, gendarmes , pompiers , etc...

     il y a donc là deux traitements distincts en matière pénale concernant d’éventuels actes de même nature s’étant exprimés de façon strictement identique .

     les dérapages dont il est ici question sont une chose qu’il faudrait sans doute rapprocher non pas de l’insécurité réelle qui régnerait en France à l’heure actuelle MAIS du sentiment d’insécurité : ce qui est de l’ordre du ressenti .

     on en vient ensuite au problème de l’emprisonnement , fut il de courte durée et des mesures de privation de liberté ou de limitations .

     j’ai du mal à comprendre le constat qui est fait selon lequel les prisons françaises n’ont jamais été aussi surchargées et surpeuplées (confirmation par l’administration pénitentiaire ) quand on entend simultanément évoquer le prétendu laxisme des juges .

     mais sans doute les tenants de ces affirmations démenties y compris par l’ A .P pourront ils apporter des éléments à ce débat qui s’éternise en permettant des propos qui constituent les dérives entendues et relayées par les medias .

    y aurait il  en France des autorités secrètes et inconnues jusqu’alors qui prononcent des peines d’incarcération au point de remplir les établissements de privation de liberté jusqu’à un taux de surpopulation carcérale jamais égalé ?

     schématiquement , je ne connaissais que les juges (incarcération ) et les officiers de police judiciaires pour décider de privations temporaires et ponctuelles de liberté (garde à vue ) , les seuls juges étant par ailleurs les seuls à pouvoir proposer des peines de substitution (bracelet , T.I.G ...)

     que les mouvements de policiers soient traversés de courants favorables aux thèses les plus droitières ne fait pas de doute et ,si on doit admettre la totale liberté d’opinion , il est préoccupant de voir jour après jour des fonctionnaires d’état , soumis à une obligation de réserve par leur statut , y déroger de telle façon et au point , de demander la démission de leur patron devant tous les commissariats de France sans aucune réaction de leur hiérarchie .

     les institutions sont minées depuis longtemps et ces manifestations n’en sont que la confirmation si besoin en était tant par le contenu des slogans que par l’absence de réaction de l’institution d’appartenance des manifestants .

     les demandes d’aggravation des peines , d’une plus grande sévérité à l’égard des délinquants , y compris par des incarcérations plus fréquentes ou plus systématiquement prononcées , font partie des demandes d’une société désorientée par une violence latente et des incivilités difficilement supportables .

     la demande de construction de nouvelles prisons , de quartiers de haute sécurité , est totalement légitime quand on voit l’état des établissements pénitentiaires en général qui nous vaut condamnations de toutes parts .

     mais penser que la privation de liberté est LA SOLUTION est un leurre facilement proposé pour donner un sentiment d’efficacité à une Justice décriée y compris par celui qui devrait en être le représentant et le plus fervent défenseur .

     les institutions chargées du suivi (S.P.I.P ) ne sont plus en mesure d’assumer leur travail de façon cohérente, les mesures prévoyant les sorties et les accompagnant sont insuffisantes (ce qui implique les récidives ) .

     c’est ainsi que deux grandes institutions se suspectent l’une l’autre et ne cessent de miner leurs autorités de tutelle .

    bonne journée !

     P.B.A

     

     


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 10:00

      @philippe baron-abrioux

      bonjour merci pour cet article qui fait une analyse correcte de la réalité.
      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


    • Le421... Résistant Le421 26 octobre 2016 20:28

      @philippe baron-abrioux
      Ah !! De temps en temps, sortant du marécage facho, un commentaire éclairé et juste vient enrichir le débat.
      Dans ce fil de discussion, je n’ai guère noté que le vôtre comme concret et positif...

      Les détritus habituels remplissent la poubelle.

      Encore merci.


  • julius 1ER 26 octobre 2016 09:44

    très bon article DD, mais je crois que ton article a fait mouche .... ce forum devient vite l’antichambre 

    de la pensée d’extrème-droite avec ses vues simplistes et raccourcies qui ne mènent nul part !!!

    il est clair que la police n’a pas à manifester d’une manière aussi corporatiste .. les policiers sont des citoyens comme des autres lorsqu’ils posent leur uniforme mais lorsqu’ils sont en mission ils n’ont pas à profiter de leur pouvoir comme d’un moyen de pression contre un gouvernement de la République !!!
    la période que nous vivons, ressemble de plus en à celle qui existait dans le milieu des années 30 et cela n’est pas fait pour rassurer !!!!

    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 10:04

      @julius 1ER

      bonjour ta comparaison avec 34 est fondé, ce ne sont seulement pas les mêmes représentations dans ces années là c’étaient les croix de feu qui manifesté pour le maintien de l’ordre et un gouvernement fort.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


    • Albert123 26 octobre 2016 12:42

      @julius 1ER


      « la période que nous vivons, ressemble de plus en à celle qui existait dans le milieu des années 30 et cela n’est pas fait pour rassurer !!!! »

      et vous savez quoi comme à l’époque c’étaient les gauchistes (les même gauchistes bourgeois libéraux / libertaires) au pouvoir ...

      comme quoi « l’extrème drouate » (faudra le définir un jour ce truc quand même) à bon dos. 

      vous vous plaigniez des conséquences dont vous semblez chérir les causes, une logique de déni et de déresponsabilisation typique du gauchisme, vous savez celui qui rabâche en permanence au sujet de la Haine uniquement pour mieux masquer celle qui la définie.

      Qui passe son temps à courir après les fachos pour mieux masquer son propre sectarisme / totalitarisme / puritanisme / fascisme ?

      qui passe son temps à ressasser (par culpabilité certainement) les années les plus sombres ?

      qui a laissé la patate chaude à Pétain en 40 après avoir bien laissé la situation devenir ingérable ?

      Qui ne prend jamais ses responsabilités en rejetant en permanence sa faute sur les autres (absents de surcroît).

      Non seulement la gauche n’a aucun monopole en terme de valeurs mais elle a surtout un lot de casseroles bien dégueulasses qu’elle n’assume jamais. Un bon gros ramassis de sociopathes de bas niveau avec tous les larbins du socialisme derrière qui n’ont pas encore compris que le gauchisme est contre le peuple et les nations et pour la finance internationale.



    • titi 26 octobre 2016 19:04

      @julius 1ER

      « mission ils n’ont pas à profiter de leur pouvoir comme d’un moyen de pression contre un gouvernement de la République  »

      Voilà que les flics se comportent comme de vulgaires profs ou de vulgaires cheminots...

      En effet c’est insupportable !


  • Dzan 26 octobre 2016 10:22

    @ddacoudre
    Mettre sa prose sur AV, c’est permis à tout le monde, mais faire des fautes à toutes les lignes : ! Quand même !
    c’est vous qui dite que je minimise l’insécurité je vous donne un tableau qui démontre qu’elle baise et cela contrarie vos affirmation qui ne sont que la reprise de rumeur contre toute vérification, parce que cela abonde dans le sens de vos idées, rien de très anormal à cela c’est ce que dit un vieux proverbe qui veut tuer son chien dit qu’il a des poux. j’ai ma mère qui a assisté à un braquage dans une droguerie elle a pas développé de cancer car il n’existe aucune étude qui démontre ce lien mais de peur elle c’est pissé dessus. je crois que le graphique démontre nettement l’envolé qui a suivit le consumérisme et la fin des 30 glorieuses, mais cela ne signifie pas qu’aujourd’hui il y est un pic comme en 1995 ou 2002..
    https://www.inhesj.fr/fr/ondrp/publications/rapport-annuel-2015

    Qui veut tuer son chien, dit qu’il a la rage...Et pas les poux !


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 20:41

      @Dzan
      bonjour je te l’accorde je ne relie pas souvent et tape rapidement, maintenant que tu les as souligné je ne vais pas les corriger, désolé. merci de l’observation je tacherai de faire attention mais cela ne dure jamais trop longtemps.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 octobre 2016 10:28

    C’est bien beau tout ça, mais vous nous servez un peu du réchauffé :

    les accusations mutuelles que se balancent policiers et magistrats, justice et intérieur, ne datent pas de 2016, puisque ça fait 20 ans que ça dure (voire plus).

    Quant aux « revendications qui dérapent », c’est vraiment dérisoire :

    ceux qui ont fait brûler vif des policiers, ils ont fait quoi, ils ont « dérapé » ?


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 14:13

      @Olivier Perriet

      ne pas respecter l’égalité du droit n’est pas rie, ni les droit de l’homme l’on a fait la guerre en Libye en son nom et maintenant en Syrie il ne faut pas se référer aux droit de l’homme que quand il faut taper sur les bougnoule.
      dans « réponse à la hauteur » paru sur Agoravox j’ai écris : L’agression de policiers a fait la une de par la nature des moyens mis en œuvre par leurs agresseurs. Remplacer les cailloux par des cocktails Molotov n’est pas rien.
      je suis bien d’accord avec toi l’opposition police justice c’est du réchauffé, ce qui ne l’est pas c’est la marche des policiers sur l’Élysée. ensuite explique moi pourquoi les policiers ne se sont pas servis de leurs armes, alors qu’ils étaient en état de légitime défense.
      cordialement
      ddacoudre.over-blog.com.


    • Ruut Ruut 26 octobre 2016 15:29

      @Olivier Perriet
      ceux qui ont fait brûler vif des policiers.

      Déjà sont ils en prison, qui me semble leur place.
      Si non pourquoi ?
      Sont ils identifiés si non pourquoi ?

      C’est peut être des points que nos médiats devraient traiter l’histoire que le ressenti ne prenne pas la place du réel.

      Sauf si la réponse a l’une de mes 2 question est non ce qui implique que le ressenti est dut a un fait réel et a un problème de fonctionnement grave de notre systhème judiciaire.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 octobre 2016 19:28

      @Ruut

      je pense que la réponse est malheureusement non, sinon je ne vois pas pourquoi on ne le dirait pas. Ceux qui ont fait ça n’ont pas dû agir à visage découvert non plus.

      Le ressenti c’est aussi une clique de politiciens qui nous invitent à avoir peur pour toutes les raisons possibles :
      attentats, Daesh, vote FN, policiers qui manifestent, j’en passe et des meilleures.
      Il y a à boire et à manger dans la liste, sur l’air de gens qui se haussent du col face à des ennemis qu’ils décrètent eux mêmes comme terrribles et implacables.

      Alors non j’ai pas envie d’avoir peur et de me barricader derrière une ligne Maginot en attendant la prochaine merde.

      Je crois que c’est ce qu’expriment les policiers qui manifestent :
      se faire attaquer en surveillant une caméra qui surveille, c’est quand même un comble.

      Il est temps de changer de stratégie et d’avoir un peu de mobilité.


  • totodede (---.---.81.168) 26 octobre 2016 10:46

    Article faiblard qui essaie l’amalgame classique :


    1°) Il y a des sympathisants du FN dans la manif des policiers
    2°) CERTAINS manifestants utilisent des slogans du FN
    3°) Donc la manif est déconsidérée

    Il y a le sophisme classique de la GENERALISATION, mentionné dans le point 1). 

    Le point 2) est un autre sophisme, puisque le FN dit qu’il fait jour à midi, alors c’est faux

    D’ailleurs l’auteur de l’article peut il dire pourquoi un type comme Mélenchon qui est justement loin d’être fan du FN trouve cette manif légitime ?


    • Dom66 Dom66 26 octobre 2016 11:16

      @totodede
      Merci pour votre commentaire...je signe avec vous


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 14:01

      @totodede

      bonjour, tu ne lis pas tout tu es pardonnable. voilà ce que j’ai écrit dans mon article sur agoravox
      ou sur mon blog il faut sortir de l’ornière du ressenti.

      Quand l’on n’a pas le droit l’on prend le gauche.

      Rien de tout cela n’empêche que les policiers aient le droit de passer outre le droit. Article 35 de la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen de 1793 non adopté :   Reste à savoir si c’est le cas ?.

      /ddacoudre.over-blog.com/2016/10/il-faut-sortir-de-l-orniere-du-ressenti.html" title="il faut sortir de l'ornière du ressenti.">http://ddacoudre.over-blog.com/2016/10/il-faut-sortir-de-l-orniere- du-ressenti.html


      /ddacoudre.over-blog.com/2016/10/il-faut-sortir-de-l-orniere-du-ressenti.html" title="il faut sortir de l'ornière du ressenti.">si tu ne sais pas distinguer à qui appartient les propositions, et si tu ne sais pas que les idées ça circule ce n’est pas de ma faute. Les deux ou trois que j’ai cité sont typique de celle du FN que cela te plaise ou non. Ensuite l’on peut regarder si elles sont fondées ou non, ou y adhérer sans rien avoir à foutre du reste, également elles peuvent être reprise par des gens qui ne sont pas du FN. Mais dans la police ce sont des citoyens avertis et non des nases

       

      cordialement ddacoudre.over-blog.com.

      .


    • totodede (---.---.81.168) 26 octobre 2016 14:22

      @ddacoudre

      « si tu ne sais pas distinguer à qui appartient les propositions, et si tu ne sais pas que les idées ça circule ce n’est pas de ma faute.Les deux ou trois que j’ai cité sont typique de celle du FN que cela te plaise ou non »


      On s’en fout que ces propositions ont été faites par le FN. En quoi est-ce important ?

      C’est un sophisme très répandue qui s’attache à juger qui parle et non pas le contenu du discours.


      Le fait de zoomer exclusivement sur les propositions du FN dans ton article a pour but de discréditer la manif, en utilisant une la vielle amalgame « puisque ça vient du FN c’est que c’est mal ».


      D’ailleurs Mélenchon lui-même a été victime de ce genre de procès en sorcellerie :


      1) Le FN prone la sortie de l’Euro/renégociation des traités

      2) Mélenchon fait la même chose

      3) Donc Mélenchon fait le jeu du FN


      « Ensuite l’on peut regarder si elles sont fondées ou non, ou y adhérer sans rien avoir à foutre du reste, également elles peuvent être reprise par des gens qui ne sont pas du FN »


      Pourquoi ensuite ? Pourquoi pas d’abord ? Cette phrase te trahit et montre que tu t’attaches plus à savoir qui parle plutôt que de quel sujet on parle. Démasqué


      « Mais dans la police ce sont des citoyens avertis et non des nases »


      Pas d’accord. Les policiers font parti de l’ensemble qu’on appelle des citoyens. A partir de ce moment là, on ne peut exiger qu’ils soient plus intelligents/informés/honorables/etc... que les citoyens normaux. 


      La seule exigence raisonnable qu’on peut leur opposer c’est la connaissance de leur métier c’est à dire la gestion des crimes et des délits. Et c’est précisément qu’ils en sont bien au courant et conscients des dérives qu’ils manifestent leur ras-le-bol.


      D’ailleurs, j’attend toujours la réponse à ma question : pourquoi un type comme Mélenchon qui n’est pas fan du FN trouve cette manif légitime ?







    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 21:01

      @totodede

      bonjour tu t’es trompé dans mon premier article j’ai soutenu la manif et j’ai même écrit qu’ils avaient eu raison de passer outre le droit, en référence à la constitution de 1793 article 35.
      Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
      les citoyens choisissent librement les options qui leurs conviennent que ce soit d’abord ou ensuite.les policiers sont formé au droit français et savent parfaitement comment fonctionnent la justice contrairement aux citoyens, ils savent que tous ceux qu’ils arrêtent peuvent suivant les cas être relâché jusqu’à leur procès, donc ce qui se plaignent de cela poursuivent un but, qui n’est pas celui du droit français mais des dictatures.
      Mélenchon ne veut sortir de l’Europe que s’il n’arrive pas à renégocier le traité, car c’est un internationaliste donc également un européen il est pour l’Europe de peuple depuis fort longtemps
      une erreur de taille ce ne sont pas les policier qui gèrent les crimes et délit c’est le ministère de l’intérieur qui au vu des analyses faites par l’observatoire des crimes et délits fixent les missions à la police. touts les policiers connaissent les résultats qui sont public et peuvent émettre des suggestion par leurs hiérarchies ou leurs syndicats. jusqu’à présent ils n’étaient guère entendus.
      les policiers arrêtent les juges juges, chacun d’eux comme n’importe lequel des citoyens peut avoir son point de vue sur le travail des autres, mais ils n’ont pas à se substituer leurs fonctions
      cordialement .


  • Albert123 26 octobre 2016 12:10

    « Des slogans de l’extrême droite apparaissent dans la bouche de policiers s’en prenant ou dénonçant le laxisme de la justice. »


    en quoi le fait d’émettre des critiques sur la magistrature serait d’extrême droite ?

    en quoi le fait de critiquer ce qui est critiquable est d’extrême droite ? (la « justice » en France désolé de vous le dire mais c’est juste la loterie en fonction du café du matin pour le lambda et la cour de récréation quand vous êtes un vrai délinquant / criminel) .

    Après le « Hollande bashing » suite à ses propos (pour une fois) justifiés sur la magistrature, c’est maintenant la horde des idiots utiles qui vient nous parler d’extrême droite.

    le mur des cons ça vous rappel quelque chose ? les criminels relaxés en 24 h aussi non ? les jugements contre la liberté d’expression ? la justice à géométrie variable ? le non contrôle des magistrats qui refusent les audiences filmées et publiques (on sait pourquoi du coup) ? 

    Doit on rappeler que la devise de la république française est liberté / égalité/ fraternité mais pas justice (qui s’oppose à la notion d’égalité de fait) ?

    a bon entendeur les autruches et autres chiens de garde.



    • totodede (---.---.81.168) 26 octobre 2016 14:23

      @Albert123

      Laisse tomber, c’est toujours la même technique de procès en sorcellerie. Même un mec comme Mélenchon pas suspect d’accointance avec l’extrême droite se fait traiter de rouge brun ...

    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 15:02

      @Albert123
       bonjour, par ce que ce sont des points de vue que soutient le FN. Un droit de défense des policiers plus étendu, même si l’on ne sait pas en quoi, le laxisme de la justice, et nous retrouvons dans la rue ce que nous avons arrêté. C’est trois points de vue émane du FN qui les développe.C’est son droit, et c’est aussi le mien de le dire, c’est aussi le droit de n’importe lequel des citoyens de les reprendre. depuis 84 c’est le FN qui c’est positionné sur cela, et cela à été repris ensuite par la droite en 2007 pour siphonner les voix du FN.
      la magistrate à toujours été « de droite »elle n’aime ni la gauche ni les syndicalistes. j’ai bien été placé pour le savoir. La justice et la police n’ont jamais été le soutien d’une démocratie et ils n’ont pas à faire les lois. il les applique et disposent d’une latitude pour « humaniser » leur jugement en fonction des faits et des réalités. des criminels relâchés ça n’existe pas sauf défaut de procédure, et c’est relativement exceptionnel. l’on ne peut détenir quelqu’un en prison si ses droits ont été lésés par quoi que ce soit.

      Article 11. 1. Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.

      les audiences filmés ne sont pas une bonne chose, il suffit de regarder les mail des gens du FN pour voir le nombre de vidéo qui sont trafiquées pour être caricaturale, déjà que les chaines télés le font dans leurs JT, et l’on a pas à surveiller les magistrats. il sont un groupe comme tous les autres et il y a des brebis galeuse et des cousinages comme partout.

      que tu penses que la justice est une loterie c’est ton droit mais tu ne peux t’appuyer sur un fait pour formuler une généralité. cordialement ddacoudre.over-blog.com.


    • Albert123 26 octobre 2016 15:11

      @ddacoudre

      « mais tu ne peux t’appuyer sur un fait pour formuler une généralité. »

      ce que vous vous permettez allègrement de votre coté par ailleurs.

      la bigoterie et la moraline dans toute sa splendeur.

      en gros « faites ce que je dis mais pas ce que je fais » soit exactement ce qu’il y a de détestable chez les gauchistes (comprendre ceux qui vous mettent dans la case extrême droite quand vous n’allez pas dans leur sens).




    • Albert123 26 octobre 2016 15:15

      @totodede

      laisser tomber ?!? 

      le problème c’est qu’a force de laisser l’engeance sociopathique vomir sa bile tout en censurant autrui on finit toujours par tomber dans une dictature.

      et il n’y a que le diable lui même qui passe son temps à diaboliser autrui pour mieux s’offrir une vertu qu’il na pas.



    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 16:12

      @Albert123

      bonjour alors cite le moi.
      cordialement.


  • LE CHAT LE CHAT 26 octobre 2016 12:32

    rien qu’en expulsant du pays tous les délinquants étrangers , on ferait de la place pour les autres !

    ceux qui se plaignent de dormir par terre sur un matelas n’ont qu’à se plaindre à Mme Taubira

    qui a fait arrêter le programme de construction de nouvelles prisons !


    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 15:15

      @LE CHAT
      bonjour tu as raison il y a environ 130 000 personnes mais il n’est pas déterminé celle qui vivent sur le territoire des immigrés. je n’ai pas trouvé de chiffre dans l’ONRDP.
      effectivement Taubira pensait développer les peines de substitution pour tous les petits délits de moins d’un ans la loi existe elle n’a pas les moyens de son application.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


  • Robert GIL Robert GIL 26 octobre 2016 15:14

    voici une autre petite vidéo pour expliquer le probléme policier


    • Albert123 26 octobre 2016 15:28

      @Robert GIL

      la police / la gendarmerie ou encore la douane n’’a jamais levée la main sur moi, et ce même quand elle me prenait avec du shit dans les poches,

      à un moment donné faut peut être aussi s’atteler au caractère du prévenu, son manque de coopération voir la teneur de ses propos face à l’agent.

      le respect n’est pas à sens unique,et une séquence vidéo montée pour faire sensation (je n’’aie plus le nom de l’émission mais sa date et ça sonne assez faux en plus) ne révèle en fait rien, elle réveille par contrede toute évidence la haine anti flic des nanards gauchistes bien heureux de se réfugier auprès d’un uniforme quand un danger réel survient.





    • ddacoudre ddacoudre 26 octobre 2016 15:41

      @Robert GIL
      bonjour
      merci pour la vidéo super si tu me l’avais passé avant j’aurai pu la donné à tous mes détracteurs du FN
      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


Réagir