mercredi 5 mai - par Régis DESMARAIS

Pass sanitaire, l’étrange « normalité » pour le festival d’Avignon

Le 75ème festival d’Avignon aura bien lieu, ce sera un festival « normal » avec un Pass sanitaire obligatoire. Terrible prise de position d’Olivier Py, le directeur du festival, qui considère « normal » le totalitarisme actuel.

JPEG

L’Art est souvent dérangeant pour un pouvoir car la création ne souffre pas du conformisme. Non seulement les artistes ont tendance à dénoncer des formatages qui étouffent toute pensée novatrice mais ils ont souvent la fâcheuse habitude de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas : ils dénoncent les impostures et les pouvoirs illégitimes, indignes et criminels.

Hélas, l’Art peut aussi devenir la pire des abjections en soutenant servilement un régime politique et cautionnant ainsi son totalitarisme. L’Art devient art officiel et art de propagande. La scène artistique est alors occupée par des parvenus prêts à tout pour ne pas perdre leur titre, leurs avantages et leurs petits arrangements qui leur assurent une position sociale dans le régime et une reconnaissance officielle, même si cette reconnaissance est avant tout celle de la part vile de leur âme ou de ce qu’il en reste.

La normalité selon Olivier Py

Olivier Py a récemment déclaré sur France Info que la 75ème édition du Festival d'Avignon aura lieu du 5 au 25 juillet 2021 et a indiqué que les annonces du déconfinement faites par Emmanuel Macron sont « favorables à la possibilité d'un festival, je dirais même un festival normal ». Cette 75ème édition sera celle d’un festival normal mais avec un Pass sanitaire obligatoire. La normalité d’Olivier Py est donc celle où la norme est soit de passer un test qui la plupart du temps est erroné et incapable d’identifier des malades, soit de se faire injecter un produit expérimental, dont on ne sait rien des effets à moyen et long termes, un produit qui n’empêche pas d’être contaminé et contaminant, qui entraîne les formes les plus graves de la maladie en cas de contact avec un variant (cela ressort des propres écritures du ministre de la santé dans son mémoire en défense produit au Conseil d’Etat dans l’affaire de l’octogénaire vacciné qui croyait à un retour à la « normale »), et surtout un produit dont les effets secondaires, y compris mortels, ne cessent de croître. La normalité d’Olivier Py ressemble à une normalité folle, perverse et irrationnelle. C’est surprenant et pour mesurer la surprise et l’incohérence d’Olivier Py avec le sens de ce qu’il programme, il suffit de jeter un regard en arrière, plus précisément en 2016.

Olivier Py comprend-il le sens de ce qu’il programme et déclare ?

En 2016, le festival d’Avignon a proposé à Ivo van Hove de produire un spectacle dans la cour d’honneur du Palais des papes. Le metteur en scène a choisi Les Damnés, librement inspiré du scénario de l’éblouissant film de Luchino Visconti. Dans cette œuvre, le spectateur assiste à la déliquescence de la famille Essenbeck tandis que les nazis triomphent en Allemagne. Cette famille d’industriels a bien compris comment protéger ses intérêts financiers et matériels : il faut s’allier au nouveau régime et donc au Führer. Pour ce faire, il est nécessaire de bannir la morale, l’éthique, l’empathie pour les victimes et surtout chasser toute notion d’honneur si contrariante avec la putréfaction morale et les crimes du nouveau régime. Les Essenbeck assassinent leur patriarche qui déteste Hitler et devient gênant. L’assassinat commis, les intrigues, les manipulations, les trahisons et les meurtres vont se succéder comme procédés normaux pour maintenir des acquis sociaux et matériels qui seuls comptent et prévalent sur la vie des (autres) hommes. Aujourd’hui, en acceptant d’imposer le Pass sanitaire comme condition d’accès au festival d’Avignon, Olivier Py se révèle en digne enfant moral de cette famille décadente, car aujourd’hui, il cautionne, accepte et soutient ce que sa programmation dénonçait en 2016 et même ce que la fin de sa mise en scène du Roi Lear dénonçait dans ses ultimes séquences de fusillades. Olivier Py comprend-il le sens et le message des œuvres qu’il programme ou n’est-il qu’un directeur de festival superficiel et incapable de toute pensée autonome, libre et hors formatage ? Pour Olivier Py, les œuvres ont-elles une profondeur où ne sont-elles que des surfaces planes sur lesquelles réfléchissent l’égo d’un directeur de festival et les artifices et les médiocrités d’une modernité formatée sur le plus petit dénominateur commun ?

Considérer que le festival d’Avignon 2021 sera un festival « normal » alors qu’un Pass sanitaire sera exigé pour y avoir accès revient à placer la normalité dans un nouveau régime, un régime absurde qui impose des mesures absurdes et non scientifiques, un régime totalitaire qui trahit la Constitution de ce pays, la République et les Français.

Choisir son camp

L’honneur d’Olivier Py aurait été de refuser ce Pass sanitaire, de ne pas considérer que ce Pass puisse être associé avec la normalité. La panache d’Olivier Py eût été de rejoindre tous ceux qui dans l’histoire ont refusé de se compromettre avec un régime totalitaire ou du moins, en roue libre. Je sais que les artistes, les intermittents du spectacle et tous ceux qui bénéficient du festival ont besoin de ce festival comme le public a besoin de se rencontrer, de rencontrer les artistes, de découvrir des œuvres. Ces besoins peuvent-ils s’accommoder de la compromission que représente le Pass sanitaire, antichambre de la vaccination obligatoire ? Ceux qui répondent oui à cette nécessaire compromission, et c’est leur droit, peuvent se séparer de leurs ouvrages dénonçant le basculement fasciste de l’Europe dans les années 30 et l’horreur du régime hitlérien. Ceux-là ne peuvent plus se targuer de cette phrase devenu slogan « Plus jamais ça ! », ceux-là peuvent réhabiliter tous les artistes qui ont cautionné les décisions du régime nazi pour des raisons identiques aux motivations de ceux qui acceptent « la nécessité » du Pass sanitaire. Ceux qui pensent qu’imposer le Pass sanitaire au festival d’Avignon est un moindre mal doivent cesser de jouer la comédie, leur masque peut tomber et il tombe. Pour ceux la, la mascarade est terminée, ils peuvent se dispenser de se référer aux droits de l’homme, au respect de l’autre, à la fraternité. Désormais, ils servent et cautionnent une pensée totalitaire. Olivier Py est du mauvais côté et l’Histoire retiendra cette compromission, car aujourd’hui, toutes les études scientifiques sont disponibles pour démontrer que la vaccination et les mesures de distanciation sociale sont inutiles et parfois dangereuses. Aujourd’hui, on ne peut pas se réfugier dans la position de celui qui ne sait pas et ne pouvait pas savoir. Toutes les informations pour éclairer chacun sont disponibles. Demain, la justice mettra ces individus face à leur désastreuse prise de position.

Entrer en Résistance

Olivier Py a le droit de considérer le Pass sanitaire comme un mode de fonctionnement « normal » de la société et notamment du festival d’Avignon. En acceptant cette normalité, il a choisi son camp et son camp est celui du pouvoir en place. Le public devra lui aussi choisir son camp et son camp peut être le refus de ce Pass sanitaire. Refuser cette création indigne d’une démocratie, c’est désormais entrer en Résistance. Entrer en Résistance, ce n’est pas entrer en conflit avec les artistes, les restaurateurs, et tous ceux qui ont besoin de travailler. Entrer en Résistance, c’est défendre des valeurs, une vision de la société et se serrer les coudes en traversant une période difficile mais en n’acceptant jamais de cautionner les délires totalitaires qui nous sont imposés. Entrer en Résistance c’est donc renoncer à se rendre au festival d’Avignon. Entrer en Résistance, c’est dire non au Pass sanitaire, non au couvre feu, non aux masques en plein air, non à l’interdiction des traitements, non au vaccin obligatoire. Quand je réentends la déclaration d’Olivier Py, je mesure ce qui le sépare de Max Jacob et de cette Armée des ombres, magnifiée par Melville. Je mesure aussi à quel point il est difficile de se lever pour s’opposer à l’horreur. Plus le temps passe, plus il est urgent de prendre position et de refuser ce qui nous est imposé. Il est désormais impératif de choisir son camp et d’entrer activement en Résistance. La démocratie, les droits de l’homme, le respect des autres et de la vie valent bien plus que notre confort matériel. Aujourd’hui, la vraie fracture de la société se situe entre le camp de ceux qui cautionnent le pouvoir totalitaire en place et ceux qui le dénoncent et demandent la fin de la folie en cours. Les autres clivages ne font plus sens, n’ont plus d’intérêt et sont obsolètes. Une chose est sûre, le 75ème festival d’Avignon, l’accès aux restaurants, aux bars, aux musées, aux plages, tout cela ne sera jamais « normal » avec un Pass sanitaire imposé car ce Pass sanitaire est une ignominie au regard des valeurs de notre République.



269 réactions


  • babelouest babelouest 5 mai 08:38

    Le festival d’Avignon.... il y a deux ou trois ans un copain de mon fils y était participant au OFF. Cette année non. Non-conformiste, il se promène pieds nus, sans masque. Bien entendu, « Mais les braves gens n’aiment pas que... » l’on ose ainsi les défier !

    Mieux que d’autres encore, les intermittents du spectacle savent ce qu’est une mascarade. Si Olivier Py veut rentrer dans le rang, qu’il assume. Les amis du vrai spectacle vivant se tourneront vers d’autres cieux moins conformistes.


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 5 mai 09:05

      @babelouest

      Jean Vilar a dû faire quelques tours dans sa tombe.

      Quand le festival (subventionné) se résumera à un spectacle officiel réservé aux membres de la REM homologués par l’Elysée, ce sera le signe de l’aboutissement du projet de M. et Mme UB.


    • Captain Marlo Captain Marlo 5 mai 19:40

      @babelouest
      Les amis du vrai spectacle vivant se tourneront vers d’autres cieux moins conformistes.


      C’est fait. Lundi 3 mai le gouvernement a présenté un amendement créant le passe sanitaire… Adopté le lendemain.

      « 4° Subordonner l’accès des personnes à certains lieux, établissements ou évènements impliquant de grands rassemblements de personnes pour des activités de loisirs ou des foires ou salons professionnels, à la présentation du résultat d’un examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la covid-19, d’un justificatif de l’administration d’un vaccin contre la covid-19 ou d’un document attestant de leur rétablissement à la suite d’une contamination par la covid-19 ; » (source Assemblée nationale)"

      "Un dispositif de ce type ne saurait être étendu aux activités du quotidien telles que faire ses courses, aller au travail ou encore, pour ne citer que ces exemples, se rendre dans un service public. En revanche, il peut présenter un véritable intérêt pour l’accès aux établissements, lieux ou évènements mettant en présence simultanément un nombre important de personnes, avec donc un risque élevé de brassage et de contamination. Le Gouvernement envisage de retenir pour la définition de ce seuil de fréquentation la limite de 1000 personnes.etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 09:45

      @Captain Marlo
      France soir sur le pass sanitaire 5 Mai 2021 :

      " Hier 4 mai 2021 s’est tenue une audience importante au Conseil d’Etat sur la rupture d’égalité entre vaccinés et non vaccinés ainsi que le pass vaccinal. (...)

      Ce pass vaccinal divise et rencontre une très grande opposition en France mais aussi à l’étranger ou de nombreux états aux USA qui s’y sont opposés. Cependant, en France, cette mesure liberticide a été annoncée sans la tenue d’un débat préalable au Parlement.(...) 

      Avec en sus l’intervention volontaire de l’association BonSens.org par le biais de l’avocat Me Teissedre au motif de la situation de discrimination entre les citoyens vaccinés et ceux qui ne le sont pas.

      Me Protat et Me Teissedre racontent l’audience (CF Vidéo) ou l’on apprend un certain nombre d’éléments nouveaux venant du ministère public sur le fait qu’il faut que 80% de la population soit vaccinée atteindre l’immunité de groupe. Un chiffre non étayé.etc"


  • devphil30 devphil30 5 mai 08:52

    La réponse est simple le Boycott absolu du festival par le public ... !!!


    • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 5 mai 09:06

      @devphil30

      ce serait une bonne méthode pour évaluer le taux de docilité du troupeau.


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:26

      @Séraphin Lampion

      Dans ce cas on sort de la notion de troupeau pour aborder le libre arbitre et la pensée par soi même
      Vaste programme pour certains mais salutaire pour tous.

      Ce dire qu’il est plus important de boycotter le festival d’Avignon au lieu d’y aller masquer est un symbole fort qui doit dépasser le fait de la reprise de la culture , du paiement des artistes etc ...

      La décision du masque est du fait du maire donc chacun doit en tirer les conséquences par un refus

      Mais il y aura toujours des décérébrés pour ne pas voir la globalité de la réflexion à mener 

      Le concept , c’est pas de masque ou pas de festivaliers


    • Aristide Aristide 5 mai 14:18

      @Séraphin Lampion

      Vous avez pris le maquis ?


    • Ben Schott 5 mai 14:35

      @Aristide
       
      Toi, c’est la milice que tu vas intégrer...
       

       


    • Adèle Coupechoux 5 mai 17:04

      @devphil30

      La réponse est simple le Boycott absolu du festival par le public ... !!!

      Et pas que...Le Boycott pour tous ceux qui participent à cette ignominie. Comme les commerces où il vous est demandé de vous mettre du gel, de remonter le masque sur le nez, etc.


    • devphil30 devphil30 6 mai 06:18

      @Adèle Coupechoux

      Si il y a du gel qui doit être mis alors je ressort immédiatement ....
      Le masque en chiffon est sur le nez pour rentrer et ensuite il descend en dessous du nez et même sous la bouche


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 mai 09:49

      @Adèle Coupechoux
      Ma belle, en Allemagne, ça ne s’arrange pas, côté libertés publiques !

      Les services de renseignement allemands surveillent les négationnistes du coronavirus

      « L’agence nationale de renseignement du pays a annoncé qu’elle allait créer un nouveau département pour lutter contre l’extrémisme des théoriciens du complot.

      BERLIN – Le service de renseignement intérieur allemand a déclaré mercredi qu’il allait surveiller les membres du mouvement négationniste du coronavirus, de plus en plus agressif, car ils présentent un risque d’atteinte à l’État.

      Ce mouvement – alimenté en partie par des théories conspirationnistes délirantes – est passé de la critique des mesures de confinement du coronavirus et des règles d’hygiène à la prise pour cible de l’État lui-même, de ses dirigeants, des entreprises, de la presse et du mondialisme, pour n’en citer que quelques-uns. Au cours de l’année écoulée, les manifestants ont attaqué des policiers, défié les autorités civiles et, dans un épisode largement médiatisé, escaladé les marches du Parlement.etc


    • serge.wasterlain 6 mai 11:37

      @devphil30
      Il ne s’agit pas d’y aller masqué ou pas, mais d’y aller vacciner ou avec un test PCR négatif et de le prouver !


    • Adèle Coupechoux 6 mai 19:10

      @Captain Marlo

      Les négationnistes du coronavirus ! 
      Ils ont peur alors ils attaquent comme ils l’ont toujours fait d’ailleurs.


    • Adèle Coupechoux 6 mai 19:24

      @devphil30

      Oui fuir tout ce que nous ressentons comme délétère. Ce sont des protocoles qui ne sont absolument pas applicables dans la vie de tous les jours, dans une société humaine.
      A mon travail, il nous est mis à disposition des autotests et comme pour les vaccins c’est la ruée vers ce nouveau dispositif qui est à utiliser pas moins de trois fois par semaine ; Et tenez vous bien il est réservé aux asymptomatiques !!!!!

      Quel bonheur de se faire cureter le nez...et pour venir travailler !

      Je me retiens pour ne pas exploser. smiley

      En tout cas, pour ma part, je continuerai à ne pas me faire écouvillonner.


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 5 mai 08:58

    "Oui, Messieurs, c’est la guerre entre les riches et les pauvres  : les riches l’ont voulu ainsi ; ils sont en effet les agresseurs. Seulement ils considèrent comme une action néfaste le fait que les pauvres opposent une résistance. Ils diraient volontiers, en parlant du peuple : cet animal est si féroce qu’il se défend quand il est attaqué."
    Louis-Auguste Blanqui - 1805-1881


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 5 mai 09:11

      @Séraphin Lampion
      Le même qui écrivit : « les riches se font la guerre avec la sang des pauvres », si je ne m’abuse


    • Ecométa Ecométa 5 mai 19:03

      @Séraphin Lampion
      C’est aussi, et surtout, une guerre entre la « médecine libérale » d’un côté et de l’autre le « technocratisme » et le « technoscienytisme » : que des paroxysmes ; que de l’excès !

      En même temps je me demande si les « médecins » sont bien conscients de ce qui se passe ; de ce qui se joue en matière de Santé Publique en France : après-moi le déluge...je ne serai pas là pour voir...

      C’est le « serment Hippocrate » VS « serment d’hypocrite ».


    • Xenozoid Xenozoid 5 mai 19:48

      @Ecométa

      la remise en question et l’empathie,ne sont un pré que si vous suivez le híerarchie (d’ailleur elles vient de la guerre((de crimée) voire nightingale), en dehors vous devenez l’anomalie, vous êtes surveillé et toujours suspect...
      c’est triste en fait

      Une ville dont les places et les rues sont contrôlées par des caméras de surveillance ne peut pas être un lieu public : c’est une prison et que penser des lois ?
      L’opinion publique est la valeur absolue pour l’homme et la femme bourgeoise/moderne parce qu’ils savent qu’ils vivent dans un troupeau : un troupeau d’animaux effrayés, qui se tournera contre n’importe qui n’est reconnu comme sien

      Notre société est tellement fragmentée, si divers, qu’à ce stade, il est absurde de parler d’une « majorité ». C’est un mythe en partie créé par l’anonymat de nos villes. Presque tout le monde que nous croisons dans la rue est un étranger : on relègue mentalement ces chiffres anonymes (les morts) à la masse sans visage que l’on appelle le grand public, à laquelle on attribue quelque propriétés on pense à des étrangers comme possédant. Ils doivent faire partie de la majorité silencieuse, cette force invisible qui fait que le monde est ce qu’il est, on suppose que ce sont les mêmes « gens normaux » vus dans des publicités télévisées.
      Mais le fait est, bien sûr, que ces publicités font référence à un idéal inaccessible, afin de garder tout le monde exclu et insignifiant. Le « grand public » est analogue à cet idéal, car il tient tout le monde en laisse sans jamais faire une apparition, et possède le même degré de réalité que la famille parfaite dans la dernière réclame du dernier dentifrice.
      Personne ne se soucie de cette masse absente, plus que les enfants bohème de la bourgeoisie. Ils se chamaillent sur la façon d’orchestrer leurs manifestations pour rallier " la masse » a leurs idées radicales, comme s’il y avait toujours une masse à appeler !
      Leur société est désormais composé de nombreuses communautés, et la seule question est quelle communauté ils devraient approcher ... pour finalement arrivé ou nous sommes Ils mangent de la nourriture morte avec des fausses dents. Leurs bâtiments ont de fausses façades, leur stations de radio et de télévision diffusent de l’air vicié. Ils tuent le temps entant que spectateurs de fausses images.
      Leurs corporations sont coupables de publicité mensongère, et leurs offres d’emploi » ne sont que des opportunités de mauvais traitements meurtriers, un ennui mortel, et la soumission fatale ; ils exigent de vous le respect des échéances, comme pour dresser des tentes dans des camps de la mort. Est-ce que l’impasse justifie les moyens ? Ils habitent les villes mortes et font des faux mouvements, n’allant vraiment nulle part, marchent jour après jour, le même chemin de désespoir. Même leur air est conditionné. Ils vous demandent de donner votre vie pour leur pays, pour leurs religions, leurs économies, vous laissant avec seulement. . . . Leur système est organisé par l’intelligence artificielle et ne fournit que de la réalité virtuelle. Leur culture vous cloue et vous ennui à mort, leur mode de vie est sans vie, leur existence est une impasse permanente. Tout à leur propos pue la mort et le faux. La seule chose qui est insupportable, c’est que rien n’est insupportable


    • Eric F Eric F 6 mai 09:28

      @Séraphin Lampion
      Le passeport sanitaire n’est pas une question de « guerre entre riches et pauvres », c’est une question de technocratie administrative. On voit que certains pays vont plus loin en donnant des avantages incitatifs (cadeaux, bons d’achat, passe droits) pour les personnes vaccinées. Il y a même le chantage collectif : « on lèvera l’obligation du masque quand tant de pourcents de la population sera vacciné ».

      Quelle défense possible ? boycotter le festival correspond à un auto-maintien en situation de restrictions sanitaires, on arrive donc dans le schéma d’un pays « à deux vitesses » pour l’accès à la culture. Car on peut noter que ce pass n’est demandé ni dans les commerces, ni dans les transports (hors vols internationaux), et qu’il ne peut légalement pas être imposé en entreprise.
      Des manifestations comme dans certains pays sont envisageables, mais il faut être certain de leur ampleur et du suivi, et ne pas se disperser sur des thèmes multiples, mais je ne pense pas qu’en l’état actuel de dépression générale ça puisse décoller .
      Alors il peut y avoir une riposte « dans l’urne » en boycottant les partis politiques qui défendent ce genre de mesure, voter pour les candidats qui s’y opposent, et faire campagne en ce sens.


  • Pierre Chazal Pierre Chazal 5 mai 09:18

    Bravo Régis. Le vernis culturel s’est, covid aidant, transformé en pommade « citoyenne ». Pour ma part, ayant fréquenté à une époque ces milieux dits interlopes gavés de certitudes et pourchassant les bourses (villa médicis...) comme d’autres chassent le faisan, je ne suis même pas surpris.


  • Yann Esteveny 5 mai 09:28

    Vivre est un art qui consiste d’abord à préserver sa dignité au milieu des tromperies.
    Dans les festivals culturels organisés par le Régime, les artistes faussement subversifs sont financés et mis à l’honneur.


  • ZenZoe ZenZoe 5 mai 09:30

    Il ne faut pas s’étonner. Quand la culture est lourdement subventionnée, elle a tendance à lécher la main qui la nourrit. Comme les media...


  • Dupont-Aignan s’est clairement positionné sur le vaccin et le passeport vaccinal. Il ne veut se faire vacciner. Cela relève du secret médical. Et en plus il estime que le passport vaccinal est une atteinte réelle à la liberté personnelle. Je lui donne TOTALEMENT raison...Il assume..


    • Eric F Eric F 6 mai 09:37

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      La décision de se faire vacciner répond effectivement à un choix personnel, mais la question d’un pass est une question collective. Je me ferai vacciner (choix personnel), mais je suis opposé à la notion de pass (contrainte collective abusive). Par contre, je suis favorable à ce qu’il y ait des mesures de précaution pour tous (jauge, distance, aération, purificateurs et si nécessaire masque en environnement clos)


  • LE DAMNES. LE FILM QU’IL FAUT ABSOLUMENT MONTRER. COMME CABARET... Mais les personnes comprendront-elle réellement le sens de la scène finale. Helmut Berger qui déjà assume son homosexualité et un pas plus loin encore : IL s’engage dans la nazisme et fait le « SALUT » devant la dépouille des ses « parents » : plus de passé : je suis ma propre filiation : auto-engendré. Aujourd’hui cette destruction des racine est possible avec la P.MA. et la GPA. Les mouvement LGBT risque-t-il pas de se révolter. Je ne pense pas. Le peuple est descendu à un tel niveau de bêtise qu’il ne feront pas le linen. Le déni de la différence sexuelle ouvre les portes de la NUIT (portier de NUIT)... 


  • Petite anecdote. Macron est né la veille de la sortie du film : Cabaret en Belgique. 1977. Les damnés on largement contribué au rejet de l’homosexualité. Cocteau et Genet se sont révoltés. Pour les surréalistes, l’homosexualité était considéré comme une forme de décadence de l’aristocratie qui posséderait ce que l’on appelle : les privilèges royaux...Il y a bien moins d’homosexuels dans le milieu ouvrier. C’est réservé aux « mignons » et au milieu de la mode et des artifices...


  • Elio di Rupo et sont noeud papillon...


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 5 mai 09:53

    Si vous voulez choper la COVID allez au festival de Py smiley


  • Il n’y a aucune photo de cette scène finale. Juste ceci : HELMUT BERGER EN NAZI : Pour ceux qui n’auront pas leur PASS : google.com/search ?q=Film+les+damnés+scène+finale&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjKg6zRh7LwAhUR_aQKHUlHCgIQ_AUoAnoECAEQBA&biw=1280&bih=663#imgrc=qZTq45Soo_p1JM


  • J’ai vu des extraits. Il zappe l’homosexualité pour tout reporter sur les liens entre industrie et nazisme. PRUDENTS..


  • Que cela vous donne envie de regarder le film. L’aristocratie industrielle, c’est le fond, l’arrière plan. La dernière scène (nulle part visible sur internet) explique le reste.et les projecteurs sont surtout centrés sur l’évolution d’HELMUT BERGER. Donc, aucuns regrets..


  • Voici ce que les censurés sans passeport ne verront PAS : Les DamnésMort à Venise et Ludwig sont les films de la « trilogie allemande » de Luchino Visconti, dans laquelle il analyse l’évolution de l’Allemagne de la seconde moitié du XIXe siècle à 1933. Une évolution où l’homosexualité tient un rôle majeur.


  • Le film Les Damnés est une chronique d’une famille allemande (qui rappelle fortement celle de Krupp, industriel de la sidérurgie dont l’homosexualité était notoire) traumatisée par des appétits déchaînés après la prise du pouvoir par les Nazis en 1933 et qui tourne la perversion à son paroxysmeHelmut Berger travesti en Marlène Dietrich, l’orgie homo érotique des officiers avant « la Nuit des Longs Couteaux  » préfigurent les grandes heures du cinéma de Fassbinder en suggérant une forte connotation homosexuelle au sein même de l’environnement nazi lors de l’ascension d’Hitler.


  • Bloquée par le « canard » : mon conseil : refusez le vaccin de la mort et tant pis pour le passeport pour traverser la rivière accompagné de Charon. Habituez-vous à rester chez vous. Mes amis et ancêtres se sont cachés 5 ans dans le Ghetto de Varsovie ou ont vécu dans leur cache pendant les bombardements. Nous devons être capables de faire comme eux.


  • Et en plus un lâche me met une « étoile jaune ». Modiano : un officier allemand de demander à un passant à Paris : ou se trouve la PLACE de L’ETOILE ? Et l’homme de montrer l’emplacement de son coeur.


  • Le lien entre l’industrialisation et l’augmentation de l’homosexualité. Lire Robert-Dany Dufour : La cité perverse...et sans limite. 


  • Très heureuse de savoir que Aignan déteste le néo-libéralisme. Le contraire de Fillon..


    • @Pierre Chazal

      Ces règles à la con vont à l’encontre de la constitution et des lois interdisant la discrimination.

      Mais en France, vu que les juges sont à la botte je ne sais pas si ça changera grand-chose en pratique, et puis si on regarde bien ça fait quand même un an que la constitution et les lois, ils s’en tamponnent.


    • pemile pemile 5 mai 13:06

      @Pierre Chazal « La Suède a depuis longtemps repris sa vie « normale », sans toutes ces contraintes à la noix. »

      En Suède ils ne peuvent choisir leur vaccin et se prennent un PV si ils refusent de Astra Zeneca

      https://www.rfi.fr/fr/europe/20210430-en-su%C3%A8de-refuser-une-injection-du-vaccin-astrazeneca-peut-exposer-%C3%A0-une-amende


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 5 mai 13:10

      @pemile
      Que ceci soit vrai ou faux, c’est abject.


    • @pemile

      Il n’y a pas d’obligation vaccinale en Suède contrairement à ce que tu essaies de laisser entendre, escroc.

      Bisou smiley


    • pemile pemile 5 mai 13:21

      @Philippe Huysmans, Complotologue « contrairement à ce que tu essaies de laisser entendre »

       smiley


    • @pemile

       smiley

      Petit sourire embarrassé de notre pénible national qui vient encore de se prendre une claque sur le museau...

      Bisou smiley


    • devphil30 devphil30 5 mai 13:29

      @pemile

      Ne mélangeons pas tout , l’article parle d’une ville en Suède et non de toutes la Suède

      Cela n’enlève rien à l’information


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 5 mai 14:02

      @pemile
      salut mimile dis, rends toi utile pour une fois, demande à la mélu de se calmer parce qu’elle est en train de saloper ce bon article
       smiley
      moi elle m’écoute pas !


    • Adèle Coupechoux 5 mai 14:05

      @pemile

      Cela reste illégal. 
      Rien ne vous dérange dans ce qui se passe en ce moment ?
      un « vaccin » expérimental avec très peu de suivi et des décès qu’il est important de pas lier à la vaccination ? Une CEDH corrompue elle aussi puisque cela ne la dérange aucunement de se servir de la population comme cobayes.


    • @pipiou2

      Encore en train de mentir : les cinémas sont ouverts (avec des restrictions).

      Pfiouuu, tu crains pas le ridicule ou tu crois que personne n’a accès à l’info ? T’as déjà entendu parler d’un truc qui s’appelle « internet » ?

      smiley


    • Ben Schott 5 mai 16:30

      @Philippe Huysmans, Complotologue & Pierre Chazal
       
      Son lien date du 13 février...

       
      Ils commencent à être à sec !  smiley
       


    • @pipiou2

      il y a un peu plus de monde dans les pubs anglais qu’en suède !


      Dans tes rêves, et en Suède ça n’a jamais fermé, zoziau.

      Bref, dire qu’il n’y avait pas de restrictions en Suède c’est de la mauvaise foi comme on en voit beaucoup chez les complotistes.


      Pratiquement pas, non, aucun confinement, aucune mesure liberticide, le port du ma-masque n’est pas imposé, et on n’y a pas détruit l’économie.

      En fait ce qui vous rend malades, c’est qu’en ayant fait tout ça (rien), ils ont nettement moins de morts que la France qui a tout fait « parfaitement », n’est-ce pas ?


    • pemile pemile 5 mai 22:18

      @Philippe Huysmans, Complotologue « Petit sourire embarrassé de notre pénible national qui vient encore de se prendre une claque sur le museau. »

      Ca doit être cool de vivre comme toi dans une vie fantasmée !
      Heureux les imbéciles ?


    • reptile Reptile 5 mai 22:26

      @pemile

      Attention tu as depasser ton cota de 180com en 5 jour ....
      une honte smiley laisse donc les autre s’ exprimer pense a ceu qui n’ ecrive qu’ un com par mois tellement il ont de multicompte smiley


    • Ben Schott 5 mai 22:28

      @pemile
       
      Tiens, j’ai trouvé quelque chose qui va t’intéresser (tu dénonces bien toujours les gafam, non ?)...  smiley
       


    • @pemile

      @Philippe Huysmans, Complotologue « Petit sourire embarrassé de notre pénible national qui vient encore de se prendre une claque sur le museau. »

      Ca doit être cool de vivre comme toi dans une vie fantasmée !
      Heureux les imbéciles ?

      Tu peux sourcer les interdictions faites aux cinémas d’ouvrir, penible ?

      On risque d’attendre longtemps, hein ?


    • pemile pemile 5 mai 22:34

      @Ben Schott « Tiens, j’ai trouvé quelque chose qui va t’intéresser »

      T’inquiètes pour Trump, il vient de s’inspirer de notre Philou belge et pour raconter des conneries il utilise maintenant un blog !


    • Ben Schott 5 mai 22:37

      @pemile
       
      C’était pour vérifier comment tu dénonçais les gafam et à quel point tu étais attaché à la liberté d’expression...  smiley  smiley  smiley
       


    • Ben Schott 5 mai 22:38

      @pemile
       
      Tu es mon idole !...
       


    • pemile pemile 5 mai 22:46

      @Ben Schott « C’était pour vérifier comment tu dénonçais les gafam »

      Xxxx repetita, c’est très simple, tu ne les utilises pas !

      Trop simple pour toi a priori ?


    • Ben Schott 5 mai 22:51

      @pemile
       
      « Xxxx repetita, c’est très simple, tu ne les utilises pas !

      Trop simple pour toi a priori ? »


       ???

       

      Je vois pas le rapport avec « C’était pour vérifier comment tu dénonçais les gafam et à quel point tu étais attaché à la liberté d’expression... »

       smiley

       


    • serge.wasterlain 6 mai 11:51

      @pemile
      « Dans la ville de Kalmar »
      Toujours tronquées les infos de penile et toujours pour aller au secours du pouvoir. La ville de Kalmar, ce n’est pas toute la suède...


    • njama njama 6 mai 11:59

      @pemile

      C’est double peine, car les non vaxxinés paieront de toute façon pour les vaxxinés... cela ajoute à l’ignominie

      parce que faut pas croire que c’est gratuit toussa toussa... la dette ce sont les peuples qui la paieront


    • pipiou2 6 mai 17:23

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      Limitations des rassemblement à quelques personnes, ce qui a d’ailleurs entrainé la fermeture de pas mal de cinés pour raisons de rentabilité, fermeture des lvcées pendant à peu près deux mois.
      Rien quoi.

      Et si tu regardes la vidéo transmise triomphalement par Ben Scott, dans les rues et les restaus il n’y a pratiquement personne.
      Pas du tout le même mode de vie que les anglais et les français.

      Trop compliqué à comprendre pour un canard belge, surtout si il a de la merde dans les yeux.


    • Ouallonsnous ? 7 mai 00:46

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      « ça fait quand même un an que la constitution et les lois, ils s’en tamponnent  »

      En particulier la loi d’octobre 2010 qui interdit de dissimuler ses traits dans l’espace public !

      Les premier à la violer étant la police nationale et les nervis de la mairie de Paris, muselés jusqu’aux yeux, sortis de leurs « bureaux » de l’Hôtel de ville, pour faire du terrorisme urbain, harnachés comme des « robocop », dans les marchés publics et autres lieux de grande fréquentation populaire !


    • Ouallonsnous ? 10 mai 20:29

      @Ouallonsnous ?

      Aux « mouille culs »de la censure, vous en avez tellement peur que vous continuez à bloquer les votes sur mes posts §


  • Excellent Karl Zéro. Il fait un excellent exercise de clarification sur le complotisme : entre ceux qui parlent des hommes verts et ceux qui savent très bien que de beaucoup de choses sont VOLONTAIREMENT cachées. Il y a une nuances. En lisant les articles dans la LiBRE : je sais quand ils couvrent...QU’allait faire Roudinesco

    au CLUB DE L’HORLOGE ????


  • Question qui se pose. Est-ce l’industrialisation dénommée actuellement néo-libéralisme) qui favorise l’homosexualité ou l’inverse. J’ai lu hier un article très très intéressant. de nombreux génie sont ASPERGER ou autistes : ZUCKERBERG, GATES (Einstein cela se discute). Mais et cela m’a frappé. Il y a un nombre bien plus élevé que la moyenne de dyslexiques parmi les chefs d’entreprise. Si on peut admirer le « génie ». Il faut savoir qu’en contrepartie sur le plan affectif ils sont totalement à côté de la plaque (Le ROI DE BELGIQUE). Exemple Zuckerberg et Facebook : je parie qu’il n’a pas songé UN SEUL instant au dégâts que cela pourrait causer. Comme celui qui a inventé la Bombe atomique, pensait-il plus loin et à la manière dont on l’utiliserait. Non enfermé dans ses chiffres et sa prison mentale. Problème, ce sont les autres qui paient la note : les gens normaux ou dits normaux. qui n’ont pas les même capacités performatives. Comme pour les génies en art. Je ne dis pas que c’est « fous » géniaux devraient plutôt se trouver au H.P....La « normalité » a un versant négatif : l’ENNUI...Le problème, c’est quand les « fous » contrôlent aussi le monde. L’asperger est psychotique et donc potentiellement paranoïaque (dont la caractéristique est de tout contrôler,...à fuir). 


  • Jean de Beauce Jean de Beauce 5 mai 13:21

    Ce pass sanitaire à la noix est illégal et doit faire l’objet de recours devant le conseil constitutionnel. De plus la vaccination ne protège que partiellement du covid. Cherche-t-on à provoquer des émeutes dans les lieux publics ?


    • Albert123 6 mai 08:38

      @Jean de Beauce

      un recours devant une institution vérolée qui validera quoi qu’il arrive les saloperies qu’on nous inflige, 

      il est par ailleurs très intéressant de noter que les lieux conditionnés au fumeux passe sanitaire sont les même lieux qui furent interdits aux juifs il y a 80 ans en allemagne, 

      la tentation d’apartheid est grande chez les détraqués dont tous les systèmes d’organisations ont pour points communs de créer des sous hommes sur le papier pour permettre à des vrais couillons d’avoir un statut supérieur


  • Old Dan Old Dan 5 mai 13:41

    Pfff !... Pourquoi s’y mettre aussi, ou beugler tout pareil ?

    On a déjà Zemmour sur CNews...


  • Adèle Coupechoux 5 mai 13:45

    Ce n’est guère étonnant. C’était pareil sous l’occupation. Les artistes collaboraient activement pour profiter des passe-droits accordés par les nazis.


  • floyd floyd 5 mai 13:51

    Les artistes rebelles qui dénoncent les dérives totalitaires sont des exceptions. On le voit bien avec crise. On peut compter sur les doigts d’une main ceux qui ont osé sortir du rang. Les artistes sont juste d’accord de défendre le politiquement correct et la doxa imposée par les médias. Cela ne leur coûte rien par exemple si ils manifestent pour le climat, mais pour le reste ils n’ont pas le courage d’aller à contre courant, car ils auraient alors tous les médias contre eux et leur carrière serait en péril.


    • devphil30 devphil30 6 mai 06:23

      @floyd

      Le seul qui soit vrai dans son langage est Francis Lalanne

      Sophie Marceau a donné son avis sur le film Holp up , elle s’est fait démontée aussitôt sur toutes les chaines depuis elle se tait

      Idem pour Nicolas Bedos qui a tenté d’exprimer son avis , tir groupé , il a fait une pirouette pour ne pas finir lynché artistiquement parlant


    • simir simir 6 mai 11:00

      @devphil30
      Il y a eu aussi Pierre Perret qui s’est moqué, dans une chanson, des cons... finés.


  • Tesseract Tesseract 5 mai 14:00

    On s’en fout du festival d’Avignon !


    • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 5 mai 23:47

      @Tesseract
      Ne croyez pas ça. Cette question du Pass sanitaire imposé au festival d’Avignon dépasse, et de loin, le seul festival. Ce dernier va devenir en juillet prochain le terrain d’essai de la généralisation du Pass sanitaire sur des milliers de personnes et pendant plusieurs semaines. Si on laisse faire cette horreur, le pouvoir va tirer les conséquences et les acquis de cette expérience pour vite imposer ce pass partout et dans tout le pays. Par ailleurs, si la population accepte ce pass sanitaire pour faire une ségrégation et discrimination au sein d’une population, alors cette population de prépare à accepter l’apartheid au sein de la population et les prochaines mesures liberticides du pouvoir. Plus rien ne les arrêtera.


    • Albert123 6 mai 08:42

      @Régis DESMARAIS

      mais la population trop désireuse de faire semblant de revivre comme avant est déjà conquise par ce passeport à la con


  • Aristide Aristide 5 mai 14:20

    C’est hyper bien le signe SS sur le masque. 


  • I.A. 5 mai 14:42

    Cet article était nécessaire.

    Olivier Py et les siens rigoleront moins, quand ils devront se faire piquer 3 fois par an tous les ans, puis 4 fois par an tous les ans.

    Py, un petit artiste, mais un très grand lèche-cul... ce qui contribuera sans aucun doute à transformer en très grand artiste aussi, tout comme :

    • « Comme les écrivains et les artistes de music-hall partis outre-Rhin, des artistes français parmi les plus renommés avaient accepté de visiter les hauts lieux de la culture allemande ainsi que des ateliers d’artistes : les sculpteurs, souvent membres de l’Institut, Charles Despiau, Paul Belmondo, Henri Bouchard, Louis Lejeune et Paul Landowski, directeur de l’École nationale supérieure des beaux-arts ; les peintres Roland Oudot, Raymond Legueult, André Dunoyer de Segonzac mais aussi des artistes qui venaient de l’avant-garde du début du siècle : Kees Van Dongen, Maurice de Vlaminck, […] » : « La propagande nazie »
    • Renault, Ford et General Motors, Allianz (assureur des camps de la mort), IBM et ITT, Hugo Boss, Bayer (s’est servi des camps de concentration comme de laboratoires de tests) et Dr Oetker... Deutsche Bank, Commerzbank, Bosch, Opel, Flick, Krupp, IG Farben (a fabriqué le gaz Zyklon B, comme d’autres fabriqueront les futurs vaccins), BMW, Banque Nationale Suisse... : « Ces entreprises qui ont collaboré avec les nazis »


    C’est pour cette raison qu’il aurait fallu, dès le tout début des toutes premières mesures du tout premier confinement, que tous les artistes de France et du Monde signent un Tribune Internationale dénonçant les totalitarismes sanitaires.

    Avoir loupé le coche, c’est avoir condamné des milliers d’individus au chômage, à la pauvreté, et à la mort, parce que c’est bien cette hystérie sanitaire-là, qui tue les plus fragiles. Rien d’autre.



    • @I.A. Un ami m’a dit tout « le bien » qu’il pensait de Pierre Bergé, l’ayant croisé. Tout ce qui est écrit dans le livre de son chauffeur est exact. Et voilà que Karl Zéro (impossible de commenter sur Agora.vox T.V) se manifeste avec sa revue ’« LENVERS ». Rappelons-nous qu’il est proche de Frigide Barjot qui avait débuté la « Manif pour tous’.. Karl Zéro avait demandé à Frigide de se calmer. C’était en 2013. Une chose est certaine, ces personnes en savent bien plus qu’elle n’osent le dire. Bergé était au coeur de toutes ses saloperies. .Zéro commencerai-il à ouvrir les yeux... ? apocalypse signifie AUSSI : REVELATION. David Icke eut le tort de déraper sur le »terme« reptiliens ». Va-t-on enfin déterrer l’affaire Dutroux. 29 morts autour de cette affaire qui n’ont pas encore été élucidées...Château bien nommé des Amerois....Le château des Amerois est un château de style romantique du XIXᵉ siècle sis dans la vallée de l’Aulnois au cœur de la forêt de Muno, au sud-est de Bouillon en Belgique.


    • véronique 5 mai 18:34

      @I.A.

      «  C’est pour cette raison qu’il aurait fallu, dès le tout début des toutes premières mesures du tout premier confinement, que tous les artistes de France et du Monde signent un Tribune Internationale dénonçant les totalitarismes sanitaires »

      Entièrement d’accord. Et pas seulement les artistes. Dès le tout début. C’est essentiel.


    • Captain Marlo Captain Marlo 5 mai 19:50

      @I.A.
      Olivier Py et les siens rigoleront moins, quand ils devront se faire piquer 3 fois par an tous les ans, puis 4 fois par an tous les ans.

      Les campagnes de vaccination n’ont pas le succès espéré, ni l’efficacité annoncée. Du coup, Pfizer prépare un médoc très cher, devinez à partir de quoi ??

      "L’ivermectine, l’hydroxychloroquine, l’artémisia, autant de traitements qui ont montré leur efficacité contre le Covid, s’ils sont pris à temps. Pfizer ne compte pas se faire doubler à droite et coupera l’herbe sous le pied de ces traitements peu onéreux. Ne croyant plus ni à l’efficacité de son vaccin ni à la possibilité de le vendre, Pfizer s’oriente donc vers un traitement, à condition qu’il soit cher...etc


    • I.A. 5 mai 21:20

      @Captain Marlo

      Je pense qu’en fin de compte, c’est leur avidité qui les perdra : Ils veulent un max de pognon le plus vite possible, sans plus de finesse ni de tralala !

      C’est comme si un gros camion cherchait à se faire passer pour un tigre ou un léopard... ça surprend, mais pas dans le sens où ils croient.


    • devphil30 devphil30 6 mai 06:30

      @I.A.

      Je ne le connaissais même pas celui là.
      Je dirais qu’il a une bonne tête à collaborer à tout sans état d’âme.

      Des artistes qui signeraient une tribune au début du confinement , c’est un doux rêve ...

      Déjà à ce moment la situation est moins certaine car aucun recul sur les mesures et ce virus inconnu mais très vite le délire a commencé et a ce moment des personnes publiques auraient dû s’investir et remonter leur avis.

      Encore faut il que cet avis soit objectif et l’objectivité face au déchainement médiatique inévitable tend à rendre l’envie d’aller dans le sens du courant plus forte que de nager à contre courant

      C’est humain pas forcement courageux mais juste humain pour une très grande majorité de personnes


    • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 6 mai 12:55

      @I.A.
      « Py, un petit artiste, mais un très grand lèche-cul... »

      Détrompez-vous, Olivier Py a toujours pris des positions politiques courageuses. Y compris face à Mitterrand lors du génocide bosniaque. Il a alors, entre autre, produit la pièce « Srébrénica ».

      Cet attitude de Py témoigne un peu plus de l’existence d’une bouffée délirante collective que trop de gens négligent comme si elle n’était pas prépondérante, et dans laquelle sont happées tant de personnes qu’on ne peut suspecter d’être à la solde de Big Pharma, et des ultralibéraux (ainsi tous les politiques de gauche et aussi les journalistes, Plenel, Denis Robert, etc...)


  • Il me semble aussi essentiel de noter quels seront les « artistes » qui avaliseront cet apartheid en participant au festival, se souvenir de leurs noms et les boycotter. 

    En 1936, certains athlètes eurent le courage et l’intelligence de refuser de participer aux jeux de Berlin.

    Plus généralement, il va être important de boycotter dès maintenant ceux qui acceptent de se prostituer en baissant leur culotte face à aux différentes maisons de pass.


  • pipiou2 5 mai 16:17

    « l’Art peut aussi devenir la pire des abjections » ...

    Encore un grand moment sur Agoravox.


  • Coriosolite 5 mai 16:37

    Bonjour,

    Je trouve que le sigle SS sur la masque, c’est de très bon goût. Et puis ça illustre tout à fait bien l’article.

    Et puis c’est tout à fait respectueux pour les victimes du nazisme. Si si !!

    Enfin faut pas exagérer avec Adolf et ses potes, hein, les nazis c’est des rigolos comparé au masque obligatoire et au pass sanitaire.

    Est ce que les nazis ont confinés qui que ce soit ? Obligé à porter un masque ? Non ! Alors ...

    C’est pas pour une simple étoile jaune qu’on va s’énerver. Bordel.


    • Ben Schott 5 mai 16:43

      @Coriosolite
       
      Par respect pour les victimes du nazisme, on te promet que le pass ne s’appellera pas Ausweis...
       
       smiley
       
       
       
      Pfffffffffff..........


    • reptile Reptile 5 mai 16:48

      @Ben Schott

      il va s’ appeler « passe-passe » et le logo ca sera une tour avec la photo de garcimore smiley


    • Ben Schott 5 mai 17:17

      @Reptile
       
      Délivré dans les vaccinodromes...
       


    • @Ben Schott

      C’est bien pensé les vaxxinodromes ousque tu peux faire venir les gens par des trains spéciaux. Je me demande pourquoi personne n’y a jamais pensé avant.

      Pis une fois arrivé sur place, un bon service d’ordre, hein, on n’est pas là pour rigoler. Ca découragera aussi les clients de faire la fine gueule : comment ça pas bien, l’astrazeneca... Tu le vois, Brutus, mon malinois ?


    • Ben Schott 5 mai 17:24

      @Philippe Huysmans, Complotologue
       
      « Pis une fois arrivé sur place, un bon service d’ordre »
       
      Mais un personnel soignant bien sympathique...
       


    • @Ben Schott

      Une équipe souriante, rien de tel pour donner confiance au patient smiley


    • véronique 5 mai 19:45

      @Coriosolite

      Manque de respect à l’égard des victimes du nazisme ? Bien au contraire, je trouve que c’est très respectueux. En effet, c’est bien parce que le nazisme a fait de très nombreuses victimes qu’il est aussi présent dans nos mémoires même si on ne l’a jamais connu. Et cet intérêt qu’on lui porte nous permet de mieux comprendre ce qu’est un Etat totalitaire, comment il nie les droits des individus. 

      Macron a dit que nous étions en guerre. Mais contre un virus ? Impossible. 
      En fait la guerre en question, ce n’est pas contre un virus, c’est contre les personnes, celles qui sont supposées contaminées ou contaminantes, ou celles qui sont supposées favoriser la contamination (ce qu’avait dit le préfet lallemand à propos des personnes malades reflète bien cet état d’esprit). Et ce qui en découle nécessairement, c’est la négation du principe d’égalité et la privation de certaines libertés ou de certains droits. Et le tout sans réelle utilité sanitaire car l’utilité des vaccins reste à démontrer, celle des confinements et couvre-feu aussi, celle des masques partout aussi, alors que des sanctions individuelles sont prévues, y compris sur le plan pénal. On peut décider de mesures sanitaires, mais pour les imposer sous peine de sanction, elles doivent avoir une utilité certaine. Désormais il y a donc les individus qui se soumettent à toutes les injonctions, même si elles sont inutiles, et les autres, les indésirables.


Réagir